Gwendoline Aubourg Les droits du locataire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gwendoline Aubourg Les droits du locataire"

Transcription

1 Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Groupe Eyrolles, 2004, ISBN

2 Chapitre 6 Les litiges

3 De nombreux litiges peuvent vous opposer à votre propriétaire. Le principal d entre eux concerne bien entendu le paiement du loyer mais aussi le dépôt de garantie, etc. Les litiges relatifs aux loyers impayés Si vous avez une dette de loyer ou de charges à l égard de votre propriétaire, des mesures de saisie (meubles, compte bancaire) peuvent être prises à votre encontre, pouvant aboutir parfois à un jugement d expulsion! Sachez toutefois, si vous êtes de bonne foi, que vous avez la possibilité de régler le litige de manière amiable et d obtenir des délais de paiement. Votre propriétaire a cinq ans pour engager une action en paiement de loyers. En revanche, en matière de charges locatives impayées, le délai de prescription n est pas défini. Les recours du propriétaire contre les loyers impayés Si vous ne payez pas votre loyer, le propriétaire dispose de divers recours, allant de la simple lettre à l expulsion! 105

4 Les droits du locataire Du simple rappel à la mise en demeure Dans un premier temps, si vous n avez pas payé votre loyer, votre propriétaire va tenter de vous contacter par téléphone ou par écrit pour vous rappeler votre retard. En général, le propriétaire vous avertit d abord par une lettre simple (pas avant le 10 du mois pour une échéance le 1 er ) puis, à défaut de réponse de votre part, par lettre recommandée avec accusé de réception, en principe lorsque le retard dépasse dix jours. Si la lettre de rappel ou les appels téléphoniques restent sans effet, le propriétaire doit alors vous adresser une lettre de mise en demeure. Pour des raisons de preuve, il est nécessaire que cette lettre de mise en demeure soit envoyée par courrier recommandé avec accusé de réception. Cette lettre a pour objet de vous informer qu une sanction peut être prise à votre encontre, si vous ne régularisez pas votre situation. Dès que vous recevez cette lettre, les intérêts de retard commencent à courir. Parallèlement à l envoi de cette lettre de mise en demeure (voir annexes p. 168), le propriétaire peut, si elle existe, contacter votre caution (personne physique ou morale) par écrit. Si vous percevez une aide au logement (APL, par exemple), votre propriétaire va alors signaler à la CAF (ou à la CMSA, selon votre situation) le nonpaiement du loyer. Par ailleurs, si vous n avez pas payé le loyer (totalement ou partiellement) depuis au moins deux mois consécutifs, le propriétaire peut alors obtenir, à votre place, le versement de l aide, selon la procédure de la tierce opposition. L assurance pour impayés de loyers 106 Si le propriétaire a souscrit une assurance pour impayés de loyers, il s adressera en premier lieu à son assureur. C est une formule d assurance permettant de protéger les propriétaires bailleurs contre certains risques : loyers impayés, dégradations immobilières, litiges liés à l application du bail.

5 6. Les litiges Bien qu ils varient d une société d assurance à une autre, les contrats proposent généralement les garanties suivantes : Ω indemnisation des loyers, charges et taxes impayés ; Ω paiement des sommes dues par le locataire lorsque celui-ci part sans effectuer son préavis ; Ω prise en charge de l indemnité d occupation fixée par le juge lorsque la résiliation du bail est effectivement prononcée ; Ω paiement des loyers lorsque le juge accorde des délais au locataire ; Ω prise en charge des frais de contentieux liés au recouvrement des loyers et à la gestion du bail ; Ω réparation des dégradations commises par le locataire et constatées lors de son départ, paiement des loyers pendant la durée des travaux nécessaires à la remise en état ; Ω prise en charge de l absence de revenus locatifs lorsque le mandataire n a pas trouvé un premier locataire. Cette assurance indemnise le propriétaire lorsque le locataire ne paie plus ses loyers, après une période de trois à six mois. Par la suite, le remboursement varie selon les contrats. Certains contrats limitent le plafond de garantie. Les plafonds représentent un nombre de loyers (douze ou dixhuit mois, par exemple) ou un montant global. Par ailleurs, certains contrats mettent en place une franchise, c est-à-dire qu ils imposent le paiement d une somme par le propriétaire indépendamment du montant du remboursement. S il ne l a pas fait à la signature du contrat de location, le bailleur peut toujours souscrire une assurance pour impayés de loyers, en cours de bail. En général, le propriétaire doit alors prouver à l assureur que le locataire a toujours payé ses loyers. Par ailleurs, le propriétaire impose souvent une période d essai, pendant laquelle la prise en charge ne s applique pas. Le montant de l assurance est déterminé par un pourcentage du montant annuel du loyer compris entre 1,5 et 4 % du loyer. 107

6 Les droits du locataire Demander une saisie 108 Le propriétaire peut aussi procéder à une saisie, si le recouvrement de sa créance est menacé par le fait que vous pouvez librement vous dessaisir de vos biens : saisie-attribution, saisie conservatoire, saisie sur le salaire, etc. La saisie-attribution La saisie-attribution s applique uniquement à des créances sur une somme d argent. Elle permet à votre bailleur de récupérer immédiatement les sommes disponibles sur votre compte bancaire. Pour mettre en œuvre cette saisie, le bailleur doit être obligatoirement titulaire d un titre exécutoire (un bail). Dès que la créance a été reconnue par une décision de justice, le bailleur créancier peut s adresser à un huissier de justice. Cet huissier doit ensuite signifier à la banque du débiteur un acte de saisie, qui doit comporter certaines mentions obligatoires : Ω le nom et l adresse du débiteur saisi ; Ω le décompte des sommes réclamées ; Ω l énonciation du titre exécutoire ; Ω la mention selon laquelle la banque doit déclarer tous les comptes d argent de son client ; Ω la mention selon laquelle il est interdit au débiteur de disposer des sommes réclamées dans la limite de ce qu il doit. La banque a l obligation de fournir les informations demandées. L acte de saisie rend immédiatement indisponibles vos comptes bancaires, à hauteur des sommes dues au créancier. Pendant les quinze jours ouvrables qui suivent la saisie-attribution, les sommes inscrites sur votre compte bancaire sont indisponibles. Passé ce délai, les opérations de crédit ou de débit sont acceptées, à condition toutefois qu elles soient antérieures à la saisie. Auparavant, la saisie arrêt bloquait la totalité du compte du débiteur.

7 6. Les litiges Certaines sommes, insaisissables, doivent toujours être laissées à votre disposition. Vous avez la possibilité d utiliser ces sommes d argent pour les besoins de votre vie quotidienne et d effectuer des retraits d argent sur les comptes saisis, à condition toutefois de justifier l origine de cet argent. Ces sommes insaisissables sont : Ω le Revenu Minimum d Insertion (RMI) ; Ω l allocation de solidarité spécifique ; Ω l allocation d insertion ; Ω les prestations maladie en nature, c est-à-dire le remboursement des frais médicaux. L huissier doit ensuite vous notifier cette saisie-attribution dans un délai de huit jours. À défaut, la première étape, c est-à-dire l indisponibilité de vos comptes bancaires est annulée. Suite à cette notification, vous disposez d un délai d un mois pour contester la saisie devant le juge de l exécution. Le bailleur créancier ne peut en aucun cas se faire payer avant la fin de ce délai de contestation. Si au bout du délai d un mois, vous n avez formulé aucune contestation, le paiement de vos créances n est pas adressé directement au bailleur mais au secrétariat du greffe. Dès que le bailleur a reçu la totalité des sommes correspondant à sa créance, le juge de l exécution ordonne alors la mainlevée de la saisie. Votre banque est alors informée de cette mainlevée par le secrétariat du greffe, par lettre recommandée avec accusé de réception. La saisie de votre véhicule À condition de posséder un titre exécutoire, le bailleur créancier peut également demander la saisie de votre véhicule (voitures, motos, etc.). Pour procéder à cette saisie, le bailleur créancier a le choix entre deux procédures. Procédure 1 : la saisie par déclaration à la préfecture. Le bailleur peut effectuer une déclaration à la préfecture du lieu d immatriculation du véhicule. La déclaration doit indiquer vos nom et adresse, le numéro d immatriculation et la marque du véhicule saisi. Par ailleurs, la 109

8 Les droits du locataire déclaration doit mentionner le titre exécutoire (acte ou jugement) lui permettant de faire procéder à la saisie. Enfin, le bailleur créancier doit préciser le décompte des sommes que vous lui devez. Vous devez être informé par le bailleur de cette déclaration à la préfecture par acte d huissier, dans les huit jours qui suivent la déclaration. À défaut de règlement dans un délai de deux ans, le bailleur doit réitérer sa déclaration. Sinon, la déclaration initiale n est plus valable. La déclaration à la préfecture vous interdit de vendre votre véhicule avant d avoir réglé votre dette au créancier. En effet, pour vendre votre véhicule, vous devez demander à la préfecture un certificat datant de moins de deux mois. Or, suite à la déclaration du bailleur, la préfecture ne vous délivrera aucun certificat. Procédure 2 : la saisie par immobilisation. À condition de posséder un titre exécutoire, le bailleur peut charger un huissier de procéder à l immobilisation de votre véhicule. En général, cette immobilisation s effectue à l aide du sabot de Denver. L huissier doit vous informer immédiatement par écrit de cette saisie, en mentionnant le titre exécutoire et le lieu où le véhicule est immobilisé. L huissier doit ensuite vous délivrer un commandement de payer. Ce commandement indique que vous avez la possibilité de vendre votre véhicule à l amiable dans un délai d un mois, avec l accord du bailleur créancier. Après ce délai, votre véhicule est vendu aux enchères. À savoir! Y Qu il s agisse d une saisie par déclaration à la préfecture ou d une saisie par immobilisation, vous avez la possibilité de demander au juge de l exécution du lieu de votre résidence ou du lieu d immobilisation du véhicule de demander la mainlevée de la saisie. Pour saisir ce juge, vous devez vous adresser au greffe du Tribunal de grande instance. 110 La saisie sur salaire À condition de posséder un titre exécutoire, le bailleur peut saisir le Tribunal d instance de votre lieu de résidence, par simple lettre ou décla-

9 6. Les litiges ration au greffe afin de procéder à une saisie sur votre salaire. Cette lettre ou déclaration doit indiquer : Ω les nom, état civil et adresse du créancier ; Ω les nom et adresse du débiteur ; Ω les nom et adresse de l employeur du débiteur ; Ω le détail des sommes réclamées ; Ω la copie du titre exécutoire du créancier. Vous êtes ensuite convoqué à l audience de conciliation par le greffier, par lettre recommandée avec accusé de réception. L huissier convoque aussi le bailleur créancier par simple lettre, quinze jours au moins avant la date de l audience de conciliation. À l issue de l audience de conciliation, deux situations doivent être distinguées : Ω la conciliation aboutit. Dans ce cas, le juge doit constater l accord dans un procès-verbal de conciliation. Ce procès-verbal doit être signé par le bailleur créancier et vous-même. Ω la conciliation n a pas abouti. Dans ce cas, le juge rend une ordonnance de saisie sur rémunérations. Le juge rend également une ordonnance de saisie sur rémunérations, si vous étiez absent à l audience de conciliation. Le greffier du Tribunal d instance informe alors votre employeur, par lettre recommandée avec accusé de réception, dans un délai de huit jours qui suivent l expiration des délais de recours contre le jugement, qu il a l obligation de procéder à une retenue sur la fraction saisissable de votre salaire. Les sommes saisissables sont celles qui ont le caractère de salaire. Il en est ainsi notamment de l allocation de chômage (exceptée l allocation de solidarité spécifique), les indemnités journalières de maladie et de maternité, les pensions de retraite, les rentes ou encore les indemnités de licenciement. En revanche, les indemnités et les allocations pour charge de famille ainsi que les rentes d accident de travail sont des sommes insaisissables. 111

10 Les droits du locataire Toutefois, votre salaire ne peut pas être saisi dans sa totalité. En effet, seule une fraction de votre salaire est saisissable. Cette fraction saisissable augmente avec le montant du salaire. Le barème fixé est révisé chaque année au 1 er janvier. Barème des fractions de salaire saisissable (au 1 er janvier 2004) Tranche de salaire annuel Fraction saisissable Retenue maximale par mois (retenue maximale cumulée par mois) Jusqu'à euros 1/20 e 13 euros (13 euros) De à 6150 euros 1/10 e 25,25 euros (38,25 euros) De 6150 à euros 1/5 e 51,16 euros (89,41 euros) De à euros 1/4 De à euros 1/3 De à euros 2/3 62,92 euros (152,33 euros) 84,44 euros (236,77 euros) 171,11 euros (407,88 euros) Au-delà de euros La totalité (407,88 euros plus le reste du salaire) Ces tranches sont augmentées de euros par an et par personne à charge sur présentation de justificatifs. Parmi les personnes à charge, on trouve le conjoint ou le concubin dont les ressources sont inférieures au RMI, les enfants à charge et l ascendant dont les ressources sont inférieures au RMI et qui habitent avec la personne débitrice. 112

11 6. Les litiges À savoir! Y Dans tous les cas, vous devez toutefois bénéficier d une somme minimum vitale dont le montant est égal au montant du Revenu Minimum d Insertion (RMI), soit 417,88 euros par mois depuis le 1 er janvier Vous pouvez contester le montant de la retenue opérée sur votre salaire. Pour cela, vous devez vous adresser au juge d instance soit directement, soit par l intermédiaire d un huissier de justice, d un avocat ou de tout autre personne munie d une procuration. Par ailleurs, si vous avez de sérieuses difficultés financières pour payer votre dette, vous pouvez demander un délai de grâce, de deux ans maximum, au juge d instance. La saisie vente La saisie vente est une procédure permettant au bailleur créancier de vendre vos meubles pour se payer ensuite sur le montant du prix vendu. La mise en œuvre de cette procédure suppose, comme pour les autres saisies, l existence d un titre exécutoire. Si la dette est inférieure à 535 euros, le créancier ne peut procéder à une saisie vente sur les meubles que si la saisie du compte bancaire ou des rémunérations s est révélée infructueuse. L huissier doit vous délivrer un commandement de payer, comportant la mention du titre exécutoire ainsi que la somme exacte réclamée. Ce commandement vous ordonne de payer votre dette dans un délai de huit jours. À défaut de paiement dans ce délai, la dette pourra être payée par la vente forcée de vos meubles. Pour contester le commandement de payer, vous devez vous adresser immédiatement à l huissier de justice et, éventuellement, au juge de l exécution. Vous pouvez également demander au juge un délai de grâce, pour une durée maximale de deux ans. Pour procéder à l acte de saisie, l huissier vient à votre domicile pour dresser l inventaire des biens saisis. Vous pouvez contester l inventaire en vous adressant directement au juge de l exécution. 113

