Les bénéficiaires de la Retraite Complémentaire Obligatoire (RCO) sont au nombre de à fin juin Leur nombre diminue de 1 % sur un an.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les bénéficiaires de la Retraite Complémentaire Obligatoire (RCO) sont au nombre de 508 672 à fin juin 2012. Leur nombre diminue de 1 % sur un an."

Transcription

1 Octobre L'Observatoire Economique et Social Note de conjoncture n 23 Volet 3 : Famille et retraite Le nombre de familles bénéficiaires d au moins une prestation familiale au régime agricole recule au premier semestre par rapport au premier semestre. Le nombre de bénéficiaires du rsa au régime agricole baisse de 2% en juin en glissement annuel, la baisse enregistrée au régime des non-salariés agricoles étant plus importante qu au régime des salariés agricoles. La baisse du nombre de retraités au régime agricole se poursuit au deuxième trimestre. Poursuite de la baisse du nombre de familles bénéficiaires de différentes prestations familiales au 1 er semestre. Entre le 3 juin et le 3 juin, le nombre de familles bénéficiaires d un droit ouvert à au moins une prestation familiale baisse de 3,1% chez les non-salariés et de,1% chez les salariés agricoles. Les bénéficiaires de presque toutes les prestations sont en baisse exceptés ceux de l allocation adultes handicapés, qui augmentent pour la première fois depuis quatre ans. Baisse du nombre d allocataires du rsa aux régimes des non-salariés et des salariés agricoles. En juin, foyers agricoles bénéficient d un droit payable au titre du rsa. Cet effectif baisse de 1,9% par rapport à juin. Le nombre de foyers bénéficiaires diminue de 3,6% au régime des non-salariés agricoles, pour atteindre foyers. Il régresse de 1% au régime des salariés agricoles, pour s établir à foyers. Baisse du nombre de retraités au régime des salariés agricoles. En juin, le nombre de retraités percevant une pension auprès du régime des non-salariés agricoles s élève à 1,652 million de personnes. Ce nombre atteint 2,53 millions pour les retraités relevant du régime des salariés agricoles. Les effectifs de la population de retraités sont en baisse respectivement de,8% chez les salariés et de 2,2% chez les non-salariés, en taux annuel. Pour une carrière complète, le montant annuel moyen des pensions de retraite s élève à euros chez les salariés et euros chez les non-salariés. Les bénéficiaires de la Retraite Complémentaire Obligatoire (RCO) sont au nombre de à fin juin. Leur nombre diminue de 1 % sur un an. Famille : Prestations familiales...2 Famille : Prestations familiales et rsa... Erreur! Signet non défini. Retraite...5 1

2 Famille : Prestations familiales- Régime des Non Salariés Agricoles Nombre de familles bénéficiaires de PF* Régime des NSA Prestations familiales spécifiques Prestations dédiées à la petite enfance Prestations en faveur Prestations en faveur des handicapés du logement 1er sem 1er sem Prestations rsa en droit ouvert *Les effectifs sont en comptage distinct en dossier actif au 3 juin Le nombre de familles bénéficiant d un droit ouvert à au moins une prestation familiale s élève à 16 2 comptabilisés en dossier actif au 3 juin, soit une baisse de - 3,1 % par rapport à la même période de l année. familiales spécifiques est en baisse de - 4,1 % au 3 juin par rapport au 3 juin. La décroissance de cet effectif, qui comprend les bénéficiaires des allocations familiales, du complément familial, de l allocation de soutien familial et de l allocation journalière de présence parentale, est proche de l évolution moyenne de - 3,7% des dernières années. Elle est liée au déclin du nombre de familles ayant 2 enfants à charge (- 3,6 %) et trois enfants à charge (- 4,7 %). L effectif global d enfants à charge au régime des NSA est en baisse de - 4,1 % contre - 3,8 % la période précédente. dédiées à la petite enfance diminue de -2,% au 3 juin par rapport au 3 juin. Le nombre de ces familles s élève à fin juin. La baisse est en partie liée à celle des enfants de moins de 3 ans, en décroissance de 2,9 % (contre -4 % au 3 juin ). Le recul du nombre de familles et du nombre d enfants est en ralentissement de 1 point par rapport à l année précédente. Le nombre d allocations de compléments de libre choix de mode de garde assistant maternel continue de progresser avec + 5,1 %, soit 2 points plus élevé que l an dernier. A l inverse, le nombre d allocations au complément libre choix d activité chute de -1,5 %, une baisse plus importante que celle de l an passé (-8,2%). en faveur de personnes handicapées augmente de 2,1 % au 3 juin par rapport 3 juin. L effectif de familles bénéficiaires de l Allocation aux Adultes Handicapés et de l Allocation d Education de l Enfant Handicapé s élève à fin juin. Il progresse contrairement à l évolution moyenne des dernières années qui était de - 1,7%. Cette évolution positive serait en partie liée au recul d âge de départ à la retraite. De plus, depuis le 1er janvier, lorsqu un titulaire de l AAH exerce une activité en milieu ordinaire, il doit déclarer ses revenus chaque trimestre pour que la prestation s adapte à d éventuelles variations de ses ressources. Les possibilités de cumul de la prestation AAH avec les revenus d activité se sont améliorées. Ainsi, une personne seule peut désormais percevoir l AAH si ses revenus d activité sont inférieurs à 1,4 fois le montant du salaire minimum interprofessionnel de croissance. L effectif des bénéficiaires d AAH actif a augmenté. en faveur du logement chute de 3,7 % au 3 juin par rapport au 3 juin. Cet effectif comprend les familles bénéficiaires de l Allocation de Logement à caractère Familial (ALF), l Allocation de logement à caractère Social (ALS), l Aide Personnalisée au Logement (APL). L évolution moyenne des dernières années est de - 3,2 %, avec - 2,2 % pour l ALF et - 4,8 % pour l ALS. Le taux d évolution moyen des bénéficiaires de l APL baisse moins avec - 1,2 %. Ces évolutions sont en lien avec la baisse globale du nombre de familles. Pour les bénéficiaires de l ALF, le déclin est surtout lié à la baisse de nombre d allocataires homme en couple de la tranche d âge ans avec - 5 %. Sigles ALF : allocation au logement à caractère familial, APL : Aide Personnalisée au Logement, ALS : Allocation de logement à caractère Social, SA : salariés agricoles, NSA : non salariés agricoles, AAH : Allocation aux adultes handicapés Contact : Christele LAPORTE - DERS Prestations Retraite- Famille- ORPA- AT 2

3 Famille : Prestations familiales- Régime des Salariés Agricoles Nombre de familles bénéficiaires de PF* Régime des SA Prestations familiales spécifiques Prestations dédiées à la petite enfance Prestations en faveur Prestations en faveur des handicapés du logement 1er sem 1er sem Prestations rsa en droit ouvert *Les effectifs sont en comptage distinct en dossier actif au 3 juin Le nombre de familles bénéficiant d un droit ouvert à au moins une prestation familiale est de comptabilisé en dossier actif au 3 juin, en baisse de -,1 %. familiales spécifiques se tasse de -,2 % au 3 juin L évolution moyenne des dernières années est de -,5 %, en effet les évolutions varient entre 1 % et % selon les années. Plusieurs indicateurs expliquent cette moindre diminution : le nombre de familles ayant deux enfants à charge (+,2 % fin juin contre -,6 % fin juin ), celles ayant trois enfants à charge (- 1,2 % contre - 2,4 % fin juin ). L effectif global d enfants à charge au régime des SA est en baisse de -,5 % contre - 1,3 % l an passé. dédiées à la petite enfance diminue de -,9% au 3 juin par rapport au 3 juin. L effectif s élève à fin juin, l évolution moyenne des dernières années est de - 1, %. Cette baisse est proche de celle des enfants de moins de 3 ans (- 1, % fin juin contre - 1,2 % fin juin ). Le nombre d allocations de compléments de libre choix de mode de garde assistante maternelle s élève moins que les années précédentes avec + 2,5 %. en faveur du logement est en baisse de,5 % au 3 juin par rapport au 3 juin. Le nombre de familles bénéficiaires s élève à fin juin, en recul de,5 % par rapport à fin juin. L évolution moyenne des dernières années est de - 2,2 %, avec - 3,4 % pour l ALF, - 3,4 % pour l ALS, -,5 % pour l APL. Pour l ALF, le déclin est surtout lié à la baisse de nombre d allocataires homme de la tranche d âge ans de 1 %. en faveur des handicapés augmente de + 5,6 % au 3 juin par rapport au 3 juin. L effectif de familles bénéficiaires s élève à fin juin. L évolution moyenne des dernières années est de + 3,2 %. Ce gain de deux points serait en parti lié au recul d âge de départ à la retraite et aux nouvelles mesures législatives. En effet, les possibilités de cumul de l AAH avec un revenu d activité se sont améliorées. L effectif des bénéficiaires d AAH actif a augmenté. De plus, d avantage de bénéficiaires cumulent l AAH et un droit retraite. Sigles ALF : allocation au logement à caractère familial, APL : Aide Personnalisée au Logement, ALS : Allocation de logement à caractère Social, SA : salariés agricoles, NSA : non salariés agricoles, AAH : Allocation aux adultes handicapés Contact : Christele LAPORTE - DERS Prestations Retraite- Famille- ORPA- AT 3

4 Famille : Revenu de solidarité active (rsa) Evolution du nombre de foyers bénéficiaires du rsa selon le régime agricole Le nombre foyers bénéficiaires du rsa diminue pour la première fois depuis la mise en place du dispositif NSA SA TOTAL En juin, foyers bénéficient du rsa au régime agricole. Cet effectif diminue de 1,9% par rapport à juin, en rupture avec la tendance constatée les périodes précédentes. Tant les non-salariés agricoles (- 3,6 %) que les salariés agricoles (- 1 %) sont impactés par cette évolution. juin-9 juin-1 juin-11 juin-12 Données consolidées, droits payables Le nombre d allocataires du rsa socle seul augmente en juin dans un contexte de crise économique. En raison de la conjoncture économique, le nombre de foyers bénéficiaires du rsa socle seul augmente de,7 % pour atteindre en juin. Cette croissance est portée uniquement par le régime des salariés (+ 1,8 %). Pour les composantes liées à l activité, le nombre de foyers bénéficiaires baisse fortement : - 2,2 % pour le rsa socle et activité, et - 3,7 % pour le rsa activité seule. Evolution du nombre d allocataires selon la composante du rsa activité seul socle + activité socle seul juin-9 juin-1 juin-11 juin-12 Données consolidées, droits payables Sigles ALF : allocation au logement à caractère familial, APL : Aide Personnalisée au Logement, ALS : Allocation de logement à caractère Social, SA : salariés agricoles, NSA : non salariés agricoles, AAH : Allocation aux adultes handicapés, rsa : revenus de solidarité actives, SA : salarié agricole, NSA : non-salarié agricole, TOTAL : NSA + SA Contact : Jean Roger Biyik Biyik - DERS Prestations Retraite- Famille- ORPA- AT 4

5 Retraite Milliers Nombre de retraités bénéficiant d une pension au régime des Salariés Nombre Agricoles de pensionnés SA 2 54 Au 3 juin, personnes bénéficient d une retraite auprès du régime des salariés agricoles. La population bénéficiaire diminue de,8 % par rapport à fin juin, et de,2 % par rapport à fin mars ,4 2522,4 2522,3 2521, ,9 Le montant annuel moyen des pensions s élève à euros au cours du 2ème trimestre et progresse de 1,6 % par rapport au 2 ème trimestre. Cette augmentation est due à la revalorisation de 2,1 % au 1er avril. 259,3 Au 2 ème trimestre, la carrière d un salarié agricole bénéficiaire de droit personnel est en moyenne de 37 trimestres ,6 2496,4 253,2 Parmi les retraités bénéficiaires d un droit personnel, 5 % d entre eux ont effectué une carrière complète au régime des salariés agricoles Le montant annuel moyen de la pension des retraités dont la carrière est au moins égale à 15 trimestres au régime des salariés agricoles, s élève à euros au 2 ème trimestre. Ce montant progresse de 3 % par rapport au 2 ème trimestre et de 2,4 % par rapport au dernier trimestre (revalorisation de 2,1 % au 1 er avril ). Au 3 juin, retraités relèvent du régime des non-salariés agricoles en métropole. Cette population est en diminution de 3, % par rapport à fin juin, et en baisse de,1 % par rapport à fin mars. Les anciens chefs d exploitation représentent personnes au 31 juin, effectif en baisse de 3, % par rapport à fin juin. Le montant moyen annuel des pensions des nonsalariés passe de 5 11 euros à euros entre fin juin et fin juin. Ce montant progresse de 2, % en un an. Cette augmentation est due à la revalorisation de 2,1 % au 1er avril. Les bénéficiaires d une retraite avec une carrière complète au régime des non-salariés ont une pension annuelle 1,8 fois plus élevée que la moyenne des pensions de l ensemble des retraités non-salariés agricoles, soit respectivement 9 39 euros contre euros. La pension moyenne des anciens chefs avec carrière complète s élève à euros au 2 ème trimestre, soit 1,4 fois plus que la moyenne des pensions de l ensemble des chefs. Ce montant est en hausse de 2,5 % par rapport au 2 ème trimestre et en augmentation de 2,2 % depuis le dernier trimestre. Nombre de retraités bénéficiant d une pension au régime des Non- Salariés Agricoles Milliers Nombre de pensionnés NSA Sigles : Contact : Gwenaëlle Milienne - DERS Prestations Retraite- Famille- ORPA- AT 5

6 Nombre de pensions de Retraite Complémentaire Obligatoire Retraite Au 3 juin, droits RCO sont ouverts, soit une baisse de,1 % par rapport à juin. Milliers 51 Nombre de pensionnés L effectif des bénéficiaires de la RCO diminue de,1 % depuis fin juin et de,5 % depuis le trimestre dernier. Depuis le 1 er janvier, les collaborateurs d exploitation ou d entreprise agricole (conjoints mariés, concubins ou partenaires de Pacs) et les aides familiaux peuvent également bénéficier de la RCO (66 points par an). 5 Cette nouvelle mesure concerne 812 conjoints et 4 aides familiaux au 2 ème trimestre Le montant annuel moyen des retraites des titulaires d une pension du régime de base et d une RCO s élève à euros au 2 ème trimestre contre 9 48 euros au 2 ème trimestre. Ce montant de pension augmente de 1,8 % en un an Le montant annuel des pensions y compris la RCO pour les retraités avec une carrière complète de droit personnel est en moyenne de euros au 2 ème trimestre, en augmentation de 2,5 % depuis un an. 46 Ensemble des droits (DP+DR) Sigles : RCO Retraite Complémentaire Obligatoire Contact : Gwenaëlle Milienne - DERS Prestations Retraite- Famille- ORPA- AT MSA Caisse Centrale Direction des Etudes, des Répertoires et des Statistiques Les Mercuriales Responsable de la publication, Alain Pelc - 4 rue Jean Jaurès Responsable Mission Synthèses, Ghislaine Rosay Bagnolet cedex Rédacteurs : R Chreim, C. Laporte, JR Biyik Biyik, G. Milienne 6

Les retraites du régime des non-salariés agricoles

Les retraites du régime des non-salariés agricoles Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD septembre 2013 Les retraites du régime des non-salariés agricoles Eléments démographiques et financiers de l ensemble des retraités

Plus en détail

Les retraites du régime des Non-Salariés Agricoles Eléments démographiques et financiers au deuxième trimestre 2014

Les retraites du régime des Non-Salariés Agricoles Eléments démographiques et financiers au deuxième trimestre 2014 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL décembre 2014 Les retraites du régime des Non-Salariés Agricoles Eléments démographiques et financiers au deuxième trimestre

Plus en détail

Les retraites du régime des non-salariés agricoles Eléments démographiques et financiers au 30 juin 2015

Les retraites du régime des non-salariés agricoles Eléments démographiques et financiers au 30 juin 2015 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL janvier 2016 Les retraites du régime des non-salariés agricoles Eléments démographiques et financiers au 30 juin 2015

Plus en détail

L'Observatoire Economique et Social. Note de conjoncture n 25. Volet 3 : Famille et retraite. Mai Famille : Prestations familiales...

L'Observatoire Economique et Social. Note de conjoncture n 25. Volet 3 : Famille et retraite. Mai Famille : Prestations familiales... Mai 213 L'Observatoire Economique et Social Note de conjoncture n 25 Volet 3 : Famille et retraite La population des bénéficiaires de prestations familiales est en baisse en, surtout chez les non-salariés.

Plus en détail

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT 15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT Les aides au logement (allocation de logement familiale (ALF), allocation de logement sociale (ALS) et aide personnalisée au logement (APL)) permettent de

Plus en détail

Note de conjoncture n 29

Note de conjoncture n 29 Juin 214 L'Observatoire Economique et Social Note de conjoncture n 29 Volet 3 : Famille et retraite Léger ralentissement de la baisse du nombre de bénéficiaires de prestations familiales en 213 Après avoir

Plus en détail

15-1 LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (RSA)

15-1 LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (RSA) 15-1 LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (RSA) Le revenu de solidarité active (RSA), mis en place depuis le 1 er juin 29 en métropole, remplace les dispositifs de minima sociaux allocation de parent isolé (API)

Plus en détail

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques.

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques. Si vous remplissez certaines conditions vous pourrez avoir droit à l allocation veuvage, à la retraite de réversion, à certaines aides pour la famille et le logement. Faites attention aux possibles récupérations

Plus en détail

Note de conjoncture n 28

Note de conjoncture n 28 Mars 2014 L'Observatoire Economique et Social Note de conjoncture n 28 Volet 2 : Santé et accidents du travail Fin octobre 2013, les remboursements de soins de ville et des cliniques privées sont en repli,

Plus en détail

La retraite, comment en bénéficier?

La retraite, comment en bénéficier? Salariés agricoles La retraite, comment en bénéficier? Je prépare ma retraite RETRAITE Je suis, salarié agricole cadre ou non cadre Sommaire De quoi est composée ma retraite? p.3 Ma retraite à taux plein,

Plus en détail

Les bénéficiaires de l assurance vieillesse des parents au foyer

Les bénéficiaires de l assurance vieillesse des parents au foyer Les bénéficiaires de l assurance vieillesse des parents au foyer Muriel Nicolas Florence Thibault CNAF Direction des Statistiques, des Études et de la Recherche. Département des Statistiques, des Prévisions

Plus en détail

Les chiffres clés 2012

Les chiffres clés 2012 Les chiffres clés 2012 Les allocataires La Caf de la Sarthe compte 95 129 allocataires. Son action s exerce à travers : > le paiement des prestations légales, > la mise en œuvre d une politique d action

Plus en détail

LA DEPENSE LOGEMENT ET SA SOLVABILISATION. Impact sur le budget des ménages

LA DEPENSE LOGEMENT ET SA SOLVABILISATION. Impact sur le budget des ménages LA DEPENSE LOGEMENT ET SA SOLVABILISATION Impact sur le budget des ménages 1 I - LA SOLVABILISATION DES MENAGES PAR DES PRESTATIONS LEGALES A - LES AIDES AU LOGEMENT 1. Un grand nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012

Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD septembre 2013 Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012

Plus en détail

AAH. Bénéficiaires de l Allocation aux adultes handicapés

AAH. Bénéficiaires de l Allocation aux adultes handicapés Bénéficiaires de l Allocation aux adultes handicapés L AAH (Allocation aux adultes handicapés) a été créée par la loi du 30 juin 1975, en remplacement de l AHA (ancienne Allocation aux handicapés adultes).

Plus en détail

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er et 2è trimestres 2013

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er et 2è trimestres 2013 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD juillet 2014 Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er et 2è trimestres 2013 www.msa.fr

Plus en détail

AIDES au LOGEMENT. Bénéficiaires des aides au logement

AIDES au LOGEMENT. Bénéficiaires des aides au logement Bénéficiaires des aides au logement Le dispositif d aide au logement comprend trois allocations principales : l APL (Aide personnalisée au logement), l ALF (Allocation de logement dite «à caractère familial»)

Plus en détail

Le Revenu de solidarité active

Le Revenu de solidarité active 1 1. Qui est concerné? Le Revenu de solidarité active Pour percevoir le RSA, il faut : résider en France de manière stable et effective, être français ou titulaire depuis plus de cinq ans d un titre autorisant

Plus en détail

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2014

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2014 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD octobre 2014 Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2014 www.msa.fr Tableau

Plus en détail

Les retraités non salariés agricoles

Les retraités non salariés agricoles Les retraités non salariés agricoles Patrick Le Bourhis et Céline Perraud* Au 1 er janvier 25, 1,9 million de personnes bénéficient d un avantage vieillesse auprès du régime des non-salariés agricoles,

Plus en détail

CCFP 14 décembre 2015

CCFP 14 décembre 2015 CCFP 14 décembre 2015 Débat annuel sur les orientations de la politique des retraites dans la fonction publique 2 ème thème 1 2 ème thème 2. Une approche de l équité inter-régimes au regard de l impact

Plus en détail

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations

Plus en détail

Le rsa au régime agricole : montée en charge et effet sur les bas revenus

Le rsa au régime agricole : montée en charge et effet sur les bas revenus Le rsa au régime agricole : montée en charge et effet sur les bas revenus Alain Pelc www.ccmsa.msanet Rappel du dispositif Le revenu de solidarité active (rsa) est entré en vigueur le 1er juin 2009 en

Plus en détail

UNE DEMANDE DE RMI EN HAUSSE

UNE DEMANDE DE RMI EN HAUSSE Une année mitigée En 2008, en Poitou-Charentes, le bilan social est mitigé. Le nombre d allocataires de l ASS et de l API décline. De même, le nombre de bénéficiaires de la CMUc est en retrait. Cela peut

Plus en détail

La prime d activité. du pouvoir d achat en plus pour les travailleurs modestes. dossier presse. 22 décembre 2015

La prime d activité. du pouvoir d achat en plus pour les travailleurs modestes. dossier presse. 22 décembre 2015 La prime d activité du pouvoir d achat en plus pour les travailleurs modestes dossier presse 22 décembre 2015 Contact : Cabinet de Marisol TOURAINE, 01 40 56 60 65 - cab-ass-presse@sante.gouv.fr La prime

Plus en détail

DOSSIER D AFFILIATION DES NON SALARIES AGRICOLES

DOSSIER D AFFILIATION DES NON SALARIES AGRICOLES DOSSIER D AFFILIATION DES NON SALARIES AGRICOLES Non salarié agricole Un dossier pour votre affiliation à la MSA Ce dossier d affiliation tient compte au plus près de, votre situation, c'est-à-dire du

Plus en détail

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85.

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85. COMPRENDRE VOTRE RETRAITE Trois ans après la dernière réforme, un nouveau texte de loi est prévu concernant le régime des retraites par répartition : maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62

Plus en détail

La prestation d accueil du jeune enfant

La prestation d accueil du jeune enfant La prestation d accueil du jeune enfant PRIME A LA NAISSANCE ALLOCATION DE BASE Complément de libre Choix d activité Complément de libre Choix du mode de garde PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT La prime

Plus en détail

A S S E S M E B M L B E L E E E GE G N E E N R E A R L A E L

A S S E S M E B M L B E L E E E GE G N E E N R E A R L A E L ASSEMBLEE GENERALE A.A.P.E.I. de STRASBOURG La retraite du Régime général des personnes handicapées et leurs parents 1 Donner des informations générales sur 1 - la retraite des «parents» ou aidants des

Plus en détail

PLAFONDS DE RESSOURCES 2007

PLAFONDS DE RESSOURCES 2007 PLAFONDS DE RESSOURCES 2007 PRESTATIONS FAMILIALES Revalorisation des plafonds d'attribution des prestations familiales, en métropole et en départements d'outre-mer (DOM), de 1,7 %, à compter du 1 er juillet

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale PROTECTION SOCIALE Prestations familiales MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Direction de la sécurité sociale Sous-direction

Plus en détail

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 La nouvelle réforme Loi du 20 janvier 2014 Impact pour les chefs d entreprises et pour les salariés 01 La nouvelle réforme des retraites

Plus en détail

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant Accueil et modes de garde Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J adopte un enfant 1 2 J adopte ou j accueille un enfant en vue d adoption La prime à l adoption 4 J élève mon enfant L

Plus en détail

ETUDES STATISTIQUES Avril 2005

ETUDES STATISTIQUES Avril 2005 ETUDES STATISTIQUES Avril 2005 Table des matières I. LA CARRIERE D UN TRAVAILLEUR SALARIE a. L âge au début de la carrière b. Le type de carrière (temps complet/temps partiel c. Le taux d activité sur

Plus en détail

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 LE BAROMETRE DES EMPLOIS DE LA F AMILLE No 11 décembre 2014 TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 L activité de l emploi à domicile hors garde d enfants est en repli depuis le 1 er trimestre 2012 La dégradation

Plus en détail

Le dispositif de financement des mandataires judiciaires à la protection des majeurs exerçant à titre individuel

Le dispositif de financement des mandataires judiciaires à la protection des majeurs exerçant à titre individuel Le dispositif de financement des mandataires s à la protection des majeurs exerçant à titre individuel I- Les principes du financement des mandataires s exerçant à titre individuel Les principes du financement

Plus en détail

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement les aides de la Caf pour le financement L investissement Depuis 2000, sept plans nationaux d investissement ont été mis en œuvre par la branche. Ils ont permis l ouverture de 66 438 places. Le dernier

Plus en détail

LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS

LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS 1 LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS Seuls les locataires définis comme «nouveaux locataires» sont éligibles à ces offres. Notion de «nouveau locataire»

Plus en détail

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012 France France : le système de retraite en 212 Dans le secteur privé, le système de retraite repose sur deux piliers obligatoires : un régime général lié à la rémunération et des dispositifs professionnels

Plus en détail

12.1. Le cumul emploi-retraite

12.1. Le cumul emploi-retraite 12.1. Le cumul emploi-retraite Le cumul emploi-retraite est un dispositif qui permet de cumuler le bénéfice d une pension avec la perception de revenus d activité. Dans un premier temps soumis à certaines

Plus en détail

LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS

LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS Dossier Exploitant LES EXONÉRATIONS DE COTISATIONS Fiche n 4 Les cotisations des non salariés agricoles obéissent à une règle d annualité prévue par le décret n 84-936 du 22.10.1984 ; c est-à-dire qu elles

Plus en détail

Les fiches techniques du CCAH Mai 2012 RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES PRINCIPALES ALLOCATIONS ET PRESTATIONS POUR LES ENFANTS ET LES ADULTES

Les fiches techniques du CCAH Mai 2012 RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES PRINCIPALES ALLOCATIONS ET PRESTATIONS POUR LES ENFANTS ET LES ADULTES Les fiches techniques du CCAH Mai 2012 RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES PRINCIPALES ALLOCATIONS ET PRESTATIONS POUR LES ENFANTS ET LES ADULTES 1 RAPPEL DU CONTEXTE REGLEMENTAIRE La loi du 11 février

Plus en détail

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

Ilike - Fotolia.com. Vous êtes. étudiant... vous avez peut-être droit à une aide au logement!

Ilike - Fotolia.com. Vous êtes. étudiant... vous avez peut-être droit à une aide au logement! Ilike - Fotolia.com Vous êtes étudiant... vous avez peut-être droit à une aide au logement! édition 2010 Les aides au logement Vous allez peut-être quitter votre famille pour aller suivre des études dans

Plus en détail

Direction des politiques familiale et sociale DEP/Pôle famille jeunesse parentalité Marie-Christine PISSIER Tél. : 01 45 65 53 91

Direction des politiques familiale et sociale DEP/Pôle famille jeunesse parentalité Marie-Christine PISSIER Tél. : 01 45 65 53 91 Paris, le 21/10/2009 C - n 2009-021 Emetteur (s) Direction des politiques familiale et sociale DEP/Pôle petite enfance Bruno BLANC Tél. : 01 45 65 57 32 Direction des politiques familiale et sociale DEP/Pôle

Plus en détail

Deux dispositifs de soutien au revenu des travailleurs modestes : le RSA activité et la PPE

Deux dispositifs de soutien au revenu des travailleurs modestes : le RSA activité et la PPE Deux dispositifs de soutien au revenu des travailleurs modestes : le RSA activité et la PPE Franck von Lennep Directeur de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques 17/09/2014 1 Un

Plus en détail

L Observatoire Economique et Social

L Observatoire Economique et Social Synthèses Décembre 2014 L Observatoire Economique et Social Compensation démographique vieillesse : en 2013, les régimes agricoles perçoivent 5,9 milliards d euros sur un montant total de 7,8 milliards

Plus en détail

et résultats Le RSA en 2014 : une augmentation qui fléchit mais reste soutenue N 908 mars 2015

et résultats Le RSA en 2014 : une augmentation qui fléchit mais reste soutenue N 908 mars 2015 ét udes et résultats N 98 mars 215 Le RSA en 214 : une augmentation qui fléchit mais reste soutenue Le revenu de solidarité active (RSA) est versé à 2 364 foyers allocataires dans la France entière au

Plus en détail

Indicateur n 14 : Pension moyenne

Indicateur n 14 : Pension moyenne Programme «Retraites» 47 Indicateur n 14 : Pension moyenne Sous-indicateur n 14-1 : de l ensemble des retraités Les évolutions des pensions moyennes (avantage principal de droit direct) brutes en euros

Plus en détail

Loyer, prêt, travaux, déménagement 2012. J ai un logement

Loyer, prêt, travaux, déménagement 2012. J ai un logement Loyer, prêt, travaux, déménagement 2012 J ai un logement 1 2 Je paie un loyer L aide personnalisée au logement 3 Je rembourse un prêt pour ma résidence principale L allocation de logement familiale 3 Je

Plus en détail

QUI PEUT BENEFICIER D UNE EXONERATION DE COTISATIONS?

QUI PEUT BENEFICIER D UNE EXONERATION DE COTISATIONS? Les cotisations des non-salariés agricoles obéissent à une règle d annualité prévue par le décret n 84-936 du 22.10.1984 ; c est-à-dire qu elles sont émises pour l année civile complète, en fonction de

Plus en détail

PAJE Prestation d Accueil du Jeune Enfant

PAJE Prestation d Accueil du Jeune Enfant PAJE Prestation d Accueil du Jeune Enfant La PAJE se substitue, depuis le 1er janvier 2004, à 5 prestations existantes en faveur de la petite enfance (AFEAMA, AGED, APJE, allocation parentale d éducation

Plus en détail

PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 259 Région Provence-Alpes-Côte d Azur en chiffres Surendettement Données 2013 17 834 dossiers déposés 18 935 personnes surendettées a) 439 dossiers pour 100 000 habitants b)

Plus en détail

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE 5. INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Dr Jacqueline Cardona L INCAPACITÉ PERMANENTE (IP) EN ACCIDENT DU TRAVAIL Principe juridique Article L 434-2 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

Revenus - Salaires. Données Économiques et Sociales du Centre - Édition 2010 65

Revenus - Salaires. Données Économiques et Sociales du Centre - Édition 2010 65 Revenus - Salaires Le nombre de ménages fiscaux de la région Centre s élève à 1 065 920 en 2007 ; il augmente de 3,5 % en un an, légèrement moins qu en province (3,8 %) ou en métropole (3,7 %). Le Centre

Plus en détail

revenu de Solidarité active le rsa mode d emploi

revenu de Solidarité active le rsa mode d emploi et ses partenaires revenu de Solidarité active le rsa mode d emploi juin 2009 Qu est-ce que ça change pour vous? Michel - 42 ans est cariste à temps plein dans un entrepôt. Amina - 55 ans est auxiliaire

Plus en détail

DESCRIPTION Allocataires Enfants

DESCRIPTION Allocataires Enfants AllocatairesNOMBRE ALLOCATAIRES NOMBRE DE PERSONNES COUVERTES NOMBRE MESSIEURS ISOLES NOMBRE MESDAMES ISOLEES NOMBRE DE MONOPARENTS NB ALLOCATAIRES COUPLES SANS ENFANT NB ALLOCATAIRES COUPLES AVEC ENFANTS

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL FICHE 4 LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 AMÉLIORER RAPIDEMENT LES RETRAITES DES FEMMES La loi du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraites, portée par Marisol Touraine, a permis

Plus en détail

et résultats Minima sociaux : la hausse du nombre d allocataires s accélère en 2012 N o 883 juin 2014

et résultats Minima sociaux : la hausse du nombre d allocataires s accélère en 2012 N o 883 juin 2014 ét udes et résultats N o 883 juin 2014 Minima sociaux : la hausse du nombre d allocataires s accélère en 2012 Fin 2012, 3,8 millions de personnes perçoivent l un des neuf minima sociaux, un nombre en hausse

Plus en détail

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Prestations financières pour adultes handicapés Prestation financière

Plus en détail

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint

Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants Le statut de votre conjoint Edition 2010 Votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale : le coix d un statut est obligatoire. 2 A

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

Royaume-Uni. Conditions d ouverture des droits. Indicateurs essentiels. Royaume-Uni : le système de retraite en 2012

Royaume-Uni. Conditions d ouverture des droits. Indicateurs essentiels. Royaume-Uni : le système de retraite en 2012 Royaume-Uni Royaume-Uni : le système de retraite en 212 Le régime public comporte deux piliers (une pension de base forfaitaire et une retraite complémentaire liée à la rémunération), que complète un vaste

Plus en détail

Le financement des mandataires judiciaires à la protection des majeurs

Le financement des mandataires judiciaires à la protection des majeurs Le financement des mandataires judiciaires à la protection des majeurs I- Le système de prélèvements La loi du 5 mars 2007 maintient le principe de subsidiarité du financement public. Ainsi, la personne

Plus en détail

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants N 43 Avril 1 Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants Le RSI gère les régimes invalidité-décès des artisans et commerçants. L assurance invalidité permet de couvrir

Plus en détail

les revenus sociaux et création d entreprise : le rsa

les revenus sociaux et création d entreprise : le rsa les revenus sociaux et création d entreprise : le rsa le contexte Le RSA vise à lutter contre la pauvreté en : Encourageant l exercice ou le retour à une activité professionnelle, Contribuant à l insertion

Plus en détail

TEXTE ADOPTE n 796 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2001-2002 21 février 2002 PROPOSITION DE LOI tendant à la création d un régime

Plus en détail

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 décembre 2014 à 14 h 30 «Actualisation des projections» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil Tests de sensibilité des projections

Plus en détail

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS

Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Expertise Action sociale DONNEES LOGEMENT HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU DIOIS Décembre Sommaire PREAMBULE...p I. TYPOLOGIE DES LOGEMENTS...p.. Répartition par type de logement...p.. Répartition des

Plus en détail

Programme «Invalidité et dispositifs gérés par la CNSA» - Partie I Données de cadrage

Programme «Invalidité et dispositifs gérés par la CNSA» - Partie I Données de cadrage Programme «Invalidité et dispositifs gérés par la CNSA» - Partie I Données de cadrage Indicateur n 2 : Nombre de personnes percevant une pension d invalidité et dépenses d invalidité par régime 1 er sous-indicateur

Plus en détail

Evolution du nombre de bénéficiaires de l assurance-chômage âgés de 50 ans et plus

Evolution du nombre de bénéficiaires de l assurance-chômage âgés de 50 ans et plus Evolution du nombre de bénéficiaires de l assurance-chômage âgés de 50 ans et plus Direction Statistiques et Publications Sommaire Introduction p. 4 1. Les bénéficiaires de l'assurance-chômage âgés de

Plus en détail

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général)

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général) Vous êtes à la retraite et vous souhaitez créer une entreprise, les conséquences sur le versement de votre pension et sur votre protection sociale Si vous créez une entreprise, vous serez affilié et cotiserez

Plus en détail

Banque de France. CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Septembre 2005

Banque de France. CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Septembre 2005 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Document N 3.15 Document de travail, n engage pas le Conseil Septembre 2005 Banque de France 1.

Plus en détail

L allocataire dans un couple : l homme ou la femme?

L allocataire dans un couple : l homme ou la femme? L allocataire dans un couple : l homme ou la femme? par Alain Jacquot CNAF-Bureau des Prévisions Les CAF versent une trentaine de prestations (prestations familiales stricto sensu, aides au logement, et

Plus en détail

Les élus de la CARMF (au 15/01/2013)

Les élus de la CARMF (au 15/01/2013) Les élus de la CARMF (au 15/01/2013) 2 Collèges Délégués Administrateurs Cotisants 565 19 Retraités 183 2 Conjoints survivants retraités 32 1 Invalidité-décès 18 1 Total 798 23 Présentés par le CNO _ 2

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

Présentation de la GIPA. Garantie contre les Impayés de Pensions Alimentaires

Présentation de la GIPA. Garantie contre les Impayés de Pensions Alimentaires Présentation de la GIPA Garantie contre les Impayés de Pensions Alimentaires Novembre 2014 Dispositif expérimental o Le dispositif expérimental est porté par la loi n 2014-873 du 04 août 2014 pour l égalité

Plus en détail

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU [ Particulier employeur ] La Paje Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU 1 er janvier 2010 Vous bénéficiez, pour votre enfant né ou adopté à partir du 1 er janvier 2004 *, de la Prestation d accueil

Plus en détail

Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market

Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market Le document doit être rempli intégralement et accompagné de pièces justificatives. Dans le cas contraire, la demande ne pourra pas être traitée.

Plus en détail

Retraite Etudes & Optimisation

Retraite Etudes & Optimisation Retraite Etudes & Optimisation Pension de réversion Lorsque l un des conjoints disparaît, son veuf ou sa veuve bénéficie d une partie de sa retraite : la pension de réversion. Ses conditions d attribution

Plus en détail

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS JUILLET 2015

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS JUILLET 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Île de France (DIRECCTE) Unité territoriale de Seine-Saint-Denis LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS

Plus en détail

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE GARDE D ENFANTS Tout savoir sur la PAJE Sommaire Qu est-ce que la PAJE? Page 2 La prime à la naissance ou à l adoption Page 3 L allocation de base Page 4 Le complément de libre choix du mode de garde Page

Plus en détail

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants 1 Les prestations 2 Les prestations maladie-maternité 1/2 Les prestations maladie en nature (médicaments, honoraires ) sont les mêmes que les

Plus en détail

Le nombre de cotisants de solidarité agricoles diminue de 2 % entre 2010 et 2011.

Le nombre de cotisants de solidarité agricoles diminue de 2 % entre 2010 et 2011. Synthèses Mars 2012 L Observatoire Economique et Social Les cotisants de solidarité en 2011 Le nombre de cotisants solidaires s élève à 110 106 en 2011, en baisse de 2,3 % par rapport à 2010. Toutefois,

Plus en détail

Résumé de la réforme des pensions février 2012

Résumé de la réforme des pensions février 2012 NOTE AU BUREAU DU PARTI 27 février 2012 Résumé de la réforme des pensions février 2012 Ce résumé ne concerne que les pensions du secteur privé. Un autre document suivra lorsque la réforme des pensions

Plus en détail

par Alain Jacquot CNAF Responsable du bureau des Prévisions

par Alain Jacquot CNAF Responsable du bureau des Prévisions La réforme des aides au logement dans le secteur locatif par Alain Jacquot CNAF Responsable du bureau des Prévisions En 1999, par le biais des aides au logement (aide personnalisée au logement et allocation

Plus en détail

Les prestations familiales

Les prestations familiales Les prestations familiales Les Caisses d allocations familiales, les Caf, versent une quinzaine de prestations, dont les allocations familiales. Plus de 80 milliards d euros sont ainsi distribués aux familles.

Plus en détail

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU?

COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU? COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU? Que vous soyez imposable ou non, vous êtes dans l obligation de faire une déclaration de ressources aux Impôts. Cette profession vous donne la possibilité de

Plus en détail

ANNEXE 1 PRESTATIONS FAMILIALES

ANNEXE 1 PRESTATIONS FAMILIALES ANNEXE 1 PRESTATIONS FAMILIALES Plafonds de ressources applicables pour l attribution du complément familial, de l allocation pour jeune enfant, de l allocation d adoption et de l allocation de rentrée

Plus en détail

MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES

MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES Les Chèques-Vacances, institués par l ordonnance n 82-283 du 26 mars 1982, sont des titres, de 10 et 20 euros,

Plus en détail

Revalorisation des bases mensuelles de calcul des allocations familiales.

Revalorisation des bases mensuelles de calcul des allocations familiales. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Contact GASPAR Emilia Tél : 01 55 44 24 36 Fax : Email : Destinataires Direction Générale de l'enseigne de La Poste Direction

Plus en détail

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA Le régime de retraite supplémentaire obligatoire Qui est concerné? Comment fonctionne le régime? Une adhésion obligatoire Date d adhésion Modalités pratiques Cessation d adhésion Affiliation Cotisations

Plus en détail

LE COMPTE SOCIAL DE L AGRICULTURE PRÉVISIONNEL POUR 2015

LE COMPTE SOCIAL DE L AGRICULTURE PRÉVISIONNEL POUR 2015 Commission des comptes de l agriculture de la Nation Session du 15 décembre 2015 LE COMPTE SOCIAL DE L AGRICULTURE PRÉVISIONNEL POUR 2015 Le compte social prévisionnel des exploitants agricoles pour 2015

Plus en détail