Les processus métiers : concepts, modèles et systèmes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les processus métiers : concepts, modèles et systèmes"

Transcription

1 Les processus métiers : concepts, modèles et systèmes Organisation du cours Concepts et notations Modélisation des processus Systèmes de gestion de processus Processus transactionnels Découverte de processus Intelligence des processus processus interentreprises processus sur le Web Validation des modèles de processus Dimension managériales des processus Conclusion 1

2 Chapitre 3 : Modélisation des processus Dimensions de la modélisation 2

3 Contenu (1) De fait, il existe assez peu d approches de modélisation spécifiques aux processus métiers opérationnelles couvrant toutes ces dimensions (voir cependant OSSAD ) Aussi, le chapitre présente plus des notations formelles qu une méthodologie d analyse/conception Mais, le fait de modéliser en se demandant si le processus est bien structuré, bien parenthèse, à choix libre supporte une discipline de conception efficace Contenu (2) Le chapitre introduit la notion de processus bien structuré et bien parenthésé Il présente l essentiel des concepts des modèles Réseaux de Petri, UML et EPC pour modéliser des processus bien structurés 3

4 Notion de processus bien structuré (1) Un seul point d entrée et un seul point de sortie Toute activité est sur un chemin allant du point d entrée au point de sortie Les connecteurs de flot de contrôle sont bien parenthésés (AND-Split-AND-Join; XOR-Split, XOR-Join; OR-Split-Jonction ) Notion de processus bien structuré (2) 4

5 Notion de processus bien structuré (3) Dans le cas (a), une parenthèse OR-Split est fermée par une parenthèse AND-Join, il y a risque de blocage : si une seule branche est activée, la porte AND-JOIN n est jamais franchie Le graphe de processus contient une «impasse» Dans le cas (b), une parenthèse AND-Split est fermée par une parenthèse OR-Split. quel est l interprétation de cet OR-Split? Le graphe de processus «manque de synchonisation» Processus avec blocage (impasse) [SAD 00] 5

6 Processus avec manque de synchonisation [SAD 00] Processus corrects [SAD 00] 6

7 Tout processus peut-il être transformé un processus bien structuré? (Presque) oui Certains ne peuvent être transformés qu en dupliquant des activités Il existe des cas non transformables mais très particuliers Duplication d une activité 7

8 A structurer!? Modéliser avec des Réseaux de Pétri (RdP) 8

9 Pourquoi les RdP? Fondements mathématiques techniques d analyse Notations graphiques plus facilement accessible à des non spécialistes Similarités avec les langages et outils BPM choisi pour développer une sémantique formelle de ces langages (EPC, diagrammes d activité UML, WS-BPEL) Plus implicite et compacte que les modèles à transitions RdP Principes de modélisation 9

10 Définition On appelle réseau de Petri places/transition tout triplet N = (P,T,W) où : P est un ensemble fini de places : P = {p1,, pn} T est un ensemble fini de transitions, disjoint de P : T = {t1,, tm} W : PxT U TxP N (entiers naturels) est la fonction de valuation des arcs Graphiquement, par convention, les arcs de valuation nulle ne sont pas représentés; les valuations égales à 1 sont omises (valeur par défaut); dans les autres cas, les valuations sont explicites. Symboles et principes de base 10

11 Exemple «Service» Modélisation d un service (imprimante, coiffeur) Service Demande Service fait Demande Service fait En_cours Libre Demande Service fait En_cours Exemple «Service» (P,T,W) P = {Demande, Libre, En_cours, Service fait} T = {Début_service, Fin _service} W = {{Demande, Début_service, 1}, {Libre, Début_service, 1}, {Début_service, En_cours, 1}, {En_cours, Fin_service, 1}, {Fin_service, Libre, 1}, {Fin_service, Services fait, 1}} 11

12 Place d entrée et place de sortie Une place p est une place d entrée d une transition t si (p,t) appartient à W. l ensemble t = {(p,t,?) de W} définit les places d entrée de t Une place p est une place de sortie d une transition t si (t,p,?) appartient à W L ensemble t = {(t,p,?) de W} définit les places de sortie de t Exemple «Service» ( t, t ) Début_service = {Demande, Libre} Fin _service = { En_cours} Début_service = {En_cours} Fin_service = {Service fait, Libre} 12

13 Marquage, transition tirable, franchissement d une transition On appelle marquage d un RdP (P,T,W) toute fonction m : P N (entiers naturels). Dans un RdP (P,T,W), une transition t est tirable dans un marquage M si et seulement si, pour toute place p de t, m(p) > w(p,t) Le franchissement d un transition t conduit à un nouveau marquage tel que : m (p) = m(p) w(p,t) + w(t,p) Exemple «Service» (Marquage) Marquage initial : {m(demande) =3, m(libre) =1, m(en_cours) = 0, M(Service fait) = 0} 1 er pas : m (Demande) = m(demande) w(demande, Début_service) + w(début_service, Demande) = = 2 m (Libre) = m(libre) w(libre, Début_service) + w(début_service, Libre) = = 0 m (En_cours) = m(en_cours) w(en_cours, Début_service) + w(début_service, En_cours) = = 1 13

14 Modéliser des processus avec des réseaux de Petri. Rôle des jetons Un jeton peut représenter : Un objet (un produite, une personne ) Une information (message, signal ) Un indicateur d état (d un artefact, d une activité, d un processus ) Un indicateur de condition (la présence d un jeton dit si une condition ou une partie de condition est remplie, y compris pour la mise en œuvre de patron de flot de contrôle ) 14

15 Rôle des places Une place peut représenter : un media de communication un buffer (une queue de messages ) un emplacement géographique un état, un événement Le rôle des transitions Une transition représente : une activité en général Un événement : le début, la fin d une activité La transformation d un objet Le transport d un objet Les alineas 1 et 2 présentent-il deux approches de modélisation différentes? (cf. Exemple «Service») 15

16 Processus vs. Réseau de Pétri Les activités sont représentées par des transitions, ou des sous RdP Les connecteurs de flots de contrôle sont représentés par des (sous)-rdp Les cas sont représentés par des jetons Représentation des activités : Une activité comme une transition Une activité comme un RdP Demande Service Service fait Demande Service fait En_cours 16

17 Exemple Limites des RdP classiques Passage à l échelle Pouvoir d expression limité Pas de modélisation du temps RdP hierarchisés RdP colorés RdP temporisés 17

18 Les RdP hiérarchisés permettent de Plier/déplier un modèle De représenter le raffinement d une activité composée en sous-activité 18

19 Les RdP colorés Associer hôtel et vol avec un même numéro de dossier permettent de De qualifier les jetons avec des attributs De distinguer les cas Sur lesquelles peuvent porter des conditions de franchissement 19

20 Les RdP temporisés permettent de D associer des timestamps aux jetons (date à partir de laquelle un jeton peut être consommé) D associer des temps de franchissement aux transitions (d exécution aux activités) D ajouter des délais aux activités Pour faire de la simulation temporelle 20

21 RdP Modélisation du flot de contrôle Constructions classiques des RdP Causalité : la transition y ne peut être franchie qu après la transition x x y Concurrence : y et z sont concurrente x y z 21

22 Constructions classiques des RdP Synchronisation : y x Exclusion mutuelle z y y x z z Patrons de base avec des RdP 22

23 Patrons avancés avec des RdP RdP Modélisation du flot de données 23

24 Représentation du flot de données Le flot de données est porté par : les couleurs associées aux jetons le flot des jetons dans le RdP et les conditions associées aux transitions Remarquons que plus les jetons portent d information, et plus les RdP ont tendance à perdre leur lisibilité (graphique) RdP Modélisation des ressources 24

25 Les rôles comme des places, les ressources comme des jetons On ajoute des places spécifiques pour définir les rôles Les ressources sont les jetons dans ces places spécifiques Les transitions qui représentent les activités consomment ces ressources On peut associer des places/ressources à plusieurs transitions L ajout de ces places complexifie le RdP qui devient moins lisible et plus difficile à valider Modélisation de ressources avec des RdP 25

26 Validation d un modèle de processus RdP RdP Propriétés classiques 26

27 RdP borné L absence d une borne limite pour le nombre de jetons dans une place est généralement source de problème Un RdP est k-borné si, depuis le marquage initial, il ne peut atteindre aucun marquage dans lequel il y a plus de k jetons; dans le cas contraire, il est non borné Un RdP borné a toujours un nombre de marquages fini SI K=1, le RdP est dit sûr. RdP qui termine Un RdP termine s il atteint toujours un marquage terminal duquel aucune transition ne peut être tirée Un RdP avec graphe d atteignabilité fini et acyclique termine 27

28 RdP sans deadlock Un RdP est sans deadlock si et seulement si au moins une transition peut être tirée dans n importe quel état RdP vivace Une transition est morte si et seulement si elle n est pas tirée dans aucun marquage possible Une transition est vivante si, depuis n importe quel marquage, on peut atteindre un marquage dans lequel la transition est tirable Un RdP est vivace si et seulement si toutes ses transitions sont vivantes Vivacité et terminaison s excluent. 28

29 (RdP réversible) Un marquage a la propriété home-marking s il peut toujours être à nouveau atteint Un RdP est réversible si son état initial est un home-marking RdP Validation 29

30 WF-Net Un WF-Net est un RdP qui a les propriétés suivantes : Une seule place d entrée et une seule place de sortie Chaque place et chaque transition se trouve sur un chemin allant de la place initiale à la place finale La consommation d un jeton dans la place initiale produit un et un seul jeton dans la place finale Processus sain Un processus sain est un processus qui ne contient pas d activité inutile et où chaque cas se termine complètement sans laisser de référence à lui-même La vérification brute de cette propriété conduit à une explosion combinatoire Mais un WF-net vivace (sans blocage et sans boucle) et borné est sain On sait vérifier ces propriétés 30

31 Blocage, Boucle, Borne Un RdP est sans blocage s il n y a pas de cas où l activité finale ne peut pas s exécuter et où le processus ne peut plus progresser Un RdP est sans boucle si tous les cas terminent Un RdP est borné s il n existe pas un cas où le nombre de jeton croit indéfiniment Blocage, Boucle, Borne 31

32 Processus-RdP bien structuré Bonnes pratiques qui éliminent par construction bien des risques Bonnes et mauvaises structurations de réseaux avec des RdP (1) 32

33 Bonnes et mauvaises structurations de réseaux avec des RdP (2) (a) combine un AND_Split et un AND-join, (b) combine un XOR-Split et un XOR-JOIN (a) et (b) sont bien structurés (c) et (d) sont mal structurés WF-Net Un WF-Net est un RdP qui a les propriétés suivantes : Une seule place d entrée et une seule place de sortie Chaque place et chaque transition se trouve sur un chemin allant de la place initiale à la place finale La consommation d un jeton dans la place initiale produit un et un seul jeton dans la place finale 33

34 WF-net à libre choix Un WF-net est en libre choix si toutes les transitions en concurrence dépendent des mêmes places (a) n est pas à libre choix, (b) l est Well-structured WF-Net Un WF-Net bien structuré est un WF-Net bien parenthésé 34

35 RdP sains par construction On connaît un ensemble de RdP de base sains Leur composition produit un RdP sain Application : ayant un RdP, peut-on le reconstruire en itérant la composition de RdP de base sains RdP de base sains 35

36 36

37 Et celui-ci? 37

38 Analyse quantitative Analyse par simulation évaluation de propriétés recherchées par visualisation de cas évaluation de traces d exécution Réseaux temporisés pour l évaluation de performance Réseaux stochastiques pour l évaluation de probabilités de franchissement d une transition Exemple (2) 38

39 Exemple (2) Dans la variante (a), plusieurs activités de réservation d hôtels et de vols s exécutent en parallèle, dans la variante (b) une seule activité pour toutes les réservations L analyse peut permettre d évaluer quelle est la stratégie la plus efficace, éventuellement en fonction de circonstances Conclusion RdP Certainement le fondement principal pour la gestion des flots de contrôle Quelques outils utiles, mais la validation automatique est loin d être atteinte en particulier pour les réseaux colorés Les RdP sont souvent embarqués de façon cachée dans bons nombres d outils associés aux SGWf. 39

40 Modéliser avec Unified Modelling Language (UML) UML : Principes de modélisation Ce sont les diagrammes d activité qui sont au cœur de la modélisation des processus métiers, en particulier du flot de contrôle Les diagrammes de classes et d objets sont indispensables à la modélisation des flots de données Les diagrammes de séquence permettent ici d étudier les flots de contrôle alternatifs Mais tous les diagrammes peuvent être utilisés de façon classique, en particulier dans une démarche d analyse/conception globale d un logiciel plus large que la modélisation d un processus 40

41 UML Modélisation du flot de contrôle. Les diagrammes d activité Discordance du vocabulaire «Processus» «Activité» en UML «Activité» «Action» en UML 41

42 UML : concepts de base (1) UML : concepts de base (2) 42

43 Modélisation du flot de contrôle Patrons avancés (1) 43

44 Patrons avancés (2) UML Modélisation du flot de données 44

45 Diagramme de classes Classique Indispensable à la modélisation du flot de données Utilisé pour la méta-modélisation (modélisation des modèles de processus) Et la modélisation du modèle organisationnel Diagrammes de classes (Exemple) 45

46 Diagramme de séquence Les différents scénarios permettent de découvrir les différentes alternatives dans le flot de contrôle Diagrammes de séquence (1) 46

47 Diagrammes de séquence (2) Flots d objets (1) 47

48 Flots d objets (2) UML Modélisation du modèle organisationnel 48

49 Méta-modèle organisationnel Instance du modèle organisationnel 49

50 Swimlanes Différentes organisations 50

51 Validation Le processus est-il bien structuré? Est-il sain (sans blocage, borné)? Peu outillé, mais se poser néanmoins la question et utiliser des principes de modélisation qui limite les risques en s inspirant des RdP Processus UML bien structuré (2) 51

52 Conclusion UML Moins adapté et outillé que les RdP Mais les diagrammes d activités empruntent aux RdP Permettent une bonne intégration à l analyse et à la conception avec les autres aspects d un logiciel, en particulier dans le contexte de développement orienté objet Modéliser avec Event Process Chain (EPC) 52

53 Principes de modélisation 4 perspectives : Organisationnelle Donnée Activité Contrôle 3 niveaux d abstraction Définition des besoins Conception Implantation Perspectives et niveaux d abstractions 53

54 Eléments de notation Flot de données et flot organisationnel 54

55 Éléments du flot de contrôle Un modèle EPC est un graphe ordonné d événements et d activités alternés et connectés par des connecteurs de flot de contrôle Connecteur ET (1) 55

56 Connecteur ET (2) Connecteur OU Exclusif (1) 56

57 Connecteur OU Exclusif (2) Connecteur OU (1) 57

58 Connecteur OU (1) Chemin de processus 58

59 Flot de données et flot organisationnel Conclusion EPC Très utilisé dans le monde ERP, SAP Fondement dans les RdP 59

60 Exemple récap. (1) Une compagnie d assurance souhaite modéliser le processus défini comme suit : A l arrivée d une déclaration de sinistre, elle fait en parallèle deux vérifications dans deux départements différents : la police d assurance couvre t-elle le sinistre? La déclaration permet-elle de décider du remboursement? Si la police d assurance couvre le sinistre (police acceptée) et que la déclaration est acceptée, l assurance paye. Dans le cas où soit la police d assurance n est pas valide, soit la déclaration n est pas acceptée, un courrier est envoyé à l adhérent. Exemple récap. (2) En donner un modèle BPMN! 60

61 Exemple récap. (3) En donner un modèle BPMN! Exemple récap. (4) Un concepteur a fait le réseau de Pétri suivant : commentaires! 61

62 Autre solution Exemple récap. (5) Conclusion (1) Le chapitre présente plus des notations formelles qu une méthodologie d analyse/conception comme introduite dans Cependant, le fait de modéliser en se demandant si le processus est bien structuré, bien parenthèse, à choix libre supporte une discipline de conception efficace De fait, il existe assez peu d approches de modélisation spécifiques aux processus métiers opérationnelles (voir cependant OSSAD ) 62

63 Conclusion (2) RdP est probablement le modèle formel le mieux outillé UML est utilisé en phase d analyse et de conception lorsque le processus est embarqué dans un contexte logiciel plus large EPC est très utilisé en pratique dans le contexte ERP, mais les outils EPC «emballent» les concepts des RdP Références [AAL 00] VAN DER AALST W. M. P., TER HOFSTEDE A. H. M., «Verification of Workflow Task Structures : A Petri-net-baset Approach», Inf. Syst., vol. 25, n 1, p , [AAL 02] VAN DER AALST W. M. P., VAN HEE K. M., Workflow Management : Models, Methods, and Systems, MIT Press, Cambridge, [AAL 11] VAN DER AALST W. M. P., STAHL C. Modelling Business Processes : A Petri Net- Oriented Aproach, MIT Press, Cambridge, [DON 05] VAN DONGEN B. F., VAN DER AALST W. M. P., VERBEEK H. M. W., «Verification of EPCs : Using Reduction Rules and Petri Nets», CAiSE, p , [DUM 12a] DUMAS M. and al. Understanding Business Process Models: The Costs and Benefits of Structuredness, CAISE 2012 [DUM 90a] DUMAS P., CHARBONNEL G., La méthode OSSAD : pour maîtriser les technologies de l information - Tome I : Principes, Editions d Organisation, Paris, [DUM 90b] DUMAS P., CHARBONNEL G., La méthode OSSAD : pour maîtriser les technologies de l information - Tome II : Guide pratique, Editions d Organisation, Paris, [EPC 08] EPC, «Event-driven Process Chain», en.wikipedia.org/wiki/event-driven_process- Chains, [FAW 97] FAWLER M., Uml distilled. Applying the standard object modeling language, Addison- Wesley, Reading, [FAW 05] FAWLER M., Uml distilled. A brief guide to the standard object modeling language, Addison-Wesley, Reading, [FOS 05] FOSTER H., UCHITEL S., MAGEE J., KRAMER J., HU M., «Using a Rigorous Approach for Engineering Web Service Compositions : A Case Study», IEEE Service Computing Conference, p , [FU 04] FU X., BULTAN T., SU J., «Analysis of interacting BPEL web services», Wold Wide Web conference, p , [GEF 08] GEFFROY J. C., Introduction aux réseaux de Petri, cyranac.free.fr/pub/cours/cnammoca/ch10.pdf,

