Financial Analysis and Audit. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. sciences de gestion

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Financial Analysis and Audit. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. sciences de gestion"

Transcription

1 Financial Analysis and Audit Finalité spécialisée du Master en

2 Objectifs La finalité spécialisée en Financial Analysis & Audit a pour but de former de futurs cadres et dirigeants d entreprises et d organisations qui seront spécialisés dans les métiers liés tant au contrôle interne qu au contrôle externe des organisations. Financial Analysis and Audit Il s agit aussi de la finalité qui prépare les diplômés qui veulent s orienter vers les professions du chiffre (reviseur, expert-comptable, comptabilité fiscale). Dotés d une vision transversale et globale des différents métiers et fonctions coexistant au sein des entreprises, ces spécialistes maîtrisent les techniques comptables, financières, d audit et juridiques nécessaires à une bonne appréhension des risques qui traversent la vie quotidienne des organisations et sont capables d en jauger l importance relative en regard du contexte compétitif, stratégique et économique dans lequel ces organisations évoluent. Leur maîtrise du cadre légal, réglementaire et éthique qui gouverne le fonctionnement des entreprises leur permet par ailleurs de développer des systèmes de contrôle internes et externes pour maîtriser les risques identifiés et en assurer le pilotage dans la durée. Les compétences visées ressortent de deux domaines complémentaires :. En matière technique, les étudiants concernés sont amenés à maîtriser les concepts et les principales techniques de la comptabilité générale et financière, de la comptabilité de gestion, du contrôle de gestion, du contrôle et de l audit externe, du contrôle et de l audit interne, du droit des sociétés et du droit public économique, de la fiscalité des sociétés et des organisations, des systèmes d information et de gouvernance. Ils sont par ailleurs amenés à comprendre l interaction étroite entre ces différents concepts et techniques et à parfaitement appréhender le contexte stratégique, éthique, juridique et économique au sein duquel évoluent les organisations.. En matière comportementale et outre les compétences de base attendues par ailleurs de tout gestionnaire, les étudiants concernés sont particulièrement amenés à développer une vision globale et transversale du fonctionnement d une organisation en alliant à la fois expérience de terrain et enseignements plus conceptuels. Ils sont amenés également à développer un sens certain de la communication verbale et écrite, basée sur une capacité d écoute et de dialogue avec les acteurs du terrain. Financial Analysis and Audit 2 > 3

3 Débouchés Les opportunités de carrière dans la finance d entreprise sont larges et très diversifiées. En voici quelques exemples :. directeur financier dans une entreprise commerciale, industrielle ;. analyste ou responsable crédit dans une banque commerciale ;. conseiller/analyste en fusions-acquisitions ;. analyste financier : adjoint de la direction financière dans une grande entreprise ;. trésorier dans une entreprise commerciale, industrielle, organisation non marchande ;. conseiller financier dans des organismes privés ou publics (invests) ;. en matière de contrôle externe : reviseur d entreprises, auditeur externe, consultant spécialisé, certificateur qualifié ;. en matière de contrôle interne : contrôleur de gestion, contrôleur interne, auditeur interne, auditeur de processus interne;. professions du chiffre : IRE, IEC, IPCF. A terme, cette formation mène rapidement à l exercice de fonctions dirigeantes au sein d entreprises ou d organismes de tout type, à la reprise d entreprises existantes ou à l exercice d activités d administrateur ou d administrateur indépendant au sein de Conseils d Administration. Programme La finalité spécialisée en Financial Analysis and Audit s appuie sur un tronc commun en sciences économiques (55 crédits) et propose ensuite 8 cours spécialisés, des ateliers de portfolio de compétences, la réalisation d un stage et d un mémoire (pour un total de 65 crédits), le tout réparti sur deux ans. ANNEE 1 Tronc commun du Master en Sciences de gestion (45 crédits) + Financial Analysis and Audit (15 crédits). Audit. Consolidation and IFRS. Strategic Performance Management ANNEE 2 Tronc commun du Master en Sciences de gestion (10 crédits) + Financial Analysis and Audit (50 crédits). Fiscalité approfondie. Stage (10 crédits). Travail de fin d études (20 crédits). Portfolio de compétences (5 crédits) choisir 2 cours parmi :. Comptabilité approfondie et fiscalité. Droit commercial et des sociétés approfondi. Droit pénal de l entreprise. Multinational Financial Management. Fund Administration and Audit Le contenu des cours spécialisés est brièvement présenté dans les pages qui suivent. Les engagements pédagogiques complets sont disponibles sur le site de l ULg (http://progcours. ulg.ac.be/cocoon/programmes/tur_gmingges.html) et sur l interface utilisée par HEC-ULg (http://lola.hec.ulg.ac.be/). Financial Analysis and Audit 4 > 5

