Energie: quelques chiffres

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Energie: quelques chiffres"

Transcription

1 J. Ongena, D. Van Eester et F. Durodié LPP ERM/KMS Mai 1999

2 Consommation d'énergie Différentes méthodes sont à notre disposition pour "produire" de l'énergie et ainsi satisfaire aux besoins en énergie sans cesse croissants de notre société. Strictement parlant, l'énergie n'est pas vraiment "produite", mais plutôt transformée d'une forme d'énergie en une autre. Ainsi, l'énergie mécanique du vent, par exemple, est transformée en énergie électrique via des éoliennes. La production d'énergie est basée sur l'exploitation des trois grands réservoirs d'énergie disponibles, à savoir: - l'énergie provenant du soleil (qui peut être captée soit directement, soit par l'intermédiaire du vent, des rivières, ou encore en stipulant que ce réservoir a été créé dans un passé lointain par la photosynthèse - des combustibles fossiles); - l'énergie du système terre-lune (marées et énergie géothermique); - l'énergie des noyaux atomiques (fusion de noyaux d'atomes légers ou fission de noyaux d'atomes lourds). Dans une discussion relative à la consommation de l'énergie, il est utile de faire la distinction entre, d'une part, l'énergie primaire disponible au début du processus de transformation de l'énergie, et, d'autre part, l'énergie effectivement utilisable par l'utilisateur. Ces deux grandeurs diffèrent l'une de l'autre car la transformation d'une forme d'énergie en une autre est inévitablement accompagnée de pertes. Dans le cas spécifique de la génération d'électricité, seulement du tiers à la moitié de l'énergie primaire est effectivement transformée en énergie disponible sur le réseau électrique. Remarquons également que l'énergie primaire n'est pas exclusivement utilisée à des fins de production d'électricité: ainsi, dans notre pays, cette destination ne représente qu'un tiers de l'énergie primaire consommée, la part restante étant utilisée dans le secteur des transports, pour le chauffage, dans l'industrie, etc.

3 Consommation moyenne d énergie primaire par personne Le tableau ci-dessous donne une idée des besoins annuels en énergie. La première colonne reprend le pays, la deuxième le nombre d'habitants et la troisième l'utilisation moyenne d'énergie primaire par habitant en Il faut remarquer que la consommation d'énergie dépend étroitement du niveau de vie du pays: - dans un pays relativement pauvre, comme la Chine, un habitant moyen consomme beaucoup moins d'énergie que dans un pays au niveau de vie plus élevé, comme la Belgique; - dans des pays qui couvrent de manière autonome leurs besoins énergétiques (le Canada par exemple), les prix de l'énergie sont plus bas, et en moyenne plus d'énergie est consommée. Pays Population Consommation/habitant 1 [10 6 habitants] [kw] Canada Norvège USA Belgique Royaume-Uni Japon France Chine Inde Monde L'unité d'énergie adoptée par les compagnies d'électricité est le kilowattheure (kwh). Une consommation annuelle de 1 kwh = J correspond à une puissance moyenne d'environ 0.11 W. Le tableau donne la consommation d'énergie primaire par habitant en kw. En 1996, la consommation mondiale d'énergie (primaire) avoisinait J, tandis que celle d électricité était de J. A l échelle mondiale, environ 1/9 de l énergie primaire produite est donc disponible sous forme d électricité. Dans le cas spécifique de la Belgique, ce chiffre se situe aux alentours de 1/10. En effet, il ressort du tableau ci-dessus que l utilisation d énergie primaire en 1996 était de kwh en Belgique; d autre part, Electrabel et la SPE mentionnent une production totale d'électricité en 1996 de kwh (dont à peu près 60% dans les centrales nucléaires, 38% par combustion de combustibles fossiles, le solde provenant des énergies renouvelables), ce qui correspond à une consommation moyenne d électricité par habitant de kw.

4 Proportions des différentes méthodes de production de l énergie dans le monde Méthode/matière première Puissance [TW] Part relative (%) Pétrole Charbon Gaz naturel Hydroélectrique Nucléaire Géothermique/solaire/éolienne Le tableau ci-dessus donne la production mondiale d énergie primaire pour l année Il n est pas tenu compte de la combustion directe de la biomasse, parce que la quantité de bois qui est utilisée dans le monde (principalement dans les pays en voie de développement) pour le chauffage ou l usage ménager peut difficilement être estimée. La part d énergie produite de cette façon avoisinerait les 12%. L importance des économies d énergie La nature impose des limites à l efficacité avec laquelle l énergie peut être convertie d une forme à une autre. Tant du côté du producteur que du consommateur, des pertes sont liées au processus de transformation de l énergie. En 1995, l énergie primaire totale libérée par l'ensemble des réacteurs dans le monde se montait à J, alors que l énergie fournie sous forme d électricité par ces mêmes réacteurs était de J. Le rendement de cette forme de production d énergie est donc, à l échelle mondiale, d environ 33%. Ce chiffre se situe autour de 10% pour les cellules photovoltaïques, de 90% dans un foyer de combustion, et de 98% dans un générateur d électricité (dynamo). Lors du transport entre le producteur et l utilisateur, de l énergie est à nouveau perdue: les pertes liées au transport et à la distribution de l électricité en Belgique s élevaient en 1997 à environ 5%. De nouvelles pertes surviennent quand l énergie est reconvertie par l utilisateur en lumière, chaleur, mouvement, etc. Ainsi, par exemple, 93% de l énergie est transformée en énergie cinétique dans un moteur électrique tandis que seulement 3% de l'énergie est transformée en lumière dans une lampe à incandescence, le solde de l énergie étant libérée sous forme de chaleur. Dans une voiture, la plus grande partie de l énergie est également perdue sous forme de chaleur. Considérons par exemple une voiture individuelle roulant sur une route plate à 95 km/h. Pour une consommation de combustible de 8l/100km, sa puissance chimique est de 71 kw. De cette puissance, 80% sont perdus sous la forme d énergie thermique dans le moteur, et seulement une petite partie est utilisée pour les phares, le ventilateur, etc. De la puissance restante, 25% sont perdus thermiquement dans la transmission. Finalement, seuls 9 kw sont effectivement utilisés pour propulser le véhicule: 4.6 kw pour vaincre la résistance de l air, et 4.4 kw pour propulser les roues. L efficacité maximale d un processus de conversion d énergie peut, jusqu à un certain point, être augmentée. Néanmoins, les améliorations technologiques réduisant les pertes nécessitent des recherches, et donc coûtent de l argent. De tels investissements ne sont souvent considérés comme utiles qu à partir du moment où ils sont économiquement attrayants (par ex. par raréfaction des matières premières).

5 Le graphique ci-dessous donne la part relative des différentes méthodes de production d énergie ainsi que l énergie primaire effectivement utilisée (en J), pour les USA en Quantité de combustible nécessaire au fonctionnement d'une centrale de 1GW el : Charbon Pétrole Fission Fusion kg kg kg 10 2 kg D et kg T Puissances typiques de quelques appareils: Appareil Ampoule Spot Installation musicale Lustre (5 lampes) Fer à repasser Bouilloire Appareil de chauffage Cuisinière Voiture Puissance [kw]

6 Le problème énergétique Approvisionnement en combustible Actuellement, dans notre approvisionnement en énergie, les carburants fossiles se taillent la part du lion. Cependant, les réserves de ces carburants ne sont pas inépuisables. Le tableau cidessous nous donne les quantités de carburant prouvées et exploitables dont nous disposions en 1998 ainsi que la durée durant laquelle ces quantités peuvent subvenir à nos besoins énergétiques au taux de consommation de D'un autre côté, nous pouvons aussi affirmer que nous trouverons dans le futur d'autres réserves exploitables et que par conséquent, les chiffres de notre tableau sont un peu pessimistes. Effectivement, mais cela ne fait que retarder l'échéance et il est inévitable que dans le futur, à un certain moment, il y aura insuffisamment de combustible pour subvenir à tous nos besoins énergétiques. Matière première Réserve [10 21 J] Durée de vie [années] Pétrole Gaz Charbon

7 L'effet de serre La quantité limitée de carburant encore en réserve et qui pourrait fournir à notre société l'énergie indispensable, pose elle-même déjà un problème. En effet, longtemps avant que ces réserves ne soient épuisées, le rejet de gaz à effet de serre lors de la combustion de ces carburants fossiles peut mener à un réchauffement global de la planète. La combustion de carburants fossiles libère en effet de grandes quantités de CO 2 dans l'atmosphère. La nature empêche en grande partie ce gaz de s'échapper directement dans l' atmosphère: une partie non-négligeable est absorbée par les océans, une autre est utilisée par les plantes qui, par le biais de la photosynthèse, le transforment en amidon et en oxygène, matières utiles pour elles comme pour nous. Les immenses régions boisées telles que les forêts tropicales le long de l'amazone sont de ce fait appelées les "poumons" de la terre. Bien que l'homme n'ajoute qu'une petite quantité de CO 2 à l' atmosphère, celle-ci perturbe le fragile équilibre naturel et a pour conséquence une augmentation de la concentration moyenne de CO 2. Des études ont montré qu'il existait une corrélation entre la concentration de CO 2 dans l'atmosphère et la température: une augmentation de la concentration de CO 2 a pour conséquence un réchauffement global de la terre et de l'atmosphère. Une conséquence observable de ce phénomène est la fonte des calottes polaires (pensons au détachement de masses de glace au pole sud en 1998) et des icebergs. La violence actuelle du phénomène cyclique El Niño serait due, selon certains, au réchauffement de l'atmosphère. Des chercheurs et des hommes politiques de la planète entière sont d'accord pour affirmer qu'on ne peut plus laisser la concentration de gaz à effet de serre dans l'atmosphère croître de façon sauvage. Afin d'atteindre cet objectif, il convient soit de développer des méthodes permettant de maîtrise les rejets de gaz à effet de serre, soit de freiner, voire d'arrêter, la combustion de carburants fossiles (et donc produire notre énergie d'une façon différente). Evolution de la concentration de CO 2 atmosphérique.

8 Distribution géographique de l'émission de CO 2 suite à la combustion de carburants fossiles [1996]: Pays Quantité [10 9 T] % USA Russie Europe de l'ouest Chine Europe de l'est Japon Inde Canada Autres Total Emissions de CO 2 [10 9 T] pour différents combustibles [1996]: Gaz naturel 4.43 Carburants liquides à base de pétrole brut 9.12 Charbon 8.61 Total La production d'électricité à partir de sources d'énergie renouvelables paraît à première vue entièrement respectueuse de l'environnement. Mis à part l'impact sur le paysage, il n'y a pas ou peu de pollution directe et les combustibles sont épargnés. Cependant, la prise en compte de l'impact sur l'environnement sur toute la durée de vie de ces installations (phase de construction comprise), amène à nuancer cette image. Le tableau ci-dessous donne la quantité de CO 2 libérée durant les phases de construction et de production pour différentes méthodes de production d'énergie. Le chiffre pour l'énergie éolienne est calculé sur base d'une vitesse moyenne de vent à la côte et le chiffre pour l'énergie solaire est basé sur les chiffres de 1996: Emissions de CO 2 [g/kwh] Phase de construction: Phase de production: Charbon Gaz Nucléaire Vent (côte) Soleil (1996) 200 0

9 Méthodes de production d'énergie L'énergie peut être produite au départ de trois sources: le soleil, le système terre-lune et les noyaux atomiques. L'exploitation de la première fait appel non seulement aux techniques "classiques" de production d'énergie solaire (électricité créée à partir de cellules photovoltaïques ou chaleur provenant de panneaux solaires), mais également à tous les systèmes qui fonctionnent indirectement sur base d'énergie d'origine solaire (énergie éolienne, énergie hydraulique, biomasse, carburants fossiles). L'exploitation de la deuxième fait appel aux techniques qui utilisent l'énergie des marées et la chaleur de la terre. L'exploitation de la dernière enfin, fait appel aux techniques nucléaires: fission nucléaire et fusion nucléaire. L'énergie solaire Le rayonnement solaire dans le monde. Les lignes qui séparent deux zones de teintes différentes sont des lignes où l'énergie reçue du soleil est constante. En partant des zones claires et en allant vers les zones plus sombres, elles correspondent environ à des valeurs de 3, 4, 5, 6, 7 et J/m 2 /an (10 9 J/m 2 /an = 32 W/m 2 ).

10 Bilan de l'énergie reçue du soleil:

11 Production d électricité par cellules photovoltaïques: Rendement spectral (maximal) η s : 45% Rendement de collection (maximal) η c : 75% Rendement global (maximal) η s η c : 34% Rendement pratique actuel: ±10% Rendement futur: 20%? Exemple pratique: superficie nécessaire pour l alimentation de la Belgique en électricité au moyen de cellules photovoltaïques L insolation d une surface horizontale, c.-à-d. la puissance rayonnée par le soleil et reçue par cette surface, est en moyenne (sur une année) de 110 W/m 2. Elle tombe à 20 W/m 2 en décembre et est de l ordre de 200 W/m 2 en été. Environ 60% de cette puissance provient du rayonnement diffus tandis que les 40% restants proviennent du rayonnement direct. Compte tenu d un rendement de conversion photovoltaïque de 10%, 11 de ces 110 W/m 2 peuvent effectivement être convertis en électricité. Sachant que la consommation d énergie moyenne est de 812 W/habitant en Belgique, il s ensuit qu il faudrait recouvrir une superficie de 74 m 2 de cellules photovoltaïques pour répondre aux besoins en énergie d un Belge. Pour répondre aux besoins de l ensemble de la population, il conviendrait donc d en recouvrir une superficie de 740 km 2 (27 km x 27 km). Ce calcul suppose les panneaux placés horizontalement. En été et par temps clair, le soleil étant au zénith et le collecteur placé perpendiculairement aux rayons du soleil, le pic de puissance atteint est beaucoup plus important: 1000 W/m 2. Afin de profiter au maximum de l insolation, les panneaux sont placés en oblique et orientés vers le sud. De la figure ci-dessous on tire qu une inclinaison de 60 o des panneaux (courbe 3) garantit une bonne insolation en hiver sans trop la pénaliser en été. Etant donné que la position du soleil dans le ciel varie continuellement et afin d éviter que les panneaux ne se trouvent dans l ombre l un de l autre le matin ou le soir, il faut prévoir, pour capter la même quantité d énergie dans une ferme solaire avec des panneaux en oblique, des étendues beaucoup plus vastes (typiquement d un facteur 3-4).

12 Laboratory for Plasma Physics Placer les panneaux horizontalement (courbe 1) permet de recevoir la lumière solaire du lever au coucher du soleil, mais réduit considérablement l insolation en hiver (c.-à-d. quand la demande en énergie est la plus forte). Le fait de placer les panneaux en oblique et orientés vers le sud permet de remédier partiellement à ce problème, mais cause la perte d une partie de l ensoleillement. Les courbes 2 et 3 donnent les résultats pour des inclinaisons de respectivement 30o et 60o. La courbe 4 montre ce qui serait capté par des panneaux placés verticalement. Discussion relative aux coûts de stockage Les cellules solaires produisent le maximum de puissance lorsqu'on en a le moins besoin: en été, lorsque les besoins en chauffage sont nuls. Compte tenu de la situation actuelle de la technologie, l énergie solaire coûte environ 10 BEF/kWh dans les régions ensoleillées. Dans les autres régions, l énergie doit être stockée. Cela en fait rapidement monter le prix: en Belgique, le coût estimé atteint alors 40 à 50 BEF/kWh. [A titre de comparaison et tenant compte d un tarif nuit et jour, le prix de l électricité était en 1998, pour le particulier, de 5 BEF/kWh]. Une partie appréciable des coûts de stockage provient du fait que l énergie doit être convertie en une autre forme (voir la discussion au sujet de la relative inefficacité de la conversion d énergie). Cette conversion nécessite de plus un investissement supplémentaire en matériel et en espace. Ferme solaire

13 Energie hydraulique Puissance produite: P = Q g h [W] Q : débit [kg/s] g : constante gravitationnelle (9.81 m/s 2 ) h : chute [m] Barrage Le débit total de toutes les rivières au monde est de m 3 /s et la chute moyenne de 880 m. La puissance maximale disponible par énergie hydraulique est donc de 5 TW. Le taux d exploitation actuel en est de 6%. La Belgique dispose de 16 centrales hydroélectriques pour une puissance développée (maximale) de 86.7 MW et de deux centrales de pompage qui peuvent fournir durant une période d environ 6 heures une puissance de 1164 MW. En 1997, les centrales hydrauliques ont fourni une puissance de MWh (ce qui correspond à une puissance moyenne sur base annuelle de 32.3 MW) et les centrales de pompage une puissance de MWh (ce qui correspond à une puissance moyenne sur base annuelle de MW) Aperçu de l énergie hydroélectrique produite en 1996 Pays Energie [TWh] Puissance moyenne [GW] Part [%] Canada USA Brésil Chine Norvège Japon Inde France Suède Italie Belgique Monde

14 Energie éolienne Puissance produite: P = 1 2 η ρ A v in 3 η : rendement ρ : densité de l air ( 1.2 kg/m 3 ) A : surface couverte par les pales du rotor (m 2 ) v in : vitesse du vent avant l éolienne (m/s) v out : vitesse du vent après l éolienne (m/s) Le rendement théorique sans pertes est de [b/2 (2-b) 2 ] avec v out = v in (1-b). Ce facteur est maximal pour b = 1/3. Le rendement optimal correspondant est de 60%. Dans la pratique, des pertes apparaissent parce que le vent ne tombe pas à deux tiers de sa vitesse après l éolienne et à cause des frottements. Ceci tenu en compte, le rendement effectif est d environ 36%. Exemple pratique: L installation d un parc à éoliennes n a de sens qu à un endroit où la puissance du vent est suffisante: la puissance disponible est en effet 8 fois plus grande (plus faible) si le vent souffle deux fois plus fort (faiblement). Les endroits dégagés (à la côte ou dans les grands espaces) sont les endroits où les vitesses de vent mesurées sont les plus importantes. En Belgique, la vitesse du vent à la côte est de 6 m/s en moyenne; elle tombe à 70% de cette valeur 60 km à l intérieur des terres. Pour produire une puissance de 1 kw à la côte, les éoliennes doivent donc avoir des pales de 2.6 m de longueur. Les éoliennes sont conçues pour fournir de l énergie jusqu à une vitesse maximale du vent, vitesse au-delà de laquelle elles ne sont plus utilisées afin d' éviter les dégâts structurels par torsion des pales et de l axe. Au plus grande est la vitesse de vent maximale acceptée, au plus robuste et donc au plus chère doit être la machine. Etant donné que le vent ne souffle pas continuellement et qu'il souffle parfois trop fort, une éolienne ne peut être employée que 25 à 30% du temps pour produire de l énergie. Afin de satisfaire à tout moment aux besoins en énergie, il est indispensable de disposer en même temps d une autre source (conventionnelle) d énergie plus fiable. La majorité de l énergie éolienne est fournie par des turbines d une puissance moyenne de 125 kw (500 kw de puissance de pointe). A la côte belge, cela requiert des pales (demi diamètre de la machine) de 25 à 30 mètres. Le remplacement d une centrale électrique actuelle typique (1 GW) demande dès lors l implantation de 8000 éoliennes. Il existe déjà des prototypes avec un pic de puissance de 1.6 MW (400 kw de puissance moyenne).

15 La figure ci-dessous montre les densités de puissance (W/m 2 ) du vent en Belgique et donne quelques valeurs caractéristiques du parc de Zeebrugge.

16 Combustion de combustibles fossiles Exemple de combustion d un combustible fossile solide: C + O 2 CO ev La combustion d 1kg de carbone demande 2.66 kg (soit 1.85 m 3 ) d oxygène pur (soit 8.8 m 3 d air) et produit une énergie thermique de J. Compte tenu d un rendement de 36% du processus de conversion énergie thermique énergie électrique, on obtient une énergie électrique de J (soit 12 kwh) et 3.67 kg (soit 1.85m 3 ) de CO 2 sont formés. Le carbone (anthracite pur) se rencontre rarement dans la nature. Etant donné que la photosynthèse 6 CO H 2 O C 6 H 10 O O 2 est à la base de la formation du combustible fossile, le charbon contient, outre du carbone, de grandes quantités d hydrogène et d oxygène. De nombreux autres éléments parmi lesquels le soufre et l azote se retrouvent également dans le charbon. Exemple de combustion d un combustible fossile gazeux: CH O 2 CO H 2 O + 25 ev CH 4 : méthane (90% du gaz naturel) La combustion d 1 kg de méthane réclame 2.77 m 3 d oxygène et libère une énergie thermique de J. Tenant compte du même rendement de conversion que dans le cas précédent, on obtient une énergie électrique de J (soit 15 kwh) et 1.39 m 3 de CO 2 sont formés. Capacité calorifique de quelques combustibles fossiles: Combustible Tourbe Lignite Gaz de ville Charbon Essence & mazout Capacité calorifique [MJ/kg]

17 Energie d origine nucléaire: fusion et fission Fusion nucléaire La masse d atomes légers est convertie en énergie sur base de la célèbre formule d Einstein: ΔE = Δm c 2 Exemple d une réaction de fusion: D + T 4 He + n MeV Le deutérium D est un isotope non-radioactif de l hydrogène présent dans l eau (33 grammes de deutérium par tonne d eau). Le tritium T est un isotope radioactif de l hydrogène qui n est pas présent à l état naturel. Ce réactif est produit dans la couverture de lithium entourant le réacteur avec l aide du neutron n produit par la réaction D-T suivant les réactions 6 Li + n 4 He + T MeV 7 Li + n 4 He + T + n MeV Le tritium a une durée de vie de 12.3 ans et se désintègre en 3 He par émission d un électron (émetteur β) : T 3 He + e kev Les réserves de deutérium sur terre permettent en principe de produire de l énergie de fusion pendant années. De par la nécessité de fabriquer du tritium, le lithium est indirectement un des combustibles de la réaction. Les réserves connues de lithium permettraient de produire de l énergie de fusion pendant 3000 ans. Cette durée pourrait être allongée jusqu à années pour autant que l on s efforce d également extraire le lithium de l eau de mer.

18 Fission nucléaire La masse des atomes lourds est transformée en énergie sur base de la célèbre formule d Einstein: ΔE = Δm c 2 Exemple d une réaction de fission: 235 U + n produits fissiles + 2 ou 3 neutrons MeV Les réserves connues d uranium permettent, au rythme actuel de consommation, de fournir de l énergie pendant 50 ans (3000 ans si usage est fait de la surgénération) par les réactions de fission nucléaire. Le principal désavantage du nucléaire est la radioactivité des déchets et leurs longues durées de vie, reprises dans la table ci-dessous pour quelques-unes des substances ayant les plus longues durées de vie. Noyau mère Particule éjectée Nouveau noyau durée de vie (années) 238 U α 234 Th U α 231 Th U α 230 Th Th α 226 Ra Ra α 222 Rn Le stockage de ces déchets doit par conséquent répondre à des normes strictes. Malgré les mesures sévères de retraitement, il peut apparaître irresponsable de laisser nos déchets dangereux en héritage aux futures générations. La quantité de déchets est néanmoins très limitée: un réacteur de 1 GW el produit annuellement quelques 50 litres de déchets hautement radioactifs qui, une fois emballés, forment un volume de quelques m 3 ainsi qu'une centaine de m 3 de déchets faiblement radioactifs. En Belgique, 66% de la production d électricité est produite par 7 réacteurs nucléaires de fission (Doel & Tihange) de type PWR (Pressurized Water Reactor); mis à part deux de ces réacteurs (Doel 1 & 2: 400 MW el ), chacun d entre eux délivre une puissance d environ 1 GW el.

19 Réflexions sur les différentes méthodes de production d énergie Combustibles fossiles - Réserves limitées (quelques centaines d années) - Combustibles primaires les plus utilisés - Exigent d énormes quantités de combustibles; ceux-ci pourraient être exploités à des fins plus utiles par les industries chimiques et pharmaceutiques - Production en masse de déchets nuisibles sous forme gazeuse; les autorités établissent des normes en vue de réduire ces émissions - Technologie connue et éprouvée; amélioration du rendement difficile Fission nucléaire - Très peu de combustible nécessaire - Le combustible est disponible pour une longue période (3000 ans) en cas d emploi de la technologie du surgénérateur - Déchets hautement radioactifs et à longue durée de vie + volume limité de déchets à courte durée de vie - La complexité et l activation exigent le respect d importantes normes de sécurité Fusion nucléaire - Inépuisable - Très peu de combustible nécessaire - Paroi du réacteur activée pour ±100 ans (la génération qui produit les déchets les retraite également) - Faisabilité physique démontrée mais pas encore la faisabilité économique - La complexité et l activation exigent le respect d importantes normes de sécurité Energies renouvelables - Inépuisable - Faible densité d énergie: grandes superficies nécessaires - Vent, soleil, pas disponibles en permanence; coûts de stockage non négligeables - Respectueux de l environnement? - Des progrès technologiques peuvent améliorer le rendement et abaisser les coûts

20 Références: - International Energy Annual 1996, DOE/EIA-0219(96), Energy Information Administration, Washington DC (1998) - The Energy Sourcebook, R. Howes & A. Fainberg, AIP, New York (1991) - Learning About Energy, D.J. Rose, Plenum Press, New York (1986) - Energie: Fysische Beginselen van Energieproductie en conversie, R. Weynants, ERM- KMS, Brussel (1997) - Energy for Future Centuries, J. Ongena & G. Van Oost, Proc. 3 rd Carolus Magnus Summer School on Plasma Physics, Transactions of Fusion Technology, Illinois (1998) - Milieurapport 1997, Electrabel & SPE, Brussel (1998) - Met energie leven, 1. Energie gebruiken, 1.2 Natuurlijke bronnen van energie, Onderwijsmap Electrabel, Brussel (1997) Traduction du néerlandais: Pierre Dumortier, Jean-François Couchard et Nicolas Pieret. Remerciements La compilation de ce recueil d informations relatif à la production et à l utilisation de l énergie a largement bénéficié des informations de et entretiens avec Mr. Lemmens, Mr. Verbeeck et Mr. Thoumsin d Electrabel.

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique Energie nucléaire Quelques éléments de physique Comment produire 1 GW électrique Nucléaire (rendement 33%) Thermique (38%) Hydraulique (85%) Solaire (10%) Vent : 27t d uranium par an : 170 t de fuel par

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Connaissances et savoir-faire exigibles : () () (3) () (5) (6) (7) (8) Définir et calculer un défaut de masse et une énergie de liaison. Définir et calculer l énergie

Plus en détail

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Christian Ngo Résumé Stocker de l'énergie (électricité ou chaleur) pour l'utiliser quand on en a besoin est une nécessité. Le stockage

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

A retenir : A Z m n. m noyau MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE

A retenir : A Z m n. m noyau MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE CP7 MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE 1 ) Relation d'équivalence entre la masse et l'énergie -énergie de liaison 2 ) Une unité d énergie mieux adaptée 3 ) application 4

Plus en détail

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX T ale S Introduction : Une réaction nucléaire est Une réaction nucléaire provoquée est L'unité de masse atomique est une unité permettant de manipuler aisément

Plus en détail

La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009

La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009 La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009 La matière L atome Les isotopes Le plasma Plan de l exposé Réactions nucléaires La fission La fusion Le Tokamak

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Renouvellement à 50000MW étalé sur 20 ans (2020-2040) rythme de construction nucléaire: 2500MW/an

Renouvellement à 50000MW étalé sur 20 ans (2020-2040) rythme de construction nucléaire: 2500MW/an L uranium dans le monde 1 Demande et production d Uranium en Occident U naturel extrait / année 40.000 tonnes Consommation mondiale : 65.000 tonnes La différence est prise sur les stocks constitués dans

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

A. Énergie nucléaire 1. Fission nucléaire 2. Fusion nucléaire 3. La centrale nucléaire

A. Énergie nucléaire 1. Fission nucléaire 2. Fusion nucléaire 3. La centrale nucléaire Énergie Table des A. Énergie 1. 2. 3. La centrale Énergie Table des Pour ce chapitre du cours il vous faut à peu près 90 minutes. A la fin de ce chapitre, vous pouvez : -distinguer entre fission et fusion.

Plus en détail

8/10/10. Les réactions nucléaires

8/10/10. Les réactions nucléaires Les réactions nucléaires En 1900, à Montréal, Rutherford observa un effet curieux, lors de mesures de l'intensité du rayonnement d'une source de thorium [...]. L'intensité n'était pas la même selon que

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Suite énoncé des exos du Chapitre 14 : Noyaux-masse-énergie I. Fission nucléaire induite (provoquée)

Plus en détail

DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION

DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION Physique Chapitre 4 Masse, énergie, et transformations nucléaires DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION Date :. Le 28 juin 2005, le site de Cadarache (dans les bouches du Rhône)

Plus en détail

Les Ressources énergétiques

Les Ressources énergétiques AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 17 Partie : Convertir l énergie et économiser les ressources Compétences attendues : - Recueillir et exploiter des informations pour identifier des problématiques

Plus en détail

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE DOSSIER RESSOURCE SOMMAIRE 1. Pourquoi les énergies renouvelables?... 3 2. L'énergie solaire... 4 3. Principe de fonctionnement du panneau solaire... 5 4. Pourquoi orienter les panneaux solaires?... 6-2

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

ÉNERGIE : DÉFINITIONS ET PRINCIPES

ÉNERGIE : DÉFINITIONS ET PRINCIPES DÉFINITION DE L ÉNERGIE FORMES D ÉNERGIE LES GRANDS PRINCIPES DE L ÉNERGIE DÉCLINAISONS DE L ÉNERGIE RENDEMENT ET EFFICACITÉ DÉFINITION DE L ÉNERGIE L énergie (du grec : force en action) est ce qui permet

Plus en détail

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 Lycée Galilée Gennevilliers L'énergie nucléaire : fusion et fission chap. 6 JALLU Laurent I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 II. Équivalence masse-énergie... 3 Bilan de masse de la

Plus en détail

FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE

FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE Séminaire de Xavier GARBET pour le FIP 06/01/2009 Anthony Perret Michel Woné «La production d'énergie par fusion thermonucléaire contrôlée est un des grands défis scientifiques

Plus en détail

première S 1S7 Géothermie

première S 1S7 Géothermie FICHE 1 Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de première S Radioactivité naturelle et artificielle. Activité. Lois de conservation

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS LES ENERGIES RENOUVELABLES Dr Marwan JARKAS Plan de l exposée : I - Définition de l énergie renouvelable II - Différentes types de l énergie renouvelable 1. Energie éolienne 2. Energie solaire 3. Energie

Plus en détail

MAISON POUR LA SCIENCE EN MIDI-PYRENEES

MAISON POUR LA SCIENCE EN MIDI-PYRENEES MAISON POUR LA SCIENCE EN MIDI-PYRENEES L énergie : un concept abstrait Intervenants Bénédicte de Bonneval Gabriel Soum Fernand Padilla I- INTRODUCTION Définitions Activité : le ventilateur électrique

Plus en détail

La physique nucléaire et ses applications

La physique nucléaire et ses applications La physique nucléaire et ses applications I. Rappels et compléments sur les noyaux. Sa constitution La représentation symbolique d'un noyau est, dans laquelle : o X est le symbole du noyau et par extension

Plus en détail

A) Les réactions de fusion nucléaire dans les étoiles comme le Soleil.

A) Les réactions de fusion nucléaire dans les étoiles comme le Soleil. INTRODUCTION : Un enfant qui naît aujourd hui verra s éteindre une part importante de nos ressources énergétiques naturelles. Aujourd hui 87% de notre énergie provient de ressources non renouvelables (Charbon,

Plus en détail

Transformations nucléaires

Transformations nucléaires I Introduction Activité p286 du livre Transformations nucléaires II Les transformations nucléaires II.a Définition La désintégration radioactive d un noyau est une transformation nucléaire particulière

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES

EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES Questionnaire EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES SCP 4010-2 LE NUCLÉAIRE, DE L'ÉNERGIE DANS LA MATIÈRE /263 FORME C Version corrigée: Équipe sciences LeMoyne d'iberville, septembre 2006. QUESTION 1 (5 pts) 1. La

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

P17- REACTIONS NUCLEAIRES

P17- REACTIONS NUCLEAIRES PC A DOMICILE - 779165576 P17- REACTIONS NUCLEAIRES TRAVAUX DIRIGES TERMINALE S 1 Questions de cours 1) Définir le phénomène de la radioactivité. 2) Quelles sont les différentes catégories de particules

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

Les différents modes de production d'électricité

Les différents modes de production d'électricité Les différents modes de production d'électricité La production électrique en Belgique Depuis les développements technologiques de l électricité, au XIXième et XXième siècles, celle-ci est devenue synonyme

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3 SOMMAIRE : Sommaire page 1 Introduction page 2 L'énergie solaire page 2 Le panneaux solaires thermiques page 3 Les panneaux solaires photovoltaïques page 4 Glossaire page 5 Conclusion page 7 Bibliographie

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

par Alain Bonnier, D.Sc.

par Alain Bonnier, D.Sc. par Alain Bonnier, D.Sc. 1. Avons-nous besoin d autres sources d énergie? 2. Qu est-ce que l énergie nucléaire? 3. La fusion nucléaire Des étoiles à la Terre... 4. Combien d énergie pourrait-on libérer

Plus en détail

U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques

U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques par 78310 Maurepas michel.meallet@orange.fr RÉSUMÉ Pourquoi se poser des questions sur les voitures

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez.

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. TPE : La voiture solaire Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. Sommaire :.1) Le capteur solaire :.2) La voiture solaire :.3) Variation de température et la vitesse : Problématique

Plus en détail

Chapitre 6. Réactions nucléaires. 6.1 Généralités. 6.1.1 Définitions. 6.1.2 Lois de conservation

Chapitre 6. Réactions nucléaires. 6.1 Généralités. 6.1.1 Définitions. 6.1.2 Lois de conservation Chapitre 6 Réactions nucléaires 6.1 Généralités 6.1.1 Définitions Un atome est constitué d électrons et d un noyau, lui-même constitué de nucléons (protons et neutrons). Le nombre de masse, noté, est le

Plus en détail

Les énergies renouvelables.

Les énergies renouvelables. Les énergies renouvelables. Virginie Peeters, février 2010 Une énergie renouvelable est une énergie exploitable par l'homme, de telle manière que ses réserves ne s'épuisent pas. En d'autres termes, sa

Plus en détail

Production mondiale d énergie

Production mondiale d énergie Chapitre 14: Autres sources d énergie Énergie nucléaire Énergie solaire Énergie géothermale Hydro-électricité Énergie éolienne Production mondiale d énergie 23% 39% 27% Coal Nuclear Hydro Geothermal Petroleum

Plus en détail

Identifier Stocker Distribuer Transformer

Identifier Stocker Distribuer Transformer Les énergies dans les transports Stocker Distribuer Transformer JPS - MAZAMET _ACT6_Energies.pub - 1 Les différentes énergies utilisées dans les transports... Tâche 1 IDENTIFIER LES ÉNERGIES... Dans le

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

L'ENERGIE DE NOTRE TERRE

L'ENERGIE DE NOTRE TERRE L'ENERGIE DE NOTRE TERRE Énergie? «Aujourd'hui j'ai beaucoup d'énergie!» oui, mais que vais-je en faire? La crise de l'énergie : les chocs pétroliers Consommation d'énergie et économies d'énergie??? 2

Plus en détail

Lycée français La Pérouse TS. L énergie nucléaire CH P6. Exos BAC

Lycée français La Pérouse TS. L énergie nucléaire CH P6. Exos BAC SVOIR Lycée français La Pérouse TS CH P6 L énergie nucléaire Exos BC - Définir et calculer un défaut de masse et une énergie de liaison. - Définir et calculer l'énergie de liaison par nucléon. - Savoir

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE Thème : L eau CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 Domaine : Eau et énergie CORRIGE 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE 2.1. Enoncé L'alimentation électrique d'une navette spatiale

Plus en détail

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Session 200 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE E-3 SCIENCES PHYSIQUES U-3 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Durée conseillée Chimie

Plus en détail

Sur les 14 000 Gigawatts thermiques que l humanité

Sur les 14 000 Gigawatts thermiques que l humanité Comment je vois le monde Quelles sources d énergie pour demain? Réchauffement global de la Terre, ou déchets nucléaires? A l aube du XX e siècle, tel semble être le dilemme auquel notre société se heurte.

Plus en détail

Sunergic SA, tous droits réservés

Sunergic SA, tous droits réservés Sommaire 1. L él électricité: - Quelques rappels - Le marché de l él électricité en Suisse, comparatifs, - Acteurs du marché 2. Le Photovoltaïque : - Principes de base - Données climatologiques: irradiation,

Plus en détail

Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission

Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1re B et C 11 Réactions nucléaires, radioactivité et fission 129 Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1. Définitions a) Nucléides (= noyaux atomiques) Les nucléides renferment les

Plus en détail

Les Energies Renouvelables

Les Energies Renouvelables Les Energies Renouvelables Antoine Moreau Antoine Moreau Maître de Conférences Université Blaise Pascal Les Energies Renouvelables L'énergie sur terre Le défi énergétique Les sources renouvelables d'énergie

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI?

L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI? L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI? L'électricité est le moyen de transport de l'énergie! L électricité, comme l énergie, est présente dans la nature mais on ne la voit pas. Sauf quand il y a un orage! L électricité

Plus en détail

Équivalence masse-énergie

Équivalence masse-énergie CHPITRE 5 NOYUX, MSSE ET ÉNERGIE Équivalence masse-énergie. Équivalence masse-énergie Einstein a montré que la masse constitue une forme d énergie appelée énergie de masse. La relation entre la masse (en

Plus en détail

SENSIBILISATION À LA PROBLÉMATIQUE ÉNERGÉTIQUE

SENSIBILISATION À LA PROBLÉMATIQUE ÉNERGÉTIQUE Diapositive 1 SENSIBILISATION À LA PROBLÉMATIQUE ÉNERGÉTIQUE Mastère OSE janvier2011 Diapositive 2 LA FILIÈRE ÉNERGÉTIQUE, CAS DE L ÉLECTRICITÉ EN FRANCE Diapositive 3 La filière énergétique Pour quels

Plus en détail

LES DIFFÉRENTES SOURCES D'ÉNERGIE RENOUVELABLE

LES DIFFÉRENTES SOURCES D'ÉNERGIE RENOUVELABLE LES DIFFÉRENTES SOURCES D'ÉNERGIE RENOUVELABLE Dernière révision du document : juillet 2012 L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE Les cellules solaires photovoltaïques permettent de convertir la lumière du

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

Le défi énergétique. Exercices. Correction. 1. Le charbon est une ressource renouvelable. Il s puise. 2. L énergie s exprime en Watt (W).

Le défi énergétique. Exercices. Correction. 1. Le charbon est une ressource renouvelable. Il s puise. 2. L énergie s exprime en Watt (W). 1L/1ES Exercice.1 : QCM Cochez vrai ou faux. Exercices Correction 1. Le charbon est une ressource renouvelable. Il s puise. 2. L énergie s exprime en Watt (W). En Joule V F Le défi énergétique 3. L énergie

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI?

L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI? L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI? L électricité est le moyen de transport de l énergie! L électricité, comme l énergie, est présente dans la nature mais on ne la voit pas. Sauf quand il y a un orage! L électricité

Plus en détail

Bilan GES Entreprise. Bilan d émissions de Gaz à effet de serre

Bilan GES Entreprise. Bilan d émissions de Gaz à effet de serre Bilan GES Entreprise Bilan d émissions de Gaz à effet de serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 Juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE) Restitution pour

Plus en détail

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts Commission Wallonne Pour l Energie Version 2.3. Juin 2003 LE REGIME DES CERTIFICATS VERTS dans le cadre de l ouverture du Marché de l Electricité en Wallonie Sommaire Les objectifs poursuivis Les principes

Plus en détail

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003)

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Consommation Taux d'indépendance énergétique Energie Electricité Pouvoir calorifique Consommation

Plus en détail

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE Bernard LAPONCHE 18 mai 2011 www.global-chance.org LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE UNE COMPARAISON

Plus en détail

DETERMINATION DU BESOIN CALORIFIQUE ANNUEL

DETERMINATION DU BESOIN CALORIFIQUE ANNUEL DETERMINATION DU BESOIN CALORIFIQUE ANNUEL ) Les degrés jour unifiés : Les degrés jour unifiés ou DJU permettent de réaliser des estimations de consommation d'énergie thermique pour le chauffage d un bâtiment

Plus en détail

Feuille d information

Feuille d information Feuille d information Janvier 2009 Ecobilan de l énergie nucléaire: efficacité et préservation de l environnement Le terme de «courant vert» est souvent utilisé dans la discussion publique. Il faut généralement

Plus en détail

Comparaison avec quelques sources d'énergie : Les systèmes non thermodynamiques : Comparaison avec le photovoltaïque : Comparaison avec l'éolien :

Comparaison avec quelques sources d'énergie : Les systèmes non thermodynamiques : Comparaison avec le photovoltaïque : Comparaison avec l'éolien : Comparaison avec quelques sources d'énergie : Toutes les énergies renouvelables ont pour origine l énergie solaire, mais elle est sous une forme de plus en plus dégradée et de moins en moins dense, par

Plus en détail

Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre)

Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre) Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre) 1. A la découverte de la radioactivité. Un noyau père radioactif est un noyau INSTABLE. Il se transforme en un noyau fils STABLE

Plus en détail

La fin (annoncée) des énergies fossiles

La fin (annoncée) des énergies fossiles La fin (annoncée) des énergies fossiles Consommation annuelle et prévisions Pétrole, la production et la demande Avantages et utilisation du pétrole Réserves mondiales de pétrole et gaz naturel La fin

Plus en détail

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire?

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire? Quel avenir pour lénergie l énergie nucléaire? Origine de l énergie nucléaire État critique du réacteur Utilité des neutrons retardés Quel avenir pour le nucléiare? 2 Composant des centrales nucléaires

Plus en détail

Provence 4 Centrale thermique à Biomasse Bilan économique, énergétique, climatique de cette unité de production d électricité

Provence 4 Centrale thermique à Biomasse Bilan économique, énergétique, climatique de cette unité de production d électricité Provence 4 Centrale thermique à Biomasse Bilan économique, énergétique, climatique de cette unité de production d électricité Résumé Le bureau d étude ECO-MESURE a été par le collectif citoyen de vigilance

Plus en détail

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville.

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Source des données : statistiques et cas réels Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Logements Surfaces et nombre d habitants Logements : surface

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Nature de l activité : Réaliser 3 types de productions écrites (réécriture de notes, production d une synthèse de documents, production d une argumentation)

Plus en détail

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque.

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Question n 1 L'homme a besoin d'énergie pour se déplacer, se chauffer, faire fonctionner ses machines,

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr.

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr. Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole 01/10/2014 www.udppc.asso.fr Page 1 sur 11 ÉTUDE DE L EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE DE QUELQUES DISPOSITIFS

Plus en détail

tél. 02 277 51 11 Pour les appels en provenance de l étranger : tél. + 32 2 277 51 11

tél. 02 277 51 11 Pour les appels en provenance de l étranger : tél. + 32 2 277 51 11 Le marché de l énergie en 2010 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès 50 1210 Bruxelles N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be tél. 02 277 51

Plus en détail

5 >L énergie nucléaire: fusion et fission

5 >L énergie nucléaire: fusion et fission LA COLLECTION > 1 > L atome 2 > La radioactivité 3 > L homme et les rayonnements 4 > L énergie 6 > Le fonctionnement d un réacteur nucléaire 7 > Le cycle du combustible nucléaire 8 > La microélectronique

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

I.1. OBJECTIF DE L ETUDE I.2. CHAMP DE L'ETUDE

I.1. OBJECTIF DE L ETUDE I.2. CHAMP DE L'ETUDE "Bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre tout au long du cycle de vie du gaz naturel et du mazout comme combustible pour le chauffage domestique" Synthèse I.1. OBJECTIF DE L ETUDE Il

Plus en détail

Bilan GES Entreprise. Bilan d émissions de Gaz à effet de serre

Bilan GES Entreprise. Bilan d émissions de Gaz à effet de serre Bilan GES Entreprise Bilan d émissions de Gaz à effet de serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 Juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE) Restitution pour

Plus en détail

et moins chère pour l énergie belge par Laurent Minguet

et moins chère pour l énergie belge par Laurent Minguet Cogénération à la biomasse Une solution renouvelable et moins chère pour l énergie belge par Laurent Minguet Octobre 2006 ABSTRACT Aujourd hui, la Belgique consomme chaque année près de 60 millions de

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

électricité Et développement

électricité Et développement électricité Et développement DUrable 1 Thalès (Grec) En frottant de l ambre jaune sur sa toge, il constate qu il est possible d attirer de petits objets. Il découvre le phénomène de l électricité statique.

Plus en détail

La capture du carbone un autre moyen de lutter contre le changement climatique

La capture du carbone un autre moyen de lutter contre le changement climatique La capture du carbone un autre moyen de lutter contre le changement climatique Commentaire (photos de la centrale électrique Schwarze Pumpe au sud de Berlin) Lorsque la centrale électrique Schwarze Pumpe

Plus en détail

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours!

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours! Learning by Ear Environnement 06 Energies renouvelables Texte : Richard Lough Rédaction et idée: Johannes Beck Introduction Bienvenue dans notre série d émissions Learning by Ear, consacrée à l environnement.

Plus en détail