MARCHE PUBLIC EN PROCEDURE ADAPTEE POUR LA REALISATION D UN SONDAGE TELEPHONIQUE AUPRES DES HABITANTS DE L AGGLOMERATIONGRENOBLOISE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MARCHE PUBLIC EN PROCEDURE ADAPTEE POUR LA REALISATION D UN SONDAGE TELEPHONIQUE AUPRES DES HABITANTS DE L AGGLOMERATIONGRENOBLOISE"

Transcription

1 MARCHE PUBLIC EN PROCEDURE ADAPTEE POUR LA REALISATION D UN SONDAGE TELEPHONIQUE AUPRES DES HABITANTS DE L AGGLOMERATIONGRENOBLOISE LOT UNIQUE CAHIER DES CHARGES Etabli en application du Code des Marchés Publics Date et heure limites de réception des offres : 13 janvier 2014 à 12 heures (Attention fermeture administrative du 21 décembre 2013 au 5 janvier 2014) Sciences Po Grenoble 1030 avenue Centrale Domaine universitaire BP Grenoble cedex 9

2 CAHIER DES CHARGES Le Master «Progis, Etudes d opinion, marketing, médias» de Sciences Po Grenoble réalise actuellement une étude sur le chauffage au bois et le brûlage des déchets verts dans l agglomération grenobloise. Cette étude a pour but de former les étudiants de 5 e année du Master aux bonnes pratiques professionnelles. Ils élaborent le plan de sondage et le questionnaire du volet quantitatif de l étude. Ils réaliseront également une partie des entretiens téléphoniques et analyseront les données recueillies. Cette étude constitue le temps fort de leur formation au métier de chargé d études. L étude est encadrée par une équipe d enseignants, de chercheurs et de professionnels des enquêtes qui apportent chacun une expertise dans leur domaine respectif. Elle est pilotée par Frédéric Gonthier, Maître de conférences de Science Politique, et Olivier Lê Van Truoc, Professeur associé à Sciences Po Grenoble. 1. Le contexte de l étude 1.1 Objet de l étude Dans le cadre du plan AACT- AIR (Aide à l Action des Collectivités Territoriales et locales en faveur de l Air) promu par l ADEME, la communauté d agglomération de Grenoble (couramment appelée la Métro) lance une étude auprès des particuliers résidant dans l agglomération pour connaître leur équipement et leurs habitudes en matière de chauffage au bois et de brûlage des déchets verts. Les émissions de particules fines (PM₁₀), engendrées notamment par le chauffage au bois et le brûlage des déchets végétaux, représentent une source importante de pollution de l air sur le territoire grenoblois et sont particulièrement nocives pour la santé des habitants. La Métro souhaite à terme mettre en place un plan d action et de communication opérationnel, en adéquation avec les spécificités du territoire. Celui- ci aura pour but de promouvoir les bonnes pratiques en matière de chauffage au bois et de brûlage des déchets verts afin de réduire les émissions de PM₁₀ dans l agglomération grenobloise. Le périmètre de l agglomération correspond aux 49 communes membres de la Métro au 1 er janvier 2014, présentées en annexe de ce cahier des charges. 1.2 Champ de l étude Il est prévu d effectuer une enquête quantitative sous la forme d un sondage téléphonique (CATI, au format Converso ou compatible), mené auprès d un échantillon représentatif d environ 900 habitants de l agglomération grenobloise, âgés de 18 ans et plus. 2

3 L univers de référence est constitué des ménages des habitants de l agglomération grenobloise (résidences principales). L échantillon sera divisé en deux segments : - L échantillon maître doit représenter l ensemble des ménages de l agglomération grenobloise (600 individus) - Le sur- échantillon cible uniquement les ménages équipés d un appareil de chauffage au bois (300 individus). 1.3 Objectifs de l étude L étude quantitative a pour objectif de : - Décrire le parc de chauffage dans la zone des 49 communes de la communauté d agglomération grenobloise au 1 er janvier Elaborer une typologie des utilisateurs en fonction de leurs comportements, usages, motivations et pratiques à l égard du chauffage au bois. - Analyser les perceptions des habitants de l agglomération sur les questions environnementales afin de mieux comprendre leurs attitudes à l égard du chauffage au bois et du brûlage des déchets végétaux. - Identifier les connaissances des utilisateurs (moyens d information et leur crédibilité, réglementation, impact sanitaire, ) concernant le chauffage au bois et le brûlage des déchets végétaux. - Déterminer les freins et les leviers d action pouvant être mis en œuvre. - Dégager des axes de communication pour la Métro. 2. Recueil des données 2.1. Structure de l échantillon Stratification géographique en trois zones L étude a pour but de produire des données représentatives de l univers des ménages (résidence principale) de l agglomération grenobloise, âgés de 18 ans et plus. La population cible est définie par l ensemble des ménages au sein des 49 communes qui composeront l agglomération grenobloise au 1 er janvier L étude quantitative vise principalement à décrire le parc et les usages en matière de chauffage des habitants de l agglomération grenobloise, particulièrement les ménages équipés de chauffage au bois. Elle doit être conduite en prenant en compte la diversité de l urbanisme, des populations et des conditions de vie dans l agglomération grenobloise. Pour cette raison, il a été nécessaire de construire un échantillon stratifié permettant d obtenir une bonne représentation spatiale et une sur- représentation raisonnée (stratification non proportionnelle) des ménages se chauffant au bois. 3

4 Les étudiants du Master Progis ont ainsi élaboré une typologie des communes de l agglomération, à partir de leur taux d'équipement en appareils de chauffage au bois. Le plan de sondage intègrera la stratification géographique en trois zones présentée ci- dessous. Zones Descriptif Composition A Les communes de la métropole Grenoble, Echirolles, Saint- Martin- d'hères, Le Pont- grenobloise où le taux de- Claix, Fontaine d équipement en chauffage au bois est faible (évalué à moins de 11 %). B C Les communes périurbaines où le taux d équipement en chauffage au bois est moyen (évalué entre 11 et 20 %). Les communes plus rurales où le taux d équipement en chauffage au bois est fort (évalué à plus de 20 %). Seyssinet- Pariset, Meylan, Gières, Eybens, La Tronche, Saint- Egrève, Vizille, Saint- Martin- le- Vinoux, Sassenage Domène, Seyssins, Fontanil- Cornillon, Poisat, Vif, Corenc, Bresson, Champ- sur- Drac, Jarrie, Vaulnaveys- le- Haut, Varces- Allières- et- Risset, Claix, Noyarey, Murianette, Brie- et- Angonnes, Veurey- Voroize, Saint- Georges- de- Commiers, Venon, Champagnier, Le Sappey- en- Chartreuse, Notre- Dame- de- Mesage, Saint- Paul- de- Varces, Montchaboud, Herbeys, Vaulnaveys- le- Bas, Le Gua, Sarcenas, Saint- Pierre- de- Mesage, Miribel- Lanchatre, Mont- Saint- Martin, Saint- Barthelemy- de- Sechilienne, Sechilienne, Notre- Dame- de- Commiers, Quaix- en- Chartreuse, Proveysieux Le taux de pénétration a été calculé sur la base de données fournies par le commanditaire de l étude et de données issues de la statistique publique (enquête Logement de l INSEE). Il est possible qu il existe des écarts entre le taux de pénétration attendu et le taux de pénétration observé Deux échantillons distincts 900 questionnaires valides devront être réalisés. L échantillon sera composé de deux cibles distinctes : - des individus vivant dans des ménages équipés d un chauffage au bois - des individus vivant dans des ménages non équipés d un chauffage au bois On considère comme équipés les ménages possédant un chauffage au bois quel que soit son usage (utilisé comme chauffage de base, comme chauffage d appoint, comme agrément ou non utilisé). 4