4 1 er Master : 3 cours obligatoires FINA AUDIT (OBLIGATOIRE) Auditing defines as a process of critical analysis of systems, documents and other audit evidences in order to determine the validity of accounting records and management assertions related to financial information or to assess the compliance with defined procedures or contractual engagements. Financial audit is an assurance engagement as defined in the framework of the International Audit and Assurance Standards Board (IAASB). Having studied the importance of control systels in the organisation of business, the objective is to study studies the successive steps of a financial audit, up to the finanal phase which is reporting to external users. The accent is placed on the application of International Standards on Auditing applied to the audit of Belgian companies. FINA CONSOLIDATION AND IFRS (OBLIGATOIRE) 1. Introduction a. History, standards setting process, IASB bodies b. Why IFRS? i. Legal and statutory context at world, European and Belgian level ii.external prospects for the company iii. Internal prospects for the company 2. Start-up costs 3. Intangible assets 4. Tangible fixed assets (including the loan issue costs and investment properties) 5. Leasing, renting 6. Impairment of assets 7. Inventories and contracts in progress 8. Revenue recognition 9. Provision and events after the balance sheet date 10. Emplo 11. Stock options 12. Grants 13. Deferred taxes 14. Transactions in foreign currencies 15. Financial instruments 16. Consolidation 17. Business combinations 18. Presentation of financial statements 19. Cash flow statement 20. Segment reporting 21. Earnings per share 22. Discontinued operations 23. Relations with related parties 24. Change in accounting policies 25. Interim reporting 26. IFRS first-time application rules FINA STRATEGIC PERFORMANCE MANAGEMENT (OBLIGATOIRE) Business value management Stakeholders theory and agency cost Creating and developing strategies Strategy execution : Mapping, balanced Scorecard, road map Holistic view of business system and performance : performance management and measurement. 2 ème Master : 1 cours obligatoire et choisir 2 cours parmi 5 FINA FISCALITÉ APPROFONDIE (OBLIGATOIRE) L objectif du cours est d inciter le gestionnaire d entreprise à intégrer le facteur fiscal dans ses analyses à l impôt des sociétés. Il est également d élargir le raisonnement fiscal à l élément international, particulièrement dans sa composante européenne. La législation fiscale belge est cependant privilégiée. FINA COMPTABILITÉ APPROFONDIE ET FISCALITÉ Module 1 : Rappel des principes de base de l I.Soc. (l assiette de l impôt à l I.Soc., les déductions). Cas d application Module 2 : Les immobilisations incorporelles et les frais de restructuration : aspects comptables. Module 3 : Les immobilisations incorporelles et corporelles : aspects fiscaux (y compris les impôts différés). Module 4 : Les immobilisations financières et les placements de trésorerie : aspects comptables. Financial Analysis and Audit 6 > 7

5 Module 5 : Les immobilisations financières et les placements de trésorerie : aspects fiscaux. Module 6 : Les provisions pour risques et charges : aspects comptables. Module 7 : Les aspects fiscaux liés aux stocks, aux provisions et aux créances douteuses + séance d exercices. Module 8 : Les avoirs et les dettes en devises : aspects comptables. Module 9 : Les fonds propres : aspects comptables (y compris la réserve d investissement). Exercice de synthèse Ce cours permet d approfondir des notions comptables et fiscales abordées dans le cursus les années précédentes. Cet approfondissement est réalisé tant sur le plan théorique que pratique par des exercices, des études de cas et des mises en situation. Certains aspects d analyse comptable et de normes internationales seront abordés par le biais de conférences. FINA DROIT COMMERCIAL ET DES SOCIÉTÉS APPROFONDI Le cours se décline autour de deux thèmes principaux:. l analyse des clauses les plus importantes des contrats commerciaux internationaux;. des thématiques de droit des sociétés centrées sur la future pratique des étudiants qui suivent la finalité spécialisée finance et audit; parmi les thèmes qui seront proposés aux étudiants figurent notamment les opérations de M&A (fusions, scissions, cessions de branche d activités, cessions de fonds de commerce, cession d actions, LBO), les opérations de capital (augmentation, diminution, rachat d actions propres, distribution), le régime des titres négociables qui permettent le financement des sociétés, les missions judiciaires des réviseurs dans les conflits de société (expertise minoritaire, exclusion/retrait, etc.), la société de management. DROI DROIT PÉNAL DE L ENTREPRISE La vie des affaires ne peut être menée sereinement si le dirigeant n est pas attentif au risque pénal, connu ou insoupçonné, qui peut très vite perturber non seulement l entreprise en tant que telle mais aussi ses dirigeants personnellement. Le cours de droit pénal de l entreprise entend tout d abord mettre brièvement en perspective les acteurs et le déroulement d un procès pénal, en phase avec les principes généraux du droit pénal, spécialement en matière de responsabilité pénale des personnes morales et de variété des sanctions tantôt pénales tantôt administratives. L accent est ensuite mis sur les infractions les plus courantes de la vie des affaires, notamment les faux en écritures, corruption, infractions informatiques, abus de biens sociaux, détournement, blanchiment, délit d initié, infractions au code des sociétés, infractions au code pénal social, in- fractions aux divers codes fiscaux. La déontologie ou morale des affaires ou auto-régulation sont, enfin, autant de notions qui permettront de situer l exacte intervention du droit pénal dans le secteur de la vie économique et sociale. FINA MULTINATIONAL FINANCIAL MANAGEMENT The purpose of the course is to provide a comprehensive framework for understanding multinationals key economic decisions. The course is structured in three parts. The objective of the first module is to understand the foundations of international finance such as exchange rate dynamics, the underlying mechanisms of international parity relationships and international investment concepts and theories. The second and third modules consider several of the central economic decisions multinational firms must make concerning capital structure, capital budgeting and risk management. FINA - FUND ADMINISTRATION AND AUDIT Created in collaboration between HEC-ULg and KBL, the KBL Chair proposes this course on fund industry. Its goal is to provide Business and Law students (as well as anyone interested in making a career in the mutual fund industry) with an overview of the mutual fund industry regarding basic principles as well as the different sorts of jobs. This course is practice-oriented and is built around Luxembourg mutual fund industry standards. Luxembourg is by far the European leader (and second in the world behind the United States) in the mutual fund industry with more than funds managing around billion Euros. Financial services in Luxembourg represent more than employees contributing to almost one third of Gross Domestic Product. The course is articulated around 11 main parts. All these parts are presented by experts in mutual funds from the academic as well professional world (KBL, EFA, Deloitte & Touche, Arendt & Medernach, la bourse de Luxembourg, Elvinger, Hoss & Prussen). Financial Analysis and Audit 8 > 9

6 Stage/Travail de fin d étude Au cours de sa formation à HEC-Ecole de Gestion de l Université de Liège, tout étudiant (filière 120 crédits) effectue obligatoirement un stage en entreprise et un travail de fin d études (TFE) en 2ème année de Master. Dans le cadre du Mémoire-projet, le stage et le TFE sont liés entre eux et s inscrivent dans le cadre de la finalité choisie par l étudiant. Dans le cadre du Mémoirerecherche, le stage et le TFE s inscrivent dans le cadre de la finalité choisie par l étudiant mais ne sont pas nécessairement liés entre eux. Trois formules existent : Le stage de 10 semaines L étudiant réalise un stage en entreprise durant les 10 premières semaines de l année académique (mi-septembre à fin novembre). Le stage peut s effectuer au sein d une entreprise privée (commerciale, financière ou industrielle) ou publique, d un organisme para-étatique ou d une organisation internationale. Le stage a lieu en Belgique ou à l étranger et est généralement non rémunéré. Les étudiants qui choisissent cette formule de stage doivent obligatoirement réali- ser un TFE de type mémoire-recherche. Ceux qui choisissent le stage intégré dans le mémoire-projet doivent se référer à la dernière formule présentée ci-dessous. Plus d info sur l espace «stage de 10 semaines» sur Personne de contact : > Brigitte MARECHAL - Bât. N1 - Bureau Tél. : 04/ Le mémoire-recherche Dans le cadre de son TFE, l étudiant doit produire un document fondé sur une recherche originale en lien avec la finalité choisie. Ce travail, basé sur une démarche scientifique rigoureuse, doit lui permettre de démontrer qu il maîtrise les connaissances théoriques acquises en cours de formation et qu il est capable de les appliquer avec discernement pour analyser et résoudre un problème pratique lié à la réalité de l entreprise. Plus d info sur l espace «mémoire-recherche» sur Personne de contact : > Marie-Gabrielle BOXUS - Bât. N1- Bureau Tél. : 04/ Le mémoire-projet Dans le cadre de son mémoire-projet, l étudiant analyse une problématique de ges- tion d envergure en lien avec la finalité choisie et formule des recommandations pour le compte d une entreprise. Il peut s agir d une entreprise privée ou publique, du secteur marchand ou non marchand, implantée en Belgique ou dans l EUREGIO. L étudiant est présent en entreprise durant toute l année académique - à temps plein durant le premier quadrimestre puis à raison d un jour par semaine durant le second quadrimestre, soit +/- 4 mois de présence en entreprise. Les 10 premières semaines d activité en entreprise pour le mémoire-projet sont considérées comme le stage de l étudiant. Plus d infos sur l espace «mémoire-projet» sur Personne de contact : > Sophie LERUTH Bât. N1 - Bureau Tél. : 04/ Chaires associées Les professeurs en charge de l animation de cette finalité disposent d une force de frappe considérable à travers trois Chaires leur permettant de disposer des ressources et de bénéficier d une collaboration étroite avec leurs mécènes : La Chaire Accenture en stratégie durable, portée par le professeur Thomas Froehlicher, Doyen et directeur général, combine l expertise académique de HEC-ULg avec l expérience sur le terrain et les recherches d Accenture sur les entreprises les plus performantes au monde, afin d offrir une expérience pédagogique hors-normes sur les stratégies durables dans un monde multipolaire. La Chaire KBL et PWC en Industrie des Fonds d Investissement est attribuée à Danielle Sougné. Aussi bien le programme pluriannuel de recherche que le portefeuille de cours pris en charge par sa titulaire s inscrivent dans la problématique de l industrie des fonds d investissement. Cette chaire permet de nouer des collaborations étroites avec KBL et PWC et de bénéfi cier dans ce cadre de la précieuse expertise accumulée par nos partenaires dans ce domaine. La Chaire Deloitte en Gestion et Performance de Portefeuille est attribuée à Georges Hübner. Dans le cadre de cette collaboration qui dure depuis plus de 10 ans, l expertise conjointe de Deloitte Belgique, Deloitte Luxembourg et de HEC-ULg est rassemblée afin de procéder à des avancées importantes dans le domaine de l asset management et de la gestion privée, afin d améliorer la compréhension des processus de gestion et d infléchir les processus de contrôle de la performance financière. Les professeurs en charge de l animation de cette finalité disposent d une force de frappe considérable à travers trois Chaires leur permettant de disposer des ressources et de bénéficier d une collaboration étroite avec leurs mécènes. Financial Analysis and Audit 10 > 11

7 Contacts & informations Responsable de la finalité : Professeur Wilfried NIESSEN Edition janvier Managers de programme : Sylvie BORRAS Marie-Gabrielle BOXUS En partenariat avec :

Performance Management Systems

Performance Management Systems Master en ingénieur de gestion Performance Management Systems Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion Introduction La finalité spécialisée Performance Management Systems intéressera en

Plus en détail

Performance Management and Control. Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion. ingénieur de gestion

Performance Management and Control. Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion. ingénieur de gestion Performance Management and Control Finalité spécialisée du Master en Introduction La finalité spécialisée Performance Management and Control intéressera en priorité l étudiant qui cherche à acquérir une

Plus en détail

Banking and Asset Management. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. sciences de gestion

Banking and Asset Management. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. sciences de gestion Banking and Asset Management Finalité spécialisée du Master en Introduction Le monde des institutions financières a connu, depuis l éclatement de la crise bancaire de 2008 suivie de la réplique de la crise

Plus en détail

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program»

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» Année académique 2012 2013 Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» I. OBJECTIF Le monde de la finance connaît une

Plus en détail

Banking and Asset Management

Banking and Asset Management Master en sciences de gestion Banking and Asset Management Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion Introduction Le monde des institutions financières a connu, depuis l éclatement de la crise

Plus en détail

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program»

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» Année académique 2014-2015 Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» I. OBJECTIF Le monde de la finance connaît une

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Double diplôme ICHEC UCL (LSM)

Double diplôme ICHEC UCL (LSM) Année académique 2015 2016 Double diplôme ICHEC UCL (LSM) Master en Gestion de l entreprise (120 ECTS) ICHEC Brussels Management School Master en Sciences de gestion (120 ECTS) Louvain School of Management

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

CONSOLIDATION DES COMPTES. Sophie de Oliveira Leite

CONSOLIDATION DES COMPTES. Sophie de Oliveira Leite 1 CONSOLIDATION DES COMPTES Sophie de Oliveira Leite SOMMAIRE 2 1. La consolidation : un enjeu économique 2. Les méthodes m de consolidation 3. Choix du périmp rimètre de consolidation 4. Consolidation

Plus en détail

Partenaires. Public cible

Partenaires. Public cible Les mé tiers OPC Le Luxembourg est reconnu comme un centre d excellence pour la domiciliation et l administration de fonds d investissement. La croissance constante et l évolution de la sophistication

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

Economics & Finance. Finalité spécialisée du Master en sciences économiques. sciences économiques

Economics & Finance. Finalité spécialisée du Master en sciences économiques. sciences économiques Economics & Finance Finalité spécialisée du Master en sciences économiques sciences économiques Introduction La récente crise financière a mis en exergue le rôle important pris par les marchés financiers

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

1. Généralités... 1. 2. Organisation des examens... 2. 3. Formalités, délais d'inscription et frais d examen... 3. 4. Matériel autorisé...

1. Généralités... 1. 2. Organisation des examens... 2. 3. Formalités, délais d'inscription et frais d examen... 3. 4. Matériel autorisé... GUIDE D EXAMEN POUR LES EXAMENS PROFESSIONNELS SUPERIEURS DU DIPLOME FEDERAL D ANALYSTE FINANCIER ET GESTIONNAIRE DE FORTUNES Copyright 2008, SFAA SFAA, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 40,

Plus en détail

Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques

Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques IT Governance Symposium du 16 Juin 2009 Henri Guiheux Responsable Governance & Securité des SI CISA, CISM, CGEIT Sommaire Enjeux ERM

Plus en détail

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage Organisation de la formation Ce document a pour objet de présenter le contenu des cours des deux années du Master Audit Contrôle Finance d entreprise

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires Stéphane de La Rosa Master I Law Level Delivered Lectures Jean Monnet Chair «Droit de l Union Européenne et Mutations de l intégration

Plus en détail

Recommandation AMF n 2010-14 du 6 décembre 2010 sur les engagements hors bilan

Recommandation AMF n 2010-14 du 6 décembre 2010 sur les engagements hors bilan Recommandation AMF n 2010-14 du 6 décembre 2010 sur les engagements hors bilan Textes de référence : article 223-1 du règlement général de l AMF A la suite de la mise à jour depuis 2006 du référentiel

Plus en détail

BUSINESSVALUATOR. Management presentation

BUSINESSVALUATOR. Management presentation BUSINESSVALUATOR Management presentation English pages 2 to 12, French pages 13 to 23 Jean-Marc Bogenmann Designer of BusinessValuator Accredited consultant in business transfer jeanmarcbogenmann@iib.ws

Plus en détail

Panorama des bonnes pratiques de reporting «corruption»

Panorama des bonnes pratiques de reporting «corruption» Panorama des bonnes pratiques de reporting «corruption» L inventaire ci-après, présente des bonnes pratiques des entreprises du CAC40 ainsi que des bonnes pratiques étrangères et, est organisé dans l ordre

Plus en détail

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires Stéphane de La Rosa Master I Law Level Delivered Lectures Jean Monnet Chair «Droit de l Union Européenne et Mutations de l intégration

Plus en détail

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board 1 L élaboration de la norme IPSAS 32 Objectif : traitement comptable des «service concession arrangements»

Plus en détail

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours.

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. 1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. PARCOURS MARKETING A TROIS PARCOURS SPECIALISES PAR FONCTIONS

Plus en détail

Contacts et Informations. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. En partenariat avec :

Contacts et Informations. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. En partenariat avec : Contacts et Informations Sur les conditions d accès et l organisation pratique de la spécialité : Caroline Lovens, clovens@ulg.ac.be - + 32 (0)4 366 27 51 Sur le programme des cours et les débouchés :

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

CONFÉRENCE FINANCE ET ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE Toute personne souhaitant (re)découvrir les fondamentaux de la finance d entreprise et comprendre l évolution du modèle de consommation Conférence 1,5 jours

Plus en détail

Borrowing (Property and Casualty Companies and Marine Companies) Regulations

Borrowing (Property and Casualty Companies and Marine Companies) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Borrowing (Property and Casualty Companies and Marine Companies) Regulations Règlement sur les emprunts des sociétés d assurances multirisques et des sociétés d assurance

Plus en détail

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe.

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions POURQUOI MOI? 1. Pourquoi entreprendre des

Plus en détail

Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) CODIFICATION

Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations. Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Minority Investment (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur les placements minoritaires (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/2001-406 DORS/2001-406 Current

Plus en détail

Life Companies Borrowing Regulations. Règlement sur les emprunts des sociétés d assurance-vie CONSOLIDATION CODIFICATION

Life Companies Borrowing Regulations. Règlement sur les emprunts des sociétés d assurance-vie CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Life Companies Borrowing Regulations Règlement sur les emprunts des sociétés d assurance-vie SOR/92-277 DORS/92-277 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015 Published

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Marc Haan. Belgian/Belge

Marc Haan. Belgian/Belge Marc Haan Belgian/Belge 41 years old/41 ans Partner/Associé Marc Haan has been promoted partner in the Advisory department of KPMG Luxembourg. He has gained extensive experience in the Investment Management

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Mise en œuvre des IFRS dans la banque

Mise en œuvre des IFRS dans la banque Mise en œuvre des IFRS dans la banque Responsables financiers et comptables des institutions financières Experts Comptables Commissaires aux Comptes Comprendre les fondements des normes IFRS Savoir traiter

Plus en détail

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 L impératif du développement durable va transformer tous les secteurs économiques Capacité écologique

Plus en détail

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE Collection master BANQUE FINANCE ASSURANCE Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Table des matières Introduction... 9 Chapitre 1 L entreprise : l investissement

Plus en détail

Bill 70 Projet de loi 70

Bill 70 Projet de loi 70 1ST SESSION, 41ST LEGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 1 re SESSION, 41 e LÉGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 Bill 70 Projet de loi 70 An Act respecting protection for registered retirement

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

MundiaTawjih : à chaque étape de votre parcours! ot du président. Révéler votre potentiel est la clé de votre réussite!

MundiaTawjih : à chaque étape de votre parcours! ot du président. Révéler votre potentiel est la clé de votre réussite! Dr. Amine Bensaid Président de l Université Mundiapolis à Casablanca ot du président Révéler votre potentiel est la clé de votre réussite! L Université Mundiapolis à Casablanca est une institution qui

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Le développement du marché d ETFs sur London Stock Exchange Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Programme Présentation du marché Croissance des produits ETFs & ETPs Renseignements opérationnels Admission

Plus en détail

Private banking: après l Eldorado

Private banking: après l Eldorado Private banking: après l Eldorado Michel Juvet Associé 9 juin 2015 Toutes les crises génèrent de nouvelles réglementations Le tournant de 2008 Protection des clients MIFID, UCITS, FIDLEG Bilan des banques

Plus en détail

LE BILAN D UNE BANQUE

LE BILAN D UNE BANQUE Il est composé de 14 chapitres : Organisation des états financiers IFRS Trésorerie et opérations interbancaires Crédits à la clientèle Dépôts de la clientèle Activités sur titres Dettes représentées par

Plus en détail

UE 4 Comptabilité et audit 2 Identification du candidat (prénom, nom) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

UE 4 Comptabilité et audit 2 Identification du candidat (prénom, nom) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion DSCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é

Plus en détail

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Annexe Circulaire _2009_19-1 du 8 mai 2009 Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Champ d'application: Commissaires agréés. Réglementation de base Table

Plus en détail

IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros)

IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros) IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros) 1. Compte de résultats consolidé par segment au 30.06.2005 2. Bilan consolidé par segment au 30.06.2005 3. Tableau des flux de trésorerie

Plus en détail

Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert en finance et investissements

Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert en finance et investissements Commission AQ pour l examen professionnel supérieur d expert en finance et investissements Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert en finance et investissements Où l'obtenir:

Plus en détail

INSEEC Business School Bordeaux

INSEEC Business School Bordeaux 1 Fall Semester Master 1 (Inseec 2 nd Year) Page : 2 Fall Semester Master 2 (Inseec 3rd Year) Page : 3-4-5 Spring Semester Master 1 (Inseec 2 nd Year) Page : 6-7 INSEEC Business School Bordeaux COURSES

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

PAROLES DE DIPLÔMÉS 2015 AUDIT

PAROLES DE DIPLÔMÉS 2015 AUDIT PAROLES DE DIPLÔMÉS 2015 AUDIT 2 Février 2015 CALENDRIER PAROLES DE DIPLÔMES 2015 LUNDI 2 FÉVRIER Métiers de l Audit Métiers du secteur Culturel LUNDI 9 MARS Métiers du Marketing et de la Vente Métiers

Plus en détail

GOUVERNANCE DES SERVICES

GOUVERNANCE DES SERVICES Depuis quelques années, le secteur financier est en pleine mutation pour créer des niches d excellence alliant meilleure performance des processus et assurance de résultat de ces même processus, et ceci

Plus en détail

Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS

Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 2 février 2005 Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS Sans attendre la publication de ses comptes 2004 qui seront arrêtés par le Conseil

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

UE 13 Contrôle de gestion. Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences

UE 13 Contrôle de gestion. Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences UE 13 Contrôle de gestion Responsables : Henri Bouquin, Professeur Stéphanie Thiéry-Dubuisson, Maître de Conférences www.crefige.dauphine.fr polycopié de TD Ouvrage de référence : Henri BOUQUIN, Comptabilité

Plus en détail

Master of Science in Wealth Management / Maîtrise universitaire en gestion de patrimoine

Master of Science in Wealth Management / Maîtrise universitaire en gestion de patrimoine PROGRAMME D'ÉTUDES 2015-201 Master of Science in Wealth Management / Maîtrise universitaire en gestion de patrimoine FACULTÉ D'ÉCONOMIE ET DE MANAGEMENT Master of Science in Wealth Management / Maîtrise

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers CENTRE DE FORMATION Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Nos formations à Genève Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Objectifs La volonté du Centre de Formation

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Les auteurs. Préface par Walter Deffaa. Préface par André Kilesse

TABLE DES MATIÈRES. Les auteurs. Préface par Walter Deffaa. Préface par André Kilesse TABLE DES MATIÈRES Les auteurs Préface par Walter Deffaa Préface par André Kilesse v vii ix PREMIÈRE PARTIE : INTRODUCTION : L AUDIT ET LA PROFESSION D AUDITEUR 1 Chapitre 1 CONTRÔLE ET AUDIT 3 1.1 Contrôle

Plus en détail

Service de la promotion économique. Comment optimiser sa trésorerie Février 2010

Service de la promotion économique. Comment optimiser sa trésorerie Février 2010 Service de la promotion économique Comment optimiser sa trésorerie Introduction Les potentiels, les raisons et la portée de l optimisation des fonds de roulement et de la trésorerie sont très souvent sous-estimés

Plus en détail

Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions

Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions Sonatrach Headquarters 7 November 2006 Adam Shepherd, Associate, Baker & McKenzie Baker & McKenzie International is

Plus en détail

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns.

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns. Manager, McGill Office of Sustainability, MR7256 Position Summary: McGill University seeks a Sustainability Manager to lead the McGill Office of Sustainability (MOOS). The Sustainability Manager will play

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Audit Automation. Belgian master pack Bulletin d'information. www.kluwersoftware.be

Audit Automation. Belgian master pack Bulletin d'information. www.kluwersoftware.be Audit Automation Belgian master pack www.kluwersoftware.be Table des matières ADAPTATIONS MASTER PACK WKB10... 2 ADAPTATIONS MASTER PACK WKB06... 4 1 Adaptations master pack WKB10 Remarque importante:

Plus en détail

FiNANCE - BANQUE - ASSURANCE

FiNANCE - BANQUE - ASSURANCE FiNANCE - BANQUE - ASSURANCE DEES Chargé(e) de Clientèle de Particuliers - DEESBANQUE DEES Marché de Professionnels - DEESBANQUE DEES Finance - DEESFi DEES Gestion du Patrimoine, assurance, Banque - DEESPAB

Plus en détail

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France Informations aux medias Saint-Denis, France, 13 Février 2013 Projet de réorganisation des activités de T-Systems France T-Systems France a présenté à ses instances représentatives du personnel un projet

Plus en détail

Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé

Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé Communiqué de presse Paris, 26 mars 2009 Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé - En 2008, le résultat net d exploitation de LeasePlan Corporation s élève à 208 millions

Plus en détail

Finance pour non financiers

Finance pour non financiers Finance pour non financiers Managers non financiers Responsables opérationnels ayant à dialoguer avec les comptables et les financiers Savoir communiquer avec les financiers dans l entreprise : comptabilité,

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Brochure de Presentation. (Janvier 2015)

Brochure de Presentation. (Janvier 2015) Brochure de Presentation (Janvier 2015) Présentation du Cabinet _Melhenas & Associés est un cabinet indépendant d expertise comptable, d audit et de conseil. _Notre métier, conseiller et accompagner nos

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Solvency II : la compliance modulaire. Ary Elbaz

Solvency II : la compliance modulaire. Ary Elbaz Solvency II : la compliance modulaire Ary Elbaz Sommaire SIX et la réglementation : notre engagement Solvency II : approche de SIX Financial Les types de données impactés Des offres modulables pour répondre

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Name Use (Affiliates of Banks or Bank Holding Companies) Regulations

Name Use (Affiliates of Banks or Bank Holding Companies) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Name Use (Affiliates of Banks or Bank Holding Companies) Regulations Règlement sur l utilisation de la dénomination sociale (entités du même groupe qu une banque ou société

Plus en détail

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT ECTS CM TD Volume horaire Semester 1 30 161 109 288 UE1 Economics 9 48 32 80 Microeconomics 1: Central/Essential/Major Principles 24 16 40 Macroeconomics 1:

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America Wallonia-Belgium A continuous success story Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America I. ORGANISATION & STRATEGY II. FIGURES & RESULTS III.BELGIUM WALLONIA S ASSETS I. ORGANISATION

Plus en détail

A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S

A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S 08/05/2015 www.bdo.lu A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S La loi du 24 juillet 2014 concernant l aide financière de l Etat pour études supérieures est entrée en vigueur

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

EUROPEAN COMMISSION Job Description Form. Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until

EUROPEAN COMMISSION Job Description Form. Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until EUROPEAN COMMISSION Job Description Form Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until Job Holder Name Graça Maria MOREIRA DE SOUSA Job Profile Position CONTRACT

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree French Programme of Studies (for courses commencing October 2009 and later) YEAR ONE (2009/10) Year (These units start in and continue in.) FRE1001 Linguistique théorique 1 4 credits Non Compensatable

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

31/08/2015. Auditing. Comparative Management System. Economie Bancaire. Financial Analysis. Macro-économie Approfondie.

31/08/2015. Auditing. Comparative Management System. Economie Bancaire. Financial Analysis. Macro-économie Approfondie. 09/09/2015 08:30-10:30 Analyse Financière Auditing Comparative Management System Economie Bancaire Financial Analysis Macro-économie Approfondie Marketing Direct Méthodologie de Contrôle Accounting II

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

Master en Histoire Européenne Contemporaine. Master académique

Master en Histoire Européenne Contemporaine. Master académique Master en Histoire Européenne Contemporaine Master académique an interdisciplinary faculty accompanying the development of society in its social, economic, cultural, political and educational aspects «une

Plus en détail

CIRCULAIRE CSSF 07/316

CIRCULAIRE CSSF 07/316 COMMISSION de SURVEILLANCE du SECTEUR FINANCIER Luxembourg, le 10 septembre 2007 A tous les établissements de crédit CIRCULAIRE CSSF 07/316 Concerne : Mise à jour du reporting prudentiel Mesdames, Messieurs,

Plus en détail