SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE. Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE. Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle"

Transcription

1 SENSIBILISATION A LA PROTECTION INDIVIDUELLE Comprendre les étapes qui amènent au choix de la protection individuelle

2 PROTECTION INDIVIDUELLE Risques professionnels et responsabilités Les démarches de protection Choix des EPI : quelques exemples par secteurs

3 RISQUES PROFESSIONNELS ET RESPONSABILITÉS Directive cadre 89/391 et directive 89/656 L1243: le règlement intérieur R4321: obligations de l employeur en termes généraux d organisation, de mise à disposition et d utilisation des EPI R : information et formation des travailleurs sur les risques au travail

4 RESPONSABILITE EMPLOYEUR FAUTE INEXCUSABLE RESPONSABILITE PENALE

5 RESPONSABILITE EMPLOYEUR DOCUMENT UNIQUE Depuis 2001 l employeur ou son représentant CHSCT Médecin du travail

6 SITUATION DE TRAVAIL Qui? Avec quoi? Où? Comment?

7 LES DÉMARCHES DE PROTECTION RISQUES EVALUATION Document unique ELIMINATION OU REDUCTION PROTECTION COLLECTIVE RISQUES RESIDUELS Extraction de fumées, sols antidérapants, insonorisation, barrières de toit EVALUATION CHOIX normes performances confort PROTECTION INDIVIDUELLE design Gants, chaussures, vêtements, protections auditives, visuelles, respiratoires, protection du crâne, antichute

8 PROTECTION INDIVIDUELLE EMPLOYEUR Identifier les risques S assurer de l adéquation des équipements aux risques Vérifier, entretenir et réparer ou remplacer le matériel Fournir gratuitement les équipements de protection Mettre à disposition les notices d utilisation Assurer la formation et organiser des entraînements

9 PROTECTION INDIVIDUELLE UTILISATEUR Trouver le meilleur compromis entre performance et confort Connaissance du poste de travail

10 LES RISQUES PROFESSIONNELS Classification par types Mécaniques Chocs Écrasement Entraînement Coupure, piqûres Projections solides ou liquides Manutention (TMS) Chutes de hauteur Thermiques (chaleur et froid, intempéries) Biologiques Physiques Vibrations Bruit Risques électriques Rayonnements ionisants Rayonnements non ionisants Chimiques Contaminations (cutanées, respiratoires) Incendies Explosions

11 Choix des EPI Quelle démarche?

12 CHOIX DES EPI Etude de poste : L environnement (température, humidité, ) Types et durée des manipulations et outils Gradation des risques, priorités (mécaniques, physiques, chimiques, biologiques ) Sélection par élimination Meilleur compromis performance/confort

13 QUELQUES EXEMPLES PAR SECTEURS : MENUISERIE RISQUES MECANIQUES (forces et mouvements des énergies) Chocs Ecrasement Entraînement Coupure, piqûre Projections de solides et/ou liquides Projections brutales de pièces de bois : tête, torse. Pieds et mains : chutes de pièces Happement de la main (dégauchisseuse, raboteuse..) Section-nement au niveau de la main (ponçeuse, toupie, dégauchis-seuse raboteuse, scies, visseuse, défonçeuse) Projections oculaires Intrusion de corps étrangers

14 QUELQUES EXEMPLES PAR SECTEURS : MENUISERIE RISQUES MECANIQUES (forces et mouvements des énergies) Chocs Ecrasement Entraînement Coupure, piqûre Projections de solides et/ou liquides Chaussure de sécurité (EN 20345) Vêtements de travail adaptés (ajustements des manches, des fermetures ) Gants textiles enduits ou cuir (EN388) Lunettes ou lunettes masques (EN166) (EN340, EN510) Manchettes de sécurité sur les gants (EN420)

15 QUELQUES EXEMPLES PAR SECTEURS : MENUISERIE RISQUES MECANIQUES (forces et mouvements des énergies) Les matières de conception offriront certaines résistances aux risques mécaniques. Lorsque les risques sont correctement évalués, on peut les mesurer aux résistances des produits certifiés. Exemples: Polycarbonate (résistance aux impacts) Polyéthylène haute ténacité (résistance à la coupure) Enduction Polyuréthane (résistance à l abrasion)

16 QUELQUES EXEMPLES PAR SECTEURS : MENUISERIE RISQUES PHYSIQUES Vibrations Bruit Risque électrique Rayonnements ionisants Rayonnements non ionisants Machines portatives et chariots automoteurs Machines à air comprimé Outils électroportatifs Présence de fils dénudés

17 QUELQUES EXEMPLES PAR SECTEURS : MENUISERIE RISQUES PHYSIQUES Vibrations Bruit Risque électrique Rayonnements ionisants Rayonnements non ionisants Gants antivibrations (ENISO 10819) Protection auditives adaptées aux mesures sonores (EN352-1) Ou (EN352-2)

18 QUELQUES EXEMPLES PAR SECTEURS : MENUISERIE RISQUES PHYSIQUES Lorsque les risques sont correctement évalués, on peut les mesurer aux résistances des produits certifiés. Ces produits vous offriront des performances issues de tests spécifiques réalisés en laboratoires notifiés. Exemples : Gel anti vibration (résistance aux vibrations) Coquilles antibruit (niveau de performance en SNR ou HML)

19 QUELQUES EXEMPLES PAR SECTEURS : MENUISERIE RISQUES CHIMIQUES RISQUES BIOLOGIQUES Intoxication Incendie, explosion contamination Poussières de bois (ponçage, sciage, 1mg/m3 max) Poussières de tungstène, silice traitement par application manuelle, pulvérisation, trempage ou autoclave colles et vernis, white spirit, acétone, xylène, formaldéhyde... Poussières de bois et solvants Allergies à des bois exotiques

20 QUELQUES EXEMPLES PAR SECTEURS : MENUISERIE RISQUES CHIMIQUES RISQUES BIOLOGIQUES Intoxication Incendie, explosion contamination Protection respiratoire (EN149) P3 (EN140 et EN143) A, B, Ax, P3 Protection respiratoire (EN149) P3 (EN140 et EN143) P3

21 QUELQUES EXEMPLES PAR SECTEURS : MENUISERIE RISQUES CHIMIQUES RISQUES BIOLOGIQUES La protection respiratoire nécessite une démarche spécifique de choix. Des aérosols (comme les poussières de bois) nécessiteront une protection classée P1, P2 ou P3.Attention, la VLE est à 1mg/m3. Des gaz ou des vapeurs nécessiteront une protection aux charbons actifs. En menuiserie par exemple, les lettres A, B et Ax peuvent être une protection appropriée. Lorsque le risque est combiné, la protection doit également être combinée. Encore une fois, le choix ne peut être pertinent que si l évaluation est correcte Exemples : Demi-masque avec filtre A2P3

22 QUELQUES EXEMLES PAR SECTEURS : JARDINERIE/ESPACES VERTS RISQUES MECANIQUES (forces et mouvements des énergies) Chocs Ecrasement Entraînement Coupure, piqûre Projections de solides et/ou liquides Heurts par engin Circulation contraignante Chute d arbres et de parties élaguées Manipulation d outils à main (scies à chaîne, treuil, levier ), manipulation de végétaux Projections de corps étrangers dans les yeux

23 QUELQUES EXEMLES PAR SECTEURS : JARDINERIE/ESPACES VERTS RISQUES MECANIQUES (forces et mouvements des énergies) Chocs Ecrasement Entraînement Coupure, piqûre Projections de solides et/ou liquides Casquette antiheurts (EN812) Chaussure de sécurité (EN20345) Gants textiles enduits latex (EN388) Lunettes (EN166) pour risque impact Gants cuir oléohydrofuges, renforcés

24 QUELQUES EXEMLES PAR SECTEURS : JARDINERIE/ESPACES VERTS RISQUES PHYSIQUES Vibrations Bruit Risque électrique Rayonnements ionisants Rayonnements non ionisants Outils à main et machines forestières Utilisation d outils et d engins à moteur Exposition aux UV

25 QUELQUES EXEMLES PAR SECTEURS : JARDINERIE/ESPACES VERTS RISQUES PHYSIQUES Vibrations Bruit Risque électrique Rayonnements ionisants Rayonnements non ionisants Gants antivibrations (ENISO 10819) Protection auditives adaptées aux mesures sonores (EN352-1) Lunettes (EN172) pour risque rayonnement solaire Ou (EN352-2)

26 QUELQUES EXEMLES PAR SECTEURS : JARDINERIE/ESPACES VERTS RISQUES CHIMIQUES RISQUES BIOLOGIQUES CHUTES DE HAUTEUR Intoxication Contamination Exposition aux poussières de bois manipulation d'essences et d'huiles de moteurs Exposition aux gaz d'échappement (hydrocarbures aromatiques comme le benzène), oxyde de carbone, oxydes d'azote, formaldéhydes Tétanos Lors d opérations d élagage ou de tailles

27 QUELQUES EXEMLES PAR SECTEURS : JARDINERIE/ESPACES VERTS RISQUES CHIMIQUES RISQUES BIOLOGIQUES CHUTES DE HAUTEUR Intoxication Contamination Les niveaux de concentration en extérieur nécessitent rarement une protection. Si elle était nécessaire, cette protection correspondrait à du filtre P2/P3 pour les poussières, et du filtre A pour les gaz, voire du combiné Eviter les microcoupures et l intrusion de corps étrangers par des gants avec enduction synthétique (EN388 et EN374) Assurer à la fois le positionnement au travail par la ceinture sur le harnais et la longe de maintien (EN358); un harnais (EN361), un système d ancrage facile (EN354), un antichute (EN360) et un connecteur (EN 362)

28 CONCLUSION A chaque poste de travail, ses risques A chaque risque, des tests de normalisation sur la protection individuelle A chaque norme, ses niveaux de performance Les solutions de protection sont diverses et variées et toujours basées sur l éternel compromis entre protection et confort L EPI n est une solution de protection que s il est porté par l utilisateur!

Inventaire des dangers : Gants de pompiers

Inventaire des dangers : Gants de pompiers Inventaire des dangers : Gants de pompiers 1. Réflexions - caractéristiques: Norme de référence : EN 659 Gants de protection pour sapeurs-pompiers Possibilités d avoir des gants avec longues ou courtes

Plus en détail

Document unique d évaluation et de prévention des risques

Document unique d évaluation et de prévention des risques Établissement : ESAT OVE THÔNES Unité de travail : ATELIER SOUS TRAITANCE INDUSTRIELLE ET CONDITIONNEMENT CIRCULATION des piétons des véhicules différence de niveaux état des surfaces de sol R50 G2 -Tenir

Plus en détail

I. Evaluation des risques. Question 8 du label SGS

I. Evaluation des risques. Question 8 du label SGS I. Evaluation des risques Question 8 du label SGS I. Evaluation des risques Une évaluation des risques est une enquête systématique de tous les risques liés aux postes de travail, aux équipements de travail

Plus en détail

Individuels - équipement de protection auditive adaptée et en bon état

Individuels - équipement de protection auditive adaptée et en bon état AMBIANCES : BRUIT Source de bruit du type : - matériels, machines, outils - signaux sonores - conversation - Exposition à des amplitudes sonores trop importantes - intégration à la conception des locaux

Plus en détail

La santé et la sécurité dans les séchoirs à bois à convection forcée

La santé et la sécurité dans les séchoirs à bois à convection forcée ASSPPQ - ASSIFQ La santé et la sécurité dans les séchoirs à bois à convection forcée CIFQ ATELIERS-CONFÉRENCES SUR LE SÉCHAGE DU BOIS 15 e édition - 2 et 3 avril 2009 Mise en contexte Les séchoirs à bois

Plus en détail

Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement

Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement Pour les stagiaires de l enseignement secondaire Modèle A (secteur lourd) Divisions : Bois/Construction Ce document est

Plus en détail

des risques professionnels

des risques professionnels Prévention des risques professionnels Réparateurs automobiles Garagistes Peintres carrossiers Des gestes simples pour vous protéger Développer une allergie respiratoire, se faire mal au dos en soulevant

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Centre de gestion Le risque chimique Pôle Organisation et Sécurité au Travail Service Prévention, Conseils 1/ Réglementation Décret n 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique.

Plus en détail

P.P.S.P.S. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé

P.P.S.P.S. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé Statistiques Un constat : 15 millions de salariés au régime général de la SS 900 000 accidents du travail et de trajet par an 1 800 mortels 5 000

Plus en détail

GRILLE D AIDE AU REPERAGE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

GRILLE D AIDE AU REPERAGE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS MANUTENTION MANUELLE Postures inadaptées : Port de charge > 25 kg Matériels de manutention : Transpalettes : Chute de la charge Diables : Manutention ou manipulation répétée Chariots manuels : Cadence

Plus en détail

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN

CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN Circulaire n 14/2008 Cl. C 44 Colmar, le 3 avril 2008 Màj juin 2012 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net

Plus en détail

REFERENCES REGLEMENTAIRES

REFERENCES REGLEMENTAIRES Le guide des Equipements de Protection Individuelle est un dossier comprenant plusieurs documents : - Ce premier document, qui évoque les généralités sur les EPI et les tenues de travail. - Ensuite, des

Plus en détail

ZONE INDUSTRIELLE DE YOPOUGON, CARREFOUR SONACO A GAUCHE - 01 BP 2253 ABIDJAN 01 TEL: +225 23 51 51 70 FAX: +225 23 51 51 71 email: com@dmd-ci.

ZONE INDUSTRIELLE DE YOPOUGON, CARREFOUR SONACO A GAUCHE - 01 BP 2253 ABIDJAN 01 TEL: +225 23 51 51 70 FAX: +225 23 51 51 71 email: com@dmd-ci. PROTECTION DE LA TETE CASQUES DE CHANTIER CLASSIC Réf. : 65100 Réf. : 65104 Réf. : 65101 Réf. : 65103 Réf. : 65105 NORME EN 397 Casque de chantier: Coiffe en polyéthylène Réglable (de 2 en 2 mm) Bande

Plus en détail

Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail

Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail de 1 2 3 Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Objectifs Guide santé sécurité de l entretien d immeubles Ce guide aidera le personnel d entretien, les membres et les représentants des comités

Plus en détail

Analyse des risques d un poste de travail d un lieu de travail chez un indépendant

Analyse des risques d un poste de travail d un lieu de travail chez un indépendant Analyse des risques d un poste de travail d un lieu de travail chez un indépendant Pour les stagiaires de l enseignement secondaire, du supérieur et de l enseignement pour adultes Modèle A (secteur lourd)

Plus en détail

Comment intégrer l analyse des besoins dans une visite. d entreprise? F. VAN DER BIEST L. TRAINAUD. Journées Santé-Travail CISME

Comment intégrer l analyse des besoins dans une visite. d entreprise? F. VAN DER BIEST L. TRAINAUD. Journées Santé-Travail CISME Comment intégrer l analyse des besoins dans une visite Journées Santé-Travail CISME d entreprise? F. VAN DER BIEST L. TRAINAUD - 9 900 établissements - 140 000 salariés Qui sommes-nous? Pourquoi réaliser

Plus en détail

AXES D AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL chez les plâtriers - plaquistes

AXES D AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL chez les plâtriers - plaquistes AXES D AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL chez les plâtriers - plaquistes L équipement et l organisation du travail sont les déterminants les plus importants pour prévenir les tendinites Les activités

Plus en détail

E P I COMBINAISON NON TISSÉ USAGE COURT. TYVEK non tissé lisse Blanc Avec cagoule et fermeture glissière Protection chimique : Catégorie III EN 340

E P I COMBINAISON NON TISSÉ USAGE COURT. TYVEK non tissé lisse Blanc Avec cagoule et fermeture glissière Protection chimique : Catégorie III EN 340 E P I COMBINAISON NON TISSÉ USAGE COURT Combinaison SPP TYVEK classic XPERT TYVEK classic plus Polypropylène 40 g/m² Avec cagoule et fermeture glissière Ensemble de pluie VESTE + PANTALON TYVEK non tissé

Plus en détail

S3.4 La prévention des risques professionnels

S3.4 La prévention des risques professionnels CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs S3.4.1 Les enjeux sociaux des accidents du travail. S3.4.2 Le processus

Plus en détail

Inventaire des propositions d amélioration et des études complémentaires à réaliser :

Inventaire des propositions d amélioration et des études complémentaires à réaliser : Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de bactériologie par le guide Déparis Coordinateur : Dr Mohamed Adnène HENCHI, M.C.A., Université de Monastir, Tunisie Participant : - Médecin

Plus en détail

Protection de la tête

Protection de la tête Analyse de risques : Casques de sécurité Protection de la tête Le casque de sécurité est porté en dehors des interventions qui nécessitent le port du casque d incendie. Lors de la présence de chaleur et

Plus en détail

MAIRIE DE CESTAS DOTATION VETEMENTS DE TRAVAIL

MAIRIE DE CESTAS DOTATION VETEMENTS DE TRAVAIL MAIRIE DE CESTAS DOTATION VETEMENTS DE TRAVAIL BORDEREAU DE PRIX LOT N 5 - ACCESSOIRES EPI NOM FOURNISSEUR DATE DE REMISE DE L'OFFRE : Montant Mini 1 300 HT Montant Maxi 10 000 HT Désignations Casque de

Plus en détail

ANNEXE 3. Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement

ANNEXE 3. Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement ANNEXE 3 Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement Pour les stagiaires de l enseignement secondaire, du supérieur et de l enseignement pour adultes Modèle B (secteur

Plus en détail

DOCUMENT D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. EHPAD La BASTIDE

DOCUMENT D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. EHPAD La BASTIDE GR-RP-PR-01 DOCUMENT D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EHPAD La BASTIDE OBJET Ce document a pour objet de définir l'évaluation des risques pour la sécurité et la santé des travailleurs au sein de

Plus en détail

LE CHOIX DES GANTS DE PROTECTION

LE CHOIX DES GANTS DE PROTECTION Service Hygiène et sécurité LE CHOIX DES GANTS DE PROTECTION Réglementation Fiche 15 Novembre 2011 GENERALITES Conformément à l article L 4121-1 du code du travail, l employeur doit doter les agents d

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. dans les Etablissements scolaires du Second degré

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. dans les Etablissements scolaires du Second degré DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS dans les Etablissements scolaires du Second degré Depuis 1991, tout employeur a l'obligation d'évaluer les risques professionnels au sein de son

Plus en détail

Risque chimique et choix des. un service de stérilisation. S. Praplan (Unité SST) Unité Santé-Sécurité au Travail CHUV, Lausanne

Risque chimique et choix des. un service de stérilisation. S. Praplan (Unité SST) Unité Santé-Sécurité au Travail CHUV, Lausanne Risque chimique et choix des protections individuelles dans un service de stérilisation S. Praplan (Unité SST) Unité Santé-Sécurité au Travail CHUV, Lausanne 079 556 71 38 sylvie.praplan@chuv.ch Sources

Plus en détail

- MANAGER HSE- FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 4

- MANAGER HSE- FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 4 FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 4 - MANAGER HSE- 1-OBJECTIFS A l issue de la formation, les Managers deviennent un moteur dans le déploiement de la politique HSE de l entreprise. Contribuer à définir la

Plus en détail

Entreprises de travail à façon de la viande. Document unique d évaluation des risques (DUER)

Entreprises de travail à façon de la viande. Document unique d évaluation des risques (DUER) Entreprises de travail à façon de la viande Document unique d évaluation des risques (DUER) La sécurité du personnel passe par une démarche d identification et d analyse des risques, puis de recherche

Plus en détail

Notre Engagement Votre Sécurité & Votre Confort. Catalogue EPI. Equipement de Protection Individuelle

Notre Engagement Votre Sécurité & Votre Confort. Catalogue EPI. Equipement de Protection Individuelle Notre Engagement Votre Sécurité & Votre Confort Catalogue EPI Equipement de Protection Individuelle Notre Engagement Votre Sécurité & Votre Confort La société SEPROSI, présente sur le marché marocain depuis

Plus en détail

ANNEXE 1. Supports pour l évaluation des risques

ANNEXE 1. Supports pour l évaluation des risques ANNEXE 1 Supports pour l évaluation des risques GRILLE D EVALUATION DES RISQUES Unité de travail : Date : Nombre de salariés : Rédacteurs : Risques Situations dangereuses G F RB Moyens de prévention P

Plus en détail

Guide d aide à l évaluation des risques pour la santé et la sécurité des personnes

Guide d aide à l évaluation des risques pour la santé et la sécurité des personnes vous guider Guide d aide à l évaluation des risques pour la santé et la sécurité des personnes n ELEVAGE AVICOLE Rédacteur :... Personnes associées :... Date initiale :... Date de mise à jour :... Installation

Plus en détail

Bilan action nationale 2013 Travaux et circulation en Hauteur. Action nationale 2014 Équipement Protection Individuel. Réunion des carriers

Bilan action nationale 2013 Travaux et circulation en Hauteur. Action nationale 2014 Équipement Protection Individuel. Réunion des carriers Bilan action nationale 2013 Travaux et circulation en Hauteur Action nationale 2014 Équipement Protection Individuel Réunion des carriers du 13 juin 2014 Catherine PALAYRET - DREAL MP DSSS Direction régionale

Plus en détail

Votre interlocuteur Santé Sécurité au Travail

Votre interlocuteur Santé Sécurité au Travail Ce livret d'information est destiné aux personnes travaillant ou nouvellement embauchées dans une cuverie ou une cave. Il vous informe risque par risque sur les principaux conseils de prévention à suivre

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN TERMES DE SECURITE

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN TERMES DE SECURITE LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN TERMES DE SECURITE Contexte de la prévention des risques Crée le 5 novembre 2001 le Document Unique d Évaluation des Risques (DU) constitue le socle de la démarche de

Plus en détail

EXPLOITATION. X. XXXXX exploitante. conjoint collaborateur A. AAAA CDI. Z. ZZZZZ TESA oct.-10 nov.-10

EXPLOITATION. X. XXXXX exploitante. conjoint collaborateur A. AAAA CDI. Z. ZZZZZ TESA oct.-10 nov.-10 EPLOITATION EPLOITATION AGRICOLE EARL 72 DATE DE CRÉATION 1 juil. 10 MISE À JOUR 6 déc. 10. exploitante dates tâches si spécifiques travaux sur machines traitement Travailleurs permanents Y. YYYYY conjoint

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement :

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement : DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Etablissement : INTERVENANTS ET DEMARCHE L évaluation des risques professionnels a été réalisée par 1 le chef d entreprise et /ou le directeur

Plus en détail

Risque Chimique : Repérage des Dangers pour la Santé

Risque Chimique : Repérage des Dangers pour la Santé Risque Chimique : Repérage des Dangers pour la Santé 1 Généralités 2 Risque Chimique / Produits Chimiques : Omniprésents dans le milieu professionnel : 38% des salariés sont exposés à au moins 1 produit

Plus en détail

JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP. 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION. Etude de postes pour le document unique. Françoise ROUSSILLE

JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP. 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION. Etude de postes pour le document unique. Françoise ROUSSILLE JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION Etude de postes pour le document unique De la maitrise des risques à l étude de postes Maitriser les risques professionnels

Plus en détail

Ce guide a été réalisé par la CRAM des Pays de la Loire. Il comprend :

Ce guide a été réalisé par la CRAM des Pays de la Loire. Il comprend : Ce guide a été réalisé par la CRAM des Pays de la Loire et les Services de Santé au Travail de la Loire Atlantique et du Maine et Loire. Il comprend : S M I CHÂTEAUBRIANT les principes de l évaluation

Plus en détail

Procédure: L acces aux espaces confines

Procédure: L acces aux espaces confines Table des matières 1 Objectif...1 2 Champ d application...1 3 Définitions...1 4 Flowchart...1 5 Procére...1 5.1 Méthode...1 5.2 Mesures de gaz...2 5.3 Surveillance au trou d homme...3 5.4 Le soudage, le

Plus en détail

Guide de gestion environnementale et sociale

Guide de gestion environnementale et sociale Guide de gestion environnementale et sociale Pour les institutions de Micro Finance Travailler avec les clients sur les aspects sociaux et environnementaux PARTIE B: GUIDE PRATIQUE Adapté et traduit en

Plus en détail

A) ALLERGIES EN MILIEU PROFESSIONNEL EN BRETAGNE

A) ALLERGIES EN MILIEU PROFESSIONNEL EN BRETAGNE ELABORATION DU PRSE 2 15/09/09 Contribution élaborée par les Drs COTTIN et LOZACHMEUR sur «Les allergies en milieu professionnel» et «Environnements physiques de travail» PREAMBULE Cette contribution réalisée

Plus en détail

RENCONTRE AVEC LES PRODUCTEURS D ELECTRICITE Lundi 19 février 2007 DIAGNOSTIC DE L ETAT L ET PERSPECTIVES

RENCONTRE AVEC LES PRODUCTEURS D ELECTRICITE Lundi 19 février 2007 DIAGNOSTIC DE L ETAT L ET PERSPECTIVES RENCONTRE AVEC LES PRODUCTEURS D ELECTRICITE Lundi 19 février 2007 ENVIRONNEMENT, HYGIENE ET SECURITE AU NIVEAU DU SECTEUR DE L ELECTRICITE ET DU GAZ DIAGNOSTIC DE L ETAT L ACTUEL ET PERSPECTIVES Par :

Plus en détail

PRÉVENTION ET RISQUES

PRÉVENTION ET RISQUES AIST-Recto-Verso 13/12/05 10:26 Page 1 RÉDACTION ET ÉLABORATION MÉDECINS DU TRAVAIL ET INGÉNIEUR ERGONOME DU GROUPE MÉTIERS DU BOIS DE L AIST DU PUY-DU-DÔME CHRISTOPHE BONNAUD ET ALAIN CHOY INGÉNIEURS

Plus en détail

INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION

INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION Diagnostiquer «et prévenir les risques : les agents chimiques dangereux» Préventica 2013 INTERVENANTS : Claude Routard

Plus en détail

Ce document a été réalisé avec le concours de :

Ce document a été réalisé avec le concours de : L évaluation des risques professionnels Guide d élaboration du document unique Ce document a été réalisé avec le concours de : La Mutualité Sociale Agricole Le Service de l Inspection du Travail et de

Plus en détail

PREVENIR LA PENIBILITE : LE BRUIT

PREVENIR LA PENIBILITE : LE BRUIT N 61 - SOCIAL n 26 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 mars 2012 ISSN 1769-4000 PREVENIR LA PENIBILITE : LE BRUIT - ACCORD COLLECTIF NATIONAL DU 20 DECEMBRE 2011 (Fiche 3) L essentiel Dans

Plus en détail

OCCUPATIONAL HEALTH AND SAFETY REGULATIONS NUNAVUT AND NORTHWEST TERRITORIES. Règlement sur la santé et la sécurité au travail (SST) Nunavut

OCCUPATIONAL HEALTH AND SAFETY REGULATIONS NUNAVUT AND NORTHWEST TERRITORIES. Règlement sur la santé et la sécurité au travail (SST) Nunavut Règlement sur la santé et la sécurité au travail (SST) Nunavut Sécurité avant tout Sorties de secours Mon objectif aujourd hui Parler du nouveau Règlement qui est entré en vigueur au Nunavut le 29 mars

Plus en détail

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Sommaire de la présentation A. Rappel de la réglementation 1) Le document unique (DU) 2) Le programme annuel de prévention (PAP) B. Méthodologie de suivi

Plus en détail

PROTECTION DES STAGIAIRES MASTER DE SPECIALISATION EN SCIENCES DU LANGAGE Année académique 2015-2016

PROTECTION DES STAGIAIRES MASTER DE SPECIALISATION EN SCIENCES DU LANGAGE Année académique 2015-2016 Institut de Recherche en Sciences et Technologies du Langage Ruelle du Cerf Blanc 1-7000 MONS Tél. 065 37 31 38 Fax. 065 37 31 37 info.irstl@umons.ac.be PROTECTION DES STAGIAIRES MASTER DE SPECIALISATION

Plus en détail

GANTS de protection Propriétés électrostatiques

GANTS de protection Propriétés électrostatiques GANTS de protection Propriétés électrostatiques Equipements de protection individuelle COMMISSION GANTS DE PROTECTION Le danger ATEX - ATmosphères EXplosibles Vêtements et gants en zone ATEX La concentration

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Document Unique. Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Document Unique. Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Document Unique Guide méthodologique d aide à la mise en œuvre SOMMAIRE Introduction Page : 3 La démarche de prévention Page : 4 La démarche de prévention. Les étapes.

Plus en détail

Rappel de la hiérarchie des textes officiels. Prévention des accidents d exposition au sang (AES) : le cadre juridique

Rappel de la hiérarchie des textes officiels. Prévention des accidents d exposition au sang (AES) : le cadre juridique Prévention des accidents d exposition au sang (AES) : le cadre juridique Annie LEPRINCE, Institut national de recherche et de sécurité, Centre de Paris 1 Rappel de la hiérarchie des textes officiels Domaine

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes 1. DEFINITIONS Le travail en hauteur désigne soit un emplacement de travail (toitures, charpentes, passerelles ), soit l utilisation de certains équipements (échelles, échafaudages, plates-formes de travail

Plus en détail

Demi-masques de protection respiratoire contre les poussières. Points essentiels en matière de sélection et d utilisation

Demi-masques de protection respiratoire contre les poussières. Points essentiels en matière de sélection et d utilisation Demi-masques de protection respiratoire contre les poussières Points essentiels en matière de sélection et d utilisation 1 Quand faut-il utiliser des demi-masques de protection respiratoire? Le présent

Plus en détail

Prévention. Le risque chimique (2) : Infos. La démarche de prévention. Activités concernées : SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE

Prévention. Le risque chimique (2) : Infos. La démarche de prévention. Activités concernées : SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE Infos Prévention SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE Activités concernées Les évènements indésirables dus à l utilisation de produits dangereux Les voies de pénétration dans l organisme Les dangers et risques

Plus en détail

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Culture de plein champ FDSEA de l Hérault Service main-d œuvre Juin 2003 Exploitation : RECOMMANDATIONS L employeur

Plus en détail

Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis

Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis Coordinateur: Dr Mohamed Adnène HENCHI, M.C.A., Université de Monastir, Tunisie Participants: Interne en médecine

Plus en détail

Banalisation des risques = danger!

Banalisation des risques = danger! Banalisation des risques = danger! Claude Millette Conseiller en prévention Forum Santé et sécurité du travail Centre des congrès de Québec 24 avril 2013 Prévention des blessures - Association sectorielle

Plus en détail

DIRECTION DU TRAVAIL AMT-CGPME

DIRECTION DU TRAVAIL AMT-CGPME Bonjour et Bienvenue DIRECTION DU TRAVAIL AMT-CGPME 1 LES PRODUITS CHIMIQUES Apprenons à les connaître pour bien se protéger! 2 2 Le règlement CLP (Classification, Labelling and Packaging of substances

Plus en détail

Remplacer une baie vitrée, c est risqué?

Remplacer une baie vitrée, c est risqué? Remplacer une baie vitrée, c est risqué? Amélie Trudel Conseillère en prévention APSAM Éric Carignan Chef de section Remplacer une baie vitrée, c est risqué? À quoi ça sert une baie vitrée? Caractéristiques

Plus en détail

Rencontres SYNAMAP - 10 juin 2009

Rencontres SYNAMAP - 10 juin 2009 Rencontres SYNAMAP - 10 juin 2009 Normalisation règlementation des EPI Jean-Marc Picard Université de Technologie de Compiègne Laboratoire Conception et Qualité des Produits et des Processus Innovation

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIMONADIERS BRASSERIES - CAFES

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIMONADIERS BRASSERIES - CAFES EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIMONADIERS BRASSERIES - CAFES INTRODUCTION En vertu d un décret du 5 novembre 2001, l employeur doit transcrire et mettre à jour, dans un document unique, les résultats

Plus en détail

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE

MÉMO SANTÉ CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER MÉTIERS DE LA PIERRE MÉMO SANTÉ MÉTIERS DE LA PIERRE CONTRAINTES PHYSIQUES : LES REFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité. De nombreuses

Plus en détail

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS

ACTIONS ET SENSIBILISATIONS SANTE TRAVAIL DROME VERCORS ACTIONS ET SENSIBILISATIONS Votre service de Sante au Travail Interentreprises vous accompagne dans la prevention des risques professionnels et l amelioration de vos conditions

Plus en détail

Santé, sécurité du travail

Santé, sécurité du travail Santé, sécurité du travail 1 Obligations réglementaires 2 La protection de la personne adaptée aux différentes phases d utilisation des produits phytosanitaires 3 Les Équipements de Protection Individuelle

Plus en détail

Illustrations des bonnes pratiques

Illustrations des bonnes pratiques Illustrations des bonnes pratiques Prévenir les risques professionnels : Document unique d évaluation des risques Critère 4.1.1. Document unique reprenant les mesures préventives existantes et les préconisations

Plus en détail

Les EPI c est quoi? A quoi ça sert?

Les EPI c est quoi? A quoi ça sert? Mise à jour mars 2010 Les EPI c est quoi? Un Equipement de Protection Individuelle (E.P.I.) est un dispositif ou un moyen destiné à être porté ou être tenu par une personne en vue de la protéger contre

Plus en détail

Santé et sécurité dans les cuisines et la restauration

Santé et sécurité dans les cuisines et la restauration Symposium SOHF 2009: "Prévenir les risques à la place de travail dans les établissements de santé" Santé et sécurité dans les cuisines et la restauration Lausanne, 3 septembre 2009 Intervenants: Aurélia

Plus en détail

MÉMO SANTÉ. Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER

MÉMO SANTÉ. Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER MÉMO SANTÉ PAYSAGISTES Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité tout au long de sa vie

Plus en détail

Une aide à la pratique de l évaluation des risques liés aux bâtiments. Concevoir ou améliorer les locaux futurs ou existants.

Une aide à la pratique de l évaluation des risques liés aux bâtiments. Concevoir ou améliorer les locaux futurs ou existants. CONSTRUIRE UN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL SECURISE POUR LES SERVICES TECHNIQUES Support de travail pour les Assistants de Prévention Objectifs : Une aide à la pratique de l évaluation des risques liés aux

Plus en détail

JARDINS - ESPACES VERTS

JARDINS - ESPACES VERTS Document d Évaluation des Risques JARDINS - ESPACES VERTS STOCKAGE Chariots élévateurs Local Rack Etagère Informatique, bureautique, ciseaux, cutter, massicot, agrafeuse, photocopieur, photocopieur de

Plus en détail

Document Unique d Evaluation des Risques professionnels

Document Unique d Evaluation des Risques professionnels Document Unique d Evaluation des Risques professionnels Évaluation des risques professionnels pour la santé et la sécurité des travailleurs IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE : Raison sociale : Adresse : Téléphone

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE, DEMARCHE ET GRILLE POUR EVALUER VOS RISQUES PROFESSIONNELS

DOCUMENT UNIQUE, DEMARCHE ET GRILLE POUR EVALUER VOS RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE, DEMARCHE ET GRILLE POUR EVALUER VOS RISQUES PROFESSIONNELS QU EST-CE QUE LE DOCUMENT UNIQUE? LA DEMARCHE D EVALUATION Obligation pour tout employeur d évaluer les risques professionnels

Plus en détail

Garde de sécurité en espace confiné (IS-007) Version CT-Q 2011-11-15

Garde de sécurité en espace confiné (IS-007) Version CT-Q 2011-11-15 Groupe cible Les collaborateurs qui assurent comme garde à l extérieur la surveillance de la sécurité des employés qui entrent dans un espace clos et qui en cas de besoin assurent l exécution de l intervention

Plus en détail

Les équipements de protection collective et individuelle

Les équipements de protection collective et individuelle Les équipements de protection collective et individuelle Prévenir les contaminations Identifier les tâches exposantes Former les opérateurs L'organisation dans l'aménagement des installations : la base

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Bilan en Midi Pyrénées et perspectives dans le cadre de la loi réformant l organisation de la santé au travail de juillet 2011 Cadre législatif Loi

Plus en détail

Gamme Advantage 400. Toujours prêt à l emploi

Gamme Advantage 400. Toujours prêt à l emploi Gamme Advantage 400 Toujours prêt à l emploi Demi-masque Advantage 400 Quand le confort rencontre l innovation... Le nouveau masque Advantage 400, membre de la famille des demi-masques et masques complets

Plus en détail

Santé Sécurité des soignants!

Santé Sécurité des soignants! CHUV Unité Santé-Sécurité au Travail Sylvie Praplan, Olivier Favre hygiénistes du travail François Heusch Ergonome Santé Sécurité des soignants! 1 Plan Tâches de l Unité Santé Sécurité au Travail Exemples

Plus en détail

L approche des risques. Analyse, évaluation, suppressionréduction

L approche des risques. Analyse, évaluation, suppressionréduction L approche des risques Analyse, évaluation, suppressionréduction les phases de la démarche Étape 1 - analyse des risques définition des limites de la situation de travail identification des dangers Etape

Plus en détail

Les risques professionnels en stérilisation

Les risques professionnels en stérilisation Les risques professionnels en stérilisation H. Mockly-Postal Pharmacien RAQ - Stérilisation CHRU Besançon Contexte Réglementaire Certification En stérilisation Conclusion Principales situations rencontrées

Plus en détail

Les enjeux de la prévention des risques professionnels

Les enjeux de la prévention des risques professionnels duerp le document unique d'évaluation des risques professionnels le duerp, une démarche qui vous concerne Les enjeux de la prévention des risques professionnels > Déterminer et recenser les unités de travail

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

INDUSTRIES DU BOIS ET FABRICATION DE L AMEUBLEMENT

INDUSTRIES DU BOIS ET FABRICATION DE L AMEUBLEMENT INDUSTRIES DU BOIS ET FABRICATION DE L AMEUBLEMENT livret d accueil "sécurité" du nouvel embauché Livret d accueil de : Remis le : par l accueillant : Bienvenue chez : SOMMAIRE Le bruit 02 Les travaux

Plus en détail

SECTION 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT KIRC9000 SECTION 2 IDENTIFICATION DES DANGERS

SECTION 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT KIRC9000 SECTION 2 IDENTIFICATION DES DANGERS FICHE SIGNALÉTIQUE MORTIER DE RÉPARATION DE BÉTON : KIRC9000 SECTION 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT Identification du produit/ Nom commercial : Code du produit / Identification interne : Usage du produit

Plus en détail

L humain au cœur de l entreprise. De l identification à la gestion des Risques Professionnels

L humain au cœur de l entreprise. De l identification à la gestion des Risques Professionnels L humain au cœur de l entreprise De l identification à la gestion des Risques Professionnels Petit déjeuner Conférence du 17 Mars 2009 Sommaire 1. IDER : Identification des Dangers et Évaluation des Risques

Plus en détail

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS L AGROALIMENTAIRE

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS L AGROALIMENTAIRE Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS L AGROALIMENTAIRE Où peut-on se procurer le formulaire à remplir? Il n existe pas de formulaire standard

Plus en détail

Circulaire n 4874 du 13/06/2014

Circulaire n 4874 du 13/06/2014 Circulaire n 4874 du 13/06/2014 SECURITE : Equipements de protection individuelle des travailleurs et des élèves employés aux tâches nécessitant l utilisation d une tronçonneuse à bois. Réseaux et niveaux

Plus en détail

NOTICE HYGIENE ET SECURITE

NOTICE HYGIENE ET SECURITE VI. NOTICE HYGIENE ET SECURITE 2013.39677.EV.DDAE MONSANTO Peyrehorade Page : 1 SOMMAIRE VI.NOTICE HYGIENE ET SECURITE... 1 VI.1 DISPOSITIONS GENERALES... 3 VI.1.1 REGLEMENTATIONS APPLICABLES... 3 VI.1.2

Plus en détail

COTATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

COTATION DES RISQUES PROFESSIONNELS COTATION DES RISQUES PROFESSIONNELS L analyse des risques et leur évaluation seront menés sur la base de deux critères : fréquence gravité Cette description est un exemple de méthode de cotation : d'autres

Plus en détail

Par Serge MANSEAU tech.ht

Par Serge MANSEAU tech.ht Par Serge MANSEAU tech.ht 1 2 Appellé à agir : - diversification des milieux de travail - Fait appel à plusieurs disciplines scientifiques 3 Ex. : Études de la qualité de l air intérieur dans une tour

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS Introduction : Qui parmi vous connaît l existence de ce document unique? Généralement, hormis les chefs

Plus en détail

Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification

Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification santé - sécurité au travail > VINIFICATION Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification Vous allez travailler dans une cave de vinification... Bienvenue... lisez ce document, il vous

Plus en détail

AUTO- DIAGNOSTIC. Pour juger par vous-même ECO-GESTES. Fiche auto-diagnostic. Les

AUTO- DIAGNOSTIC. Pour juger par vous-même ECO-GESTES. Fiche auto-diagnostic. Les Fiche auto-diagnostic É C O - G u i d e M É T I E R S D U B O I S AUTO- DIAGNOSTIC Pour juger par vous-même Cette fiche vous permet d évaluer rapidement la situation de votre entreprise en matière de prise

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique en français et en langue étrangère : 7 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Les risques et moyens de prévention/protection 4. Organisation

Plus en détail

Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier

Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier AUDIT - CONSEIL - FORMATION Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier Objectifs Maîtriser les règles principales liées à la mise en place et au fonctionnement du CHSCT, et connaître les rôles

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

CHOISIR, REGLER, ENTRETENIR, ET UTILISER SON MATERIEL BF5 SAISON 2011

CHOISIR, REGLER, ENTRETENIR, ET UTILISER SON MATERIEL BF5 SAISON 2011 CHOISIR, REGLER, ENTRETENIR, ET UTILISER SON MATERIEL BF5 SAISON 2011 LE MATERIEL DU TRIATHLETE Quel matériel utilise le triathlète? MODE DE LOCOMOTION EQUIPEMENT AQUATIQUE CYCLISTE PEDESTRE Tenues Matériel

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES LES FORMATIONS OBLIGATOIRES OBJET : Identification d un risque d accident ou de maladie professionnelle lié à la méconnaissance des règles de l art, des consignes de sécurité et des mesures préventives.

Plus en détail