DECISION. SPRL PERCEPTION, ayant son siège social à 1030 Bruxelles, avenue Emile Max 54 ;

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DECISION. SPRL PERCEPTION, ayant son siège social à 1030 Bruxelles, avenue Emile Max 54 ;"

Transcription

1 Our ref. : 04/00278 Date : 10/08/ :40:00 Status : Draft / Final DECISION Référence CEPANI : DOM Les Parties Le Plaignant : SPRL PERCEPTION, ayant son siège social à 1030 Bruxelles, avenue Emile Max 54 ; Ayant pour conseil Me Didier CHAVAL, avocat, dont le cabinet est établi à 1060 BRUXELLES, rue Defacqz ; Plaignante ; Le Titulaire : B-GSM.com, ayant son siège social à 1703 Schepdaal, Jan de Trochstraat, 74, ayant comme personne de contact Monsieur Frédéric Peters ; Titulaire du nom de domaine «direct-immo.be» Le Titulaire n a pas de représentant ;

2 2. Le Nom de Domaine Le nom de domaine qui fait l objet de la plainte déposée par le Plaignant est le suivant : «direct-immo.be» (ci-après le «Nom de Domaine»). 3. La Procédure Le 2 juin 2004, le Plaignant a introduit une plainte (ci après la «Plainte») auprès du secrétariat du CEPANI. Cette Plainte a été notifiée le 3 juin 2004 au Titulaire. Le 15 juillet 2004, le CEPANI a désigné Monsieur Thibaut Verbiest en sa qualité de tiers-décideur (ci-après le «Tiers Décideur»), conformément à l article 6.2 du Règlement pour la résolution des litiges concernant des noms de domaine (ci-après le «Règlement»), en vue de trancher le litige relatif au nom de domaine «directimmo.be». Le même jour, le CEPANI a communiqué au Tiers Décideur la Plainte introduite par le Plaignant ainsi que les pièces y annexées. Le 15 juillet 2004, le Tiers Décideur a adressé au secrétariat du CEPANI la déclaration d indépendance, conformément à l article 7 alinéa 3 du Règlement. Le même jour, le conseil du Plaignant a adressé un au secrétariat du CEPANI interpellant celui-ci sur la désignation de Me Thibaut Verbiest en qualité de Tiers Décideur. Suite à cet , le 15 juillet 2004, le Tiers Décideur a communiqué par télécopie au secrétariat du CEPANI une lettre explicative et une nouvelle déclaration d indépendance. Par du même jour, le secrétariat du CEPANI informa les parties par de ce qu elles avaient jusqu au 19 juillet pour lui faire part de leurs objections à la désignation de Me Thibaut Verbiest en qualité de Tiers Décideur. Par du 15 juillet toujours, le Titulaire a fait savoir au secrétariat du CEPANI qu il acceptait la désignation de Me Thibaut Verbiest en qualité de Tiers Décideur. En date du 4 août 2004, à la demande du Tiers Décideur et en conformité avec l article 10.3 du Règlement, le CEPANI informa les parties de la prolongation du délai pour rendre la décision. 2

3 Le Titulaire n a transmis aucun formulaire de réponse et n a pas communiqué l identité de son conseil au CEPANI. Conformément à l article 5.4 du Règlement, le litige sera tranché par le Tiers Décideur sur la base de la Plainte. 4. La Plainte 4.1. Le Plaignant a créé en janvier 2004 un site Internet d annonces de ventes et de locations immobilières entre particuliers. Ce service est offert sous le nom commercial «directimmo.be». Il ressort des pièces versées au dossier par le Plaignant que celui-ci a enregistré auprès de l asbl DNS BE les noms de domaine suivants (pièces n s 2,3 et 4) : - «directimmo.be», enregistré en date du 5 janvier 2004, - «immo-direct.be», enregistré en date du 5 janvier 2004, et - «direktimmo.be», enregistré le 10 février Le site «directimmo.be» a été mis en ligne à la fin du mois de février, les noms de domaine enregistrés par le Plaignant étant utilisés pour rediriger les internautes vers ce site. La mise en ligne de ce site s est accompagnée d une campagne de presse ; le Plaignant joint à sa Plainte des extraits de quotidiens et de revues spécialisées dans l immobilier («La Tribune Immobilière» du 26/02/2004, «Tu bâtis, je rénove» du 1 er avril 2004, «De Standaard» et «De Tijd» du 5 mars 2004) (pièces n s 9 à 12) Courant février 2004, le Plaignant a placé des annonces payantes mentionnant les services de «directimmo.be» sur le site Internet «www.petitesannonces.be». Le 27 février 2004, Monsieur Frédéric Peters, renseigné comme personne de contact du site Internet «www.petitesannonces.be», a adressé un au Plaignant annonçant suspendre le compte du Plaignant ouvert sur son site Internet au motif «qu il est interdit d utiliser le service gratuit pour poser une question afin de faire de la publicité». Monsieur Peters invitait le Plaignant à verser 250 EUR à titre de dédommagement à l amiable (pièce n 14). Il semble que le Plaignant, suite à cet , ait cessé d envoyer des annonces sur le site Internet «www.petitesannonces.be». 3

4 4.3. Le 4 avril 2004, la société B-GSM.com, a enregistré auprès de DNS BE le nom de domaine «direct-immo.be» (pièce n 1). Il ressort des documents produits par le Plaignant que, si B-GSM.com est le preneur de licence actuel, le nom de Monsieur Peters est renseigné comme étant le «Licensee». L adresse de la société B-GSM.com, par ailleurs reprise sur le document produit par le Plaignant,est identique à celle mentionnée dans la rubrique «contact» du site «www.petitesannonces.be», dont Monsieur Peters est mentionné comme personne de contact. Il appert du dossier de pièces remis par le Plaignant que, dans un premier temps, l Internaute se rendant à l adresse «direct-immo.be» était redirigé vers le site Internet «www.petitesannonces.be» (pièce n 8). L internaute qui entend actuellement se rendre à l adresse «direct-immo.be» est redirigé vers le site Internet «www.immoscoot.be». Le nom de domaine «immoscoot.be» a été enregistré le 25 février 2003 par la société B-GSM.com (pièce n 20) Le 24 mai 2004, le Plaignant a adressé une mise en demeure à l attention de Monsieur Peters afin qu il cesse l utilisation du nom de domaine «directimmo.be», tout en évaluant le préjudice financier de la re-direction vers le site «www.petitesannonces.be» décrite ci-dessus à EUR par jour (pièce n 15). Monsieur Peters a refusé de faire droit à cette demande et a sollicité par de «porter cette affaire devant les tribunaux» (pièce n 16). Le Plaignant sollicite dès lors le transfert à son profit du nom de domaine «directimmo.be». 5. Analyse de la Plainte 5.1. Aux termes de l article 10b), sous 1), des Conditions d enregistrement des noms de domaine sous le domaine «.be», pour obtenir l annulation d un nom de domaine ou le transfert de celui-ci, le Plaignant doit faire valoir et prouver que : i. «le nom de domaine du preneur de licence est identique ou ressemble au point de prêter à confusion à une marque, un nom commercial, une dénomination sociale ou un nom de société, une indication géographique, une appellation d'origine, une indication de provenance, un nom de personne ou une dénomination d'une entité géographique sur lequelle le Plaignant a des droits; et 4

5 ii. iii. le preneur de licence n'a aucun droit sur le nom de domaine ni aucun intérêt légitime qui s'y attache ; et le nom de domaine du preneur de licence a été enregistré ou utilisé de mauvaise foi.» Examen des conditions : Le Plaignant utilise le nom «directimmo.be» en tant que nom commercial. Il produit différentes pièces dont les coupures des quotidiens et des revues spécialisées mentionnées ci-dessus et invoque la réalisation du site Internet «directimmo.be», en ligne depuis le mois de février 2004, pour attester qu il fait un usage public de ce nom commercial. L utilisation de ce nom commercial n a fait l objet d aucune contestation à ce jour. Le Plaignant est donc fondé à demander la protection de son droit au nom commercial. Le nom de domaine enregistré par le Titulaire est «direct-immo.be». Il n est pas contestable que, malgré l ajout d un tiret entre les mots «direct» et «immo», le nom de domaine enregistré par le Titulaire ressemble au point de prêter à confusion au nom commercial du Plaignant. La condition de l article 10 b) 1) (i) est dès lors remplie Absence de droit ou d intérêt légitime du titulaire L utilisation faite par le Titulaire du nom de domaine litigieux peut valablement être résumée à une re-direction de l Internaute visitant l adresse «directimmo.be» vers un autre site Internet, en l occurrence le site «www.immoscoot.be». Le Titulaire n a par ailleurs jamais utilisé ni présenté de service sous ce nom, les sites Internet du Titulaire précités utilisant les adresses «www.petitesannonces.be» ou «www.immoscoot.be». Il résulte des pièces déposées par le Plaignant que le Titulaire a en réalité entendu bénéficier de l impact médiatique entourant la mise en ligne du service proposé par le Plaignant en utilisant le nom de domaine litigieux, afin de re-diriger les Internautes vers un site Internet concurrent. 5

6 Cette utilisation du nom de domaine «direct-immo.be» ne peut être considérée comme un intérêt légitime du Titulaire pour le nom de domaine litigieux. La deuxième condition prévue par 10 b) 1) est dès lors remplie Mauvaise foi Aux termes de l article 10 b) 2., la preuve que le nom de domaine a été enregistré ou est utilisé de mauvaise foi peut être considérée comme établie lorsque : «en utilisant ce nom de domaine, le preneur de licence a sciemment tenté d'attirer, à des fins lucratives, les utilisateurs de l'internet sur un site Web ou autre espace en ligne lui appartenant, en créant une probabilité de confusion avec la marque, le nom commercial, la dénomination sociale ou le nom de société, l'indication géographique, la dénomination ou l'appellation d'origine, l'indication de provenance, nom de personne ou la dénomination d'une entité géographique du Plaignant en ce qui concerne la source, le commanditaire, sponsoring, l'affiliation ou l'approbation du site Web ou autre espace en ligne du preneur ou d'un produit ou service qui y est proposé ;». La mauvaise foi peut également être établie si «le nom de domaine a essentiellement été enregistré en vue de perturber les opérations commerciales d'un concurrent»(article 10 b) 2.) Il ressort des documents produits par le Plaignant et plus particulièrement de la chronologie des faits, qu au moment d enregistrer le nom de domaine litigieux, le Titulaire connaissait les activités du Plaignant ainsi que le nom du service que celuici offrait sur Internet, et ce en tous cas depuis le mois de février 2004, soit à l occasion de l utilisation par le Plaignant du site Internet «www.petitesannonces.be» : - En effet, le Titulaire a eu connaissance de l existence du service offert par «directimmo.be» courant février La campagne de presse effectuée autour du service proposé par le Plaignant s est étendue, sur base des pièces déposées par le Plaignant, sur les mois de février, mars et début avril Le site Internet «directimmo.be» a été mis en activité «officiellement» le 4 mars Le Titulaire a fait enregistré le nom de domaine litigieux le 4 avril 2004, soit un mois exactement après ce lancement «officiel» du site Internet du Plaignant, «directimmo.be». 6

7 Il y également lieu de constater que le Titulaire a développé via le site Internet «www.immoscoot.be» un service concurrent à celui proposé par le Plaignant. Le Plaignant soutient par ailleurs avoir réalisé une large campagne de presse et consacré de réels efforts pour développer le nom commercial de «directimmo.be». L enregistrement du nom de domaine «direct-immo.be» et l utilisation de cette adresse comme moyen de re-direction par le Titulaire vers un site Internet concurrent du Plaignant témoigne à suffisance de la volonté d attirer la clientèle du Plaignant sur son propre site Internet. La probabilité de confusion entre le nom de domaine litigieux et le nom commercial de la Plaignante est telle que le Titulaire, en enregistrant ce nom de domaine, n a pu avoir comme dessein que la captation de la clientèle du Plaignant. Enfin, il apparaît évident que le Titulaire, en enregistrant et utilisant le nom de domaine «direct-immo.be», a entendu tirer profit du fait que le Plaignant avait enregistré plusieurs noms de domaine proches de son nom commercial (voir cidessus point 4.1.), en omettant cependant d enregistrer le nom de domaine litigieux. Nous estimons que la condition de l article 10 b) 1. (iii) est également remplie. 6. La Décision Le Tiers Décideur décide que la Plainte du Plaignant est recevable et fondée dès lors que : - le nom de domaine «direct-immo.be» ressemble au point de prêter à confusion au nom commercial du Plaignant ; - le titulaire n a aucun droit sur le nom de domaine «direct-immo.be» ni aucun intérêt légitime qui s y attache ; et - le nom de domaine «direct-immo.be» a été enregistré et /ou utilisé de mauvaise foi. Par conséquent, en application du Règlement du CEPANI et des Conditions d enregistrement des noms de domaine sous le domaine «.be», Le transfert à la Plaignante du nom de domaine «direct-immo.be» au Plaignant est ordonné. Ainsi fait à Bruxelles, le 9 août 2004, 7

8 Le Tiers Décideur, Thibaut Verbiest 8

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR DIREXIONS S.A. / NIHAT SENTURK

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR DIREXIONS S.A. / NIHAT SENTURK CENTRE BELGE D ARBITRAGE ET DE MEDIATION DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR DIREXIONS S.A. / NIHAT SENTURK Affaire N 44197 : direxon.be 1. Les parties 1.1. La Plaignante: Direxions S.A., établie au n 4, rue de

Plus en détail

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR. SPRL Liana Immobilière & Louise Medical Center / OPHTARA SPRL. Affaire n 44308: centre-medical-louise.

