Résultats de l Enquête sur le stage en entreprise des professeurs-stagiaires CAPLP et CAPET

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats de l Enquête sur le stage en entreprise des professeurs-stagiaires CAPLP et CAPET"

Transcription

1 Résultats de l Enquête sur le stage en entreprise des professeurs-stagiaires CAPLP et CAPET Enquête réalisée en 2005 à l Observatoire des Flux et des Formations par une stagiaire en Master Pro Ingénierie de l Enquête en Sciences Sociales Le stage en entreprise est un élément essentiel de la formation d un futur enseignant du second degré qui aura lui-même à former de futurs travailleurs en entreprise. Un de ses objectifs est de permettre aux stagiaires une réflexion sur leur métier d enseignant. La question se posait de savoir si, en l état actuel, les conditions de préparation, de réalisation et de suivi de ce stage sont ou non favorables à ce retour réflexif des stagiaires. L enquête avait donc pour objectif de réaliser un état des lieux concernant le stage en entreprise tel qu il existe actuellement et d appréhender également comment les stagiaires avaient vécu les différentes phases de ce stage, leurs difficultés, leurs souhaits. En , 184 stagiaires PLC2 avaient, dans leur formation professionnelle, à réaliser un stage en entreprise. Compte tenu d une part du faible effectif et de l hétérogénéité de la population ( types de concours passés, secteurs disciplinaires représentés, types de stage effectués), d autre part du caractère qualitatif des données à recueillir, une enquête par entretiens est apparue plus judicieuse qu une enquête par questionnaire. Afin de respecter un minimum d homogénéité quant au type de stage réalisé, le caractère retenu fut la réalisation du stage en entreprise privée ; 83 stagiaires STI et STE furent donc concernés par cette enquête. Les disciplines concernées sont les CAPET et CAPLP STI et STE (Génie civil, Génie Mécanique, Génie Electrique, Génie Chimique, Technologie, Economie Gestion,CAB, COB, Vente). Un échantillon de 20 stagiaires parmi les 83 retenus et 5 formateurs des disciplines concernées ont été interrogés. IUFM Nord-Pas de Calais - Observatoire des Flux et des Formations 1

2 L échantillon des 20 stagiaires et ses caractéristiques L échantillon des 20 stagiaires a été constitué en fonction de 4 critères : - le type de concours (CAPET, CAPLP) - la discipline - le niveau de diplôme - le sexe - Un autre critère important est l expérience professionnelle antérieure, il a été appréhendé au cours des entretiens. Dans la mesure du possible, la répartition de la population interrogée (échantillon) a respecté celle de la population d enquête. L échantillon des 20 stagiaires est composée de 15 hommes et 5 femmes. Ils ont entre 24 et 47 ans. La moyenne d âge est de 29 ans. Le niveau de diplôme est inférieur ou égal à Bac + 2 pour 5 d entre eux, égal à bac + 3 pour 7 d entre eux et égal à bac+4 ou bac+5 pour les 8 autres. Leur répartition par discipline est la suivante : CAPET GENIE CIVIL Structures et Ouvrages : 1 CAPET Technologie : 4 CAPET ECO et GESTION G. Commerciale : 1 CAPLP GENIE CHIMIQUE : 1 CAPLP G. CIVIL Cons. Réal. Ouvrages : 1 CAPLP G. CIVIL Cons. Economie : 2 CAPLP G. ELECT. Electrotechn Energie : 1 CAPLP G. MECANIQUE Construction : 3 CAPLP Carrelage mosaïque : 1 CAPLP Conducteurs d engins : 1 CAPLP VENTE : 3 CAPLP C.A.B : 1 La grille d entretien La grille d entretien des professeurs-stagiaires et celle des formateurs ont été constituées en fonction des différentes phases du stage en entreprise (préparation, conditions de réalisation, encadrement du stagiaire, rédaction du rapport, soutenance et mise en relation du stage avec le métier d enseignant). Chacune des grilles d entretien est composée de 4 thèmes dont 3 thèmes communs : IUFM Nord-Pas de Calais - Observatoire des Flux et des Formations 2

3 - la préparation au stage en entreprise - la réalisation du stage en entreprise - le rôle du stage en entreprise dans la validation et la titularisation Le thème spécifique aux formateurs est leur représentation du stage dans la formation des stagiaires au métier d enseignant. Le thème particulier aux stagiaires concerne ce que le stage leur a apporté pour leur formation professionnelle et éventuellement pour leur culture personnelle.. L entretien s est déroulé en tête à tête à l Observatoire pour les Stagiaires, au Centre de Villeneuve d Ascq pour la plupart des formateurs, à leur demande. Les entretiens des stagiaires ont eu lieu après la période de validation. Ils ont duré de 30mn à 1h20 Les résultats de l enquête L analyse reprend les différents thèmes de la grille d entretien. Pour chaque thème de l analyse ont été mis en parallèle le contenu des textes officiels (B.O) et de l IUFM (plans de formation, livret d accueil, conventions), le discours des formateurs et celui des stagiaires. Notons que les textes officiels concernant le stage en entreprise sont très flous. 1. La préparation du stage en entreprise La préparation du stage en entreprise se résume à une simple présentation de ce stage en début d année par les formateurs de l IUFM. les modalités d organisation c est à dire la période dans l année, la durée, le type de stage (filé ou massé), la localisation ainsi que des consignes sur le choix de l entreprise. Les contraintes concernant ces modalités varient selon les disciplines. La préparation au stage ne propose pas d apports théoriques sur l entreprise. Les formateurs pensent que cela est déjà acquis à travers le cursus universitaire et/ou professionnel des stagiaires. IUFM Nord-Pas de Calais - Observatoire des Flux et des Formations 3

4 Le stage en entreprise comporte une part réservée à l observation. Cependant la plupart des stagiaires n ont reçu aucune information sur la méthode d observation, les types d observation à réaliser. Quant à une participation éventuelle aux activités de l entreprise, les professeurs-stagiaires n y sont pas préparés à l IUFM puisque le stage est plutôt orienté vers l observation. Même si les stagiaires ont retenu que l objectif premier est un objectif pédagogique, la compréhension quant aux objectifs à atteindre n est pas claire. A la suite de cette présentation, les professeurs-stagiaires ressentent un manque d explication 2. La recherche du stage en entreprise Les professeurs-stagiaires devaient effectuer eux-mêmes la recherche de l entreprise, avec certaines contraintes, cependant : - l entreprise doit être en lien avec l enseignement qu ils dispensent - elle doit se trouver dans le Nord-Pas de Calais. D une manière générale, les professeurs-stagiaires ont éprouvé des difficultés à trouver une entreprise pour effectuer leur stage, d une part à cause du temps dont ils disposaient et d autre part dans la négociation du stage avec l entreprise. L une des difficultés rencontrée est liée au temps imparti pour effectuer la recherche. Ce temps, de 1 à 2 mois selon les disciplines, est trop court pour pouvoir effectuer une recherche classique ( CV, lettre de motivation). Les candidatures spontanées n aboutissaient pas ; les stagiaires ont donc été amenés à faire jouer le plus possible leurs connaissances. Ils ont trouvé leur stage par relation : anciennes connaissances de travail, relation familiale, tuteur ou collègues de l établissement. Certains professeurs-stagiaires auraient souhaité avoir une liste d entreprise pour faciliter leur recherche. En cas de difficultés les formateurs peuvent proposer des entreprises. Le type de stage exigé par l institution ne facilite pas la recherche des stagiaires. La négociation avec les entreprises ne s est pas faite sans difficulté d autant plus qu en général, les professeurs-stagiaires sont conscients qu ils n apporteront presque rien à l entreprise avec ce type de stage : un stage d observation sur une période courte et même parfois filée Les critères de sélection qui ont déterminé les professeurs-stagiaires dans leur choix sont le plus souvent en rapport avec les objectifs pédagogiques: IUFM Nord-Pas de Calais - Observatoire des Flux et des Formations 4

5 - en fonction des élèves qu ils avaient en stage en responsabilité - en fonction des stages effectués par leurs élèves dans l entreprise 3. Les conditions de réalisation Le stage en entreprise se déroule sur une période définie par l IUFM, avec un nombre d heures variable selon les disciplines. Ce stage peut prendre alors 2 formes, il peut être «massé» c est-à-dire regroupé sur une période de 2 à 5 semaines selon les disciplines ou «filé» c est-à-dire étalé à raison d un à trois jours par semaine sur une période de 1 à 3 mois. Dans certaines disciplines, la durée du stage est fonction du nombre d heures que le stagiaire effectue en stage en responsabilité : 4 heures par semaine en responsabilité implique 144 h en entreprise et 6 h en responsabilité, 72h dans l entreprise. Les formateurs exposent les difficultés d un stage filé - dans la recherche d 1 entreprise - dans le suivi d un travail Les stagiaires apportent quelques critiques concernant les conditions de réalisation de ce stage, à propos : - de la période (trop tôt dans l année) - de la durée jugée trop courte - du stage filé qui ne favorise pas l intégration dans l entreprise - des formations obligatoires en parallèle avec le stage en entreprise (stage en responsabilité). 4. Les activités du stagiaire dans l entreprise Les opinions des formateurs divergent quant aux activités à réaliser durant le stage, observation et/ou pratique. Néanmoins, ils déclarent que les stagiaires ont la possibilité voire même pour certains l obligation de participer aux activités de l entreprise. Dans certaines disciplines le type de stage conseillé aux stagiaires est fonction de leur expérience professionnelle antérieure. IUFM Nord-Pas de Calais - Observatoire des Flux et des Formations 5

6 Les professeurs-stagiaires, pour la plupart, partent en stage avec l idée que c est un stage d observation. Au cours des premiers jours ils ont observé soit l activité de l entreprise soit celle des élèvesstagiaires présents dans cette même entreprise. Démunis devant l observation à réaliser faute d y avoir été préparés, ils se sont assez vite lassés d observer et ont alors participé à la vie de l entreprise. Partis pour observer, ils ont donc participé aux activités de l entreprise soit parce que cela leur était demandé, soit pour aider ou pour s occuper. 5. L encadrement par les formateurs de l IUFM pendant le stage Les formateurs et les stagiaires déclarent qu il n y a aucun contact entre eux et l entreprise. Il y a juste une convention de stage qui relie l institution et l entreprise. Les formateurs déclarent qu ils n effectuent aucune visite sur les lieux de stage. Les raisons évoquées sont le manque de moyens, la trop courte durée du stage, le refus de donner l impression d effectuer des contrôles de présence. Les professeurs-stagiaires déclarent qu ils n ont pas de tuteur ; ils ne se sentent pas réellement suivis par les formateurs de l IUFM pendant leur stage, Pour la majorité des Stagiaires, la visite d un formateur ne serait pas nécessaire puisque c est un stage d observation sur une durée courte. Certains d entre eux auraient néanmoins souhaité être plus soutenus par les formateurs. Les formateurs déclarent que le seul retour qu ils ont est le rapport de stage des stagiaires. 6. L encadrement par l entreprise En général, selon les stagiaires, une personne désignée par l entreprise répond à leurs questions ou indique le travail à faire quand le professeur-stagiaire participe aux activités de l entreprise. Néanmoins, ils ne sont pas réellement encadrés par un tuteur. 7. L encadrement par les formateurs de l IUFM après le stage Il n y a pas de séance de mise en commun concernant les expériences de stage. L encadrement se traduit par des discussions au retour de stage. IUFM Nord-Pas de Calais - Observatoire des Flux et des Formations 6

7 Des stagiaires se sont organisés entre eux ; ils ont partagé leurs expériences. 8. Le rapport de stage Les propos exprimés par les formateurs et les stagiaires sur le rapport de stage sont dans l ensemble assez proches. L objectif de ce rapport est de mettre en avant ce que les stagiaires ont pu retirer de cette expérience en entreprise en ce qui concerne la pédagogie. Le contenu du rapport de stage varie selon les disciplines ; en général, il comporte une partie concernant l entreprise (brève présentation de l entreprise, activités réalisées au sein de l entreprise) et une partie axée sur la pédagogie. La réflexion sur la mise en relation de l enseignement et du vécu en entreprise est en partie travaillée avec les formateurs. Le temps que les formateurs consacrent à aider les stagiaires est inclus dans la formation disciplinaire. Néanmoins, certains formateurs soulignent que ce temps est trop court et qu ils sont obligés de prendre du temps supplémentaire. Qu il s agisse du contenu ou de la rédaction, les stagiaires ont le sentiment de ne pas avoir eu assez d explications quant aux attentes et au contenu du rapport ; pour certains ces explications ont été données trop tardivement. Malgré ce manque d explication et d encadrement, les stagiaires dans leur majorité disent ne pas avoir eu de difficulté particulière à rédiger le rapport de stage. D après les stagiaires, le nombre de pages varie de 5 à 40 pages selon les disciplines. Selon les disciplines, le rapport a été rendu au retour du stage ou après un laps de temps variant de 1 à 4 mois ; pour certains il devait être rendu en même temps que le mémoire. Des stagiaires ont regretté le manque de recul pour rédiger le rapport. 9. La soutenance Dans la plupart des cas, la soutenance est individuelle : le stagiaire est seul devant un jury composé de 2 à 4 personnes, en général des formateurs, des professeurs, des chefs de travaux. Les professeurs-stagiaires sont évalués à la fois sur le rapport lui-même et sa présentation orale. Les stagiaires présentent et soutiennent leur rapport en 15 à 20 minutes, - soit à leur retour de stage IUFM Nord-Pas de Calais - Observatoire des Flux et des Formations 7

8 - soit au moment de la soutenance du mémoire Le discours des stagiaires confirme celui des formateurs : l objectif de cette soutenance est le même que pour le rapport, c est un objectif pédagogique. Les professeurs-stagiaires sont tenus d exposer le résultat de leur réflexion sur la part prise par le stage et son apport dans leur formation professionnelle d enseignant. En général, la soutenance se présente en 2 temps : le stagiaire expose d abord le contenu de son rapport : présentation brève de l entreprise puis des séquences pédagogiques. Le stagiaire répond ensuite à une série de questions axées généralement sur la pédagogie. Néanmoins les professeurs-stagiaires ne se sentent pas préparés et sont peu informés de ce qui est souhaité au cours de la soutenance 10. L importance du stage dans la formation professionnelle Les formateurs déclarent que le stage en entreprise permet aux stagiaires : - une connaissance des pratiques sociales de référence afin de les transmettre aux élèves et par conséquent d avoir un enseignement proche de la réalité industrielle - une connaissance de la période de formation de l élève en entreprise : le professeurstagiaire peut observer le rôle et les activités de l élève, le rôle du tuteur et la relation élève-tuteur pour qu il puisse savoir gérer la période de formation des élèves et les évaluer au cours de leur période de formation - une réflexion sur la manière dont les élèves vivront l expérience de l entreprise en valorisant le suivi à réaliser par les professeurs de spécialité et l ensemble des professeurs Pour l ensemble des stagiaires interrogés, le stage en entreprise a permis d avoir de nombreux apports pour leur métier d enseignant : - La possibilité de combler des lacunes liées à la formation antérieure mais essentielles dans la formation professionnelle du professeur-stagiaire - La recherche documentaire - La préparation de séquences ou de cours - L acquisition de gestes professionnels à transmettre - La connaissance de l entreprise et le lien avec l enseignement - La préparation à la mise en stage des élèves - Le comportement face aux élèves IUFM Nord-Pas de Calais - Observatoire des Flux et des Formations 8

9 11. L importance du stage dans la validation et la titularisation Le stage en entreprise est un élément d évaluation, il est pris en compte dans la validation puisqu un avis est donné sur le rapport et sur la prestation orale. Si un formateur et des stagiaires, dans certaines disciplines STE, pensent que le stage en entreprise a moins d importance que le stage en responsabilité dans la formation d un enseignant, les autres formateurs et la plupart des stagiaires expriment un avis opposé : le stage en entreprise n est pas suffisamment pris en compte dans la validation et dans la formation. 12. Les apports du stage pour les stagiaires Outre les apports liés directement au métier d enseignant, ce stage a permis aux stagiaires d acquérir de nouvelles connaissances (connaître le fonctionnement d une entreprise, la fabrication d un produit, l organisation d une entreprise ) soit par l observation, soit par une participation aux activités de l entreprise. Selon les stagiaires, ces connaissances, même si elles ne sont pas forcément adaptées à l enseignement qu ils dispensent ou qu ils auront à dispenser, sont source d enrichissement pour leur culture personnelle. Au delà des apports immédiats dans leur formation et pour leur titularisation, des stagiaires se projettent davantage dans leur métier et leur formation continuée. Ils pensent qu il est indispensable au cours de la carrière d un enseignant, de garder le contact avec les entreprises : - sous forme de «mini-stages» ou de périodes de formation - sous forme de simples visites 13. Les attentes Les stagiaires, quel que soit leur parcours antérieur, tout comme les formateurs interrogés déclarent que le stage en entreprise n est pas un élément à retirer de la formation mais qu il faudrait lui accorder davantage d importance et l adapter selon les profils des stagiaires. Certains stagiaires et formateurs pensent que l état actuel du stage en entreprise n est pas satisfaisant. Selon eux, il faudrait l organiser différemment, soit : - en allongeant la durée - en le répartissant tout au long de l année IUFM Nord-Pas de Calais - Observatoire des Flux et des Formations 9

10 - en multipliant les entreprises - en le préparant davantage avec les formateurs Les formateurs souhaitent que l IUFM établisse une sorte de partenariat avec les entreprises ; ils seraient très favorable à la création d un réseau de relations entre l institution, l établissement en responsabilité et l entreprise. Certains formateurs interrogés souhaitent une implication plus grande de l IUFM dans le stage en entreprise : - l aspect professionnel du métier à former n est pas pris en compte dans les objectifs du stage en entreprise, - l IUFM ne permet pas de maintenir des relations avec les entreprises, - il devrait y avoir plus de moyen mis à leur disposition afin qu ils puissent suivre convenablement le stage en entreprise Conclusion Le stage en entreprise n a pas la place qu il mérite dans la formation d un professeur de l enseignement technique ou professionnel. D une manière générale il ressort des entretiens une expression d insatisfaction concernant le stage en entreprise : Pour les formateurs, un manque de moyens lié à une part trop faible accordée au stage en entreprise dans la formation et la validation. Pour les stagiaires, un manque d informations précises, d accompagnement et d encadrement et par conséquent un sentiment d incompréhension et de confusion. Pour tous, des modalités d organisation et de réalisation qui ne donnent pas suffisamment de crédit au stage en entreprise aux yeux des stagiaires et des entreprises et soulèvent le problème de l utilité réelle du stage dans son état actuel. IUFM Nord-Pas de Calais - Observatoire des Flux et des Formations 10

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel Lycée Lumière LUXEUIL-LES-BAINS Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel - Rapport d étape - Résumé du projet : La mise en œuvre de cette action doit conduire les élèves

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

FICHE RESSOURCE N 3 GUIDE D ENTRETIEN

FICHE RESSOURCE N 3 GUIDE D ENTRETIEN Cette fiche vous propose une base de guide d entretien illustrée par des exemples pour comprendre le travail de salariés afin d effectuer l étape 2a : repérer des situations-problème. Avant d utiliser

Plus en détail

Master en Sciences de l éducation Règlement du stage

Master en Sciences de l éducation Règlement du stage Master en Sciences de l éducation Règlement du stage adopté par le Conseil de Département des Sciences de l éducation, dans sa séance du 26.03.2015 1. Contexte Le module «Développement professionnel» du

Plus en détail

RAPPEL DES PROCEDURES DE CERTIFICATIONS

RAPPEL DES PROCEDURES DE CERTIFICATIONS RAPPEL DES PROCEDURES DE CERTIFICATIONS ELABORATION D UN DOSSIER ET SA SOUTENANCE PRODUIRE UNE SEQUENCE VIDEO ET L EXPLOITER DANS LE CADRE D UNE ANALYSE PEDAGOGIQUE Certification : UC 1.2.3.4.5.6.7.8 &

Plus en détail

Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX

Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX Tél. : 04 73 31 87 51 / 04 73 31 87 54 Mail : vae.vap.sfp@univ-bpclermont.fr SFP-EN70 Date de révision : 01/09/2015 Qu

Plus en détail

Directives concernant l organisation du stage pour les futures étudiants du Master IS (2015-2016)

Directives concernant l organisation du stage pour les futures étudiants du Master IS (2015-2016) Filière Information documentaire Prérequis au Master en Sciences de l information Directives concernant l organisation du stage pour les futures étudiants du Master IS (2015-2016) 1. Introduction Les informations

Plus en détail

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation OBJECTIFS - Connaître les phases d élaboration d un cahier des charges de formation - Etre capable de définir les objectifs

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS)

Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS) Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ EN PREAMBULE C est une épreuve de concours à part entière. C est le résultat d un vrai travail personnel. C est la pièce principale du dossier d inscription

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Principes généraux L académie de Caen accueille cette année 142 professeurs et CPE stagiaires dont

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ DANS LA FILIÈRE DE L HOTELLERIE-RESTAURATION. 1. La mise en place d un dispositif ludique et attractif : le projet

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ DANS LA FILIÈRE DE L HOTELLERIE-RESTAURATION. 1. La mise en place d un dispositif ludique et attractif : le projet L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ DANS LA FILIÈRE DE L HOTELLERIE-RESTAURATION 1. La mise en place d un dispositif ludique et attractif : le projet Le constat : Sur une classe de 1 ère année bac pro hôtellerie

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Conduite et gestion des chantiers industriels de l Université d'artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE ENSEIGNANTS STAGIAIRES IUFM CIRCONSCRIPTIONS DIRECTEURS D ECOLE Cadre de référence : Arrêté du 19/12/2006 ( BOEN n 1 du 04 janvier

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

OBJECTIFS DE STAGE ET. VALIDATION DES STAGES M1 et M2. Modules assurés par Frédérique Marguerin M1 : EC 2D, EC 7A, EC 7B M2 : EC 56 C, EC 59 C

OBJECTIFS DE STAGE ET. VALIDATION DES STAGES M1 et M2. Modules assurés par Frédérique Marguerin M1 : EC 2D, EC 7A, EC 7B M2 : EC 56 C, EC 59 C INSTITUT SUPÉRIEUR DE FORMATION DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE JACQUES SEVIN 2, rue Edouard Branly 51500 TAISSY Tel: 03.26.85.14.10 Fax : 03.26.85.22.73 F E-mail : acfpec51.taissy@wanadoo.fr 22, rue Charles

Plus en détail

La question RH du mois «Le stage en entreprise»

La question RH du mois «Le stage en entreprise» La question RH du mois «Le stage en entreprise» Mai 2015 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage mediarh.com - OpinionWay» et aucune reprise

Plus en détail

Licence Economie et Société

Licence Economie et Société Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Economie et Société Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Règlement des stages Février 2015

Règlement des stages Février 2015 Règlement des stages Février 2015 Article 1.- Valorisation du stage 1.1. Les étudiants inscrits dans le bloc 2 du master en droit à la Faculté de droit et de criminologie de l ULB ont la possibilité d

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1 APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS - SEPIA 1 SOMMAIRE MODULE 1 «ENTRETIEN APPROFONDI ET CONTRACTUALISATION» MODULE 2 «INTERETS, MOTIVATIONS ET VALEURS» MODULE 3 «COMPETENCES» MODULE 4 «METHODOLOGIE

Plus en détail

Master Former aux métiers de l enseignement et de la formation

Master Former aux métiers de l enseignement et de la formation Pour naviguer sur les différentes diapositives, cliquez sur les diapositives, les liens hypertextes et les boutons d action Université de Cergy-Pontoise IUFM de l académie de Versailles Préparer un Master

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et accompagnement des parcours professionnels et personnels dans les organisations de l Université de Lille1

Plus en détail

Glossaire SAO. Processus d entrée en formation. Voici les différentes étapes pour entrer en formation. Primo accueil :

Glossaire SAO. Processus d entrée en formation. Voici les différentes étapes pour entrer en formation. Primo accueil : Glossaire SAO Processus d entrée en formation Voici les différentes étapes pour entrer en formation Primo accueil : Il peut être effectué au sein d une structure d insertion et d emploi, d un organisme

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers PVP «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers Frédéric BADAWI Professeur des Universités Directeur du CIES Centre Chargé de mission 1 Projet Mise en place d un

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT MARKETING

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT MARKETING sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER Année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M1 Parcours : MARKETING 60 ES Volume horaire étudiant : 262 h 154 h

Plus en détail

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar En région Rhône-Alpes, les établissements préparant au BTS GPN rythment leur formation par des périodes de stages. Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche

Plus en détail

Le mémoire en master 2 MEEF

Le mémoire en master 2 MEEF 2014-2015 Le mémoire en master 2 MEEF Métiers de l'enseignement, de l'education et de la Formation 1 Ce document de cadrage est destiné aux étudiants et aux équipes enseignantes mais il peut comporter

Plus en détail

Formation Diplômante ASSISTANTE RESSSOURCES HUMAINES OPTION ANGLAIS NIVEAU III

Formation Diplômante ASSISTANTE RESSSOURCES HUMAINES OPTION ANGLAIS NIVEAU III Formation Diplômante ASSISTANTE RESSSOURCES HUMAINES OPTION ANGLAIS NIVEAU III Un métier en évolution Aujourd hui les métiers des ressources humaines doivent répondre à de nouvelles attentes. Du fait de

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT Document de référence pour la conception et la rédaction des Rapports de Stage effectués en milieu professionnel pour l obtention du Master

Plus en détail

L accueil de bacheliers professionnels Gestion Administration en BTS Comptabilité et Gestion. D. VASSAL - IEN économie gestion

L accueil de bacheliers professionnels Gestion Administration en BTS Comptabilité et Gestion. D. VASSAL - IEN économie gestion L accueil de bacheliers professionnels Gestion Administration en BTS Comptabilité et Gestion D. VASSAL - IEN économie gestion 1 Le BTS Comptabilité et Gestion Des parcours de formation adaptés à l origine

Plus en détail

RAPPORT DE FORMATION F R

RAPPORT DE FORMATION F R CENTRE DE FORMATION CONTINUE RAPPORT DE FORMATION GESTION DU PORTEFEUILLE DE CRÉDIT Du 26 au 28 mai 2008 RAPPORT DE FORMATION F R O # 2 T3 JUILLET 2008 INTRODUCTION TI L ANIMH a poursuivi les activités

Plus en détail

LICENCE - DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE

LICENCE - DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE LICENCE DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation La Licence

Plus en détail

OBSERVATOIRE PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA

OBSERVATOIRE PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA OBSERVATOIRE Progression d activité PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA 1 Compte tenu de la forte croissance actuelle au niveau de l ensemble de l économie

Plus en détail

Le lycée professionnel La nouvelle voie professionnelle : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée professionnel La nouvelle voie professionnelle : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 Le lycée professionnel La nouvelle voie professionnelle : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation

Plus en détail

Master Métier du livre jeunesse

Master Métier du livre jeunesse Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Métier du livre jeunesse Institut catholique de Toulouse Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Règlement des départs en semestre d études à l étranger. avec validation d expériences

Règlement des départs en semestre d études à l étranger. avec validation d expériences Règlement des départs en semestre d études à l étranger avec validation d expériences Qui peut partir et à quel niveau? En TC4, si l étudiant a validé au minimum 18 UV à l issue du TC03. En GX1, si l étudiant

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée. Votre formation en enseignement spécialisé

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée. Votre formation en enseignement spécialisé Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée Votre formation en enseignement spécialisé La HEP Vaud vous prépare au Master of Arts et Diplôme dans le domaine de la pédagogie

Plus en détail

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) 1. Historique Apparition du CCF : - en 1990 dans le règlement

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA BILAN D ETAPE 1 MATERIEL MEDICAL : UN CHAMP D INTERVENTION QUI SUSCITE DES ATTENTES FORTES RESUME Au printemps 2013, l URPS

Plus en détail

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Texte allemand : EQM/Misereor, janvier 2012 Traduction : Service des langues de MISEROR, mars 2012 Ce document

Plus en détail

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L Ecole d Auxiliaires de Puériculture de la Fondation LENVAL à Nice assure la formation des auxiliaires de puériculture depuis 2010. A cette

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Responsable grands comptes de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

Licence professionnelle Management de la relation commerciale

Licence professionnelle Management de la relation commerciale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management de la relation commerciale Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Commentaire des articles

Commentaire des articles - 1 - Luxembourg, le 25 septembre 2013 Objet : Projets de règlements grands-ducaux - portant sur l élaboration et l application du plan de développement scolaire - portant sur l accompagnement des élèves

Plus en détail

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let.

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. b, OFPr Filière d études Certificat complémentaire pour la maturité

Plus en détail

E. D. Barbosa, 26/09/2014 A. A. Elghardouf (étudiant ICMS2) A propos du stage MASTER 2 PRO ICMS

E. D. Barbosa, 26/09/2014 A. A. Elghardouf (étudiant ICMS2) A propos du stage MASTER 2 PRO ICMS A propos du stage MASTER 2 PRO ICMS LA LETTRE DE MOTIVATION En générale, la lettre de motivation prend la forme suivante : Entreprise : Il est bien vu de commencer sa lettre de motivation en parlant de

Plus en détail

La mise en stage dans d autres cursus. Exemple du Master «Sciences des Matériaux» Thierry Cabioc h Professeur

La mise en stage dans d autres cursus. Exemple du Master «Sciences des Matériaux» Thierry Cabioc h Professeur La mise en stage dans d autres cursus Exemple du Master «Sciences des Matériaux» Thierry Cabioc h Professeur Séminaire Léonardo 26-29 novembre 2012 Institut P UPR CNRS 3346 CNRS Université de Poitiers

Plus en détail

Formation organisée avec le soutien de la Région Haute-Normandie

Formation organisée avec le soutien de la Région Haute-Normandie ================================== Espace Régional de Formation des Professions de Santé 14, rue du Professeur Stewart 76042 ROUEN Cedex 1 02.32.88.85.45/46 Fax : 02.32.88.83.72 Secretariat.IFCS@chu-rouen.fr

Plus en détail

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT»

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» GUIDE PRATIQUE Association Française des Fundraisers 6, rue de Londres

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d affaires en gestion de la production industrielle de l Université d'artois Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

L ITALIEN EN SITUATIONS PROFESSIONNELLES

L ITALIEN EN SITUATIONS PROFESSIONNELLES L ITALIEN EN SITUATIONS PROFESSIONNELLES Durée : 120H Formateur : Animateur de langue maternelle italienne. Formation linguistique Objectifs : Maîtriser les outils linguistiques indispensables à une bonne

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

ACADEMIE DE GRENOBLE -+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+ RAPPORT DU JURY RECRUTEMENT SANS CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE SECONDE CLASSE DE

ACADEMIE DE GRENOBLE -+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+ RAPPORT DU JURY RECRUTEMENT SANS CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE SECONDE CLASSE DE ACADEMIE DE GRENOBLE -+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+ RAPPORT DU JURY DU RECRUTEMENT SANS CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE SECONDE CLASSE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ================

Plus en détail

Licence Administration publique

Licence Administration publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Administration publique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Sébastien Lédé Infirmier anesthésiste. JLAR 2 avril 2015 1

Sébastien Lédé Infirmier anesthésiste. JLAR 2 avril 2015 1 Sébastien Lédé Infirmier anesthésiste JLAR 2 avril 2015 1 Déclaration d aucun conflit d intérêt JLAR 2 avril 2015 2 Plan de la présentation Place du mémoire IADE dans le nouveau cursus Rôle du directeur

Plus en détail

Conducteur de travaux en maisons individuelles

Conducteur de travaux en maisons individuelles Licence pro Conducteur de travaux en maisons individuelles Objectifs de la formation L objectif de la formation est de former des professionnels de niveau II spécialisés dans le domaine de la conduite

Plus en détail

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015 1 Introduction Au début de l année 2015, l EHPAD La Vasselière a réalisé une enquête de satisfaction auprès des résidents et des familles. Celle-ci s est articulée autour de 6 thèmes : Situation personnelle

Plus en détail

1 Concevoir et réaliser un projet de formation

1 Concevoir et réaliser un projet de formation 1 Concevoir et réaliser un projet de formation Nous présentons, dans ce chapitre, la méthodologie générale de conception et de réalisation d un projet de formation. La caisse à outils du formateur 2 1.1

Plus en détail

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot pour Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 4 Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Recrutement des chefs de travaux Session 2013. Académie de Lille. Rapport de jury présenté par Myriam MASERAK - DAFPIC

Recrutement des chefs de travaux Session 2013. Académie de Lille. Rapport de jury présenté par Myriam MASERAK - DAFPIC Recrutement des chefs de travaux Session 2013 Académie de Lille Rapport de jury présenté par Myriam MASERAK - DAFPIC AVANT PROPOS La session 2013 de recrutement des chefs de travaux s est déroulée conformément

Plus en détail

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Le nouveau a été mis en place en septembre 2012 pour remplacer les BTS : AGTL (Animation et gestion du tourisme local) et VPT

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et pilotage de projets de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Technico-commercial en produits industriels de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail

Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015

Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015 Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015 Sondage réalisé par pour LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE Objectifs et méthodologie Objectifs La Fondation BMW a mandaté l institut d études BVA

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management dans les systèmes de santé de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur

Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Le rôle de l ESPE. Parcours proposés. Préparations aux concours. Contacts et inscriptions

Le rôle de l ESPE. Parcours proposés. Préparations aux concours. Contacts et inscriptions 2014 MASTER MEEF (MÉTIERS DE L ENSEIGNEMENT, DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATION) - 2ND DEGRÉ Devenir Professeur des voies technologiques et professionnelles Master «Métiers de l Enseignement, de l Éducation

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

Licence professionnelle Management du risque dans le BTP

Licence professionnelle Management du risque dans le BTP Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management du risque dans le BTP Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT PAR BRUXELLES FORMATION D UN PLAN / PROGRAMME DE CIP Quels sont les documents nécessaires à l introduction d un dossier d agrément de plan / programme de CIP auprès

Plus en détail

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Je suis actuellement en cinquième année d études universitaires pour la préparation d un Master 2 en Fiscalité et Droit des Affaires au Groupe Ecole des Hautes Etudes Commerciales à X. Je désire poursuivre

Plus en détail

MASTER «ENSEIGNEMENT ET FORMATION EN HOTELLERIE RESTAURATION»

MASTER «ENSEIGNEMENT ET FORMATION EN HOTELLERIE RESTAURATION» MASTER «ENSEIGNEMENT ET FORMATION EN HOTELLERIE RESTAURATION» Institut Universitaire de Formation des Maîtres Midi-Pyrénées École interne de l université de Toulouse II le Mirail Siège Social : 56, avenue

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et transactions immobilières de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

5. LES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP)

5. LES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP) 5. LES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP) 5.1. PRÉCONISATIONS POUR LA PRÉPARATION ET LA MISE EN ŒUVRE DES PFMP Le baccalauréat professionnel ELEEC est composé de deux champs d application,

Plus en détail