TP - Cours d Électrocinétique n 1 Instrumentation en électronique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP - Cours d Électrocinétique n 1 Instrumentation en électronique"

Transcription

1 TP - Cours d Électrocinétique n 1 en électronique PCSI I Connectique, composants passifs et appareils de mesure. 1. Câbles de connexion utilisés 1.a. Câble banane - banane Il s agit du classique conducteur unique (1 seul fil) permettant de relier différents points d un circuit. Si le fil est idéal, les deux points qu il relie sont au même potentiel, la tension à ses bornes est nulle. Remarque : sur la plupart des fiches, il existe en plus un trou (fiche banane femelle) permettant de faire repartir plusieurs câbles depuis ce point. 1.b. Câble coaxial Pour éviter les parasites (surtout quand on travaille à hautes fréquences), on peut utiliser des câbles coaxiaux pour relier le générateur, les instruments de mesure et le circuit étudié. Un câble coaxial est constitué de deux conducteurs métalliques cylindriques de même axe. origine des Le conducteur externe est relié à la masse M potentiels (V M = 0 V par convention) de l appareil sur lequel on le branche tandis que le conducteur interne transporte le signal(s) Isolant Conducteur externe (M) Conducteur interne (S) utile. Les câbles coaxiaux sont munis à leurs extrémités de connecteurs BNC (pour Bayonnet Neill- Concelman connector) ou de fiches bananes. Remarques : Les appareils disposant d un connecteur BNC sont souvent reliés à la terre. Le point correspondant est alors physiquement au potentiel du sol, c est à dire à 0 V, l appareil impose donc la masse dans le circuit. On dispose d adaptateurs BNC banane pour utiliser des conducteurs simples sur des appareils munis de prise BNC. La fiche rouge est reliée au conducteur interne (signal S) et la fiche noire au conducteur externe (masse M) de la prise BNC. Attention la fiche banane femelle du coaxial BNC - banane ne permet pas de repartir avec le signal puisqu il s agit en fait de la masse (erreur fréquente).. Composants usuels.a. Résistors Nous utiliserons soit les petits résistors qui se branchent directement sur une plaquette (et sur lesquels un code de couleurs indique la résistance), soit des boites à décades, soit les robustes boites AOIP. 1

2 La figure ci-contre représente une boite AOIP 100 Ω qui permet d obtenir une résistance R qui varie de 0 à 1100 Ω par pas de 100 Ω. Prenez le réflexe de vérifier à l aide d un multimètre réglé en ohmmètre, la valeur des résistances avant de les placer dans un circuit car les valeurs indiquées par le constructeur (valeurs nominales) ne sont qu indicatives. Dans tous les cas, il faudra prendre garde à ne pas dépasser la puissance maximale admissible (quelques dixièmes de Watts pour les petits résistors et selon indications sur les boites). AOIP n 100 Ω 100 Ω n (11 n) 100 Ω.b. Condensateurs Nous utiliserons soit les petits condensateurs qui se branchent directement sur une plaquette, soit des boites à décades qui permettent de travailler avec des condensateur de capacité réglables de quelques nano-farad (1 nf= 10 9 F) à quelques micro-farad (1µF= 10 6 F). Remarque : certains multimètres permettent de mesurer la valeur de la capacité d un condensateur..c. Bobines Nous utiliserons les bobines situées sous les paillasses. Remarque : la valeur de l inductance indiquée par le repère n est qu approximative, le constructeur indique également la valeur de sa résistance. 3. Multimètres, première approche. 3.a. Utilisation du multimètre en voltmètre Pour mesurer la tension u aux bornes d une portion de circuit, on place en parallèle un voltmètre (ou un multimètre utilisé en voltmètre). Dans le cas d un multimètre numérique, l opérateur utilise les bornes COM et V et choisit entre V u rouge V noir COM le mode VDC (mesure directe de la tension) à utiliser avec des tensions continues, ou le mode VAC (mesure de sa partie variable) à utiliser avec des tensions variables. On dispose ici deux multimètres numériques : un de poche et l autre sur table de meilleure qualité. Remarque : l appareil n impose pas la masse dans le circuit, il mesure simplement la différence de potentiels u = v V v COM, on parle de "masse flottante". 3.b. Utilisation du multimètre en ampèremètre Le multimètre réglé en ampèremètre sera placé en série dans la branche rouge noir où on veut mesurer l intensité. A ou ma COM On a également le choix entre le mode DC et AC. 3.c. Utilisation du multimètre numérique en ohmmètre. i Ä Pour mesurer la valeur d une résistance, on place les bornes Ω et COM du multimètre en position ohmmètre (Ω W : wires = fils pour le multimètre sur table) de part et d autre du résistor. Remarque : on doit toujours faire la mesure sur le résistor pattes en l air, c est à dire après l avoir retiré du circuit. Sinon, ce n est pas sa résistance R qu on mesure mais la résistance équivalente à tout le circuit en parallèle avec le résistor! PCSI Page /10

3 4. Oscilloscope numérique, première approche. Conformément au programme, nous n utiliserons que l oscilloscope numérique. C est avant tout un voltmètre dont une des bornes est reliée à la masse (elle même liée à la Terre). Il se branche donc en parallèle de la portion de circuit aux bornes de laquelle on veut visualiser la tension et impose la masse dans le circuit. Un oscilloscope double trace est un ensemble de deux voltmètres qui ont une borne en commun : la masse. II Sources 1. Alimentation stabilisée 1.a. Fonction Produire des tensions ou des courants continus aussi stables que possible, même si la tension du secteur fluctue ou que le circuit alimenté consomme plus de puissance. Elle se comporte ainsi comme un générateur de tension parfait ou un générateur de courant parfait. Remarque : elle n impose pas la masse dans le circuit (masse flottante). 1.b. Caractéristique Munie d une double protection en tension et en courant, l alimentation ¹ stabilisée possède une caractéristique proche de celle représentée ci-dessous, E et η étant réglables. i i = η E pente 1/R η ºu i u = 0 E u Elle se comporte donc comme : une source idéale de tension u =E = Cte tant que i < η. une source idéale de courant i =η = Cte tant que u < E. 1.c. Prise en main Allumer l alimentation (modèle ALR300). Repérer le réglage de la tension délivrée par le générateur, le réglage de E se fait en sortie ouverte (i = 0); source idéale de tension. L appareil possède un réglage fin et un rapide, commencer par mettre le bouton de réglage fin à mi course puis agir sur le réglage rapide puis fin pour obtenir sur E =,0 V. PCSI Page 3/10

4 1.d. On peut également régler le courant maximum délivré par l alimentation, le réglage de η se fait en court-circuit (u = 0); source idéale de courant. Pour cela, mettre l alimentation en court-circuit (attention, ne jamais le faire avec une alimentation qui n est pas prévue pour!!) et tourner le bouton intensité jusqu à la valeur voulue, par exemple, 50 ma. Exemple, point de fonctionnement Brancher la boite AOIP réglée sur R = 100 Ω en sortie de l alimentation. Fonctionne-t-elle en générateur de tension parfait ou générateur de courant parfait? On superpose la caractéristique de R en convention récepteur, i = u : droite de pente 1 R R 1 0 et par (1 V, = 10 ma) puis on regarde où elle croise celle de l alimentation. 100 Si R > E, on a un générateur de tension et inversement. η passant par M. Générateur basse fréquence (GBF) Carcasse du GBF.a. Fonction Produire des tensions variables dans le temps u N P Cordon AM = A u(t) disponible sur la sortie OUTPUT. Il peut également produire une tension continue. Terre Masse Cet appareil est lié à la Terre par son cordon d alimentation, il impose donc la masse dans le circuit. La tension produite est définie par sa forme : sinusoïdale, triangulaire, créneau (rectangulaire) ou autre. sa valeur moyenne (ou OFFSET) : réglable de environ -15 V à environ 15 V, son amplitude (différence entre la valeur maximale et la valeur moyenne) : 0 à environ 15 V sa fréquence : f = 1 où T est la période, l intervalle de fréquences sur lequel le GBF fonctionne T correctement (sa bande passante) est [ quelques hertz (Hz); quelques Méga Hertz (MHz) ]. HiLev u(t) Période Amplitude LoLev Offset Tension Sinusoïdale t u(t) Période u(t) Période Amplitude Amplitude Offset Tension Triangulaire Offset Tension Rectangulaire t PCSI Page 4/10 t

5 TP Cours d Électrocinétique n 1.b. Prise en main Allumer le GBF (RIGOL DG 1011) et l oscilloscope numérique. Relier la sortie du GBF (OUTPUT) à la voie 1 de l oscilloscope en utilisant des fiches BNC et des fils. Prenez tout de suite la bonne habitude de respecter les couleurs des fils de liaison : noir masse et rouge signal utile. Sélectionner un signal sinusoïdal, de valeur moyenne nulle (Onglet Offset), de valeur maximale 4 V (Onglet HiLev puis bouton rotatif ou pavé numérique) et de fréquence 100 Hz, (Onglet Fréq). Pour que le signal soit effectivement délivré par le GBF, enfoncer le bouton Output du GBF. Régler l oscilloscope en appuyant simplement sur la touche Autoscale. Faire varier l amplitude du signal (Onglet Ampli). On remarquera que sous l appellation "Ampli", le GBF indique en fait la valeur crête à crête (le double ici). Ajouter une tension continue (Onglet Offset). Modifier la forme du signal (triangulaire, créneau...). Réduire l amplitude à sa valeur minimale, on obtient ainsi un signal continu de valeur U égale à l Offset..c. Résistance interne ou impédance de sortie Le GBF est un générateur linéaire, qu on peut modéliser par un générateur de Thévenin représenté ci-dessous M à gauche. M M M ¹ GBF réel Modélisation Thévenin Montage 1 : K ouvert Montage : K fermé GBF E E R E AU 0 ¹ ra U 0 ¹ 0K ra U ra U R Réaliser le montage 1 ci-dessus à droite avec R une boite à décade, un interrupteur (ou un simple fil qu on branche ou débranche) et le GBF qui délivrera une tension continue de valeur U 0 =,0 V : on utilisera le voltmètre numérique pour effectuer ce réglage. Quelle est la relation liant U 0 à E? Premier montage : le générateur ne débite pas et U 0 = E. PCSI Page 5/10

6 V TP Cours d Électrocinétique n 1 Fermer K (montage ci-dessus) et chercher par tâtonnement la valeur de R telle que U U 0, en déduire la valeur de r. Deuxième montage : on a un pont diviseur de tension et U = R R + r E = R R + r U 0 = U 0 quand R = r Il ne reste plus qu à mesurer à l ohmètre ou lire la résistance de la boite à décade : R = r = 49 Ω ce qui est proche de la valeur nominale 50 Ω indiquée). Remarque : cette méthode est généralisable : elle permet de mesurer la résistance de sortie d autres circuits actifs ou composants linéaires. V U U ¹ K R U E U III Défaut des appareils de mesure, incertitude de mesure 1. Voltmètre 1.a. Modélisation L entrée du voltmètre peut être modélisée par un résistor de résistance R V qui doit être la plus grande possible de façon rouge noir I V 0 à perturber le moins possible le circuit lors de la mesure : I V = V U COM R V 0 si R V. R V 1.b. Méthode de mesure de R V Le montage représenté ci-contre permet de mesurer R V (Cf. TD EC ). Réaliser le montage représenté ci-contre V où E est l alimentation stabilisée réglée à 5,0 V et 100 ma maxi pour protéger la boite à décades R. R Comme voltmètre, on utilisera d abord le multimètre numérique portable de base en mode VDC, bornes COM et V. ¹ K R E Sur la figure de droite, le voltmètre est modélisé par sa résistance interne (on l assimile à un résistor de résistance R V ). L interrupteur K est tout d abord fermé. Quelle est la valeur de la tension affichée par le voltmètre U = U 0, qu il soit idéal ou pas? On a U 0 = E car en parallèle avec le générateur de tension. On ouvre ensuite K. Quelle est la valeur indiquée si le voltmètre est idéal? Pas de changement car i = 0 dans le circuit, donc pas de chute de potentiel aux bornes de R. Et si le voltmètre est équivalent à un résistor de résistance R V? Exprimer alors U en fonction de U 0, R et R V. On a alors i 0 et la formule des diviseurs de tension donne U = R V R+R V U 0 R V = U R. U 0 U Pour quelle valeur de R a-t-on : U = U 0? R = R V. Y arrive-t-on? Non car R V trop grand. Comment procéder? On cherche donc U = 9 U 10 0 ce qui se réalise pour R = R V 9. ÜPCSI Page 6/10

7 Manipulations : fermer K et mesurer U = U 0 = E 5,08 V, compléter ensuite le tableau ci-dessous pour les deux multimètres. Voltmètre numérique de base U =4,6 V pour R =1 MΩ d où R V 10 MΩ Voltmètre numérique sur table U =4,67 V pour R =1 MΩ d où R V 10 MΩ Conclusion : on retiendra que la résistance interne d un voltmètre numérique est de 10 à 100 MΩ. Remarques : Lors d une mesure, l erreur commise du fait de la résistance interne peut être corrigée : il suffit de la connaître et d en tenir compte dans les calculs : c est une erreur systématique. On peut aussi utiliser cette méthode pour mesurer la résistance d entrée d un oscilloscope. 1.c. Mesure d une tension variable Notion de tension efficace : même si la valeur moyenne de la tension délivrée par le secteur (sinusoïdale, fréquence 50 Hz et amplitude U m 310 V) est nulle, chacun sait qu elle a une action si on l applique sur un dipôle (résistor, appareil domestique...). La grandeur pertinente est alors sa tension efficace U eff qui dépend de la forme du signal et de son amplitude. En mode AC, les voltmètres numériques doivent indiquer U eff. Par exemple, dans le cas d une tension sinusoïdale, U eff = Um. Remarque : Cf. EC 5 pour la signification physique et le détail du calcul. Mesures : obtenir un signal sinusoïdal à 100 Hz d amplitude 5 V (réglages à l oscilloscope). Compléter ensuite le tableau ci-contre en mesurant la tension efficace aux bornes du générateur pour les trois types de signaux à votre disposition successivement les deux voltmètres (en position alternatif AC). Signal Sinusoïdal Triangle Créneau U eff théorique (V) 5/ 3,53 5/ 3,89 5 U num. de base (V) 3,4,7 5,4 U num. qualité (V) 3,5,9 4,9 On constate que les voltmètres bon marché ne mesurent pas la valeur efficace vraie. Bande passante : l intervalle de fréquences pour lequel un appareil fonctionne correctement est appelé sa bande passante. Obtenir un signal sinusoïdal à 50 Hz d amplitude 5 volts (tension efficace théorique 5/ 3,53 V). Compléter le tableau ci-dessous en mesurant la tension efficace aux bornes du générateur pour les fréquences indiquées successivement avec les deux voltmètres. Fréqu en Hz U num. base (V) 3,4,3 0,0 U num. qualité (V) 3,7 3,7 3,9 On constate que les voltmètres numériques de base, censés travailler surtout à la fréquence du secteur (50Hz), ne sont fidèles qu en basses fréquences. PCSI Page 7/10

8 R TP Cours d Électrocinétique n 1. Utilisation du multimètre en ampèremètre.a. Généralités Le convertisseur analogique numérique d un multimètre numérique ne peut mesurer directement qu une tension, le multimètre réglé en ampèremètre mesure donc la chute de potentiel aux bornes d une résistance connue R A RA. Le multimètre étant placé en série dans la branche où on veut connaître l intensité, la résistance R A est rouge noiri obligatoirement insérée dans le circuit ce qui risque de le perturber (il y aura une chute de potentiel à A ou ma COM ses bornes), elle doit donc être la plus faible possible. I Ä U Pour mesurer un courant I faible, R A doit être grande, sinon, U = R A I ne serait pas mesurable. Quand on est sur un calibre faible, la résistance interne de l ampèremètre n est donc plus négligeable. Remarque : pour mesurer un courant I fort, R A doit au contraire être très faible, ce qui est difficilement réalisable car il risque de fondre. On utilise alors un autre instrument : une pince ampéremètrique qui déduit la valeur de I des effets magnétiques que ce courant créée (voir chapitre magnétisme)..b. Mesure de la résistance interne d un multimètre utilisé en ampèremètre DC Réalisons le montage représenté ci dessous avec un résistor (boîte AOIP) R 0 = 1000 Ω R A et on gardera R 0 R. La source est le générateur de tension continue, réglé de façon à utiliser le multimètre numérique de base en ampèremètre sur le calibre 4 ma : on prendra E < 4 V. La résistance variable R 1 est une boîte de résistances étalonnées 1 : boite à décades. Montage 1 : K ouvert Modélisation Montage : K fermé I I I A Lorsque K est ouvert, le multimètre (modélisé par un résistor de résistance R A ) indique une intensité I 1, la mesurer : On mesure I 1 = 3,40 ma ¹ I1 R0 K R A I1 R0 ¹ K R ¹ I 1 R0 R E E R A E Fermer K et régler R de façon à ce que le multimètre indique une intensité I = I 1 / On obtient I = I 1 = 1,70 ma pour R = 90 Ω. En déduire la valeur de R A en tenant compte de l hypothèse R 0 R A. Si K est fermé, on a un diviseur de courant et I = I = R R+R A I 1 = I 1 quand R = R A. On en déduit R A = 90 Ω. R R+R A I 1, or, si R 0 très grand, I 1 I 1, PCSI Page 8/10

9 V TP Cours d Électrocinétique n 1 3. Mesure d une résistance 3.a. Utilisation de l ohmètre Principe : le multimètre numérique ne peut mesurer que des tensions, il produit donc un courant de référence η connu qui traverse le résistor inconnu. Il mesure ensuite la tension U = Rη à ses bornes et en déduit R. Incertitudes de mesure : pour les appareils à affichage numérique, la précision est donnée par le constructeur sous la forme : ±a% ± bur. Cela signifie que l incertitude absolue sur la mesure vaut a/100 valeur mesurée + b valeur du dernier digit. Par exemple, si l affichage indique 1,34 Ω, le dernier digit vaut 0,01 Ω. Exemple : prendre la boite à décades et lui faire afficher la valeur 50 Ω (valeur nominale). Mesurer ensuite la valeur R mes à l aide de l ohmmètre numérique de base et préciser l incertitude de mesure. On prendra a = 0,5 et b =. On mesure R mes = 5,58 Ω et R mes = 0.5 5,58 + 0,01 1,3 Ω d où R = 53 ± Ω b. Méthode voltampéremètrique. Principe : comme son nom l indique, cette méthode consiste à mesurer simultanément et en convention récepteur l intensité du courant qui traverse un résistor et la tension à ses bornes, on en déduit sa résistance R = U. I Deux montages sont possibles : montage courte dérivation ¹ et montage longue dérivation : Montage courte dérivation Montage longue dérivation = I ¹ Ä I mes = I + I V I V = U R V 0 E RI Le courant effectivement mesuré par l ampèremètre est celui qui traverse le résistor et le voltmètre. R A I mes V E U mes = U U U mes = U + R A I La tension effectivement mesurée par le voltmètre est celle aux bornes de l association résistor et ampèremètre en série. Les méthodes seraient irréprochables si R V et R A 0 (voltmètre et ampèremètre parfaits) mais en fait, l intensité du courant qui traverse un multimètre numérique en position voltmètre est effectivement très faible, alors que la chute de tension aux bornes de ce même multimètre numérique en position ampèremètre n est souvent pas négligeable : R V R mais on a pas R A R. Conclusion : Seul le montage courte dérivation est à employer avec des multimètres numériques. Mesure directe : réaliser le montage courte dérivation en utilisant l alimentation stabilisée et la boite à décade toujours réglée sur 50 Ω, le multimètre numérique de bonne qualité en position voltmètre (continu) et le multimètre numérique simple en ampèremètre (continu). PCSI Page 9/10

10 On détermine ainsi un couple de mesures (U,I) avec incertitudes et on en déduit la résistance du résistor avec incertitude : prendre par exemple E 5 V (attention à ne pas dépasser la valeur maximale admissible par le résistor). Pour les multimètres numériques, le constructeur indique a = 0, et b = 0,1 pour le voltmètre sur table en mode DC. a = 0,5 et b = pour l ampèremètre numérique de base. On mesure U = 4,765 V avec U = 0, 4,765/ ,001 0,01 V et I = 19,04 ma avec I = 0,5 19,04/ ,01 0,1 ma soit finalement R = 4,765 = 50,6 avec 19, R = U + I 0,0074 (< 1 %). R U I Et R = 50 ± Ω. Étude statistique : Faire varier E entre 0,5 V et 7 V, mesurer U et I à chaque fois et compléter le tableau suivant. U (V) I (ma) R (Ω) Calculer R moy et R = σ la valeur moyenne de R et l écart type (utilisez votre calculatrice). R moy 50,5 Ω et σ = R Ω soit R = 50 ± Ω Étude graphique : placer les points de mesure précédents sur une feuille de papier millimétré (U en fonction de I) en utilisant une échelle simple et qui permette au graphique d utiliser le plus de place (on pourra également utiliser un tableur). Tracer enfin la droite moyenne dont le cœfficient directeur est une valeur proche de R. Le déterminer. Pour avoir une idée de l incertitude absolue, on peut tracer la droite de pente minimale R min, celle de pente maximale R max et en déduire R = Rmax R min. R moy 50 Ω et σ = R Ω soit R = 50 ± Ω Si vous disposez d une calculatrice graphique, faites une régression linéaire et déterminez le cœfficient de corrélation, il doit être très proche de 1 (de l ordre de 0,998). PCSI Page 10/10

11 Table des matières I Connectique, composants passifs et appareils de mesure. 1. Câbles de connexion utilisés 1.a. Câble banane - banane 1.b. Câble coaxial. Composants usuels.a. Résistors.b. Condensateurs.c. Bobines 3. Multimètres, première approche. 3.a. Utilisation du multimètre en voltmètre 3.b. Utilisation du multimètre en ampèremètre 3.c. Utilisation du multimètre numérique en ohmmètre. 4. Oscilloscope numérique, première approche. II Sources 1. Alimentation stabilisée 1.a. Fonction 1.b. Caractéristique 1.c. Prise en main 1.d. Exemple, point de fonctionnement. Générateur basse fréquence (GBF).a. Fonction.b. Prise en main.c. Résistance interne ou impédance de sortie IIIDéfaut des appareils de mesure, incertitude de mesure 1. Voltmètre 1.a. Modélisation 1.b. Méthode de mesure de R V 1.c. Mesure d une tension variable. Utilisation du multimètre en ampèremètre.a. Généralités.b. Mesure de la résistance interne d un multimètre utilisé en ampèremètre DC 3. Mesure d une résistance 3.a. Utilisation de l ohmètre 3.b. Méthode voltampéremètrique. PCSI Lycée Fabert de Metz

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

Utilisation d un multimètre numérique

Utilisation d un multimètre numérique Fonctions Mesure des Tensions en courant continu Mesure des tensions en courant alternatif (non utilisé actuellement en automobile) Mesure des intensités en courant continu (maxi 10 A, suivant contrôleur)

Plus en détail

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure Introduction CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - La mesure d une résistance s effectue à l aide d un multimètre. Utilisé en mode ohmmètre, il permet une mesure directe de résistances hors

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS Chapitre 7 MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS I- MESURE DES TENSIONS : I-1- Généralités : Pour mesurer la tension UAB aux bornes d un récepteur, il faut brancher un voltmètre entre les points A et B (

Plus en détail

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique Tektronix TDS (210 ou 1001B) bicourbe,

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 3. Utilisation d un multimètre (I)

Fiche technique expérimentale 3. Utilisation d un multimètre (I) Fiche technique expérimentale 3 Utilisation d un multimètre (I) D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Dans cette fiche, on ne s intéresse qu au mesure de tension et d intensité en régime continu mais,

Plus en détail

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 4 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Redressement d une tension I. Objectifs Redressement d une tension alternative par le moyen de diodes. Transformation

Plus en détail

DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE. DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz

DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE. DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMÈTRE I. PRÉSENTATION C'est un appareil électrique qui permet de faire

Plus en détail

Expériences avec un oscilloscope numérique

Expériences avec un oscilloscope numérique Expériences avec un oscilloscope numérique Pratiques Expériences Certaines figures et textes sont tirés de l excellent DICTIONNAIRE de PHYSIQUE EXPERIMENTALE, tome4, L électricité, Jean-Marie Donnini,

Plus en détail

UTILISATION D UN MULTIMETRE ANCIEN ANALOGIQUE TYPE MX430 GL pour BRICOVIDEO

UTILISATION D UN MULTIMETRE ANCIEN ANALOGIQUE TYPE MX430 GL pour BRICOVIDEO UTILISATION D UN MULTIMETRE ANCIEN ANALOGIQUE TYPE MX430 GL pour BRICOVIDEO Les cordons de mesure doivent être équipés de fiches double puits comme en photo ci-dessous, excepté le cordon jaune formellement

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique Fiche technique expérimentale 5 Notions sur l acquisition numérique D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Ce bref guide traite de quelques éléments important sur l acquisition numérique des signaux

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail

TP 1: Circuits passifs

TP 1: Circuits passifs Travaux Pratiques Avancés (TPA) d Electronique Année 2015-16 TP 1: ircuits passifs Sergio Gonzalez Sevilla *, Antonio Miucci Département de Physique Nucléaire et orpusculaire (DPN), Université de Genève

Plus en détail

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 1 TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 2 Partie I : familiarisation avec l oscilloscope 1. Description et mise en marche Utilité : Un oscilloscope permet d analyser

Plus en détail

Chap1 : Intensité et tension.

Chap1 : Intensité et tension. Chap1 : Intensité et tension. Items Connaissances cquis ppareil de mesure de l intensité. Branchement de l appareil de mesure de l intensité. Symbole normalisé de l appareil de mesure de l intensité. Unité

Plus en détail

Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS

Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS I RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE : 1) Observation du signal : a) Dessiner

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

TP0 Utlisations des appareils de mesures. Validations des pré requis de seconde professionnelle

TP0 Utlisations des appareils de mesures. Validations des pré requis de seconde professionnelle Validations des pré requis de seconde professionnelle Mesures des grandeurs caractéristiques de dipôles afin d évaluer leur bon fonctionnement Noms : Date : 3heures Observations : Objectifs : ce TP sur

Plus en détail

OSCILLOSCOPES Numériques

OSCILLOSCOPES Numériques OSCILLOSCOPES Numériques La partie pratique de ce TP, effectuée en salle de TP, sera divisée en trois parties. Les deux premières parties sont consacrées respectivement au couplage et à la synchronisation

Plus en détail

( ) = < u > +Δu ( t )

( ) = < u > +Δu ( t ) TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI GBF, OSCILLOSCOPE ET MULTIMETRE : PRODUCTION, VISUALISATION ET MESURE DE SIGNAUX ELECTRIQUES OBJECTIFS Produire un signal électrique (une tension)

Plus en détail

La puissance électrique

La puissance électrique Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie La puissance électrique Fiche élève 1/5 Objectifs : o Comparer le produit de la tension d utilisation U appliquée aux bornes d une lampe par l'intensité I

Plus en détail

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude.

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude. Chapitre 3 : Mesure et ncertitude. Le scientifique qui étudie un phénomène naturel se doit de faire des mesures. Cependant, lors du traitement de ses résultats ce pose à lui la question de la précision

Plus en détail

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance Université Djillali LIABES Sidi Bel-Abbes Faculté de sciences de l Ingénieur - Département d Electrotechnique - Licence ELM ETT Module Electronique de puissance TP N 01 : Redressement non commandé - Montage

Plus en détail

SCIENCES DE L INGENIEUR GENIE ELECTRIQUE

SCIENCES DE L INGENIEUR GENIE ELECTRIQUE TP N 4 page 1/8 Centres d intérêt abordés : Thématiques : CI9 Acquisition et conditionnement des informations I4 Transformation d une grandeur physique à mesurer Activités proposées : Compétences visées

Plus en détail

Etude de signaux observés sur un oscilloscope

Etude de signaux observés sur un oscilloscope Etude de signaux observés sur un oscilloscope Exercice 1 : Signaux observés sur un oscilloscope Pour ces différents signaux, donner le nom du signal si cela est possible, noter sa période, hachurer au

Plus en détail

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp)

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) LSM 2 - Mesures physiques - Instrumentation Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) Les circuits étudiés jusqu'ici sont des circuits passifs constitués de résistances, condensateurs inductances

Plus en détail

L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100. Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec

L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100. Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100 SO f AD Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec Ce guide a été produit par la Société de formation

Plus en détail

TP - cours : LE MULTIMETRE

TP - cours : LE MULTIMETRE MP : TP-OU~1.DO - 1 - TP - cours : LE MULTMETRE ) Présentation et mise en garde Deux types d'appareil : - à aiguille (ou analogique), - numérique Rôle : le même appareil permet de mesurer plusieurs grandeurs

Plus en détail

Le GBF Générateur basse fréquence

Le GBF Générateur basse fréquence Le GBF Générateur basse fréquence Il génère des signaux alternatifs ( carré, sinusoïdale et triangulaire ) en sa sortie ( output- 50 ) Pour chaque signal, on peut modifier : l amplitude ( en agissant sur

Plus en détail

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Pendant tout le TP vous utiliserez la Fiche méthode de l oscilloscope OX 71 Livre Bordas, Collection ESPACE, 2008, p 183 I- FONCTIONNEMENT Mettre l appareil sous tension.

Plus en détail

Prise en main de l oscilloscope. TP1

Prise en main de l oscilloscope. TP1 1. UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE POUR LA MESURE D UNE TENSION CONTINUE. 1.1. Repérage des groupes de fonction. Zone ➊ : Assure la fonction MISE EN SERVICE Zone➋ : Assure la fonction ENTREE DES TENSIONS

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

I GENERALITES SUR LES MESURES

I GENERALITES SUR LES MESURES 2 Dans le cas d intervention de dépannage l usage d un multimètre est fréquent. Cet usage doit respecter des méthodes de mesure et des consignes de sécurité. 1/ Analogie. I GENERALITES SUR LES MESURES

Plus en détail

La tension et l intensité du courant électrique

La tension et l intensité du courant électrique ÉLECTRICITE 1 La tension et l intensité du courant électrique OUVERTURE Le lecteur mp3 Les élèves peuvent remarquer que ce type d indications est présent sur tous les appareils électriques. Il peut être

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

3) Cet appareil produit quel genre de courant (continu ou alternatif)? Expliquer votre choix.

3) Cet appareil produit quel genre de courant (continu ou alternatif)? Expliquer votre choix. EXERCICES SUR L INTENSITÉ & LA TENSION DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 1) Donner la lecture de la mesure. 2) Quelle est la nature de la grandeur mesurée? 3) Cet appareil produit quel genre de courant

Plus en détail

Electrocinétique Livret élève

Electrocinétique Livret élève telier de Physique Secondaire supérieur Electrocinétique Livret élève ouquelle Véronique Pire Joëlle Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, ntenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences

Plus en détail

Série 7 : circuits en R.S.F.

Série 7 : circuits en R.S.F. Série 7 : circuits en R.S.F. 1 Documents du chapitre Action d un circuit du 1er ordre sur un échelon de tension et sur une entrée sinusoïdale : Déphasage de grandeurs sinusoïdales et représentation de

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES TP EII ExAO Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2 - une fiche

Plus en détail

MODULE 3. Performances-seuils. Les appareils de mesure. Appareils de mesure Choix et utilisation. L élève sera capable

MODULE 3. Performances-seuils. Les appareils de mesure. Appareils de mesure Choix et utilisation. L élève sera capable MODULE 3. Les appareils de mesure. Performances-seuils. L élève sera capable 1. de choisir un appareil de mesure ; 2. d utiliser correctement un appareil de mesure ; 3. de mesurer courant, tension et résistance.

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Les régimes périodiques (Chap 2)

Les régimes périodiques (Chap 2) Les régimes périodiques (Chap 2)! Révisé et compris! Chapitre à retravaillé! Chapitre incompris 1. Propriétés des grandeurs physiques : La période T, est le plus petit intervalle de temps, au bout duquel

Plus en détail

TP mesures électriques

TP mesures électriques TP0 : FAMILIARISATION AVEC L OSCILLOSCOPE On utilise l oscilloscope HAMEG HM 303-4 dont la face avant est donnée par la figure suivante : L explication de la fonction de chaque touche est donnée sur la

Plus en détail

APPAREILS DE MESURE. Grandeurs électriques

APPAREILS DE MESURE. Grandeurs électriques APPAREILS DE MESURE L objectif de cette manipulation est de prendre en main des appareils de mesure tels que des voltmètres ou oscilloscopes, mais aussi d évaluer leurs performances, leurs limites et surtout

Plus en détail

Chap2 L oscilloscope.

Chap2 L oscilloscope. Chap2 L oscilloscope. Items Connaissances Acquis Fréquence d une tension périodique. Unité de la fréquence dans le Système international (SI). Relation entre la période et la fréquence. Valeur de la fréquence

Plus en détail

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU LE COURT ELECTRQUE COTU 1- perçu historique de l'électricité Voir polycop 2- Le courant électrique l existe deux types de courant. EDF. faire tirages feuille exercice et T annexe Montrer effet induction

Plus en détail

Fiches Générateur Basses Fréquences

Fiches Générateur Basses Fréquences Fiches Générateur Basses Fréquences Note : Cet ensemble de fiches a été réalisé autour du Générateur de fonctions Centrad GF467AF. Il dispose d un grand nombre de fonctionnalités que l on peut retrouver

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

! " #$ % &' ( Quelle est la tension délivrée par une telle pile? Combien de volt faut-il pour déclencher un éclair d orage?

!  #$ % &' ( Quelle est la tension délivrée par une telle pile? Combien de volt faut-il pour déclencher un éclair d orage? ! " #$ % &' ( Quelle est la tension délivrée par une telle pile? Combien de volt faut-il pour déclencher un éclair d orage? La tension électrique aux «bornes du cœur» a-t-elle une valeur constante? Comment

Plus en détail

Filtre ADSL Travaux dirigés

Filtre ADSL Travaux dirigés Filtre ADSL Travaux dirigés Préambule Le terme ADSL signifie Asymmetric Digital Subscriber Line (dans les pays francophones ce terme est parfois remplacé par LNPA qui signifie Ligne Numérique à Paire Asymétrique).

Plus en détail

Plan. 1 caractéristiques communes 2 Les multimètres analogiques 3 Les multimètres numériques 4 l ohmmètre

Plan. 1 caractéristiques communes 2 Les multimètres analogiques 3 Les multimètres numériques 4 l ohmmètre LES MULTIMETRES ( VOLTMETRE, AMPEREMETRE,OHMMETRE,..) Plan 1 caractéristiques communes 2 Les multimètres analogiques 3 Les multimètres numériques 4 l ohmmètre LES MULTIMETRES ( VOLTMETRE, AMPEREMETRE,OHMMETRE,..)

Plus en détail

Visualiser une tension variant dans le temps (correction)

Visualiser une tension variant dans le temps (correction) Visualiser une tension variant dans le temps (correction) La maîtrise de la visualisation temporelle de tensions est capitale en sciences expérimentale : la plupart des capteurs utilisés génèrent un signal

Plus en détail

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Étude des régimes alternatifs Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Plan du chapitre s sur les

Plus en détail

4 TP CCP régulièrement donné : Etude d un circuit RLC série

4 TP CCP régulièrement donné : Etude d un circuit RLC série Précision des appareils Appliquer une amplitude s 0 de 800 mv à l oscillo. Déterminer la précision à laquelle on connaît s 0. Est-ce suffisant? Rép L oscillo donne une amplitude qui bouge d environ 2 pour

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

TP oscilloscope et GBF

TP oscilloscope et GBF TP oscilloscope et GBF Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : ce travail a pour buts de manipuler l oscilloscope et le GBF. A l issu de celui-ci, toutes les fonctions essentielles

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Laboratoire d électricité

Laboratoire d électricité Laboratoire d électricité 6 Redresseur Labo 6 - Redresseur - v2.docx 1 / 7 BSR, MEE / 11.11.2014 1. Introduction Dans ce laboratoire vous allez vous familiariser avec la mesure de grandeurs électriques

Plus en détail

Guide d utilisation du Logiciel Electronics Workbench (EWB)

Guide d utilisation du Logiciel Electronics Workbench (EWB) Guide d utilisation du Logiciel Electronics Workbench (EWB) 1. Introduction Electronics WorkBench (EWB) est un logiciel de simulation des circuits électroniques qui permet de tester et d'analyser des circuits

Plus en détail

Petit rappel sécurité: le courant et la tension peuvent être très dangereux voire mortels!!! Les différents éléments :

Petit rappel sécurité: le courant et la tension peuvent être très dangereux voire mortels!!! Les différents éléments : Multimetre, mon ami! Eh oui, il existe une autre méthode que la langue sur les fils pour tester si il y a du jus je rappelle que cette méthode peut être appliquée sans retenue, mais dans d autres circonstances

Plus en détail

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de physique proposé au concours Centrale- Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

Structure de l instrument

Structure de l instrument Structure de l instrument Structure de l instrument (voir figure 1) ( figure 1) 1) Affichage à cristaux liquides 2) Bouton HOLD 3) Sélecteur rotatif 4) Bornes d entrée 5) Bouton mise en marche/arrêt Sélecteur

Plus en détail

Z-SCOPE V5. ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif

Z-SCOPE V5. ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif Z-SCOPE V5 ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif Fonctionnalités Générateur d un signal d excitation sinusoïdal de fréquence variable jusqu à 100 khz Mesure d un signal

Plus en détail

TP 2. Circuits réactifs

TP 2. Circuits réactifs TP 2. ircuits réactifs Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ASI à l UPM Octobre-décembre 2005 Lors de ce TP nous étudierons en pratique les phénomènes transitoires dans les circuits

Plus en détail

MULTIMETRE 19 CALIBRES MODELE : DIO041024

MULTIMETRE 19 CALIBRES MODELE : DIO041024 MULTIMETRE 19 CALIBRES MODELE : DIO041024 SECURITE Cet appareil de mesure a été créé conformément à la norme IEC61010-1 relative aux instruments de mesure électroniques à catégorie de surtension CAT II

Plus en détail

Sonde détectrice HF.

Sonde détectrice HF. Sonde détectrice HF. Une sonde détectrice HF permet de convertir un multimètre classique en voltmètre HF. On l utilise essentiellement pour effectuer des mesures relatives de signaux haute fréquence mais

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

T.P. n 3. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 3. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe .P. n 3 polytech-instrumentation.fr 85 563 563,5 C /min à partir d un poste fixe UILISAION DES MULIMERES I. Introduction Les multimètres numériques mesurent principalement des tensions et courants alternatifs

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur

Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur 16 2006 Bibliographie L. Quaranta, JM Donnini, Dic. physique tome 4 nouvelle édition, Pierron H. Prépa Electronique

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

Séance P2I n 1 (7 sept 2015) Module 1 : Mini-projet «Eclairage automatique»

Séance P2I n 1 (7 sept 2015) Module 1 : Mini-projet «Eclairage automatique» Séance P2I n 1 (7 sept 2015) Module 1 : Mini-projet «Eclairage automatique» Description du mini-projet L objectif Pour chaque étudiant : assembler et faire fonctionner un dispositif électrique au format

Plus en détail

4 ème COURS Chimie Chapitre 1 LA TENSION ET L'INTENSITÉ DU COURANT ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

4 ème COURS Chimie Chapitre 1 LA TENSION ET L'INTENSITÉ DU COURANT ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 4 ème COURS Chimie Chapitre 1 LA TENSION ET L'INTENSITÉ DU COURANT ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Tests 1, 2 et 3 p 98 1 c La tension aux

Plus en détail

L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES

L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2012-2013 L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES Nom : Prénoms : LYCEE GASTON BARRÉ 1 L OSCILLOSCOPE

Plus en détail

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes Alarme et sécurité Sous Epreuve E12 Travaux pratiques scientifiques sur systèmes 1 ACADEMIE DE REIMS Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques C.C.F. de Mathématiques et Sciences Physiques

Plus en détail

GEL 1002 Systèmes & mesures. Chapitre 5 :

GEL 1002 Systèmes & mesures. Chapitre 5 : Automne 2012 GEL 1002 Systèmes & mesures Chapitre 5 : Oscilloscopes Jérôme Cros 4 octobre 2012 Principe de fonctionnement d un tube cathodique pour un oscilloscope Y-Y : Plaques de déviation verticale

Plus en détail

Mode d emploi du BSCOPE Contrôleur de branchements Oscilloscope multivoies Analyseur d'harmoniques Analyseur de puissances

Mode d emploi du BSCOPE Contrôleur de branchements Oscilloscope multivoies Analyseur d'harmoniques Analyseur de puissances Edition du 22/05/2006 Mode d emploi du BSCOPE Contrôleur de branchements Oscilloscope multivoies Analyseur d'harmoniques Analyseur de puissances dfv Technologie Z.A. Ravennes-les-Francs 2 avenue Henri

Plus en détail

MESURE DE LA PUISSANCE

MESURE DE LA PUISSANCE Chapitre 9 I- INTRODUCTION : MESURE DE L PUISSNCE La mesure de la puissance fait appel à un appareil de type électrodynamique, qui est le wattmètre. Sur le cadran d un wattmètre, on trouve : la classe

Plus en détail

L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE

L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE I / Description : NC + 15 Sortie Offset 8 7 6 5 TL081 1 2 3 4 Offset Entrée Inverseuse Entrée Non inverseuse -15 Un AO est une sorte de boite noire, à l intérieur

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE METRIX OX 803B

PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE METRIX OX 803B 1 ) DESCRIPTION ET INITIALISATION D UN OSCILLOSCOPE Fiche Méthode PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE 1 METRIX OX 803B 9 15 4 7 6 2 14 5 8 17 3 12 11 10 16 13 Les boutons de 9 à 13 sont identiques

Plus en détail

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 4 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif de la séance : - Etre capable d identifier

Plus en détail

TP dipôles passifs. Objectif : se familiariser avec les dipôles passifs et la mesure de tension et courant électriques.

TP dipôles passifs. Objectif : se familiariser avec les dipôles passifs et la mesure de tension et courant électriques. TP dipôles passifs Objectif : se familiariser avec les dipôles passifs et la mesure de tension et courant électriques. 1 Le conducteur ohmique (boîte AOIP) Le conducteur ohmique, le condensateur et la

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC

BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC Fiche de Données Techniques BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC Répond à tous les besoins d étalonnage, de vérification et d ajustage Etalonnage sur site ou en laboratoire Mesure précise et sans dérive

Plus en détail

Sommaire de la séquence 11

Sommaire de la séquence 11 Sommaire de la séquence 11 t Séance 1 Qu indique un voltmètre utilisé en position «alternatif»? Tension efficace et tension maximale. Comment régler un multimètre pour mesurer la valeur d une tension alternative?

Plus en détail

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables 1 ère STI2D TP V2.0 Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables CO8.sin4 Identifier les variables mesurées. CO9.sin2 Instrumenter un système. Acquerir l'information. Utilisation d'un

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.5

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.5 TP EII.5 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.5 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 -

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 8 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Spécialité : Sciences et Technologies industrielles Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

Précision d un résultat et calculs d incertitudes

Précision d un résultat et calculs d incertitudes Précision d un résultat et calculs d incertitudes PSI* 2012-2013 Lycée Chaptal 3 Table des matières Table des matières 1. Présentation d un résultat numérique................................ 4 1.1 Notations.........................................................

Plus en détail

UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE ET DU GENERATEUR DE FONCTIONS

UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE ET DU GENERATEUR DE FONCTIONS UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE ET DU GENERATEUR DE FONCTIONS I / Utilisation de l oscilloscope Tektronix TDS 1002 et du GBF GFG.8216A: 1/ Visualiser à l aide de l oscilloscope une tension sinusoïdale fournie

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail