Rapport de stage! Société GL Automatismes! 40 Rue Jeanne d Arc! Wattrelos! Tuteur : M. Lacquement.!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de stage! Société GL Automatismes! 40 Rue Jeanne d Arc! 59150 Wattrelos! Tuteur : M. Lacquement.!"

Transcription

1 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 Société GL Automatismes 40 Rue Jeanne d Arc Wattrelos Tuteur : M. Lacquement. Rapport de stage Page 1

2 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 Je tiens tout d abord à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de mon stage et plus particulièrement, celles citées ci-dessous. L équipe pédagogique du lycée Gustave Eiffel pour avoir assuré la partie théorique de ma formation. L équipe de GL Automatismes pour son accueil chaleureux. M. Lacquement pour la confiance qu il m a accordée. Je tiens à remercier M. Lacquement et M. Oliveira pour le temps qu il m ont consacré et pour leur bonne humeur communicative. Page 2

3 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 Sommaire 1) Introduction page 2 2) Présentation de l entreprise page 3 2.1) Fiche d identité de l entreprise page 3 2.2) Situation géographique page 4 2.3) Historique de l entreprise page 8 2.4) Activités de l entreprise page ) Activité principale page ) Activité secondaire page 9 2.5) Marchés de l entreprise page ) Les clients page ) Les concurrents page ) Les fournisseurs page ) Le processus de production page ) La gestion du stock page ) La politique de qualité page ) Le chiffre d affaires page ) Organisation de l entreprise et son personnel page ) Les perspectives d évolution page 15 3) Présentation des activités du stagiaire page ) Armoire électrique page ) Portail de cour de livraison page ) Façade de boulangerie page ) Fabrication de portes page 35 4) Conclusion page 37 5) Annexes Page 3

4 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes ) Introduction Afin de valider ma première année de brevet de technicien supérieur en systèmes électroniques, je dois effectuer un stage d une durée de six semaines : du 21 Mai au 28 Juin Cette période de stage s est déroulée au sein de GL Automatismes, où j ai participé à la fabrication, la mise en oeuvre, l entretien et la réparation de portes automatiques. Une partie du stage a été consacrée à la réalisation d une armoire électrique permettant le contrôle total des volets roulants d une habitation. La majeure partie du stage était composée de déplacements sur le terrain pour l installation de nouvelles portes automatiques et les prises de mesures avant la réalisation d un chantier. J ai aussi participé à certaines réunions de chantier avant le début des travaux où sont déterminées les dates et les durées d intervention des différentes entreprises pour une bonne synchronisation et un bon déroulement des travaux tout en limitant leur durée. Dans un premier temps je vais vous présenter GL Automatismes puis, dans un second temps, le détail de mes activités. Page 4

5 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes ) Présentation de l entreprise 2.1) Fiche d identité de GL Automatismes Logo : Nom commercial : Activité : Catégorie : Siège social : Forme juridique : GL Automatismes Travaux de menuiserie métallique et de serrurerie BTP et construction 40 rue Jeanne d Arc Wattrelos SARL SIRET : RCS : Roubaix-Tourcoing B numero APE : 4332B Capital social : Date de création : 20 décembre 2004 Taille de l entreprise : TPE (très petite entreprise) Effectif : 6 Page 5

6 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes ) Situation géographique GL Automatismes est une entreprise créée par M. Gregory Lacquement en Décembre Elle est située dans le centre de Wattrelos, dans la métropole lilloise. Cette position est un atout, l entreprise étant spécialisée dans les portes piétonnes, elle est donc proche des centres commerciaux de la métropole, du centre d affaires Euralille mais elle est assez éloignée du centre, ce qui lui permet d avoir accès facilement aux supermarchés des villes voisines. La métropole Lilloise dans le Nord pas de Calais Lille et Wattrelos dans la métropole Lilloise. Page 6

7 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 Pour accéder à l entreprise en venant d Armentières, il faut prendre l A25. À Englos, il faut prendre la D652 : la rocade Nord Ouest jusque Croix. À Croix il faut suivre Roubaix puis Wattrelos. Page 7

8 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 Détail entre le boulevard de l égalité et la rue Jeanne d Arc Le local principal de la société est un ancien entrepôt. Au rez de chaussée, on trouve le stock et l atelier de fabrication des châssis de portes. À l étage on accède à un open space comportant les bureaux des secrétaires et le bureau du responsable du service après vente. Le Bureau de M. Lacquement est séparé de cet open space par une porte automatique. Et enfin, au fond de l open space, il y a une cuisine fermée par, encore une fois, une porte automatique. Le bâtiment principal décrit ci dessus est à proximité du siège social de l entreprise pour des raisons de sécurité. l adresse publique de l entreprise n est pas la même que l endroit où sont entreposés les profilés d aluminium afin de protéger le stock d éventuels voleurs car les métaux se revendent facilement. Pour la même raison, le nom de l entreprise n est présent ni sur la devanture de l entreprise, ni sur les camionnettes. Il n est pas présent non plus sur la boîte aux lettres. Toujours à des fins de protection, le hall de l entreprise est séparé de la pièce des machines et du stock par des rideaux de fer commandés à distance. La porte sectionnelle à l entrée est aussi commandée à distance. La seule porte d accès ayant une serrure à clé est située à côté de la porte principale. On peut voir ci-dessus la façade de l entreprise avec sa porte d accès principal, en partie derrière la camionnette. La seule porte manuelle n est pas visible sur la photo, elle est derrière la camionnette. Page 8

9 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 Le bâtiment principal est protégé par une alarme à code. Lors de l activation de cette alarme, les rideaux de fer du rez de chaussée se ferment et leur alimentation électrique est coupée. L accès à l open space est verrouillé aussi. Il y a un deuxième digicode pour déverrouiller le bureau de M. Lacquement. Le bâtiment situé à l adresse du siège social sert à stocker des déchets de chantier tels que des anciennes portes qui ont été changées, des bennes à ordures etc. On a ci-contre une vue aérienne de la rue Jeanne d Arc avec en surbrillance les locaux de GL Automatismes. Le centre de Wattrelos est à une centaine de mètres, on y trouve des restaurants, et snacks qui permettent de se restaurer le midi. Les repas des salariés sont pris en charge par l entreprise, qu ils soient à l atelier ou en déplacement. Page 9

10 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes ) Historique de l entreprise En décembre 2004, après avoir travaillé comme électricien chez Besam, puis technicien chez Portalp et enfin comme chef d équipe chez Record, Grégory Lacquement décide de se mettre à son compte. Il crée sa société avec un capital de euros. Les débuts de l entreprise se font dans des petits locaux, l atelier a une superficie de 50m 2 et le bureau a une superficie de 5m 2. L effectif est d une seule personne, M. Lacquement. Il commence avec 50 clients, qui sont 70% de particuliers et 30% de professionnels. Les activités de la société sont l installation de portes automatiques piétonnes, de portails particuliers, et plus largement, de tous types de portes automatiques. Le chiffre d affaires à la fin de la première année d activité est de euros. En 2006, le capital de la société passe de euros à euros, suite à l injection de bénéfices dans le capital de l entreprise. Cette augmentation de capital permet de disposer de plus de temps pour pouvoir payer les fournisseurs. De plus, il permet de pouvoir «respirer» en cas de retard de paiement des clients. En 2007, le capital passe de euros à euros, toujours par l injection de bénéfices dans le capital. Cette opération a pour but une augmentation du fond de roulement. Le bilan de 2010, indique un chiffre d affaires de euros, les locaux de la société sont les locaux actuels, l atelier a une superficie de 370m 2 et les bureaux une superficie de 120m 2. Le nombre de clients est maintenant de 436, 99% de professionnels et 1% de particuliers. Les particuliers que compte GL Automatismes parmi ses clients sont des clients qui ont des portails qui ont été installés aux débuts de la société et qui sont entretenus par GL Automatismes. L entreprise n installe plus de portails pour les particuliers. La société GL Automatismes a des contrats d entretien pour 854 portes, et elle intervient sur 740 portes sans contrat. Page 10

11 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes ) Activités de l entreprise 2.4.1) Activité principale L activité principale de GL Automatismes est la fabrication, la mise en oeuvre, l entretien et la réparation de portes automatiques. L entreprise est spécialisée dans les portes piétonnes, mais face à la concurrence, elle a dû élargir son secteur d activité. Elle ne se limite donc plus aux porte piétonnes. L entreprise travaille donc sur tous types de portes automatiques, telles que des portes souples, les portes tambour, les portes à relevage rapide, les portes sectionnelles ) Activité secondaire Pour réellement se différencier de la concurrence, GL Automatismes a choisi de ne pas proposer uniquement l installation de portes à ses clients, mais aussi des solutions «clés en main». Lors de la construction, la rénovation ou la transformation d un bâtiment, l entreprise s occupe de toute la devanture, incluant, bien sur, la porte automatique, mais aussi les vitrines et les murs, le cas échéant. La société GL Automatismes est de petite taille, mais elle a déjà réalisé de grands travaux de menuiserie métallique, tels que la construction d une verrière. 2.5) Marchés de l entreprise Malgré son petit effectif, l entreprise a un grand rayon d action. Les marchés visés sont principalement régionaux, et particulièrement concentrés sur la métropole lilloise. GL Automatismes possède aussi des contrats avec des clients dispersés dans la région Nord- Pas-de-Calais. Les clients les plus éloignés sont dans la région parisienne et en Bretagne ) Les clients Les clients de GL automatismes sont variés, on y trouve des petits commerces, tels que «belle à croquer», un snack dans le centre de Wattrelos. Une collectivité locale, GL Automatismes a un contrat d entretien des différents automatismes des bâtiments publics de la mairie de Wattrelos, tels que les portes automatiques de la mairie ou le portail d accès aux locaux des services techniques. L entreprise travaille aussi avec des grands noms de la grande distribution et leurs filiales, tels qu Auchan, Immochan (promoteur, propriétaire et exploitant de centres commerciaux), elle gère l entretien, la maintenance des différents automatismes des centres commerciaux d Englos, Faches-Thumesnil, Leers, Roncq, Petite-Forêt et Valenciennes, Dunkerque, Noyelles Godault, Calais, Cambrai, Douai, Amiens, Tourcoing. GL Automatismes a des contrats avec la radio régionale contact, elle entretient les portes automatiques des studios basés à Tourcoing. Page 11

12 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 La société a des contrats de maintenance et de réparation avec d autres groupes et centres commerciaux, tels que les supermarchés Match de la région Nord-Pas-de-Calais (76 magasins). Le siège social de l entreprise de prêt-à-porter Promod, les enseignes Domino s pizza au nord de Paris. GL Automatismes compte aussi parmi ses clients d autres centres commerciaux, comme L Usine et Mc Arthur Glen, tous deux situés à Roubaix et l école nationale des douanes de Tourcoing ) Les concurrents Les principaux concurrents de GL Automatismes sont record France, filiale du groupe suisse agta-record, leader européen sur le marché de la porte automatique et Portalp, qui est le premier fabricant français de portes automatiques est aussi un concurrent de GL Automatismes. GL Automatismes se différencie de la concurrence par les solutions «clés en main» qu elle propose, mais elle a bâti sa réputation sur la qualité de ses prestations, l efficacité et la rapidité d intervention de son service-après-vente ) Les fournisseurs GL Automatismes se fournit en vitrages chez Verre Solutions Lille situé à Lesquin qui appartient au réseau Glass Solutions et chez VIN (vitrages isolants du nord) située à Vendin-le-vieil et qui appartient au groupe RIOU Glass. GL Automatismes utilise principalement du verre feuilleté, constitué de deux vitres collées sur une feuille de plastique translucide, ce qui permet au verre de rester en place lorsqu il casse et de diminuer le nombre d éclats projetés lors de la casse. Verre Solutions fournit les vitrages sur mesures. Trenois Decamps et Bossu-Cuvelier fournissent les équipements de travail et de protection individuels, tels que les gants, les pantalons ou les chaussures de sécurité. Ces fournisseurs vendent aussi le matériel qui relève de la petite quincaillerie et les outils personnels des employés, ce qui comporte toute la visserie nécessaire et les outils de base, tels que les clés, les perceuses etc. Les moteurs de portails sont fournis par ETME, leader de la motorisation et gestion d accès à des portes et des portails. Entrematic fournit les opérateurs des portes, ce sont les «platines» situées en haut des portes et qui contiennent le moteur, la partie électrique et le système de déplacement de la porte. Les profils d aluminium utilisés pour la fabrication des portes automatiques sont fournis par Bossu-Cuvelier, installux et plibat pour les profils et tôles qui nécessitent un usinage particulier. Les panneaux servant à fabriquer des portes sectionnelles et les télécommandes sont fournies par SDA La Toulousaine fournit les rideaux métalliques servant à protéger les vitrines des commerces. Page 12

13 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 L entreprise Koloris, située à Wattrelos s occupe du laquage et de la peinture des profils d aluminium selon les demandes des clients ) Le Processus de production Les portes souples à relevage rapide sont fournies par la société Dynaco. Le processus de production lors de travaux d installation de nouvelles infrastructures répond à un enchainement simple. L entreprise est contactée par le client ou répond à un appel d offre, puis elle établit un devis. Le client accepte ou non le devis proposé, en fonction des réponses aux attentes, mais aussi aux prix des différentes prestations proposées par les entreprises contactées. Si le devis établi par GL Automatismes est accepté, le client et la société ont un accord engageant les deux parties. Une date pour les travaux est trouvée, et ils sont réalisés. Habituellement, l entreprise demande un acompte de 30% du montant total des travaux avant le commencement du chantier. Pour les nouveaux clients, cet acompte s élève à 50%. Lors de chantiers de longue durée, l entreprise demande parfois un paiement échelonné au fur et à mesure de l avancement des travaux. Le client dispose de 30 jours après la fin du mois de livraison du chantier pour payer les sommes restantes. par exemple, si la livraison du chantier a lieu le 15 juin, le client dispose de 30 jours à compter du 30 juin pour payer les sommes restantes. Il a donc jusqu au 30 juillet. Après, il s expose à des poursuites ) La gestion du stock GL Automatismes a en stock les matériels «génériques» tels que les profilés d aluminium pour la fabrication de portes, qui peuvent être coupés sur place, les radars de portes piétonnes et ce qui est nécessaire au dépannage des portes automatiques, comme les moteurs. En revanche, sur les matériels plus spécifiques, et qui ne peuvent pas être modifiés sur place, comme les panneaux de portes sectionnelles ou les lices de barrières, l entreprise peut compter sur la réactivité de ses fournisseurs et n a donc pas besoin de se constituer un stock. Page 13

14 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes ) La politique de qualité La société GL Automatismes ne répond pas aux certifications de type ISO. Tous les documents de conformité aux normes des matériels installés sont donnés aux clients. Ces documents sont donnés par les fournisseurs, ils attestent du respect des normes nationales et internationales de sécurité concernant, par exemple, les risques électriques, les compatibilités électromagnétique... Ces déclarations de conformité peuvent être relatives à la résistance aux effractions pour les vitrages utilisés, selon la demande du client. Par exemple, un vitrage de devanture de banque doit répondre à des exigences de sécurité et de résistance spécifiques. Exemple de déclaration de conformité d un opérateur de porte piétonne. Page 14

15 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes ) Chiffre d affaires Évolution du chiffre d affaires de GL Automatismes Chiffre d affaires L année comptable de l entreprise s étend du premier octobre au 30 septembre de l année suivante. Par exemple, le bilan de l année 2008 comprend le chiffre d affaires du 1er octobre 2008 au 30 septembre L année comptable 2012 s est donc terminée le 30 septembre Les résultats sont fournis par la comptabilité en novembre. Page 15

16 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes ) Organisation de l entreprise et son personnel L effectif total de la société est de 6 personnes. L entreprise rentre donc dans la catégorie des très petites entreprises. L entreprise est organisée de la façon suivante. M. Grégory Lacquement : président-directeur général. Il a une formation d électricien et il a acquis ses compétences dans les portes automatiques au fil des années chez Besam, Portalp et Record. Il est à la tête de l entreprise depuis sa création, soit 9 ans. M me Audrey Lacquement : elle est l épouse de M. Lacquement, elle est secrétaire. Elle gère une partie du travail administratif de l entreprise. M me Chantal Lacquement : elle est la mère de M. Lacquement, elle est secrétaire aussi, elle partage ses tâches avec M me Audrey Lacquement. M. Adrien Mateus : il est le responsable SAV de l entreprise, il gère l organisation des déplacements en vue des maintenances ou des réparations de portes, mais il se déplace aussi sur le terrain en tant que technicien de maintenance. Il a intégré l entreprise il y a 5 ans. M. Grégory Denhaene : il est technicien de maintenance chez GL Automatismes depuis janvier Il effectue les visites d entretien des portes sous contrat et les déplacements de maintenance et de réparation. Il est sous les directives de M. Mateus. M. Éric Oliveira : il est responsable du service atelier, c est principalement lui qui fabrique les portes qui seront posées. Il part aussi en déplacement pour participer aux travaux d installation d automatismes. Il s'occupe aussi du suivi des chantiers. Il a intégré l équipe de GL Automatismes il y a 5 ans. Tous les employés sont en contrat à durée indéterminée. Page 16

17 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes ) les perspectives d évolution L entreprise a pour projet de déménager, car les bureaux ne sont plus assez grands pour ranger tous les dossiers. GL Automatismes pense à embaucher mais la situation n est pas des plus simples. Quand elle a besoin de main d oeuvre, elle ne peut pas faire appel à des intérimaires ou employer des techniciens en contrat à durée déterminée car le milieu de la porte automatique demande des capacités spécifiques, et il faudrait former les personnes avant qu elles soient pleinement efficaces. L entreprise ne peut pas engager de technicien en CDI car les besoins de main d oeuvre supplémentaire ne sont que temporaires et l emploi d un salarié en contrat à durée indéterminée représente des charges importantes. Page 17

18 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes ) Présentation des activités du stagiaire La partie électronique des portes automatiques est fonctionnelle quand elle est livrée. Les seuls travaux électroniques à réaliser sont le branchement des radars, du sélecteur à clé et de l ouverture de secours. Les tâches qui m ont été confiées ne relèvent donc pas de l électronique. 3.1) armoire électrique Une des tâches qui m ont été confiées a été la réalisation et le câblage d une armoire électrique permettant de contrôler les volets roulants d une habitation. j ai commencé par assembler entre elles plusieurs armoires pour en faire une grande. Il faut remplacer le bord bas de l armoire supérieure et le bord haut de l armoire inférieure par des cloisons ajourées, de manière à faire passer les fils entre les différentes parties de la grande armoire. Ci dessus, on peut voir les 2 premières armoires assemblées avec la cloison permettant de laisser passer les fils. On peut voir les premiers supports pour relais à 4 contacts placés en bas à gauche de l armoire inférieure. Ces supports se «clipsent» sur les rails en appuyant dessus. Page 18

19 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 Ci-dessus, on voit les supports de relais rangés, selon la localisation dans la maison des volets roulants qu ils vont contrôler. Sur la photo du bas, on peut voir que le nom des relais sont étiquetés sur la façade de l armoire électrique pour pouvoir les repérer facilement. La façade de l armoire est en plusieurs parties, une par rail. Cela permet de l enlever plus facilement en cas d intervention d un électricien. La façade a pour but de protéger les personnes, elle empêche d avoir accès aux fils, et elle permet de cacher une grosse partie de l intérieur de l armoire pour avoir un rendu final propre. Page 19

20 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 On peut voir sur la photo du dessus que les noms des relais sont aussi présents sur les supports des relais. Les étiquettes avec les noms sont collées sur une lame de plastique qui vient se fixer sur le support. Les trous rectangulaires de ces supports sont les connexions, les fiches des relais entrent dans ces fentes. On prépare ensuite les fils pour relier les supports des relais. Ces fils servent à ponter les points A2 des bobines des relais, ils vont d un support au support voisin, ils ne sont donc pas très longs. Page 20

21 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 Après avoir coupé les fils à la bonne longueur, on dénude les deux extrémités des fils à la pince à dénuder ou au cutter. Après cela, il faut torsader les brins de cuivre qui sont maintenant à nu. Ensuite on applique un embout sur la partie dénudée du fil. Cet embout permet d avoir une extrémité de fil nette, solide et à la bonne longueur. Il permet donc d éviter les faux contacts dans l armoire car il encaisse la pression exercée par la vis de serrage sans se déformer, contrairement aux brins de cuivre torsadés. Page 21

22 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 Ensuite, on sertit l embout sur le fil pour ne pas qu ils se séparent. On peut sertir l embout à l aide d une pince à sertir, ou avec une pince coupante, en veillant à ne pas appuyer trop fort (pour ne pas couper l embout). On voit, ici, que l embout a été serti avec une pince coupante, car les stries ne sont pas régulières. On finit par couper les brins de cuivre qui dépassent, pour que l embout aille bien au fond de son logement sur les appareils à câbler, ce qui permet d'être sûr que la vis de serrage appuiera bien sur l embout et non sur les brins de cuivre. Page 22

23 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 Lorsqu on plie le fil à la limite de l embout, on ne doit pas voir de cuivre dépasser, pour s assurer qu aucune partie conductrice n est à l air libre. Cela permet d éviter les court-circuits et aussi de protéger les personnes des chocs électriques, si elles venaient à intervenir sur le câblage. Enfin, on a un fil fini, prêt à connecter les éléments de l armoire. On s arrange pour avoir des fils assez longs (mais pas trop) de manière à ce qu ils ne soient pas trop tendus. Cela permet d éviter les efforts sur le fil et garantit qu il ne se détériorera pas et qu il ne se débranchera pas s il n est pas suffisamment serré. Page 23

24 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 On voit ci-dessus le début du pontage des points A2 des bobines des relais. On ne câble pas directement les relais mais leurs supports, ce qui permet de changer facilement un relai défectueux, sans avoir à toucher au câblage de l armoire. Cette photo illustre bien le fait que les fils entre les supports des relais ne sont pas tendus. La photo du dessous montre le pontage de tous les ports A2 ensemble. Les fils violets relient les relais deux à deux de telle sorte qu ils ne puissent pas être activés en même temps, car les relais contrôlent la montée et la descente du volet roulant. Les fils passent sous les rails, car les façades et les relais seront fixés devant, il faut donc de la place pour tous ces éléments, et pour qu un électricien puisse intervenir en cas de besoin. Page 24

25 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 Sur cette photo, on voit les supports des relais étiquetés, et une partie des automates qui commanderont les relais. Tout en haut, on voit deux disjoncteurs. On voit des fils blancs et violets qui sont connectés aux supports des relais et qui seront connectés en entrée et en sortie des automates. Tous les fils de commande cheminent le long du bord droit de l armoire, pour laisser de la place à gauche pour les fils de puissance qui arriveront en entrée et en sortie des relais, pour alimenter les moteurs des volets roulants. Page 25

26 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 On voit sur cette photo qu une 3 è armoire a été ajoutée aux 2 autres en cours de projet, ce qui permet de rajouter des relais de commande à 2 contacts. Cet ajout permet d avoir de la place pour la partie puissance de l armoire. On voit ci-dessus les supports de relais ajoutés et leur câblage. On voit que l on dispose d un rail complet sur l armoire supérieure et d une partie du premier rail de l armoire du milieu. Page 26

27 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 On peut voir sur cette photo l armoire presque terminée. Il ne manque plus que les relais, et l alimentation de l ensemble. Page 27

28 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes ) portail de cour de livraison Lors de mon stage, GL Automatismes a posé le nouveau portail de la cour de livraison d Auchan Valenciennes. Ce portail est composé de 4 grands panneaux verticaux, avec une poutre contenant les galets (roues) en dessous et une poutre au dessus pour que les 4 panneaux soient solidaires. Les panneaux verticaux sont composés de cadres et de panneaux de remplissage sur mesure. Les 4 cadres et les 2 poutres sont pré-assemblés à l atelier pour s assurer que tous les éléments se fixent bien les uns aux autres, que les trous pour les fixations sont bien alignés et enfin, que le portail est bien droit une fois assemblé. Cette opération permet de faciliter la pose en conditions réelles. On se sert des palans et du clark pour mettre en place les différents éléments. Page 28

29 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 Sur cette photo on voit que les 4 cadres ont été disposés. l ensemble est solidarisé par des serre-joints. le clark et les poutres de l atelier permettent d assurer la structure pour ne pas qu elle se renverse. On voit aussi que le système de fixation est testé. On peut voir les différentes tiges filetées à écrous traverser la partie basse des cadres et la poutre inférieure. Page 29

30 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 Cette photo du portail posé permet de mieux se rendre compte de ses dimensions. Il mesure près de 5 mètres de long sur 4 mètres de haut. Pour comparer, on voit M. Oliveira, qui mesure environ un mètre quatre-vingt à hauteur du portail. Une fois posé, le portail n était pas encore fonctionnel, M. Mateus est venu le lendemain pour installer le moteur et les capteurs. Ce portail en 4 panneaux permet de ne changer que la partie abîmée de la structure lors d un choc avec un camion de livraison. Page 30

31 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes ) façade de boulangerie La société immochan, comme précisé précédemment, gère des centres commerciaux. Pour le chantier que je vais vous présenter, il était question de transformer un ancien garage Norauto en une boulangerie Louise, enseigne de boulangerie. La partie que je vais vous présenter est la pose des vitrages sur les menuiseries en aluminium qui remplacent les portes sectionnelles du garage. On peut voir ci dessus la grue araignée de l entreprise. Elle est en «configuration rangée» car elle est encore sur la remorque plateau sur laquelle elle est transportée, on peut voir que les sangles l arrimant à la remorque viennent d être enlevées. Page 31

32 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 On peut voir le poste de commande de la grue et l estrade sur laquelle il faut monter pour la contrôler. Une fois les stabilisateurs dépliés, on comprend mieux le nom de «grue-araignée». On peut voir M. Lacquement au poste de contrôle de la grue en train de déployer la flèche. Page 32

33 Clément Defever Rapport de stage - entreprise GL automatismes 2013 Cette photo nous montre le palonnier à ventouses qui sert à manipuler les grands vitrages. Les disques jaunes sont les protections des ventouses. On peut voir la grue dépliée, au maximum de ce jour là. Page 33

Plus De Cartouches 2013/2014

Plus De Cartouches 2013/2014 Plus De Cartouches 2013/2014 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ET PRESENTATION...3 MISSIONS...4 LE CONTEXTE DES MISSIONS...4 LES OBJECTIFS...4 LES CONTRAINTES...5 REALISATIONS...6 CHOIX EFFECTUÉS...6 RÉSULTATS...10

Plus en détail

COLLEGE LE CLOS TARDIF SAINT JAMES

COLLEGE LE CLOS TARDIF SAINT JAMES Stage en entreprise du / / au / /. Entreprise d accueil (nom et adresse) Dossier appartenant à : Classe : COLLEGE LE CLOS TARDIF SAINT JAMES Présentation de l entreprise page 3 La fiche d identité de l

Plus en détail

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 Réf : MM6152 Version : 01/12/10 Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 A B C D E F G H I J K 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 2000 10 2125 10,5 2250 11 2375 11,5

Plus en détail

VANDENBROUCKE Jimmy. RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE

VANDENBROUCKE Jimmy. RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE VANDENBROUCKE Jimmy TC1C RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE CELTIC LEVAGE Manutention Transfert Stockage int / ext - Transport 03 21 45 04 28 03 21 45 22 68 PRESENTATION Celtic levage

Plus en détail

EMATRONIC - Confort et Sécurité de la Maison

EMATRONIC - Confort et Sécurité de la Maison NOTICE D UTILISATION et D INSTALLATION Moteur pour stores et volets roulants EMATRONIC Radio 1 GENERAL Pour la sécurité des personnes, il est important de bien suivre les étapes de cette notice dans leur

Plus en détail

Guide d Installation. Armoire de Toilette avec Miroir. Outils et Matériaux. Merci d avoir choisi la Société KOHLER

Guide d Installation. Armoire de Toilette avec Miroir. Outils et Matériaux. Merci d avoir choisi la Société KOHLER Guide d Installation Armoire de Toilette avec Miroir Outils et Matériaux Merci d avoir choisi la Société KOHLER Nous apprécions votre engagement envers la qualité KOHLER. S il vous plaît, prenez quelques

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Systèmes Électroniques Numériques Session 2012/2013. Dossier de CCF de Prévention Santé et Environnement.

Baccalauréat professionnel Systèmes Électroniques Numériques Session 2012/2013. Dossier de CCF de Prévention Santé et Environnement. Simon VLIEGHE 17/06/1994 Lycée Colbert de Tourcoing Professeur de PSE : Mme COQUET Baccalauréat professionnel Systèmes Électroniques Numériques Session 2012/2013 Dossier de CCF de Prévention Santé et Environnement

Plus en détail

Lycée Polyvalent Touchard Washington. Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques. Rapport de stage en entreprise

Lycée Polyvalent Touchard Washington. Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques. Rapport de stage en entreprise Lycée Polyvalent Touchard Washington Contenu du STS dossier Iris Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques Rapport de stage en entreprise Lycée Polyvalent Touchard/Washington

Plus en détail

Banc d essai DOMOTIQUE

Banc d essai DOMOTIQUE Banc d essai DOMOTIQUE 2010 LE CABLAGE DOMOTIQUE Situation de départ : L agence immobilière nous a vendu une maison qui a le pouvoir de s adapter aux besoins de ses propriétaires. Il nous a vanté cette

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

Remplacement d un embrayage

Remplacement d un embrayage Remplacement d un embrayage Ce tutoriel indique comment procéder pour remplacer l embrayage d une ZX Turbo D équipée d un moteur XUD9TE. L opération consiste à déposer la boite de vitesse afin d avoir

Plus en détail

Photo Dimensions Quantité par emballage QSINCP(-)MD215 11 mm x 47 mm x 215 cm 1 (outil de coupe + rail inclus)

Photo Dimensions Quantité par emballage QSINCP(-)MD215 11 mm x 47 mm x 215 cm 1 (outil de coupe + rail inclus) Incizo Code de commande Photo Dimensions Quantité par emballage QSINCP(-)MD215 11 mm x 47 mm x 215 cm 1 (outil de coupe + rail inclus) Description du produit Le profilé doté de la technologie Incizo offre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DU DEMANDEUR

QUESTIONNAIRE DU DEMANDEUR MaxiTile, Inc. Service des réclamations 849 East Sandhill Avenue Carson, CA 90746 Téléphone : (800) 338-8453, (310) 217-0316 Télécopieur : (310) 515-6851 Nom du demandeur : Adresse : Téléphone : Télécopieur

Plus en détail

Les monte escaliers de MediTek La solution pour votre mobilité à votre domicile

Les monte escaliers de MediTek La solution pour votre mobilité à votre domicile Les monte escaliers de MediTek La solution pour votre mobilité à votre domicile VOTRE INDEPENDANCE REGAGNEE PAR L EXCELLENCE DU NOUVEAU MONTE ESCALIER DE MEDITEK. Autrefois, quand monter un escalier était

Plus en détail

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ:

FICHE DE SEQUENCE TOTAL : / 170. LOGICIEL «Legrand» : VDI. Lieu d activité : Atelier. Système : Ordinateur VOUS AVEZ APPRIS: VOUS AVEZ: FICHE DE SEQUENCE Repère : Logiciel VDI LOGICIEL «Legrand» : VDI Système : Ordinateur Lieu d activité : Atelier OBJECTIF : Introduction à la VDI. Comprendre un câblage VDI. Pourquoi un faire un câblage

Plus en détail

SOLUTIONS D AGENCEMENT D ACCÈS ET DE TRAVAUX EN HAUTEUR

SOLUTIONS D AGENCEMENT D ACCÈS ET DE TRAVAUX EN HAUTEUR SOLUTIONS D AGENCEMENT D ACCÈS ET DE TRAVAUX EN HAUTEUR web FEGERSHEIM 18 rue du Commerce - Z.I.-67640 FEGERSHEIM SOMMAIRE Présentation de notre entreprise... P.2-3 Nos solutions... P.4-5 TranKilis...P.6

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE MONTAGE YALE. ERP 15/16/18/20 VT-VF SWB (545Ah) - MWB (640Ah)- LWB(750Ah) CABINE RIGIDE

INSTRUCTIONS DE MONTAGE YALE. ERP 15/16/18/20 VT-VF SWB (545Ah) - MWB (640Ah)- LWB(750Ah) CABINE RIGIDE INSTRUCTIONS DE MONTAGE MARQUE DU CHARIOT YALE TYPE DU CHARIOT ERP 15/16/18/20 VT-VF SWB (545Ah) - MWB (640Ah)- LWB(750Ah) DESIGNATION PRODUIT CABINE RIGIDE K.B.O - 35 rue du petit bois, 69440 Mornant,

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS Avertissement : Dans ce manuel d installation, le mot rampe est utilisé pour les modules inclinés et le mot plateforme pour les modules horizontaux. Généralités Commencer l installation par le point culminant

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE DE L AUTOMATISME POUR VOLET ROULANT : DOTRON 550 Version: Manivelle 6mN et 10mN

NOTICE DE MONTAGE DE L AUTOMATISME POUR VOLET ROULANT : DOTRON 550 Version: Manivelle 6mN et 10mN NOTICE DE MONTAGE DE L AUTOMATISME POUR VOLET ROULANT : DOTRON 550 Version: Manivelle 6mN et 10mN Attention : A lire Impérativement! Avant d'utiliser cet appareil, il convient de lire attentivement le

Plus en détail

Dossier de presse. E-R-Plus 2010 Logiciel de gestion d entreprise et gestion de production pour les métiers du métal.

Dossier de presse. E-R-Plus 2010 Logiciel de gestion d entreprise et gestion de production pour les métiers du métal. Dossier de presse E-R-Plus 2010 Logiciel de gestion d entreprise et gestion de production pour les métiers du métal Septembre 2010 Contacts Presse Emmanuel ROHMER-SADOUN Tél : +33 (0)3 88 68 09 63 emmanuel@excellens.fr

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Branchement collectif Page 1 / 10 Sommaire 1- Normes...3 2- Politiques et règles techniques...3 2.1 Branchement aérien ou souterrain...3 2.2 Branchement

Plus en détail

Présentation de la formation. d Electricien(ne) de Maintenance des Systèmes Automatisés

Présentation de la formation. d Electricien(ne) de Maintenance des Systèmes Automatisés Présentation de la formation d Electricien(ne) de Maintenance des Systèmes Automatisés 1 Présentation générale La formation d Electricien de Maintenance des Systèmes Automatisés s articule autour de 2

Plus en détail

Mon état civil. Ma situation

Mon état civil. Ma situation Nom : Prénom : Tél :. Activité : Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur des Services à la personne. Votre Chambre de Commerce et d Industrie a élaboré ce guide pour vous aider à : - vous poser

Plus en détail

NÉGOCIATEUR. Missions du poste : Activités principales : Objectif Fibre GT Formation Fiche métiers fibre optique Février 2010 Page 1

NÉGOCIATEUR. Missions du poste : Activités principales : Objectif Fibre GT Formation Fiche métiers fibre optique Février 2010 Page 1 NÉGOCIATEUR - Négocier avec les gestionnaires immobiliers, syndics, conseils syndicaux ou bailleurs publics et privés les autorisations nécessaires au déploiement d un réseau de fibres optiques à très

Plus en détail

Dossier de presse. E-R-Plus, progiciel de gestion pour la menuiserie métallique. Contacts Presse

Dossier de presse. E-R-Plus, progiciel de gestion pour la menuiserie métallique. Contacts Presse Dossier de presse E-R-Plus, progiciel de gestion pour la menuiserie métallique Septembre 2009 Contacts Presse Emmanuel ROHMER-SADOUN Tél : +33 (0)3 88 68 09 63 emmanuel@excellens.fr 2 Excellens, présentation

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Unité d intervention Aquitaine SABATTIE CYRIL

RAPPORT DE STAGE. Unité d intervention Aquitaine SABATTIE CYRIL Unité d intervention Aquitaine SABATTIE CYRIL Sommaire Présentation de l entreprise.3 1) L entreprise.....3 2) Orange Business Service......4 3) Mon secteur d affectation.....5 Découverte des activités..

Plus en détail

JE RÉALISE. Poser de la. fibre de verre. Niveau

JE RÉALISE. Poser de la. fibre de verre. Niveau JE RÉALISE Poser de la fibre de verre Niveau Revêtement mural personnalisable et résistant, la fibre de verre est une solution idéale en rénovation. C est un excellent support à peindre aux motifs de tissage

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Monte-escalier droit

Monte-escalier droit Monte-escalier droit Monte-escalier droit Nous sommes heureux de vous présenter le dernier né de notre gamme, le monte-escalier Xclusive. L esthétique épurée de notre modèle Xclusive s intègre parfaitement

Plus en détail

Présentation du projet Façade de salle de bain

Présentation du projet Façade de salle de bain Présentation du projet Façade de salle de bain 1. Mise en situation Du 9 septembre 2010 au 22 Octobre 2010, Vous allez fabriquer une façade de salle de bain. Ce travail se fera par groupe de deux. Au cours

Plus en détail

MISE en service de la CAMEBOX

MISE en service de la CAMEBOX MISE en service de la CAMEBOX 1. PRESENTATION CAMEBOX A. CAMEBOX La CAMEBOX permet de contrôler les ouvrants motorisés de type portails, portes de garage ou portillons à l aide du téléphone portable ou

Plus en détail

Le livret d accueil du BTP vous est proposé par

Le livret d accueil du BTP vous est proposé par Le livret d accueil du BTP vous est proposé par ',5(&7,21 '(6 (175(35,6(6 '( /$ &21&855(1&( '( /$ &216200$7,21 '8 75$9$,/ (7 '( / (03/2, '( /$ *8$'(/283( ',5(&7,21 '(6 (175(35,6(6 '( /$ &21&855(1&( '(

Plus en détail

Actions réalisées par le Conseil Syndical durant l année 2012

Actions réalisées par le Conseil Syndical durant l année 2012 Actions réalisées par le Conseil Syndical durant l année 2012 Sommaire 1. COMPTES DE LA COPROPRIETE :... 3 2. CONTRAT DE MAINTENANCE DE LA RESIDENCE :... 3 3. REFECTION CANIVEAU D ACCES AU SOUS-SOL:...

Plus en détail

CHANGEMENT DU RADIATEUR DE CHAUFFAGE SUR SAFRANE RTE 2.2 DT AVEC CLIMATISATION

CHANGEMENT DU RADIATEUR DE CHAUFFAGE SUR SAFRANE RTE 2.2 DT AVEC CLIMATISATION CHANGEMENT DU RADIATEUR DE CHAUFFAGE SUR SAFRANE RTE 2.2 DT AVEC CLIMATISATION Préambule Toutes les opérations décrites dans ce document ont été réalisées par Saf25 et Ray57. D ailleurs, je tiens à remercier

Plus en détail

2014 Intégral Système - Les données ne sont pas contractuelles et peuvent être modifiées sans préavis - www.integral-systeme.fr

2014 Intégral Système - Les données ne sont pas contractuelles et peuvent être modifiées sans préavis - www.integral-systeme.fr 7 33 61 75 233 241 273 291 301 313 395 403 441 455 4751 Fonctionnement du catalogue/tarif Grille de remises Lettrines Remises Pour connaître vos remises contactez votre chargé d affaires : Nom : A Portable

Plus en détail

Switcher2 Guide d'assemblage. Guide d'assemblage Circuit imprimé (CI) principal 1. Condensateurs céramique. 2. Résistances. www.soundskulptor.

Switcher2 Guide d'assemblage. Guide d'assemblage Circuit imprimé (CI) principal 1. Condensateurs céramique. 2. Résistances. www.soundskulptor. Guide d'assemblage Avertissement concernant la sécurité Les kits sont alimentés par le secteur et utilisent des tensions potentiellement dangereuses. Aucune personne ne devrait entreprendre la réalisation

Plus en détail

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS CHEF DE CHANTIER Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s L enseignement de découverte professionnelle fournit

Plus en détail

COMMENT CONSTRUIRE SON TERRARIUM?

COMMENT CONSTRUIRE SON TERRARIUM? COMMENT CONSTRUIRE SON TERRARIUM? 1) Aperçu du terrarium : 2) Matériel nécessaire : - Planche de bois type mélaminé ou OSB de 15 mm d épaisseur Bois OSB Mélaminé Blanc - Vis fines (diamètre 3mm) et longue

Plus en détail

Motala 2000. La plate-forme élévatrice fiable et sécurisante pour personnes à mobilité réduite. La qualité suédoise

Motala 2000. La plate-forme élévatrice fiable et sécurisante pour personnes à mobilité réduite. La qualité suédoise Motala 2000 La plate-forme élévatrice fiable et sécurisante pour personnes à mobilité réduite. La qualité suédoise Permettre l accès aux personnes qui en ont le plus besoin. Dans de nombreux immeubles

Plus en détail

1) problématique. 2) Objectif. Je devais donc réaliser un programme informatique qui au terme de 1 mois de travail résoudrait cette problématique.

1) problématique. 2) Objectif. Je devais donc réaliser un programme informatique qui au terme de 1 mois de travail résoudrait cette problématique. Etude de cas. 1) problématique. Comme on peut le voir sur le schéma du réseau si dessus France3 via Stella n utilise pas de routeur mais des switches de niveau 3 qui font office de tête de réseau. Avec

Plus en détail

Infrastructure de charge Pour Véhicules Electriques En milieux privés et publics

Infrastructure de charge Pour Véhicules Electriques En milieux privés et publics 44 Route de Gençay 86000 Poitiers Tél : Infrastructure de charge Pour Véhicules Electriques En milieux privés et publics Les solutions économiques pour : PARCS PRIVES? COLLECTIVITES? HOTELLERIE, RESTAURATION,

Plus en détail

Schneebeli Portes carrousel de sécurité

Schneebeli Portes carrousel de sécurité Schneebeli Portes carrousel de sécurité La porte carrousel de securité Schneebeli donne un vrai sens au contrôle d accès. Les portes carrousel de sécurité Schneebeli sont intégrées là où l accès à un bâtiment

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE MONTAGE

INSTRUCTIONS DE MONTAGE INSTRUCTIONS DE MONTAGE DX-WD1201 Meuble TV expresso pour téléviseurs de 32 po Informations sur la sécurité et spécifications2 Outils nécessaires...3 Contenu de l'emballage...4 Instructions de montage...6

Plus en détail

Guide de montage 1/8. Compatibilité du produit. beep&park /vision se monte sur tout type de véhicule de tourisme, 4x4, utilitaire léger (12V).

Guide de montage 1/8. Compatibilité du produit. beep&park /vision se monte sur tout type de véhicule de tourisme, 4x4, utilitaire léger (12V). 1/8 Guide de montage 11 Composants du kit : 1. Ecran LCD couleur 2. Support de l écran + câble 3. Caméra + câble 4. Câble d alimentation de l ECU, avec fusible 5. ECU (boîtier électronique) 6. Câbles de

Plus en détail

UNIGE G ST S T M AI A NTE T N E AN A CE C 1

UNIGE G ST S T M AI A NTE T N E AN A CE C 1 UNIGEST MAINTENANCE 1 Installer UNIGEST...3 Généralités...4 A l ouverture d UNIGEST...5 Premiers pas...6 Pré requis...6 Module des équipements...7 Documents associés...9 Articles associés...10 Historique

Plus en détail

Rapport de stage conventionné

Rapport de stage conventionné 6B Rue de Partanaïs 31650 Saint Orens 2 Rue Charles Camichel 31000 Toulouse Ivan Brunel Tchomgue Mieguem N o 20111541 Informatique & Mathématiques - 1ère année Rapport de stage conventionné 22 juin 2012-31

Plus en détail

Installation intérieure de télécommunications d un logement

Installation intérieure de télécommunications d un logement Installation intérieure de télécommunications d un logement 1 Installation intérieure de télécommunications d un logement Les besoins en termes de connectivité évoluent rapidement, c est pourquoi il est

Plus en détail

Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu

Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu Daniel JACQUEMOT Le 09 décembre 2013 La définition de la 4453 445 METALLERIE RESISTANT AU FEU 4453 Fabrication et mise en œuvre d'ouvrages de

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi ce document? La Poste souhaite apporter des solutions aux besoins de chaque client.

Plus en détail

Four solaire. Four solaire

Four solaire. Four solaire Four solaire 1 Table des matières 1. Introduction... 3 2. Liste des pièces... 4 3. Montage... 6 3.1 Montage de la boîte... 6 3.2 Montage du couvercle... 16 3.3 Montage du miroir angulaire... 20 3.4 Montage

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation Guide d installation du système Cisco TelePresence MX800 - sur pied http://www.cisco.com/go/mx-docs Ce guide décrit le montage du système MX800 dans des configurations sur pied ou fixées au mur. Dimensions

Plus en détail

NOM PRENOM. Dossier de guidance Epreuve E3 sous épreuve E31. BAC PRO TCI Lycée H.Darras LIEVIN Année 200.- 200.

NOM PRENOM. Dossier de guidance Epreuve E3 sous épreuve E31. BAC PRO TCI Lycée H.Darras LIEVIN Année 200.- 200. NOM PRENOM Dossier de guidance Epreuve E3 sous épreuve E31 BAC PRO TCI Lycée H.Darras LIEVIN Année 200.- 200. REMERCIEMENTS SOMMAIRE A) Présentation de l'entreprise pages : 4 à... B) Les activités professionnelles

Plus en détail

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci BTS SIO Lycée de la cci FRANCOISE Rémi 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE Nom du tuteur : FRANCOISE Emmanuel Qualité : CEO BTS SIO 2011/2012 Septembre 2012 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION ET PRESENTATION...

Plus en détail

Guide de démarrage rapide. Appareil Motorola VT2142 de Vonage

Guide de démarrage rapide. Appareil Motorola VT2142 de Vonage Guide de démarrage rapide Appareil Motorola VT2142 de Vonage SM Avant de commencer 1. Si vous achetez votre appareil Vonage à partir d un magasin de détail, vous devez premièrement activer le service téléphonique

Plus en détail

Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1. Rapport de stage. 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille.

Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1. Rapport de stage. 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille. Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1 Rapport de stage Mme Bouverot M. Colin Collège Les Mattons Cap Informatique SARL 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille Page

Plus en détail

C est sûr, vous avez fait le bon choix!

C est sûr, vous avez fait le bon choix! C est sûr, vous avez fait le bon choix! 4 Des clés protégées, avec label? Le choix de la sérénité! 6 Une question, un conseil? Ayez le réflexe L Expert! 9 Des solutions sécurité qui vous facilitent le

Plus en détail

Introduction. 1. Généralités

Introduction. 1. Généralités Introduction Suite au constat du nombre d accidents, presque 17 000 morts par an en 1970, les constructeurs ont eu pour norme de faire en sorte que les voitures soient plus sécurisées, en 2012, les morts

Plus en détail

Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie

Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie Patrick Haubrechts haubrechtsp@bluewin.ch L écologie n est ni une doctrine, ni une idéologie, c est une pratique. Page 1 de 15. recupeau.doc Modifié 16.11.2006

Plus en détail

Travaux de toiture. Guide pratique

Travaux de toiture. Guide pratique Travaux de toiture Guide pratique 1 Travaux de toiture dangereux 2 Travaux de toiture dangereux 3 Travaux de toiture dangereux 4 Echelles de couvreurs Pour les travaux sur une surface dont la pente est

Plus en détail

Nos activités avec le robot Thymio II

Nos activités avec le robot Thymio II Nos activités avec le robot Thymio II Le Thymio est un robot. Il a des fonctions préprogrammées qui sont associées à des couleurs. Il contient de nombreux capteurs qui contiennent chacun un led coloré

Plus en détail

Printrbot Simple. Guide de montage édition «Maker»

Printrbot Simple. Guide de montage édition «Maker» Printrbot Simple Guide de montage édition «Maker» Tools Step 1 Préparation du châssis en bois Assurez-vous de vous positionner sur une surface qui ne craint pas les découpes. Détachez les connections en

Plus en détail

Notice de montage L.TRA.EV3.C.M(.A) Ford Transit si ABS (.A) (01/2001 06/2006 et aussi 06/2006)

Notice de montage L.TRA.EV3.C.M(.A) Ford Transit si ABS (.A) (01/2001 06/2006 et aussi 06/2006) Suspension pneumatique auxililaire Notice de montage Ford Transit si ABS (.A) (01/2001 06/2006 et aussi 06/2006) Ford Transit 150/150L/190L/250/350 Châssis camping-car Essieu rectangulaire 70x90 Traction

Plus en détail

Formation Ponts thermiques

Formation Ponts thermiques Formation Ponts thermiques Contexte / Objectif Comprendre les ponts thermiques pour mieux les traiter Les "ponts thermiques" au sein d une enveloppe isolante sont responsables de problèmes d inconfort,

Plus en détail

Notice de montage L.TRA.EA.C.M (.A)

Notice de montage L.TRA.EA.C.M (.A) Suspension pneumatique auxililaire Notice de montage L.TRA.EA.C.M (.A) Ford Transit si ABS (.A) (06/2000 06/2006) Ford Transit 115/135 Châssis standard fourgon Pont rond Ø 82 Propulsion Roues simples Freins

Plus en détail

Tutoriel pour la configuration des ipad et son «rattachement» au CG

Tutoriel pour la configuration des ipad et son «rattachement» au CG Tutoriel pour la configuration des ipad et son «rattachement» au CG Contexte : Les élus du conseil général du Cantal doivent prendre des décisions tout au long de l année sur différents thèmes (éducation,

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Organisation de sessions de formation sur le thème application «open source en ligne».

Organisation de sessions de formation sur le thème application «open source en ligne». Organisation de sessions de formation sur le thème application «open source en ligne». Cahier des clauses techniques particulières Marché MP2011-33 : Organisation de sessions de formations Page 1 sur 8

Plus en détail

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Rapport de stage Création d un site web Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Auteur : Antoine Luczak Tuteur professionnel : M. Tison Tuteur scolaire : Mme Girondon Année scolaire : 2013/2014 1 Table des matières

Plus en détail

I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I

I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I 1) Base de vie Cantonnement type Algeco La base de vie est déterminée en fonction du nombre d intervenants sur le chantier. Le nombre d ouvriers maximum est estimé

Plus en détail

Guide de montage 1/9. Compatibilité du produit. Pour s assurer que ce produit se monte sur le véhicule, il faut vérifier préalablement :

Guide de montage 1/9. Compatibilité du produit. Pour s assurer que ce produit se monte sur le véhicule, il faut vérifier préalablement : 1/9 Guide de montage Composants du kit : 1. ECU (boîtier électronique) 2. Caméra + câble 3. Correcteurs d angle de la caméra 4. Haut-parleur + câble 5. Ecran 6. Support écran + câble 7. Outil de perçage

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Clavier codé AEI DK 9523. Pour contrôle d accès

Clavier codé AEI DK 9523. Pour contrôle d accès Clavier codé AEI DK 9523 Pour contrôle d accès Lycée de l Aa 1 Mise en situation Vous êtes technicien de l entreprise SENINSTAL, et vous devez installer un contrôle d accès dans la société de L Aa. Le

Plus en détail

FICHE PRODUIT Diagral connect. Nom :Diagral Connect. Marque :Diagral. Garantie :2 ans

FICHE PRODUIT Diagral connect. Nom :Diagral Connect. Marque :Diagral. Garantie :2 ans Réf produit : DIAG41BCF Désignation produit : Boîtier de pilotage à distance via ADSL de l alarme, des automatismes et des périphériques de confort Diagral Nom :Diagral Connect Marque :Diagral Garantie

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ DFFqV GLVWDQW tebis

KDJHU HQHUJ\ DFFqV GLVWDQW tebis tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. INTRODUCTION... 2 1.1 OBJET DU DOCUMENT... 2 1.2 PRELIMINAIRES... 2 2.... 3 2.1 CONNEXION AU PORTAIL HAGER-ENERGY.COM... 3 2.2 CREATION D'UN COMPTE PERSONNEL... 4 2.3 CREATION

Plus en détail

J ai rendez-vous chez LE DENTISTE. L examen dentaire SANTE DOCUMENT DE TRAVAIL. CoActis Santé. org

J ai rendez-vous chez LE DENTISTE. L examen dentaire SANTE DOCUMENT DE TRAVAIL. CoActis Santé. org J ai rendez-vous chez LE DENTISTE L examen dentaire SANTE BD org Le dentiste, à quoi ça sert? A vérifier la bonne santé de ma bouche, de mes dents et de mes gencives Dents Gencives 2 A m apprendre comment

Plus en détail

Solutions de sécurité collective et individuelle en toiture

Solutions de sécurité collective et individuelle en toiture Sécurité en toiture Produits esthétiques et conformes aux normes en vigueur ECO SECURE Solutions de sécurité collective et individuelle en toiture CONCEPTION / FABRICATION / INSTALLATION / RÉNOVATION /

Plus en détail

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès!

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès! Devenez Expert Tertiaire Somfy Et engagez vous sur la voie du succès! Valorisez votre savoir-faire et vos compétences avec l appui des chargés d affaires tertiaire Somfy qui s engagent à vos côtés. Votre

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R100 R100

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R100 R100 Réf : MM6127 Version : 11/04/2013 Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R100 R100 2 J 3 4 5 J J 6 C J 7 8 9 7.2 7.1 7.3 7.2 7.1 7.3 7.5 7.4 7.4 7.5 10 11 12 10.1 10.2

Plus en détail

La Charte de l installateur Green up Legrand

La Charte de l installateur Green up Legrand La Charte de l installateur Green up Legrand Un engagement pour votre sécurité 2 Le parking de l Assemblée Nationale est équipé de prise Green up Access Prise Green up renforcée pour la recharge en toute

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE BTS COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS

RAPPORT DE STAGE BTS COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS RAPPORT DE STAGE BTS COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Introduction Dans le cadre de ma préparation au BTS Comptabilité et Gestion des Organisations. j'ai réalisé un stage de 8 semaines en entreprise

Plus en détail

Décision n 11-DCC-145 du 3 octobre 2011 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Climater par la société Weinberg Capital Partners

Décision n 11-DCC-145 du 3 octobre 2011 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Climater par la société Weinberg Capital Partners RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-145 du 3 octobre 2011 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Climater par la société Weinberg Capital Partners L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

Structure et perspectives des marchés de la métallerie

Structure et perspectives des marchés de la métallerie Structure et perspectives des marchés de la métallerie Données 2011 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2012 1/26 Sommaire Structure

Plus en détail

RadioSens. Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité. argumentaire de ventes

RadioSens. Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité. argumentaire de ventes Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité argumentaire de ventes introduction Le système RadioSens est né de l effort de notre équipe d ingénieurs experts en télécommunications pour développer

Plus en détail

Dossier de presse SAITEC

Dossier de presse SAITEC Dossier de presse SAITEC 2013 Version du 29/10/2013 1 Table des matières I - SAITEC, éditeur de logiciels... 3 1. Carte d identité... 3 2. Historique... 3 II - Les solutions... 4 III - CODIAL, un PGI orienté

Plus en détail

CCPQ VITRIER / VITRIERE PROFIL DE QUALIFICATION

CCPQ VITRIER / VITRIERE PROFIL DE QUALIFICATION CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55.33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be CONSTRUCTION PARACHEVEMENT VITRIER / VITRIERE PROFIL DE QUALIFICATION Approbation

Plus en détail

Journée PPRT CETE de Aix en Provence 09/10/2012. Journée. PPRT - Vulnérabilité des fenêtres dans la. Outils disponibles et REX sur l applicabilité

Journée PPRT CETE de Aix en Provence 09/10/2012. Journée. PPRT - Vulnérabilité des fenêtres dans la. Outils disponibles et REX sur l applicabilité PPRT - Vulnérabilité des fenêtres dans la zone 20-50 mbar Outils disponibles et REX sur l applicabilité Journée de la démarche Journée PPRT CETE de Aix en Provence 09/10/2012 DRA-12 12-125359 125359-10222A

Plus en détail

(1) (5) (3) (2) (4) (6) Notice de pose : Volet roulant rénovation Moteur filaire. Vos outils : NOTICE ETAPE 1 : OUVERTURE DU COLIS 1/11

(1) (5) (3) (2) (4) (6) Notice de pose : Volet roulant rénovation Moteur filaire. Vos outils : NOTICE ETAPE 1 : OUVERTURE DU COLIS 1/11 Nous vous conseillons d être 2 Aidez-vous de notre vidéo de pose en scannant ce QR-code avec votre smartphone : ETAPE 1 : OUVERTURE DU COLIS Vous recevez dans votre colis : Pose en applique Pose sous linteau

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Rapport De Stage 28 mai au 27 juin 2013. Intégration Web Création de site vitrine (SGC)

Rapport De Stage 28 mai au 27 juin 2013. Intégration Web Création de site vitrine (SGC) Rapport De Stage 28 mai au 27 juin 2013 Intégration Web Création de site vitrine (SGC) LOGANATHAN Teboral Etudiante en 2ème 20 rue de Jaigny 95160 Montmorency année de BTS SIO PASTOR Pascal Gérant 200

Plus en détail

UNITE PROFESSIONNELLE UP 2 Fabrication d un ouvrage simple

UNITE PROFESSIONNELLE UP 2 Fabrication d un ouvrage simple Ministère de la jeunesse, de l éducation nationale et de la recherche C O N T R O L E E N C O U R S D E F O R M A T I O N Nom et prénom du candidat : Diplôme postulé : Etablissement de formation : Entreprise

Plus en détail

Chaîne de supermarchés BILLA en Slovaquie

Chaîne de supermarchés BILLA en Slovaquie Fiche de projet N 3 Chaîne de supermarchés BILLA en Slovaquie Conception de projet et montage des installations électriques de luminaire et en courant fort, exploitation technique et maintenance ultérieure

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC

Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC Révision A du 25/02/11 Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC Sommaire : I) Introduction Page 1 II) La formation des opérateurs Page 1 III) Les conditions d exploitation 1) La constitution des charges

Plus en détail

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Introduction Dans

Plus en détail

PLAN. Introduction. Conclusion. I-CONTEXTE ET HISTORIQUE DU PROJET 1- Identification de l Idée du Projet 2-Identification des entrepreneurs

PLAN. Introduction. Conclusion. I-CONTEXTE ET HISTORIQUE DU PROJET 1- Identification de l Idée du Projet 2-Identification des entrepreneurs Introduction PLAN I-CONTEXTE ET HISTORIQUE DU PROJET 1- Identification de l Idée du Projet 2-Identification des entrepreneurs II-ANALYSE DU MARCHE 1-Description et perspectives du secteur d activité 2-Clientèle

Plus en détail

NORMES D INSTALLATION PARTITION W/SCA Avec rideau gonflable

NORMES D INSTALLATION PARTITION W/SCA Avec rideau gonflable SÛRETÉ DU QUÉBEC JANVIER 2012 Édition 1 NORMES D INSTALLATION W/SCA Avec rideau gonflable DODGE CHARGER 2012 IDENTIFIÉ SQ - Service des transports Édition 1 Février 2012 pour Charger 2012 La console véhiculaire

Plus en détail

CNC5003. Manutention integree Pour production industrielle, l efficacité peut être augmentée par une manutention intégrée, robotisée.

CNC5003. Manutention integree Pour production industrielle, l efficacité peut être augmentée par une manutention intégrée, robotisée. CNC5003 CNC5003 CNC5003 est une machine industrielle également utilisée par les artisans. La machine est spécialement conçue pour les bois, l aggloméré, le plastique et l aluminium (métaux léger). Machine

Plus en détail