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR. SPRL Liana Immobilière & Louise Medical Center / OPHTARA SPRL. Affaire n 44308: centre-medical-louise. - CENTRE BELGE D ARBITRAGE ET DE MÉDIATION DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR SPRL Liana Immobilière & Louise Medical Center / OPHTARA SPRL Affaire n 44308: centre-medical-louise.be 1. Les parties 1.1. La plaignante

Plus en détail

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR. LUCIMED S.A. / BTS Consult. LUCIMED S.A. Rue le Marais 12a 4530 Villers-le-Bouillet. ci-après désignée «la Plaignante»

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR. LUCIMED S.A. / BTS Consult. LUCIMED S.A. Rue le Marais 12a 4530 Villers-le-Bouillet. ci-après désignée «la Plaignante» CENTRE BELGE D ARBITRAGE ET DE MEDIATION DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR LUCIMED S.A. / BTS Consult Affaire N 44268 : luminette.be 1. Les parties 1.1. La Plaignante: LUCIMED S.A. Rue le Marais 12a 4530 Villers-le-Bouillet

Plus en détail

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR INTESA SANPAOLO S.P.A. / BRUCE LIN

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR INTESA SANPAOLO S.P.A. / BRUCE LIN CENTRE BELGE D ARBITRAGE ET DE MEDIATION DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR INTESA SANPAOLO S.P.A. / BRUCE LIN Affaire N 44239 : intesasanpaolo.be 1. Les parties 1.1. La Plaignante: INTESA SANPAOLO S.P.A., ayant

Plus en détail

DECISION DU TIERS DECIDEUR

DECISION DU TIERS DECIDEUR CENTRE BELGE D ARBITRAGE ET DE MEDIATION DECISION DU TIERS DECIDEUR PRO-DUO NV / CENAL.COM Affaire n 44150 : PRODUO.be 1. Les Parties Le Plaignant : PRO-DUO NV, ayant son siège social Palinghuizen, 68

Plus en détail

CEPANI. Dossier n 44030 : "chopard.be" S.A. Le Petit-Fils de L.U. Chopard & Cie c. Joël GLECER (OROLOGIO NV) DECISION DU TIERS DECIDEUR

CEPANI. Dossier n 44030 : chopard.be S.A. Le Petit-Fils de L.U. Chopard & Cie c. Joël GLECER (OROLOGIO NV) DECISION DU TIERS DECIDEUR CEPANI Dossier n 44030 : "chopard.be" S.A. Le Petit-Fils de L.U. Chopard & Cie c. Joël GLECER (OROLOGIO NV) DECISION DU TIERS DECIDEUR 1. Les Parties Le Plaignant : S.A. LE PETIT FILS DE L.U. CHOPARD &

Plus en détail

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR. SPRL LES COMPTABLES ET FISCALISTES ASSOCIES / SPRL EKITAS CONSULTING Affaire N 44286 : cfabelgium.be

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR. SPRL LES COMPTABLES ET FISCALISTES ASSOCIES / SPRL EKITAS CONSULTING Affaire N 44286 : cfabelgium.be CENTRE BELGE D ARBITRAGE ET DE MEDIATION DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR SPRL LES COMPTABLES ET FISCALISTES ASSOCIES / SPRL EKITAS CONSULTING Affaire N 44286 : cfabelgium.be 1. Les parties 1.1. Le Plaignant

Plus en détail

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR. AKZO NOBEL CHEMICALS INTERNATIONAL B.V. / THD Indep-Thierry DORMAL Affaire N 44322 : ecosel.be

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR. AKZO NOBEL CHEMICALS INTERNATIONAL B.V. / THD Indep-Thierry DORMAL Affaire N 44322 : ecosel.be CENTRE BELGE D ARBITRAGE ET DE MEDIATION DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR AKZO NOBEL CHEMICALS INTERNATIONAL B.V. / THD Indep-Thierry DORMAL Affaire N 44322 : ecosel.be 1. Les parties 1.1. Le Plaignant : AKZO

Plus en détail

Décision. La société de droit américain America Online Inc., établie à Dulles (Virginia 20166-9323), 22000 AOL Way,

Décision. La société de droit américain America Online Inc., établie à Dulles (Virginia 20166-9323), 22000 AOL Way, BELGIAN CENTRE FOR ARBITRATION AND MEDIATION Décision Ref. Cepani : DOM 44030 EN CAUSE DE : La société de droit américain America Online Inc., établie à Dulles (Virginia 20166-9323), 22000 AOL Way, Assistée

Plus en détail

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR LIVE NATION FESTIVALS NV / CENAL.COM. Live Nation Festivals N.V. établie à 33 Veldkant, 2550 Kontich, Belgique,

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR LIVE NATION FESTIVALS NV / CENAL.COM. Live Nation Festivals N.V. établie à 33 Veldkant, 2550 Kontich, Belgique, CENTRE BELGE D ARBITRAGE ET DE MEDIATION DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR LIVE NATION FESTIVALS NV / CENAL.COM Affaire N 44185 : rockwechter.be 1. Les parties 1.1. La Plaignante: Live Nation Festivals N.V. établie

Plus en détail

DECISION DU TIERS-DECIDEUR. Touring Assurances S.A. / M. Jason Harrington. Affaire n 44082 : touringassurance.be

DECISION DU TIERS-DECIDEUR. Touring Assurances S.A. / M. Jason Harrington. Affaire n 44082 : touringassurance.be DECISION DU TIERS-DECIDEUR Touring Assurances S.A. / M. Jason Harrington Affaire n 44082 : touringassurance.be 1. Les Parties 1.1. Le Plaignant : Touring Assurances S.A. Avenue du Port 86 C, bte 117 1000

Plus en détail

AUTORITÉ CANADIENNE POUR LES ENREGISTREMENTS INTERNET POLITIQUE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS RELATIFS AUX NOMS DE DOMAINE PLAINTE

AUTORITÉ CANADIENNE POUR LES ENREGISTREMENTS INTERNET POLITIQUE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS RELATIFS AUX NOMS DE DOMAINE PLAINTE AUTORITÉ CANADIENNE POUR LES ENREGISTREMENTS INTERNET POLITIQUE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS RELATIFS AUX NOMS DE DOMAINE PLAINTE Différend numéro: 03-0303 Nom de domaine: Plaignant: Titulaire: Membre unique

Plus en détail

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR. La Fourchette, S.A.S / Eatlink bvba Affaire N 44347: lafourchette.be

DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR. La Fourchette, S.A.S / Eatlink bvba Affaire N 44347: lafourchette.be CENTRE BELGE D ARBITRAGE ET DE MEDIATION DÉCISION DU TIERS DÉCIDEUR La Fourchette, S.A.S / Eatlink bvba Affaire N 44347: lafourchette.be 1. Les parties 1.1. Le Plaignant : La Fourchette, Société par actions

Plus en détail

Cybersquatting : Résolution amiable des litiges entre noms de domaine et marques via les UDRP

Cybersquatting : Résolution amiable des litiges entre noms de domaine et marques via les UDRP Cybersquatting : Résolution amiable des litiges entre noms de domaine et marques via les UDRP Article juridique publié le 20/11/2011, vu 2654 fois, Auteur : MAITRE ANTHONY BEM Nous envisagerons ci-après

Plus en détail

DÉCISION DE L AFNIC. senioriales-indignezvous.fr. Demande n FR-2013-00446

DÉCISION DE L AFNIC. senioriales-indignezvous.fr. Demande n FR-2013-00446 DÉCISION DE L AFNIC senioriales-indignezvous.fr Demande n FR-2013-00446 I. Informations générales i. Sur les parties au litige Le Requérant : La société PV SENIORIALES PROMOTION ET COMMERCIALISATION Le

Plus en détail

Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines

Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines République Tunisienne Instance Nationale des Télécommunications ---------------------------------- ------------------------------------ Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines Version

Plus en détail

Adoptée le 12 février 2014 En vigueur le 14 mars 2014. Traduction en français mise à jour le 5 septembre 2014 TABLE DES MATIÈRES

Adoptée le 12 février 2014 En vigueur le 14 mars 2014. Traduction en français mise à jour le 5 septembre 2014 TABLE DES MATIÈRES CHARTE DE RÈGLEMENT UNIFORME DES LITIGES POUR LES ADRESSES FROGANS (UDRP-F) Publiée par l'op3ft, l'organisation à but non lucratif dont l'objet est de détenir, promouvoir, protéger et faire progresser

Plus en détail

Service des Litiges de BRUGEL

Service des Litiges de BRUGEL Service des Litiges de BRUGEL X / SIBELGA (dossier R11-0134) DECISION La plainte, introduite pour Monsieur X par Infor GazElec, porte sur le tarif «hors contrat» de la consommation d électricité du plaignant

Plus en détail

RÈGLEMENT POUR LA RESOLUTION DES LITIGES CONCERNANT DES NOMS DE DOMAINE

RÈGLEMENT POUR LA RESOLUTION DES LITIGES CONCERNANT DES NOMS DE DOMAINE CENTRE BELGE D ARBITRAGE ET DE MEDIATION RÈGLEMENT POUR LA RESOLUTION DES LITIGES CONCERNANT DES NOMS DE DOMAINE Texte applicable à partir du 1 er janvier 2011 CEPANI ASSOCIATION SANS BUT LUCRATIF rue

Plus en détail

COUR DES COMPTES ------ TROISIEME CHAMBRE ------ QUATRIEME SECTION ------ Arrêt n 58866 ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARTS ET METIERS PARISTECH

COUR DES COMPTES ------ TROISIEME CHAMBRE ------ QUATRIEME SECTION ------ Arrêt n 58866 ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARTS ET METIERS PARISTECH COUR DES COMPTES TROISIEME CHAMBRE QUATRIEME SECTION Arrêt n 58866 ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARTS ET METIERS PARISTECH Exercice 2007 Rapport n 2010-496-0 Séance du 28 juin 2010 Lecture publique du 27

Plus en détail

Arrêt du 2 juillet 2007 Ire Cour des plaintes

Arrêt du 2 juillet 2007 Ire Cour des plaintes Bundesstrafgericht Tribunal pénal fédéral Tribunale penale federale Tribunal penal federal Numéro de dossier: BB.2007.32 Arrêt du 2 juillet 2007 Ire Cour des plaintes Composition Les juges pénaux fédéraux

Plus en détail

Nom de domaine en litige: RIU.CA Le Plaignant: RIU HOTELS, S.A. Le Titulaire: Stacey Lee Le Comité: Daria Strachan

Nom de domaine en litige: RIU.CA Le Plaignant: RIU HOTELS, S.A. Le Titulaire: Stacey Lee Le Comité: Daria Strachan CONCERNANT UNE PLAINTE EN VERTU DE LA POLITIQUE ET DES RÈGLES DE L AUTORITÉ CANADIENNE POUR LES ENREGISTREMENTS INTERNET EN MATIÈRE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS RELATIFS AUX NOMS DE DOMAINE DEVANT RÉSOLUTION

Plus en détail

Nous avons examiné votre plainte introduite contre l Institut bruxellois pour la gestion de l environnement (ci-après «IBGE»).

Nous avons examiné votre plainte introduite contre l Institut bruxellois pour la gestion de l environnement (ci-après «IBGE»). Concerne : Notification de la décision du Service des litiges de Brugel au sujet de votre plainte contre l'institut bruxellois pour la gestion de l'environnement (IBGE) Monsieur Z, Nous avons examiné votre

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après "la LVP"), en particulier l'article 29 ;

données à caractère personnel (ci-après la LVP), en particulier l'article 29 ; 1/5 Avis n 35/2011 du 21 décembre 2011 Objet : mention de l'identité d'un donneur d'alerte dans une communication interne via e-mail ainsi que dans le procès-verbal de la réunion du conseil d'administration

Plus en détail

DÉCISION DE L EXPERT Société Air France contre M. Stéphane Beaubrun Litige n DFR2010-0045

DÉCISION DE L EXPERT Société Air France contre M. Stéphane Beaubrun Litige n DFR2010-0045 CENTRE D ARBITRAGE ET DE MÉDIATION DÉCISION DE L EXPERT Société Air France contre M. Stéphane Beaubrun Litige n DFR2010-0045 1. Les parties Le Requérant est la société Air France, Roissy, France, représenté

Plus en détail

Règlement de Certification du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à Distance

Règlement de Certification du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à Distance Règlement de Certification du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à Distance January 1 2014 L asbl BeCommerce a pour objectif d augmenter la confiance du consommateur dans la vente à distance online

Plus en détail

Cession de fonds de commerce et notification fiscale source : UCM et Guichet

Cession de fonds de commerce et notification fiscale source : UCM et Guichet Cession de fonds de commerce et notification fiscale source : UCM et Guichet Guichet d Economie Locale de Schaerbeek Fondé par M. Etienne Noël, Échevin de l Economie et de l Emploi et avec le soutien du

Plus en détail

AIDES FINANCIÈRES POUR ÉTUDES SUPÉRIEURES

AIDES FINANCIÈRES POUR ÉTUDES SUPÉRIEURES AIDES FINANCIÈRES POUR ÉTUDES SUPÉRIEURES Guide pratique 2 AIDES FINANCIÈRES POUR ÉTUDES SUPÉRIEURES : Guide pratique Suite à l arrêt de la Cour de Justice de l Union Européenne du 20 juin 2013 dans l

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Décret n o 2010-148 du 16 février 2010 portant application de la loi organique n o 2009-1523 du 10 décembre 2009 relative

Plus en détail

TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ

TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n 39616/98 présentée par J. F. contre

Plus en détail

Entre: appelante aux termes d un exploit de l huissier de justice Jean-Lou THILL de Luxembourg du 16 août 2007,

Entre: appelante aux termes d un exploit de l huissier de justice Jean-Lou THILL de Luxembourg du 16 août 2007, Exempt- appel en matière de droit du travail Audience publique du dix juillet deux mille huit. Numéro 32992 du rôle. Composition: Romain LUDOVICY, premier conseiller; Roger LINDEN, conseiller; Jean-Paul

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 30 mai 2006, à Zurich, Suisse dans la composition suivante: Slim Aloulou (Tunisie), Président Gerardo Movilla (Espagne), membre John Didulica

Plus en détail

FORMULAIRE DE MODIFICATION D'UN NOM DE DOMAINE

FORMULAIRE DE MODIFICATION D'UN NOM DE DOMAINE FORMULAIRE DE MODIFICATION D'UN NOM DE DOMAINE Ref : FP. P818 V 13.0 Résumé Ce document vous permet de : Supprimer ou transmettre un nom de domaine ; Modifier des coordonnées de titulaire Modifier le(s)

Plus en détail

Montréal, le 1 er août 2014. M e François Giroux McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L 1000, rue de la Gauchetière Ouest Bureau 2500 Montréal (Québec) H3B 0A2

Montréal, le 1 er août 2014. M e François Giroux McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L 1000, rue de la Gauchetière Ouest Bureau 2500 Montréal (Québec) H3B 0A2 Montréal, le 1 er août 2014 M. M e François Giroux McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L 1000, rue de la Gauchetière Ouest Bureau 2500 Montréal (Québec) H3B 0A2 Objet : Plainte de M. à l endroit de la CIBC N/Réf.

Plus en détail

Délibération n 2008-029 du 31 janvier 2008 sanctionnant la société FAC INTERNATIONAL

Délibération n 2008-029 du 31 janvier 2008 sanctionnant la société FAC INTERNATIONAL Délibération n 2008-029 du 31 janvier 2008 sanctionnant la société FAC INTERNATIONAL La Commission nationale de l informatique et des libertés, réunie en formation restreinte, sous la présidence de M.

Plus en détail

Politique de résolution des litiges de la Période d'enregistrement limité pour les autres demandes

Politique de résolution des litiges de la Période d'enregistrement limité pour les autres demandes Politique de résolution des litiges de la Période d'enregistrement limité pour les autres demandes prioritaires (LRPDRP) La présente Politique de résolution des litiges de la Période d'enregistrement limité

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 28/06/2013 Conseil d État N 365638 ECLI:FR:CEORD:2013:365638.20130214 Inédit au recueil Lebon Juge des référés SPINOSI, avocat(s) lecture du jeudi 14 février 2013 REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE

Plus en détail

R È G L E M E N T POUR LA RÉSOLUTION DES LITIGES CONCERNANT DES NOMS DE DOMAINE

R È G L E M E N T POUR LA RÉSOLUTION DES LITIGES CONCERNANT DES NOMS DE DOMAINE R È G L E M E N T POUR LA RÉSOLUTION DES LITIGES CONCERNANT DES NOMS DE DOMAINE TEXTE EN VIGUEUR À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2013 1 REGLEMENT pour la résolution des litiges concernant des noms de domaine

Plus en détail

Principes directeurs régissant le règlement uniforme des litiges relatifs aux noms de domaine

Principes directeurs régissant le règlement uniforme des litiges relatifs aux noms de domaine Principes directeurs régissant le règlement uniforme des litiges relatifs aux noms de domaine Principes directeurs adoptés le 26 août 1999 Documents d application approuvés le 24 octobre 1999 Traduction

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CAEN F D

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CAEN F D TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CAEN F D N 1202461 SCI DU PONT DE CABOURG M. Lauranson Rapporteur M. Cheylan Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Caen

Plus en détail

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges

Décision de la Chambre de Résolution des Litiges Décision de la Chambre de Résolution des Litiges ayant siégé le 11 mars 2005 à Zurich, Suisse, dans la composition suivante : Slim Aloulou (Tunisie), Président Jean-Marie Philips (Belgique), Membre Paulo

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 13/10/2011 Cour Administrative d Appel de Versailles N 08VE00008 Inédit au recueil Lebon 5ème chambre M. MOUSSARON, président M. Frédéric MARTIN, rapporteur M. DAVESNE, commissaire du gouvernement

Plus en détail

Procédure devant le conseil départemental / conciliation de l article L. 4123-2

Procédure devant le conseil départemental / conciliation de l article L. 4123-2 Procédure devant le conseil départemental / conciliation de l article L. 4123-2 I / Le plaignant est un organe de l Ordre : les parties n ont pas à être convoquées à une réunion de conciliation ; CE, 21

Plus en détail

Contrat d affiliation avec le site marchand MUSCULATION.FR

Contrat d affiliation avec le site marchand MUSCULATION.FR Contrat d affiliation avec le site marchand MUSCULATION.FR Le,à. ENTRE LES SOUSSIGNES, éditrice du site domiciliée représentée par en sa qualité de E-Mail : Tél. et, (ci-après dénommée l affilié ) d une

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 13 L-5-04 N 164 du 19 OCTOBRE 2004 CONTROLES ET REDRESSEMENTS CADRE JURIDIQUE GARANTIE ACCORDEE A CERTAINS ORGANISMES HABILITES A RECEVOIR DES

Plus en détail

Numéro du rôle : 2174. Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T

Numéro du rôle : 2174. Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T Numéro du rôle : 2174 Arrêt n 65/2002 du 28 mars 2002 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 80, 2, de la loi du 9 juillet 1975 relative au contrôle des entreprises d assurances,

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du marquage NEUTRALITE CARBONE

Conditions générales d utilisation du marquage NEUTRALITE CARBONE Conditions générales d utilisation du marquage NEUTRALITE CARBONE ARTICLE I - Objet...2 ARTICLE II - Etendue de la Sous-licence...3 ARTICLE III - Territoires concédés...3 ARTICLE IV - Conditions d accès...3

Plus en détail

Règlement Jeu. «Hyundai chez Autopolis Coupe du monde de Football»

Règlement Jeu. «Hyundai chez Autopolis Coupe du monde de Football» Règlement Jeu «Hyundai chez Autopolis Coupe du monde de Football» ARTICLE 1 : SOCIETE ORGANISATRICE La société «Autopolis S.A.» (ci-après la «société organisatrice»), avec siège social ZA Bourmicht, L-

Plus en détail

CONCLUSIONS. Dossier : 199 / 08 Audience du 3 février 2009. toutes deux domiciliées avenue Général Lartigue, 105/21 à 1200 Bruxelles,

CONCLUSIONS. Dossier : 199 / 08 Audience du 3 février 2009. toutes deux domiciliées avenue Général Lartigue, 105/21 à 1200 Bruxelles, CONCLUSIONS Dossier : 199 / 08 Audience du 3 février 2009 POUR: Monsieur DUSART Jean, domicilié partie civile, CONTRE : 1. Madame VILLAVERDE Y JIMENEZ Purification, 2. Madame Carole VAN HOORN, toutes deux

Plus en détail

OFFICE BENELUX DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE. DECISION en matière d OPPOSITION Nº 2007025 du 04 avril 2013

OFFICE BENELUX DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE. DECISION en matière d OPPOSITION Nº 2007025 du 04 avril 2013 OFFICE BENELUX DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE DECISION en matière d OPPOSITION Nº 2007025 du 04 avril 2013 Opposant : THE TEA BOARD 14 Biplabi Trailokya Maharaja Sarani 700 001 Calcutta Inde Mandataire

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de prorogation du délai

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de prorogation du délai [TRADUCTION] Citation : B. D. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDA 113 N o d appel : AD-13-164 ENTRE : B. D. Demandeur et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation NordNet 111, rue de Croix BP 60985 59510 HEM France Pour toutes questions, veuillez nous contacter au : (appel gratuit depuis un poste fixe, sous réserve des tarifs pratiqués par

Plus en détail

Jugement du 7 avril 2011. Melle X c/ M. Y EXPOSÉ DU LITIGE

Jugement du 7 avril 2011. Melle X c/ M. Y EXPOSÉ DU LITIGE Tribunal de grande instance de Paris 5 ème Chambre 2 ème Section Jugement du 7 avril 2011 Melle X c/ M. Y RG n 09/15353 Références de publication : - http://www.lexbase.fr/ EXPOSÉ DU LITIGE Monsieur Y,

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION ADMINISTRATIVE SNC du Centre Commercial de Valdoly contre SA Bolden Litige n D2014-1066

DÉCISION DE LA COMMISSION ADMINISTRATIVE SNC du Centre Commercial de Valdoly contre SA Bolden Litige n D2014-1066 CENTRE D ARBITRAGE ET DE MÉDIATION DÉCISION DE LA COMMISSION ADMINISTRATIVE SNC du Centre Commercial de Valdoly contre SA Bolden Litige n D2014-1066 1. Les parties Le Requérant est SNC du Centre Commercial

Plus en détail

M. Gérard (conseiller doyen faisant fonction de président), président. SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Potier de La Varde et Buk-Lament, avocat(s)

M. Gérard (conseiller doyen faisant fonction de président), président. SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Potier de La Varde et Buk-Lament, avocat(s) Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 11 avril 2012 N de pourvoi: 11-15429 Publié au bulletin Rejet M. Gérard (conseiller doyen faisant fonction de président), président SCP Boré et

Plus en détail

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération faisant suite à un refus d embauche en raison de la grossesse de la réclamante Grossesse - Emploi Emploi privé Rappel à la loi La haute autorité

Plus en détail

COMMISSION SUPERIEURE DE RECOURS AUPRES DE L OAPI ====

COMMISSION SUPERIEURE DE RECOURS AUPRES DE L OAPI ==== COMMISSION SUPERIEURE DE RECOURS AUPRES DE L OAPI ==== SESSION DU 11 AU 15 AVRIL 2014 DECISION N 00177/CSR/OAPI Sur le recours en annulation formé contre la décision n 0061/OAPI/DG/DAJ/SAJ du 11/07/2012

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 13 juin 2013 N de pourvoi: 12-10260 ECLI:FR:CCASS:2013:C200963 Non publié au bulletin Cassation M. Bizot (conseiller doyen faisant fonction de président),

Plus en détail

Demandeur. Entreprise DÉCISION

Demandeur. Entreprise DÉCISION Commission d accès à l information du Québec Dossier : 06 05 71 Date : Le 13 juillet 2007 Commissaire : M e Guylaine Henri X Demandeur c. SOCIÉTÉ FINANCIÈRE WELLS FARGO CANADA Entreprise DÉCISION OBJET

Plus en détail

«Gagnez 2000 en cartes cadeau le dimanche 11 janvier 2015»

«Gagnez 2000 en cartes cadeau le dimanche 11 janvier 2015» Règlement du jeu «Gagnez 2000 en cartes cadeau le dimanche 11 janvier 2015» Article 1 Lac organise un jeu sans obligation d achat qui se déroulera dans l enceinte du Centre Commercial Bordeaux Lac et qui

Plus en détail

Demande de participation au tirage au sort du dispositif «2015, Cergy-Pontoise s engage pour le climat!» en vue de bénéficier d une subvention

Demande de participation au tirage au sort du dispositif «2015, Cergy-Pontoise s engage pour le climat!» en vue de bénéficier d une subvention DISPOSITIF Conférence climat 2015, Cergy-Pontoise s engage! Soutien à l installation de chauffe-eau solaire individuel Demande de participation au tirage au sort du dispositif «2015, Cergy-Pontoise s engage

Plus en détail

Ses compétences sont décrites à l article 302 de la loi relative aux assurances du 4 avril 2014.

Ses compétences sont décrites à l article 302 de la loi relative aux assurances du 4 avril 2014. L Ombudsman des Assurances intervient si un problème persiste lorsque le demandeur n a pas obtenu de réponse satisfaisante à sa demande de la part de l entreprise d assurances ou de l intermédiaire d assurances.

Plus en détail

Cas n UNDT/GVA/2009/60 Jugement n UNDT/2009/031

Cas n UNDT/GVA/2009/60 Jugement n UNDT/2009/031 TRIBUNAL DU CONTENTIEUX ADMINISTRATIF DES NATIONS UNIES Cas n : UNDT/GVA/2009/31 Jugement n : UNDT/2009/031 Date : 07 octobre 2009 Original : français Devant : Greffe : Greffier : Juge Jean-François Cousin

Plus en détail

Politique de résolution des litiges relatifs aux noms de domaine Point ML

Politique de résolution des litiges relatifs aux noms de domaine Point ML Politique de résolution des litiges relatifs aux noms de domaine Point ML 1. Objet Les principes directeurs pour ce règlement uniforme des litiges relatifs aux noms de domaine (les «principes directeurs»)

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MLD 2013-260

Décision du Défenseur des droits n MLD 2013-260 Décision du Défenseur des droits n MLD 2013-260 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative à un refus d embauche discriminatoire présentations observations devant la Cour d Appel Domaine de compétence

Plus en détail

Le mémento du référé précontractuel

Le mémento du référé précontractuel Aldo Sevino Le mémento du référé précontractuel Procédure, moyens et jurisprudence Éditions Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12260-2 ANNEXE 1 MODÈLES D ACTES 1 Exemple de demande de renseignements à la collectivité

Plus en détail

1. Les dispositions des articles 56, 56-1, 57 et 59 du code de procédure pénale, telles qu applicables à l époque des faits, se lisent comme suit :

1. Les dispositions des articles 56, 56-1, 57 et 59 du code de procédure pénale, telles qu applicables à l époque des faits, se lisent comme suit : CINQUIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 45827/07 présentée par Mathieu JACQUIER contre la France La Cour européenne des droits de l homme (cinquième section), siégeant le 1 er

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE STATUT DE CLIENT PROTÉGÉ

FORMULAIRE DE DEMANDE DE STATUT DE CLIENT PROTÉGÉ FORMULAIRE DE DEMANDE DE STATUT DE CLIENT PROTÉGÉ Le formulaire complété et signé par toutes les personnes majeures est à envoyer, accompagné de ses annexes, à l adresse suivante : BRUGEL, Avenue des Arts,

Plus en détail

TA de Paris - 21 février 2013, Mme X. n 1118574 /5-2

TA de Paris - 21 février 2013, Mme X. n 1118574 /5-2 Le tribunal administratif de Paris annule le refus opposé à une candidate de participer aux épreuves d entrée à l Ecole Nationale de la Magistrature au regard de la condition de bonne moralité. Le 3 de

Plus en détail

CONTRAT DE LICENCE/COLLABORATION

CONTRAT DE LICENCE/COLLABORATION CONTRAT DE LICENCE/COLLABORATION Entre la société DIDA CONCEPT dont le siège social est 50, rue de Metz 54 580 Auboué n SIREN :438 756 330. Représentée par son Gérant, Monsieur Pascal NEY Désignée ci-après

Plus en détail

- Le droit de retrait ne peut être exercé qu à concurrence de 100.000 EUR, en ayant égard au prix auquel s exerce le retrait.

- Le droit de retrait ne peut être exercé qu à concurrence de 100.000 EUR, en ayant égard au prix auquel s exerce le retrait. 1 WAREHOUSES DE PAUW Société en commandite par actions Société publique d investissement à capital fixe de droit belge qui a fait appel public à l épargne Siège social : Blakebergen 15, 1861 Meise/Wolvertem

Plus en détail

Veuillez trouver ci-dessous la décision modifiée suite au réexamen de la plainte.

Veuillez trouver ci-dessous la décision modifiée suite au réexamen de la plainte. Concerne : Plainte d un particulier contre un fournisseur d énergie Veuillez trouver ci-dessous la décision modifiée suite au réexamen de la plainte. 1. Antécédents Les antécédents qui ont précédé l introduction

Plus en détail

Jean-Charles PETIT -Avocat- 200 Avenue Pierre Lanfrey 73000 CHAMBERY MEMOIRE EN REPONSE

Jean-Charles PETIT -Avocat- 200 Avenue Pierre Lanfrey 73000 CHAMBERY MEMOIRE EN REPONSE Cour Administrative d Appel de Lyon Chambre N 13 LY02600 Affaire ASSOCIATION YENNE AUTREMENT C/ Commune de YENNE MEMOIRE EN REPONSE POUR : L Association «Pays de Yenne Autrement», domiciliée 25, rue des

Plus en détail

Loi sur les noms commerciaux*

Loi sur les noms commerciaux* Loi sur les noms commerciaux* (du 23 novembre 1999) TABLE DES MATIÈRES** Article Chapitre 1 er : Chapitre 2 : Chapitre 3 : Chapitre 4 : Chapitre 5 : Dispositions générales Rapports régis par la présente

Plus en détail

Notification de la décision du Service des litiges de BRUGEL au sujet de votre plainte introduite contre Z et SIBELGA

Notification de la décision du Service des litiges de BRUGEL au sujet de votre plainte introduite contre Z et SIBELGA Concerne : Notification de la décision du Service des litiges de BRUGEL au sujet de votre plainte introduite contre Z et SIBELGA Monsieur, Nous avons examiné votre plainte introduite contre Z et SIBELGA

Plus en détail

IMMO MOURY. - Le droit de retrait ne peut être exercé qu à concurrence de 100.000 EUR, en ayant égard au prix auquel s exerce le retrait.

IMMO MOURY. - Le droit de retrait ne peut être exercé qu à concurrence de 100.000 EUR, en ayant égard au prix auquel s exerce le retrait. 1 IMMO MOURY FORMULAIRE RELATIF A L EXERCICE DU DROIT DE RETRAIT ETABLI EN APPLICATION DE L ARTICLE 77 DE LA LOI DU 12 MAI 2014 RELATIVE AUX SOCIÉTÉS IMMOBILIÈRES RÉGLEMENTÉES Le présent document est un

Plus en détail

FORMULAIRE DE COMMUNICATION DES COMPTES ETRANGERS AU POINT DE CONTACT CENTRAL. Notice explicative

FORMULAIRE DE COMMUNICATION DES COMPTES ETRANGERS AU POINT DE CONTACT CENTRAL. Notice explicative FORMULAIRE DE COMMUNICATION DES COMPTES ETRANGERS AU POINT DE CONTACT CENTRAL Notice explicative Le «Point de contact central» (PCC) est une base de données informatisée gérée par la Banque nationale de

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant : Le : 07/09/2012 Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 15 mars 2011 N de pourvoi: 10-16422 Non publié au bulletin Rejet Mme Favre (président), président SCP Lesourd, SCP Thouin-Palat

Plus en détail

Pour les actions nominatives, la condition de propriété ininterrompue est établie par le registre des actions nominatives de la Société.

Pour les actions nominatives, la condition de propriété ininterrompue est établie par le registre des actions nominatives de la Société. 1 FORMULAIRE RELATIF A L EXERCICE DU DROIT DE RETRAIT ETABLI EN APPLICATION DE L ARTICLE 77 DE LA LOI DU 12 MAI 2014 RELATIVE AUX SOCIÉTÉS IMMOBILIÈRES RÉGLEMENTÉES Le présent document est un formulaire

Plus en détail

REGLEMENT DE CONCOURS A DESTINATION DES COMMERCANTS PARTICIPANT A LA JOURNEE DU CLIENT 2015

REGLEMENT DE CONCOURS A DESTINATION DES COMMERCANTS PARTICIPANT A LA JOURNEE DU CLIENT 2015 REGLEMENT DE CONCOURS A DESTINATION DES COMMERCANTS PARTICIPANT A LA JOURNEE DU CLIENT 2015 1. ORGANISATION 1.1. L A.S.B.L UNION DES CLASSES MOYENNES-NATIONAL, en abrégé UCM National, dont le siège social

Plus en détail

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur

Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur Décision du juge unique de la Commission du Statut du Joueur rendue le 11 mai 2012 à Zurich, Suisse par Geoff Thompson (Angleterre) Juge unique de la Commission du Statut du Joueur, au sujet d une plainte

Plus en détail

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 11 34. Date : Le 20 octobre 2006. Commissaire : Demandeur ING, COMPAGNIE D ASSURANCE

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 11 34. Date : Le 20 octobre 2006. Commissaire : Demandeur ING, COMPAGNIE D ASSURANCE Commission d accès à l information du Québec Dossier : 05 11 34 Date : Le 20 octobre 2006 Commissaire : M e Christiane Constant X Demandeur c. ING, COMPAGNIE D ASSURANCE Entreprise DÉCISION L OBJET DU

Plus en détail

Monsieur Jean Pierre TILLIARD 16 rue du Puits Minard 91630 LEUDEVILLE

Monsieur Jean Pierre TILLIARD 16 rue du Puits Minard 91630 LEUDEVILLE T R I B U N A L D E GRANDE I N S T A N C E D E P A R I S 1 8ème chambre 1ère section N RG : 12/08127 N MINUTE : JUGEMENT rendu le 27 Janvier 2015 Assignation du : 24 Mai 2012 DEMANDEUR Monsieur Jean Pierre

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Marseille N 09MA00702 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre-formation à 3 Mme FELMY, président Mme Elydia FERNANDEZ, rapporteur M. GUIDAL, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

Rôle n 2004-6775-A - Exercices d imposition 2001 et 2002. Intérêts sur un compte courant créditeur et requalification en dividendes

Rôle n 2004-6775-A - Exercices d imposition 2001 et 2002. Intérêts sur un compte courant créditeur et requalification en dividendes Tribunal de première instance de Bruxelles Jugement du 8 juin 2005 Rôle n 2004-6775-A - Exercices d imposition 2001 et 2002 Intérêts sur un compte courant créditeur et requalification en dividendes Arrêt

Plus en détail

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale Le recours à la vidéoconférence en vue d obtenir des moyens de preuve en matière civile et commerciale en vertu du règlement (CE) n 1206/2001 du Conseil du 28 mai 2001 Guide pratique Réseau judiciaire

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : M. J. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 53 Appel n o : GE-14-966 ENTRE : M. J. Appelant Prestataire et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU

Plus en détail

Mandatée par Monsieur Jeton Alitjaha, domicilié en Suisse, procuration annexée, je vous prie d'enregistrer une plainte pour :

Mandatée par Monsieur Jeton Alitjaha, domicilié en Suisse, procuration annexée, je vous prie d'enregistrer une plainte pour : Erables 31 CH 1950 SION Tél. 0273226821 Fax 0273226822 CCP 19-32.848-4 isabelle@demisa.ch Parquet de Paris 14, quai des Orfèvres F-75059 PARIS LOUVRE RP-SP... Sion, mercredi 20 août 2014. Madame, Monsieur,

Plus en détail

Décision de radiodiffusion CRTC 2014-346

Décision de radiodiffusion CRTC 2014-346 Décision de radiodiffusion CRTC 2014-346 Version PDF Référence au processus : Demande de la Partie 1 affichée le 4 février 2014 Ottawa, le 27 juin 2014 Leclerc Communication inc. Québec (Québec) Demande

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 6 mai 2014 N de pourvoi: 12-23608 ECLI:FR:CCASS:2014:C300610 Non publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président Me Le Prado, Me Spinosi,

Plus en détail

REGLEMENT du JEU CONCOURS. Schnuckeleg duerch de Wanter Isoléiere bréngt et!

REGLEMENT du JEU CONCOURS. Schnuckeleg duerch de Wanter Isoléiere bréngt et! REGLEMENT du JEU CONCOURS Schnuckeleg duerch de Wanter Isoléiere bréngt et! Article 1 Les organisateurs Mouvement Ecologique asbl et OekoZenter Lëtzebuerg asbl, ci après dénommées les organisateurs, dont

Plus en détail

Ville de TOURLAVILLE REGLEMENT DE CONSULTATION. DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES Mardi 25 mars 2014, avant 16 Heures

Ville de TOURLAVILLE REGLEMENT DE CONSULTATION. DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES Mardi 25 mars 2014, avant 16 Heures Ville de TOURLAVILLE Services Techniques REPERAGE D AMIANTE DANS LES ENROBES REGLEMENT DE CONSULTATION DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES Mardi 25 mars 2014, avant 16 Heures Article 1 - Objet de la consultation

Plus en détail

Pratique de l'office de conciliation quant aux conditions nécessaires à l'ouverture d'une procédure (Etat 09/15)

Pratique de l'office de conciliation quant aux conditions nécessaires à l'ouverture d'une procédure (Etat 09/15) 1 Pratique de l'office de conciliation quant aux conditions nécessaires à l'ouverture d'une procédure (Etat 09/15) Selon l'article 8 du Règlement de procédure et portant sur les émoluments, une procédure

Plus en détail

Télésurveillance des établissements de la Ville de Tourlaville REGLEMENT DE CONSULTATION

Télésurveillance des établissements de la Ville de Tourlaville REGLEMENT DE CONSULTATION Ville de TOURLAVILLE Direction Urbanisme et Services Techniques TELESURVEILLANCE DES ETABLISSEMENTS DE LA VILLE DE TOURLAVILLE REGLEMENT DE CONSULTATION DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES Vendredi 5 décembre

Plus en détail

Service des Litiges de BRUGEL

Service des Litiges de BRUGEL Service des Litiges de BRUGEL X / SIBELGA (dossier R12-0014) DECISION La plainte, introduite pour X par Infor GazElec, le... 2012, porte sur le tarif «bris de scellés», choisi par Sibelga pour le calcul

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB -

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB - FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB - 1. COMMENT INTRODUIRE VOTRE DOSSIER DE DEMANDE D AGRÉMENT? - remplir le présent formulaire,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 2 mars 2010 N de pourvoi: 09-12175 Non publié au bulletin Cassation Mme Favre (président), président SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Roger

Plus en détail

SENTENCE ARBITRALE DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES A BRUXELLES

SENTENCE ARBITRALE DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES A BRUXELLES SA 2005-0116 SENTENCE ARBITRALE DE LA COMMISSION DE LITIGES VOYAGES A BRUXELLES AUDIENCE DU 25 OCTOBRE 2005 En cause de : 1. Monsieur A, domicilié xxx. 2. Madame B, domicilié xxx. 3. Monsieur C, domicilié

Plus en détail

TRANSMETTRE UN NOM DE DOMAINE OU MODIFIER LES COORDONNEES DE SON TITULAIRE

TRANSMETTRE UN NOM DE DOMAINE OU MODIFIER LES COORDONNEES DE SON TITULAIRE TRANSMETTRE UN NOM DE DOMAINE OU MODIFIER LES COORDONNEES DE SON TITULAIRE Ref : FP. P757 V 17.0 Ce document vous indique la procédure pour transmettre un nom de domaine et/ou modifier les coordonnées

Plus en détail