Travaux en hauteur (Directive)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Travaux en hauteur (Directive)"

Transcription

1 Travaux en hauteur (Directive) Encadrements administratifs Date d'entrée en vigueur: 10/06/09 Date de fin: Commentaire: Service émetteur: Capital humain Service du signataire: Capital humain, Direction des relations professionnelles_de la rémunération et des avantages C-RH-SCH-D N.B. Afin d'alléger le texte, le masculin est utilisé sans discrimination Préambule Conformément à sa Politique sur la santé et la sécurité du travail, à la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) et aux règlements qui en découlent, la Ville de Montréal a la responsabilité d'assurer, par des mesures concrètes, la prévention des lésions professionnelles dans ses activités. Elle a l'obligation de prendre les moyens afin d'éliminer à la source même les dangers ou de contrôler les risques d'atteinte à la santé, à la sécurité et à l'intégrité physique des employés et des autres parties intéressées. 1. Objectifs Énoncer les principes directeurs de la gestion des travaux en hauteur; Définir les mesures à prendre afin d'éliminer les dangers et de contrôler les risques associés aux travaux en hauteur. 2. Champ d'application Cette directive s'applique à toutes les activités d'opération, d'entretien, y compris celles qui font suite à des disfonctionnements ou qui sont inscrites dans un programme d'entretien préventif ainsi qu'à tous les secteurs d'activité (achat, conception, projet, etc.) de la Ville de Montréal. La Directive s'adresse aux unités d'affaires, aux gestionnaires, aux employés, aux syndicats, aux entrepreneurs et à toute autre personne effectuant des travaux pouvant impliquer la responsabilité de la Ville de Montréal.

2 3. Exigences légales Loi sur la santé et la sécurité du travail, L.R.Q., chapitre S-2.1; Règlement sur la santé et la sécurité du travail, S-2.1,r Code de sécurité pour les travaux de construction, S-21,r.6 4. Référence aux encadrements complémentaires Politique en santé et sécurité du travail, politique administrative C-RH-SCH-PA ; Identification des dangers et évaluation des risques en SST, directive C-RH-SCH-D ; Inspection des lieux de travail, procédure C-RH-SCH-P ; Formation en santé et sécurité au travail, directive C-RH-SCH-D ; Fourniture et utilisation des équipements de protection individuelle, procédure C-RH-SCH-P Accès aux espaces clos, directive C-RH-SCH-D et procédure C-RH-SCH-P Définitions 5.1. Travaux en hauteur Tout type de travail présentant un risque de chute partir d'un niveau ou d'un palier supérieur au sol ou à partir du sol vers un palier ou niveau inférieur au sol (ex. : fosse), excluant les risques de chute au même niveau Travaux de grande hauteur Tout type de travail présentant un risque de chute de 3 mètres et plus Chantier de construction Un lieu où s'effectuent des travaux de fondation, d'érection, d'entretien, de rénovation, de réparation, de modification ou de démolition de bâtiments ou d'ouvrages de génie civil exécutés sur les lieux mêmes du chantier et à pied d'œuvre, y compris les travaux préalables d'aménagement du sol, les autres travaux déterminés par règlement et les locaux mis par l'employeur à la disposition des travailleurs de la construction à des fins d'hébergement, d'alimentation ou de loisirs. (Définition tirée de LSST, art. 1) 5.4. Maître d'œuvre Le propriétaire ou la personne qui, sur un chantier de construction, a la responsabilité de l'exécution de l'ensemble des travaux.

3 5.5. Gestionnaire ou représentant de l'employeur Au sens de la présente directive, désigne toute personne qui donne des instructions de travail, qui dirige et contrôle les employés sous ses ordres dans la réalisation de leurs tâches ou de leurs responsabilités Employé Au sens de la présente directive, désigne toute personne à l'emploi de la Ville de Montréal Équipement de levage et d'accès en hauteur Pièce d'équipement servant à accéder à un niveau supérieur tel une échelle, un escabeau, un échafaudage, une plate-forme élévatrice, une nacelle ou autre Système d'arrêt de chute Système servant à arrêter une chute de 3 mètres et plus et à en amortir l'impact. Il est composé minimalement d'un harnais de sécurité, d'un cordon d'assujettissement et d'un absorbeur d'énergie, le tout relié à un point d'attache ou d'ancrage. 6. Principes directeurs 6.1. Généralités L'objet de la Loi sur la santé et la sécurité prévoit l'élimination à la source même des dangers pour la santé, la sécurité et l'intégrité physique des travailleurs. En conséquence, les services corporatifs et les arrondissements doivent privilégier des moyens permettant d'éviter le travail en hauteur, s'il existe un moyen réaliste d'effectuer le travail à partir du sol. Avant de procéder à des travaux en hauteur, le gestionnaire ou le maître d'œuvre doit procéder à l'identification des dangers et à l'évaluation des risques de chute. Celle-ci doit être effectuée en conformité avec la Directive sur l'identification des dangers et l'évaluation des risques, directive n C-RH-SCH-D ou en se référant à des Guides de prévention reconnus pour des travaux spécifiques dont notamment le «Guide de prévention- Pratiques de travail sécuritaire en arboriculture-élagage» Guide de prévention- Pratiques de travail sécuritaire en arboriculture-élagage, CSST, 2007 pour les opérations d'arboriculture ou d'élagage. Cette analyse doit être utilisée aux fins de déterminer les méthodes de travail ainsi que les moyens et équipements de protection individuels et collectifs en vue d'éliminer les dangers ou d'en contrôler le niveau risques.

4 6.2. Formation et information Toute personne visée par la présente directive et qui doit effectuer ou superviser des travaux de grande hauteur doit recevoir une formation. Le contenu de cette formation doit minimalement inclure les sujets suivants : L'identification des dangers en hauteur; La sélection, l'utilisation sécuritaire, l'inspection et l'entretien des équipements de protection, individuels et collectifs (ex. : ligne de vie, garde-corps, ancrage) et d'arrêt de chute; La sélection, l'utilisation sécuritaire, l'inspection et l'entretien des équipements de levage et d'accès en hauteur (ex : échelles, échafaudages, plate-forme élévatrice, nacelle); La présente directive, les procédures, les méthodes de travail applicables, les rôles et responsabilités de chacun ainsi que les directives du manuel fourni par le manufacturier d'un équipement; La procédure de sauvetage à appliquer afin de récupérer un travailleur qui a fait une chute; Le programme de formation et d'information est adapté en fonction des risques de chute, du type d'équipements de levage et d'accès en hauteur utilisés et selon le type d'équipements de protection individuels et collectifs utilisés. Avant que ne soit entrepris des travaux en hauteur, les travailleurs doivent être informés sur les procédures, les méthodes de travail, le type d'équipement à utiliser ainsi que sur les dangers spécifiques à la tâche à entreprendre. Le contenu de formation doit faire l'objet d'une révision dès que des changements sont apportés aux les méthodes de travail, aux équipements de levage et d'accès, aux équipements de protection ou à la règlementation Adoption de procédures Les arrondissements et services corporatifs doivent adopter des procédures spécifiques portant sur les travaux de grande hauteur. Ces procédures doivent minimalement porter sur les sujets suivants : les types de travaux exécutés et les méthodes de travail à utiliser; l'utilisation sécuritaire des équipements de levage, d'accès en hauteur à utiliser; la formation et l'information spécifique selon le type de travaux et d'équipements utilisés; l'inspection et l'entretien des équipements; les rôles et responsabilités des employés, gestionnaires et maîtres d'œuvre; l'utilisation sécuritaire, l'inspection et l'entretien des équipements de protection individuels et collectifs; la procédure de sauvetage d'un travailleur qui a fait une chute; l'accès et le travail en espace clos, lorsqu'applicable. Ces procédures doivent faire l'objet d'une révision sur une base périodique ou dès que des changements sont apportés dans les méthodes de travail ou sur les équipements de levage et d'accès ou les équipements de protection. Les encadrements adoptés devront être minimalement conformes aux lois, aux règlements

5 en vigueur, aux instructions contenues dans le manuel fourni par le manufacturier d'un équipement ainsi qu'aux bonnes pratiques de gestion de la santé et de la sécurité du travail Programme d'inspection et d'entretien Une inspection visuelle documentée de l'équipement de protection individuel et collectif doit être effectuée avant chaque utilisation. Cette inspection doit être réalisée par l'utilisateur d'un équipement de protection individuel et par tous les utilisateurs d'un équipement de protection collectif. Les équipements de protection individuels et collectifs doivent faire l'objet annuellement d'une inspection détaillée par une personne certifiée et autorisée; cette inspection doit aussi être documentée. L'inspection, l'entretien, le nettoyage et le rangement des équipements de protection, des équipements de levage et des équipements d'accès en hauteur doivent minimalement être réalisés selon les instructions contenues dans le manuel fourni par le manufacturier Procédures de sauvetage Une procédure de sauvetage doit être élaborée spécifiquement pour les situations où une personne pourrait se retrouver suspendu par son harnais à la suite d'une chute et pour toute autre situation où la sécurité et la vie d'une personne pourrait être en danger. Cette procédure de sauvetage doit minimalement contenir les éléments suivants : rôles et responsabilités en situation de sauvetage; les premiers soins et premiers secours; les étapes à suivre pour le sauvetage d'une personne Acquisition et utilisation d'équipement Tout équipement de protection individuelle et collective, équipement de levage, équipement d'accès en hauteur acquis doit être conforme aux règlements et normes en vigueur. Ces équipements doivent être utilisés et entretenus selon les règlements, normes et instructions contenues dans le manuel fourni par le manufacturier. 7. Rôles et responsabilités 7.1. Gestionnaire, représentant de l'employeur et maître d'œuvre Le gestionnaire, le représentant de l'employeur ou le maître d'œuvre doit : mettre en application les dispositions de la présente directive; élaborer, adopter et réviser périodiquement les procédures spécifiques et veiller au maintien et au contrôle des dispositions de celles-ci; fournir des équipements sécuritaires, appropriés et en bon état;

6 prévoir et fournir les ressources nécessaires à la mise en place et au maintien de la présente directive et des procédures; s'assurer du respect et de l'application des lois, règlements, normes, de la présente directive et des procédures; procéder à l'identification des dangers et l'évaluation des risques selon les dispositions de la Directive sur l'identification des dangers et l'évaluation des risques, directive n C-RH-SCH-D ; former et informer les travailleurs sur les dangers, les méthodes sécuritaires de travail et l'utilisation sécuritaire des équipements; assurer un niveau de supervision adéquat Employé Tout employé affecté à des travaux de grande hauteur doit : collaborer à l'application des dispositions de la présente directive; participer à l'identification des dangers et à l'évaluation des risques; mettre en application les notions apprises lors de la formation prévue à la présente directive; prendre les mesures nécessaires pour protéger sa santé, sa sécurité et son intégrité physique ainsi que celle des autres personnes présentes sur les lieux de travail; respecter les lois, les règlements, les normes applicables, ainsi que la présente directive et les procédures qui en découlent Comité locaux en SST et représentants à la prévention Les comités locaux en SST et les représentants à la prévention doivent, selon les dispositions de la convention collective applicable : collaborer à l'application des dispositions de la présente directive. 8. Responsabilité de l'élaboration, de la diffusion, de l'interprétation, de l'évaluation et de la mise à jour La Division santé et sécurité au travail de la Direction du soutien à la gestion de la présence au travail du Service du capital humain est responsable de l'élaboration, de la diffusion, de l'interprétation, de l'évaluation et de la mise à jour de cette directive. 9. Responsabilité de l'application Chaque direction de service corporatif et d'arrondissement est responsable de la mise en œuvre, dans ses activités, des dispositions de cette directive et du contrôle de son application. 10. Encadrement antérieur La présente directive annule tout autre encadrement antérieur qui pourrait être inconciliables

7 avec celle-ci. - - Signé par Jean-Yves HINSE/MONTREAL le :13:22, en fonction de /MONTREAL. Signataire: Jean-Yves HINSE Directeur principal Capital humain, Direction des relations professionnelles_de la rémunération et des avantages Date:

Rôles, responsabilités et reddition de comptes en matière de santé et de sécurité du travail. (DIRECTIVE)

Rôles, responsabilités et reddition de comptes en matière de santé et de sécurité du travail. (DIRECTIVE) Encadrements administratifs Rôles, responsabilités et reddition de comptes en matière de santé et de sécurité du travail. (DIRECTIVE) Date d'entrée en vigueur: 12/11/30 Date de fin: Commentaire: Service

Plus en détail

Procédure à suivre à la suite d'un accident de travail avec lésions graves ou mortelles (PROCÉDURE)

Procédure à suivre à la suite d'un accident de travail avec lésions graves ou mortelles (PROCÉDURE) Encadrements administratifs Procédure à suivre à la suite d'un accident de travail avec lésions graves ou mortelles (PROCÉDURE) Date d'entrée en vigueur: 09/06/02 Date de fin: Commentaire: Service émetteur:

Plus en détail

Secourisme en milieu de travail (PROCÉDURE)

Secourisme en milieu de travail (PROCÉDURE) Encadrements administratifs Secourisme en milieu de travail (PROCÉDURE) Date d'entrée en vigueur: 11/12/06 Date de fin: Commentaire: Service émetteur: Capital humain Service du signataire: Capital humain,

Plus en détail

Encadrements administratifs. N.B. Afin d'alléger le texte, le masculin est utilisé sans discrimination.

Encadrements administratifs. N.B. Afin d'alléger le texte, le masculin est utilisé sans discrimination. Encadrements administratifs Exposition à des dangers biologiques (PROCÉDURE PROCÉDURE) Date d 'entrée en vigueur : 11/12/15 Date de fin : Commentaire : Service émetteur : Capital humain Service du signataire

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) Titre : Responsable de l'application : Santé et sécurité du travail Direction des services des ressources humaines Adoption : 23 mars 1998 (98-03-23-05) Entrée

Plus en détail

Travail en hauteur Plan d action

Travail en hauteur Plan d action fide Travail en hauteur Plan d action 2015 Réalisation : APSAM Rédaction : Pascal Gagnon Version originale : 29 octobre 2015 Crédits photo : sakhorn/shutterstock.com Le générique masculin est utilisé sans

Plus en détail

PRINCIPES DE CONCEPTION DES DISPOSITIFS DE SECURITÉ SUR LES TOITS

PRINCIPES DE CONCEPTION DES DISPOSITIFS DE SECURITÉ SUR LES TOITS PRINCIPES DE CONCEPTION DES DISPOSITIFS DE SECURITÉ SUR LES TOITS PREAMBULE Les travaux sur les toits comptent parmi les activités les plus dangereuses. Il n'est pas rare que des interventions soient nécessaires

Plus en détail

Verrouillage ou cadenassage (PROCÉDURE)

Verrouillage ou cadenassage (PROCÉDURE) Encadrements administratifs Verrouillage ou cadenassage (PROCÉDURE) Date d'entrée en vigueur: 07/07/31 Date de fin: Commentaire: Service émetteur: Capital humain Service du signataire: Capital humain,

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE #36 LÉGISLATION ET INTERVENANTS EN SANTÉ ET EN SÉCURITÉ DU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE #36 LÉGISLATION ET INTERVENANTS EN SANTÉ ET EN SÉCURITÉ DU TRAVAIL FICHE TECHNIQUE #36 LÉGISLATION ET INTERVENANTS EN SANTÉ ET EN SÉCURITÉ DU TRAVAIL DÉFINITIONS ET CHAMP D'APPLICATION La législation québécoise en matière de santé et de sécurité du travail est constituée

Plus en détail

RECUEIL POLITIQUE DES

RECUEIL POLITIQUE DES RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS (PO-24) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS (PO-24) Adoptée par le Conseil d'administration

Plus en détail

LE SUIVI APRÈS L'IMPLANTATION D'UN SYSTÈME DE CADENASSAGE. Mario Saucier, ing. Président de Groupe ID

LE SUIVI APRÈS L'IMPLANTATION D'UN SYSTÈME DE CADENASSAGE. Mario Saucier, ing. Président de Groupe ID LE SUIVI APRÈS L'IMPLANTATION D'UN SYSTÈME DE CADENASSAGE Mario Saucier, ing. Président de Groupe ID Conférence présentée au congrès de l'aqhsst à Gatineau le 18 mai 2012 Le suivi après l'implantation

Plus en détail

POLITIQUE SUR L'UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE AVEC ENREGISTREMENT

POLITIQUE SUR L'UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE AVEC ENREGISTREMENT 596, 4 e Rue Chibougamau, (Québec) G8P 1S3 Téléphone : 418-748-7621 Télécopieur : 418-748-2440 POLITIQUE SUR L'UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE AVEC ENREGISTREMENT ADOPTÉE LE : 2006-02-22 RÉSOLUTION

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) Titre : Responsable de l application : Gestion documentaire Secrétariat général Adoption : 25 mars 2002 (02-03-25-262) Entrée en vigueur : 26 mars 2002 Révision

Plus en détail

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES 1 I. Les textes applicables Décret du 8 janvier 1965 modifié qui concerne les mesures de protection applicables aux établissements dont le personnel

Plus en détail

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations Travaux interdits et travail en élévation Aspects réglementaires applicables en EPLE Les interdits et les dérogations Adresse du site hygiène et sécurité académique: http://www.ac-creteil.fr/hygiene-securite

Plus en détail

POLITIQUE en matière de gestion intégrée de la santé, sécurité et bien-être au travail

POLITIQUE en matière de gestion intégrée de la santé, sécurité et bien-être au travail POLITIQUE en matière de gestion intégrée de la santé, sécurité et bien-être au travail Ce document s'adresse à tout le personnel La Direction des ressources humaines est responsable de son application

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ (PO-23)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ (PO-23) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ (PO-23) ii POLITIQUE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ (PO-23) Adopté par le Conseil d'administration le 16 décembre 2010 (en vigueur le 17 décembre 2010)

Plus en détail

Dispositif composé d une ceinture ou d un harnais qui empêche de

Dispositif composé d une ceinture ou d un harnais qui empêche de Préparé par : Daniel Dufresne Approuvé CÉF par : Bernard Roy Date : 28 aout 2012 Révisé par : Gilbert Hautcoeur Approuvé CSF par : Yvan Lebel Page : 1 de 7 1.0 OBJET Cette procédure a comme objectif d

Plus en détail

Procédure suite à une agression physique ou verbale (PROCÉDURE)

Procédure suite à une agression physique ou verbale (PROCÉDURE) Encadrements administratifs Procédure suite à une agression physique ou verbale (PROCÉDURE) Section: Sous-section: Encadrements corporatifs Ressources humaines Date d'entrée en vigueur: Commentaire: Service

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE L INFORMATIQUE

PLAN DIRECTEUR DE L INFORMATIQUE Commission scolaire de Rouyn-Noranda PLAN DIRECTEUR DE L INFORMATIQUE Adopté par la résolution CC-0783 (17 mai 2004) 2004-03-30 TABLE DES MATIÈRES 1 INTRODUCTION... 3 2 ORIENTATIONS GÉNÉRALES... 3 3 PRINCIPES

Plus en détail

La CSST Qui sommes nous? Charles Taschereau, conseiller DPI Olivier Lesquir, inspecteur

La CSST Qui sommes nous? Charles Taschereau, conseiller DPI Olivier Lesquir, inspecteur La CSST Qui sommes nous? Par : Charles Taschereau, conseiller DPI Olivier Lesquir, inspecteur Blainville 3 avril 2008 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) Une compagnie d assurance

Plus en détail

(P)-RM-2006-07. Adoptée : Le 28 novembre 2006(CC-2006-481) En vigueur : Le 28 novembre 2006. Amendement : Section 07

(P)-RM-2006-07. Adoptée : Le 28 novembre 2006(CC-2006-481) En vigueur : Le 28 novembre 2006. Amendement : Section 07 (P)-RM-2006-07 Santé et sécurité au travail Adoptée : Le 28 novembre 2006(CC-2006-481) En vigueur : Le 28 novembre 2006 Amendement : Politique de santé et sécurité au travail 1. But de la politique La

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège.

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège. CAHIER DE GESTION POLITIQUE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL COTE 36-00-01.01 OBJET La présente politique vise à préciser et à faire connaître les objectifs et les champs d application privilégiés

Plus en détail

De nouvelles dispositions réglementaire depuis le 1er septembre 2004

De nouvelles dispositions réglementaire depuis le 1er septembre 2004 Fiche technique de sécurité Le travail en hauteur De nouvelles dispositions réglementaire depuis le 1er septembre 2004 Le décret n 2004-924 en date du 1er septembre 2004 abrogea les principales dispositions

Plus en détail

31 AOUT 2005. - Arrêté royal relatif à l'utilisation des équipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur (1)

31 AOUT 2005. - Arrêté royal relatif à l'utilisation des équipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur (1) 31 AOUT 2005. - Arrêté royal relatif à l'utilisation des équipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur (1) ALBERT II, Roi des Belges, A tous, présents et à venir, Salut. Vu la loi du 4

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL

LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL > Santé et sécurité au travail : obligations et responsabilités de l'employeur LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL L'ÉVALUATION DES RISQUES DANS L'ENTREPRISE...

Plus en détail

Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide

Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide + Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide Une nouvelle construction doit répondre à plusieurs normes et guides pour rencontrer des normes minimales d accréditation, comme les guides de conception de la

Plus en détail

Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire

Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire La meilleure façon de ne pas tomber, c est de ne pas monter! sinon, voici deux façons de vous protéger. Statistiques Les statistiques

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D AIDE AU PERSONNEL

POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D AIDE AU PERSONNEL POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D AIDE AU PERSONNEL (RH-P-02) ADOPTION : CC 9610-1200 MISE EN VIGUEUR : 1 er octobre 1996 AMENDEMENT : Septembre 2000 1. ÉNONCÉ Le présent programme s'inscrit dans les orientations

Plus en détail

Le Délégué à la Sécurité du Personnel

Le Délégué à la Sécurité du Personnel GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 30 novembre 1995 ITM-AM 153.1 Le Délégué à la Sécurité du Personnel Bases: - Loi modifiée du 18 mai 1979 portant réforme des délégations du personnel. - Loi du

Plus en détail

ORGANISATIONS POLITIQUE ET ADMINISTRATIVE 6.12. SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Page 1 de 7 DIRECTION DU SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES

ORGANISATIONS POLITIQUE ET ADMINISTRATIVE 6.12. SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Page 1 de 7 DIRECTION DU SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Page 1 de 7 DIRECTION DU SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur, l'emploi de direction du Service des ressources

Plus en détail

Développer de nouveaux produits de haute technologie et des services qui répondent et anticipent les attentes des clients ;

Développer de nouveaux produits de haute technologie et des services qui répondent et anticipent les attentes des clients ; POLITIQUE QUALITÉ, POLITIQUE ENVIRONNEMENTAL ET H&S cfr. AS / UNI EN 9100:2009 5.3 - UNI EN ISO 9001:2008 5.3 - BS OHSAS 18001:2007 4.2 - UNI EN ISO 14001:2004 4.2 - Leg. Decree 81/2008 - Leg. Decree 152/2006

Plus en détail

Commission de la construction du Québec 2012-11-08

Commission de la construction du Québec 2012-11-08 de la construction 1 Contenu de la session... L'industrie de la construction Rôles et mandats de la CCQ Les conventions collectives et la Loi R-20 Enregistrement d'entreprise Certificats de compétence

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale»

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale» Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale» CSSS/14/061 DÉLIBÉRATION N 14/027 DU 6 MAI 2014 RELATIVE À L'ACCÈS À LA BANQUE DE DONNÉES "DÉCLARATION DE TRAVAUX" AU PROFIT

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard. Réunion Travaux en Hauteur 28 et 29 juin 2005

TRAVAUX EN HAUTEUR. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard. Réunion Travaux en Hauteur 28 et 29 juin 2005 TRAVAUX EN HAUTEUR Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard SOMMAIRE Les accidents de service La nouvelle réglementation Les principes généraux de prévention Quelques situations de

Plus en détail

Université du Québec à Trois-Rivières Politique de gestion des documents actifs, semi-actifs et inactifs de l'u.q.t.r.

Université du Québec à Trois-Rivières Politique de gestion des documents actifs, semi-actifs et inactifs de l'u.q.t.r. Université du Québec à Trois-Rivières Politique de gestion des documents actifs, semi-actifs et inactifs de l'u.q.t.r. (Résolution 398-CA-3497, 25 novembre 1996) 1. Énoncé Par cette politique, l'université

Plus en détail

Février Mars 2012. Repérage avant travaux

Février Mars 2012. Repérage avant travaux Repérage avant travaux Repérage avant travaux (de rénovation, de réhabilitation et d entretien/maintenance) Il n y a pas encore de règlementation spécifique (code du travail ou code de la santé publique)

Plus en détail

- Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur

- Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur - Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur La présente fiche rappelle les différentes mesures concernant la prévention des risques liés au travail en hauteur. 1. De nouvelles dispositions réglementaires

Plus en détail

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE SECTION 5.3: LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL POLITIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À LA SANTÉ ET LA PAGE: 1 CHAPITRE: V Adoptée : CAD-7600 (26 08 03) ÉNONCÉ Assurer à la

Plus en détail

Loi sur le Recueil des lois et des règlements du Québec

Loi sur le Recueil des lois et des règlements du Québec Éditeur officiel du Québec Ce document a valeur officielle. Dernière version disponible À jour au 1er janvier 2010 L.R.Q., chapitre R-2.2.0.0.2 Loi sur le Recueil des lois et des règlements du Québec SECTION

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003 EN003429 RAPPORT D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003 PAUL LÉTOURNEAU, ING., INSPECTEUR TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

: 1121-01-12 : 6 RÈGLEMENT NUMÉRO

: 1121-01-12 : 6 RÈGLEMENT NUMÉRO Recueil de gestion RÈGLEMENT Code : 1121-01-12 Nombre de pages : 6 RÈGLEMENT NUMÉRO 10 Gestion des documents administratifs au Cégep de Lévis-Lauzon Adopté le 29 novembre 1989 Amendé le 4 octobre 2006

Plus en détail

La réglementation. André Turcot, ing. Direction de la prévention-inspection. inspection CSST

La réglementation. André Turcot, ing. Direction de la prévention-inspection. inspection CSST La réglementation André Turcot, ing. Direction de la prévention-inspection inspection CSST Bref historique Septembre 1985 : 1 décès, contestation des parties jusqu en cour d appel Mars 1986 à juin 1990

Plus en détail

MANUEL DE GESTION ENVIRONNEMENTAL ISO 14001 2004. Collège Sainte-Anne De Lachine Janvier 2011

MANUEL DE GESTION ENVIRONNEMENTAL ISO 14001 2004. Collège Sainte-Anne De Lachine Janvier 2011 4.1.1-02 MANUEL DE GESTION ENVIRONNEMENTAL ISO 14001 2004 Collège Sainte-Anne De Lachine Janvier 2011 23 novembre -11 1 Table des matières 1. INTRODUCTION ET DOMAINE D'APPLICATION... 3 2. TERMES ET DÉFINITIONS...

Plus en détail

EXPERTISE EN RÈGLEMENT DE SINISTRES

EXPERTISE EN RÈGLEMENT DE SINISTRES EXPERTISE EN RÈGLEMENT DE SINISTRES PARTAGE DES RÔLES ET RESPONSABILITÉS chad.c a (Août 2009) E EXPERTISE EN RÈGLEMENT DE SINISTRES : PARTAGE DES RÔLES ET RESPONSABILITÉS L'expert en sinistre est la personne

Plus en détail

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION 1. OBJET Le décret n 92-158 du 20 février 1992 s'applique dès lors qu'une entreprise extérieure intervient dans un établissement d'une collectivité ou dans ses dépendances ou chantiers. 2. REGLEMENTATION

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Travaux en hauteur Plan de la présentation 1. Aperçu de la législation 2. Le travail sur les échelles 3. Utilisation des échafaudages 4. Quid de l'entretien? 5. Les accidents de travail 6. L'organisation

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE Secteur Santé et Sécurité École Polytechnique Février 2014 GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE 1 LA GESTION DE LA SANTÉ ET SÉCURITÉ À POLYTECHNIQUE MONTRÉAL

Plus en détail

Convention concernant les services de sante au travail (Entrée en vigueur: 17 févr. 1988)

Convention concernant les services de sante au travail (Entrée en vigueur: 17 févr. 1988) 1 sur 5 03/12/2014 18:22 Information System on International Labour Standards Recherche Guide de l'utilisateur Convention concernant les services de sante au travail (Entrée en vigueur: 17 févr. 1988)

Plus en détail

Interventions d'entreprises extérieures en chantier routier

Interventions d'entreprises extérieures en chantier routier Interventions d'entreprises extérieures en chantier routier Plan de prévention Pratique des gestionnaires Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies

Plus en détail

La prévention dans le bâtiment et le génie civil

La prévention dans le bâtiment et le génie civil GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 7 octobre 1996 ITM-CL 97.2 La prévention dans le bâtiment et le génie civil Conception, Construction, Exploitation Le présent document comporte 7 pages Sommaire

Plus en détail

Guide de l entrepreneur

Guide de l entrepreneur Guide de l entrepreneur Par le Service des terrains et bâtiments Mise à jour le 6 avril 2010 1 Table des matières 1 Table des matières... 2 2 Liste de distribution... 3 3 Généralité... 4 3.1 Informations

Plus en détail

TRAVAUX TEMPORAIRES EN HAUTEUR

TRAVAUX TEMPORAIRES EN HAUTEUR TRAVAUX TEMPORAIRES EN HAUTEUR TRANSPOSITION DE LA DIRETIVE EUROPEENNE (2001-45) ET FIXATION DE NOUVELLES MESURES (Décret 2004-924 du 1 er septembre 2004) 1 Les nouvelles dispositions Le décret n 2004-924

Plus en détail

Délibération n 82 du 25 août 2010

Délibération n 82 du 25 août 2010 relative à la protection des travailleurs contre les poussières issues de terrains amiantifères dans les activités extractives, de bâtiment et de travaux publics Historique : Créée par : relative à la

Plus en détail

Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail. pour des travaux temporaires en hauteur.

Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail. pour des travaux temporaires en hauteur. Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur (M.B. 15.9.2005; errata: M.B. 22.8.2006) Sous-section I.- Champ d application et

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES FINANCIÈRES ET MATÉRIELLES GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF (SECTEUR ENTRETIEN DES BÂTIMENTS)

DIRECTION DES RESSOURCES FINANCIÈRES ET MATÉRIELLES GESTIONNAIRE ADMINISTRATIF (SECTEUR ENTRETIEN DES BÂTIMENTS) Le Cégep de l Outaouais accueille, dans ses trois campus et à son centre d études collégiales de la Vallée-de-la-Gatineau, 5150 étudiants à qui il offre un riche éventail de 5 programmes préuniversitaires

Plus en détail

Identification des dangers et évaluation des risques en SST (DIRECTIVE)

Identification des dangers et évaluation des risques en SST (DIRECTIVE) Encadrements administratifs Identification des dangers et évaluation des risques en SST (DIRECTIVE) Date d'entrée en vigueur: 09/06/12 Date de fin: Commentaire: Service émetteur: Capital humain Service

Plus en détail

Guide de bonne pratique sous section 4 amiante

Guide de bonne pratique sous section 4 amiante Guide de bonne pratique sous section 4 amiante Orienter, organiser, construire sa démarche de prévention dans le cadre d interventions susceptibles de provoquer l émissions de fibres d amiante ACERFS Formation

Plus en détail

Plan d action. Travaux de creusement, d excavation et de tranchée. Travaux de creusement, en milieu municipal. Mars 2015

Plan d action. Travaux de creusement, d excavation et de tranchée. Travaux de creusement, en milieu municipal. Mars 2015 Plan d action Travaux de creusement, d excavation et de tranchée Travaux de creusement, d excavation et de en milieu municipal tranchée Mars 2015 Réalisation : Diane Côté Sylvie Poulin Révision 2015 :

Plus en détail

ANNEXE 2010-CA544-17-R5717. Politique sur la santé et la sécurité en milieu de travail et d études

ANNEXE 2010-CA544-17-R5717. Politique sur la santé et la sécurité en milieu de travail et d études ANNEXE 2010-CA544-17-R5717 Politique sur la santé et la sécurité 12 avril 2010 Avant-propos La politique sur la santé et la sécurité affirme la volonté de l UQTR de protéger la santé, la sécurité et l

Plus en détail

PLAN. Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO

PLAN. Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO PLAN Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO INTRODUCTION La protection contre les chutes de hauteur est trop souvent réduite à une question d'équipements de protection

Plus en détail

INVENTAIRE DES FICHIERS DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS. Direction des affaires corporatives et du secrétariat général

INVENTAIRE DES FICHIERS DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS. Direction des affaires corporatives et du secrétariat général INVENTAIRE DES FICHIERS DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Direction des affaires corporatives et du secrétariat général Juillet 2010 PRÉSENTATION La Commission de la santé et de la sécurité du travail (la Commission)

Plus en détail

Commission de la condition de la femme

Commission de la condition de la femme Commission de la condition de la femme la garde des enfants et autres personnes à charge, y compris le partage des tâches et des CSW40 Conclusions concertées (1996/3) Nations Unies, mars 1996 la garde

Plus en détail

- Informer les services municipaux et les arrondissements des conditions d'admissibilité et des règles régissant les stages à la Ville de Sherbrooke.

- Informer les services municipaux et les arrondissements des conditions d'admissibilité et des règles régissant les stages à la Ville de Sherbrooke. PROCÉDURE ADMINISTRATIVE OBJET DE LA PROCÉDURE : Recrutement des stagiaires (ADM-2123) DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR : 2002-01-01 DATE DE RÉVISION : 2009-05-04 (résolution 2009-5718-00 du conseil municipal)

Plus en détail

ADOPTION : Comité de direction. Le cégep de Saint-Laurent offre à l ensemble de sa communauté un milieu de travail et un milieu éducatif sécuritaire.

ADOPTION : Comité de direction. Le cégep de Saint-Laurent offre à l ensemble de sa communauté un milieu de travail et un milieu éducatif sécuritaire. PROCÉDURE PROCÉDURE DE CADENASSAGE DATE : 16 juin 2015 SECTION : Procédure NUMÉRO : PR307 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des ressources humaines ADOPTION : Comité de direction MODIFICATIONS : DESTINATAIRES

Plus en détail

DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES. Sommaire

DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES. Sommaire DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES Sommaire I. Régime des congés payés dans les professions du bâtiment et des travaux publics a. Règles d'affiliation b. Organisation et fonctionnement des caisses

Plus en détail

Conditions d'intervention près du réseau électrique. Date 2010-03-10

Conditions d'intervention près du réseau électrique. Date 2010-03-10 Exigences minimales régissant l'installation de cabinet de source d'alimentation, d'antenne de communication et de leurs équipements par une entreprise de télécommunication Conditions d'intervention près

Plus en détail

Le déneigement des véhicules lourds. transport

Le déneigement des véhicules lourds. transport Le déneigement des véhicules lourds transport TABLE DES MATIÈRES L élimination du danger à la source : éviter le travail en hauteur!...p. 5 En hauteur, mais en toute sécurité! Utiliser des moyens collectifs

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

2.3 Appliquer les normes de conservation d'un calendrier approuvé afin de garantir l'intégrité de l'information contenue dans les documents.

2.3 Appliquer les normes de conservation d'un calendrier approuvé afin de garantir l'intégrité de l'information contenue dans les documents. 1. OBJET La présente politique précise les éléments distinctifs du système de gestion des documents au ministère de la Santé. Elle définit les termes utilisés, énonce les principes directeurs, les rôles

Plus en détail

CONFÉRENCE INTERNATIONALE DU TRAVAIL

CONFÉRENCE INTERNATIONALE DU TRAVAIL BGBl. III - Ausgegeben am 17. Juni 2011 - Nr. 101 1 von 7 CONFÉRENCE INTERNATIONALE DU TRAVAIL Recommandation 197 RECOMMANDATION CONCERNANT LE CADRE PROMOTIONNEL POUR LA SÉCURITÉ ET LA SANTÉ AU TRAVAIL

Plus en détail

POLITIQUES ET PROCÉDURES EN SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL GLOSSAIRE

POLITIQUES ET PROCÉDURES EN SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL GLOSSAIRE POLITIQUES ET PROCÉDURES EN SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL GLOSSAIRE Politiques et procédures en santé et sécurité du travail Ce glossaire est complémentaire au document Politiques et procédures en santé

Plus en détail

SOMMAIRE. 963-0636 (89-02) M FRM (0637) Hydro-Québec

SOMMAIRE. 963-0636 (89-02) M FRM (0637) Hydro-Québec SOMMAIRE Titre Page 1 OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION... 2 2 PORTÉE... 2 3 ENCADREMENT DE NIVEAU SUPÉRIEUR... 2 4 DÉFINITION... 2 5 ACCUEIL DU PERSONNEL... 2 6 VÉRIFICATION DES CONNAISSANCES DES INSTALLATIONS...

Plus en détail

Repérage avant travaux / avant démolition

Repérage avant travaux / avant démolition Repérage avant travaux / avant démolition Mars 2013 MAITRE D OUVRAGE ET L AMIANTE EVALUATION INITIALE DES RISQUES LIES AU MATERIAUX CONTENANT DE L AMIANTE REPERAGE AVANT TRAVAUX (de rénovation, de réhabilitation

Plus en détail

POLITIQUE VENTE ET SERVICE D ALCOOL À L UNIVERSITÉ

POLITIQUE VENTE ET SERVICE D ALCOOL À L UNIVERSITÉ Date d entrée en vigueur : 15 mars 2011 Origine : Vice-rectorat aux services Remplace/amende : 23 septembre 2002 Numéro de référence : VPS-3 Remarque : Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture.

Plus en détail

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail;

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail; Arrêté royal du 30 août 2013 fixant des dispositions générales relatives au choix, à l'achat et à l'utilisation d'équipements de protection collective (M.B. 7.10.2013) Chapitre I er. - Dispositions relatives

Plus en détail

CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME TRAVAIL EN HAUTEUR

CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME TRAVAIL EN HAUTEUR CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME TRAVAIL EN HAUTEUR AVRIL 2013 Page 1 sur 13 1. BUT... 3 2. PORTÉE... 3 3. DÉFINITIONS... 3 4. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 3 a)gestionnaire immobilier...

Plus en détail

La santé et la sécurité du travail dans l enseignement

La santé et la sécurité du travail dans l enseignement La santé et la sécurité du travail dans l enseignement Outils pratiques et moyens réalistes Solange Picard, conseillère en prévention jeunesse Direction régionale de la Chaudière-Appalaches 14 mars 2014

Plus en détail

Certification Santé Sécurité Environnement pour les fournisseurs. Obligations en termes de santé et sécurité

Certification Santé Sécurité Environnement pour les fournisseurs. Obligations en termes de santé et sécurité Certification Santé Sécurité Environnement pour les fournisseurs Cisco Systems, Inc. (Cisco) a l'intention de prendre des mesures raisonnables et praticables pour assurer la sécurité sur le lieu de travail

Plus en détail

MANUEL DE GESTION TOME II. Type de document : Directive et procédure Identification du personnel

MANUEL DE GESTION TOME II. Type de document : Directive et procédure Identification du personnel Titre : MANUEL DE GESTION Type de document : Directive et procédure Identification du personnel Code : 11 Page 1 de 5 Expéditeur : Direction des ressources humaines Approuvé le : 1994-12-01 Destinataire

Plus en détail

POLITIQUE DE LOGEMENT

POLITIQUE DE LOGEMENT POLITIQUE DE LOGEMENT ADOPTÉE LE : 1998-06-27 AMENDÉE LE : 2001-05-23 AMENDÉE LE : 2004-04-17 RÉSOLUTION : CP195-98 RÉSOLUTION : CC583-01 RÉSOLUTION : CC1123-04 NOTE : Dans le présent document, le masculin

Plus en détail

Politique relative à la dotation des ressources humaines. Numéro de résolution: CP : 226/05/98. Date d'entrée en vigueur: Le 12 mai 1998

Politique relative à la dotation des ressources humaines. Numéro de résolution: CP : 226/05/98. Date d'entrée en vigueur: Le 12 mai 1998 Politique relative à la dotation des ressources humaines ϖϖϖϖϖ Service: Services des ressources humaines Code d'identification: P. SRH. 01 Numéro de résolution: CP : 226/05/98 Date d'entrée en vigueur:

Plus en détail

Politique du Barreau du Haut-Canada

Politique du Barreau du Haut-Canada Politique du Barreau du Haut-Canada Accessibilité pour les personnes ayant une incapacité : Prestation de services, renseignements, communication, emploi et milieu bâti En vigueur le 1 er janvier 2014

Plus en détail

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE SECTION 5.3: LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL PROCÉDURE RELATIVE À LA SÉCURITÉ DANS LES LABORATOIRES ET LES ATELIERS PAGE: 1 CHAPITRE: V SECTION: 5.3 Adoptée: CEX-1568 (12

Plus en détail

Politique : travail en hauteur

Politique : travail en hauteur Page 1 sur 9 1. BUT... 3 2. PORTÉE... 3 3. DÉFINITIONS... 3 4. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 3 a) Chef d exploitation / Agent de projets de l ASC... 3 b) Exécutant de l ASC et sous-traitant... 4 c) Agent

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 85 ------------------------------------------------------------------

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 85 ------------------------------------------------------------------ CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 85 ------------------------------------------------------------------ Séance du mercredi 9 novembre 2005 -------------------------------------------------- CONVENTION

Plus en détail

MANUEL DE GESTION ENVIRONNEMENTAL ISO 14001 2004 DÉVELOPPEMENT DURABLE Collège Sainte-Anne De Lachine

MANUEL DE GESTION ENVIRONNEMENTAL ISO 14001 2004 DÉVELOPPEMENT DURABLE Collège Sainte-Anne De Lachine MANUEL DE GESTION ENVIRONNEMENTAL ISO 14001 2004 DÉVELOPPEMENT DURABLE Collège Sainte-Anne De Lachine 03 Février 2014 COLLÈGE SAINTEANNE DE LACHINE JUIN 2011 4.1.1-08 Page 1 Table des matières 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Étude. sécurité des ascenseurs

Étude. sécurité des ascenseurs Étude concernant la mise en place du décret concernant la sécurité des ascenseurs 1/8 Historique des versions Révision Date Modification 1.0 04/04/2005 Edition initiale, par synthèse de plusieurs lectures

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DE L INFORMATION

POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DE L INFORMATION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DE L INFORMATION Adoptée par le conseil des commissaires lors de sa séance du 16 mai 2012 par la résolution CC 2011-2012 numéro 107 1. Préambule La gestion quotidienne d

Plus en détail

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur;

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur; Arrêté royal du 4 décembre 2012 concernant les prescriptions minimales de sécurité des installations électriques sur les lieux de travail (M.B. 21.12.2012) Section I er. - Champ d'application et définitions

Plus en détail

Règlementation et Normes Ascenseurs

Règlementation et Normes Ascenseurs Règlementation et Normes Ascenseurs Décret du 9 septembre 2004 relatif à la sécurité des ascenseurs Le décret du 24 août 2000 (JO : 27.8.2000) relatif à la mise sur le marché des ascenseurs, a transposé

Plus en détail

Coordonnatrice: Mme Maritza Ferrada

Coordonnatrice: Mme Maritza Ferrada Coordonnatrice: Mme Maritza Ferrada Présentation Le code d éthique de la maison de répit la ressource est un code, au sens où les conduites sont mises en relation avec : 1/ une conception de ce qui est

Plus en détail

Politique sur l accès aux documents et sur la protection des renseignements personnels

Politique sur l accès aux documents et sur la protection des renseignements personnels Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1511-00-12 Nombre de pages : 6 Politique sur l accès aux documents et sur la protection des renseignements personnels Amendée par le Comité exécutif le 4 octobre 2006

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: NATURE DU DOCUMENT: Règlement x Procédure Page 1 de 6 x Politique Directive C.A. C.E. x C.G. Direction générale Résolution 00-650-6.00 Direction x Nouveau document x Amende

Plus en détail

FORMATIONS OBLIGATOIRES

FORMATIONS OBLIGATOIRES FORMATIONS OBLIGATOIRES Page 1/9 Table des matières Table des matières...2 I. Réglementation...3 Principes généraux issus des Directives Européennes :...3 Directive Européenne 89-391 modifiée «Sécurité

Plus en détail

Clauses particulières en santé et sécurité

Clauses particulières en santé et sécurité Clauses particulières en santé et sécurité Annexe Description du projet N Dossier BE1-EX-2015-42001Pérennité zone industrile Titre du projet Régime des travaux Chantier de construction / HQ Donneur d'ouvrage

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 85 DU 9 NOVEMBRE 2005 CONCERNANT LE TELETRAVAIL, MODIFIEE PAR LA CONVENTION COLLECTIVE

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 85 DU 9 NOVEMBRE 2005 CONCERNANT LE TELETRAVAIL, MODIFIEE PAR LA CONVENTION COLLECTIVE CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 85 DU 9 NOVEMBRE 2005 CONCERNANT LE TELETRAVAIL, MODIFIEE PAR LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 85 BIS DU 27 FEVRIER 2008 ----------------------- Vu la loi du 5 décembre

Plus en détail

Prévention des chutes de toits. de haut. Un accident est vite arrivé le danger est présent chaque jour pour les travailleurs en bordure des toits.

Prévention des chutes de toits. de haut. Un accident est vite arrivé le danger est présent chaque jour pour les travailleurs en bordure des toits. DC 500-141-1 2008 (final).qxd 20/05/08 10:40 Page 1 Prévention des chutes de toits de haut Un accident est vite arrivé le danger est présent chaque jour pour les travailleurs en bordure des toits. Table

Plus en détail

Pratique. Norme Méthode Guide de gestion. d affaires. Préparé par (unité administrative) Catherine Couturier, Chef Stratégies Encadrements et soutien

Pratique. Norme Méthode Guide de gestion. d affaires. Préparé par (unité administrative) Catherine Couturier, Chef Stratégies Encadrements et soutien Procédure Pratique Pratique Norme Méthode Guide de gestion d affaires Titre INTERVENTION DANS LES ESPACES CLOS Unité intéressée Direction Immobilier Centre de services partagés Préparé par (unité administrative)

Plus en détail

Guide relatif à l utilisation des médias sociaux

Guide relatif à l utilisation des médias sociaux Recueil de gestion GUIDE DE GESTION Code : 1535 Nombre de pages : 5 Guide relatif à l utilisation des médias sociaux Adopté par le Conseil d administration le 3 octobre 2012 (Résolution CA-3033) TABLE

Plus en détail