FORMULATION DES BETONS AVEC AJOUT PAR L UTILISATION DES RESEAUX DE NEURONES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMULATION DES BETONS AVEC AJOUT PAR L UTILISATION DES RESEAUX DE NEURONES"

Transcription

1 IV ème SNMPE, 15, 16 Mai 2012 Université M Hamed Bougara Boumerdès FORMULATION DES BETONS AVEC AJOUT PAR L UTILISATION DES RESEAUX DE NEURONES R. Rebouh 1, B. Boukhatem 2, M. Ghrici 3, S. Kenai 4 1 Laboratoire de Géomatériaux, Université de Chlef, Algérie 2 Laboratoire de Géomatériaux, Université de Chlef, Algérie 3 Laboratoire de Géomatériaux, Université de Chlef, Algérie 4 Laboratoire de Génie civil et Géomatériaux, Université de Blida, Algérie RESUME La formulation des bétons implique le choix ou la sélection des proportions constitutives qui auront comme conséquence certaines propriétés désirées. Elle s est compliquée dans les années récentes avec l introduction de nouveaux constituants tels que les adjuvants chimiques, les aditions minérales ou les fibres d une part et l élargissement de la gamme des propriétés d usage du matériaux en relation de avec la totalité de son cycle de vie d autre part. L objectif principal de cette étude est de maintenir la fiabilité des réseaux de neurones pour entreprendre la conception de mélanges de béton incorporant des ajouts et de tenter d assurer que le béton résultant ne sera pas seulement économique et assez résistant, mais il aura certaine garantie quant aux caractéristiques de la maniabilité adéquate. Pour cela une application de simulation des réseaux de neurones est employée pour créer le meilleur réseau. Les données utilisées pour l apprentissage de ce réseau sont obtenues à partir des projets de recherches antérieurs. De façon générale, l'approche présentée ici peut mener à une formulation plus précise et plus rapide d un béton à la pouzzolane naturelle basé sur ses deux propriétés principales (l ouvrabilité et la résiatance). MOT CLES Béton, ajouts cimentaire, formulation, réseaux de neurones, résistance en compression. 1. INTRODUCTION Les fabricants de béton sont soumis à une pression croissante en termes de délais et de coûts. Ces considérations ont poussé plusieurs chercheurs à l élaboration des modèles et des systèmes d'aide à la formulation des bétons par l application de différentes approches. Récemment, plusieurs chercheurs ont appliqué les techniques de l intelligence artificielles pour la construction de leurs logiciels. L Intelligence Artificielle (IA) est l une des branches de l informatique. Elle est basée entre autres sur les théories qui ont été fondamentalement développées pour les systèmes classiques dans la physique et la biologie. Parmi les techniques les plus connus de l IA, les Algorithmes Génétiques (AG), la Logique Flou (LF) et les Réseaux de Neurones (RNs). Actuellement, plusieurs chercheurs s orientent vers l adoption de ces approches pour la construction des systèmes plus sophistiqués par combinaison de ces techniques avec les RNs. Dans le domaine de génie civil, leurs applications ont montré qu ils sont des outils de simulation et d optimisation puissants [1] (B. Boukhatem, 2011). La formulation d un béton est finalement un problème inverse, c.-à-d le choix des proportions constitutives à partir des propriétés désirées pour mettre au point un béton satisfaisant à un cahier des charges. Il s agit en faite d un problème d optimisation. Bien que des réseaux de neurones aient été employés pour résoudre les problèmes d'inversion, une telle approche serait difficile pour le problème de formulation de béton, en raison de grand nombre de facteurs causals impliqués comparés juste à quelques facteurs dépendants (par exemple résistance et ouvrabilité). Par conséquent, l'approche présentée ici était d entraîner un système de Réseau de Neurones avec des proportions constitutives comme entrées et des propriétés des bétons comme sorties. Un tel réseau peut alors être employé, pour prévoir les effets des différents constituants du mélange sur les propriétés du béton. Cependant aucun système n a été proposé pour la formulation des bétons aux ajouts cimentaires et en particulier à la pouzzolane naturelle. Dans ce contexte, la présente étude porte sur l application de l approche RN pour l optimisation de la formulation d un béton à la pouzzolane naturelle

2 2. FORMULATION DES BETONS PAR LES RÉSEAUX DE NEURONES 2.1. Base de Données La préparation de la base de donnés est une étape très importante pour la conception des modèles des réseaux de neurones. La performance du modèle est liée directement à la qualité et la distribution des données utilisées. La base de données a été construite à partir des résultats expérimentaux réalisés sur des bétons aux pouzzolanes naturelles et obtenus de diverses sources de la littérature Sélection des données expérimentales Les données concernant les bétons ordinaires aux pouzzolanes ont été extraits et rassemblées des projets de recherche de la littérature pour construire la base de données. Cette base de données (Tableau 1) est composée d un grand ensemble de données (11 projets de recherche réalisés sur des bétons aux pouzzolanes naturelles). Pendant l'évaluation des données, certaines de ces compositions de bétons ont été supprimées à cause de l insuffisance d information concernant les mélanges utilisés. Les donnés extraits sont des quantités des constituants (Ciment, Ajout, Eau, Granulat), de différents bétons avec les valeurs mesurées de l ouvrabilité et la résistance à la compression pour différents âges de chaque composition. Les données sont divisées en deux ensembles, un ensemble d entrée (Vecteur d entrée) et un ensemble de sortie (Vecteur sortie). Tableau 1. Organisation de la Base des Données. Source de Données Nombre de Données [3] (Ramezanianpoor,1987) 40 [4] (Shannagt & Yeginobali, 1995) 36 [5] (Vidéla et al, 1996) 60 [6] (Turanli & Erdogan, 1999) 16 [7] (Pekmezci & Akyuz, 2003) 15 [8] (Tagnit-Hamou et al., 2004) 15 [9] (Khandaker et al., 2006) 126 [10] (Uzal et al., 2007) 20 [11] (N. Amjad et al., 2008) 18 [12] (Kaid et al.,2009) 48 [13] (Olawuyi & Olusola, 2010) 16 Nombre des données utilisées pour l apprentissage 182 Nombre des données utilisées pour le test 60 Nombre des données utilisées pour la validation 60 Total Organisation de la base de données L ensemble des données utilisées pour le développement du modèle de RN représente un total de 120 formules ou composition de béton. Au total, on dispose donc, 302 valeurs de résistances à la compression et d ouvrabilité. Ces résultats ont été employés pour vérifier la fiabilité du modèle pour l optimisation de la formulation de béton à la pouzzolane naturelle. L optimisation du mélange de béton a été faite par le modèle de RN développé vis-à-vis de la résistance à la compression et de l ouvrabilité. Les données sont divisées en trois parties, un ensemble pour la