64 Références [LIA 07] LIANG-JIE ZHANG JIA ZHANG H. C., Services Computing, Springer, Berlin, [MAR 95] MARSAN M. A., BALBO G., DONATELLI S., FRANCESCHINIS G., Modelling with Generalized Stochastic Petri Nets, Springer-Verlag, Heidelberg, [OBE 96] OBERWEIS A., SANDER P., «Information system behavior specification by high level Petri nets», ACM Transactions on Information Systems, vol. 14, n 4, p , ACM, [OMG 06] OMG, «Business Process Definition Metamodel», 06.pdf, [PAP 07] PAPAZOGLOU M. P., VAN DEN HEUVEL W. J., «Business process development life cycle methodology», Communication of ACM, vol. 50, n 10, p , [PET 08] PETRI, «Réseaux de Petri», fr.wikipedia.org/wiki/r%c3%a9seau_de_petri, [RUM 00] RUMBAUGH J., BOOCH G., JACOBSON I., Le guide de l utilisateur UML, Eyrolles, Paris, [SAD 00] SADIQ W., ORLOWSKA M. E., «Analysing Process Models Using Graph ReductionTechniques», Information Systems, vol. 25-2, p , [SAL 04] SALAÜN G., BORDEAUX L., SCHAERF M., «Describing and Reasoning on Web Services using Process Algebra», International conference on Web Services, [SAP 08a] SAP, «SAP NetWeaver», en.wikipedia.org/wiki/netweaver, [SAP 08b] SAP, «SAP R/3», en.wikipedia.org/wiki/sap_r/3, [SCH 98] SCHEER A. W., Business Process Engineering : Reference Models for Industrial Enterprises, Springer-Verlag, Heidelberg, [TUR 07] TURNER K. J., «Representing and analysing composed web services using Cress», J. Network and Computer Applications, vol. 30, n 2, p ,

DUT Informatique - Module M-4102C Modélisation et construction des applications réparties

DUT Informatique - Module M-4102C Modélisation et construction des applications réparties DUT Informatique - Module M-4102C Modélisation et construction des applications réparties Applications réparties (distributed systems) J. Christian Attiogbé Février 2009, maj 2015 J. Christian Attiogbé

Plus en détail

Module OMGL - UE ModDyn

Module OMGL - UE ModDyn Module OMGL - UE ModDyn Modélisation de la dynamique / Réseaux de Petri J. Christian Attiogbé Février 2009, maj 2012 J. Christian Attiogbé (Février 2009, maj 2012) Module OMGL - UE ModDyn 1 / 34 Plan de

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction

Chapitre 1 : Introduction Les processus métiers : concepts, modèles et systèmes Chapitre 1 : Introduction Qu est-ce? Un processus métier est un ensemble de procédures et d'activités plus ou moins liées qui réalisent collectivement

Plus en détail

Systèmes d information dans les entreprises (MTI515)

Systèmes d information dans les entreprises (MTI515) Systèmes d information dans les entreprises (MTI515) Chargé: JF Couturier Cours # 9 MTI515 Automne 2013 JF Couturier 1 Retour sur le dernier cours L intra Les artéfacts Diagramme d activité Modèle du domaine

Plus en détail

Business Process Modeling (BPM)

Business Process Modeling (BPM) Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Cécile Hardebolle cecile.hardebolle@supelec.fr Programme 8 nov. 15 nov. Introduction. Enjeux, rôle de l'architecte SI Partie n 1 du cas d'étude Architecture

Plus en détail

Organisation du cours

Organisation du cours Les processus métiers : concepts, modèles et systèmes Organisation du cours Concepts et notations Modélisation des processus Systèmes de gestion de processus processus transactionnels Découverte de processus

Plus en détail

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM)

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Business Process Modeling (BPM) Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr Idir AIT SADOUNE - Plan 1 Notion de processus? 2 Modélisation des processus? 3 Langages

Plus en détail

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES MODEL-BASED TESTING (MBT) CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES Le Model-Based Testing est une pratique de test en plein développement dans l'industrie pour accroitre l'efficacité

Plus en détail

L SIO I N O 3 & & PE P R E S R PE P C E TIV I ES E

L SIO I N O 3 & & PE P R E S R PE P C E TIV I ES E INTRODUCTION SOMMAIRE 1 Modélisation de processus et Workflows 2 - Méthodes et outils pour la Modélisation de processus Workflows 3 Notions de flexibilité et d adaptabilité dans les WorkFlow CONCLUSION

Plus en détail

Définition générale d'un Workflow :

Définition générale d'un Workflow : Workflow Table des matières Analyse... 3 Définition générale d'un Workflow :... 3 Avantages...4 Workflow Pattern...5 Forme Mathématique...7 Terminologie...8 Langages, Notations et Projets... 9 Les Notations:...9

Plus en détail

Thème 11 Réseaux de Petri Places-Transitions

Thème 11 Réseaux de Petri Places-Transitions Thème 11 Réseaux de Petri Places-Transitions Contenu du thème 1. Introduction 2. RdP PT 3. Protocoles de communication Références Diaz, Michel (2001) Les Réseaux de Petri Modèles fondamentaux, Hermes Science

Plus en détail

IFT2255 : Génie logiciel

IFT2255 : Génie logiciel IFT2255 : Génie logiciel Chapitre 6 - Analyse orientée objets Section 1. Introduction à UML Julie Vachon et Houari Sahraoui 6.1. Introduction à UML 1. Vers une approche orientée objet 2. Introduction ti

Plus en détail

Modèle d implémentation

Modèle d implémentation Modèle d implémentation Les packages UML: Unified modeling Language Leçon 5/6-9-16/10/2008 Les packages - Modèle d implémentation - Méthodologie (RUP) Un package ou sous-système est un regroupement logique

Plus en détail

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML UML UML 1ère partie Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html LOG2000 Éléments du génie logiciel 2002 Bayomock André-Claude PLAN Définition et historique Vue générale A quoi

Plus en détail

Vérification Formelle des Aspects de Cohérence d un Workflow net

Vérification Formelle des Aspects de Cohérence d un Workflow net Vérification Formelle des Aspects de Cohérence d un Workflow net Abdallah Missaoui Ecole Nationale d Ingénieurs de Tunis BP. 37 Le Belvédère, 1002 Tunis, Tunisia abdallah.missaoui@enit.rnu.tn Zohra Sbaï

