Banking and Asset Management. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. sciences de gestion

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Banking and Asset Management. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. sciences de gestion"

Transcription

1 Banking and Asset Management Finalité spécialisée du Master en

2 Introduction Le monde des institutions financières a connu, depuis l éclatement de la crise bancaire de 2008 suivie de la réplique de la crise souveraine de 2011, une mutation aussi brutale que profonde. Les anciennes certitudes qui considéraient comme utopiques un «bank run», un taux d intérêt négatif ou le risque qu une institution doive être nationalisée pour des questions de liquidité, ont subitement volé en éclats. Le monde capitaliste a changé, et même le capitalisme lui-même n a jamais autant été remis en question. Banking and Asset Management Dans cet univers changeant, il est crucial que les jeunes diplômés en gestion désirant se spécialiser dans les matières financières soient aussi cultivés que flexibles. Une vision large, critique et éduquée des banques, compagnies d assurances et sociétés de gestion d actifs devient un atout lorsqu il s agit d être un acteur du changement dans le monde financier. La finalité Banking and Asset Management met l accent sur la compréhension des enjeux de la fonction financière et la contribution de chaque activité à cette fonction. Un accent particulier est mis, à travers les cours et missions de cette finalité, à garder une approche rigoureuse sur la maîtrise des mécanismes de la gestion des actifs, des passifs et des risques, tout en insistant continuellement sur la responsabilité particulière des professionnels de la finance que deviendront les étudiants dans leur carrière future. Cette finalité est dispensée entièrement en anglais. Banking and Asset Management 2 > 3

3 Objectifs La finalité spécialisée en Banking and Asset Management, entièrement enseignée en anglais, propose un programme large mais néanmoins pointu, organisé autour des thèmes majeurs de la gestion des institutions et marchés financiers. Son objectif est de permettre aux étudiants d acquérir un solide socle de connaissances des principes-clés des marchés financiers, de même que des procédures de calcul et d optimisation les plus innovantes et sophistiquées qui sont nécessaires afin de maîtriser l utilisation des instruments financiers qui sont négociés sur les marchés. Le focus est principalement mis sur l application de ces principes et méthodes plutôt que sur leur développement par les étudiants. La finalité s adresse aux étudiants attirés par un large éventail de positions en finance de marché et qui désirent conserver un large spectre d opportunités de carrière, tout en choisissant un curriculum leur permettant de s intégrer aussi rapidement que possible dans un environnement professionnel. Les compétences acquises à l issue de cette spécialisation sont les suivantes : Raisonnement et connaissances dans les domaines de spécialisation de la gestion des institutions financières et des sociétés d asset management ; Débouchés Il existe de nombreux canaux à travers lesquels les compétences et méthodes apprises au long de cette finalité peuvent être activées. Entre autres, les étudiants diplômés dans cette spécialisation seront préparés à saisir des opportunités dans les domaines suivants : Activités dans le champ de l asset management (gestion de SICAV / fonds de pension / hedge funds) liées à toutes opérations de portefeuille, de la gestion d actifs au quotidien au risk management ou à la prise de décision d investissement stratégique ; En général, tout emploi lié à la gestion de portefeuille (investisseurs institutionnels, banque privée, gestion de fortune, assurances ) ; Tout type de fonction exécutive dans les institutions financières ; Fonctions exécutives en gestion financière dans les sociétés commerciales, industrielles ou financières concernant, entre autres, la gestion de trésorerie, la gestion actifs/passifs, ou le credit management. Connaissance approfondie des institutions financières, des marchés et instruments financiers, de leur fonctionnement et de leur usage ; Maîtrise des concepts et problématiques liés à l asset management et au risk management ; Apprentissage des fondamentaux de finance de marché en ayant la possibilité de développer une véritable expertise et rigueur dans le raisonnement financier ; Appréhension du champ d application des opérations financières à travers la maîtrise des approches innovantes de leur calcul et de leur optimisation ; Obtention d une perspective critique sur les compétences acquises dans le programme à travers une réflexion personnelle autour de la fonction financière et des expériences accumulées durant les tâches individuelles et de groupe. Points forts La proximité du terrain, avec de nombreuses collaborations avec des services de gestion de trésorerie, d asset management, de risk management et des consultants spécialisés dans le domaine des institutions financières ; La compétence technique d un corps professoral multidisciplinaire combinant la maîtrise de l économie financière, l économétrie, la statistique et les sciences de l ingénieur ; La disposition d une salle de marchés avec des outils permettant de simuler en live des conditions de trading et d évolution des marchés financiers ; Un milieu international, aussi bien des étudiants que des enseignants, avec une forte ouverture vers l extérieur ; La collaboration avec des entreprises partenaires fortement impliquées dans le cadre des Chaires (voir page 13) et la proximité avec la spin-off Gambit, active dans la mise au point de systèmes de pointe en matière de profilage d investisseurs et d optimisation et de diagnostic de portefeuille. Banking and Asset Management 4 > 5

4 1 er master : 3 cours obligatoires Programme La finalité spécialisée en Banking and Asset Management s appuie sur un tronc commun en (55 crédits) et propose ensuite 8 cours spécialisés, des ateliers de portfolio de compétences, la réalisation d un stage et d un mémoire (pour un total de 65 crédits), le tout réparti sur deux ans. ANNEE 1 Tronc commun du Master en (45 crédits) + Banking and Asset Management (15 crédits). Banking and Insurance. Financial Derivatives. Investments and Portfolio Management ANNEE 2 Tronc commun du Master en (10 crédits) + Banking and Asset Management (50 crédits). Fund Industry. Stage (10 crédits). Travail de fin d études (20 crédits). Portfolio de compétences (5 crédits) choisir 2 cours parmi :. Advanced Topics in Banking and Insurance. Droit et fiscalité des institutions financières. Financial Risk Management. International Finance. Advanced Corporate Finance and Modeling Le contenu des cours spécialisés est brièvement présenté dans les pages qui suivent. Les engagements pédagogiques complets sont disponibles sur le site de l ULg (http://progcours. ulg.ac.be/cocoon/programmes/tur_gmscgest.html) et sur l interface utilisée par HEC-ULg (http://lola.hec.ulg.ac.be/). FINA BANKING AND INSURANCE 1. Partim Banking The course introduces the general activities of a financial institution, with a focus on the bank's role as a financial intermediary. The Bank's balance sheet structure is analysed in detail, with the specificities of the bank's objectives and constraints. The recent crises of 2008 and will be analysed with their impact on the evolution of the banking industry. The first elements of bank risk management will be introduced. a. Lecture 1 I. Part A: Introduction to banking (Rose ch. 1,2,3) II. Part B: Financial structure (Rose ch. 5) b. Lecture 2 I. Part A: Neo-classic theory of banking II. Part B: The management of capital (Rose ch.15) c. Lecture 3 I. Part A: Measuring and evaluating performance (Rose ch. 6) II. Part B: Risk management for changing interest rates: ALM and duration techniques (Rose ch. 7) 2. Partim Insurance The course introduces the notion of insurance as it is considered by its different stakeholders: the consumer and society, the insurer himself, the surrounding economical actors and institutions. The inverted production cycle of the insurance business is emphasized, and basic actuarial mechanisms for pricing and provisioning are exposed. Finally, the current European supervision and regulation context, "Solvency II", is presented. a. Lecture 1 I. Risk: definitions, classification, cost II. Insurance: a form of risk management III. Key facts about the European insurance market IV. Some remarks on insurance availability and behaviours b. Lecture 2 I. The inverted production cycle II. Cartography of an insurer activities and value creation III. Introduction to tariffs IV. Introduction to reserves c. Lecture 3 I. The need for prudential supervision and regulation II. Solvency I III. Towards Solvency II IV. Some institutional actors Banking and Asset Management 6 > 7

5 FINA FINANCIAL DERIVATIVES Over the last two decades, firms have been increasingly challenged by financial price risks due to unpredictable movements in exchange rates, interest rates and commodity prices. The financial markets have responded to this increase in volatility by continuously developing a range of financial instruments, called derivatives, as well as strategies combining these with other traditional financial instruments. As a result, derivative markets have been rapidly increasing in volume for the last twenty years and are today recognised as a corporate finance tool. Not only the officially exchange traded instruments are very popular as hedging or speculative devices, but also privately arranged or Over The Counter contracts attract a wide variety of customers. Any student in Financial Economics should at least have some basic knowledge of the possible uses, users, and pricing of the most important derivative instruments. In this course we aim to provide such knowledge and students should feel comfortable about this complex financial environment. FINA INVESTMENTS AND PORTFOLIO MANAGEMENT (1) Underlying Philosophy The course is following the whole process of investment, from the investor profiling to the final investment portfolio recommendation and monitoring. (2) Organization and Content This course is composed of 6 theoreticals parts, pratical application and group work. The theoretical parts are: Part I : The investment background (Measures of return and risk, security-market indices,...) Part II: Developments in investment theory (Efficient markets, CAPM, APT,...) Part III: Valuation principle and practices(analysis of financial statements, financial ratios, introduction to security valuation,...) Part IV: Analysis and management of common stocks (Industry analysis, company analysis, technical analysis,...) Part V: Analysis and management of bonds (Bonds fundamentals, analysis and valuation of bonds, bond ptf management strategies,...) Part VI: Specification and evaluation of asset management (Professional Money management, alternative assets, and industry ethics; evaluation of ptf performances) 2 ème Master : 1 cours obligatoire et choisir 2 cours parmi 4 FINA FUND INDUSTRY (OBLIGATOIRE) Created in collaboration between HEC-ULg and KBL, the KBL Chair proposes this course on fund industry. Its goal is to provide Business and Law students (as well as anyone interested in making a career in the mutual fund industry) with an overview of the mutual fund industry regarding basic principles as well as the different sorts of jobs. This course is practice-oriented and is built around Luxembourg mutual fund industry standards. Luxembourg is by far the European leader (and second in the world behind the United States) in the mutual fund industry with more than funds managing around billion Euros. Financial services in Luxembourg represent more than employees contributing to almost one third of Gross Domestic Product. The course is articulated around 11 main parts. All these parts are presented by experts in mutual funds from the academic as well professional world (KBL, EFA, Deloitte & Touche, Arendt & Medernach, la bourse de Luxembourg, Elvinger, Hoss & Prussen). > Part 1: Introduction to mutual fund markets > Part 2: Plurality of products > Part 3: The different investment vehicles > Part 4: Creation of a mutual fund and organization of its social life > Part 5: Fund administration > Part 6: Custodian bank and trust company > Part 7: Organization of mutual fund surveillance > Part 8: Pension funds > Part 9: Basic principles of fiscal law for mutual funds in Luxembourg > Part 10: Admission to quotation (specialization: law) > Part 11: Principles of fund commercialization (specialization: management) FINA ADVANCED TOPICS IN BANKING AND INSURANCE 1. Partim Banking The course builds on the "Banking and Insurance" course or similar as prior knowledge. The first part is dedicated to the application of concepts of duration and treasury management, in the context of the general portfolio problem of the bank and in the context of financial regulation. In the second part, we review the concept of interest rates and credit spreads, the different theories on their term structure, and their impact on the banking activities.the third part is dedicated to the economic analysis of financial crises and the recent banking and sovereign crises. Banking and the management of financial institutions as well as their regulation is detailed with a particular focus on monetary policy and the role of Central Banks during the financial crisis. We finally review the alternative approaches to banking and provide the background for the evolution of the industry. Banking and Asset Management 8 > 9

6 2. Partim Insurance: The partim builds on the same prior knowledge as the partim Banking. We go deeper in the understanding of some specialised topics that have a deep impact on the management of an insurance company nowadays:. reinsurance: the insurance of insurers, and a capital management tool as well. fundamentals of stochastic finance and economic scenario generators: how and why mathematics changed economical and financial forecasting. DROI DROIT ET FISCALITÉ DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Contenu du cours 1. Sens du cours Ce cours a pour objectif d'initier les étudiants à la législation et la fiscalité des banques et des compagnies d'assurance, dans une optique d'approche des problèmes que connaissent ces institutions au niveau juridique d'une part, et quant à la fiscalité de leurs produits d'autre part, l'analyse de ces produits étant limitée à ceux relevant de l'épargne et du placement. 2. Contenus abordés a. Introduction. Banques et assurances. Bancassurance, assurfinance et bancassurfinance. Le contrôle prudentiel (CBFA). Le secret bancaire. La directive européenne sur la fiscalité de l'épargne. Les «mécanismes particuliers». Le blanchiment. b. L'univers bancaire. (i) Les produits bancaires pour les particuliers. Intérêts, dividendes, plus-values et placements collectifs. (ii) Les produits bancaires pour les entreprises. (iii) Le régime de taxation des OPC. c. L'univers des assurances. Introduction. IARD et assurance-vie. (i) L'assurance-vie et l'impôt sur le revenu. Les trois piliers. (ii) L'assurance-vie et les droits de succession. FINA FINANCIAL RISK MANAGEMENT This advanced finance course provides an overview of the risk management function and scope in a financial institution, and review the main financial risks: Market Risk, Interest- Rate Risk, Credit Risk, Operational Risk... Basic risk management concepts will also be detailed (stochastic processes, hedging, dependence and copulae, Value-at-Risk...). A) FOUNDATIONS OF FINANCIAL RISK MANAGEMENT A. 1. The scope of financial risk management A. 2. Creating value with risk management A. 3. Principles of hedging B) DERIVATIVES AND RISK HEDGING B. 1. Derivative securities and markets B. 2. Hedging linear exposures/instruments B. 3. Hedging options C) HEDGING FIXED INCOME INSTRUMENTS C. 1. Yield curve dynamics C. 2. Duration and convexity C. 3. Duration hedging C. 4. Interest rate derivatives D) REGULATION AND RISK MANAGEMENT D. 1. The need for RM in financial institutions D. 2. The Basel regulatory process D. 3. Basel III E) QUANTITATIVE MARKET RISK MODELS E. 1. Value-at-Risk E. 2. VaR characteristics E. 3. Portfolio VaR E. 4. Historical VaR systems E. 5. Monte-Carlo VaR systems Appendix 1: Modified VaR Appendix 2: EVT VaR F) CREDIT, OPERATIONAL AND LIQUIDITY RISKS, AND STRESS TESTS F. 1. Fundamentals of Credit Risk F. 2. Default Probabilities F. 3. The Copula model F. 4. Operational Risk F. 5. Liquidity Risk F. 6. Stress tests Appendix 1: Leading credit risk models An introductory lecture is organized at the beginning of the course with a guest speaker occupying a function of Chief Risk Officer (CRO) or equivalent in a prominent financial institution. To illustrate and practise the concepts, a set of interactive exercise sessions will be organized in the computer and virtual trading room of HEC-ULg. Furthermore, case studies representing virtual market situations will be analyzed during these exercises sessions. Banking and Asset Management 10 > 11

7 FINA INTERNATIONAL FINANCE Financial operations performed in an environment of open and integrated markets entail a whole series of challenges linked to the macroeconomic and macrofinancial characteristics of the increasingly international environment. In today's globalized world, managers, investors and policy-makers need a deep understanding of this environment and its underlying mechanisms to design sound financial and strategic decision-making. Specifically, the course will examine the following issues: exchange rate basics and forecasting, the identification, measurement, and management of exchange rates exposure; the corporate financial decision making of an internationally oriented firms; the evaluation of cross-border projects, the possibilities for financing and investing in a global market, and methods for evaluating the performance of foreign operations. While the course focus on understanding the basic theory behind these issues, it also examines empirical evidence and examples of firms' real world activities with the goal of preparing a student for a career dealing with financial decision making in an international environment. The course is mostly lecture style with some discussion of topics through case studies as well as FT and The Economist readings. Stage/Travail de fin d étude Au cours de sa formation à HEC-Ecole de Gestion de l Université de Liège, tout étudiant (filière 120 crédits) effectue obligatoirement un stage en entreprise et un travail de fin d études (TFE) en 2ème année de Master. Dans le cadre du Mémoire-projet, le stage et le TFE sont liés entre eux et s inscrivent dans le cadre de la finalité choisie par l étudiant. Dans le cadre du Mémoire-recherche, le stage et le TFE s inscrivent dans le cadre de la finalité choisie par l étudiant mais ne sont pas nécessairement liés entre eux. Trois formules existent : Le stage de 10 semaines L étudiant réalise un stage en entreprise durant les 10 premières semaines de l année académique (mi-septembre à fin novembre). Le stage peut s effectuer au sein d une entreprise privée (commerciale, financière ou industrielle) ou publique, d un organisme para-étatique ou d une organisation internationale. Le stage a lieu en Belgique ou à l étranger et est généralement non rémunéré. Les étudiants qui choisissent cette formule de stage doivent obligatoirement réali- ser un TFE de type mémoire-recherche. Ceux qui choisissent le stage intégré dans le mémoire-projet doivent se référer à la dernière formule présentée ci-dessous. Plus d info sur l espace «stage de 10 semaines» sur Personne de contact : > Brigitte MARECHAL Bât. N1 - Bureau 105 Tél. : 04/ Banking and Asset Management 12 > 13

8 Le mémoire-recherche Dans le cadre de son TFE, l étudiant doit produire un document fondé sur une recherche originale en lien avec la finalité choisie. Ce travail, basé sur une démarche scientifique rigoureuse, doit lui permettre de démontrer qu il maîtrise les connaissances théoriques acquises en cours de formation et qu il est capable de les appliquer avec discernement pour analyser et résoudre un problème pratique lié à la réalité de l entreprise. Plus d infos sur l espace «mémoire-recherche» sur Personne de contact > Marie-Gabrielle BOXUS Bât. N1- Bureau 157 (XVIIème) Tél. : 04/ Le mémoire-projet Dans le cadre de son mémoire-projet, l étudiant analyse une problématique de ges- tion d envergure en lien avec la finalité choisie et formule des recommandations pour le compte d une entreprise. Il peut s agir d une entreprise privée ou publique, du secteur marchand ou non marchand, implantée en Belgique ou dans l EUREGIO. L étudiant est présent en entreprise durant toute l année académique - à temps plein durant le premier quadrimestre puis à raison d un jour par semaine durant le second quadrimestre, soit +/- 4 mois de présence en entreprise. Les 10 premières semaines d activité en entreprise pour le mémoire-projet sont considérées comme le stage de l étudiant. Plus d infos sur l espace «mémoire-projet» sur Personne de contact > Sophie LERUTH Bât. N1 Bureau 105 Tél. : 04/ Chaires associées Les professeurs en charge de l animation de cette finalité disposent d une force de frappe considérable à travers trois Chaires leur permettant de disposer des ressources et de bénéficier d une collaboration étroite avec leurs mécènes : La Chaire Ethias en Asset & Risk Management est attribuée à Aline Muller, titulaire d un PhD de la Maastricht University et précédemment professeur de finance à l Université de Nimègue. Depuis son arrivée en 2006, elle a établi des collaborations de recherche mais également des programmes de formation avec les départements d Ethias concernés par le contenu de la Chaire dédiée à la gestion d actifs et à la gestion des risques financiers. La Chaire KBL et PWC en Industrie des Fonds d Investissement est attribuée à Danielle Sougné. Aussi bien le programme pluriannuel de recherche que le portefeuille de cours pris en charge par sa titulaire s inscrivent dans la problématique de l industrie des fonds d investissement. Cette chaire permet de nouer des collaborations étroites avec KBL et PWC et de bénéfi cier dans ce cadre de la précieuse expertise accumulée par nos partenaires dans ce domaine. La Chaire Deloitte en Gestion et Performance de Portefeuille est attribuée à Georges Hübner. Dans le cadre de cette collaborationqui dure depuis plus de 10 ans, l expertise conjointe de Deloitte Belgique, Deloitte Luxembourg et de HEC-ULg est rassemblée afin de procéder à des avancées importantes dans le domaine de l asset management et de la gestion privée, afi n d améliorer la compréhension des processus de gestion et d infl échir les processus de contrôle de la performance financière. La Chaire Accenture en stratégie durable, portée par le professeur Thomas Froehlicher, Doyen et directeur général, combine l expertise académique de HEC-ULg avec l expérience sur le terrain et les recherches d Accenture sur les entreprises les plus performantes au monde, afin d offrir une expérience pédagogique hors-normes sur les stratégies durables dans un monde multipolaire. Banking and Asset Management 14 > 15

9 Contacts & informations Responsable de la finalité : Professeur Georges HÜBNER CARM (Centre for Asset and Risk Management) Edition janvier Managers de programme : Sylvie BORRAS Marie-Gabrielle BOXUS En partenariat avec :

Banking and Asset Management

Banking and Asset Management Master en sciences de gestion Banking and Asset Management Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion Introduction Le monde des institutions financières a connu, depuis l éclatement de la crise

Plus en détail

Financial Engineering. Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion. ingénieur de gestion

Financial Engineering. Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion. ingénieur de gestion Financial Engineering Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion ingénieur de gestion Introduction Les métiers de la finance sont, à la lumière des deux crises de 2008 et 2011, fortement mis

Plus en détail

Financial Engineering

Financial Engineering Master en ingénieur de gestion Financial Engineering Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion Introduction Les métiers de la finance sont, à la lumière des deux crises de 2008 et 2011, fortement

Plus en détail

Financial Analysis and Audit. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. sciences de gestion

Financial Analysis and Audit. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. sciences de gestion Financial Analysis and Audit Finalité spécialisée du Master en Objectifs La finalité spécialisée en Financial Analysis & Audit a pour but de former de futurs cadres et dirigeants d entreprises et d organisations

Plus en détail

Economics & Finance. Finalité spécialisée du Master en sciences économiques. sciences économiques

Economics & Finance. Finalité spécialisée du Master en sciences économiques. sciences économiques Economics & Finance Finalité spécialisée du Master en sciences économiques sciences économiques Introduction La récente crise financière a mis en exergue le rôle important pris par les marchés financiers

Plus en détail

Performance Management and Control. Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion. ingénieur de gestion

Performance Management and Control. Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion. ingénieur de gestion Performance Management and Control Finalité spécialisée du Master en Introduction La finalité spécialisée Performance Management and Control intéressera en priorité l étudiant qui cherche à acquérir une

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

Performance Management Systems

Performance Management Systems Master en ingénieur de gestion Performance Management Systems Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion Introduction La finalité spécialisée Performance Management Systems intéressera en

Plus en détail

Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé

Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé Accréditation d une activité CPD organisée par un organisateur de formations agréé Rappels : annexe 1. Objectif : un organisateur de formations accrédité CPD souhaite obtenir de l IA BE, l accréditation

Plus en détail

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao Matinale Recherche «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Matinale Recherche DATE 15 octobre

Plus en détail

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program»

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» Année académique 2012 2013 Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» I. OBJECTIF Le monde de la finance connaît une

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010 Courses on Internal Control and Risk Management Page 1/5 September 2010 EN VERSION 1. Internal Control Standards for Effective Management - Introduction to Internal Control for all staff This introductory

Plus en détail

BNP Paribas Investment Partners

BNP Paribas Investment Partners FOR PROFESSIONAL INVESTORS BNP Paribas Investment Partners Conférence téléphonique - Gestion obligataire Jeudi 4 juillet 2013 2 Eurozone Fixed Income Performances à fin juin 2013 Eurozone main bond indices

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

LLM de droit des affaires (40 crédits)

LLM de droit des affaires (40 crédits) Langue française LLM de droit des affaires (40 crédits) I- Objectifs Le LLM en droit des affaires a vocation à assurer une formation de juristes de haut niveau, parfaitement bilingues, en français et en

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit.

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit. Le français suit. The Ombudsman for Banking Services and Investments (OBSI) today released its complaint statistics for the first quarter of its 2011 fiscal year (November 1, 2010 to January 31, 2011).

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program»

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» Année académique 2014-2015 Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» I. OBJECTIF Le monde de la finance connaît une

Plus en détail

Create your future ECOLE DES METIERS D ART ET DE COMMUNICATION.

Create your future ECOLE DES METIERS D ART ET DE COMMUNICATION. Create your future IPAC DESIGN GENEVE ECOLE DES METIERS D ART ET DE COMMUNICATION. DESIGN & COMMUNICATION L ESPRIT IPAC DESIGN GENEVE «J ai beaucoup mieux à faire que m inquiéter de l avenir. J ai à le

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit.

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit. Le français suit. The Ombudsman for Banking Services and Investments (OBSI) today released its complaint statistics for the fourth quarter of its 2010 fiscal year (August 1, 2010 to October 31, 2010).

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Master of Science in Wealth Management / Maîtrise universitaire en gestion de patrimoine

Master of Science in Wealth Management / Maîtrise universitaire en gestion de patrimoine PROGRAMME D'ÉTUDES 2015-201 Master of Science in Wealth Management / Maîtrise universitaire en gestion de patrimoine FACULTÉ D'ÉCONOMIE ET DE MANAGEMENT Master of Science in Wealth Management / Maîtrise

Plus en détail

Table of Contents. Patent ambush in the US and the EU : How wide is the gap?

Table of Contents. Patent ambush in the US and the EU : How wide is the gap? Table of Contents PART I Patent ambush in the US and the EU : How wide is the gap? I the economics of patent ambush... 13 I. Introduction... 13 II. The U.S. patent system and its flaws... 14 III. Competition

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Dans ce numéro. Archives e-newsletter. Pour nous joindre. English to follow.

Dans ce numéro. Archives e-newsletter. Pour nous joindre. English to follow. English to follow. Dans ce numéro L OSBI présente les statistiques du deuxième trimestre L Ombudsman des services bancaires et d investissement (OSBI) présente aujourd hui les statistiques du deuxième

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Double diplôme ICHEC UCL (LSM)

Double diplôme ICHEC UCL (LSM) Année académique 2015 2016 Double diplôme ICHEC UCL (LSM) Master en Gestion de l entreprise (120 ECTS) ICHEC Brussels Management School Master en Sciences de gestion (120 ECTS) Louvain School of Management

Plus en détail

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS PEGASEAS Theme: MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT: final outputs and Questions of the reports:

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées)

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) SOR/2000-53 DORS/2000-53 Current to January 25, 2016

Plus en détail

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux Bernard Schneuwly Université de Genève Faire de la science Une institution sociale avec des règles Une règle fondatrice: l évaluation par les pairs

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Nathalie REY DIPLOMES UNIVERSITAIRES

Nathalie REY DIPLOMES UNIVERSITAIRES Nathalie REY Fonction (depuis septembre 1999) : Maître de Conférences en Sciences Economiques Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité CEPN, UMR 7234 U.F.R. Sciences Économiques et de Gestion, Bureau J308

Plus en détail

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT ECTS CM TD Volume horaire Semester 1 30 161 109 288 UE1 Economics 9 48 32 80 Microeconomics 1: Central/Essential/Major Principles 24 16 40 Macroeconomics 1:

Plus en détail

_COURSES SPRING SEMESTER 2011

_COURSES SPRING SEMESTER 2011 _COURSES SPRING SEMESTER 2011 Spring semester from January 3 rd to July 2 nd 2011 (exact dates of the semester depends on the courses taken, please refer to the calendar per school and year) Important

Plus en détail

Master in Economics and Business

Master in Economics and Business Master in Economics and Business Préambule Le département d Economie de Sciences Po se développe à l image d une école, il est structuré par une faculté disciplinaire permanente, un portefeuille de masters

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

MASTER DROIT DES AFFAIRES (M1, M2)

MASTER DROIT DES AFFAIRES (M1, M2) MASTER DROIT DES AFFAIRES (M1, M2) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Droit des affaires Présentation Le Master Droit des affaires de Chambéry

Plus en détail

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us SKILLED TRADES PLATFORM 2015 PLATEFORME DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS 2015 Canada s cities and towns are crumbling around us Canada needs a comprehensive integrated infrastructure program that will eliminate

Plus en détail

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Annexe Circulaire _2009_19-1 du 8 mai 2009 Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Champ d'application: Commissaires agréés. Réglementation de base Table

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Implications and Opportunities Presented by the Securitization of Catastrophe (Re)insurance

Implications and Opportunities Presented by the Securitization of Catastrophe (Re)insurance Implications and Opportunities Presented by the Securitization of Catastrophe (Re)insurance M. Morton N. Lane, Ph. D. Président, Lane Financial LLC Directeur, M. Sc. en ingénierie financière Université

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Private banking: après l Eldorado

Private banking: après l Eldorado Private banking: après l Eldorado Michel Juvet Associé 9 juin 2015 Toutes les crises génèrent de nouvelles réglementations Le tournant de 2008 Protection des clients MIFID, UCITS, FIDLEG Bilan des banques

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 The UNITECH Advantage Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 Two key aspects of UNITECH Distinctive by being selective Standing out while fitting in The Wide and Varied

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

Séminaire EIFR 7 Mars 2012. Sébastien Rérolle

Séminaire EIFR 7 Mars 2012. Sébastien Rérolle Séminaire EIFR 7 Mars 2012 Sébastien Rérolle 1 Focus sur le risque de crédit L approche basée sur les notations internes de Bâle 2, qui concerne la totalité des grandes banques françaises, requiert l évaluation

Plus en détail

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options Stéphane VILLENEUVE Né le 25 Février 1971 Marié, 2 enfants GREMAQ Université des Sciences Sociales Manufacture des Tabacs 21 allée de Brienne 31000 TOULOUSE Tél: 05-61-12-85-67 e-mail: stephane.villeneuve@univ-tlse1.fr

Plus en détail

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr 34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr des projets maîtrisés / the well-managed projects ANALYSER ORGANISER AGIR CONTROLER

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

LLM de droit des affaires (40 crédits)

LLM de droit des affaires (40 crédits) Langue française LLM de droit des affaires (40 crédits) I- Objectifs Le LLM en droit des affaires a vocation à assurer une formation de juristes de haut niveau, parfaitement bilingues, en français et en

Plus en détail

Partenaires. Public cible

Partenaires. Public cible Les mé tiers OPC Le Luxembourg est reconnu comme un centre d excellence pour la domiciliation et l administration de fonds d investissement. La croissance constante et l évolution de la sophistication

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences THÈSE N O 4536 (2009) PRÉSENTÉE le 4 décembre 2009 À LA FACULTé SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

1. Généralités... 1. 2. Organisation des examens... 2. 3. Formalités, délais d'inscription et frais d examen... 3. 4. Matériel autorisé...

1. Généralités... 1. 2. Organisation des examens... 2. 3. Formalités, délais d'inscription et frais d examen... 3. 4. Matériel autorisé... GUIDE D EXAMEN POUR LES EXAMENS PROFESSIONNELS SUPERIEURS DU DIPLOME FEDERAL D ANALYSTE FINANCIER ET GESTIONNAIRE DE FORTUNES Copyright 2008, SFAA SFAA, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 40,

Plus en détail

La collaboration germano-luxembourgeoise dans le domaine de la recherche fondamentale est intensifiée

La collaboration germano-luxembourgeoise dans le domaine de la recherche fondamentale est intensifiée 09.09.2009 INFORMATION A LA PRESSE La collaboration germano-luxembourgeoise dans le domaine de la recherche fondamentale est intensifiée DFG et FNR signent un accord visant à simplifier les procédures

Plus en détail

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787

Plus en détail

Conférences invitées

Conférences invitées Conférences invitées The Process of Process Modeling Barbara Weber University of Innsbruck, Austria Barbara.Weber@uibk.ac.at ABSTRACT. Business process models have gained significant importance due to

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

31/08/2015. Auditing. Comparative Management System. Economie Bancaire. Financial Analysis. Macro-économie Approfondie.

31/08/2015. Auditing. Comparative Management System. Economie Bancaire. Financial Analysis. Macro-économie Approfondie. 09/09/2015 08:30-10:30 Analyse Financière Auditing Comparative Management System Economie Bancaire Financial Analysis Macro-économie Approfondie Marketing Direct Méthodologie de Contrôle Accounting II

Plus en détail

Matinale Recherche. avec Mathieu VAISSIE

Matinale Recherche. avec Mathieu VAISSIE Matinale Recherche «Diversification à un Prix Raisonnable» Comment intégrer les stratégies alternatives de façon optimale dans une gestion actif/passif? avec Mathieu VAISSIE La dernière crise systémique

Plus en détail

COURSES OPEN TO INTERNATIONAL STUDENTS AT THE IAE OF MONTPELLIER ACADEMIC YEAR 2009-2010

COURSES OPEN TO INTERNATIONAL STUDENTS AT THE IAE OF MONTPELLIER ACADEMIC YEAR 2009-2010 COURSES OPEN TO INTERNATIONAL STUDENTS AT THE IAE OF MONTPELLIER ACADEMIC YEAR 2009-2010 Bachelor level LICENCE Bachelor level MASTER Graduate level Dear Student, You may select courses within one of the

Plus en détail

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions Technical Capability in SANRAL Les compétences et capacités techniques du SANRAL Solutions Les solutions 2 3 2007 SANRAL 2007 SANRAL Continuous change Integrated, systemic solutions Global focus Multiple

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Solvabilité II et rentabilité ajustée au risque des produits en assurance-vie

Solvabilité II et rentabilité ajustée au risque des produits en assurance-vie Solvabilité II et rentabilité ajustée au risque des produits en assurance-vie Vladislav GRIGOROV, CRO SwissLife France Journées d études de l IA, Deauville, 21 septembre 2012 Introduction Solvency II représente

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

Le marketing des produits bancaires en période de crise Les enjeux des profils d investisseurs

Le marketing des produits bancaires en période de crise Les enjeux des profils d investisseurs Le marketing des produits bancaires en période de crise Les enjeux des profils d investisseurs Georges Hübner, Ph.D. Deloitte Chair of Portfolio Management and Performance, HEC University of Liège Chief

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

JOURNÉE I-TÉSÉ 2010 EFFICACITÉ DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES

JOURNÉE I-TÉSÉ 2010 EFFICACITÉ DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES JOURNÉE I-TÉSÉ 2010 EFFICACITÉ DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES Les stratégies des entreprises face au changement climatique : le cas du CO2 A Managerial Perspective on the Porter Hypothesis: The Case of CO 2

Plus en détail

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS NOTRE ATOUT UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

Plus en détail

Consultation PRIPs. Q. 9: Should pensions be explicitly excluded from the PRIPs initiative at this stage? Please justify or explain your answer.

Consultation PRIPs. Q. 9: Should pensions be explicitly excluded from the PRIPs initiative at this stage? Please justify or explain your answer. Consultation PRIPs Scope of the PRIPs Regime Q. 1: Should the PRIPs initiative focus on packaged investments? Please justify or explain your answer. Q. 2: Should a definition of PRIPs focus on fluctuations

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT

LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND ACT NORTHWEST TERRITORIES HERITAGE FUND REGULATIONS R-008-2013 AMENDED BY LOI SUR LE FONDS DU PATRIMOINE DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST RÈGLEMENT SUR LE FONDS DU PATRIMOINE

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

PUBLIQUES. FINANCIAL AGREEMENTS AND TRANSACTIONS (PETROLEUM PRODUCT DERIVATIVES) REGULATIONS R-45-2008 In force August 1, 2008

PUBLIQUES. FINANCIAL AGREEMENTS AND TRANSACTIONS (PETROLEUM PRODUCT DERIVATIVES) REGULATIONS R-45-2008 In force August 1, 2008 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES FINANCIAL AGREEMENTS AND TRANSACTIONS (PETROLEUM PRODUCT DERIVATIVES) REGULATIONS R-45-2008 In force August 1, 2008 RÈGLEMENT SUR

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

Voilà d où l histoire demarre

Voilà d où l histoire demarre Voilà d où l histoire demarre 1. La realité des systèmes mécaniques Les systèmes de trading ne sont pas la solution de tous les problèmes Mais il ne font que substituer un genre de problèmes avec un autre

Plus en détail