12 Les droits du locataire À savoir! Y Certains meubles sont insaisissables. Il en est notamment ainsi des objets nécessaires à la vie et au travail du débiteur et de sa famille. Passé le délai de huit jours, l huissier peut effectuer l acte de saisie, c està-dire l inventaire des meubles, même en votre absence. Dans ce cas, l huissier doit toutefois être accompagné d un commissaire de police. Après l inventaire, les meubles restent à votre domicile, mais vous ne pouvez en aucun cas les vendre ou les déplacer. À défaut, vous pouvez être pénalement sanctionné. Vous disposez d un mois, à compter de l acte de saisie, pour demander à vendre vous-même vos meubles (vente amiable) et ainsi éviter les enchères publiques. Le bailleur créancier dispose d un délai de quinze jours pour accepter ou refuser la vente amiable. En l absence de réponse dans ce délai, il est réputé avoir accepté la vente amiable. À défaut de vente amiable, la vente forcée (aux enchères publiques) ne peut avoir lieu qu après un délai d un mois à compter de la notification de l acte de saisie. Résilier le bail Le propriétaire a la possibilité de procéder à la résiliation du bail en cas de loyers ou de charges impayés, si une clause «résolutoire» du contrat l y autorise. Le propriétaire doit alors respecter une procédure particulière. En effet, le propriétaire doit vous transmettre, par huissier, un commandement de payer, mentionnant obligatoirement dans son intégralité l article 24 de la loi du 6 juillet 1989 (voir annexes p. 164), ainsi que l adresse du Fonds de solidarité logement. Vous disposez alors d un délai de deux mois pour payer intégralement votre dette. Si le paiement n est pas effectué, le propriétaire peut obtenir votre expulsion en vous assignant devant le tribunal par huissier de justice. 114

13 6. Les litiges En revanche, si le bail ne comporte aucune clause résolutoire pour nonpaiement des loyers et des charges, le propriétaire doit alors vous assigner devant le Tribunal d instance, en demandant au juge la résiliation du bail ainsi que votre expulsion. Si vous êtes condamné à payer les loyers de retard, le juge peut estimer que le défaut de paiement des loyers n est pas suffisamment grave pour justifier la résiliation du bail et l expulsion. L expulsion Le propriétaire a la possibilité d engager une procédure d expulsion lorsque le contrat contient une clause résolutoire prévoyant la résiliation de plein droit du bail, en cas de non-paiement du loyer et des charges, pour nonversement du dépôt de garantie ou encore pour défaut d assurance. De même, une procédure d expulsion peut être engagée lorsque vous ne quittez pas le logement, suite à un congé donné pour reprise du logement pour l habiter, pour le vendre ou pour un motif réel et sérieux. Par ailleurs, en l absence de clause résolutoire ou pour d autres raisons que le non-paiement des loyers et des charges (usage abusif des locaux, détérioration, etc.), le propriétaire peut vous assigner directement au Tribunal d instance pour demander la résiliation du bail et votre expulsion. Si vous louez un logement HLM, vous bénéficiez d un droit au maintien dans les lieux. Toutefois, une possibilité d expulsion existe. Mais avant de déclencher cette procédure d expulsion, le préfet peut mettre en œuvre, après une enquête sociale, tous les moyens et toute les aides existants pour vous permettre, si vous êtes de bonne foi, de résoudre vos problèmes d impayés et ainsi éviter l expulsion. La procédure d expulsion Pour procéder à votre expulsion, le bailleur doit saisir obligatoirement un huissier de justice. Dès le début de la procédure, l huissier délivre une brochure expliquant la procédure d expulsion, la marche à suivre et les 115

14 Les droits du locataire 116 coordonnés des organismes pouvant aider les familles. L huissier vous remet un commandement de payer sa dette dans un délai de deux mois. Ce commandement doit indiquer des mentions obligatoires : Ω le mécanisme de la clause résolutoire ; Ω la possibilité d obtenir du juge des délais de paiement ; Ω la saisine du Fonds de solidarité pour le logement, destiné à verser des aides financières aux locataires en difficultés du département. Si vous n avez pas payé dans les deux mois et si vous n avez pas obtenu de délais de paiement, le propriétaire doit saisir, par voie d huissier, le juge pour obtenir la résiliation judiciaire du bail. Cet huissier doit aussi envoyer une copie de l assignation au préfet, par lettre recommandée avec accusé de réception, au moins deux mois avant la date de l audience, afin de recenser les aides auxquelles vous prétendez. Lors de l audience, il vous est recommandé d être présent afin d expliquer votre situation. Vous pouvez alors proposer des modalités de remboursement adaptés à vos capacités financières, demander des délais de paiement. L assistance d un avocat n est pas obligatoire. L aide juridictionnelle peut vous aider à prendre en charge les frais de justice (avocats, huissiers, etc.). La demande de délais de paiement Si vous ne pouvez pas régler votre dette, vous devez vous adresser au juge d instance pour solliciter des délais de paiement. Si le propriétaire veut s opposer à cette demande, il doit se présenter obligatoirement à l audience pour solliciter du juge la mise en œuvre de la clause résolutoire (idem, si vous ne respectez pas l échéancier éventuellement fixé par le juge). Deux solutions se distinguent : Ω le juge décide d octroyer des délais de paiement. Il peut décider de reporter ou d échelonner le paiement des sommes dues dans la limite de deux ans. Si le règlement s effectue en plusieurs échéances, l échéancier est assorti d une clause de déchéance du terme. Si vous

15 6. Les litiges payez les échéances (en plus de son loyer normal) à la date prévue, vous pouvez rester dans le logement. En revanche, si vous ne payez pas, le bailleur peut vous expulser sans avoir à saisir le tribunal. Ω le juge refuse d octroyer des délais de paiement. Si le juge refuse d accorder des délais de paiement et s il constate que la clause résolutoire peut s appliquer, il prononce la résiliation du bail et ordonne donc l expulsion. Le commandement d avoir à libérer les lieux L expulsion a lieu après la décision du tribunal et après signification par un huissier d un commandement d avoir à libérer les lieux. Toutefois, vous ne pouvez être expulsé qu après un délai de deux mois suivant la signification du jugement. Le contenu du commandement d avoir à libérer les lieux est strictement réglementé par le décret du 31 juillet Par ailleurs, la décision d expulsion ne devient exécutoire qu à partir du moment où elle n est plus susceptible d appel ou d opposition. En effet, suite à un jugement ordonnant l expulsion, le locataire a la possibilité de faire appel, éventuellement en demandant l aide juridictionnelle, dans un délai de quinze jours après une ordonnance de référé et après un délai d un mois après un jugement du Tribunal d instance. L obtention de délais pour quitter les lieux Le juge qui prononce l expulsion peut vous accorder un délai supplémentaire pour quitter les lieux. Ce délai supplémentaire peut aller de trois mois à trois ans. En effet, le juge peut décider de prolonger le délai légal de deux mois pour une durée de trois mois au maximum (soit cinq mois au total), si l expulsion risque d avoir des conséquences d une exceptionnelle gravité en raison de la période de l année (hiver) ou de la présence d enfants en bas âge, etc. Par ailleurs, si votre relogement ne peut avoir lieu dans des circonstances normales, le juge peut vous accorder un délai supplémentaire d une durée de trois mois à trois ans au maximum. Vous avez la possibilité de demander ce délai supplémentaire au juge d instance, avant la délivrance du commandement d avoir à libérer les 117

16 Les droits du locataire locaux par l huissier, même s il n a pas été prévu dans l ordonnance d expulsion. En revanche, si le commandement d avoir à libérer les locaux a déjà été délivré, vous devez solliciter ce délai supplémentaire auprès du juge de l exécution. Le déroulement de l expulsion Votre expulsion ne peut avoir lieu entre 21 heures et 6 heures. De même, l expulsion ne peut se dérouler les jours fériés ou les jours chômés, sauf accord du juge. En général, l huissier se contente, dans un premier temps, d une tentative d expulsion et rédige un procès-verbal. Ce n est qu en cas d échec qu il fait appel à la force publique. Le recours à la force publique Pour avoir recours à la force publique, le propriétaire doit faire une demande auprès du préfet, par l intermédiaire de l huissier. Le préfet dispose alors d un délai de deux mois pour donner sa réponse. Si le préfet accepte, l huissier peut faire appel au commissaire de police pour l aider dans l opération d expulsion. En cas de refus, la décision du préfet doit être motivée (il faut savoir que le défaut de réponse dans le délai de deux mois équivaut à un refus). Le propriétaire a alors la possibilité d être indemnisé par l État. En effet, le propriétaire doit alors être indemnisé pour la perte des loyers suite au refus du préfet de faire intervenir la force publique pour expulser le locataire défaillant. Pour obtenir son indemnisation, le propriétaire doit adresser une demande d indemnisation amiable à la préfecture par lettre recommandée avec accusé de réception. Le préfet dispose alors d un délai de quatre mois pour rendre sa décision (le défaut de réponse pendant le délai de quatre mois équivaut à un refus). Si le préfet refuse cette demande d indemnisation, le propriétaire dispose alors d un délai de deux mois pour saisir le tribunal administratif. 118 Lors de l expulsion, l huissier dresse un nouveau procès-verbal, dans lequel il mentionne vos meubles et le lieu où ils seront entreposés à vos frais. Vous disposez d un mois pour les retirer. Passé ce délai, les meubles

17 6. Les litiges peuvent être vendus aux enchères. Le bailleur peut alors récupérer sur le produit de la vente aux enchères la dette que vous lui devez encore. Vous conservez toutefois le solde de la vente. Si des biens sans valeur sont laissés dans le logement après l expulsion, ils sont considérés comme abandonnés. Le propriétaire a la possibilité de les faire déménager ou détruire. En revanche, les papiers et les documents personnels sont placés sous enveloppe scellée et conservés pendant une durée de deux ans par l huissier. Passé ce délai de deux ans, l huissier dresse un procès-verbal des documents conservés et les détruit. Les situations où l expulsion ne peut pas être mise en œuvre Dans les situations suivantes, votre expulsion ne peut être mise en œuvre... La trêve hivernale : du 1 er novembre au 15 mars de l année suivante, c està-dire durant la période hivernale, il est interdit d expulser un locataire. Toutefois, cette interdiction d expulsion ne s applique pas au cas des squatters. De même, elle ne s applique pas aux locataires dont le relogement est assuré dans des conditions satisfaisantes. Enfin, la trêve hivernale ne s applique pas aux occupants d un immeuble ayant fait l objet d un arrêté de péril. L absence du locataire : le commandement d avoir à libérer les locaux indique seulement la date à partir de laquelle le logement doit être libéré. En pratique, l huissier s entend à l avance avec l occupant pour fixer une date d expulsion. À défaut d accord, l huissier ne peut pas procéder à l expulsion. Les procédures d urgence Il existe également des procédures d urgence, plus rapides Le référé est la procédure la plus courante et la plus utilisée lorsque la créance invoquée est incontestable. Le juge des référés rend une ordonnance le jour même de l audience ou, au plus tard, dans les deux semaines 119

18 Les droits du locataire qui suivent l audience. Par ailleurs, ce jugement est assorti de l exécution provisoire. Cela signifie que le jugement s applique même en cas d appel. L injonction de payer permet au bailleur créancier d obtenir rapidement un titre exécutoire lui permettant de recouvrer sa créance, dont le montant est déterminé par le bail. Le créancier a la possibilité d établir la preuve de sa créance par tous les moyens (contrat de bail, reconnaissance de dette, etc.). Pour engager la procédure, le bailleur doit déposer une requête au greffe du Tribunal d instance sous forme d un formulaire à remplir. Si le tribunal estime que la requête est justifiée, il rend une ordonnance portant injonction de payer. Cette décision est portée à votre connaissance par un huissier de justice. Vous disposez alors d un délai d un mois pour contester l ordonnance d injonction en formant opposition. À défaut d opposition, l ordonnance deviendra exécutoire et des saisies pourront être effectuées à votre encontre. En revanche, si vous formez opposition, vous serez alors convoqué par le tribunal, avec le bailleur, pour tenter de vous concilier. Si la conciliation se révèle impossible, le tribunal rend un jugement. À savoir! Y Depuis le 1 er mars 1999, si le montant de la dette est supérieur à euros, vous, ou le bailleur, pouvez contester devant la Cour d appel la décision du tribunal rendue sur l opposition. Les solutions du locataire 120 En cas de difficultés financières, vous disposez aussi de quelques solutions Rechercher une solution amiable avec le propriétaire Pour éviter toute procédure judiciaire (et surtout de nombreux problèmes!), vous avez tout intérêt à rechercher une solution amiable avec le propriétaire. L élaboration d un plan d apurement des dettes est souvent la solution retenue. Ce plan constitue un accord amiable écrit prévoyant un étalement du remboursement de la dette du locataire sur plusieurs mois.

19 6. Les litiges Si le locataire respecte les délais mentionnés dans le plan d apurement des dettes, il a la possibilité de conserver son droit à une aide au logement. Demander une aide financière Le locataire peut solliciter plusieurs aides financières : le Fonds de Solidarité Logement (FSL), la garantie LOCA-PASS, etc. Si, de bonne foi, vous ne pouvez plus payer votre loyer, vous avez la possibilité de faire appel au FSL. Pour pouvoir saisir le FSL, vous devez répondre aux trois conditions suivantes : Ω vos dettes de loyers doivent être supérieures à trois mois d impayés ; Ω la mise en place de votre plan d apurement a échoué ; Ω votre loyer doit être compatible avec les ressources de votre ménage. Dès lors, vous pouvez bénéficier de deux types d aides : un prêt et/ou une subvention. Le prêt accordé ne peut avoir une durée supérieure à 24 mois. Ce sont les membres de la Commission d arrondissement solidarité Logement qui détermine la part de la dette prise en charge sous forme de prêt. À savoir! Y Le total des mensualités des prêts accordés au locataire ne peut pas dépasser 30 % de ses revenus mensuels (déduction faite des prestations, APL et allocations familiales). Le solde de la dette peut faire l objet d une subvention. Celle-ci a pour but de compléter un prêt, si la dette est très importante et que le budget est précaire. Une subvention peut également être accordée pour apurer vos dettes de loyer et de charges, si vos ressources sont inférieures ou égales au RMI. La garantie LOCA-PASS, gratuite, est une assurance de paiement du loyer et des charges, valable pour trois ans et couvrant un montant maximal de dix-huit mois de loyers et de charges impayés. Toutefois, cette garantie est portée à trois ans de loyer, renouvelable, en contrepartie d une réservation locative pour les salariés et les jeunes, dans le parc locatif conventionné. 121

20 Les droits du locataire Vous pouvez bénéficier de cette garantie, quelle que soit la cause de l impayé. La garantie est mise en jeu à la demande du bailleur, après une première relance et l envoi d une lettre de rappel restée sans effet pendant quinze jours. Si vous êtes en difficulté, vous pouvez également demander à bénéficier de la loi sur le surendettement des particuliers, dite «loi Neiertz». Attention! Pour mettre en œuvre la procédure de surendettement, vous devez impérativement être dans une grave situation financière, c est-àdire que vous ne devez plus pouvoir rembourser vos dettes. Pour saisir la Commission départementale de surendettement, vous devez vous adresser à la succursale de la Banque de France de votre département afin de vous procurer un dossier de «déclaration de surendettement». Vous devez remplir de manière précise ce dossier et l accompagner d une lettre de saisine (voir annexes p. 171) expliquant les causes du surendettement et indiquant vos nom et adresse, votre situation familiale et vos conditions de logement. Par ailleurs, vous devez mentionner dans le dossier le montant et la nature de vos dettes et de vos dépenses courantes, les coordonnées de vos créanciers, ainsi que le montant détaillé de vos revenus, des éventuelles autres ressources (prestations, allocations), de vos biens (immobiliers, produits d épargne) et de vos crédits à la consommation. Vous devez joindre tous les justificatifs nécessaires à ces éléments. Une fois rempli et signé, vous devez adresser ce dossier au secrétariat de la Commission de surendettement, auprès de la succursale de la Banque de France de votre département. La Commission vous informe ensuite (ainsi que vos créanciers, notamment le propriétaire) de sa saisine par lettre simple. Le dépôt du dossier devant la Commission et la saisine de la Commission ne vous dispense pas de payer vos dettes de loyers. 122

Prévenir et faire face aux impayés de loyers. Vous êtes locataire L ADIL VOUS CONSEILLE, CONSULTEZ-LA!

Prévenir et faire face aux impayés de loyers. Vous êtes locataire L ADIL VOUS CONSEILLE, CONSULTEZ-LA! L ADIL réunit l État, les collectivités locales, les organismes d intérêt général, les professionnels publics et privés et les représentants des usagers. Elle est agréée par le Ministère chargé du Logement

Plus en détail

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE

FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE FICHE N 8 - LES ACTIONS EN RECOUVREMENT DES CHARGES DE COPROPRIETE A QUI INCOMBE LE RECOUVREMENT DES CHARGES? Le rôle du syndic : Le non-paiement des charges par un ou plusieurs copropriétaires oblige

Plus en détail

FICHE N 41 LE SURENDETTEMENT

FICHE N 41 LE SURENDETTEMENT Textes FICHE N 41 LE SURENDETTEMENT - Code de la consommation. Partie législative : livre III, titre III Traitement des situations de surendettement : articles L330-1 à L333-8. Partie règlementaire : livre

Plus en détail

EXPULSIONS DOMICILIAIRES. Constat du non respect du bail d habitation (cause principale : dette locative)

EXPULSIONS DOMICILIAIRES. Constat du non respect du bail d habitation (cause principale : dette locative) EXPULSIONS DOMICILIAIRES Constat du non respect du bail d habitation (cause principale : dette locative) Saisine Tribunal d instance pour obtenir la résiliation du bail : assignation Audience : jugement

Plus en détail

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX SOMMAIRE LOYERS IMPAYÉS...3 CHAPITRE I CE QUI EST GARANTI...3 CHAPITRE II MONTANT...3 CHAPITRE III CE QUI N EST PAS GARANTI...3 CHAPITRE IV EN CAS DE SINISTRE...4

Plus en détail

Particuliers, la Banque de France vous informe LE SURENDETTEMENT. Vos droits, vos obligations Les solutions possibles La vie de votre dossier

Particuliers, la Banque de France vous informe LE SURENDETTEMENT. Vos droits, vos obligations Les solutions possibles La vie de votre dossier Particuliers, la Banque de France vous informe LE SURENDETTEMENT SURENDETTEMENT Vos droits, vos obligations Les solutions possibles La vie de votre dossier Sommaire 1. Être surendetté : qu est-ce que c

Plus en détail

DES MEUBLES INCORPORELS

DES MEUBLES INCORPORELS Un bien meuble incorporel est un bien qui n a pas d existence matérielle. C est un bien impalpable (ex : une somme d argent, les parts d une société). En France, il existe différents types de saisies de

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT SURENDETTEMENT

LE SURENDETTEMENT SURENDETTEMENT Particuliers, la Banque de France vous informe LE SURENDETTEMENT SURENDETTEMENT Vos droits, vos obligations Les solutions possibles La vie de votre dossier Sommaire 1. Être surendetté : qu est-ce que c

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes en poste dans une Direction départementale de la cohésion sociale

Plus en détail

un logement à louer Vous cherchez Vous êtes jeunes

un logement à louer Vous cherchez Vous êtes jeunes Vous êtes jeunes Vous cherchez un logement à louer auprès d un particulier ou d un organisme social et vous devez faire face aux premières dépenses pour entrer dans les lieux? > Des aides peuvent vous

Plus en détail

Une fois complet, votre dossier est à adresser à :

Une fois complet, votre dossier est à adresser à : Dossier DECLARATION DE SINISTRE Kit Bailleur Individuel Ce dossier contient : L imprimé de déclaration de sinistre «loyers impayés» L imprimé de déclaration de sinistre «détériorations immobilières» Le

Plus en détail

Recommandation n 9 relative à l information réciproque de l acquéreur et du syndic en cas de vente amiable d un lot.

Recommandation n 9 relative à l information réciproque de l acquéreur et du syndic en cas de vente amiable d un lot. Recommandation n 9 relative à l information réciproque de l acquéreur et du syndic en cas de vente amiable d un lot. La Commission, Considérant que les articles 19 et 20 de la loi n 65-557 du 10 juillet

Plus en détail

Procédures Questionnement Réponses apportées Recommandations et avis de l IT CCAPEX

Procédures Questionnement Réponses apportées Recommandations et avis de l IT CCAPEX En association avec PREFET DU RHÔNE Plan Départemental d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées du Rhône 2012 2015 Commission de coordination des actions de prévention des expulsions locatives

Plus en détail

Le recouvrement judiciaire des créances

Le recouvrement judiciaire des créances «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC CONDITIONS PREALABLES : 1/ DEFINIR LE MONTANT PRECIS DE LA CREANCE (de quand à quand? 2/ AVOIR UNE CRÉANCE QUI RÉPONDE

Plus en détail

VOUS ÊTES JEUNE VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT À LOUER. Comment le trouver? Les aides financières? Quels sont vos droits et obligations?

VOUS ÊTES JEUNE VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT À LOUER. Comment le trouver? Les aides financières? Quels sont vos droits et obligations? direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction VOUS ÊTES JEUNE VOUS CHERCHEZ UN LOGEMENT À LOUER Comment le trouver? Les aides financières? Quels sont vos droits et obligations? Adresses

Plus en détail

LES RECOURS EN CAS DE NON PAIEMENT DE LA PENSION ALIMENTAIRE

LES RECOURS EN CAS DE NON PAIEMENT DE LA PENSION ALIMENTAIRE LES RECOURS EN CAS DE NON PAIEMENT DE LA PENSION ALIMENTAIRE Le cadre général Lorsque le juge aux affaires familiales a fixé la pension alimentaire pour un époux ou pour les enfants, cette décision s'impose

Plus en détail

GESTION. - Dans le cadre d un mandat de recherche, les honoraires ne sont dus qu à la signature du bail.

GESTION. - Dans le cadre d un mandat de recherche, les honoraires ne sont dus qu à la signature du bail. GESTION 1- Avant le bail 2- Le contrat de bail 3- Entrée dans les lieux 4- Travaux 5- Loyers et charges 6- Fin du bail 7- Litiges 8- Dispositions spécifiques 1- Avant le bail - Un décret fixera la liste

Plus en détail

La procé duré dé suréndéttémént

La procé duré dé suréndéttémént La procé duré dé suréndéttémént Vous commencez à avoir des difficultés à rembourser vos crédits et plus généralement vos dettes non professionnelles? Il ne faut pas attendre que votre situation soit trop

Plus en détail

Conditions générales Logement conventionné

Conditions générales Logement conventionné Conditions générales Logement conventionné 1. La Durée La location est consentie pour une durée de trois ans renouvelable automatiquement par tacite reconduction. 2. Conditions financières de la location

Plus en détail

VOUS N ARRIVEZ PLUS À PAYER VOTRE LOYER? des conseils, des aides

VOUS N ARRIVEZ PLUS À PAYER VOTRE LOYER? des conseils, des aides VOUS N ARRIVEZ PLUS À PAYER VOTRE LOYER? des conseils, des aides Vous n avez pas payé votre loyer depuis deux mois > Des frais supplémentaires de relance facturés sur quittance > Deux lettres de rappel

Plus en détail

VERONE. Cependant les sûretés sont régies par le Code Civil et le Code de Commerce.

VERONE. Cependant les sûretés sont régies par le Code Civil et le Code de Commerce. Thème N 4 LES VOIES D EXECUTION VERONE Les voies d exécution sont régies en France par la loi du 9 juillet 1991 portant réforme des procédures civiles d exécution et du décret du 18 décembre 1992. Rares

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Frédéric MIRA Mise à jour de Nathalie GIRAUD. Cinquième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Frédéric MIRA Mise à jour de Nathalie GIRAUD. Cinquième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Frédéric MIRA Mise à jour de Nathalie GIRAUD SAVOIR LOUER Cinquième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2005, 2007 De Particulier à Particulier,

Plus en détail

On vous réclame une dette : ce qu il faut savoir

On vous réclame une dette : ce qu il faut savoir Dessins : Gérard Gautier - Création et réalisation : Esprit Graphique F. Fullenwarth - Impression : Hauts de Vilaine On vous réclame une dette : ce qu il faut savoir Maison de la consommation et de l environnement

Plus en détail

SOLUTIONS POUR ENTREPRISE EN DIFFICULTE

SOLUTIONS POUR ENTREPRISE EN DIFFICULTE SOLUTIONS POUR ENTREPRISE EN DIFFICULTE 23/07/2012 Lorsqu une entreprise éprouve des difficultés pour régler ses dettes et ainsi respecter ponctuellement ses échéances, elle peut tenter de rechercher avec

Plus en détail

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES BAREME INDICATIF DES HONORAIRES Tarifs applicables à compter du 01/01/2014 Maitre MAIRET Christophe Avocat 1 Sommaire Notice du barème p.03 Consultations et postulations p.04 Droit Civil p.05 Droit du

Plus en détail

Le droit à l exécution du créancier

Le droit à l exécution du créancier Le droit à l exécution du créancier INTRODUCTION Le droit des voies d exécution, ou des procédures civiles d exécution, regroupe l ensemble des procédés légaux coercitifs auxquels un créancier peut avoir

Plus en détail

HONORAIRES Maître Aurélie Vivier

HONORAIRES Maître Aurélie Vivier HONORAIRES Maître Aurélie Vivier Tarifs valables à partir du 01 Janvier 2012 Maître Aurélie Vivier 24 rue Grande Nazareth 31000 Toulouse Tel: 05 34 40 82 15 www.avocat-vivier.fr contact@avocat-vivier.fr

Plus en détail

Barème indicatif des honoraires

Barème indicatif des honoraires Barème indicatif des honoraires Tarifs applicables à compter du 01/01/2010 MARC TELLO-SOLER Avocat 160 Gde Rue St. Michel 31400 Toulouse www.mts-avocat.net tello-soler@mts-avocat.net Sommaire Notice du

Plus en détail

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES Association Villeurbannaise pour le Droit au Logement 277, rue du 4 août 69 100 Villeurbanne Téléphone : 04 72 65 35 90 Télécopie : 04 78 85 40 53 avdl.asso@wanadoo.fr www.avdl.fr

Plus en détail

DES MEUBLES INCORPORELS

DES MEUBLES INCORPORELS de meubles incorporels (aussi appelée saisie-arrêt) est une procédure au moyen de laquelle il est possible pour un créancier d appréhender les biens dématérialisés constituant le patrimoine de son débiteur

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3538-4 Table des matières Préambule....................................................... 7 Pour commencer... Bien choisir

Plus en détail

Service des saisies des rémunérations

Service des saisies des rémunérations Localisation du service Service des saisies des rémunérations Tribunal d Instance de Lyon - 67 rue Servient - 69433 Lyon Cedex 03 Ascenseurs E/F, 6ème étage - Bureau 632 - Horaires d ouverture au public

Plus en détail

Avant le bail. Un bail lie toujours un locataire et un bailleur, qui peuvent chacun préparer leur engagement en amont de la signature du contrat.

Avant le bail. Un bail lie toujours un locataire et un bailleur, qui peuvent chacun préparer leur engagement en amont de la signature du contrat. CHAPITRE 1 Avant le bail Un bail lie toujours un locataire et un bailleur, qui peuvent chacun préparer leur engagement en amont de la signature du contrat. Concernant le locataire Ça y est, vous avez choisi

Plus en détail

I. OUVERTURE D UNE PROCEDURE COLLECTIVE SUR ASSIGNATION DU CREANCIER

I. OUVERTURE D UNE PROCEDURE COLLECTIVE SUR ASSIGNATION DU CREANCIER DROITS DES CREANCIERS 23/07/2012 Lorsqu une entreprise éprouve des difficultés financières telles qu elle se trouve en état de cessation des paiements, il y a lieu d ouvrir une procédure judiciaire. Cette

Plus en détail

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE Articles 1984 et suivants du Code Civil, Articles 64 et 65 du décret du 20 juillet 1972 fixant les conditions d application de la loi du 2 janvier 1970 : Le présent mandat

Plus en détail

La Garantie Revenus Locatifs

La Garantie Revenus Locatifs n.v. Vander Haeghen & C s.a. Specific Insurance Underwriters Rue Des Deux Eglises 20 Tweekerkenstraat Bruxelles 1000 Brussel Tel: +32 2 526 00 10 Fax: + 32 2 526 00 11 Website : www.vdhunderwriters.be

Plus en détail

Le redressement judiciaire

Le redressement judiciaire Le redressement judiciaire Aux termes de l article 631-1 du Code de Commerce, «Il est institué une procédure de redressement judiciaire ouverte à tout débiteur mentionné aux articles L. 631-2 ou L. 631-3

Plus en détail

> GUIDE DU BAILLEUR. Votre locataire, la Caf et vous

> GUIDE DU BAILLEUR. Votre locataire, la Caf et vous > GUIDE DU BAILLEUR Votre locataire, la Caf et vous 1 Préambule Propriétaires, bailleurs, vous louez un ou plusieurs logements à des personnes allocataires d une Caf. Savez-vous que les Caf aident près

Plus en détail

Pertes de Loyers Comment rassurer vos propriétaires bailleurs?

Pertes de Loyers Comment rassurer vos propriétaires bailleurs? Pertes de Loyers Comment rassurer vos propriétaires bailleurs? Sommaire Mise en place de notre collaboration 2 Le propriétaire Procédure de prise de garantie 3 Paiement de la prime 3 Garantie des loyers

Plus en détail

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS Confédération Nationale du Logement Sommaire Avant propos... 13 PARTIE 1 La réglementation 1. Établissement du contrat de location (article 3 de la loi n 89-462 du 6

Plus en détail

guide prévention des expulsions locatives pour impayés /mars 2012

guide prévention des expulsions locatives pour impayés /mars 2012 guide prévention des expulsions locatives pour impayés /mars 2012 Vous avez des impayés de loyer Quels sont vos droits et les démarches à entreprendre? 2 sommaire J ai des difficultés pour payer mon loyer.

Plus en détail

Sommaire. Assurances. Automobile. Banque-Crédit - 6 - Textes légaux 53

Sommaire. Assurances. Automobile. Banque-Crédit - 6 - Textes légaux 53 Sommaire Assurances 001 Déclaration d un sinistre 12 002 Déclaration d un accident 13 corporel 003 Réponse à refus d indemnisation pour déclaration tardive 14 004 Réponse à une exclusion de garantie de

Plus en détail

Le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers

Le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers Note d information Le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers Face à l augmentation des difficultés que rencontraient les emprunteurs dans le remboursement de leurs

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ Rappel des dispositions légales : loi nº 2005-32 du 18 janvier 2005 art. 115 Journal Officiel du 19 janvier 2005, art. L. 632-1 du Code de le construction et de l'habitation

Plus en détail

LE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DEPARTEMENTAL DE GARANTIE ET DE CAUTION DES LOYERS POUR L ACCES AU LOGEMENT

LE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DEPARTEMENTAL DE GARANTIE ET DE CAUTION DES LOYERS POUR L ACCES AU LOGEMENT LE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DEPARTEMENTAL DE GARANTIE ET DE CAUTION DES LOYERS POUR L ACCES AU LOGEMENT Le Fonds Départemental de Garantie et de Caution des Loyers pour l accès au logement est mis

Plus en détail

CONTRAT DE BAIL. Ce logement a été attribué en tenant compte, notamment, de la situation sociale, familiale et financière du locataire.

CONTRAT DE BAIL. Ce logement a été attribué en tenant compte, notamment, de la situation sociale, familiale et financière du locataire. CONTRAT DE BAIL 1. La société HABITATIONS SUD Luxembourg SCRL Dont l adresse est la suivante : 18, rue des Métallurgistes 6791 ATHUS (Siège social) 9, rue de la Sambre 6700 ARLON (Siège administratif)

Plus en détail

La procédure de surendettement

La procédure de surendettement JUILLET 2012 N 22 DIFFICULTÉS LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent La procédure de surendettement 1 FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr

Plus en détail

Prévention de l exclusion locative

Prévention de l exclusion locative Prévention de l exclusion locative Expulsion pour impayés locatifs Conférence du 10 avril 2014 Les textes fondateurs Loi n 98-657 du 29 juillet 1998 d'orientation relative à la lutte contre les exclusions

Plus en détail

Notice d Information Relative aux Droits et Obligations des Locataires et des Bailleurs

Notice d Information Relative aux Droits et Obligations des Locataires et des Bailleurs Notice d Information Relative aux Droits et Obligations des Locataires et des Bailleurs (Arrêté du 29 mai 2015 relatif au contenu de la notice d information annexée aux contrats de location de logement

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION Logement conventionné à Loyer Social ou Très Social

CONTRAT DE LOCATION Logement conventionné à Loyer Social ou Très Social CONTRAT DE LOCATION Logement conventionné à Loyer Social ou Très Social (Loi du 6 juillet 1989 CCH : Article L.321-1 à L.321-7 et L. 321-8 à L. 321-12) ENTRE LES SOUSSIGNES Nom et prénom : Adresse : c

Plus en détail

Ci-après désigné «le preneur» ET : Cas de figure : M.., demeurant

Ci-après désigné «le preneur» ET : Cas de figure : M.., demeurant CONVENTION DE LOCATION AUX FINS D UN HEBERGEMENT TEMPORAIRE (convention tripartite entre un bailleur privé 1 fournissant le logement, le logeur 2 tenu de l obligation d hébergement, et l occupant hébergé)

Plus en détail

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014.

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Rappel chronologique Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Décision du Conseil constitutionnel rendue le 20 mars 2014. Loi promulguée le

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

BAIL DE LOCATION Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 18 janvier 2005. Conditions particulières

BAIL DE LOCATION Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 18 janvier 2005. Conditions particulières ENTRE LES SOUSSIGNEES : BAIL DE LOCATION Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 18 janvier 2005 Conditions particulières Association pour l accueil et l hébergement Des élèves de TELECOM-Lille

Plus en détail

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT COMMISSION DE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS Code de la consommation - Livre III - Titre III DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT Cachet du secrétariat de la commission compétente AVEZ-VOUS DÉJÀ DÉPOSÉ UN DOSSIER?

Plus en détail

LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR SNPI INFORMATIONS ISSN : 1270-0894

LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR SNPI INFORMATIONS ISSN : 1270-0894 LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR ISSN : 1270-0894 SNPI INFORMATIONS Mai 2014 LOI ALUR ET LOI HOGUET Principales dispositions de la loi ALUR modifiant la loi du 2 janvier 1970 Applicables immédiatement

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION Logement conventionné à Loyer Intermédiaire

CONTRAT DE LOCATION Logement conventionné à Loyer Intermédiaire CONTRAT DE LOCATION Logement conventionné à Loyer Intermédiaire (Loi du 6 juillet 1989 CCH : Article L.321-1 à L.321-7 et L.321-11) ENTRE LES SOUSSIGNES : Nom et prénom : Adresse : c i-après désigné «LE

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT Annexe à la convention de partenariat et d objectifs FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT REGLEMENT INTERIEUR Le Fonds de Solidarité Logement a été institué par la loi n -449 du 31 mai 19 visant à la mise

Plus en détail

Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide!

Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide! Vous n avez pas reçu vos pensions alimentaires? Le SECAL vous aide! www.secal.belgium.be Juin 2015: update données de contact des bureaux du SECAL Service Public Fédéral Finances - 2015 - Cette brochure

Plus en détail

FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE

FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE Les règles de gestion posées par la loi du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis sont à compléter

Plus en détail

PIECES A JOINDRE À VOTRE DEMANDE DE LOGEMENT (en photocopies) Une pièce d identité pour toutes les personnes mentionnées sur la demande (la carte d identité recto/verso, le livret de famille, le passeport

Plus en détail

DISPOSITIONS DU CODE DE LA CONSOMMATION VOUS CONCERNENT-ELLES?

DISPOSITIONS DU CODE DE LA CONSOMMATION VOUS CONCERNENT-ELLES? INC document FICHE PRATIQUE J. 196 Août 2011 LE PRÊT PERSONNEL Vous souhaitez emprunter une somme d argent pour en disposer librement, sans qu elle ne soit affectée à un achat déterminé? Orientez-vous

Plus en détail

LA PRIME. Date FICHE N 10 : FICHE TECHNIQUE PROCEDURE DE SAUVEGARDE. contact : soutienpme@medef.fr

LA PRIME. Date FICHE N 10 : FICHE TECHNIQUE PROCEDURE DE SAUVEGARDE. contact : soutienpme@medef.fr Date 2009 FICHE N 10 : FICHE TECHNIQUE PROCEDURE DE SAUVEGARDE QU EST-CE QUE LA PROCEDURE DE SAUVEGARDE ET QUELS AVANTAGES POUR L ENTREPRISE EN DIFFICULTE? LA PRIME La procédure de sauvegarde est une procédure

Plus en détail

Schéma de la procédure de poursuite

Schéma de la procédure de poursuite Schéma de la procédure de poursuite Acteur responsable pour l'étape Créancier Débiteur Office compétent Juge S A I S I E P O U R S U I T E Paiement Avis de saisie Exécution de la saisie Réquisition de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 29 mai 2015 relatif au contenu de la notice d information annexée aux contrats

Plus en détail

LES CONGÉS POUR VENTE ET REPRISE

LES CONGÉS POUR VENTE ET REPRISE LES CONGÉS POUR VENTE ET REPRISE Je suis locataire et mon propriétaire veut récupérer son logement... Est-ce légal? Quelle est la différence entre un congé vente et un congé reprise? Que faire? A qui m'adresser?

Plus en détail

Direction des Opérations Direction de la réglementation. La phase contentieuse

Direction des Opérations Direction de la réglementation. La phase contentieuse La phase contentieuse Sommaire 1. Recouvrement contentieux : la contrainte 2. Mise à jour des délégations 3. Présentation de la nouvelle application Contentieux dans AUDE 2 Procédure exclusive Conditions

Plus en détail

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement

Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue d une offre de logement N 15036*01 (article L. 441-2-3, II, du code de la construction et de l habitation)

Plus en détail

DES MEUBLES CORPORELS

DES MEUBLES CORPORELS Un bien meuble corporel est un bien qui a une existence matérielle et qui peut être déplacé (ex : un téléviseur, une voiture). Les procédures civiles d exécution, et notamment les saisies de meubles corporels,

Plus en détail

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main!

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! Finances Achats e-commerce Santé Tourisme Véhicules Shutterstock Immobilier énergie Justice On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! brochure réalisée

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Arrêté du 26 octobre 2010 relatif au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux

Plus en détail

Gan Vie Privée Annexe protection juridique

Gan Vie Privée Annexe protection juridique Gan Vie Privée Annexe protection juridique Protection juridique Conséquences des accidents de la vie Cette annexe, conforme aux lois n 2007-210 du 19 février 2007 et n 89 1014 du 31.12.1989 ainsi qu au

Plus en détail

établi en application de l'article L.113-2 du Code des Assurances Nom :... Prénom :... Adresse :.. Code Postal :... Ville :... :tel...

établi en application de l'article L.113-2 du Code des Assurances Nom :... Prénom :... Adresse :.. Code Postal :... Ville :... :tel... Kit Bailleur Individuel Centre de gestion Solly Azar Assurances Immeuble "Espace Cordeliers" 2, rue Président Carnot 69002 Lyon Téléphone : 04.72.41.88.88 Télécopie : 04.72.41.74.90 FORMULAIRE DE SOUSCRIPTION

Plus en détail

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité Mandat n ENTRE LES SOUSSIGNES : 1 ) La Société D'UNE PART, Ci-après dénommée «le Mandant» ET : 2 ) La Société CEGEREM, société par actions simplifiée au capital de 100

Plus en détail

INC document L EXPULSION DU LOCATAIRE FICHE PRATIQUE J. 166/12-07 LE CONTRAT DE LOCATION EST RÉSILIÉ

INC document L EXPULSION DU LOCATAIRE FICHE PRATIQUE J. 166/12-07 LE CONTRAT DE LOCATION EST RÉSILIÉ INC document FICHE PRATIQUE J. 166/12-07 annule et remplace la fiche J. 166/11-98 L EXPULSION DU LOCATAIRE Expulser un locataire, c est l obliger à quitter son logement, au besoin avec le concours des

Plus en détail

Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010)

Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010) Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010) La location meublée consiste à mettre à la disposition d un locataire un logement comportant des meubles indispensables à la vie quotidienne. Le régime

Plus en détail

Les dispositions à prendre en cours de fonction

Les dispositions à prendre en cours de fonction TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction de Curateur dans le cadre d une curatelle dite renforcée (article 472 du code civil) Ces dispositions ne concernent

Plus en détail

MEMORANDUM RECOUVREMENT D UNE CREANCE EN SUISSE (27-3-2007)

MEMORANDUM RECOUVREMENT D UNE CREANCE EN SUISSE (27-3-2007) MEMORANDUM RECOUVREMENT D UNE CREANCE EN SUISSE (27-3-2007) Recommandation préalable: il est recommandé de faire signer le mandat de traduction par le donneur d ouvrage. Le mandat doit fixer les modalités

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT DES MENAGES

LE SURENDETTEMENT DES MENAGES LE SURENDETTEMENT DES MENAGES PRESENTATION DU DISPOSITIF EXTERNE BANQUE DE FRANCE 1 Endettement et surendettement des ménages Interventions successives du législateur 1989 : première loi (dite loi Neiertz)

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS

LE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS Direction générale des activités fiduciaires et de place Direction des PARticuliers LE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS PRESENTATION DU DISPOSITIF ASPECTS JURIDIQUES / ASPECTS PRATIQUES UDAF 54 8 juin 2013

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES. Demande d'aide(s) financière(s) pour l accès dans le logement

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES. Demande d'aide(s) financière(s) pour l accès dans le logement FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT DES ALPES-MARITIMES Demande d'aide(s) financière(s) pour l accès dans le logement Vous cherchez un logement locatif dans les Alpes-Maritimes et vous êtes en difficulté

Plus en détail

La saisie et le solde bancaire insaisissable

La saisie et le solde bancaire insaisissable Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

L ASSEMBLÉE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE

L ASSEMBLÉE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE ASSEMBLÉE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE ----- NOR : DAE 1201250DL DÉLIBÉRATION N o 2012-30 APF DU 26 JUILLET 2012 Portant mesures d application de la loi du pays n o 2012-8 du 30 janvier 2012 portant traitement

Plus en détail

LOI ALUR ET GESTION LOCATIVE. 28 mars 2014 commission gestion locative Emmanuelle Benhamou

LOI ALUR ET GESTION LOCATIVE. 28 mars 2014 commission gestion locative Emmanuelle Benhamou LOI ALUR ET GESTION LOCATIVE 28 mars 2014 commission gestion locative Emmanuelle Benhamou LOI n 2014-366 en date 24 mars 2014 POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE PUBLIEE AU JO LE 26 MARS 2014

Plus en détail

VOUS AIDER À FAIRE FACE À VOS DETTES

VOUS AIDER À FAIRE FACE À VOS DETTES POUR VOUS AIDER À FAIRE FACE À VOS DETTES LA PROCÉDURE DE SURENDETTEMENT Document élaboré par l Association Française des Sociétés Financières (ASF) en concertation avec plusieurs organisations de consommateurs

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Arrêté du 14 mai 2007 fixant les modèles types d offres préalables de crédit et de bordereau détachable

Plus en détail

Bailleurs. Vous venez de déclarer à la Caf un impayé de loyer. Tout ce que vous devez savoir sur la procédure d impayé...

Bailleurs. Vous venez de déclarer à la Caf un impayé de loyer. Tout ce que vous devez savoir sur la procédure d impayé... Bailleurs Vous venez de déclarer à la Caf un impayé de loyer. Tout ce que vous devez savoir sur la procédure d impayé... Rappel Vous venez de déclarer un impayé de loyer à la Caf, concrètement que va-t-il

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT. des Alpes-Maritimes

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT. des Alpes-Maritimes FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT des Alpes-Maritimes Règlement Intérieur 15/04/2013 Le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) des Alpes-Maritimes s inscrit dans le cadre juridique suivant : VU

Plus en détail

Cette brochure ne présente qu une sélection de la matière, tout ne peut pas y être traité. 1

Cette brochure ne présente qu une sélection de la matière, tout ne peut pas y être traité. 1 La conciliation INTRODUCTION Vous trouverez ici : - les avantages et les inconvénients de la conciliation ; - la demande en conciliation ; - le déroulement d une procédure de conciliation ; - les conséquences

Plus en détail

Assurances AXELIS. La Garantie des Risques Locatifs L'IMMOBILIER AVEC ASSURANCE

Assurances AXELIS. La Garantie des Risques Locatifs L'IMMOBILIER AVEC ASSURANCE Assurances AXELIS La Garantie des Risques Locatifs L'IMMOBILIER AVEC ASSURANCE https://extranet.cgaim.fr AXELIS La Garantie des Risques Locatifs (GRL) Notre solution GRL conforme au dispositif du 26 décembre

Plus en détail

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le PARCOURS de vente L acte de vente www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente LʼACTE DE VENTE Toute vente immobilière doit être constatée par acte notarié. Après la signature de l avant-contrat

Plus en détail

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE

FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Date de la demande :. PROCEDURE D URGENCE : Oui Non Date du dépôt de la demande : (à compléter par le service) FONDS D AIDE FINANCIERE INDIVIDUELLE Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) Accès Maintien

Plus en détail

PACK SECURITE IMMOBILIERE Propriétaire bailleur individuel Proposition d assurance

PACK SECURITE IMMOBILIERE Propriétaire bailleur individuel Proposition d assurance Société d'assurance Mutuelle à cotisations variables 8 avenue Louis Jourdan BP 158 01004 BOURG-EN BRESSE Cedex Tél 04.74.32.75.00 - Fax 04.74.32.75.19 www.mutuelledelest.fr Entreprise régie par le code

Plus en détail

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL)

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Pour faciliter vos démarches et bénéficier d une aide du FSL Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Vous avez des droits en matière de logement a Vos droits

Plus en détail

CA Rennes 23-4-2014 n 13/02376, 9 e ch. SS

CA Rennes 23-4-2014 n 13/02376, 9 e ch. SS sur 6 08/07/2014 11:01 CA Rennes 23-4-2014 n 13/02376, 9 e ch. SS Sur quoi, la Cour Considérant qu il y a lieu de prononcer la jonction des instances enrôlées respectivement sous le n 13/02376 et le n

Plus en détail

GARANTIE DES LOYERS IMPAYES

GARANTIE DES LOYERS IMPAYES GARANTIE DES LOYERS IMPAYES Demande de souscription Dossier à compléter, à nous retourner accompagner des documents des locataires et des garants - Par Email : contact@leclubdesproprietaires.com - Par

Plus en détail

«Management de la paie et gestion du contentieux de la sécurité sociale»

«Management de la paie et gestion du contentieux de la sécurité sociale» SEMINAIRE INTERNATIONAL DU CADEV Thème : «Management de la paie et gestion du contentieux de la sécurité sociale» KRIBI, Cameroun, 7 9 Octobre 2009 Mieux comprendre la saisie-attribution des rémunérations

Plus en détail