OFI PREMIUM RETRAITE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OFI PREMIUM RETRAITE"

Transcription

1 OFI PREMIUM RETRAITE Foire aux questions 03/02/2015 Les estimations basées sur les paramètres en vigueur en 2014, sont exprimées nettes de frais de gestion, sur la base des revenus avec annuités certaines 1

2 SOMMAIRE 1 - L UNION MUTUALISTE RETRAITE (UMR)... PAGE 3 Présentation, chiffres clés Valeurs Politique de gestion des actifs 2 - LA SOUSCRIPTION DANS OFI PREMIUM RETRAITE... PAGE 4 Modalités de souscriptions (âge, montant des versements, questionnaire médical ) Cas spécifiques : non-résidents, expatriés, collège de dirigeants Transfert Nantissement 3 - LA FISCALITÉ D OFI PREMIUM RETRAITE.. PAGE 5 Registre fiscal Plafond de déduction, versement, rente, succession Traitement fiscal pour les retraités ISF (versement, rente) 4 - LE FONCTIONNEMENT D OFI PREMIUM RETRAITE.. PAGE 9 Demande de la rente Fonctionnement du taux d escompte Rémunération du capital, aliénation du capital «Garantie décès» Conditions de réversion Réversion en cas de divorce, remariage Dans quels cas demander le service de sa rente? Retraite personnelle et OFI Premium Retraite 5 L UNIVERS CONCURRENTIEL DES PRODUITS RETRAITE.. PAGE 13 PERP vs Madelin OFI PREMIUM RETRAITE vs PREFON Retraite 2

3 1 - L UNION MUTUALISTE RETRAITE (UMR) 1. Qui est l UMR? L Union Mutualiste Retraite, acteur incontournable dans le secteur de l épargne retraite, est une union de composantes de la Mutualité Française, créée en Elle gère aujourd hui le principal régime français de retraite complémentaire facultatif tant sur le plan du nombre de sociétaires (près de ) que sur le plan du volume d actifs sous gestion (7,8 milliards d euros). L UMR est membre de l AMICE (Association des Assureurs Mutuels et Coopératifs en Europe). 2. L UMR réunit quelles mutuelles? MGEN, MGEN FILIA MFP SERVICES, (M.G.A.S. - S.M.A.R. - M.C.A. - M.N.A.M. - M.P.C.D.C. - MUTUELLE DES DOUANES - M.N.E.A. - M.C.des Finances - M.A.I. - MUTUELLE DE L IMPRIMERIE NATIONALE - M.P.I.R. - M.M.J. - MUTUELLE DU TRESOR - M.N.T M.G.P.C.L.) La Mutuelle Générale L Union Nationale de la Prévoyance de la Mutualité Française (UNPMF) La Mutuelle Retraite Européenne (MRE) La Fédération des Mutuelles de France (FMF) 4. Quelles sont les valeurs de l UMR? La sécurité. Le versement de la rente est certain à vie La politique de gestion des actifs de l UMR est définie par son Conseil d Administration en fonction des recommandations du Comité de Placements et des Décisions du Comité des Investissements dans le but de satisfaire à l objectif de rendement de 5% net par an. 65 % en obligations diversifiées 9% en immobilier 5 % en gestion alternative 18% en actions 3% en actions non cotées et infrastructures La performance Label d excellence des Dossiers de l Épargne 2012, 2011 et Prix du meilleur fonds de retraite français IPE 2011, 2010, 2006, 2005 Prix du meilleur investisseur dans l immobilier 2008 et 2007 Le rendement : rendement du régime COREM sur la période est de 4,92% annualisé. Cette réunion est née de la volonté du mouvement mutualiste de proposer une solution de protection sociale élargie à la retraite aux millions de personnes couvertes par leurs organismes, dans un esprit de solidarité entre les générations. L UMR est une union de mutuelles et d unions relevant du Code de la mutualité, s inscrivant totalement au cœur des valeurs fondatrices de la mutualité. L UMR est le plus important régime de retraite mutualiste par points. 3. Le risque UMR est-il porté par un établissement tiers ou y a-t-il une caution commune de toutes les mutuelles? L assureur est l UMR. 3

4 2 - LA SOUSCRIPTION DANS OFI PREMIUM RETRAITE 1. A quel âge peut-on souscrire dans le produit OFI PREMIUM RETRAITE? Le produit OFI PREMIUM RETRAITE peut être souscrit à partir de 18 ans et jusqu à 74 ans. 2. Quel est le montant minimum de souscription dans le produit OFI PREMIUM RETRAITE. Y a-t-il des échéanciers fixes? Le montant minimum de souscription est de , et ce en une fois. Le souscripteur peut verser à sa guise en une seule fois, tous les ans ou selon ses possibilités. Il peut ensuite effectuer des : - versements complémentaires d un montant minimum de par versement - versements réguliers selon deux périodicités : annuel : montant minimum de /an mensuel : montant minimum de 500 / mois 3. La souscription dans le produit OFI PREMIUM RETRAITE est-elle soumise à un questionnaire médical? NON sauf si le client prend la garantie décès «option sérénité» auquel cas une déclaration de bonne santé et/ou un questionnaire médical sera à remplir par le client. 4. Un non résident peut-il souscrire dans OFI PREMIUM RETRAITE? Le produit OFI PREMIUM RETRAITE n est pas limité aux clients français et peut être souscrit par un non résident. Toutefois, l avantage fiscal lié à l épargne retraite concerne les adhérents fiscalement domiciliés en France et s applique dans les conditions prévues à l Art 163 quatervicies du Code général des impôts. Pour les adhérents qui ne sont pas fiscalement domiciliés en France, il n y a pas d avantage fiscal, ou, en tout cas, il n est pas garanti, tout dépendant de la réglementation fiscale du pays de résidence. Les non-résidents qui déclarent des revenus auprès du centre des impôts des non-résidents ne peuvent pas déduire leurs cotisations d épargne retraite. Un adhérent qui n a pas bénéficié de l avantage fiscal en cours de cotisation devra néanmoins déclarer sa rente au titre des pensions s il est fiscalement domicilié en France en période de réception de rente. 5. Donc, un citoyen américain, résident fiscalement français, peut-il souscrire dans OFI PREMIUM RETRAITE? Il n y a aucune restriction quant à la nationalité du souscripteur. La résidence fiscale doit être en France pour bénéficier de l avantage fiscal lié au produit. 6. Un expatrié (professionnel) peut-il souscrire dans OFI PREMIUM RETRAITE? Le produit OFI PREMIUM RETRAITE peut être souscrit par un expatrié dans les conditions citées dans le point Une entreprise -pour un collège de dirigeants ou de cadres supérieurs- peut-elle réaliser les versements dans OFI PREMIUM RETRAITE? Il est important de préciser qu un PERP ou produit assimilé ne peut être souscrit que par une personne physique, en aucun cas par une personne morale. La référence à un collège de cadres ou de dirigeants se situe plutôt dans un environnement de retraite collective type article 83 du Code général des impôts, avec des règles juridiques bien spécifiques. Concernant la fiscalité, il n y a pas d intérêt. En effet, les sommes qui seraient versées par l employeur sont à intégrer au titre de la rémunération pour ensuite permettre le bénéfice de l avantage fiscal. Au surplus, ces dites sommes seront soumises aux contributions sociales. 8. OFI PREMIUM RETRAITE est-il un produit transférable? NON, pour deux raisons : - le produit OFI PREMIUM RETRAITE ne comporte pas de valeur de rachat ; - le régime est en phase active de provisionnement Par conséquent, quelle que soit la nature du produit en entrée ou sortie, le transfert ne peut pas être envisagé vers ou en provenance d OFI PREMIUM RETRAITE. 9. Le produit OFI PREMIUM RETRAITE peut-il être utilisé pour nantir un prêt immobilier par exemple? Non. OFI PREMIUM RETRAITE n est pas un contrat d assurance vie, et ne permet pas de récupérer un capital. Il ne peut donc pas faire l objet d un nantissement 4