Plus en détail

Modélisation objet Le langage UML

Modélisation objet Le langage UML Modélisation objet Le langage UML Brahim HAMID La base de contrôle Robot Zone à explorer brahim.hamid@irit.fr brahim.hamid@univ-tlse2.fr http://mass-cara.univ-tlse2.fr/~brahimou/ens/uml 1 Les méthodes

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD PLAN CONCEPT DE SYSTEME D INFORMATION MODELISATION D UN SYSTEME D INFORMATION MODELISATION CONCEPTUELLE : les METHODES METHODE SYSTEMIQUE METHODE OBJET L3 Informatique

Plus en détail

Séance 4: Modélisation et diagnostic des processus (actuel)

Séance 4: Modélisation et diagnostic des processus (actuel) Séance 4: Modélisation et diagnostic des processus (actuel) 2 Une méthode de réingénierie Gestion de projet Leadership Ajout de valeur (évaluation des bénéfices) Mise en place du nouveau PA et du SI Développement

Plus en détail

C est quoi le SWAT? Les équipes décrites par James Martin s appellent SWAT : Skilled With Advanced Tools.

C est quoi le SWAT? Les équipes décrites par James Martin s appellent SWAT : Skilled With Advanced Tools. 1- RAD Quelle sont les avantages que apporte la méthode RAD à l entreprise? Une méthode RAD devrait, d après son auteur, apporter trois avantages compétitifs à l entreprise : Une rapidité de développement

Plus en détail

Modèles à Événements Discrets. Réseaux de Petri Stochastiques

Modèles à Événements Discrets. Réseaux de Petri Stochastiques Modèles à Événements Discrets Réseaux de Petri Stochastiques Table des matières 1 Chaînes de Markov Définition formelle Idée générale Discrete Time Markov Chains Continuous Time Markov Chains Propriétés

Plus en détail

Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML

Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML Nouvelles Technologies de la Répartition (NOTERE 2005) 1 er septembre 2005 Ludovic Apvrille Pierre de Saqui-Sannes Axelle Apvrille Page

Plus en détail

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Méthode Analyse Conception Introduction à UML Génie logiciel Définition «Ensemble de méthodes, techniques et outils pour la production et la maintenance

Plus en détail

IFT2251 Introduction au génie logiciel Hiver 2006 (4 crédits) Prof. : Julie Vachon. Plan de cours

IFT2251 Introduction au génie logiciel Hiver 2006 (4 crédits) Prof. : Julie Vachon. Plan de cours IFT2251 Introduction au génie logiciel Hiver 2006 (4 crédits) Prof. : Julie Vachon ** Début des cours : le lundi 9 janvier 2006 ** Plan de cours 1. Introduction Les exigences et les attentes à l égard

Plus en détail

Exposé de M.C.O. Thème. La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic)

Exposé de M.C.O. Thème. La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic) Exposé de M.C.O Thème La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic) 1 Plan du travail Introduction Le cycle de vie Formalismes de représentation UML Les outils d assistance OMT et UML Conclusion

Plus en détail

1 sur 12 25/08/2014 16:37

1 sur 12 25/08/2014 16:37 Nous contacter 01 53 63 37 87 ok qui sommes nous consulting agile formations gestion de projet certifications PMI CONSULTING & ACCOMPAGNEMENT Conduite de projets CENTRE DE FORMATION DEPUIS 1986 Formations

Plus en détail

SysML : les diagrammes

SysML : les diagrammes SysML : les diagrammes DIDIER FGNON, STÉPHNE GSTON [1] L outil SysML est un langage constitué de nombreux diagrammes. Nous vous proposons une ressource sous la forme de fiches-outils qui trouveront une

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

Pertinence des saynètes pour représenter les processus métier

Pertinence des saynètes pour représenter les processus métier Pertinence des saynètes pour représenter les processus métier Frédéric Herlédan 1, Valérie Botherel 1 et Patrick Grohan 1 1 Orange Labs, France Telecom R&D, 38-40 rue du General Leclerc, 92794 ISSY LES

Plus en détail

Transformation de modèles pour validation de processus métier

Transformation de modèles pour validation de processus métier Transformation de modèles pour validation de processus métier Guillaume Voiron February 4, 215 1 Introduction Les flux de travaux (ou processus métier) consistent en une succession d activités à effectuer

Plus en détail

Les Réseaux de Petri Théorie, propriétés et applications

Les Réseaux de Petri Théorie, propriétés et applications Les Réseaux de Petri Théorie, propriétés et applications 1. Introduction générale Comment réussir à appréhender le comportement des systèmes technologiques de plus en plus complexes, afin de les concevoir,

Plus en détail

Use Cases. Introduction

Use Cases. Introduction Use Cases Introduction Avant d aborder la définition et la conception des UC il est bon de positionner le concept du UC au sein du processus de développement. Le Processus de développement utilisé ici

Plus en détail

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon Diagrammes UML (2) http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Avril 2005 Sommaire Les Diagrammes UML Diagrammes de Collaboration Diagrammes d'etats-transitions Diagrammes

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca

Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca Domaine de la modélisation des processus pour le génie logiciel. Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca DSL4SPM Domain-Specific-Language for Software Process Modeling Il s agit d un nouveau cadre

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING)

GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING) GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING) 5ÈME PARTIE UML (UNIFIED MODELING LANGUAGE) Faculté des Sciences et Techniques http://labh-curien.univ-st-etienne.fr/~fj/gl Francois.Jacquenet@univ-st-etienne.fr Plan

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Architecture Orientée Objet Pour l Ingénierie des SIP application à l Entreprise SAFCER

Architecture Orientée Objet Pour l Ingénierie des SIP application à l Entreprise SAFCER Architecture Orientée Objet Pour l Ingénierie des SIP application à l Entreprise SAFCER Dounia Mansouri, Mohammed Mostefai, Yasmina Bella Laboratoire d Automatique de Sétif E-mail: mostefai@univ-setif.dz

Plus en détail

1 Etude des propriétés d un réseau de Petri

1 Etude des propriétés d un réseau de Petri UNIVERSITE DE CAEN U.F.R. de SCIENCES 1 ière session 2005 Master EEA 1A, Pro AEII et recherche ESCI Examen: Réseaux de Petri AE406T2 durée: 1h30 Responsable : G. Scorletti Chaque candidat doit, au début

Plus en détail

AVATAR. Un profil SysML temps réel outillé

AVATAR. Un profil SysML temps réel outillé AVATAR Un profil SysML temps réel outillé Ludovic Apvrille, Pierre de Saqui-Sannes ludovic.apvrille@telecom-paristech.fr pdss@isae.fr SysML France, 6 décembre 2010 Agenda De TURTLE à AVATAR Le langage

Plus en détail

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm. WEB15 IBM Software for Business Process Management un offre complète et modulaire Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.com Claude Perrin ECM Client Technical Professional Manager

Plus en détail

UML - Unified Modeling Language

UML - Unified Modeling Language UML - Unified Modeling Language Octobre 2003 Gilles Falquet Université de Genève mportance de la modélisation La niche, la maison familiale et l'immeuble (Booch, Jacobson, Rumbaugh) v pour construire une

Plus en détail

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Génie logiciel avec UML Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Claude Boutet Session hiver 2008 Modélisation de systèmes Table des matières TABLE DES

Plus en détail

Positionnement de UP

Positionnement de UP UNIFIED PROCESS Positionnement de UP Unified Process Langage Méthode Outil logiciel UML UP RUP 6 BONNES PRATIQUES développement itératif gestion des exigences architecture basée sur des composants modélisation

Plus en détail

Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet

Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet par Amina GACEM Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales Plan Introduction

Plus en détail

Modélisation des processus métiers et standardisation

Modélisation des processus métiers et standardisation Modélisation des processus métiers et standardisation Octobre 2004 Table des matières Introduction... 3 Processus métier : un même mot, plusieurs domaines d application... 4 Les critères pour un standard

Plus en détail

Cycle de vie du logiciel. Unified Modeling Language UML. UML: définition. Développement Logiciel. Salima Hassas. Unified Modeling Language

Cycle de vie du logiciel. Unified Modeling Language UML. UML: définition. Développement Logiciel. Salima Hassas. Unified Modeling Language Unified Modeling Language UML Salima Hassas Version Cycle de vie du logiciel Client Besoins Déploiement Analyse Test Conception Cours sur la base des transparents de : Gioavanna Di Marzo Serugendo et Frédéric

Plus en détail

Élasticité des applications à base de services dans le Cloud

Élasticité des applications à base de services dans le Cloud 1/40 Élasticité des applications à base de services dans le Cloud Mourad Amziani 12 Tarek Melliti 1 Samir Tata 2 1 IBISC, EA4526, Université d'évry Val-d'Essonne, Évry, France 2 UMR CNRS Samovar, Institut

Plus en détail

Rational Unified Process

Rational Unified Process Rational Unified Process Hafedh Mili Rational Unified Process 1. Principes de base 2. Les phases 3. Les activités (workflows) Copyright Hafedh Mili 2005 2 1 Rational Unified Process Processus de développement

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

Modélisation: outillage et intégration

Modélisation: outillage et intégration Modélisation: outillage et intégration Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com Un réel besoin Le logiciel double tous les deux ans. Le volume final rend extrêmement difficile de garantir le niveau

Plus en détail

Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés

Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés Christophe Dumez Laboratoire Systèmes et Transports (SeT) Université de Technologie

Plus en détail

Université Paris Diderot Master 1 II. Théorie et pratique de la concurrence

Université Paris Diderot Master 1 II. Théorie et pratique de la concurrence Université Paris Diderot Master 1 II Théorie et pratique de la concurrence Partiel du 30 avril 2009 Durée : 1h30. Tous les documents sont autorisés. Le barème est indicatif. Question 1 : Soit le programme

Plus en détail

Le Guide Pratique des Processus Métiers

Le Guide Pratique des Processus Métiers Guides Pratiques Objecteering Le Guide Pratique des Processus Métiers Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam 21 avenue Victor Hugo 75016

Plus en détail

Spécification par la modélisation

Spécification par la modélisation Spécification par la modélisation Objectifs : Être en mesure de spécifier par les modèles UML. Comprendre l importance des cas d utilisation (UC). Comprendre les méthodes d'identification des UCs. Comprendre

Plus en détail

Présentation de la plateforme d analyse linguistique médiévale

Présentation de la plateforme d analyse linguistique médiévale Présentation de la plateforme d analyse linguistique médiévale 1. Introduction Tout au long de ce document, notre projet sera présenté à travers la méthodologie suivie pour développer la plateforme d analyse

Plus en détail

MI3/GL Cours de Génie Logiciel Programmation Orientée Objet (Avancée)

MI3/GL Cours de Génie Logiciel Programmation Orientée Objet (Avancée) MI3/GL Cours de Génie Logiciel Programmation Orientée Objet (Avancée) Daniel Le Berre CRIL-CNRS FRE 2499, Université d Artois, Lens, FRANCE {leberre}@cril.univ-artois.fr 4 novembre 2004 MI3GL 2004/2005

Plus en détail

Évaluer les qualités d un système d information (SI); Contribuer au développement et à la maintenance d un SI;

Évaluer les qualités d un système d information (SI); Contribuer au développement et à la maintenance d un SI; Faculté des sciences Centre de formation en technologies de l information Cours : INF 755 Méthodes d analyse et conception Trimestre : Hiver 2016 Enseignant : Alain Cardinal 1. Mise en contexte L industrie,

Plus en détail

Analyse abstraite de missions sous PILOT

Analyse abstraite de missions sous PILOT Analyse abstraite de missions sous PILOT Damien Massé EA 3883, Université de Bretagne Occidentale, Brest damien.masse@univ-brest.fr Résumé Nous étudions la possibilité de réaliser un analyseur par interprétation

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE. Direction de projets et programmes

FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE. Direction de projets et programmes FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE Direction de projets et programmes La représentation par les processus pour les projets Système d Information (SI) La modélisation de l'entreprise par les processus devient

Plus en détail

Concevoir des applications Web avec UML

Concevoir des applications Web avec UML Concevoir des applications Web avec UML Jim Conallen Éditions Eyrolles ISBN : 2-212-09172-9 2000 1 Introduction Objectifs du livre Le sujet de ce livre est le développement des applications web. Ce n est

Plus en détail

CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H. Coordonnateurs : Christian Bac et Denis Conan

CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H. Coordonnateurs : Christian Bac et Denis Conan Corrigé et Barème Contrôle de connaissances 2012/2013 des étudiants de 2 è année (EI2) CSC4002 : Contrôle continu «Bureau d Étude noté» Date : lundi 3 décembre 2012 Durée : 2H Coordonnateurs : Christian

Plus en détail

Des exigences aux tests Génération de tests à partir des processus et règles métier (Model-Based Testing)

Des exigences aux tests Génération de tests à partir des processus et règles métier (Model-Based Testing) Des exigences aux tests Génération de tests à partir des processus et règles métier (Model-Based Testing) Bruno LEGEARD JDEV 2013 4-6 septembre 2013 Sommaire Partie I Introduction au Model-Based Testing

Plus en détail

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Patrice Briol Les Fondements de l Architecture d Entreprise Ingénierie de l organisation 1 ère édition http://www.ingenieriedesprocessus.net

Plus en détail

Méthodologie de modélisa/on du circuit du médicament ~~~~ CHU Gabriel Montpied

Méthodologie de modélisa/on du circuit du médicament ~~~~ CHU Gabriel Montpied Journées GDR MACS Albi 29/30 Mars 2012 Johan Royer Doctorant 1 ière année Méthodologie de modélisa/on du circuit du médicament ~~~~ CHU Gabriel Montpied Directeurs : Jean-Luc PARIS (Institut Pascal) et

Plus en détail

Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques

Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques Praxeme dans le paysage de la méthodologie Référence PxSLB-SYD-06 Version 1.0 www.praxeme.org info@praxeme.org Objectif de

Plus en détail

Module Business Process Management & Service Oriented Architecture

Module Business Process Management & Service Oriented Architecture - 1 - Module Business Process Management & Service Oriented Architecture SI5/Master IFI Audrey Occello occello@polytech.unice.fr http://moodle.i3s.unice.fr/course/view.php?id=55 Pour ceux qui ne sont pas

Plus en détail

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM)

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) LA BOITE A OUTILS DE L ACHETEUR DE BPM Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) La boîte à outils de l acheteur de solution BPM -

Plus en détail

PRINCIPES et METHODES de SPECIFICATION et de CONCEPTION GLOBALE des SYSTEMES INFORMATISES 10/20/02 1

PRINCIPES et METHODES de SPECIFICATION et de CONCEPTION GLOBALE des SYSTEMES INFORMATISES 10/20/02 1 PRINCIPES et METHODES de SPECIFICATION et de CONCEPTION GLOBALE des SYSTEMES INFORMATISES 10/20/02 1 CYCLE de VIE des SYSTEMES INFORMATISES Expression du besoin Développement du «système» Exploitation

Plus en détail

Approche organisationnelle basée sur le paradigme agent pour la synthèse & la réutilisation des connaissances en ingénierie collaborative

Approche organisationnelle basée sur le paradigme agent pour la synthèse & la réutilisation des connaissances en ingénierie collaborative Approche organisationnelle basée sur le paradigme agent pour la synthèse & la réutilisation des connaissances en ingénierie collaborative Hind Darwich, doctorante en thèse CIFRE au sein de la société TDC

Plus en détail

Étude de cas. UML n est pas une méthode

Étude de cas. UML n est pas une méthode Étude de cas UML n est pas une méthode UML n est pas une méthode, mais un simple langage ; l OMG ne préconise pas de processus ; il n existe pas une démarche unique qui fixe l ordre dans lequel les modèles

Plus en détail

IFT2251 Introduction au génie logiciel Plan de cours. 2. Description du cours et objectifs généraux

IFT2251 Introduction au génie logiciel Plan de cours. 2. Description du cours et objectifs généraux IFT2251 Introduction au génie logiciel Plan de cours Été 2008 Yann-Gaël Guéhéneuc 1. Introduction Les exigences et les attentes à l égard de la qualité logicielle sont de plus en plus grandes. La taille

Plus en détail

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA Étude Total Economic Impact réalisée par Forrester Pour SAP Directrice du projet : Shaheen Parks Avril 2014 Analyse des coûts projetés de SAP HANA Économies réalisables en migrant vers SAP HANA Synthèse

Plus en détail

Modélisation Principe Autre principe

Modélisation Principe Autre principe Modélisation Principe : un modèle est une abstraction permettant de mieux comprendre un objet complexe (bâtiment, économie, atmosphère, cellule, logiciel, ). Autre principe : un petit dessin vaut mieux

Plus en détail

Qu est ce que le Model Based Testing? Bertrand Cornanguer 7 juin 2013 Journées scientifiques Nantes

Qu est ce que le Model Based Testing? Bertrand Cornanguer 7 juin 2013 Journées scientifiques Nantes Qu est ce que le Model Based Testing? Bertrand Cornanguer 7 juin 2013 Journées scientifiques Nantes 1 Sommaire Partie I Introduction au Model-Based Testing Comprendre ce qu est le Model Based Testing Le

Plus en détail

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM SysML France 13 Novembre 2012 William Boyer-Vidal Regional Sales Manager Southern Europe Synergies entre Artisan Studio et outils PLM 2012 2012 Atego. Atego. 1 Challenges & Tendances Complexité des produits

Plus en détail

Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel

Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel J. Blondel, L. Marle - CRIGEN A. Abdesselam GRTgaz F. Brissaud - DNV France Presentation Plan Objectifs

Plus en détail

ACADiE : Assistance à la Certification d Applications Distribuées et Embarquées

ACADiE : Assistance à la Certification d Applications Distribuées et Embarquées ACADiE : Assistance à la Certification d Applications Distribuées et Embarquées Permanents (11) Doctorants (10) Permanents Doctorants Jean-Paul Bodeveix Julien Brunel Xavier Crégut Benoît Combemale Mamoun

Plus en détail

PASCAL ROQUES. UML par. la pratique. Groupe Eyrolles, 2001, 2002, 2004, 2005, 2006, 2009. ISBN : 978-2-212-12508-5

PASCAL ROQUES. UML par. la pratique. Groupe Eyrolles, 2001, 2002, 2004, 2005, 2006, 2009. ISBN : 978-2-212-12508-5 est f o E Y R O L L E S PASCAL ROQUES UML par la pratique Groupe Eyrolles, 2001, 2002, 2004, 2005, 2006, 2009. ISBN : 978-2-212-12508-5 Sommaire Introduction 9 Objectifs du livre... 9 Structure de l ouvrage...

Plus en détail

Urbanisation de système d'information. PLM 4 (Product Lifecycle Management) Préoccupation d'assurance qualité Processus et Procédures

Urbanisation de système d'information. PLM 4 (Product Lifecycle Management) Préoccupation d'assurance qualité Processus et Procédures Urbanisation de système d'information PLM 4 (Product Lifecycle Management) Préoccupation d'assurance qualité Processus et Procédures Urbanisation des Systèmes d'information - Henry Boccon-Gibod 1 De quoi

Plus en détail

Introduction aux Composants Logiciels

Introduction aux Composants Logiciels Introduction aux Composants Logiciels Christian Pérez LIP/INRIA Année 2010-11 Plan Introduction aux composants logiciels Pourquoi des composants logiciels Notions de composants logiciels Conclusion Survol

Plus en détail

Plan. Partie 2 : UML. Module Génie Logiciel : Cours d'analyse Orientée Objet.

Plan. Partie 2 : UML. Module Génie Logiciel : Cours d'analyse Orientée Objet. Partie II : UML Plan Partie 2 : UML 1 - Présentation d'uml 2 - Les diagrammes de cas d'utilisation 3 - Les diagrammes de classes et d'objets 4 - Les diagrammes d'interaction 5 - Les diagrammes de comportement

Plus en détail

Le Processus Unifié appliqué au projet MOOCS

Le Processus Unifié appliqué au projet MOOCS Le Processus Unifié appliqué au projet MOOCS Violaine Louvet GTN, 7 mai 2003, Orsay Le Processus Unifie applique au projet MOOCS p. 1 L objet Objet = entité regroupant des données (attributs) et des services

Plus en détail

Une méthode de rétro-ingénierie des processus métier basée sur un métamodèle multi-vues

Une méthode de rétro-ingénierie des processus métier basée sur un métamodèle multi-vues Une méthode de rétro-ingénierie des processus métier basée sur un métamodèle multi-vues Ansem Ben Cheikh, Dominique Rieu, Agnès Front Laboratoire d'informatique de Grenoble 220, rue de la Chimie B.P.53

Plus en détail

Système de gestion de règles métier

Système de gestion de règles métier Olivier Barrot Consultant Avant-Vente Websphere ILOG BRMS, IBM 1 er mars 2011 Système de gestion de règles métier Complémentarité avec le BPM Qu est ce qu une règle métier? Exemple de problématique : SI

Plus en détail

Algorithmique et modélisation

Algorithmique et modélisation Présentation du cours ALGO6 en L3 INFO Jean-Marc Vincent 1 1 Laboratoire LIG Équipe-Projet MESCAL Jean-Marc.Vincent@imag.fr 1 / 24 Organisation : équipe pédagogique TD 1 Nicolas Gast (LIG, Mescal) TD1

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

Bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données

Bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données Cours 2 : Modélisation d une base de données POLYTECH Université d Aix-Marseille odile.papini@univ-amu.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bd.html Plan du cours 1 Modélisation d une base

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE Systèmes d Information

Plus en détail

1. Introduction. 2. Diagramme des exigences

1. Introduction. 2. Diagramme des exigences 1. Introduction La complexité des systèmes techniques est telle que, sans outils de représentations abstraites et progressivement enrichies, les intervenants d un projet auraient de nombreuses difficultés

Plus en détail

Ingénierie Dirigée par les Modèles et Domain Specific Languages:

Ingénierie Dirigée par les Modèles et Domain Specific Languages: Ingénierie Dirigée par les Modèles et Domain Specific Languages: Applications au calcul haute performance Forum ORAP CEA CESTA David Lugato : DSGA/SSPP/LMFA david.lugato@cea.fr 5 novembre 2015 Architectures

Plus en détail

Réseaux de Petri. Master Informatique - Spécialité SAR NI405 - Modélisation des systèmes répartis. 1 - Modélisation de systèmes finis

Réseaux de Petri. Master Informatique - Spécialité SAR NI405 - Modélisation des systèmes répartis. 1 - Modélisation de systèmes finis Master Informatique - Spécialité SAR NI405 - Modélisation des systèmes répartis Réseaux de Petri 1 - Modélisation de systèmes finis - 1 - E. Encrenaz-Tiphène / C. Dutheillet Des automates aux réseaux de

Plus en détail

Documentation BPMn sous Bizagi

Documentation BPMn sous Bizagi Documentation BPMn sous Bizagi MAJ 20/01/2015 Ce document regroupe les fiches utilisateurs décrivant l utilisation du modeleur «Bizagi BPM» et les consignes d utilisation dans le cadre des projets NADAP.

Plus en détail

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique Customisation Rhapsody et approche méthodologique Retour d expérience sur l implémentation d un langage et profil UML associé 1 Sommaire Principe d un développement méthodologique Evocation d ISR (Ingénierie

Plus en détail

Le but de cet article est de présenter de façon non-exhaustive le langage SysML.

Le but de cet article est de présenter de façon non-exhaustive le langage SysML. Date : 30 septembre 2010 Auteur : Guillaume FINANCE UML, langage de modélisation très répandu pour les développements logiciels, a été utilisé et adapté pour définir un langage de modélisation des systèmes

Plus en détail

BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION

BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION Informatique de gestion BACHELOR OF SCIENCE HES-SO BACHELOR OF SCIENCE INFORMATICIEN-NE DE GESTION Plans d études et descriptifs des modules Filière à plein temps et à temps partiel Table des matières

Plus en détail

Un peu d'organisation. Conception et Programmation par Objets HLIN406. Sommaire. Pourquoi vous parler de conception par objets? Notion de modélisation

Un peu d'organisation. Conception et Programmation par Objets HLIN406. Sommaire. Pourquoi vous parler de conception par objets? Notion de modélisation Un peu d'organisation Conception et Programmation par Objets HLIN406 Marianne Huchard, Clémentine Nebut LIRMM / Université de Montpellier 2 Premières semaines Contrôle des connaissances Supports 2015 Sommaire

Plus en détail

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon Gestion de Projet Informatique http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Mars 2005 Sommaire Gestion de projet informatique Cycle de vie du logiciel Modèles de Méthodes

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail