Atelier 10: Le vol : un risque assurable en navigation de navigation de plaisance?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier 10: Le vol : un risque assurable en navigation de navigation de plaisance?"

Transcription

1 Atelier 10: Le vol : un risque assurable en navigation de navigation de plaisance? Président : Gilles Mareuse, directeur général, Allianz Global Corporate & Specialty (France) Intervenants : François Azou, responsable corps et plaisance, Generali Thierry Cassez, officier de police judiciaire, brigade de recherches maritimes de Toulon Serge Penhouet, enquêteur d assurance, réseau Alfa Yves Bourbonnaud, conseiller technique, Axa Corporate Solutions Philippe Fourrier, délégué général adjoint, F.I.N. (Fédération des industries nautiques) En préambule, Gilles Mareuse présente en quelques chiffres la situation de la flotte et de l assurance «plaisance» en France : sur unités immatriculées dont utilisées, seuls sont assurées. En 2006, le volume de primes du marché de l assurance «Plaisance» s élevait à 116 M d euros (prime moyenne de 350 euros). Les primes encaissées pour le risque vol étaient de 13 M d euros environ pour une valeur du parc de 17,5 milliards d euros. Valeur moyenne assurée : euros. Prime annuelle vol par unité assurée : environ 35 euros. Si la fréquence des vols complets d embarcation reste relativement faible, on note une forte augmentation des valeurs des unités volées (> 1 M d euros) : 32 vols de cabines cruisers ou yachts ont été enregistrés en Méditerranée entre 2001 et Parmi les facteurs aggravants de la sinistralité «vol» figurent le caractère de plus en plus lucratif des vols, la possibilité de blanchiment d argent et l apparition de nouvelles filières de revente notamment en Europe de l Est et en Afrique. Gilles Mareuse déplore la déficience du système de prévention du risque vol «plaisance» par rapport aux autres biens assurés, ainsi qu une mobilisation insuffisante et une faible sensibilisation des acteurs du nautisme et des médias à ce phénomène. François Azou rappelle les mécanismes de la couverture des risques de vols «plaisance». En ce qui concerne le vol total (vol du bateau et de ce qu il contient), il existe sur le marché une offre diversifiée de garantie (valeur vénale, valeur agréée, valeur à neuf). Le remboursement par l assureur des vols partiels (moteurs hors-bord, 1

2 équipements, accessoires, biens et effets personnels, etc.), n est généralement garanti qu en cas d effraction ou lorsqu il y a eu violence. Les vols survenus durant le transport terrestre du bateau ne sont pas couverts. Il indique également les exclusions spécifiques à cette couverture. Concernant la gestion des sinistres, il rappelle les obligations des assurés en matière de déclaration de vol pour pouvoir bénéficier de indemnités d assurance. Ses commentaires sont illustrés par l exemple d un cas pratique qui a connu une conclusion positive : vol à Bonifacio (Corse) du M/Y BERU MA le 5 mai 2006 et signalement /récupération du bateau en Tunisie le 19 mai. La lutte contre le vol passe obligatoirement par la mise en place de mesures de prévention et de sécurisation qui sont une composante essentielle du métier d assureur. Des systèmes de prévention sont préconisés en fonction de la taille et du prix des bateaux. Bateaux de plus de 24 mètres et/ou ayant une valeur supérieure à 1M d euros. Bateaux de mois de mètres et/ou ayant une valeur comprise entre euros et 1 M d euros. Bateaux ayant une valeur inférieure à euros. Des actions incitatives de la part des assureurs sont recommandées. Les assureurs ont une palette de moyens à leur disposition, dont François Azou donne des exemples : mise en place d un clause supprimant la franchise en cas de vol partiel survenu malgré la présence d un système de prévention à bord du bateau, aide financière à tout assuré désireux d installer un tel système sur son embarcation. Dans ce dernier cas, l aide pourrait prendre différentes formes : réduction du montant de la prime annuelle, mois d assurance gratuits, prise en charge totale ou partielle par l assurance de l abonnement ou du coût du matériel de prévention, mise en place d accords avec les constructeurs ou les distributeurs pour partager l effort financier consenti en faveur de l assuré. Mais avant tout, il est nécessaire de sensibiliser tous les acteurs du nautisme, du constructeur au plaisancier, au problème du vol. Selon Thierry Cassez, le vol total ou partiel de bateaux de plaisance est un phénomène préoccupant comme le démontrent les statistiques : 800 unités volées et déclarées à la police ou à la gendarmerie en 2000 (636 en 2006), 947 faits rapportés (800 en 2003), 877 vols de moteurs en Il dénonce la facilité avec laquelle les vols peuvent être perpétrés, souvent par des professionnels, et la lenteur, la négligence et le désintérêt des propriétaires de bateaux pour effectuer les déclarations de vol. Souvent domiciliés loin du port d attache de leur bateau et pratiquement sûrs d être dédommagés, les propriétaires ne se précipitent pas et déclarent n avoir pas eu une connaissance immédiate du sinistre Il existe également un manque de collaboration de la part des constructeurs et des motoristes qui ne fournissent pas les informations nécessaires aux enquêteurs et aux assureurs. Par ailleurs, la mer étant considérée comme un espace de liberté, sans contrainte, la surveillance dans les ports ou les marina est bien souvent inexistante ou inefficace, même dans les ports de plaisance les plus renommés. Est incriminée aussi l internationalisation du phénomène du vol des bateaux de plaisance. Par exemple, un 2

3 bateau volé à St Tropez a été retrouvé en Russie après que son passage ait été signalé en Ukraine. Combien de navires peuvent-ils être retrouvés à l issue de tels périples? Comme Gilles Mareuse, Thierry Cassez dénonce les nouvelles filières de vente, notamment vers l Afrique. En conclusion, ce sont les assureurs et les enquêteurs qui, aujourd hui, agissent au premier chef. Serge Penhouet rappelle non sans humour que les Français sont un peuple de fraudeurs. En ce qui concerne l assurance «plaisance», un certain nombre de clignotants permettent de détecter les fraudes à l assurance : fausse déclaration sur achat, revente des bateaux, bateaux acquis en copropriété, réparation sommaire des avaries, trop ou trop peu de détails contenus dans les déclarations de vol, etc. Les enquêteurs de droit privé ont peu de moyens pour mener leurs investigations, les témoins hésitant à confirmer leurs déclarations orales par écrit et les commissariats de police prétextant le secret de l enquête pour garder leurs prérogatives. Sans l aide des experts chargés d évaluer le montant des préjudices, les invraisemblances et les preuves tangibles de la fraude sont difficiles à trouver. Malgré ces difficultés et l augmentation notable des cas de fraude à l assurance, les enquêteurs privés sont en mesure de rapporter 60 % de réussite. Un point positif à leur endroit mérite d être souligné : les enquêteurs privés ne travaillent pas dans le cadre de circonscriptions et peuvent ainsi se rendre immédiatement et sans difficultés sur le lieu du vol. Yves Bourbonnaud présente les moyens de prévention et dispositifs antivol qui pourraient être préconisés en matière de navigation de plaisance, en soulignant qu il n y a pas de système assurant une protection totale contre le vol, dans la mesure où les malfaiteurs, qui agissent le plus souvent en bandes organisées, lorsqu ils possèdent la détermination et les compétences nécessaires, arrivent rapidement à détourner les nouvelles technologies. Cependant, la multiplicité des systèmes et leur qualité peuvent rendre le vol plus difficile, dissuader les auteurs potentiels et les pousser à choisir une proie plus facile Il cite plusieurs systèmes antivol pour navires : Pour les embarcations sur remorques : antivols de tête d attache (remorque attelée ou non attachée) et antivols bloqueurs de roue. l recommande alors de ne jamais laisser une remorque chargée sans protection antivol, de choisir des systèmes antivol en acier inoxydable ou en fonte ductile, et de privilégier les lieux de stockage fermés (garage), voire clôturés et bien éclairés, ou mieux gardiennés et sous vidéo surveillance. Pour les embarcations amarrées à quai et laissées sans surveillance dans un lieu de villégiature et pour les embarcations amarrées dans une marina, avec surveillance déficiente, il recommande de toujours enlever la clef et le coupe-circuit même en cas d absence de courte durée, de prévoir une élingue en acier et un cadenas reliant l embarcation au quai, surtout dans les lieux réputés à risques, de privilégier les 3

4 places à quai dans des marinas bien sécurisées et de protéger les moteurs hors-bord avec un système antivol. En ce qui concerne le marquage antivol, il suggère de tatouer le numéro de série en plusieurs points du moteur et de l embarcation (y compris les vitres) en y associant une puce électronique infalsifiable. Le marquage sur les pièces principales est une protection visuelle dissuasive qui rend plus difficile la revente de l embarcation et des différentes pièces détachées. Pour ce qui est de l anti-démarrage moteur, il préconise l anti-démarrage électronique développé dans l industrie automobile. Ce système s enclenche lors de l enlèvement de la clef de contact et empêche le démarrage non autorisé du moteur grâce à la présence d un transpondeur avec récepteur dans la clef de contact. Il est protégé des copies électroniques de clef de contact par encodage. Capteurs divers anti-intrusion : il indique le détecteur d ouverture de porte et capot, le détecteur infrarouge, le détecteur de vibrations, le détecteur de bris de glace, le détecteur d intrusion à faisceau et le détecteur d intrusion magnétique. Ces systèmes, miniaturisés et sans fils, peuvent être reliés à des alarmes sonores, voire à de systèmes de communication d alertes. Enfin, il signale le système tracker, une technologie développée pour la surveillance de flotte automobile intégrant un GPD embarqué, système de transmission par GSM ou satellite, gestion des avertissements des états de fonctionnement, gestion des alarmes, geofencing (détection des déplacements), interface pour alarme anti-intrusion Il recommande, en conclusion, pour les navires de plus de 24 mètres, le système de tracking avec réseau de transmission satellitaire, geofencing, interface anti-intrusion, équipage permanent à bord ou télésurveillance et pour les navires de moins de 24 mètres, le système de tracking avec réseau de transmission GSM, geofencing, interface anti-intrusion. Philippe Fourrier déclare que, depuis deux ou trois ans, la F.I.N. n a pas été saisie par ses adhérents en matière de vol de bateau de plaisance. Il en déduit que la sinistralité est faible. Il indique une évolution vers une plus grande taille des bateaux à l achat (bateaux de plus de 12m et bateaux de plus de 24m). Toutefois, la flotte de ce type de bateaux reste réduite en France. Pour conclure, Gilles Mareuse confirme que le vol des bateaux est un risque assurable en navigation de plaisance et donne les principales solutions et mesures que doivent adopter les assureurs «plaisance», les différents acteurs du nautisme et éventuellement les pouvoirs publics pour qu il le reste : du côté des assureurs : différencier les risques, démanteler les filières de vol, construire des bases de données «vol», 4

5 mieux communiquer sur ce phénomène et sensibiliser les usagers, répertorier les marinas qui offrent des prestations de surveillance et de sécurité, alourdir les sanctions pour les auteurs des vols. 5

L ANALYSE. Il est important de faire un bon état des lieux de son activité et de ses protections.

L ANALYSE. Il est important de faire un bon état des lieux de son activité et de ses protections. Prévention dans les commerces et les bâtiments professionnels. Prévenir les cambriolages et les actes de malveillance 100% PROS AVEC LES PREVENIR LES CAMBRIOLAGES L ANALYSE Il est important de faire un

Plus en détail

Leader de la récupération de véhicules volés

Leader de la récupération de véhicules volés votre véhicule retrouvé et localisation partout dans le monde Récupération WWW.TRAQUEUR.FR Les SOLUTIONS TRAQUEUR 92 % des voitures volées retrouvées. Délai moyen inférieur à une journée.* et localisation

Plus en détail

LEADER DE LA RÉCUPÉRATION DE VÉHICULES VOLÉS

LEADER DE LA RÉCUPÉRATION DE VÉHICULES VOLÉS VOTRE VÉHICULE RETROUVÉ et localisation partout dans le monde Récupération WWW.TRAQUEUR.FR LES SOLUTIONS TRAQUEUR +90 % des voitures volées retrouvées. Délai moyen inférieur à une journée.* et localisation

Plus en détail

AUTO HAUT DE GAMME ASSURANCE ET GESTION CONDITIONS DE SOUSCRIPTION. Assureur Assisteur

AUTO HAUT DE GAMME ASSURANCE ET GESTION CONDITIONS DE SOUSCRIPTION. Assureur Assisteur ASSURANCE ET GESTION Assureur Assisteur Références contractuelles AXA EUROP ASSISTANCE Dispositions Générales AUTO AXA n 180209 Convention d assistance AUTO ref. W60 ou Q06 CONDITIONS DE SOUSCRIPTION Véhicule

Plus en détail

Fiche de produit Police Voiture. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture.

Fiche de produit Police Voiture. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. POLICE VOITURE juin 2014 Fiche de produit Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. Tout propriétaire ou preneur de leasing (financier) d une voiture. Assurances

Plus en détail

POLICE VOITURE CBC. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture.

POLICE VOITURE CBC. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. POLICE VOITURE CBC Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. Tout propriétaire ou preneur de leasing (financier) d une voiture. Assurances Quelles couvertures

Plus en détail

Pièce N 3.3 - Cahier des Charges

Pièce N 3.3 - Cahier des Charges MARCHE PUBLIC MAIRIE DE CHATELAILLON-PLAGE DESIGNATION : MARCHE D ASSURANCE 2014-2018 COMMUNE DE CHATELAILLON-PLAGE (17340) LOT 3 : ASSURANCE DE LA FLOTTE AUTOMOBILE Pièce N 3.3 - Cahier des Charges Cahier

Plus en détail

Comores. Assurances maritimes

Comores. Assurances maritimes Assurances maritimes Loi n 67-522 du 3 juillet 1967 [NB - Loi n 67-522 du 3 juillet 1967 sur les assurances maritimes] Titre 1 - Règles générales Art.1.- Est régi par la présente loi tout contrat d assurance

Plus en détail

Comment mieux lutter contre la fraude? Frédéric NGUYEN KIM

Comment mieux lutter contre la fraude? Frédéric NGUYEN KIM Comment mieux lutter contre la fraude? Frédéric NGUYEN KIM Quelques éléments contextuels Définition : la fraude est «un acte ou une omission volontaire permettant de tirer un profit illégitime d'un contrat

Plus en détail

Avec Traqueur Link, Votre voiture vous sera fidèle

Avec Traqueur Link, Votre voiture vous sera fidèle DÉTECTION ET RÉCUPÉRATION DE VÉHICULES VOLÉS NOUVEAUTÉ EXCLUSIVE Avec Traqueur Link, Votre voiture vous sera fidèle EN PARTENARIAT AVEC LES FORCES DE L ORDRE LINK VOTRE VOITURE VOUS EST PRÉCIEUSE? Pour

Plus en détail

TALENSIA. Matériel et marchandises transportés. Dispositions spécifiques

TALENSIA. Matériel et marchandises transportés. Dispositions spécifiques TALENSIA Matériel et marchandises transportés Dispositions spécifiques L'introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique sont également d'application.

Plus en détail

BONNES RAISONS D ASSURER VOTRE VOITURE CHEZ FIAT

BONNES RAISONS D ASSURER VOTRE VOITURE CHEZ FIAT VOTRE FIAT VOLÉE OU DÉCLARÉE PERTE TOTALE? NOUS LA REMPLAÇONS PAR UNE FIAT NEUVE! 10 BONNES RAISONS D ASSURER VOTRE VOITURE CHEZ FIAT Pourquoi choisir Fiat Insurance pour ASSURER votre véhicule? 1 «Perte

Plus en détail

ASSURANCES DES COLLECTIVITES LOCALES

ASSURANCES DES COLLECTIVITES LOCALES ANNEXE N 1 ASSURANCES DES COLLECTIVITES LOCALES DETERMINATION ET EXPRESSION DES BESOINS Ce document est un outil d aide à la détermination et à l expression des besoins d assurances. SOMMAIRE : I Renseignements

Plus en détail

Lutte contre la fraude

Lutte contre la fraude Lutte contre la fraude Agence pour la Lutte contre la fraude à l assurance 1 Sommaire I. Présentation d ALFAd II. Lutte contre la fraude et expertise III. Le blanchiment de capitaux en IARD 2 L Agence

Plus en détail

Assurance Plaisance Constat amiable d accident

Assurance Plaisance Constat amiable d accident Assurance Plaisance Constat amiable d accident Déclaration de Sinistre Assurance Plaisance A utiliser dans tous les cas EN CAS D'ACCIDENT S il y a des blessés même légers, alertez les autorités de Police

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION MEDIACO YACHTS

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION MEDIACO YACHTS CONDITIONS GENERALES DE LOCATION MEDIACO YACHTS ART. 1 : OBJET DU CONTRAT Le présent contrat a pour objet la mise à disposition d un bateau avec ou sans équipage. L identification du loueur, du locataire,

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN CAHIER

VILLE DE FEYZIN CAHIER CAHIER DES CHARGES LOT N 3 : FLOTTE AUTOMOBILE Cahier des charges / Flotte Automobile page 1 SOMMAIRE Article 1 OBJET DE L ASSURANCE.. page 3 Article 2 USAGE DES VEHICULES page 3 Article 3 GARANTIES DETAILLEES.

Plus en détail

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003 DEP 302 - JUIN 2003 Copropriété et assurances Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09 Fax DEP : 01 465

Plus en détail

Gérald MICHEL. Le FGAO Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages Fonds de garantie 64 rue Defrance 94682 Vincennes Cedex

Gérald MICHEL. Le FGAO Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages Fonds de garantie 64 rue Defrance 94682 Vincennes Cedex Gérald MICHEL Le FGAO Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages Fonds de garantie 64 rue Defrance 94682 Vincennes Cedex Préambule Le Fonds de Garantie Automobile a été créé en 1951 pour

Plus en détail

et les pratiques en assurance automobile

et les pratiques en assurance automobile Les règles r et les pratiques en assurance automobile 1- les attentes raisonnables de l assuré 2- les obligations des représentants 3- la proposition d assurance d 4- les règles r de souscription 1- les

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance. automobile

Tout connaître. sur l assurance. automobile Tout connaître sur l assurance automobile Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2011 Table des matières Acheter une assurance automobile

Plus en détail

AUTO STANDARD. Dispositions Générales SADA AUTO AOG N 02 du 01/01/2013 Convention d assistance AUTO ref. W60

AUTO STANDARD. Dispositions Générales SADA AUTO AOG N 02 du 01/01/2013 Convention d assistance AUTO ref. W60 ASSURANCE ET GESTION Assureur Assisteur Références contractuelles SADA ASSURANCES EUROP ASSISTANCE Dispositions Générales SADA AUTO AOG N 02 du 01/01/2013 Convention d assistance AUTO ref. W60 CONDITIONS

Plus en détail

Assurance des risques divers

Assurance des risques divers L assurance du terrorisme en Tunisie : où en sommes-nous? Nabil Ben Azzouz D.U en Droit des assurances de l IAL Etudiant en Master 2 Droit des assurances à l IAL Assurance des risques divers Depuis quelques

Plus en détail

Protection de réservoir TANKSAVE. Système antivol de carburant. Dissuader Alerter

Protection de réservoir TANKSAVE. Système antivol de carburant. Dissuader Alerter Protection de réservoir TANKSAVE Système antivol de carburant Dissuader Alerter PRESENTATION Ce système se décline en trois versions : 1. Utilisation de la jauge du carburant du véhicule version sans capteur

Plus en détail

AUTO HORIZON FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des profi ls malussés et risques aggravés légers CIBLES AVANTAGES.

AUTO HORIZON FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des profi ls malussés et risques aggravés légers CIBLES AVANTAGES. FICHE PRODUIT PARTICULIERS AUTO HORIZON L assurance des profi ls malussés et risques aggravés légers CIBLES De 25 à 74 ans A partir de 24 mois d antécédents d assurance CRM de 0.50 à 3.50 Jusqu à 6 sinistres

Plus en détail

Table des matières AVANT-PROPOS... 7 SOMMAIRE... 13 PARTIE 1 LA PROFESSION D EXPERT EN AUTOMOBILE... 15

Table des matières AVANT-PROPOS... 7 SOMMAIRE... 13 PARTIE 1 LA PROFESSION D EXPERT EN AUTOMOBILE... 15 Table des matières AVANT-PROPOS......................................................... 7 SOMMAIRE............................................................. 13 PARTIE 1 LA PROFESSION D EXPERT EN AUTOMOBILE.........

Plus en détail

>Associations. Conventions spéciales. Assurance spéciale associations Tous risques objet

>Associations. Conventions spéciales. Assurance spéciale associations Tous risques objet >Associations Conventions spéciales Assurance spéciale associations Tous risques objet SOMMAIRE ASSURANCE TOUS RISQUES OBJET ART. 1 - Objet de l assurance 2 ART. 2 - Étendue de la garantie 2 ART. 3 -

Plus en détail

> Une garantie obligatoire

> Une garantie obligatoire R 414 Juillet 2007 Centre de documentation et d information de l assurance La voiture et l assurance > Une garantie obligatoire La garantie responsabilité civile Seule assurance obligatoire en automobile,

Plus en détail

Que faire en cas d accident?

Que faire en cas d accident? Editeur Responsable : Mercedes-Benz Financial Services BeLux SA Avenue du Péage 68 B-1200 Bruxelles TVA : BE 0405.816.821 RPM : Bruxelles CBFA : 14855. Tél. : (02) 254 68 11 Fax : (02) 254 68 12 www.mercedes-benz.be

Plus en détail

Conditions tarifaires

Conditions tarifaires Conditions tarifaires 1 : Prix des prestations 2 : Assurances 2.1 Assurances véhicules à 4 roues 2.1.1 Couverture a) Responsabilité civile, protection juridique, PAI Responsabilité civile conformément

Plus en détail

QUESTIONNAIRE Risques Industriels Sensibles

QUESTIONNAIRE Risques Industriels Sensibles QUESTIONNAIRE Risques Industriels Sensibles MULTIRISQUE INDUSTRIELLE BATIMENT VIDE CACHET COURTIER Affaire Nouvelle Nouveau site sur contrat n :... Effet du : / / Echéance : / (JJ/MM) COURTIER Nom du cabinet

Plus en détail

AUTO LUCKY FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des profi ls malussés et risques aggravés élargis SPECIFICITES CIBLES AVANTAGES.

AUTO LUCKY FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des profi ls malussés et risques aggravés élargis SPECIFICITES CIBLES AVANTAGES. FICHE PRODUIT PARTICULIERS AUTO LUCKY L assurance des profi ls malussés et risques aggravés élargis PROTEGYS Courtage Document non contractuel Date : 21/0/2015 CIBLES De 25 à 70 ans A partir de 2 mois

Plus en détail

AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ!

AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! CONSIGNES DE SÉCURITÉ VOUS TROUVEREZ DANS LE PRÉSENT DOCUMENT DES CONSEILS DE BASE AFIN DE GARANTIR AU MIEUX LA SÉCURITÉ DE VOS BIENS. AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! En

Plus en détail

Miraboat. Système alarme autonome pour bateaux

Miraboat. Système alarme autonome pour bateaux Miraboat Système alarme autonome pour bateaux CATALOGUE 2013 INTRODUCTION 1 UN SYSTÈME ALARME DANS UN BATEAU, POURQUOI, COMMENT. Chaque année, les vols et dégradations dans les bateaux de plaisance sont

Plus en détail

"MULTIRISQUE INDUSTRIELLE" ALLIAGE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE

MULTIRISQUE INDUSTRIELLE ALLIAGE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE "MULTIRISQUE INDUSTRIELLE" ALLIAGE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE Nom, Prénom, Adresse du Proposant *:... ALLO ASSURANCES BP 30018 26958 VALENCE CEDEX 9 www.alloassurances.com AN AVT REMPT Date d'effet

Plus en détail

AUTO STANDARD. Dispositions Générales AUTO AXA 180209 03 2013 Convention d assistance AUTO ref. W60

AUTO STANDARD. Dispositions Générales AUTO AXA 180209 03 2013 Convention d assistance AUTO ref. W60 ASSURANCE ET GESTION Assureur Assisteur Références contractuelles AXA France IARD et AXA Assurances IARD Mutuelle EUROP ASSISTANCE Dispositions Générales AUTO AXA 180209 03 2013 Convention d assistance

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION. Cellule Sécurité du Secteur Economique

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION. Cellule Sécurité du Secteur Economique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION Cellule Sécurité du Secteur Economique FICHE CONSEILS A L ATTENTION DES DEBITANTS DE TABAC

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie

Caisse Nationale de l'assurance Maladie Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 22/10/97 Origine : DGA MMES et MM les Directeurs des caisses Primaires d Assurance Maladie des

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE Nom, Prénom Adresse du proposant : (sera le preneur d assurances si le contrat est souscrit)------------------------------- Affaire Nouvelle Avenant Remplacement No

Plus en détail

Assur Auto Multirisque Automobile Conditions Générales

Assur Auto Multirisque Automobile Conditions Générales Assur Auto Multirisque Automobile Conditions Générales Conditions Générales Préambule Le présent contrat d assurance est régi par la loi n 17-99 portant code des assurances, les textes pris pour son application

Plus en détail

Sécurité limitée QUAND LES CLIENTS SONT PEU INFORMÉS ET LES SYSTÈMES MAL INSTALLÉS, PEUT-ON VRAIMENT PARLER DE SÉCURITÉ?

Sécurité limitée QUAND LES CLIENTS SONT PEU INFORMÉS ET LES SYSTÈMES MAL INSTALLÉS, PEUT-ON VRAIMENT PARLER DE SÉCURITÉ? EN COUVERTURE Sécurité limitée QUAND LES CLIENTS SONT PEU INFORMÉS ET LES SYSTÈMES MAL INSTALLÉS, PEUT-ON VRAIMENT PARLER DE SÉCURITÉ? par Chantal Gagnon Photo: Getty Images Du mois d avril 2004 au mois

Plus en détail

AUTO STANDARD. sinistres matériels responsables

AUTO STANDARD. sinistres matériels responsables ASSURANCE ET GESTION Assureur SADA ASSURANCES Assureur de Protection Juridique : Solucia PJ Assisteur Europ Assistance par convention séparée (ref W60) Gestionnaire Gestion Assurances / assurone group

Plus en détail

Définitions 16/04/2015

Définitions 16/04/2015 1 Définitions Définitions (Wikipedia) La télématique est un terme qui recouvre les applications associant les télécommunications et l'informatique Un système embarqué est un système électronique et informatique

Plus en détail

Allianz Route. Les solutions d assurance et de services pour vos véhicules d entreprise.

Allianz Route. Les solutions d assurance et de services pour vos véhicules d entreprise. Allianz Route Les solutions d assurance et de services pour vos véhicules d entreprise. Allianz Route, un large choix de garanties pour vos véhicules : moins de 3T5, plus de 3T5 à usage de transport pour

Plus en détail

POLICE FRANÇAISE D ASSURANCE MARITIME COUVRANT LA RESPONSABILITÉ DU PROPRIÉTAIRE DE NAVIRE DE MER

POLICE FRANÇAISE D ASSURANCE MARITIME COUVRANT LA RESPONSABILITÉ DU PROPRIÉTAIRE DE NAVIRE DE MER Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Coordonnées souscripteur. Cocher les Garanties souhaitées du ou des Locaux d exploitation

Coordonnées souscripteur. Cocher les Garanties souhaitées du ou des Locaux d exploitation DEMANDE DE DEVIS RC PRO SECURITE / GARDIENNAGE / POSE INSTALLATION ET MAINTENANCE DE SYSTEME D INTRUSION ET INCENDIE Coordonnées souscripteur Raison Social (ainsi que la forme juridique : SARL, S.A ) :

Plus en détail

ALD AUTOMOTIVE LES ESSENTIELS ASSURANCE TRANQUILLITÉ ET SIMPLICITÉ

ALD AUTOMOTIVE LES ESSENTIELS ASSURANCE TRANQUILLITÉ ET SIMPLICITÉ ALD AUTOMOTIVE LES ESSENTIELS ASSURANCE TRANQUILLITÉ ET SIMPLICITÉ ASSURANCE ALD AUTOMOTIVE, L ASSURANCE SIMPLIFIÉE POURQUOI CHOISIR ALD AUTOMOTIVE? Six véhicules sur dix auront statistiquement dans l

Plus en détail

Exemple d une Car Policy

Exemple d une Car Policy YFG106 part1 FR c 11/12/07 11:01 Page 19 LA CAR POLICY Exemple d une Car Policy Car policy : Convention de mise à disposition d une voiture de société à titre professionnel. Au travers d un exemple pratique

Plus en détail

CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES FOURRIERES

CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES FOURRIERES CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES FOURRIERES Entre les soussignés : - La commune de CLERMONT, Oise représentée par son Maire, Monsieur Lionel OLLIVIER, autorisé par délibération du conseil municipal

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Plan de la présentation. Les marchés publics d assurance

Plan de la présentation. Les marchés publics d assurance Plan de la présentation Les marchés publics d assurance 1 Les obligations qui pèsent sur les acheteurs publics en matière d assurance 1.1 Les textes applicables aux marchés publics d assurance a. Le décret

Plus en détail

une centrale ou organe de commande des détecteurs des dispositifs de signalisation d alarme (sirène, alarme lumineuse)

une centrale ou organe de commande des détecteurs des dispositifs de signalisation d alarme (sirène, alarme lumineuse) L ANTI-INTRUSION Comment assurer la sécurité des biens et des personnes? Définitions La détection intrusion a pour finalité principale la détection de personnes qui forcent ou tentent de forcer les protections

Plus en détail

L assurance véhicules à moteur

L assurance véhicules à moteur Clients privés/clients Entreprises L assurance véhicules à moteur Offres modulaires pour véhicules de tourisme et motos. Conseil personnalisé et garanties de service en cas de sinistre inclus. Innovants:

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DANS LES COMMERCES DE MENDE

DOSSIER DE PRESSE DANS LES COMMERCES DE MENDE COMMUNICATION DOSSIER DE PRESSE LA PREVENTION DES CAMBRIOLAGES DANS LES COMMERCES DE MENDE LUNDI 14 AVRIL 2014 A 15 H 30 En présence de : Guillaume LAMBERT, préfet de la Lozère, Commissaire Christophe

Plus en détail

Assurance Responsabilité Civile liée aux Yachts

Assurance Responsabilité Civile liée aux Yachts Assurance Responsabilité Civile liée aux Yachts Comprehensive Cover. Exceptional Service. Le Club Principales caractéristiques de notre produit: Grâce à sa stabilité financière, à sa longue expérience

Plus en détail

DIRECTIVES. (version codifiée) (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee)

DIRECTIVES. (version codifiée) (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee) 7.10.2009 Journal officiel de l Union européenne L 263/11 DIRECTIVES DIRECTIVE 2009/103/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 16 septembre 2009 concernant l assurance de la responsabilité civile résultant

Plus en détail

AUTO LIBERTÉ FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des nouveaux conducteurs SPECIFICITES CIBLES AVANTAGES. De 25 à 74 ans

AUTO LIBERTÉ FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des nouveaux conducteurs SPECIFICITES CIBLES AVANTAGES. De 25 à 74 ans FICHE PRODUIT PARTICULIERS AUTO LIBERTÉ L assurance des nouveaux conducteurs CIBLES De 25 à 74 ans Sans antécédent (sauf en DTA) CRM de 0.60 à 1.00 SPECIFICITES Nous acceptons : Jusqu à 2 sinistres sur

Plus en détail

COURTIERS D ASSURANCES MARITIMES & TRANSPORTS RISQUES D ENTREPRISES. www.degonde.com

COURTIERS D ASSURANCES MARITIMES & TRANSPORTS RISQUES D ENTREPRISES. www.degonde.com COURTIERS D ASSURANCES MARITIMES & TRANSPORTS RISQUES D ENTREPRISES Police d assurance datant de 1772 Le nom de DEGONDE est associé à l'assurance Maritime et Transports depuis quatre générations, à Bordeaux

Plus en détail

Conditions générales MY BAG 0124-MYBAG-F-20120701

Conditions générales MY BAG 0124-MYBAG-F-20120701 Conditions générales MY BAG 0124-MYBAG-F-20120701 TABLE DES MATIERES 1. Aperçu des prestations assurées 3 2. Personnes assurées 3 3. Prise d effet et validité de l assurance 3 4. Objets assurés 3 5. Objets

Plus en détail

AVIS DE COURSE OFFSHORE PASSION. Cette association loi 1901, fondée en 1993, vous présente la manche de Fréjus, ainsi que son siège :

AVIS DE COURSE OFFSHORE PASSION. Cette association loi 1901, fondée en 1993, vous présente la manche de Fréjus, ainsi que son siège : «FREJUS GRAND PRIX» 26 27 Août 2006 AVIS DE COURSE OFFSHORE PASSION Cette association loi 1901, fondée en 1993, vous présente la manche de Fréjus, ainsi que son siège : 216 Chemin des Parpaillons La Lègue

Plus en détail

AUTO ALLEGRO FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des conducteurs avec petits bonus CIBLES AVANTAGES

AUTO ALLEGRO FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des conducteurs avec petits bonus CIBLES AVANTAGES FICHE PRODUIT PARTICULIERS AUTO ALLEGRO L assurance des conducteurs avec petits bonus CIBLES De 23 à 75 ans A partir de 24 mois d antécédents d assurance CRM de 0.50 à 0.90 Jusqu à 2 sinistres sur les

Plus en détail

Elle est donc mise en œuvre pour assurer la protection des biens et des personnes face aux risques d intrusion et d agression.

Elle est donc mise en œuvre pour assurer la protection des biens et des personnes face aux risques d intrusion et d agression. L'ANTI-INTRUSION Comment assurer la sécurité des biens et des personnes? 1. DÉFINITIONS : La détection intrusion a pour finalité principale la détection de personnes qui forcent ou tentent de forcer les

Plus en détail

Art. 2 La police doit satisfaire aux conditions minimales suivantes:

Art. 2 La police doit satisfaire aux conditions minimales suivantes: AVERTISSEMENT Les textes légaux et réglementaires figurant dans ce site ne constituent pas une publication officielle (voir www.moniteur.be) de sorte que l IPI n est pas responsable de leur contenu ni

Plus en détail

La notion et la fonction de skipper ou de chef de bord

La notion et la fonction de skipper ou de chef de bord La notion et la fonction de skipper ou de chef de bord AFDM 6 décembre 2012 Le terme de «skipper» est depuis longtemps admis dans le langage courant, pour désigner le chef de bord. Pour les plus sportifs

Plus en détail

Information clients selon la LCA (Passeport Charter CCS) Édition 01.2013

Information clients selon la LCA (Passeport Charter CCS) Édition 01.2013 Information clients selon la LCA (Passeport Charter CCS) Édition 01.2013 La présente information clients renseigne de manière claire et succincte sur l identité de l assureur ainsi que les principaux éléments

Plus en détail

GARANTIES MOTO. Formules de Garanties. Dommages Tous Accidents NON NON

GARANTIES MOTO. Formules de Garanties. Dommages Tous Accidents NON NON Opti ons Garanties incluses GARANTIES MOTO Formules de Garanties FORMULES ECO CONTACT+ SERENITE Responsabilité Civile Protection Juridique (consécutif à un accident) Défense Recours (consécutif à un accident)

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES D ASSURANCES

MARCHE PUBLIC DE SERVICES D ASSURANCES OPH ville de BOBIGNY 6 rue du Chemin vert 93016 BOBIGNY cedex MARCHE PUBLIC DE SERVICES D ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Procédure adaptée (Décret N 2006-975 du 1er août

Plus en détail

Gestion du programme d assurances de Lozère Développement. Dossier de consultation

Gestion du programme d assurances de Lozère Développement. Dossier de consultation Gestion du programme d assurances de Lozère Développement Dossier de consultation Cahier des clauses techniques particulières LD/SO/ND Lozère Développement Consultation Assurances CCTP 19/10/2010 1 /10

Plus en détail

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION*

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION* Code intermédiaire Intermédiaire Date QUESTIONNAIRE/PROPOSITION* MULTIRISQUE IMMEUBLE (PROPRIETAIRE NON OCCUPANT) BATIMENTS OCCUPES USAGE PROFESSIONNEL (COMMERCE, INDUSTRIEL) *(faisant partie intégrante

Plus en détail

Guide auto. Et si votre boîte à gants pouvait contenir toutes les

Guide auto. Et si votre boîte à gants pouvait contenir toutes les Guide auto Et si votre boîte à gants pouvait contenir toutes les informations utiles sur la route? AFMA vous offre ce guide Auto pour répondre à toutes vos questions sur votre assurance Auto et sur les

Plus en détail

RC Auto. comment s y prendre?

RC Auto. comment s y prendre? RC Auto comment s y prendre? RC Auto Une assurance, pour quels conducteurs et pour quels véhicules? «Pas de voiture» sans assurance Parler de l assurance automobile, c est songer aussitôt à l assurance

Plus en détail

Il est gérant assureur, depuis 17 ans ; Prof libérale et courtier Délégué pour le CDIA (Centre de Documentation et d Information de l Assurance).

Il est gérant assureur, depuis 17 ans ; Prof libérale et courtier Délégué pour le CDIA (Centre de Documentation et d Information de l Assurance). Agence de Développement Economique Et Touristique des Vosges "à usage uniquement interne" Semaine N 24 / Rapport de visite N 145 / Date d émission : 01/02/2012 Objet : Club des repreneurs Emetteur : Francine

Plus en détail

Sûr, Simple, Mhouse! GSM + RTC. Alarme Mhouse : la solution d alarme sans fil à installer soi même.

Sûr, Simple, Mhouse! GSM + RTC. Alarme Mhouse : la solution d alarme sans fil à installer soi même. Sûr, Simple, Mhouse! Alarme Mhouse : la solution d alarme sans fil à installer soi même. Un seul système pour protéger votre maison, commander vos automatismes ou vos éclairages! GSM + RTC Sûr Liberté

Plus en détail

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION *

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION * Cabinet : Date : DOMMAGES DIRECTS + PE QUESTIONNAIRE/PROPOSITION * *(faisant partie intégrante du contrat) RENSEIGNEMENTS GENERAUX NOM DE L ENTREPRISE : SIEGE SOCIAL : SITUATION DU RISQUE : - Nombre de

Plus en détail

Questionnaire RESPONSABILITÉ Garantie Financière d Achèvement CIVILE Completion Bond Garantee Questionnaire

Questionnaire RESPONSABILITÉ Garantie Financière d Achèvement CIVILE Completion Bond Garantee Questionnaire Completion Bond Garantee Questionnaire August2012:Layout 1 12-08-21 9:27 PM Page 1 pfa Votre société indépendante de courtage en assurances Questionnaire RESPONSABILITÉ Garantie Financière d Achèvement

Plus en détail

Le programme d assurance de Volleyball Québec

Le programme d assurance de Volleyball Québec Le programme d assurance de Volleyball Québec Juin 2012 Préparé par Lise Charbonneau, ll.b. Gestionnaire de risque / Assurance Regroupement Loisir et Sports du Québec Volleyball Québec et Regroupement

Plus en détail

CYCLISTES, ROULEZ BIEN ASSURÉS! Pratique, écologique et économique, le vélo est aujourd hui un mode de déplacement en plein essor.

CYCLISTES, ROULEZ BIEN ASSURÉS! Pratique, écologique et économique, le vélo est aujourd hui un mode de déplacement en plein essor. CYCLISTES, ROULEZ BIEN ASSURÉS! Pratique, écologique et économique, le vélo est aujourd hui un mode de déplacement en plein essor. S assurer en tant que cycliste et/ou assurer son vélo, comment s y retrouver?

Plus en détail

L assurance des deux-roues à moteur. Fédération française des sociétés d assurances DEP 407 - MARS 2003

L assurance des deux-roues à moteur. Fédération française des sociétés d assurances DEP 407 - MARS 2003 DEP 407 - MARS 2003 L assurance des deux-roues à moteur Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09 Fax

Plus en détail

Information clients selon la LCA (Passeport Charter CCS) Édition 01.2013

Information clients selon la LCA (Passeport Charter CCS) Édition 01.2013 Information clients selon la LCA (Passeport Charter CCS) Édition 01.2013 La présente information clients renseigne de manière claire et succincte sur l identité de l assureur ainsi que les principaux éléments

Plus en détail

AUTO RISQUE AGGRAVE. Référence des conditions Générales : DG AUTO ALL_AOG_01042014 Référence de la Convention d Assistance : 20131021 - OPTEVEN

AUTO RISQUE AGGRAVE. Référence des conditions Générales : DG AUTO ALL_AOG_01042014 Référence de la Convention d Assistance : 20131021 - OPTEVEN ASSURANCE ET GESTION Assureur Assisteur Références contractuelles ALLIANZ ASSURANCES Opteven Assistance par convention séparée Référence des conditions Générales : DG AUTO ALL_AOG_01042014 Référence de

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN ORDINATEUR PORTABLE

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN ORDINATEUR PORTABLE CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN ORDINATEUR PORTABLE PRÉAMBULE Le projet éducatif départemental «Réussir, ils en sont tous capables» adopté par le Conseil départemental en 2010 se fixe parmi ses objectifs

Plus en détail

LES SOLUTIONS ASSURANCES DES PROFESSIONNELS. Assurances dommages. Protégez vos biens professionnels et privés

LES SOLUTIONS ASSURANCES DES PROFESSIONNELS. Assurances dommages. Protégez vos biens professionnels et privés LES SOLUTIONS ASSURANCES DES PROFESSIONNELS Assurances dommages Protégez vos biens professionnels et privés Faire vivre votre contrat En choisissant de vous assurer au Crédit Agricole, vous bénéficiez

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT NUMÉRO 394-08 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT NUMÉRO 394-08 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME Adopté le 22 septembre 2008 Règlement concernant les systèmes d alarme ATTENDU que le conseil désire

Plus en détail

R41 REGLE DE PRESCRIPTION. Télésécurité. Habitations Risques «standard» Edition 12.2000.0 (décembre 2000)

R41 REGLE DE PRESCRIPTION. Télésécurité. Habitations Risques «standard» Edition 12.2000.0 (décembre 2000) R41 REGLE DE PRESCRIPTION Télésécurité Habitations Risques «standard» Edition 12.2000.0 (décembre 2000) Fédération Française des Sociétés d'assurances Cette règle a été élaborée au sein des instances de

Plus en détail

Classification et Police Française d Assurance Maritime sur corps de tous navires

Classification et Police Française d Assurance Maritime sur corps de tous navires Classification et Police Française d Assurance Maritime sur corps de tous navires INTRODUCTION... 1 I LES OBLIGATIONS DECLARATIVES DE L ASSURE LORS DE LA SOUSCRIPTION DU CONTRAT 2 A NATURE DE L OBLIGATION...

Plus en détail

courtier grossiste en assurances affinitaires

courtier grossiste en assurances affinitaires courtier grossiste en assurances affinitaires SOLUTIONS SUR MESURE DES CONTRATS CLES EN MAIN FIDELISATION ET VALEUR AJOUTEE NOS ENGAGEMENTS POUR DES CONTRATS EQUILIBRES GESTION COMPLETE ET EFFICACE LE

Plus en détail

CBT SATEC 24 RUE CAMBACERES 75413 PARIS CEDEX 08. Veuillez trouver ci-joint les documents concernant votre devis GAN HORIZON AUTO

CBT SATEC 24 RUE CAMBACERES 75413 PARIS CEDEX 08. Veuillez trouver ci-joint les documents concernant votre devis GAN HORIZON AUTO CBT SATEC 24 RUE CAMBACERES 75413 PARIS CEDEX 08 Veuillez trouver ci-joint les documents concernant votre devis N de devis : 929 271 06E CARACTERISTIQUES DEVIS Délégation : Paris BFA / IRC BENJAMIN FABRE

Plus en détail

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme Page 1/4 1. Les principaux éléments d'un système d'alarme 1.1 La centrale d'alarme Elle reçoit les signaux en provenances des détecteurs qu'elle analyse. Elle déclenche l'alarme en mettant en fonctionnement

Plus en détail

Bâtiments Non Sprinklés Commercial-Industriel-Stockage- Incendie-Dommages. Le souscripteur

Bâtiments Non Sprinklés Commercial-Industriel-Stockage- Incendie-Dommages. Le souscripteur Bâtiments Non Sprinklés Commercial-Industriel-Stockage- Incendie-Dommages Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Le souscripteur Société Forme juridique Code Siret Adresse

Plus en détail

ASSURANCES DES VEHICULES PERSONNELS DES AGENTS

ASSURANCES DES VEHICULES PERSONNELS DES AGENTS ASSURANCES DES VEHICULES PERSONNELS DES AGENTS LE PROGRAMME GROUPE AUTOMOBILE FORMULE TOUS RISQUES FORMULE AU TIERS 1-2012 / Pôle Automobile / - LES VEHICULES D AGENTS ET LEUR INCORPORATION Il existe deux

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION Article 1. Définitions: Ce contrat entend par: 1.1. L assureur et le gestionnaire des sinistres: A.G.A. International S.A. Belgium branch (dénommé

Plus en détail

Spécial Porsche. l assurance de la Légende. w w w.iccassurances. f r. www.iccassurances.fr

Spécial Porsche. l assurance de la Légende. w w w.iccassurances. f r. www.iccassurances.fr crédit photo Eric Touzé Spécial Porsche l assurance de la Légende 53, rue d Hauteville 75010 Paris Tél 01 42 46 52 52 Fax 01 42 46 31 19 w w w.iccassurances. f r www.iccassurances.fr Carene assurances

Plus en détail

La RFID dans la lutte contre le vol sur Chantier

La RFID dans la lutte contre le vol sur Chantier La RFID dans la lutte contre le vol sur Chantier Le 26 novembre 2009 Jean Philippe VERGER GSM 0677549301 Vice Président de la Fédération Francophone des Industriels de la RFID FILRFID En charge des problématiques

Plus en détail

Nous avons souhaité profiter de cette nouvelle année afin de réaliser une newsletter spéciale «Licence et assurance»

Nous avons souhaité profiter de cette nouvelle année afin de réaliser une newsletter spéciale «Licence et assurance» 1 sur 5 Cher(e)s ami(e)s, Nous avons souhaité profiter de cette nouvelle année afin de réaliser une newsletter spéciale «Licence et assurance» Un rappel en terme d assurance car trop souvent nos dirigeants

Plus en détail

édition 2011 l assurance Encarnación Gimenez estimez vos besoins & choisissez des garanties adaptées

édition 2011 l assurance Encarnación Gimenez estimez vos besoins & choisissez des garanties adaptées édition 2011 Le guide EXPeRT de Encarnación Gimenez estimez vos besoins & choisissez des garanties adaptées la collection guides EXPeRTS MISSION SERVICES Le bouquet de services à domicile qui simplifie

Plus en détail

DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC

DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC Convention d exploitation d une fourrière de véhicules à moteur pour la commune de Baziège LES INTERVENANTS Convention conclue entre les soussignés: D une part, la commune

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

«Petites assurances (assurances moyens de paiement/fuites d eau) : grosses dépenses» Questions/Réponses

«Petites assurances (assurances moyens de paiement/fuites d eau) : grosses dépenses» Questions/Réponses «Petites assurances (assurances moyens de paiement/fuites d eau) : grosses dépenses» Questions/Réponses 1 Pourquoi l UFC-Que Choisir organise-t-elle une campagne sur les assurances accessoires? Le marché

Plus en détail

assurance le Guide de votre Un numéro 0.970.820.880 (numéro non surtaxé) Une adresse mail assurance@thephonehouse.fr

assurance le Guide de votre Un numéro 0.970.820.880 (numéro non surtaxé) Une adresse mail assurance@thephonehouse.fr Un numéro 0.970.820.880 (numéro non surtaxé) Une adresse mail assurance@thephonehouse.fr Toutes nos offres sur notre site internet : www.phonehouse.fr le Guide de votre assurance Les contrats d'assurance

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME

CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME Modifié par le règlement numéro 552-2012 Avis de motion donné le : 5 juin 2012 Adoption du règlement le : 3 juillet 2012 Publication le : 10 juillet

Plus en détail