Gestion des fonds des écoles Numéro : PA Procédure administrative :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion des fonds des écoles Numéro : PA 4.005. Procédure administrative :"

Transcription

1 Procédure administrative : Gestion des fonds des écoles Numéro : PA Catégorie : Affaires et finances Pages : 31 Approuvée : le 4 octobre 2004 Modifiée : le 7 octobre Objet 1.1 La présente procédure administrative s adresse à l ensemble du personnel du Conseil scolaire catholique Providence, aux membres des conseils d école ainsi qu aux bénévoles prenants parts aux activités de collectes de fonds, et a pour but : a) d accorder l autorité requise et de fournir des conseils judicieux au personnel de l école et aux bénévoles ainsi que d assurer leur protection tout en leur offrant des procédures administratives spécifiques concernant la planification, l administration, l entrée de données et la préparation des rapports relatifs à la collecte et à l utilisation des fonds des écoles; b) de satisfaire aux exigences relatives à l obligation de rendre compte des fonds gérés par les écoles et de rehausser la confiance du public à cet égard; c) de respecter les exigences imposées par le Conseil scolaire tout en prenant en considération les normes provinciales qui obligent les conseils d école à rendre des comptes aux contribuables et au ministère de l Éducation; d) d assurer l uniformité et la transparence en ce qui a trait à la collecte et à l utilisation des fonds des écoles. 1.2 «Fonds des écoles» s entend de toute somme reçue et prélevée pendant toute activité menée au nom de l école et avec l approbation du directeur d école, par le personnel, les élèves, les parents et les bénévoles de l école. Par définition, les activités de collecte de fonds des conseils d école sont visées par les dispositions régissant les fonds des écoles. Page 1 de 31 (PA 4.005)

2 Les activités en question peuvent comprendre notamment : a) les collectes de fonds visant des activités sportives, la vente d annuaires, etc.; b) les excursions et les sorties éducatives; c) les marathons de marche, de quilles, de lecture, etc.; d) les programmes de boissons ou de repas chauds; e) les activités organisées à partir des fonds des conseils d école; f) les activités organisées à partir des fonds des associations parents-enseignants g) les bingos, loteries, etc.; h) les activités organisées par les conseils d élèves; i) toute autre activité qui satisfait à la définition de «fonds des écoles». 1.3 Les «fonds des écoles» n incluent pas le budget alloué à l école et approuvé par le Conseil, les revenus de location tirés de l utilisation communautaire des installations scolaires ni les fonds que le personnel de l école pourrait choisir d amasser pour appuyer des activités ou effectuer des achats de nature personnelle (p. ex., cadeau de retraite, repas de Noël, activités sociales). 1.4 La participation aux activités de collecte de fonds est entièrement volontaire. Nul ne peut être contraint d y participer ou encore être pénalisé ou se voir refuser des avantages pour ne pas y prendre part. Il incombe au directeur d école d informer sa communauté scolaire de la nature volontaire des activités de collecte de fonds. 1.5 La comptabilisation des transactions financières effectuées à partir des fonds des écoles doit obligatoirement être effectuée par le truchement du module Application gestion bancaire du logiciel SAP (ci-après appelé «système AGB»). Tout détail technique supplémentaire nécessaire à la mise en œuvre de la présente procédure administrative figure dans le guide «AGB». 2. Utilisation des fonds 2.1 Les fonds recueillis pour des activités scolaires servent à compléter, et non à remplacer, le financement public octroyé à l éducation. 2.2 Les fonds sont recueillis à des fins qui correspondent à la mission et aux valeurs du Conseil. 2.3 Les activités de collecte de fonds visent à améliorer le rendement des élèves et ne doivent pas nuire à la qualité du milieu d apprentissage. 2.4 Exemples d utilisation acceptable de fonds générés par les écoles : a) mise sur pied de fonds d aide (p. ex., un fonds de bienfaisance destiné à payer certaines activités, comme une excursion, pour des élèves qui ne peuvent se le permettre); b) achat de fournitures, d équipement ou de services qui viennent enrichir des éléments financés par les subventions provinciales (p. ex., instruments de musique utilisés dans le cadre d activités parascolaires, équipement audiovisuel); c) excursions (à l intérieur ou à l extérieur de la province, voyages à l étranger); Page 2 de 31 (PA 4.005)

3 d) conférenciers; e) cérémonies, prix, plaques et trophées pour les élèves; f) bourses d études; g) événements et activités parascolaires (p. ex., frais de déplacement et d inscription rattachés à des compétitions sportives, coût des uniformes des équipes de l école et frais liés à l orchestre, à la chorale ou aux divers clubs de l école); h) projets d amélioration de la cour d école (p. ex., terrains de jeux, structures sportives, structures offrant de l ombre); i) mise à niveau d installations sportives comme les pistes d athlétisme, la pose de gazon artificiel et les tableaux de pointage; j) financement d activités propres au portrait culturel de l école (p. ex., retraites pour élèves). 2.5 Exemples d utilisation inacceptable de fonds générés par les écoles : a) Achat d éléments financés au moyen de subventions provinciales, tels le matériel d apprentissage et les manuels scolaires; b) Travaux de réfection, d entretien ou de modernisation des écoles financés par les subventions provinciales, comme les réparations structurales, les installations sanitaires, les réparations d urgence ou le changement du revêtement de sol en raison de l usure; c) Améliorations apportées aux infrastructures qui augmentent la capacité d accueil de l école ou qui sont financées par des subventions provinciales (p. ex., salles de classe, ajout de locaux, de gymnases ou de laboratoires); d) Achat de produits ou de services pour des employés en violation de l article 217 de la Loi sur l éducation ou d un règlement du Conseil scolaire relatif aux conflits d intérêts; e) Activités de perfectionnement professionnel, y compris un soutien pour que le personnel enseignant puisse assister à des activités de perfectionnement professionnel; f) Paiement de dépenses administratives non rattachées aux activités de collectes de fonds (les dépenses associées à ces activités doivent être réduites au minimum); g) Versement d un salaire ou d une indemnité kilométrique aux employés; h) Remboursement de dépenses personnelles; i) Soutien d activités, de groupes ou de candidats politiques. 2.6 Les fonds prélevés pour une activité ou une initiative particulière doivent être utilisés exclusivement aux fins auxquelles ils ont été recueillis. Par exemple, les fonds amassés pour les coûts reliés, entre autres, à un voyage de classe à la ville de Québec doivent être utilisés uniquement pour ce voyage. 2.7 Les sommes recueillies lors d une activité de collecte de fonds devraient être utilisées durant l année scolaire au cours de laquelle elles ont été amassées, exception faite des activités à long terme. Si une école s engage à une activité de collecte de fonds qui s étale sur plus d une année scolaire, la nature et la date d échéance de cette activité devraient être clairement indiquées dans le plan de collecte de fonds. Page 3 de 31 (PA 4.005)

4 2.8 Le pourcentage de fonds dont l utilisation peut être reportée à une année scolaire ultérieure, sans l approbation expresse du surintendant des affaires, est fixé à 10 p. 100 du total des revenus générés dans l année. 2.9 Si l activité ou l achat pour lesquels les fonds ont été amassés ne peuvent être effectués comme prévu, le directeur d école consultera le conseil d école afin de décider de l usage qui sera fait des recettes. 3. Rôles et responsabilités 3.1 Rôles et responsabilités du surintendant des affaires ou de son substitut : a) Offrir au personnel des séances de formation sur la mise en œuvre de la présente procédure administrative; b) Achever la vérification interne ou en faire un suivi, selon les exigences du Conseil scolaire; c) S assurer que les écoles disposent des logiciels et de la technologie voulus pour gérer la sollicitation et la collecte de fonds. 3.2 Rôle et responsabilités du surintendant d écoles : a) Approuver le plan annuel de collecte de fonds de l école; b) S'assurer que toutes les activités figurant dans le plan annuel de collectes de fonds sont conformes à la présente procédure administrative. 3.3 Rôle et responsabilités du directeur d école : a) Assurer la mise en œuvre des lignes directrices sur la sollicitation et la collecte de fonds à l intérieur de l école en conformité avec la présente procédure administrative; b) Être l un des fondés de signature pour le compte bancaire de l école; c) Préparer, en consultation avec le conseil d école, le plan annuel de collectes de fonds de l école; d) Veiller à ce que le nombre d activités de collectes de fonds entreprises au cours d une année scolaire soit raisonnable et à ce que ces activités puissent être soutenues par le conseil d école et le personnel en place; e) Instaurer des procédures afin de sécuriser l argent et les pièces justificatives à l intérieur de l école, de manière à assurer un contrôle adéquat des fonds; f) S assurer qu il existe des contrôles de l activité de prélèvement de fonds et que ces contrôles sont communiqués à la personne responsable de l activité de collecte de fonds; g) Communiquer les responsabilités reliées à la sollicitation et à la collecte de fonds aux membres du personnel; h) Approuver au préalable toute activité de sollicitation et de collecte de fonds; i) Veiller à ce qu aucun membre du personnel ou de la communauté ne recueille ou ne gère des fonds en utilisant son compte bancaire personnel; j) Faire les rapprochements bancaires mensuels puis parapher et dater les documents en faisant état; Page 4 de 31 (PA 4.005)