5 L échantillon sera constitué de deux échantillons distincts : Un échantillon maître (600 questionnaires valides) L échantillon maître sera représentatif de l ensemble des ménages, qu ils soient ou non équipés de chauffage au bois. Toutefois, afin de disposer de bases d interviews suffisantes sur les populations équipées, on appliquera une stratification non proportionnelle selon le découpage géographique présenté ci- dessus. L un des objectifs de l étude quantitative est d arriver à une meilleure estimation des taux d équipement en chauffage au bois. Le nombre d individus vivant dans un ménage équipé d un chauffage au bois fera donc l objet d un suivi spécifique, zone par zone, au cours du terrain téléphonique. Des points seront faits régulièrement avec le prestataire pour identifier et remédier à toute distorsion entre le taux d équipement observé et le taux d équipement attendu. La méthodologie d échantillonnage doit garantir une bonne représentativité spatiale, mais aussi en termes de caractéristiques résidentielles (type de logement, ) et socioéconomiques. Le recours à une méthode «semi- aléatoire» est souhaité : l aspect «aléatoire» sera garanti par la constitution des listes de numéros appelés, et l attention accordée à leur exploitation (cf infra 2.2). Des quotas additionnels permettront de contrôler la bonne représentativité de l échantillon au global et éventuellement sur chaque zone. Il peut s agir de critères sociodémographiques (par exemple, le nombre de personnes du ménage, la PCS du chef de ménage ou les revenus du ménage ) et/ou de critères résidentiels (par exemple, le type de logement individuel ou collectif ; le statut d occupation, propriétaire ou locataire ). Des recommandations du prestataire quant au jeu de quotas additionnels (seraient appréciées (quelles variables, sur quelles zones, et selon quels niveaux de finesse) L échantillon maître doit permettre de dresser un bilan représentatif des équipements en chauffage au bois dans l agglomération grenobloise. Il servira notamment à définir le coefficient de pondération qui sera appliqué au sur- échantillon afin de permettre son inclusion dans l échantillon maître. Un sur- échantillon de ménages équipés de chauffage au bois (300 questionnaires valides) L e sur- échantillon sera composé exclusivement d individus vivant dans des ménages équipés d un chauffage au bois. Les données de cadrage fournies par les commanditaires de l étude ont permis d établir que le taux de pénétration des appareils de chauffage au bois était plutôt faible (allant de 3 à 55 % selon les communes). Le sur- échantillon servira à dégager des résultats sur la cible spécifique des «équipés» de chauffage au bois. 5

6 Le prestataire indiquera dans sa réponse les protocoles et les contrôles, mis en place pour garantir au mieux la représentativité des 300 individus du sur- échantillon Méthode de sélection des répondants dans un ménage Au sein de chaque ménage (dans l échantillon maître comme dans le sur- échantillon), les répondants seront sélectionnés selon une procédure de screening. Les répondants seront les individus du ménage qualifiés comme les plus aptes à donner des informations sur leur mode de chauffage. Cette sélection du répondant au sein du ménage se fera sur la base de quelques questions filtres (portant sur le système de chauffage et permettant de valider le degré de connaissance des répondants) adaptées aux caractéristiques du répondant. Un accompagnement du prestataire dans la définition des critères de sélection de cette cible sera particulièrement apprécié. Si la personne concernée n est pas disponible au moment de l appel, une prise de rendez- vous devra être faite Répartition des entretiens à réaliser dans chaque strate Zones Nombre de ménages Entretiens à réaliser (échantillon maître) Entretiens à réaliser (sur- échantillon) A (réalisés par Progis) 24 B C Les étudiants du master Progis réaliseront les 200 entretiens de l échantillon maître en zone A. Les 700 entretiens restants seront à la charge du prestataire. Le tableau suivant présente une estimation des répartitions attendues des ménages «équipés» dans chaque strate. Ces chiffres ont été calculés sur la base de données fournies par le commanditaire de l étude et de données issues de la statistique publique (enquête Logement de l INSEE). Il est possible qu il existe des écarts entre le taux de pénétration attendu et le taux de pénétration observé. Des statistiques complémentaires seraient appréciées, si le prestataire dispose de / exploite les fichiers détails du recensement. Zones Nombre de ménages équipés (échantillon maître) Nombre de ménages équipés (sur- échantillon) Total A B C Total

7 2.2. Réalisation du terrain Il est fait appel à un prestataire pour la réalisation de 700 entretiens (soit 400 interviews dans l échantillon principal sur les zones B et C, et 300 interviews dans le sur- échantillon). Celui- ci interviendra pour l administration téléphonique d un questionnaire conçu et testé par les étudiants du Master Progis. Naturellement, ses propositions pour améliorer la qualité du dispositif seront appréciées. Le terrain doit être réalisé par le prestataire (700 interviews) entre le 05 et le 21 février Les étudiants du Master Progis réaliseront 200 interviews entre le 05 et le 11 février Constitution du fichier téléphonique Le prestataire sera responsable de la constitution de la base de sondages qui servira à contacter les interviewés qu il s agisse des interviews qu il réalise, ou des interviews réalisées par les étudiants. Sciences Po Grenoble souhaite que cette base permette d inclure des numéros de téléphone filaire en liste rouge et en liste blanche. Le prestataire devra préciser la méthodologie qu il recommande, l origine des fichiers qu il utilise, et éventuellement leurs limites. Il pourra également proposer l inclusion d autres numéros (mobile only, dégroupés totaux sans numéros géographiques), s il juge cette option intéressante pour l étude. En ce cas, il chiffrera à part, le coût additionnel de cette option Exploitation du fichier téléphonique Sciences Po Grenoble souhaite maximiser la probabilité de contacts avec les individus sélectionnés en rappelant plusieurs fois les numéros non répondants à jours et heures variés. Le prestataire devra décrire dans sa réponse le protocole envisagé pour satisfaire cette exigence (nombre d appels, horaires, nombre de numéros tirés, ). De plus, le protocole de tirage des numéros et leurs exploitations devront garantir une bonne répartition géographique de l ensemble des communes au sein de chaque zone. Le prestataire devra préciser la procédure utilisée Programmation du CATI Dans un but pédagogique, les étudiants réaliseront 200 entretiens à partir d une salle de phoning équipée du logiciel Converso. Pour faciliter les échanges de fichiers avec celui du prestataire, le master Progis fournira au prestataire le questionnaire au format texte (word). Le prestataire programmera et livrera au Master Progis le questionnaire dans un format Converso ou compatible avant le début du terrain. Cette compatibilité avec notre logiciel CATI (Converso) est un point essentiel du cahier des charges. Si le prestataire n utilise pas 7

8 Converso, nous souhaiterions avoir des précisions sur les contrôle/assistance proposées afin de garantir la bonne prise en charge du questionnaire sous Converso, et/ou les expériences précédentes de conversion réussie vers ce logiciel. 3. Contrôle de la qualité du terrain En plus des éléments déjà signalés ci- avant, le prestataire s engagera à répondre à toute demande d information sur la qualité des données Le pilote Un pilote sera conduit le 3 février 2014 par le prestataire en présence de représentants de Progis. Les problèmes apparus lors du pilote réalisé par le prestataire seront présentés au Master Progis. Les corrections nécessaires seront apportées en concertation avec le Master Progis pour permettre le début du terrain le 5 février. Si ce pilotage fait l objet d un surcoût, il doit être indiqué dans la réponse au cahier des charges Briefing enquêteurs L administration des questionnaires sera précédée d une réunion d information, d instruction et de motivation des enquêteurs. Des consignes particulières seront données de façon à homogénéiser le plus possible les conditions de recueil sur les terrains respectivement réalisés par le prestataire et par le Master Progis. Une partie des étudiants et des responsables pédagogiques du Master Progis seront associés au briefing enquêteur réalisé par le prestataire : ils assisteront à ce briefing et pourront éventuellement y participer. Pendant la réalisation des entretiens téléphoniques, des étudiants et des responsables pédagogiques du Master Progis seront admis dans la salle d écoute des enquêteurs pour assister à la réalisation du terrain. D autre part, dans la même perspective de formation des étudiants, une intervention dans le Master Progis des cadres du prestataire responsables de la réalisation du terrain de cette étude serait appréciée. 8

9 3.3 Ecoutes à distance Des écoutes téléphoniques à distance depuis Grenoble devront aussi être possibles. Tout problème particulier rencontré au cours du terrain sera signalé dans les plus brefs délais au Master Progis. 3.4 Suivi du terrain et de sa qualité Le prestataire remettra régulièrement un rapport sur les conditions de réalisations des enquêtes (résultats des contacts au niveau adresses et individus : cas inéligibles, non- contacts, refus) et sur la validation des données. Toutes les conclusions relatives aux conditions techniques de réalisation demeureront confidentielles. Après chaque session d appel, un bilan sera établi faisant apparaître le nombre de questionnaires total par zones, ainsi que les éléments suivants qui seront stabilisés en concertation avec le partenaire : - Caractéristiques de l équipement en chauffage au bois (par exemple, type d équipement, type d utilisation ) - Variables de contrôle de la représentativité des ménages (par exemple, type d habitat, nombre de personnes du ménage, PCS du chef de ménage ou revenus du ménage ). - la durée moyenne des entretiens et par blocs de questions - le nombre moyen d appels - des statistiques sur l utilisation des adresses (refus, abandons en cours). La liste de ces informations n est pas limitative. Elle sera adaptée à l échantillon (maître vs sur- échantillon). Les numéros n aboutissant pas immédiatement à un contact seront rappelés. Le nombre de rappel sera indiqué par le prestataire et sera pris en compte lors de la sélection finale. Lorsque les contacts aboutissent mais que la personne n est pas disponible pour répondre, un rendez- vous à sa convenance lui sera proposé. Le prestataire présentera ses autres méthodes de contrôle de la qualité de l échantillon : écoutes, niveau d encadrement des enquêteurs,. Il fournira au Master Progis une définition de ses indicateurs de qualité, ainsi que des détails sur la procédure de suivi de ces indicateurs. 3.5 La coordination Progis / Prestataire Le Master Progis réalisant une partie de l échantillon principal, des points agrégeant les deux échantillons (Progis + Prestataire) sont à prévoir. 9

10 4. Le questionnaire Rédigé par les étudiants du Master Progis, il est prévu pour une durée moyenne d environ minutes. Il est demandé au prestataire de chiffrer les deux options 20 et 25 minutes Estimation des durées de questionnaire par cible Pour les ménages équipés de chauffage au bois, l interview durera environ 25 minutes. Il est demandé au prestataire de chiffrer les deux options de 20 et 25 minutes. Pour les ménages non équipés de chauffage au bois, l entretien durera environ 10 minutes. Il est demandé au prestataire de chiffrer les deux options de 10 et 12 minutes. Il est donc demandé au prestataire de fournir un devis prenant en compte ces cas de figures Composition du questionnaire Le questionnaire sera composé principalement de questions fermées, avec échelles de réponses ou choix multiples. Le prestataire doit cependant prévoir le chiffrage d une question «ouverte». Consignes particulières pour une question ouverte : L enquêteur devra saisir l intégralité de la réponse (sur 1200 caractères), en respectant la séquence de relances suivantes : 1a- question principale 1b- relance intensive (par exemple, «c'est- à- dire») 2a- relance extensive (par exemple «et encore, quoi d autre») Pour garantir le recueil d une réponse bien argumentée à la question ouverte, il est possible de concevoir un écran pour la question principale (1a), puis autant d écrans que de relance ou un écran multi- questions (de 1b à 2b). Le prestataire indiquera ses protocoles habituels de relance. La qualité de la saisie sera homogène : pas de saisie phonétique (type texto), pas d abréviation, ni de contraction. Si le prestataire estime que certaines modifications sont souhaitables pour améliorer la qualité du terrain ou du recueil d information, il pourra en discuter avec les étudiants et les responsables pédagogiques du Master Progis. La version définitive du questionnaire devra être approuvée par un «bon à tirer» signé d un représentant du Master Progis. 10

11 5. Les livrables Le prestataire fournira au plus tard le jeudi 30 janvier 2014 à l équipe Progis/Pacte un questionnaire au format Converso ou compatible pour la réalisation des 200 interviews par les étudiants, ainsi que la base d adresses associée. Le fichier de données brutes sera remis le 24 février 2014 sous forme de fichiers expédiés par mél et de CD au format ASCII et au format SPSS accompagnés d un plan d enregistrement permettant de localiser les informations. Le prestataire prendra en charge la fusion des fichiers de données (celui du Progis et du prestataire). Il devra comprendre : un enregistrement par individu, avec les réponses à l ensemble des questions posées, les indications relatives aux enquêteurs, les variables de la phase de contact, une série d identificateurs géographiques. Le prestataire remettra un fichier nettoyé. La profession sera saisie en clair, puis codée par le prestataire selon la nomenclature des PCS de l INSEE. Une concertation sera proposée pour mettre en œuvre une procédure identique de codage pour le terrain réalisé par le prestataire et celui réalisé par Sciences Po Grenoble. Pour la question ouverte, le format du fichier devra être d une ligne par répondant, avec numéro d identifiant et texte intégral de la réponse après concaténation des variables si nécessaire d après les modalités de recueil des relances (à définir en concertation). Ces données seront accompagnées d un listing de résultats comprenant : les fréquences de toutes les variables de l enquête, le tri d un certain nombre de questions par les principales variables (le schéma précis de ce document sera déterminé avec les étudiants et les responsables pédagogiques du Master Progis avant la fin du terrain). 11

12 6. Remise des offres et sélection des prestataires Les prestataires de sondage désireux de répondre à cet appel d offres et s engageant à respecter le présent cahier des charges, devront faire parvenir à Sciences Po Grenoble, au plus tard le 13 janvier 2014 avant 12 heures, une offre décrivant les conditions techniques de réalisation de l enquête et indiquant notamment : - Une présentation complète du prestataire et de ses références en matière de réalisation d enquêtes quantitatives - Les capacités du prestataire de sondage en matière de réalisation de sondages par téléphone assisté par ordinateur (CATI) avec le logiciel Converso ou dans un format compatible : nombre de postes CATI dont dispose le prestataire ; nombre d enquêteurs qui seront affectés à cette enquête, nombre d'interviews réalisés par le prestataire selon cette méthode au cours de l'année 2013 ; capacité pour le prestataire à mobiliser des enquêteurs supplémentaires devant des postes CATI en cas de nécessité pour tenir les délais de réalisation demandés. - Les jours et heures d appels prévus par le prestataire, - La procédure et le nombre de ré- appels des numéros de téléphones n ayant pas donné de contacts au premier appel - Des garanties sur la compatibilité des outils proposés avec Converso - Toute préconisation permettant d améliorer le dispositif de recueil d information - Le montant H.T. et T.T.C. des prestations proposées, en le détaillant pour chacun des postes suivants : Le prix de la réalisation des 400 interviews de l échantillon principal selon les différentes options de durée de questionnaire présentées ci- dessus (4.1) Le prix de la constitution du sur- échantillon (300 interviews) selon les différentes options de durée de questionnaire présentées ci- dessus (4.1) Plan de sondage et tirage des adresses Programmation du questionnaire Contrôle et fourniture des livrables - et les surcoûts optionnels suivants : Chiffrage de 50 entretiens supplémentaires sur l échantillon maître Chiffrage de 50 entretiens supplémentaires sur le sur- échantillon Chiffrage d une minute supplémentaire et/ou d une question supplémentaire avec échelle de réponse au- delà de la durée moyenne d interview Chiffrage du coût d une question ouverte non pré- codée supplémentaire. 12

13 Cette proposition sera remise en trois exemplaires sous enveloppe cachetée comprenant la mention : Sciences Po Grenoble Master Progis - Enquête Agglomération grenobloise - NE PAS OUVRIR Et adressée à : Sciences Po Grenoble 1030 avenue Centrale Domaine Universitaire BP Grenoble cedex 9 Les offres seront examinées par une Commission d'examen des appels d'offres formée à cet effet qui rendra son avis au plus tard le 16 janvier La sélection du prestataire se fera à partir des critères pondérés suivants : Le prix TTC : 30 % La qualité de la proposition : 50 % La prise en compte de la dimension pédagogique de la réalisation du terrain : 20 % 7. Contacts Ø Responsables pédagogiques : Frédéric Gonthier, Olivier Lê Van Truoc, Ø Référents étudiants : Pierre- Hadrien Bartoli, pierre- iepg.fr Mathilde Letessier, iepg.fr 13

14 8. Annexe 14

APPROBATION DU PROCES-VERBAL DES REUNIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DES 23 MAI ET 17 JUIN 2011

APPROBATION DU PROCES-VERBAL DES REUNIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DES 23 MAI ET 17 JUIN 2011 M A I R I E D E N O Y A R E Y ISERE 38360 NOYAREY Tel : 04 76 53 82 01 Fax : 04 76 53 89 97 EXTRAIT DU PROCES VERBAL DES REUNIONS DU CONSEIL MUNICIPAL REUNION DU 04 JUILLET 2011 L an deux mille onze, le

Plus en détail

Document de Consultation des Entreprises Préfecture de Corse

Document de Consultation des Entreprises Préfecture de Corse Réalisation d une enquête auprès des jeunes en demande d insertion Document de Consultation des Entreprises Préfecture de Corse SOMMAIRE 1. OBJET DE LA CONSULTATION 2 2. PRESENTATION DU GIP CORSE COMPETENCES

Plus en détail

L évolution des modes de communication, comment adapter les enquêtes en population générale? L expérience de l enquête KABP VIH/sida 2010

L évolution des modes de communication, comment adapter les enquêtes en population générale? L expérience de l enquête KABP VIH/sida 2010 L évolution des modes de communication, comment adapter les enquêtes en population générale? L expérience de l enquête KABP VIH/sida 2010 Session 2 : Méthodes Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France Et le

Plus en détail

Audit du CESP Etude ONE 2011 (Echantillon principal)

Audit du CESP Etude ONE 2011 (Echantillon principal) Audit du CESP Etude ONE 2011 (Echantillon principal) Mardi 20 mars 2012 SYNTHESE DE L AUDIT DE L ETUDE ONE 2011 Dans le cadre de la mission qui lui a été confiée par l interprofession des médias et de

Plus en détail

Les Français et le chauffage. Résultats de l étude menée

Les Français et le chauffage. Résultats de l étude menée Les Français et le chauffage Résultats de l étude menée par IPSOS pour Via sèva Méthodologie et échantillon METHODOLOGIE : Cette étude a été réalisée en adhoc online, auprès d un échantillon issu de l

Plus en détail

1. Les types d enquêtes

1. Les types d enquêtes La conduite d une enquête par questionnaire La conception d un questionnaire ne doit pas être réalisée de façon hasardeuse. Elle suit une méthodologie stricte qui permet d atteindre des résultats utilisables

Plus en détail

MARCHE OBJETS PUBLICITAIRES DE LA VILLE DE BRAS-PANON

MARCHE OBJETS PUBLICITAIRES DE LA VILLE DE BRAS-PANON 1 Responsable du Marché : Monsieur le Maire de la Commune de Bras-Panon. Comptable public : Monsieur le receveur de la Commune de Bras-Panon. MARCHE OBJETS PUBLICITAIRES DE LA VILLE DE BRAS-PANON - 2011

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

2 - REGLEMENT DE LA CONSULTATION

2 - REGLEMENT DE LA CONSULTATION Ville de SAINT-SULIAC La Ruette Guitton 35 430 SAINT-SULIAC REVISION GENERALE DU P.O.S SOUS FORME DE PLAN LOCAL D'URBANISME 2 - REGLEMENT DE LA CONSULTATION Page 1 sur 7 Maître de l'ouvrage : MAIRIE de

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Document de Consultation des Entreprises Préfecture de Corse

Document de Consultation des Entreprises Préfecture de Corse Réalisation d une enquête «e-commerce» auprès des consommateurs et des entreprises de Corse Document de Consultation des Entreprises Préfecture de Corse Sommaire : 1. Objet de la consultation... 2 2. Présentation

Plus en détail

G R E N O B L E CONSEILS ETUDES LOCATIONS VENTES INVESTISSEMENTS BUREAUX COMMERCES LOCAUX D ACTIVITES USINES TERRAINS ENTREPOTS

G R E N O B L E CONSEILS ETUDES LOCATIONS VENTES INVESTISSEMENTS BUREAUX COMMERCES LOCAUX D ACTIVITES USINES TERRAINS ENTREPOTS G R E N O B L E CONSEILS ETUDES LOCATIONS VENTES INVESTISSEMENTS BUREAUX COMMERCES LOCAUX D ACTIVITES USINES TERRAINS ENTREPOTS 1 er SEMESTRE 2013 NOTRE ÉQUIPE Guillaume WOUTAZ Guillaume WOUTAZ, Responsable

Plus en détail

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Octobre 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Generix Echantillon : Echantillon de 1006 personnes représentatif de la

Plus en détail

En 2014, comment mener à bien une enquête aléatoire en population générale par téléphone?

En 2014, comment mener à bien une enquête aléatoire en population générale par téléphone? En 2014, comment mener à bien une enquête aléatoire en population générale par téléphone? Prémila Choolun 1, François Beck 2, Christophe David 1, Valérie Blineau 1, Romain Guignard 3, Arnaud Gautier 3,

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Centre Intercommunal d Action Sociale du Carcassonnais 1 rue Pierre Germain 11890 CARCASSONNE Cédex 9 CONTROLES PERIODIQUES, ENTRETIEN ET MAINTENANCE

Plus en détail

ACQUISITION DE DEUX VEHICULES

ACQUISITION DE DEUX VEHICULES ACQUISITION DE DEUX VEHICULES EN REMPLACEMENT D UNE CLIO III ET D UNE 206 + (sans reprise) MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne

Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne Termes de référence pour le recrutement de quatre (4) consultants dans le cadre du Projet «Modules d initiation à la statistique à l attention

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Élaboration du volet «éolien» du schéma régional du climat, de l air et de l énergie DREAL Nord Pas de Calais Service ECLAT CCTP volet éolien du SRCAE page 1

Plus en détail

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES 1) Introduction Dans le cadre de son PDI (Plan de Développement International), le Cluster EDIT a mis en place une action nommée

Plus en détail

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction.

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Etudes et traitements statistiques des données : le cas illustratif de la démarche par sondage INTRODUCTION

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

PRESENTS : Mesdames B. BALMET - M. BERNARD-GUELLE - S. DUPISSON - G. FRIER A.HENRY - MA. SUCHEL - E. VEZZU. Madame A. CHEVALLET à Monsieur D.

PRESENTS : Mesdames B. BALMET - M. BERNARD-GUELLE - S. DUPISSON - G. FRIER A.HENRY - MA. SUCHEL - E. VEZZU. Madame A. CHEVALLET à Monsieur D. , Maire de la Commune de Noyarey. DELIBERATION N 2009/069 DEMANDE AUPRES DE L EPFL-RG DE PROLONGATION DE LA PERIODE DE RESERVE FONCIERE DE LA PROPRIETE EX-CHAVANNE, CADASTREE AB 15 et AB 17 A 20. Monsieur,

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C) MAIRIE DE FENOUILLET Département de la Haute Garonne FOURNITURES DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C) MAIRIE DE FENOUILLET Département de la Haute Garonne FOURNITURES DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C) Maître de l ouvrage : MAIRIE DE FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : FOURNITURES DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN Date

Plus en détail

Contexte et enjeux du dispositif de valorisation du savoir, dans son ensemble

Contexte et enjeux du dispositif de valorisation du savoir, dans son ensemble Formation permanente nationale CAHIER DES CHARGES DE LA PRESTATION «Captation audio/vidéo et enrichissement d un support de diffusion multimédia des conférences d un séminaire de formation, à des fins

Plus en détail

L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour

L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 / 06 16 97 06 01 frederic.micheau@ifop.com

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION. R.C. n ENSAG/2014/2 CENTRALES DE TRAITEMENT D AIR

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION. R.C. n ENSAG/2014/2 CENTRALES DE TRAITEMENT D AIR RC ENSAG/2014/2 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION R.C. n ENSAG/2014/2 CENTRALES DE TRAITEMENT D AIR REMISE EN SERVICE ET OPTIMISATION DES CENTRALES DE TRAITEMENT D AIR DE L ECOLE NATIONALE

Plus en détail

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE Actions Thématiques 2015 : développer les compétences des travailleurs handicapés, usagers des ESAT bas-normands dans la Branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée, à but non lucratif Cahier des

Plus en détail

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 Réflexions méthodologiques Depuis des années,

Plus en détail

AVIS D'APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE

AVIS D'APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE AVIS D'APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE NETTOYAGE DES LOCAUX DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MARNE ET GONDOIRE ET DE L OFFICE DU TOURISME DE MARNE ET GONDOIRE Nom et adresse officiels de l'organisme acheteur

Plus en détail

Juriste d Affaires Concurrence / Consommation (H/F) CDI Sassenage. Ingénieur Tests et Méthodes Cartes Electroniques - H/F CDI Meylan

Juriste d Affaires Concurrence / Consommation (H/F) CDI Sassenage. Ingénieur Tests et Méthodes Cartes Electroniques - H/F CDI Meylan OFFRES INDUSTRIE MARS 2011 Juriste d Affaires Concurrence / Consommation (H/F) CDI Sassenage Juriste d'affaires - H/F CDI Sassenage Ingénieur Tests et Méthodes Cartes Electroniques - H/F CDI Meylan Technicien

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR ET D UNE MACHINE A METTRE SOUS PLI POUR LE SERVICE DU COURRIER

REGLEMENT DE CONSULTATION LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR ET D UNE MACHINE A METTRE SOUS PLI POUR LE SERVICE DU COURRIER MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES VILLE DE CENON 1 Avenue CARNOT 33151 CENON CEDEX REGLEMENT DE CONSULTATION LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR ET D UNE MACHINE A METTRE

Plus en détail

Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants

Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants 1 Charte de l Evaluation des Formations par les étudiants I. Le contexte institutionnel La démarche de l UdS en matière de qualité des formations

Plus en détail

Agence Leitmotiv - Tous droits réservés. Etude de plan marketing RH

Agence Leitmotiv - Tous droits réservés. Etude de plan marketing RH Etude de plan marketing RH Contexte La société xxx souhaite mettre en place un plan de marketing RH avec pour objectifs : - une meilleure communication interne pour expliquer et aider les salariés à vivre

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 13 juin 2013 portant proposition d approbation du lancement du déploiement généralisé du système de comptage évolué de GrDF Participaient

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES RESTRUCTURATION PARTIELLE DU RESEAU CVC CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES EN APPLICATION DU CODE DES MARCHES PUBLICS DECRET N 2006-975 DU 1ER AOUT

Plus en détail

Cahier des charges de formation

Cahier des charges de formation Cahier des charges de formation 1 Intitulé de l action de formation «Espaces collaboratifs Silverpeas» 2 Contexte et enjeux L Inra est un établissement public de recherche qui compte 18 centres de recherche

Plus en détail

F-Montélimar: Services d'architecture, d'ingénierie et de planification 2010/S 67-101090 AVIS DE CONCOURS

F-Montélimar: Services d'architecture, d'ingénierie et de planification 2010/S 67-101090 AVIS DE CONCOURS 1/6 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:101090-2010:text:fr:html F-Montélimar: Services d'architecture, d'ingénierie et de planification 2010/S 67-101090 AVIS DE CONCOURS

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation PREFECTURE DE VAUCLUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHESION SOCIALE DE VAUCLUSE SERVICE LOGEMENT SOCIAL 84905 AVIGNON CEDEX 9 PROCEDURE ADAPTEE en application de l article 28 du code des marchés publics

Plus en détail

La nouvelle planification de l échantillonnage

La nouvelle planification de l échantillonnage La nouvelle planification de l échantillonnage Pierre-Arnaud Pendoli Division Sondages Plan de la présentation Rappel sur le Recensement de la population (RP) en continu Description de la base de sondage

Plus en détail

«MARCHE DE COMMUNICATION DU SALON ACTIV AGE» CAHIER DES CHARGES

«MARCHE DE COMMUNICATION DU SALON ACTIV AGE» CAHIER DES CHARGES Marché de service passé selon la procédure adaptée (Article 28 du code des marchés publics) avec faculté de négociations «MARCHE DE COMMUNICATION DU SALON ACTIV AGE» CAHIER DES CHARGES DÉNOMINATION DU

Plus en détail

E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL

E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL Bill Pattinson Division de la politique de l information, de l informatique et de la communication

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION REPUBLIQUE FRANCAISE Mairie d ORCINES Place Saint Julien 63870 ORCINES 04 73 62 10 09 04 73 62 73 00 mairie.orcines@wanadoo.fr www.orcines.fr REGLEMENT DE LA CONSULTATION Maître d ouvrage COMMUNE D ORCINES

Plus en détail

Audit du CESP Etude ONE Juillet 2013 - juin 2014

Audit du CESP Etude ONE Juillet 2013 - juin 2014 Audit du CESP Etude ONE Juillet 2013 - juin 2014 Mardi 16 septembre 2014 SYNTHESE DE L AUDIT DE L ETUDE ONE 2013-2014 L étude ONE, mise en place par Audipresse, a pour objectif principal de mesurer et

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 Rue Michelet BP 363 32008 AUCH Cédex 8 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION

CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 Rue Michelet BP 363 32008 AUCH Cédex 8 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 Rue Michelet BP 363 32008 AUCH Cédex 8 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE DE TRAVAUX DE PEINTURE A LA MAS VILLENEUVE PROCEDURE ADAPTEE AVEC PUBLICITE

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

CONVENTION POUR LA COLLECTE DES DECHETS D ACTIVITES DE SOINS A RISQUES INFECTIEUX (DASRI)

CONVENTION POUR LA COLLECTE DES DECHETS D ACTIVITES DE SOINS A RISQUES INFECTIEUX (DASRI) 3, rue Malakoff Immeuble le forum 38031 Grenoble cedex 01 : 04 76 59 59 59 Fax : 04 76 59 57 26 CONVENTION POUR LA COLLECTE DES DECHETS D ACTIVITES DE SOINS A RISQUES INFECTIEUX (DASRI) Convention pour

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans le cadre de la gestion d un projet informatique

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Lorraine Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans

Plus en détail

TIC et Santé à domicile

TIC et Santé à domicile TIC et Santé à domicile Opportunités européennes à l horizon 2015-2020 Présentation Mars 2012 Etude multi clients réalisée par le cabinet CODA Strategies CODA STRATEGIES 4 rue Galvani 75838 Paris Cedex

Plus en détail

DÉCISIONS À PRENDRE AVANT DE COMMENCER

DÉCISIONS À PRENDRE AVANT DE COMMENCER CHAPITRE 2 DÉCISIONS À PRENDRE AVANT DE COMMENCER Ce chapitre s adresse aux directeurs de programme, à leurs partenaires nationaux, aux coordinateurs d enquête et au personnel technique. Il vous aidera

Plus en détail

VERIFICATION MAINTENANCE ET RENOUVELLEMENT DES SYSTEMES DE DETECTION INTRUSION ET TELESURVEILLANCE DES BATIMENTS COMMUNAUX

VERIFICATION MAINTENANCE ET RENOUVELLEMENT DES SYSTEMES DE DETECTION INTRUSION ET TELESURVEILLANCE DES BATIMENTS COMMUNAUX MAIRIE DE REPUBLIQUE FRANCAISE BP 9 33611 CESTAS CEDEX www.mairie-cestas.fr Tel : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 VERIFICATION MAINTENANCE ET RENOUVELLEMENT DES SYSTEMES DE DETECTION INTRUSION ET TELESURVEILLANCE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MAINTENANCE DU SYSTEME DES ALARMES INTRUSION ET TECHNIQUES DU LYCEE SCHUMAN

CAHIER DES CHARGES MAINTENANCE DU SYSTEME DES ALARMES INTRUSION ET TECHNIQUES DU LYCEE SCHUMAN CAHIER DES CHARGES MAINTENANCE DU SYSTEME DES ALARMES INTRUSION ET TECHNIQUES DU LYCEE SCHUMAN Date de prise d effet du contrat : 1 er juillet 2015 Durée du contrat : un an reconductible cinq fois MP 15/03

Plus en détail

Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA)

Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA) TERMES DE REFERENCE Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA) TDR_Plan de Continuité de l Activité (PCA)

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Direction des Services Techniques Service des marchés publics 83316 GRIMAUD Tél: 0494556913 ASSISTANCE JURIDIQUE EN URBANISME, FONCIER, DROIT DE LA

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION

MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION VILLE DE MIOS Service Commande publique Place du XI novembre BP 13 33380 MIOS MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHÉ DE MAÎTRISE D ŒUVRE A PROCEDURE ADAPTEE EN

Plus en détail

SOMMAIRE. Page 2 sur 8

SOMMAIRE. Page 2 sur 8 Rectorat de l académie de Grenoble DSI Division des Systèmes d Information 7, place Bir-Hakeim 38021 Grenoble Cedex REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE N : 2012-09 OBJET : prestations de maintenance corrective

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE. Référence : GA/NT/P.180613593

OFFRE DE SERVICE. Référence : GA/NT/P.180613593 Etudes & Contrôles thermiques 38, avenue du Midi - 91760 ITTEVILLE Tél. : 01 69 90 86 10 - Fax : 01 69 90 91 59 Adresse postale: BP 70017-91610- BALLANCOURT E-mail : bet.ecic@wanadoo.fr - Site : www.bet-ecic.fr

Plus en détail

Les internautes et les comparateurs de prix

Les internautes et les comparateurs de prix FM N 19410 Contact L Atelier : Sandra Edouard Baraud Tél : 01 43 16 90 22 sandra.edouardbaraud@atelier.net, Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les internautes

Plus en détail

PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE

PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE VILLE DE FROUARD PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE (Fourniture, Installation, formation et maintenance) R.C (Règlement de la Consultation)

Plus en détail

Comment rénover efficacement son parc immobilier?

Comment rénover efficacement son parc immobilier? Comment rénover efficacement son parc immobilier? Quel est l état énergétique de mon parc immobilier? Quels indicateurs actuels et futurs à prendre en compte? Quels objectifs de performance viser et à

Plus en détail

Répondants et non-répondants dans les enquêtes. Analyse des séquences de contact

Répondants et non-répondants dans les enquêtes. Analyse des séquences de contact Répondants et non-répondants dans les enquêtes Analyse des séquences de contact 7 ème colloque francophone sur les sondages Alexandre Pollien (FORS), Dominique Joye (ISS), Michèle Ernst Stähli (FORS et

Plus en détail

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE - REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée 1- Identification de l organisme qui passe le marché :

Plus en détail

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005 Les parcs de logements et leur occupation dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence Situation 2005 et évolution 1999-2005 Décembre 2008 Le territoire d étude 2 Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

Les dirigeants face à l innovation

Les dirigeants face à l innovation Les dirigeants face à l innovation Vague 2 FACD N 111164 Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d'entreprise flore-aline.colmet-daage@ifop.com Mai

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE

CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE Préambule : CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE La procédure de consultation utilisée est une procédure adaptée en vertu de l article 28 du Code des Marchés Publics. Le

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CENTRE HOSPITALIER D UZES Services Economiques Cellule Marchés 1 & 2 Avenue Foch BP 81050 30701 UZES Cedex Tél: 0466637113 TRANSPORTS EN AMBULANCES

Plus en détail

Examen 2015. Etude de marché

Examen 2015. Etude de marché Berufsprüfung für Marketingfachleute mit eidg. Fachausweis Examen prof. pour spécialistes en marketing avec brevet fédéral Esame per Specialisti in marketing con attestato professionale federale Examen

Plus en détail

STA108 Enquêtes et sondages. Sondages àplusieurs degrés et par grappes

STA108 Enquêtes et sondages. Sondages àplusieurs degrés et par grappes STA108 Enquêtes et sondages Sondages àplusieurs degrés et par grappes Philippe Périé, novembre 2011 Sondages àplusieurs degrés et par grappes Introduction Sondages à plusieurs degrés Tirage des unités

Plus en détail

Les Français et les complémentaires santé

Les Français et les complémentaires santé Les Français et les complémentaires santé Sondage Ifop pour Lecomparateurassurance.com Contact Ifop : Romain Bendavid Directeur de clientèle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44

Plus en détail

Objet de la consultation

Objet de la consultation REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet de la consultation Télésurveillance des alarmes anti-intrusion et incendie, avec gardiennage pour les bâtiments de la Communauté d agglomération Caen la mer MARCHES PUBLICS

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR INTERNE «L Animation de formation»

GUIDE DU FORMATEUR INTERNE «L Animation de formation» GUIDE DU FORMATEUR INTERNE «L Animation de formation» CEFOR Ressources humaines Version Février 2013 SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 OBJECTIFS ET ORGANISATION DE LA FORMATION... 5 Les bénéficiaires de la formation...

Plus en détail

CHAMBRE D AGRICULTURE DE LA SEINE-MARITIME Chemin de la Bretèque BP59 76 232 Bois-Guillaume - Bihorel Cedex NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX

CHAMBRE D AGRICULTURE DE LA SEINE-MARITIME Chemin de la Bretèque BP59 76 232 Bois-Guillaume - Bihorel Cedex NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX CHAMBRE D AGRICULTURE DE LA SEINE-MARITIME Chemin de la Bretèque BP59 76 232 Bois-Guillaume - Bihorel Cedex NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX Règlement de consultation Date limite de réception des offres

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES DEPARTEMENT DE LA SOMME DIRECTION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI 54, RUE SAINT FUSCIEN - 80000 AMIENS. 03 22 71.83.58 : 03 22 71 81 79 Objet de

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FM N 111528 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES LOUISANDRÉ VALLET TRAITENQ. Logiciel de dépouillement et de traitement d enquêtes sur microordinateur compatible Mathématiques et sciences humaines, tome 104 (1988),

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation Communauté de communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier 3 rue de la Libération, BP11, 35140 Saint-Aubin-du-Cormier Tel : 02.99.39.22.94 Fax : 02.99.45.18.03 Marché public de prestation de services Règlement

Plus en détail

LETTRE DE CONSULTATION 2011-08

LETTRE DE CONSULTATION 2011-08 MARCHE DE SERVICE EN PROCEDURE ADAPTEE (art 28 CMP) Objet du marché : Audit et Conseil à la mise en place d un marché de services d assurances LETTRE DE CONSULTATION 2011-08 Date et heure limite de réception

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

Objet de la consultation. Missions de vérifications et contrôles périodiques obligatoires MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Objet de la consultation. Missions de vérifications et contrôles périodiques obligatoires MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet de la consultation Missions de vérifications et contrôles périodiques obligatoires MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Maître de l ouvrage Communauté

Plus en détail

MARCHÉ SÉCURITÉ-SURVEILLANCE-GARDIENNAGE 2010

MARCHÉ SÉCURITÉ-SURVEILLANCE-GARDIENNAGE 2010 Vénissieux, le 20 janvier 2010 20 boulevard Marcel Sembat 69694 Vénissieux Tél. : 04 78 78 50 00 Fax : 04 78 78 50 01 MARCHÉ SÉCURITÉ-SURVEILLANCE-GARDIENNAGE 2010 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES RÈGLEMENT

Plus en détail

MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du Puits 27950 SAINT PIERRE D AUTILS

MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du Puits 27950 SAINT PIERRE D AUTILS DÉPARTEMENT DE L'EURE - ARRONDISSEMENT D ÉVREUX - CANTON DE VERNON-NORD Tel : 02 32 52 22 17 Fax : 02 32 52 94 97 Email : mairie.saint-pierre.autils wanadoo.fr MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du

Plus en détail

> innovation. Action «Normalisation» descriptif

> innovation. Action «Normalisation» descriptif Action «Normalisation» descriptif > Pour répondre aux questionnements des entreprises, la CCI Paris Ile-de-France et AFNOR Normalisation proposent aux entreprises de réaliser un pré-diagnostic normalisation

Plus en détail

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage - 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85.

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage - 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85. Appel à proposition «Convention THYSSEN - Suivi des actions et prolongation du portage de l action de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences sur le vendômois» Unité Territoriale 41 Cité Administrative

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) Montélimar Sésame Règlement de la consultation Collecte des cartons des activités sur la commune de Montélimar MARCHE PUBLIC DE SERVICES OOO REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) OOO Pouvoir adjudicateur:

Plus en détail

Hébergement à Grenoble Accommodation in Grenoble

Hébergement à Grenoble Accommodation in Grenoble Pierre Jayet I Park Hôtel-M Gallery Hébergement à Grenoble Accommodation in Grenoble à Grenoble in Grenoble * train * * 4 étoiles Hôtel Europole 29 rue Pierre Sémard 38000 Grenoble +33 (0) 4 76 49 51 52

Plus en détail

Cahier des charges assistance juridique de l Apur 13 août 2013

Cahier des charges assistance juridique de l Apur 13 août 2013 Cahier des charges assistance juridique de l Apur 13 août 2013 1 Présentation de l Apur 2 1.1 Création, missions 2 1.2 Statuts et membres 2 1.3 Fonctionnement 2 2 Contexte général de la mission 3 3 Prestation

Plus en détail

cahier thématique revenu précarité

cahier thématique revenu précarité CAHIER thématique kiux cahier thématique Revenu précarité 2 préambule «Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bienêtre et ceux de sa famille, notamment pour l alimentation,

Plus en détail

Initiation d une base de donnée documentaire et réglementaire

Initiation d une base de donnée documentaire et réglementaire Initiation d une base de donnée documentaire et réglementaire Rapport Septembre 2007 Sommaire Chapitre 1 : Présentation de l outil «Base de donnée» du Pays Marennes Oléron.. p.5 1. Définition et principe...

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores

Les Français et les nuisances sonores Les Français et les nuisances sonores Sondage Ifop pour le Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Contact Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB

MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 WWW.CROP.CA Le Protocole CROP de calibration des panels en ligne

Plus en détail

PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU GOUVERNEMENT

PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU GOUVERNEMENT PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU GOUVERNEMENT Renouvellement de l outil de gestion des listes de diffusion de la Documentation française Pour en savoir plus, contacter Sur les aspects administratifs

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) REPROFILAGE DU PORT DE LA BAIE DE LA GENDARMERIE - (COMMUNE DE SAVINES-LE-LAC)

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) REPROFILAGE DU PORT DE LA BAIE DE LA GENDARMERIE - (COMMUNE DE SAVINES-LE-LAC) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) REPROFILAGE DU PORT DE LA BAIE DE LA GENDARMERIE - (COMMUNE DE SAVINES-LE-LAC) Pouvoir adjudicateur Syndicat Mixte d Aménagement et de Développement

Plus en détail

République Démocratique du Congo

République Démocratique du Congo TERMES DE REFERENCE Pour une étude finale du projet Intégration des messages sur la santé dans les émissions radiophoniques et télévisées avec C-Change, FHI360 Search for Common Ground (Centre Lokole),

Plus en détail

Attention, la visite du site est obligatoire L absence de remise d un certificat de visite entraînera la non-conformité de l offre remise

Attention, la visite du site est obligatoire L absence de remise d un certificat de visite entraînera la non-conformité de l offre remise MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX VILLE DE GUJAN-MESTRAS Direction Générale des Services Service Achats Marchés Place du Général De GAULLE 33470 GUJAN MESTRAS Tél: 05 57 52 57 52 Fax: 05 57 52 57 50 TRAVAUX DE

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION PÉDAGOGIQUE 2015-2016

DOSSIER D INSCRIPTION PÉDAGOGIQUE 2015-2016 1 UNIVERSITÉ PIERRE & MARIE CURIE LABORATOIRE DE PROBABILITÉS ET MODÈLES ALÉATOIRES Adresse Postale : 4, Place Jussieu Boîte courrier 188 75252 PARIS CÉDEX 05 Téléphone : 01.44.27.53.20. - Télécopie :

Plus en détail

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009 L utilisation d Internet par les femmes Juin 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A- Les usages d Internet B- Les achats sur Internet Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop

Plus en détail

MARCHE N emp 2014-2. Objets de la consultation :

MARCHE N emp 2014-2. Objets de la consultation : MARCHE N emp 2014-2 Objets de la consultation : OBJET : EMPRUNT DE 4.000.000 maximum ET DE 1.300.000 minimum POUR LE FINANCEMENT DE LA CONSTRUCTION D UN CFA A SAINT LÔ (50) MARCHE PUBLIC APPEL D OFFRES

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES VILLETTE D ANTHON MARCHE EN PROCEDURE ADAPTEE ET A BONS DE COMMANDE ACTE D ENGAGEMENT

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES VILLETTE D ANTHON MARCHE EN PROCEDURE ADAPTEE ET A BONS DE COMMANDE ACTE D ENGAGEMENT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DE L ISÈRE VILLETTE D ANTHON MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES TRANSPORTS SCOLAIRES DES ECOLES ET DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT (C.L.S.H.) DE LA COMMUNE

Plus en détail