QUOTIDIEN RÉPUBLICAIN DU CENTRE Des navires sont en difficultés Les services aériens ont dû être interrompus > *

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUOTIDIEN RÉPUBLICAIN DU CENTRE Des navires sont en difficultés Les services aériens ont dû être interrompus > *"

Transcription

1 * Ü< (? Ü 9? HU V U OUUX O U (7) B -O K (765) K Q : 5 > 7 5 : U QUO ÉUB U È ÉO 2 5 BUUX - - * U O U OU YÉU U H O - -G è * è O O- 57 B è û ê > * O É O O U O H É U VOV è B 2 2 \* è H z è ç 92 Y ( H * > è *: O - ô ) 54 G - 4 è - * O z - B - z - ^77 < U w 45 ê û è * W W ]> U - ê ^- û - $ 25 V è * ç zk k - O? < /* î w ç è ê è Y- O V QU UO è w -Yk ê - H 2 U < è ô BUX U 2 - G 2 * -kz G G5 O ç ô ê H ê B 54 < k - è 49 4 G è è - ù - - ô - B 2 O 2 O / è è ê 7 B 4G 4 _ G z G 4 27 H ( ô ù ( û k z 92G ç k ê 5G z z O ê ù 2 U ê ê 6 - U O U VO ê ç - * è î - 2 î ê ê G Y * \ V - ê <- ( ù - U\ ê? ô è Y è 7 V * - V ê - ç k z } O U w (/ OUG U OH V 2 -*? ê 2 ç - è V ô K Gè ô -ê < 96 k è - è è U * è - ê è z O è ê O ô è Hô- è ê G Y - _ è 2 î <? è ê V ç VO è G V- O (/ è OU G z è è 2 z 2 O O k w - ç : O 2 : û X-HU O H è ô * * k O O W 2292 B 2 è < G B è ù - B [ ç - è - w 7 4 ) ï OU O B 2 B è W U HV - ê ê - H 2 U V ê ê V B - - H B 2 - è - ê ê ( ç H è ô H 7 U ê _ 6 U è ê è * - H è U w-yk 2Ö 6 B 5 è è H H X - V 2 V QUBO BZ B 2 è B OU OU Wz zk V ê - - U O -K [ - - B k kwk H G V - è ê w \ - è ê ê - ( è ) < k 7 B ê ( z k B 2 W k Wz zk 27 Q Gè 2 - ^ V 9 û î kwk ^ ù ^ è B è 2 2 è Z k ( ) Y* *-- è B * * B > * * U * H è B k 2 O z B 2 G > * B ( ) B ê è k * * G w ç 5 ç ê K - W W 6 K W W? : <^ kw (Y- B \ ) z - - HXXBUG K G è 2 ^ 5 - ^ œ* 4 ÿ* ~ * Y U 2 - G è G ê 2 - G ê Ê U O G G VUX OO Hü* # UÇ*

2 OU * X ( ( } ( è ß B è B * - B B U HUU V B GO 2 # G 22 9 B - " è G ê ù è - OG G : - - ê H : ( ) (- - - ) ( ê ) B O- G è 2 è ) ( - B ) ç U è G G -B G ( ) : B U Y î ( ù è ù è : è ( : è ( : è ( î ê G ( O Ï U G è 2 * ù Gè : 4 ç ( 66 ê ê ê 57 B -K ê V V B -K  Q U è H G -U B 2 U W ^ B K œ " - U U Q O O U 2 û k U z Ü U -Q 2 - Q è è - z è ê Q ê > U è 2 - B 7 î 2 è B è U 2 U B G U O B H O k V k U B 2 < G z V è Y 2 9 è H BkUU OUVVBX Q 5 G z V ù 9 ê O U UB U B 2 ù B 9 è : - VO : è z V - (6 9 ) % 2** ï* w- --*<_ * _ / \ _ : U - H ê B V --V ù k 2 ù 2 4 B ç ù 2 ê ù z è -ê è / è V 2 ù B - ç - ê - U ç è 9-9 U 9 45 H : G 45 ç -- z? - ê ç 7 --B ê - V G G ê è G è ç V - - O è - HO V G- ô è ^ ê ôç ( U B U 2 : ) z B B z 27 H () B ù è ô è z G - Hô è ( 2 è * U è ( - ê ù ù B O û ï œ 4 î 6 è è è ç è 5 H : Ü ç ê è - î ç ê 5 5 è Q Bô î ê : ô - œ * / V V è ù B z 6 ù û * - - œ î - - / G è è œ - B œ ô - ù B ç - è O V É ô è - -G ç O 6 OG UO ù V V-G -è B ç H HO U B : K Vû B 2 / - B- è U îîè - k Hô V û B U -G ê - - U ê B - Bz U è^ H - B è è è B -G è œ è ù _ è B è B è - ç B œ Q è è - -G 929 è 9 ç U è : ) U 9-9 ) U ç 9 è è : : - è- è 2 2 H : ô è - G : ô G: V ù è ô : U B 5 > : V z B è : U O è G ô : V UX OYU G U è è è - Q œ ê è ê - - ç ê è 95 W ç ~ z B - : Gû -- Oz- V û^ : K ç-- : äo^bä -w } >?-: V : -G V H9VUË U O V V -V ê V V--V : : 5 : : ô : 2 : G - : : G 2 : 2 : B V O OH VOYG YO z G BZ YO V z è z-- : - è HU G z 9- î î èz O (B ü ë ) U U HO QU BOU ê û H G 7 U (-ô) ù 9 - z è G k U ê - Q ( Q : G è U G * ô ê K û : > 2 O - - ÇO - - èz î è H G - 9( G G U BO HÉ è î ç ê G U BO HÉ GU O : è G è è ç 2 : G G è : B Y - () z B z U œ î G Oz- V è U -ê ê } è 2 U O U œ ê è 9 ê ê U ê O ç 4 î è Vû- -z O è B - œ B : U ï è B 2 G - G U 2 U - :(-* z * : - \ U ï U î 2 V < > K z è U / > V &U V î > 4 OUHO - - -: * X ( U H < -œ : > - O ç ê O ê - ( ô - 27 V œ Gz è è è z U ( V 7 G > < ( - : - - * BOU B U - - V - ( ) O è- è è z - ï - \ è : ï : / H : \ U % H è- 4 G è \ 9 V ^ ( O OO HZ O X BO-OU * * G5 G: V V YO G - O > V U è 5 \ ç è H U è è - V H 46 X U ô

3 H w O OY--O O- è * 6 ù z U U O O V z BG " ( è ) ) ê V OUG : ê OO GÉÉ V B OÉ : 2 5 ç ê * 4-4 () BOUG - \ è è ( ^ X - ( -B û è - è 2 B G O- ç : V U 6 è 9 B ç 5G G î - 7 B OYOUX O è 22 _ k - ô - è k ^? z H B - V G 46 z 42 - * 7 è : H 9 - G ê ô É V Y V B VHY B V - B ü : - V - B Y KOU - B B- H B ç - B - G ( ) 9 z - è - G z è BO U O H HO B ( - - ô ) 7 - UH Q U O è è ô - - ^ 5 G OU 2 9 B z è 6 - ] U UX B -- U 9 B B G ô - - : û B U 27 - U 9 î H? * è - è O) * U ^ ( - Ü 5 9 z B 4 z 2 ç U 2 B O 2 * 42 ê è 25 z G è - ê è * ê OHO- OG 9 ô QUU ê <- : 22 4 B è : î 2 " U : k - 2 î : è > 7 - Q H > - : 9 ç - ç è \) O -- 2 è 6 û è - H è -G - BO è è U : U è 2 î è U (2* *:) è -è -è è 64 { - è - O U H O Y : V 6 : 5 -) * - - ::* < - - V B - ]-- ( V >- -(( < 22 è - -- UV 9 -- è B - î - -K è - : B- ( - > ) ) 9 7 > B - OX < --\- û - 2 O O HU \- - : UXG 9 - HH - V OV H ê ê ç - z û-g - \ ) \ H-Y GO G HO _ ï - G V ô-- << --Y ê V - - k è B H - Z k : V -BUZ B è -? ( ) : è G - B z V / B è è : è : è è- =: 25 - Bz B V 2 > : HUH) k O QU * z G- k : î O : = G- H?V)? ( 6 è - è - z V z OO -- Q - : ê V û è Q - V G B B è ( ) GO è B z B î k ô -- è - ê - 22 ô z è - Q U è * è B 22 û " ""* è (- QU V O ù è ) * - - : 2 H è O î 4 - OGU--O B è -K:--X-:- - O < O - ô è - Y H- -- kh YO - 24 ê -> - ç - - Q -< î Çê - : -V - -- : B - - è O ç ê --? -ç ( ê H î ( - -B O ê > è G --ô - Y -U - U O BGU Ç 9 ^ û U* 2 B UX G 2 4 ô * - B O U HGY 7 ÿ G è -V ï O V HU - [ è è OH : ç - - OX O G B U : ô è -V - G OX è* è - G HOH B O O - O H OH z z : -- 5 z- Y - K- - HUH-OH : ï: - \ : ê 92* z H - B : VB - OQ&BGQ H-HH O è : > * - œ - KVH : ô /(? ëê/ - H : - è \ - è- BV - / œ ü -- O : ê B 6:5 - ü ê <\ //Q \ \ <?/ - : - è : V - " 7 / ç ù -Q ê OH ( V : B ü- V / ç / - OUX 7 4BQ OUO V : 7 5 O 2 - B / / O - 2 G 4 z \ è & G z V V O : H U ü K-O - : H è : 47 KO -* XG GOUX ZO< -> V : 66 V : / / : 2 ô B U U 55 (OOG GHOOG 6-22 : B : 9 - î ô B B O B BOUZ - œ V -VUV V ç O 2 * H-- - HX X-GO : z 22-6) ê X-KOU -- - V HX ^ ô ù - V > 4 ^ * V H O U 4 V - - B U ÉÉ HZ O U è U O H X - - U V G B B 2 22 É U î ( ) O 57 è - ( -VU (6) k - * 722 V H Y è-z ( 5 * ) è ê è ê VU-É VY VY - ê ê B- - / ê 7 9 z è VHY : è 9 è : UB OU : : B è : V - U VU 6 X G ç U 5 G V 2 77 Û 6 è è OBO B 9 7 B OG : G G 79 ê 6 ô 5 è G k ê ( * V 2 è & B - G - H ) - :: H Y-O Y - - B G O-OU O 9 )( V 7 G : B U 67 B * 67 U -U _ - œ ( BOU O- 9 6 H : *-7 " V O z H YÄ G Y O ß * G VG HU O O G O ÉÉ O U U = = B è - V G G U BO : 4 - GOUX OUV O Y O U G O U V U BQUOOB OO VGO U B O ô è O B H

4 OU H O k OY ü V H Y UO U HU UO U HU 6 2 : 4 V - O G 6 H H O - - : V è è : - G H ô B z è w U ù è G B 2 : G : : V HO U ê : O : 9 è 5 B À : 4 z G V G G O - G B B : B 2 5 : 4 G O - ü O U O - O U : z 2 : ê 2 : Z 4 B Y : è G : Ç O 4 2 : : U : è : : z è G B z Y z B z & 2 B ( ç) G- G - O B z O G B 2 : ê B z O - œ è : 6 è - èz k W W : è ( ) ê è ô 2 : : U U è 2 : O G V H U 2 : G : O U O è z G G ê : H k V 2 : O V H 2 : G : V è è z H V H 5 : V - O G 2 : è : H k : Q U V O ê : V BOU UVG O U B G B è : * Q : - w è ( HGUYO U O O U BOUBOU U O - O HU U O X--B 6 ê û è 55 ç è ç çè ç O ç ô - ù ù? O- V OV è B G è B è è è è z ô : è œ G è ï OOB OO U ô - W-) è U 5 k è z G G ù è V - - è è Q -? è 4 ( B ) 5 B ö (H ô ) ( ) 7 k ( ) B ( ) B ( U - ) ( ) ( ) 2 ( ) ( ) ( ) 5 ( ) ( - U ) 7 - G ( ) H -U - z G ù ( 9 5) 7 V ù 7 è U : B z X G B : G G è G V Ä Ä Ä Ä - Ä Ä ä Ä ü: Ç ï w î ê ç U V è U-V z ( ) k è V î è è î H B B VG è è è è G è 2 G ô z ô? B è ô B z O G O : ô 7 5 U - ^ O z V z G B B è 5 è * ï V G X - ê è è è * HU HO B z Y- U O U H U è 5 : > G V U 2* - - è G - V - O è : 2 : G 7 : k 2 : 5 : G - O H : è Ç V 2 î O H B V Y 7 : B V G k 2 : OHK O OY è G ô k è V ù 4 ê w è 4 è 5 ô ( : ) B V G G î ( G ) 2 G ç ( G H ô ) B ( ) ç è H ô G è O ù ï î O ê è Q è? O G - è O è * > ô V 4 V è è ç B V : V V ( ) : ô 9 B U V () : 2 H ÎH W z 24 G ê è : V B - B B V B B V Î - Vî V è V 2 k è V B H - Y V è è è è : B Q 9? B V - ç 7 k ô 4 è U V 5 ê 4 45 B - V ù 5 : V : B (B ) 2 ( V - è ) (B ) 4 B ( G ) 5 ( z) 6 ( B ) 7 B ( B ) G ) 9 ( ) O ( ) G ( ) 2 ( ) 6 B V : - - U - B B - 2 è - : z è è ê ç : è B B û ç - è V z è ç V z î è B - G ù B B è è ô û UGBY B - ç ç YO è O U î è ô OU GOU ô ù G B ] z î z ù & G è : è ê * B ç * BOO BV z è - B * BU? - - B B -? z ê ù H è B ) è G Z O H G z 9 è * V è ( ê z 4" O B B ô B B - B ( ) ( ) G z \ B è B è G ü 4 ^ : è z : è - - : U V-B ê Q G z : - ô Bî k < G œ Q z è î O V z ( ) (V è Q ê î V : V è ô - ê 2 - ê : 4 î? : 2 è B H UX z î è èz è ) V ô è V V z è - ê B O ç û z è H ê OU OU 4 H ç ç î î : B V - - ù è z è è 2 ^ ù ( ç î B è - è î - - : : G V è : è B O è ü è 4 V è : G B U Q ê è OVOO è UGBY UB O G ù G ù V 2 G î è * V ç V B K -B ) V OU è O U è U U 2 * G U î YO B û ï ù $ - - ) -4 ù ) - * è O * ù <è^ * -* - G? U O -? H Q U ( O G É ^ ( : 4 ù ù - ê ê - ç 6 ç ù U 79 z z è - ç è V ç ù z è ù GO -] ( ( Bk- B () U () > O k 4 V 2 V B- V : 2 ç B À 2 () O - ç ô B ê > O z è è ê ê z è : ô G H - z- - -B è î è H V è V 7 H YY ( Q è Ç- 6 * GU B î ^ ô z H - B< B < >--U <

5 H 2-9- O UH < H > K K ( ( V < ^ ^ O Q U VÔY À G ><<- < <)_ - - ( B Y k É î V O? 7 UX V - * O - É 2 2 ï 2 ç V U UX É BÉ k 2 6 HU O V B ô U k O / - O U U X O - U ç ç 29 2 ü U * î 5? V - : U < *) U 2 5 U 2 YO B * -- z QO : è % 2 45 U U > O - U BU O H K >* - > Q U < \* ^ \ <> * \ 5 : OU G / è 7 B 5 HU - \ - * K * :[ 2 BO 2 GO - : OUHO 4 X 4 z OUHO 5? z )Z OUHO z G : 5 V - z : V - è - z 4 5 \ *)U V V 6 X V z * )U z 4 B ô k* * k ) H ü G HOX G OU O B ç ( û G } û : 27 5 * w BO OUHO : 4 X 4 z U 2 G U 2 9 BO ê B UO ^ H U è 2 9 UX O 2 5 O è O U è? ô (k * U k O O U 2 è ( > BO U - OH ç OOUV 2 Q 6 6 O - UQU : 2 ô ) 2 5 HU BO î : B V : BO è : U : 2 ô H X : OB OU k 7 4 /*** U ) ** OUO è : 5 ÖU U H-O ç 5 Î U U ( * B : è V è É V - è 7 B 7 è 2 : VG 2 O BUX OY 6 G V* HV G - è 2U5 û - 4 : OU B U 6 7 B VO 45 > - H V ( 4 è< k 4 <5 O * HÎË-ËÀ - > -* * - - * * O U - & * - - -? ( U U Y X GU- B H ù ç ô z- H - B B : -- * Q- B è û : O B ê : O -- - ê Vz ~ Vz-? O- 2 : : 2 Y ( ) 4 Ö "> K ( k) 7 ( V ) : V U O U O - H - - ÏOX-O 2 : 2 : è (V) (G : U ( ) ( ) ) < (V ) ( ) U è () () () H ( ) () ê (G ) 9 45 : ê ( ) () V () Q () Q ê <>) V () V (B ) ( ) - U () (ÿ) ( ) (B ) (ç) : è 2 : B : œ (G) () G B () ( ) (Y ) ( ) () () ê ( k) 22 : è 22 : GB HU : O : O 4 G ç ^ O U B è ê " ô ê - z V B O HU QU? O VÉ - HH G É V É V H Z O V 2 B ( ) - - Q U O G U G * ê O B G G É U -O U U - - G (--) B O V - Ü U O H H UX OUG z ( ô G - G X Ï>U è * O : /k k 99 î 2 O O B O ( û U 99 9 ê O 9 6 O 5 O 2 25 V ^ O : O O : Q (Wk 5 O : \ \ G-- k V-- 2 & 4 G w z V V - - U 2 B 9 OU GO OU B B - UX G U 7 7 GU U OUUB 2 6 w -Y k * 66 B 54 k H - è è V UH OU W V B ç * B 9 O - ( ) B B - - B - B G B B - H ê è ç B * O ù è 7 V O G HV * 66 O Z ç ê û î ô è z û è è ü ç è ê Î - O 6 O U V O U ÉÉ k è G UB VÉ O U V 2 : 6-4 H ( *5 Ô ) G H O  V ÖU ü Q B 2 G O ê è H : "BOH U U O UV - - BO w * O UOOB z : B ô ÏV G G 9 V : G BO 6 ÉÉG B ç OUO U - OGU OBVO W ù : è è ê z : è ç H VO UO O BY - ç 5 9 Q O ) > 2 4 O 5 4 O ç û X 2 6 H ç * O OH ^)* ç U= H OUV- û /w O ) 99 UO - è : 9 4 H 4 ) 6 OUHO 2 V è 6 ) 2 45 U OG : UO " OU O Z È HZ ( B X U Q B î B z- - \ : -- H è B 5 H V è (4)? î V z 9 4 : B - - ô H ( B ) O-V 22 Hô (2 ) 2 G Hô ( ) 24 H H ô B 26 H 27 Hô B 4 Hô [ 5 Hô - 6 Hô ( G) Hô B U O ô O è O OUVUX XU V 24 - U U 5 H O ü ** 55 )) ^ U UO H 5 : 5 B B B B B B H :: % % k O ]ç k U 22 B G U X Ô * H è û ê ô G è è - è ô ^ ç O W w ô ç > z z O è k : ^ B O î ~

6 îk O Î U BY U OU ê œ O w OH-H O U O O É È O k  z k ê è YO è è 2/ /27 4 2/49 5/9 9 < & & V 2/ V è V U V O H V BO O O 2* è ç - Z 6 ü -B U OG < O G É H G 44 " U O / = <ç ( ï B (VV V K O H ô 4 H ô 9 -G V H ô H U H ô - 4 B O U H ô K O U ô V H ô % B è ( - ( - 5 HOOGH è 4? Y 2 2 Q è - ( 5 ) B O BH è 2 ( : 42) z - O Ü > * U U 2 B H ô - 2 "w *"H OH-H O- GG X B HUU O B O OUX G V z z z \ z ê \ K KB K \ : î 9 G H z ü Ü6UX : GO - --V : è - z - - è - - ô ( G - BUH G V è : O H Ô GO UB O Q - H -V èz V B U : ô O H V 2 7 U - - V U - 9 V H U w - ô G U Y O B --VY è V Q - : V * 9 X V V UG HO - - H 9 ê - z è è è - è- - - ô ( - - ) - ç V Hô : 2 ç - 2 U è V - ( ) G G B 4) è - : GO * V G 9 7 V 74 G - - : - Q * 4 6 GO 2 û G : û 2 G G UO 2 ê * B è U 6 OOB 9 UX O G - -G G * 9 ç 2 U è - ù ô - 9 G 4 ( - ç " V ( 5 - : ç z è : - : BZO 2 è G è GO ç * è G O 5 ( 92? B ê : è è : 4 X-( 927 X : - 2 -G ê - * * G 44 G -è UBO - ç * - B - z- - : è 7 î : z-- ( ) û û : O è B ô -è- z ô ( B B 2 -- G - è - - ) G 4 6 -G / -H * B îè - - è : : - G z-- GO 2 G 2 -- ô ( è è? -- - ) Hô - B U Hô -- ô è G - () -O 2 -è è z - è 2 ê z-- U è - ù 6 6 ê 9 -G 2 ç - - è * è : G O É _ î î O U O (U QU BH ç - É [ H ö 4 4 B ÉB 22 -G O O O U - z V O U U - B O () O è O U O O U : B U X z H 5 O O B V G 9 / / O - U G : GY ( ) B 2 : B * B 2 ô É G - Hô V - -B 22 Hô : Hô : BUH z 2 Hô 26 2 GY ( ) : 26 Hô - 4 : B * B ô 27 - G 27 ù 6 Hô : 22 O 2 B B ë U 2 ô 29 ô - Hô É -B - - * G Hô ( ô B G ù 4 * : 2 ô - O () B Hô ô UUX 4 V ( ) 2-6 V U H YO è k G ê ô V ù z V z ç KB î z? ü VOU Z GU OO z K B O è QUÉ è è k ^ w BUX U- O - & H îübü U B B : ) VO () V î G U ( ) : B É G G : 2* Q U ( ) * B ( VUX) : 9 O : * VO ( ) UUX 4 ( 26-6) BH è 2 ( - 42) z- - V BO O OU U * H U GU ( ) HUX ( - - ô ) U : 4 H : É 22 BO U è O ( G ( 5 B ü BO 9 Q O w (UK) ( O) 9 5 Q è 5 < ( Ô - z UK ç ç 5 : HGO z--y (è) GUH 7 - V ( 4 ) 4 2 ô G *** z " G - " G B - - ZB U G è w - V U O UB V è 42 (V ) 4 è 2 è B ( ) : 7 55 è 5 G - O- 2 : V OZ G -H (G ) 2 5 V U B * O U 2Ü 44 : OU 2 9 è ^ ü 5 2 ï GB VU U HOûH UU Y B -< 2 z- - 2 K B H Q è * 9-9 G è ( 2 ) * G U - -* H * 57 B O- Q V ) ) U * è Ï -X ê -V B U -

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½

Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½ Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½ Patrick Ciarlet et Vivette Girault ciarlet@ensta.fr & girault@ann.jussieu.fr ENSTA & Laboratoire Jacques-Louis Lions, Paris 6 Condition

Plus en détail

JOURNAL RÉGIONAL QUOTIDIEN. ras-ige aps rrraces, NANCY. 97. Rue RicheUea. et 5 iiî, Boulevard des ItiUea»

JOURNAL RÉGIONAL QUOTIDIEN. ras-ige aps rrraces, NANCY. 97. Rue RicheUea. et 5 iiî, Boulevard des ItiUea» 2g é 95 éépho w Vog o u ép RO O Z o X O pu g ç 2 > u ou vo bo g qué o pou og hb ou o qu o o Cux pè b ouv g pô u vu v p éé qu î pô u pô p O ou hg o p o vg p ou qu ouv o obuo u p ou o D O p x qu o pô u vu

Plus en détail

%$&$#' "!# $! ## BD0>@6,;2106>+1:+B2.6;;/>0.2106>9*27+2.1/+BB+:/@6>.106>>+;+>1:+>6;*,+/EA,6.+77/7A,6@+7706>>+B79 561,+76.08189:+;61,+8.6>6;0+976>1:+?+>/+7@6,1+;+>1:8A+>:2>1+7:+B21+.C>6B630+:+ 1+.C>6B630=/+FGD+7A06>>23+8.6>6;0=/++1A6B010=/+:2>7B+.)*+,+7A2.+;+1+>:2>3+,B+A61+>10+B

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

Ê ÙÐ Ø ÓÒ Ö Ò Ð Ý Ø Ñ ØÖ Ù Ö Ø ØÙÖ Ø Ð ÓÖ Ø Ñ Ö Ö Ï ÙØ Ð Ø ÙÐØ ÆÓØÖ ¹ Ñ Ä È Ü Æ ÑÙÖ Ð ÕÙ Û ÙØ Ð Ò Óº ÙÒ Ôº º Ê ÙÑ º ij ÑÔÓÖØ Ò Ð ÓÖ Ø Ñ Ö Ô ÖØ Ø ÓÒ Ö Ò Ð Ý Ø Ñ ØÖ Ù Ò³ Ø ÔÐÙ ÑÓÒØÖ Öº Ò Ø Ð Ó Ü ³ÙÒ ØÝÔ

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin G G à É FÉ 0 ppç pp g Q [ 0 p g pq éq è gé g p éé q QÉB Qéb y qq p bé éé pp éà p pp g bé Qéb épé ég Qéb pé bé éé «é ppy épé x «p q ép âg 7 pq p 5 é q p 88 é épp b p égq pp b pp Fç pp g Q x b ég Qéb «Bp

Plus en détail

Intégrales doubles et triples - M

Intégrales doubles et triples - M Intégrales s et - fournie@mip.ups-tlse.fr 1/27 - Intégrales (rappel) Rappels Approximation éfinition : Intégrale définie Soit f définie continue sur I = [a, b] telle que f (x) > 3 2.5 2 1.5 1.5.5 1 1.5

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

ls^^toiêrs^t~^^^mmm"u^^'^^m^mm^^"^mi -***

ls^^toiêrs^t~^^^mmmu^^'^^m^mm^^^mi -*** D v 907 g C 4 6 8 QE 7~ CO DNRON 5 RUE NOZE éépo 2 Réu 7 ~~ EON v 50 u) Fw oùw o %éu uo o égo ou Oo u Nouv u po è u oooo0 o E Co Fué o o WWÏK u o upéu Gg u po ogu gu Eo u quz ox v é ép u4 u É UN Coop bu

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 1 avril 7 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points 1 a Les vecteurs AB et AC ont pour coordonnées AB ; ; ) et AC 1 ; 4 ; 1) Ils ne sont manifestement pas colinéaires

Plus en détail

l u N D I 15 M D I D I 3 17 J u D I N D D I I M N C h COuPE Du PrEsIDENT OPEN 104 FEuChErOllEs EAuBONNE s1 20h15 COuPE Du OPEN 104 EAuBONNE s2 20h15

l u N D I 15 M D I D I 3 17 J u D I N D D I I M N C h COuPE Du PrEsIDENT OPEN 104 FEuChErOllEs EAuBONNE s1 20h15 COuPE Du OPEN 104 EAuBONNE s2 20h15 6-boc caendie 220415_6 agenda 2006 p218-237 23/04/2015 15:36 Page 1 1 6-boc caendie 220415_6 agenda 2006 p218-237 23/04/2015 15:36 Page 2 36 31 août PTB 2015 37 38 7 14 1 8 15 OP 104 1 2015 OP PT Té BO

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION. Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901

STATUTS DE L ASSOCIATION. Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901 STATUTS DE L ASSOCIATION Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901 Statuts adoptés par l Assemblée Générale Extraordinaire du dimanche 1 er avril 2007 ËØ ØÙØ Ð³ Ó Ø ÓÒ ÖØ Ð ÔÖ Ñ Ö¹ ÒÓÑ Ò Ø

Plus en détail

DELIBERATION N CP 13-639

DELIBERATION N CP 13-639 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 13-639 DELIBERATION N CP 13-639 DU 17 OCTOBRE 2013 La politique sociale régionale La politique régionale pour les personnes en situation de handicap Cinquième affectation

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

à Rodilhan 3 résidences pour 3 styles de vie Faites le choix d un logement respectueux de l environnement

à Rodilhan 3 résidences pour 3 styles de vie Faites le choix d un logement respectueux de l environnement Les 3 Domaines à Rodilhan 3 résidences pour 3 styles de vie Faites le choix d un logement respectueux de l environnement Ville, Village et Verdure les 3 clés d une adresse 6AÝH EVgX CVijgZa YZh 8 kzcczh

Plus en détail

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire Séquence 10 Géométrie dans l espace Sommaire 1. Prérequis 2. Calculs vectoriels dans l espace 3. Orthogonalité 4. Produit scalaire dans l espace 5. Droites et plans de l espace 6. Synthèse Dans cette séquence,

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

Calcul différentiel sur R n Première partie

Calcul différentiel sur R n Première partie Calcul différentiel sur R n Première partie Université De Metz 2006-2007 1 Définitions générales On note L(R n, R m ) l espace vectoriel des applications linéaires de R n dans R m. Définition 1.1 (différentiabilité

Plus en détail

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo]

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo] Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. J entends [va] J entends [vo] J entends [vi] J entends [vu] J entends [von] Je n entends pas [v] Le son [v] Ecris O (oui) si tu entends le

Plus en détail

DÉCLARATION DES REVENUS 2014

DÉCLARATION DES REVENUS 2014 2042 N 10330 * 19 14 DÉCLARATION DES REVENUS 2014 direction générale des finances publiques Vous déposez une déclaration pour la première fois Cochez > Vous avez déjà déposé une déclaration. Indiquez :

Plus en détail

#"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($

#$&'$+* ( ),'-.'($ %($ "#$%&' #(%)*"" (#%*!"!#$"! -!"!#$"!! -!"!#$"!./% -!"!#$"! #"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($ % & % '!#(! "! $#) #!* +,!(")"",#./ & 0!,$#!1!"!#1 $#!* ** +" + 1! 0! $!,#!,! $,! 2! $3! 1! $ 1+4!"$"#)1,##" 56./78#!

Plus en détail

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle L x p j é y 2012 é D q é - pé jx 2011/2012? Déz- é, éx, w, b h, égg, pè, éé p CLEMI. I C? pp p p O., b I p. b p- q J. f R N L J T 15, j 2012, é Chp, P 3 (75) A : Réé P/J Pg é Chp (P 3), L J T pé é q éè

Plus en détail

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE Démarche méthodologique et synthèse AVRIL 2010 Démarche méthodologique et synthèse Premier ministre Ministère de l espace rural et de l aménagement du

Plus en détail

À propos d ITER. 1- Principe de la fusion thermonucléaire

À propos d ITER. 1- Principe de la fusion thermonucléaire À propos d ITER Le projet ITER est un projet international destiné à montrer la faisabilité scientifique et technique de la fusion thermonucléaire contrôlée. Le 8 juin 005, les pays engagés dans le projet

Plus en détail

! " #$ % $! & '(# ) (%%

!  #$ % $! & '(# ) (%% " #$ % $ & '(# ) (%% "#$ %&' # ( ) #* +,#*+-),- ). * /. 0),12-3 45 #3 /45 ) 67 #*+ & ) 5 ) #*+ )5 #& #*+ 0 / )5 8 )0 ) 0)12 5+ )& ) )12) 7)0 5 ) 9/ 5 2 ) ) '12 ) /) 5" ) 7) 6 ): 05 2 5 80 7 ) 0,$#- ) &

Plus en détail

Chapitre 3 : Repères et positionnement 3D

Chapitre 3 : Repères et positionnement 3D Chapitre 3 : Repères et positionnement 3D Modélisation 3D et Synthèse Fabrice Aubert fabrice.aubert@lifl.fr Master Informatique 2014-2015 F. Aubert (MS2) M3DS/ 3 - Repères et positionnement 3D 2014-2015

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie Exercices de géométrie Stage olympique de Bois-le-Roi, avril 2006 Igor Kortchemski Exercices vus en cours Exercice 1. (IMO 2000) Soient Ω 1 et Ω 2 deux cercles qui se coupent en M et en N. Soit la tangente

Plus en détail

2EVHUYDWRLUH. Les services de l automobile

2EVHUYDWRLUH. Les services de l automobile 2EVHUYDWRLUH L v d l oobl Dgo ov 2012 / 2013 C do édé l Aoo Nol o l Foo Aoobl Sv éd ov 2 ll 44483 CARQUEFU CEDEX obvo@f-o.f é à édo : Jol Gobl Av l ollboo d : Mo Vl Phl L Gll Edo 10/2012, Cqfo (44) 41

Plus en détail

I. Ensemble de définition d'une fonction

I. Ensemble de définition d'une fonction Chapitre 2 Généralités sur les fonctions Fonctions de références et fonctions associées Ce que dit le programme : Étude de fonctions Fonctions de référence x x et x x Connaître les variations de ces deux

Plus en détail

«Les Variabilistes II» Mission T60

«Les Variabilistes II» Mission T60 «Les Variabilistes II» Mission T60 du lundi 23 au samedi 28 février 2009 Sommaire Les missionnaires Les cibles programmées Les observations effectuées Remerciements Les résultats obtenus Les missionnaires

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

ANNEXES...16 Notation...16 Rente financière certaine...16. Mémo d Actuariat - Sophie Terrier @ 2004 1/16

ANNEXES...16 Notation...16 Rente financière certaine...16. Mémo d Actuariat - Sophie Terrier @ 2004 1/16 ÉO TUIT FOULS TUILLS SU TT Probbé ouo 3 dfféré4 ee gère be à ere échu 5 ee gère be à ere échu ueur fo d ée 6 ee gère à ere be d ce7 ee gère à ere be d ce ueur fo d ée8 urce décè 9 urce décè à c rbe cro

Plus en détail

! " # $%& '( ) # %* +, -

!  # $%& '( ) # %* +, - ! " # $%& '( ) # %* +, - 1.! "# $ % &%%'( #)*+,)#-. "/%)0123* 4%5%&!$!% 6)"7 '%%% 48-0 9::!%%% % 79;< "# 8 Ploc la lettre du haïku n 40 page 1 Décembre 2010, Association pour la promotion du haïku =%%)>

Plus en détail

ÍÒ Ú Ö Ø ÅÓÒØÖ Ð ÍÒ ÑÓ Ð ÙÒ ÓÖÑ ÔÓÙÖ Ð ÑÓ Ð Ø ÓÒ Ø Ð Ñ Ø ÑÓ Ð Ø ÓÒ ³ÙÒ Ñ ÑÓ Ö ³ ÒØÖ ÔÖ Ô Ö ÇÐ Ú Ö Ö Ô ÖØ Ñ ÒØ ³ Ò ÓÖÑ Ø ÕÙ Ø Ö Ö ÓÔ Ö Ø ÓÒÒ ÐÐ ÙÐØ ÖØ Ø Ò Ì ÔÖ ÒØ Ð ÙÐØ ØÙ ÙÔ Ö ÙÖ Ò ÚÙ Ð³Ó Ø ÒØ ÓÒ Ù Ö È

Plus en détail

1348 Louvain-la-Neuve TVA BE0428.750.985 RPM Nivelles

1348 Louvain-la-Neuve TVA BE0428.750.985 RPM Nivelles I I I S S C C 1348 Louvain-la-Neuve TVA BE0428.750.985 RPM Nivelles Louvain-la-Neuve, le 13 avril 2015 Cher Actionnaire, Concerne: Assemblée Générale Ordinaire et Spéciale du 13 mai 2015 à 10h00 Nous avons

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière Travailler plus longtemps!? L aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec Note de recherche no 2009-1 De l ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) Sur la gestion des âges et

Plus en détail

ÇÆ ÈÌÁÇÆ Ì Ê ÄÁË ÌÁÇÆ ³ÍÆ ÈÈÄÁ ÌÁÇÆ ËÌÁÇÆ Ê Ë Í Ë ÇÅÈÇË ÆÌË Ê È ÊÌÁË Ô Ö ÅÓ Ñ Ö Þ Ñ ÑÓ Ö ÔÖ ÒØ Ù Ô ÖØ Ñ ÒØ Ñ Ø Ñ Ø ÕÙ Ø ³ Ò ÓÖÑ Ø ÕÙ Ò ÚÙ Ð³Ó Ø ÒØ ÓÒ Ù Ö Ñ ØÖ Ò ÅºËºµ ÍÄÌ Ë Ë Á Æ Ë ÍÆÁÎ ÊËÁÌ ËÀ Ê ÊÇÇÃ

Plus en détail

ÍÒ Ú Ö Ø ËØÖ ÓÙÖ Á ÙÐØ Ë Ò ÓÒÓÑ ÕÙ Î ÄÍ ÌÁÇÆ ÅÈÁÊÁÉÍ Ë Å ÆÁËÅ Ë ÌÊ ÆËÅÁËËÁÇÆ Ë ÀÇ Ë ÇÆ Å ÆÌ Í Ì ÆÇÆ ÇÆ Å ÆÌ Í Î ÊË Ä Ë Å Ê À Ë ÇÍÊËÁ ÊË Ì ÔÖ ÒØ ÔÓÙÖ Ð³Ó Ø ÒØ ÓÒ Ù Ø ØÖ ÓØ ÙÖ Ä³ÍÒ Ú Ö Ø ËØÖ ÓÙÖ Á ÈÖ ÒØ

Plus en détail

Les Angles. I) Angles complémentaires, angles supplémentaires. 1) Angles complémentaires. 2 Angles supplémentaires. a) Définition.

Les Angles. I) Angles complémentaires, angles supplémentaires. 1) Angles complémentaires. 2 Angles supplémentaires. a) Définition. Les Angles I) Angles complémentaires, angles supplémentaires 1) Angles complémentaires Deux angles complémentaires sont deux angles dont la somme des mesures est égale à 90 41 et 49 41 49 90 donc Les angles

Plus en détail

CHAPITRE 1. Suites arithmetiques et géometriques. Rappel 1. On appelle suite réelle une application de

CHAPITRE 1. Suites arithmetiques et géometriques. Rappel 1. On appelle suite réelle une application de HAPITRE 1 Suites arithmetiques et géometriques Rappel 1 On appelle suite réelle une application de dans, soit est-à-dire pour une valeur de la variable appartenant à la suite prend la valeur, ie : On notera

Plus en détail

Notre Congrès National

Notre Congrès National 22 ENNEE DMNCHE 2 yu u y 799 «u u uvm vc / cux c qu c u b u vc SCLSTE BNNEMENS 22 m 3 22 f Réc m 32 u Rqu 752USE T 23 C C Pux 5277 BUREUX PRS 5 u Suu (S FM& Rchu (3 up u) N Cè N Dè mè éc xm mm bé ch cqu

Plus en détail

La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques

La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques La géométrie du triangle III IV - V Cercles remarquables - Lieux géométriques - Relations métriques III. Cercles 1. Cercle d'euler 2. Droite d'euler 3. Théorème de Feuerbach 4. Milieux des segments joignant

Plus en détail

Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail)

Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail) Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail) Nom de variable ZELT Libellé Zone d'emploi du lieu de travail Précisions sur modalités

Plus en détail

Développements limités, équivalents et calculs de limites

Développements limités, équivalents et calculs de limites Développements ités, équivalents et calculs de ites Eercice. Déterminer le développement ité en 0 à l ordre n des fonctions suivantes :. f() e (+) 3 n. g() sin() +ln(+) n 3 3. h() e sh() n 4. i() sin(

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

E-REPUTATION ET IDENTITE

E-REPUTATION ET IDENTITE E-REPUTATION ET IDENTITE NUMERIQUE DES ORGANISATION Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables La gestion de l'identité numérique, appelée également e-réputation, constitue

Plus en détail

Retour d expérience sur le management des processus

Retour d expérience sur le management des processus GSI Gestion des systèmes d information Retour d expérience sur le management des processus Université d été 8-31 août 00 Dijon Guy Rivoire Consultant ELNOR Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1 Présentation ELNOR Cabinet

Plus en détail

La circulation méconnue de l épargne règlementée en France!

La circulation méconnue de l épargne règlementée en France! La circulation méconnue de l épargne règlementée en France! P. Bouché, E. Decoster et L. Halbert (Université Paris Est, LATTS)! Institut du Monde Arabe, Paris, Rencontres du Fonds d Épargne 31 Mars 2015

Plus en détail

Modélisation des risques

Modélisation des risques 2 Modélisation des risques 2. Introduction L objectif de ce chapitre est de présenter les modèles de base utilisés pour décrire le comportement aléatoire d un risque en actuariat pour une période xe. Les

Plus en détail

MONTEGO 3 PERSON CUSHION GARDEN SWING WITH CANOPY ASSEMBLY INSTRUCTIONS ITEM# SC-177-2GS

MONTEGO 3 PERSON CUSHION GARDEN SWING WITH CANOPY ASSEMBLY INSTRUCTIONS ITEM# SC-177-2GS MONTEGO 3 PERSON CUSHION GARDEN SWING WITH CANOPY ASSEMBLY INSTRUCTIONS ITEM# SC-177-2GS QUESTIONS, PROBLEMS, MISSING PARTS WITH THIS PRODUCT? DO NOT RETURN TO YOUR RETAILER, PLEASE CALL OUR CUSTOMER SERVICE

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

Cahier technique n 18

Cahier technique n 18 Collection Technique... Cahier technique n 8 Analyse des réseaux triphasés en régime perturbé à l aide des composantes symétriques B. de Metz-Noblat Building a New lectric World * Les Cahiers Techniques

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

É í í Ö í í í Í ÍÍ Á Á ó Á Í ü í Ü Ü É É í í É ü TXUOGNAGE Courir ]Tst D u s p o r t a u t o m o b i ldea n s1 e s p a y sd e ' E s t i... D a n sn o t r e e n t o u r a g eq, u a n dn o u s e n p a r

Plus en détail

Marguerite d Aboville paysagiste

Marguerite d Aboville paysagiste Marguerite d boville paysagiste CV 14 rue Portefoin 75 003 Paris 06 28 40 38 81 margueritedaboville@gmail.com margueritedaboville.com Marguerite d boville Paysagiste FE* Née en 1976 à uray (56) 14 rue

Plus en détail

Contexte. Pour cela, elles doivent être très compliquées, c est-à-dire elles doivent être très différentes des fonctions simples,

Contexte. Pour cela, elles doivent être très compliquées, c est-à-dire elles doivent être très différentes des fonctions simples, Non-linéarité Contexte Pour permettre aux algorithmes de cryptographie d être sûrs, les fonctions booléennes qu ils utilisent ne doivent pas être inversées facilement. Pour cela, elles doivent être très

Plus en détail

Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin

Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin Série BS Réducteur compact roue et vis sans fin Technique Jusqu à - 4kW / 315 Nm Réducteur roue et vis sans fin CBS-2.00FR1211 PRODUITS DE A GAMME S appliquant à de nombreux domaines comme l alimentaire,

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS SAISON 2013 2014

FICHE DE RENSEIGNEMENTS SAISON 2013 2014 USC BASKET Salle S. Chénedé Rue Sainte Croix 35410 CHATEAUGIRON Tél. 02.99.37.89.89 Site : www.chateaugiron-basket.com FICHE DE RENSEIGNEMENTS SAISON 2013 2014 Mme M. Nom et prénom de l adhérent : Adresse

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

Exercices Corrigés Premières notions sur les espaces vectoriels

Exercices Corrigés Premières notions sur les espaces vectoriels Exercices Corrigés Premières notions sur les espaces vectoriels Exercice 1 On considére le sous-espace vectoriel F de R formé des solutions du système suivant : x1 x 2 x 3 + 2x = 0 E 1 x 1 + 2x 2 + x 3

Plus en détail

Consolidation des argiles. CUI Yu-Jun ENPC-CERMES, INSTITUT NAVIER

Consolidation des argiles. CUI Yu-Jun ENPC-CERMES, INSTITUT NAVIER Consolidation des argiles CUI Yu-Jun ENPC-CERMES, INSTITUT NAVIER Plan Introduction Argiles Phénomène de consolidation Essais de consolidation Equation de la consolidation Degré de consolidation et facteur

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

!!""# )*#"' %$"#!!#,-./" %#$!#!!! . #,-.,0,-./

!!# )*#' %$#!!#,-./ %#$!#!!! . #,-.,0,-./ !!""#!$%"&!'( )*#"' *+ %$"#!!#,-./" %#$!#!!!. #,-.,0,-./ Résumé : Faut-il prendre le risque de laisser un conducteur automobile âgé utiliser son véhicule lorsque l'on suspecte l'existence de troubles cognitifs

Plus en détail

Géométrie dans l espace Produit scalaire et équations

Géométrie dans l espace Produit scalaire et équations Chapitre 11. 2ème partie Géométrie dans l espace Produit scalaire et équations Terminale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES 2ème partie Produit scalaire Produit scalaire

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables et changements de variables

Fonctions de plusieurs variables et changements de variables Notes du cours d'équations aux Dérivées Partielles de l'isima, première année http://wwwisimafr/leborgne Fonctions de plusieurs variables et changements de variables Gilles Leborgne juin 006 Table des

Plus en détail

sommaire Introduction Fiches des 41 soldats disparus Le devoir de mémoire lettre à la mère de Maurice Quemin Glossaire / Sources

sommaire Introduction Fiches des 41 soldats disparus Le devoir de mémoire lettre à la mère de Maurice Quemin Glossaire / Sources a I 4 F 41 a a L L é à a è Ma Q Ga / S 5 46 51 53 55 2 La Ga G a é a a XX è è, a, a aa. E a é a. D a, ï, aa. L a éé a a a a a. N a a é a a a a Ga G, a a aé a a a, a. é E a a, a ê aé a a é, a aé a. A, a-à

Plus en détail

Tests non-paramétriques de non-effet et d adéquation pour des covariables fonctionnelles

Tests non-paramétriques de non-effet et d adéquation pour des covariables fonctionnelles Tests non-paramétriques de non-effet et d adéquation pour des covariables fonctionnelles Valentin Patilea 1 Cesar Sanchez-sellero 2 Matthieu Saumard 3 1 CREST-ENSAI et IRMAR 2 USC Espagne 3 IRMAR-INSA

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

LE PREMIER MAGAZINE GRATUIT INTERCULTUREL

LE PREMIER MAGAZINE GRATUIT INTERCULTUREL LE PREMIER MAGAZINE GRATUIT INTERCULTUREL l actualité prend des couleurs Afriscope, un média citoyen pour communiquer Afriscope n 17 - septembre / octobre 2010 L SPkCIA E QUE FAIR E ANTENAIR S DU CINQU

Plus en détail

Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) Dégrèvement pour réduction d activité. Taxes annexes

Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) Dégrèvement pour réduction d activité. Taxes annexes Quand ils ne disposent d aucun local ou terrain : les redevables domiciliés en application d un contrat de domiciliation commerciale ou de tout contrat équivalent sont redevables de la cotisation minimum

Plus en détail

Informations techniques

Informations techniques Informations techniques Force développée par un vérin Ø du cylindre (mm) Ø de la tige (mm) 12 6 16 6 20 8 25 10 32 12 40 16 50 20 63 20 80 25 100 25 125 32 160 40 200 40 250 50 320 63 ction Surface utile

Plus en détail

Commande Prédictive. J. P. Corriou. LSGC-ENSIC-CNRS, Nancy. e-mail : corriou@ensic.inpl-nancy.fr

Commande Prédictive. J. P. Corriou. LSGC-ENSIC-CNRS, Nancy. e-mail : corriou@ensic.inpl-nancy.fr Commande Prédictive J P Corriou LSGC-ENSIC-CNRS, Nancy e-mail : corriou@ensicinpl-nancyfr Ý Consigne Trajectoire de référence Ý Ö Réponse Ý Horizon de prédiction À Ô ¹ Ù ¹ Temps Entrée Ù Horizon de commande

Plus en détail

BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de recrutement

BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de recrutement BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de Principaux métiers par volume de s envisagés en 2012 Les 10 premiers métiers représentent : 4511 projets de s 32,6% des projets de du bassin

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure.

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure Sylvain Meille To cite this version: Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa

Plus en détail

Ì ÖÖÝ ÅÓÝ ÙÜ ÖÓÙÔ Å Ë ÂÙ ÐÐ Ø ¾¼¼¾ Ì Ò ÕÙ ÑÙÐØ ÒØ ÔÓÙÖ Ð Ö ÙØ ÓÒ Ð³ ÑÔÐ Ø ÓÒ Ð Ñ Ò Ò ÙÒ Ò ÐÓ Ø ÕÙ ÔÔÐ Ø ÓÒ Ð³ Ò Ù ØÖ ÓÖ Ø Ö Ö Ø ÙÖ ÈÖÓ º Ö Ñ ¹ Ö Ó¹ Ö Ø ÙÖ ÈÖÓ º ËÓÔ ³ ÑÓÙÖ ÈÖÓ º ÖÒ Ö Ô Ò ÈÖÓÔÓ Ø ÓÒ Ø ÓØÓÖ

Plus en détail

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre 2003

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre 2003 ORIGINAL : anglais DATE : 18 juillet 2003 F UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre

Plus en détail

Î ÐÙ Ø Ê Ñ ÙÖ Ô Ø Ð ÓÒÓÑ ÕÙ µ Ð Ê ÓÙÐ Ø ² Ì ÖÖÝ ÊÓÒ ÐÐ ÖÓÙÔ Ê Ö ÇÔ Ö Ø ÓÒÒ ÐÐ Ö Ø ÄÝÓÒÒ Ñ Ð ÐºÖ ÓÙÐ ØÖ ØÐÝÓÒÒ º Ö Ø ÖÖݺÖÓÒ ÐÐ Ö ØÐÝÓÒÒ º Ö ÈÐ Ò Ð³ ÒØ ÖÚ ÒØ ÓÒ ½º ÁÒØÖÓ ÙØ ÓÒ ÓÒ ÔÖÓÔÖ Ø Î ÐÙ ¹ Ø¹Ê Ä Ü

Plus en détail

Programme Prélavage vapeur. Nettoyage automatique du tambour Permet de nettoyer automatiquement le tambour.

Programme Prélavage vapeur. Nettoyage automatique du tambour Permet de nettoyer automatiquement le tambour. Ó ² ¼ù ² «½ ±² ¼«Ô ª»óÔ ²¹» ÓßÒËÛÔ Üù ÒÍÌÎËÝÌ ÑÒÍ ÜÉÝóÔÝïîïïÍ ñ ÜÉÜóÔÜïìïÕÝÍ Verrouillage enfant Le système de verrouillage enfant empêche que les enfants appuient sur un bouton et modifient le programme

Plus en détail

Patentamt JEuropaisches. European Patent Office Numéro de publication: 0 1 1 0 7 6 7 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

Patentamt JEuropaisches. European Patent Office Numéro de publication: 0 1 1 0 7 6 7 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Patentamt JEuropaisches European Patent Office Numéro de publication: 0 1 1 0 7 6 7 Office européen des brevets ^ DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 83402232.9 @ Int. Cl.3: G 06 F 7/52 Date de

Plus en détail

Ï Í Å Ò Ò ÁÒØ Ö¹Ë Ø Ò ÐÝ Ù ÓÑÔÓÖØ Ñ ÒØ ÍØ Ð Ø ÙÖ ÁÑÔ Ø ÁÑÑ Ø ÁÒØ Ö Ø Ï Í Å Ò Ò Í Ö Ú ÓÙÖ Ò ÐÝ Û Ø ÁÑÑ Ø ÁÑÔ Ø º Å Ð ½ ¾µ ź Ì Ö ½µ Ⱥ ÈÓÒ Ð Ø ½µ ½µ ÄÁÊÅÅ ÍÅÊ ÆÊË ¼ ½ ½ ÊÙ ¾ ÅÓÒØÔ ÐÐ Ö Ü Ö Ò ¾µ Ä ÓÖ ØÓ

Plus en détail

Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité.

Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité. Généralités Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité. L habilitation est la reconnaissance, par l

Plus en détail

Sur les pas d Anne Morgan

Sur les pas d Anne Morgan S l pa d A Moga Bléao, V--A, Soo, Az-l-Châa, Co-l-Châa Edé pa la Coaé d Co d Val d l Al C-déov L CARD * a v d l A dévaé * Coé Aéa po l Régo Dévaé Ch a, Da vo dè l, vo dadz à qo bl o d CARD. J a oé alb

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables

Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Formation Bâtiment Durable : Suivi et monitoring des bâtiments durables Bruxelles Environnement Monitoring énergétique: enjeux, implications et bénéfices Vincent DIERICKX Cenergie Objectifs de la présentation

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR. Partie I - Analyse système

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR. Partie I - Analyse système SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR COMPORTEMENT DYNAMIQUE D UN VEHICULE AUTO-BALANCÉ DE TYPE SEGWAY Partie I - Analyse système Poignée directionnelle Barre d appui Plate-forme Photographies 1 Le support

Plus en détail