Le régime des responsabilités professionnelles des acteurs de la construction en quelques lignes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le régime des responsabilités professionnelles des acteurs de la construction en quelques lignes"

Transcription

1 2009 Le régime des responsabilités professionnelles des acteurs de la construction en quelques lignes 1. Fondement du régime des responsabilités a. Le régime général des responsabilités des acteurs de la construction est régi essentiellement par les dispositions du Code civil (articles 1147, 1382 et s., 1792 et 2270 du Code civil) et par l interprétation qui en faite par les tribunaux de l Ordre judicaire. Si les articles 1147 et 1382 relèvent du droit commun, les articles 1792 et 2270 du Code civil s appliquent exclusivement aux acteurs de la construction. La mise en cause de la responsabilité des constructeurs nécessite en principe la preuve d une faute, d un dommage et d un lien de causalité entre cette faute et le dommage dont ce plaint la partie qui revendique réparation. Cependant, la jurisprudence consacre des obligations de résultat dans le chef des acteurs de la construction et crée de plus en plus des présomptions de responsabilité. Un projet de loi 5704 déposé le 15 mars 2007 portant réforme des régimes de responsabilité en matière de construction et modifiant le Code civil prévoit des réformes importantes dont la consécration d une présomption de responsabilité du constructeur pour les désordres soumis à garantie décennale et biennale. b. Un régime spécifique est applicable au promoteur vendeur pour la vente d immeuble à construire (articles et du Code civil). La vente d immeuble à construire concerne toute vente d immeuble non entièrement achevé (vente à terme ou vente en l état de futur achèvement). Document créé en 2009

2 2. Le point de départ de la responsabilité et délais Le point de départ de la responsabilité et les délais diffèrent en fonction du type de responsabilité, à savoir la responsabilité contractuelle ou la responsabilité extra-contractuelle. 2. a. La responsabilité contractuelle Lorsqu un contrat lie le maître de l ouvrage à l intervenant à l acte de bâtir, ce dernier est soumis à diverses obligations contractuelles et en assume les responsabilités. Le régime des responsabilités est encadré par les articles 1147, 1792 et 2270 du Code civil. Il y a actuellement lieu de distinguer deux régimes en fonction de la nature du «vice»: défauts de conformité ou vices de construction. Le défaut de conformité existe chaque fois que la chose est différente dans sa nature, sa qualité ou sa quantité par rapport à la chose promise dans le contrat. Si l immeuble est conforme mais impropre à l usage auquel il est destiné, il s agit de vice de construction. Le projet de loi 5704 prévoit d abandonner cette distinction qui suscite de nombreuses difficultés d application. 2. a.1 Les vices de construction La responsabilité des acteurs de la construction diffère en fonction que l on se situe temporellement avant ou après réception. La notion de réception n est pas définie par le Code civil. Pratiquement, elle est effectuée en deux temps. On procède d abord à a réception provisoire et ensuite à la réception définitive. La réception qui compte comme point de départ des délais de prescription sera la «réception effective» par laquelle le maître de l ouvrage agréé les travaux. 2.a.1.1 Avant réception Avant réception, le droit commun s applique. En vertu de l article 1147 du Code civil qui sanctionne l inexécution des obligations contractuelles, la responsabilité des intervenants peut être mise en cause si le maître de l ouvrage se plaint d avoir subi un dommage et qu il peut prouver que son dommage a bien été causé par la faute de son contractant. La prescription de l action est de 30 ans sauf si elle s inscrit dans des relations nées du commerce. Elle est alors de 10 ans et court à partir de la réception de l ouvrage. 2.a.1.2. Après réception Après réception, ce sont les régimes spécifiques de responsabilités des acteurs de la construction prévus par les articles 1792 et 2270 du Code Civil 1 qui s appliquent. 1 L article 1792 CC : «Si l édifice périt en tout ou en partie par le vice de la construction, même par le vice du sol, les architectes, entrepreneurs et autres personnes liées au maître de l ouvrage par un contrat de louage d ouvrage en sont responsables pendant 10 ans.»

3 Les acteurs de la construction expressément visés sont actuellement les architectes, entrepreneurs et autres personnes liées au maître de l ouvrage par un contrat de louage d ouvrage 2. Les acteurs de la construction sont soumis à une responsabilité décennale et biennale en fonction des types d ouvrage (gros ouvrage et menu ouvrage) et des types de vices (apparents ou cachés) susceptibles d'affecter ces ouvrages. a) La responsabilité décennale Les acteurs de la constructions peuvent voir leur responsabilité mise en cause pendant 10 ans pour les vices graves apparents ou cachés qui portent atteinte à la solidité de travaux de construction qualifiés de «gros ouvrages». Pour déterminer la notion de «gros ouvrage», il convient de s'attacher non seulement à la fonction de l'ouvrage pour la stabilité et la sécurité de l'édifice, mais prendre aussi en considération l'utilité de l'ouvrage de manière à considérer comme affectant un gros ouvrage les malfaçons qui rendent une chose immobilière impropre à sa destination 3. La jurisprudence s'inspire du droit français pour appliquer le régime de la responsabilité décennale lorsqu un vice rend la chose impropre à sa destination. La jurisprudence se prononce en analysant la nature de l ouvrage non pas en fonction de sa solidité mais en fonction de la gravité du vice l affectant. Soulignons que le critère de l impropriété à la destination a été reprise dans le projet de loi de 2007 portant réforme des régimes de responsabilité en matière de construction et modifiant le code civil. Selon l article du projet de loi «A partir de la réception de l ouvrage, le constructeur est présumé responsable pendant 10 ans des désordres résultant d un défaut de conformité ou d un vice caché affectant le sol, qui rendent impropre à sa destination». Le délai décennal est un délai de forclusion. L action judiciaire doit être introduite dans le délai de 10 ans prenant cours à la réception des travaux. La responsabilité décennale est d ordre public de sorte que les parties ne peuvent y déroger par contrat 4. b) La responsabilité biennale Les acteurs de la construction peuvent voir leur responsabilité mise en cause pendant 2 ans pour les vices graves qui portent atteinte à la stabilité des «menus ouvrages». L article 2270 CC : «Les architectes, entrepreneurs et autres personnes liés au maître de l ouvrage par un contrat de louage d ouvrage sont déchargés de la garantie des ouvrages qu ils ont faits ou dirigés après dix ans, s il s agit d un gros ouvrage, après deux ans pour les menus ouvrages» 2 Le technicien d étude comme l ingénieur-conseil est également soumis aux responsabilités définies par les articles 1792 et 2270 CC. 3 Cour d appel du 29 juin 1984, P.26, «Cette garantie, édictée dans un souci de protection de la sécurité publique et du maître de l ouvrage, est d ordre public de sorte que toute convention contraire doit être considérée comme viciée et frappée de nullité ( Cour d appel de Luxembourg, 5 novembre 1997, rôle n 17391)

4 Sont considérés comme «menus ouvrages» : les ouvrages conçus et réalisés à titre de liaison, de décoration et dont le renouvellement serait admissible au titre de l entretien ou de la simple remise à neuf, sans destruction 5. c) La responsabilité pour les dommages intermédiaires La responsabilité pour les dommages intermédiaires (ceux affectant un gros ouvrage mais qui ne portent pas atteinte à sa stabilité), en principe trentenaire, a été réduite à 10 ans 6 au vu de la jurisprudence récente. 2.a.2 Responsabilité en matière de défaut de conformité Le défaut de conformité existe chaque fois que la chose est différente dans sa nature, sa qualité ou sa quantité par rapport à la chose promise dans le contrat. Lorsque le défaut est apparent au moment de la réception, la responsabilité du constructeur ne peut plus être mise en cause. En matière de défauts cachés, il y lieu de distinguer selon que le contrat lie des commerçants ou des non commerçants. Dans les contrats conclus entre commerçants ou entre commerçants et non-commerçants, le délai de prescription est de dix ans après la découverte de la non-conformité cachée. Dans les contrats entre non-commerçants en revanche (cas des architectes et ingénieurs dans leur relation avec le client privé), le délai de prescription est de 30 ans. 2.b. La responsabilité extra-contractuelle La responsabilité des acteurs de la construction à l égard des tiers est fondée sur les articles 1382 du Code civil et suivants du Code civil. La prescription est de 30 ans à partir de la date de naissance du dommage ou de la connaissance de celui-ci par la personne lésée. 2.c En matière de vente d immeuble à construire Le régime de responsabilité du promoteur vendeur est régi par l'article et du Code civil. L'article introduit une responsabilité de dix ans pour les vices cachés affectant le gros ouvrage et de deux ans pour les vices cachés affectant le menu ouvrage Les mêmes règles sont appliquées, à savoir le régime des articles 1792 et 2270 du Code civil. 5 Définition de la Cour d appel du 29 juin 1984

5 Les délais d'action et de garanties se confondent et sont de deux ans à partir de la réception en cas de vices/défauts cachés affectant le menu ouvrage et de dix ans en matière de vices/défauts cachés affectant le gros ouvrage et compromettant sa solidité. 3. La responsabilité partagée Selon la loi, la solidarité ne se présume pas. Il y a solidarité lorsque plusieurs personnes se sont engagées à assumer une même obligation ou que la loi le prévoit (article 1200 à 1216 du Code civil). Certains intervenants à l acte de bâtir constituent des sociétés dotées de personnalité juridique auxquelles la loi attache des effets juridiques, s.a. ou s.p.r.l. Ils seront alors responsables solidairement par l effet de la loi. Les intervenants à l acte de bâtir peuvent décider de constituer une association de fait sans personnalité juridique pour réaliser une opération de construction. Dans ce cas, les associés momentanés sont tenus solidairement à l égard des tiers en vertu de la loi. Le maître de l ouvrage pourra poursuivre tous les codébiteurs ou le codébiteur de son choix et celui-ci sera tenu de payer l intégralité du dommage résultant du non respect de l obligation. La jurisprudence a créé «la responsabilité in solidum» lorsque des intervenants à l acte de bâtir, bien que non liés par contrat, ont contribué par leurs fautes concurrentes à la réalisation d un dommage. Dans ce cas, ils peuvent être condamnés à une responsabilité «in solidum» et ainsi, chacun des coresponsables est tenu envers la victime à la réparation complète du dommage et ce, sans préjudice de son recours contre ses coobligés.

LES GARANTIES LEGALES EN MATIERE IMMOBILIERE

LES GARANTIES LEGALES EN MATIERE IMMOBILIERE LES GARANTIES LEGALES EN MATIERE IMMOBILIERE Pour la plupart des ménages, l acquisition d un bien immobilier représente le plus important investissement de leur vie du fait que son financement nécessite

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Réception des travaux CHAPITRE 2 : La garantie de parfait achèvement CHAPITRE 3 : La responsabilité décennale

CHAPITRE 1 : Réception des travaux CHAPITRE 2 : La garantie de parfait achèvement CHAPITRE 3 : La responsabilité décennale SOMMAIRE 7 CHAPITRE 1 : Réception des travaux 7 1. Nature juridique de la réception 10 2. Conditions de la réception 12 3. Effets de la réception 15 CHAPITRE 2 : La garantie de parfait achèvement 15 1.

Plus en détail

Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE

Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE 1 Risques et responsabilités au cours du chantier Les risques sont pour le constructeur ex : incendie, vol, vandalisme,

Plus en détail

Les fondements juridiques sous-tendant les

Les fondements juridiques sous-tendant les L expert Dégât des eaux et la responsabilité des entreprises L auteur Christophe Gadouleau Dans la pratique quotidienne de son activité, l expert Dégât des eaux intervenant en dommage est parfois en situation

Plus en détail

DROIT DE LA CONSTRUCTION

DROIT DE LA CONSTRUCTION DROIT DE LA CONSTRUCTION QUALIFICATION JURIDIQUE DES TROUBLES SUBIS PAR L ACQUEREUR Christophe DEGACHE Octobre 2011 La Cour de Cassation, dans un arrêt de censure du 21 septembre 2011 annulant partiellement

Plus en détail

LES FRONTIERES DE LA DECENNALE

LES FRONTIERES DE LA DECENNALE LES FRONTIERES DE LA DECENNALE Pourquoi une fiche sur la responsabilité et l assurance décennale? La responsabilité décennale s inscrit dans un cadre juridique spécifique à l acte de construire. Elle est

Plus en détail

Le point de vue de l'assureur

Le point de vue de l'assureur L'attestation acoustique... Pourquoi? Comment? Avec qui? Odile VIDAL & Vincent PAYEN, Montmirail Groupe VERSPIEREN Le point de vue de l'assureur 4 juillet 2013 Toulouse Attestation acoustique Contrôle

Plus en détail

N 41 / 08. du 3.7.2008. Numéro 2544 du registre.

N 41 / 08. du 3.7.2008. Numéro 2544 du registre. N 41 / 08. du 3.7.2008. Numéro 2544 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, trois juillet deux mille huit. Composition: Marc SCHLUNGS, président de

Plus en détail

CAM btp COLLOQUE FRANCO-ALLEMAND POUR LA CONSTRUCTION. 3 juin 2013

CAM btp COLLOQUE FRANCO-ALLEMAND POUR LA CONSTRUCTION. 3 juin 2013 COLLOQUE FRANCO-ALLEMAND POUR LA CONSTRUCTION 3 juin 2013 1 RISQUES ET ASSURANCES SUR LES CHANTIERS EN FRANCE 2 1 - INTRODUCTION >> 3 volets principaux pour définir les risques, les responsabilités et

Plus en détail

LES ASSURANCES CONSTRUCTION

LES ASSURANCES CONSTRUCTION FICHE PRATIQUE ASSURANCES CONSTRUCTION LES ASSURANCES CONSTRUCTION La Loi Spinetta, du 4 janvier 1978, a institué une double obligation d assurance : Une assurance «responsabilité» doit être souscrite

Plus en détail

LE REGIME DES GARANTIES DECENNALE ET BIENNALE EN DROIT PRIVE FRANÇAIS

LE REGIME DES GARANTIES DECENNALE ET BIENNALE EN DROIT PRIVE FRANÇAIS LE REGIME DES GARANTIES DECENNALE ET BIENNALE EN DROIT PRIVE FRANÇAIS Patrice JOURDAIN Professeur à l Université de Paris ( Panthéon-Sorbonne) Le domaine des garanties légales imposées aux constructeurs

Plus en détail

Les assurances de construction

Les assurances de construction Les fiches pratiques Oralia Fiche N 014 Edition Avril 2008 Les assurances de construction La garantie décennale / La dommages ouvrage Avant d aborder le contenu de ces deux garanties, il y a lieu de les

Plus en détail

RESPONSABILITÉS ET ASSURANCES DE L ARCHITECTE MAÎTRE D ŒUVRE ET DE L ARCHITECTE EXPERT

RESPONSABILITÉS ET ASSURANCES DE L ARCHITECTE MAÎTRE D ŒUVRE ET DE L ARCHITECTE EXPERT CNAE JJA 21 JANVIER 2011 RESPONSABILITÉS ET ASSURANCES DE L ARCHITECTE MAÎTRE D ŒUVRE ET DE L ARCHITECTE EXPERT Responsabilités et assurances de l architecte 1/15 CNAE JJA 21/01/2011 PREMIÈRE PARTIE LES

Plus en détail

Luxembourg, 16 juin 2008.

Luxembourg, 16 juin 2008. Luxembourg, 16 juin 2008. Objet: Projet de loi n 5704 portant réforme des régimes de responsabilité en matière de construction et modifiant le code civil. (3171 AFR) Saisine : Ministre de la Justice (8

Plus en détail

La responsabilité contractuelle de droit commun des constructeurs en cas de dommage à l'ouvrage depuis la loi du 17 juin 2008

La responsabilité contractuelle de droit commun des constructeurs en cas de dommage à l'ouvrage depuis la loi du 17 juin 2008 Revue de droit immobilier 2009 p. 458 La responsabilité contractuelle de droit commun des constructeurs en cas de dommage à l'ouvrage depuis la loi du 17 juin 2008 Patricia de Lescure, Docteur en droit

Plus en détail

ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS

ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS Ce guide est destiné à vous aider à préparer votre entretien, en vue de souscrire un contrat d assurance de responsabilité

Plus en détail

Les responsabilités des constructeurs (1 er thème) (Rapport suisse)

Les responsabilités des constructeurs (1 er thème) (Rapport suisse) 1 Les responsabilités des constructeurs (1 er thème) (Rapport suisse) - Existence ou non d un régime de responsabilité spécifique - Si un régime de responsabilité spécifique existe, quel en est le périmètre

Plus en détail

Formation, objectifs et acteurs du droit de la construction

Formation, objectifs et acteurs du droit de la construction Formation, objectifs et acteurs du droit de la construction INTRODUCTION Le droit de la construction est la branche du droit privé régissant les opérations de construction d ouvrages immobiliers : contrats

Plus en détail

1/ L obligation générale de conformité

1/ L obligation générale de conformité LES GARANTIES DU VENDEUR A la suite de l achat de divers biens de consommation courante (canapé, véhicule, frigidaire, machine à laver, téléviseur ), il peut arriver que le consommateur ait besoin d invoquer

Plus en détail

LA VENTE D IMMEUBLES A RENOVER

LA VENTE D IMMEUBLES A RENOVER LA VENTE D IMMEUBLES A RENOVER L article 80 de la loi n 2006-872 du 13 juillet 2006, portant «engagement national pour le logement», a créé un nouveau contrat de vente en construction, le contrat de vente

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES 11ièmes assises nationales de l Assainissement Non Collectif 8 & 9 octobre 2014 Alès ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES M. MELLOUK : Co-gérant du Cabinet Rancy-Mellouk & Associés

Plus en détail

SOUS-TRAITANCE DANS LA CONSTRUCTION: DEPENDANCE OU PARTENARIAT? Marianne GOEBEL, Avocat à la Cour DURO & GOEBEL Avocats

SOUS-TRAITANCE DANS LA CONSTRUCTION: DEPENDANCE OU PARTENARIAT? Marianne GOEBEL, Avocat à la Cour DURO & GOEBEL Avocats SOUS-TRAITANCE DANS LA CONSTRUCTION: DEPENDANCE OU PARTENARIAT? Marianne GOEBEL, Avocat à la Cour DURO & GOEBEL Avocats ABRÉVIATIONS UTILISÉES CC EP MO PA ST LRAR RC RD Code civil Entrepreneur principal

Plus en détail

Assurance Décennale:

Assurance Décennale: Assurance Décennale: Mode D emploi : Guide À Usage Des Constructeurs Européens Ce guide est destiné à vous aider à préparer votre entretien, en vue de souscrire un contrat d assurance de responsabilité

Plus en détail

Droit de l a construction

Droit de l a construction U n i o n l u x e m b o u r g e o i s e d e s c o n s o m m a t e u r s Droit de l a construction Union Luxembourgeoise des Consommateurs 55, rue des Bruyéres L-1274 Howald www.ulc.lu Avec le soutien financier

Plus en détail

Construisez votre projet. en toute sécurité!

Construisez votre projet. en toute sécurité! Construisez votre projet en toute sécurité! Votre choix pour construire Pour faire construire votre maison, saviez-vous qu il existe plusieurs formules? Vous avez le choix et pouvez faire appel : Directement

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DE L ENTREPRENEUR FACE A LA REGLEMENTATION PEB EN 2015. LA RESPONSABILITE DE l ENTREPRENEUR FACE A LA PEB 1

LA RESPONSABILITE DE L ENTREPRENEUR FACE A LA REGLEMENTATION PEB EN 2015. LA RESPONSABILITE DE l ENTREPRENEUR FACE A LA PEB 1 LA RESPONSABILITE DE L ENTREPRENEUR FACE A LA REGLEMENTATION PEB EN 2015 LA RESPONSABILITE DE l ENTREPRENEUR FACE A LA PEB 1 TABLE DES MATIERES Tables des matières 1. Introduction 2. Rappel des principes

Plus en détail

FICHE D.4 : ÉQUIPEMENTS COLLECTIFS. (Fiche mise à jour au 5 septembre 2015) I. QU ENTEND-ON PAR BRUIT DES ÉQUIPEMENTS COLLECTIFS?

FICHE D.4 : ÉQUIPEMENTS COLLECTIFS. (Fiche mise à jour au 5 septembre 2015) I. QU ENTEND-ON PAR BRUIT DES ÉQUIPEMENTS COLLECTIFS? FICHE D.4 : ÉQUIPEMENTS COLLECTIFS (Fiche mise à jour au 5 septembre 2015) Tout immeuble collectif a, par nature, des équipements collectifs destinés à assurer le confort des occupants (ascenseur, chauffage,

Plus en détail

CONTRAT DE LOUAGE D OUVRAGE

CONTRAT DE LOUAGE D OUVRAGE CONTRAT DE LOUAGE D OUVRAGE Au préalable, il sera précisé que nous ne traiterons ici que des marchés privés de construction, même s'il est vrai que le droit public de la construction présente des similitudes

Plus en détail

Journées régionales d information des formateurs. Les problèmes liés aux pathologies. Pascale GONZALEZ (Expert) AQC : JRIF 2010 - La Réunion 1

Journées régionales d information des formateurs. Les problèmes liés aux pathologies. Pascale GONZALEZ (Expert) AQC : JRIF 2010 - La Réunion 1 Journées régionales d information des formateurs Les problèmes liés aux pathologies Pascale GONZALEZ (Expert) AQC : JRIF 2010 - La Réunion 1 AQC : JRIF 2010 - La Réunion 2 AQC : JRIF 2010 - La Réunion

Plus en détail

Fiche pratique n 17 : La vente en l état futur d achèvement (10/10)

Fiche pratique n 17 : La vente en l état futur d achèvement (10/10) Fiche pratique n 17 : La vente en l état futur d achèvement (10/10) La V.E.F.A (Vente en l'état futur d'achèvement), ou "achat sur plan", est un des contrats les plus utilisés en matière d'achat neuf.

Plus en détail

JOURNEES TECHNIQUES DE L UNCP

JOURNEES TECHNIQUES DE L UNCP JOURNEES TECHNIQUES DE L UNCP Sous-Traitance Responsabilités et Assurances Garanties et Cautions 10 avril 2014 1 Sous-Traitance : définition 10 avril 2014 2 Sous-Traitance : obligations & responsabilités»

Plus en détail

N U M É R O 5 - S E P T E M B R E 2 0 0 3 M I S E À J O U R - A V R I L 2 0 1 2 EXEMPLES D APPLICATION

N U M É R O 5 - S E P T E M B R E 2 0 0 3 M I S E À J O U R - A V R I L 2 0 1 2 EXEMPLES D APPLICATION N U M É R O 5 - S E P T E M B R E 2 0 0 3 M I S E À J O U R - A V R I L 2 0 1 2 Les garanties et la responsabilité des entrepreneurs Il existe, dans le Code civil du Québec de même que dans la Loi sur

Plus en détail

Table des matières. Le défaut de la chose vendue selon le droit «commun» de la vente (articles 1602 à 1649 du Code civil) 7

Table des matières. Le défaut de la chose vendue selon le droit «commun» de la vente (articles 1602 à 1649 du Code civil) 7 Table des matières Le défaut de la chose vendue selon le droit «commun» de la vente (articles 1602 à 1649 du Code civil) 7 Sophie Damas Introduction 7 Chapitre 1. Le «défaut» au regard des principales

Plus en détail

MISE EN OEUVRE ET ARTICULATIONS DES GARANTIES LEGALES

MISE EN OEUVRE ET ARTICULATIONS DES GARANTIES LEGALES MISE EN OEUVRE ET ARTICULATIONS DES GARANTIES LEGALES Garantie de parfait achèvement Modalités de la garantie C est une garantie de type contractuelle. Elle est plus particulièrement prévue à l article

Plus en détail

[LES GARANTIES] Les garanties des marchés de travaux. Pratique du Droit du Marché Public

[LES GARANTIES] Les garanties des marchés de travaux. Pratique du Droit du Marché Public L exécution du marché entraine la mise en œuvre de certaines garanties légales ou contractuelles qui ont pour objet de permettre au pouvoir adjudicateur de rechercher la responsabilité du titulaire en

Plus en détail

LA REFORME DES PRESCRIPTIONS CIVILES

LA REFORME DES PRESCRIPTIONS CIVILES LA REFORME DES PRESCRIPTIONS CIVILES Plus de 250 régimes de prescription différents selon la cour de cassation, des délais souvent inadaptés, des points de départ différents, des divergences importantes

Plus en détail

La garantie légale des vices cachés

La garantie légale des vices cachés La garantie légale des vices cachés Article juridique publié le 11/05/2015, vu 682 fois, Auteur : Yaya MENDY La garantie des vices cachés est une protection contre les défauts d un produit acheté et qui

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCES DES CONSTRUCTEURS. Jérôme GUILLEMAIN

RESPONSABILITES ET ASSURANCES DES CONSTRUCTEURS. Jérôme GUILLEMAIN RESPONSABILITES ET ASSURANCES DES CONSTRUCTEURS Jérôme GUILLEMAIN Sommaire 1) La responsabilité des constructeurs - La Responsabilité pénale - La Responsabilité civile (contractuelle, décennale et délictuelle/quasidélictuelle)

Plus en détail

Epreuve de Responsabilité civile et assurance :

Epreuve de Responsabilité civile et assurance : Epreuve de Responsabilité civile et assurance : Vous résoudrez les cas pratiques suivants, en précisant les textes applicables. Cas pratique n l Monsieur et Madame Clisson ont confié à la société Prisma,

Plus en détail

NORD COMPO Editions du Juris-Classeur 116654UMW MÉLANGES PHILIPPE MALINVAUD Rappel p. 187 Z16654$$$2 14-05-07 10:11:39 INTRODUCTION

NORD COMPO Editions du Juris-Classeur 116654UMW MÉLANGES PHILIPPE MALINVAUD Rappel p. 187 Z16654$$$2 14-05-07 10:11:39 INTRODUCTION Rappel p. 187 Z16654$$$2 14-05-07 10:11:39 LA RESPONSABILITÉ DES ORGANISMES DE CONTRÔLE TECHNIQUE AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Marc ELVINGER * et Myriam PIERRAT * INTRODUCTION Faire appel à un bureau de

Plus en détail

COMPARATEUR DÉCENNALE

COMPARATEUR DÉCENNALE COMPARATEUR DÉCENNALE Bien Choisir Votre Assurance Décennale http://www.comparateurdecennale.com 1 À PROPOS DE COMPARATEUR DECENNALE Le Comparateur décennale offre un service GRATUIT de comparaison d'assurances

Plus en détail

MEMOIRE DE MASTER I MAAF Assurances, service construction LA SECHERESSE ET L ASSURANCE CONSTRUCTION

MEMOIRE DE MASTER I MAAF Assurances, service construction LA SECHERESSE ET L ASSURANCE CONSTRUCTION MEMOIRE DE MASTER I MAAF Assurances, service construction LA SECHERESSE ET L ASSURANCE CONSTRUCTION SUARD Aurélie MASTER I Droit privé spécialité Droit des Assurances et de la Responsabilité Année 2005-2006

Plus en détail

Les clés pour comprendre le droit de la construction

Les clés pour comprendre le droit de la construction Les clés pour comprendre le droit de la construction INTRODUCTION Le droit de la construction est la branche du droit privé régissant les opérations de construction d ouvrages immobiliers : contrats et

Plus en détail

GARANTIE LEGALE CONTRE LES VICES CACHES

GARANTIE LEGALE CONTRE LES VICES CACHES GARANTIE LEGALE CONTRE LES VICES CACHES 24/11/2014 Le vendeur doit à l acheteur la garantie que le bien vendu est exempt de vices le rendant impropre à l usage auquel il est destiné ou diminuant tellement

Plus en détail

Paragraphe premier L'OBLIGATION D'INFORMATION, DE RENSEIGNEMENT OU DE CONSEIL

Paragraphe premier L'OBLIGATION D'INFORMATION, DE RENSEIGNEMENT OU DE CONSEIL LES OBLIGATIONS DU VENDEUR Recensement. Aux termes de l'article 1603 du Code civil, le vendeur assume deux types d'obligations principales, celle de délivrer la chose vendue (II) et celle de garantir cette

Plus en détail

AVERTISSEMENT AU LECTEUR

AVERTISSEMENT AU LECTEUR AVERTISSEMENT AU LECTEUR Le contexte juridique actuel qui encadre toute opération de construction de maison individuelle s impose à tous les acteurs. La loi ne fait pas de différences entre les systèmes

Plus en détail

MAÎTRISER LES RISQUES D UN PROJET DE CONSTRUCTION

MAÎTRISER LES RISQUES D UN PROJET DE CONSTRUCTION 1/ 27 MAÎTRISER LES RISQUES D UN PROJET DE CONSTRUCTION Ouvrages soumis à l obligation d assurance Avril 2013 SOMMAIRE 2/ 27 DU PROJET DE CONSTRUCTION À LA VIE DE L OUVRAGE : LES RISQUES LIÉS À CHAQUE

Plus en détail

LA REFORME DES PRESCRIPTIONS CIVILES

LA REFORME DES PRESCRIPTIONS CIVILES LA REFORME DES PRESCRIPTIONS CIVILES Plus de 250 régimes de prescription différents selon la cour de cassation, des délais souvent inadaptés, des points de départ différents, des divergences importantes

Plus en détail

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Assemblée Générale de L UFC Que Choisir Le 10 avril 2010 Les énergies nouvelles ont tout pour plaire : - écologie - économie d énergie - performance - qualité de vie et investissement

Plus en détail

I.Conventions soumises à la loi Breyne Le champ d application de la loi se définit à partir de trois critères: chapitre8 La loi Breyne

I.Conventions soumises à la loi Breyne Le champ d application de la loi se définit à partir de trois critères: chapitre8 La loi Breyne chapitre8 La loi Breyne La loi Breyne est une législation particulière, réglementant les conventions de transfert de propriété d une habitation à construire ou en voie de construction, ou encore d une

Plus en détail

1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE

1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE 1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE Références juridiques : La promotion immobilière est régie par la loi n 90-17 du 26 février 1990, portant refonte de la législation

Plus en détail

DE LA RESPONSABILITE DECENNALE

DE LA RESPONSABILITE DECENNALE DE LA RESPONSABILITE DECENNALE A L ASSURANCE L DECENNALE DES BUREAUX D ETUDES D EN ANC 15 JUIN 2010 Syndicat affilié à la FÉDÉRATION NATIONALE DES SYNDICATS DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Table des matières. TITRE 1 Les règles préventives... 13. Avant-propos et avertissement... 5. Introduction... 12

Table des matières. TITRE 1 Les règles préventives... 13. Avant-propos et avertissement... 5. Introduction... 12 P E R S P E C T I V E S I M M O B I L I È R E S Table des matières Avant-propos et avertissement........................................ 5 Introduction............................................................

Plus en détail

Les responsabilités liées aux situations à risques

Les responsabilités liées aux situations à risques Les responsabilités liées aux situations à risques 1. Tendance des tribunaux à la sévérité (professionnel / profane, condamnation in solidum, obligation résultat, obligation conseil) Si la jurisprudence

Plus en détail

Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI)

Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI) Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI) Cadre réglementaire Le CCMI entre dans le cadre des dispositions des articles L. 231-1 à L. 231-13 et R. 231-1 à R. 231-14 (art. L. 232-1 ; L. 232-2

Plus en détail

n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur

n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur FICHE THEMATIQUE n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. LES ASSURANCES OBLIGATOIRES 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur 3. Police unique

Plus en détail

A ACHÈVEMENT DES TRAVAUX ASSURANCE CONSTRUCTION : LE LEXIQUE FICHE PRATIQUE J. 118 / 12-09

A ACHÈVEMENT DES TRAVAUX ASSURANCE CONSTRUCTION : LE LEXIQUE FICHE PRATIQUE J. 118 / 12-09 INC document FICHE PRATIQUE J. 118 / 12-09 ASSURANCE CONSTRUCTION : LE LEXIQUE La présente fiche pratique n a pas vocation à traiter l ensemble des termes utilisés en matière de construction, ni d entrer

Plus en détail

Droit Commercial. Notes personnelles. La Responsabilité. Responsabilité civile. La Responsabilité. Page : 1

Droit Commercial. Notes personnelles. La Responsabilité. Responsabilité civile. La Responsabilité. Page : 1 Responsabilité civile Art 1382 du Code Civil : «Tout fait quelconque de l homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer». La responsabilité civile entraîne

Plus en détail

La responsabilité des constructeurs Rapport français

La responsabilité des constructeurs Rapport français La responsabilité des constructeurs Rapport français Laurence Clerc-Renaud MCF Faculté de droit de l Université Savoie Mont Blanc / Laboratoire CDPPOC 1. Les régimes de responsabilité envisageables à l'égard

Plus en détail

L'assurance. et les garanties. financières. de la construction. Michel Zavaro. itlcc. Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence

L'assurance. et les garanties. financières. de la construction. Michel Zavaro. itlcc. Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence Michel Zavaro Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence L'assurance et les garanties financières de la construction itlcc Libraire de la Cour de cassation 27, place Dauphine - 75001 Paris

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS COUR ADMINISTRATIVE D APPEL DE LYON N 08LY00138 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre - formation à 3 M. du BESSET, président Mme Camille VINET, rapporteur Mme GONDOUIN, commissaire du gouvernement SCP

Plus en détail

«Builder s liability and insurances in Europe.» «La responsabilité de l entrepreneur et les assurances en Europe.»

«Builder s liability and insurances in Europe.» «La responsabilité de l entrepreneur et les assurances en Europe.» ESCL CONFERENCE Paris 2013 «Builder s liability and insurances in Europe.» «La responsabilité de l entrepreneur et les assurances en Europe.» Elke VAN OVERWAELE Responsable du Département Juridique INTRODUCTION.

Plus en détail

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles RC Base 1 Distinguer les différents types de responsabilité (responsabilité morale, civile et pénale) et préciser

Plus en détail

Les responsabilités liées à l immeuble bâti Rapport espagnol Marta Carballo Fidalgo

Les responsabilités liées à l immeuble bâti Rapport espagnol Marta Carballo Fidalgo Les responsabilités liées à l immeuble bâti Rapport espagnol Marta Carballo Fidalgo La responsabilité extracontractuelle du fait des bâtiments est réglée en Espagne dans les articles 1907 et 1909 du Code

Plus en détail

5 L obligation d assurance : présentation générale L obligation d assurance de dommages-ouvrage L obligation d assurance de responsabilité décennale

5 L obligation d assurance : présentation générale L obligation d assurance de dommages-ouvrage L obligation d assurance de responsabilité décennale SOMMAIRE 5 L obligation d assurance : présentation générale 5 1. Principal objectif : la protection du maître de l ouvrage 6 2. Les moyens pour atteindre les objectifs 6 3. Un fonctionnement basé sur une

Plus en détail

L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche?

L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche? A S S U R A N C E S L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche? 1. Le contrat Dommages ouvrage (pour les particuliers) 2. La responsabilité décennale (pour les professionnels) 3. Les différentes phases

Plus en détail

Vente d un bien, fosse septique et vices cachés

Vente d un bien, fosse septique et vices cachés Vente d un bien, fosse septique et vices cachés Actualité juridique publié le 24/03/2014, vu 1446 fois, Auteur : Laurent LATAPIE Avocat Il convient de s intéresser à l hypothèse, oh combien classique,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION. PREMIÈRE PARTIE Exercice de la profession d architecte

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION. PREMIÈRE PARTIE Exercice de la profession d architecte TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION PREMIÈRE PARTIE Exercice de la profession d architecte TITRE 1 CONDITIONS D EXERCICE DE LA PROFESSION D ARCHITECTE 13 Évolution récente des conditions d exercice 13 Conditions

Plus en détail

GARANTIE DÉCENNALE. Les bonnes mesures pour protéger votre responsabilité. GUIDE MAAF

GARANTIE DÉCENNALE. Les bonnes mesures pour protéger votre responsabilité. GUIDE MAAF GARANTIE DÉCENNALE Les bonnes mesures pour protéger votre responsabilité. GIDE MAAF SOMMAIRE LA GARANTIE DÉCENNALE EN CLAIR Principe et application de la garantie décennale... Page 4 Dommages concernés

Plus en détail

L assurance dommages-ouvrage

L assurance dommages-ouvrage Vous construisez un bâtiment neuf ou réalisez certains travaux sur un bâtiment existant? Afin de faciliter les indemnisations des maîtres d ouvrage lors de la survenance de sinistres, le législateur (loi

Plus en détail

Les matériaux biosourcés c'est maintenant!

Les matériaux biosourcés c'est maintenant! Les matériaux biosourcés c'est maintenant! POITIERS, LE 8 NOVEMBRE 2012 Frédéric FLEURY Direction Régionale de l'environnement, de l Aménagement et du Logement Poitou-Charentes www.poitou-charentes.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

M. Terrier (président), président SCP Barthélemy, Matuchansky, Vexliard et Poupot, SCP Gadiou et Chevallier, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE

M. Terrier (président), président SCP Barthélemy, Matuchansky, Vexliard et Poupot, SCP Gadiou et Chevallier, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du mardi 15 septembre 2015 N de pourvoi: 13-24.726 13-25.229 Non publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président SCP Barthélemy, Matuchansky,

Plus en détail

LA LOI BREYNE QUI BENEFICIE DE LA PROTECTION LEGALE?

LA LOI BREYNE QUI BENEFICIE DE LA PROTECTION LEGALE? La Loi Breyne LA LOI BREYNE QUI BENEFICIE DE LA PROTECTION LEGALE? LES CONVENTIONS VISEES PAR LA LOI» Ne tombent donc pas sous la loi» Travaux de transformation?» Conventions d étude CONVENTIONS EXCLUES

Plus en détail

Tarif : DOMMAGES-OUVRAGE Obligatoire : 3995 * TTC.

Tarif : DOMMAGES-OUVRAGE Obligatoire : 3995 * TTC. EVE assurances Monsieur Guérineau 6 rue du Moulin à Tan 14100 Lisieux Tél: 02 31 31 40 96 Email: dommage.ouvrage@gmail.com Madame, Monsieur, Tout d abord, nous tenons à vous remercier de nous avoir consultés

Plus en détail

Marianne Faure-Abbad. L essentiel. Droit de la. construction

Marianne Faure-Abbad. L essentiel. Droit de la. construction Marianne Faure-Abbad L essentiel du Droit de la construction Cette collection de livres présente de manière synthétique, rigoureuse et pratique l ensemble des connaissances que l étudiant doit posséder

Plus en détail

RT 2012. Les responsabilités dans l application de la règlementation thermique 2012. Fabienne ROBIN Conseiller juridique ADIL 26

RT 2012. Les responsabilités dans l application de la règlementation thermique 2012. Fabienne ROBIN Conseiller juridique ADIL 26 RT 2012 Les responsabilités dans l application de la règlementation thermique 2012 Fabienne ROBIN Conseiller juridique ADIL 26 24 mai 2012 Encadrement règlementaire Décret du 26 octobre 2010relatif aux

Plus en détail

La réforme de l assurance construction est maintenant une réalité. Elle clarifie le régime de l assurance décennale obligatoire.

La réforme de l assurance construction est maintenant une réalité. Elle clarifie le régime de l assurance décennale obligatoire. Titre : Référence : IP-Bât 05 008 REFORME DE L ASSURANCE CONSTRUCTION Date : 08.2005 La réforme de l assurance construction est maintenant une réalité. Elle clarifie le régime de l assurance décennale

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION GÉNÉRALE... 1 PARTIE I- LA GENÈSE DE L OBLIGATION IN SOLIDUM.. 9

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION GÉNÉRALE... 1 PARTIE I- LA GENÈSE DE L OBLIGATION IN SOLIDUM.. 9 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION GÉNÉRALE................... 1 PARTIE I- LA GENÈSE DE L OBLIGATION IN SOLIDUM.. 9 Titre 1- L émergence historique de l obligation in solidum... 11 Chapitre 1- Le droit romain

Plus en détail

Chapitre 2 L inexécution des contrats: la responsabilité contractuelle

Chapitre 2 L inexécution des contrats: la responsabilité contractuelle Chapitre 2 L inexécution des contrats: la responsabilité contractuelle La responsabilité contractuelle est la sanction de l inexécution ou de la mauvaise exécution du contrat. Elle est prévue par l article

Plus en détail

de nombreux cratères, faïençages et microfissures sur l ensemble des surfaces.

de nombreux cratères, faïençages et microfissures sur l ensemble des surfaces. Peut-on appliquer la garantie décennale aux travaux de ravalement et lorsque l étendue des dommages n est pas entièrement révélée dans le délai de dix ans? Marché de travaux n Application de la responsabilité

Plus en détail

EPERS. Les désordres qui affectant l ouvrage après réception peuvent être dus :

EPERS. Les désordres qui affectant l ouvrage après réception peuvent être dus : EPERS Les fabricants ne sont pas des constructeurs et ne sont pas soumis à la garantie décennale (arrêt du 25 novembre 1998 : 3è civ. n 97-11395 : «l article 1792 du code civil n est pas applicable au

Plus en détail

LE DOMAINE DES GARANTIES DECENNALE ET BIENNALE EN DROIT PUBLIC FRANÇAIS

LE DOMAINE DES GARANTIES DECENNALE ET BIENNALE EN DROIT PUBLIC FRANÇAIS LE DOMAINE DES GARANTIES DECENNALE ET BIENNALE EN DROIT PUBLIC FRANÇAIS Maryse DEGUERGUE Professeur à l Université Paris I Panthéon-Sorbonne Pour la philosophie japonaise, l explosion urbaine incontrôlée

Plus en détail

Les Assurance en République du Congo

Les Assurance en République du Congo Les Assurance en République du Congo Article juridique publié le 19/10/2012, vu 610 fois, Auteur : Joseph MIKALA Inscrit dans l esprit de l article 1382 du Code civil stipulant «tout fait quelconque de

Plus en détail

La responsabilité des professionnels de la construction*

La responsabilité des professionnels de la construction* La responsabilité des professionnels de la construction* André DELVAUX Avocat, maître de conférence à la faculté de droit de l'ulg Bernard DE COCQUEAU Avocat Frédéric POTTIER Avocat Renaud SiMAR Avocat,

Plus en détail

LES ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION

LES ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION LES ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION 1 / 24 SOMMAIRE 1) INTRODUCTION AUX ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION 1.1) A chaque étape, des risques liés à la construction 1.2) Les cinq assurances couvrant l ensemble

Plus en détail

Les caractéristiques des dossiers de sols contaminés 1) Les montants très importants des frais

Les caractéristiques des dossiers de sols contaminés 1) Les montants très importants des frais Conférence tenue le 18 novembre 2010 17 e Colloque annuel de l Association québécoise de vérification environnementale (AQVE) LA GARANTIE DE QUALITÉ DU VENDEUR EN MATIÈRE DE TERRAINS CONTAMINÉS M e Jeffrey

Plus en détail

Responsabilités et assurances des architectes et de leurs partenaires

Responsabilités et assurances des architectes et de leurs partenaires Responsabilités et assurances des architectes et de leurs partenaires Formation HMO Conception : Mis à jour le 18 décembre 2008 Les responsabilités professionnelles des architectes et de leurs partenaires

Plus en détail

La responsabilité des constructeurs

La responsabilité des constructeurs SAS ECS ND10 Responsabilité des constructeurs Série 1 B. Distinction entre l ouvrage de bâtiment et l ouvrage de génie civil La Loi SPINETTA La notion d ouvrage regroupe, avant même la loi Spinetta, deux

Plus en détail

Les modalités de la vente. La vente en l état Futur d achèvement - vefa. www.notaires.paris-idf.fr

Les modalités de la vente. La vente en l état Futur d achèvement - vefa. www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER Les modalités de la vente La vente en l état Futur d achèvement - vefa www.notaires.paris-idf.fr Les modalités de la vente LA VENTE EN L état FUTUR D ACHèVEMENT VEFA La vente en l état futur

Plus en détail

Opérations de construction, de promotion et vente d immeuble à construire

Opérations de construction, de promotion et vente d immeuble à construire ASSOCIATION DES AVOCATS ET JURISTES FRANCO-RUSSES АССОЦИАЦИЯ ФРАНЦУЗСКО-РУССКИХ АДВОКАТОВ И ЮРИСТОВ Conférence de Maître Serge Pascault, notaire à Paris du 13 novembre 2007 à 20 h00 Opérations de construction,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, TROISIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, TROISIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 10 mars 2015 N de pourvoi : 13-19.445 ECLI:FR:CCASS:2015:C300275 Non publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président Me Blondel, Me Le

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE?

LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE? LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE? 1. Introduction 1.1 La loi du 15 février 2006, relative à l exercice

Plus en détail

L EXPÉRIENCE DE LA LOI FRANÇAISE DU 4 JANVIER 1978 DITE LOI SPINETTA

L EXPÉRIENCE DE LA LOI FRANÇAISE DU 4 JANVIER 1978 DITE LOI SPINETTA L EXPÉRIENCE DE LA LOI FRANÇAISE DU 4 JANVIER 1978 DITE LOI SPINETTA Janvier 2002 Dans la même collection : Responsabilités et assurances des architectes et des autres intervenants à l acte de bâtir (janvier

Plus en détail

Conditions générales. Dommages ouvrage. >Collectivités

Conditions générales. Dommages ouvrage. >Collectivités Conditions générales Dommages ouvrage >Collectivités L assurance du maître d ouvrage contre les malfaçons SOMMAIRE 1 ère partie dispositions générales 3 2 ème partie garanties 5 ART. 1 - Objets des garanties

Plus en détail

droit de la construction

droit de la construction Les cahiers juridiques de la Chambre des Métiers 06 droit de la construction Gestion juridique et commerciale Cahier juridique de la Chambre des Métiers Droit de la construction S e p t e m b r e 2013

Plus en détail

SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Laugier et Caston, SCP Masse-Dessen et Thouvenin, SCP Peignot et Garreau, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE

SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Laugier et Caston, SCP Masse-Dessen et Thouvenin, SCP Peignot et Garreau, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 29 mars 2011 N de pourvoi: 10-14540 Non publié au bulletin Rejet M. Lacabarats (président), président SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Laugier et

Plus en détail

www.sfs-groupe.com Dommages-Ouvrage particulier maison individuelle Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire?

www.sfs-groupe.com Dommages-Ouvrage particulier maison individuelle Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire? Fiche produit Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire? Que couvre la garantie obligatoire? Que couvre la garantie de bon fonctionnement des éléments d équipement?

Plus en détail

INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN

INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN I - Données Générales INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN Rivalités entre réhabilitation, restauration et rénovation Au cours des dernières années, d'importantes études ont été entreprises dans les quartiers

Plus en détail

Fiche pratique Les délais de prescription

Fiche pratique Les délais de prescription Fiche pratique Les délais de prescription La prescription désigne la durée au-delà de laquelle une action en justice, civile ou pénale, n est plus recevable. La prescription est un mode légal d acquisition

Plus en détail