5 k) Revoir chaque mois les rapports financiers; l) S assurer que la présidence du conseil d école comprend son rôle et ses responsabilités, et présenter la politique et la procédure administrative à la première réunion de l année du conseil d école; m) Communiquer avec le surintendant des affaires dès qu une irrégularité est découverte. 3.4 Rôle et responsabilités de la secrétaire d école : a) Appliquer les lignes directrices pour la sollicitation et la collecte de fonds de la manière prescrite par le directeur d école; b) Agir avec le directeur d école comme co-fondé de signature pour le compte bancaire de l école; c) Préparer les bordereaux de dépôt et effectuer les dépôts bancaires; d) À la fin de l activité, préparer le formulaire Rapprochement de collecte de fonds (annexe A) à l aide du rapport Grand livre détaillé pour une catégorie émis par le système «AGB»; e) Émettre les chèques selon l approbation du directeur d école et à partir de toutes les pièces justificatives nécessaires; f) Saisir les données dans le système «AGB»; g) Procéder chaque mois aux rapprochements bancaires; h) Aviser le directeur d école de toute inobservation des lignes directrices découlant de la présente procédure administrative; i) Préparer et soumettre au directeur d école les rapports financiers mensuels /annuels; j) Collaborer à la vérification interne; k) Communiquer avec le directeur d école dès qu une irrégularité est découverte. 3.5 Rôle et responsabilités des membres du personnel de l école : a) Selon le besoin, recueillir les fonds amassés par les élèves ou tirés d autres sources; b) Compter les espèces et préparer le Relevé de caisse (annexe B); c) Remettre l argent et les pièces justificatives à la secrétaire d école dans une enveloppe scellée, et ce, de façon quotidienne; e) Suivre les procédures de contrôle établies; f) À la fin d une activité de collecte de fonds, remettre un sommaire des sommes amassées à la secrétaire d école (p. ex., liste de classe). 3.6 Rôle et responsabilités de la présidence du conseil d école : a) Collaborer avec le directeur d école afin d assurer la conformité entre les lignes directrices du Conseil scolaire et les procédures établies; b) S assurer que toute campagne de financement est conforme à la présente procédure administrative et qu aucun membre du conseil d école y prenant part directement ou indirectement n en retire un avantage pécuniaire; c) Communiquer avec le directeur d école dès qu une irrégularité est découverte. Page 5 de 31 (PA 4.005)

6 4. Planification des activités de collecte de fonds 4.1 Planification annuelle Toute campagne de financement organisée par l école ou le conseil d école ou un comité qui en découle doit être approuvée au préalable par le directeur d école Il incombe au directeur d école de préparer un plan de collecte de fonds annuellement, en concertation avec le conseil d école Le processus de planification annuelle devrait inclure les éléments suivants, sans toutefois s y limiter : a) une consultation auprès du conseil d école pour cerner les besoins de l école et des organismes de bienfaisance externe; b) un nombre d activités raisonnable pouvant être soutenues par le conseil d école et le personnel en place; c) une analyse des résultats des activités menées l année précédente pour assurer une sélection optimale des activités projetées; d) une analyse des activités afin de s assurer qu elles respectent les politiques et procédures administratives du Conseil et les lignes directrices du ministère de l Éducation; e) une communication auprès de la communauté scolaire Le plan contiendra notamment les renseignements suivants : a) activités projetées; b) utilisation prévue des fonds prélevés; c) période de déroulement de l activité; d) personne responsable; e) prévisions de recettes, de coûts et de profits; f) mesures de sécurité adoptées Le directeur d école doit : a) remplir le formulaire Plan annuel relatif aux collectes de fonds qui figure à l annexe C de la présente procédure administrative, conjointement avec le conseil d école; Page 6 de 31 (PA 4.005)

7 b) soumettre avant le 30 mars de l année scolaire le formulaire Plan annuel relatif aux collectes de fonds au Service des affaires à l adresse électronique pour fins de validation préliminaire. Puis, le Service des affaires révisera au besoin le plan et en acheminera la version finale à l école. Pour sa part, le directeur s assurera de faire signer le plan par la présidence du conseil d école, tandis que le Service des affaires s occupera d obtenir l approbation du surintendant d écoles; c) présenter le plan annuel à la première rencontre de l année scolaire du conseil d école et soumettre un plan révisé au Service des affaires, le cas échéant Si une activité de collecte de fonds ne faisant pas partie du plan initial est souhaitée au courant de l année scolaire, le directeur d école doit : a) remplir le formulaire Demande d approbation d une collecte de fonds (annexe D) et le soumettre au Service des affaires à l adresse électronique au moins deux (2) semaines avant le début de la collecte de fonds. Le Service des affaires s occupera d obtenir l approbation du surintendant d écoles; b) ajouter l activité au plan annuel et présenter le plan modifié à la prochaine réunion du conseil d école Planification d une activité de collecte de fonds Les parents doivent être tenus au courant de toutes les activités de sollicitation et de collecte de fonds et être informés de l objectif visé par ces dernières. Il importe que les élèves et les parents comprennent bien ces objectifs avant même que les activités ne soient entreprises Si le parent doit assumer le coût total ou partiel de participation à une activité, par exemple un voyage à l étranger, les modalités de remboursement en cas d annulation de l activité doivent être clairement communiquées par écrit à l avance. Il est fortement recommandé d acheter les assurances-annulation pour les voyages, mais il importe de noter et de bien comprendre les limites de telles assurances Il incombe au directeur d école de communiquer par écrit avec les parents pour les informer : a) de la nature volontaire des activités de collecte de fonds; b) du fait que le Conseil scolaire n encourage pas la sollicitation porte à porte par les élèves de l élémentaire. Cette communication peut se faire en début d année scolaire pour toutes les activités de collecte de fonds qui auront lieu pendant l année scolaire. Un exemple de lettre à cet effet se trouve à l annexe E. Page 7 de 31 (PA 4.005)

8 4.2.4 Il incombe au directeur d école de communiquer les consignes suivantes au responsable de l activité ainsi qu aux membres du personnel et aux bénévoles qui y participeront : 5. Reddition de comptes a) les procédures à suivre pour assurer le contrôle de l argent, tel que décrit dans la présente procédure administrative; b) le formulaire Relevé de caisse (annexe B) doit être rattaché à une enveloppe scellée ou à un sac fermant qui contient l argent amassé et être remis à la secrétaire d école; c) les pièces justificatives pertinentes pour l activité en question (annexe F). 5.1 Le directeur d école doit tenir des livres comptables qui montrent clairement la provenance des fonds de l'école et l utilisation qui en a été faite. 5.2 Le directeur d école doit présenter le plan annuel au conseil d école. 5.3 Le directeur d école doit soumettre un rapport financier mensuel de la manière prescrite ci-dessous et l acheminer au Service des affaires avant le 15 du mois suivant. 5.4 Le rapport financier mensuel ci-dessus doit contenir les rapports suivants, lesquels seront générés par le système «AGB» : a) le rapport sommaire du grand livre; b) le rapprochement du compte bancaire de l école; c) le relevé de compte émis par l institution financière; d) la liste de contrôle mensuel (annexe G). 5.5 À la fin de l année financière, le directeur d école soumet un rapport en sus des rapports ci-dessus, soit le rapport Revenus et dépenses généré par le système «AGB» à la fin de l année. 5.6 Afin de satisfaire aux exigences de l article 24 du Règlement de l Ontario 612/00 qui régit les conseils d école, le conseil d école remet chaque année un rapport écrit de ses activités et de ses campagnes de financement au directeur général du Conseil. Le rapport de ses campagnes de financement sera produit à partir du formulaire Plan annuel de collecte de fonds dûment rempli et indiquant les dépenses et revenus réels. 5.7 La vérification mensuelle des rapports financiers est effectuée par un membre du Service des affaires. Page 8 de 31 (PA 4.005)

