Gestion Électronique des Documents iconographiques au SICD de Strasbourg

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion Électronique des Documents iconographiques au SICD de Strasbourg"

Transcription

1 Formation initiale des bibliothécaires d État Projet Professionnel Personnel / octobre 2008 Gestion Électronique des Documents iconographiques au SICD de Strasbourg Gestion de projet Laurent Vila Sous la direction de Marie-Françoise Defosse, maître de conférence associé tuteur enssib Correspondant d établissement : Martine Kauffmann Responsable du Département des Collections, SICD de Strasbourg école nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques

2

3 Remerciements Mes remerciements s adressent en premier lieu à Martine Kauffmann, responsable du Département des collections du SICD de Strasbourg, pour sa disponibilité, ainsi que pour tous les précieux renseignements et documents qu elle a généreusement mis à ma disposition. Je remercie également Marie-Françoise Defosse, tutrice de l enssib dans le cadre de ce travail, pour tous les conseils avisés qu elle m a prodigués. Je remercie Claude Lorentz, responsable du Département du patrimoine du SICD de Strasbourg et de la Bibliothèque de la MISHA, pour son aide et ses conseils. Merci aussi à Pascal Siegel, actuellement élève conservateur à l enssib et ancien personnel du SCD de l Université Marc Bloch, à mes camarades de promotion de la FIBE-R, à Vincent Chappuis, directeur adjoint du SICD, et à ma collègue Gordana Destouches, pour leur aide, conseils ou soutien. Je n oublie pas non plus Isabelle Westeel, conservatrice à la Bibliothèque Municipale de Lille, pour les deux stages sur la numérisation et les métadonnées qu elle a dirigés et dont j ai pu bénéficier. Enfin, merci à Beatrix pour son indéfectible soutien. VILA Laurent FIBE - CYCLE R Projet Professionnel Personnel octobre

4

5 Résumé : Le SICD des universités de Strasbourg conserve un fonds iconographique original et riche provenant des bibliothèques spécialisées d instituts de la Kaiser- Wilhelms-Universität créée en Ce fonds témoigne d un patrimoine souvent disparu et constitue également une excellente source pour l histoire de la photographie. Le SICD souhaite valoriser ce fonds grâce à des projets de numérisation et le diffuser auprès d un public élargi grâce à la constitution d un véritable corpus virtuel consultable sur Internet en utilisant un outil de GED. Descripteurs : Documentation de bibliothèque -- Numérisation -- France -- Strasbourg (Bas-Rhin) Gestion électronique de documents Bibliothèques virtuelles -- France -- Strasbourg (Bas-Rhin) Traitement d images -- Techniques numériques Illustrations, images, etc. -- Catalogage Photographie en archéologie Photographie d architecture -- Europe centrale Droits d auteurs Toute reproduction sans accord exprès de l auteur à des fins autres que strictement personnelles est prohibée. VILA Laurent FIBE - CYCLE R Projet Professionnel Personnel octobre

6 Abstract: The libraries of the Strasbourg Universities own a quite rich and original collection of photographs coming from the Kaiser-Wilhelms-Universität, which was created in This collection gives evidence of an architectural heritage that has often disappeared and is an excellent source for the history of photography as well. The Universities are intending to highlight this collection thanks to digitalization and to spread it through the Internet in order to reach a larger audience by developing a document imaging system tool. Keywords: Library materials Digitalization -- France -- Strasbourg (Bas-Rhin) Document imaging systems Digital libraries -- France -- Strasbourg (Bas-Rhin) Image processing -- Digital techniques Cataloging of pictures Photography in archaeology Architectural photography -- Europe, Central VILA Laurent FIBE CYCLE R Projet Professionnel Personnel octobre

7 Table des matières INTRODUCTION...9 I. LE PROJET DANS SON CONTEXTE UN PAYSAGE UNIVERSITAIRE STRASBOURGEOIS PARTICULIER Historique de l Université à Strasbourg Trois universités aujourd hui Strasbourg 1 (Université Louis Pasteur) Strasbourg 2 (Université Marc Bloch) Strasbourg 3 (Université Robert Schuman) et demain la fusion de 2009 et la future Université de Strasbourg La Bibliothèque Nationale et Universitaire LE SICD DES UNIVERSITÉS DE STRASBOURG Statuts et missions Partenariats et réseaux Bibliothèques et départements Départements thématiques et bibliothèques Services transversaux Ressources Budget et dépenses Équipements Ressources humaines et organisation du travail Collections et politique documentaire La carte documentaire d Alsace La documentation imprimée La documentation électronique Système d information documentaire Le système informatique du SICD Portails et bibliothèques virtuelles du SICD Publics et services Bilan de fonctionnement du SICD et opportunités pour les projets de GED...20 II. PRÉSENTATION ET DESCRIPTION DU PROJET ANALYSE DE L'EXISTANT ET DES PRATIQUES ACTUELLES Les projets de numérisation déjà conduits ou en cours au SICD La Gestion Électronique des Documents et le logiciel de GED du SICD Les collections traitées dans CONTENTdm LES FONDS À TRAITER L Institut d Archéologie, le fonds Michaelis et la bibliothèque de la MISHA De l Institut d Archéologie classique de la Kaiser Wilhelms Universität à la bibliothèque de la MISHA du SICD de Strasbourg La bibliothèque des Arts et le fonds iconographique à traiter LES ENJEUX Un enjeu patrimonial Un enjeu de coopération et de diffusion...31 III. RECHERCHE ET ANALYSE D EXPÉRIENCES EXTÉRIEURES SIMILAIRES EXEMPLES DE TRAITEMENT NUMÉRIQUE DE FONDS ICONOGRAPHIQUES Les collections de la bibliothèque numérique de l Institut de recherche du Getty La collection «Photographie ancienne en Grèce et en Méditerranée» Bases de données et vocabulaire contrôlé utilisés au Getty Le thésaurus Art et Architecture (AAT) Le fonds Léon Lefebvre de la BM de Lille Le contexte du projet La description bibliothéconomique des images Les problématiques de l indexation L indexation matières VILA Laurent FIBE - CYCLE R Projet Professionnel Personnel octobre

8 2. UN PROJET JAPONAIS DE BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE DE PHOTOGRAPHIES EN ARCHÉOLOGIE Problématique et objectif du projet Indexation et métadonnées Base de données et navigation LES LEÇONS À TIRER DE CES EXPÉRIENCES IV. MISE EN ŒUVRE ET SUIVI DU PROJET. PERSPECTIVES LES CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES Quantification du volume à traiter et des ressources disponibles Gestion du circuit de GED (workflow) LES DONNÉES TECHNIQUES Les paramètres et choix techniques Portabilité sur Internet et pérennité des données Mise en ligne et navigation Sauvegarde des données LE TRAITEMENT INTELLECTUEL ET DOCUMENTAIRE DES COLLECTIONS Catalogage et vocabulaire contrôlé Traitement dans le logiciel de GED LA DIFFUSION ET LA VALORISATION DES FONDS La question des droits Les étapes du projet et la communication Planification des étapes Communication et suivi du projet...52 CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE TABLE DES ANNEXES INDEX VILA Laurent FIBE CYCLE R Projet Professionnel Personnel octobre

9 Introduction Certaines bibliothèques universitaires, pour des raisons historiques, possèdent en leur sein un patrimoine documentaire souvent exceptionnel, et pourtant méconnu du grand public ou peu utilisé par les chercheurs. Ceci est notamment vrai pour les fonds iconographiques. La raison en est la difficulté d y accéder physiquement et le signalement dans les catalogues qui n a pas toujours pu être effectué. La numérisation des collections, associée au développement de l Internet et des techniques qui y sont liées, constitue une chance, non seulement pour la conservation et la sauvegarde des documents patrimoniaux, mais aussi un moyen de les diffuser auprès d un public plus large que le seul cercle des chercheurs. Ces derniers, par ailleurs, trouvent là des outils de recherche scientifique supplémentaires, tandis que les bibliothèques disposent d un moyen de proposer en ligne de véritables corpus de documents qui étaient auparavant disséminés au sein de leurs collections. Le Service Interétablissements de Coopération Documentaire (SICD) de Strasbourg s est engagé dans la voie de la numérisation pour valoriser l important et original patrimoine documentaire issu de l histoire tourmentée de l université à Strasbourg. La constitution du SICD en 2007 et la prochaine fusion des trois universités strasbourgeoises, si elles ont naturellement occasionné des difficultés d ordre administratif ou organisationnel, constituent aussi une chance pour la sauvegarde et la diffusion du patrimoine alsacien. L acquisition d un logiciel de Gestion Électronique des Documents (GED) par l ancien Service Commun de la Documentation de l Université Louis Pasteur, par exemple, va permettre de numériser et de valoriser des collections provenant de l Université Marc Bloch, dont le remarquable fonds constitué entre 1872 et 1910 par Adolf Michaelis, premier directeur de l Institut d Archéologie classique de la Kaiser-Wilhelms- Universität Strassburg 1. C est à la mise en valeur d une partie de cette collection, ainsi que d un très intéressant fonds iconographique conservé dans la bibliothèque des Arts, que le présent «projet professionnel personnel» entend apporter sa contribution, sous la forme d une gestion de projet. Le traitement et la mise en ligne de ces collections à numériser sont en effet prévus autour de la rentrée universitaire et leur développement s inscrit dans le cadre du Contrat quadriennal Après une description du contexte particulier dans lequel évoluent ces projets de GED, le dossier présentera dans un deuxième temps les fonds et les enjeux concernés. Ensuite, trois expériences réussies de numérisation de documents iconographiques, en France et à l étranger, seront présentées et analysées, dans le but de confronter ces expériences avec les objectifs du SICD. Enfin, le dossier abordera la mise en œuvre concrète des projets de GED et les perspectives que l on peut en attendre. 1 Littéralement : «Université de l Empereur Guillaume» (du nom de l empereur allemand et roi de Prusse Guillaume I er, alors sur le trône). On peut également traduire par «Université impériale de Strasbourg». VILA Laurent FIBE - CYCLE R Projet Professionnel Personnel octobre

10

11 I. Le projet dans son contexte I. Le projet dans son contexte Si l Alsace et Strasbourg ont connu une histoire mouvementée, l Université et ses collections n en ont pas été exemptes non plus. Le contexte historique est donc particulièrement important pour aborder la question des fonds qui constituent la matière de ce dossier. Les bouleversements et le contexte actuels ne sont pas moins à prendre en considération pour rendre compte de l aspect complexe et incertain, mais aussi du fort développement des projets de GED. 1. UN PAYSAGE UNIVERSITAIRE STRASBOURGEOIS PARTICULIER 1.1. Historique de l Université à Strasbourg On trouve la trace d une Haute École à Strasbourg dès la Renaissance, notamment avec le Gymnase fondé par Jean Sturm 2. Cependant, l événement majeur en ce qui concerne la constitution des fonds iconographiques est la création de la Kaiser-Wilhelms- Universität, université impériale, le 1 er mai 1872, alors que l Alsace est sous administration allemande. Des universitaires prestigieux viennent de tout l Empire allemand pour y enseigner, alors que les ressources matérielles consacrées au développement des collections imprimées et iconographiques sont considérables pour l époque. L Université de Strasbourg jouit d un prestige certain à la veille de la Première Guerre mondiale. À partir de cette date, elle va de nouveau subir les vicissitudes de l Histoire, l Alsace changeant encore trois fois de souveraineté nationale. Les gouvernants utilisent l Université tantôt comme un vecteur de germanisation tantôt comme un vecteur de diffusion de l «esprit français». Sous l administration française, d autres universitaires également prestigieux comme Maurice Halbwachs, Marc Bloch, Lucien Febvre, enseignent à Strasbourg. L Université est scindée en trois entités en 1971, dans un contexte de fort accroissement de la population étudiante et de remise en cause des structures traditionnelles Trois universités aujourd hui Strasbourg 1 (Université Louis Pasteur) L Université Louis Pasteur, université scientifique, technologique et médicale, se déploie sur quatre campus dans la Communauté urbaine de Strasbourg. Son offre de formation initiale couvre plus de 100 diplômes d État. Elle a enregistré inscriptions en , soit une perte de 3,9% de ses effectifs par rapport à l année 2 Jean Sturm, enseignant au Collège de France et réfugié à Strasbourg, fonde son Gymnase (collège où sont formés orateurs et citoyens) en Celui-ci acquiert le statut d Université en VILA Laurent FIBE - CYCLE R Projet Professionnel Personnel octobre

12 I. Le projet dans son contexte précédente. Les étudiants se répartissent de la manière suivante : 37,7% en filière santé, 26,3% en sciences (biologie, chimie, mathématiques, physique, technologie), 23% en sciences humaines et sociales (géographie, sciences de l éducation), 7,6% en écoles d'ingénieurs et 5,4% en IUT Strasbourg 2 (Université Marc Bloch) L Université Marc Bloch (dont le nom actuel a été adopté en 1998) est une université consacrée aux Sciences Humaines et Sociales. Ses bâtiments sont situés sur le Campus de l Esplanade en centre-ville, ainsi que dans le Palais universitaire. Lors de la rentrée universitaire , l UMB, qui regroupe 10 composantes et propose 213 diplômes, a enregistré inscriptions, soit une diminution de 5,2% par rapport à l année précédente. Les étudiantes constituent 63,8% des inscrits, tandis que le pourcentage d étudiants étrangers s élève à 25,6% Strasbourg 3 (Université Robert Schuman) L'Université Robert Schuman, principalement implantée sur le campus de l Esplanade, couvre quatre grands domaines de formation (droit et études européennes, management, sciences politiques et sociales, sciences appliquées et technologies) et propose plus de 160 diplômes. Elle a accueilli en une population de étudiants, soit près de 150 étudiants supplémentaires par rapport à la rentrée précédente, une hausse particulièrement significative en première année de Licence dans la filière juridique et demain la fusion de 2009 et la future Université de Strasbourg Au total, les trois universités strasbourgeoises ont enregistré inscriptions étudiantes à la rentrée universitaire , ce qui représente une diminution par rapport à la rentrée universitaire précédente 4. Les effectifs des universités Louis Pasteur et Marc Bloch sont en baisse, tandis que ceux de l Université Robert Schuman ont progressé, du fait sans doute de l intérêt plus grand manifesté aujourd hui par les étudiants pour les diplômes professionnels. Le 26 février 2008, la décision officielle de créer une université unique à Strasbourg a été prise par les membres des conseils des trois universités. Au 1 er janvier 2009, ces dernières fusionneront donc pour donner naissance à l Université de Strasbourg (UdS). Cette démarche s inscrit bien sûr dans le contexte actuel des débats autour de la modernisation de l université et dans le cadre des réformes récentes concernant l enseignement supérieur et la recherche (LOLF, LRU et LMD 5 ). La création de l UdS 3 À titre de comparaison, la moyenne nationale est de 15% environ. 4 Les données chiffrées concernant les universités sont issues du rapport de l Observatoire régional de l Enseignement Supérieur et de l Insertion Professionnelle des Étudiants en Alsace «Les chiffres-clés des universités d Alsace », repris par le quotidien «Les Dernières Nouvelles d Alsace» dans son édition n 122 du dimanche 25 mai 2008, page 6. 5 LOLF : Loi organique n du 1 août 2001 relative aux lois de finances. LRU : Loi n du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités. LMD (Licence-Master-Doctorat) : Décret n du 8 avril 2002 portant application au système français d enseignement supérieur de la construction de l Espace européen de l enseignement supérieur. Ces textes sont disponibles sur : (consulté le 02 septembre 2008). VILA Laurent FIBE CYCLE R Projet Professionnel Personnel octobre

13 I. Le projet dans son contexte vise à répondre aux attentes générées par ces réformes : autonomie, adéquation entre financements et objectifs, transparence des finances publiques. L'Université de Strasbourg, qui sera alors la plus grande université de France en nombre d étudiants inscrits, bénéficiera en janvier 2009 du cumul des budgets des universités actuelles et de la gestion des rémunérations des personnels. Son budget sera de 450 millions d euros, soit l équivalent des budgets des grandes universités européennes. Elle comptera environ 130 bâtiments, étudiants, 43 UFR et instituts, 86 unités de recherche et génèrera emplois. Par ailleurs, Strasbourg fait partie des dix sites universitaires français retenus pour l «Opération Campus» lancée en début d année 2008 par le ministère de l Enseignement supérieur et de la recherche 6. L UdS bénéficiera de 433 millions d euros supplémentaires pour financer des projets de rénovation et d amélioration des conditions de vie universitaire La Bibliothèque Nationale et Universitaire On ne peut pas évoquer le contexte universitaire alsacien sans mentionner l existence de la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg (BNUS). La création de l ancêtre de celle-ci, la Kaiserliche Landes- und Universitätsbibliothek zu Strassburg, en juin 1872, devait répondre à la volonté du récent Empire allemand de créer une vitrine régionale de la science allemande 7. Cette bibliothèque obtient rapidement des moyens financiers et des dons importants et emménage en 1889 dans le lieu qu elle occupe toujours aujourd hui, un bâtiment monumental dans le nouveau quartier allemand. Elle devient rapidement la troisième bibliothèque de l Empire en termes de volumes de documents détenus. Devenue aujourd hui «bibliothèque générale encyclopédique et de recherche», elle conserve plus de trois millions de volumes, dont incunables, ainsi que des dizaines de milliers de papyrus, médailles et monnaies, ostraca et tablettes cunéiformes 8. Il s agit d un établissement public de statut national sous tutelle du ministère de l enseignement supérieur et de la recherche. La BNU est en outre CADIST 9 dans deux domaines : sciences religieuses, d une part, et langues, littératures, civilisations germaniques, d autre part. Elle est également pôle d excellence en alsatique 10, questions européennes et sciences de l Antiquité. 6 D'après le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, l'opération campus vise «à rénover et à redynamiser les campus existants grâce à un investissement massif et ciblé, pour créer de véritables lieux de vie, fédérer les grands campus de demain et accroître leur visibilité internationale». Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche. Disponible sur : (consulté le 30 mai 2008). 7 Kaiserliche Landes- und Universitätsbibliothek zu Strassburg : Bibliothèque universitaire impériale et régionale de Strasbourg. Sur l histoire de la BNU, on pourra consulter le document suivant : DUBLED, Henri. Histoire de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg. Strasbourg : Publications de la Société Savante d Alsace et des régions de l Est, 1964, 54 p. 8 Voir Patrimoine des bibliothèques de France. Un guide des régions. Volume 4 : Alsace, Franche-Comté. Paris : Banques CIC pour le livre Fondation d entreprise, Ministère de la Culture, Payot, 1995, pp CADIST : Centre d Acquisition et de Diffusion de l Information Scientifique et Technique. 10 Alsatique : terme employé pour caractériser les écrits (historiques, géographiques, ou autres) sur l Alsace, qu ils soient en alsacien, en français ou en allemand. VILA Laurent FIBE - CYCLE R Projet Professionnel Personnel octobre

14 I. Le projet dans son contexte 2. LE SICD DES UNIVERSITÉS DE STRASBOURG Avec la fusion des trois universités strasbourgeoises en janvier 2009, le Service Interétablissements de Coopération Documentaire (SICD) deviendra le Service Commun de la Documentation (SCD) de l Université de Strasbourg Statuts et missions Les SCD des universités Louis Pasteur, Marc Bloch et Robert Schuman ont vu le jour en En décembre 2006, les conseils d administration des trois universités ont décidé de les fusionner, d adopter le statut administratif de SICD pour la nouvelle structure, l université unique n existant pas encore, et ont désigné la directrice du plus important des trois SCD pour mener à bien la fusion. Le SICD a donc vu le jour en janvier 2007, la documentation jouant ainsi le rôle de précurseur pour le futur regroupement des universités. Les trois universités entendaient ainsi développer une politique documentaire commune, rationaliser la gestion de la documentation, estimée à plus de deux millions de volumes, et mutualiser leurs moyens. Les missions du SICD, évolutives en fonction de la politique des universités, sont les suivantes : mise en œuvre de la politique documentaire des trois universités strasbourgeoises et coordination des moyens qui y sont alloués, acquisition, gestion et communication de l ensemble de la documentation des établissements, participation à la conception et à la diffusion de la recherche et de l information scientifique et technique, ainsi qu à des activités d animation, aide à la formation initiale et continue et participation à la formation des usagers en matière de nouvelles technologies pour améliorer l accès à la documentation scientifique et technique, coopération avec d autres bibliothèques (notamment en participant aux différents catalogues collectifs) et d autres organismes au niveau régional, national et européen, suivant les objectifs documentaires des universités. En matière de communication, le SICD s est rapidement doté d un site Internet, réalisé en interne par l équipe informatique début juillet 2007, pour remplacer les sites des trois anciens SCD 11. Il s agit d un site personnalisable, accessible aux personnes malvoyantes, et prenant en compte tous les types de navigateurs et environnements informatiques. Le coût de développement de ce site a été très faible, la charte graphique par exemple ayant été entièrement développée en interne. L ensemble des dispositifs de navigation sur un site Internet est proposé, à savoir : index, moteur de recherche, raccourcis, plan du site, blog, fils rss thématiques, etc. Par la suite, un Intranet a également été développé. 11 Accessible à l adresse suivante : Voir la page d accueil du site en annexe 1. VILA Laurent FIBE CYCLE R Projet Professionnel Personnel octobre

15 I. Le projet dans son contexte 2.2. Partenariats et réseaux Outre ses partenaires naturels comme le SCD de l Université de Haute Alsace (UHA) à Mulhouse et la BNU (notamment dans le cadre de la carte documentaire 12 ), le SICD participe, en tant que service commun des universités, au réseau EUCOR (Confédération Européenne des Universités du Rhin Supérieur) créé en 1989, dont sont membres, outre les trois universités strasbourgeoises et l UHA, les universités de Fribourg-en-Brisgau et de Karlsruhe en Allemagne et l université de Bâle en Suisse. L objectif de ce réseau est de favoriser la mobilité étudiante, l échange d'enseignants et de chercheurs, le développement de formations et de projets scientifiques communs. On peut également mentionner le Pôle universitaire européen de Strasbourg, qui associe universités et collectivités territoriales, ainsi que le Pôle européen d administration publique dont est membre l Université Robert Schuman Bibliothèques et départements Départements thématiques et bibliothèques Le SICD est constitué de quatre départements thématiques (Santé, Sciences, Lettres et sciences humaines, Sciences juridiques, politiques et économiques), qui regroupent les 26 bibliothèques intégrées des trois universités, tandis que 39 autres bibliothèques sont associées au SICD (elles n en dépendent pas administrativement mais en sont partenaires). Les responsables de ces départements thématiques coordonnent la gestion des collections et veillent à leur complémentarité et spécificité, dans le respect de la carte documentaire. Le département de la Santé est l unique structure de ce genre en Alsace. Les deux bibliothèques principales qui y sont rattachées (médecine et pharmacie) proposent des ressources documentaires dans les domaines de la médecine et des sciences biomédicales, de l histoire de la médecine, de la pharmacologie, de la clinique, de l éthique et de l odontologie. Le département des Sciences et Techniques et ses sept bibliothèques couvrent les thématiques suivantes : mathématiques, sciences de la terre et de l univers, sciences pour l ingénieur, sciences de la matière, sciences de la vie, informatique et histoire des sciences et des techniques. À ces disciplines, il convient d ajouter la psychologie, ainsi que la géographie. Le Département des Lettres et Sciences Humaines, qui nous intéresse particulièrement ici, comprend aujourd hui une dizaine de bibliothèques, dont toutes les bibliothèques de l ancien SCD de l UMB, elles-mêmes issues du regroupement d une quarantaine de bibliothèques d UFR. Les thèmes couverts sont les suivants : arts et histoire de l art, langues, lettres classiques et modernes, linguistique, musicologie, philosophie, sciences de l éducation, sciences historiques, sciences religieuses, sciences sociales, sciences de l Antiquité et sciences et techniques des activités physiques et sportives. 12 Voir plus loin le paragraphe consacré à la carte documentaire alsacienne. VILA Laurent FIBE - CYCLE R Projet Professionnel Personnel octobre

16 I. Le projet dans son contexte Enfin, le département des Sciences économiques, politiques et juridiques propose des documents dans ces différents domaines, mais également des ressources concernant la gestion, les sciences historiques, les sciences appliquées et les technologies. Il gère sept bibliothèques Services transversaux Parallèlement à ces départements thématiques, le SICD est organisé en six services transversaux : public, collections, système informatique, documentation électronique, formation, patrimoine. Le département du public est chargé de la rédaction et de la mise à jour du guide du lecteur et des plaquettes de communication et d information du SICD. Il est aussi en charge du règlement intérieur commun aux bibliothèques des trois universités, de la communication des documents et du Prêt entre Bibliothèques en Sciences Humaines et Sociales. Le département des collections s attache au traitement matériel et intellectuel des collections, au plan de développement des collections, à la rétroconversion et à la gestion des magasins. Il est également en charge des projets de Gestion Électronique de Documents (GED) 13. Le département du système informatique est responsable de l entretien et de l homogénéisation du parc informatique existant ou prévisionnel, matériel et logiciel. Il est aussi responsable du développement et de la mise à jour des sites Internet et Intranet du SICD, ainsi que du système d information documentaire. Le département de la documentation électronique gère les périodiques électroniques, les bases de données, les thèses et mémoires numériques, ainsi que les Archives Ouvertes. Le département de la formation, créé en 2007, coopère dans les actions de formation avec l URFIST 14 et gère la formation des utilisateurs, ainsi que la formation continue des personnels. Il est également l antenne alsacienne de MEDIAL, un des douze centres régionaux de formation en France. Le département du patrimoine a la charge de valoriser les collections anciennes des trois universités et de les diffuser sur Internet, afin de préserver les originaux en remplaçant leur communication par des éditions numérisées, et d encourager les travaux de recherche sur ces collections. 13 On trouvera en annexe 2 un organigramme concernant les projets de GED au sein du Département des Collections. 14 L Unité Régionale de Formation à l Information Scientifique et Technique (URFIST) a pour mission la formation aux pratiques de l information numérique. VILA Laurent FIBE CYCLE R Projet Professionnel Personnel octobre

17 I. Le projet dans son contexte 2.4. Ressources Budget et dépenses Le budget total du SICD pour 2008 s élève à euros, dont euros sont affectés à la documentation et euros à la rémunération des personnels. En 2007, les dépenses documentaires hors documentation électronique se sont chiffrées à euros ( euros pour l acquisition de monographies et euros pour les périodiques imprimés). Les dépenses en documentation électronique ont été de euros Équipements La surface totale des bibliothèques intégrées du SICD est de mètres carrés. On compte places assises et un total de 426 postes informatiques (dont plus de 250 sont des postes publics). 21 bibliothèques disposent du wifi, 7 mettent à disposition du public des scanners, 17 offrent l accès à des imprimantes et 16 possèdent au moins une salle de travail Ressources humaines et organisation du travail Les effectifs des bibliothèques intégrées sont de 127,84 Équivalents Temps Plein et se décomposent comme suit : les titulaires de la fonction publique de catégorie A issus de la filière bibliothèque constituent 14,35 ETP, ceux de catégorie B représentent 19,45 ETP et ceux de catégorie C représentent 38,28 ETP. Au total, le SICD compte environ 150 personnes correspondant à 140 ETP Collections et politique documentaire Si le SICD ne possède pas de charte documentaire ni de document formalisant les outils d acquisition ou de sélection des documents, deux documents fondamentaux déterminent sa politique documentaire : le contrat quadriennal 16 et la carte documentaire La carte documentaire d Alsace La carte documentaire alsacienne était inscrite dans les contrats quadriennaux des quatre universités de la Région et dans celui de la BNU. Son objectif est de renforcer la concertation et la lisibilité des ressources documentaires universitaires en Alsace. Une réunion de concertation entre les universités et la BNU a été organisée pour donner suite à une enquête d évaluation des acquisitions de ces établissements réalisée entre mai 2006 et juin Cette enquête a débouché sur une cartographie des pratiques et des types d acquisitions, avec pour objectif de fournir une base solide soit au maintien de la situation actuelle soit à des réorientations nécessaires. En ce qui concerne Strasbourg, les résultats de cette enquête ont montré la prédominance du SICD 15 Ces données sont issues de l Enquête Statistique Générale auprès des Bibliothèques Universitaires (ESGBU) pour l année civile 2007 et concernent 23 bibliothèques intégrées. 16 On évoquera le contrat quadriennal plus loin, notamment en ce qui concerne la GED. VILA Laurent FIBE - CYCLE R Projet Professionnel Personnel octobre

Bibliothèque numérique de l enssib

Bibliothèque numérique de l enssib Bibliothèque numérique de l enssib 5es Rencontres FORMIST, 9 juin 2005 : «Parcours de formation documentaire des étudiants : à qui de jouer?» La relation entre discipline et documentation et ses répercussions

Plus en détail

Tour d horizon des PCPP

Tour d horizon des PCPP Tour d horizon des PCPP P C P P = P L A N D E C O N S E R V A T I O N P A R T A G É E D E S P É R I O D I Q U E S P R O J E T D U N P C P P «S C I E N C E S D E L A T E R R E» Qu est-ce qu un PCPP? Q U

Plus en détail

1. http://gallica.bnf.fr 2. http://www.theeuropeanlibrary.org 3. http://www.europeana.eu

1. http://gallica.bnf.fr 2. http://www.theeuropeanlibrary.org 3. http://www.europeana.eu Signature d un partenariat entre la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg et la Bibliothèque nationale de France en vue du développement de la bibliothèque numérique de la BNU, première

Plus en détail

«BIBLIOTHEQUE NUMERIQUE DE REFERENCE»

«BIBLIOTHEQUE NUMERIQUE DE REFERENCE» 4 avril 2014 Réseau des médiathèques de Montpellier Agglomération «BIBLIOTHEQUE NUMERIQUE DE REFERENCE» La labellisation proposée par l Etat en 2011 a rencontré au niveau territorial une politique publique

Plus en détail

Élèves conservateurs territoriaux

Élèves conservateurs territoriaux www.inet.cnfpt.fr L Institut national des études territoriales (INET) est une structure déconcentrée du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT). L INET a la charge de l organisation,

Plus en détail

Pour mieux connaître ou profiter des collections, espaces et services de la BNU, ce guide vous indiquera la marche à suivre.

Pour mieux connaître ou profiter des collections, espaces et services de la BNU, ce guide vous indiquera la marche à suivre. Savez-vous que l inscription à la BNU est possible pour toute personne de plus de 16 ans, qu elle soit universitaire ou non? Qu une partie de ses espaces est même accessible à tous, sans inscription? Que

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

PÉTALE. Thèses et mémoires des universités de Lorraine. Jean-François Lutz, Université de. Urfist de Strasbourg, 18 mars 2013

PÉTALE. Thèses et mémoires des universités de Lorraine. Jean-François Lutz, Université de. Urfist de Strasbourg, 18 mars 2013 PÉTALE Thèses et mémoires des universités de Lorraine Urfist Strasbourg - 18 mars 2014 Jean-François Lutz, Université de Page Lorraine 1 Urfist de Strasbourg, 18 mars 2013 Introduction : contexte(s) et

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Le Collège de France ouvre les trésors de ses archives aux Internautes. Sauver et valoriser un patrimoine

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Le Collège de France ouvre les trésors de ses archives aux Internautes. Sauver et valoriser un patrimoine COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Collège de France ouvre les trésors de ses archives aux Internautes Plus de 30 000 pages de documents numérisés, 2 000 plaques de verres photographiques d Etienne-Jules Marey, pionnier

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire, patrimoine et technologies numériques de l Ecole Nationale des Chartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Bibliothèque 2015. Perspectives stratégiques

Bibliothèque 2015. Perspectives stratégiques 7 octobre 2010 Bibliothèque 2015 Perspectives stratégiques Ce document a pour but de servir à tracer les perspectives d évolution de la bibliothèque pour les cinq années à venir à partir des objectifs

Plus en détail

bibliothèques Frédéric ric Martin Guillaume Godet

bibliothèques Frédéric ric Martin Guillaume Godet Gallica,, une plate-forme numérique au service des bibliothèques Frédéric ric Martin Guillaume Godet 13 e journées des Pôles associés et de la coopération Lille 8 octobre 2010 BnF - DSR- Département de

Plus en détail

Qu est-ce qu un catalogue?

Qu est-ce qu un catalogue? Qu est-ce qu un catalogue? Nathalie Piérache Novembre 2008 1 Qu est-ce qu un catalogue? Plan du cours Les catalogues Définition Bref historique des catalogues de bibliothèque Le rôle du catalogue Le catalogue

Plus en détail

RECHERCHER ET TROUVER DE L'INFORMATION SCIENTIFIQUE DANS LES BIBLIOTHEQUES

RECHERCHER ET TROUVER DE L'INFORMATION SCIENTIFIQUE DANS LES BIBLIOTHEQUES RECHERCHER ET TROUVER DE L'INFORMATION SCIENTIFIQUE DANS LES BIBLIOTHEQUES Licence BUPMC 2013-2014 Plan de la séance I. Présentation des bibliothèques II. La recherche d information : une méthode III.

Plus en détail

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION ET CREATION DE

Plus en détail

La bibliothèque. Département des restaurateurs

La bibliothèque. Département des restaurateurs La bibliothèque Département des restaurateurs La bibliothèque, créée en 1978, est un espace de consultation et de recherche qui assure, en France et en Europe, le rôle de bibliothèque de référence dans

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/JF/FG/DCPSL/N 14-04 Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNEES ET SITE

Plus en détail

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France en 12 diapos 1 La Bibliothèque nationale de France Missions Collecte du dépôt légal (livres, revues et Internet français) Valorisation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues, littératures et civilisations étrangères de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation -2012 Section

Plus en détail

Généralités. L informatique couvre des secteurs d activités de plus en plus larges.

Généralités. L informatique couvre des secteurs d activités de plus en plus larges. Généralités L informatique couvre des secteurs d activités de plus en plus larges. Requiert une certaine créativité et des facultés d adaptation. Il est possible de changer de nombreuses fois de postes

Plus en détail

Comment participer à Europeana?

Comment participer à Europeana? Aspects structurels de numérisation et diffusion Comment participer à Europeana? Anne Autissier, autissiera@bourgenbresse.fr Le contexte : les fonds patrimoniaux Conservation à la Médiathèque Vailland,

Plus en détail

Université Cheikh Anta Diop DAKAR - avril 2002 -

Université Cheikh Anta Diop DAKAR - avril 2002 - ANNEXES au décret des programmes fixant le contenu des enseignements des premier et second cycle de l Ecole de Bibliothécaires, Archivistes et Documentalistes (EBAD) Université Cheikh Anta Diop DAKAR -

Plus en détail

LE CATALOGAGE Description des documents : formats et normes

LE CATALOGAGE Description des documents : formats et normes LE CATALOGAGE Description des documents : formats et normes Nathalie Piérache Novembre 2008 1 Le catalogage Plan du cours Le catalogage des documents imprimés Les objectifs du catalogage Qu est ce qu un

Plus en détail

BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE MOHAMED SEKKAT Km 7, Route d Eljadida Campus Universitaire Oasis- Casablanca Tel : +212 22 98 56 17 Email:

BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE MOHAMED SEKKAT Km 7, Route d Eljadida Campus Universitaire Oasis- Casablanca Tel : +212 22 98 56 17 Email: BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE MOHAMED SEKKAT Km 7, Route d Eljadida Campus Universitaire Oasis- Casablanca Tel : +212 22 98 56 17 Email: bibliosekkat@uh2c.ac.ma Le 01 avril 2006, Sa Majesté le Roi Mohammed

Plus en détail

L accès en ligne aux manuscrits Possibilités de XML, systèmes de navigation, référencement

L accès en ligne aux manuscrits Possibilités de XML, systèmes de navigation, référencement L accès en ligne aux manuscrits Possibilités de XML, systèmes de navigation, référencement Raphaële Mouren, Enssib (raphaele.mouren@enssib.fr) Isabelle Westeel, Bibliothèque municipale de Lille (iwesteel@mairie-lille.fr)

Plus en détail

Fiche de poste. Corps : AENES ou ITRF Catégorie : A+ Grade : Attaché principal ou IGR Emploi fonctionnel AENSR

Fiche de poste. Corps : AENES ou ITRF Catégorie : A+ Grade : Attaché principal ou IGR Emploi fonctionnel AENSR Fiche de poste 1. Identification du poste Corps : AENES ou ITRF Catégorie : A+ Grade : Attaché principal ou IGR Emploi fonctionnel AENSR UFR, Direction, Service : Faculté de Médecine, 4, rue Kirchleger

Plus en détail

Diplôme Conservateur Bibliothèques

Diplôme Conservateur Bibliothèques de des Diplôme Conservateur Bibliothèques Livret de formation à destination des élèves conservateurs 23 e promotion 1 er janv. 2014 30 juin 2015 Ce livret a un double objectif : vous présenter la formation

Plus en détail

Le projet Archives Ouvertes de la Connaissance en Alsace

Le projet Archives Ouvertes de la Connaissance en Alsace Le projet Archives Ouvertes de la Connaissance en Alsace Catherine Lourdel (UHA) / Adeline Rege (Unistra) Journée d études URFIST Strasbourg, 18 mars 2014 A l origine du projet AOC A l origine du projet

Plus en détail

Les Bibliothèques numériques de référence et la coopération numérique de l'etat état des lieux et perspectives

Les Bibliothèques numériques de référence et la coopération numérique de l'etat état des lieux et perspectives Les Bibliothèques numériques de référence et la coopération numérique de l'etat état des lieux et perspectives 14e Journées des pôles associés et de la coopération Enrichir et partager le patrimoine culturel

Plus en détail

Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique

Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique Ministère de la Culture et de la Communication Direction générale des médias et des industries culturelles Service du livre et de

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Histoire Monde Contemporain Finalité : Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés du master «Histoire

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure Novembre 2008 SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure I MISSION Le Service des bibliothèques

Plus en détail

Numérisation et valorisation des fonds patrimoniaux dans les collectivités

Numérisation et valorisation des fonds patrimoniaux dans les collectivités Numérisation et valorisation des fonds patrimoniaux dans les collectivités Les Archives municipales d Aubervilliers David Desbans Archives municipales et Documentation d Aubervilliers Objectifs et enjeux

Plus en détail

PROGICIEL INTÉGRÉ DE BIBLIOTHÉCONOMIE

PROGICIEL INTÉGRÉ DE BIBLIOTHÉCONOMIE Edition de Logiciels Professionnels PROGICIEL INTÉGRÉ DE BIBLIOTHÉCONOMIE Gestion d un catalogue centralisé Gestion des prêts et des réservations Gestion des abonnements Bulletinage et listes de diffusion

Plus en détail

Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE

Atelier INVENTAIRES - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Euromed Heritage IV Un programme financé par l Union Européenne EUROMED HERITAGE Cadre institutionnel et légal Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Coordination : Frank

Plus en détail

Bilan de l activité 1996 1997

Bilan de l activité 1996 1997 Université de Paris 8 Vincennes Saint-Denis Bibliothèque Bilan de l activité 1996 1997 Conception et réalisation Cécile Robert (Évaluation des services et statistiques) Bibliothèque de l Université de

Plus en détail

Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique

Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique Ministère de la Culture et de la Communication Direction générale des médias et des industries culturelles Service du livre et de

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL POUR L ÉVALUATION INSTITUTIONNELLE DES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE DANS LES ÉTATS MEMBRES DU CAMES

RÉFÉRENTIEL POUR L ÉVALUATION INSTITUTIONNELLE DES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE DANS LES ÉTATS MEMBRES DU CAMES CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46/72 80 74 34 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biologie et bioingénierie crâniennes, faciales, et dentaires de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal Direction des bibliothèques Sondage Ithaka S+R Questionnaire français Université de Montréal Décembre 2014 Modules retenus Découverte Activités de recherche numérique Compétences informationnelles des

Plus en détail

Introduction à l enquête 2012 «Organisation fonctionnelle des équipes». ADBU

Introduction à l enquête 2012 «Organisation fonctionnelle des équipes». ADBU Introduction à l enquête 2012 «Organisation fonctionnelle des équipes». ADBU NB : les notes font référence au diaporama de synthèse de l enquête en ligne sur le site de l'adbu Comment les SCD tentent-ils

Plus en détail

LA CONFÉDÉRATION EUROPÉENNE DES UNIVERSITÉS DU RHIN SUPÉRIEUR

LA CONFÉDÉRATION EUROPÉENNE DES UNIVERSITÉS DU RHIN SUPÉRIEUR LA CONFÉDÉRATION EUROPÉENNE DES UNIVERSITÉS DU RHIN SUPÉRIEUR UN PÔLE EXCEPTIONNEL DE RECHERCHE ET DE FORMATION AU CŒUR DE L EUROPE 1 2009 LA CONFÉDÉRATION EUROPÉENNE DES UNIVERSITÉS DU RHIN SUPÉRIEUR

Plus en détail

Solution documentaire globale. Présentation du 14 janvier 2010

Solution documentaire globale. Présentation du 14 janvier 2010 Cadic Intégrale Solution documentaire globale 1 Cadic SA et ses activités Société française, créée en 1986, éditeur de Siège : 146 rue Montmartre 75002 PARIS Domaine d activité : Information Documentation

Plus en détail

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation

Plus en détail

HISTOIRE DE L ART. Ressources / Outils OCTOBRE 2014

HISTOIRE DE L ART. Ressources / Outils OCTOBRE 2014 HISTOIRE DE L ART Ressources / Outils OCTOBRE 2014 1 ère étape : DECORTIQUER LE SUJET Trouver les informations LES MOTS CLEFS: synonymes, situer son sujet dans l espace et le temps LES MOTS RAMEAU: utiliser

Plus en détail

Bibliothèques C H I F F R E S C L É S 2 0 13 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E

Bibliothèques C H I F F R E S C L É S 2 0 13 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Bibliothèques C H I F F R E S C L É S 2 0 13 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Ministère de la Culture et de la Communication Secrétariat général Département des études, de la prospective et

Plus en détail

Inauguration de l extension du centre universitaire de la Citadelle 8 avril 2011

Inauguration de l extension du centre universitaire de la Citadelle 8 avril 2011 DOSSIER DE PRESSE Inauguration de l extension du centre universitaire de la 8 avril 2011 Service Communication 1, Place de l Yser - B.P. 1022-59375 Dunkerque Cedex Tél : 03.28.23.73.59 - Fax : 03.28.23.73.31

Plus en détail

La Gestion Electronique des Documents

La Gestion Electronique des Documents La Gestion Electronique des Documents La mise en place d une solution La gestion de l information est devenue un enjeu stratégique majeur à l intérieur des organisations. D après l observation des projets

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION N 2009-03-0030

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION N 2009-03-0030 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION N 2009-03-0030 Le texte ci-après a été rédigé collectivement par le groupe de réflexion «lecture publique et nouvelles technologies», constitué de bibliothécaires essonniennes

Plus en détail

Les ressources informatiques et la mise en ligne des documents numérisés Enquête DLL juin-décembre 2008

Les ressources informatiques et la mise en ligne des documents numérisés Enquête DLL juin-décembre 2008 Les ressources informatiques et la mise en ligne des documents numérisés Enquête DLL juin-décembre 2008 En juin 2008, la DLL a envoyé à 9 bibliothèques municipales un questionnaire destiné à recenser leurs

Plus en détail

Pédagogie : A Lyon 1 : DESS en informatique documentaire (avec Enssib), DEUST doc, IUP DIST, DEA SIC puis à Lyon 3

Pédagogie : A Lyon 1 : DESS en informatique documentaire (avec Enssib), DEUST doc, IUP DIST, DEA SIC puis à Lyon 3 Présentation des offres de formation de professionnels de l IST Adaptation de l offre aux mutations technologiques et structurelles L intervenante Sylvie Lainé-Cruzel, PR à Lyon 3, actuellement responsable

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL I LES OBJECTIFS DE LA FORMATION 1. Objectifs généraux La licence d histoire est un enseignement généraliste et théorique fondé sur la recherche, qui peut faire place à des

Plus en détail

Fiche 3-2 La Bibliothèque nationale de France (BnF)

Fiche 3-2 La Bibliothèque nationale de France (BnF) Fiche 3-2 La Bibliothèque nationale de France (BnF) Président en exercice : Bruno Racine 1 (depuis le 28 mars 2007) 1 La création de la Bibliothèque nationale de France La naissance de la Bibliothèque

Plus en détail

Charte. Stages. des. Centre international d études supérieures en sciences agronomiques

Charte. Stages. des. Centre international d études supérieures en sciences agronomiques Charte des Stages Centre international d études supérieures en sciences agronomiques de Montpellier SupAgro L engagement de l établissement dans la professionnalisation de ses formations est affirmé par

Plus en détail

La conservation partagée au cœur du dispositif CollEx

La conservation partagée au cœur du dispositif CollEx La conservation partagée au cœur du dispositif CollEx Première Partie La situation des bibliothèques universitaires en France est très certainement transposable à la situation dans d autres pays (augmentation

Plus en détail

PRESTATIONS 2012-2013 Nouvelles technologies éducatives

PRESTATIONS 2012-2013 Nouvelles technologies éducatives PRESTATIONS 2012-2013 Nouvelles technologies éducatives Unité des nouvelles technologies éducatives Faculté des sciences de l éducation Université Saint-Joseph de Beyrouth Les prestations UNTE 2012-2013

Plus en détail

La politique documentaire de Medic@

La politique documentaire de Medic@ Novembre 2012 Guy Cobolet (guy.cobolet@biusante.parisdescartes.fr) Jean-François Vincent (jean-francois.vincent@biusante.parisdescartes.fr) La politique documentaire de Medic@ http://www.biusante.parisdescartes.fr/histmed/medica.htm

Plus en détail

Direction générale de l administration et de la fonction publique

Direction générale de l administration et de la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2014 Direction générale de l administration et de la fonction publique Présentation repères dgafp Éditorial

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PUBLIC

MASTER MANAGEMENT PUBLIC MASTER MANAGEMENT PUBLIC - MASTER 1 : Management public environnemental - MASTER 2 : anagement euro-méditerranéen et développement durable couvmasters_a5_01.indd 1 17/01/12 10:08 Le Management Public et

Plus en détail

Un dispositif de formation à distance DIPROBIB Diplôme professionnel de bibliothèque

Un dispositif de formation à distance DIPROBIB Diplôme professionnel de bibliothèque Un dispositif de formation à distance DIPROBIB Diplôme professionnel de bibliothèque Institut Universitaire de Formation Continue en partenariat avec le Service Commun de la Documentation Université des

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

Formation des usagers sur place et à distance : typologie

Formation des usagers sur place et à distance : typologie Formation des usagers sur place et à distance : typologie Formation ABF Géraldine COURTOIS directrice de la Médiathèque Municipale de Mâcon 27 février 2012 I. Pourquoi former les usagers? 1. Mission des

Plus en détail

Bibliothèque numérique de l enssib

Bibliothèque numérique de l enssib Bibliothèque numérique de l enssib e 8 Rencontres Formist «Formation à l information : réalisations et acteurs, où en sommes-nous?» Le Passeport documentaire : une formation e-learning à la recherche documentaire

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES ANNÉE 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES Page I. PRÉAMBULE 3 II. ANALYSE DE LA SITUATION 3 III. LES OBJECTIFS QUANTITATIFS 5 IV. LES MESURES ENVISAGÉES

Plus en détail

La fonction publique en France

La fonction publique en France MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2013 La fonction en France Des métiers au service des citoyens les essentiels Dans la fonction, tous les agents

Plus en détail

Charte documentaire de la bibliothèque de l Esbanm

Charte documentaire de la bibliothèque de l Esbanm Charte documentaire de la bibliothèque de l Esbanm Préambule Validée par le Conseil Pédagogique Scientifique et de la Vie Etudiante de l Esbanm du 14 juin 2012, la politique documentaire de la bibliothèque

Plus en détail

Arts plastiques LICENCE

Arts plastiques LICENCE Arts plastiques LICENCE Objectifs de la formation Présentant un équilibre entre enseignements pratiques et cours théoriques, la formation en Arts plastiques a pour visée principale la maîtrise par l étudiant

Plus en détail

Catalogue des formations de la Bibliothèque Universitaire

Catalogue des formations de la Bibliothèque Universitaire Catalogue des formations de la Bibliothèque Universitaire Année 2012-2013 Sommaire Campus Croix-Rouge... 2 Recherche documentaire niveau Licence 2 Recherche documentaire niveau Master 4 Recherche documentaire

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Les principales ressources jésuites en France

Les principales ressources jésuites en France octobre 2010 Les principales ressources jésuites en France A l image de la Compagnie de Jésus, les ressources documentaires la concernant ont beaucoup voyagé. Il peut donc être difficile de se repérer

Plus en détail

Documents musicaux à la Médiathèque de l Ircam Michel Fingerhut Directeur de la Médiathèque de l Ircam

Documents musicaux à la Médiathèque de l Ircam Michel Fingerhut Directeur de la Médiathèque de l Ircam Michel Fingerhut Directeur de la Médiathèque de l Ircam La numérisation de documents principalement sonores a débuté à l Ircam en interne et sur ressources propres lors de l établissement de sa Médiathèque

Plus en détail

Charte des collections Médiathèque intercommunale du Val de Somme

Charte des collections Médiathèque intercommunale du Val de Somme Charte des collections du Val de Somme 1. La médiathèque intercommunale et son environnement 1.1 La Communauté de Communes et le contexte socioculturel 1.2 La tutelle administrative 2. Les missions 2.1

Plus en détail

Master HES Information documentaire de nouveaux plans d études pour

Master HES Information documentaire de nouveaux plans d études pour Filières Bachelor HES Information documentaire Master HES Information documentaire de nouveaux plans d études pour assurer l avenir Yolande Estermann Wiskott, Responsable de département 1 Société de l

Plus en détail

Direction générale de l administration et de la fonction publique

Direction générale de l administration et de la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2012 Direction générale de l administration et de la fonction publique Présentation REPÈRES DGAFP Éditorial

Plus en détail

La Grande Ecole des Sciences de l Information

La Grande Ecole des Sciences de l Information Royaume du Maroc Haut Commissariat au Plan Ecole des Sciences de l Information (ESI) Rabat La Grande Ecole des Sciences de l Information Secteur : Enseignement supérieur public relevant de la formation

Plus en détail

Quelle recherche sur le patrimoine écrit?

Quelle recherche sur le patrimoine écrit? Quelle recherche sur le patrimoine écrit? L enquête sur le patrimoine scientifique dans les institutions du MESR Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche Mission de l'information scientifique

Plus en détail

ORI-OAI : un outil pour le référencement et l indexation des ressources numériques. URFIST de Bordeaux / Médiaquitaine Bordeaux, 7 avril 2009

ORI-OAI : un outil pour le référencement et l indexation des ressources numériques. URFIST de Bordeaux / Médiaquitaine Bordeaux, 7 avril 2009 ORI-OAI : un outil pour le référencement et l indexation des ressources numériques URFIST de Bordeaux / Médiaquitaine Bordeaux, 7 avril 2009 Sommaire ORI-OAI :: Historique, organisation, périmètre Valorisation

Plus en détail

Un réseau municipal : Musées de la ville de Strasbourg. 2013 Les Musées de Strasbourg

Un réseau municipal : Musées de la ville de Strasbourg. 2013 Les Musées de Strasbourg Un réseau municipal : Musées de la ville de Strasbourg 2013 Les Musées de Strasbourg Organisation des musées de la ville de Strasbourg 11 établissements : musée archéologique, musée des Beaux-Arts, musée

Plus en détail

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN DEVELOPPEUR PHP/MySQL POUR LA REALISATION D UNE PLATEFORME DE GESTION DES ACTIVITES DE FORMATION

Plus en détail

Cahier des charges - Refonte du site internet www.sciencespo- rennes.fr

Cahier des charges - Refonte du site internet www.sciencespo- rennes.fr Cahier des charges Refonte du site internet www.sciencesporennes.fr Procédure d achat conformément à l article 28 alinéa I du Code des marchés publics 1. Présentation de la structure Reconnu pour son excellence

Plus en détail

www.premier-ministre.gouv.fr

www.premier-ministre.gouv.fr Portail du Gouvernement Site du Premier ministre Les Chantiers EN PERSPECTIVE Projets pour la France Tableau de bord du Gouvernement LES THÈMES Garantir la sécurité routière Les derniers titres Les dossiers

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE DE LA SHQ : contraintes, défis, occasions

LA BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE DE LA SHQ : contraintes, défis, occasions LA BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE DE LA SHQ : contraintes, défis, occasions PLAN DE LA PRÉSENTATION Congrès des milieux documentaires 25 novembre 2013 1. Introduction 2. Le SDIH de la Société d habitation du Québec

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

par Aurélie BOSC, conservateur Patrimoine et Politique documentaire de la BM d Orléans

par Aurélie BOSC, conservateur Patrimoine et Politique documentaire de la BM d Orléans Le catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France (CGMBPF) : rôle et participation des bibliothèques municipales au groupe projet par Aurélie BOSC, conservateur Patrimoine et Politique

Plus en détail

Journée d étude ABF Alsace & Cordial, BNU, 21 novembre 2011 Le diagnostic numérique : vers une boîte à outils du numérique

Journée d étude ABF Alsace & Cordial, BNU, 21 novembre 2011 Le diagnostic numérique : vers une boîte à outils du numérique Journée d étude ABF Alsace & Cordial, BNU, 21 novembre 2011 Le diagnostic numérique : vers une boîte à outils du numérique Patricia Le Galèze Service du Livre et de la Lecture Ministère de la Culture et

Plus en détail

Découverte de la bibliothèque

Découverte de la bibliothèque Bibliothèque cantonale et universitaire Fribourg (Suisse) Fils rouges 1 Découverte de la bibliothèque Contenu 1. Informations générales 2. Introduction : La bibliothèque un centre d'accès à l'information

Plus en détail

Consolider le doctorat

Consolider le doctorat Consolider le doctorat Éléments de travail pour l élaboration de positions sur le système doctoral Texte adopté par le Conseil d Administration de l ANDèS en mai 2007 Les recommandations qui suivent s

Plus en détail

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole»

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» La Formation des Enseignants Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» 1 Avant-propos Le président de la République a fait de la refondation de l Ecole une priorité de son action.

Plus en détail

Le système scolaire finlandais

Le système scolaire finlandais Le système scolaire finlandais Législation des années 1970 Particularités du système Résultats obtenus Statistiques Avant les années 1970: jardin d enfants école primaire obligatoire gratuite enseignement

Plus en détail

LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème

LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème Schéma des études.. Pour qui? A quelles conditions?... La seconde générale et technologique: organisation L accompagnement personnalisé Les enseignements

Plus en détail

ANR DifdePo : numérisation et mise en ligne du fonds en dépôt à la BnF Olivier Jacquot

ANR DifdePo : numérisation et mise en ligne du fonds en dépôt à la BnF Olivier Jacquot ANR DifdePo : numérisation et mise en ligne du fonds en dépôt à la BnF Olivier Jacquot Coordonnateur à la recherche, délégation à la Stratégie et à la recherche 2 Opérations envisagées : plan Numérisation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I R E

D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I R E D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N E T D AP P U I C O N S E I L P O U R L E D E V E L O P P E M E N T L O C A L F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Conception, gestion, valorisation de l opération archéologique

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Conception, gestion, valorisation de l opération archéologique www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Conception, gestion, valorisation de l opération archéologique Former des archéologues aux compétences polyvalentes Ce master professionnel prépare les étudiants

Plus en détail

le guide de la bupmc

le guide de la bupmc le guide de la bupmc La bibliothèque universitaire Pierre et marie curie www.jubil.upmc.fr 300 postes informatiques à disposition du public 2 870 places de travail 18 000 revues en ligne 13 000 e-books

Plus en détail

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com INSTITUT et de d'archi www.imad-caen.com à CAEN! ARCHI L IMAD est un Institut de formation spécialisé dans les métiers de l Architecture, de l Aménagement de l Espace et du Design. Il a été créé par l

Plus en détail

Eléments sur la stratégie d application des réformes des enseignements supérieurs basées. sur LMD

Eléments sur la stratégie d application des réformes des enseignements supérieurs basées. sur LMD Eléments sur la stratégie d application des réformes des enseignements supérieurs basées sur le dispositif «Licence/Master/Doctorat» au sein des facultés des sciences exactes et technologie 32 Mr M. D.

Plus en détail