Étude sur la valorisation de la performance extra-financière des entreprises par les investisseurs en capital

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude sur la valorisation de la performance extra-financière des entreprises par les investisseurs en capital"

Transcription

1 Étude sur la valorisation de la performance extra-financière des entreprises par les investisseurs en capital Étude Département d Économie de l École Polytechnique / Club DD AFIC

2 Éditorial Chercheurs ayant conduit l étude Patricia Crifo Professeur d économie à Paris Ouest-Nanterre-La Défense, à l École Polytechnique et au CIRANO (Montréal) Co-directrice de la Chaire Finance Durable et Investissement Responsable Membre du Conseil économique du développement durable Vanina Forget Doctorante en économie à l École Polytechnique Corps des Ponts, des Eaux et des Forêts Sabrina Teyssier Chargée de recherches à l INRA Chercheur associé au département d économie de l École Polytechnique Sommaire 3 Éditorial 4 Présentation de l étude 6 Résultats 10 Conclusions et implications Dans un monde du capital-investissement en mutation radicale, la mesure de l impact économique des capitaux investis, mais aussi social, sociétal et environnemental, apparaît comme une nécessité. Les informations relatives à l impact Environnemental, aux sujets Sociaux et à la bonne Gouvernance (ESG), commencent à être prises en compte de façon plus structurelle dans toute la chaîne économique du capital investissement : - pour les investisseurs institutionnels (LPs) dans le choix des sociétés de gestion (GPs), - pour les sociétés de gestion dans le choix de leurs investissements dans les entreprises, - pour les entreprises dans la gestion de leurs relations avec leurs différentes parties prenantes. Ces informations ESG, qui pour certains semblent n être que des préoccupations d ordre éthique ou moral, sont en réalité les signes avancés d un changement de paradigme plus profond. Certains étudient depuis plusieurs années la valorisation dite «extra-financière», en particulier dans l univers des entreprises cotées. Mais le monde des entreprises non cotées manque encore réellement d études quantitatives. La chaire Finance Durable et Investissement Responsable (École Polytechnique / IDEI-TSE) a relevé le défi de cette nouvelle approche. En s appuyant sur la méthode de l économie expérimentale, à partir d une mise en situation réelle de 33 professionnels du capitalinvestissement - que l on peut remercier pour leur contribution -, les chercheurs de Polytechnique nous livrent des analyses particulièrement intéressantes. Bonne nouvelle, les résultats mettent en évidence, de façon quantifiée, une influence bien réelle sur la valorisation des entreprises et sur la décision d investissement initial. Ces résultats renforcent également la conviction, de plus en plus partagée, qu une combinaison pragmatique de performances financières et extra-financières crée dura blement de la valeur pour l entreprise et ses actionnaires. Cette étude démontre enfin que l AFIC, à travers le club développement durable, soutient une réflexion académique prospective, qui permet d aider ses membres à faire évoluer les pratiques de nos métiers. Olivier Millet Président du Directoire d Eurazeo PME Président du Club DD de l AFIC 2 3

3 Présentation de l étude Cette étude a été menée par la Chaire Finance Durable et Investissement Responsable (Polytechnique, IDEI-TSE, AFG) en partenariat avec le Club Développement Durable de l AFIC et Eurazeo PME. Elle vise à quantifier l impact de la performance extra-financière d une entreprise sur sa valorisation et son financement par les capitaux-investisseurs. La performance extra-financière se mesure sur trois volets, dits critères «ESG» : Environnement, Social et Gouvernance. L objectif était d identifier concrètement la plus-value potentielle d une entreprise bien gouvernée, ou bien gérée sur les plans environnemental et social, et réciproquement, la valeur que pouvait détruire une mauvaise gestion de ces enjeux. La méthode de l étude repose sur l économie expérimentale, dont la particularité est de mettre les participants en situation réelle. Très codifiée, l économie expérimentale permet de contrôler l environnement dans lequel les décisions sont prises, pour mettre les théories économiques à l épreuve des comportements réels. Le principe de l expérience consistait à mettre en compétition des investisseurs pour réaliser un deal avec des entreprises fictives. Les cas d entreprise recouvraient des secteurs d activités, des tailles et des situations économiques variées. Les informations extra-financières étaient manipulées pour permettre de valoriser de façon indépendante l effet d une surperformance et d une sous-performance sur chacun des critères ESG sur la valorisation d entreprise et la décision d investissement. Pour chaque cas d entreprise, le participant ayant proposé la plus haute valorisation remportait le deal. Il pouvait alors gagner un prix s il avait fait un «bon deal», c est-à-dire s il n avait pas payé trop cher l entreprise, ce qui était déterminé par rapport à la médiane de toutes les valorisations. Fonction des Participants 6% 21% 21% 12% 40% Spécialiste ISR Président Directeur de participations Chargé d'affaires Partner 33% Métier des participants 6% 37% 24% Capital Développement LBO Capital Risque Autres 33 professionnels du capital-investissement ont pris part à l expérience. La répartition de leurs métiers et fonctions est illustrée dans la figure 1. L âge des participants variait de 24 à 57 ans (moyenne 39 ans) et 27% étaient des femmes. Parmi ces participants, il y a eu 9 gagnants, dont 5 qui ont gardé leurs prix en effectuant un deal dans la fourchette des 10% au-dessus de la médiane des valorisations. 48 % des investisseurs venaient de sociétés ayant signé une Charte ESG. Figure 1 : Profil des participants 4 5

4 Résultats Impact des critères ESG sur la valorisation des entreprises Les données de l expérience ont été analysées avec des techniques économétriques permettant de prendre en compte les différences entre les participants et les cas d entreprise. Les résultats obtenus montrent qu une bonne politique environnementale ou sociale augmente de façon statistiquement significative la valeur d une entreprise d environ + 5 %. Une mauvaise gestion des enjeux environnementaux et sociaux pénalise la valeur des entreprises d environ -10 %, tandis qu une mauvaise gouvernance la diminue de -15 %. (cf figure 2) Les critères ESG impactent donc de façon asymétrique la valeur des entreprises, les entreprises ayant relativement plus à perdre d une mauvaise gestion des ESG qu à gagner d une bonne gestion. Selon les pratiques considérées, ces effets varient et peuvent se cumuler. Ainsi, une gouvernance peu formalisée (par exemple un manque de transparence dans les décisions) diminue la valorisation des entreprises de l expérience de - 5 %, tandis qu un grave problème de gouvernance (par exemple l absence de succession d un cadre dirigeant majeur) peut la diminuer de -10 % ; les deux effets pouvant se cumuler à -15 %. Les nombreux commentaires qualitatifs accompagnant les valorisations soulignent que la majorité des participants auraient, en situation réelle, demandé des compléments d information pour mieux quantifier précisément les impacts dans le business plan des informations extra-financières. Ces commentaires montrent également que les investisseurs se placent ici dans une situation d acquéreurs. Ainsi, la sous-performance ESG apparaît comme un argument pour entrer au meilleur prix dans l entreprise, et comme un axe d amélioration de la valeur permettant de mieux vendre l entreprise à la sortie Environnement Social Gouvernance Impact moyen sur la valorisation (%) Très bonne performance Bonne performance Mauvaise performance Très mauvaise performance Figure 2 : Impact de la performance ESG sur la valorisation des entreprises 6 7

5 Résultats Impact des informations ESG sur la décision d investissement La figure 3 représente le changement de décision d investissement selon les informations ESG reçues. Les résultats montrent qu une mauvaise gestion des enjeux environnementaux et sociaux fait renoncer environ 30% des investisseurs à investir, et jusqu à 50 % en cas de graves problèmes sociaux. Les pratiques de gouvernance sont en effet celles qui apparaissent comme les plus sensibles et faisant basculer le plus rapidement la décision d investissement. A nouveau, on observe une asymétrie : une très bonne performance ESG n a qu une très faible probabilité de faire changer d avis un investisseur qui n est pas prêt à investir dans l entreprise sur la base des données financières. Les commentaires qualitatifs des participants mettent en exergue qu une mauvaise gestion des enjeux ESG constitue un motif suffisant pour refuser d investir si elle menace le cœur du business. En situation réelle, dans la plupart des cas, les investisseurs auraient demandé des compléments d audits ou renforcé leurs dues diligences. Dans les cas de mauvaise gestion ne menaçant pas directement l activité de l entreprise, la sous-performance environnementale et sociale est souvent considérée comme un axe d amélioration de la gestion de l entreprise pendant sa détention, et donc un axe de création de valeur Environnement Social Gouvernance Impact moyen sur la décision d'investissement (%) Très bonne performance Mauvaise performance Très mauvaise performance Figure 3 : Impact de la performance ESG sur la décision d investissement 8 9

6 Conclusions et implications Les résultats de cette étude montrent que la performance extra-financière impacte la valorisation et les décisions d investissement des investisseurs en capital, qui intègrent stratégiquement ces enjeux dans les calculs de business plan. Bonnes et mauvaises pratiques ESG impactent de façon asymétrique la valeur des entreprises. Environnement, Social et Gouvernance ne sont pas non plus des critères équivalents, la Gouvernance apparaissant comme l enjeu le plus sensible. Cette étude a plusieurs implications, tant pour les capitaux-investisseurs que pour les manageurs d entreprise qui ont besoin d attirer des fonds. Pour les investisseurs, il apparaît que la capacité à évaluer la performance ESG d une entreprise cible peut constituer un outil de négociation dans les phases d acquisition. De plus, la capacité à manager les ESG peut être source d amélioration de la valeur pendant la phase de détention. Toutefois, que cela soit pendant la phase d acquisition ou pendant la phase de détention, l évaluation et le suivi de la performance ESG requiert une expertise au sein des sociétés de capital-investissement, afin de quantifier correctement les effets des critères ESG et identifier les gisements de plus-values potentielles. Pour les entrepreneurs, les résultats de cette étude impliquent en tout premier lieu que les mauvaises pratiques ESG peuvent impacter l accès au capital. Elles risquent en effet d augmenter le coût d accès aux capitaux propres et de détruire de la valeur pour les actionnaires de l entreprise. Améliorer la performance ESG de son entreprise apparaît ainsi comme une façon de protéger sa valeur et le coût de l accès aux capitaux propres. Étant donné l approche quantitative utilisée par les capitaux-investisseurs, une bonne gestion de la performance extra-financière passe probablement par la mise en place d indicateurs ESG quantifiés, permettant de l objectiver. 52% Les ESG sont importants pour vos actionnaires 26% 39% 3% 3% Les ESG sont importants pour votre image 6% 3% Tout à fait d accord D accord 29% 39% Sans avis Les ESG sont importants pour vos LPs 33% 23% 44% Les ESG sont importants pour votre gestion des risques 42% 3% 7% 48% Pas d accord Vraiment pas d accord Figure 4 : Réponses au questionnaire proposé aux participants à la fin des sessions expérimentales sur leurs pratiques d investissement 10 11

7 Conception et réalisation +33 (0)

Le processus d investissement de LFR suit une philosophie de sélection active de valeurs de croissance. Analyse. stratégique

Le processus d investissement de LFR suit une philosophie de sélection active de valeurs de croissance. Analyse. stratégique (Extrait du code de transparence) 4. Evaluation, sélection et politique d investissement Les signataires s engagent à fournir des informations concernant la façon dont l analyse ESG est utilisée pour construire

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT RESPONSABLE. SWEN Capital Partners «SWEN CP»

POLITIQUE D INVESTISSEMENT RESPONSABLE. SWEN Capital Partners «SWEN CP» POLITIQUE D INVESTISSEMENT RESPONSABLE SWEN Capital Partners «SWEN CP» 2015 Origines de la démarche d investissement responsable de l expertise non cotée de SWEN CP Filiale de deux acteurs fortement engagés

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE (ISR)

L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE (ISR) L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE (ISR) Notre démarche ISR La gestion dite de "stock-picking" de Financière de l Echiquier est une gestion qui s appuie avant tout sur la connaissance approfondie

Plus en détail

La perception de l ISR par les Français. Principaux résultats de l enquête Ipsos pour EIRIS & FIR Octobre 2012

La perception de l ISR par les Français. Principaux résultats de l enquête Ipsos pour EIRIS & FIR Octobre 2012 La perception de l ISR par les Français Principaux résultats de l enquête Ipsos pour EIRIS & FIR Octobre 2012 L enquête Enquête nationale conduite en ligne par Ipsos du 14 au 16 sept. 2012 dans le cadre

Plus en détail

(Extrait du code de transparence pour LFR Euro Développement Durable)

(Extrait du code de transparence pour LFR Euro Développement Durable) (Extrait du code de transparence pour LFR Euro Développement Durable) * + b. Quels sont les moyens internes et externes mis en œuvre pour conduire cette analyse? Les gérants de La Financière Responsable

Plus en détail

VOTRE MANDAT DE GESTION

VOTRE MANDAT DE GESTION VOTRE MANDAT DE GESTION PRÉSENTATION DU MANDAT DE GESTION La souscription au capital d une PME offre 2 avantages fiscaux : / Une réduction d ISF à hauteur de 50% dans la limite de 45 000 Le souscripteur

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

OFI AM PUBLIE UNE ÉTUDE

OFI AM PUBLIE UNE ÉTUDE OFI AM PUBLIE UNE ÉTUDE SUR LA PRISE EN COMPTE DES CRITÈRES ESG DANS LE CAPITAL INVESTISSEMENT Les PME ETI financées par le capital investissement en Europe sont de bons élèves en matière d intégration

Plus en détail

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE PRÉAMBULE Engagés depuis 2002 dans une première réflexion sur le Capital Investissement Socialement Responsable (C-ISR), nous sommes convaincus de la nécessité

Plus en détail

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Il n y a rien dans le monde qui n ait son moment décisif, et le chef-d oeuvre de la bonne conduite est de connaître

Plus en détail

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable La chaire de Finance et Développement Durable Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable 1 Vers des mécanismes de gestion collective du Développement Durable par une approche

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE SOMMAIRE Préambule..3 Principes fondamentaux de notre politique de Capital Investissement Responsable 4 Le parti pris de notre approche de Capital Investissement

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

PROMOUVOIR UNE FINANCE DE LONG TERME ET RESPONSABLE

PROMOUVOIR UNE FINANCE DE LONG TERME ET RESPONSABLE PROMOUVOIR UNE FINANCE DE LONG TERME ET RESPONSABLE La Caisse des Dépôts, investisseur de long terme au service de l intérêt général et du développement économique du pays, considère que la prise en compte

Plus en détail

Trouver des solutions efficaces

Trouver des solutions efficaces Trouver des solutions efficaces & adaptées à vos enjeux VOTRE PARTENAIRE SPÉCIALISTE EN ORGANISATION, GESTION, COMPTABILITÉ ET FINANCE Comment développer votre entreprise? Comment piloter efficacement

Plus en détail

+ Une Junior-Entreprise

+ Une Junior-Entreprise Expertise financière Au sein de l Université Paris-Dauphine, Dauphine Junior Conseil s est créé un pôle d expertise en finance qui bénéficie de la reconnaissance du monde professionnel. Une Junior-Entreprise

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT?

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Quels sont vos objectifs de placement? 2 3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Les facteurs à prendre en compte Ils dépendent de votre personnalité, de votre âge, de votre situation de famille et de

Plus en détail

Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion

Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion OFFRE ISF 2013 Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion D 123Club PME 2013 UN INVESTISSEMENT PERMETTANT DE BéNEFICIER DE 50% DE RéDUCTION D ISF JUSQU à 45 000 (cf. risques

Plus en détail

Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales»

Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales» Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne- Ardenne) Contact : Franck MOREL Chargé d affaires

Plus en détail

M&A Advisory Les enjeux d une recherche de capitaux

M&A Advisory Les enjeux d une recherche de capitaux 11 octobre 2011 M&A Advisory Les enjeux d une recherche de capitaux Deloitte Conseil Finance membre du CCIF agrément n C05B000 0 M&A Advisory - Un leader du conseil en fusions et acquisitions 2010 Deloitte

Plus en détail

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux...

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Directions Financières dirigeants d entreprise fonds d investissement Avocats, mandataires & liquidateurs judiciaires Notre mission Répondre

Plus en détail

La reprise d entreprise

La reprise d entreprise Les nouveaux outils de financement de la reprise La reprise d entreprise Se faire accompagner d un investisseur financier Pourquoi, avec Qui et Comment ouvrir son capital? 1. Pourquoi? Le capital investissement

Plus en détail

Présentation de nos activités

Présentation de nos activités Présentation de nos activités Acquisition Cession Valorisation Conseil Notre activité Triactis est un cabinet de conseil en transmissions et acquisitions spécialisé dans le domaine de l assurance : Notre

Plus en détail

Qu attendent les sociétés de conseil et les banques d affaires (M&A) des Experts Comptables? M. Matthieu Cassone

Qu attendent les sociétés de conseil et les banques d affaires (M&A) des Experts Comptables? M. Matthieu Cassone Qu attendent les sociétés de conseil et les banques d affaires M. Matthieu Cassone I. Tour d horizon i. Une Boutique M&A c est quoi? a. Des Experts en quoi? b. Quel est leur modèle économique? II. Méthodologie

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

Valoriser les innovations par l injonction du Lean

Valoriser les innovations par l injonction du Lean Master Ingénierie des Systèmes d Information Valoriser les innovations par l injonction du Lean Session 1 : Impact des échanges d information sur une structure, un réseau d échanges réciproques de savoirs(1à2jours)

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion de patrimoine. En choisissant

Plus en détail

Choisir la référence, pour moi, c est une évidence.

Choisir la référence, pour moi, c est une évidence. Choisir la référence, pour moi, c est une évidence. Découvrez les solutions d assurance et les avantages exclusifs pour les professionnels de l immobilier, conçus par GALIAN, leader de la garantie financière.

Plus en détail

Les résultats clés de l étude quantitative Conférence du 1 er Octobre 2009

Les résultats clés de l étude quantitative Conférence du 1 er Octobre 2009 Les résultats clés de l étude quantitative Conférence du 1 er Octobre 2009 Méthodologie Mode de recueil : en ligne (CAWI) et par téléphone (CATI) Description des cibles interrogées : responsables développement

Plus en détail

Expertise, Indépendance et Performances Durables

Expertise, Indépendance et Performances Durables Expertise, Indépendance et Performances Durables Atelier «Gouvernance et engagement actionnarial» Chaire «Finance durable et Investissement Responsable» Gwenaël Roudaut Ecole Polytechnique 2 juillet 2012

Plus en détail

C O P P E R A N D C O. F R 1

C O P P E R A N D C O. F R 1 COPPERANDCO.FR 1 2 COPPER AND CO Investir en club-deal dans l immobilier d entreprise : une nouvelle dimension pour votre patrimoine. 1 HISTORIQUE ET HOMMES Copper and Co concrétise l engagement de deux

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE. Juin 2015

PRESENTATION GENERALE. Juin 2015 PRESENTATION GENERALE Juin 2015 Table des matières 1. UN CONSEIL DEDIE POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS VOS OPERATIONS DE HAUT DE BILAN 2. LES DIFFERENTES PRESTATIONS DE SERVICE 3. LES ACCREDITATIONS DE MJE

Plus en détail

Campagne Gaïa-Index 2015

Campagne Gaïa-Index 2015 Campagne Gaïa-Index 2015 L évaluation extra-financière des ETI cotées Tendances, résultats et lauréats Soirée du 21 octobre 2015 Palais Brongniart, Paris Introduction Caroline Weber Directrice Générale

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail

Pilotage du Capital Humain et de la performance globale

Pilotage du Capital Humain et de la performance globale Pilotage du Capital Humain et de la performance globale Démarche de la Chaire Capital Humain De la Fondation Bordeaux Université Version novembre 2013 2013 / Fondation Bordeaux Université / Stéphane Trébucq

Plus en détail

Spécialistes du recrutement des métiers IT, nous vous accompagnons dans tous vos enjeux de recrutement

Spécialistes du recrutement des métiers IT, nous vous accompagnons dans tous vos enjeux de recrutement Spécialistes du recrutement des métiers IT, nous vous accompagnons dans tous vos enjeux de recrutement Vos besoins métiers en mutation Les secteurs SI complexes subissent une mutation technologique majeure,

Plus en détail

quels enjeux pour le secteur financier?

quels enjeux pour le secteur financier? Préambule 2 Auteurs de l enquête Cette étude a été conduite par le pôle développement durable d Equinox Consulting Sophie Madet, associée Blandine Sébileau, senior manager Sybille Brugues et Sophie Pornin,

Plus en détail

Expertise comptable. Audit Légal & Contractuel. Conseil en Gestion. Juridique, Fiscal & Social. International

Expertise comptable. Audit Légal & Contractuel. Conseil en Gestion. Juridique, Fiscal & Social. International Expertise comptable Audit Légal & Contractuel Conseil en Gestion Juridique, Fiscal & Social International Centre d affaires Oushmane, 9 Bd Abdelmoumen, Apt 11, 2 ème étage, 20100 Casablanca Maroc Tél :

Plus en détail

Planification financière. Maîtriser votre avenir financier. www.bcn.ch

Planification financière. Maîtriser votre avenir financier. www.bcn.ch Planification financière Maîtriser votre avenir financier www.bcn.ch Qu est-ce que la planification financière? Une planification financière consiste à dresser le bilan de votre situation globale actuelle

Plus en détail

KEY ISSUES - Corporate Governance COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE

KEY ISSUES - Corporate Governance COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE KEY ISSUES - Corporate Governance COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE Reporting corporate governance Bruxelles, le 18 novembre 1999 Madame, Monsieur La Commission bancaire et financière et Brussels Exchanges

Plus en détail

CHIFFRES CLES 1- CLIENTS. Typologie des Entreprises Clientes 1. Grands Groupes Internationaux 58% 2. Fonds d Investissements 38% 3.

CHIFFRES CLES 1- CLIENTS. Typologie des Entreprises Clientes 1. Grands Groupes Internationaux 58% 2. Fonds d Investissements 38% 3. CHIFFRES CLES 1- CLIENTS Typologie des Entreprises Clientes 1. Grands Groupes Internationaux 58% 2. Fonds d Investissements 38% 3. PME / PMI 04% Taille des Entreprises ou des Business Units 1. CA < 30

Plus en détail

CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE INDEPENDANT. En toute indépendance, Des prestations adaptées à vos objectifs

CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE INDEPENDANT. En toute indépendance, Des prestations adaptées à vos objectifs CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE INDEPENDANT En toute indépendance, Des prestations adaptées à vos objectifs Au service de l organisation de votre patrimoine Au service de la performance de votre patrimoine

Plus en détail

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8.

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8. 1 Sommaire Présentation Générale 3 Nos Métiers 4 Nos Services 5 Notre Valeur ajoutée 6 Notre Philosophie 7 Nos Clients 8 Notre Equipe 9 Contact 12 2 Présentation Advise UP Associés Cabinet de conseil,

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

Guide de l entrepreneur

Guide de l entrepreneur Vous êtes en phase de croissance ou en création/reprise et en recherche de financement. Vous souhaitez renforcer vos fonds propres pour accroitre vos marges de manœuvre. Le crowdfunding equity vous permettra

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier L AUDIT CREDIT Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier Finshop est un organisme indépendant qui sélectionne des courtiers pour leurs compétences et leur sérieux et les réunit dans un réseau

Plus en détail

LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT

LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT 2011/2014 Enquête auprès des anciens ou actuels doctorants Cifre ayant participé à une des éditions des 24H Chrono de l entrepreneuriat organisées par l ANRT et

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

FFFF Echiquier Major : Reporting ISR trimestriel. Au 30 septembre 2011 REPORTING ISR TRIMESTRIEL. Echiquier Major

FFFF Echiquier Major : Reporting ISR trimestriel. Au 30 septembre 2011 REPORTING ISR TRIMESTRIEL. Echiquier Major FFFF Echiquier Major : REPORTING ISR TRIMESTRIEL Reporting ISR trimestriel Echiquier Major Au 30 septembre 2011 Septembre 2015 Z SOMMAIRE 1 SYNTHESE DE LA DEMARCHE EXTRA FINANCIERE DE LA FINANCIERE DE

Plus en détail

Opération Management & Compétitivité

Opération Management & Compétitivité Opération Management & Présentation par AQM - BN 1 Sommaire Présentation de l AQM L action collective management et compétitivité. Processus et déroulement. Les intervenants. Les étapes de formation et

Plus en détail

La chaine de financement de l entreprise et les Business Angels Maher Kallel

La chaine de financement de l entreprise et les Business Angels Maher Kallel La chaine de financement de l entreprise et les Business Angels Maher Kallel Différences principales Business Angel Spécialistes du capital-risques Personnel Entrepreneurs Gestionnaires financiers Argent

Plus en détail

Introduction. Groupe Eyrolles

Introduction. Groupe Eyrolles Introduction Dans une étude parue le 24 septembre 2003, le greffe du tribunal de commerce de Paris indiquait que 19,4 % des entreprises en activité ont à leur tête un chef d entreprise de plus de 58 ans.

Plus en détail

G4 : Tout ce qu il faut savoir pour bien appliquer les nouvelles lignes directrices de la GRI

G4 : Tout ce qu il faut savoir pour bien appliquer les nouvelles lignes directrices de la GRI fggsf G4 : Tout ce qu il faut savoir pour bien appliquer les nouvelles lignes directrices de la GRI Guide pratique d application de la G4 à l attention des utilisateurs Juillet 2013 Note préliminaire Les

Plus en détail

Emilien Suquet, suquet@automaths.com

Emilien Suquet, suquet@automaths.com STATISTIQUES Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Comment réagir face à un document statistique? Les deux graphiques ci-dessous représentent l évolution du taux de chômage en France sur les 1 mois de

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de l avenir. Ses besoins évoluent. Sa situation financière devient

Plus en détail

Introduction au private equity

Introduction au private equity BANQUE FINANCE SOCIAL GESTION DROIT MARKETING Introduction au private equity Les bases du capital-investissement Cyril Demaria 4 e édition SOMMAIRE Préface... 11 Introduction : Qu est-ce que le private

Plus en détail

Cabinet de Conseil Spécialisé dans le Cloud Computing

Cabinet de Conseil Spécialisé dans le Cloud Computing Cabinet de Conseil Spécialisé dans le Cloud Computing Sommaire 1. Pourquoi avoir créé Nuageo? 2. Nos Valeurs 3. Nos Forces 4. Nos Offres 5. Les Fondateurs 6. Nous Contacter 1. Pourquoi avoir créé Nuageo?

Plus en détail

BOURSE DE TUNIS LES AVANTAGES DU FINANCEMENT PAR LE MARCHÉ TUNIS, 17 MAI 2016

BOURSE DE TUNIS LES AVANTAGES DU FINANCEMENT PAR LE MARCHÉ TUNIS, 17 MAI 2016 BOURSE DE TUNIS LES AVANTAGES DU FINANCEMENT PAR LE MARCHÉ TUNIS, 17 MAI 2016 1 PLAN La Bourse: Introduction; Que procure la Bourse aux entreprises; Les enjeux d une introduction en Bourse; Les avantages

Plus en détail

Plus responsables, plus performants

Plus responsables, plus performants ISR Plus responsables, plus performants x4 progression des encours ISR en 4 ans (Source Novethic à fin 2011) L ISR, pourquoi? Une finance qui s engage Changer les règles du jeu Mettre les entreprises face

Plus en détail

La performance extra-financière des fonds ISR

La performance extra-financière des fonds ISR La performance extra-financière des fonds ISR Etude de l empreinte sociale et environnementale du fonds Allianz Valeurs Durables 30 septembre 2011 Sommaire 1. Performance, utilité sociale et ISR Question

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

L Offre à Prix Ouvert «OPO» Présentation Presse 15 avril 2014

L Offre à Prix Ouvert «OPO» Présentation Presse 15 avril 2014 L Offre à Prix Ouvert «OPO» Présentation Presse 15 avril 2014 L Offre à Prix Ouvert Pourquoi? L OPO est déjà prévue par les textes (article 61 bis du Règlement Général de la Bourse des Valeurs Mobilières

Plus en détail

Jean-Francois DECROOCQ - 11/03/2011

Jean-Francois DECROOCQ - 11/03/2011 www.varm.fr Stratégie des risques Jean-Francois DECROOCQ - 11/03/2011 Sommaire Introduction... 2 La stratégie du risque... 2 I.0 Une démarche d entreprise... 2 I.1 Appétit pour le risque... 3 I.2 La tolérance

Plus en détail

Cahier des Charges / formation «Stratégie de la start-up»

Cahier des Charges / formation «Stratégie de la start-up» Cahier des Charges / formation «Stratégie de la start-up» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne- Ardenne) Contact : Catherine MERLET Responsable Incubateur Catherine.merlet@carinna.fr

Plus en détail

Les entreprises accompagnées par le Capital Investissement se distinguent par leur dynamisme

Les entreprises accompagnées par le Capital Investissement se distinguent par leur dynamisme COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 12 décembre 2011 Les entreprises accompagnées par le Capital Investissement se distinguent par leur dynamisme Forte progression des PME Forte présence dans le secteur de

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis Avant-propos Chers collaborateurs, Umanis, en tant qu entreprise cotée en Bourse, affirme une volonté

Plus en détail

Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH?

Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH? Jeudi 03 Avril 2014 Session n 15 12h20-13h15 Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH? Comment gérer le sourcing, la planification des besoins de recrutement et la gestion

Plus en détail

Pro Plateforme multi-services spécialisé Apple

Pro Plateforme multi-services spécialisé Apple Pro Plateforme multi-services spécialisé Apple Devenez Partenaire... SOMMAIRE EASY PARC... p.4 & 5 Votre entreprise utilise une flotte d appareils Apple (iphone; ipad; Mac) EASY BUSINESS... p.6 & 7 Une

Plus en détail

Investir de manière équilibrée? Trouvez le bon équilibre entre rendement et risque, sans devoir vous en préoccuper.

Investir de manière équilibrée? Trouvez le bon équilibre entre rendement et risque, sans devoir vous en préoccuper. Investir de manière équilibrée? Trouvez le bon équilibre entre rendement et risque, sans devoir vous en préoccuper. Vous recherchez à la fois le rendement et la sécurité pour vos investissements, sans

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

La RSE et les PME: quels enseignements de la recherche en économie? Réunion RSE et compétitivité 4 juin 2014. Patricia Crifo

La RSE et les PME: quels enseignements de la recherche en économie? Réunion RSE et compétitivité 4 juin 2014. Patricia Crifo 1 La RSE et les PME: quels enseignements de la recherche en économie? Réunion RSE et compétitivité 4 juin 2014 Patricia Crifo Université Paris Ouest, Ecole Polytechnique & Cirano (Montréal) Plan de la

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

EUGENE EISENBERGER ENTREPRISES

EUGENE EISENBERGER ENTREPRISES EUGENE EISENBERGER ENTREPRISES Présentation Historique Métiers Références Contact Conseil en Investissements Financiers (CIF), membre de la CNCIF, association agréée par l AMF Immatriculé à l Orias sous

Plus en détail

«Rien n est permanent

«Rien n est permanent «Rien n est permanent sauf le changement» Pour nous contacter en France et à l étranger: Téléphone: +33 1 45 46 50 64 Télécopie: +33 1 71 33 10 32 Par courriel: contact@dfacto.fr Sur notre site rubrique

Plus en détail

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4)

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4) Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013 Epreuve de MGUC (U4) Analyse quantitative des résultats Moins de 8 8 note < 10 10 note < 12 12 note < 14 14 et plus Total Nombre 130 122

Plus en détail

L offre des cabinets peut se structurer en 3 types de prestations et 3 domaines d application

L offre des cabinets peut se structurer en 3 types de prestations et 3 domaines d application L offre des cabinets peut se structurer en 3 types de prestations et 3 domaines d application NB : Le schéma ci-après présente de manière synthétique la répartition des activités par type de prestation

Plus en détail

PLAQUETTE COMMERCIALE INVENTORIA

PLAQUETTE COMMERCIALE INVENTORIA PLAQUETTE COMMERCIALE INVENTORIA Nos services Mission 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE LA MISSION QUI SOMMES-NOUS? Inventoria est un cabinet spécialisé dans, la gestion des inventaires physiques des immobilisations

Plus en détail

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR LE ROLE DE LA COMPTABILITE DANS LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SEMINAIRE ORGANISE PAR LE CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

Plus en détail

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine.

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Afin d en profiter, le Plan d Epargne en Actions (1) (PEA) et le Plan d Epargne

Plus en détail

Les Achats socialement responsables en France aujourd hui : un état des lieux et des pratiques

Les Achats socialement responsables en France aujourd hui : un état des lieux et des pratiques Les Achats socialement responsables en France aujourd hui : un état des lieux et des pratiques Fabienne FEL - Juin 2011 1 Sommaire... 2 1. Méthodologie de l enquête... 3 2. Avancement des démarches de

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MARKETING et DEVELOPPEMENT COMMERCIAL

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MARKETING et DEVELOPPEMENT COMMERCIAL PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MARKETING et DEVELOPPEMENT UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui

Plus en détail

MiFID Markets in Financial Instruments Directive

MiFID Markets in Financial Instruments Directive MiFID Markets in Financial Instruments Directive MiFID Les principales dispositions de la directive Les objectifs de la Directive MiFID L objectif de l Union européenne en matière de services financiers

Plus en détail

Les objectifs du bilan de compétences.

Les objectifs du bilan de compétences. Les objectifs du bilan de compétences. Qu est ce qu un bilan de compétences? Pourquoi faire un bilan de compétences? Comment se déroule un bilan de compétences? Quelle est la méthodologie utilisée? Le

Plus en détail

Préprogramme thématique

Préprogramme thématique Préprogramme thématique Avec près de 100 conférences et ateliers sur 2 jours, le Salon des Entrepreneurs s impose comme un lieu de formation, d information et d échanges, incontournable pour les créateurs

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

PROGRAMME BADGE VISION MANAGER

PROGRAMME BADGE VISION MANAGER PROGRAMME BADGE VISION MANAGER Vision Manager programme BADGE Ecole internationale de management, l ESC Rennes School of Business a pour vocation de former des managers immédiatement opérationnels. Pour

Plus en détail

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award.

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Paris, le 21 mars 2013 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de

Plus en détail

accompagne l ambition du Secteur Public

accompagne l ambition du Secteur Public accompagne l ambition du Secteur Public 1 ORCOM SECTEUR PUBLIC Réformes institutionnelles, évolutions règlementaires, contraintes budgétaires, le secteur public relève le défi et ORCOM met à sa disposition

Plus en détail

Des solutions de placement sur mesure.

Des solutions de placement sur mesure. Des solutions de placement sur mesure. Nos packs de prestations sont adaptés à vos besoins et vous garantissent indépendance, transparence et liberté de choix. Sommaire Introduction 3 Vue d ensemble des

Plus en détail

Compte rendu de l étude Accuracy - CF News Entreprises et fonds : liaisons dangereuses ou fructueuses?

Compte rendu de l étude Accuracy - CF News Entreprises et fonds : liaisons dangereuses ou fructueuses? Compte rendu de l étude Accuracy - CF News Entreprises et fonds : liaisons dangereuses ou fructueuses? Présenté le 13 février 2008 dans les Salons Boffrand de la Présidence du Sénat POURQUOI CETTE ÉTUDE?

Plus en détail

L'expertise pour structurer L'innovation pour exceller

L'expertise pour structurer L'innovation pour exceller L'expertise pour structurer L'innovation pour exceller LA BANQUE POSTALE STRUCTURED ASSET MANAGEMENT : ACTEUR MAJEUR DE LA GESTION STRUCTURÉE 2007 a été l année d une nouvelle impulsion dans la vie de

Plus en détail

Etude PME & ETI : Quelles critères de création de valeur?

Etude PME & ETI : Quelles critères de création de valeur? Etude PME & ETI : Quelles critères de création de valeur? Agathis Advisors Agathis Advisors accompagne les dirigeants de PME & ETI pour gérer leurs financements comme des projets stratégiques Expertise

Plus en détail

INVESTISSEMENT RESPONSABLE : QUESTIONS AUX GESTIONNAIRES DE FONDS Guide pour les fondations

INVESTISSEMENT RESPONSABLE : QUESTIONS AUX GESTIONNAIRES DE FONDS Guide pour les fondations Objet du guide INVESTISSEMENT RESPONSABLE : QUESTIONS AUX GESTIONNAIRES DE FONDS Guide pour les fondations Ce guide vise à : 1) Suggérer aux fondations des questions à poser à leur gestionnaire de fonds

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail