DE Planification SA Conseiller institutionnel. Solutions et alternatives pour les investissements obligataires en CHF 23 avril 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DE Planification SA Conseiller institutionnel. Solutions et alternatives pour les investissements obligataires en CHF 23 avril 2013"

Transcription

1 DE Planification SA Conseiller institutionnel Solutions et alternatives pour les investissements obligataires en CHF 23 avril 2013

2 Structure de la présentation 2 1. Point de situation sur les obligations suisses 2. De bonnes performances ou de bons rendements? 3. Implication d une hausse des taux 4. Impact sur les rendements futurs des fondations 5. Alternatives 6. Conclusions

3 1. Point de situation sur les obligations suisses 3 Les obligations suisses restent l investissement privilégié des fondations de prévoyance. Source : indice des caisses de pension du Crédit Suisse

4 1. Point de situation sur les obligations suisses 4 De grandes différences subsistent d une fondation à l autre. Source : indice des caisses de pension du Crédit Suisse

5 2. De bonnes performances ou de bons rendements? 5 Des performances intéressantes et un risque faible depuis % 60.00% 50.00% 40.00% 30.00% 20.00% 10.00% 0.00% % SBI Total Return AAA-BBB Performance annuelle moyenne 3.44% Risque 2.76%

6 2. De bonnes performances ou de bons rendements? 6 Même si cette classe d actifs semble stable, des sous-catégories existent et peuvent créer de grandes disparités de performances % Comparaison de différents sous-indices suisses 35.00% 30.00% 25.00% 20.00% 15.00% 10.00% 5.00% 0.00% -5.00% SBI Total Return AAA-BBB Swiss government bond index SBI Domestic AAA-BBB, total return SBI Foreign AAA-BBB, total return SBI ans

7 2. De bonnes performances ou de bons rendements? 7 Des performances qui sont en partie le fait d une baisse constante des taux d intérêt Taux interbancaires à 10 ans en CHF Rappel : Prix d une obligation = C / (1+r) 1 + C / (1+r) (C+ N) / (1+r) 1

8 2. De bonnes performances ou de bons rendements? 8 Les performances réalisées sont dues en grande partie aux baisses de taux et pas seulement issues du rendement. La problématique de ce mouvement est que nous obtenons aujourd hui des rendements à échéance très faibles (valeurs au 31 décembre 2012) : SBI Domestic AAA-BBB (TR): 0.61%, pour une durée de 7 ans SBI Foreign AAA-BBB (TR) 0.86%, pour une durée de 4.5 ans. alors même que le taux d intérêt technique est en moyenne de 3.5% pour les fondations

9 2. De bonnes performances ou de bons rendements? 9 La baisse des taux d intérêt a créé un «excédent de performance», autrement dit un rendement supplémentaire par rapport aux taux d intérêt. Il s agit en fait de la hausse des cours des obligations qui cotent désormais au-delà de 100%. Si les taux montent ce serait donc un «déficit de performance» qui serait ainsi créé ou plutôt un retour à la normale avec l annulation de cet excédent de performance. Comment mesurer cet excédent de performance? en comparant performance des obligations et rendement à échéance en début de période.

10 2. De bonnes performances ou de bons rendements? 10 Rendement à échéance et performances réalisées Excédent de performance 12.00% 10.00% 8.00% 6.00% 4.00% 2.00% 0.00% -2.00% -4.00% Rendement à 5 ans, décallé de 5 ans. Prf roulante cinq ans, annualisée Variation des taux à 5 ans en 5 ans Excédent de performance : gain résultant de la baisse de taux et pas du rendement.

11 2. De bonnes performances ou de bons rendements? 11 Si aucun défaut n intervient dans les composants des indices, à l échéance des obligations nous aurons un jeu à somme nulle, rendement à échéance et performance seront identiques. Si les taux restent au même niveau en quelques années, l excédent de performance disparait. Si les taux montent c est un déficit qui peut se créer. de bonnes performances passées pour un faible rendement à échéance à venir!

12 3. Implication d une hausse des taux 12 Quel est l impact d une hausse de taux sur les obligations suisses? Source : Swisscanto

13 3. Implication d une hausse des taux 13 Il est aussi intéressant de regarder ce que nous apprend l histoire.

14 3. Implication d une hausse des taux 14 Sur la période de hausse des taux on constate des pertes 30% du temps sur un horizon de 12 mois. La volatilité des rendements est beaucoup plus importante.

15 3. Implication d une hausse des taux 15 Ainsi l effet à court terme d une hausse des taux est important. 1% de hausse des taux implique une baisse du portefeuille équivalente à la duration, en pour-cent. Sur un cycle complet de hausse des taux, la volatilité de la performance des obligations sera beaucoup plus importante. Par contre les investisseurs profitent de la hausse des taux pour placer à des rendements plus élevés.

16 4. Impact sur les rendements futurs des fondations 16 Quel va être l impact pour les caisses de pension? Nous illustrons ce point avec quelques simulations d un portefeuille «type» de caisse de pension : l indice LPP25+. Nous allons baser nos simulations sur la théorie moderne du portefeuille (Markowitz) en utilisant un coefficient de correction dit de Cornish-Fisher afin de prendre en compte les évènements extrêmes. Les deux postulats de base sont : Les marchés sont efficients (toute l information est comprise dans le prix à tout moment). Les investisseurs sont averses au risque : ils ne seront prêts à prendre plus de risques qu'en échange d'un rendement plus élevé.

17 4. Impact sur les rendements futurs des fondations 17 Pour chaque classe d actifs nous allons obtenir un rendement théorique attendu (rendement implicite) celui-ci dépendra des 4 premiers moments de la distribution des rendements : Moyenne Ecart-type Classes d'actifs Portefeuille 0 Rendements Performances Annualisées implicites Skewness Kurtosis Poids 5 ans 10 ans Liquidités en monnaie de base 0.0% 1.1% 0.4% 0.8% Obligations CHF suisses 40.0% 2.2% 4.6% 3.1% Obligations internationales hedged 25.0% 2.4% 3.5% 2.7% Obligations EMMA 0.0% 3.8% 9.6% 9.4% Obligations convertibles 0.0% 4.6% 4.0% 4.1% Obligations high yield 0.0% 2.9% 10.4% 8.4% Actions suisses 7.5% 7.7% 3.3% 9.3% Actions suisses small & mid cap 0.0% 8.2% -1.1% 10.7% Actions globales 12.5% 9.2% 0.5% 4.7% Actions amérique du nord 0.0% 9.8% 2.9% 4.0% Actions européennes 0.0% 9.4% -3.2% 5.7% Actions japonaises 0.0% 10.7% -2.6% 2.6% Actions asiatiques hors japon 0.0% 11.5% -0.1% 8.4% Actions EMMA 0.0% 12.4% 0.2% 13.0% Immobilier suisse fonds 7.5% 3.9% 6.3% 5.4% Immobilier étranger 2.5% 7.7% -5.8% 6.2% Fonds de Hedge-Funds 5.0% 3.3% 2.9% 5.6% Matières premières 0.0% 8.5% -7.4% 2.4%

18 4. Impact sur les rendements futurs des fondations 18 En considérant les poids du LPP25+ dans les différentes classes d actifs nous obtenons les rendements suivants : Portefeuille 0 Rendement estimé 3.85% Volatilité 3.72% Gain de diversification 5.09% VaR 95% 2.28% VaR 99% 4.81% Kurtosis excess 2.38 Skewness Jarque-Bera Cornish-Fisher 1.06 Sharpe-Ratio 0.79 Un rendement estimé de 3.85%. Il n est donc pas possible d assumer un taux d intérêt technique à 3.5%+0.5% de frais avec une telle allocation. Il faut donc trouver des alternatives.

19 5. Alternatives 19 Les rendements sont trop faibles pour assurer les engagements. Il existe que deux solutions pour résoudre ce problème : Augmenter le rendement, ou plutôt l espérance de rendement. Diminuer le rendement nécessaire du côté des engagements, en baissant donc les prestations. La deuxième solution est la plus «raisonnable» mais plus difficile et plus longue à entreprendre. Nous laisserons ce sujet à nos amis actuaires et nous nous concentrerons sur la recherche de rendement supplémentaire. Si on diminue le poids des obligations suisses il faut augmenter le poids d une ou plusieurs autres classes d actifs. Nous allons passer en revue les différentes solutions.

20 5.1. Les obligations internationales 20 Classes d'actifs Portefeuille 0 Portefeuille 1 Poids Poids Liquidités en monnaie de base 0.0% 0.0% Obligations CHF suisses 40.0% 30.0% Obligations internationales hedged 25.0% 25.0% Obligations EMMA 0.0% 5.0% Obligations high yield 0.0% 5.0% Actions suisses 7.5% 7.5% Actions globales 12.5% 12.5% Immobilier suisse fonds 7.5% 7.5% Immobilier étranger 2.5% 2.5% Fonds de Hedge-Funds 5.0% 5.0% Total 100.0% 100.0%

21 5.1. Les obligations internationales 21 Portefeuille 0 Portefeuille 1 Rendement estimé 3.85% 4.12% Volatilité 3.72% 4.26% Gain de diversification 5.09% 5.52% VaR 95% 2.28% 2.91% VaR 99% 4.81% 5.81% Kurtosis excess Skewness Jarque-Bera Cornish-Fisher Sharpe-Ratio C est probablement la solution la plus évidente mais elle doit être orientée vers des sous-classes : High-Yield, Emerging Markets, obligations convertibles,

22 5.1. Les obligations internationales 22 Les rendements dans les pays émergents sont importants. La situation économique de ces pays étant saine il pourrait même être intéressant de profiter du potentiel d appréciation de ces devises. Dette Valeurs au Swap Rate 10 ans gouvernementale / PIB (source : Bloomberg) Suisse 1.11% 52.40% Euro Zone 1.69% 87.30% Etats-Unis 2.08% 74.20% Suède 2.31% 38.60% Canada 2.35% 84.10% Norvège 3.19% 30.30% Chine 3.88% 38.50% Australie 4.21% 26.90% Mexique 5.57% 35.40% Inde 6.75% 51.90% Russie 7.74% 11.00%

23 5.2. Immobilier L immobilier représente la deuxième plus grande classe d actifs. Pourquoi ne pas l augmenter? De plus le rendement reste intéressant, soit supérieur au rendement à échéance obligataire suisse % de rendement Source : MV Invest

24 5.2. Immobilier 24 Classes d'actifs Portefeuille 0 Portefeuille 1 Poids Poids Liquidités en monnaie de base 0.0% 0.0% Obligations CHF suisses 40.0% 30.0% Obligations internationales hedged 25.0% 25.0% Actions suisses 7.5% 7.5% Actions globales 12.5% 12.5% Immobilier suisse fonds 7.5% 17.5% Immobilier étranger 2.5% 2.5% Fonds de Hedge-Funds 5.0% 5.0% Total 100.0% 100.0%

25 5.2. Immobilier 25 Portefeuille 0 Portefeuille 1 Rendement estimé 3.85% 4.02% Volatilité 3.72% 3.93% Gain de diversification 5.09% 5.39% VaR 95% 2.28% 2.47% VaR 99% 4.81% 5.14% Kurtosis excess Skewness Jarque-Bera Cornish-Fisher Sharpe-Ratio L immobilier a un comportement très proche des taux d intérêt dont il dépend. Il existe de plus un problème de surchauffe immobilière qui se répercute sur la classe d actifs.

26 5.3. Les actions 26 Classes d'actifs Portefeuille 0 Portefeuille 2 Poids Poinds Liquidités en monnaie de base 0.0% 0.0% Obligations CHF suisses 40.0% 30.0% Obligations internationales hedged 25.0% 25.0% Actions suisses 7.5% 17.5% Actions globales 12.5% 12.5% Immobilier suisse fonds 7.5% 7.5% Immobilier étranger 2.5% 2.5% Fonds de Hedge-Funds 5.0% 5.0% Total 100.0% 100.0% Portefeuille 0 Portefeuille 2 Rendement estimé 3.85% 4.40% Volatilité 3.72% 4.87% Gain de diversification 5.09% 5.64% VaR 95% 2.28% 3.63% VaR 99% 4.81% 6.95% Kurtosis excess Skewness Jarque-Bera Cornish-Fisher Sharpe-Ratio

27 5.3. Les actions 27 Intégrer plus d actions c est prendre plus de risques. Il convient donc d avoir les réserves suffisantes. En cas de mouvement de taux, comment varient les actions? Nous avons tenter de répondre à cette question en faisant une étude d événements sur la période et en considérant les taux à 10 ans. Modification mensuelle des taux Performance mensuelle du SPI Hausse 1.10% Baisse 0.72% Hausse supérieure à 0.2% 1.28% Moyenne sur la période 0.86% Les actions ont tendance à mieux se comporter en phase de hausse de taux qu en phase de baisse de taux. Les actions versant un dividende important peuvent être ainsi une très bonne alternative. Le Private Equity s inscrit dans cette logique et peut aussi constituer une solution.

28 5.3. Les actions 28 Dans le cycle de hausse des taux américains, l utilisation d actions a amélioré l efficience du portefeuille

29 5.4. Les Hedge Funds 29 Classes d'actifs Portefeuille 0 Portefeuille 2 Poids Poinds Liquidités en monnaie de base 0.0% 0.0% Obligations CHF suisses 40.0% 30.0% Obligations internationales hedged 25.0% 25.0% Actions suisses 7.5% 7.5% Actions globales 12.5% 12.5% Immobilier suisse fonds 7.5% 7.5% Immobilier étranger 2.5% 2.5% Fonds de Hedge-Funds 5.0% 15.0% Total 100.0% 100.0% Portefeuille 0 Portefeuille 2 Rendement estimé 3.85% 3.96% Volatilité 3.72% 4.00% Gain de diversification 5.09% 5.32% VaR 95% 2.28% 2.65% VaR 99% 4.81% 5.37% Kurtosis excess Skewness Jarque-Bera Cornish-Fisher Sharpe-Ratio

30 5.4. Les Hedge Funds 30 Intégrer des stratégies alternatives nous semble être une bonne alternative pour autant que l on se concentre sur les stratégies présentant un réel pouvoir de diversification : Global Macro, CTA, Infrastructure, 100% Corrélation (24 mois roulants) entre le Citigroup WGBI et les stratégies Global Macro, Managed Futues et Even Driven 80% 60% 40% 20% 0% -20% -40% -60% -80% -100% Managed Futures Global Macro Event driven

31 5.5. Les obligations suisses 31 Introduire de la flexibilité dans les mandats de gestion et donc ne plus gérer de manière totalement passive et indicielle. Le gérant pourra par exemple utiliser des instruments dérivés pour couvrir tout ou partie de son risque de duration. C est en fait la première solution à adopter : donner de la flexibilité au gérant. Pourquoi conserver des obligations avec des rendements à échéance de 0.1%?

32 6. Conclusion 32 Les taux des obligations suisses sont le paramètre le plus important de la prévoyance professionnelle. Ils sont également à considérer dans le cadre de la gestion de l inflation. Or la prévoyance professionnelle cherche avant tout à conserver un pouvoir d achat pour les retraités. Taux d inflation, taux d intérêt des obligations suisses et taux d intérêt technique sont donc intimement liés. Pourquoi ne pas formaliser cette relation dans la loi et éviter le problème actuel?

Indices Pictet LPP 2015. Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses

Indices Pictet LPP 2015. Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses Indices Pictet LPP 2015 Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses Pictet Asset Management Janvier 2015 Table des matières Une nouvelle famille d indices 3 Un examen des indices LPP existants

Plus en détail

Nouvelle Classification Europerformance. Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma

Nouvelle Classification Europerformance. Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma Nouvelle Classification Europerformance Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma ANCIENNE CLASSIFICATION EUROPERFORMANCE NOUVELLE CLASSIFICATION EUROPERFORMANCE Famille Trésorerie Tresorerie

Plus en détail

Privilégier les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat AAA

Privilégier les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat AAA Swisscanto Asset Management SA Waisenhausstrasse 2 8021 Zurich Téléphone +41 58 344 49 00 Fax +41 58 344 49 01 assetmanagement@swisscanto.ch www.swisscanto.ch Politique de placement de Swisscanto pour

Plus en détail

Les Obligations Convertibles (introduction)

Les Obligations Convertibles (introduction) TROISIEME PARTIE Les Obligations Convertibles (introduction) Avril 2011 Licence Paris Dauphine 2011 Sommaire LES OBLIGATIONS CONVERTIBLES Sect 1 Présentation, définitions Sect 2 Eléments d analyse et typologie

Plus en détail

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS FINANCE FONDS DE FONDS A PLUS DYNAMIQUE A PLUS PATRIMOINE A PLUS TALENTS A PLUS OBLIGATIONS RAPPORT DE AU 30-06-2015 COMMENTAIRE DE 1 er SEMESTRE 2015 Le premier semestre 2015 a été caractérisé par le

Plus en détail

Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente. Insight + Process = Results

Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente. Insight + Process = Results Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente Insight + Process = Results Des fondamentaux solides Un potentiel de diversification Dans un environnement

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille

Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille (33 points) Monsieur X est un gérant de fonds obligataire qui a repris la responsabilité de gestion du portefeuille obligataire

Plus en détail

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel 3 Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel Rendements revenus au risque, de stables et de gains en capital Mai 2015 1 6 5 2 2 de 0 1 2 3 4 5 6 7 8 Rendement Marchés émergents

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

Gestion de fortune intégrée

Gestion de fortune intégrée Gestion de fortune intégrée Exemple SA Profil du portefeuille Gestion de fortune intégrée Numéro de dépôt 0835-123456-75 01.01.2014 31.12.2014 www.credit-suisse.com Table des matières 1. Informations sur

Plus en détail

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 29.06.2011 Groupe de placement Prisma Risk Budgeting Line 5 (RBL 5) Caractéristiques du groupe de placement 1. Le RBL 5 est un fonds composé d actifs susceptibles

Plus en détail

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Fonds de placement en Suisse Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Table des matières Page Avant-propos 3 Définitions 4 Fonctionnement d un fonds de placement 6 Caractéristiques des fonds

Plus en détail

Avis aux actionnaires de la Sicav "Pictet"

Avis aux actionnaires de la Sicav Pictet Avis aux actionnaires de la Sicav "Pictet" Pictet, Société d investissement à capital variable 15, av. J.F. Kennedy, L 1855 Luxembourg, R.C. Luxembourg n B 38 034 Il est porté à la connaissance des actionnaires

Plus en détail

IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF

IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF Présentation La Société de Gestion IGEA Finance La structure L approche originale Société de gestion agréée par l AMF Gestion diversifiée, patrimoniale Clients privés

Plus en détail

Avis aux actionnaires de la Sicav "Pictet"

Avis aux actionnaires de la Sicav Pictet Avis aux actionnaires de la Sicav "Pictet" Pictet, Société d investissement à capital variable 15, av. J.F. Kennedy, L 1855 Luxembourg R.C. Luxembourg n B 38 034 Il est porté à la connaissance des actionnaires

Plus en détail

Credit Suisse Asset Management Headline Ideas 2015 Sur la voie du rendement Update. Réservé aux investisseurs qualifiés

Credit Suisse Asset Management Headline Ideas 2015 Sur la voie du rendement Update. Réservé aux investisseurs qualifiés Credit Suisse Headline Ideas 2015 Sur la voie du rendement Update Réservé aux investisseurs qualifiés Sur la voie du rendement Le début de l année 2015 a été marqué par des évolutions politiques rapides

Plus en détail

BLACKROCK GLOBAL FUNDS

BLACKROCK GLOBAL FUNDS CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMEDIATE. En cas de doute quant aux mesures à prendre, consultez immédiatement votre courtier, votre conseiller bancaire, votre conseiller juridique,

Plus en détail

Credit Suisse Fondation de placement. 39 e rapport annuel au 30 juin 2013

Credit Suisse Fondation de placement. 39 e rapport annuel au 30 juin 2013 Credit Suisse Fondation de placement 39 e rapport annuel au 30 juin 2013 Credit Suisse Fondation de placement (CSF) A l intention des institutions de prévoyance professionnelle au bénéfice de privilèges

Plus en détail

QUEL EST L INTÉRÊT D INVESTIR EN BOURSE?

QUEL EST L INTÉRÊT D INVESTIR EN BOURSE? QUEL EST L INTÉRÊT D INVESTIR EN BOURSE? L attrait de l investissement en actions sur le long terme et présentation des stratégies des deux fonds TreeTop Thierry Beauvois Senior Financial Advisor TREETOP

Plus en détail

J.P. Morgan Asset Management

J.P. Morgan Asset Management J.P. Morgan Asset Management Insight + Process = Results Héritage du groupe JPMorgan Chase & Co. De la Bank of the Manhattan Company - première institution de l héritage du groupe agréée en 1799 à l acquisition

Plus en détail

Assurance vie Le contrat haut de gamme : souple et évolutif transparent avec plus d'avantages fiscaux avec un accès à la multigestion

Assurance vie Le contrat haut de gamme : souple et évolutif transparent avec plus d'avantages fiscaux avec un accès à la multigestion Assurance vie Fipavie Premium Le contrat haut de gamme : souple et évolutif transparent avec plus d'avantages fiscaux avec un accès à la multigestion Fipavie Premium Un contrat souple et évolutif qui s

Plus en détail

Tarif de nos prestations financières.

Tarif de nos prestations financières. Tarif de nos prestations financières. Table des matières Courtages bourse suisse.......................................................... 4 Courtages bourses étrangères.................................................

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain PORTFOLIO RESEARCH AND CONSULTING GROUP Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain Tirer parti de l approche Durable Portfolio Construction * Nous pensons que les investisseurs

Plus en détail

couverture du risque de change sur les obligations étrangères

couverture du risque de change sur les obligations étrangères The Comprendre buck stops le «here: rendement Vanguard de couverture money» : L impact market funds de la couverture du risque de change sur les obligations étrangères Une étude menée par Vanguard Juillet

Plus en détail

Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société.

Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société. Glossaire Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société. Alpha Alpha est le terme employé pour indiquer la surperformance d un placement après l ajustement

Plus en détail

Introduction au modèle multi-boutique unique de BNY Mellon Asset Management

Introduction au modèle multi-boutique unique de BNY Mellon Asset Management Introduction au modèle multi-boutique unique de BNY Mellon Asset Management La construction de solutions d investissement sur mesure requiert une maîtrise d oeuvre adaptée Les boutiques de gestion dédiées

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Hedge funds: des faiblesses dans la gestion des risques

Hedge funds: des faiblesses dans la gestion des risques Avec leurs rendements supérieurs aux actifs traditionnels et leur faible volatilité, les hedge funds attirent toujours de nombreux investisseurs. Néanmoins, ils restent risqués. Hedge funds: des faiblesses

Plus en détail

Séminaire IST Insight du 23 avril 2013

Séminaire IST Insight du 23 avril 2013 Séminaire IST Insight du 23 avril 2013 Comment investir sur le marché des actions suisses Serge Ledermann Directeur s.ledermann@retraitespopulaires.ch Caroline 9 CP 288-1001 Lausanne Tél. 021 348 21 11

Plus en détail

Les placements et leurs risques

Les placements et leurs risques Les placements et leurs risques Octobre 2012 1/49 Table des matières Table des matières... 2 1. Introduction... 4 1.1. Notice sur le présent document... 4 1.2. Définition des principaux risques d un placement...

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

Tarification gestion de fortune clientèle privée

Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarifs en vigueur dès le 01.01.2013 S informer Index Page 1. Mandats de gestion discrétionnaires 2 2. Administration des dépôts titres 6 3. Achats et ventes

Plus en détail

PRIVOR Plus prévoyance optimisée. Sécurité élevée et chances attractives de rendement

PRIVOR Plus prévoyance optimisée. Sécurité élevée et chances attractives de rendement PRIVOR Plus prévoyance optimisée Sécurité élevée et chances attractives de rendement Qu est-ce que PRIVOR Plus? Vous accordez la priorité à la sécurité financière et vous souhaitez dans un même temps profiter

Plus en détail

SOLUTIONS DE PLACEMENT

SOLUTIONS DE PLACEMENT COMPRENDRE VOS BESOINS LA PIERRE ANGULAIRE D UNE GESTION PATRIMONIALE PÉRENNE RÉCONCILIER VOS OBJECTIFS ET VOTRE TOLÉRANCE AUX RISQUES Dans la vie, chaque individu possède une combinaison unique de besoins

Plus en détail

Fipavie Premium. Assurance vie

Fipavie Premium. Assurance vie Assurance vie Fipavie Premium Le contrat haut de gamme : > souple et évolutif > transparent > avec plus d'avantages fiscaux > avec un accès à la multigestion Fipavie Premium Un contrat souple et évolutif

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement...

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement... III Table des matières Avant-propos Remerciements................................. Les auteurs..................................... Chapitre 1 L intérêt............................. 1 1. Mise en situation...........................

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA Plusieurs investisseurs nous demandent à juste titre quelle est la véritable situation du crédit

Plus en détail

Credit Suisse Bond Fund (Lux) Fonds commun de placement de droit luxembourgeois

Credit Suisse Bond Fund (Lux) Fonds commun de placement de droit luxembourgeois Prospectus Septembre 2006 ADDENDUM AU PROSPECTUS POUR LA FRANCE La Directive européenne n 85/611/CEE du 20 décembre 1985 sur les OPCVM telle que modifiée instaure des règles communes en vue de permettre

Plus en détail

DynAmiser vos investissements

DynAmiser vos investissements DynAmiser vos investissements Aequam en quelques mots Jeune entreprise indépendante et innovante Agréée AMF n GP-10000038 Incubée par le Pôle Sponsorisée par Fondatrice de Savoir-faire / Innovation 5 associés

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I ()*( TABLE DES MATIERES 1. EXERCICE I 3 2. EXERCICE II 3 3. EXERCICE III 4 4. EXERCICE IV 4 5. EXERCICE V 5 6. EXERCICE VI 5 7. SOURCES 6 (#*( 1. EXERCICE

Plus en détail

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015 Sur la période 11 mai 2015 au 10 juin 2015, la performance du fonds est en retrait de -1.04% par rapport à son indicateur de référence*. Néanmoins, depuis le début d année, GF Fidélité surperforme son

Plus en détail

La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015

La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015 PERSPECTIVES La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015 Depuis le début de l année 2015, de nombreuses banques centrales à travers le monde ont abaissé leur taux d intérêt ou pris d autres

Plus en détail

Réglement Contrat de placement Règlement concernant le Contrat de placement

Réglement Contrat de placement Règlement concernant le Contrat de placement Introduction En signant le contrat de placement, le client accepte les dispositions du présent règlement. Ce règlement est un complément du Règlement Général des Opérations du groupe Crelan Le client a

Plus en détail

Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille

Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille P R O D U I T S Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille MEMBRE DE L'ASSOCIATION SUISSE DES BANQUIERS Spécialisée dans l assurance de portefeuille, Dynagest est considérée

Plus en détail

Table des matières. l a r c i e r

Table des matières. l a r c i e r Chapitre 1 Introduction... 1 1.1. Objectifs et structure du livre.... 1 1.2. Qu est-ce que la gestion de portefeuille?.... 2 1.3. Qu est-ce que «investir»?.... 3 1.4. Canalisation des flux d épargne et

Plus en détail

Man Canada Investment Strategies Fund

Man Canada Investment Strategies Fund Man Canada Investment Strategies Fund Stratégie de placement non traditionnelle utilisée exclusivement dans le cadre du Programme de placements privés Tapestry de Placements Franklin Templeton À propos

Plus en détail

Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z.

Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z. Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z. 1 Mesdames et messieurs, Une gestion de fortune clairvoyante, réaliste et compétente

Plus en détail

> Cet article synthétise les points de vue de spécialistes de l investissement immobilier qui

> Cet article synthétise les points de vue de spécialistes de l investissement immobilier qui L INVESTISSEMENT IMMOBILIER DANS LES CAISSES DE PENSION > Cet article synthétise les points de vue de spécialistes de l investissement immobilier qui apportent des éclairages en termes de structure, d

Plus en détail

Investir avec succès grâce au budget de risque et au contrôle de la volatilité

Investir avec succès grâce au budget de risque et au contrôle de la volatilité ab Focus pour la clientèle institutionnelle Juin 2012 Investir avec succès grâce au budget de risque et au contrôle de la volatilité Dans notre pays, il n est pas une institution de prévoyance qui n établisse

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier La sélection des valeurs les plus étoilées Investir

je connais mon banquier je connais mon banquier La sélection des valeurs les plus étoilées Investir La sélection des valeurs les plus étoilées Investir Quelles valeurs choisir dans la nébuleuse des placements financiers? Comment composer un portefeuille d actifs en préservant le capital et en visant

Plus en détail

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014 Expertise Crédit Euro La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion Décembre 2014 destiné à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF Performance cumulée

Plus en détail

Guide de l investisseur

Guide de l investisseur Guide de l investisseur Sommaire 2 Les principes d investissement 5 Les différentes formes d investissement 6 Les obligations 16 Les actions 24 Les fonds d investissement 36 Les produits dérivés 42 Les

Plus en détail

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Alpha Turbo 08/2018 1

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Alpha Turbo 08/2018 1 Fortis AG - Vos assurances chez votre courtier Top Protect Alpha Turbo 08/208 Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Alpha Turbo 08/208 Cette fiche d information financière Assurance-vie décrit

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels.

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA à l écoute des investisseurs. Zurich Invest SA, filiale

Plus en détail

PLAN DE COURS. Description du cours. Approche pédagogique. Matériel pédagogique. 3-203-99 Gestion de portefeuille Automne 2005

PLAN DE COURS. Description du cours. Approche pédagogique. Matériel pédagogique. 3-203-99 Gestion de portefeuille Automne 2005 3-203-99 Gestion de portefeuille Automne 2005 PLAN DE COURS Professeurs : Kodjovi Assoé Téléphone : 340-6615, bureau 4.222, kodjovi.assoe@hec.ca Jean-Philippe Tarte Téléphone : 340-6612, bureau 4.261,

Plus en détail

2014 RÉSULTATS ANNUELS

2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS Conférence de presse Paris - 25 février 2015 Certaines déclarations figurant dans ce document contiennent des prévisions qui portent notamment sur des événements futurs, des tendances,

Plus en détail

FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT. Notice d Information

FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT. Notice d Information FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000097549 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun

Plus en détail

thématique d'investissement

thématique d'investissement 6// thématique d'investissement PRéSERVER LE CAPITAL AVEC DU CRéDIT DE QUALITé Alors qu elles avaient bien résisté à la crise de la dette souveraine sur le premier semestre, les obligations d entreprise

Plus en détail

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

Boléro. d information. Notice

Boléro. d information. Notice Notice Boléro d information Boléro est construit dans la perspective d un investissement sur la durée totale de la formule et donc d un rachat aux dates d échéances indiquées. Tout rachat de part à d autres

Plus en détail

POUR LES INVESTISSEURS QUALIFIES EN SUISSE UNIQUEMENT

POUR LES INVESTISSEURS QUALIFIES EN SUISSE UNIQUEMENT POUR LES INVESTISSEURS QUALIFIES EN SUISSE UNIQUEMENT 0.07% Les pourcentages représentent le Total Expense Ratio (TER). Conformément à la lettre de notification aux actionnaires émise le 5 mai 2015, le

Plus en détail

Plan d epargne Fondsinvest Constituez votre fortune tout en restant flexible. Placements

Plan d epargne Fondsinvest Constituez votre fortune tout en restant flexible. Placements Plan d epargne Fondsinvest Constituez votre fortune tout en restant flexible Placements 2 Formation de capital à votre rythme Avec le plan d épargne Fondsinvest, vous investissez des montants individuels

Plus en détail

Avec Skandia Euro Guaranteed Fund 2012 Maîtrisez les yo-yo des marchés financiers

Avec Skandia Euro Guaranteed Fund 2012 Maîtrisez les yo-yo des marchés financiers Avec Skandia Euro Guaranteed Fund 2012 Maîtrisez les yo-yo des marchés financiers Skandia 1, 1, rue de la la Pépinière 75008 PARIS Tél : 01 58 22 27 00 Fax : 01 58 22 27 09 E-mail : servicepartenaires@skandia.fr

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE Cette section comprend les activités des

Plus en détail

Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements

Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements La gestion de fortune par des professionnels, pour tous les investisseurs Edition pour la Suisse Fonds de diversification des actifs BFI Dynamic (CHF)

Plus en détail

Un nouvel environnement: 9 commandements pour bien investir

Un nouvel environnement: 9 commandements pour bien investir Un nouvel environnement: 9 commandements pour bien investir Focus Février 2011 De nos jours, laisser son argent dormir sur un livret d épargne ou l investir dans des obligations bien notées ne rapporte

Plus en détail

Zurich fondation de placement Private Equity II

Zurich fondation de placement Private Equity II Private Equity II Private Equity II une solution innovante et sur mesure pour les caisses de pension suisses Private Equity principales caractéristiques Private Equity II en bref Permet aux caisses de

Plus en détail

EXAMEN DE CERTIFICATION. Unité de valeur 2 CORRIGÉ. Marchés financiers, gestion des valeurs mobilières et des produits financiers.

EXAMEN DE CERTIFICATION. Unité de valeur 2 CORRIGÉ. Marchés financiers, gestion des valeurs mobilières et des produits financiers. Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (PFSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

la couverture de change sur les obligations étrangères

la couverture de change sur les obligations étrangères The Pour buck comprendre stops here: le «rendement Vanguard de couverture money» : L incidence market funds de la couverture de change sur les obligations étrangères Recherche de Vanguard Juillet 2014

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Décembre 2005

Fonds de placement étrangers Mutations - Décembre 2005 Fonds de placement étrangers Mutations - Décembre 2005 Autorisés à la distribution en Suisse : Activest GlobalDepot - Offensiv Activest Investmentgesellschaft Schweiz AG, Bern AQUILA CAPITAL FONDS - China

Plus en détail

0715 Performance au 31 Juillet 2015. Rapport mensuel sur les Fonds. Concentration, Qualité, Résilience. Fonds domicilés au Luxembourg

0715 Performance au 31 Juillet 2015. Rapport mensuel sur les Fonds. Concentration, Qualité, Résilience. Fonds domicilés au Luxembourg Fonds domicilés au A l attention exclusive des investisseurs professionnels Distribution interdite à vos clients et au grand public Nous estimons que les actions mondiales restent un placement attractif

Plus en détail

Session : Coût du capital

Session : Coût du capital Session : Coût du capital 1 Objectifs Signification du coût du capital Mesure du coût du capital Exemple illustratif de calcul du coût du capital. 2 Capital fourni par les actionnaires ou les banques L

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Immobilier. Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Immobilier. Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013 Immobilier Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013 Contenu Marché suisse description et évolution bulle immobilière et position de la BNS Marchés internationaux cycles immobiliers Investissements immobiliers

Plus en détail

Enjeux - Gestion de patrimoine CFA-Québec 4 février 2015. Denis Preston, CPA, CGA, FRM, Pl. fin.

Enjeux - Gestion de patrimoine CFA-Québec 4 février 2015. Denis Preston, CPA, CGA, FRM, Pl. fin. Enjeux - Gestion de patrimoine CFA-Québec 4 février 2015 Denis Preston, CPA, CGA, FRM, Pl. fin. 2 Enjeux - Gestion de patrimoine 1.La planification financière personnelle 2.Finance personnelle versus finance

Plus en détail

RISQUES ET NATURE SPECIFIQUES DES PRINCIPAUX INSTRUMENTS FINANCIERS

RISQUES ET NATURE SPECIFIQUES DES PRINCIPAUX INSTRUMENTS FINANCIERS RISQUES ET NATURE SPECIFIQUES DES PRINCIPAUX INSTRUMENTS FINANCIERS La présente section vise à vous communiquer, conformément à la Directive, une information générale relative aux caractéristiques des

Plus en détail

AGICAM 14 rue Auber 75009 Paris Paris, le 18 mai 2015

AGICAM 14 rue Auber 75009 Paris Paris, le 18 mai 2015 AGICAM 14 rue Auber 75009 Paris Paris, le 18 mai 2015 Objet : Modifications du FIA ALM ANDRENA Madame, Monsieur, Vous êtes porteurs de parts du FIA ALM ANDRENA (FR0010962936). 1. L opération Nous vous

Plus en détail

Liste des OPCA INSTITUTIONNELS.

Liste des OPCA INSTITUTIONNELS. Liste des OPCA INSTITUTIONNELS. Liste des organismes de placement collectif alternatifs à nombre variable de parts institutionnels et des compartiments établie sur base de l article 3 de l AR du 7 décembre

Plus en détail

State Street Global Advisors Index Funds. PROSPECTUS COMPLET comprenant :

State Street Global Advisors Index Funds. PROSPECTUS COMPLET comprenant : Prospectus complet State Street Global Advisors Index Funds PROSPECTUS COMPLET comprenant : Un prospectus simplifié pour chaque compartiment La note détaillée Les statuts SSgA EMU Index Real Estate Fund

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

Formes d investissement: points forts et points faibles

Formes d investissement: points forts et points faibles Formes d investissement: points forts et points faibles Ce document est un extrait de la brochure Formes d investissement : points forts et points faibles et comprend les descriptions de produits de différents

Plus en détail

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

PROSPECTUS COMPLET PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE

PROSPECTUS COMPLET PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PROSPECTUS COMPLET OPCVM conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte : Dénomination : Forme juridique : Compartiments/nourricier : Société de gestion

Plus en détail

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002.

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA DIVERSIFICATION DE SIX FNB VANGUARD D ACTIONS INTERNATIONALES

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de

Plus en détail

RISQUES ASSOCIÉS AUX INSTRUMENTS FINANCIERS (GLOSSAIRE)

RISQUES ASSOCIÉS AUX INSTRUMENTS FINANCIERS (GLOSSAIRE) RISQUES ASSOCIÉS AUX INSTRUMENTS FINANCIERS (GLOSSAIRE) apperçu des Principaux risques et caractéristiques Annexe 2 Table des matières 1. Préambule 5 2. Informations générales sur les risques 6 2.1 Introduction

Plus en détail

La communauté d achat pour les caisses de pension

La communauté d achat pour les caisses de pension La communauté d achat pour les caisses de pension Des risques maîtrisés Avadis est le principal prestataire de services complets pour les caisses de pension suisses. La gestion de fortune parfaitement

Plus en détail

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital.

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. TURBOS WARRANTS CERTIFICATS Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. 2 LES TURBOS 1. Introduction Que sont les Turbos? Les Turbos sont des produits

Plus en détail

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur.

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Bienvenue. Des arguments qui comptent Les points forts des fonds de placement du Credit Suisse. De nets avantages Les fonds de placement:

Plus en détail

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

Prospérer dans un contexte de faibles taux

Prospérer dans un contexte de faibles taux LEADERSHIP DE LA PENSÉE perspectives AGF Prospérer dans un contexte de faibles taux Comment ajouter de la valeur dans ce contexte difficile pour les titres à revenu fixe Par David Stonehouse, B. Sc. Eng.,

Plus en détail

Une porte d entrée vers un nouveau monde. par Sergio Trigo-Paz

Une porte d entrée vers un nouveau monde. par Sergio Trigo-Paz Une porte d entrée vers un nouveau monde Pour les investisseurs professionnels uniquement par Sergio Trigo-Paz STRATEGIC SOLUTIONS Edition Printemps 2013 Une porte d entrée vers un nouveau monde par Sergio

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

QUELLE DOIT ÊTRE L AMPLEUR DE LA CONSOLIDATION BUDGÉTAIRE POUR RAMENER LA DETTE À UN NIVEAU PRUDENT?

QUELLE DOIT ÊTRE L AMPLEUR DE LA CONSOLIDATION BUDGÉTAIRE POUR RAMENER LA DETTE À UN NIVEAU PRUDENT? Pour citer ce document, merci d utiliser la référence suivante : OCDE (2012), «Quelle doit être l ampleur de la consolidation budgétaire pour ramener la dette à un niveau prudent?», Note de politique économique

Plus en détail