Calcul mental et réfléchi

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Calcul mental et réfléchi"

Transcription

1 Calcul mental et réfléchi Diaporama élaboré par Véronique Jullien CPC St Sébastien Vertou selon les travaux de Sophie Gobert - Professeur chercheur Université de Nantes

2 Comment calculez-vous? = Retour à la dizaine Complément à 10 + Décomposition soustractive équivalence (5+3 = 10-2) Décomposition canonique + Répertoire additif 80 x 7 = (8x10) x 7 (10x8) x 7 10 x (8x7) 10 x 56 Décomposition canonique Commutativité Associativité Répertoire multiplicatif + Procédures automatisées (x10) 5 x 16 = (5 x 8 ) x 2 Répertoire multiplicatif + Implication 5x 8 = 40 alors 5x16 (double de 8) est 2x 40 => 80

3 Quels sont les enjeux d'apprentissage du calcul mental et réfléchi?

4 LES ENJEUX D APPRENTISSAGE Calcul Mental Calcul Mental et Réfléchi Répertoires : Résultats mémorisés Doubles, compléments, tables Équivalences et Implications Calcul Réfléchi Procédures automatisées x10, x 100, décomposition canonique Propriétés des opérations Commutativité, associativité, distributivité

5 Travailler Les répertoires

6 Calcul Mental Le calcul mental est traditionnellement associé à la mémorisation d'un résultat au point de risquer d'en oublier une étape préalable : la construction d'images et stratégies mentales c'est (4+4) + 1 L'apprentissage par cœur prend valeur de comptine perte de la notion de quantité. L'élève en difficulté aura peu de stratégies pour retrouver seul le "répertoire" oublié. En l'absence d'accès à la stratégie, l'élève envisage le calcul mental comme une pensée magique. Le calcul mental est souvent mis en œuvre par le procédé La Martinière. La correction ne pourra se passer d'explicitation des stratégies.

7 Calcul Mental Calcul réfléchi Plus l'élève possède de répertoires et d'automatismes, plus il est équipé pour le calcul réfléchi. Ses connaissances diverses lui permettent de s'adapter au contexte numérique de calcul.

8 Comment aider les élèves à mémoriser les répertoires? DONNER LES MOYENS DE RECONSTRUIRE UN REPERTOIRE OUBLIE Travailler la visualisation des nombres : constellations diverses. Travailler des automatismes : le retour à la dizaine à travers les constellations, les nombres, etc (calcul réfléchi). ALLEGER LA CHARGE DE MEMORISATION Travailler les compléments à 10 sous forme de triplets Travailler les doubles et les tables en attirant l'attention sur les répertoires communs, sur des procédures automatisées double complément

9 Les tables ont des occurrences communes La mémorisation est un acte individuel Individualiser l'apprentissage Ce qui est automatisé pour un élève ne l est pas forcément pour l autre. Demander aux élèves d'apprendre uniquement les occurrences non retenues plutôt que leur demander de revoir tout systématiquement ; pendant l'entraînement leur faire tenir le répertoire évolutif de ce qui leur reste à mémoriser.

10 SENS Travailler le calcul réfléchi pour comprendre la nécessité de mémoriser. 1 Mise en valeur et caractérisation des différentes stratégies Pour un calcul donné, un élève explicite sa stratégie, l enseignant nomme celle-ci. Il s agit «d utiliser les doubles». L'enseignant invite ensuite un élève qui a utilisé une autre stratégie à utiliser la stratégie précédente, etc = = = = 16 2 L entraînement à une stratégie On invite les élèves à mettre en œuvre une stratégie en particulier : l usage des doubles. Découpe les étiquettes puis colle celle qui correspond à l usage d un double. Puis donne le résultat = = = = Les élèves doivent produire eux-mêmes la décomposition = «Passage à la dizaine» 6 = 2 +. Recherche du complément

11 Travailler les équivalences et les implications

12 I - Les équivalences Faire varier la question ; la position du «?» et du = Exemples à partir de «5 + 4 = 9» 5+4 = =? 9 = 5+? 9=4+? 9 5 =? 5 = 9 -? Quel est le complément à 5 pour obtenir 9? Quel nombre ajouter à 4 pour obtenir 9? Quel est l écart entre 5 et 9? De 5 pour aller à 9?

13 I - Les équivalences Exemples à partir de «5 x 8 = 40» 5 x 8 = 40 ; 8 x 5 = 40 ; 40 = 5 x 8 ; 40 : 5 = 8 ; 40 : 8 = 5 ; 8 = 40 : 5 ; 40 est le produit de 8 par 5 ; 40 est un multiple de 5 ; 40 est dans la table des multiples de 8 ; 5 est un diviseur de 40 ; 40 est divisible par 5 ; En 40 combien de fois 8?

14 II - Les implications Faire varier le domaine numérique Ne pas se cantonner au domaine numérique restreint du cycle afin d'offrir plus de possibilités "d'exemplariser" les implications. Sans connaissances du domaine numérique l'élève peut s'appuyer sur la chaine orale pour résoudre le problème numérique. Exemples à partir de «5+4 =9» = 19 ; = 239 ; 39 5 = 34 ; = 900 ; = 5000 ;

15 Exemples à partir de «5 x 8 = 40» 50 x 8 = 400 ; 5 x 16 = 80 ; 5 x 7 = 35 ; 6 x 8 = 48 ;

16 Travailler les procédures automatisées

17 Développer des procédures pour être plus flexible et réfléchi en calcul. Exemples ajouter 10 ou un nombre entier de dizaines trouver le plus rapidement possible le résultat d'addition en ligne : décomposer un nombre sous forme canonique. décomposer additivement un nombre

18 Compléter à la dizaine supérieure 14 >20 32 > > 60 Compléter à la centaine supérieure Le complément à 235 pour avoir la centaine supérieure? Quel nombre ajouter à 235 pour aller à la centaine supérieure? ou 235 pour aller à > > 1 300

19 Que faire des différentes procédures élèves?

20 Que tirer de ces procédures élèves? (10 1) = 33-1 Privilégier la règle : = = = Pour ajouter 9, j'ajoute 10 et je retire1. Cette règle ne permet pas à l'élève de se débrouiller dans d'autres cas = Mieux vaut privilégier un principe plus général : le retour à la dizaine. L'objectif du calcul réfléchi est de développer la flexibilité de l'élève pour qu'il puisse en fonction des contextes de calcul qui lui sont proposés choisir une stratégie de calcul adaptée. Le propre des calculs numériques est d adapter les procédures en fonction des nombres en jeu, des opérations, de leurs propriétés et relations.

21 Quels outils référents construire?

22 Que produire comme écrit de référence? L enseignant a la charge d'amener l'élève à se détacher du contexte de calcul pour en tirer un principe général. Il donne un statut aux concepts qui, jusque-là, sont intervenus comme outils en contexte. Il constitue alors un savoir de classe auquel chacun pourra se référer. Exemples ce triplet sert à répondre à =?? + 7 = 3 +? =

23 Pour résoudre un calcul on peut se servir de doubles Pour résoudre un calcul on peut se servir de dizaines Des outils partiels qui s'enrichissent progressivement pour aboutir à une trace qui reprend les principes généraux du calcul mental et réfléchi Répertoires : Doubles, compléments, tables Équivalences et Implications Procédures automatisées x10, x 100, décompositions Propriétés des opérations Pour résoudre un calcul on peut se servir de doubles, de compléments, de retour à la dizaine, de décompositions, etc

24 En général, l élève est focalisé sur un contexte et sur la recherche d un résultat. Une piste complémentaire pour l'amener à se focaliser sur le principe général. La variation des consignes Sur quelques séances, faire varier les consignes Consigne du type "Calcule" "Cherche des phrases qui expliquent comment tu calcules?" Principes généraux : "Je me sers du retour à la dizaine "

25 Comment aider un élève en difficulté?

26 Un premier étayage consiste à lui donner du matériel à manipuler. Une ETAPE ESSENTIELLE est souvent oubliée La symbolisation mathématique.

27 Quand est-ce que l'élève calcule? Dénombrement : comptage des objets Calcul comptage : utilisation de l aspect ordinal, bonds sur la frise numérique. Calcul numérique : utilisation des propriétés numériques et du symbolisme mathématique.

28 Comment mener une séquence progressive de calcul mental et réfléchi? Analyse d'un exemple d'une progression de CE2 (classe du protocole de recherche) Bien que cette classe soit une classe de cycle 3, cette séquence permet de tirer des pistes intéressantes facilement transférables en cycle 2.

29

30

31 Quelques principes Articuler le champ additif, soustractif et multiplicatif. Introduire progressivement les répertoires pour eux-mêmes puis les réinvestir dans des calculs variés. Introduire progressivement des procédures automatisées puis les réinvestir dans des calculs variés. Varier la position? et = Étendre le domaine numérique augmenter la fréquence des équivalences et implications s appuyant sur le langage (253 +4) Varier le lexique mathématique utilisé

32 Comment mener une séance de calcul mental et réfléchi?

33 Varier les formulations langagières : Combien font Quelle est la somme de Quelle est la différence entre 10 et 5 Combien font Articuler formulation langagière et symbolisme mathématique Varier les consignes : "Calcule" ou "Cherche des phrases qui expliquent comment tu calcules." Prendre en compte toutes les procédures Flexibilité Faire le choix d'une procédure efficiente vient après de nombreuses expérimentations. Ce n'est pas prioritaire et peut même faire obstacle. La priorité étant d'amener l'élève à être flexible en fonction du contexte numérique (cf. la règle du 10-1 ; diapositive 20). Maintenir les traces : question / résultat / procédures de calcul Gestion de la trace écrite au tableau 37 +? = 72 Effacer le point d'interrogation pour y mettre le résultat = 72 peut faire obstacle car on ne voit plus la question posée, le résultat => écrire les étapes progressives sur différentes lignes. Formuler les principes généraux

34 De bons outils pour le calcul mental et réfléchi Le Boulier et l'abaque

35 La calculatrice, un outil pour le Exercice sur calculatrice calcul réfléchi? Consigne : Comment afficher 25 sans utiliser les touches 2 et = x 1 Intéressant pour la multiplication Se détacher de la décomposition canonique, il n y a pas une seule décomposition possible. une aide pour accéder à la décomposition canonique, qui peut être plus simple. Objectif : un nombre peut se construire à partir de plusieurs autres nombres et de plusieurs opérations.

36 Les abaques triangulaires sont des abaques à boules identiques où les mâts peuvent recueillir plus de dix boules. Chacun des trois mâts est identifié par les symboles respectifs u, d et c. Exemple : La quantité de 18 boules présente l intérêt de pouvoir déposer sur un mât un nombre de boules correspondant à la somme avant d effectuer l échange qui convient. La disposition spatiale triangulaire, évite de retrouver l ordre usuel centaines, dizaines, unités qui peut masquer une incompréhension des élèves. Il faut éviter une effectuation mécanique des tâches d échange : le fait que les boules soient identiques oblige à la réflexion.

37 L intérêt principal du boulier chinois est d utiliser la valeur intermédiaire cinq et de permettre plusieurs représentations d une même valeur. Ainsi 10 peut être représenté par 1 boule de valeur dix ou 2 boules de valeur cinq ou 1 boule de valeur cinq et 5 boules de valeur un

38 Quelques bons outils Brissiaud : j apprends les maths CAP MATHS et EuroMaths reste à détacher l'élève du contexte pour aller vers le principe général. Les numéricartes d'ermel position du point d interrogation Albums à calculer de Brissiaud : 5 c est 3 plus 2. Intéressant à utiliser aussi en CP pour la décomposition des nombres vers le symbolisme mathématique Une source d'outils pédagogiques pour l'enseignant - Rubrique Maths puis Outils -

Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1

Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1 Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1 CP Dans toutes les situations de somme et de différence (rappel : on est dans les deux cas dans le «champ additif) on demandera aux élèves de ne pas

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE Le calcul mental Cycle 2 Mercredi 31 mars 2010 IUFM

ANIMATION PEDAGOGIQUE Le calcul mental Cycle 2 Mercredi 31 mars 2010 IUFM ANIMATION PEDAGOGIQUE Le calcul mental Cycle 2 Mercredi 31 mars 2010 IUFM Détour historique En 1909:«Les exercices de calcul mental figureront à l emploi du temps et ne devront pas être sacrifiés à des

Plus en détail

Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1

Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1 Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1 Animation pédagogique Présentation Les programmes 2008 placent désormais la mise en place de la technique opératoire de la soustraction au CE1. Ce changement

Plus en détail

Temps forts départementaux. Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction

Temps forts départementaux. Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction Temps forts départementaux Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction Calcul au cycle 2 La soustraction fait partie du champ opératoire additif D un point de vue strictement mathématique,

Plus en détail

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux 1 Éléments institutionnels l Historique : du calcul à des activités mathématiques complexes

Plus en détail

Les premières notions mathématiques

Les premières notions mathématiques Les premières notions mathématiques Extrait des programmes : «L école maternelle constitue une période décisive dans l acquisition de la suite des nombres (chaîne numérique) et de son utilisation dans

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

Des outils en mathématiques pour l'aide personnalisée au C.P. et au C.E.1 Cyrille Philippe

Des outils en mathématiques pour l'aide personnalisée au C.P. et au C.E.1 Cyrille Philippe Des outils en mathématiques pour l'aide personnalisée au C.P. et au C.E.1 Cyrille Philippe Circonscription de Cayenne nord / Remire-Montjoly Difficulté de l'élève L'élève ne comprend pas la notion de dizaine,

Plus en détail

Numération Les nombres inférieurs à 59

Numération Les nombres inférieurs à 59 Numération Les nombres inférieurs à 59 Programmes de 2008 Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à 1 000. Repérer et placer ces nombres sur une droite graduée, les

Plus en détail

Quelles activités pour écrire et nommer les nombres entiers?

Quelles activités pour écrire et nommer les nombres entiers? Quelles activités pour écrire et nommer les nombres entiers? Ex n 1 item 64 Champ : Nombres Compétence : Ecrire et nommer les nombres entiers, décimaux et les fractions Sources utilisées : - Evaluations

Plus en détail

CALCUL MENTAL CYCLE 3 «L entraînement quotidien au calcul mental permet une connaissance plus approfondie des nombres et une familiarisation avec leurs propriétés.» Programmes de l école primaire 2008

Plus en détail

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle 1 Prévenir l innumérisme à l école BO n 10 du 10 mars 2011 Innumérisme : incapacité à mobiliser les notions élémentaires de mathématiques,

Plus en détail

Construction du nombre au CP et au CE1

Construction du nombre au CP et au CE1 Construction du nombre au CP et au CE1 - Dénombrement par groupement -Décomposition du nombre -Ecriture du nombre - Valeur et positionnement des chiffres dans le nombre CP * Jeu du fourmillion *Jeu du

Plus en détail

ACTIVITES NUMERIQUES au Cycle 2 : Progression CP

ACTIVITES NUMERIQUES au Cycle 2 : Progression CP ACTIVITES NUMERIQUES au Cycle 2 : Progression CP Période 1 : Problèmes résolus en utilisant des procédures personnelles (recomptage, décomptage) Problèmes résolus en utilisant des procédures experte (surcomptage)

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

NOMBRES ET CALCULS GS-CP-CE1-CE2

NOMBRES ET CALCULS GS-CP-CE1-CE2 LES TRACES ECRITES NOMBRES ET CALCULS GS-CP-CE1-CE2 DSDEN 58 Groupe départemental science Traces écrites «nombres et calculs» de la GS au CE2. 2013 1 / 54 L apprentissage des mathématiques, des sciences

Plus en détail

La démarche d investigation en mathématiques. 26 novembre 2008 La démarche d investigation en mathématiques P. KOBER- IUFM Nice

La démarche d investigation en mathématiques. 26 novembre 2008 La démarche d investigation en mathématiques P. KOBER- IUFM Nice La démarche d investigation en mathématiques 1) Qu est ce que la démarche d investigation en sciences? 2) Qu est-ce que faire des mathématiques? - Pour un chercheur Plan de cette intervention - Dans l

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

Euro-maths CE1 et les recommandations du Conseil national des programmes pour la mise en oeuvre des programmes de l école élémentaire

Euro-maths CE1 et les recommandations du Conseil national des programmes pour la mise en oeuvre des programmes de l école élémentaire Euro-maths CE1 et les recommandations du Conseil national des programmes pour la mise en oeuvre des programmes de l école élémentaire note du 15 mai 2014 et B.O. n 25 circulaire 2014-081 du 18 juin 2014.

Plus en détail

Préalables à la soustraction posée

Préalables à la soustraction posée La soustraction Les trois sens de la soustraction Il y a 3 manières de concevoir la soustraction. Il est préférable de les aborder simultanément et non les unes derrière les autres. Le sens «enlever» :

Plus en détail

1 Les grands nombres (1)

1 Les grands nombres (1) 1 Les grands nombres (1) Manuel pages 14 à 17 connaissances et compétences visées Lire écrire des grands nombres. Utiliser un tableau de numération. Distinguer chiffre et nombre. t en souviens-tu? Utilisation

Plus en détail

Synthèse de l Animation pédagogique «CALCUL MENTAL au cycle 2» 21-01 2009 Montargis

Synthèse de l Animation pédagogique «CALCUL MENTAL au cycle 2» 21-01 2009 Montargis Synthèse de l Animation pédagogique «CALCUL MENTAL au cycle 2» 21-01 2009 Montargis 1. Les I. O. : le calcul mental au cycle 2 ce que disent les textes L entraînement au calcul mental doit être quotidien

Plus en détail

La construction du nombre en petite section

La construction du nombre en petite section La construction du nombre en petite section Éléments d analyse d Pistes pédagogiquesp 1 La résolution de problèmes, premier domaine de difficultés des élèves. Le calcul mental, deuxième domaine des difficultés

Plus en détail

Activités de calcul mental au cycle 2

Activités de calcul mental au cycle 2 Activités de calcul mental au cycle 2 Les exemples présentés sont empruntés aux manuels de CP et CE1 ou mis à disposition sur Internet par leurs auteurs. Ce dossier comprend trois parties - les fiches

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

Elaboration d une séquence d apprentissage

Elaboration d une séquence d apprentissage Elaboration d une séquence d apprentissage La séquence propose de présenter le passage du retour à l unité lors de résolution de problèmes de proportionnalité puis, à partir de cette situation, de retrouver

Plus en détail

Apprentissage des nombres et du calcul au C.P

Apprentissage des nombres et du calcul au C.P Groupe départemental «Mathématiques» Novembre 2011 Apprentissage des nombres et du calcul au C.P Repères pour organiser la progressivité des apprentissages ECOLE PRIMAIRE Cycle II (CP) Nombres et calcul

Plus en détail

Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam

Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam Ce bilan a été réalisé { partir de 11 fiches d évaluation concernant le prêt d un DMI ebeam en collège. Les professeurs ayant pu utiliser

Plus en détail

Mathématiques. La résolution de problèmes au cycle 3. Circonscription de Guingamp Sud 2011 / 2012

Mathématiques. La résolution de problèmes au cycle 3. Circonscription de Guingamp Sud 2011 / 2012 Mathématiques La résolution de problèmes au cycle 3 Circonscription de Guingamp Sud 2011 / 2012 1. Les résultats des élèves aux évaluations nationales et internationales 2. Quelles erreurs pour quelles

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Champs Compétences / Composantes Typologie des erreurs possibles Suggestions de remédiation Connaissance des nombres entiers

Plus en détail

TABLEAU A DOUBLE ENTREE

TABLEAU A DOUBLE ENTREE TABLEAU A DOUBLE ENTREE Grande Section Instructions officielles Ecole maternelle (découvrir le monde) : «À l école maternelle, l enfant découvre le monde proche ; il apprend à prendre et à utiliser des

Plus en détail

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4 Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012 Objectifs - Proposer une réflexion sur l utilisation des coins en maternelle : quels coins? Pour faire quoi? - Identifier les coins permettant

Plus en détail

Projet album a compter ms

Projet album a compter ms MS Montlivault 2010 2011 Benoit Bourdillon Projet album a compter ms Projet : Création d un album à compter en s appuyant sur l album «l Afrique de Zigomar» de Corentin. On refait le voyage de Zigomar

Plus en détail

Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche.

Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche. Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche. N ayant pas ce jeu dans ma classe, j avais décidé d en créer un en

Plus en détail

Compréhension de la langue

Compréhension de la langue Compréhension de la langue Les petits guides Démarche Compréhension de la langue (CP) permet aux élèves de s interroger sur le sens d un texte, en développant l écoute, la prise de parole et la justification.

Plus en détail

La collection J apprends les maths Quelques points-clés

La collection J apprends les maths Quelques points-clés La collection J apprends les maths Quelques points-clés Sommaire Distinguer les compétences numériques quotidiennes et les compétences scolaires Conceptualiser, c est pour l essentiel accéder à la conviction

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

CALCUL MENTAL AU CYCLE 3

CALCUL MENTAL AU CYCLE 3 CALCUL MENTAL AU CYCLE 3 Constat de départ : Les élèves du cycle 3 de l école ont des difficultés pour utiliser des procédures de calcul mental lors de calculs réfléchis : ils se trompent ou utilisent

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

Compte rendu de la séance d APP de Maths La calculatrice la suite numérique

Compte rendu de la séance d APP de Maths La calculatrice la suite numérique Compte rendu de la séance d APP de Maths La calculatrice la suite numérique Séance effectuée dans une classe de CP à l école des Lauves, réalisée à partir de la vidéo fournie par M. EYSSERIC et préparée

Plus en détail

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Poitiers, le mercredi 23 septembre 2009 Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Lancée le 19 juin dernier par le ministre de l Éducation nationale, l Académie

Plus en détail

Sommaire des mises à jour au document : Indicateurs de rendement des mathématiques M à 9 de l Alberta

Sommaire des mises à jour au document : Indicateurs de rendement des mathématiques M à 9 de l Alberta Sommaire des mises à jour au document : Indicateurs de rendement des mathématiques M à 9 de l Alberta Ce document présente les mises à jour qui ont été faites au document d appui Indicateurs de rendement

Plus en détail

Facteurs de production et coûts

Facteurs de production et coûts Facteurs de production et coûts www.animeco.fr Disciplines, classes et programmes Enseignement exploratoire de Sciences Economiques et Sociales (programme de 2010), partie 1 : Entreprises et production.

Plus en détail

Activités mentales ritualisées sur le nombre

Activités mentales ritualisées sur le nombre Activités mentales ritualisées sur le nombre Par activités mentales, on entend «entrée dans le Calcul Mental», dans son aspect additif. Activités ritualisées : activités qui sont menées dans le coin regroupement

Plus en détail

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES IREM- 13 juin 2009 Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences Des types de formation continue Des stages

Plus en détail

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle Résultats de l évaluation nationale CE1: des performances mathématiques à améliorer 8,04 % des élèves ont réussi moins de 10 items

Plus en détail

CALCULODINGO. Manuel pédagogique

CALCULODINGO. Manuel pédagogique Introduction : CALCULODINGO Manuel pédagogique Le jeu pédagogique Calculodingo permet de jouer à 12 règles de jeu inclues dans le livret de règles, ainsi que 14 règles supplémentaires (indiquées en rouge

Plus en détail

Grilles d évaluations

Grilles d évaluations Grilles d évaluations 1) Quelques définitions Evaluer (De Ketele 1 ) signifie : Recueillir un ensemble d informations suffisamment pertinentes, valides et fiables Et examiner le degré d adéquation entre

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN

MATHÉMATIQUES. Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MATHÉMATIQUES Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mars 2001 MATHÉMATIQUES Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mars 2001 Direction

Plus en détail

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB NOM DU FICHIER TESSA : Togo_Ma_M1_S2_G_110213 PAYS TESSA : Togo DOMAINE DU MODULE : MATHEMATIQUES Module numéro : 1 Titre du module : Étude du nombre et de la structure

Plus en détail

Mathématiques 1er Grade aperçu du programme (exemple)

Mathématiques 1er Grade aperçu du programme (exemple) 1er Grade aperçu du programme (exemple) Unité 1 Unité 2 Unité 3 Unité 4 Unité 5 Unité 6 Addition et Soustraction des nombres jusqu à 10 et fluence Position et valeurs, Comparaison, Addition et Soustraction

Plus en détail

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur.

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur. Extrait de cours de maths de 6e Chapitre 1 : Les nombres et les opérations I) Chiffre et nombre 1.1 La numération décimale En mathématique, un chiffre est un signe utilisé pour l'écriture des nombres.

Plus en détail

Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION

Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION DISCIPLINE : MATHEMATIQUES Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION NIVEAU DE CLASSE : CM1 ITEM S SEANCE 1 Découverte et construction de la notion SEANCE 2 Construction

Plus en détail

Scénario pédagogique :

Scénario pédagogique : Scénario pédagogique : Titre du scénario : Lecture découverte au CP Domaine des programmes : Lire Objectifs pédagogiques : favoriser la découverte de textes en autonomie en privilégiant la différenciation;

Plus en détail

Quelques matériels numériques

Quelques matériels numériques File Numérique Général Topologie Topographie Repérage Nomination Ordinal Comptage Cardinal Quelques matériels numériques Topologie linéaire espalier < Retour entête. Topologie : Linéaire Catalogue CELDA

Plus en détail

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE 1 - LA DEFINITION DES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE : - Ai-je bien identifié l objectif de la séquence? - Est-il clairement situé dans la progression générale

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet DOSSIER INSCRIPTION DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité CP Centre de Loisirs de Maubourguet SOMMAIRE. Page 2 : actions proposées pour les CP. Page 3 : engagement parental et engagement de l enfant.

Plus en détail

Numération 2P-3P : le camion

Numération 2P-3P : le camion Numération 2P-3P : le camion Titre : améliorer la compréhension du système numérique, la perception des quantités représentées par les nombres, mettre en évidence l importance de la place des chiffres

Plus en détail

CONSTRUCTION DU CONCEPT DE NOMBRE ET DE QUANTITE.

CONSTRUCTION DU CONCEPT DE NOMBRE ET DE QUANTITE. CONSTRUCTION DU CONCEPT DE NOMBRE ET DE QUANTITE. Objectifs : Echanger autour des pratiques de classe à propos de la construction du concept de nombre et de quantité. Réfléchir à partir d apports didactiques

Plus en détail

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie GENERALITES : Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie Nous parlerons des enfants diagnostiqués dysphasiques ou présentant des troubles du langage. Il en est de même pour les enfants dyslexiques.on parle

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) 1. Historique Apparition du CCF : - en 1990 dans le règlement

Plus en détail

Résoudre des problèmes mathématiques à l'ecole Maternelle

Résoudre des problèmes mathématiques à l'ecole Maternelle Résoudre des problèmes mathématiques à l'ecole Maternelle Animation pédagogique Aurillac 2 janvier 2012 Les textes Plan: Comment développer une pensée logique et des compétences méthodologiques? - Développer

Plus en détail

Classe(s) : Seconde, première

Classe(s) : Seconde, première Le fantôme Classe(s) : Seconde, première Utilisation d un logiciel de tracé de courbes. Fonctions définies sur un intervalle. Fonctions associées. 1) Objectifs Mathématiques : - Fonctions polynômes du

Plus en détail

Master 2- numération Numération

Master 2- numération Numération Numération Il s agira toujours de resituer ces apprentissages dans une situation problème à résoudre. Il est nécessaire de commencer et de finir par un exercice facile. Manipulation : - utilisation du

Plus en détail

Enseigner la langue : construire une séance de grammaire Académie de Lille Valéry Herbin

Enseigner la langue : construire une séance de grammaire Académie de Lille Valéry Herbin Enseigner la langue : construire une séance de grammaire Académie de Lille Valéry Herbin contextualisation Phase 1 : émergence d un besoin d apprentissage Objectif : prendre conscience du problème de langue

Plus en détail

Les opérations et calculs au cycle 3 à partir des programmes 2008.

Les opérations et calculs au cycle 3 à partir des programmes 2008. Les opérations et calculs au cycle 3 à partir des programmes 2008. OPERATIONS CALCULS - CYCLE 3 Activités proposées par des enseignants de Cycle 3 CALCUL SUR DES NOMBRES ENTIERS - CALCULER MENTALEMENT

Plus en détail

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi :

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi : Numération Numération. 1 Les systèmes de numération 1.1 Le système décimal. 1.1.1 Les chiffres. Le système décimal est le système d écriture des nombres que nous utilisons habituellement dans la vie courante.

Plus en détail

APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES en Moyenne Section

APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES en Moyenne Section APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES en Moyenne Section Module Dénombrer une quantité ( 8) Mémoriser la suite des nombres( 15) Décomposer les nombres( 3,4 et 5 ) Au travers de l exploitation d albums

Plus en détail

STAGE MATHEMATIQUES Lundi 29 et mardi 30 octobre 2013

STAGE MATHEMATIQUES Lundi 29 et mardi 30 octobre 2013 Circonscription de DZAOUDZI STAGE MATHEMATIQUES Lundi 29 et mardi 30 octobre 2013 Remerciements à tous les enseignants pour leur investissement lors de ce stage : LAB 3 LAB 3 LAB 4 LAB 4 LAB 7 LAB 5 LAB

Plus en détail

Organiser des séances de jeux en mathématiques

Organiser des séances de jeux en mathématiques Organiser des séances de jeux en mathématiques Jouer, est-ce bien sérieux? De nombreux travaux ont montré le rôle du jeu dans le développement de l enfant. L objet de ce travail n est pas de traiter du

Plus en détail

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 Niveau CP pistes pour le CE1 Modèle proposé : modèles de séance Hypothèse de la difficulté : pour les élèves

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Les mathématiques en maternelle Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Questionnement Quels sont les champs d'application des mathématiques en maternelle? Quels

Plus en détail

CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE. 2 Ordinalité et cardinalité

CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE. 2 Ordinalité et cardinalité CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE 2 Ordinalité et cardinalité Yvonne SEMANAZ Groupe Mathématiques Stage Maternelle - IA 38 janvier 2012 Compétences abordées : Cardinalité = être capable de dire

Plus en détail

Utiliser l application Book Creator en classe de maternelle (GS) Carole Lopez PEMF Bordeaux

Utiliser l application Book Creator en classe de maternelle (GS) Carole Lopez PEMF Bordeaux Utiliser l application Book Creator en classe de maternelle (GS) Carole Lopez PEMF Bordeaux Lien avec les programmes Aide aux apprentissages Apprendre les gestes de l'écriture reconnaître et écrire la

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000.

Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000. Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000. A-t-il gagné ou perdu de l argent? Combien? Animation pédagogique Mathématiques

Plus en détail

La distance d arrêt.

La distance d arrêt. La distance d arrêt. Niveau Références B.O. Partie 3 ème C - De la gravitation à l énergie mécanique. C2 - Énergie cinétique et sécurité routière. Sous-partie Pourquoi la vitesse est-elle dangereuse? Pré

Plus en détail

LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME

LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME 1 LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME CYCLES 2 ET 3 Circonscription de Grenoble 4 Evelyne TOUCHARD conseillère pédagogique Mots clé Démarche d enseignement - catégories de problèmes (typologie)- problème du jour-

Plus en détail

L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES. Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3. Audrey Bertin, CPC 2013-2014

L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES. Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3. Audrey Bertin, CPC 2013-2014 L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3 Audrey Bertin, CPC 2013-2014 1. La place des problèmes dans les programmes : B.O n 3 H.S

Plus en détail

Questionnaire (Perception) Guide pratique. Section Technopédagogie

Questionnaire (Perception) Guide pratique. Section Technopédagogie Questionnaire (Perception) Guide pratique Section Technopédagogie 01/08/2007 1. QU EST CE QUE QUESTIONNAIRE? Il s agit une application web de création et de publication de questionnaires en ligne, également

Plus en détail

Développer des procédures de reconstruction des résultats et particulièrement :

Développer des procédures de reconstruction des résultats et particulièrement : Pour mémoriser, il faut comprendre le sens des opérations D après les travaux de Jean Luc Bregeon, IUFM d Auvergne http://pagesperso-orange.fr/jean-luc.bregeon/ Mémorisation de la table d addition Savoir

Plus en détail

Cap Maths : Fiches séquences. Unité 12. Ce1. Séance 1

Cap Maths : Fiches séquences. Unité 12. Ce1. Séance 1 Cap Maths : Fiches séquences Séance 1 Unité 12 1. Problèmes dictés. Problème a : Lisa voit 3 moutons dans un pré. Elle compte les pattes. Combien en trouve-t-elle? Problème b : Alex lance 4 dés. Tous les

Plus en détail

L'automate sert à générer des manières de calculer mentalement. Le calcul à étudier est entré en activant la rubrique 'Expert' du menu 'Calcul'

L'automate sert à générer des manières de calculer mentalement. Le calcul à étudier est entré en activant la rubrique 'Expert' du menu 'Calcul' Mode d'emploi du logiciel CALCUL CALCUL est un logiciel «expert» qui simule des procédés de calcul «raisonné» (calcul mental). Un certain nombre de paramètres permet d ajuster les procédures utilisées.

Plus en détail

PROJET POUR LE DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» ÉCOLE DES OLIVIERS

PROJET POUR LE DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» ÉCOLE DES OLIVIERS PROJET POUR LE DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» ÉCOLE DES OLIVIERS ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 1- L'école : A- Résultats aux évaluations nationales et données chiffrées : Maîtrise de la langue

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

De la quantification à la structuration du nombre : Exemple d une pratique en CP

De la quantification à la structuration du nombre : Exemple d une pratique en CP De la quantification à la structuration du nombre : Exemple d une pratique en CP Animation pédagogique Cycle 1 et 2 Jarville, le 14 septembre 2011 Sylvie REYMOND Ouvrages Comptes pour petits et grands

Plus en détail

Fiches Nouveau Lettris, 1 2 principe de bijection CE/PE Nombres de 0 à 19 Fiche 1 doc 1

Fiches Nouveau Lettris, 1 2 principe de bijection CE/PE Nombres de 0 à 19 Fiche 1 doc 1 Module : Numératie Fiche N 1 - Donner des informations chiffrées sur soi même - Compter de 0 à 19 Ordonner PO Tour de table / donner une information chiffrée sur soi même PO Introduction aux nombres /sensibilisation

Plus en détail

Mathématiques CP. Fichier d activités. Auteurs : Michel de la Cruz Stéphane Miaux. Coordination : Expert :

Mathématiques CP. Fichier d activités. Auteurs : Michel de la Cruz Stéphane Miaux. Coordination : Expert : Mathématiques CP Fichier d activités Auteurs : Michel de la Cruz Stéphane Miaux Coordination : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de proj Expert : Marie Mégard Ce cours est la propriété du Cned. Les images

Plus en détail

ATELIER ALGORITHME PREMIERS PAS Journée d information sur les nouveaux programmes de Première S-ES 2010-2011

ATELIER ALGORITHME PREMIERS PAS Journée d information sur les nouveaux programmes de Première S-ES 2010-2011 Pour me contacter : irene.rougier@ac-clermont.fr 1. Introduction ATELIER ALGORITHME PREMIERS PAS Journée d information sur les nouveaux programmes de Première S-ES 2010-2011 De nombreux documents et informations

Plus en détail

NOMBRES ET CALCULS. Compte-rendu de la matinée d'échanges de pratiques du 9 novembre 2011 CYCLE 2

NOMBRES ET CALCULS. Compte-rendu de la matinée d'échanges de pratiques du 9 novembre 2011 CYCLE 2 NOMBRES ET CALCULS Compte-rendu de la matinée d'échanges de pratiques du 9 novembre 2011 CYCLE 2 INTRODUCTION Ces échanges alimenteront le travail qui sera réalisé au sein de l'école concernant l'harmonisation

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

ardoise carrés unités et barres dizaines 3 dizaines de craies Collectif - Oral Binôme Individuel 45'

ardoise carrés unités et barres dizaines 3 dizaines de craies Collectif - Oral Binôme Individuel 45' Séquence: NUM 2 - Les nombres jusqu'à 69 Niveau: CE1 Lire, écrire et représenter les nombres de 0 à 69. Compétences visées: Ecrire et nommer les nombres entiers naturels < 1000. Restituer les tables d'addition

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

Expérimentation Collège Léo Drouyn L'évaluation par compétences et sans notes. Pourquoi abandonner la notation? Comment évaluer?

Expérimentation Collège Léo Drouyn L'évaluation par compétences et sans notes. Pourquoi abandonner la notation? Comment évaluer? Expérimentation Collège Léo Drouyn L'évaluation par compétences et sans notes Pourquoi abandonner la notation? Comment évaluer? Abandonner la notation ce n'est pas l'abandon de l'évaluation au contraire

Plus en détail