Compte rendu de la réunion du 13 septembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu de la réunion du 13 septembre 2013"

Transcription

1 CLUB Semiconducteurs Compte rendu de la réunion du 13 septembre 2013 Liste des participants (annexe 1) 1 Jean-Luc ESTIENNE - Président du Club Semiconductors - accueille Gilles RIZZO pour sa première participation en qualité de Délégué Général du SITELESC. Il précise que celui-ci est également Délégué Général du GIXEL en attendant la fusion des deux Syndicats à la fin du mois de septembre Le nom de la nouvelle entité n est pas dévoilé aux participants. Gilles RIZZO fera au cours de la présente réunion, un point sur la situation actuelle de cette fusion et en présentera les points clés. 2 Muriel PARTOUCHE, nouvellement venue, est également présentée par le Président. Elle représentera la société NXP Semiconductors France (en alternance avec Anne VERNAY et Hakim ELBARODI). Les participants lui souhaitent la bienvenue. 3 Enfin et avant d aborder l Agenda, Jean-Luc ESTIENNE rappelle aux personnes présentes qu il avait été décidé lors de la réunion précédente, de ne plus fournir de documents «papiers» aux participants sachant qu ils recevraient la veille, les fichiers provisoires y afférents. Bien que cet acte n est pas été réalisé pour ce jour, la décision est prise pour l avenir de mettre en place ce nouveau mode de fonctionnement. Pour ce faire, il convient bien évidemment que Noëlle FALLER soit en possession de toutes les données en temps utiles. 1. Agenda Jean-Luc ESTIENNE fait une présentation de l agenda, lequel est approuvé par les participants. 2. Approbation du compte rendu de la réunion du 24 mai 2013 Le compte rendu est approuvé à l unanimité par les participants. 1

2 3. Situation du rapprochement GIXEL/SITELESC (mise en place de la nouvelle entité, actions, chronologie, etc.) Au cours des AGEs du 11 juillet 2013, le SITELESC et le GIXEL ont validé le principe de fusion des deux syndicats professionnels. Celle-ci sera rendue effective par le vote des adhérents lors de l Assemblée Générale Constitutive du 27 septembre Cette Assemblée Générale sera également l occasion d élire le Président du futur Syndicat ainsi que son Comité Directeur. Enfin, il sera révélé le nom du futur groupement, suivi d un communiqué de presse. Le nouveau Comité Directeur se réunira dans les prochaines semaines et définira les grands axes prioritaires pour les adhérents ainsi que le budget Une information régulière de la vie du groupement sera mise en place dans la continuité des actions de communication en vigueur au SITELESC et au GIXEL (newsletter et web en particulier). 4. Rappel des règles concernant les échanges d Informations et de Statistiques Jean-Luc ESTIENNE rappelle point par point les règles de conduite et d organisation à respecter lors de chaque enquête et réunion. Il est remis aux participants une feuille récapitulative. Il rappelle également que les membres du CLUB peuvent obtenir des informations complémentaires en consultant le document de la FIEEC «Droit de la Concurrence et Organisations Professionnelles» contacter Noëlle FALLER 5. Présentation des résultats Mondiaux du Semiconducteur Jean-Luc ESTIENNE fait une présentation du marché de l industrie du semiconducteur au niveau mondial, selon les sources du WSTS, à fin juillet A fin juillet 2013, le TAM mondial sur la totalité des régions affiche + 5,1 % sur la période 3/12 (3 derniers mois sur la même période 12 mois auparavant) et +1,3 % sur la période 12/12 (12 derniers mois sur la même période 12 mois auparavant. Exprimé en dollar, le marché mondial du semiconducteur affiche pour le mois de juillet 2013, un montant de 25,52 Mds$, réparti par région de la façon suivante : Europe USA Japon Asia Pacifique : 2,85 Mds$ : 5,02 Mds$ : 2,93 Mds$ : 14,73 Mds$ dont 7,7 Mds$ pour la Chine Par région à fin juillet 2013 EUROPE : Courbe 3/12 : + 1,1 % et Courbe 12/12 : - 3,1 % USA : Courbe 3/12 : + 21,5 % et Courbe 12/12 : + 7,1 % ASIA/PAC. : Courbe 3/12 : + 7,2 % et Courbe 12/12 : +4,6 % JAPON : Courbe 3/12 : - 18,6 % et Courbe 12/12 : - 14,8 % 2

3 Par rapport au mois de juin 2013, les ventes séquentielles ont augmenté dans toutes les régions du monde, soit + 7,9 % (Japon), + 5,4% (USA), + 1,4% (Asie Pacifique) et + 0,3% (Europe). Les croissances sont donc légèrement en hausse depuis 2 voire 3 trimestres. Par segment de marché,. Consumer : beaucoup de fluctuation mais le marché reste assez flat. L augmentation des volumes est compensée par la baisse des prix.. Wireless : progression du marché grâces aux tablettes, smartphones, etc.. Computer : chute du marché sans surprise puisqu il concerne les PC.. Wireline : légère croissance due aux investissements réalisés pour les infrastructures.. Automotive : le marché est resté relativement plat et ce, grâce notamment à l augmentation des systèmes d infodivertissement automobiles et autres systèmes embarqués, contre balançant les baisses de production.. IC Card : le marché se porte plutôt bien sur le long terme du fait des nombreuses applications à venir, de la carte à puce (NFC, carte bancaire, passeport sécurité, etc.). Même si la demande a tendance à baisser, elle n est pas négative et il convient également de noter que ce marché peut être sujet à des fluctuations selon les enregistrements de commandes. Pour ce qui concerne plus particulièrement l Europe, à fin juillet 2013, l analyse par segments de marché montre que les ventes de circuits pour applications spécifiques ont augmenté de + 2% en raison de la croissance dans les marchés grand public, informatique, communication sans fil et infodivertissement automobile Cf. fichier joint - «J-L-Estienne-Mkt Indicators WSTS July 13.pdf» 6. Analyse des résultats du Club Semiconducteur pour le 2ème trimestre Résultats du Billing/Booking pour le 2ème trimestre 2013 en France Pour ce deuxième trimestre 2013, le Book to Bill affiche un taux positif de 1,01%. Idem 2Q12, mais en baisse par rapport au 1Q13 (1,07). Les Facturations OEM par familles de produits sont en hausse sur la période 2Q13 vs 1Q13 de + 8,5 % en euro (191,7 M ) et également en dollar (250,1 M$) avec + 7,3 %. Les MOS Logic affichent une augmentation de + 14,9 %, suivis par les MOS Micro (+11,6%). Hormis les Sensors & Actuators et les MOS Memory qui affichent une légère baisse, toutes les autres familles de produits sont en croissance. Les Commandes OEM par familles de produits affichent également un taux positif sur cette même période avec + 3,1 % en euro (194,4 M ) et + 2,0 % en dollar (253,7 M$). Taux /$ 1Q13 : 1,320 Taux /$ 2Q13 : 1,305 3

4 Par segments de marché, cette croissance des Facturations OEM en 2Q13 vs 1Q13 (+8,5% en euro) est tirée par les ventes de Smart Card qui progressent de +15,9%. Pour le canal de vente que représente la Distribution, on enregistre également une augmentation de +5,0% ce trimestre TAM France Avec un total de 442,9 M, le second trimestre 2013 affiche une hausse conséquente de + 9,7 % par rapport au trimestre précédent et de + 2,2 % par rapport à 2Q Répartition par segments et canal de vente sur le second trimestre 2013 : Grand public et Informatique : 3,5 % Automobile : 25,1 % Télécommunications: 1,2 % Encarteurs : 26,2 % Industriel & Milaero : 17,7 % Distribution : 26,3 % Il convient de noter les points suivants : Il est constaté la continuité d une très forte évolution sur les MOS Micro en termes de produit et les Smart Card en termes de segment. Ainsi que cela avait déjà été fait au premier trimestre 2013, les chiffres déclarés en 2Q13 ont été vérifiés auprès des membres du CLUB, et validés par ceux-ci. En conséquence et après discussion sur les acteurs réellement présents sur le marché des puces pour encarteurs en France, les participants décident d un commun accord de passer le taux de représentativité des Smart Card à 65 % (contre 48 %) pour toute l année Les chiffres indiqués ci-dessus (6-2-1.Répartition par segments et canal de vente sur le second trimestre 2013) prennent en compte cette modification. Pour ce qui concerne le segment global «Industriel-Mil-aero» et suite à la demande effectuée par les participants à la dernière réunion du mois de mai 2013, un onglet dénommé «Industriel-Milaero» est désormais inclus dans le fichier trimestriel du Club. Pour ce deuxième trimestre de l année, il est constaté un nombre identique vs 1Q13 de : - sociétés pouvant effectuer un split (5), - sociétés ne déclarant que sur l Industriel (5), - sociétés ne pouvant effectuer de split (2). Le taux de pourcentage du total Milaero «seul» sur le total Industriel-Milaero des 5 déclarants, est de 63,5 % (10,33 M ) en 2Q13 contre 42,0% (4,22 M ) en 1Q13. Il est demandé à Noëlle FALLER d inclure dans la présentation, les données chiffrées pour l Industriel/Milaero ainsi que pour le Milaero «pur» et ce, depuis le 1Q12 afin de visualiser au mieux la représentativité du Club dans cette part de segment de marché, lequel pèse plus désormais que le Grand Public et Informatique. En effet et ainsi que les participants le rappellent, le Mil-aero fait l objet d une forte croissance dans le domaine du spatial et de l aviation civile (Airbus, Thalès, etc.). Pour exemple, à l occasion du Salon aéronautique du Bourget 2013, Airbus a enregistré un total de 466 commandes et engagements d achat d une valeur totale estimée à près de 68 Mds$. A noter également que cette industrie est très présente en Europe (France et Angleterre). 4

5 Ce sujet sera de nouveau évoqué lors de la présente réunion via l intervention de Alain ROUGIER (société RAKON) qui fera une présentation des activités principales, des chiffres clés et de l importance de l électronique dans le secteur du Milaero Cf. «Paragraphe 11- Intervention de Monsieur Alain ROUGIER» Cf. fichier joint - «2Q13 (nf ).xlsx» 7. Synthèse de l enquête portant sur l intégration du chiffre d affaires Tunisien dans la déclaration France OEM La question de l intégration des chiffres afférents à la Tunisie dans la déclaration trimestrielle est un sujet récurent au sein du Club Semiconducteurs. Cependant et jusqu à présent, il était convenu d inclure les chiffres d affaires réalisés dans ce pays bien qu il soit précisé à chaque envoi de questionnaire, de respecter la notion du «ship to/bill to France». Lors de la dernière réunion du mois de mai 2013, une nouvelle demande quant à une non insertion des chiffres Tunisiens, avait été évoquée et il avait alors été décidé de lancer une enquête afin que chacun des membres du CLUB Semiconducteurs précise sa part de déclaration en Tunisie (ou non) et ce, sur les quatre trimestres 2012 et le premier semestre Un questionnaire avait été transmis à tous les membres du Club. Les informations reçues et compilées ont permis de présenter une synthèse jointe en annexe, dont il ressort les points principaux suivants : - Par ligne de segment et depuis le 1Q12, 5 sociétés reportent leurs chiffres Tunisiens dans leurs déclarations trimestrielles les marchés impactés sont les Computer/Consumer, l Automobile et l Industriel. - Par ligne de segment et depuis le 1Q12, 3 sociétés ne reportent pas leurs chiffres Tunisiens dans leurs déclarations trimestrielles les marchés impactés sont les Computer/Consumer, et l Industriel. Après discussion et afin de mieux mesurer le TAM France, les participants décident d extraire les ventes réalisées en Tunisie (déclarées depuis le premier trimestre 2012 ainsi que celles à venir). Ces dernières feront l objet d une ligne particulière afin de mieux les appréhender dès le prochain trimestre. En conséquence, un nouveau fichier ainsi qu un nouveau questionnaire seront mis en place pour la réunion du Club Semiconducteurs du mois de novembre 2013 Actions : Jean-Luc ESTIENNE et Noëlle FALLER Cf. slide joint «Synthèse C.A. TUNISIE pptx» 8. Synthèse de l enquête «Global Trade Compliance» Compte tenu, d une part du peu de réponses obtenues (6/14) dont 2 réponses détaillées et, d autre part, du grand nombre de sujets traités jusqu à ce stade de la réunion, il s avère impossible de présenter une synthèse réaliste. Il est donc décidé de contacter les sociétés n ayant pas eu le temps de répondre à cette enquête et demander à celles qui y ont participé de façon succincte si elles en ont la possibilité de compléter leur fichier pour la prochaine réunion du Club Semiconducteurs qui se tiendra au mois de novembre 2013 Action Noëlle FALLER. 5

6 9/10. Conjoncture/Tendances générales du marché en vue de la préparation du Communiqué de presse du 2Q13 Vous trouverez en annexe, le fichier reprenant le texte du Communiqué de Presse ainsi que les graphiques y afférents, diffusés à tous les adhérents. Cf. fichier joint - «CPresse 2T2013.doc» Cf. fichier joint - «ComPresse_2 Trim13_Graphiques.pptx» 11. Intervention de Monsieur Alain ROUGIER Directeur Général chez RAKON portant sur le Mil-aero (activités principales, chiffres clés, importance de l électronique dans ce secteur, etc.) Alain ROUGIER est Directeur Général de la société RAKON, fournisseur leader en oscillateurs sur de nombreux marchés comme le consumer, l automobile, les télécoms, la défense et le spatial. C est sur ces deux derniers segments qu il intervient notamment du fait de son titre de Président du Groupe de Travail Mil-aero mis en place par le GIXEL, et dont les membres du SITELESC sont cordialement invités à rejoindre. Les points suivants sont évoqués : Le marché du Mil-aero est composé par l Avionique, la Défense et le Spatial, lequel représente un chiffre d affaires de l ordre de 70 B$ avec une croissance annuelle ( ) de l ordre de 3,5%. Sa répartition est la suivante : USA (59%), EUROPE (22%) et ASIE (19%). Il convient également de noter que sur les 15 sociétés ayant des revenus supérieurs à 10 B$, 6 sont européennes, 2 sont «totalement» françaises (THALES, SAFRAN) et 1 partiellement (EADS). Le marché de la Défense représentait à lui seul en 2011, un chiffre d affaires mondial de l ordre de B, avec des budgets importants notamment pour les USA (41,9%) ; la France se classant quant à elle, en 5 ème position (3,8%). Même s il est constaté une croissance du fait des différents conflits et des programmes militaires (dromes), celle-ci reste désormais limitée. Le marché du Spatial dans le développement de ses innovations, est largement financé par les Gouvernements, à hauteur de 290 B$. Pour ce qui concerne plus particulièrement la France, celle-ci se place en 8 ème position. Les principaux acteurs du Spatial ont des commandes jusqu en 2016 pour un montant de 65,5 B$. Parmi ceux-ci, les européens ne sont pas en reste avec notamment les sociétés ASTRIUM, THALES et ALENIA SPACE (9,78 B$). Le marché de l Avionique bénéficie d une croissance liée non seulement au trafic «passagers» mais également au fret. Ainsi pour les avions de grandes lignes, des commandes d appareils sont prévues jusqu en 2019 (3 000 unités Airbus et Boeing). Quant à la part des composants électroniques dans la réalisation d un avion, celle-ci s élève à 15 % soit, 95 B$ sur 653 B$. Le sujet est riche de nombreux domaines. Il est de plus en plus d actualités au sein du SITELESC pour ce qui concerne le Mil-aero. Nous vous proposons donc de contacter directement Alain ROUGIER si vous souhaitez obtenir des informations complémentaires. Pour ce faire, celui-ci nous a communiqué son adresse Cf. fichier joint - «Marché AEROSPACE DEFENSE Présentation au SITELESC (RAKON) 13 septembre 2013».pdf 6

7 12. Date de la prochaine réunion et choix d un intervenant/thème La prochaine réunion des membres du Club Semiconducteurs se tiendra à l Espace Hamelin, le VENDREDI 22 NOVEMBRE h 00 Le thème pour l intervention de la prochaine réunion n ayant pas été défini, une information vous sera fournie ultérieurement sur le sujet. 7

8 (Annexe 1) Participants à la réunion du vendredi 13 septembre 2013 CLUB Semiconducteurs M BOIS Jean-René UMS M CESBRON Jacques ALTERA M ESTIENNE Jean-Luc STMICROELECTRONICS Mme FALLER Noëlle SITELESC M GOUVERNEL Thierry E2V Semiconductors M HENNEQUIN Nicolas RENESAS ELECTRONICS Europe M LEVENT Patrice ON SEMICONDUCTOR Mme PARTOUCHE Muriel NXP Semiconductors France M PIN Claude INTEL Corporation sas M PIVER Pierre ATMEL M RIBOT Pascal STMICROELECTRONICS M RIZZO Gilles SITELESC M ROUGIER Alain RAKON M TOULEMONDE Andy INFINEON Technologies M VENAULT Jean-Pierre INFINEON Technologies --- 8

GROUPE DE TRAVAIL MIL AEROSPACE. COMPTE RENDU 7 éme Réunion du 13/02/2014 A l Espace Hamelin Paris 16ème

GROUPE DE TRAVAIL MIL AEROSPACE. COMPTE RENDU 7 éme Réunion du 13/02/2014 A l Espace Hamelin Paris 16ème AR-V1 GROUPE DE TRAVAIL MIL AEROSPACE COMPTE RENDU 7 éme Réunion du 13/02/2014 A l Espace Hamelin Paris 16ème La réunion s est tenue à 14h sous la Présidence d Alain ROUGIER (RAKON) avec l ordre du jour

Plus en détail

Fiche COMPOSANTS ELECTRONIQUES

Fiche COMPOSANTS ELECTRONIQUES Fiche COMPOSANTS ELECTRONIQUES 1. Etat des lieux de la filière Définition La filière composants électroniques inclut en France les composants et cartes à puces (29 000 emplois), la sous-traitance d assemblage

Plus en détail

SOUS-GROUPE DE TRAVAIL SGT BIZDEV (SGT 1&2) DU GT MIL AEROSPACE. COMPTE RENDU 8 ème Réunion du 29 Octobre 2014 A l Espace Hamelin Paris 16ème

SOUS-GROUPE DE TRAVAIL SGT BIZDEV (SGT 1&2) DU GT MIL AEROSPACE. COMPTE RENDU 8 ème Réunion du 29 Octobre 2014 A l Espace Hamelin Paris 16ème AR-V1 SOUS-GROUPE DE TRAVAIL SGT BIZDEV (SGT 1&2) DU GT MIL AEROSPACE COMPTE RENDU 8 ème Réunion du 29 Octobre 2014 A l Espace Hamelin Paris 16ème La réunion s est tenue sous la Présidence de M. Alain

Plus en détail

PRÉLIMINAIRES 12-08.01 VÉRIFICATION DES PRÉSENCES

PRÉLIMINAIRES 12-08.01 VÉRIFICATION DES PRÉSENCES PROCÈS-VERBAL de la huitième (12-08) assemblée régulière du Conseil d administration du Collège de Rimouski tenue le mardi 27 novembre 2012, à 17 h, au local G-130 du Cégep de Rimouski. 1 PRÉLIMINAIRES

Plus en détail

Paris, 2 décembre 2014

Paris, 2 décembre 2014 Paris, 2 décembre 2014 1 Au nom de tous nos adhérents, Bienvenue! 2 Le mot du Président La Distribution 2014-2020 Le Marché Les Enjeux 2014-2020 Le SPDEI Pascal Fernandez 3 19èmes Trophée du SPDEI 2 décembre

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire Sommaire 1. Communiqué de Presse : SNR dans la lignée du Nobel de Physique 2007 2. Présentation de SNR ROULEMENTS 3. Les 3 générations de capteurs : le projet CAMEL 4. Un partenariat réussi entre l Université

Plus en détail

Résultats annuels 2013

Résultats annuels 2013 Activité iié et Résultats annuels 2013 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 26 février 2014 SOMMAIRE ALTEN, leader européen sur le

Plus en détail

Eads : c est le moment de se Bourget!

Eads : c est le moment de se Bourget! Christophe Quarante + 33 1 42 21 59 99 christophe.quarante@natexisblr.fr 15 juin 2007 Eads : c est le moment de se Bourget! Acheter, FV : 28 Important: Les éventuels conflits d intérets et les avertissements

Plus en détail

lancent la Chaire SIRIUS :

lancent la Chaire SIRIUS : COMMUNIQUE DE PRESSE Toulouse, le 21 octobre 2013 Le CNES, Astrium, Thales Alenia Space, Toulouse Business School, & l Université Toulouse I Capitole, lancent la Chaire SIRIUS : La première Chaire internationale

Plus en détail

E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL

E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL Bill Pattinson Division de la politique de l information, de l informatique et de la communication

Plus en détail

L électronique en France Mutations et évolutions des besoins en emplois et en compétences

L électronique en France Mutations et évolutions des besoins en emplois et en compétences L électronique en France Mutations et évolutions des besoins en emplois et en compétences Synthèse - Juin 2014 a bataille au sein de l écosystème numérique se L joue à l échelle mondiale au sein d une

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

DELFINGEN INDUSTRY. Société Anonyme au capital de 3 117 283,48 Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) 354 013 575 R.C.S.

DELFINGEN INDUSTRY. Société Anonyme au capital de 3 117 283,48 Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) 354 013 575 R.C.S. DELFINGEN INDUSTRY Société Anonyme au capital de 3 117 283,48 Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) 354 013 575 R.C.S. Besançon RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE

Plus en détail

Ville de Talant http://www.ville-talant.fr

Ville de Talant http://www.ville-talant.fr Ville de Talant http://www.ville-talant.fr COMPTE RENDU PROVISOIRE DU CONSEIL MUNICIPAL D U 2 3 m a r s 2 0 0 9 PRESENTS : Gilbert MENUT, Christiane COLOMBET, Fabian RUINET, Edith BALESTRO, Michel FALIZE,

Plus en détail

COMMUNICATION FINANCIÈRE DU 19 MAI 2014

COMMUNICATION FINANCIÈRE DU 19 MAI 2014 COMMUNICATION FINANCIÈRE DU 19 MAI 2014 Plan A. Présentation du groupe B. Les indicateurs opérationnels audités de l exercice 2013 C. Les liens entre TELNET et Syphax Airlines D. TELNET INNOVATION LABS

Plus en détail

Assemblée Générale de l Association DEMAIN

Assemblée Générale de l Association DEMAIN de l 24 JUIN 2013 PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE du 24 juin 2013 L assemblée Générale Ordinaire, convoquée régulièrement pour entendre les résultats de l activité et examiner les comptes

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE L APEB DU 3 AVRIL 2014 A 14H AU CABINET ALLEN & OVERY 52 AVENUE HOCHE 75008 PARIS

PROCES-VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE L APEB DU 3 AVRIL 2014 A 14H AU CABINET ALLEN & OVERY 52 AVENUE HOCHE 75008 PARIS PROCES-VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE L APEB DU 3 AVRIL 2014 A 14H AU CABINET ALLEN & OVERY 52 AVENUE HOCHE 75008 PARIS 1 Les membres adhérents présents et représentés ayant émargé la feuille

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Formulaire ASSURANCE. Exercice 2011 SUR LES RÈGLES DE PROTECTION DE LA CLIENTÈLE

NOTICE EXPLICATIVE. Formulaire ASSURANCE. Exercice 2011 SUR LES RÈGLES DE PROTECTION DE LA CLIENTÈLE RAPPORT DE CONTRÔLE INTERNE ANNEXE RELATIVE A L APPLICATION DES RÈGLES DE PROTECTION DE LA CLIENTÈLE NOTICE EXPLICATIVE Formulaire ASSURANCE Exercice 2011 TRANSMISSION DE L ANNEXE AU RAPPORT DE CONTRÔLE

Plus en détail

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Semaine du 20/04/2015 au 24/04/2015 Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Sur le plan international - Etats-Unis : Croissance de 2,7% attendue Sur le plan national -

Plus en détail

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Nanterre, le 24 juillet 2015 Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Chiffre d affaires total en hausse de 12,6% à 10,51 milliards d euros

Plus en détail

Actionnaires. Lettre d information. 32,6 Md. 1 Md 78,90. Rencontre avec Gilles Benoist, Directeur général. Chiffres clés au 31/12/2009

Actionnaires. Lettre d information. 32,6 Md. 1 Md 78,90. Rencontre avec Gilles Benoist, Directeur général. Chiffres clés au 31/12/2009 Numéro 42 Avril 2010 Lettre d information Actionnaires Rencontre avec Gilles Benoist, Directeur général Grâce à l ensemble de nos partenaires, nous avons développé l activité sur toutes les zones où nous

Plus en détail

La publication, au second

La publication, au second Les entreprises industrielles françaises de plus en plus impliquées dans les NTIC Malgré l adoption accélérée des différents outils des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC)

Plus en détail

GFIE (Groupement des Fournisseurs de l Industrie Electronique)

GFIE (Groupement des Fournisseurs de l Industrie Electronique) GFIE (Groupement des Fournisseurs de l Industrie Electronique) 13 Rue Hamelin 75783 PARIS CEDEX 16 COMPTES ANNUELS AU 31/12/2006 1 / 10 GFIE RESULTATS FINANCIERS Messieurs, J ai l honneur de vous rendre

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012

Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012 Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012 Juin 2012 Sextant Expertise 27, Boulevard des Italiens 75002 Paris Tél. : 01 40 26 47 38 www.sextant-expertise.fr Société inscrite à l ordre des

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 12-25 en date du 20/11/2012. Elle peut être obtenue gratuitement auprès de la

Plus en détail

STATUTS. Swissstream (Association suisse des prestataires de services de streaming)

STATUTS. Swissstream (Association suisse des prestataires de services de streaming) Statuts Swissstream du 8 mars 2007 STATUTS Swissstream (Association suisse des prestataires de services de streaming) 1. Nom et siège Article premier Sous le nom «Swissstream», il est créé une association

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 :

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 : 11.05 Valeo : résultat net de 365 millions d euros en 2010, soit 3,8 % du chiffre d affaires ; performance opérationnelle en avance sur le plan stratégique présenté en mars 2010 Au second semestre 2010

Plus en détail

SYNDICAT DE COPROPRIETE AP4 RESIDENCE AL ANDALUS PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 17 JUIN 2012

SYNDICAT DE COPROPRIETE AP4 RESIDENCE AL ANDALUS PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 17 JUIN 2012 SYNDICAT DE COPROPRIETE AP4 RESIDENCE AL ANDALUS PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 17 JUIN 2012 L an deux mille douze, et le Dimanche 17 Juin à 10H, les propriétaires de la résidence AP4

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005 La Fondation d entreprise EADS La fondation d entreprise créée par EADS est conçue comme une

Plus en détail

DU COMITE SYNDICAL DU PAYS RISLE-CHARENTONNE VENDREDI 10 MARS 2006 A 17H15 Communauté de Communes de Bernay

DU COMITE SYNDICAL DU PAYS RISLE-CHARENTONNE VENDREDI 10 MARS 2006 A 17H15 Communauté de Communes de Bernay PROCES VERBAL DU COMITE SYNDICAL DU PAYS RISLE-CHARENTONNE VENDREDI 10 MARS 2006 A 17H15 Communauté de Communes de Bernay Etaient présents : Monsieur André ANTHIERENS, Monsieur Christian BAISSE, Monsieur

Plus en détail

La ventilation des adhérents de notre Association peut se résumer ainsi en 2014 par rapport à l'exercice 2013 (de mai à mai) :

La ventilation des adhérents de notre Association peut se résumer ainsi en 2014 par rapport à l'exercice 2013 (de mai à mai) : 22 rue Robert 69458 LYON CEDEX 06 Tél. : 04 72 83 61 30 Fax : 04 72 83 61 33 E-mail : aplrl@aplrl.asso.fr Madame, Monsieur, Nous vous prions de trouver ci-dessous, le Rapport Moral prévu par l'article

Plus en détail

COMMISSION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE L OCEAN INDIEN

COMMISSION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE L OCEAN INDIEN COMMISSION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE L OCEAN INDIEN COMMISSION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE L OCEAN INDIEN Procès verbal n 47 Comité des experts 07 et 08 décembre 2009 Djibouti Palace Kempinski

Plus en détail

Market Research Aerospace

Market Research Aerospace Market Research Aerospace Août 2014 L ETAT DU MARCHE 1. Le marché d assurance des compagnies aériennes historiquement bas Primes brutes encaissées par année civile (en milliards $) 8 7 Corps et RC War

Plus en détail

Sodexo Card. Guide pratique pour la Sodexo Card. Mode d emploi et conseils pour une utilisation en toute sécurité

Sodexo Card. Guide pratique pour la Sodexo Card. Mode d emploi et conseils pour une utilisation en toute sécurité Sodexo Card Guide pratique pour la Sodexo Card Mode d emploi et conseils pour une utilisation en toute sécurité Table des matières Bienvenue, La Sodexo Card c est facile, tout simplement 1. La Sodexo Card

Plus en détail

4- Les procédures et autres démarches

4- Les procédures et autres démarches 4- Les procédures et autres démarches 4.1- Le visa De manière générale, si vous partez moins de 3 mois au Japon, vous n avez pas besoin de visa. En effet, les ressortissants de l Union Européenne obtiennent

Plus en détail

Avancées de la normalisation de la communication sans contact dans les systèmes billettiques

Avancées de la normalisation de la communication sans contact dans les systèmes billettiques Avancées de la normalisation de la communication sans contact dans les systèmes billettiques Jean-Philippe AMIEL, directeur de Nextendis Expert billettique auprès du GART et de la CN03 Nextendis 2015 -Journées

Plus en détail

QUATRE-VINGT-DIXIÈME SESSION

QUATRE-VINGT-DIXIÈME SESSION Original: anglais 20 octobre 2005 QUATRE-VINGT-DIXIÈME SESSION RÉGIME DE SÉCURITÉ SOCIALE DE L OIM Amendement au Statut du personnel pour les fonctionnaires et les employés Page 1 RÉGIME DE SÉCURITÉ SOCIALE

Plus en détail

REUNION DU BUREAU DE LA L.N.B. le 13 octobre 2003. Compte-Rendu

REUNION DU BUREAU DE LA L.N.B. le 13 octobre 2003. Compte-Rendu REUNION DU BUREAU DE LA L.N.B. le 13 octobre 2003 Présents : M. LE GOFF, Président M. DESFOUX, Vice-Président Participation en conférence téléphonique : M. SEILLANT, Vice-Président M. PRUSS, Vice-Président

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE LA SEANCE

CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE LA SEANCE CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE LA SEANCE Du 20 mai 2008 Date de la convocation : le 13 mai 2008 Etaient présents : MM BARRAL ; MIRABEL ; MORIN ; Mme RIONDET ; MM CHOPPIN ; BUDYNEK ; FAUCON ; Mmes BARRAL

Plus en détail

Développement du numérique LA REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE POSITION DE LA FIEEC

Développement du numérique LA REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE POSITION DE LA FIEEC Développement du numérique LA REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE POSITION DE LA FIEEC Novembre 2012 La FIEEC est une Fédération de l'industrie qui rassemble 29 syndicats professionnels dans les secteurs de

Plus en détail

Service Economie du SNE. Economie du livre. Repères statistiques 2011 et tendances 2012. Mars 2013

Service Economie du SNE. Economie du livre. Repères statistiques 2011 et tendances 2012. Mars 2013 Economie du livre Repères statistiques 2011 et tendances 2012 Mars 2013 0 Sommaire 1 Marché de l'édition en 2011 Un marché de l'édition stable Dynamisme de la production éditoriale Des relais de croissance

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES Présences Absences Employés Marcel Paul Raymond (président), Robert Bissonnette

Plus en détail

SWISS limite les pertes à 200 millions de CHF au premier trimestre

SWISS limite les pertes à 200 millions de CHF au premier trimestre Communiqué de presse 27 mai 2003 SWISS limite les pertes à 200 millions de CHF au premier trimestre La compagnie aérienne SWISS a réalisé un chiffre d affaires de 1 044 milliards de francs suisses au cours

Plus en détail

Elle a occupé les autres fonctions suivantes au cours des 5 dernières années :

Elle a occupé les autres fonctions suivantes au cours des 5 dernières années : Barbara DALIBARD (renouvellement de candidature) Madame Barbara Dalibard, née en 1958, de nationalité française, est actuellement Directrice Générale de la branche SNCF Voyages. Elle était auparavant membre

Plus en détail

LETTRE DE CONJONCTURE de la Filière Electronique, Informatique et des Télécommunications

LETTRE DE CONJONCTURE de la Filière Electronique, Informatique et des Télécommunications LETTRE DE CONJONCTURE de la Filière Electronique, Informatique et des Télécommunications Bretagne 2012 Sommaire 1. INTRODUCTION... 3 2. TENDANCES NATIONALES ET INTERNATIONALES... 4 2.1 ETAT DES LIEUX FILIÈRE

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 INTERVENANTS Daniel Wertel, Président de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin François-Marie Grau, Secrétaire Général de la Fédération

Plus en détail

Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage

Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage Guide d utilisation du Système de rapport en ligne de la CMS Préparé par le Secrétariat de la Convention sur la conservation

Plus en détail

Configuration requise

Configuration requise 1 2 Configuration requise Les applications de la gamme 4D v12 requièrent au minimum les configurations suivantes. Windows Mac OS Processeur Pentium IV Intel (R) OS Windows 7, Windows Vista, Windows XP

Plus en détail

Gestion administrative de la prospection

Gestion administrative de la prospection Gestion administrative de la prospection pistes de vente Les "Pistes" permettent de gérer et de suivre tous les contacts initiaux avec un prospect ou un partenaire montrant un intérêt pour les produits

Plus en détail

APPROUVE l acte constitutif du groupement de commandes pour l achat d électricité coordonné par le Syndicat d Energie des Yvelines.

APPROUVE l acte constitutif du groupement de commandes pour l achat d électricité coordonné par le Syndicat d Energie des Yvelines. PROCÈS VERBAL DE LA RÉUNION DU 12 FÉVRIER 2015 - Approbation du procès-verbal de la séance du 20 janvier 2015 - Adhésion au groupement de commande d électricité - Adhésion au groupement de commande pour

Plus en détail

Services ProCare de GM Description des services

Services ProCare de GM Description des services Aperçu des services offerts Chaque site Web bénéficiant du forfait de marketing numérique GM aura droit à des services ProCare visant les objectifs suivants : Respect de la stratégie globale de marketing:

Plus en détail

C N F - Tunis. Manuel du stagiaire. Intitulé de l'atelier : Animer la qualité au quotidien Dans un établissement universitaire 1-2-3 juin 2015

C N F - Tunis. Manuel du stagiaire. Intitulé de l'atelier : Animer la qualité au quotidien Dans un établissement universitaire 1-2-3 juin 2015 C N F - Tunis Manuel du stagiaire Intitulé de l'atelier : Animer la qualité au quotidien Dans un établissement universitaire 1-2-3 juin 2015 Formateur : Pr. Abdellah CHICHI Manuel du STAGIAIRE Page 1 sur

Plus en détail

Dossier de presse. 3 ème édition du Club Handicap & Innovation. 18 juin 2013. «Acteurs du handicap, venons partager nos bonnes pratiques» à Toulouse

Dossier de presse. 3 ème édition du Club Handicap & Innovation. 18 juin 2013. «Acteurs du handicap, venons partager nos bonnes pratiques» à Toulouse à Toulouse 3 ème édition du Club Handicap & Innovation «Acteurs du handicap, venons partager nos bonnes pratiques» Dossier de presse 18 juin 2013 Une initiative de : Sommaire Club Handicap & Innovation

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Sixième édition 1 er trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB. Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011

L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB. Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011 L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011 L usage des newsletters dans les entreprises BtoB Introduction : Notre étude : Le terme «Newsletter» s est banalisé. Beaucoup d entreprises

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011. COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales)

CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011. COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Rognes, le 18 février 2011 COMMUNE DE ROGNES CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011 COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) Etaient

Plus en détail

Qui sommes nous? Que proposons nous? +44 (0) 20 3005 3433 anne-constance.gras@markcomedia.com www.codespromotion.fr

Qui sommes nous? Que proposons nous? +44 (0) 20 3005 3433 anne-constance.gras@markcomedia.com www.codespromotion.fr Qui sommes nous? Que proposons nous? +44 (0) 20 3005 3433 anne-constance.gras@markcomedia.com www.codespromotion.fr Qui sommes-nous? 1,3 millions de pages vues / mois 300 000 visites uniques / mois + 513

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DE SES PROPRES ACTIONS

OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DE SES PROPRES ACTIONS OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DE SES PROPRES ACTIONS présentée par BNP Paribas Crédit Agricole Corporate and Investment Bank HSBC France Rothschild & Cie Banque Société Générale Termes de l Offre : 30 euros

Plus en détail

BULLETIN D ADHESION SLA SL00 SMART LIGHITING ALLIANCE. Association Loi 1901 30, place Antigone, Parc de la BAOU 83 110 SANARY / MER

BULLETIN D ADHESION SLA SL00 SMART LIGHITING ALLIANCE. Association Loi 1901 30, place Antigone, Parc de la BAOU 83 110 SANARY / MER BULLETIN D ADHESION SLA SL00 SMART LIGHITING ALLIANCE Association Loi 1901 30, place Antigone, Parc de la BAOU 83 110 SANARY / MER contact@smartlightingalliance.org www.smartlightingalliance.org [Texte]

Plus en détail

Missions des comités en détail

Missions des comités en détail Missions des comités en détail Missions et attributions des Comités du Conseil Le Conseil d administration a défini dans son règlement intérieur les missions et attributions de ses différents Comités permanents

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. Restreinte UNEP/OzL.Pro/ExCom/40/5 19 juin 2003 FRANÇAIS ORIGINAL: ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Prix de l Innovation Technologique

Prix de l Innovation Technologique 2015 Prix de l Innovation Technologique Air et Espace Aéro-Club de France - Commission Innovation Technologique 6, Rue Galilée - 75116 Paris - Tél : 01 47 23 72 72 - Fax : 01 47 23 50 90 Email : aeroclub@aeroclub.com

Plus en détail

SWISS dégage un résultat opérationnel de 347 millions de francs

SWISS dégage un résultat opérationnel de 347 millions de francs Communiqué de presse Aéroport de Zurich, le 12 mars 2015 Résultat financier de l exercice 2014 SWISS dégage un résultat opérationnel de 347 millions de francs SWISS a légèrement augmenté son produit d

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.3/2015/25 Conseil économique et social Distr. générale 3 décembre 2014 Français Original : anglais Commission de statistique Quarante-sixième session 3-6 mars 2015 Point 16 f) de l ordre

Plus en détail

L unité commerciale X&Y «Fidéliser la clientèle»

L unité commerciale X&Y «Fidéliser la clientèle» Exemple de dossier de PDUC L unité commerciale X&Y «Fidéliser la clientèle» NB1 : Le dossier doit comporter 10 pages : passer en annexes les documents qui prennent trop de place dans le dossier (ex : Etude

Plus en détail

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES Association Internationale Sans But Lucratif STATUTS Approuvé par l Assemblée Générale du 16/06/2015 Dénomination, but et objectif

Plus en détail

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES RAPID est un dispositif de subvention à des projets d innovation duale portés par une entreprise indépendante de moins de 2000 salariés,

Plus en détail

Product Lifecycle Management (PLM) Présentation et démonstration des nouveaux scénarios de conception collaborative dans l'entreprise étendue

Product Lifecycle Management (PLM) Présentation et démonstration des nouveaux scénarios de conception collaborative dans l'entreprise étendue Compétitivité et Innovation des fournisseurs de l'industrie AeroSpatiale et Défense grâce au numérique Réunion de Lancement e-aero Product Lifecycle Management (PLM) Présentation et démonstration des nouveaux

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBERATIONS Séance du 30 septembre 2013

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBERATIONS Séance du 30 septembre 2013 République Française Département de l'yonne Commune de SAINT-PÈRE (89450) EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBERATIONS Séance du 30 septembre 2013 Membres en exercice : 11 Présents : 7 Votants: 9 Secrétaire de

Plus en détail

du marketing digital

du marketing digital 6 e édition Grand Prix stratégies du marketing digital 2014 Présentez vos meilleurs dispositifs et réalisations online et mobile Date limite de remise de vos dossiers : le 17 janvier 2014 Contact : Cécile

Plus en détail

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Paris, le 9 mai 2014 Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas 1. Estimations des résultats

Plus en détail

COMPTE-RENDU REUNION DE SERVICE 19 septembre 2005

COMPTE-RENDU REUNION DE SERVICE 19 septembre 2005 Aujourd hui, les actions qui vont être abordées : Election des Délégués du Personnel ARTT Tour de table Divers COMPTE-RENDU REUNION DE SERVICE 19 septembre 2005 Monsieur REYTER Accueil pour cette première

Plus en détail

Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**)

Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**) Paris, 17 juin 2015 Résultats annuels consolidés 2014-15 (avril 2014 mars 2015) Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**) Au 31 mars 2015, Rémy Cointreau

Plus en détail

Article 1 Objet du compte épargne-temps Article 2 Principe du compte épargne-temps demande de l agent

Article 1 Objet du compte épargne-temps Article 2 Principe du compte épargne-temps demande de l agent D é p a r t e m e n t d u P u y d e D ô m e A r r o n d i s s e m e n t d e R i o m C a n t o n d e M a n z a t MANZAT COMMUNAUTE D2012-40 EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2002 LILS

Conseil d administration Genève, novembre 2002 LILS BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.285/LILS/1 285 e session Conseil d administration Genève, novembre 2002 Commission des questions juridiques et des normes internationales du travail LILS PREMIÈRE QUESTION

Plus en détail

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.2/214/3 Distr. générale 12 février 214 Français Original: russe Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe d

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

DPEA Architecture post-carbone

DPEA Architecture post-carbone 12 avenue Blaise Pascal 77447 Marne la vallée Cedex 2 Contact : Nathalie Guerrois nathalie.guerrois@marnelavallee.archi.fr 01 60 95 84 31 GUIDE PRATIQUE DE MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE DPEA Architecture

Plus en détail

Procès verbal de la séance du conseil d administration. Date : Mardi 27 mars 2012 heure de début : 18 h heure de fin : 19 h 30

Procès verbal de la séance du conseil d administration. Date : Mardi 27 mars 2012 heure de début : 18 h heure de fin : 19 h 30 Établissement : 0352760K Collège de La Mézière Biardel N de séance : 4 35520 LA MEZIERE Procès verbal de la séance du conseil d administration Date : Mardi 27 mars 2012 heure de début : 18 h heure de fin

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Réussir les programmes de transformation des grands acteurs de l aéronautique

Réussir les programmes de transformation des grands acteurs de l aéronautique AEROLINE Réussir les programmes de transformation des grands acteurs de l aéronautique L aéronautique, un marché en mutation Le marché aéronautique doit se transformer pour répondre à d extraordinaires

Plus en détail

Orolia : Résultats 2013 en forte progression

Orolia : Résultats 2013 en forte progression Orolia : Résultats 2013 en forte progression Croissance organique : + 9,7% Résultat d exploitation : + 32,2% Relution des actionnaires de 8,7% par annulation de 8% du capital Paris, le 28 avril 2014 -

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Efficience énergétique et électricité solaire

Efficience énergétique et électricité solaire Efficience énergétique et électricité solaire Pictet-Clean Energy investit dans des entreprises innovantes Juin 2015 Désormais compétitive, la production d énergie solaire croît fortement. Face au réchauffement

Plus en détail

Master Poly Trader. Manuel d utilisateur. Group IV Benoît Perroud Marius Erni Lionel Matthey David Wenger Lotfi Hussami

Master Poly Trader. Manuel d utilisateur. Group IV Benoît Perroud Marius Erni Lionel Matthey David Wenger Lotfi Hussami Master Poly Trader Manuel d utilisateur Group IV Benoît Perroud Marius Erni Lionel Matthey David Wenger Lotfi Hussami MasterPoly Trader est un logiciel réalisé dans le cadre d un projet de génie logiciel.

Plus en détail

Gemalto annonce le dépôt d une offre publique d achat entièrement en numéraire sur Wavecom

Gemalto annonce le dépôt d une offre publique d achat entièrement en numéraire sur Wavecom Gemalto annonce le dépôt d une offre publique d achat entièrement en numéraire sur Wavecom Une acquisition qui permet à Gemalto de se développer sur le marché en croissance du «Machine-to-Machine» (M2M)

Plus en détail

Installation 4D. Configuration requise Installation et activation

Installation 4D. Configuration requise Installation et activation Installation 4D Configuration requise Installation et activation Configuration requise Les applications de la gamme 4D v15 requièrent au minimum les configurations suivantes : Windows OS X Processeur Intel

Plus en détail

Rapport Enquête de Conjoncture 1 er et 2 ème trimestres 2013

Rapport Enquête de Conjoncture 1 er et 2 ème trimestres 2013 Rapport Enquête de Conjoncture 1 er et 2 ème trimestres 15, rue Maréchal Foch 56100 Lorient I Tél 0820 220 440 I Fax 02 97 21 88 85 I Email contact@fymconseil.com I Site www.fymconseil.com SA au capital

Plus en détail

Syndicat des interprètes professionnels (CSQ)

Syndicat des interprètes professionnels (CSQ) Syndicat des interprètes professionnels (CSQ) ASSEMBLÉE GÉNÉRALE Procès-verbal Lundi, le 28 novembre 2011 Cégep du Vieux Montréal Local : A8.53 À 17h00 : Document : SIP, Procès-verbal de l assemblée générale

Plus en détail

GESTION DES CARTES «ACHAT»

GESTION DES CARTES «ACHAT» Page 1/12 Destinataires : Agence Comptable Logistique Contrôle de Gestion Domaine concerné : Thème concerné : Sous thème concerné : Mot-clé : ACHAT, COMPTABILITE, GESTION, BUDGET Organisation de la gestion

Plus en détail

L élaboration de ce dossier a été coordonnée par le Pôle commerce extérieur de la Direction générale du Trésor, avec les contributions des

L élaboration de ce dossier a été coordonnée par le Pôle commerce extérieur de la Direction générale du Trésor, avec les contributions des L élaboration de ce dossier a été coordonnée par le Pôle commerce extérieur de la Direction générale du Trésor, avec les contributions des sous-directions Diagnostic et prévisions, Financement international

Plus en détail

Procès-Verbal Réunion du Bureau de l Association LEX SPORTIVA le 21 Octobre 2014 :

Procès-Verbal Réunion du Bureau de l Association LEX SPORTIVA le 21 Octobre 2014 : Procès-Verbal Réunion du Bureau de l Association LEX SPORTIVA le 21 Octobre 2014 : Membres Présents : Messieurs BARDAUD Thierry, GEORGES Olivier et PILLON Régis. Membre Absent et Excusé : Madame BARDAUD

Plus en détail

Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE

Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE Guide pratique pour les étudiants étrangers souhaitant s'inscrire à l'école nationale supérieure d'architecture de Grenoble, dans le cadre

Plus en détail

locatiolocatio GUIDE D'UTILISATION DE L'APPLICATION WEB LOCATIO Garantie des risques de la location immobilière

locatiolocatio GUIDE D'UTILISATION DE L'APPLICATION WEB LOCATIO Garantie des risques de la location immobilière locatiolocatio GUIDE D'UTILISATION DE L'APPLICATION WEB LOCATIO Garantie des risques de la location immobilière PAGE ACCUEIL GLI SADA LOCATIO La page d accueil vous permet de : visualiser vos coordonnées

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. e-banking

GUIDE D UTILISATION. e-banking GUIDE D UTILISATION e-banking SOMMAIRE Introduction...3 1. Accès au service e-banking...3 2. Première connexion au site e-banking...3 3. Consultation...6 3.1 Solde des Comptes...6 3.2 Recherche d Opérations...8

Plus en détail