Stage de Préparation à l Installation 2. La Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère, des compétences à votre service

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stage de Préparation à l Installation 2. La Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère, des compétences à votre service"

Transcription

1 Stage de Préparation à l Installation 2. La Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère, des compétences à votre service 2.1. Défendre les intérêts généraux de l artisanat 2.2. Direction Economie - Accueil- Formalités d Entreprises 2.3. Direction Economie - Création Transmission Reprise 2.4. Direction Economie - Développement Entreprises et Territoires 2.5. Direction Formation - Formation Continue 2.6. Direction Formation - Emploi - Apprentissage

2 2.1. La Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère Défendre les intérêts généraux de l artisanat La fusion des Chambres du Nord et du Sud-Isère votée le 24 août 2010 a été entérinée le 2 novembre Elle donne naissance à la nouvelle Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère. Cette fusion a été initiée en 2007 dans le cadre de la réforme des Chambres de Métiers prévue par la Révision Générale des Politiques Publiques. L'objectif du texte : une mutualisation des ressources et de certaines fonctions par le biais de la régionalisation des Chambres pour se diriger à terme vers 22 chambres régionales, à la place des 128 chambres actuelles. Cette mutualisation devrait leur permettre d'accroître leur efficacité et d'offrir aux artisans des services de qualité sur tout le territoire. Concrètement, elle a pour effets une nouvelle organisation des services administratifs et une affectation différente des moyens pour une efficacité accrue des services aux artisans. Trois sites, une proximité d action La Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère reste l interlocuteur privilégié des artisans isérois. Elle assure la permanence d un service de proximité grâce à ses trois sites : - Grenoble, siège de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère. - Vienne, site de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère qui assure la proximité des services avec les artisans du Nord Isère. - Bourgoin-Jallieu, site qui héberge l EFMA (Espace Formation des Métiers et de l Artisanat), seul CFA (Centre de Formation d Apprentis) de Rhône-Alpes géré par une Chambre de Métiers et de l Artisanat jeunes apprentis y sont formés. Ces jeunes préparent la relève et assurent aux entreprises artisanales l assurance d une main-d œuvre qualifiée dans les secteurs de l alimentation, la restauration, l automobile, la coiffure ou la vente. Ce CFA forme les apprentis en CAP, BEP, MC, BTM, BP, BAC Pro. Au total, 150 collaborateurs travaillent à la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère. Des élus au niveau régional L Assemblée de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat Rhône-Alpes est constituée de 88 élus représentant les huit départements de la Région. Parmi les 35 élus à la Chambre de Métiers et de l artisanat de l Isère, 11 ont également été élus à la Chambre régionale où ils représentent les intérêts des artisans de l Isère. Comme les élus de la Chambre de l Isère, ces membres sont élus pour cinq ans. Ils sont rééligibles et sont renouvelés intégralement. Les stratégies d actions et les financements des Chambres départementales sont décidés au niveau régional (un tiers du budget des Chambres départementales est assuré par la Chambre régionale).

3 2.2. Direction Economie - Accueil-Formalités d Entreprise L accueil L accueil de la Chambre de Métiers et de l Artisanat centralise plusieurs services communs aux artisans afin de faciliter leurs démarches. Sont notamment gérés au niveau de l accueil : - L inscription au Stage Préalable à l Installation (site de Grenoble uniquement) - Un 1 er niveau d information et de conseil sur la création : Présentation du parcours du créateur Vérification sur le caractère réglementé de l activité et son respect Vérification du respect des règles relatives à la qualification pro. Information sur les formes juridiques (EI, AE, sociétés) Information sur le statut d auto entrepreneur Présentation du parcours repreneur Information des modalités du parcours cédant - Un 1 er niveau d information et de conseil sur les formalités : Information sur les formalités à réaliser et les coûts Information sur la nature de l activité Information relative aux titres d artisan et d artisan d art, de maître artisan et maître artisan en métiers d art Information sur les activités ambulantes et foraines (cartes de marchands ambulants) Information sur le dossier ACCRE - Un 1 er niveau d information et de conseil sur l emploi et l apprentissage : Informations sur le cadre général de l apprentissage Information spécifiques sur les aides à l apprentissage Prises des informations permettant l élaboration d un contrat (cas 1 er Accueil des jeunes CAD (physique et téléphonique) Information sur les différentes formations et CFA compétents - La délivrance de dossiers et de documents officiels (attestations d immatriculation, etc.) : Attestations d immatriculation et certificats de radiation Dossiers et listes de pièces de formalités Demandes d ACCRE Demandes de cartes de marchand ambulant - L inscription aux réunions et manifestations - La prise de rendez-vous auprès des conseillers - Les paiements en caisse centrale

4 Le Centre de Formalités des Entreprises La formalité d immatriculation d une entreprise artisanale s effectue auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE). Le CFE intervient à l occasion du Stage de Préparation à l Installation (4 ème journée) afin de vous former sur les règles ou modalités juridiques et administratives de création et d immatriculation de votre entreprise. Le CFE est un lieu unique de déclaration : Les Centres de Formalités des Entreprises (CFE) sont nés de la volonté des gouvernements successifs de simplifier les formalités des créateurs d entreprises. Un décret de 1984 a rendu obligatoire le dépôt au CFE des déclarations de création, mais aussi de modification de situation et de cessation d activité. Schéma général du circuit d information Déclarant Dossier unique : - Déclaré sur place (avec rendez-vous) - Déposé - Envoyé par La Poste ou par EDI CFE Chambre de Métiers et de l Artisanat Le passage par le Pôle Formalités est obligatoire CFE de la Chambre de Métiers et de l Artisanat Dans tous les cas : - Réception des déclarations - Vérification du dossier - Enregistrement de la déclaration - Délivrance du récépissé et du n SIREN - Relances - Transmission aux organismes concernés. - Assistance à la formalité

5 Le dossier unique comprend : - un ou plusieurs formulaires se présentant sous la forme de liasse(s) - les pièces justificatives et, si besoin, les actes qui doivent être remis au Greffe - les titres de paiement prescrits par les textes réglementaires. Le CFE est un lieu unique de déclaration Le CFE est un intermédiaire ou, si l on veut, un service interface entre le déclarant et les organismes destinataires de la déclaration. Il assure notamment : - la réception des déclarations et de leurs annexes dûment remplies - l enregistrement de la formalité - la délivrance du récépissé - la transmission aux organismes concernés de la déclaration et de ses annexes. Les destinataires des déclarations sont entre autres : - la Chambre de Métiers et de l Artisanat pour le Répertoire des Métiers avec un double pour l INPI - le Greffe du Tribunal de Commerce pour le RCS avec un double pour l INPI pour toutes les sociétés et les entreprises individuelles exerçant en outre une activité commerciale - le Centre des Impôts compétent géographiquement pour la déclaration de résultats et de TVA - la Direction Régionale de l INSEE (inscription dans le fichier des entreprises et des établissements, attribution du SIREN / SIRET et du code APE) - l URSSAF - si le déclarant est employeur, la CRAM, l ASSEDIC et la DDTEFP - si le déclarant est chef d entreprise individuelle ou gérant majoritaire d une SARL, la caisse de retraite (RSI branche retraite, éventuellement la MSA), l URSSAF (cotisation CAF) et le RSI branche maladie. Seuls les organismes destinataires sont compétents pour contrôler la régularité et la validité de la déclaration. Parmi les destinataires, l INSEE joue un rôle particulier. En effet, le fichier SIRENE est mis à jour par l INSEE à partir des informations transmises par le CFE. Il y a production automatique d un extrait appelé «AVISIR» reprenant une partie de la déclaration. Cet avis contient notamment le SIREN, le SIRET et le code APE (activité principale exercée).

6 Les missions du CFE sont multiples Formalité de demande de l Aide aux Chômeurs Créant ou Reprenant une Entreprise (ACCRE) artisanale. Un Décret du 28 septembre 2007 a rendu obligatoire le dépôt au CFE des demandes d aide relatives à l ACCRE. Le dossier de demande d aide comprend : - le formulaire de demande d aide - la ou les pièces justificatives de l éligibilité du demandeur - le formulaire de déclaration de l entreprise - une copie des statuts s il s agit d une société. La demande de carte de marchand ambulant. Reconnaissance des qualifications professionnelles des Etrangers. Le CFE est un lieu unique de dépôt Il assure notamment : - la réception des demandes d aide - la vérification de l éligibilité des demandeurs et les pièces fournies - l enregistrement des déclarations - la délivrance du récépissé - la transmission aux organismes concernés par la demande d aide. Les destinataires de la demande sont : - l URSSAF qui statue dans le délai d un mois sur l attribution de l aide - les organismes sociaux concernés (RSI) Le Répertoire des Métiers est un partenaire privilégié Le Répertoire des Métiers est un partenaire privilégié du CFE de la Chambre de Métiers et de l Artisanat. L article 23 du Code de l artisanat précise : «Les Chambres de Métiers ont pour attribution : de tenir le Répertoire des Métiers.» Le Répertoire des Métiers a une valeur législative. Il est au même titre que le Registre du Commerce et des Sociétés, un registre de publicité légale à caractère professionnel.

7 Les missions du Répertoire des Métiers sont multiples : - tenir à jour les dossiers des entreprises et délivrer des extraits d immatriculation à toute personne qui en fait la demande - de recenser les entreprises du secteur - d établir la liste électorale pour les élections aux Chambres de Métiers et de l Artisanat. Le Répertoire des Métiers a l obligation de conserver pendant 100 ans les dossiers des entreprises ayant fait l objet d une immatriculation au RM. Il a également pour mission de délivrer les titres d artisan, de maître artisan, le titre d artisan d art et celui de maître-artisan en métiers d art. Accueil Site de Grenoble- Tél : CFE Site de Grenoble- Tél : CFE Site de Vienne- Tél : Répertoire des Métiers - Site de Grenoble - Tél : Répertoire des Métiers Site de Vienne Tél : Qualité d Artisan, titre d artisan d art/titres de Maître-Artisan et de Maître-Artisan en Métiers d Art Tél. :

8 2.3. Direction Economie - Création Transmission Reprise Des conseillers qualifiés, renseignent les créateurs ou repreneurs d entreprises ainsi que les chefs d entreprises qui souhaitent adapter, améliorer et développer leur activité Les domaines d intervention. Transmission/Reprise - Fichier d entreprises à transmettre : visite d entreprise, pré-diagnostic, mise en fichier, mise en relation. - Fichiers repreneurs : réception des repreneurs, mise en fichier, mise en relation. - Accompagnement et suivi des repreneurs. - Information et sensibilisation des repreneurs et cédants. - Affichage des offres et des demandes. - Mise en ligne sur un site internet régional spécifique (Bourse Régionale d Opportunité Artisanale). - Bulletin d annonces d entreprises à céder édité chaque trimestre. - Montage du dossier économique et financier de reprise. Site de Grenoble Direction Economie - Création Transmission Reprise - Tél : Site de Vienne Direction Economie - Création Transmission Reprise - Tél : Appui à l installation : création et reprise d entreprise - 1 er accueil et orientation. - Réunions d informations pour les futurs chefs d entreprises. - Conseil et accueil individualisé. - Stage de Préparation à l Installation (formation collective et module complémentaire). - Formation des repreneurs (4 jours) - Appui technique à l élaboration de dossiers d aides, de subventions (NACRE,...), etc. - Suivi individualisé. - Tiers de confiance dans la médiation du crédit. Site de Grenoble Direction Economie - Création Transmission Reprise - Tél : Site de Vienne Direction Economie - Création Transmission Reprise - Tél :

9 2.4. Direction Economie Développement des Entreprises et Territoires Aménagement rural et urbain - Réalisation d études économiques faisant ressortir les points forts et les points faibles d un territoire en partenariat avec les collectivités territoriales. - Actions visant au maintien et au développement de l artisanat dans les zones sensibles. - Mise en place d actions (communication, animation, aide au développement des entreprises). Vos contacts Direction Economie - Développement des Entreprises et Territoires Site de Grenoble : Tél : Site de Vienne : Tél Promotion du secteur artisanal - Faciliter la participation des entreprises aux salons et foires comme exposants : préparation, accompagnement, suivi d entreprise, choix d un salon, recherche de financement. - Etudes statistiques et enquêtes de conjoncture. - Exportation. - Actions collectives favorisant le développement d un secteur ou d une filière. Vos contacts Direction Economie - Développement des Entreprises et Territoires Site de Grenoble : Tél : Site de Vienne : Tél Appui aux entreprises qui souhaitent prendre du recul - Faire le point sur l organisation actuelle de l entreprise (diagnostic d entreprises) - Proposer des accompagnements adaptés et personnalisés, individualisés ou collectifs. Direction Economie - Développement des Entreprises et Territoires Site de Grenoble : Tél : Site de Vienne : Tél

10 Appui aux entreprises en difficultés - Diagnostic, en amont de l aide du Comité de Prévention des difficultés des entreprises. - Susciter l aide du Comité. - Préparer les entreprises à se développer, à mener à bien un projet de restructuration. - Mise en place d outils de gestion. - Tiers de confiance dans la médiation du crédit. Votre contact : Direction Economie - Développement des Entreprises et Territoires Jean Michel ROUGEMONT - Tél : Aide à l innovation et au développement technologique Appui et conseil aux entreprises dans les différentes étapes d un projet de développement. - Mise en relation à caractère technologique : centres techniques, bureaux d études, etc. - Mobilisation d aides à l investissement, au développement technologique et à l innovation. - Aide au montage des dossiers. - Concours ARTINOV. Votre contact : Direction Economie - Développement des Entreprises et Territoires Laure SANCHEZ - Tél : Information, conseil, recherche de solutions pour la protection de l environnement - Sensibilisation, conseil. - Visites individuelles, diagnostics et préconisations. - Recherche de solutions individuelles ou collectives (Maîtrise de l énergie, protection de l air et de l eau, aide à la gestion des déchets). - Recherche de financement ou de partenaires financiers et aides au montage de dossier. - Actions collectives territoriales et sectorielles. - Ecoconstruction : un site Internet et un annuaire. Direction Economie - Développement des Entreprises et Territoires Guillaume DORE - Tél : Christophe GUIVIER Tél :

11 Conseils, informations dans le domaine alimentaire - Sensibilisation et conseils en réglementation alimentaire. - Formation et accompagnements individuels dans le domaine de l hygiène alimentaire. - Aide au développement individuel, (mise en relation avec des partenaires, recherche de financement, agencement de local, etc.). - Actions collectives pour la valorisation et le développement des entreprises des métiers de bouche. Votre contact : Direction Economie - Développement des Entreprises et Territoires Isabelle PELLEREY - Tél : Réglementation sur l accessibilité - Informations sur la réglementation liées à l accessibilité des établissements recevant du public. - Information sur l impact de cette réglementation sur les marchés des entreprises du bâtiment. Votre contact : Direction Economie - Développement des Entreprises et Territoires Audrey TURCO - Tél :

12 2.5 Direction Formation - Formation Continue Ce service a en charge toutes les formations organisées par la Chambre de Métiers et de l Artisanat à destination des chefs d entreprises, de leurs conjoints collaborateurs ou conjoints associés ou conjoints salariés et des salariés de l artisanat. : Formations diplômantes Diplômes de niveau IV (bac) : - Assistant(e) de Dirigeant(e) d Entreprise Artisanale A.D.E.A. Diplômes de niveau III (bac+2) : - Brevet de Maîtrise (B.M.) - DUT GEA modulaire à distance - Assistant de gestion PME - Assistant de comptabilité Diplômes de niveau II (bac+3) : - Management de la PME - Licence Professionnelle «gestion des administrations» spécialité «développement de la très petite entreprise» Stages de perfectionnement (1 à 8 jours) : dans tous les domaines concernés par la direction d une entreprise : - Comptabilité, gestion, commercial, langue étrangère, informatique, internet, ressources humaines, communication, management, sécurité, gestion du personnel, stratégie, Stages techniques : pour les professionnels qui en expriment le besoin - Techniciens audiovisuels - Maintenance informatique - Ebénistes, restaurateurs de meubles, accordeurs de piano - Artisans d art - Pressing - Esthéticiennes Cf. : catalogue formations remis le 1 er jour du SPI (toutes les formations sont éligibles au titre du DIF)

13 Aide au financement et procédures La loi PME du 02 août 2005 a instauré un crédit d impôt au profit des entreprises ou sociétés imposées selon un régime du Réel dont le chef d entreprise (entrepreneur individuel, gérant de société ) suit une formation entrant dans le champ d application de la formation professionnelle continue. Le nombre d heure de formation est toutefois limité à 40 par année civile. Ce crédit d impôt est égal au nombre d heures de formation X par le SMIC horaire. Vous êtes Chef d Entreprise ou conjoint collaborateur ou conjoint associé d une entreprise artisanale et vous souhaitez suivre : Une formation collective organisée par la CMAI : La demande de Financement est effectuée par la CMAI au Conseil de la Formation Régional Seul le règlement de vos droits d inscription vous sera demandé. Une formation générale réalisée au sein d un autre organisme : Demande individuelle de financement à effectuer auprès du Conseil de la Formation Régional avant la date de début du stage. Dossier à retirer à la plateforme accueil et à retourner à la Direction Formation Formation continue de la CMAI : à Mme Marie-Jo François ZA la gère Malissol BP Vienne Cedex. Pièces à fournir : - Imprimé type avec fiche stagiaire/entreprise, attestation de statut - Programme pédagogique détaillé de la formation - Convention de formation nominative - Lettre de motivation (pour VAE et Bilan de compétences) - RIB Une formation à caractère technique et professionnel réalisée au sein d un autre organisme : Demande individuelle de financement à effectuer directement par le stagiaire auprès du FAFCEA avant la date de début du stage. Pièces à fournir : - Formulaire de demande de prise en charge - Programme pédagogique détaillé de la formation - Devis des coûts pédagogiques - Extrait d immatriculation au Répertoire des Métiers Coordonnées : FAFCEA 14, rue Chapon CS PARIS cedex 03 Tél : Courriel :

14 Vous êtes salarié ou conjoint salarié d une entreprise artisanale et vous souhaitez suivre : Une formation collective organisée par la CMAI : Une prise en charge peut-être demandée par l entreprise auprès de l O.P.C.A. (Organisme paritaire collecteur agréé) auquel elle cotise. La direction de la Formation Continue de la CMAI pourra vous aider dans vos démarches et vous fournira les documents nécessaires au montage du dossier financier. Une formation générale, technique et professionnelle réalisée au sein d un autre organisme : Une prise en charge peut-être demandée par l entreprise auprès de l O.P.C.A (Organisme paritaire collecteur agréé) auquel elle cotise. Les formalités liées au montage du dossier financier sont à effectuer par l entreprise. Renseignez-vous auprès de votre OPCA pour les modalités et pièces à fournir concernant la prise en charge de la formation. Vérifiez également auprès de votre OPCA, si la formation souhaitée peut être prise en charge dans le cadre du D.I.F. Vous êtes demandeur d emploi, commerçant ou profession libérale et vous souhaitez suivre une formation organisée par la CMAI : La Direction de la Formation Continue de la CMAI pourra vous aider dans vos démarches et vous indiquera le coût de la formation qui sera à votre charge. - En qualité de demandeur d emploi, vous pouvez toutefois solliciter le Pôle Emploi pour un financement éventuel ou dans le cadre de la portabilité du D.I.F. - Comme commerçant ou profession libérale, vous devrez vous adresser aux fonds d assurance formation auxquels vous cotisez pour une prise en charge. Patricia MADDALENA (Stages courts, A.D.E.A. DUT GEA modulaire Licence Professionnelle) Tél Courriel : Nathalie CARTIER-LANGE (Stages courts, B.M.). Tél. : Courriel : Rachel BRUNEL (Stages courts, A.D.E.A., BM, Licence Pro) Tél Courriel : Brigitte MINODIER (Stages courts, Assistant de comptabilité, Assistant de gestion PME, Management de la PME) Tél Courriel :

15 2.6. La Direction Formation - Emploi - Apprentissage Faciliter l accès à l emploi - Accompagner les entreprises pour l embauche de leurs salariés. - Accompagner sur le recrutement (recherche de candidats, présélection et mise en relation), aide à la gestion des compétences. - Informer sur les démarches liées à l embauche et les aides financières liées au recrutement. - Aider au recrutement de personnes handicapées. - Informer et sensibiliser sur la réglementation du travail. Direction Formation Emploi Apprentissage site de Grenoble Thierry CHAUDAGNE - Marjorie DURAFFOURG - Marthe DI-GENARO Tél : Direction Formation Emploi Apprentissage site de Vienne Laurent MOLIN Tél. : Aider les artisans dans leur recrutement d apprentis - Informer les chefs d entreprises sur le contrat d apprentissage. - Recueillir les offres de contrats, et proposer des jeunes dont le profil correspond aux besoins de l entreprise, après validation de leur projet professionnel par des conseillers spécialisés. - Mettre en relation les jeunes et les employeurs en recherche d apprentis, et assurer un suivi. Direction Formation Emploi Apprentissage site de Grenoble Centre d Aide à la Décision Jennifer TODESCHINI - Aurélie SFERRAZZA- Coralie BURGER Tél : Direction Formation Emploi Apprentissage site de Vienne Centre d Aide à la Décision Véronique MARIE Stéphanie LAURENT Véronique GARREC Tél :

16 Favoriser la découverte des métiers de l artisanat et la promotion de leurs filières de formation - Sensibiliser les jeunes aux métiers de l Artisanat. - Permettre à des collégiens d effectuer des stages de découverte des métiers, en amont de leur orientation professionnelle. - Accompagner des personnes en situation de handicap vers l apprentissage. Direction Formation Emploi Apprentissage site de Grenoble Centre d Aide à la Décision Tél : Pour l accompagnement lié au handicap dans l apprentissage Coralie BURGER : Participer à la mise en œuvre de l apprentissage - Informer les employeurs, les jeunes et leurs familles sur les conditions de l apprentissage, en effectuant les démarches administratives, en établissant et en enregistrant les contrats, en assurant le conseil nécessaire pendant le déroulement de celui-ci. - Valoriser l implication des tuteurs d apprentis par la délivrance du titre de «Maître d Apprentissage Confirmé», qui récompense les employeurs possédant de bonnes pratiques professionnelles et pédagogiques. Direction Formation Emploi Apprentissage site de Grenoble Mireille DIAMENTENIOS Souhir ABDESSATAR Béatrice DUSSERT Tél. : Direction Formation Emploi Apprentissage site de Vienne Catherine ARGOUD Cyril GHICHI Florence GATET Tél. :

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Chambre de Métiers et de l'artisanat de la SAVOIE

Chambre de Métiers et de l'artisanat de la SAVOIE FORMALITES - REPERTOIRE DES METIERS Extrait d'immatriculation au Répertoire des Métiers (ressortissant - gratuit si envoi au mail de l'entreprise) 2 Extrait d'immatriculation au Répertoire des Métiers

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

P0 C M B N 50782#05 NOTICE DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE C OMMERCE MÉTIERS BATELLERIE PERSONNE PHYSIQUE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère obligatoire.

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2014 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR 1 Remarques introductives Statut mis en œuvre par la loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 Statut en vigueur à compter du 1er janvier 2009 Site internet : http://www.auto-entrepreneur.cci.fr/

Plus en détail

OFFRE GLOBALE DE SERVICES CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN

OFFRE GLOBALE DE SERVICES CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN OFFRE GLOBALE DE SERVICES CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN Document présenté à l Assemblée Générale du lundi 10 décembre 2012 Formation Initiale par Apprentissage Parcours de Formation Préparer

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

Ce qu il faut savoir en 20 points

Ce qu il faut savoir en 20 points Ce qu il faut savoir en 20 points 1. Comptabilité allégée : o registre des ventes : les obligations comptables des autoentrepreneurs sont réduites. Ils peuvent simplement tenir un livre chronologique mentionnant

Plus en détail

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités)

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) A réception : - du mandat ci-dessous signé, accompagné d un chèque de 118,00 s il s agit d un premier contrat ou 60,00

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

Service Apprentissage

Service Apprentissage LES DEMARCHES A ACCOMPLIR POUR CONCLURE UN CONTRAT D APPRENTISSAGE Établir sous 48 h la déclaration unique à l embauche auprès de l Urssaf (www.due.urssaf.fr ou www.net-entreprises.fr) Prendre rendez-vous

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM Le point sur SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte»

Plus en détail

Réussir sa création d entreprise

Réussir sa création d entreprise Chambre des Experts Comptables du Cœur d Hérault Réussir sa création d entreprise Les conseils de l expert-comptable Support téléchargeable sur : www.cecch.fr CSOEC 2012 Comité Création d Entreprise La

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition septembre 2014

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition septembre 2014 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L auto-entrepreneur Édition septembre 2014 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires?

Plus en détail

LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015

LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015 LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015 OBJET Le dispositif ENVOL est destiné aux personnes résidant en Champagne-Ardenne, désireuses de créer leur propre emploi par la

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEUR EXERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE

AUTO ENTREPRENEUR EXERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE AUTO ENTREPRENEUR EERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE Pour s informer sur les modalités de fonctionnement du régime de l auto entrepreneur, la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Rhône propose au sein

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2 CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE VAUCLUSE HOTEL DE L ESPINE 35 RUE JOSEPH VERNET BP 40208 84009 AVIGNON CEDEX 1 MARCHE PUBLIC DE SERVICE Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE)

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) 20/03/2015 Les créateurs d entreprise peuvent sous certaines conditions énumérées ci-dessous et sous réserve de l acceptation de leur

Plus en détail

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre l auto entrepreneur bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre Hervé NOVELLI Secrétaire d Etat chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de

Plus en détail

Pour l inscription d une société aux documents précédents s ajoutent les statuts et le journal d annonces légales.

Pour l inscription d une société aux documents précédents s ajoutent les statuts et le journal d annonces légales. L affiliation à la MSA Les contacts nécessaires avant toute création d entreprise Il est nécessaire de prendre contact avec la MSA, au moins trois mois avant toute installation pour y récupérer, la demande

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Entreprises La réforme de l apprentissage L ACCUEIL DES STAGIAIRES Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr Zoom sur Partenaire des entreprises et du territoire libournais Actualisé le : 15/01/2015 Info juridique : L auto-entrepreneur n existe plus! Depuis la loi Artisanat, commerce et petite entreprise (dite

Plus en détail

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle Animé par : Aurélien DEMAURE Le cadre juridique L entreprise en nom propre L EIRL La société Les critères à retenir Le régime fiscal de l entrepreneur

Plus en détail

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À L AUTO-ENTREPRENEUR, L EIRL ET LES ARTISANS Salon des entrepreneurs de PARIS 5 février 2015 MESURES RELATIVES À L AUTO- ENTREPRENEUR Pour rappel L auto-entrepreneur est

Plus en détail

Info «travailleur indépendant»

Info «travailleur indépendant» Info «travailleur indépendant» Quels sont les avantages et les inconvénients pour une structure (client) de faire appel à un travailleur indépendant? L équipe permanente est forcément limitée en nombre

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION CONTINUE

CATALOGUE FORMATION CONTINUE CATALOGUE FORMATION CONTINUE 3ème trimestre 2014 SOMMAIRE INFORMATIQUE BUREAUTIQUE 4 COMMERCIAL VENTE 5-6 COMPTABILITE GESTION 7-8 JURIDIQUE SECURITE 9 SE FORMER, MODE D EMPLOI 10-12 BULLETIN D INSCRIPTION

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

La gouvernance. Président national Régime Social des Indépendants

La gouvernance. Président national Régime Social des Indépendants La gouvernance Gérard QUEVILLON Président national Régime Social des Indépendants FRANCE Le processus de prise de décision Dominique LIGER Directeur Général Régime Social des Indépendants FRANCE Système

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2012 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2012 2 L auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

pour réussir ensemble

pour réussir ensemble Tout un monde de solutions pour réussir ensemble Devenir Artisan Partager Informer Se former Développer Communiquer Créer Accompagner Transmettre Innover Recruter Evaluer Conseiller 8, boulevard Salvador

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

DÉCLARATION DE CONSTITUTION D UNE SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE RÉSERVÉ AU CFE M G U I D B E F K T

DÉCLARATION DE CONSTITUTION D UNE SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE RÉSERVÉ AU CFE M G U I D B E F K T 1 2 3 7 8 9 12 13 14 15 16 17 18 19 M0 N 11680*02 DÉCLARATION DE CONSTITUTION D UNE SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE RÉSERVÉ AU CFE M G U I D B E F K T SARL, SELARL y compris à associé unique (EURL) sauf

Plus en détail

F.A.Q www.laboiteaservices.com

F.A.Q www.laboiteaservices.com F.A.Q www.laboiteaservices.com Innovation : Une nouvelle façon d acheter un service 1. Généralités... 1 2. Le statut auto-entrepreneur... 4 3. Salarié C.E.S.U... 6 4. Je suis sans emploi... 6 5. Je suis

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel ! Salarié Senior (ou pas) Sécurisez votre parcours professionnel SOMMAIRE Introduction... p 3 Vous souhaitez faire le point sur votre carrière... p 4 Entretien de 2nde partie de carrière... p 5 Bilan de

Plus en détail

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Cerfa FA14 Avant de conclure un contrat d apprentissage, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues dans

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ

DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ P0 Auto-entrepreneur DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ AUTO-ENTREPRENEUR PERSONNE PHYSIQUE M G U I D B E F K T ACTIVITÉ COMMERCIALE, ARTISANALE, LIBÉRALE reçue le 1 bis 6 VOUS NE BÉNÉFICIEZ DE CE RÉGIME

Plus en détail

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels.

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Salariés, demandeurs d emploi, professions libérales et commerçants, intérimaires, et travailleurs

Plus en détail

Immatriculation d une société commerciale au RCS

Immatriculation d une société commerciale au RCS Immatriculation d une société commerciale au RCS Imprimé MO SARL ou MO autres sociétés complété lisiblement et signé en original (Vous pouvez télécharger ces formulaires et leurs notices sur ce lien :

Plus en détail

Guide de création d une entreprise de travail temporaire

Guide de création d une entreprise de travail temporaire Guide de création d une entreprise de travail temporaire I préambule... p.3 II L objet d une entreprise de travail temporaire... p.4 Une définition contractuelle Une définition légale Modèle d objet social

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Un interlocuteur social unique Une protection sociale complète

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

TRAVAILLEURS INDEPENDANTS

TRAVAILLEURS INDEPENDANTS TRAVAILLEURS INDEPENDANTS Questions Réponses sur votre PROTECTION SOCIALE Salon des Entrepreneurs - Paris 4 et 5 février 2015 Principaux statuts juridiques Statut Travailleur indépendant Salarié Régime

Plus en détail

ÉPARGNE SALARIALE Cas de déblocage anticipé

ÉPARGNE SALARIALE Cas de déblocage anticipé ET INSTALLATION D UNE ACTIVITÉ NON SALARIÉE par l épargnant, son conjoint ou la personne qui lui est liée par un PACS ou l un de ses enfants majeurs caractéristiques Le déblocage, total ou partiel, intervient

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2013

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition janvier 2013 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition janvier 2013 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires? p

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 PLAN DE FINANCEMENT DU PROJET FONDS PROPRES = APPORT PERSONNEL CREDIT AIDES FINANCIERES - SUBVENTIONS Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois

Plus en détail

Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées 59 T Chemin Verdale 31240 Saint-Jean Tél : 05.62.22.94.22 Fax : 05.62.22.94.

Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées 59 T Chemin Verdale 31240 Saint-Jean Tél : 05.62.22.94.22 Fax : 05.62.22.94. Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées 59 T Chemin Verdale 31240 Saint-Jean Tél : 05.62.22.94.22 Fax : 05.62.22.94.30 Programme Régional Développement Durable Conception et mise

Plus en détail

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE NOM, Prénom : Activité : Commune : Tél. personnel : Tél. entreprise : E-mail : LE DEMANDEUR NOM, Prénom : Organisme : Téléphone : E-mail : L ACCOMPAGNATEUR

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise

Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise 2 Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entreprise PRÉSENTATION La loi de modernisation de l économie du

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI

CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI D.E.F.A Section Apprentissage : 03.60.127.131 03.60.127.129 apprentissage@cma80.fr Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Somme Cité des Métiers et de l Artisanat

Plus en détail

Réussir sa création d entreprise : les conseils de l expert-comptable

Réussir sa création d entreprise : les conseils de l expert-comptable CSOEC 2015 Comité Création d Entreprise Réussir sa création d entreprise : les conseils de l expert-comptable La création d entreprises en 2014 550 800 entreprises créées en 2014 en France (+2,3% / 2013)

Plus en détail

Services de la Maison de l Emploi. Etapes d un projet. Organismes d accompagnement. Contacts utiles COORDONNEES ET PLAN D ACCES

Services de la Maison de l Emploi. Etapes d un projet. Organismes d accompagnement. Contacts utiles COORDONNEES ET PLAN D ACCES COORDONNEES ET PLAN D ACCES Poste Ste Suzanne Police Centre Ville Petite Hollande Bethoncourt Maison de l Emploi du Pays de Montbéliard 10, avenue du Maréchal De Lattre de Tassigny BP 36315 25206 Montbéliard

Plus en détail

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015 cm- digne.fr REPRENEURS CATALOGUE FORMATIONS 2015 CHEFS D ENTREPRISE, ET EURS A SALARIÉS D EMPLOI CRÉAT ET DEMANDEURS CONJOINTS Édito Le contexte économique actuel a fait évoluer les modes de gestion de

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Management de l Environnement" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 13 octobre 2007 2 2013 / 2014 Groupe Sup

Plus en détail

BACE BDE Expertise Conseils

BACE BDE Expertise Conseils BACE BDE Expertise Conseils Exclusivité BNI B&B Quelques optimisations fiscales pour vos sociétés (PME) avant la fin de l année Décembre 2014 SOMMAIRE 1. Acquisition d œuvre d art 2. Mécénat d entreprise

Plus en détail

l Auto- Entrepreneur

l Auto- Entrepreneur Guide pratique pour l Auto- Entrepreneur 10 fiches thématiques En partenariat avec Edito Le principal atout du statut d auto-entrepreneur réside dans sa simplicité. Néanmoins, il demeure essentiel de gérer

Plus en détail

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Les cumuls avec d autres exonérations La protection sociale

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

CRÉER UNE ENTREPRISE

CRÉER UNE ENTREPRISE CRÉER UNE ENTREPRISE QUELLES SONT LES ACTIVITES QUI RELEVENT DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT? Les professions dans lesquelles sont exercées les activités suivantes font l objet d une inscription

Plus en détail

Guide juridique et fiscal -entrepreneur

Guide juridique et fiscal -entrepreneur Dossiers numériques Guide juridique et fiscal -entrepreneur présentation, analyse et commentaires textes et circulaires administratives formulaires et jurisprudences Francis VARENNES Juriste-Fiscaliste

Plus en détail

formations venez vous former à nos côtés formationsformations 1 er semestre

formations venez vous former à nos côtés formationsformations 1 er semestre mations formations formations formations formations formations or 1 er semestre ma formationsformations venez vous former à nos côtés 0 1 5 soyez là où Vos ClienTs VoUs CHerCHenT! ContaCtez-nous dans le

Plus en détail

Annexe 6 : Modèle de déclaration de candidature à remplir par chaque candidat

Annexe 6 : Modèle de déclaration de candidature à remplir par chaque candidat Annexe 6 : Modèle de déclaration de candidature à remplir par chaque candidat 53 54 Annexe 7 : Modèle de déclaration de candidature à remplir par le candidat tête de liste ou son mandataire 55 56 Annexe

Plus en détail

AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011

AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3161 Convention collective nationale IDCC : 2120. BANQUE AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011 À L ACCORD DU 10 JUIN 2011 RELATIF

Plus en détail

L auto-entrepreneur. D i r e c t i o n d u c o m m e r c e, d e s p r o f e s s i o n s l i b é r a l e s

L auto-entrepreneur. D i r e c t i o n d u c o m m e r c e, d e s p r o f e s s i o n s l i b é r a l e s L auto-entrepreneur D i r e c t i o n d u c o m m e r c e, d e l a r t i s a n a t, d e s s e r v i c e s e t d e s p r o f e s s i o n s l i b é r a l e s 3-5, rue Barbet de Jouy - 75353 Paris 07 SP T

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEUR EXERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE

AUTO ENTREPRENEUR EXERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE AUTO ENTREPRENEUR EXERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE Pour s informer sur les modalités de fonctionnement du régime de l auto entrepreneur, la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Rhône propose au sein

Plus en détail

FORMATIONS CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT 82. catalogue n 1 / 2014. Pôle Formation - CMA 82. 11 rue du Lycée 82000 Montauban

FORMATIONS CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT 82. catalogue n 1 / 2014. Pôle Formation - CMA 82. 11 rue du Lycée 82000 Montauban CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT 82 FORMATIONS catalogue n 1 / 2014 Pôle Formation - CMA 82 11 rue du Lycée 82000 Montauban Tél. 05 63 92 92 22 - Fax. 05 63 63 17 96 1 Pack informatique Portable équipé

Plus en détail

DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE

DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE 1 2 3 9 10 P0 C M B N 176*04 Avez-vous déjà exercé une activité non salariée NOM DE NAISSANCE Pseudonyme Sexe M F Né(e) le Dépt. / Pays Domicile : rés., bât., n, voie, lieu-dit / Pays Forain de rattachement

Plus en détail

Auto-entrepreneur. Pensez à votre protection sociale. (présenté par Alain Rousselet RSI Centre)

Auto-entrepreneur. Pensez à votre protection sociale. (présenté par Alain Rousselet RSI Centre) Auto-entrepreneur Pensez à votre protection sociale (présenté par Alain Rousselet RSI Centre) 1 1. La protection sociale en France 2. Le Régime Social des Indépendants (RSI) 3. L Auto-Entrepreneur 2 La

Plus en détail

TARIFICATION DE PRESTATIONS

TARIFICATION DE PRESTATIONS 15 TARIFICATION DE PRESTATIONS applicables au 15 JUIN 2015 Taux de TVA : 20 % CENTRE DE FORMALITES DES ENTREPRISES Immatriculation au RCS Modification au RCS Radiation au RCS CFENET Carte commerce non

Plus en détail

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1 Le guide de l apprentissage 2014-2015 Page 1 Bienvenue au CFA Sport et Animation Rhône-Alpes Le CFA* Sport et Animation Rhône-Alpes est, depuis 1996, l acteur régional unique de la formation par l apprentissage

Plus en détail

ACCRE et auto-entrepreneur

ACCRE et auto-entrepreneur ACCRE et auto-entrepreneur Il n y a pas incompatibilité entre ACCRE et régime de l autoentrepreneur, mais succession dans le temps de l effet des mesures. L ACCRE consiste en une exonération des charges

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE ÉTUDES INTERCULTURELLES DE LANGUES APPLIQUÉES Licence Pro Rédacteur Technique Master 2 Pro Industrie de la Langue et Traduction Spécialisée Master 2 Pro de Conception Documentation Multilingue et Multimédia

Plus en détail

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS Sommaire 2 SOMMAIRE : DISPOSITIF ACCRE 3 à 6 L ARE ou l ARCE 7 à 9 DISPOSITIF NACRE 10 à 13 FINANCEMENTS

Plus en détail

Secteur géographique des actions Pays du Centre Bretagne

Secteur géographique des actions Pays du Centre Bretagne FICHE ACTION 1 : Mise en accessibilité des locaux recevant du public dans les entreprises artisanales et commerciales Descriptif et méthodologie de mise en œuvre 1 ère phase : Sensibilisation collective

Plus en détail

Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Agence Securex : Bureau comptable :

Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Agence Securex : Bureau comptable : Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Tél. : Fax : E-mail : Siège(s) d exploitation : Activité : Agence Securex : Bureau comptable : Se lancer Procuration Securex guichet d entreprises

Plus en détail

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier PPR P APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR Notre mission : vous apprendre un métier Le Centre de Formation des Apprentis Régional de la Chambre de

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

plus simple unique de 50 e HT par stagiaire et par jour (1) Validation des compétences Transmission des savoirs

plus simple unique de 50 e HT par stagiaire et par jour (1) Validation des compétences Transmission des savoirs PAck 2015 formation spécial entreprises de moins de 50 salariés plus simple plus rapide Participation unique de 50 e HT par stagiaire et par jour (1) (1) Formations financées sur les fonds mutualisés d

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant RSI Ile-de-France Centre 1.12.08 Alhambra L activité et la structure juridique Conditionnent la protection sociale L activité et la structure juridique

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Chapitre 1 L embauche directe En tant que particulier employant du personnel de maison (une femme de ménage, une

Plus en détail