9 6. Principes généraux comptables 6.1 Le directeur d école est seule responsable de la gestion financière des fonds des écoles. Les fonds ne peuvent être administrés par personne d autre. 6.2 La tenue de livres s effectue sur la base de l exercice financier du Conseil scolaire, c est-à-dire du 1 er septembre au 31 août de chaque année scolaire. 6.3 Les virements d une catégorie à l autre se font par l entremise du formulaire Demande de transferts (annexe H). Une copie du formulaire doit être soumise au Service des affaires à l adresse courriel 6.4 Aucune activité ne peut engendrer de déficit. Le directeur d école doit indiquer la façon dont tout déficit sera comblé en remplissant la Liste de contrôle mensuel (annexe G). 7. Opérations bancaires 7.1 Comptes bancaires et signataires L école doit avoir un seul compte bancaire, utilisé uniquement pour la sollicitation et la collecte de fonds Si elle participe à des activités de loterie ou de jeux de hasard, l école devra ouvrir un deuxième compte bancaire Le ou les comptes bancaires doivent être ouverts au nom de l école Lors de l ouverture d un compte bancaire, le formulaire Compte bancaire de l école (annexe I) doit être dûment rempli et signé par le directeur d école, ainsi que par un représentant de l institution financière. Un nouveau formulaire doit être rempli si les fondés de signature changent Une copie des contrats de l institution financière doit être conservée par l école ainsi que par le Service des affaires du Conseil scolaire Tout retrait de fonds scolaires effectué à partir d un compte de l institution financière nécessite la signature de deux personnes, dont l une sera le directeur d école Afin d assurer l émission rapide de chèques, il est souhaitable d avoir d autres signataires. Il conviendrait donc de prévoir la désignation de quatre personnes autorisées à signer les chèques. Le directeur d école fera toujours partie des fondés de signature L école doit obtenir un relevé bancaire mensuel avec les chèques encaissés ou un fichier électronique de l institution financière afin de procéder chaque mois au rapprochement bancaire. La date de tombée pour la préparation du relevé bancaire est le dernier jour du mois. Page 9 de 31 (PA 4.005)

10 7.1.9 Le contrat des institutions financières doit stipuler que les chèques émis requièrent deux signatures et qu il est impossible d effectuer des transactions électroniques. 7.2 Encaissements (entrées de fonds) Dans le but d éviter des vols, tous les fonds recueillis doivent être conservés dans un coffre-fort jusqu à ce qu ils soient déposés à l institution financière Tous les fonds recueillis doivent être déposés promptement à l institution financière désignée. Un dépôt doit être effectué au moins une fois par semaine ou dès qu a été recueillie la somme maximale de $, selon la plus rapprochée des deux éventualités Toutes les sommes recueillies doivent être déposées intégralement dans le compte bancaire de l école auprès de l institution financière, c est-à-dire que les dépenses ne doivent pas être remboursées à partir de l argent recueilli. Les dépenses doivent toutes être réglées par chèques Tout membre du personnel qui recueille des fonds doit remplir le formulaire Relevé de caisse (annexe B) Les fonds recueillis doivent être accompagnés d un formulaire dûment rempli par le parent, selon le type d activité de collecte de fonds. S il n existe aucun formulaire, une liste de classe devrait être incluse indiquant le montant payé par élève. Si les fonds recueillis visent plus d un type d activité de collecte de fonds, une liste de classe doit être incluse et préciser le montant payé par élève pour chaque type d activité de collecte de fonds L argent, le formulaire Relevé de caisse et les formulaires des parents et/ou la (les) liste(s) de classe doivent être remis sur une base quotidienne à la secrétaire d école dans une enveloppe scellée ou un sac fermant Dès que possible, la secrétaire d école devra compter l argent recueilli. Dans la mesure du possible, le comptage des espèces se fera en présence de deux personnes Le dépôt doit être inscrit dans le système «AGB». Le système générera une confirmation de dépôt qui devra être remise au membre du personnel ayant rempli le formulaire Relevé de caisse afin de démontrer que la somme intégrale a été déposée Chaque dépôt à l institution financière doit être fait à partir du formulaire de dépôt généré par le système «AGB» Toutes les pièces justificatives doivent être conservées avec une copie du dépôt bancaire. Page 10 de 31 (PA 4.005)

11 7.3 Décaissements (sorties de fonds) Tous les chèques doivent être prénumérotés et faire l objet d un rapprochement bancaire. Les chèques annulés ou endommagés doivent être conservés aux fins du contrôle de la numérotation et doivent porter la mention «Annulé» Tous les décaissements doivent être effectués par voie de chèques émis à l aide du système «AGB» et signés par les fondés de signature Les chèques non utilisés doivent être conservés dans un endroit sécuritaire, préférablement sous clé, pour en éviter la perte ou le vol Il est interdit de signer un chèque en blanc. Si des circonstances particulières font qu il est impossible de connaître le montant du paiement à l avance, il faudra communiquer avec le Service des affaires pour savoir comment procéder Il est interdit d émettre un chèque libellé «argent comptant» ou encore d effectuer des paiements à l avance aux employés Il est interdit d utiliser un tampon encreur de signature sur les chèques Les écoles ne devraient pas conserver d argent comptant sous forme de petite caisse L employé qui effectue des dépenses qui seront ensuite remboursées par l école doit toujours faire approuver ces dépenses au préalable par le directeur d école en remplissant le formulaire Demande interne de chèque (annexe J). Si c est le directeur d école qui doit se faire rembourser les dépenses, le formulaire devra être approuvé par le président du conseil d école Tout paiement doit être accompagné des pièces suivantes : a) le formulaire Demande interne de chèque dûment rempli; b) la facture ou le reçu original (pas le relevé de compte du fournisseur); c) le formulaire Demande de prix (annexe K), le cas échéant, selon les barèmes établis à la section 8 de la présente procédure administrative Aucune photocopie ou télécopie de pièces justificatives ne devrait être acceptée Le fait de signer un chèque signifie que les pièces justificatives ont été examinées et que l approbation d engager la dépense a été obtenue Dans la mesure du possible, l école devra se faire facturer par les fournisseurs directement afin de réduire le plus possible les remboursements faits aux employés du Conseil. Page 11 de 31 (PA 4.005)

12 L école ne rembourse en aucun cas à un membre du personnel les frais engagés pour se déplacer (indemnité kilométrique) ou pour assister à une conférence ou à un atelier. Les demandes de remboursement de telles dépenses doivent toujours être adressées au Service des affaires L école ne verse en aucun temps son salaire à un membre du personnel. Tout versement de salaire à un employé doit se faire par l entremise du Service de la paie. Pour verser une rémunération ou des honoraires à une personne qui n est pas un employé du Conseil, veuillez communiquer avec le Service des affaires afin de savoir comment procéder Pour procéder à un arrêt de paiement, il faut remplir le formulaire Arrêt de paiement (annexe H) et l acheminer à l institution financière. 8. Analyse des comptes et rapprochements bancaires 8.1 Il incombe au directeur d école d analyser chaque mois les comptes des activités de collecte de fonds. a) Il faut s'assurer chaque mois de la concordance du relevé bancaire inscrit dans le rapport du module «AGB» intitulé Conciliation bancaire. b) Il faut s assurer chaque mois de la concordance du total reporté dans les rapports du module «AGB» intitulés Sommaire du grand livre et Solde du GL de l école fin du mois, inscrit sur le formulaire Liste de contrôle mensuel (annexe G), et ce, au plus tard quinze (15) jours civils suivant la fin du mois. c) Le directeur d école signe le rapprochement bancaire, le rapport sommaire de l école et la liste de contrôle mensuel afin d indiquer que les données ont été vérifiées. d) Il faut s assurer que les chèques en circulation émis depuis plus de six (6) mois ne sont plus encaissables; la mention chèque périmé devrait alors être inscrite aux livres pour annuler la transaction. e) Il faut s assurer qu un suivi est effectué pour les dépôts en circulation au moment du rapprochement bancaire. 8.2 Il incombe au directeur d école de réviser les soldes des activités de collecte de fonds régulièrement au cours de l année scolaire afin de s assurer que les fonds sont utilisés dans les délais opportuns indiqués à la communauté scolaire. 9. Rapprochement des sommes recueillies 9.1 Le rapprochement des sommes recueillies à la suite d une collecte de fonds est un élément très important de la gestion des fonds scolaires, principalement en raison de l importance des sommes en cause et des risques majeurs associés à la manutention d'argent comptant. Il faut par conséquent créer pour chaque prélèvement de fonds une catégorie qui inclura tous les dépôts effectués et toutes les dépenses engagées. Page 12 de 31 (PA 4.005)

13 9.2 Le rapprochement des sommes recueillies permet : a) de valider les revenus réellement déposés au compte de l institution financière; b) de repérer rapidement les sommes manquantes; c) d évaluer les résultats financiers d une collecte de fonds; d) d évaluer la rentabilité de certaines activités scolaires. 9.3 Il incombe au directeur d école d assurer un rapprochement des sommes recueillies pour chaque activité de collecte de fonds. 9.4 Le fichier Rapprochement d une collecte de fonds sert d outil de gestion pour répertorier les revenus de divers types d activités de collectes de fonds. Par exemple, les revenus provenant des cotisations des élèves peuvent être inscrits globalement pour l ensemble des élèves ou par niveau scolaire. 9.5 Les rapprochements des sommes recueillies doivent être effectués dans un délai raisonnable, au plus tard avant la fin du mois au cours duquel une activité de collecte de fonds a pris fin. Une copie du formulaire doit être soumise au Service des affaires par courriel à l adresse 9.6 Une fois effectué, le rapprochement des sommes recueillies doit être approuvé par le directeur d école. 9.7 Les pièces justificatives et les documents d appui utilisés pour le rapprochement des sommes recueillies doivent être conservés avec les registres financiers de l école. Un tableau des pièces justificatives par type d activité est présenté à l annexe F. 10. Procédure d achats 10.1 Toutes les dépenses doivent être approuvées au préalable par le directeur d école par l entremise du formulaire Demande interne de chèque, présenté à l annexe J Le directeur d école : a) ne doit en aucun temps diviser en séries ou effectuer par intervalles un achat ni adjuger un contrat en partie dans le but d outrepasser les procédures d achat du Conseil; b) s assure de la disponibilité des fonds avant d approuver tout achat; c) veille à ce que les fournisseurs soient payés par l émission d un chèque bancaire Il est interdit d utiliser la carte d achat pour effectuer des achats qui seront réglés à partir des fonds de l école Pour les articles et services d une valeur de moins de $, le directeur d école est autorisée à faire l achat auprès du fournisseur de son choix. Page 13 de 31 (PA 4.005)

14 10.5 Pour les achats dont la valeur oscille entre $ et $, le directeur d école est autorisée à faire l achat en obtenant au préalable des propositions de prix verbales d un minimum de trois fournisseurs. Les demandes de prix verbales doivent être consignées sur le formulaire Demande de prix qui figure à l annexe K. L achat sera fait auprès du fournisseur qui répond à toutes les exigences établies à l avance et dont le prix proposé est le plus avantageux Pour les achats dont la valeur excède $, le directeur d école doit procéder à l obtention de propositions de prix écrites d un minimum de trois fournisseurs. Les propositions de prix doivent être consignées sur le formulaire Demande de prix, et soumises au préalable à l approbation du surintendant d écoles approprié. Lorsque la valeur de l achat dépasse $, l approbation du surintendant des affaires devra également être obtenue. L achat sera fait auprès du fournisseur qui répond à toutes les exigences prédéterminées et dont le prix proposé est le plus avantageux Toutes les propositions de prix reçues seront jointes à la demande interne de chèque afin d être conservées pour fins de vérification Toute dérogation à la procédure d achat décrite ci-dessus requiert au préalable l approbation écrite du surintendant des affaires. 11. Remboursement par le Conseil 11.1 Le Conseil octroiera une somme d argent aux écoles pour que celles-ci puissent engager des dépenses et ensuite en demander le remboursement au Conseil. Le Conseil débitera alors les montants correspondants au budget de fonctionnement des écoles établi en fonction du financement accordé par le ministère de l Éducation Les factures sont réglées par chèque par l école à partir du système «AGB» en utilisant le compte Remboursement du Conseil Seuls les paiements visant à rembourser aux employés de l école les dépenses engagées pour l école doivent faire l objet d une demande de remboursement du Conseil. Citons, à titre d exemple, le remboursement à un enseignant des sommes engagées pour acheter des décorations destinées à la salle de classe Pour l achat de biens et services importants (voir paragraphe 2(2.4h), les écoles doivent acheminer une demande auprès du département d entretien qui s occupera de préparer un bon de commande. Le Conseil facturera ensuite l école pour fins de paiement Les demandes de remboursement du Conseil doivent être soumises mensuellement au Service des affaires du Conseil Le montant total du remboursement demandé par l école doit être clairement indiqué sur le rapport et celui-ci doit être approuvé par le directeur d école Les factures originales doivent être annexées au rapport de Remboursement du Conseil. Page 14 de 31 (PA 4.005)

15 11.8 Les transferts de fonds électroniques (TFE) du Conseil doivent figurer comme un dépôt au système «AGB» et non comme un ajustement bancaire, sous la rubrique Remboursement du Conseil. 12. Taxe de vente harmonisée (TVH) 12.1 Pour tout achat de biens et de services, la taxe de vente harmonisée (TVH) doit toujours être payée lorsqu elle est exigible. L école a droit à une ristourne de la TVH sur les dépenses effectuées à même les fonds scolaires. Le remboursement est d une valeur de 10,85 % de la TVH, soit 68 % de la TPS et 97 % de la TVP Afin d obtenir une ristourne sur la TVH pour des achats effectués à partir des fonds scolaires, l école doit soumettre au Service des affaires une demande de remboursement de la TVH deux fois l an, soit les 28 février et 31 août La demande de remboursement se fait par l entremise du rapport intitulé Rabais de TVH rapport détaillé au Conseil scolaire du système «AGB». Le rapport doit être signé par le directeur d école Le Service des affaires émettra un paiement à l école au montant de la ristourne de la TVH et préparera un rapport par école détaillant les catégories à utiliser pour effectuer le remboursement dans «AGB». 13. Loteries et jeux de hasard 13.1 Les municipalités accordent des licences pour des activités telles que : a) bingos; b) billets à fenêtres pour organismes de bienfaisance (billets «Nevada»); c) jeux à caractère social; d) tombolas Il incombe au directeur d école de s assurer que toute activité faisant intervenir loteries et jeux de hasard est conforme aux règlements de la Commission des alcools et des jeux de l Ontario. a) Processus de demande de permis Le directeur d école communique avec le bureau municipal de la région pour expliquer le genre d activité proposée. Le directeur d école suit les directives qui lui sont données. La demande de permis doit être remplie au nom de l école et signée par le directeur d école. La demande doit être effectuée le plus tôt possible étant donné la lenteur du processus. b) Opérations bancaires Tout permis exige que l école détienne un compte en fiducie totalement indépendant afin d y inscrire les revenus et les débours. Le compte en fiducie peut être créé au besoin en suivant les directives concernant l ouverture d un compte bancaire, au point 7.1 de la présente procédure administrative. Page 15 de 31 (PA 4.005)

16 c) Rapports La délivrance du permis est assortie d une série d exigences à respecter, notamment en ce qui concerne la préparation des rapports financiers. Avant d amorcer le projet, il est important de lire attentivement les directives afin de déterminer quels genres de rapports seront exigés. d) Vérification L agent d attribution des permis est autorisé à examiner les données et les registres. Il incombe au directeur d école de conserver tous les documents pertinents et de s assurer que les registres sont clairs et précis. 14. Vérification interne et surveillance 14.1 Le surintendant des affaires ou son délégué effectuera une vérification interne du processus de collecte de fonds annuellement à partir d un échantillonnage. L objectif de cette vérification consiste à porter un jugement sur la façon dont les écoles s acquittent de leurs obligations à l égard de l application de la présente procédure administrative et des directives afférentes La vérification comprendra les éléments suivants : a) entretien au préalable avec le directeur d école pour déterminer les objectifs de la vérification; b) réalisation de la vérification; c) entretien avec le directeur d école relativement aux conclusions de la vérification et aux recommandations qui pourraient en découler; d) préparation du rapport final; e) suivi de la mise en œuvre des recommandations, de 12 à 18 mois après le dépôt du rapport final En plus des vérifications internes, le Service des affaires effectuera des vérifications périodiques et des suivis mensuels visant divers éléments de la gestion des fonds scolaires, dont : a) rapprochements bancaires; b) rapprochements concernant les activités de collectes de fonds; c) demandes de remboursement du Conseil; d) demandes de remboursement de la TVH; e) perte ou vol de fonds. 15. Conservation de la documentation 15.1 L école doit conserver les documents comptables ainsi que la documentation d appui de l école et du conseil d école pendant sept (7) ans. Page 16 de 31 (PA 4.005)

17 15.2 La documentation à conserver doit inclure : a) le plan annuel de collecte de fonds; b) les demandes d approbation d une collecte de fonds; c) la communication aux parents indiquant la nature volontaire des activités de collecte de fonds; d) la communication aux parents indiquant que le Conseil scolaire ne permet pas la sollicitation porte à porte par les élèves de l'élémentaire; e) les rapprochements concernant les activités de collectes de fonds; f) les rapports mensuels faisant partie des rapprochements bancaires (voir paragraphe 5(5.4)); g) les formulaires de dépôts bancaires; h) les rapprochements bancaires; i) les chèques encaissés; j) les chèques annulés; k) toutes les pièces justificatives Après sept (7) ans, les documents doivent être déchiquetés avant d être jetés Le système de classement doit permettre de retrouver la documentation de façon rapide et facile. 16. Perte ou vol 16.1 Le Conseil scolaire n assumera aucune responsabilité en cas de vol ou de perte des fonds des écoles. Les fonds du Conseil scolaire ne peuvent être utilisés pour remplacer les fonds scolaires perdus ou volés En cas de perte ou de vol, le directeur d école doit aviser immédiatement le surintendant des affaires ou son délégué Les fonds perdus ou volés doivent être clairement indiqués dans les rapports financiers annuels En cas de vol, le directeur d école doit communiquer avec le service de police et remplir une déclaration à cet effet. Une copie de cette déclaration doit être acheminée au surintendant des affaires ou à son délégué Tout soupçon de fraude de la part d un membre du personnel ou d un bénévole doit être communiqué au surintendant des affaires, sans qu il n en résulte de répercussions négatives pour le déclarant En cas de chèque perdu ou volé, il faut revoir les chèques encaissés en vérifiant le relevé de banque de manière à s assurer que le chèque n a pas été encaissé. Si le chèque n a pas été encaissé, l institution financière doit être priée d effectuer un arrêt de paiement. Le directeur d école doit approuver l avis d arrêt de paiement qui est envoyé à l institution financière. Par la suite, un nouveau chèque peut être émis au fournisseur en cause. Page 17 de 31 (PA 4.005)

18 17. Nouvelle affection d un directeur d école 17.1 Lors de la mutation des directeurs d école, le nouveau directeur doit être mis au fait des renseignements financiers de base Le directeur d école sortante devra signer le rapport «AGB» Sommaire du grand livre et le remettre au nouveau directeur d école Le nouveau directeur devra en faire l examen afin d en vérifier l exactitude. Si le tout est conforme, il appose sa signature sur ce même rapport et en achemine une copie à l adresse courriel Toute divergence devra être rectifiée avec le directeur d école sortant, le cas échéant Le nouveau directeur doit effectuer les démarches nécessaires auprès de l institution financière afin de mettre à jour le dossier des signataires du compte bancaire de l école et acheminer une copie du contrat bancaire à l adresse courriel 18. Règlement de différends Le conseil d école peut, par voie de résolution, demander par écrit au surintendant des affaires de revoir une décision du directeur d école en ce qui a trait à la mise en œuvre de la présente procédure administrative. Le surintendant des affaires fera le suivi dans un délai de quinze (15) jours civils et sa décision sera finale. Dans ce document, ainsi que dans toutes les politiques du Conseil, un genre inclut l autre, tout comme le singulier englobe le pluriel lorsque le contexte l exige. Renvoi : P Gestion des fonds des écoles Page 18 de 31 (PA 4.005)

19 Page 19 de 31 (PA 4.005) Annexe A

20 Page 20 de 31 (PA 4.005) Annexe B

21 Page 21 de 31 (PA 4.005) Annexe C

22 Page 22 de 31 (PA 4.005)

23 Page 23 de 31 (PA 4.005) Annexe D

24 Page 24 de 31 (PA 4.005) Annexe E

25 Page 25 de 31 (PA 4.005) Annexe F

26 Page 26 de 31 (PA 4.005) Annexe G

27 Page 27 de 31 (PA 4.005) Annexe H

28 Page 28 de 31 (PA 4.005) Annexe I

29 Page 29 de 31 (PA 4.005) Annexe J

30 Page 30 de 31 (PA 4.005) Annexe K

31 Page 31 de 31 (PA 4.005) Annexe L

COLLECTE DE FONDS. 3.1. Les écoles élémentaires et secondaires peuvent entreprendre des activités de collecte de fonds si :

COLLECTE DE FONDS. 3.1. Les écoles élémentaires et secondaires peuvent entreprendre des activités de collecte de fonds si : DOMAINE : ADMINISTRATION En vigueur le : 25 janvier 2005 (SP-05-15) POLITIQUE : Révisée le : 22 juin 2015 (CF-DA) L usage du masculin a pour but d alléger le texte. 1. ÉNONCÉ COLLECTE DE FONDS Le Conseil

Plus en détail

ACTIVITÉS DE FINANCEMENT - COLLECTE DE FONDS

ACTIVITÉS DE FINANCEMENT - COLLECTE DE FONDS MANUEL DES POLITIQUES ET DES DIRECTIVES ADMINISTRATIVES C-009-D-1 ACTIVITÉS DE FINANCEMENT - COLLECTE DE FONDS Date d émission : le 5 juin 2009 Révision : le 20 août 2012 Page 1 de 8 Le masculin et le

Plus en détail

Section 7. Les fonds scolaires dans les écoles sont des entités obligatoirement contrôlées par le CSF et le vérificateur des états financiers du CSF.

Section 7. Les fonds scolaires dans les écoles sont des entités obligatoirement contrôlées par le CSF et le vérificateur des états financiers du CSF. SECTION 7 : AFFAIRES FINANCIÈRES Titre de la procédure: Campagnes de financement dans les écoles Politique : 1.6 Buts du système scolaire But 1. Le Conseil des écoles fransaskoises bénéficie d une gestion

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE SUR LES COLLECTES DE FONDS

LIGNE DIRECTRICE SUR LES COLLECTES DE FONDS Objectifs 1 Les Ontariennes et Ontariens sont fiers de leur système d éducation publique et sont engagés à maintenir ses normes élevées qui fournissent à chaque élève la possibilité de réussir. La Province

Plus en détail

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil.

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil. Procédure administrative : Cartes d achat Numéro : PA 4.006 Catégorie : Affaires et finances Pages : 8 Approuvée : le 19 mars 2007 Modifiée : le 1 er octobre 2012 1. Objet et portée La présente procédure

Plus en détail

La présente procédure administrative vise à énoncer les modalités régissant la gestion des dons provenant de la communauté.

La présente procédure administrative vise à énoncer les modalités régissant la gestion des dons provenant de la communauté. Procédure administrative : Dons de charité Numéro : PA 4.003 Catégorie : Affaires et finances Pages : 8 Approuvée : le 5 mars 2001 Modifiée : le 16 juin 2014 1. Énoncé 2. But Le Conseil scolaire catholique

Plus en détail

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 ADMINISTRATION Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 1. PRÉAMBULE Les membres du personnel autorisés peuvent effectuer

Plus en détail

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration Politique : GESTION FINANCIÈRE Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration 14 novembre 2011 Révisée 2009-12-14 1 de 8 TABLE DES

Plus en détail

MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS

MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS Titre : COMMISSION SCOLAIRE MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS Source : Services financiers Comité consultatif de vérification Adoptée

Plus en détail

RAPPORT FIN15-08. Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28. Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives

RAPPORT FIN15-08. Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28. Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives RAPPORT FIN15-08 Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28 TITRE : Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives BUT : Présenter aux membres du Conseil, pour approbation, l ajout d

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ADE08-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Collectes de fonds

RECUEIL DES POLITIQUES ADE08-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Collectes de fonds RÉSOLUTION 87-07 C.E. Date d adoption : 20 mars 2007 16 avril 2014 En vigueur : 21 mars 2007 16 avril 2014 À réviser avant : OBJECTIF 1. Préciser les modalités rattachées à la sollicitation et à la collecte

Plus en détail

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA)

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2015-2016 Remarque : L état des revenus et des dépenses

Plus en détail

PETITE CAISSE INSTRUCTIONS SUR LE MODE DE FONCTIONNEMENT

PETITE CAISSE INSTRUCTIONS SUR LE MODE DE FONCTIONNEMENT 1120-11-05 SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PETITE CAISSE INSTRUCTIONS SUR LE MODE DE FONCTIONNEMENT Septembre 2003 TABLE DES MATIÈRES 1- Introduction... 3 2- Utilisation... 3 3- Fonds fixe... 3 4- Compte

Plus en détail

RÈGLEMENTS RÉGISSANT LES DEMANDES DE BOURSE POUR LE MOIS DE LA RECHERCHE ÉTUDIANTE

RÈGLEMENTS RÉGISSANT LES DEMANDES DE BOURSE POUR LE MOIS DE LA RECHERCHE ÉTUDIANTE MRE RÈGLEMENTS RÉGISSANT LES DEMANDES DE BOURSE POUR LE MOIS DE LA RECHERCHE ÉTUDIANTE DATE LIMITE DE PRÉSENTATION DES DEMANDES Aucune demande ne sera acceptée après le 15 janvier. Les demandes incomplètes

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2015 au 31 mars 2018 Date : mars 2015 1 PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES

Plus en détail

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Adopté au conseil d administration du 10 juin 2004 Modifications

Plus en détail

RÈGLEMENT DE GESTION FINANCIÈRE POUR LE COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL DE SAINT-JÉRÔME

RÈGLEMENT DE GESTION FINANCIÈRE POUR LE COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL DE SAINT-JÉRÔME RÈGLEMENT DE GESTION FINANCIÈRE POUR LE COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL DE SAINT-JÉRÔME (Règlement numéro 8) Remplaçant l ancien règlement numéro 8 et abrogeant le Règlement numéro 6 -

Plus en détail

POLITIQUE DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE X. Procédure encadrant les activités de financement, les dons et les legs

POLITIQUE DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE X. Procédure encadrant les activités de financement, les dons et les legs Code : 1517-04-13-01 POLITIQUE DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE X Procédure encadrant les activités de financement, les dons et les legs Date d approbation : 17 septembre 2013 Service dispensateur : Direction

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES ACHATS

POLITIQUE SUR LES ACHATS POLITIQUE SUR LES ACHATS Adoption : Conseil d administration du RCDR, 24 février 2006 Dernière révision : Conseil d administration du RCDR, 19 mars 2014 1. OBJET Définir les responsabilités et les obligations

Plus en détail

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire 1. Définitions Chercheur principal le candidat principal d une demande de subvention ou de bourse qui a été approuvée

Plus en détail

GUIDE DES FONDS GÉNÉRÉS PAR LES ÉCOLES

GUIDE DES FONDS GÉNÉRÉS PAR LES ÉCOLES LE 1ER MARS 2015 GUIDE DES FONDS GÉNÉRÉS PAR LES ÉCOLES CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINVIAL GUIDE DES FONDS GÉNÉRÉS PAR LES ÉCOLES Guide des ÉCOLES DU CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL pour assurer la

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE Adopté le 29 juin 2009 par le conseil d'administration (275 e assemblée résolution n o 2321) Modifié le 21 avril 2015 par le conseil d administration (310 e assemblée

Plus en détail

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES NATIONALES ET INTERNATIONALES 30 AVRIL, 2008 (ANNEXES RÉVISÉES 6 JUIN 2012) 1. INTRODUCTION Ce document présent les

Plus en détail

RÈGLEMENT RÉGISSANT LE COMPTE CLIENT

RÈGLEMENT RÉGISSANT LE COMPTE CLIENT RÈGLEMENT RÉGISSANT LE COMPTE CLIENT 2015 www.iccrc-crcic.ca Version : 2015-002 Dernière modification : 3 juillet 2015 Page 2 de 13 Table des matières MODIFICATIONS DE SECTIONS... 4 Section 1 INTRODUCTION...

Plus en détail

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT http://www.actuaires.ca/members/agreements/expense_claim_form_f.pdf Document 206024 1. Généralités L Institut encourage les présidents

Plus en détail

PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE

PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE Le processus administratif de suivi et de traitement d une demande

Plus en détail

Politique de gestion financière et d approvisionnement

Politique de gestion financière et d approvisionnement Politique de gestion financière et d approvisionnement Modifiée lors du C.A. du 13 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 1 Dispositions générales... 2 1. Objet... 2 Règles de gestion financière...

Plus en détail

UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES

UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES PRINCIPE : L utilisation des cartes de crédit professionnelles devrait renforcer l efficacité en simplifiant l acquisition, la réception et le paiement

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER. 1.1. Séparation des fonctions d ordonnateur et de comptable

REGLEMENT FINANCIER. 1.1. Séparation des fonctions d ordonnateur et de comptable REGLEMENT FINANCIER Le présent règlement a pour objet de fixer les modalités de fonctionnement de la Fédération Française de Go (FFG) pour ce qui concerne les aspects comptables et financiers de sa gestion.

Plus en détail

Guide des exigences de soumission obligatoires

Guide des exigences de soumission obligatoires - Présentez les reçus/les factures originales et détaillées des repas et des rafraîchissements admissibles durant les cours de formation. 1 Guide des exigences de soumission obligatoires Les soumissions

Plus en détail

Frais de déplacement et dépenses connexes

Frais de déplacement et dépenses connexes Chapitre 4 Section 4.12 Ministère des Services gouvernementaux Frais de déplacement et dépenses connexes Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.12 du Rapport annuel 2004 Contexte

Plus en détail

MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES

MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES 2001 2012 / 11 / 01 Politique de remboursement Frais de déplacement 1.0 INTRODUCTION La présente politique régit

Plus en détail

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Attributions, obligations et responsabilités du Comité de direction et d évaluation

Plus en détail

RÉPARTITION DES FONCTIONS ET MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT ET DE FINANCEMENT DES COMITÉS RÉGIONAUX ET DU COMITÉ CENTRAL DE PARENTS CODE: CS-12

RÉPARTITION DES FONCTIONS ET MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT ET DE FINANCEMENT DES COMITÉS RÉGIONAUX ET DU COMITÉ CENTRAL DE PARENTS CODE: CS-12 POLITIQUE : RÉPARTITION DES FONCTIONS ET MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT ET DE FINANCEMENT DES COMITÉS RÉGIONAUX ET DU COMITÉ CENTRAL DE PARENTS CODE: CS-12 Origine : Service aux communautés Division des communications

Plus en détail

FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS

FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS Annexe I017 - Page 1 de 5 FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS 1 Les déboursés relatifs aux allocations accordées du fonds des immobilisations sont financés à long terme par des émissions

Plus en détail

Annexe adoptée lors de l Assemblée générale du 27 mars 2004 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER. Page 1 sur 6

Annexe adoptée lors de l Assemblée générale du 27 mars 2004 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER. Page 1 sur 6 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER Page 1 sur 6 PRÉAMBULE... 3 ARTICLE 1 : ORGANISATION COMPTABLE... 3 L Assemblée Générale... 3 Le Comité directeur... 3 Le bureau... 3 Le Président... 3

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

Politique de gestion. 5. Déboursés Il doit y avoir deux signataires sur les chèques, dont au moins un membre du conseil d administration.

Politique de gestion. 5. Déboursés Il doit y avoir deux signataires sur les chèques, dont au moins un membre du conseil d administration. TROCCA Table Régionale des Organismes Communautaires Chaudière - Appalaches Politique de gestion Voici une liste de points jugés importants pour la gestion de l organisme. La plupart se rapportent à la

Plus en détail

Règlement financier de la FFTA

Règlement financier de la FFTA Règlement financier de la FFTA Préambule : Le règlement financier de la Fédération Française de Tir à l Arc (FFTA) s inscrit dans l ensemble des dispositions législatives et réglementaires s appliquant

Plus en détail

Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011. Rapport de vérification interne

Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011. Rapport de vérification interne Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011 Rapport de vérification interne Octobre 2011 TABLE DES MATIÈRES 1.0 INTRODUCTION... 3 1.1 CONTEXTE... 3 1.2 ÉVALUATION

Plus en détail

Directive de la Présidence

Directive de la Présidence Directive de la Présidence Date : 5 mars 2004 DIRECTIVE RELATIVE À LA CONSTITUTION DE FONDS D AFFECTATION SPÉCIALE DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE Section première Dispositions générales 1.1. La présente

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 DIRECTIVE RÉGISSANT LES ACTIVITÉS FINANCIÈRES DÉCOULANT DE LA PERCEPTION DES REVENUS DANS LES ÉTABLISSEMENTS 1.0 FONDEMENTS 1.1 Devoir d'établissement

Plus en détail

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Ordre du jour n 9 CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Cette charte est applicable à toutes les sorties et à tous les voyages scolaires facultatifs

Plus en détail

Évaluation du rendement du nouveau personnel enseignant. Procédure administrative : Numéro : PA 6.010.2. Catégorie : Ressources humaines Pages : 14

Évaluation du rendement du nouveau personnel enseignant. Procédure administrative : Numéro : PA 6.010.2. Catégorie : Ressources humaines Pages : 14 Procédure administrative : Évaluation du rendement du nouveau personnel enseignant Numéro : PA 6.010.2 Catégorie : Ressources humaines Pages : 14 Approuvée : le 24 octobre 2008 Modifiée : Conformément

Plus en détail

Rapport des opérations en fidéicommis

Rapport des opérations en fidéicommis Rapport des opérations en fidéicommis Instructions Organisme d autoréglementation du courtage immobilier du Québec, 21 Tous droits réservés. Table des matières Contenu du rapport...4 Comment remplir le

Plus en détail

Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général

Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Politique de remboursement des frais de séjour et de déplacement Adopté par le conseil des commissaires le 16 octobre 2012, résolution : C 12 138.

Plus en détail

POLITIQUE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES CONSEILLERS SCOLAIRES

POLITIQUE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES CONSEILLERS SCOLAIRES POLITIQUE A-009-P Date d approbation : le 20 juin 1998 Résolution : CSDCAB-079 Date de révision : le 29 mars 2001 Résolution : 01-03-13 Date de révision : le 19 juin 2004 Résolution : 65-17 Date de révision

Plus en détail

Comment passer un contrat avec les agents de commercialisation du gaz naturel et les détaillants d électricité

Comment passer un contrat avec les agents de commercialisation du gaz naturel et les détaillants d électricité Ontario Energy Commission de l énergie Board de l Ontario P.O. Box 2319 C.P. 2319 2300 Yonge Street 2300, rue Yonge 26th. Floor 26 e étage Toronto ON M4P 1E4 Toronto ON M4P 1E4 Telephone: (416) 481-1967

Plus en détail

CARTE D ACHAT Numéro : 2 Date : 2010-02-16 Page : 1 de 6. Décrire les normes et processus d acquisition et d utilisation d une carte d achat.

CARTE D ACHAT Numéro : 2 Date : 2010-02-16 Page : 1 de 6. Décrire les normes et processus d acquisition et d utilisation d une carte d achat. Page : 1 de 6 BUT DÉFINITION DIRECTIVES Décrire les normes et processus d acquisition et d utilisation d une carte d achat. Une carte d achat est une carte de crédit, comportant des contrôles particuliers,

Plus en détail

Rapports d'un candidat indépendant

Rapports d'un candidat indépendant G uide DGE-1027 autorisé DGE-1027.1-VF (11-03) Comment remplir les Rapports d'un candidat indépendant N.B. : Les rapports peuvent être remplis électroniquement en utilisant une application Web développée

Plus en détail

1. Ce chapitre décrit la procédure régissant les mises de côté et les commandes spéciales de marchandise des clients de CANEX.

1. Ce chapitre décrit la procédure régissant les mises de côté et les commandes spéciales de marchandise des clients de CANEX. MISES DE CÔTÉ ET COMMANDES SPÉCIALES INTRODUCTION 1. Ce chapitre décrit la procédure régissant les mises de côté et les commandes spéciales de marchandise des clients de CANEX. MISES DE CÔTÉ 2. La mise

Plus en détail

Règlement no 144-2014 02 décembre 2014

Règlement no 144-2014 02 décembre 2014 Règlement no 144-2014 02 décembre 2014 Règlement 144-2014 décrétant les règles de contrôle et de suivi budgétaire et la délégation d autorisation de dépenses 2015 ATTENDU QU en vertu du deuxième alinéa

Plus en détail

Veuillez prendre note que pour obtenir ces documents des frais vous seront exigés.

Veuillez prendre note que pour obtenir ces documents des frais vous seront exigés. SERVICES PROFESSIONNELS D UN CABINET D EXPERTS- COMPTABLES POUR LA VÉRIFICATION DES ÉTATS FINANCIERS ANNUELS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY POUR LES TROIS ANNÉES FERMES 2015, 2016 ET 2017 SP-15-166 La Ville

Plus en détail

Veuillez lire le présent document avant de préparer le rapport financier annuel.

Veuillez lire le présent document avant de préparer le rapport financier annuel. Directives au représentant officiel sur la préparation du Rapport financier annuel de l association de circonscription enregistrée (Loi sur le financement de l activité politique, L.N.-B. 1978, chapitre

Plus en détail

PROCÉDURE : REMBOURSEMENT DE DÉPENSES CODE : FS-10.P1

PROCÉDURE : REMBOURSEMENT DE DÉPENSES CODE : FS-10.P1 PROCÉDURE : REMBOURSEMENT DE DÉPENSES CODE : FS-10.P1 Origine : Services financiers Autorité : Résolution 06-04-26-9.1 Révisée par résolution 15-02-25-15 Référence(s) : Procédure de remboursement de dépenses

Plus en détail

RĒGLEMENT DES PRÊTS - 1 -

RĒGLEMENT DES PRÊTS - 1 - RĒGLEMENT DES PRÊTS Fondation Jean Moulin Service des Prêts Immeuble Oudinot Place Beauvau 75800 PARIS Cedex 08 Tél : 01.53.69.28.3.37 Fax : 01.53.69.28.68 mail : fjm-prets@interieur.gouv.fr site internet

Plus en détail

(Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004)

(Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004) RÈGLEMENT FINANCIER (Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004) Article 1 er Objet 1.1 Le Règlement Financier est l outil d aide à la gestion comptable et financière de la Fédération. Il vise

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

Que vais-je apprendre en suivant ce cours?

Que vais-je apprendre en suivant ce cours? BIENVENUE à l atelier des Trésoriers CHÂTEAU FRONTENAC Québec 3,4,5 MAI 2013 Atelier donné par : Lion Marie-Paule Boudreault, trésorière Club Lion Clermont La Malbaie Que vais-je apprendre en suivant ce

Plus en détail

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT 1. GÉNÉRALITÉS Document 207004 L Institut encourage les présidents des directions, commissions et groupes de travail à faire preuve de

Plus en détail

ET LE NOUVEAU RÈGLEMENT DU BARREAU DU QUÉBEC

ET LE NOUVEAU RÈGLEMENT DU BARREAU DU QUÉBEC ET LE NOUVEAU RÈGLEMENT DU BARREAU DU QUÉBEC règlement Juris Concept logiciel comptabilité normes d exercice avocats Barreau du Québec gestion des rappels tenue des dossiers comptes clients suivi des échéances

Plus en détail

POLITIQUE : GESTION DE NUMÉRAIRE ET SÉCURITÉ CODE: FS-9

POLITIQUE : GESTION DE NUMÉRAIRE ET SÉCURITÉ CODE: FS-9 POLITIQUE : GESTION DE NUMÉRAIRE ET SÉCURITÉ CODE: FS-9 Origine : Services financiers Autorité : Résolutions 04-02-25-8; 05-03-30-8.5 Référence(s) : Énoncés de procédures reliées au secteur des jeunes,

Plus en détail

SERVICE DES FINANCES PROCÉDURE RELATIVE AUX FRAIS DE VOYAGE ET AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT

SERVICE DES FINANCES PROCÉDURE RELATIVE AUX FRAIS DE VOYAGE ET AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT SERVICE DES FINANCES PROCÉDURE RELATIVE AUX FRAIS DE VOYAGE ET AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT Entrée en vigueur : 1 er mai 2014 Table des matières 1. OBJET... 1 2. AVANCE DE VOYAGE... 1 Requérant... 1 Responsable

Plus en détail

Administration des subventions du CRDI aux institutions

Administration des subventions du CRDI aux institutions Administration des subventions du CRDI aux institutions Lignes directrices pour la préparation des rapports financiers Division de l aministration des subventions Information concernant le projet RF1 Chiffriers

Plus en détail

ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-12-04 REMPLACE : 2014-03-06 APPROUVÉE PAR : CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉE LE : 2014-12-04

ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-12-04 REMPLACE : 2014-03-06 APPROUVÉE PAR : CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉE LE : 2014-12-04 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-12-04 REMPLACE : 2014-03-06 APPROUVÉE PAR : CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉE LE : 2014-12-04 PAGE : 1 DE : 9 POLITIQUE SUR LES VOYAGES ET LES ACTIVITÉS D ACCUEIL DU CONSEIL D

Plus en détail

Politique de gestion financière

Politique de gestion financière Politique de gestion financière Politique adoptée par le comité exécutif, le 30 mars 2012 TABLE DES MATIÈRES AVANT PROPOS... 1 OBJET... 1 1. RÈGLES DE GESTION FINANCIÈRE 1.1 Approbation du budget... 3

Plus en détail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Janvier 2015 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important Aux termes de la Loi sur la gestion des finances publiques,

Plus en détail

ATTENDU QUE l article 960.1 du Code municipal du Québec, un règlement de cette nature doit indiquer :

ATTENDU QUE l article 960.1 du Code municipal du Québec, un règlement de cette nature doit indiquer : CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN RÈGLEMENT NUMÉRO 110-34 DÉCRÉTANT LA DÉLÉGATION DE COMPÉTENCE DE LA PART DU CONSEIL À LA DIRECTRICE GÉNÉRALE / SECRÉTAIRE

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE

UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE Révision 2014-12-11 1.0 INTRODUCTION Dans le but d alléger le processus pour les achats de valeur modique, l Université de Moncton

Plus en détail

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS Champ d application de la politique La présente politique expose les politiques de la Bourse relatives aux emprunts contractés

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT Décembre 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT 1. CRÉATION Le Conseil d administration de la Banque du Canada (le «Conseil») est constitué en vertu de l article 5 de la Loi sur la Banque du Canada (la «Loi»).

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1. Formation du Comité des ressources humaines Un Comité des ressources humaines (le «comité») du conseil d administration (le «conseil»)

Plus en détail

SUBVENTION DE PROJETS de la communauté francophone du Manitoba

SUBVENTION DE PROJETS de la communauté francophone du Manitoba GUIDE DU REQUÉRANT ET FORMULAIRE DE DEMANDE SUBVENTION DE PROJETS de la communauté francophone du Manitoba FORMULAIRE OFFICIEL 205, boulevard Provencher, bureau 101, Winnipeg (Manitoba) R2H 0G4 Téléphone

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES FONDS DANS LES UNITÉS ADMINISTRATIVES DE LA CSRS

PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES FONDS DANS LES UNITÉS ADMINISTRATIVES DE LA CSRS Service des ressources financières et du transport scolaire 1.1.1 SRFTS PR 4 2010 PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES FONDS DANS LES UNITÉS ADMINISTRATIVES DE LA CSRS OBJECTIF : Fournir aux écoles et aux

Plus en détail

RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. [sur le rapport de la Cinquième Commission (A/48/801/Add.2)]

RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. [sur le rapport de la Cinquième Commission (A/48/801/Add.2)] NATIONS UNIES A Assemblée générale Distr. GÉNÉRALE A/RES/48/218 B 12 août 1994 Quarante-huitième session Point 121 de l ordre du jour RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE [sur le rapport de la Cinquième

Plus en détail

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients Table des matières Introduction à EDC en Direct... 2 Section A : Mise en marche... 3 Section B : Approbations de crédit... 5 Demander une approbation

Plus en détail

Formulaire d événement de tierce partie : REMARQUE : Toute demande doit être soumise au moins 2 mois avant la date prévue de l événement

Formulaire d événement de tierce partie : REMARQUE : Toute demande doit être soumise au moins 2 mois avant la date prévue de l événement Formulaire d événement de tierce partie La mission de Belle et bien dans sa peau MD : Aider les femmes atteintes du cancer à gérer les effets du cancer et de ses traitements sur leur apparence. Nous vous

Plus en détail

Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale

Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale Mise à jour : mai 2010 Version 3.1 Table des matières À

Plus en détail

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités À L INTENTION DES GESTIONNAIRES ET AUTRES RESPONSABLES DE PROJETS DE FORMATION SUR MESURE

Plus en détail

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE Introduction La présente Règle établit les règles que les analystes doivent suivre lorsqu ils publient des rapports de recherche

Plus en détail

Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité

Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité Nations Unies ST/SGB/2003/16 Secrétariat 21 novembre 2003 Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité En application de la

Plus en détail

ANNEXE G MANDAT DU COMITÉ RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

ANNEXE G MANDAT DU COMITÉ RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Mis en place par conseil d administration, le comité responsable des ressources humaines et de la rémunération (le «comité») a pour mission d élaborer la philosophie et les lignes directrices de la société

Plus en détail

Établir une procédure régissant l octroi des petites caisses et leur utilisation.

Établir une procédure régissant l octroi des petites caisses et leur utilisation. 1. RÉFÉRENCES Délégation de pouvoirs. Politique et procédure sur la gestion des approvisionnements. 2. OBJECTIF Établir une procédure régissant l octroi des petites caisses et leur utilisation. 3. DÉFINITIONS

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE

POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE Juin 2004 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES 2. REGLES DE GESTION FINANCIERE 2.1 Approbation des budgets 1 2.2 Vérification des livres comptables 1 2.3 États

Plus en détail

Être Responsable De Club

Être Responsable De Club Être Responsable De Club Prénom NOM Promo Date Objet Sylvain BOUCHERAND 2010 16/08/09 Création du document Charles- Adrien LOUIS 2010 29/08/09 Mise à jour parti Comptabilité Page 1 sur 8 Table des matières

Plus en détail

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA PRÉPARATION DES DÉCLARATIONS FISCALES GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA Des conseils simples pour réclamer des crédits de taxe sur intrants à l égard de transactions effectuées au moyen

Plus en détail

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Statuts du Comité d audit A. Mandat La fonction principale du Comité d audit (le «Comité») est d aider le Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund (la «Société»)

Plus en détail

Le cahier des charges doit être rempli par le bénéficiaire et approuvé par l auditeur

Le cahier des charges doit être rempli par le bénéficiaire et approuvé par l auditeur ANNEXE V FORMULAIRE A CAHIER DES CHARGES POUR LE CERTIFICAT RELATIF AUX FICHES FINANCIÈRES TABLE DES MATIERES CAHIER DES CHARGES POUR L ÉTABLISSEMENT D UN RAPPORT INDÉPENDANT SUR LES CONSTATATIONS FACTUELLES

Plus en détail

Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité

Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité (Oform) 281.31 du 5 juin 1996 (Etat le 1 er janvier 1997) Le Tribunal fédéral

Plus en détail

Fonderie d aluminium et modelerie ltée.

Fonderie d aluminium et modelerie ltée. TRANSACTIONS ET RESTRUCTURATION Fonderie d aluminium et modelerie ltée. Le 7 avril 2014 APPEL D OFFRES SOUS SEING PRIVÉ Mémo d informations kpmg.ca KPMG inc. Tour KPMG Bureau 1500 600, boul. de Maisonneuve

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINT-MARC-SUR-RICHELIEU POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS ADOPTÉ LE : 5 JUILLET 2011

MUNICIPALITÉ DE SAINT-MARC-SUR-RICHELIEU POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS ADOPTÉ LE : 5 JUILLET 2011 MUNICIPALITÉ DE SAINT-MARC-SUR-RICHELIEU POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS ADOPTÉ LE : 5 JUILLET 2011 RÉSOLUTION # R-118-2011 POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS

Plus en détail

Tenue de registres. Transfert des revenus et des dépenses de financement de Simple Comptable et Excel au formulaire T3010

Tenue de registres. Transfert des revenus et des dépenses de financement de Simple Comptable et Excel au formulaire T3010 Tenue de registres Transfert des revenus et des dépenses de financement de Simple Comptable et Excel au formulaire T3010 Objet de la présentation Cette présentation porte sur deux grands thèmes : Clarifier

Plus en détail

SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER

SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER CONVENTION DE DONATION Le Groupe Banque TD appuie et promeut la qualité et la sécurité des soins et services offerts

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 658-09

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 658-09 PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 658-09 POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 625-07 PAR UN RÈGLEMENT AUX FINS DE DÉCRÉTER UNE DÉLÉGATION DE POUVOIRS, LES RÈGLES

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

2014-707 Examen du contrat de gestion de la construction du projet de réhabilitation de l édifice 144 Wellington

2014-707 Examen du contrat de gestion de la construction du projet de réhabilitation de l édifice 144 Wellington 2014-707 Examen du contrat de gestion de la construction du projet de réhabilitation de l édifice 144 Wellington Le 18 septembre 2014 Bureau de la vérification et de l évaluation Le 28 juillet 2014 À la

Plus en détail

ATTENDU QU avis de motion a été régulièrement donné le 13 novembre 2007;

ATTENDU QU avis de motion a été régulièrement donné le 13 novembre 2007; VILLE DE SAINT-CÉSAIRE MRC DE ROUVILLE PROVINCE DE QUÉBEC Règlement numéro 122 décrétant les règles de contrôle et de suivi budgétaires. ATTENDU QU en vertu du deuxième alinéa de l article 477 de la Loi

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail