AUDIT SUR L UTILISATION ET L IMPACT DU DOCUMENT UNIQUE DANS L ENTREPRISE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AUDIT SUR L UTILISATION ET L IMPACT DU DOCUMENT UNIQUE DANS L ENTREPRISE"

Transcription

1 AUDIT SUR L UTILISATION ET L IMPACT DU DOCUMENT UNIQUE DANS L ENTREPRISE EN45b/a39 Version 0 le 03/09/12 Date de l audit : / / Nom : N adhérent : Adresse : ENTREPRISE AUDITEE : Nature de l activité : Nombre de salariés : Présence d une IRP OUI NON Si oui, préciser (Délégué du Personnel, Comité d Entreprise, CHSCT) : Date de rédaction du DU Date de la dernière mise à jour Auditeur (Nom + fonction) : Chef d entreprise / Responsable sécurité rencontré (Nom + fonction) : Salarié rencontré (Nom + fonction) :

2 L objectif de cette étude est de définir : AVANT - PROPOS - La qualité du Document Unique mis en place (risques couverts, plan d'action, etc ) - L'implication des salariés dans la démarche (élaboration, consultation, etc ) - La vision du chef d'entreprise et des salariés sur l'impact du Document Unique dans la vie de l'entreprise (sinistralité, dialogue social, conditions de travail, etc...). Afin d améliorer, si nécessaire, certains points du Document Unique et contribuer ainsi à ce que la prévention des risques dans l entreprise soit plus efficace. L audit se présente en 2 parties : CONSIGNES D UTILISATION - 1 ère partie : questionnaire à soumettre au chef d entreprise ou au responsable de la sécurité (durée environ 1h) - 2 ème partie : questionnaire à soumettre à un salarié de l entreprise (durée environ 5 mn) LEGENDE DU : Document Unique SO : Sans Objet Pour faciliter la saisie informatique, copier/coller les carrés cochés durant l audit : ou double-cliquer sur le carré vide et cocher dans la fenêtre apparaissant «case activée» : le carré est alors coché. * : les mots suivis d une * sont explicités, définis ou illustrés dans le glossaire situé à la fin du questionnaire Audit sur l utilisation et l impact du Document Unique dans l entreprise 2/15

3 SOMMAIRE AVANT - PROPOS... 2 SOMMAIRE... 3 PARTIE 1 : QUESTIONNAIRE A SOUMETTRE AU CHEF D ENTREPRISE OU AU RESPONSABLE DE LA SECURITE... 4 SECTION 1 : TYPE DE MANAGEMENT DE L ENTREPRISE... 4 SECTION 2 : UTILISATION ET GESTION DU DU PAR L ENTREPRISE... 4 SECTION 3 : PRINCIPE D EXHAUSTIVITE DU DU... 6 SECTION 4 : IMPLICATION DE L ENTREPRISE DANS LA SECURITE... 6 SECTION 5 : IMPLICATION DE L ENTREPRISE DANS LA PREVENTION DES RISQUES... 6 SECTION 6 : AIDES, OUTILS EXTERIEURS UTILISES POUR LA REALISATION DU DU... 6 PARTIE 2 : QUESTIONNAIRE A SOUMETTRE A UN SALARIE... 6 CONNAISSANCE DES SALARIES SUR LE DU ET IMPLICATION DE CEUX CI LORS DE SON ELABORATION... 6 GLOSSAIRE... 6 CONTEXTE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE DU DOCUMENT UNIQUE... 6 Audit sur l utilisation et l impact du Document Unique dans l entreprise 3/15

4 PARTIE 1 : QUESTIONNAIRE A SOUMETTRE AU CHEF D ENTREPRISE OU AU RESPONSABLE DE LA SECURITE SECTION 1 : TYPE DE MANAGEMENT DE L ENTREPRISE QUESTIONS OUI NON SANS L'entreprise dispose-t-elle d'un système de management qualité, environnement ou d un label? (ex : ISO , 9001, artisan qualité ) Si Oui, Préciser : Dispose-t-elle d'un système de management de la santé et sécurité au travail? (ex : OHSAS 18001, MASE ) Si Oui, Préciser : Le DU fait-il partie des outils de gestion de l'entreprise? (plan de formation, investissement intégrant la sécurité, stratégie,..) COMMENTAIRES : SECTION 2 : UTILISATION ET GESTION DU DU PAR L ENTREPRISE QUESTIONS OUI NON SANS Le DU est-il consulté avant de prendre une décision : économique (ex : investissement, réponse à un marché de travaux dangereux) de sécurité (ex : achat d EPI*, de nouveaux équipement de travail...) opérationnelle / technique (ex : organisation des postes de travail, mise en place d un nouveau processus) Le DU est-il utilisé pour rédiger : Les plans de prévention *? les PPSPS* (Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé)? les protocoles chargement / déchargement? Le DU a-t'il permis de développer de nouvelles compétences au sein de l'entreprise? Emploi ou formation d une personne pour la réalisation du document unique Emploi ou formation d une personne pour le suivi du document unique Si autre, préciser : Audit sur l utilisation et l impact du Document Unique dans l entreprise 4/15

5 QUESTIONS OUI NON SANS Le DU est-il mis à jour régulièrement? Si Oui, préciser la périodicité : Qu est-ce qui déclenche la mise à jour du DU? un événement (évolution de l activité, d un procédé de production, AT ) Si Oui Préciser : Une date Une fréquence Si Oui, préciser : COMMENTAIRES : Audit sur l utilisation et l impact du Document Unique dans l entreprise 5/15

6 SECTION 3 : PRINCIPE D EXHAUSTIVITE DU DU DEMANDER A CONSULTER LE DU QUESTIONS OUI NON SANS Le DU intègre t il l ensemble des risques engendrés par les matières/les matériaux, les équipements de travail? Risques liés à l amiante / fibre Risques biologiques * Risques chimiques et liés à l utilisation de produits CMR* Risques d explosion et / ou d incendie Risques électriques Risques liés à la manutention manuelle ou mécanique Risques liés aux machines et appareils * Risques de TMS* (Trouble MusculoSquelettique) Risques liés aux fluides et équipements sous pression * Le DU intègre t il l ensemble des risques engendrés par l environnement de travail? Risques liés au bruit Risques liés aux ambiances thermiques * Risques de chute d objets Risques de chute de hauteur* Risques liés à l éclairage Risques liés à la qualité de l air Risques liés au travail sur écran Risques psychosociaux (RPS)* Risques liés aux déplacements internes Risques liés aux interventions isolées Le DU intègre t il l ensemble des risques engendrés par des éléments extérieurs à l environnement de l entreprise? Risques liés à la coactivité* et à l intervention d entreprises extérieures Risques Routiers Si oui, prend il en compte le trajet domicile / travail? Y a-t-il une flotte de véhicules? Y a-t-il une gestion du parc*? Le DU couvre-t-il l ensemble des activités : De production? De maintenance? Administratives? Commerciales? De livraison? COMMENTAIRES : Audit sur l utilisation et l impact du Document Unique dans l entreprise 6/15

7 SECTION 4 : IMPLICATION DE L ENTREPRISE DANS LA SECURITE QUESTIONS OUI NON SANS Y a-t-il un responsable sécurité dans l entreprise? Si Oui, Préciser (Nom + fonction) : Est-il chargé du Document Unique? Si Non, préciser qui est chargé du DU (Nom + fonction) : Est-ce la même personne qui l a mis en place? Depuis combien de temps en est-elle chargée? Quelle est sa formation? La personne chargée du DU dispose-t-elle de temps alloué à cette fonction (temps de délégation)? Préciser Travaille-t-elle en collaboration avec la direction? Dispose-t-elle de moyens nécessaires pour concrétiser le plan d actions (humains, techniques, financiers )? Préciser Les salariés sont-ils consultés dans la démarche de rédaction du DU? Les salariés ont-ils une démarche participative (préciser notamment si groupe de travail où ensemble des fonctions représentées)? Les IRP sont-ils consultés dans la démarche de rédaction du DU? Les IRP ont-ils une démarche participative? Préciser Les salariés ont-ils accès au DU? Si Oui, à quelle occasion a-t il été consulté? Connaissez-vous vos obligations générales en terme de santé et de sécurité? Si Oui, d après vous, quelles sont-elles? Connaissez-vous les PGP (Principes Généraux de Prévention (L4121-2))*? Appliquez-vous les PGP? Pensez-vous que votre DU soit efficace ou vous a permis d améliorer les points suivants (donner des exemples et préciser): La sinistralité (Accidents du Travail, Maladies Professionnelles) La communication interne Les conditions de travail Dialogue social * Productivité (indiquer si est un frein à la productivité) Connaissez-vous les risques auxquels vous êtes vous-même exposé? Vous êtes-vous inclus dans la réflexion de prévention des risques? Les risques professionnels sont-ils pris en compte au même titre que les risques financiers ou juridiques pour prendre une décision? Les risques professionnels sont-ils pris en compte au même titre que la productivité pour prendre une décision? Audit sur l utilisation et l impact du Document Unique dans l entreprise 7/15

8 COMMENTAIRES : SECTION 5 : IMPLICATION DE L ENTREPRISE DANS LA PREVENTION DES RISQUES* QUESTIONS OUI NON SANS Existe-t-il un plan d'actions de prévention? Y a-t-il une personne désignée / référent pour chaque action? Les délais sont-ils indiqués? Les délais sont-ils respectés? Les plans d actions sont-ils contrôlés? Mettez-vous en place des actions préventives? Mettez-vous en place des actions correctives? Préciser Réalisez vous des actions de formation et d information sur la prévention auprès des collaborateurs? Si Oui, préciser la fréquence : Quelle est la première raison qui vous a poussé à réaliser le DU? se mettre en conformité améliorer la sécurité et la santé des salariés l obtention de marchés Autres (préciser) : COMMENTAIRES : Audit sur l utilisation et l impact du Document Unique dans l entreprise 8/15

9 SECTION 6 : AIDES, OUTILS EXTERIEURS UTILISES POUR LA REALISATION DU DU QUESTIONS OUI NON SANS Quels sont vos critères d analyse pour l évaluation de risques *? (fréquence d exposition, gravité, ) Avez-vous réalisé le DU en interne? Si Oui avec quelles aides (trames partenaires, outils INRS )? Avez-vous trouvé ces outils efficaces? (si Non, préciser pourquoi et les suggestions d amélioration) Si vous n avez pas réalisé le DU en interne, préciser l organisme extérieur : A-t il consulté les salariés? Préciser le procédé A-t il fait une présentation aux salariés lors du rendu du DU? A-t il utilisé des outils d aide à sa réalisation? Si Oui, préciser lesquels Le DU qui vous a été restitué est-il sous forme informatique et modifiable? COMMENTAIRES : Audit sur l utilisation et l impact du Document Unique dans l entreprise 9/15

10 REMARQUES, COMMENTAIRES, PARTIE 2 : QUESTIONNAIRE A SOUMETTRE A UN SALARIE CONNAISSANCE DES SALARIES SUR LE DU ET IMPLICATION DE CEUX CI LORS DE SON ELABORATION QUESTIONS OUI NON SANS Savez-vous ce qu est un DU? (préciser son utilité) Connaissez-vous l existence du DU dans votre entreprise? Avez-vous été consulté lors de sa mise en place? Avez-vous participé à sa mise en place? Etes-vous régulièrement informé des plans d actions? Pensez-vous que le DU soit efficace pour : Diminuer le nombre d accident du travail Communiquer en interne Améliorer les conditions de travail Le dialogue social La productivité COMMENTAIRES : Audit sur l utilisation et l impact du Document Unique dans l entreprise 10/15

11 GLOSSAIRE Action corrective : action qui vise à éliminer les causes d une non conformité ou d un événement indésirable survenu pour empêcher leur renouvellement Action préventive : action qui vise à éliminer les causes d une non conformité ou d un événement indésirable potentiel pour empêcher qu ils ne se produisent CHSCT (Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail) : comité composé du président (chef d établissement - DRH), de délégués, à titre consultatif du médecin du travail, infirmière, de l animateur sécurité, de représentants syndicaux (leur nombre et leurs heures de délégation dépendent de la taille de l entreprise), d autres salariés voire de l inspecteur/contrôleur du travail, de l ingénieur CARSAT. Son rôle est de : analyser les risques professionnels et les conditions de travail ; veiller à l application des règles relatives à la protection des salariés ; formuler des propositions CMR (Cancérigène, Mutagène, Reprotoxique) : concerne des produits, substances pouvant entrainer des cancers, des mutations génétiques ou être toxiques pour la reproduction Co-activité situation dans laquelle une entreprise fait intervenir sur son site une ou plusieurs entreprises en même temps ou situation où plusieurs entreprises travaillent en même temps sur un même lieu. Communication interne : communication entre les salariés de l entreprise, sujet de discussion, de réflexion Dialogue social : liens / dialogue entre l employeur et les salariés Document Unique (DU) : Document qui est la transcription et la mise à jour des résultats de l'évaluation des risques pour la sécurité et la santé des travailleurs. EPI (Equipement de Protection Individuelle) : équipement qui permet de protéger le travailleur de manière individuelle (ex : casque, gants, lunettes de protection,...) Évaluation du risque: processus général d identification des dangers présents dans l établissement / l entreprise, d estimation de sa probabilité (fréquence) et de son ampleur (gravité) et la prise de décision concernant son acceptabilité (risque qui a été réduit à un niveau tolérable pour un organisme en regard de ses obligations légales et de sa propre politique de santé et sécurité au travail). Gestion du parc : manière dont est gérée l utilisation des véhicules de l entreprise (existence de documents permettant de suivre les dates d entretien des véhicules, l identité des utilisateurs et de leur régularité (possession d un permis de conduire) Audit sur l utilisation et l impact du Document Unique dans l entreprise 11/15

12 Gravité (dans l évaluation des risques) : gravité des conséquences qui se mesure en fonction de l intensité des effets du danger et la vulnérabilité du site, des enjeux Guide de l autodiagnostic guide réalisé par la SISTBI qui permet à l entreprise de l aider à faire son évaluation des risques IRP (Instance Représentative du Personnel) ensemble des fonctions représentatives du personnel, élues ou désignées : les délégués du personnel (entreprises de plus de 11 salariés), le comité d entreprise (CE), le CHSCT (entreprises de plus de 50 salariés), les délégués syndicaux. Chaque fonction possède des attributions spécifiques et des moyens propres, dont le principal est le crédit d'heures. Leur nombre et leurs moyens sont proportionnels à l'effectif de l'entreprise. OHSAS : spécifications relatives à un système de management de la santé et de la sécurité au travail ISO 9001 : norme internationale présentant les exigences relatives à un système de management de la qualité ISO : normes internationale présentant les exigences et les lignes directrices pour l'utilisation d'un système de management environnemental MASE (Manuel d Amélioration Sécurité des Entreprises) : référentiel de management de la sécurité Plan de prévention document formalisant les mesures prises par les entreprises lorsqu elles travaillent en coactivité : il permet de limiter les risques liés à la coactivité des personnes présentes sur le lieu d une intervention et est réalisé à l issue d une visite préalable à laquelle participent toutes les entreprises extérieures intervenantes. Plan de formation : ensemble des actions de formation définies dans le cadre de la politique de gestion du personnel de l entreprise : définition des modalités d organisation (pédagogie, calendrier, planification,...), des responsabilités des différents acteurs impliqués, des conditions de réussite et d évaluation, du budget. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé : plan de prévention spécifique aux entreprises du bâtiment, obligatoire pour toutes les entreprises intervenantes sur un chantier Principes Généraux de Prévention (L4121-2) : 9 principes à suivre par l employeur pour déterminer les actions de prévention à mettre en place ; ils sont cités dans le contexte législatif et réglementaire du DU ci-dessous. Audit sur l utilisation et l impact du Document Unique dans l entreprise 12/15

13 Risques......biologiques risques d infection/de maladies (ex maladie animale dans les abattoirs, contamination dans le milieu hospitalier), de légionellose, de chute de hauteur risque existant dès lors que le travailleur est surélevé (échelle, escabeau, marche,... pas de hauteur minimale)... de TMS (Trouble Musculo-Squelettique) : troubles dus à des gestes répétitifs, des postures de travail contraignantes, du port de charges, des vibrations... liés aux ambiances thermiques risques liés à l ambiance, la température dans laquelle se déroule le travail (température à l intérieur d un atelier, travail à l extérieur en période estivale,...)... liés aux fluides et équipements sous pression risques liés à la rétention de fluides sous pression (ex : bonbonne de gaz, cuve sous pression,...), flexibles hydrauliques liés aux machines et équipements de travail risques liés à l utilisation de machines (ex : machines coupantes (cisaille, guillotine,...), appareil de levage (chariot élévateur,...), machines plieuses (presse,...), compacteur,...)... psychosociaux (RPS) : risques liés au stress, à la violence, au harcèlement Santé et sécurité au travail: Conditions et facteurs ayant une influence sur le bien être des employés, des travailleurs temporaires, du personnel détaché par un fournisseur, des visiteurs et de toute autre personne présente sur le lieu de travail. Sinistralité (= taux de sinistre) nombre d accidents de travail ou de maladies professionnelles et leur gravité Audit sur l utilisation et l impact du Document Unique dans l entreprise 13/15

14 Contexte législatif et réglementaire du Document Unique La loi du confère aux employeurs une obligation de résultats quant à la santé de leurs salariés, ainsi que l'obligation d'évaluer les risques auxquels ceux-ci sont soumis: Article L L employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent: 1 Des actions de prévention des risques professionnels; 2 Des actions d'information et de formation; 3 La mise en place d'une organisation et de moyens adaptés. L employeur veille à l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes. Article L L employeur met en œuvre les mesures prévues à l article L sur le fondement des principes généraux de prévention suivants : 1. Éviter les risques, en faisant de la prévention intrinsèque (conception équipement sûr, par exemple), en supprimant le danger ou l exposition à celui-ci ; 2. Évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités : Analyser, identifier Hiérarchiser Faire ressortir le risque significatif 3. Combattre les risques à la source, (insonorisation machine, par exemple) 4. Adapter le travail à l homme en particulier en ce qui concerne la conception des postes de travail ainsi que le choix des équipements de travail et des méthodes de travail et de production, en vue notamment de limiter le travail monotone et le travail cadencé et de réduire les effets de ceux-ci sur la santé 5. Tenir compte de l état d évolution de la technique 6. Remplacer ce qui est dangereux par ce qui n est pas dangereux ou par ce qui est moins dangereux, principe de substitution (exemple : substitution chimique d un produit) 7. Planifier la prévention en y intégrant, dans un ensemble cohérent, la technique, l'organisation du travail, les conditions de travail, les relations sociales et l'influence des facteurs ambiants, notamment les risques liés au harcèlement moral, tel qu'il est défini à l'article L ; 8. Prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelles : protection collective (rambarde de sécurité, hotte) 9. Donner les instructions appropriées aux travailleurs : fiche de poste, consignes, formation au poste Audit sur l utilisation et l impact du Document Unique dans l entreprise 14/15

15 Article L L employeur, compte tenu de la nature des activités de l établissement, évalue les risques pour la santé et la sécurité des travailleurs, y compris dans le choix des procédés de fabrication, des équipements de travail, des substances ou préparations chimiques, dans l'aménagement ou le réaménagement des lieux de travail ou des installations et dans la définition des postes de travail. A la suite de cette évaluation, l employeur met en œuvre les actions de prévention ainsi que les méthodes de travail et de production garantissant un meilleur niveau de protection de la santé et de la sécurité des travailleurs. Il intègre ces actions et ces méthodes dans l'ensemble des activités de l'établissement et à tous les niveaux de l'encadrement. Le décret du impose la transcription des résultats de l'évaluation des risques dans un Document Unique Article R L'employeur transcrit et met à jour dans un document unique les résultats de l'évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs à laquelle il procède en application de l article L Cette évaluation comporte un inventaire des risques identifiés dans chaque unité de travail de l'entreprise ou de l'établissement. Article R La mise à jour du document unique d évaluation des risques est réalisée: 1 Au moins chaque année; 2 Lors de toute décision d'aménagement important modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail, au sens de l'article L ; 3 Lorsqu'une information supplémentaire intéressant l'évaluation d'un risque dans une unité de travail est recueillie. Article R Dans les établissements dotés d un CHSCT, le document unique d'évaluation des risques est utilisé pour l'établissement du rapport et du programme de prévention des risques professionnels annuels prévus à l'article L Article R Le document unique d évaluation des risques est tenu à la disposition: 1 Des travailleurs (décret du 17 décembre 2008) 2 Des membres du CHSCT ou des instances qui en tiennent lieu; 3 Des DP ou, à défaut, des personnes soumises à un risque pour leur santé ou leur sécurité; 4 Du médecin du travail; 5 De l inspection du travail; 6 Des agents des services de prévention des organismes de sécurité sociale (CRAM); 7 Des agents des organismes professionnels de santé, de sécurité et des conditions de travail mentionnés à l'article L (OPPBTP); 8 des inspecteurs de la radioprotection pour les risques d exposition aux rayonnements ionisants (décret du 17 décembre 2008). Audit sur l utilisation et l impact du Document Unique dans l entreprise 15/15

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Mesurer et prévenir les risques professionnels Liés aux conditions générales de travail, les risques professionnels font peser sur les salariés la menace d une altération de

Plus en détail

L humain au cœur de l entreprise. De l identification à la gestion des Risques Professionnels

L humain au cœur de l entreprise. De l identification à la gestion des Risques Professionnels L humain au cœur de l entreprise De l identification à la gestion des Risques Professionnels Petit déjeuner Conférence du 17 Mars 2009 Sommaire 1. IDER : Identification des Dangers et Évaluation des Risques

Plus en détail

Le plan national d actions coordonnées

Le plan national d actions coordonnées Le plan national d actions coordonnées 2009 2012 de la branche accidents du travail et maladies professionnelles Trouble musculo-squelettiques (TMS) 1ère cause de maladies professionnelles indemnisées

Plus en détail

Document unique d évaluation des risques professionnels

Document unique d évaluation des risques professionnels Document unique d évaluation des risques professionnels La loi n 91-1414 du 31 décembre 1991 (article L.230-2 du Code du travail), demande au chef d établissement de prendre toutes les mesures nécessaires

Plus en détail

Préambule. Obligations des employeurs. La Fiche d Entreprise (revisitée) Missions des SSTi*

Préambule. Obligations des employeurs. La Fiche d Entreprise (revisitée) Missions des SSTi* Dr CROUZET 12/10/2012 SMTMP / RESACT Préambule Le chainon manquant Missions des SSTi* La Fiche d Entreprise (revisitée) Obligations des employeurs? Page 6 de la circulaire du Document Unique, du 18 avril

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mars 2009

DOSSIER DE PRESSE Mars 2009 DOSSIER DE PRESSE Mars 2009 LE PLAN NATIONAL D ACTIONS COORDONNEES DE PREVENTION de la branche Risques professionnels de l Assurance Maladie 2009 -> 2012 Fiche 1 : Une politique de prévention renforcée

Plus en détail

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Prévention et Sécurité au Travail Fiche Santé et Travail n 111 Date : 01/09/2014 "Un homme averti en vaut deux" Ce proverbe souligne que l on est plus

Plus en détail

PSE Prévention - Santé - Environnement BAC PRO 3 ans - Terminale

PSE Prévention - Santé - Environnement BAC PRO 3 ans - Terminale PSE Prévention - Santé - Environnement BAC PRO 3 ans - Terminale Module 9 Cadre réglementaire de la prévention dans l entreprise Fiche 9-1 Appréhender le cadre juridique de la prévention... 3 Fiche 9-2

Plus en détail

Page 1. Le Plan de Prévention

Page 1. Le Plan de Prévention Page 1 Le Plan de Prévention 01 LA REGLEMENTATION Rappel : Le document Unique d Evaluation des Risques Dans toute entreprise, le chef d entreprise a pour obligation d assurer la sécurité et la santé de

Plus en détail

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Le mot des Présidents Le décret du 5 novembre 2001 impose une nouvelle obligation aux entreprises : formaliser les risques de l entreprise sur un document unique.

Plus en détail

L évaluation des risques professionnels

L évaluation des risques professionnels www.cdg59.fr Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord 4ème édition des Assises de la Prévention L évaluation des risques professionnels 1 www.cdg59.fr Centre de gestion de la Fonction

Plus en détail

Evaluation des risques professionnels dans les établissements de santé (dr.l.sctrick)

Evaluation des risques professionnels dans les établissements de santé (dr.l.sctrick) Evaluation des risques professionnels dans les établissements de santé (dr.l.sctrick) Le danger : propriété ou capacité intrinsèque d un équipement, d une substance, d une méthode de travail, de causer

Plus en détail

Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt

Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt Secrétariat général Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail ministériel (CHSCTM) Service des ressources humaines Sous

Plus en détail

EDITIONS TISSOT. Plan général de l ouvrage

EDITIONS TISSOT. Plan général de l ouvrage DOSSIER PRATIQUE BTP Evaluation des risques professionnels EDITIONS TISSOT Textes à jour au 1 er septembre 2006 Plan général de l ouvrage 1 re partie : A propos d évaluation des risques... 101 2 e partie

Plus en détail

les CABINETS COMPTABLES 25 octobre 2012

les CABINETS COMPTABLES 25 octobre 2012 PAUSE-CAFE les CABINETS COMPTABLES 25 octobre 2012 Plan de la réunion Missions de votre service de santé au travail L élaboration du Document Unique Les risques du métier de comptable Conclusion et échanges

Plus en détail

Pour tester vos connaissances, répondez correctement aux questions suivantes. Bonne chance!

Pour tester vos connaissances, répondez correctement aux questions suivantes. Bonne chance! NOM durée contexte contenu objectif cibles: QUIZZ 5 à 15 minutes formation / mise à disposition des artisans de passage à la CMAR / entreprise 8 quizz thématiques tester la connaissance des participants

Plus en détail

EVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE

EVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE EVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE Cette évaluation doit être systématique, quelle que soit l activité de l entreprise, même s il n y a pas d exposition a priori du fait des activités de travail. L'objectif

Plus en détail

8 règles d or pour mettre en place le CHSCT et optimiser son fonctionnement

8 règles d or pour mettre en place le CHSCT et optimiser son fonctionnement 8 règles d or pour mettre en place le CHSCT et optimiser son fonctionnement Livre blanc Octobre 2009 www.editions-tissot.fr - 1 - Définition du CHSCT Le CHSCT (Comité d hygiène, de sécurité et des conditions

Plus en détail

CHSCT. des points de repères pour y voir plus clair

CHSCT. des points de repères pour y voir plus clair Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle du Centre Novembre 2008 CHSCT des points de repères pour y voir plus clair DIRECTION RÉGIONALE DU TRAVAIL, DE L'EMPLOI ET

Plus en détail

PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS GUIDE DE BONNES PRATIQUES À DESTINATION DES EHPAD ÉDITION 2011 Syndicat National des Établissements et Résidences Privés pour Personnes Âgées EDITO Les accidents

Plus en détail

Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015

Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015 Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015 www. CATALOGUE DVD & USB Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au

Plus en détail

Les obligations de l'exploitant

Les obligations de l'exploitant Guide technique : Sécurité > Les obligations de l'exploitant > Les obligations de l'exploitant Les obligations de l'exploitant L exploitant assiste aux visites de la commission de sécurité, ou s y fait

Plus en détail

Démarche de prévention de la pénibilité : Aide à la mise en œuvre

Démarche de prévention de la pénibilité : Aide à la mise en œuvre Démarche de prévention de la pénibilité : Aide à la mise en œuvre dans les TPE-PME T e m p é r a t u r e Produits chimiques Horaires décalés Manutention de la pénibilité dans les TPE-PME 1 Préambule Suite

Plus en détail

Certification OHSAS 18001 Santé et sécurité au travail : exemple d'application dans une AASQA (AIRFOBEP)

Certification OHSAS 18001 Santé et sécurité au travail : exemple d'application dans une AASQA (AIRFOBEP) Certification OHSAS 18001 Santé et sécurité au travail : exemple d'application dans une AASQA (AIRFOBEP) BouAlem MESBAH - AIRFOBEP? 3 Questions avant de commencer Du document unique au SMS Du SMS à l OHSAS

Plus en détail

DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE»

DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE» DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE» COMMUNICATION RELATIVE AU CADRE REGLEMENTAIRE CONCERNANT LA PREVENTION

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIERE DE SANTE SECURITE AU TRAVAIL (SST)

POLITIQUE EN MATIERE DE SANTE SECURITE AU TRAVAIL (SST) POLITIQUE EN MATIERE DE SANTE SECURITE AU TRAVAIL (SST) Etapes Actions Pilote de l action Description et type de documents 1 Définition d une politique Santé Sécurité au Travail Top Management + externe

Plus en détail

EDITO. Pourquoi choisir STL pour les formations?

EDITO. Pourquoi choisir STL pour les formations? FORMATION SST MAC - ID MAC SST Formateur SST CONDUITE ADDICTIVE MAC Formateur SST FORMATIONS Personne compétente Santé sécurité RISQUE ROUTIER / VUL 2015 RPS PREMIERS SECOURS PRAP IBC MAC IBC DAE PRAP

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

Référentiel Compétences de base en prévention

Référentiel Compétences de base en prévention Référentiel Compétences de base en prévention Participants : Mme Brunet Marie Thérèse, Cram Normandie Mme Niveau Jacqueline, Cram Bourgogne Franche Comté M. Demarcq Bernard, Cram Nord Picardie M. Bozier

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 21 septembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-035472 Hôpital Robert Debré 48 boulevard Sérurier 75019 PARIS Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise)

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise) (fiche d entreprise) Tampon Médical Tampon de la collectivité Signature Signature Art. 14-1 du Décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié Dans chaque service d une collectivité territoriale et dans chaque

Plus en détail

Archiver dans une entreprise privée commerciale Fiche 4 : au moins 5 ans

Archiver dans une entreprise privée commerciale Fiche 4 : au moins 5 ans Sécurité Livre de paie (applicable jusqu au 31/07/1998) art. L. 143-5). Déclarations préalables à l embauche L. 320). Relevé mensuel des contrats de travail art. R. 320-1-1). Tous documents, en général,

Plus en détail

Réalisation du document unique d évaluation des risques professionnels dans un établissement scolaire

Réalisation du document unique d évaluation des risques professionnels dans un établissement scolaire Mesures réglementaires à appliquer dans un E. P.L.E. Réalisation du document unique d évaluation des risques professionnels dans un établissement scolaire Adresse du site hygiène et sécurité académique:

Plus en détail

Les commissions antistress sont-elles légales?

Les commissions antistress sont-elles légales? Les commissions antistress sont-elles légales? Face aux risques psychosociaux, le Ministère du travail préconise une démarche concertée pour concevoir un plan de prévention adapté mais surtout accepté.

Plus en détail

La gestion du personnel

La gestion du personnel Auto-diagnostic de votre fonction Ressources Humaines Le questionnaire ci-après vous permet de préparer vos réponses avant de les saisir en ligne sur www.fact.aract.fr Evaluez la gestion des compétences

Plus en détail

RISQUES CHIMIQUES Niveau 2 Agrément UIC n 01/95

RISQUES CHIMIQUES Niveau 2 Agrément UIC n 01/95 RISQUES CHIMIQUES Niveau 2 Agrément UIC n 01/95 PUBLIC CONCERNE Responsables, cadres technico-commerciaux, chefs de chantier «preneurs de permis» et chefs d équipe des entreprises ayant à intervenir dans

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ-ISSENHEIM DOCUMENT UNIQUE EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Mise à jour : 15/06/09

HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ-ISSENHEIM DOCUMENT UNIQUE EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Mise à jour : 15/06/09 HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ-ISSENHEIM DOCUMENT UNIQUE EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Mise à jour : 15/06/09 Rédaction : M.GSCHWIND Validation : M. Herrgott Gestionnaire des risques Directeur

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

Calendrier Prévisionnel des Formations Inter-Entreprises 2015 Agence de BORDEAUX (Saint Aubin) (dernière mise à jour : 31/08/15)

Calendrier Prévisionnel des Formations Inter-Entreprises 2015 Agence de BORDEAUX (Saint Aubin) (dernière mise à jour : 31/08/15) Préparations à l'habilitation électrique Electricien B1 B2 B1V B2V BT BR Initial Electricien B1 B2 B1V B2V BT BR Recyclage (1,5 jours) Non électricien exécutant B0 H0 Initial / Recyclage Non électricien

Plus en détail

Dossier de presse 15 décembre 2014

Dossier de presse 15 décembre 2014 Santé au travail Accidents du travail et maladies professionnelles : les chiffres en Normandie en 2013 Dossier de presse 15 décembre 2014 Accidents du travail / maladies professionnelles (AT/MP) : la tendance

Plus en détail

L'application de gestion des risques professionnels et du Document Unique pour salon de coiffure

L'application de gestion des risques professionnels et du Document Unique pour salon de coiffure L'application de gestion des risques professionnels et du Document Unique pour salon de coiffure Qu avez-vous à faire dans votre salon de coiffure pour gérer vos risques professionnels et en même temps

Plus en détail

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise)

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise) (fiche d entreprise) Tampon Médical Tampon de la collectivité Signature Signature Art. 14-1 du Décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié Dans chaque service d une collectivité territoriale et dans chaque

Plus en détail

Guide pour la mise en place par étapes d un système de management de la santé et de la sécurité au travail

Guide pour la mise en place par étapes d un système de management de la santé et de la sécurité au travail Guide pour la mise en place par étapes d un système de management de la santé et de la sécurité au travail 1 Ce document méthodologique a été élaboré par un groupe de travail animé par Pierre-Olivier Viac,

Plus en détail

«Première journée franco-marocaine de médecine du travail» Organisée :

«Première journée franco-marocaine de médecine du travail» Organisée : «Première journée franco-marocaine de médecine du travail» Organisée : En partenariat, entre l Association Nationale de Médecine du Travail et d Ergonomie du Personnel des Hôpitaux et la Société Marocaine

Plus en détail

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés.

Or, la prévention des risques psychosociaux relève de l obligation générale de l employeur de protéger la santé physique et mentale des salariés. Introduction Les symptômes du stress (troubles du sommeil, de l appétit, agressivité, épuisement, troubles de la concentration ), touchent un nombre croissant de salariés en France : un salarié sur 6 déclare

Plus en détail

Pénibilité au travail

Pénibilité au travail PENIBILITE ACTE II Pénibilité : quelques chiffres (Enquête DARES, suite à l étude SUMER 2010) 40 % des salariés exposés à au moins un facteur de pénibilité 10 % exposés à 3 facteurs au moins 70 % des ouvriers

Plus en détail

PROTOCOLE D'ACCORD RELATIF A LA PREVENTION DE LA PENIBILITE AU TRAVAIL A L'UGECAM NORD - PAS-DE-CALAIS - PICARDIE

PROTOCOLE D'ACCORD RELATIF A LA PREVENTION DE LA PENIBILITE AU TRAVAIL A L'UGECAM NORD - PAS-DE-CALAIS - PICARDIE n^ GROUPE NORD PAS-DE-CALAIS PICARDIE OÛGËCÂM Soigner, rééduquer, réinsérer : la santé sans préjugés PROTOCOLE D'ACCORD RELATIF A LA PREVENTION DE LA PENIBILITE AU TRAVAIL A L'UGECAM NORD - PAS-DE-CALAIS

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL

LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL > Santé et sécurité au travail : obligations et responsabilités de l'employeur LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL L'ÉVALUATION DES RISQUES DANS L'ENTREPRISE...

Plus en détail

EN AMONT DE LA DÉLÉGATION ACCUEIL ET FORMATION GÉNÉRALE À LA SÉCURITÉ FORMATION AU POSTE DE TRAVAIL

EN AMONT DE LA DÉLÉGATION ACCUEIL ET FORMATION GÉNÉRALE À LA SÉCURITÉ FORMATION AU POSTE DE TRAVAIL EN AMONT DE LA DÉLÉGATION Elaborer un livret d'accueil Etablir la liste des postes à risques particuliers (annexe 1) Prendre en compte la liste des travaux interdits aux intérimaires (annexe 2) Désigner

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement

SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement Rubrique : Fonctionnels de la prévention du ministère... 2... 4 Rubrique : Risques psychosociaux...12 1 SOMMAIRE Rubrique : Fonctionnels

Plus en détail

SERRURIERS-MÉTALLIERS

SERRURIERS-MÉTALLIERS SERRURIERS-MÉTALLIERS Cet AUTO-QUESTIONNAIRE a pour but d aider votre médecin traitant à identifier d éventuels risques ou problèmes de santé liés à votre activité professionnelle. Il est donc essentiel

Plus en détail

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail»

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Titre II du décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret 2012-170 du 3 février 2012 (articles 6 à 9) Article

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Cette étude a été réalisée auprès de six entreprises de transport urbain de voyageurs, sur le territoire de la CINOR, sur la base des déclarations des

Plus en détail

CIRCULAIRE N 6 DRT du 18 avril 2002

CIRCULAIRE N 6 DRT du 18 avril 2002 Ministère de l emploi et de la solidarité Direction des relations du travail Sous-direction des conditions de travail et de la prévention des risques du travail Bureau de l'amélioration des conditions

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau Risques liés à l'activité physique au travail Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Activité physique 2 Définition Quotidien Travail Loisirs Sports... Définition Organisation Mondiale

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

Livraison de boissons dans les cafés, hôtels, restaurants et discothèques

Livraison de boissons dans les cafés, hôtels, restaurants et discothèques Livraison de boissons dans les cafés, hôtels, restaurants et discothèques Auteurs Christophe BALLUE (CRAMIF) Gérard LAVERGNE (CRAMIF) Guy VERNOIS (INRS) Ont collaboré à cette fiche La Fédération nationale

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION Innovation - Prévention conseil - accompagnement - formation Innovation-Prévention 19 rue Paul Séramy 77300 Fontainebleau N SIRET : 48155965600030 Tel : 09.88.99.99.59 www.innoprev.com Contact Direct avec

Plus en détail

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Les facteurs de pénibilité applicables au 1 er janvier 2015 T R A V A I L D E N U I T T R A V A I L E N É Q U I P E S S U C C E S S I V

Plus en détail

Obligation de fournir au CHSCT les informations qui lui sont nécessaires pour l'exercice de ses missions ( C. trav., art. L. 4614-9).

Obligation de fournir au CHSCT les informations qui lui sont nécessaires pour l'exercice de ses missions ( C. trav., art. L. 4614-9). Tableau des principaux cas d'information/consultation d'un CHSCT Le tableau ci-dessous recense les principaux cas légaux d'information/consultation d'un CHSCT. Il fait également apparaître les documents

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Information prévention

Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Information prévention Information prévention agir pour votre santé au travail Vous occupez un poste de mise en rayon dans une grande ou moyenne surface? Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques

Plus en détail

Risques psychosociaux et petites entreprises Outil "Faire le point"

Risques psychosociaux et petites entreprises Outil Faire le point Risques psychosociaux et petites entreprises Outil "Faire le point" 1 L entreprise est-elle confrontée à un problème récurent d absentéisme? tout à fait Plutôt oui Plutôt non pas du tout 2 L entreprise

Plus en détail

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail;

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail; Arrêté royal du 30 août 2013 fixant des dispositions générales relatives au choix, à l'achat et à l'utilisation d'équipements de protection collective (M.B. 7.10.2013) Chapitre I er. - Dispositions relatives

Plus en détail

L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Aide à l élaboration du Document Unique

L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Aide à l élaboration du Document Unique L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Aide à l élaboration du Document Unique Documents téléchargeables et mis à jour sur www.ast74.fr ANNECY SANTE TRAVAIL Siège Social et Administratif 12 quai de la

Plus en détail

EHPAD. Guide. de Bonnes Pratiques. de Prévention. des Risques Professionnels. dans les EHPAD. Edition 2010 Document DT51

EHPAD. Guide. de Bonnes Pratiques. de Prévention. des Risques Professionnels. dans les EHPAD. Edition 2010 Document DT51 EHPAD Edition 2010 Document DT51 Guide de Bonnes Pratiques de Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD Sommaire 1. Avant-propos...4 2. Mode d emploi...6 3. Constat dans les EHPAD...7 4. Les

Plus en détail

reco Du moulin à la boulangerie artisanale Prévention des risques liés aux manutentions manuelles des sacs de farine R.454

reco Du moulin à la boulangerie artisanale Prévention des risques liés aux manutentions manuelles des sacs de farine R.454 reco du comité technique national des services, commerces et industries de l'alimentation Du moulin à la boulangerie artisanale Prévention des risques liés aux manutentions manuelles des sacs de farine

Plus en détail

Prévenir la pénibilité au travail QUELLES ACTIONS DES REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL?

Prévenir la pénibilité au travail QUELLES ACTIONS DES REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL? Prévenir la pénibilité au travail QUELLES ACTIONS DES REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL? Le nouveau dispositif de lutte contre la pénibilité mis en place par le législateur en 2010-2011 est susceptible de donner

Plus en détail

Préambule.... 2 Chapitre 1 : Rappel des quelques obligations législatives et réglementaires... 2

Préambule.... 2 Chapitre 1 : Rappel des quelques obligations législatives et réglementaires... 2 Charte professionnelle visant à organiser et assurer l hygiène et la sécurité des salariés en situation de coactivité pendant les opérations de montage et de démontage des manifestations commerciales Préambule....

Plus en détail

Surveillance de la santé. Brochure d information dans la cadre du "bien-être au travail"

Surveillance de la santé. Brochure d information dans la cadre du bien-être au travail Surveillance de la santé Brochure d information dans la cadre du "bien-être au travail" Sommaire Sommaire 1 1. Introduction 2 2. Analyse des risques 3 2.1. Etablissement de la liste des risques 3 2.2.

Plus en détail

Diagnostic de sécurité dans l entreprise / Questionnaire réalisé par

Diagnostic de sécurité dans l entreprise / Questionnaire réalisé par Diagnostic de sécurité dans l entreprise / Questionnaire réalisé par Julien Guédeu et Charly Humeau, HSE2 2009 / Tuteur : Philippe Comtet. Questions Éléments de réponse de l'entreprise Actions réalisées

Plus en détail

Auto-évaluation des risques professionnels DE L'IDENTIFICATION À L'ACTION

Auto-évaluation des risques professionnels DE L'IDENTIFICATION À L'ACTION Auto-évaluation des risques professionnels DE L'IDENTIFICATION À L'ACTION Entreprise... Adresse... Rédacteur... Date... La démarche proposée par ce guide permet d établir un plan d'action visant à prévenir

Plus en détail

Un nouvel acteur dans l entreprise

Un nouvel acteur dans l entreprise Mai 2014 Un nouvel acteur dans l entreprise Le salarié compétent en santé-sécurité au travail A quoi sert-il? Quels liens avec les autres acteurs de l entreprise? Quelles compétences? Quels moyens? Chargé

Plus en détail

Auto-évaluation des risques professionnels

Auto-évaluation des risques professionnels Auto-évaluation des risques professionnels DE L'IDENTIFICATION À L'ACTION Avertissement Il ne peut y avoir de prévention efficace sans connaître les risques dont on veut se protéger! Identifier le risque,

Plus en détail

Opérations de chargement et déchargement. Protocole de sécurité

Opérations de chargement et déchargement. Protocole de sécurité Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Rhône-Alpes Département Risques professionnels 8-10, rue du Nord - 69225 VILLEURBANNE Cedex 04 72 65

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire.

Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire Sensibilisation Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise ou du délégataire 1N 2N Sommaire 1- La réglementation 1-1- La responsabilité

Plus en détail

Recours aux entreprises extérieures

Recours aux entreprises extérieures RECOMMANDATION R429 Recommandations adoptées par le Comité technique national de la chimie, du caoutchouc et de la plasturgie le 21 novembre 2006. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS «DES AIDES À DOMICILE

PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS «DES AIDES À DOMICILE PRÉVENIR LES RISQUES PROFESSIONNELS «DES AIDES À DOMICILE 4 ÉTAPES POUR VOUS GUIDER Le Département des Risques Professionnels de la Carsat Nord-Est propose cette brochure aux structures d aide à domicile

Plus en détail

De l unité de travail aux conditions d expositions aux risques professionnels UNE DÉMARCHE POUR FAIRE DU DOCUMENT UNIQUE UN OUTIL DE PROGRÈS

De l unité de travail aux conditions d expositions aux risques professionnels UNE DÉMARCHE POUR FAIRE DU DOCUMENT UNIQUE UN OUTIL DE PROGRÈS De l unité de travail aux conditions d expositions aux risques professionnels UNE DÉMARCHE POUR FAIRE DU DOCUMENT UNIQUE UN OUTIL DE PROGRÈS INTRODUCTION Ce guide est destiné, en priorité, aux chefs d

Plus en détail

Xavier Bertrand, Ministre du Travail, des Relations Sociales, de la famille et de la Solidarité. Communiqué

Xavier Bertrand, Ministre du Travail, des Relations Sociales, de la famille et de la Solidarité. Communiqué Xavier Bertrand, Ministre du Travail, des Relations Sociales, de la famille et de la Solidarité Communiqué Paris, le 14 janvier 2008 Lancement du site www.travailler-mieux.gouv.fr Le site qui répond à

Plus en détail

Extraits du Code du Travail

Extraits du Code du Travail Extraits du Code du Travail Bruit au travail - Santé auditive QUATRIÈME PARTIE : SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE IV : PRÉVENTION DE CERTAINS RISQUES D EXPOSITION TITRE III : PRÉVENTION DES RISQUES D

Plus en détail

Construire le document unique. d évaluation. des risques professionnels

Construire le document unique. d évaluation. des risques professionnels Construire le document unique d évaluation des risques professionnels Ce guide a pour objet de résumer les obligations réglementaires, et de proposer une organisation pour faciliter la réalisation et l

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE Fabrication et transformation de matériaux et d emballages destinés au contact des aliments : respect des règles d hygiène (méthode HACCP) Réf. Rédacteur LNE PP/GLB

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2010-037299 Monsieur le Directeur Institut Gustave Roussy (IGR) 39, rue Camille Desmoulins 94800 VILLEJUIF

N/Réf. : CODEP-PRS-2010-037299 Monsieur le Directeur Institut Gustave Roussy (IGR) 39, rue Camille Desmoulins 94800 VILLEJUIF RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS N/Réf. : CODEP-PRS-2010-037299 Monsieur le Directeur Institut Gustave Roussy (IGR) 39, rue Camille Desmoulins 94800 VILLEJUIF Paris, le 06 juillet 2010 Objet : Inspection

Plus en détail

Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001

Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001 Table des matières 1. Généralités Introduction Table des matières Auteurs Index alphabétique n o 2002/1 15 04 2002 n o 2001/1 30 01 2001 2. Politique de sécurité Accueil et formation des nouveaux engagés

Plus en détail

Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité

Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité 1 Enquête Entreprise Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité L objectif de ce plan de déplacements? Apporter aux salariés et

Plus en détail

M anuel d A mélioration S écurité des E ntreprises

M anuel d A mélioration S écurité des E ntreprises M anuel d A mélioration S écurité des E ntreprises Ensemble pour la sécurité, la santé et l environnement Sommaire 4 6 11 54 87 Introduction Processus de certification Référentiel Annexes / «Conseils

Plus en détail

Circulaire DGT/n 13 du 9 novembre 2012

Circulaire DGT/n 13 du 9 novembre 2012 Circulaire DGT/n 13 du 9 novembre 2012 Relative à la mise en œuvre de la réforme de la médecine du travail et des services de santé au travail Médecins inspecteurs du travail Île de France Textes de référence

Plus en détail

Paris, le 8 août 2011. Le ministre de la fonction publique

Paris, le 8 août 2011. Le ministre de la fonction publique MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE Paris, le 8 août 2011 Direction générale de l administration et de la fonction publique B9 n 11- NOR : MFPF1122325C Le ministre de la fonction publique A Monsieur le ministre

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

LA RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE EN MATIERE DE SANTE AU TRAVAIL : BREF ETAT DES LIEUX

LA RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE EN MATIERE DE SANTE AU TRAVAIL : BREF ETAT DES LIEUX LA RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE EN MATIERE DE SANTE AU TRAVAIL : BREF ETAT DES LIEUX Par Michel LEDOUX Avocat Associé CABINET MICHEL LEDOUX ET ASSOCIES 10 RUE PORTALIS 75008 PARIS Tél : 01.44.90.98.98

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF PROGRAMMES VSP / PSE CAP Légende : Couleur bleue : contenus similaires Couleur rouge: Nouveautés Couleur verte : supprimé?

TABLEAU COMPARATIF PROGRAMMES VSP / PSE CAP Légende : Couleur bleue : contenus similaires Couleur rouge: Nouveautés Couleur verte : supprimé? TABLEAU COMPARATIF PROGRAMMES VSP / PSE CAP Légende : Couleur bleue : contenus similaires Couleur rouge: Nouveautés Couleur verte : supprimé? PROGRAMME VSP Programme 2002 S organise en 5 modules de formation

Plus en détail

SYNTHESE SUR L ETUDE DES METIERS DU PRESSING - Janvier 2008 -

SYNTHESE SUR L ETUDE DES METIERS DU PRESSING - Janvier 2008 - SYNTHESE SUR L ETUDE DES METIERS DU PRESSING - Janvier 2008 - OBJECTIF DE L ETUDE L objectif de cette étude est de répertorier tous les risques professionnels dans un pressing (base de l évaluation des

Plus en détail

Livret d accueil. Notice - modèle type de livret d accueil Conseils pour assurer une intégration réussie. Livret d accueil.

Livret d accueil. Notice - modèle type de livret d accueil Conseils pour assurer une intégration réussie. Livret d accueil. 1 Notice - modèle type de livret d accueil Conseils pour assurer une intégration réussie Janvier 2014 2 NOTICE L intégration d un jeune embauché dans une entreprise et au sein d une équipe de travail est

Plus en détail

faits marquants et chiffres clés >> 2010

faits marquants et chiffres clés >> 2010 faits marquants et chiffres clés >> 2010 >> 1 Les comptes de l Assurance Maladie - Risques Professionnels Les recettes et les dépenses en 2010 L évolution des comptes Les cotisations des entreprises La

Plus en détail

Toute l Assistance pour votre Santé & Sécurité au Travail, Qualité et Organisation

Toute l Assistance pour votre Santé & Sécurité au Travail, Qualité et Organisation Toute l Assistance pour votre Santé & Sécurité au Travail, Qualité et Organisation www.oxeo.expert 500 chemin du Devey 38690 Oyeu Bureau : 04 76 05 37 47 Portable : 06 801 866 93 contact@oxeo.expert SIRET

Plus en détail