3 phase de l apprentissage (60%), un ensemble pour la phase de test (20%) et un ensemble pour la phase de validation (20%) Methodologie de développement du modèle RN Un modèle de formulation de béton aux pouzzolanes naturelles a été développé. Il consiste à optimiser la formulation par les deux propriétés essentielle de béton «l ouvrabilité et la résistance à la compression». L architecture du modèle RN développé est d abord décrites, suivie de la détermination de ses paramètres d apprentissage et de ses performances. Le modèle a été entrainé et testé avec des ensembles de données d apprentissage, de test, et de validation en utilisant l'algorithme de rétropropagation. L implémentation et la simulation ont été effectuées à l'aide des fonctions du logiciel MATLAB 7.5 [14] (Matlab, 2007). Dans un premier temps, le nombre optimal de neurones dans les couches cachés a été déterminé. Le modèle proposé est un modèle réalisé sur un nombre de 302 données, le modèle consiste à optimiser la formulation des bétons aux pouzzolanes par l ouvrabilité et la résistance, composé de 3 couches cachées avec 7, 7 et 2 neurones dans la 1 er, 2 eme et la 3 ème couche respectivement, l architecture du modèle est décrite dans la figure 2. Il est à noter que les simulations numériques ont permis de déterminer l architecture optimale pour le réseaux. Age Résistance Ouvrabilité Pourcentage d ajout Sable /Granulats Quantité de liant Rapport Eau/Liant Quantité de granulats Quantité d adjuvant Figure 2. Architecture optimale proposée du modèle. Le modèle développé conçus pour formuler des bétons ordinaires aux pouzzolanes, l intervalle des paramètres a été limité pour le fonctionnement correct du modèle, le tableau 2 montre les valeurs minmax adopté pour le modèle de formulation développé. On peut noter que le modèle a permi d atteindre une erreur de 2% pour toutes les données et des coefficients de détermination de 0,95 et 0,93 autant pour la phase d apprentissage que pour la phase de test respectivement. Tableau 2. Valeurs limites de fonctionnement du Modèle Paramètres d entrée Minimum Maximum Age (jours) 2 90 Resistance f c28 (MPa) Ouvrabilité (cm) 4 12 Pouzzolane (%) 0 30 Rapport sable /gravier (S/G) Généralisation du modèle RN Le modèle de réseau de neurone proposé est testé par des données que nous avons introduit, les

4 données sont organisées de telle façon a varié chaque fois un paramètre d entré, pour vérifier les relations connues dans la technologie de béton entre les propriétés et la composition de mélange de béton. Les variations des paramètres d entrées du modèle sont représentées dans les tableaux 4. Les résultats obtenus du rapport E/L et le volume de liant, du modèle de formulation sont représentés dans la figure 3. La figure 3 montre la variation du rapport E/L et la quantité de liant en fonction de la résistance f c28 pour une ouvrabilité de 8 cm, il est clair que le rapport E/L est inversement proportionnel à la résistance, par contre le liant augmente en augmentant les valeurs de la résistance et cela est valable pour tous les rapports S/G adoptés. Par exemple pour un rapport S/G = 0.38 On remarque que pour augmenter la résistance à la compression f c28 de 20 MPa à 50 MPa et pour un taux de pouzzolane de 0%, on doit diminuer le rapport E/L de 0.62 à 0.43, par conséquent il faut augmenter le volume de liant de 306 jusqu à 477 kg/m 3, respectivement. D après l analyse détaillée des résultats représentés dans les figures précédentes on peut augmenter la résistance à la compression du béton soit par l'augmentation de volume de liant (ciment + ajouts) ou la diminution du rapport E/L. Donc la résistance croit en même temps que le dosage en ciment, et elle décroit en fonction du dosage en Eau. Cette relation est prouvée dans la littérature par plusieurs chercheurs [15] (Neville 1996), le modèle développé dans cette étude conserve cette relation. Les résultats du modèle de formulation développé sont en concordance avec les résultats des essais expérimentaux réalisés par les différents chercheurs. 3. VALIDATION DU MODÈLE DÉVELOPPÉ La plupart des logiciels de formulations des bétons connus tel que BétonlabPro [16] (De Larrard & Sedran, 2007), ne prend pas en compte la pouzzolane naturelle comme ajout cimentaire, on trouve que les cendres volantes et la fumée de silice sont les plus souvent utilisées. Pour valider les résultats obtenus par le modèle développé dans cette étude, on a essayé de trouver un logiciel qui prend les mêmes paramètres d entrée à ceux de notre modèle proposés, les résultats sont comparés avec des formulations obtenues par le logiciel Mixcalc102 «Concrete Mix Design Calculator» [17] (Mixcalc102, 2005). Les résultats obtenus par le modèle RN développé et le logiciel Mixcalc102 sont réprésentées dans le tableau 5. Tableau 5. Comparaison entre les formulations obtenues par le logiciel Mixcalc102 et le modèle RN. Resistance f c28 (MPa) Ajout (%) Formulation obtenue par le modèle RNA développé Ajout Ciment Eau Sable Gravier Adjuvant (%) Formulation Obtenue par Mixcalc102 Ajout Ciment Eau Sable Gravier

5 a) - S/G = 0.38 b) - S/G = 0.40 c) - S/G = 0.42 Figure 3. Variation de rapport E/L et le liant en fonction de la résistance pour une ouvrabilité = 8 cm.

6 4. DÉVELOPPEMENT D UNE INTERFACE POUR LE MODÈLE RN DÉVELOPPÉ Pour que le modèle développé dans cette étude soit utile et pratique et pour faciliter l'utilisation du modèle de formulation proposée, un prototype d un logiciel de formulation des bétons aux pouzzolanes naturelles a été implémenté sous le nom LoFBAC V.1 (Logiciel de Formulation des Bétons à Base d Ajout Cimentaires Version 1). La figure 5 montre l interface du logiciel. Cette interface proposée est claire et facile à utiliser. Comme le montre cette figure, le logiciel demande à l utilisateur de spécifier les informations sur le béton souhaité à formuler. Une liste déroulante facilite le choix du type de béton et le type d ajout. Après, on fixe les conditions d exposition et si on utilise un agent entraineur d air, ensuite on passe à la formulation. La figure 6 montre la deuxième fenêtre, qui permet à l utilisateur d introduire les valeurs de la résistance, de l ouvrabilité, l âge, le taux de substitution et le rapport Sable/Granulats ensuite cliquer sur le boutton Optimiser>>, la composition est affichée directement. Figure 5. Interface principale du logiciel Figure 6. Fenetre de fourmulation 5. CONCLUSION Un modèle réseaux des neurones à rétropropagation a été développé pour la formulation des bétons ordinaires à base de pouzzolane naturelle à partir les deux propriétés principales qui caractérisent le béton à l état frais et à l état durci qui sont l ouvrabilité et la résistance à la compression respectivement. La base des données utilisées pour la construction du modèle de formulation développée est collectée à partir de différentes sources, plusieurs paramètres ont été ignorés, tels que la température, l indice d activité de chaque type de pouzzolane, le type des granulats utilisés, le type de ciment, le type de superplastifiant, la qualité d équipement etc. Les résultats de formulation obtenus par le modèle développé sont très satisfaisants et comparables avec les résultats des essais expérimentaux. Une interface utiliateur à été développée pour une utilisation plus éclairé et aisé d interagir avec le système. Il serait souhaitable que le modèle développé soient généralisé d une part, pour la formulation de béton contenant d autres ajouts cimentaires comme le laitier, la fumée de silice et les cendres volantes à partir d une ou de plusieurs propriétés comme la durabilité du béton et la validation des modèles développés par des essais expérimentaux et d autre part, par une optimisation de ses performances par combinaison avec d autres techniques comme les algorithmes génétiques et les méthodes probabilistes.

7 6. REFERNCES [1] Boukhatem B., Kenai S., Tagnit-Hamou A. & Ghrici M. 2011, 'Application of New Information Technology on Concrete: An Overview', Journal of Civil Engineering and Management, 17[2], [2] Dreyfus G., Martinez J.M., Samuelides M., Mirta B.G., Badran F., Thiria S. & Hérault L. 2002, 'Réseau de neurones-méthodologie et application, Ed. Eyrolles. [3] Ramezanianpour A.A. 1987, 'Engineering properties and morphology of pozzolanic cement-concrete', PhD Thesis, University of Leeds, UK, 310p. [4] Shannag J.M. & Yeginobali A. 1995, 'Properties of Pastes, Mortars and Concretes Containing Natural Pozzolan', Cement and Concrete Research, 25[3], [5] Vidéla C.C., CovarrubiasJ.P.T. & Pascual J.M.D. 1996, 'Behaviour in Extreme Climates of Concrete Made With Different Types of Cement', [6] Turanli L. & Erdogan T.Y. 1999, 'Investigation on the effect of natural pozzolan addition on compressive strength of Portland pozzolan cement', Proc. 4 th Conference Concrete Technolgie for Developing Countries, pp [7] Pekmezci B.Y. & Akyuz S. 2004, 'Optimum Usage of a Natural Pozzolan for The Maximum Compressive Strength of Concrete', Cement and Concrete Research, 34[12], [8] Tagnit-Hamou A., Petrov N. & Luke K. 2003, 'Properties of Concrete Containing Diatomaceous Earth', ACI Materials Journal, 100[1], [9] Khandaker M., Hossain A. & Lachemi M. 2006, 'Development of Volcanic Ash Concrete: Strength, Durability, and Microstructural Investigations', ACI Materials Journal, 103[1], [10] Uzal B., Turanli L. & Mehta P.K. 2007, 'High-Volume Natural Pozzolan Concrete for Structural Applications', ACI Materials Journal, 104[5], [11] Amjad, N., Jabbar, A., Akhtar, N.K., Ali, Q., Hussain, Z., and Mizra, J., (2008), Performance of Pakistani volcanic ashes in mortars and concrete, Civil Engineering, Vol. 35, pp [12] Olawuyi B.J. & Olusola K.O. 2010, Compressive Strength of Volcanic Ash/Ordinary Portland Cement Laterized Concrete, Civil Engineering Dimension, 12[1], [13]Kaid, N., Cyr, M., Khelafi, H., and Gouf, N., (2009), Caracteristiques Mecaniques de Betons Contenant une Pouzzolane Naturelle face aux Attaques a l Eau de Mer et aux Sulfates, 1st International Conference on Sustainable Built Environment Infrastructures in Developing Countries ENSET,Oran, 8p. [14] MATLAB , Software, The Math Works, Inc, Prentice Hall. [15] Neville M., 1994, Properties of Concrete, Fourth and Final Edition, Addison Wesley Longman, England. [16] De Larrard F. & Sedran T. 2007, 'Le logiciel BétonlabPro 3', Bulletin des Laboratoires des Ponts et Chaussées, N o , [17] Mixcalc102, (2005), Concrete Mix Design Calculator, Pensacola Amerian Laboratory.

BÉTONS DE GRANULATS RECYCLÉS

BÉTONS DE GRANULATS RECYCLÉS Technodating «Matériaux durables pour le gros œuvre en construction humide» 17 mai 2013 BÉTONS DE GRANULATS RECYCLÉS (ET AUX LAITIERS DE HAUTS FOURNEAUX) Braymand Sandrine F.Feugeas, C. Fond, N.Serres,

Plus en détail

GPA759 RÉSEAUX DE NEURONES ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE Préalable(s) : Aucun PLAN DE COURS SESSION AUTOMNE 2013

GPA759 RÉSEAUX DE NEURONES ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE Préalable(s) : Aucun PLAN DE COURS SESSION AUTOMNE 2013 École de technologie supérieure Département de génie de la production automatisée Responsable(s) du cours : Crédits : Richard Lepage, ing., Ph.D. GPA759 RÉSEAUX DE NEURONES ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Plus en détail

Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais

Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais Programme d Assurance Qualité (PAQ) pour les bétons des ouvrages d art Canton du Valais Guide d utilisation Version abrégée Table des matières 1 OBJECTIFS... 2 2 VERSION... 2 3 SPÉCIFICATION DU BÉTON À

Plus en détail

5.4 Le béton prêt à l emploi BPE

5.4 Le béton prêt à l emploi BPE 5.4 Le béton prêt à l emploi BPE L origine et le développement du BPE L appellation «Béton Prêt à l Emploi» (BPE) est réservée au béton préparé en usine dans des installations fixes (centrales) et transporté

Plus en détail

Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes

Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes Myriam Bouichou - Elisabeth Marie-Victoire Les ciments naturels dans le patrimoine européen: histoire,

Plus en détail

Chapitre II ; Le ciment Portland 2011

Chapitre II ; Le ciment Portland 2011 CHPITRE II LE CIMENT 2.1 Définitions a. Liant hydraulique : des poudres finement brayées qui avec le contact d eau font prise et durcissent sous des processus physico-chimiques complexes. b. Ciment : Le

Plus en détail

Déterminer la qualité de l enrobé grâce aux essais préliminaires. Le laboratoire mobile WLB 10 S pour la mousse à bitume

Déterminer la qualité de l enrobé grâce aux essais préliminaires. Le laboratoire mobile WLB 10 S pour la mousse à bitume Déterminer la qualité de l enrobé grâce aux essais préliminaires Le laboratoire mobile WLB 10 S pour la mousse à bitume Qu est-ce que la mousse à bitume? Bitume chaud Eau Air Chambre d expansion avec buse

Plus en détail

Etude sur les Performances des composites à base de sable bitumineux recyclés

Etude sur les Performances des composites à base de sable bitumineux recyclés Etude sur les Performances des composites à base de sable bitumineux recyclés O. HERIHIRI a, N.GUESMI a, A.BELLABD a, S.BENZIANE a, A. GUETTALA c a. Département Génie de la Matiere, Université Dr Yahia

Plus en détail

Effect of the combination of lime and natural pozzolana on the compaction and strength of soft clayey soils

Effect of the combination of lime and natural pozzolana on the compaction and strength of soft clayey soils MATEC Web of Conferences 2, 02009 (2012) DOI: 10.1051/ matecconf/20120202009 C Owned by the authors, published by EDP Sciences, 2012 Effect of the combination of lime and natural pozzolana on the compaction

Plus en détail

Effet des granulats de caoutchouc sur les propriétés d un mortier de ciment

Effet des granulats de caoutchouc sur les propriétés d un mortier de ciment Effet des granulats de caoutchouc sur les propriétés d un mortier de ciment Amar Benazzouk, Omar Douzane, Thierry Langlet, Katiba Mezreb, Fayçal Labbani, Jean-Marc Roucoult Laboratoire des Technologies

Plus en détail

Résistance au feu de structures en béton: matériaux avancés et béton durable

Résistance au feu de structures en béton: matériaux avancés et béton durable Résistance au feu de structures en béton: matériaux avancés et béton durable Mark F. Green Queen s University at Kingston Auteurs: John Gales Tom Parker Hamze Hajiloo Martin Noël Duncan Cree Luke Bisby

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Procédé de mur en béton léger Wall with insulating light concrete Wand auf Basis von isolierenden leichten Betons Constat de Traditionalité n 20/10-170 Edition corrigée du 1 er décembre 210 Procédé de

Plus en détail

Changements de dimension

Changements de dimension Changements de dimension Le béton peut être soumis à des changements de dimension les causes principales pour ces changements sont: CHARGE MÉCANIQUE FLUAGE VARIATION D HUMIDITÉ SECHAGE VARIATION DE TEMPERATURE

Plus en détail

Béton de granulats légers. Production et propriétés du béton frais. Partie 1 Production et les propriétés du béton frais

Béton de granulats légers. Production et propriétés du béton frais. Partie 1 Production et les propriétés du béton frais Béton de granulats légers Partie 1 Production et les propriétés du béton frais Partie 2 Caractéristiques des bétons allégés Production et propriétés du béton frais Sommaire 1 Introduction 2 Granulats légers

Plus en détail

Béton de structure à propriétés d isolation thermique améliorées : approche expérimentale

Béton de structure à propriétés d isolation thermique améliorées : approche expérimentale Béton de structure à propriétés d isolation thermique améliorées : approche expérimentale L. H. Nguyen, A. L. Beaucour, S. Ortola, A. Noumowé Université de Cergy-Pontoise, L2MGC, EA 4114, F - 95000 Cergy-Pontoise

Plus en détail

Valorisation des déchets de démolition comme granulats pour bétons

Valorisation des déchets de démolition comme granulats pour bétons Valorisation des déchets de démolition comme granulats pour bétons Nourredine ARABI & Layachi BERREDJEM Laboratoire Génie Civil, Université Badji Mokhtar Annaba, BP 12 Annaba 23000, Algérie Auteur correspondant

Plus en détail

Traitement des sols fins compactés : contribution à la reconnaissance des conditions défavorables

Traitement des sols fins compactés : contribution à la reconnaissance des conditions défavorables Traitement des sols fins compactés : contribution à la reconnaissance des conditions défavorables d à la prise Thèse Tangi Le Borgne Directeur de thèse : F. Masrouri (LAEGO) Conseillers d étude : O. Cuisinier

Plus en détail

Norme NF EN 206-1 et DTU 21

Norme NF EN 206-1 et DTU 21 Norme NF EN 206-1 et DTU 21 La norme NF EN 206-1, avec son annexe nationale, devient la base normative pour tous les bétons de structure. Introduction La norme européenne NF EN 206-1 remplace la norme

Plus en détail

NORME CAMEROUNAISE NC 235 : 2005 06

NORME CAMEROUNAISE NC 235 : 2005 06 NC 235 : 2005 06 REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON Paix Travail Patrie Peace Work Fatherland ========= ========= MINISTERE DE L INDUSTRIE, DES MINES ET DU MINISTRY OF INDUSTRY, MINES AND DEVELOPPEMENT

Plus en détail

1 Méthodes et principes généraux de renforcement

1 Méthodes et principes généraux de renforcement 1 Méthodes et principes généraux de renforcement 1-1 Introduction La durée d exploitation d un ouvrage en béton armé est à priori comprise entre 50 et 120 ans selon sa composition et sa fonction. Or, de

Plus en détail

2.7 Le bétonnage par temps chaud par temps froid

2.7 Le bétonnage par temps chaud par temps froid Chapitre Les bétons courants.7 Le bétonnage par temps chaud par temps froid.7.1 - Le bétonnage par temps chaud 3 Granulats Les conditions climatiques lors de la mise en œuvre ont une grande influence sur

Plus en détail

Configuration optimale d un réseau de neurones adapté à la surveillance en ligne de l usure des outils de tournage

Configuration optimale d un réseau de neurones adapté à la surveillance en ligne de l usure des outils de tournage Configuration optimale d un réseau de neurones adapté à la surveillance en ligne de l usure des outils de tournage Idir Belaidi, Raouf Tahmi & Kamal Mohammedi Laboratoire LMMC, Groupe Modélisation Mécanique

Plus en détail

T 47. Cas des bétons coulés en place. Durabi

T 47. Cas des bétons coulés en place. Durabi Col l e c t i o n T e c h n i q u e C i m b é t o n T 47 Guide de prescription des ciments pour des constructions durables Cas des bétons coulés en place Durabi ilitédurabilité Sommaire 1 - Notion de durabilité...

Plus en détail

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment Renaud Caplain Maître de conférences CNAM Paris vendredi 30 janvier 2009 1 Les matériaux dans le bâtiment Trois grandes catégories et, très vite, une quatrième.

Plus en détail

LA NORMALISATION FRANÇAISE DES CIMENTS CIM CENTRE D INFORMATION SUR LE CIMENT ET SES APPLICATIONS

LA NORMALISATION FRANÇAISE DES CIMENTS CIM CENTRE D INFORMATION SUR LE CIMENT ET SES APPLICATIONS 2001 LA NORMALISATION FRANÇAISE DES CIMENTS CIM CENTRE D INFORMATION SUR LE CIMENT ET SES APPLICATIONS Une norme européenne des ciments, un double marquage pour la qualité. Avant-propos En 1994, la France

Plus en détail

Influence de la nature des copeaux de bois sur les caractéristiques physiques et mécaniques des bétons à base de copeaux de bois.

Influence de la nature des copeaux de bois sur les caractéristiques physiques et mécaniques des bétons à base de copeaux de bois. Influence de la nature des copeaux de bois sur les caractéristiques physiques et mécaniques des bétons à base de copeaux de bois. 1 Influence de la nature des copeaux de bois sur les caractéristiques physiques

Plus en détail

Réduction du potentiel de fissuration des bétons de réparation: approche quantitative de la notion de compatibilité

Réduction du potentiel de fissuration des bétons de réparation: approche quantitative de la notion de compatibilité Réduction du potentiel de fissuration des bétons de réparation: approche quantitative de la notion de compatibilité F. Modjabi-Sangnier, A. Ghezal, B. Bissonnette et M. Jolin Centre de recherche sur les

Plus en détail

Etude de l effet de la nature des granulats sur le comportement mécanique du béton en zones chaudes et arides «Contribution de la cure»

Etude de l effet de la nature des granulats sur le comportement mécanique du béton en zones chaudes et arides «Contribution de la cure» MATEC Web of Conferences 2, 113 (212) DOI: 1.151/ matecconf/2122113 C Owned by the authors, published by EDP Sciences, 212 Etude de l effet de la nature des granulats sur le comportement mécanique du béton

Plus en détail

Notice technique W 10 021. f Edition novembre 2013

Notice technique W 10 021. f Edition novembre 2013 Schweizerischer Verein des Gas- und Wasserfaches Société Suisse de l Industrie du Gaz et des Eaux Società Svizzera dell Industria del Gas e delle Acque Swiss Gas and Water Industry Association W 10 021

Plus en détail

2. Les différents types de sols et liants

2. Les différents types de sols et liants Page 1 / 6 Rapport technique / domaine du génie-civil Contenu : La stabilisation Rédaction : Geffroy Loïc / Tilleuls 3 / 1422 Grandson Date : 05 décembre 2006 Stabilisation à la chaux et au ciment Table

Plus en détail

Coulis structuraux. Ancrages (Goujons) - Tiges filetées - Barres d'armature

Coulis structuraux. Ancrages (Goujons) - Tiges filetées - Barres d'armature Coulis structuraux Nivellement/Alignement (Précision) - Appuis - Assises Ancrages (Goujons) - Tiges filetées - Barres d'armature Restauration (Injection/Remplissage) - Sous pression - Gravité Polymère

Plus en détail

Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g»

Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g» Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g» Lucien BLANC 1 1 Institut Universitaire des Systèmes Thermiques Industriels, CNRS/université de Provence Technopôle de Château-Gombert, Marseille Résumé

Plus en détail

HIGH GRADE. L'alternative économique aux fibres d'acier et armatures en acier.

HIGH GRADE. L'alternative économique aux fibres d'acier et armatures en acier. HIGH GRADE L'alternative économique aux fibres d'acier et armatures en acier. Avantages Résistance à la compression 4 Résistance à la traction par flexion 5 Comportement aux fissures de retrait au jeune

Plus en détail

La norme béton NF EN 206-1

La norme béton NF EN 206-1 Chapitre2 La norme béton NF EN 206-1 2.1 - Contexte de la norme NF EN 206-1 2.2 - Domaines d application 2.3 - Évolutions de la norme 9 Chapitre 2 La norme béton NF EN 206-1 2.1 - Contexte de la norme

Plus en détail

Mots-clés Optimisation par Essaims de Particules (OEP), Recuit Simulé (RS), Métaheuristique, Hybridation, ORPF, Système électrique de puissance.

Mots-clés Optimisation par Essaims de Particules (OEP), Recuit Simulé (RS), Métaheuristique, Hybridation, ORPF, Système électrique de puissance. Hybridation Intégrative OEP/RS Appliquée à l Ecoulement Optimal de la Puissance Réactive M. Lahdeb S. Arif A. Hellal Laboratoire d Analyse et de Commande des Systèmes d Energie et Réseaux Électriques (LACoSERE)

Plus en détail

Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions

Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions http://www-lmdc.insa-toulouse.fr/ Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions INSA - Université Paul Sabatier - Toulouse France 135, Avenue de Rangueil 31077 Toulouse Cedex 4 Le verre de recyclage

Plus en détail

2012 Environmental Performance Report 1. rapport 2012 sur la performance environnementale

2012 Environmental Performance Report 1. rapport 2012 sur la performance environnementale 2012 Environmental Performance Report 1 rapport 2012 sur la performance environnementale Rapport 2012 sur la performance environnementale 1 Le ciment et le béton joueront un rôle important pour relever

Plus en détail

Valorisation d une argile gréseuse comme ajout pour la fabrication d un ciment à faible impact environnemental

Valorisation d une argile gréseuse comme ajout pour la fabrication d un ciment à faible impact environnemental Valorisation d une argile gréseuse comme ajout pour la fabrication d un ciment à faible impact environnemental M. Siline 1, E. Ghorbel 2, M. Bibi 1 1 Université de M sila, Algérie 2 L2MGC université de

Plus en détail

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE 0-06 Novembre, 00, Sousse,Tunisie ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE A. Benmansour A. Benzerdjeb Laboratoire de mécanique appliquée,

Plus en détail

Détermination expérimentale des performances de différents enduits de protection incendie du béton

Détermination expérimentale des performances de différents enduits de protection incendie du béton Détermination expérimentale des performances de différents enduits de protection incendie du béton C. Lanos, C. Baux, Y. Mélinge LGCGM EA 3913 Equipe MT-Rhéo Rennes, France. Christophe.lanos@univ-rennes1.fr

Plus en détail

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation 4 6 8 2 4 8 22 26 3 34 38 42 46 5 54 58 62 66 7 74 78 83 89 96 8 44 Bertin Morgan Compte rendu de LA37 B, TP numéro. Les essais effectués par le laboratoire des ponts et chaussés nous ont fournis la température

Plus en détail

Introduction à la biomécanique et la mécanobiologie

Introduction à la biomécanique et la mécanobiologie Introduction à la biomécanique et la mécanobiologie INTRODUCTION L'espérance de vie croissante dans les pays développés a impliqué une demande croissante de nouveaux dispositifs médicaux, médicaments et

Plus en détail

Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction

Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction Présenté par : Catherine Lavoie ing. M.Sc. Agente technique Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction

Plus en détail

Décanteur dynamique NEMEAU 450 et valorisation de matériaux fins

Décanteur dynamique NEMEAU 450 et valorisation de matériaux fins XII èmes Journées Nationales Génie Côtier Génie Civil Cherbourg, 12-14 juin 2012 DOI:10.5150/jngcgc.2012.117-M Editions Paralia CFL disponible en ligne http://www.paralia.fr available online Décanteur

Plus en détail

Utilisation de granulats de laitier cristallisé comme matériau de construction en technique routière

Utilisation de granulats de laitier cristallisé comme matériau de construction en technique routière Utilisation de granulats de laitier cristallisé comme matériau de construction en technique routière H. Cherfa 1 & K. Ait Mokhtar 1 1 Faculté de génie civil/ Université des sciences et de la technologie

Plus en détail

Contenu : Le BFUP Rédaction : Flavien Antille / étudiant ETC 3 / Rue de la Fusion 86 / 1920 Martigny Date : décembre 2012

Contenu : Le BFUP Rédaction : Flavien Antille / étudiant ETC 3 / Rue de la Fusion 86 / 1920 Martigny Date : décembre 2012 Page 1 / 8 Rapport technique / domaine du génie-civil Contenu : Le BFUP Rédaction : Flavien Antille / étudiant ETC 3 / Rue de la Fusion 86 / 1920 Martigny Date : décembre 2012 Le BFUP Béton Fibré Ultra

Plus en détail

Le béton selon la norme SN EN 206-1

Le béton selon la norme SN EN 206-1 Strength. Performance. Passion. Le béton selon la norme SN EN 206-1 y compris les éléments nationaux NE Holcim (Suisse) SA Préambule Ce dépliant a pour objectif de synthétiser les principales prescriptions

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE D ANGERS. Polycopié de cours pour les 1 e et 2 e cycles des études médicales Préparation à l examen national classant

FACULTE DE MEDECINE D ANGERS. Polycopié de cours pour les 1 e et 2 e cycles des études médicales Préparation à l examen national classant FACULTE DE MEDECINE D ANGERS Polycopié de cours pour les 1 e et 2 e cycles des études médicales Préparation à l examen national classant Année scolaire 2007-2008 SANTE PUBLIQUE ET MEDECINE SOCIALE Responsable

Plus en détail

Procédés barrières adhérents pour sol sur support humide ou exposé à des reprises d humidité

Procédés barrières adhérents pour sol sur support humide ou exposé à des reprises d humidité Commission chargée de formuler des Avis Techniques --------------------------------------------------------------- Groupe Spécialisé n 12 Revêtements de sol et produits connexes Procédés barrières adhérents

Plus en détail

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Les ciments, liants hydrauliques

Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires. Les ciments, liants hydrauliques Électif 10 Mise en forme industrielle des sols et matériaux granulaires Les ciments, liants hydrauliques Définition Norme NF P 15-301 de 1994 : «Le ciment est un liant hydraulique, c est-à-dire une matière

Plus en détail

BULLETIN TECHNIQUE. publié par l Association béton Québec

BULLETIN TECHNIQUE. publié par l Association béton Québec Techno-béton BULLETIN TECHNIQUE publié par l Association béton Québec n o 8 LA CURE ) INTRODUCTION L'humidité relative et les conditions climatiques défavorables lors de la mise en place d'un béton exposé

Plus en détail

Cahier des Charges Béton Imprimé : 10 cm à couler sur une fondation en béton

Cahier des Charges Béton Imprimé : 10 cm à couler sur une fondation en béton 1. Béton Cahier des Charges Béton Imprimé : 10 cm à couler sur une fondation en béton 1.1 Définition Le béton imprimé est principalement caractérisé par un traitement de surface spécifique qui est une

Plus en détail

Modélisation du décollement de l interface ancien-nouveau béton sous sollicitations monotones et de fatigue

Modélisation du décollement de l interface ancien-nouveau béton sous sollicitations monotones et de fatigue Modélisation du décollement de l interface ancien-nouveau béton sous sollicitations monotones et de fatigue Quoc Thanh Tran Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions (LMDC), 135 avenue de Rangueil

Plus en détail

Comportement au jeune âge et phénomènes Thermo-Hydro-Mécaniques

Comportement au jeune âge et phénomènes Thermo-Hydro-Mécaniques Comportement au jeune âge et phénomènes Thermo-Hydro-Mécaniques Alain SELLIER Objectif des essais en retrait gêné Analyser finement le comportement THM au jeune âge d une structure type (RG8) Analyser

Plus en détail

Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste

Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste Maître de l ouvrage : Commune de GRILLY Opération : Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste 34, chemin Jacques Belay 01 220 GRILLY Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

LE RETRAIT PLASTIQUE DES BETONS AUTO PLAÇANTS DANS UN ENVIRONNEMENT CHAUD

LE RETRAIT PLASTIQUE DES BETONS AUTO PLAÇANTS DANS UN ENVIRONNEMENT CHAUD LE RETRAIT PLASTIQUE DES BETONS AUTO PLAÇANTS DANS UN ENVIRONNEMENT CHAUD Hacène AIT AIDER Abstract Laboratoire de Géo matériaux, Environnement et Aménagement (LGEA) Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou

Plus en détail

N09 Viaduc de Chillon

N09 Viaduc de Chillon Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral des routes N09 Viaduc de Chillon Solution innovante en relation avec la RAG Conférence JERI

Plus en détail

En emploi et poursuivant des études 2/15 1/17

En emploi et poursuivant des études 2/15 1/17 Ensemble du 1 er cycle - Emplois MAÎTRISES EN GÉNIE GÉNIE CHIMIQUE (RECHERCHE) (5), GÉNIE CIVIL (RECHERCHE) (5), GÉNIE ÉLECTRIQUE (RECHERCHE) (5), GÉNIE MÉCANIQUE (RECHERCHE) (8), MAÎTRISE EN GÉNIE LOGICIEL

Plus en détail

Recommandation pour la maitrise de la fissuration - Thermo-Hydro-Mécanique

Recommandation pour la maitrise de la fissuration - Thermo-Hydro-Mécanique Recommandation pour la maitrise de la fissuration - Thermo-Hydro-Mécanique Francis Barré Géodynamique & Structure Ferraillage minimum des pièces épaisses (Chap 6) Hydratation à jeune âge Séchage du béton

Plus en détail

Stef Premium II ULTRA iso

Stef Premium II ULTRA iso Devis d installation Système de revêtement thermique avec enduit de finition Stef Premium II ULTRA iso Le Système (EIFS) de STEF le plus populaire sur panneaux isolants de polyisocyanurate 1-Généralités

Plus en détail

Interprétation des mesures du retrait de dessiccation des bétons autoplaçants (BAP).

Interprétation des mesures du retrait de dessiccation des bétons autoplaçants (BAP). Interprétation des mesures du retrait de dessiccation des bétons autoplaçants (BAP). H. Samouh 1, E. Rozière 1, A. Loukili 1 1 Institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique (GeM), UMR-CNRS 6183, Centrale

Plus en détail

TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN

TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN CHIKHI Mourad 1, SELLAMI Rabah 1 et Merzouk Kasbadji Nachida 1 1: Unité de Développement des Equipements Solaires

Plus en détail

Comportement au jeune âge des structures en béton armé à base de ciments aux laitiers

Comportement au jeune âge des structures en béton armé à base de ciments aux laitiers Comportement au jeune âge des structures en béton armé à base de ciments aux laitiers Batian KOLANI 1 1 Université de Toulouse ; UPS, INSA ; LMDC (Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions)

Plus en détail

INSTITUT DE RECHERCHE EN CONSTRUCTIBILITÉ. L avenir se construit maintenant

INSTITUT DE RECHERCHE EN CONSTRUCTIBILITÉ. L avenir se construit maintenant INSTITUT DE RECHERCHE EN CONSTRUCTIBILITÉ L avenir se construit maintenant Plaquette IRC V2.indd 1 14/11/14 18:36 Une approche innovante de la recherche L Institut de Recherche en Constructibilité : optimiser

Plus en détail

RAPPORT SUR LA MODÉLISATION DU SYSTÈME DE ZONES AIRZONE ET COMPARAISON AVEC UN SYSTÈME INVERTER SANS SYSTÈME DE ZONES

RAPPORT SUR LA MODÉLISATION DU SYSTÈME DE ZONES AIRZONE ET COMPARAISON AVEC UN SYSTÈME INVERTER SANS SYSTÈME DE ZONES RAPPORT SUR LA MODÉLISATION DU SYSTÈME DE ZONES AIRZONE ET COMPARAISON AVEC UN SYSTÈME INVERTER SANS SYSTÈME DE ZONES 2011 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION : ANTÉCÉDENTS ET OBJECTIFS... 4 2. MÉTHODOLOGIE... 5

Plus en détail

STRATÉGIE DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE DE TYPE ÂGE : APPROCHE BASÉE SUR L'INTEGRATION DE LA SIMULATION ET DES PLANS D'EXPÉRIENCE

STRATÉGIE DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE DE TYPE ÂGE : APPROCHE BASÉE SUR L'INTEGRATION DE LA SIMULATION ET DES PLANS D'EXPÉRIENCE 3 e Conférence Francophone de MOdélisation et SIMulation «Conception, Analyse et Gestion des Systèmes Industriels» MOSIM 01 du 25 au 27 avril 2001 Troyes (France) STRATÉGIE DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE DE

Plus en détail

Sélection darwinienne et systèmes multi-agents

Sélection darwinienne et systèmes multi-agents Sélection darwinienne et systèmes multi-agents Samuel Landau Miriad - OASIS - LIP6 Objectifs Objectifs Conception de systèmes distribués adaptatifs Apprentissage distribué en ligne Exemples d application:

Plus en détail

des bétons soumis au gel et aux sels de déverglaçage

des bétons soumis au gel et aux sels de déverglaçage Chapitre4 Durabilité des bétons soumis au gel et aux sels de déverglaçage 4.1 - Mécanismes développés par le gel et les sels de déverglaçage 4.2 - Document de référence 4.3 - Principes de prévention 37

Plus en détail

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Journée de l inspection 15 avril 2011 - Lycée F. BUISSON 18 avril 2011 - Lycée J. ALGOUD 21 avril 2011 - Lycée L. ARMAND Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Déroulement de la journée

Plus en détail

La finesse au cœur de la performance. Technologie. SikaGrind

La finesse au cœur de la performance. Technologie. SikaGrind La finesse au cœur de la performance Technologie SikaGrind Technologie SikaGrind Des solutions innovantes pour relever les défis de demain 2 Sommaire La fabrication du ciment, un process délicat.............

Plus en détail

Utilisation générale et examples

Utilisation générale et examples AxisVM - Tutorial Utilisation générale et examples ingware.ch Mit dem Besten rechnen CONTENU Introduction...6 AxisVM...6 Tutoriel...6 Utilisation générale de AxisVM...7 Saisir un nouveau Modèle / Gestion

Plus en détail

Simulation physique du frottement latéral à l interface sol-pieu lors du fonçage (cas d une interaction limon acier)

Simulation physique du frottement latéral à l interface sol-pieu lors du fonçage (cas d une interaction limon acier) XI èmes Journées Nationales Génie Côtier Génie Civil Les Sables d Olonne, 22-25 juin 2010 DOI:10.5150/jngcgc.2010.081-O Editions Paralia CFL disponible en ligne http://www.paralia.fr available online Simulation

Plus en détail

Les mortiers de réparation

Les mortiers de réparation Les mortiers de réparation Pathologie du béton et la réparation du béton Déroulement de l opération 1 Diagnostic Evaluer la maladie et son étendue Réparations Structurelles / Superficielles 2 Préparation

Plus en détail

Incorporation de fines de béton de démolition dans la fabrication de mortier par substitution du ciment

Incorporation de fines de béton de démolition dans la fabrication de mortier par substitution du ciment Incorporation de fines de béton de démolition dans la fabrication de mortier par substitution du ciment L. NELFIA a, P-Y. MAHIEUX a*, Ph. TURCRY a, Y. AMINE b, Ouali AMIRI b a LaSIE FRE-CNRS 3474, Université

Plus en détail

Influence De La Taille Du Jeton Sur Les Performances De L algorithme D'exclusion Mutuelle De Ricart - Agrawala

Influence De La Taille Du Jeton Sur Les Performances De L algorithme D'exclusion Mutuelle De Ricart - Agrawala Influence De La Taille Du Jeton Sur Les Performances De L algorithme D'exclusion Mutuelle De Ricart - Agrawala Sarah Benkouider, Souhila Labgaa 2, Mohamed Yagoubi 3 Université Amar Telidji Département

Plus en détail

Approche physico-chimique et mécanique de la fissuration endogène de liants binaires et ternaires au jeune âge

Approche physico-chimique et mécanique de la fissuration endogène de liants binaires et ternaires au jeune âge Approche physico-chimique et mécanique de la fissuration endogène de liants binaires et ternaires au jeune âge Nour El Houda Khalifa 1 Marwen Bouasker 2 * Pierre Mounanga 3 Nabil Benkhala 1 1 Laboratoire

Plus en détail

DES BÉTONS PLUS DURABLES GRÂCE

DES BÉTONS PLUS DURABLES GRÂCE DES BÉTONS PLUS DURABLES GRÂCE À L ADJONCTION DE GRANULATS DE PNEUS USAGÉS NON RÉUTILISABLES «Les plastiques et caoutchoucs pour un bâtiment performant et durable» 6 et 7 novembre 2013 - Paris Aliapur

Plus en détail

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS Rev. Energ. Ren. : Chemss 2000 39-44 La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS D.K. Mohamed, A. Midoun et F. Safia Département

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

SIMULATION CFD ET COMPARAISON AVEC DONNÉES EXPÉRIMENTALES DU COEFFICIENT DE TRANSFERT CONVECTIF DE CHALEUR D UN ÉCOULEMENT LAMINAIRE AU-DESSUS DU BOIS

SIMULATION CFD ET COMPARAISON AVEC DONNÉES EXPÉRIMENTALES DU COEFFICIENT DE TRANSFERT CONVECTIF DE CHALEUR D UN ÉCOULEMENT LAMINAIRE AU-DESSUS DU BOIS VII ème Colloque Interuniversitaire Franco-Québécois sur la Thermique des Systèmes 23-25 mai 2005, Saint-Malo SIMULATION CFD ET COMPARAISON AVEC DONNÉES EXPÉRIMENTALES DU COEFFICIENT DE TRANSFERT CONVECTIF

Plus en détail

SUIVI DE L OUVERTURE D UNE FISSURE DANS DU BETON PAR ANALYSE DE LA CODA ULTRASONORE

SUIVI DE L OUVERTURE D UNE FISSURE DANS DU BETON PAR ANALYSE DE LA CODA ULTRASONORE SUIVI DE L OUVERTURE D UNE FISSURE DANS DU BETON PAR ANALYSE DE LA CODA ULTRASONORE Jean-François Chaix 1,*, Cédric Payan 1, Vincent Garnier 1, Audrey Quiviger 1, Alexandre Girard 2, Gautier Moreau 2.

Plus en détail

Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations :

Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations : PATHOLOGIE DU BETON Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations : Physiques : - retrait - actions thermiques - actions mécaniques Chimiques - internes - externes Electrochimiques

Plus en détail

Problèmes de fiabilité dépendant du temps

Problèmes de fiabilité dépendant du temps Problèmes de fiabilité dépendant du temps Bruno Sudret Dépt. Matériaux et Mécanique des Composants Pourquoi la dimension temporelle? Rappel Résistance g( RS, ) = R S Sollicitation g( Rt (), St (),) t =

Plus en détail

LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING)

LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING) LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING) LIEU: Sandman Hotel ( Près de la station de métro ) 999 rue de Sérigny Longueuil, QC, CANADA J4K 2T1 http://www.sandmanhotels.com/fr/hotel/quebec/montreal

Plus en détail

Préparation des charbons actifs à partir des déchets de l industrie oléicole

Préparation des charbons actifs à partir des déchets de l industrie oléicole Posters 393 Préparation des charbons actifs à partir des déchets de l industrie oléicole A. Ounas, N.Bergach, K.Ennaciri, A. Yaacoubi, A.Bacaoui Laboratoire de chimie organique et appliquée, unité Analyse

Plus en détail

L importance de l eau dans la durabilité des bétons et mortiers

L importance de l eau dans la durabilité des bétons et mortiers L importance de l eau dans la durabilité des bétons et mortiers N.Tenoutasse Les liants hydrauliques se transforment en hydrates dans les bétons et mortiers, ces hydrates sont responsables des performances

Plus en détail

SARM: Simulation of Absorption Refrigeration Machine

SARM: Simulation of Absorption Refrigeration Machine Revue des Energies Renouvelables Vol. 11 N 4 (2008) 587 594 SARM: Simulation of Absorption Refrigeration Machine S. Kherris 1*, M. Makhlouf 1 et A. Asnoun 2 1 Laboratoire des Matériaux et des Systèmes

Plus en détail

INF 721 Mesures et indicateurs du génie logiciel Trimestre Été 2015 Professeur. Évariste Valéry BÉVO WANDJI

INF 721 Mesures et indicateurs du génie logiciel Trimestre Été 2015 Professeur. Évariste Valéry BÉVO WANDJI UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE FACULTÉ DES SCIENCES CENTRE DE FORMATION EN TECHNOLOGIES DE L INFORMATION PLAN DE COURS Cours INF 721 Mesures et indicateurs du génie logiciel Trimestre Été 2015 Professeur Évariste

Plus en détail

ek-i- I Influence du pourcentage de concassé sur la portance d'une chaussée à partir d'essais en laboratoire ling Transports

ek-i- I Influence du pourcentage de concassé sur la portance d'une chaussée à partir d'essais en laboratoire ling Transports CANQ TR 1481 34 Broch. im".0011 ek-i- I 34 Influence du pourcentage de concassé sur la portance d'une chaussée à partir d'essais en laboratoire Ministère des Transports 930, Chemin Ste-Foy Ce étage Québec

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Physique-chimie Exemple d activités de classe Ressources pour le lycée général et technologique Préambule Notion de résistance thermique Extrait du programme d enseignement spécifique de physique-chimie

Plus en détail

SUPPORT TECHNIQUE DE PRESCRIPTION

SUPPORT TECHNIQUE DE PRESCRIPTION SUPPORT TECHNIQUE DE PRESCRIPTION «ECLIPSE» : Additif limitant le retrait des bétons La fissuration du béton est universellement reconnue comme une des limitations les plus sérieuses pour ce matériau de

Plus en détail

Détermination des propriétés thermo-physique et mécanique du typha australis.

Détermination des propriétés thermo-physique et mécanique du typha australis. Détermination des propriétés thermo-physique et mécanique du typha australis. Marthe Tatiana DIATTA 1*, Salif GAYE 1, Ababacar THIAM 1, Dorothé AZILINON 1 1 Laboratoire d Energétique Appliquée, Ecole Supérieure

Plus en détail

Partie I : Implantation d un réseau de neurones RBF sur des systèmes embarqués : la détection et la reconnaissance de visages en temps réel

Partie I : Implantation d un réseau de neurones RBF sur des systèmes embarqués : la détection et la reconnaissance de visages en temps réel 1 Partie I : Implantation d un réseau de neurones RBF sur des systèmes embarqués : la détection et la reconnaissance de visages en temps réel F.Yang M.Paindavoine GDR-ISIS 20 Janvier 2005 Paris 2 Plan

Plus en détail

Utilisation de matériaux de construction minéraux secondaires dans la construction d abris

Utilisation de matériaux de construction minéraux secondaires dans la construction d abris Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS armasuisse Immobilier Instruction technique (tv) Utilisation de matériaux de construction minéraux secondaires dans

Plus en détail

Introduction à l Intelligence Artificielle

Introduction à l Intelligence Artificielle 1 / 14 Introduction à l Intelligence Artificielle Présentation de l option 2 nd semestre 2014-15 Philippe Chatalic chatalic@lri.fr Université Paris Sud Laboratoire de Recherche en Informatique (UMR CNRS

Plus en détail

BÉTONS FIBRÉS ULTRA-HAUTES PERFORMANCES ARCHITECTURE, DESIGN, STRUCTURES D OUVRAGES D ART ET DE BÂTIMENTS

BÉTONS FIBRÉS ULTRA-HAUTES PERFORMANCES ARCHITECTURE, DESIGN, STRUCTURES D OUVRAGES D ART ET DE BÂTIMENTS BÉTONS FIBRÉS ULTRA-HAUTES PERFORMANCES ARCHITECTURE, DESIGN, STRUCTURES D OUVRAGES D ART ET DE BÂTIMENTS PONT DE LA CHABOTTE, A51 (ISÈRE) QUARTIER FLON, LAUSANNE (SUISSE) LAVABO PANDORA, COLLECTION MANUFACTURE

Plus en détail

Influence des fillers de calcite sur le comportement des mortiers au jeune age

Influence des fillers de calcite sur le comportement des mortiers au jeune age Influence des fillers de calcite sur le comportement des mortiers au jeune age Messaoudene Ibrahim 1*, Jauberthie Raoul 2, Naceri Abdelghani 1 1 Laboratoire Géo matériaux, Université Mohamed Boudiaf 28000

Plus en détail

LA SOLUTION IDÉALE POUR LES PONTS THERMIQUES!

LA SOLUTION IDÉALE POUR LES PONTS THERMIQUES! nano et R nano LA SOLUTION IDÉALE POUR LES PONTS THERMIQUES! connecting insulations 1.0 QU EST-CE QUE MARMOX THERMOBLOCK? Marmox THERMOBLOCK est un bloc de construction isolant breveté constitué d un élément

Plus en détail

Intérêt énergétique de l utilisation de matériaux à changement de phase (MCP) dans un chauffe-eau utilisant une source d énergie électrique

Intérêt énergétique de l utilisation de matériaux à changement de phase (MCP) dans un chauffe-eau utilisant une source d énergie électrique Intérêt énergétique de l utilisation de matériaux à changement de phase (MCP) dans un chauffe-eau utilisant une source d énergie électrique Stéphane GIBOUT*, Erwin FRANQUET, Jean CASTAING-LASVIGNOTTES,

Plus en détail