Validation des Besoins dans les Modèles UML2.0

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Validation des Besoins dans les Modèles UML2.0"

Transcription

1 Validation des Besoins dans les Modèles UML2.0 Mouez ALI, Hanene BEN-ABDALLAH, Faïez GARGOURI Laboratoire MIRACL, FSEG - ISIM, Université de Sfax, BP , Sfax. TUNISIE. {hanene.benabdallah, RÉSUMÉ. Les systèmes d information deviennent de plus en plus complexes et présentent davantage des exigences de fonctions, temps de réponse, fiabilité, sécurité de communication, etc. Pour appréhender cette complexité, UML propose plusieurs diagrammes permettant de structurer, documenter et analyser les différents aspects de ces systèmes. Cependant, la diversité des diagrammes UML peut facilement mener un développeur à définir des diagrammes incohérents au sein du même modèle. Dans ce papier, nous présentons une approche de vérification et de validation formelles des modèles UML. L approche proposée repose sur les dépendances explicites et implicites entre les diagrammes d un modèle dérivé selon UP et respectant la syntaxe d UML comme définie dans le méta-modèle. ABSTRACT. Information systems are becoming further complex and require increasing constraints in their functionalities, response time, reliability, security, etc. To overcome this difficulty, UML proposes several diagrams to structure, document and analyse such systems. However, the diversity of the UML diagrams can easily induce a developer to specify incoherent diagrams within the same system model. In this paper, we present an approach for the formal verification and validation of UML models. The proposed approach relies on the explicit and implicit dependencies among the diagrams of a model derived according to UP and respecting the UML syntax as defined in its meta-model. MOTS-CLÉS : UML, UP, Vérification, Validation Formelle, relations inter-diagrammes. KEYWORDS: UML, UP, Formal Verification, Validation, inter-diagrams relationships

2 1. Introduction De nos jours, les systèmes d information deviennent de plus en plus complexes et présentent davantage des exigences de fonctionnement, fiabilité, sécurité, etc. Afin d appréhender cette complexité des systèmes, la majorité des méthodes et langages de conception propose de structurer, documenter et analyser séparément les différents aspects d un système en termes de vues (Perin, 2000). Ces dernières permettent de décrire, séparément et à différents niveaux d abstraction, les aspects statique, dynamique et fonctionnel d un système. Parmi les langages de conception jouissant d une grande popularité, UML (OMG, 2003 ; Raumbaugh et al., 2004) est devenu le standard de fait pour la modélisation des systèmes d information, tant dans la communauté industrielle qu académique. La version UML 2.0 permet de structurer les aspects d un système avec treize diagrammes appartenant à différents niveaux d abstraction. Par exemple, l aspect statique d un système peut être décrit par un diagramme de classes, l aspect dynamique avec un diagramme de machines d états et les fonctionnalités générales peuvent être décrites sous forme de diagrammes de cas d utilisation (à un niveau assez abstrait). En plus, la structuration des aspects d un système avec des diagrammes UML peut être guidée par la démarche de développement appelée Processus Unifié (Jacobson et al., 1997). Cette démarche organise le travail de développement du système en termes de temps et d espace et se fait à travers des raffinements itératifs et incrémentaux des différents diagrammes. La multitude des diagrammes UML, bien qu elle permette la représentation des différentes vues du système, accentue la difficulté du processus de vérification et de validation. Les différents diagrammes dans un modèle UML se complètent et présentent plusieurs chevauchements sémantiques et syntaxiques entre eux. Ces chevauchements ne sont que partiellement pris en compte par les outils d aide à la conception, proposés pour UML. En effet, ces outils, n offrent que des facilités d édition et les vérifications qui y sont intégrées se chargent essentiellement de détecter les conflits simples comme ceux des noms (de classes par exemple). De plus, actuellement aucun AGL ne permet de réaliser une vérification de la cohérence de l ensemble des diagrammes spécifiant un système donné. D autre part, dans la littérature, deux techniques de vérification et de validation (V&V) de modèles sont utilisées (Katoen, 2002). La première technique, peer review, consiste à effectuer des révisions et des examens manuels des modèles représentant un système. La deuxième technique, software testing, consiste à générer une suite de tests utilisés pour dégager les erreurs dans l implémentation. La première technique de V&V est très subjective. Elle dépend de la compréhension et de l interprétation des diagrammes UML. De plus, étant manuelle, elle ne peut donc pas offrir un grand degré de fiabilité. La deuxième technique de V&V nécessite la génération du code de l application afin de faire des cas de tests (test unitaire, test d intégration, etc.). Cependant, le coût de la réparation des défauts durant la phase

3 de maintenance est 500 fois plus important que durant la phase de conception (Katoen, 2003). Ainsi, l intégration de techniques formelles au cours de la V&V des modèles UML durant la phase de conception (préliminaire et détaillée) permet de réduire le coût de détection et de réparation des erreurs de conception avant de passer à l implémentation. Nous distinguons deux approches appliquant des techniques formelles de V&V des modèles UML, à savoir, l approche de formalisation du méta- modèle UML (Kim et al., 1999 ; Evans et al., 1999) permettant de vérifier des propriétés syntaxiques des diagrammes et l approche de traduction des diagrammes UML vers un langage formel, dite encore couplage entre UML un langage formel. Dans (Ledang, 2002), l auteur accomplit le travail commencé par Mayer (Mayer, 2001), qui consiste à traduire les concepts du diagramme de classes vers des machines B (Abrial, 1996), par la traduction des concepts du diagramme de collaboration, étendus par des contraintes d OCL, en des machines B. La deuxième approche, focalise seulement sur un sous ensemble des diagrammes d UML, par exemple ceux exprimant l aspect dynamique comme le diagramme d états (Latella et al., 1999, Gihwan et al., 2000). Notre approche, proposée pour la V&V de modèles UML, vise à combiner les deux approches précédentes afin de bénéficier de leurs avantages. Plus précisément, nous nous fixons deux objectifs : i) permettre la V&V de tous les diagrammes d un modèle UML ; et ii) réduire la V&V d un modèle en une vérification élémentaire de certains diagrammes du modèle. Ce dernier objectif permet, d une part, de réduire la complexité de la V&V et, d autre part, bénéficier des avantages des différentes techniques d analyse, comme la technique de model-checking, pour les diagrammes d états (Gihwan et al., 2000), et la celle de theorem proving pour les diagrammes de classes traduits en Z (Jonathan, 1996). L objectif de ce papier est de proposer une démarche de validation des besoins dans les modèles UML. Dans la section 2, nous présentons une version simplifiée d une librairie en ligne (Roques, 2003) que nous utiliserons pour illustrer nos propositions. Dans la section 3, nous présentons notre approche de vérification et de validation globale des modèles UML. Dans la section 4, nous détaillons la validation des besoins des utilisateurs. La section 5 résume le travail présenté et souligne ses perspectives. 2. Exemple : librairie en ligne Nous utiliserons dans les sections suivantes l exemple d une librairie en ligne inspiré de (Roques, 2003). La modélisation de cet exemple est spécifiée avec un diagramme de classes (partiellement illustré dans la Figure 1), un diagramme de séquences «alimenter panier» (Figure 2), des diagrammes d états pour les objets «livre», «panier» et «commande» (Figure 3).

4 / total Panier recalculer() ajouterligne() supprimerligne() viderpanier() 1..n LignePanier quantite prixunitaire recalculer() 0..n concerne donne_lieu commande date modfierreglement delailivraison fraisdeport / montant 0..n est passée_par 1 client nom prenom motdepasse 1 adresse_facturation 1 1 adresse_livraison Adresse numerorue complements codepostal ville pays telephone societe opname() Livre titre soustitre ISBN nbpages langue dateparution prix disponiblite GetDetails() 0..1 cartebancaire type numero datevalidite Figure 1 : Diagramme de classes de «la gestion des commandes» : internaute : resultatrecherche fichedétaillee : Catalogue l : Livre : panier afficherdetaillivre afficher(id) details :=getdetails create(details) mettredanspanier ajouter_ligne(qte) recalculer Figure 2 : Diagramme de séquences de «Alimenter panier» S q1

5 Comme indiqué dans le diagramme de séquence (figure 2), une des fonctionnalités principales du système est de permettre à un internaute de rechercher un livre et d avoir plus de détails sur cet livre. maj-infos nouveaulivre supprimer [ qte=null ] / changer_etat livre_dispo nible MAJ( stock ) livre_non_dis ponible ajouter_nouveau_ouvrage selectionner_ouvrage panier vide supprimer( panier p ) supprimer E t1 : diagramme d état transition de l objet «livre» panier alimenté dernier_ligne panier validé E t3 : diagramme d état transition de l objet «commande» commande créée supprimer ajouter_contenu_panier archiver commande calculée livrer_commande commande livrée E t2 : diagramme d état transition de l objet «panier» Figure 3: Les diagrammes d états transitions des objets «livre», «panier» et «commande». Ainsi, lorsque l internaute est intéressé par un livre, il peut l enregistrer dans un panier virtuel. Il a, à tout moment, la possibilité d ajouter d autres livres, d en supprimer ou encore de modifier les quantités avant de valider la commande. Comme illustré par la figure 3, les machines d états des objets «livre», «panier» et «commande» illustrent le cycle de vie de chaque objet en indiquant ses états possibles et les transitions nécessaires. 3. Approche globale de V&V Notre approche de V&V se base sur l identification et la formalisation des relations inter-diagrammes d un modèle (Ali et al., 2004). Sans ces relations, les diagrammes UML forment une simple juxtaposition de spécifications partielles qui peuvent exprimer séparément des exigences contradictoires. Ces relations expriment les dépendances syntaxiques et sémantiques entre les diagrammes d un modèle UML. Elles permettent d entreprendre la vérification (Ali et al., 2004, Ali et al.,

6 2005a, Ali et al., 2005b) et la validation (comme nous illustrerons dans ce papier) d une manière modulaire (i.e., élémentaire). Dans le reste de l article, on se base sur les définitions suivantes (Legunnec, 2001) : La vérification est l ensemble des pratiques permettant d assurer que le logiciel, à la fin de chaque phase du cycle de développement, remplit les conditions requises pour passer à l étape suivante. Elle répond à la question : «Construisonsnous correctement le produit?». La validation regroupe des techniques permettant d évaluer le système développé vis-à-vis des besoins des utilisateurs. Elle répond à la question : «Construisons-nous le bon produit?». La figure 4 illustre notre approche globale de V&V formelles des modèles UML, composée de quatre principaux processus. Dans les sections suivantes, nous présentons le graphe de dépendances, la matrice de correspondance et le cadre formel adopté pour les diagrammes UML. Dans la section 4, nous détaillons le processus de validation des besoins des utilisateurs. Graphe de dépendances Modèles UML 2.0 Matrice de correspondances Formalisation Spécification des besoins utilisateurs Modèle formel Propriétés du système Vérification Validation Diagrammes vérifiés Diagrammes validés Figure 4. Vue schématique de notre approche de V&V formelles des modèles UML

7 3.1 Graphe de dépendances En tant que standard de l OMG, UML 2.0 comporte treize diagrammes qui spécifient et documentent graphiquement les trois aspects d un système, à savoir : les aspects statique, dynamique et fonctionnel. D autre part, le processus unifié UP, standardisé aussi par l OMG, complète UML avec une démarche permettant de gérer les activités de développement afin de transformer les besoins des utilisateurs en un système logiciel. Selon UP, un modèle UML est un ensemble de diagrammes représentant le système à un certain niveau d abstraction. Naturellement, plusieurs dépendances explicites et implicites existent entre les diagrammes d un modèle. <<Spec>> U c <<Spec>> S q <<Spec>> <<Real>> <<Real>> A c C l <<Equi >> <<Real>> <<Inst>> O b C o V e S m <<Spec>> <<Decomp>> <<Impl>> <<Dist>> D p T i P c C m S c Relations implicites Spécification Réalisation Equivalence Instance Distribution Implémentation Spec Real Equi Inst Dist Impl Décomposition Decomp Relations implicites possibles, dont le type est indéfinis. Diagrammes Cas d utilisation Communication Séquence Classes Activités Machines d états Objets Composants Déploiement Timing Structure Composite Vue d ensemble d Interaction Package U c C o S q C l A c E t O b C m D p T i S c V e P c Figure 5. Graphe de dépendances entre les diagrammmes UML 2.0

8 Les dépendances explicites sont définies par la syntaxe des diagrammes UML à travers le méta-modèle d UML. Les dépendances implicites représentent, d une part, la sémantique des digrammes et, d autre part, la démarche de dérivation du modèle. Le graphe dépendances définit donc les relations implicites liant deux diagrammes ; par exemple, le diagramme d activité est en relation avec le diagramme de classes à travers la relation de réalisation (Real). Cependant, des relations indirectes peuvent être dérivées par transitivité ; par exemple, comme le diagramme d activité est réalisé par le diagramme de classes et que ce dernier est spécifié par un diagramme d états, alors le diagramme d activité est indirectement lié au diagramme d états. La Figure 5 étend ce graphe pour tenir compte des nouveaux diagrammes de UML Matrice de correspondances La matrice de correspondances (MC) consiste à préparer, un tableau, pour chaque diagramme D, illustrant, en lignes, les éléments du diagramme D et en colonnes, les autres diagrammes d un modèle M. Les éléments (les concepts du diagramme D) sont ceux du méta-modèle d UML (OMG, 2005). Par exemple, les concepts du diagramme d activités sont partiellement illustrés par la figure 6. Figure 6. Une portion de méta-modèle UML2.0 décrivant le concept d activité. Chaque cellule de la matrice peut contenir une règle de correspondance. Cette règle assure la vérification d un élément du diagramme d activités par rapport aux autres éléments des diagrammes d un modèle UML. A titre indicatif, nous présentons informellement quelques règles de dépendances entre les éléments du diagramme d activité A c avec les éléments des autres diagrammes :

9 R1. Toute activité (activity) de A c correspond à une méthode dans le diagramme de classes. R2. Toute activité de A c correspond à un message dans un diagramme de séquence et/ou communication. R3. Toute activité de A c correspond à un cas d utilisation dans un diagramme de cas d utilisation. R4. Tout état (state) d un ObjectNode est un état d objet dans un diagramme de machines d états. R5. Tout objectnode correspond à un objet appartenant à un digramme de séquences et/ou de communication. R6. Tout élément (Traget) correspond à un objet dans un diagramme de séquences. R7. Tout élément (Source) correspond à un acteur dans un diagramme de séquences. Le tableau 1 illustre ces dépendances pour le cas du diagramme d activité en projetant ces éléments sur l ensemble des diagrammes UML. Ainsi, les cellules qui contiennent (R i ou ) désignent l obligation d exécuter une opération de vérification. Cette matrice sera la base du processus de validation ( section 4). Tableau 1 : Matrice de correspondances pour le diagramme d activités. 3.3 Cadre formel La formalisation des diagrammes d un modèle UML consiste à donner un cadre formel d appliquer des techniques de V&V formelles. Dans cet égard, nous avons formalisé tous les diagrammes UML 1.X en utilisons la théorie des ensembles et la logique du premier ordre. En particulier, dans (Ali et al., 2005a, Ali et al., 2005b) nous avons présenté la formalisation des diagrammes de cas d utilisation, de

10 séquence et de classes. Par exemple, le diagramme d acticités est défini comme suit : A c = <ActivityN, ActivityE, ObjectNode, ControlNode> où - ActN = {actn 1,,actN n} est un ensemble d activités (chaque activité est désignée par un nom). - ActE = {ActE 1,,ActE m} est un ensemble de transitions ou - Chaque ActE i à la structure suivante: acte =< exp, [guard], Source, target> où - Exp : l expression de transition, - Guard : la condition de garde, - Source et Target décrivent l objet émetteur et l objet récepteur. - ObjectN : est l ensemble d états possibles d un objet - ControlN : un ensemble de n uds de control où =<IN, FN, JN, FRN> où - IN : n ud initial, - FN : n ud Final, - JN : n ud de jonction, - FRN : n ud de disjonction. Cette formalisation a été étendue pour prendre en compte les diagrammes de UML 2.0. L utilisation de la logique de premier ordre ainsi que la théorie des ensembles facilite la tâche de traduction vers des langages orientés modèles comme object-z (Graeme, 2000). 4. Validation des besoins des utilisateurs Le processus de la validation des besoins utilisateurs (figure 7) consiste à valider les diagrammes exprimant ces besoins. Pour UML, les besoins des utilisateurs sont illustrés informellement avec les diagrammes de cas d utilisation. Nous présentons par la suite les étapes du processus de validation des besoins des utilisateurs par rapport à l ensemble de diagrammes d un modèle UML. Etape 1 : identification des propriétés Le point d entrée de la validation est l identification des propriétés liées aux besoins des utilisateurs. Nous nous basons sur la constatation suivante : l utilisateur exprime ses besoins avec les diagrammes de cas d utilisation. C est l expert informaticien qui «prend en charge» ces besoins afin de leur générer les diagrammes nécessaires. En fait, l intervention de l expert définit les propriétés que le système (autrement ses modèles) doit satisfaire. Nous admettons que ces propriétés sont représentées avec un diagramme d activité.

11 s'authent ifier [ OK ] client authent ifié [ code erroné ] panier non vide passer _com mande ou vrage disponible archiver( ) Diagrammes vérifiés Règles de correspondance Diagramme d activités Validation Instanciation de Matrice de Correspondances e1 e2 ej en Vérification élémentaire Matrices de Correspondances Non Diagrammes valides Figure 7. Vue schématique du processus de la validation formelle. Pour illustrer cette étape, considérons la propriété P pour notre exemple de la librairie en ligne et exprimée à l aide d un diagramme d activité A c1 de la figure 8. Informellement, P indique que «tout client authentifié, peut effectuer une commande comportant au moins un livre existant dans le catalogue et disponible dans le stock». Etape 2 : Instanciation de MC Cette étape consiste à projeter les instances des éléments du diagramme d activité représentant la propriété P. Le résultat de cette opération est d avoir une la matrice représentant les instances du diagramme d activité et leurs correspondances avec les éléments des autres diagrammes.

12 s'authentifier [ code erroné ] [ OK ] client authentifié panier non vide ouvrage disponible passer_commande archiver( ) Figure 8. Diagramme d activité A c1 Diagramme d activités A c1 Autres diagrammes Classe Instance Relation E U t c1 S q1 C l E t1 E t2 E t3 ActN1 S authentifier R3 R2 R1 ActN2 effectuer_commande R3 R2 R1 initialnode Final Node decisionnode Si(code correct) Alors Ok state= Client_non_authentifié Sinon[Code erroné] state= Client_authentifié ForkNode joinnode State 1 Client_non_authentifié R5 R5 R4 R4 R4 State 2 Client_authentifié R5 R5 R4 R4 R4 State 3 Panier_non_vide R5 R5 R4 R4 R4 State 4 Commande_effectuée R5 R5 R4 R4 R4 Expression F :ouvrir( ) 1 Guard-condition Source Client R6 Target client R7 Expression Archiver() 2 Guard-condition Commande validée Source Administrateur R6 Target commande R7 Tableau 2. Les éléments du diagramme d activités sont projetés sur la liste des diagrammes. Pour notre exemple, selon le graphe de dépendance, les diagrammes en relation avec le diagramme A c1 sont: le diagramme de classes «gestion de commande» (figure 1); le diagramme de séquence «alimenter panier» (figure 2) et le les diagrammes de machine d état d une «commande», d un «panier» et d un «livre»

13 (figure 3). Tout diagramme de cette liste doit satisfaire la propriété P. Une première matrice de correspondances pour P, illustré par le tableau 2, présente l instanciation des éléments de A c1. Le tableau 2 est le résultat d une opération de projection des instances de A c1 et d insertion des règles de correspondance ( 3.2) à appliquer. Etape 3 : Vérification élémentaire La vérification élémentaire se base sur le graphe de dépendances et la matrice de correspondances. En fait, elle consiste à vérifier une règle. Par exemple, l activité «s authentifier» nécessite un message m appartenant à l ensemble des messages M du diagramme de séquences. En appliquant la règle 2, nous remarquons qu il n y a pas un de message qui explicite cette activité. De même, l état «client_authentifié» doit avoir un objet o appartenant à l ensemble des objets du diagramme de séquences. En appliquant la règle 5, on vérifie l existence de l objet «client». Le tableau 3 illustre ces deux exemples de vérification élémentaire. Diagramme d activités A c1 Diagramme de séquences S a classe Elément instance Objet Message ExecutableNode Activity S authentifier R2 : (s authentifier) ControlNode initialnode Final Node decisionnode ForkNode joinnode ObjectNode state Client_authentifié R5 : (client) Tableau 1. Exemples de vérification élémentaire La validation formelle d un modèle UML revient à exécuter l ensemble de opérations de vérification élémentaire. Pour chaque cellule de MC, la validité de la règle doit être vérifiée en appliquant une ou plusieurs opérations de vérification élémentaire. 4.1 Vers une optimisation de la validation Il est clair que la projection des propriétés sur les diagrammes réduit la complexité de la vérification élémentaire. Cependant, cette projection peut causer un grand nombre d opérations de vérification dont certaines peuvent être déduites à travers les relations de dépendance inter-diagrammes. Une procédure d optimisation est appliquée sur la matrice du tableau 2 en exploitant les relations implicites interdiagrammes. En fait, si nous assurons la cohérence de la relation implicite «Spec» entre le diagramme S q1 et U c1, alors nous pouvons en déduire les opérations de vérification des éléments du diagramme d activités avec le diagramme de cas d utilisation.

14 Diagramme d activités A c1 Autres diagrammes Classe Instance Relation E U t c1 S q1 C l E t1 E t2 E t3 ActN 1 S authentifier R3 R2 R1 ActN 2 effectuer_commande R3 R2 R1 initialnode Final Node decisionnode Si(code correct) Alors Ok state= Client_non_authentifié Sinon[Code erroné] state= Client_authentifié ForkNode joinnode State1 Client_non_authentifié R5 R5 R4 R4 R4 State2 Client_authentifié R5 R5 R4 R4 R4 State3 Panier_non_vide R5 R5 R4 R4 R4 State4 Commande_effectuée R5 R5 R4 R4 R4 Expression ouvrir( ) 1 Guard-condition Source Client R6 Target client R7 Expression Archiver() 2 Guard-condition Commande validée Source Administrateur R6 Target commande R7 Tableau 3. Réduction des opérations de vérification élémentaire. Comme illustré par le tableau 3, cette procédure nous a permis de réduire le nombre des opérations de vérification élémentaire, pour passer de 53 à 33 opérations (soit 62% de vérification en moins). Actuellement, nous sommes en cours d énumérer les optimisations possibles par les relations de dépendance dans le cas de propriétés exprimées dans la logique du premier ordre. 5. Conclusion et perspectives La vérification et la validation des modèles UML sont des activités primordiales. En fait, elles permettent de passer la phase d implémentation en tenant compte des spécificités des besoins exprimés par les futurs utilisateurs et une réduction maximale des erreurs. En particulier, la validation permet de s assurer que les diagrammes générés, et par suite l implémentation correspondante, cadre bien les besoins de l utilisateur. Dans ce papier, nous avons présenté notre approche de vérification et de validation formelles des modèles UML. Les processus de cette approche sont illustrés dans une vue schématique fournissant une vue globale de ce travail de recherche. Nous avons détaillé le processus de validation des diagrammes UML en

15 illustrant la démarche avec le cas d une librairie en ligne. Actuellement, nous sommes entrain de traduire notre formalisation des diagrammes en object-z en vue de bénéficier du démonstrateur de théorèmes Z-eves (Saaltink, 1992). 6. Bibliographie Abrial J.R. The B-Book, Assigning Programs to Meanings. Cambridge University Press, Ali M. Vérification formelle des modèles UML. Mémoire de Mastère Informatique. Juillet- 2004, Faculté de Sciences Economiques et de Gestion de Sfax, Tunisie. Ali M., Ben-Abdallah H., Gargouri F., Verification of UML models through inter-diagram dependencies, in: Proceeding of Eighth Maghrebian Conference on Software Engineering and Artificial Intelligence, pages , 9-12 May 2004 Sousse, Tunisie. Ali M., Ben-Abdallah H., Gargouri F. Towards a Validation Approach of UP Conceptual Models", in: Proceeding of Consistency in Model Driven Engineering in European Conference on Model Driven Architecture - Foundations and Applications, pages , November, 7-10, 2005, Nuremberg, Germany. Ali M., Ben-Abdallah H., Gargouri F. Towards coherence verification of functional requirement descriptions, in: Proceeding of the international workshop Use case for Modelling Driven Architecture at ACM-IEEE UML/Models 2005, October 2-7, 2005, Jamaica. Evans A. and Kent S., Core Meta-Modeling Semantics of UML: The puml Approach, in: Proceeding of the second IEEE conference on UML: UML 99, LNCS, No 1723, pp , Gihwan K. Rewrite rules and operational Semantics for model checking UML state charts, In Andy Evans, Struart Kent, and Branselic, editors, UML the Unified Modeling Language, Advancing the Standard. Third International Conference, York, UK, October 2000, Proceedings, Volume 1939 of LNCS, page Springer, Graeme S. The Object-Z Specification Language. Advances in Formal Methods. Kluwer Academic Publishers, ISBN pages. Ivar J., Grady B., and Rumbaugh J., The Unified Software Development Process. Addison Wesley/ACM Pres, ISBN: , 463 pages. Katoen J. P., "System validation", University of Twente, [on line] [juin 2003] URL: Kim S-K., Carrington D., Formalizing the UML class diagram using Object-Z, in the Proceeding of the second IEEE conference on UML: UML'99, LNCS, No 1723, pp , Kim, S.-K., Carrington D., A Formal Mapping between UML Models and Object-Z specifications, Technical Report 00-03, Software Verification Research Center University of Queensland, Kruchten P., The rational Unified Process, an introduction. Addison-Wesley Object Technology Series. Addison Wesley, 2nd printing edition, 2000.

16 Latella D., Majzik I., and Massink M. Towards a Formal Operational Semantics of UML Statechart Diagrams, in: Proceeding pf third International Conference on Formal Methods for Open Object-Oriented Distributed Systems, P. Ciancarini and R. Gorrieri, editors, IFIP TC6/WG6.1, Kluwer Academic Publishers (1999). Ledand H., Traduction Systématique de Spécification UML en B. Thèse de doctorat, Université Nancy 2, novembre Leguennec A., Génie logiciel et méthodes formelles avec UML Spécification, Validation et Génération de Test. Thèse de Doctorat, Université Rennes, juin Mayer. E., Développements formels par Objets : utilisation conjointe de B et d UML. Thèse de doctorat, LORIA Université de Nancy 2, Nancy (F), mars Object Management Group, Model Driven Architecture official web-site. URL: Périn M. Spécifications graphiques multi-vues : Formalisation et Vérification de cohérence. Thèse de doctorat, Université de Rennes 1, 6 octobre Printz J., Génie Logiciel, Technique de l ingénieur, traité informatique, H p, Roques P., UML, modéliser un site E-Commerce, Edition Eyrolles, 2003 France. ISBN : , 152 pages. Rambaugh J, Ivar J, Grady B., UML 2.0, Guide de référence. Campus Press. Févier France. ISBN : , 774 pages. S. Tyszberoicz B Litvak and A. Yehudai. Behavioral consistency validation of UML diagrams, in: Proceeding of the 1st IEEE International conference on Software Engineering and Formal methods (SEFM), pages IEEE Computer Society Press, Saaltink M., Z and Eves Z User Workshop, Workshops in Computing, pages , Springer-Verlag, 1992, York, UK. Spivey. J. M. The Z Notation: A Reference Manual, Prentice Hall, 2nd edition, 1992.

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Méthode Analyse Conception Introduction à UML Génie logiciel Définition «Ensemble de méthodes, techniques et outils pour la production et la maintenance

Plus en détail

Modélisation Principe Autre principe

Modélisation Principe Autre principe Modélisation Principe : un modèle est une abstraction permettant de mieux comprendre un objet complexe (bâtiment, économie, atmosphère, cellule, logiciel, ). Autre principe : un petit dessin vaut mieux

Plus en détail

IFT2255 : Génie logiciel

IFT2255 : Génie logiciel IFT2255 : Génie logiciel Chapitre 6 - Analyse orientée objets Section 1. Introduction à UML Julie Vachon et Houari Sahraoui 6.1. Introduction à UML 1. Vers une approche orientée objet 2. Introduction ti

Plus en détail

Chapitre I : le langage UML et le processus unifié

Chapitre I : le langage UML et le processus unifié I. Introduction Les méthodes d analyse orientées objet sont initialement issues des milieux industriels. La préoccupation dominante de leurs auteurs est le génie logiciel, c est-àdire les principes et

Plus en détail

Concevoir des applications Web avec UML

Concevoir des applications Web avec UML Concevoir des applications Web avec UML Jim Conallen Éditions Eyrolles ISBN : 2-212-09172-9 2000 1 Introduction Objectifs du livre Le sujet de ce livre est le développement des applications web. Ce n est

Plus en détail

Cycle de vie du logiciel. Unified Modeling Language UML. UML: définition. Développement Logiciel. Salima Hassas. Unified Modeling Language

Cycle de vie du logiciel. Unified Modeling Language UML. UML: définition. Développement Logiciel. Salima Hassas. Unified Modeling Language Unified Modeling Language UML Salima Hassas Version Cycle de vie du logiciel Client Besoins Déploiement Analyse Test Conception Cours sur la base des transparents de : Gioavanna Di Marzo Serugendo et Frédéric

Plus en détail

MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE»

MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE» MODELISATION UN ATELIER DE MODELISATION «RATIONAL ROSE» Du cours Modélisation Semi -Formelle de Système d Information Du Professeur Jean-Pierre GIRAUDIN Décembre. 2002 1 Table de matière Partie 1...2 1.1

Plus en détail

UML : diagrammes d'activité. Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu. Septembre 2010. Modélisation des processus métiers. Processus métiers : UML

UML : diagrammes d'activité. Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu. Septembre 2010. Modélisation des processus métiers. Processus métiers : UML : UML d'activité Mathias Kleiner mathias.kleiner@ensam.eu Septembre 2010 Plan du cours : UML Dénition d'un modèle Du modèle au méta-modèle Meta-metamodèle Ingénierie dirigée par les Modèles 1 Dénition

Plus en détail

ADELFE : Atelier de développement de logiciels à fonctionnalité émergente

ADELFE : Atelier de développement de logiciels à fonctionnalité émergente ADELFE : Atelier de développement de logiciels à fonctionnalité émergente Gauthier Picard*, Carole Bernon*, Valérie Camps**, Marie- Pierre Gleizes* * Institut de Recherche en Informatique de Toulouse Université

Plus en détail

Formalisation de bonnes pratiques dans les procédés de développement logiciels

Formalisation de bonnes pratiques dans les procédés de développement logiciels Formalisation de bonnes pratiques dans les procédés de développement logiciels Vincent Le Gloahec * Regis Fleurquin ** Salah Sadou *** * Alkante SAS, Rennes, France ** IRISA/Triskell, Campus Universitaire

Plus en détail

UML est-il soluble dans les méthodes agiles?

UML est-il soluble dans les méthodes agiles? Pascal ROQUES Valtech Training UML est-il soluble dans les méthodes agiles? octobre 07 Résumé On entend beaucoup parler actuellement de deux approches ayant l'air fondamentalement opposées : l'approche

Plus en détail

Génie logiciel (Un aperçu)

Génie logiciel (Un aperçu) (Un aperçu) (sommerville 2010) Laurent Pérochon INRA URH 63122 St Genès Champanelle Laurent.perochon@clermont.inra.fr Ensemble d activités conduisant à la production d un logiciel Sur un échantillon de

Plus en détail

Introduction au génie logiciel

Introduction au génie logiciel Introduction au génie logiciel Guillaume Laurent ENSMM 2007 G. Laurent (ENSMM) Introduction au génie logiciel 2007 1 / 36 Plan du cours 1 Problématique du génie logiciel 2 Méthodes de développement logiciel

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles CURRICULUM VITAE Informations Personnelles NOM: BOURAS PRENOM : Zine-Eddine STRUCTURE DE RATTACHEMENT: Département de Mathématiques et d Informatique Ecole Préparatoire aux Sciences et Techniques Annaba

Plus en détail

Architecture Logicielle

Architecture Logicielle Architecture Logicielle Chapitre 3: UML pour la description et la documentation d une architecture logicielle Année universitaire 2013/2014 Semestre 1 Rappel L architecture d un programme ou d un système

Plus en détail

Le Processus RUP. H. Kadima. Tester. Analyst. Performance Engineer. Database Administrator. Release Engineer. Project Leader. Designer / Developer

Le Processus RUP. H. Kadima. Tester. Analyst. Performance Engineer. Database Administrator. Release Engineer. Project Leader. Designer / Developer Le Processus RUP Database Administrator Project Leader H. Kadima Performance Engineer Release Engineer Analyst Designer / Developer Tester Table des matières 1. De l artisanat à l industrialisation de

Plus en détail

RTDS G3. Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com

RTDS G3. Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com RTDS G3 Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com PragmaDev Dédiée au développement d un AGL pour le développement des applications temps réel et embarquées. Réseau de partenaires: Formations, Service,

Plus en détail

Cours : INF 752 Techniques de vérification et de validation Trimestre : Automne 2015 Enseignant : Évariste Valéry BÉVO WANDJI

Cours : INF 752 Techniques de vérification et de validation Trimestre : Automne 2015 Enseignant : Évariste Valéry BÉVO WANDJI Faculté des sciences Centre de formation en technologies de l information Cours : INF 752 Techniques de vérification et de validation Trimestre : Automne 2015 Enseignant : Évariste Valéry BÉVO WANDJI 1.

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

Analyse et Conception objet du logiciel Analyse et conception objet du logiciel : Méthode de conception objet et notation UML.

Analyse et Conception objet du logiciel Analyse et conception objet du logiciel : Méthode de conception objet et notation UML. Analyse et conception objet du logiciel : Méthode de conception objet et notation UML Rémy Courdier Email : Remy.Courdier@univ-reunion.fr Rémy Courdier V2.1 1 Plan du cours Introduction au Génie Logiciel

Plus en détail

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Soufiene Lajmi * Chirine Ghedira ** Khaled Ghedira * * Laboratoire SOIE (ENSI) University of Manouba, Manouba 2010, Tunisia Soufiene.lajmi@ensi.rnu.tn,

Plus en détail

Use Cases. Introduction

Use Cases. Introduction Use Cases Introduction Avant d aborder la définition et la conception des UC il est bon de positionner le concept du UC au sein du processus de développement. Le Processus de développement utilisé ici

Plus en détail

Thèmes. Modélisation d applications industrielles avec UML. Motivations à l origine d UML. Introduction au formalisme UML.

Thèmes. Modélisation d applications industrielles avec UML. Motivations à l origine d UML. Introduction au formalisme UML. Modélisation d applications industrielles avec UML ACOO Analyse, Conception et développement Orientés Objet de logiciels de commande Thèmes Motivations à l origine d UML. Introduction au formalisme UML.

Plus en détail

Vérification Formelle des Aspects de Cohérence d un Workflow net

Vérification Formelle des Aspects de Cohérence d un Workflow net Vérification Formelle des Aspects de Cohérence d un Workflow net Abdallah Missaoui Ecole Nationale d Ingénieurs de Tunis BP. 37 Le Belvédère, 1002 Tunis, Tunisia abdallah.missaoui@enit.rnu.tn Zohra Sbaï

Plus en détail

Aperçu général sur la technologie des Workflows

Aperçu général sur la technologie des Workflows Aperçu général sur la technologie des Workflows Zakaria Maamar Groupe Interfonctionnement Section Technologie des systèmes d'information Centre de recherches pour la défense Valcartier 2459 boul. Pie-XI

Plus en détail

CAPE: Context-Aware Agile Business Process Engine

CAPE: Context-Aware Agile Business Process Engine CAPE: Context-Aware Agile Business Process Engine Irina Rychkova, Manuele Kirsch Pinheiro, Bénédicte Le Grand To cite this version: Irina Rychkova, Manuele Kirsch Pinheiro, Bénédicte Le Grand. CAPE: Context-Aware

Plus en détail

CONCEPTION DE PROJET SIG AVEC UML

CONCEPTION DE PROJET SIG AVEC UML Bulletin de la Société géographique de Liège, 42, 2002, 19-25 CONCEPTION DE PROJET SIG AVEC UML François LAPLANCHE Résumé Avec son statut de standard, le langage UML (Unified Modelling Language) jouit

Plus en détail

VETESS: IDM, Test et SysML

VETESS: IDM, Test et SysML VETESS: IDM, Test et SysML Frédéric Fondement 1, Pierre-Alain Muller 1, Brice Wittmann 1, Fabrice Ambert 2, Fabrice Bouquet 2, Jonathan Lasalle 2, Émilie Oudot 2, Fabien Peureux 2, Bruno Legeard 3, Marc

Plus en détail

Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML

Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML Nouvelles Technologies de la Répartition (NOTERE 2005) 1 er septembre 2005 Ludovic Apvrille Pierre de Saqui-Sannes Axelle Apvrille Page

Plus en détail

Comparaison de trois techniques de modélisation de processus: ADONIS, OSSAD et UML

Comparaison de trois techniques de modélisation de processus: ADONIS, OSSAD et UML Olivier Glassey Jean-Loup Chappelet Comparaison de trois techniques de modélisation de processus: ADONIS, OSSAD et UML Working paper de l'idheap 14/2002 UER: Management public / Systèmes d'information

Plus en détail

En vue de l obtention du. Discipline : Informatique. Présentée et soutenue par Mohamed HADJ KACEM. Le Jeudi 13 Novembre 2008

En vue de l obtention du. Discipline : Informatique. Présentée et soutenue par Mohamed HADJ KACEM. Le Jeudi 13 Novembre 2008 THÈSE En vue de l obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE ET DE L UNIVERSITÉ DE SFAX Délivré par l Université Toulouse III - Paul Sabatier et la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion

Plus en détail

IFT2251 Introduction au génie logiciel Plan de cours. 2. Description du cours et objectifs généraux

IFT2251 Introduction au génie logiciel Plan de cours. 2. Description du cours et objectifs généraux IFT2251 Introduction au génie logiciel Plan de cours Été 2008 Yann-Gaël Guéhéneuc 1. Introduction Les exigences et les attentes à l égard de la qualité logicielle sont de plus en plus grandes. La taille

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

pour l obtention du titre de DOCTEUR Spécialité : Informatique par Hugues MALGOUYRES

pour l obtention du titre de DOCTEUR Spécialité : Informatique par Hugues MALGOUYRES N o d ordre : 853 THÈSE présentée à l Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse pour l obtention du titre de DOCTEUR de l Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse Spécialité :

Plus en détail

Introduction du test dans la modélisation par aspects

Introduction du test dans la modélisation par aspects Introduction du test dans la modélisation par aspects Jacques Klein 1 Benoit Baudry 1 Olivier Barais 1 Andrew Jackson 2 1 IRISA/INRIA Rennes Université de Rennes 1 Campus Universitaire de Beaulieu F-35042

Plus en détail

Master MIDO 2ème année. Spécification et Conception en UML Maude Manouvrier

Master MIDO 2ème année. Spécification et Conception en UML Maude Manouvrier Master MIDO 2ème année Spécification et Conception en UML Maude Manouvrier Spécifications initiales Analyse Conception du système Conception des classes Bibliographie Modélisation et conception orientées

Plus en détail

PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES

PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES Table des matières 1 - PRESENTATION GENERALE... 1 1.1 - Définition d'un système... 1 1.2 - Exemples... 1 1.3 - Cycle de vie d'un système... 1 1.4 Langage de description SysML...

Plus en détail

Accès personnalisé multicritères à de multiples sources d informations.

Accès personnalisé multicritères à de multiples sources d informations. Lyon - France Accès personnalisé multicritères à de multiples sources d informations. Samir kechid Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene. USTHB BP 32 El Alia Bab Ezzouar Alger

Plus en détail

Concevoir des applications Web avec UML

Concevoir des applications Web avec UML Concevoir des applications Web avec UML Jim Conallen Éditions Eyrolles ISBN : 2-212-09172-9 2000 9 Analyse C est au travers des activités d analyse et de conception qui peuvent être menées séparément ou

Plus en détail

Modélisation des processus métiers et standardisation

Modélisation des processus métiers et standardisation Modélisation des processus métiers et standardisation Octobre 2004 Table des matières Introduction... 3 Processus métier : un même mot, plusieurs domaines d application... 4 Les critères pour un standard

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Proposition de sujet de thèse CIFRE EUROCOPTER / LGI2P

Proposition de sujet de thèse CIFRE EUROCOPTER / LGI2P EUROCOPTER SAS Groupe EADS Marignane Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Proposition de sujet de thèse CIFRE EUROCOPTER / LGI2P Titre Domaine

Plus en détail

Plan de cours. Département d informatique Faculté des sciences. 1 Introduction... 2. 2 Présentation... 5. 3 Contenu... 7 4 Organisation...

Plan de cours. Département d informatique Faculté des sciences. 1 Introduction... 2. 2 Présentation... 5. 3 Contenu... 7 4 Organisation... /informatique Plan de cours IGL 301 Spécification et vérification des exigences (hiver 2010 - Liban) Enseignant Luc LAVOIE Courriel :Luc.Lavoie@USherbrooke.ca Bureau : D4-1010- 12 Téléphone : (819) 821-8000

Plus en détail

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services 69 Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services M. Bakhouya, J. Gaber et A. Koukam Laboratoire Systèmes et Transports SeT Université de Technologie de Belfort-Montbéliard

Plus en détail

Extensions du diagramme d activité pour contrôler l accès au SI

Extensions du diagramme d activité pour contrôler l accès au SI Extensions du diagramme d activité pour contrôler l accès au SI Salim Chehida 1, Akram Idani 2, Yves Ledru 3, Mustapha Kamel Rahmouni 4 1. Université d Oran Es-sénia 31000 Oran, Algérie Salim.Chehida@imag.fr

Plus en détail

Formation : Modélisation avec UML 2.0 et Mise en pratique

Formation : Modélisation avec UML 2.0 et Mise en pratique Formation : Modélisation avec et Mise en pratique Durée : sur 4 Jours soit 28 heures ou sur 5 Jours soit 35 heures Présentation Stage UML (Unified Modeling Language) est la notation standard qui s'est

Plus en détail

Industrialisation des développements Spring dans Eclipse

Industrialisation des développements Spring dans Eclipse C Industrialisation des développements Spring dans Eclipse L objectif de cette annexe est de décrire comment mettre en œuvre une approche dirigée par les modèles afin d industrialiser les développements

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

Besoins utilisateurs. Quelle démarche pour passer des besoins au code? Code. chapitre1 UNIFIED MODELING LANGUAGE. package LogiqueMetier.

Besoins utilisateurs. Quelle démarche pour passer des besoins au code? Code. chapitre1 UNIFIED MODELING LANGUAGE. package LogiqueMetier. chapitre1 Besoins utilisateurs Quelle démarche pour passer des besoins au code?? UNIFIED MODELING LANGUAGE package LogiqueMetier.Gestion; import LogiqueMetier.Catalogue.Livre; import java.util.*;public

Plus en détail

Technologie Web. Conception de sites Web. Alexandre Pauchet. INSA Rouen - Département ASI. INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 1/21

Technologie Web. Conception de sites Web. Alexandre Pauchet. INSA Rouen - Département ASI. INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 1/21 INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 1/21 Technologie Web Conception de sites Web Alexandre Pauchet INSA Rouen - Département ASI BO.B.RC.18, pauchet@insa-rouen.fr INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 2/21

Plus en détail

DSL. Domain Specific Language. À l'aide des technologies Eclipse Modeling. Goulwen Le Fur goulwen.lefur@obeo.fr. Le 23 novembre 2012

DSL. Domain Specific Language. À l'aide des technologies Eclipse Modeling. Goulwen Le Fur goulwen.lefur@obeo.fr. Le 23 novembre 2012 DSL Domain Specific Language À l'aide des technologies Eclipse Modeling Le 23 novembre 2012 Goulwen Le Fur goulwen.lefur@obeo.fr Le but de cette session Montrer : Ce qu'est-un DSL/DSM Comment implémenter

Plus en détail

Approche orientée services pour la gestion de modèles

Approche orientée services pour la gestion de modèles Approche orientée services pour la gestion de modèles Jorge Luis PEREZ-MEDINA - Dominique RIEU - Sophie DUPUY-CHESSA **LIG Université de Grenoble B.P. 53 38041 Grenoble Cedex 9, France {Jorge-Luis.Perez-Medina,

Plus en détail

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES MODEL-BASED TESTING (MBT) CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES Le Model-Based Testing est une pratique de test en plein développement dans l'industrie pour accroitre l'efficacité

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

Département d'informatique, Université Laval, IFT-63677 SBC V&V : VÉRIFICATION ET VALIDATION DES SBC

Département d'informatique, Université Laval, IFT-63677 SBC V&V : VÉRIFICATION ET VALIDATION DES SBC Assurance qualité logicielle Logiciel conventionnel SBC Fiabilité Facilité d'entretien Facilité des modifications Principales causes d erreur Absence de spécification, manque de conformité (1) Erreurs

Plus en détail

Patrons de Conception (Design Patterns)

Patrons de Conception (Design Patterns) Patrons de Conception (Design Patterns) Introduction 1 Motivation Il est difficile de développer des logiciels efficaces, robustes, extensibles et réutilisables Il est essentiel de comprendre les techniques

Plus en détail

Un autre modèle de relation d association pour améliorer la réutilisation de composants de

Un autre modèle de relation d association pour améliorer la réutilisation de composants de Eric Mendizabal Université de Montpellier II DEA d Informatique Année 2002 / 2003 - Mémoire de DEA Un autre modèle de relation d association pour améliorer la réutilisation de composants de modèles UML

Plus en détail

Comment implémenter un modèle entité-association dans une machine?

Comment implémenter un modèle entité-association dans une machine? Chapitre 3 : Le modèle logique des données Introduction Comment implémenter un modèle entité-association dans une machine? Comment représenter une association? Comment représenter une entité? Il faut donc

Plus en détail

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM SysML France 13 Novembre 2012 William Boyer-Vidal Regional Sales Manager Southern Europe Synergies entre Artisan Studio et outils PLM 2012 2012 Atego. Atego. 1 Challenges & Tendances Complexité des produits

Plus en détail

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing Problématiques de recherche 90 Figure Research Agenda for service-oriented computing Conférences dans le domaine ICWS (International Conference on Web Services) Web services specifications and enhancements

Plus en détail

Profiles UML et langage J : Contrôlez totalement le développement d applications avec UML

Profiles UML et langage J : Contrôlez totalement le développement d applications avec UML White Paper UML Profile Builder Softeam 1999 Page 1/12 Profiles UML et langage J : Contrôlez totalement le développement d applications avec UML White Paper Softeam 1999 Le profile UML est conçu pour structurer

Plus en détail

Stage Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D

Stage Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D Schlumberger recrute un(e) stagiaire ingénieur en modélisation 3D pour la plate-forme Petrel. Vous serez intégré(e) au sein d une équipe innovante, Petrel

Plus en détail

Architecture Orientée Objet Pour l Ingénierie des SIP application à l Entreprise SAFCER

Architecture Orientée Objet Pour l Ingénierie des SIP application à l Entreprise SAFCER Architecture Orientée Objet Pour l Ingénierie des SIP application à l Entreprise SAFCER Dounia Mansouri, Mohammed Mostefai, Yasmina Bella Laboratoire d Automatique de Sétif E-mail: mostefai@univ-setif.dz

Plus en détail

Rational Unified Process

Rational Unified Process Rational Unified Process For Christiane DAVOINE-GUHUR Société GICAB - Vannes Christiane.Davoine@CA-GICAB.fr Table des Matières 1 INTRODUCTION... 1 2 LES COMPOSANTS ET LES GRANDS PRINCIPES DU PROCESSUS...

Plus en détail

ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION ET EXTENSION DE

ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION ET EXTENSION DE Université de Fribourg, Suisse Département d'informatique Bachelor en informatique de gestion ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION ET EXTENSION DE CELUI-CI PAR DE NOUVELLES FONCTIONNALITES Travail de séminaire

Plus en détail

Rappels. Génie logiciel. Implemented tactics. Oldest architecture: Batch-Sequential

Rappels. Génie logiciel. Implemented tactics. Oldest architecture: Batch-Sequential Rappels Génie logiciel Philippe Dugerdil Composants, packages Couches & dépendances Principes de structuration Réutilisation / responsabilité Réutilisation & composants 09.12.2010 Oldest architecture:

Plus en détail

Extensions à la formation. Laurent Pérochon, 28-30 avril 2008, RMT Modelia, modélisation conceptuelle, formation UML, INRA Castanet Tolosan

Extensions à la formation. Laurent Pérochon, 28-30 avril 2008, RMT Modelia, modélisation conceptuelle, formation UML, INRA Castanet Tolosan Extensions à la formation Diagramme de timing FinEpreuve SautBarrière CourseAvantBarrière SautMur {>2 et 10 et 2 et 10 et

Plus en détail

MEMOIRE. Présenté à. L École Nationale d Ingénieurs de Sfax. en vue de l obtention du MASTERE

MEMOIRE. Présenté à. L École Nationale d Ingénieurs de Sfax. en vue de l obtention du MASTERE République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur, De la Recherche Scientifique et de la Technologie Université de Sfax École Nationale d Ingénieurs de Sfax Ecole Doctorale Sciences et Technologies

Plus en détail

Méthodologies de développement de logiciels de gestion

Méthodologies de développement de logiciels de gestion Méthodologies de développement de logiciels de gestion Chapitre 5 Traits caractéristiques des deux approches de méthodologie Présentation réalisée par P.-A. Sunier Professeur à la HE-Arc de Neuchâtel http://lgl.isnetne.ch

Plus en détail

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par :

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par : Dépôt du projet Sujet : Gestion école primaire privé Réalisé par : Encadré par : BOUCHBAAT Noura Mr. Jihad NOFISSE Jihade Année universitaire : 2011/2012 1 2 Introduction Pour bien clarifier les objectifs

Plus en détail

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1 UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins 2013 V1.1 Objectif Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil des besoins et l analyse Présenter un ensemble

Plus en détail

UML (Diagramme de classes) Unified Modeling Language

UML (Diagramme de classes) Unified Modeling Language UML (Diagramme de classes) Unified Modeling Language Sommaire Introduction Objectifs Diagramme de classes Classe (Nom, attribut, opération) Visibilité et portée des constituants d une classe Association

Plus en détail

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML http://olivier-augereau.com Sommaire Introduction I) Les bases II) Les diagrammes

Plus en détail

Industrialisation du logiciel Temps Réel Critique

Industrialisation du logiciel Temps Réel Critique Industrialisation du logiciel Temps Réel Critique Sommaire Projets opérationnels Les outils du marché utilisés et les contraintes associées CS et les méthodes CS et la R&D Conclusion RdV de l'innovation

Plus en détail

AGROBASE : un système de gestion de données expérimentales

AGROBASE : un système de gestion de données expérimentales AGROBASE : un système de gestion de données expérimentales Daniel Wallach, Jean-Pierre RELLIER To cite this version: Daniel Wallach, Jean-Pierre RELLIER. AGROBASE : un système de gestion de données expérimentales.

Plus en détail

Cours : INF 784 Systèmes à base de connaissances Trimestre : Automne 2015 Enseignant : Évariste Valéry BÉVO WANDJI

Cours : INF 784 Systèmes à base de connaissances Trimestre : Automne 2015 Enseignant : Évariste Valéry BÉVO WANDJI Faculté des sciences Centre de formation en technologies de l information Cours : INF 784 Systèmes à base de connaissances Trimestre : Automne 2015 Enseignant : Évariste Valéry BÉVO WANDJI 1. Mise en contexte

Plus en détail

Objectif du cours. Outline. Complexité des systèmes modernes. La modélisation et UML dans les activités du Génie Logiciel...

Objectif du cours. Outline. Complexité des systèmes modernes. La modélisation et UML dans les activités du Génie Logiciel... Objectif du cours La modélisation et UML dans les activités du Génie Logiciel... ESIR2, GL (LSI) Benoit Combemale Université de Rennes 1, ESIR & IRISA (Triskell team) Benoit.Combemale@irisa.fr Identifier

Plus en détail

Le Guide Pratique des Processus Métiers

Le Guide Pratique des Processus Métiers Guides Pratiques Objecteering Le Guide Pratique des Processus Métiers Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam 21 avenue Victor Hugo 75016

Plus en détail

Ingénierie des Modèles. Méta-modélisation

Ingénierie des Modèles. Méta-modélisation Ingénierie des Modèles Méta-modélisation Eric Cariou Master Technologies de l'internet 2 ème année Université de Pau et des Pays de l'adour UFR Sciences Pau Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr

Plus en détail

Formula Negator, Outil de négation de formule.

Formula Negator, Outil de négation de formule. Formula Negator, Outil de négation de formule. Aymerick Savary 1,2, Mathieu Lassale 1,2, Jean-Louis Lanet 1 et Marc Frappier 2 1 Université de Limoges 2 Université de Sherbrooke Résumé. Cet article présente

Plus en détail

Projet ANR-06-SETI-015 RIMEL (Raffinement Incrémental de Modèles événementiels) Rapport intermédiaire annuel

Projet ANR-06-SETI-015 RIMEL (Raffinement Incrémental de Modèles événementiels) Rapport intermédiaire annuel Projet ANR-06-SETI-015 RIMEL (Raffinement Incrémental de Modèles événementiels) Rapport intermédiaire annuel Coordonnateur Dominique Méry LORIA,Université Henri Poincaré Nancy 1 Partenaire 3 Mohamed Mosbah

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

1 / 9. Méthodes de développement. Introduction

1 / 9. Méthodes de développement. Introduction 1 / 9 Méthodes de développement Introduction 1 - Objectifs... 2 2 - Risques d'un projet logiciel... 2 3 - Préparation et conduite de projet... 3 4 - Caractères particuliers du logiciel et conséquences...

Plus en détail

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception -

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - GLG204 - Architectures Logicielles Java 2008/2009 Nom : Cédric Poisson Matricule : 06-49012 Version : 1.0 Jeudi 28 mai 2009 1 / 23 Table

Plus en détail

Les Interacteurs Hiérarchisés 1

Les Interacteurs Hiérarchisés 1 Les Interacteurs Hiérarchisés 1 Une architecture orientée tâches pour la conception des dialogues. Patrick Girard, Guy Pierra, Laurent Guittet LISI, ENSMA, Site du Futuroscope - B.P. 109-86960 FUTUROSCOPE

Plus en détail

TP3 Intégration de pratiques agiles. 1. User Stories (1) Scénario d intégration agile. En direct-live du château

TP3 Intégration de pratiques agiles. 1. User Stories (1) Scénario d intégration agile. En direct-live du château Rappel TP3 Intégration de pratiques agiles En direct-live du château 40 41 Scénario d intégration agile 1. User Stories (1) 1. Rédiger les User Stories (exigences) 2. Planifier les Itérations (quoi / quand)

Plus en détail

CC30 Certificat de compétence Conception, développement et animation de sites Web

CC30 Certificat de compétence Conception, développement et animation de sites Web CC30 Certificat de compétence Conception, développement et animation de sites Web UE RSX050 Bases de l informatique Séance 2 UERSX050 Bases de l informatique séance 2-30/10/2009 1 Table des matières Séance

Plus en détail

La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)*

La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* La démarche MDA Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 1.1-5 Date : Mai 2002 * : Les partenaires du projet ACCORD sont CNAM,

Plus en détail

Préparer un état de l art

Préparer un état de l art Préparer un état de l art Khalil DRIRA LAAS-CNRS, Toulouse Unité de recherche ReDCAD École Nationale d ingénieurs de Sfax Étude de l état de l art? Une étude ciblée, approfondie et critique des travaux

Plus en détail

OCL - Object Constraint Language

OCL - Object Constraint Language OCL - Object Constraint Language Laëtitia Matignon laetitia.matignon@univ-lyon1.fr Département Informatique - Polytech Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 2012-2013 Laëtitia Matignon SIMA - OCL - Object

Plus en détail

Un environnement de déploiement automatique pour les applications à base de composants

Un environnement de déploiement automatique pour les applications à base de composants ICSSEA 2002-7 Lestideau Un environnement de déploiement automatique pour les applications à base de composants Vincent Lestideau Adele Team Bat C LSR-IMAG, 220 rue de la chimie Domaine Universitaire, BP

Plus en détail

Génie Logiciel Avancé Cours 3 Le modèle à objets

Génie Logiciel Avancé Cours 3 Le modèle à objets Génie Logiciel Avancé Cours 3 Le modèle à objets Stefano Zacchiroli zack@pps.univ-paris-diderot.fr Laboratoire PPS, Université Paris Diderot - Paris 7 URL http://upsilon.cc/zack/teaching/1112/gla/ Copyright

Plus en détail

Cours en ligne Développement Java pour le web

Cours en ligne Développement Java pour le web Cours en ligne Développement Java pour le web We TrainFrance info@wetrainfrance Programme général du cours Développement Java pour le web Module 1 - Programmation J2ee A) Bases de programmation Java Unité

Plus en détail

Réussir la modélisation UML des phases amont Techniques de «pré-modélisation» : un pont vers le modèle

Réussir la modélisation UML des phases amont Techniques de «pré-modélisation» : un pont vers le modèle Réussir la modélisation UML des phases amont Techniques de «pré-modélisation» : un pont vers le modèle Softeam 2004 Philippe Desfray (voir A propos de l auteur) Présentation Réussir le développement d

Plus en détail

Standardisation des réseaux de Petri : état de l art et enjeux futurs. Lom M. Hillah 1 et Laure Petrucci 2

Standardisation des réseaux de Petri : état de l art et enjeux futurs. Lom M. Hillah 1 et Laure Petrucci 2 Standardisation des réseaux de Petri : état de l art et enjeux futurs Lom M. Hillah 1 et Laure Petrucci 2 1 LIP6, CNRS UMR 7606 et Université Paris Ouest Nanterre La Défense Lom-Messan.Hillah@lip6.fr 2

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information S. Servigne Maître de Conférences, LIRIS, INSA-Lyon, F-69621 Villeurbanne Cedex e-mail: sylvie.servigne@insa-lyon.fr 1. Introduction

Plus en détail

Daylight. Démarche ergonomique et RUP. Daylight 2001 Démarche ergonomique et RUP 1/1 07/03/02 CSI_RUPERGO02

Daylight. Démarche ergonomique et RUP. Daylight 2001 Démarche ergonomique et RUP 1/1 07/03/02 CSI_RUPERGO02 Daylight Démarche ergonomique et RUP Daylight 2001 Démarche ergonomique et RUP 1/1 Synthèse Ce document est une synthèse des travaux effectués par Daylight, sur la prise en compte des problématiques ergonomiques

Plus en détail

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association Conception des bases de données : Modèle Entité-Association La modélisation d un problème, c est-à-dire le passage du monde réel à sa représentation informatique, se définit en plusieurs étapes pour parvenir

Plus en détail

Eclipse Process Framework et Telelogic Harmony/ITSW

Eclipse Process Framework et Telelogic Harmony/ITSW Eclipse Process Framework et Telelogic Harmony/ITSW Boris Baldassari 1 Résumé Une introduction à Eclipse Process Framework (EPF) et au processus OpenUP, et comment tirer profit de ces initiatives dans

Plus en détail