Annuaire statistique de la Justice

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Annuaire statistique de la Justice"

Transcription

1 R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E Annuaire statistique de la Justice Édition Secrétariat Général Service support et moyens du ministère SOUS-DIRECTION DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES 13, place Vendôme Paris

2 Directeur de la publication B. Camus Rédacteur en chef O. Timbart - T. Ferré Réalisation D. Baux Maquette M. Guillot-Toudert Ont collaboré à cet ouvrage Direction des Services judiciaires : Mmes Cauquil, Amand, MM. Toutin, Plantier Direction des Affaires civiles et du Sceau : Mme Moreau, M. Connaud Direction de l Administration pénitentiaire : Mmes Kensey, M. Tinard Direction de la Protection judiciaire de la Jeunesse : MM. Macabiès, Renault Secrétariat général : Sous-direction de la synthèse budgétaire et comptable : Mme Schpitz Sous-direction de l immobilier : M. Martinez Sous-direction de la Statistique et des Études : Mmes Lebaudy, Minne, Morice, MM. Anfray, Krief Conseil d État : Mme Jamois, MM. Breton, Soury Médiature : Mme Durand Ordre des avocats au Conseil d État et à la Cour de cassation : M. Woroniak En application de la loi du 11 mars 1957 (art. 41) et du Code de la propriété intellectuelle du 1er juillet 1992, toute reproduction partielle ou totale à usage collectif de la présente publication est strictement interdite sans autorisation expresse de l éditeur. Il est rappelé à cet égard que l usage abusif et collectif de la photocopie met en danger l équilibre économique des circuits du livre. Photo de couverture : Chrystèle Lacène - Ministère de la Justice Palais de Justice de Grenoble - architecte Claude Vasconi La Documentation française - Direction de l information légale et administrative. Paris 2012 ISBN : Annuaire statistique de la Justice. Édition Annuaire statistique de la Justice. Édition

3 Avant-propos L Annuaire Statistique de la Justice présente, sur une période assez longue, une description chiffrée de l activité judiciaire. Après une présentation des moyens de la Justice (nombre de juridictions, moyens budgétaires, implantations), l annuaire décrit le fonctionnement de la justice civile : activité des juridictions, description des saisines et des durées de procédures par nature d affaire, détail sur certains contentieux significatifs (acquisitions de la nationalité française, protection des mineurs et des majeurs, affaires familiales, redressements et liquidations judiciaires, contentieux locatifs, impayés, juges de l exécution des peines). Le fonctionnement de la justice pénale est présenté sous ses différents aspects : orientation des affaires par les parquets, activité des juges d instruction, activité des juridictions de jugement, infractions sanctionnées et sanctions prononcées, taux de récidive. Sont également fournies les statistiques relatives à l exécution des peines dans le cadre de l administration pénitentiaire milieu fermé, milieu ouvert, activité du juge de l application des peines, puis les statistiques se rapportant à la protection judiciaire de la jeunesse : orientations données par les parquets aux affaires de mineurs, activité des juridictions de mineurs, activité des établissements de la protection judiciaire de la jeunesse, condamnations frappant des mineurs. Le lecteur trouvera aussi des données concernant l activité de la justice administrative, les statistiques relatives à l aide juridictionnelle accordée aux justiciables les plus démunis, et enfin les données disponibles sur les professions juridiques. L ouvrage se termine par la présentation des principales données d activité relatives à chaque juridiction (cours d appel, tribunaux de grande instance, tribunaux d instance, conseils de prud hommes, tribunaux de commerce, tribunaux pour enfants). Ce volume reprend de façon quasi-systématique des données définitives, le plus souvent portant sur 2006 à 2010 et avec un grand degré de détail. Des données plus récentes seront progressivement mises en ligne sur le site du ministère dès qu elles seront disponibles. Le chargé de la sous-direction de la Statistique et des Études Benjamin Camus Annuaire statistique de la Justice. Édition 2010 Annuaire statistique de la Justice. Édition

4

5 Table des matières AVANT-PROPOS... 3 MOYENS DE LA JUSTICE Budget Frais de justice - Aide juridictionnelle Effectifs budgétaires Implantations immobilières Juridictions et établissements Accès au droit JUSTICE CIVILE Activité des juridictions Cour de cassation Cours d appel Tribunaux de grande instance Tribunaux de grande instance à compétence commerciale Tribunaux d instance, juridictions de proximité Tribunaux paritaires des baux ruraux Tribunaux des affaires de sécurité sociale Conseils de prud hommes Tribunaux de commerce Détails des saisines en Affaires nouvelles au fond Ordonnances de référé et procédures particulières Durée de traitement des affaires en Détail de certains thèmes Acquisitions de la nationalité française Protection des mineurs Protection des majeurs Affaires familiales Redressements et liquidations judiciaires Contentieux locatifs Contentieux de l impayé Procédures devant le juge de l exécution JUSTICE PÉNALE Activité des parquets Saisines Orientations Les compositions pénales dans les condamnations inscrites au casier judiciaire Mesures alternatives traitées par les associations Activité des officiers du ministère public Activité des juges d instruction Affaires terminées Mises en examen Mesures de contrôle judiciaire prononcées Mesures de contrôle judiciaire traitées par les associations Mesures de détention provisoire La détention provisoire dans les condamnations Activité des juridictions Cours d assises Tribunaux correctionnels Tribunaux et juges pour enfants Tribunaux de police Juridictions de proximité Annuaire statistique de la Justice. Édition

6 Table des matières [suite] Tribunaux aux armées Cours d appel Cour de cassation Révision des condamnations pénales Indemnisation en matière de détention provisoire Aide aux victimes Condamnations Crimes Délits Contraventions de 5 e classe Ensemble des peines prononcées dans les condamnations Détails des condamnations Violences volontaires Violences involontaires Atteintes sexuelles Atteintes à la famille et autres atteintes à la personne Vols et recels Escroqueries et abus de confiance Destructions et dégradations Circulation routière et transports Infractions en matière de chèques Infractions en matière de travail et sécurité sociale Infractions en matière de sociétés et de commerce Infractions en matière de finances publiques Infractions en matière de santé et de stupéfiants Ordre administratif et judiciaire Sûreté publique Ordre public général Les condamnés pour délits en réitération Les condamnés pour crimes et délits en récidive légale EXÉCUTION DES PEINES ET ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE Milieu fermé Population carcérale : incarcérés, prévenus, condamnés Mouvements de détenus : incarcérations, libérations Vie en milieu carcéral : activité professionnelle, enseignement, incidents Aménagement et mesure d individualisation des peines Placements à l extérieur, semi-liberté Placements sous surveillance électronique, permissions de sortir, libérations conditionnelles Milieu ouvert Population prise en charge par les Services Pénitentiaires d Insertion et de Probation Mesures prises en charge par les SPIP Interventions des SPIP MINEURS ET JUSTICE Activité des parquets mineurs Orientations données aux affaires pénales Mineurs délinquants : activité des juges et tribunaux pour enfants Mineurs en danger : activité des juges des enfants Activité de protection judiciaire de la jeunesse à la charge de l État - secteur public Activité de protection judiciaire de la jeunesse à la charge de l État - secteur associatif Condamnations de mineurs Crimes Délits Contraventions de 5 e classe Mineurs incarcérés Mouvement de détenus mineurs Annuaire statistique de la Justice. Édition

7 Table des matières [fin] JUSTICE ADMINISTRATIVE ET JURIDICTIONS FINANCIERES Tribunal des conflits, Conseil d État Cours administratives d appel Tribunaux administratifs Cour des comptes, Chambres régionales des comptes MÉDIATEUR DE LA RÉPUBLIQUE AIDE JURIDICTIONNELLE Procédures : admissions Procédures : rejets Bénéficiaires AUXILIAIRES DE JUSTICE Avocats Avocats au Conseil d État et à la Cour de cassation Avoués près les cours d appel Greffiers de tribunal de commerce Huissiers de justice Administrateurs judiciaires et mandataires liquidateurs Notaires Commissaires-priseurs judiciaires Conciliateurs de justice ACTIVITÉ PAR JURIDICTION Activité civile par cour d appel Activité pénale par cour d appel Activité civile par tribunal de grande instance Activité pénale par tribunal de grande instance Activité par parquet : orientations données aux affaires poursuivables concernant les mineurs Activité des juges et tribunaux pour enfants Activité par tribunal d instance Activité par conseil de prud hommes Activité par tribunal de commerce Activité des chambres à compétence commerciale dans les TGI GLOSSAIRE CARTE JUDICIAIRE INDEX ALPHABETIQUE LES AUTRES PUBLICATIONS Annuaire statistique de la Justice. Édition

8 Table des signes conventionnels P e r Valeur provisoire Estimation Valeur corrigée par rapport à l édition antérieure Résultat non encore disponible. ou Statistique inexistante /// ou Absence de résultat due à la nature des choses nd ns Non disponible Non significatif Séries non comparables de part et d autre de ce signe 3 Résultat très faible (inférieur à la moitié de l unité du dernier chiffre présenté) 8 Annuaire statistique de la Justice. Édition

9

10

11 Les moyens de la Justice

12

13 Moyens de la Justice Les juridictions Si l ordonnance du 22 décembre 1958 traduit la volonté du législateur de réunifier l organisation judiciaire de la France, la variété des compétences et des fonctionnements dans l ensemble des juridictions placées sous le contrôle de la Cour de cassation demeure considérable. Juridiction suprême de l ordre judiciaire, créée en 1790, la Cour de cassation vérifie la légalité des décisions rendues en dernier ressort par les juridictions inférieures ; elle juge le droit, non pas le fait, à la différence des cours d appel, juridictions du second degré qui examinent à nouveau les faits sur lesquels les tribunaux du premier degré, civils ou pénaux, se sont déjà prononcés. Outre les juridictions de droit commun : Cour de cassation, cours d appel, cours d assises, tribunaux de grande instance civils et correctionnels, tribunaux d instance civils et de police et juridictions de proximité, l ordre judiciaire comprend des juridictions spécialisées (dites tribunaux d exception) de nature civile : tribunaux de commerce, commissions de sécurité sociale, juges de l expropriation, conseils de prud hommes, tribunaux paritaires de baux ruraux, ou de nature pénale : tribunaux pour enfants, tribunaux aux armées, tribunaux maritimes commerciaux. On notera également que les organisations professionnelles (Chambres, Conseils, Ordres) d officiers ministériels et auxiliaires de justice prennent, en application des règles de déontologie, des décisions disciplinaires susceptibles de recours devant les cours d appel. Enfin le ministre de la Justice institue conciliateurs de justice des personnes bénévoles qui s efforcent de développer, hors procédure codifiée, la pratique du règlement amiable des petits différends locaux entre particuliers. Le ministère public (procureur et substituts) défend l ordre public. À ce titre, il exerce auprès des juridictions, des attributions judiciaires d ordre pénal et civil ainsi que des attributions administratives. En matière pénale, il reçoit les plaintes et procès-verbaux et apprécie les suites à donner ; il exerce l action publique, contrôle l enquête judiciaire, le déroulement de l instruction et du jugement ; il requiert l application de la loi et assure l exécution des décisions de justice. En matière civile, il peut et dans certains cas il doit intervenir au procès, notamment dans les affaires intéressant l état des personnes, et plus généralement, les rapports de famille ainsi que dans les procédures où il doit faire connaître son avis. Outre ses attributions judiciaires, le procureur de la République surveille les officiers publics et ministériels et les officiers d état civil. Il dirige la police judiciaire. La police judiciaire, fonction exercée par les maires, la gendarmerie et la police nationale notamment, constate les infractions à la loi pénale, rassemble les preuves et recherche les auteurs, sur délégation des procureurs de la République et des juges d instruction. Annuaire statistique de la Justice. Édition

14 Organigramme du ministère de la Justice Secrétariat général Garde des Sceaux Ministre de la Justice Cabinet Service synthèse, stratégie et performance Service support et moyens du ministère Service de l administration centrale Direction des Services Judiciaires Porte-Parole Inspection Générale des Services Judiciaires Ecole nationale de la magistrature Service des affaires européennes et internationales Direction des Affaires Civiles et du Sceau Ecole nationale des greffes Service de l accès au droit et à la Justice et de l aide aux victimes Direction des Affaires Criminelles et des Grâces Direction de l Administration Pénitentiaire Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse Ecole nationale de l administration pénitentiaire Ecole nationale de la protection judiciaire de la jeunesse Service Central de Prévention et de la Corruption (SCPC) Agence de maitrise d ouvrage des travaux du ministère de la Justice (APIJ) Établissement Public du Palais de Justice de Paris (EPPJJ) Service du Contrôle Budgétaire et Comptable Ministériel (SCBCM) 14 Annuaire statistique de la Justice. Édition

15 Moyens de la justice Budget Code Crédits inscrits en loi de finances initiale Crédits de paiement 6 Total (en Mo d'euros) 5 980, , , , , ,08 7 dont dépenses de personnel 3 544, , , , , ,75 Répartition par programme 8 - Justice judicaire 2 505, , , , , , Administration pénitentiaire 2 130, , , , , , Protection judiciaire de la jeunesse 735,80 796,34 804,36 784,16 774,05 757, Accès au droit et à la Justice 344,17 341,99 334,32 317,87 294,86 331, Conduite et pilotage de la politique de la justice et organismes rattachés 263,82 278,64 259,46 248,26 248,89 267,04 13 Part du budget de la Justice dans le budget général de l'état (crédits de paiement) (en %) 2,24 2,34 2,39 2,40 2,43 2,49 Autorisation d'engagement 14 Total (en Mo d'euros) 6 925, , , , , ,16 Frais de justice Frais de justice - Aide juridictionnelle Total (en Mo d'euros) 1 379,42 388,61 405,00 432,55 439,99 460,00 16 Frais de justice criminelle, correctionnelle et de police 2 262,37 260,70 277,72 293,40 298,45 318,70 17 Frais de justice civile ou commerciale 3 46,22 48,26 49,43 59,08 60,10 60,00 18 Autres frais de justice 70,83 79,65 77,85 80,07 81,44 81,30 Aide juridictionnelle 19 Total (en Mo d'euros) 1 300,41 324,13 306,76 308,40 321,20 351, Il s'agit de la dépense réelle constatée par l'agence comptable centrale du Trésor dans son récapitulatif annuel. Frais de justice et aide juridictionnelle constituent une partie des dépenses ordinaires. Frais d'expertise, indemnités payées aux huissiers, aux jurés, aux témoins Enquêtes sociales, frais en matière de procédures de tutelles, de procédures collectives de redressement et de liquidation judiciaires des entreprises en difficulté Annuaire statistique de la Justice. Édition

16 Moyens de la Justice Champ géogaphique : France métropolitaine, départements et territoires d outre-mer, collectivités locales Code Définitions et méthode Les données sur les effectifs sont présentées depuis 2006 selon le découpage en mission et programmes de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF). 17 Les catégories d'emploi retenues à l'entrée en vigueur de la LOLF sont : magistrats de l'ordre judiciaire (cat 1); personnels d'encadrement (cat 2) ; B métiers du greffe, de l'insertion et de l'éducatif (cat 3); B administratifs et techniques (cat 4); personnels de surveillance C (cat 5); C administratifs et techniques (cat 6). Sources : Ministère de la Justice Tableaux emplois exprimés en ETPT dans l'annexe Justice PLF 16 Annuaire statistique de la Justice. Édition

17 Moyens de la justice Effectifs budgétaires Code Ensemble de la Mission Justice Justice judiciaire Magistrats de l'ordre judiciaire Greffiers en chef et greffiers Administratifs et techniques (B et C) Administration pénitentiaire dont personnel de surveillance ( C ) Protection judiciaire de la jeunesse dont métiers de l'éducatif Accès au droit et à la justice 660 /// /// /// /// /// 27 Conduite et pilotage de la politique de la justice et organismes rattachés * Magistrats de l'ordre judiciaire Personnel d'encadrement Catégorie B Catégorie C Source : Tableaux emplois exprimés en ETPT dans l'annexe Justice PLF * En 2009, la Cnil est désormais rattachée aux services du Premier ministre. Annuaire statistique de la Justice. Édition

18 Moyens de la Justice Champ géographique : France métropolitaine, départements et territoires d outre-mer, collectivités locales Code Définitions et méthode 8 Les tribunaux supérieurs d appel tiennent lieu de cour d appel à Mamoudzou et Saint-Pierre et Miquelon 10 Les tribunaux de première instance tiennent lieu de TGI dans les TOM 15 Les tribunaux du travail traitent des contentieux du travail et de la Sécurité sociale, comme les CPH, à Papeete et Nouméa 18 Les tribunaux de première instance à compétence commerciale n existent qu à Mamoudzou et Saint-Pierre et Miquelon 29 à 37 Le 8 novembre 2007, publication du décret relatif aux établissements et services du secteur public de la PJJ, marquant l aboutissement de la réforme de l organisation engagée en Ce décret : - clarifie les missions et les catégories d établissement et services qui les exercent. - définit l organisation et le fonctionnement des établissements et services du secteur public en intégrant les exigences de la loi du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médico-sociale : le respect des droits des usagers, l évaluation des prestations délivrées, le contrôle ou bien encore les procédures d autorisation de création Nombre de juridictions à l issue de la réforme de la carte judiciaire, telle que prévue par les décrets n et du 15 février 2008 : 210 conseils de prud hommes au 3 décembre tribunaux de commerce, 7 chambres commerciales en Alsace-Moselle, 8 tribunaux mixtes de commerce et 3 tribunaux de première instance à compétence commerciale outre-mer au 1 er janvier tribunaux d instance et de police et 303 juridictions de proximité au 1 er janvier tribunaux de grande instance et 5 tribunaux de première instance au 1 er janvier 2011 Compte tenu des décrets du 30 octobre 2008 et suivants, se reporter aux pages 355, 356 et 357 pour visualiser la liste récapitulative des tribunaux supprimés et des tribunaux de rattachement. 18 Annuaire statistique de la Justice. Édition

19 Moyens de la justice Implantations immobilières Code Ensemble des implantations immobilières (en m 2 hors œuvre) Administration centrale Cours et tribunaux Services extérieurs de l'administration pénitentiaire Services extérieurs de la protection judiciaire de la jeunesse Nombre de juridictions Les juridictions de l'ordre judiciaire Juridictions et établissements 6 Cour de cassation Cours d'appel Tribunaux supérieurs d'appel Tribunaux de grande instance (TGI) Tribunaux de première instance (TPI) Tribunaux pour enfants Tribunaux des affaires de sécurité sociale Tribunaux d'instance et de police Conseils de prud'hommes Tribunaux du travail Tribunaux de commerce TGI à compétence commerciale, tribunaux mixtes de commerce et chambres commerciales TPI à compétence commerciale Les juridictions de l'ordre administratif 19 Conseil d'état Cours administratives d'appel Tribunaux administratifs Nombre d' établissements pénitentiaires 22 Maisons d'arrêt Centres de détention Maisons centrales Centres pénitentiaires Centres de semi-liberté Centre pour peines aménagées Etablissements pénitentiaires pour mineurs Nombre d'établissements de la protection judiciaire de la jeunesse 29 Tous établissements du secteur public Établissements de placement éducatif, et d'insertion (EPE et EPEI) d ont unités "Centres éducatifs renforcés" (UE-CER) Services territoriaux éducatif de milieu ouvert, et d'insertion (STEMO et STEMOI) Service territoriaux éducatif d'insertion (STEI) Centres éducatifs fermés (CEF) Services éducatifs auprès des tribunaux de grande instance (SEAT) Services éducatifs au sein d'établissements pénitentiaires pour mineurs (SEEPM) Tous établissements et services habilités du secteur associatif n.d L'accès au droit 38 Conseils départementaux de l'accès au droit Maisons de Justice et du droit Antennes de Justice Annuaire statistique de la Justice. Édition

20

21

22

23 La justice civile

24

25 Justice civile Sources statistiques Chaque juridiction civile doit tenir un répertoire général des affaires dont elle est saisie (art. 726 du Code de procédure civile). Mis progressivement en place depuis 1979, le Répertoire général civil (RGC) fournit en sous-produit de la gestion des juridictions les principales données statistiques permettant d appréhender le fonctionnement de la justice civile en France. Dans les ressorts des 33 cours d appel de France métropolitaine et des départements d outre-mer (34 depuis le 1 er janvier 2012 avec la création de la cour d appel de Cayenne), il est mis en œuvre dans les cours d appel, tribunaux de grande instance, tribunaux d instance, tribunaux paritaires de baux ruraux, tribunaux de commerce (depuis le 1 er juillet 1988) et conseils de prud hommes. Un nouveau répertoire général civil a été mis en place en 2003 dans les conseils de prud hommes et en 2004 dans les tribunaux de grande instance. Le champ d application du nouveau répertoire a été élargi pour les TGI aux procédures particulières et à l activité administrative (inscriptions au répertoire civil, inscriptions de privilèges, vérifications des dépens, renonciations à succession, déclarations d appel, certificats, états de recouvrements, prestations de serment...). C est à partir de ce répertoire que sont obtenues la plupart des séries statistiques présentées ci-après. Certaines procédures non prises en compte par le Répertoire général civil font l objet d un recueil statistique spécifique : celles relevant de l activité administrative des tribunaux d instance : injonctions de payer, ordonnances sur requête, demandes relatives à l incapacité des mineurs, tentatives préalables de conciliation, certificats et déclarations de nationalité... les procédures relevant des tribunaux des affaires de sécurité sociale ; la Cour de cassation tient ses propres statistiques d activité, publiées dans son rapport annuel édité par La Documentation Française. Annuaire statistique de la Justice. Édition

26 Justice civile Champ géographique : France métropolitaine, départements et territoires d outre-mer Code Définitions et méthode Les jugements en dernier ressort qui tranchent dans leur dispositif une partie du principal et ordonnent une mesure d instruction ou une mesure provisoire peuvent être frappés de pourvoi en cassation, comme les jugements qui tranchent en dernier ressort tout le principal. Peuvent également être frappés de pourvoi en cassation les jugements en dernier ressort qui, statuant sur une exception de procédure, une fin de non-recevoir ou tout autre incident, mettent fin à l instance (art. 606 et 607 du Code de procédure civile). La Cour de cassation contrôle la légalité de la décision en vérifiant si les règles de droit ont été correctement appliquées. Elle ne procède pas à un nouvel examen des faits. Elle fixe le sens dans lequel doit être appliquée la règle de droit. Elle siège à Paris et a compétence sur l ensemble du territoire de la République. Le délai de pourvoi est de deux mois, sauf disposition contraire. Il court, à l égard des décisions par défaut, à compter du jour où l opposition n est plus recevable (art. 612 et 613 du Code de procédure civile). 3, 4 Durée d une affaire : exprimée en mois, elle est calculée par différence entre la date de saisine de la Cour de cassation et la date de la décision la dessaisissant. Le chiffre fourni est la moyenne des durées de toutes les affaires terminées dans l année. 5 Cassation : lorsque le pourvoi lui paraît fondé en droit, la Cour de cassation annule en tout ou partie la décision prononcée en violation de la loi. Elle renvoie alors l affaire à une autre juridiction de même ordre, de même degré et de même nature que celle qui a primitivement statué et dont la décision à été cassée. Il peut arriver que la Cour de cassation casse sans renvoyer. Cette cassation sans renvoi est fréquente en procédure pénale, mais demeure exceptionnelle en procédure civile. 6 Lorsque le pourvoi est recevable, la Cour de cassation, si elle le juge mal fondé, rend un arrêt de rejet (art. 620 et 621 du Code de procédure civile). 7 Le désistement est l acte par lequel le demandeur renonce à son action : néanmoins le défendeur peut demander, dans certains cas, de ne pas tenir compte du désistement du demandeur, et que l affaire soit jugée quand même (art à 1026 du Code de procédure civile). 8 La déchéance du droit au pourvoi interdit à la partie qui l a formé d en former un nouveau contre la même décision au fond (art. 621 du Code de procédure civile). 10 La non admission des pourvois : procédure instituée par la loi organique du 25 juin 2001 qui permet à la cour de déclarer non admis les pourvois irrecevables ou non fondés sur un moyen sérieux de cassation 12 Hors les matières où le pourvoi empêche l exécution de la décision attaquée, le premier président peut, à la demande du défendeur, et après avoir recueilli l avis du Procureur général et des parties, décider le retrait du rôle d une affaire lorsque le demandeur ne justifie pas avoir exécuté la décision frappée de pourvoi, à moins qu il ne lui apparaisse que l exécution serait de nature à entraîner des conséquences manifestement excessives. Il autorise la réinscription de l affaire au rôle de la Cour sur justification de l exécution de la décision attaquée. Sources : Ministère de la Justice Rapport annuel de la Cour de cassation (édité par La Documentation Française ). 26 Annuaire statistique de la Justice. Édition

27 Justice civile Activité des juridictions Cour de cassation Code Affaires nouvelles 1 Nombre total d'affaires Affaires terminées 2 Nombre total d'affaires (hors retraits du rôle) Durée moyenne globale des affaires terminées (en mois) 16,1 14,1 12,6 12,9 12,7 4 Durée moyenne des affaires terminées par un arrêt (en mois) 18,8 16,4 15,4 15,4 15,2 Nature de la décision 5 Cassation Rejet de la demande Ordonnance ou arrêt de désistement Ordonnance de déchéance Irrecevabilité Non admission Autres décisions Retraits du rôle (y compris les affaires transférées au pénal) Affaires en cours 13 Affaires en cours au 31 décembre Annuaire statistique de la Justice. Édition

Annuaire statistique de la Justice

Annuaire statistique de la Justice R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E Annuaire statistique de la Justice Édition 2007 Secrétariat Général Direction de l Administration générale et de l Équipement SOUS-DIRECTION DE LA STATISTIQUE, DES

Plus en détail

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE A QUI INCOMBE LE RECOUVREMENT DES CHARGES? Le rôle du syndic : Le non-paiement des charges par un ou plusieurs copropriétaires oblige

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Décret n o 2010-148 du 16 février 2010 portant application de la loi organique n o 2009-1523 du 10 décembre 2009 relative

Plus en détail

REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE

REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE Le montant de la rétribution «Aide Juridictionnelle» est déterminé par le nombre d unités de valeur «UV» affectées à la procédure et prévues par l article 90 du décret

Plus en détail

LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES

LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES Les juridictions pénales jugent les infractions à la loi pénale. Ces infractions sont définies dans le code pénal. Il existe en France, trois types d'infractions, définies

Plus en détail

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4 LES TEXTES Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au statut de la magistrature. Décret n 2001-1099 du 22 novembre 2001 relatif aux modalités du recrutement de

Plus en détail

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr ) Découvrez les métiers de la Justice Informez-vous sur www.justice.gouv.fr PENITENTIAIRE Sommaire SOMMAIRE Magistrat............................................................. p. 4, 5 Greffier en chef......................................................

Plus en détail

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES BAREME INDICATIF DES HONORAIRES Tarifs applicables à compter du 01/01/2014 Maitre MAIRET Christophe Avocat 1 Sommaire Notice du barème p.03 Consultations et postulations p.04 Droit Civil p.05 Droit du

Plus en détail

L organisation judiciaire en France FAVREAU & CIVILISE LES JURIDICTIONS JUDICIAIRES. Litiges entre particuliers ou organismes privés

L organisation judiciaire en France FAVREAU & CIVILISE LES JURIDICTIONS JUDICIAIRES. Litiges entre particuliers ou organismes privés F & C INFOS FAVREAU & CIVILISE Avocats a la Cour 8, Place Saint-Christoly 33000 Bordeaux, France Informations røservøes aux clients du cabinet. Gratuit. Ne peut Œtre vendu. L organisation judiciaire en

Plus en détail

Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A.

Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A. Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A. Thèmes traités pour l épreuve de raisonnement juridique et pour l épreuve à caractère pratique Droit des obligations I. - Les

Plus en détail

Leçon n 3 : La justice garante du respect du droit

Leçon n 3 : La justice garante du respect du droit Leçon n 3 : La justice garante du respect du droit Introduction : La déesse grecque de la justice se nomme Thémis, elle aurait reçu de Zeus un glaive et une balance afin de peser le pour et le contre,

Plus en détail

chronique juridique Contrats de droit privé : l académie de Créteil, un exemple à suivre! Procédures disciplinaires : le memento CHRONIQUE JURIDIQUE

chronique juridique Contrats de droit privé : l académie de Créteil, un exemple à suivre! Procédures disciplinaires : le memento CHRONIQUE JURIDIQUE CHRONIQUE JURIDIQUE chronique juridique Contrats de droit privé : l académie de Créteil, un exemple à suivre! Lors de notre congrès de Lille, une motion a été proposée par la commission «métier» sur les

Plus en détail

Les démarches auprès de la justice

Les démarches auprès de la justice Les démarches auprès de la justice SOMMAIRE - A quel tribunal s adresser - Les juridictions civiles - Les juridictions pénales - Les juridictions administratives - Répartition des compétences A quel tribunal

Plus en détail

L'exécution des peines correctionnelles

L'exécution des peines correctionnelles L'exécution des peines correctionnelles I) L application des peines Le juge de l application des peines est chargé de déterminer les modalités d exécution des peines prononcées par les juridictions pénales

Plus en détail

ARTICLE 90 DU DECRET 91-1266 DU 19 DECEMBRE 1991 MODIFIE

ARTICLE 90 DU DECRET 91-1266 DU 19 DECEMBRE 1991 MODIFIE ARTICLE 90 DU DECRET 91-1266 DU 19 DECEMBRE 1991 MODIFIE Réf. Art.90 du 20/01/2001 au 31/12/2001 01/01/2002 S DES MISSIONS DE BASE D2012-349 D2001-52 D2001-512 D2003-853 D2004-1406 D2007-1151 D2008-1486

Plus en détail

Institutions L'organisation de la Justice

Institutions L'organisation de la Justice Acteurs Procédures Vos droits Institutions L'organisation de la Justice F i c h e P r a t i q u e L'organisation des juridictions françaises La Justice a une mission fondamentale : celle de veiller au

Plus en détail

Les chiffres clés de la Justice 2013

Les chiffres clés de la Justice 2013 Les chiffres clés de la Justice 2013 Directeur de la publication Benjamin Camus Sous-directeur de la Statistique et des Études Coordination Thérèse Ferré Réalisation Faustine Busch - Marie-Dominique Minne

Plus en détail

PROTECTION DES DROITS DU TRADUCTEUR ET DE L INTERPRETE

PROTECTION DES DROITS DU TRADUCTEUR ET DE L INTERPRETE PROTECTION DES DROITS DU TRADUCTEUR ET DE L INTERPRETE Le traducteur ou l interprète non salarié doit en permanence veiller à la préservation de ses droits tant dans l établissement de sa relation avec

Plus en détail

Congo. Loi règlementant l exercice de la profession de commerçant en République du Congo

Congo. Loi règlementant l exercice de la profession de commerçant en République du Congo Loi règlementant l exercice de la profession de commerçant en République du Loi n 19-2005 du 24 novembre 2005 Titre 1 - Dispositions générales Art.1.- La présente loi définit les conditions d exercice

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 20 mars 2015 de présentation du décret n 2015-282 du 11 mars 2015 relatif à la simplification de la procédure civile, à la communication électronique et à la résolution amiable des différends

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 24/10/2012 Cour Administrative d Appel de Bordeaux N 07BX02490 Inédit au recueil Lebon 3ème chambre (formation à 3) Mme FLECHER-BOURJOL, président Mme Françoise LEYMONERIE, rapporteur M. VIE, commissaire

Plus en détail

Chapitre 1 Droit judiciaire

Chapitre 1 Droit judiciaire Formulaire de Procédure - Edition 2006 5 TABLE DES MATIERES Chapitre 1 Droit judiciaire 1. Procédure Exequatur....................................................................... 15 Requête en exequatur

Plus en détail

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné La justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Vous êtes condamné VOUS ÊTES CONDAMNÉ PÉNALEMENT Le juge a statué sur votre cas et vous a condamné. Que vous reste-il

Plus en détail

COUR D'APPEL DE RENNES ARRÊT DU 10 MARS 2015

COUR D'APPEL DE RENNES ARRÊT DU 10 MARS 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS 3ème Chambre Commerciale ARRÊT N 131 R.G : 13/03708 COUR D'APPEL DE RENNES ARRÊT DU 10 MARS 2015 COMPOSITION DE LA COUR LORS DU DÉLIBÉRÉ : Monsieur Alain

Plus en détail

Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur

Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur Ces dispositions ne concernent pas les renouvellements à l identique des mesures de tutelle. Par contre, si

Plus en détail

Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision

Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision Le présent document est établi sur base de l article 17, paragraphe 1 er, alinéa 2 du règlement grand-ducal du 10 juin 2009 portant organisation

Plus en détail

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS par Jean-Michel ETCHEVERRY président du tribunal de grande instance de Roanne (2 février 2009) Plusieurs réformes législatives intervenues ces dernières

Plus en détail

Tribunal des Affaires de la Sécurité Sociale - section agricole - ( T.A.S.S.)

Tribunal des Affaires de la Sécurité Sociale - section agricole - ( T.A.S.S.) Fiche Pratique Tribunal des Affaires de la Sécurité Sociale - section agricole - ( T.A.S.S.) Définition Art. L.142-1 à L. 142-9 et R. 142-8 à R. 142-31 Le TASS connaît en première instance des litiges

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Ministère de la Justice Vous êtes victime Vous pouvez, en tant que victime d une infraction, déposer une plainte

Plus en détail

- DOSSIER DE PRESSE -

- DOSSIER DE PRESSE - - DOSSIER DE PRESSE - Journée nationale du Travail d'intérêt Général en Saône-et-Loire 27 novembre 2013 à 9h30 Les partenaires institutionnels du Ministère de la Justice organisent 27 novembre 2013 la

Plus en détail

LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée

LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée (JO n 4984 p. 13) L assemblée nationale à délibéré et adopté, Le président de la république promulgue la loi dont la teneur suit

Plus en détail

Les cours administratives suprêmes et l évolution du droit à la publicité, à la vie privée et à l information

Les cours administratives suprêmes et l évolution du droit à la publicité, à la vie privée et à l information Les cours administratives suprêmes et l évolution du droit à la publicité, à la vie privée et à l information (Questionnaire) 1. Décrivez brièvement le soutien institutionnel administratif de l accès à

Plus en détail

MISSION MINISTÉRIELLE PROJETS ANNUELS DE PERFORMANCES ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR JUSTICE

MISSION MINISTÉRIELLE PROJETS ANNUELS DE PERFORMANCES ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR JUSTICE R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E MISSION MINISTÉRIELLE PROJETS ANNUELS DE PERFORMANCES ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2010 JUSTICE NOTE EXPLICATIVE Cette annexe au projet de loi de finances

Plus en détail

Service pénal Fiche contrevenant

Service pénal Fiche contrevenant Service pénal Fiche contrevenant SOMMAIRE : 1 Vous avez été verbalisé(e), vous recevez une amende forfaitaire : concernant le paiement concernant la contestation 2 Vous êtes poursuivi devant la juridiction

Plus en détail

Textes abrogés : Notes de l administration pénitentiaire du 15 juillet 2002 et 29 mars 2004 Circulaire AP9206GA3 du 26 novembre 1992

Textes abrogés : Notes de l administration pénitentiaire du 15 juillet 2002 et 29 mars 2004 Circulaire AP9206GA3 du 26 novembre 1992 7 avril 2005 Procureurs généraux près les cours d'appel - Procureurs de la République près les tribunaux de grande instance - Directeurs régionaux des services pénitentiaires - Directeur régional, chef

Plus en détail

OHADA Acte uniforme portant organisation des procédures simplifiées de recouvrement et des voies d exécution

OHADA Acte uniforme portant organisation des procédures simplifiées de recouvrement et des voies d exécution Acte uniforme portant organisation des procédures simplifiées de recouvrement et des voies d exécution Acte adopté le 10 avril 1998 et paru au JO n 6 du 1 er juillet 1998 Index [NB - les chiffres renvoient

Plus en détail

Charte de la procédure devant la Cour de cassation

Charte de la procédure devant la Cour de cassation Cour de cassation Charte de la procédure Guide à l usage du justiciable Charte de la procédure devant la Cour de cassation Nos engagements : 1. L'exercice du droit à l'information Chaque partie dans une

Plus en détail

PROJET DE LOI RELATIF A LA REPARTITION DES CONTENTIEUX ET A L ALLEGEMENT DE CERTAINES PROCEDURES JURIDICTIONNELLES - PROCEDURE ACCELEREE

PROJET DE LOI RELATIF A LA REPARTITION DES CONTENTIEUX ET A L ALLEGEMENT DE CERTAINES PROCEDURES JURIDICTIONNELLES - PROCEDURE ACCELEREE 7 avril 2011 PROJET DE LOI RELATIF A LA REPARTITION DES CONTENTIEUX ET A L ALLEGEMENT DE CERTAINES PROCEDURES JURIDICTIONNELLES - PROCEDURE ACCELEREE Projet de loi déposé au Sénat le 3 mars 2010 Rapport

Plus en détail

TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS. Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur

TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS. Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur Ces dispositions ne concernent pas les renouvellements à l identique des mesures de tutelle. Par contre, si

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 6 mars 2012 N de pourvoi: 11-84711 Publié au bulletin Cassation partielle M. Louvel (président), président SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s)

Plus en détail

- définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans)

- définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans) Leçon introductive au droit pénal des mineurs - définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans) - textes régissant

Plus en détail

Droit judiciaire notarial Procédures particulières

Droit judiciaire notarial Procédures particulières Table des matières Droit judiciaire notarial Procédures particulières Chapitre I. Les scellés...................................... 244 Section 1. L apposition des scellés. L intérêt sérieux...............

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Décret n o 2014-736 du 30 juin 2014 pris pour l application de l ordonnance n o 2014-326 du 12 mars 2014 portant réforme de la prévention

Plus en détail

LOI N PORTANT ORGANISATION DE LA PROFESSION DE COMMISSAIRE-PRISEUR AU TOGO - DISPOSITIONS GENERALES

LOI N PORTANT ORGANISATION DE LA PROFESSION DE COMMISSAIRE-PRISEUR AU TOGO - DISPOSITIONS GENERALES LOI N PORTANT ORGANISATION DE LA PROFESSION DE COMMISSAIRE-PRISEUR AU TOGO TITRE I er - DISPOSITIONS GENERALES Article premier : La présente loi est applicable aux commissaires-priseurs, aux clercs de

Plus en détail

Titre I Des fautes de Gestion

Titre I Des fautes de Gestion Base de données Loi n 85-74 du 20 Juillet 1985 relative à la définition et à la sanction des fautes de gestion commises à l égard de l Etat, des établissements publics administratifs, des collectivités

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 21 MAI 2010 C.09.0340.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.09.0340.F C. A., demandeur en cassation, représenté par Maître Pierre Van Ommeslaghe, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

TA de Paris - 21 février 2013, Mme X. n 1118574 /5-2

TA de Paris - 21 février 2013, Mme X. n 1118574 /5-2 Le tribunal administratif de Paris annule le refus opposé à une candidate de participer aux épreuves d entrée à l Ecole Nationale de la Magistrature au regard de la condition de bonne moralité. Le 3 de

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre Commentaire Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre (Renvoi au décret pour fixer certaines dispositions relatives à l exercice de la profession d avocat) Le Conseil constitutionnel

Plus en détail

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014.

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Information Atelier PLH Grand Avignon 7 octobre 2014 Rappel chronologique Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Décision du Conseil constitutionnel

Plus en détail

Barème indicatif des honoraires

Barème indicatif des honoraires Barème indicatif des honoraires Tarifs applicables à compter du 01/01/2010 MARC TELLO-SOLER Avocat 160 Gde Rue St. Michel 31400 Toulouse www.mts-avocat.net tello-soler@mts-avocat.net Sommaire Notice du

Plus en détail

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1)

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1) Vous êtes victime Introduction Vous avez été victime d une infraction (1). C est un événement traumatisant et vous vous posez sûrement de nombreuses questions : Quels sont mes droits? Que dois-je faire

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Contentieux n A.2009.002 et A.2009.007

REPUBLIQUE FRANCAISE. Contentieux n A.2009.002 et A.2009.007 REPUBLIQUE FRANCAISE 1 COUR NATIONALE DE LA TARIFICATION SANITAIRE ET SOCIALE Contentieux n A.2009.002 et A.2009.007 Président : M. DURAND-VIEL Rapporteur : Mme WOLF Commissaire du gouvernement : Mme PICARD

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION

NOTICE D INFORMATION CONTRAT COLLECTIF D ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE souscrit par l Union Nationale Interprofessionnelle des Mutuelles Cogérées auprès de Matmut Protection Juridique NOTICE D INFORMATION UMC JURIS Ayant

Plus en détail

VERONE. Cependant les sûretés sont régies par le Code Civil et le Code de Commerce.

VERONE. Cependant les sûretés sont régies par le Code Civil et le Code de Commerce. Thème N 4 LES VOIES D EXECUTION VERONE Les voies d exécution sont régies en France par la loi du 9 juillet 1991 portant réforme des procédures civiles d exécution et du décret du 18 décembre 1992. Rares

Plus en détail

NOTICE RELATIVE AU CHANGEMENT DE NOM

NOTICE RELATIVE AU CHANGEMENT DE NOM NOTICE RELATIVE AU CHANGEMENT DE NOM I- QUI PEUT DEMANDER À CHANGER DE NOM?...3 II - COMMENT CONSTITUER UN DOSSIER?...3 III - QUELS SONT LES MOTIFS JUSTIFIANT LE CHANGEMENT DE NOM?...7 IV - OÙ DÉPOSER

Plus en détail

Introduction au droit La responsabilité professionnelle

Introduction au droit La responsabilité professionnelle Introduction au droit La responsabilité professionnelle I. Introduction au droit 2 ordres de juridiction : Judiciaire : o Juridiction civiles : conflit entre particulier Tribunal de gde instance : litige

Plus en détail

Loi n 1.162 du 7 juillet 1993 relative à la participation des organismes financiers à la lutte contre le blanchiment de capitaux

Loi n 1.162 du 7 juillet 1993 relative à la participation des organismes financiers à la lutte contre le blanchiment de capitaux PRINCIPAUTÉ DE MONACO Loi n 1.162 du 7 juillet 1993 relative à la participation des organismes financiers à la lutte contre le blanchiment de capitaux RAINIER III PAR LA GRACE DE DIEU PRINCE SOUVERAIN

Plus en détail

DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ

DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n 42127/98 présentée par W. A. contre la Suisse La Cour européenne des Droits de l'homme (deuxième section), siégeant en chambre le 12 janvier 1999 en présence

Plus en détail

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure L inopposabilité a pour

Plus en détail

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER 1 LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER La profession d agent immobilier est réglementée par : la loi modifiée n 70-9 du 2 janvier 1970 modifiée par l ordonnance n 2004-634 du 1 er juillet 2004 réglementant

Plus en détail

concernant la protection de l enfant et de l adulte (LPAE)

concernant la protection de l enfant et de l adulte (LPAE) DSJ/Avant-projet du 5..0 Loi du concernant la protection de l enfant et de l adulte (LPAE) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la modification du 9 décembre 008 du code civil suisse (Protection de

Plus en détail

LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION

LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION Les acteurs : Le juge des tutelles : magistrat du siège, il est d abord un juge d instance chargé à ce titre d autres fonctions (juge civil pour contentieux général

Plus en détail

Bulletin d information statistique

Bulletin d information statistique INFOSTAT JUSTICE Divorces : une procédure à deux vitesses Zakia Belmokhtar * Mai 2012 Numéro 117 En visant à permettre un règlement plus rapide et plus complet des demandes en divorce, la loi du 26 mai

Plus en détail

M. Linden (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

M. Linden (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 23/11/2011 Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 6 avril 2011 N de pourvoi: 09-72164 Non publié au bulletin Cassation sans renvoi M. Linden (conseiller le plus ancien faisant fonction

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Décret n o 2005-1677 du 28 décembre 2005 pris en application de la loi n o 2005-845 du 26 juillet 2005 de sauvegarde des entreprises

Plus en détail

Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009.

Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009. Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009. Rendue le mardi, 10 février 2009 par Nous, Marie MACKEL, juge de paix, siégeant comme Présidente du tribunal du travail de et à LUXEMBOURG, assistée

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Marseille N 09MA02599 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre-formation à 3 Mme FELMY, président M. Dominique REINHORN, rapporteur M. GUIDAL, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

La sage-femme expert auprès des tribunaux Comité éditorial de l'uvmaf

La sage-femme expert auprès des tribunaux Comité éditorial de l'uvmaf La sage-femme expert auprès des tribunaux Comité éditorial de l'uvmaf 2013 1 Table des matières 1. Définition... 3 2. Les conditions de candidature et de recrutement des sages-femmes sur la liste d'experts

Plus en détail

R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E

R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E COUR DE CASSATION SOC. PRUD'HOMMES Audience publique du 3 novembre 2010 Mme PERONY, conseiller le plus ancien faisant fonction de président Arrêt no 2037 F-D Pourvoi no Y 09-67.493 Aide juridictionnelle

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 04/03/2009 Cour d appel de Paris ct0151 Audience publique du 7 décembre 2007 N de RG: 07/06272 Publié par le service de documentation de la Cour de cassation REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE

Plus en détail

I. OUVERTURE D UNE PROCEDURE COLLECTIVE SUR ASSIGNATION DU CREANCIER

I. OUVERTURE D UNE PROCEDURE COLLECTIVE SUR ASSIGNATION DU CREANCIER DROITS DES CREANCIERS 23/07/2012 Lorsqu une entreprise éprouve des difficultés financières telles qu elle se trouve en état de cessation des paiements, il y a lieu d ouvrir une procédure judiciaire. Cette

Plus en détail

Le budget. de la. Justice

Le budget. de la. Justice Le budget de la Justice 2009 Ministère de la Justice, 13 place Vendôme, 75001 Paris Maquette : Secrétariat Général - SDAC - DICOM Crédits photographiques : Caroline Montagné (DICOM) - Pierrette Nivet (SCERI)

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3538-4 Chapitre 6 Les litiges De nombreux litiges peuvent vous opposer à votre propriétaire. Le principal d entre eux concerne

Plus en détail

Les dispositions à prendre en cours de fonction

Les dispositions à prendre en cours de fonction TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction de Curateur dans le cadre d une curatelle dite renforcée (article 472 du code civil) Ces dispositions ne concernent

Plus en détail

Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique «Recours médical» et «Mesures de protection de la personne majeure»

Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique «Recours médical» et «Mesures de protection de la personne majeure» Contrat d Assurance Collectif de Protection Juridique souscrit par la Mutuelle familiale auprès de Matmut Protection Juridique Notice d information Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

Extension de garantie Protection juridique

Extension de garantie Protection juridique REFERENCE : 552 000 / HISCOX (à rappeler dans toute correspondance). Cette garantie, facultative, vous est acquise uniquement si la mention figure dans vos Conditions Particulières et si vous avez acquitté

Plus en détail

DESCRIPTION DU POUVOIR JUDICIAIRE

DESCRIPTION DU POUVOIR JUDICIAIRE DESCRIPTION DU POUVOIR JUDICIAIRE Pouvoir judiciaire Le Pouvoir judiciaire est l institution chargée d administrer la justice à travers ses tribunaux. Sa fonction est d assurer la préservation, la protection

Plus en détail

Sources du droit : la jurisprudence

Sources du droit : la jurisprudence Ressources pour les enseignants et les formateurs en français juridique Activité pour la classe : CFJ CE, EO, EE, terminologie, phraséologie, discours Crédit : Michel SOIGNET Sources du droit : la jurisprudence

Plus en détail

L huissier de justice

L huissier de justice L huissier de justice Introduction Si vous devez faire appel à un huissier de justice ou si vous êtes confronté à son intervention, vous vous posez peut-être quelques questions sur ce qui vous attend.

Plus en détail

Les voies qui conduisent au Tribunal fédéral Aperçu de l organisation judiciaire en Suisse

Les voies qui conduisent au Tribunal fédéral Aperçu de l organisation judiciaire en Suisse Les voies qui conduisent au Tribunal fédéral Aperçu de l organisation judiciaire en Suisse Contenu Contenu Contenu Introduction I. Tribunaux et juges A Sur le plan cantonal 1 Tribunaux civils a L autorité

Plus en détail

Le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers

Le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers Note d information Le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers Face à l augmentation des difficultés que rencontraient les emprunteurs dans le remboursement de leurs

Plus en détail

15 ACTIONS POUR LA JUSTICE DU QUOTIDIEN

15 ACTIONS POUR LA JUSTICE DU QUOTIDIEN Le citoyen au coeur du service public de la Justice 15 ACTIONS POUR LA JUSTICE DU QUOTIDIEN citoyen au coeur du service public de la Justice UNE JUSTICE PLUS PROCHE UNE JUSTICE PLUS EFFICACE UNE JUSTICE

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTPELLIER N 1004210 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Zimmermann Juge des référés Le juge des référés,

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTPELLIER N 1004210 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Zimmermann Juge des référés Le juge des référés, TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTPELLIER NP N 1004210 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS M. Zimmermann Juge des référés Le juge des référés, Ordonnance du 22 octobre 2010 Vu la renuête. enregistrée

Plus en détail

Le réseau JURIS DEFI c est : Plaquette réalisée par le Groupe Judiciaire. Edition 2013. Des professionnels du droit à votre écoute :

Le réseau JURIS DEFI c est : Plaquette réalisée par le Groupe Judiciaire. Edition 2013. Des professionnels du droit à votre écoute : LES DELAIS DE PROCEDURE, D ACTION ET DE RECOURS LES PRESCRIPTIONS EN MATIERE CIVILE ET COMMERCIALE LES COMPETENCES : JUGE DE PROXIMITE, TRIBUNAL D INSTANCE, TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE Plaquette réalisée

Plus en détail

87 PROPOSITIONS CONCRETES. 1) Débuter dès l audience l exécution des décisions de justice

87 PROPOSITIONS CONCRETES. 1) Débuter dès l audience l exécution des décisions de justice 87 PROPOSITIONS CONCRETES CREER «L AUDIENCE DES ANNEES 2000» 1) Débuter dès l audience l exécution des décisions de justice 2) Pour les condamnés absents lors de leur jugement, débuter cette exécution

Plus en détail

Les violences conjugales

Les violences conjugales MINISTÈRE le point sur Femmes/égalité Lutte contre les violences envers les femmes Les violences conjugales Les victimes de violences craignent le plus souvent de s exprimer. Paralysées par la peur, une

Plus en détail

Loi organique relative à la Haute Cour

Loi organique relative à la Haute Cour Loi organique relative à la Haute Cour Dahir portant loi organique n 1-77-278 du 24 chaoual 1397 (8 octobre 1977) relative à la Haute Cour (1) Louange à Dieu Seul! (Grand Sceau de Sa Majesté Hassan II)

Plus en détail

Article 6 Article 7 Article 8

Article 6 Article 7 Article 8 Loi n 98-4 du 2 février 1998, relative aux sociétés de recouvrement des créances telle que modifiée par les textes subséquents et notamment la loi n 2003-42 du 9 juin 2003. Article premier- La présente

Plus en détail

Article 1. a) fausse monnaie;

Article 1. a) fausse monnaie; Arrêté royal n 22 du 24 OCTOBRE 1934 relatif à l'i nterdiction judiciaire faite à certains condamnés et aux faillis d'exercer certaines fonctions, professions ou activités Article 1. Sans préjudice des

Plus en détail

Sénégal. Réglementation bancaire

Sénégal. Réglementation bancaire Réglementation bancaire Loi n 90-06 du 26 juin 1990 Titre 1 - Généralités Art.1.- La présente loi s applique aux banques et établissements financiers exerçant leur activité sur le territoire de la République

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS ANJEU-TC juin 2008-1 - PETIT GUIDE PRATIQUE LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS Dès 18 ans, le jeune est légalement capable de tous les actes de la vie civile et ses parents ne peuvent plus agir pour son

Plus en détail

ÉDITION JANVIER 2007 CONDITIONS GÉNÉRALES. Assurance. protection juridique

ÉDITION JANVIER 2007 CONDITIONS GÉNÉRALES. Assurance. protection juridique ÉDITION JANVIER 2007 CONDITIONS GÉNÉRALES Assurance protection juridique Bienvenue Madame, Monsieur, Nous tenons à vous remercier de la confiance que vous nous avez témoignée en vous assurant à Pacifica,

Plus en détail

Sommaire. Dossier de presse Ouverture du site Bodacc.fr -12 juin 2009. Présentation générale du site Bodacc.fr. Les annonces commerciales

Sommaire. Dossier de presse Ouverture du site Bodacc.fr -12 juin 2009. Présentation générale du site Bodacc.fr. Les annonces commerciales Sommaire Présentation générale du site Bodacc.fr Les annonces commerciales Les annonces civiles - avis de rétablissement personnel Les annonces civiles - avis de successions (mise en service avant fin

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 11 mars 2015 relative à la communication aux administrations publiques et aux organismes exerçant une prérogative de puissance publique d informations ou copies de pièces issues des procédures

Plus en détail

FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE

FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE Les règles de gestion posées par la loi du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis sont à compléter

Plus en détail

PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE

PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE Document explicatif réalisé à l intention des parents-formateurs 17 novembre 2006 PARCOURS D UN DOSSIER ACCIDENT DE ROULAGE avant l élaboration du

Plus en détail

Code civil local art. 21 à 79

Code civil local art. 21 à 79 Code civil local art. 21 à 79 Toute association qui fixe son siège, ou qui transfère son siège en Alsace-Moselle doit rédiger des statuts conformes aux présents articles du Code civil local. 1. Dispositions

Plus en détail

SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Thouin-Palat et Boucard, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Thouin-Palat et Boucard, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 15 mars 2011 N de pourvoi: 10-11575 Publié au bulletin Cassation Mme Favre (président), président SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Thouin-Palat

Plus en détail

1. Informations générales 124

1. Informations générales 124 L Accès au droit, LE recours et LES requêtes 122 11_4 4 Contrôles extérieurs des conditions de détention Le Comité de prévention de la torture et des traitements inhumains et dégradants (CPT) Le CPT est

Plus en détail