5 3 LA FISCALITÉ D OFI PREMIUM RETRAITE 1. Le produit OFI PREMIUM RETRAITE est-il un PERP? NON. OFI PREMIUM RETRAITE n est pas un PERP mais il bénéficie du même avantage fiscal 2. De quel avantage fiscal dispose le produit OFI PREMIUM RETRAITE? Le produit OFI PREMIUM RETRAITE permet de déduire fiscalement du revenu net global les montants versés (attention au plafond fiscal figurant sur la dernière page de l avis d imposition). 3. À quel registre fiscal appartient exactement le produit OFI PREMIUM RETRAITE pour bénéficier d un avantage fiscal, étant donné que ce n est pas un PERP? Le produit OFI PREMIUM RETRAITE appartient à la catégorie : «ÉPARGNE RETRAITE PERP ET PRODUITS ASSIMILES : cotisation PERP PREFON COREM CEGOS et produits assimilés (6RS - 6RT ou 6RU dans la déclaration fiscale)» Selon la réglementation fiscale en vigueur, les versements de vos clients sur OFI PREMIUM RETRAITE sont déductibles de leur revenu net global, pour chaque membre du foyer fiscal et selon le plafond de chacun, calculé en fonction des revenus d activité. Calcul du plafond de déduction des cotisations : Revenus d activité professionnelle N-1 Frais professionnels N-1 X 10% (éventuellement plafonné : 8x 10% du PASS = 8 x = en 2015 ou plancher : minimum en 2015). Il faut ajouter à ce plafond annuel, les plafonds non utilisés au cours des 3 années précédentes. Le montant du plafond total apparaît sur le dernier avis d imposition reçu. Si le plafond est inférieur au montant du versement choisi, il est possible d utiliser le plafond du conjoint. 4. A quel titre le produit OFI PREMIUM RETRAITE ouvre-t-il droit à une déduction du revenu net global? Les cotisations et primes versées par chaque membre du foyer fiscal au plan d épargne retraite populaire (PERP) et aux produits assimilés sont déductibles du revenu net global, dans la limite d un plafond. Les plans d épargne retraite d entreprise (PERE), pour la part facultative des cotisations ou primes versées, et les régimes facultatifs de retraite complémentaire PREFON, COREM et CGOS sont assimilés au PERP. Les autres régimes facultatifs de retraite complémentaires suivants : - le régime PREFON ; - le complément retraite mutualiste (COREM), géré par l Union Mutualiste Retraite (UMR) et ouvert à tous les membres participants d'une mutuelle souscriptrice du COREM, quel que soit le statut socioprofessionnel des intéressés ; - le complément retraite des hospitaliers (CRH), géré par le comité de gestion des œuvres sociales des établissements hospitaliers publics (CGOS). Les cotisations ou primes versées aux régimes PREFON, COREM et CGOS, qui étaient déductibles du montant brut des traitements, salaires, pensions ou rentes viagères à titre gratuit jusqu à l imposition des revenus de 2003, le sont ainsi du revenu net global au titre de l épargne retraite depuis l'imposition des revenus de Source : Epargne Retraite Article 163 quatervicies du code général des impôts. Bulletin officiel des impôts 5B-11-05, 5B22-06, 5B B Le fait que le produit OFI Premium Retraite fonctionne comme un PERP mais n'en soit pas un, ne risque-t-il pas d'être requalifié dans le futur sous prétexte que l'administration fiscale ne souhaite plus donner les mêmes d'avantage fiscaux à un produit qui ressemble a un PERP mais qui n'en est pas un, et ce de façon rétroactive? Nous ne pouvons donner de réponse prospective sur ces éléments mais en tout état de cause, si une décision venait à requalifier l avantage de déduction (le réduire ou le faire disparaître), la rétro activité ne serait pas appliquée. Les versements réalisés en 2015 au titre d OFI Premium Retraite ouvrent droit à déduction dans la limite du plafond prévu à cet effet. Aucune information sur une modification de ce mode de fonctionnement pour 2015 et années suivantes. Ce que dit le texte de loi : «Afin d encourager la constitution de cette épargne retraite, la loi n du 21 août 2003 portant réforme des retraites a institué un avantage fiscal, codifié à l article 163 quatervicies du code général des impôts (CGI), sous la forme d une déduction sous plafond du revenu net global des cotisations versées par chaque membre du foyer fiscal au PERP et aux régimes facultatifs de retraite complémentaire PREFON, COREM et CRH (complément retraite des hospitaliers)». 5

6 6. Il est évident que si un client dispose déjà d'un PERP MADELIN ou PREFON - la déduction sera "prorata" (la somme de tout ne pouvant dépasser les par membre en 2015) Effectivement, l ensemble de ces produits disposent d un plafond commun. 7. Comme dans le cadre d un PERP, y a-t-il pour les contribuables faiblement imposés, une déduction spécifique correspondant à 10% du PASS, soit afin de maintenir l intérêt fiscal du produit? OUI, ils disposent du plafond «plancher» déterminé par l administration fiscale. 8. Les cotisations sur le contrat OFI PREMIUM RETRAITE sont-elles éligibles à l'option de mutualisation des plafonds d'épargne retraite pour les couples mariés soumis à imposition commune? OUI, il s agit de la case 6QR sur la déclaration de revenus. Ce dispositif est également possible pour les couples PACSÉS 9. Les rentes versées sont-elles soumises à l impôt? La rente versée est assujettie à l impôt sur le revenu des personnes physiques au titre des pensions en application des règles fiscales en vigueur. 10. OFI PREMIUM RETRAITE est-il soumis aux contributions sociales? Pour les rentes OUI (7.4% en 2015) mais sur les cotisations NON. 11. Les sommes consacrées (versements) sont-elles déclarables à l ISF? (comme il n y a pas de valeur de rachat, il ne devrait pas y avoir de valeur ISF) Les sommes versées sur le produit OFI PREMIUM RETRAITE ne sont pas déclarables à l'isf. 12. Comme dans le cadre d un PERP, la valeur de capitalisation des rentes viagères est-elle exonérée d ISF? OUI mais attention : la législation en vigueur admet cette exonération, si et seulement si, le souscripteur a fait des versements réguliers et d un montant équivalent pendant 15 ans minimum. Ex. : un client verse à 40 ans en versement unique et demande le service de la rente à 55 ans, il ne peut pas bénéficier de cette exonération. Par contre, si un client verse par an pendant 15 ans (de 40 à 55 ans), il peut bénéficier de cette exonération. De plus, si le foyer fiscal est soumis à l ISF et que le souscripteur d OFI PREMIUM RETRAITE décède avant cette durée de 15 ans de versements, son épouse, concubine ou PACSEE qui toucherait la réversion sera dans l obligation de déclarer la valeur de capitalisation de la rente viagère. 13. Si le souscripteur d OFI PREMIUM RETRAITE décède avant l'exercice de la rente et qu'il a souscrit une garantie décès, le capital versé rentret-il dans la succession? Conformément à l article 990I du Code général des Impôts, «les sommes dues directement ou indirectement par les organismes d'assurance et assimilés à raison du décès de l'assuré, sont soumises à un prélèvement de 20 % pour la fraction qui excède revenant à chaque bénéficiaire des sommes concernées, sous réserve que celles-ci ne soient pas soumises aux droits de mutation en application de l'article 757B.» L article 757B du Code général des Impôts stipule que «les sommes, rentes ou valeurs quelconques dues directement ou indirectement par un assureur, à raison du décès de l'assuré, donnent ouverture aux droits de mutation par décès suivant le degré de parenté existant entre le bénéficiaire à titre gratuit et l'assuré à concurrence de la fraction des primes versées après l'âge de 70 ans qui excède » L article bis du Code général des impôts stipule que «sont exonérés de droits de mutation par décès le conjoint survivant et le partenaire lié au défunt par un pacte civil de solidarité» 14. Que dit le Code général des Impôts sur les plafonds de déduction pour les couples mariés ou PACSÉS? Depuis l imposition des revenus de l année 2007, les membres d un couple marié ou les partenaires liés par un PACS, soumis à imposition commune, peuvent déduire les cotisations versées dans une limite annuelle égale au total des montants déductibles pour chaque membre du couple ou chaque partenaire du pacte («mutualisation» des plafonds de déduction)- cf principe du report en avant du plafond non utilisé. Depuis l imposition des revenus de l année 2007, les couples mariés ou PACSES soumis à imposition commune peuvent demander la mutualisation de leurs plafonds de déduction. Cette mesure s applique pour toutes les périodes d imposition commune, y compris l année du mariage ou du PACS (si non option pour une déclaration séparée l année du mariage/pacs) ou celle de la séparation (en cas de divorce, de séparation ou de décès). Les plafonds de déduction de chaque membre du couple ainsi que les cotisations versées par chacun (cotisations ordinaires et, sous certaines conditions, rachats de cotisations aux régimes PREFON, COREM et CGOS) sont alors additionnés afin de n obtenir qu un seul et même plafond total de 6

7 déduction et un seul et même montant de cotisations déductibles pour l ensemble du foyer fiscal. Les cotisations versées par les deux conjoints s imputent en priorité sur le plafond de déduction applicable aux cotisations de 2015 (plafond calculé sur la base des revenus de 2014) puis, le cas échéant, sur le solde non utilisé des plafonds des 3 années précédentes. Pour bénéficier de la mutualisation de leurs plafonds de déduction, les intéressés doivent cocher la case 6QR de la rubrique 6 de la déclaration des revenus n L option ainsi exercée est annuelle. Voir tableau page suivante Source : Epargne Retraite Article 163 quatervicies du code général des impôts. Bulletin officiel des impôts 5B-11-05, 5B22-06, 5B Comment l administration fiscale calcule les plafonds de déduction pour les salariés et les nonsalariés? 15. Si un client cumule emploi et retraite, sur son avis d imposition figurent les droits à l épargne retraite. Bien que percevant une pension de retraite régime obligatoire, peut-il : a. Utiliser son disponible sur le contrat OFI PREMIUM RETRAITE? NON, il ne peut le déduire que de son revenu NET global b. Déduire fiscalement sa cotisation OFI PREMIUM RETRAITE de son revenu brut global? OUI 16. Une personne qui ne perçoit qu'une pension de retraite et aucun autre revenu professionnel d'activité dispose-t-elle d'un disponible fiscal pour les cotisations retraite? OUI, elle dispose du plafond «plancher» déterminé par l administration fiscale avec un report des plafonds non utilisés sur les trois derniers exercices soit eu 2015 ( ) 17. Comment la rente perçue est-elle fiscalisée pour des personnes expatriées et non fiscalisées en France? Les expatriés étant dans les deux situations suivantes : - les personnes actives non résidentes françaises ne percevant aucun revenu de France et n ayant pas de domicile en France - les personnes retraitées non résidentes françaises percevant uniquement leurs pensions retraite de France et n ayant pas de domicile en France N auront aucun prélèvement libératoire à la source sur la rente (le produit n étant pas assimilé à un contrat d assurance vie). De plus, la rente perçue ne sera pas assujettie aux prélèvements sociaux en vigueur pour les résidents français. 7

8 19. Comment lire les différents plafonds sur l avis d imposition? Montant indiqué sur l avis d imposition de l année N-1. En l occurrence, l avis d imposition 2011 sur les revenus de 2010 d où la mention «Plafond total de 2010». 2. Solde du plafond calculé sur les revenus de 2008 (année N-4), apparaissant sur l avis d imposition de 2009 (année N-3). 3. Solde du plafond calculé sur les revenus de 2009 (année N-3), apparaissant sur l avis d imposition de 2010 (année N-2). 4. Solde du plafond calculé sur les revenus de 2010 (année N-2), apparaissant sur l avis d imposition de 2011 (année N-1). 5. Plafond calculé sur les revenus de 2011 (année N- 1), apparaissant sur le présent avis d imposition de 2012 (année N). 6. Cumul des 3 années précédentes (points 2,3 et 4) et du plafond calculé sur les revenus de l année de 2011 (année N-1) Année de la déclaration Imposition des Perçus en Le plafond de déduction applicable de l'année est calculé sur les revenus d'activité professionnelle perçus en report de la fraction du plafond non utilisé des plafonds précédents plafond total de déduction pour les cotisations versées valeur mini : 3 462, valeur maxi : valeur mini : 3 535, valeur maxi : Années reportables valeur mini : 3 637, valeur maxi : valeur mini : 3 703, valeur maxi : valeur mini : 3 755, valeur maxi : A A+B A+B+C B+C+D A+B A+B+C A+B+C+D B+C+D+E 8

9 4 LE FONCTIONNEMENT D OFI PREMIUM RETRAITE 1. À partir de quel âge puis je demander le versement de la rente? À la différence du PERP, le versement de la rente sur OFI PREMIUM RETRAITE n est pas lié à la cessation d activité. La liquidation de la rente est donc possible dès 55 ans. 2. Mon client peut-il toucher sa rente immédiatement, ou y a-t-il un délai de carence comme dans certains autres produits? Dès lors que votre client a atteint l âge minimum de 55 ans âge à partir duquel il peut, sans obligation de cessation d activité récupérer sa rente sur OFI PREMIUM RETRAITE le versement de sa rente mensuel s applique et aucune période de carence ne lui est imposée. 3. La rente est-elle certaine et les annuités sont-elles garanties? Il s agit d une rente viagère et non d annuités certaines. Les estimations fournies tiennent compte des paramètres en vigueur l année du versement. Ex. : si un client effectue un versement de en 2015, l UMR s engage sur un taux technique de 1,50% pour toute la durée du contrat. Si le taux technique est modifié en 2016, seuls les versements effectués en 2016 seront impactés par le nouveau taux technique (jusqu à la fin du contrat). 4. Le produit OFI PREMIUM RETRAITE fonctionne-t-il selon un modèle «pied de rente»? OFI PREMIUM RETRAITE utilise la table de mortalité (TPG05) et les versements sont actés sur la base de la table de mortalité en vigueur au moment du versement. 5. Imaginons que je souscrive le produit à 35 ans et détermine de toucher ma rente à 63 ans.. Mais à 50 ans, par exemple je considère que je prendrai ma retraite non plus à 63 ans MAIS à 67 ans. Que se passe-t-il? Puis je modifier la date de détachement de la rente? Quid des versements passés? Il n est pas demandé au client de se déterminer sur l'âge de perception de sa rente au moment de la souscription. Le calcul est réalisé au jour de liquidation de sa rente. Les versements des clients bénéficient d un taux de rendement escompté qui s élève à 1,50% en Concrètement cela revient à leur verser, par anticipation ET à vie, un rendement viager net garanti de 1,50%, sur les versements réalisés en Pour quelle raison? La prise en compte de ce taux dans le calcul du prix des unités de rente résulte de la volonté de l UMR de reverser aux clients une part du rendement qu il prévoit de réaliser sur ses placements, se traduisant par une augmentation du montant de la rente. 8. Le taux d'escompte pour 2015 est de 1.50%. Le rendement total peut-il être supérieur? OUI, une partie du rendement est distribué sous la forme du taux d escompte, le second niveau de rémunération étant versé grâce à la revalorisation de la valeur de service du point. 9. Le capital est-il «rémunéré» durant la phase d épargne? OUI, les versements des clients bénéficient d un taux technique qui s élève à 1,50% en Concrètement cela revient à leur verser, par anticipation ET à vie, un rendement viager NET GARANTI de 1,50% pour les versements effectués en Quid de l'inflation? Par exemple, selon les paramètres de 2015, un client âgé de 52 ans qui place aujourd'hui, touchera 3657 de rente annuelle brute quand il aura 65 ans, soit dans 13 ans et soit en La question : que vaudront 3657 en 2027? Le produit OFI PREMIUM RETRAITE n'est pas indexé à l'inflation. (cf point 8 avec mention de revalorisation de la valeur de service du point) 6. Sur votre plaquette vous parlez d un «taux de rendement escompté» ; qu en est-il exactement? 9

10 11. Comme dans le cadre d un PERP (décision de 01/2011) est-il possible de récupérer partiellement le placement en capital lors du départ à la retraite? NON, le versement se fait uniquement en rente viagère. 12. Quels peuvent être les arguments face à la problématique relative à l'aliénation de capital? Les sommes versées sur le produit OFI PREMIUM RETRAITE deviennent immédiatement indisponibles et le capital versé est effectivement aliéné. OFI PREMIUM RETRAITE doit donc être considéré comme un outil de prévoyance destiné à se constituer un complément de retraite (rente viagère) et non comme un produit patrimonial ou successoral. Il permet également de bénéficier d un avantage fiscal. OFI PREMIUM RETRAITE est donc une solution complémentaire aux autres produits d épargne (contrat d assurance-vie ). 13. OFI PREMIUM RETRAITE prévoit-il des cas de sortie anticipée avec récupération du capital, comme pour le PERP? NON, à l exception de la renonciation dans le mois qui suit la souscription. 14. OFI PREMIUM RETRAITE envisage-t-il la possibilité de sortir à hauteur de 20% en capital, comme pour le PERP? OFI PREMIUM RETRAITE est un produit d épargne à seul fin de constitution d une rente viagère. Il ne prévoit pas de sortie en capital. La constitution d un capital n est pas l objectif d un produit d épargne retraite. OFI PREMIUM RETRAITE garantit le versement d un revenu complémentaire, à vie, pendant toute la durée de la retraite et intègre une large palette de solutions pour protéger ses proches. 15. Existe-t-il une option garantie décès? OUI, il est possible de souscrire une garantie décès avec le produit OFI PREMIUM RETRAITE. Il s agit de l option «Sérénité». 16. Le contrat prévoit une garantie décès ; prévoit il sur option une rente non réversible en cas d invalidité durant la phase d épargne et une majoration de la rente en cas de dépendance? NON 17. Si mon client prend la garantie décès (option «Sérénité»), le capital sera-t-il reversé? et à qui? Deux cas de figure se présentent : > S il décède AVANT le déclenchement de la rente par exemple à 64 ans alors son épouse, concubine ou pacsée touchera la rente de réversion (dès ses 55 ans ou avant si ils ont 2 enfants à charge) (100% des droits recalculés au moment du décès) et à vie ; elle touchera aussi le capital placé depuis l ouverture du contrat (sauf si l adhérent a nommé un autre bénéficiaire, dans ce cas c est cet autre bénéficiaire qui touche le capital). Le(s) bénéficiaire(s) de l option Sérénité est/sont libre(s). > S il décède APRES le déclenchement de la rente, son épouse, concubine ou pacsée peut toucher la réversion de cette dernière à vie (à 60%, 80% ou 100% selon le choix de l adhérent) ou avec l application de la rente certaine jusqu aux 80 ans de l adhérent. Mais elle ne touchera pas le capital sur l assurance décès, puisque la période de couverture n est possible que tant que l adhérent n a pas liquidé la complémentaire retraite. 18. Cette garantie décès peut-elle être prise après la souscription du produit OFI PREMIUM RETRAITE? OUI, un client peut souscrire la garantie décès (option «Sérénité») post souscription du produit. 19. Quelle est la procédure administrative à suivre en cas de décès de l adhérent? OFI PREMIUM transmet à l UMR un acte de décès, accompagné des coordonnées du notaire ou (et) de son épouse (ou de la famille). A réception de ceux-ci, l UMR transmet au réversataire le document «Demande de versement de la rente de réversion» (suite au décès d un sociétaire avant liquidation), accompagné d un point comptable et fiscal. 20. Y a-t-il possibilité de réversion? OUI, le produit OFI PREMIUM RETRAITE offre la possibilité de réversion. 21. Quelles sont les conditions de réversion? En cas de décès du souscripteur avant le déclenchement de la rente, son époux (se), concubin(e), pacsée touchera la rente de réversion. Trois cas : 1 er cas : il est marié, en concubinage ou PACSE, SANS ENFANT => son épouse, concubine ou PACSEE recevrait la rente dès ses 55 ans et à vie. 2 ème cas : il est marié, en concubinage ou PACSE avec 1 ENFANT à charge => son épouse, concubine ou PACSEE recevrait la rente dès ses 55 ans et à vie 3 ème cas: il est marié, en concubinage ou PACSE avec minimum 2 ENFANTS à charge => son épouse, concubine ou PACSEE recevrait la rente dès le décès du souscripteur. Si sa conjointe, concubine ou pacsée bénéficie de la réversion avant 55 ans du fait d enfants à charge, la rente n est versée que pendant la période où cette condition est remplie et reprendra ensuite lorsque l âge de 55 ans sera atteint. En cas de décès avant le déclenchement de la rente, et s il n est ni marié, ni PACSE, ni en concubinage, et a un ou plusieurs enfants à charge => son (ses) enfant(s) à charge peut (peuvent) prétendre au versement d une rente servie immédiatement. 10

11 22. Les coefficients de réversabilité appliqués aux unités de rente sont-ils déterminés au moment de la souscription ou de la liquidation? Les coefficients de réversibilité sont susceptibles d évoluer. Par conséquent, ce sont les coefficients de l année de la liquidation qui seront appliqués au moment de la demande de service de la rente. Ils ne dépendent donc pas de l année de souscription. 23. Que se passe-t-il si mon client décède AVANT la demande de versement de sa rente (pendant sa période de cotisation)? 24. Que se passe-t-il si mon client décède APRÈS la demande de versement de sa rente? 11

12 25. Qu entend-on par «enfant à charge»? Est défini comme «enfant à charge», de l adhérent ou du bénéficiaire : «l enfant compté fiscalement à sa charge ou rattaché à son foyer fiscal ou l enfant auquel il verse une pension alimentaire lui ouvrant droit à déduction fiscale, jusqu à l âge de 25 ans s il poursuit des études ou l enfant relevant du groupe «Handicap» tel que défini ci-après, quel que soit son âge.» 26. Et si l adhérent ou le bénéficiaire a un enfant handicapé? Si l adhérent a un (des) enfant (s) relevant du groupe Handicap, il peut le (les) désigner comme bénéficiaire(s) de la réversion. Dans ce cas l enfant handicapé bénéficie d une rente de réversion à vie à effet immédiat. Sont considérés comme relevant du groupe Handicap : «les enfants atteints d une incapacité permanente d un taux au moins égal à 80%, reconnu par la Commission des Droits et de l Autonomie des Personnes Handicapés (CDAPH), de la Maison Départementale des Personnes handicapées (MDPH) ou reconnu par l ex COTOREP ou l ex CDES. Toute présentation d une autre reconnaissance fera l objet d une étude spécifique.» 27. Les adultes handicapés perçoivent une allocation AAH (Allocation Adultes Handicapés) en fonction de leur revenu. La rente perçue dans le cadre d'ofi PREMIUM RETRAITE fait-elle partie intégrante pour le calcul de cette allocation? Les ressources prises en compte pour l attribution de l AAH sont l ensemble des revenus nets catégoriels du demandeur et de son conjoint, concubin ou PACSE, retenus pour l établissement de l impôt sur le revenu. Etant considéré que la rente perçue au titre d OFI PREMIUM RETRAITE est soumise à l impôt sur le revenu, nous pouvons, à notre sens, en déduire que la rente perçue est intégrée pour le calcul de cette allocation. 28. Est-il possible de récupérer son capital en franchise d imposition dans les cas suivants? >Fin de droits aux allocations chômage, liquidation judiciaire de l entreprise du souscripteur, >Invalidité de 2ème ou 3ème catégorie, décès du conjoint - concubin - pacsé, >Surendettement ou autre situation justifiant le rachat (uniquement pour les non-salariés comme décrit depuis 2011) NON 29. Comme dans le cadre d un PERP, les actifs d OFI PREMIUM RETRAITE sont-ils cantonnés afin qu en aucun cas des créanciers ne puissent exercer des droits sur l épargne accumulée, rendant les actifs de chaque PERP insaisissables même en cas de faillite du gestionnaire? OUI 30. En cas de divorce et de remariage post choix de réversion, puis je changer le bénéficiaire? NON, selon l article 20 de la notice d information 2015 intitulé «réversibilité de la rente liquidée» : «Le bénéficiaire est, de manière définitive et selon la situation de l adhérent à la liquidation de la rente, son conjoint légalement marié non séparé de corps par jugement non divorcé ou, à défaut, son partenaire dans le cadre d un PACS en cours de validité ou, à défaut, son concubin tel que défini en annexe G.» 31. Ma cliente n est pas mariée et n a pas d enfant. Si elle décède avant la demande de liquidation de sa rente, son frère peut-il la percevoir dès 55 ans, ou la rente est-elle perdue? Votre cliente a la possibilité de souscrire l option «Sérénité» (cotisation annuelle) dont l objet est d assurer le versement du capital OFI PREMIUM RETRAITE au bénéficiaire de son choix si son décès intervient avant la mise en place de sa rente. La réversion réglementaire prévue dans le contrat OFI PREMIUM RETRAITE concerne le conjoint, co-pacsé ou concubin déclaré ou à défaut les enfants à charge. 32. Est-il nécessaire de remplir l'autorisation de prélèvement de 5 à la MRE pour mon client? Et que se passe-t-il en cas de réversion suite au décès du souscripteur? Le versement annuel de 5 au titre de la MRE est obligatoire et même dès lors que le client demande le service de la rente. En cas de décès, le réversataire prend alors la place du souscripteur. L'UMR lui alloue un numéro de réversataire et ce dernier devra régler 5 par an. 33. Quels sont les principales situations pour demander le service de sa rente? Cas n 1 : en complément de revenu jusqu à l âge légal de départ à la retraite (ex. palier la perte et la reprise d un emploi moins rémunérateur) Cas n 2 : en complément de revenu d une retraite minorée afin de palier une baisse du niveau de vie avant d atteindre l âge légal de la retraite Cas n 3 : en complément de retraite au moment du départ à la retraite à taux plein afin de se constituer un niveau de vie supérieur Cas n 4 : en complément de retraite afin de générer des revenus complémentaires et faire ainsi face à des imprévus. 12

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

PERP. par Élysée Consulting. Votre épargne pour votre retraite PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE

PERP. par Élysée Consulting. Votre épargne pour votre retraite PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE PERP PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE par Élysée Consulting Votre épargne pour votre retraite SOMMAIRE Bénéficiaires 3 Fonctionnnement du plan 3 Gestion du plan 4 Fiscalité des primes versées 5 Dénouement

Plus en détail

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP Les Arènes du Patrimoine 2013 La Retraite Loi Madelin - PERP Présentation Votre animateur Yannick BOUET (CGPI) Marie HIDALGO (Expert-Compable) Laurence DAGORNE (AVIVA) Laurent MULLER (CARDIF) Quelques

Plus en détail

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT Présentation Gan Prévoyance Un spécialiste de la protection sociale complémentaire Depuis plus de 65 ans, Gan Prévoyance est dédiée à la protection sociale, individuelle et

Plus en détail

Le Perp, plan d épargne retraite populaire ou patrimonial?

Le Perp, plan d épargne retraite populaire ou patrimonial? Le Perp, plan d épargne retraite populaire ou patrimonial? Invité expert : Alexis de Rozières, co-fondateur de 163x, plateforme dédiée au Perp pour les CGPI filiale de Debory Eres ASSURANCE RETRAITE A

Plus en détail

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal?

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Joëlle DALBERA & Samuel ELIMBI Département Retraite Patrimoniale Direction du Développement Sommaire 01//LE MARCHE DU PERP 02// LES PRINCIPES

Plus en détail

Un contrat accessible

Un contrat accessible Octobre 2013 Un contrat accessible Minimum de versements programmés* : - 50 par mois - 100 par trimestre - 150 par semestre ou par an ou par versement libre *A conseiller, eu égard au traitement fiscal

Plus en détail

Les contrats retraite en Loi Madelin

Les contrats retraite en Loi Madelin Les contrats retraite en Loi Madelin Une retraite obligatoire insuffisante Par rapport à un salarié, le travailleur indépendant est un peu "le parent pauvre" du système de protection sociale français.

Plus en détail

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PERP LIGNAGE Contrat d assurance sur la vie souscrit par le Groupement d Épargne Retraite Populaire ADRECO auprès d ORADEA VIE, compagnie d assurance vie et de capitalisation,

Plus en détail

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013 Oddo & Cie La Loi Madelin Sommaire Sections 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite «Madelin» 3 2 Fipavenir TNS 13 2 3 Section 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite

Plus en détail

Présentation des dispositifs d épargne retraite individuelle et collective

Présentation des dispositifs d épargne retraite individuelle et collective CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 juin 2010-9 h 30 «L épargne retraite individuelle et collective» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil Présentation des dispositifs

Plus en détail

RETRAITE PATRIMOINES PRIVES Le Plan d Epargne Retraite Populaire de Cholet Dupont

RETRAITE PATRIMOINES PRIVES Le Plan d Epargne Retraite Populaire de Cholet Dupont Avec le PERP, la loi «FILLON» a donné accès à toute personne, salarié, chef d entreprise, fonctionnaire, profession libérale, agriculteur, mère au foyer... personnes avec ou sans activité professionnelle,

Plus en détail

Cahier du patrimoine. Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013

Cahier du patrimoine. Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013 Cahier du patrimoine Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013 LE CONTRAT TNS COMPRENDRE LA LOI «MADELIN» 3 Introduction Les objectifs Votée le 11 février 1994, cette

Plus en détail

CADRE FISCAL MADELIN ET MADELIN AGRICOLE FAR

CADRE FISCAL MADELIN ET MADELIN AGRICOLE FAR FAR SOMMAIRE RAPPEL : les professionnels concernés par le dispositif Madelin I. FISCALITÉ DES COTISATIONS A. RETRAITE Calcul du disponible Cas des contrats dits «Madelin agricole» Transfert Exercice décalé

Plus en détail

Guide de sortie en rente viagère. Contrats de retraite monosupport

Guide de sortie en rente viagère. Contrats de retraite monosupport Guide de sortie en rente viagère Contrats de retraite monosupport Autonomie Garantie Capital Revenu à vie Épargne Revalorisation Retraite Bénéficiaires Rente Modularité Options Réversion Souplesse Choix

Plus en détail

Oddo & Cie. Premavenir. Novembre 2014

Oddo & Cie. Premavenir. Novembre 2014 Oddo & Cie Premavenir Sommaire Sections 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite «PERP» 3 2 Présentation du contrat Premavenir de AG2R La Mondiale 8 3 Frais 13 Annexe Solidité du groupe

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 SOMMAIRE Composez votre dispositif sur mesure 4 Étoile PEI 2 - Étoile PERCOI 2 Principales caractéristiques 5 Conseils d optimisation pour le dirigeant et les

Plus en détail

Guide pratique de l épargnant

Guide pratique de l épargnant Guide pratique de l épargnant Article 83 euro rendre votre contrat / Effectuer des versements individuels facultatifs / La vie de votre contrat en 8 questions / C otre complément de revenu / Consulter

Plus en détail

Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP) est un placement dédié à la préparation de votre retraite dans un cadre fiscal (1) avantageux.

Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP) est un placement dédié à la préparation de votre retraite dans un cadre fiscal (1) avantageux. Plan d'epargne Retraite Banque Populaire Préparez votre retraite dans un cadre fiscal(1) avantageux grâce au Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP). EN BREF Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire

Plus en détail

ÉPARGNE RETRAITE Article 163 quatervicies du code général des impôts ; BOI-IR-BASE-20-50 et BOI-RSA-PENS-30-10-20-III

ÉPARGNE RETRAITE Article 163 quatervicies du code général des impôts ; BOI-IR-BASE-20-50 et BOI-RSA-PENS-30-10-20-III 2041 GX N 51055#10 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 ÉPARGNE RETRAITE Article 163 quatervicies du code général des impôts ; BOI-IR-BASE-20-50 et BOI-RSA-PENS-30-10-20-III Ce document

Plus en détail

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée Bien vivre sa retraite pour en profiter pleinement est le souhait de chacun. Pour cela, il est

Plus en détail

ÉPARGNE RETRAITE Article 163 quatervicies du code général des impôts ; BOI-IR-BASE-20-50 et BOI-RSA-PENS-30-10-20-III

ÉPARGNE RETRAITE Article 163 quatervicies du code général des impôts ; BOI-IR-BASE-20-50 et BOI-RSA-PENS-30-10-20-III 2041 GX N 51055#11 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014 ÉPARGNE RETRAITE Article 163 quatervicies du code général des impôts ; BOI-IR-BASE-20-50 et BOI-RSA-PENS-30-10-20-III Ce document

Plus en détail

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite PERP Gaipare Zen Prévoir le meilleur pour votre retraite On a tous une bonne raison d épargner pour sa retraite Composante de votre avenir, la retraite s envisage comme une nouvelle vie, synonyme de liberté.

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2011

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2011 2041 GX N 51055#08 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2011 ÉPARGNE RETRAITE Article 163 quatervicies du code général des impôts ; Bulletins officiels des impôts 5 B-11-05, 5 B-22-06, 5

Plus en détail

Les principaux produits d épargne retraite.

Les principaux produits d épargne retraite. 1 Les principaux produits d épargne retraite. 2 Contrats individuels Nom Type de contrat Public Fonctionnement Sortie Fiscalité Versement Nb de bénéficiaires / encours Loi Madelin PREFON CRH (CGOS), à

Plus en détail

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A Dossier retraite Mise à jour : 10/03/2014 Vos ressources De quelles ressources disposerez-vous lors de votre départ en retraite? Elles sont de 5 natures : - La retraite sécurité sociale dite retraite de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE G ÉRANT MAJORITAIRE. Retraite 62. euro. À lire et à conserver

GUIDE PRATIQUE G ÉRANT MAJORITAIRE. Retraite 62. euro. À lire et à conserver GUIDE PRATIQUE G ÉRANT MAJORITAIRE Retraite 62 euro À lire et à conserver Retraite 62 euro est le contrat de retraite supplémentaire du dirigeant non salarié Il s agit d un contrat de retraite simple et

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2006

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2006 2041 GX N 51005#03 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2006 EPARGNE RETRAITE (article 163 quatervicies du code général des impôts ; BOI 5 B-11-05 et BOI 5 B-22-06) Ce document n'a qu'une

Plus en détail

La CFDT vous informe sur l accord de mise en place de «L Article 83» au sein de votre établissement

La CFDT vous informe sur l accord de mise en place de «L Article 83» au sein de votre établissement La CFDT vous informe sur l accord de mise en place de «L Article 83» au sein de votre établissement 1- Définition 2- Le coût du système - cotisations obligatoires - versements exceptionnels 3- Les différents

Plus en détail

Le contrat d épargne retraite supplémentaire

Le contrat d épargne retraite supplémentaire ENTREPRISES ÉPARGNE DANS L ENTREPRISE PALISSANDRE ENTREPRISES Le contrat d épargne retraite supplémentaire DOCUMENT EMPLOYEUR SOMMAIRE Valoriser l image sociale de votre entreprise 2 Les avantages de Palissandre

Plus en détail

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon (Caisse nationale de prévoyance de la fonction

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

LE POINT SUR LA FISCALITE DE L ASSURANCE-VIE

LE POINT SUR LA FISCALITE DE L ASSURANCE-VIE LE POINT SUR LA FISCALITE DE L ASSURANCE-VIE (Art L 136-7-II du code de la sécurité sociale ; Art 125-0 A, 757 B et 990 I du code général des impôts; Instructions Bulletin Officiel des Impôts n 16 du 23

Plus en détail

Epargne salariale et Retraites supplémentaires

Epargne salariale et Retraites supplémentaires PEE PERCO Art.83 Epargne salariale et Retraites supplémentaires Information de dernière minute par la Direction de Siemens France : L intéressement, prochainement versé, devrait être abondé à hauteur de

Plus en détail

Comprendre la Loi Madelin

Comprendre la Loi Madelin CARNET A THEME Le contrat TNS Comprendre la Loi Madelin Septembre 2009 Le contrat TNS Comprendre la Loi Madelin Les objectifs Votée le 11 février 1994, cette loi a notamment pour objectif de réduire les

Plus en détail

Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA

Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA Les nouveaux outils réglementaires pour les contrats individuels et collectifs SYLVAIN MERLUS DIRECTEUR ASSURANCES COLLECTIVES GROUPAMA La réforme FILLON et la retraite complémentaire 2 La réforme Fillon

Plus en détail

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI?

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? Depuis deux décennies, la question des retraites occupe régulièrement le devant de la scène publique. Or, aujourd hui, face à l ampleur des

Plus en détail

NOTICE FISCALE DES CONTRATS D ASSURANCE VIE

NOTICE FISCALE DES CONTRATS D ASSURANCE VIE NOTICE FISCALE DES CONTRATS Cette notice est destinée à vous informer des principales dispositions fiscales actuellement en vigueur, s appliquant aux contrats individuels d assurance sur la vie (épargne,

Plus en détail

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

CONTRAT D ASSURANCE VIE ASSURANCE

CONTRAT D ASSURANCE VIE ASSURANCE Ligne Beta Ligne Alpha CONTRAT D ASSURANCE VIE LOI ASSURANCE MADELIN VIE Version Arborescence Retraite Essentielle Madelin 1 unité 20 X X Notice Logotype La retraite est un sujet d actualité pour bon nombre

Plus en détail

LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE

LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne salariale 2 - Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne salariale Sommaire Les dispositifs de participation

Plus en détail

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en 2014

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en 2014 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 08 juillet 2015 à 9 h 30 «Le patrimoine des retraités et l épargne retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en

Plus en détail

Le Capital Différé SCA. Conditions Générales valant Proposition d Assurance

Le Capital Différé SCA. Conditions Générales valant Proposition d Assurance Le Capital Différé SCA Conditions Générales valant Proposition d Assurance DISPOSITIONS ESSENTIELLES DU CONTRAT 1. LE CAPITAL DIFFÉRÉ SCA est un contrat individuel d assurance en cas de vie à capital différé

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Préparer sa retraite MA RET RAITE Sommaire Le système de retraite en France, deux grands principes...2 Pour les régimes du privé, du salariat agricole, de l

Plus en détail

Les délais à respecter

Les délais à respecter Les délais à respecter Dans les 24 heures Contacter les pompes funèbres et organiser les obsèques Si le défunt a souscrit une assurance Garantie obsèques au Crédit Agricole*, prévenir Assistance Obsèques

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 B-11-05 N 34 du 21 FEVRIER 2005 IMPOT SUR LE REVENU. DEDUCTION DU REVENU GLOBAL DES COTISATIONS VERSEES AU TITRE DE L EPARGNE RETRAITE, NOTAMMENT

Plus en détail

les retraites collectives

les retraites collectives Edition 2010 n 4 - Avril 2010 Pour comprendre les retraites collectives PERE, Article 83, Article 39,... Le sixième et le septième rapport du Conseil d Orientation des Retraites Depuis 2000, la mission

Plus en détail

ÉDITION 2014. En cas de décès, l avenir de

ÉDITION 2014. En cas de décès, l avenir de ÉDITION 2014 En cas de décès, incapacité de travail, invalidité, protegez l avenir de votre famille Mutuelle santé prévoyance AUTONOMIE retraite Aujourd hui, êtes-vous sûr(e) d être bien protégé(e) en

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal»

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Ce qu il faut retenir Article 74 de la loi de finances pour 2006 Dans la situation actuelle, il peut arriver que le montant total

Plus en détail

Les rachats de contrats d assurance-vie après 60 ans en 2012 FFSA

Les rachats de contrats d assurance-vie après 60 ans en 2012 FFSA CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil Les

Plus en détail

Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? :

Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? : Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? : Conférence d information du Me Cécile SADELER Chambre des Notaires de Paris Existe-t-il réellement une liberté de transmettre?

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GENERALE DES IMPÔTS 5 B-22-06 N 130 du 2 AOÛT 2006 IMPOT SUR LE REVENU. DEDUCTION DU REVENU NET GLOBAL DES COTISATIONS VERSEES AU TITRE DE L EPARGNE RETRAITE. CAS

Plus en détail

Art. 83. Rente fiscalisée. Rente fiscalisée. Madelin. Epargne Salariale. Capital non fiscalisé

Art. 83. Rente fiscalisée. Rente fiscalisée. Madelin. Epargne Salariale. Capital non fiscalisé FOCUS RETRAITE 2011 2 Versements Prestations au terme Art. 83 Madelin Epargne Salariale Primes déductibles fiscalement. Exonération de charges sociales Primes déductibles fiscalement. Aucune exonération

Plus en détail

Dossier page 2 à 6. Brèves en page 7. La Loi Madelin (non-salariés non agricoles) Newsletter d informations juridiques et fiscales Expert

Dossier page 2 à 6. Brèves en page 7. La Loi Madelin (non-salariés non agricoles) Newsletter d informations juridiques et fiscales Expert VOTRE CONSEILLER Newsletter d informations juridiques et fiscales Fippatrimoine.com N 51 MARS 2013 ÉLÉPHANT PATRIMOINE Gérard CHIQUOT 9 rue de Courtalin - Marne La Vallée 77700 Magny Le Hongre g.chiquot@fippatrimoine.com

Plus en détail

L évolution de la réglementation relative à l épargne retraite depuis 2010. Direction de la sécurité sociale

L évolution de la réglementation relative à l épargne retraite depuis 2010. Direction de la sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 3 Document de travail, n engage pas le Conseil L évolution

Plus en détail

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte L ASSURANCE VIE L essentiel sur Fiscalité Fonds en euros Unités de compte Qu est ce que c est? Un produit d épargne à moyen et long terme L assurance vie sert à épargner et faire fructifier son capital,

Plus en détail

Actualité Juridique & Fiscale

Actualité Juridique & Fiscale Septembre 2011 2011 Actualité Juridique & Fiscale Sommaire Sommaire I Petits-enfants venant à une succession par suite de la renonciation de leur auteur, enfant unique : impossibilité d appliquer l abattement

Plus en détail

LA LOI MADELIN Romain MALBOSC www.longin.fr

LA LOI MADELIN Romain MALBOSC www.longin.fr LA LOI MADELIN LA LOI MADELIN PREAMBULE Loi du 11/02/1994 permettant aux TNSNA de bénéficier de compléments de retraite et de prévoyance grâce à des cotisations déductibles du bénéfice imposable. LA LOI

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - ASSURANCE

NOTE JURIDIQUE - ASSURANCE Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - ASSURANCE - OBJET : Contrat de Rente survie Base juridique Art.199 septies I 1 du code général des impôts

Plus en détail

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite?

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite? face à face Et si on parlait de votre retraite? K. Dodge / Masterfile Nous allons vivre longtemps... Espérance de vie à la naissance 100 90 80 70 60 63,4 69,2 74,6 82,9 82,7 L allongement de l espérance

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 1 ER AOÛT 2011 5 I-3-11

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 1 ER AOÛT 2011 5 I-3-11 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 1 ER AOÛT 2011 5 I-3-11 AMENAGEMENT DES REGLES D IMPOSITION AUX PRELEVEMENTS SOCIAUX DES PRODUITS DU COMPARTIMENT EURO DES CONTRATS D ASSURANCE-VIE

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité Garantie EPARGNE (fiscalité assurance-vie ou P.E.P. sur option) à souscription individuelle Article 1 Objet La présente garantie

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 N 2041 GH N 50149 #18 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. REVENUS

Plus en détail

Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie

Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie Le souscripteur peut récupérer les sommes investies. Cette faculté lui est personnelle et est appelée rachat. Le rachat peut être total, partiel

Plus en détail

Allianz Retraite TNS / Agricole

Allianz Retraite TNS / Agricole Professionnels indépendants Allianz Retraite TNS / Agricole Épargnez pour votre retraite tout en profitant de déductions fiscales *. www.allianz.fr Avec vous de A à Z * Selon la législation en vigueur

Plus en détail

La lettre du Patrimoine

La lettre du Patrimoine Chère Madame, Cher Monsieur, 2 septembre 2013, Tradidance apporte une première victoire à l écurie Traditia Racing Club. La lettre du Patrimoine Au-delà de l horizon, quelles solutions? 12 novembre 2013

Plus en détail

Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale

Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale Janvier 2013 Tout savoir sur le cadre fiscal et social de l épargne salariale France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS 1. En

Plus en détail

Arélia Multisupport. Une meilleure retraite demain, des avantages fiscaux dès aujourd hui! Fiscalité Madelin

Arélia Multisupport. Une meilleure retraite demain, des avantages fiscaux dès aujourd hui! Fiscalité Madelin Arélia Multisupport Une meilleure retraite demain, des avantages fiscaux dès aujourd hui! Fiscalité Madelin Pourquoi renforcer dès aujourd hui votre futur niveau de vie? Les TNS (1) particulièrement concernés

Plus en détail

PM&A Gestion. APRIL Patrimoine. AXERIA Vie. www.april-patrimoine.fr

PM&A Gestion. APRIL Patrimoine. AXERIA Vie. www.april-patrimoine.fr APRIL Patrimoine Spécialiste de l épargne, de la retraite et de la gestion de patrimoine, APRIL Patrimoine est une société d APRIL Group. Elle conçoit ses produits, assure leur gestion administrative et

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CADRE FISCAL ET SOCIAL DE L ÉPARGNE SALARIALE

TOUT SAVOIR SUR LE CADRE FISCAL ET SOCIAL DE L ÉPARGNE SALARIALE Crédit Photo : FANCY/Jupiterimages Septembre 2007 TOUT SAVOIR SUR LE CADRE FISCAL ET SOCIAL DE L ÉPARGNE SALARIALE 1. En un coup d œil... À l entrée, sur les versements de l entreprise À LA CHARGE DU BÉNÉFICIAIRE

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial social que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

capital vie L assurance-vie qui s adapte à toute situation L assurance n est plus ce qu elle était.

capital vie L assurance-vie qui s adapte à toute situation L assurance n est plus ce qu elle était. capital vie L assurance-vie qui s adapte à toute situation L assurance n est plus ce qu elle était. Vous avez des projets d épargne? L assurance-vie est la solution qui s adapte à tous vos besoins L ASSURANCE-VIE

Plus en détail

TERRE D AVENIR 2 AIRE PUBLICIT CTÈRE CARA À DOCUMENT - GES IMA : GETTY S TO PHO CRÉDIT - 10 7-20 0-31 76

TERRE D AVENIR 2 AIRE PUBLICIT CTÈRE CARA À DOCUMENT - GES IMA : GETTY S TO PHO CRÉDIT - 10 7-20 0-31 76 TERRE D AVENIR 2 terre d avenir 2, un vrai placement individuel de retraite Terre d avenir 2 vous donne les moyens de vivre votre retraite en toute sérénité Diminution des pensions de retraites, allongement

Plus en détail

Réduire ses impôts en 2014. «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre»

Réduire ses impôts en 2014. «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre» Réduire ses impôts en 2014 «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre» Nos modalités d intervention 1 er rendez-vous Présentation du cabinet Découverte de votre patrimoine Détermination

Plus en détail

Toutes les facettes de l assurance vie

Toutes les facettes de l assurance vie Toutes les facettes de l assurance vie Les avantages de l assurance vie Que vous ayez ouvert votre contrat d assurance vie en vue d épargner pour un projet futur, de vous constituer un complément de revenu

Plus en détail

Groupe Crédit-Mutuel CIC

Groupe Crédit-Mutuel CIC ATELIER SOLUTION L ingénierie sociale au service des entreprises de leurs dirigeants de l expert- comptable Groupe Crédit-Mutuel CIC P.1 L ingénierie sociale au service des entreprises, de leurs dirigeants,

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime de retraite supplémentaire des organismes professionnels agricoles. EdITION 2011 CCPMA PRÉVOYANCE

NOTICE D INFORMATION. Régime de retraite supplémentaire des organismes professionnels agricoles. EdITION 2011 CCPMA PRÉVOYANCE ÉPARGNE NOTICE D INFORMATION Régime de retraite supplémentaire des organismes professionnels agricoles EdITION 2011 CCPMA PRÉVOYANCE S O M M A I R E PRÉAMBULE........................................................................................................3

Plus en détail

Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 111bis / 1 du 11 décembre 2002 CONTRIBUTIONS DIRECTES

Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 111bis / 1 du 11 décembre 2002 CONTRIBUTIONS DIRECTES DIRECTION Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 111bis / 1 du 11 décembre 2002 CONTRIBUTIONS DIRECTES L.I.R n 111bis / 1 OBJET : Le régime de prévoyance-vieillesse (article 111bis L.I.R.)

Plus en détail

L'ASSURANCE VIE PLACEMENT

L'ASSURANCE VIE PLACEMENT L'ASSURANCE VIE PLACEMENT Une note de R i v i e r a F a m i l y O f f i c e Mise à jour : septembre 2004 Malgré les réformes de septembre 1997 et d octobre 1998, le cadre fiscal de l assurance vie demeure

Plus en détail

LE PLAN ÉPARMIL SALUÉ POUR SES PERFORMANCES!

LE PLAN ÉPARMIL SALUÉ POUR SES PERFORMANCES! La solidarité est dans nos gnes ÉPARGNE 3,41% * Plan ÉPARMIL Grand Trophée 2013 de la performance sur 20 ans Revenu Une épargne disponible et sécurisée pour tous les projets de la vie. * Taux de rendement

Plus en détail

PRESENTATION DU LOGICIEL

PRESENTATION DU LOGICIEL PRESENTATION DU LOGICIEL Le logiciel permet de réaliser des études précises, claires, accompagnées d un rapport détaillé à remettre à votre client dans les domaines suivants : Choix du statut social du

Plus en détail

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE.

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. édition 2009 / 2010 Les essentiels Guide pratique hors-série 50 conseils pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. Avant-Propos Déductions, réductions et crédits d impôt de

Plus en détail

A la découverte de l assurance vie HSBC France

A la découverte de l assurance vie HSBC France A la découverte de l assurance vie HSBC France L assurance vie, le placement qui vous accompagne dans tous vos projets Depuis quelques années, l assurance vie est devenue le placement préféré des Français

Plus en détail

Allianz Planeo 5 Entreprise

Allianz Planeo 5 Entreprise Allianz Planeo 5 Entreprise Votre supplément de retraite. www.allianz.fr Avec vous de A à Z 2 Allianz, un partenaire privilégié La solidité d un grand groupe d assurance Allianz est un acteur majeur de

Plus en détail

Le conjoint - un statut en mouvement

Le conjoint - un statut en mouvement Le conjoint - un statut en mouvement Constat De nombreuses femmes participent activement à l entreprise ou la société de leur conjoint, contribuant à sa mise en place et à son développement. Environs 85

Plus en détail

AVENIR EXPERTS SECURITÉ LA SOLUTION ÉPARGNE RETRAITE DES EXPERTS-COMPTABLES

AVENIR EXPERTS SECURITÉ LA SOLUTION ÉPARGNE RETRAITE DES EXPERTS-COMPTABLES AVENIR EXPERTS SECURITÉ LA SOLUTION ÉPARGNE RETRAITE DES EXPERTS-COMPTABLES Malakoff Médéric et l APRP (Association pour la Promotion de la Retraite et de la Prévoyance fondée par les experts-comptables),

Plus en détail

26 Contrat d assurance-vie

26 Contrat d assurance-vie 42 26 Contrat d assurance-vie est un contrat par lequel un assureur s engage à verser un capital en cas de vie ou de décès de l assuré, au profit du souscripteur ou d un tiers, moyennant une prime. Placement

Plus en détail

EXAMEN DE CERTIFICATION. Unité de valeur 4. Assurances et Retraite, Gestion du Patrimoine Social. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant

EXAMEN DE CERTIFICATION. Unité de valeur 4. Assurances et Retraite, Gestion du Patrimoine Social. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standard Board (FPSB) et affilée au Certified Financial Planners (CFP) Association déclarée loi du

Plus en détail

Prediagri Retraite. Préparer sa retraite, c est essentiel. Solutions Assurances Agriculteurs

Prediagri Retraite. Préparer sa retraite, c est essentiel. Solutions Assurances Agriculteurs Solutions Assurances Agriculteurs Complément de retraite Préparer sa retraite, c est essentiel. Votre retraite, c est à vous d en décider. Plus tôt vous la préparez, plus vous mettez d atouts de votre

Plus en détail

Lexique de la CIMR. Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition

Lexique de la CIMR. Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition Lexique de la CIMR Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition Plus d informations sur 0522 424 888 ou sur www.cimr.ma - www.cimrpro.ma EDITO Pour vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

Guide de l Assurance Vie

Guide de l Assurance Vie Guide de l Assurance Vie LES ATOUTS DE L ASSURANCE VIE 2 OBJECTIFS 2 CARACTÉRISTIQUES 3 LES PARTIES AU CONTRAT 3 LE(S) BÉNÉFICIAIRE(S) EN CAS DE DÉCÈS DE L ASSURÉ 4 LA SOUSCRIPTION CONJOINTE 4 LA DURÉE,

Plus en détail

Dossier : - La loi Madelin

Dossier : - La loi Madelin Dossier : - La loi Madelin Ceci est un document à caractère publicitaire. Les informations sont fournies à titre indicatif en fonction de la réglementation en vigueur au moment de sa rédaction. Avant toute

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

Mise à jour : 4 avril 2013

Mise à jour : 4 avril 2013 EN CAS DE DECES d un fonctionnaire affilié à la CNRACL Agents stagiaires et titulaires effectuant une durée hebdomadaire de service égale ou supérieure à 28/35 èmes Mise à jour : 4 avril 2013 Centre de

Plus en détail

L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions. Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015.

L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions. Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015. L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015 intervenante: Karine SALVAT CONSEILLER en INVESTISSEMENT FINANCIER 1 Objectif

Plus en détail

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale

Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Les fiches thématiques Optimisation professionnelle Les mécanismes d épargne salariale Il existe trois mécanismes d épargne salariale : La Participation : La participation des salariés aux résultats de

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Votre guide de l invalidité-décès 2013 Afin de vous permettre de comprendre le SOMMAIRE La cotisation du régime

Plus en détail

Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents

Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents Un nouveau régime de frais de soins de santé et un nouveau régime de prévoyance communs à l ensemble des agents de Pôle emploi seront mis en

Plus en détail