INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE"

Transcription

1 INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE

2 L industrie nucléaire, définition (1) Ensemble des procédés de transformation qui utilisent les propriétés du noyau atomique Dans le domaine civil l exploitation des mines d uranium la fabrication de combustible nucléaire dont l enrichissement de l uranium La construction et l exploitation des centrales nucléaires le recyclage des combustibles usés (séparation des divers constituants, uranium, plutonium, produits de fission et actinides mineurs ) la fabrication du combustible MOX (Mixed OXyde fuel ) mélange de poudre d uranium appauvri et de poudre d oxyde de plutonium la gestion des déchets radio-actifs et l enfouissement des déchets nucléaires le démantèlement des installations nucléaires la production de radio-isotopes pour la médecine nucléaire notamment

3 L industrie nucléaire, définition (2) Marché du nucléaire : 5 grand secteurs Centrales de Production d Énergie Réacteurs de Recherche et Prototypes Défense : Bâtiments à Propulsion Nucléaire Combustible (Extraction, Enrichissement et Retraitement) Stockage des Déchets 3 Sous- secteurs Neuf et Rénovations Maintenance Démantèlement

4 L industrie nucléaire, caractéristiques une forte concentration avec la présence de trois grands acteurs : AREVA, CEA, EDF large réseau d entreprises sous-traitantes de typologie variée et aux compétences pointues un parc de 58 réacteurs standardisés (1er rang européen de production d électricité nucléaire) environ salariés en France 22% en IDF CAE : environ 4.5 Mds /an Une industrie de pointe qui connaît un renouveau dans un contexte marqué par des préoccupations de réduction de gaz à effet de serre (GES) et d indépendance énergétique

5 L industrie nucléaire, Analyse stratégique Forces Peu d émission de GES Présence de la Toute la chaîne de valeur (Rôle leader d Areva) Surface financière des grands acteurs système de formation performant Opportunités Réintégration du nucléaire dans le bouquet énergétique Forte croissance des besoins en électricité des pays émergents Prolongement de la durée de vie des centrales existantes Renouvellement d un parc nucléaire vieillissant GEN IV Faiblesses Gestion des déchets (coût élevé et problèmes environnementaux) Investissement initial très élevé (fonction des prix de pétrole, du gaz et de l électricité) Réticence de l opinion publique face au nucléaire Menaces Développement des technologies renouvelables (éolien, biomasse, hydrocarbures) Uranium en quantité finie Renouvellement des compétences (remplacement de la main d œuvre après le gel du programme nucléaire) Pérennité des PME sous-traitantes

6 Problématiques soulevées par les acteurs Difficulté à recruter du personnel compétent Déficit d image et désaffection des métiers techniques surtout par les jeunes Difficulté pour les PME d accéder à une veille réglementaire, économique et technologique Difficulté pour les PME de valoriser leur savoir faire à l export Difficulté d introduire certaines innovations / processus qualification, contrôle, vérification, validation lourd

7 Propositions d actions au bénéfice des PME/PMI franciliennes (1) Secteurs concernés Tous secteurs industriels (notamment mécanique) Objectif : Sensibiliser les PME Franciliennes aux nouveaux débouchés dans l industrie nucléaire Accompagner les PME dans cette diversification de leurs activités Les Porteurs : Institut de Soudure : Centre technique du soudage de la FIM Accompagnement de l industrie nucléaire (conception des équipements, suivi de fabrication et contrôle) 5 axes de travail Cartographie des entreprises en IDF Sélection de 50 à 70 PME-PMI présentant la volonté de s investir sur le marché du nucléaire Organisation de 6 journées d informations sur deux ans abordant grandes thématiques de l industrie nucléaire

8 Propositions d actions au bénéfice des PME/PMI franciliennes (2) 5 axes de travail Organisation d une convention d affaires favorisant les échanges directs entre PME/PMI et les donneurs d ordres 1 journée à Paris ou Roissy Réalisation d un recueil avec des fiches pour chaque participant Les besoins et les projets les compétences et offres de services Création d un «Club Nucléaire» associant PME, GDO et experts optimiser l échange des informations techniques et commerciales forum des discussions au travers d un site Internet du club : accès aux actualités du secteur (investissements, projets, etc..) agenda des manifestations et réunions, veille réglementaire et technologique propositions des formations, appels d offres, annuaire de la profession Accompagnement personnalisé de 20 PME par un expert formation à l amélioration des SMQ, renforcement des niveaux de qualification du personnel

9 INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE

10 L industrie nucléaire, définition (1) Ensemble des procédés de transformation qui utilisent les propriétés du noyau atomique Dans le domaine civil l exploitation des mines d uranium la fabrication de combustible nucléaire dont l enrichissement de l uranium La construction et l exploitation des centrales nucléaires le recyclage des combustibles usés (séparation des divers constituants, uranium, plutonium, produits de fission et actinides mineurs ) la fabrication du combustible MOX (Mixed OXyde fuel ) mélange de poudre d uranium appauvri et de poudre d oxyde de plutonium la gestion des déchets radio-actifs et l enfouissement des déchets nucléaires le démantèlement des installations nucléaires la production de radio-isotopes pour la médecine nucléaire notamment

11 L industrie nucléaire, définition (2) Marché du nucléaire : 5 grand secteurs Centrales de Production d Énergie Réacteurs de Recherche et Prototypes Défense : Bâtiments à Propulsion Nucléaire Combustible (Extraction, Enrichissement et Retraitement) Stockage des Déchets 3 Sous- secteurs Neuf et Rénovations Maintenance Démantèlement

12 L industrie nucléaire, caractéristiques une forte concentration avec la présence de trois grands acteurs : AREVA, CEA, EDF large réseau d entreprises sous-traitantes de typologie variée et aux compétences pointues un parc de 58 réacteurs standardisés (1er rang européen de production d électricité nucléaire) environ salariés en France 22% en IDF CAE : environ 4.5 Mds /an Une industrie de pointe qui connaît un renouveau dans un contexte marqué par des préoccupations de réduction de gaz à effet de serre (GES) et d indépendance énergétique

13 L industrie nucléaire, Analyse stratégique Forces Peu d émission de GES Présence de la Toute la chaîne de valeur (Rôle leader d Areva) Surface financière des grands acteurs système de formation performant Opportunités Réintégration du nucléaire dans le bouquet énergétique Forte croissance des besoins en électricité des pays émergents Prolongement de la durée de vie des centrales existantes Renouvellement d un parc nucléaire vieillissant GEN IV Faiblesses Gestion des déchets (coût élevé et problèmes environnementaux) Investissement initial très élevé (fonction des prix de pétrole, du gaz et de l électricité) Réticence de l opinion publique face au nucléaire Menaces Développement des technologies renouvelables (éolien, biomasse, hydrocarbures) Uranium en quantité finie Renouvellement des compétences (remplacement de la main d œuvre après le gel du programme nucléaire) Pérennité des PME sous-traitantes

14 Problématiques soulevées par les acteurs Difficulté à recruter du personnel compétent Déficit d image et désaffection des métiers techniques surtout par les jeunes Difficulté pour les PME d accéder à une veille réglementaire, économique et technologique Difficulté pour les PME de valoriser leur savoir faire à l export Difficulté d introduire certaines innovations / processus qualification, contrôle, vérification, validation lourd

15 Propositions d actions au bénéfice des PME/PMI franciliennes (1) Secteurs concernés Tous secteurs industriels (notamment mécanique) Objectif : Sensibiliser les PME Franciliennes aux nouveaux débouchés dans l industrie nucléaire Accompagner les PME dans cette diversification de leurs activités Les Porteurs : Institut de Soudure : Centre technique du soudage de la FIM Accompagnement de l industrie nucléaire (conception des équipements, suivi de fabrication et contrôle) 5 axes de travail Cartographie des entreprises en IDF Sélection de 50 à 70 PME-PMI présentant la volonté de s investir sur le marché du nucléaire Organisation de 6 journées d informations sur deux ans abordant grandes thématiques de l industrie nucléaire

16 Propositions d actions au bénéfice des PME/PMI franciliennes (2) 5 axes de travail Organisation d une convention d affaires favorisant les échanges directs entre PME/PMI et les donneurs d ordres 1 journée à Paris ou Roissy Réalisation d un recueil avec des fiches pour chaque participant Les besoins et les projets les compétences et offres de services Création d un «Club Nucléaire» associant PME, GDO et experts optimiser l échange des informations techniques et commerciales forum des discussions au travers d un site Internet du club : accès aux actualités du secteur (investissements, projets, etc..) agenda des manifestations et réunions, veille réglementaire et technologique propositions des formations, appels d offres, annuaire de la profession Accompagnement personnalisé de 20 PME par un expert formation à l amélioration des SMQ, renforcement des niveaux de qualification du personnel

17 INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE

18 L industrie nucléaire, définition (1) Ensemble des procédés de transformation qui utilisent les propriétés du noyau atomique Dans le domaine civil l exploitation des mines d uranium la fabrication de combustible nucléaire dont l enrichissement de l uranium La construction et l exploitation des centrales nucléaires le recyclage des combustibles usés (séparation des divers constituants, uranium, plutonium, produits de fission et actinides mineurs ) la fabrication du combustible MOX (Mixed OXyde fuel ) mélange de poudre d uranium appauvri et de poudre d oxyde de plutonium la gestion des déchets radio-actifs et l enfouissement des déchets nucléaires le démantèlement des installations nucléaires la production de radio-isotopes pour la médecine nucléaire notamment

19 L industrie nucléaire, définition (2) Marché du nucléaire : 5 grand secteurs Centrales de Production d Énergie Réacteurs de Recherche et Prototypes Défense : Bâtiments à Propulsion Nucléaire Combustible (Extraction, Enrichissement et Retraitement) Stockage des Déchets 3 Sous- secteurs Neuf et Rénovations Maintenance Démantèlement

20 L industrie nucléaire, caractéristiques une forte concentration avec la présence de trois grands acteurs : AREVA, CEA, EDF large réseau d entreprises sous-traitantes de typologie variée et aux compétences pointues un parc de 58 réacteurs standardisés (1er rang européen de production d électricité nucléaire) environ salariés en France 22% en IDF CAE : environ 4.5 Mds /an Une industrie de pointe qui connaît un renouveau dans un contexte marqué par des préoccupations de réduction de gaz à effet de serre (GES) et d indépendance énergétique

21 L industrie nucléaire, Analyse stratégique Forces Peu d émission de GES Présence de la Toute la chaîne de valeur (Rôle leader d Areva) Surface financière des grands acteurs système de formation performant Opportunités Réintégration du nucléaire dans le bouquet énergétique Forte croissance des besoins en électricité des pays émergents Prolongement de la durée de vie des centrales existantes Renouvellement d un parc nucléaire vieillissant GEN IV Faiblesses Gestion des déchets (coût élevé et problèmes environnementaux) Investissement initial très élevé (fonction des prix de pétrole, du gaz et de l électricité) Réticence de l opinion publique face au nucléaire Menaces Développement des technologies renouvelables (éolien, biomasse, hydrocarbures) Uranium en quantité finie Renouvellement des compétences (remplacement de la main d œuvre après le gel du programme nucléaire) Pérennité des PME sous-traitantes

22 Problématiques soulevées par les acteurs Difficulté à recruter du personnel compétent Déficit d image et désaffection des métiers techniques surtout par les jeunes Difficulté pour les PME d accéder à une veille réglementaire, économique et technologique Difficulté pour les PME de valoriser leur savoir faire à l export Difficulté d introduire certaines innovations / processus qualification, contrôle, vérification, validation lourd

23 Propositions d actions au bénéfice des PME/PMI franciliennes (1) Secteurs concernés Tous secteurs industriels (notamment mécanique) Objectif : Sensibiliser les PME Franciliennes aux nouveaux débouchés dans l industrie nucléaire Accompagner les PME dans cette diversification de leurs activités Les Porteurs : Institut de Soudure : Centre technique du soudage de la FIM Accompagnement de l industrie nucléaire (conception des équipements, suivi de fabrication et contrôle) 5 axes de travail Cartographie des entreprises en IDF Sélection de 50 à 70 PME-PMI présentant la volonté de s investir sur le marché du nucléaire Organisation de 6 journées d informations sur deux ans abordant grandes thématiques de l industrie nucléaire

24 Propositions d actions au bénéfice des PME/PMI franciliennes (2) 5 axes de travail Organisation d une convention d affaires favorisant les échanges directs entre PME/PMI et les donneurs d ordres 1 journée à Paris ou Roissy Réalisation d un recueil avec des fiches pour chaque participant Les besoins et les projets les compétences et offres de services Création d un «Club Nucléaire» associant PME, GDO et experts optimiser l échange des informations techniques et commerciales forum des discussions au travers d un site Internet du club : accès aux actualités du secteur (investissements, projets, etc..) agenda des manifestations et réunions, veille réglementaire et technologique propositions des formations, appels d offres, annuaire de la profession Accompagnement personnalisé de 20 PME par un expert formation à l amélioration des SMQ, renforcement des niveaux de qualification du personnel

AREVA Innovation pme. Le site internet dédié aux PME françaises innovantes

AREVA Innovation pme. Le site internet dédié aux PME françaises innovantes AREVA Innovation pme Le site internet dédié aux PME françaises innovantes Nucléaire et renouvelables, deux énergies complémentaires pour fournir au plus grand nombre une énergie toujours plus sûre avec

Plus en détail

PME / PMI Gagnez en compétitivité

PME / PMI Gagnez en compétitivité PME / PMI Gagnez en compétitivité STRATÉGIE DE L ENTREPRISE > STRATÉGIE PME Cible : Dirigeants d entreprises de production ou de services à l industrie, prioritairement celles de plus de 20 salariés. Objectif

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

Quel rôle l industrie du recyclage tient-elle dans la relance de l économie française et européenne?

Quel rôle l industrie du recyclage tient-elle dans la relance de l économie française et européenne? Quel rôle l industrie du recyclage tient-elle dans la relance de l économie française et européenne? Mr Bruno MAILLARD Directeur Général Adjoint Direction du Pôle Développement Sommaire 1. Le Recyclage

Plus en détail

«Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» -

«Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» - «Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» - Service énergie de la Chambre de Commerce et d Industrie du Lot Elodie FLEURAT-LESSARD 05 65 53 26 82 e.fleurat@ldi46.fr Le 10 mai 2011 - SRCAE

Plus en détail

Établissement Public Industriel et Commercial Acteur clé de la recherche technologique sur l énergie CTI

Établissement Public Industriel et Commercial Acteur clé de la recherche technologique sur l énergie CTI 23/03/09 Établissement Public Industriel et Commercial Acteur clé de la recherche technologique sur l énergie CTI Données clés:. 96 élèves-ingénieurs INSTN / an,. Forte reconnaissance des industriels (EDF

Plus en détail

THEMES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES - SESSION 2.1 Moins ou pas de déchets : quand, comment? Le retraitement-recyclage à l épreuve des faits Yves Marignac Directeur de WISE-Paris 8 octobre 2005 Débat public

Plus en détail

Annexe 5 TRICASTIN 1

Annexe 5 TRICASTIN 1 Annexe 5 TRICASTIN 1 COMURHEX II et la conversion de l uranium CIGEET- 4 juillet 2008 Pierre BOUZON, Maîtrise d ouvrage TRICASTIN 2 La conversion : un maillon indispensable au cycle du combustible Le minerai

Plus en détail

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires CONTENU 2 I- Une transition sûre et équitable? Les enjeux mondiaux du développement durable II- Le débat écologique et sa dimension sociale III- Les nuances de vert dans les emplois verts IV. Emplois verts

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

Le diplôme d ingénieur spécialité «Energétique» Parcours «Thermique du bâtiment» CYC 27 (ouverture en Septembre 2012) (www.cnam.

Le diplôme d ingénieur spécialité «Energétique» Parcours «Thermique du bâtiment» CYC 27 (ouverture en Septembre 2012) (www.cnam. Le diplôme d ingénieur spécialité «Energétique» Parcours «Thermique du bâtiment» CYC 27 (ouverture en Septembre 2012) (www.cnam.fr) Infos Ingénieur HTT Energétique/Génie Climatique et Froid 1 Première

Plus en détail

Plan filière régional industries automobile, aéronautique et mécanique. Celine.maze@direccte.gouv.fr

Plan filière régional industries automobile, aéronautique et mécanique. Celine.maze@direccte.gouv.fr Plan filière régional industries automobile, aéronautique et mécanique 1 Celine.maze@direccte.gouv.fr PLAN FILIERE INDUSTRIES AUTO AERO MECA Ile-de-France 2013 Accompagnement à la stratégie Développement

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco responsable

IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco responsable IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco-responsable Présentation IT2D 1 IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco-responsable IT2D : Information Technologie

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE

PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE Domaines d intervention Expériences acquises Secteur d activité Compétences Expérience Conseil en conception d usine Conseil en organisation, en gestion et en RH Agro-alimentaire

Plus en détail

15 % Secteur spécialisé

15 % Secteur spécialisé LA PROPRETE, un service universel et indispensable Secteur classique Bureaux, locaux administratifs, musées, gymnases, écoles, centres commerciaux, parties communes d immeubles Services associés aux bâtiments,

Plus en détail

Global Process Industry

Global Process Industry Global Process Industry GPI, la solution qui donne un sens à vos projets www.globalprocess.fr NOTRE GROUPE Global Process Industry est un ensemblier industriel de procédés à destination de l industrie

Plus en détail

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15 SOMMAIRE Introduction...5 Paroles d entreprises...7 Schéma de la chaîne de valeur de création et d exploitation d un champ d éoliennes offshore...10 I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général CONFÉRENCE DE PRESSE 3 septembre 2015 Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général Xavier URSAT Directeur Exécutif Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire EDF, ÉLECTRICIEN RESPONSABLE CHAMPION DE LA CROISSANCE

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

Réunion d information 2 décembre 2015

Réunion d information 2 décembre 2015 Réunion d information 2 décembre 2015 Séché Environnement : acteur de référence des métiers du déchet Une «success story» entrepreneuriale Un Groupe familial né en 1985 de la vision d un entrepreneur,

Plus en détail

Nuclear trainees program

Nuclear trainees program engagement cohésion Nuclear trainees program audace exigence junior Obtenez en 1 an une formation de généraliste du nucléaire engagement GDF SUEZ / 2 nuclear trainees PROGRAM JUnIOR Vous êtes un jeune

Plus en détail

Forum de l innovation France Suisse!

Forum de l innovation France Suisse! Forum de l innovation France Suisse!! Nouveaux axes de développement, nouveaux marchés, nouveaux défis pour l innovation! 4 juin 2013! Marc FLORETTE! Directeur R&I! GDF SUEZ! SOMMAIRE 1) Présentation de

Plus en détail

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros «é» Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros Il couvre 3 grands secteurs : Automobile (voitures, camions, bus, 2 roues..) Ferroviaire Naval, maritime et fluvial Le programme vise à

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014 :

APPEL A PROJETS 2014 : APPEL A PROJETS 2014 : ASSAINISSEMENT ET ENERGIE REDUIRE L IMPACT ENERGETIQUE DES SYSTEMES D ASSAINISSEMENT DOMESTIQUES RÈGLEMENT Date d ouverture de l appel à projet : 20 janvier 2014 Date limite d envoi

Plus en détail

BIM Journées de l Ecoconstruction

BIM Journées de l Ecoconstruction BIM Journées de l Ecoconstruction 09 octobre 2015 Lorraine Qualité Environnement Sommaire 1. Présentation du pôle Fibres Energivie 2. Qu est ce que le BIM 3. Les enjeux du BIM et de la transition numérique

Plus en détail

La COOP carbone. (en formation) Une initiative de l AQME

La COOP carbone. (en formation) Une initiative de l AQME La COOP carbone (en formation) Une initiative de l AQME 1 Introduction Le nouveau cadre règlementaire va favoriser les projets de réduction de GES au Québec; Malgré l absence d un cadre structuré, le marché

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet?

La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet? La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet? Quels enseignements en tirer pour la conduite des plans d actions engagés? L expression spontanée sur internet via les

Plus en détail

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS?

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? Christel Pradillon, ECG - consultante en énergies Contexte énergétique, évolution des coûts de l énergie 26.02.2015

Plus en détail

VOTRE OFFRE immédiatement sur le terrain avec

VOTRE OFFRE immédiatement sur le terrain avec VOTRE OFFRE immédiatement sur le terrain avec Accélérez votre business SANS INVESTISSEME Efficacité Energétique : une offre industrielle de PME à PME CONSTAT dans le secteur industriel : Nouvelle APPROCHE

Plus en détail

FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion?

FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion? FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion? Mercredi 27 mars 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur,

Plus en détail

LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR

LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR 4ème Journée I-tésé G. Mathonnière Y. Amalric A. Baschwitz T. Duquesnoy S. Gabriel F. Legée 11 JUIN 2012 CEA 10 AVRIL 2012 PAGE 1 LE PARC ACTUEL GENERATION

Plus en détail

CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE L ESSONNE. Ayez le réflexe CCI!

CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE L ESSONNE. Ayez le réflexe CCI! CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE L ESSONNE Ayez le réflexe CCI! Atelier forum développement durable Comment réduire la facture énergétique dans votre entreprise? le 5 octobre 2015 Transition énergétique

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 INDUSTRIE TERTIAIRE Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE

L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE Analyse de l évolution des emplois et des compétences dans les industries chimiques en Haute-Normandie à horizon 2020 SYNTHESE Monsieur Ludovic

Plus en détail

les metiers de l énergie une publication Orientations

les metiers de l énergie une publication Orientations les metiers de l énergie une publication Orientations Les acteurs traditionnels de la production, la transformation et la distribution du pétrole, de l électricité nucléaire ou thermique et du gaz demeurent

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE

PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE PROFILS et COMPETENCES ECTI LORRAINE Domaines d intervention Expériences acquises Secteur d activité Compétences Expérience Conseil en conception d usine Conseil en organisation, en gestion et en RH Agro-alimentaire

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure

Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure Un partenaire historique dans les métiers de la logistique nucléaire et de la radioprotection Présent dans le nucléaire depuis plus de 20

Plus en détail

Résultats de l étude de marché

Résultats de l étude de marché Résultats de l étude de marché Résultats présentés le 30 septembre 2008 à l occasion du premier petit déjeuner Epsilon Consulting 1. Description du contexte : L Hygiène, la Sécurité et l Environnement

Plus en détail

Les indicateurs du développement durable

Les indicateurs du développement durable Les indicateurs du développement durable (extraits de la première édition) Préambule L Association française de l assurance a publié en janvier 2009 sa Charte du développement durable, formalisant ainsi

Plus en détail

CE MOIS-CI À L ESPACE SAINT-JACQUES. Rencontres CEVEO. Windustry France. Paris, le 24 juin 2014

CE MOIS-CI À L ESPACE SAINT-JACQUES. Rencontres CEVEO. Windustry France. Paris, le 24 juin 2014 CE MOIS-CI À L ESPACE SAINT-JACQUES Rencontres CEVEO Windustry France Paris, le 24 juin 2014 La filière éolienne française 2 Situation 2014 : 8 224 MW installés = 740 parcs éoliens = 4 000 éoliennes =>

Plus en détail

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec Nouveauté 2013 en partenariat avec Formation par apprentissage Ingénieur-e en performance énergétique ÉCOLE PUBLIQUE D INGÉNIEUR-E-S Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Performance énergétique

Plus en détail

Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination,

Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination, Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination, Démantèlement Nucléaire Gestion des Déchets - Sécurité Humaine &

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

Industries manufacturières : Comment tirer son épingle du jeu?

Industries manufacturières : Comment tirer son épingle du jeu? 18/12/2013 Industries manufacturières : Comment tirer son épingle du jeu? Forum de Plastipolis 01/10/2014 kl: Réinventer son modèle Comment? Pour quoi? Créer de la valeur à d autres étapes de la chaîne

Plus en détail

AREVA Innovation PME. Le site internet dédié aux PME françaises innovantes

AREVA Innovation PME. Le site internet dédié aux PME françaises innovantes AREVA Innovation PME Le site internet dédié aux PME françaises innovantes Notre expertise MINES CONVERSION DE L URANIUM ENRICHISSEMENT DE L URANIUM FABRICATION DU COMBUSTIBLE CONCEPTION DE RÉACTEURS MAINTENANCE

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UN PROCESSUS NÉCESSAIRE rationnelle et efficace des ressources. Elle concerne les La transition écologique doit conduire à la mise en

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Achats Industriels Efficacité et Sécurité

Achats Industriels Efficacité et Sécurité Achats Industriels Efficacité et Sécurité Mes domaines d intervention Achat de maintenance Achat investissement Achat de sous-traitance Mon expertise en achats industriels Elaboration de cahiers des charges

Plus en détail

ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE

ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE La transition écologique et énergétique est une nécessité pour les entreprises. Le réchauffement climatique affectera toutes les entreprises

Plus en détail

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale entreprises générales de france BTP Les engagements de l entreprise générale en matière sociale et sociétale 1 Sommaire Introduction............. page 3 Les engagements sociaux...................... pages

Plus en détail

Nucléaire : l électricité ou la bombe? Les liens entre nucléaire civil et nucléaire militaire

Nucléaire : l électricité ou la bombe? Les liens entre nucléaire civil et nucléaire militaire Nucléaire : l électricité ou la bombe? Les liens entre nucléaire civil et nucléaire militaire La prolifération mondiale s aggrave, la paix dans le monde se fragilise En 2007, constat alarmant de l association

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

Le conseil en développement durable Un boom en voie de maturation?

Le conseil en développement durable Un boom en voie de maturation? Le conseil en Un boom en voie de maturation? Auteurs : Rodolphe Deborre Directeur Construction Positive Le 12 juin 2007 Je suis ou j étais un consultant en 2003-2006: SymbioseS Conseil opérationnel en

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Action Collective Nationale

Action Collective Nationale Action Collective Nationale Colloque Compétitivité: les entreprises s'engagent pour les compétences le mercredi 11 avril 2012 à Paris Natacha OLIVIER, Responsable Gestion Projets, ELASTOPÔLE Marie CHAPUT

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

Structure et perspectives des marchés de la métallerie

Structure et perspectives des marchés de la métallerie Structure et perspectives des marchés de la métallerie Données 2011 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2012 1/26 Sommaire Structure

Plus en détail

COP 21 : La Betterave, une production et des débouchés durables Paris, Palais des Congrès 8 décembre 2015

COP 21 : La Betterave, une production et des débouchés durables Paris, Palais des Congrès 8 décembre 2015 COP 21 : La Betterave, une production et des débouchés durables Paris, Palais des Congrès 8 décembre 2015 Myriam Maestroni CEO Economie d Energie, SAS Présidente FONDATION E5T Auteur de l ouvrage: Comprendre

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

leasecom, Qui sommes-nous?

leasecom, Qui sommes-nous? leasecom, Qui sommes-nous? Notre objectif : développer et apporter à nos clients des solutions de location financière évolutive et de location longue durée adaptées à leurs besoins. 1 leasecom Filiale

Plus en détail

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Depuis 2009, les sociétés d assurance de la FFSA et du GEMA ont engagé une démarche volontaire de réflexion et d actions en matière

Plus en détail

MATINALE DU CORICAN LES TECHNOLOGIES MARITIMES ET LEURS FINANCEMENTS AU SERVICE DES ENERGIES MARINES RENOUVELABLES. 26 Mai 2015

MATINALE DU CORICAN LES TECHNOLOGIES MARITIMES ET LEURS FINANCEMENTS AU SERVICE DES ENERGIES MARINES RENOUVELABLES. 26 Mai 2015 MATINALE DU CORICAN LES TECHNOLOGIES MARITIMES ET LEURS FINANCEMENTS AU SERVICE DES ENERGIES MARINES RENOUVELABLES 26 Mai 2015 LA FEUILLE DE ROUTE EMR DU CORICAN Jean-Louis PIQUEMAL STX Coordinateur de

Plus en détail

Achats industriels groupe. 17 mars 2008 Direction des Achats - Patrick Matz 1

Achats industriels groupe. 17 mars 2008 Direction des Achats - Patrick Matz 1 Achats industriels groupe 17 mars 2008 Direction des Achats - Patrick Matz 1 Sommaire 1. PERIMETRE DES ACHATS INDUSTRIELS. 2. SEGMENTATION DES ACHATS (Domaines, familles) 3. VOLUMETRIE ACHAT 2006 / 2007

Plus en détail

Véhicules Électriques

Véhicules Électriques INFRASTRUCTURES DE RECHARGE POUR Véhicules Électriques Votre éco-mobilité à la carte Les Enjeux de la mobilité électrique : climatiques, économiques et sociétaux Les entreprises et les collectivités adoptent

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

EXTERIMMO. Une offre du Groupe Caisse des dépôts au service de la transition énergétique et écologique (TEE)

EXTERIMMO. Une offre du Groupe Caisse des dépôts au service de la transition énergétique et écologique (TEE) EXTERIMMO Une offre du Groupe Caisse des dépôts au service de la transition énergétique et écologique (TEE) Une offre née dans un contexte d urgence Des exigences réglementaires nombreuses et ambitieuses,

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 P.Villard Chargé de mission Usine du Futur Introduction Fabrication Additive un marché en pleine croissance Ces technologies sont partie intégrante

Plus en détail

Journée nationale des pôles de compétitivité 26 janvier 2012

Journée nationale des pôles de compétitivité 26 janvier 2012 ENERGIES NON GENERATRICES DE GAZ A EFFET DE SERRE PÔLE DE COMPETITIVITE NATIONAL PÔLE REGIONAL D INNOVATION ET DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SOLIDAIRE PÔLE D EXCELLENCE DE CORSE Journée nationale des pôles

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Jean Pascal Chirat Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Intervention Fnas Plan de l intervention Etat énergétique du parc des logements français selon les: Etiquettes

Plus en détail

LOWINSKI MARC. Rapport sur le stage effectué du 05 janiver 2015 au 14 février 2015. Dans la Société :

LOWINSKI MARC. Rapport sur le stage effectué du 05 janiver 2015 au 14 février 2015. Dans la Société : LOWINSKI MARC Rapport sur le stage effectué du 05 janiver 2015 au 14 février 2015 Dans la Société : à Lieusaint En tant que : Technicien réseaux BTS Services Informatiques aux Organisations 2015 Du Lycée

Plus en détail

Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables

Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables Faire émerger un projet innovant en Energies Renouvelables Guillaume GIRARD Chargé de mission «Energies Renouvelables» Introduction Les différentes filières d énergies renouvelables : Hydraulique Eolien

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique

Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique Florent PERRIN Responsable région Rhône Alpes CleanTuesday Rhône-Alpes Juin 2010 CONTEXTE ENVIRONNEMENTAL Le GIEC a confirmé que

Plus en détail

PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011

PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011 PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011 0 1 SOMMAIRE Les opportunités du 12 ème plan quinquennal pour les entreprises françaises La situation des PME françaises en

Plus en détail

Quels emplois verts en Indre et Loire?

Quels emplois verts en Indre et Loire? Un réseau de partenaires publics pour une information territoriale partagée Forum Développement Durable et RSE Quels emplois verts en Indre et oire? e 11 avril 2011 ESCEM - Tours aure HUGUENIN 1 Economie

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Comment mieux évaluer les risques industriels par la mesure du capital immatériel???

Comment mieux évaluer les risques industriels par la mesure du capital immatériel??? Comment mieux évaluer les risques industriels par la mesure du capital immatériel??? GENERALI : Un acteur engagé et responsable FFSA 26/01/2010 " Le secteur de l assurance est concerné par tous les sujets

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail