Les differentes méthodes de contraception

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les differentes méthodes de contraception"

Transcription

1 Les differentes méthodes de contraception Le La contraception orale Définition : moyen employé pour provoquer l infécondité chez la femme et chez l homme 1.1 La contraception orale oestro-progestative La plus utilisée en France. Sa prise nécessite une Cs chez médecin, un bilan sanguin : glycémie, cholestérol, tryglyceride La loi permet aux mineurs de se procurer une contraception de façon anonyme sans autorisat parentale ds les planifs familiales Action Bloque les ovulation met au repos les ovaires / hormone de synthèse : oestrogène et progestérone modifie l endomètre stop nidation modifie la glaire empêche les spermatozoïdes de franchir le col =! d une pilule à l autre =! dosages en oestrogène nbre de comprimés(21 1 ou 28( 2 monophasique cp ts au m dosage Biphasique triphasique Les inconvénients de la pilule classique Prise poids, nausée, tension mammaire, parfois petit saignement 1 puis stop 7 jrs 2 non stop(4 placebos) 1

2 1.1.4 CI Diabète Hypercholesterolemie Tabagisme important Maladie du foie ATCD Phlébite ou accident thrombo-embolique 2 La contraception orale-micro progestative 2.1 Action : contient un seul progestatif et pas d oestrogène Ne doit pas être interrompu env 2% échec inhibe +/- ovulation modifie +/- endomètre Modifie la glaire 2.2 Indication Donnée aux femme présentant un CI permanente ou temporaire à la pilule classique 2.3 Inconvénients Règles irrégulières Sécheresse vaginal +/- importante aux bout de quelques mois CI Maladie du foie 3 La contraception orale d urgence Pilule du lendemain = contracept d exception mais de rattrapage quel que soit le moment du cycle 3.1 Tetragynon combi oestro et prog délivré en pharmacie avec ordonnance boite de 4 cp : 2 le plus rapidement,12h après 2

3 3.2 Norlevo Progestatif seul délivré en pharmacie sans ordonnance Boite 2 cp 4 La femme mineure art 24 contraception d urgence délivré sans ordonnance, est distribué gratuitement en pharmacie 5 Dispositif intra-utérin 5.1 Le stérilet classique : pose, mécanisme d action procédé en forme de T inséré au fond de l utérus (2-3cm max) armature principalement en cuivre double fil noué à l extrémité pr contrôler et retirer posé qd le col est ouvert (règles) contraceptif 5 jrs après la pose => processus d inflammation de l endomètre qui rend impropre à la nidation de l oeuf, ainsi que de par sa position Inconvénients Règles physiologiques = + abondantes Risque GEU (car n empêche pas ovulation) insertion non recommandé chez les nullipares 3 ATCD GEU 4 Malformat importantes infection utérus Fibrome Maladie hémorragique ou tbles de la coag Médicaments anti-inflamatoires 5.2 Le stérilet à la progestérone prog se libère localement ds l uterus, forme en T inséré au fond de l utérus Induit de faibles règles, voir pas de règles 3 femmes n ayant jamais accouché car le fil peut transmettre d éventuels infection => fct vie sexuelle et habitude car isque stérilité suite à infect 4 car Ttt = ablation d une trompe 3

4 5.2.1 mecanismes Épaissit mucus cervical aucune action sur endomètre inhibe ovulation Effet local Inconvénients Saignements intempestifs les 3 1ers mois puis disparition Sécheresse vaginale CI Les m que stérilet classique + maladie du foie sauf anti-inflammatoire Remarques= peut être utilisé comme une contraception d urgence jusqu à 5 jours 6 Autres contraceptions hormonales 6.1 l implant sous cutané (Implanon) Uniquement progestérone placé sous la peau sur la face interne du bras moment choisit en fct cycle ou de l ancienne contra Bloque ovulation Épaissit mucus cervical dure 3-4 ans inconvénient : Règles importantes Sécheresses intempestifs 3 1er mois CI : Maladie du foie 6.2 Injection d un progestatif utilisé surtout en psychiatrie chez patiente n ayant pas possibilité d avoir un autre moyen (remplacé par implant) 6.3 Les nouvelles méthodes : Le patch oestroprogestatif(cf pilule) sur la peau changer toutes les semaines une semaine d arrêt au moment des règles 4

5 6.3.2 L anneau vaginale Oestroprogestatif élastique se met comme un tampon 1er jour des règles => puis 3 semaines 7 Les méthodes locales 7.1 Les spermicides utilisé avant le rapports sexuels se dissout et immobilise les spermatozoïdes Chlorure de benzalkonium utilisé quel que soit le moment du cycle Indications femmes ayant très peu de rapport + de 45 ans patientes ayant accouchée(taux d échecs de 3 à 5%) En cas d oubli de la pilule =! formes : ovules crèmes (en tube) éponge Avantages Rôle protecteur vs MST Immédiatement réversible Simple à utilisé aucune CI Inconvénients Coûteux taux d échec 2-3% (association nécessaire) intolérance locale 7.2 Le préservatif définition : enveloppe souple de latex empêchant les spermatozoïdes et les micro-organisme de passer 5 5 Il existe maintenant des préservatifs sans latex 5

6 Inconvénient allergie rupture Il existe des préservatifs féminin peu utilisé et coûteux 8 Méthodes naturelles 8.1 Le retrait appelé également coït interrompu frustration 8.2 Les auto-surveillance de la femme T et glaire 9 La stérilisation volontaire intervention chirurgical volontaire pratiquée chez la femme ou l homme pour mettre fin de façon permanente à la fécondité 9.1 chez la femme La ligature des trompes, bloque les trompes(clip,ligature, lier) la vasectomie Bloque le canal défèrent(=> plus de spermatozoïde ds éjaculât) art Conclusion La contraception doit être adaptée à chaque personne En cas d échec = IVG jusqu à 14 Semaines d aménorrhées 6

LA CONTRACEPTION D URGENCE

LA CONTRACEPTION D URGENCE LA CONTRACEPTION D URGENCE Synthèse de la conférence donnée le 5 octobre 2005 à Orléans par : - Dominique ROULET, conseillère conjugale et assistante sociale auprès du Centre de Planification et d Education

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Text LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Contraception, contragestion, procréation médicalement assistée, bioéthique La régulation des naissances La régulation des naissances! Contraception : ensemble des moyens

Plus en détail

LA CONTRACEPTION - 196 - N.I

LA CONTRACEPTION - 196 - N.I N.I LA CONTRACEPTION W Introduction La contraception est l ensemble des méthodes permettant d'empêcher la survenue d'une grossesse non désirée Il existe une multitude de moyens contraceptifs, la principale

Plus en détail

La contraception. Vois aussi http://martinwinckler.com/

La contraception. Vois aussi http://martinwinckler.com/ La contraception Vois aussi http://martinwinckler.com/ Les rapports sexuels servent : À faire une enfant À renforcer les liens du couple À se faire plaisir (orgasme) Les contraceptions concernent les points

Plus en détail

Méthodes de contraception naturelles

Méthodes de contraception naturelles Méthodes de contraception naturelles Il existe des méthodes de contraception naturelles et anciennes. Elles sont ni mécaniques, ni chimiques : Le coït interrompu Procédé le plus ancien qui consiste à un

Plus en détail

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans Caisse de coordination aux assurances socialesaux Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2014 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant.

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. La contraception représente l ensemble des méthodes ayant pour but d empêcher une grossesse en cas de

Plus en détail

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS?

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? I. Ce qu'est la contraception SOMMAIRE II. A chacun sa contraception 1. Le préservatif masculin 2.

Plus en détail

Accompagner la femme dans sa contraception. Novembre 2007

Accompagner la femme dans sa contraception. Novembre 2007 Accompagner la femme dans sa contraception Novembre 2007 Programme Après-midi 1 : séquence 1 : rappeler la législation séquence 2 : proposer la méthode contraceptive la mieux adaptée à chaque patiente

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2015 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

Contraception en consultation. Nguyen Caroline

Contraception en consultation. Nguyen Caroline Contraception en consultation Nguyen Caroline Généralités 75% des femmes de 15 à 50 ans utilisent un moyen contraceptif 60% une contraception orale (88% des 20-24 ans) 24% un DIU Le préservatif est utilisé

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Historique 1978 : Affiche du mouvement français pour le planning familial (MFPF) Source : Planning familial Au XXI e siècle : 2000-2005

Plus en détail

La contraception. La pilule : Contraception orale

La contraception. La pilule : Contraception orale La contraception La pilule : Contraception orale La pilule est une association d'hormones proches de celles produites par les ovaires (oestrogènes et progestérone). Sa prise régulière bloque l'ovulation.

Plus en détail

CORPS HUMAIN ET SANTE (3)

CORPS HUMAIN ET SANTE (3) CORPS HUMAIN ET SANTE (3) Sexualité et procréation (suite) Bases biologiques du plaisir Des études en laboratoire ont montré que la satisfaction procurée par différents comportements incite certains animaux

Plus en détail

Allaitement maternel et contraception. Juliette ENL 11/09

Allaitement maternel et contraception. Juliette ENL 11/09 Allaitement maternel et contraception Juliette ENL 11/09 Concerne environ 73950 naissances par an Si on considère environ 87 000 naissances par an et un taux d allaitement moyen de 85% Taux efficacité

Plus en détail

QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand

QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand Déclaration de conflits d intérêts Etat des lieux par l HAS 2013 Une grossesse sur 3 est déclarée non prévue

Plus en détail

Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle. Mlle G.U. Contraception Hormonal en 2010: progrès et vieux démons

Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle. Mlle G.U. Contraception Hormonal en 2010: progrès et vieux démons Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle Ana Paula Godinho Oliveira Lourenco, Département de gynécologie et obstétrique et Consultation Santé Jeunes T. Huber-Gieseke, SMPR HUG

Plus en détail

Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation

Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation Introduction La maitrise de la procréation et L assistance médicale à la procréation I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles

Plus en détail

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM 1

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM 1 Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004 Contraception, espacement des naissances 1 Définition Eviter la conception d`un embryon Espacement des naissances =programmation des naissances = régulation des naissances Eviter une grossesse (G) non

Plus en détail

VALISE "CONTRACEPTION"

VALISE CONTRACEPTION VALISE "CONTRACEPTION" Cette valise a pour objectif d être une aide au professeur de biologie pour traiter du sujet de la contraception à tous niveaux. Elle pourra également être utilisée pour des informations

Plus en détail

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013 AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE Docteur SAUTAI MAILLE Le 12 Septembre 2013 IMPLANT : Nextplanon - Dispositif sous cutané d Etonorgestrel pour 3 ans : progestatif 2 e génération qui

Plus en détail

TESTEZ VOS CONNAISSANCES extrait de Contraceptions mode d emploi, par Martin Winckler, Editions Au Diable Vauvert (octobre 2003)

TESTEZ VOS CONNAISSANCES extrait de Contraceptions mode d emploi, par Martin Winckler, Editions Au Diable Vauvert (octobre 2003) CONTRACEPTIONS : TESTEZ VOS CONNAISSANCES extrait de Contraceptions mode d emploi, par Martin Winckler, Editions Au Diable Vauvert (octobre 2003) Ce questionnaire vous permettra de vérifier vos connaissances

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie Collège national des gynécologues et obstétriciens sous la direction du Pr Jacques lansac Coordonné par le dr nicolas evrard En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie La sexualité féminine

Plus en détail

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans EPU.B Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans Contraception de l adolescente - Age moyen des premiers rapports : 15 16 ans - 20 % des adolescentes ont déjà eu des rapports avant

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

Une contraception, oui, mais laquelle?

Une contraception, oui, mais laquelle? Une contraception, oui, mais laquelle? Tous concernés! De quoi s agit-il? Depuis la légalisation de la pilule en 1967, les scientifiques ont rusé d'imagination pour nous offrir des solutions contraceptives

Plus en détail

THESE DOCTEUR EN MEDECINE

THESE DOCTEUR EN MEDECINE UNIVERSITE PARIS VI FACULTE DE MEDECINE PIERRE ET MARIE CURIE Année 2010 N 2010PA06G059 THESE POUR LE DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Discipline : Médecine Générale PAR MACCHI Mélanie Née le 23 novembre

Plus en détail

La contraception après le 1 enfant

La contraception après le 1 enfant er La contraception après le 1 enfant Bayer Santé Division Bayer Schering Pharma www.bayerscheringpharma.fr PP000869-0907 - Bayer Santé - SAS au capital de 47 857 291,14-706 580 149 RCS Nanterre Toutes

Plus en détail

Séquence 2 : Prévenir une grossesse non désirée. Séance 1 : Les moyens de contraception.

Séquence 2 : Prévenir une grossesse non désirée. Séance 1 : Les moyens de contraception. Objectif général de la séquence : être capable d avoir un comportement responsable en matière de sexualité, prenant en compte la maîtrise de la natalité. Objectif général de la séance : Etre capable de

Plus en détail

Comment ça marche? L œstrogène Les progestatifs

Comment ça marche? L œstrogène Les progestatifs LA CONTRACEPTION Comment ça marche? L œstrogène inhibe l ovulation via la rétroaction négative de la sécrétion de la gonadotrophine au niveau de l hypophyse Les progestatifs ont un effet périphérique.

Plus en détail

Environ 15 /mois. Non remboursé.

Environ 15 /mois. Non remboursé. LA MÉTHODE PRIX1 COMMENT L OBTENIR? PILULE CONTRACEPTIVE Un comprimé à prendre quotidiennement et à heure régulière pendant 21 jours ou 28 jours, selon le type de pilule. Il en existe deux types : les

Plus en détail

Journée d éducation thérapeutique des adolescentes traitées par anticoagulant de type antivitamine K (AVK) à la puberté

Journée d éducation thérapeutique des adolescentes traitées par anticoagulant de type antivitamine K (AVK) à la puberté Journée d éducation thérapeutique des adolescentes traitées par anticoagulant de type antivitamine K (AVK) à la puberté Définition de l éducation thérapeutique «L information laisse le patient passif,

Plus en détail

Quelle contraception après une IVG médicamenteuse

Quelle contraception après une IVG médicamenteuse Quelle contraception après une IVG médicamenteuse Philippe Faucher GCS Bluets-Trousseau - Paris Déclaration d intérêt : Membre du groupe d experts auprès du Laboratoire Sanofi Pasteur MSD sur l Implant

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac. La contraception. Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation

Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac. La contraception. Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac La contraception Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation La présente brochure a pour but de vous fournir des informations importantes

Plus en détail

p Vie quotidienne Choisir sa contraception h 31

p Vie quotidienne Choisir sa contraception h 31 p Vie quotidienne Choisir sa contraception Plus de 200 000 avortements sont encore pratiqués, chaque année, en France. L information sur la contraception est toujours nécessaire. Un médecin gynécologue

Plus en détail

Santé des femmes. A remplir au Centre d examens de santé

Santé des femmes. A remplir au Centre d examens de santé Numéro Constances Santé des femmes A remplir au Centre d examens de santé 0 805 567 900 APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE Vu l avis favorable du Conseil National de l Information Statistique, cette enquête

Plus en détail

www.lesjeudisdeleurope.org

www.lesjeudisdeleurope.org LES NOUVELLES CONTRACEPTIONS et les nouvelles données sur la contraception DOMINIQUE BARBEREAU-AGENAIS Les Jeudis de l Europe 18/10/2007 Dans les années antérieures On disposait de pilules de moins en

Plus en détail

CRIJ Franche-Comté 27 rue de la République à Besançon 03 81 21 16 16 www.jeunes-fc.com

CRIJ Franche-Comté 27 rue de la République à Besançon 03 81 21 16 16 www.jeunes-fc.com CRIJ Franche-Comté 27 rue de la République à Besançon 03 81 21 16 16 www.jeunes-fc.com La vie affective et sexuelle suscite beaucoup de questions et occupe une grande part des préoccupations de chacun.

Plus en détail

La contraception. la contraception a travers le temps

La contraception. la contraception a travers le temps La contraception la contraception a travers le temps introduction dans le vagin de miel ou de pommade à base d'excréments de crocodile en Egypte, Badigeonnage d'huile de cèdre ou un onguent de plomb ou

Plus en détail

ANOMALIES DU RYTHME MENSTRUEL

ANOMALIES DU RYTHME MENSTRUEL DÉFINITIONS: } Aménorrhée: Absence du flux menstruel chez une femme en âge d'être réglée. } Aménorrhée primaire e : Absence d'apparition des premières règles à partir de l'âge de 17 (16) ans. } Aménorrhée

Plus en détail

Infertilité et procréation assisté

Infertilité et procréation assisté Infertilité et procréation assisté 02.12.2008 2 décembre 2008 Définitions La fertilité est une potentialité La fécondité est un fait (avoir un enfant) L infécondité (ou infertilité) est la difficulté pr

Plus en détail

Collège de Gynécologie CVL

Collège de Gynécologie CVL historique CONTRACEPTIONS NON MEDICALISEES toujours utilisées à connaître par le corps médical information globale couple intérêt et limites++ (dé)conseil adaptation environnement social,religieux,culturel..

Plus en détail

Contraceptifs : Mode d action chimique

Contraceptifs : Mode d action chimique Pilule Modalité de mise en œuvre Un comprimé par jour à heure régulière Contraceptifs : Mode d action chimique > 99 % Voie orale, facile d utilisation Modification du mucus du Implant Inséré sous la peau

Plus en détail

Actualités. octobre 14 Dr F. GANE-TROPLENT 2

Actualités. octobre 14 Dr F. GANE-TROPLENT 2 Contraception Actualités 97% de couverture contraceptive étendue en France Faible diminution de 0,5% de la vente générale de contraceptifs (hors préservatifs) Baisse de 15% des ventes générales d œstroprogestatifs

Plus en détail

INTRODUCTION. Les moyens de contraception ont fortement évolué au cours du temps. Pourquoi ai-je choisi de traiter des moyens de contraception?

INTRODUCTION. Les moyens de contraception ont fortement évolué au cours du temps. Pourquoi ai-je choisi de traiter des moyens de contraception? École de Sages-femmes de Besançon LES MOYENS DE CONTRACEPTION Natacha GHULAM Étudiante Sage-femme 1 ère Année Année 2007-2008 INTRODUCTION Les moyens de contraception ont fortement évolué au cours du temps.

Plus en détail

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS?

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? Connaissances et opinions sur les moyens de contraception : état des lieux DOSSIER DE PRESSE 5 juin 2007 Sommaire I. Les usages de la contraception en France p.3

Plus en détail

Section A La procréation

Section A La procréation La reproduction Section A La procréation 1. FécondationF Un seul spermatozoïde transperce la membrane de l ovule. Un mécanisme empêche tous les autres d entrer. La fécondation a lieu dans le 1 er tiers

Plus en détail

LES CIU GÉNÉRALITÉS POURQUOI CONTRE-INDICATIONS. Pas de chance de s appeler «Stérilet» Deuxième contraception en France.

LES CIU GÉNÉRALITÉS POURQUOI CONTRE-INDICATIONS. Pas de chance de s appeler «Stérilet» Deuxième contraception en France. LES CIU Pas de chance de s appeler «Stérilet» GÉNÉRALITÉS Deuxième contraception en France. La première chez les femmes de 35-45 ans. Il n est plus prévu de posséder des équipements spécifiques au cabinet

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles SOMMAIRE QU EST-CE QU UNE IST? p. 5 La Blennorragie gonococcique p. 7 La Chlamydiose p. Les Condylomes p. L Hépatite B p. L Herpès génital p. Les Mycoplasmes

Plus en détail

Quand débuter une contraception?!

Quand débuter une contraception?! Quand débuter une contraception?! premiers rapports! 80% des adolescents disent avoir utilisé un préservatif pour leurs premiers rapports! L utilisation du préservatif doit être encouragé mais devient

Plus en détail

Pas de conception après l arrêt de la contraception que faire?

Pas de conception après l arrêt de la contraception que faire? Pas de conception après l arrêt de la contraception que faire? Dorothea Wunder Unité de médecine de la reproduction et endocrinologie gynécologique Maternité, CHUV Révolution totale dans le siècle passé

Plus en détail

L offre en CONTRACEPTION

L offre en CONTRACEPTION L offre en CONTRACEPTION Réseau de Sante Sexuelle Le 27 Novembre 2014 à La ROCHE sur YON Dr BENETEAU Jean Luc Centre Hospitalier de FONTENAY LE COMTE La Contraception dans notre société La contraception

Plus en détail

Risque cardio-vasculaire de la contraception (hormonale)

Risque cardio-vasculaire de la contraception (hormonale) Risque cardio-vasculaire de la contraception (hormonale) Alexandre Fredenrich Diabétologie - Endocrinologie Hôpital Pasteur, CHU Nice 6ème JCE 16 Avril 2011 Conflit d intérêt Aucun pour cette présentation

Plus en détail

info ROACCUTANE Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane Roaccutane

info ROACCUTANE Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane Roaccutane Roaccutane isotrétinoïne Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane info ROACCUTANE RM SM MANAGEMENT Programme de prévention de la grossesse SOMMAIRE 3.

Plus en détail

Sommaire de la séquence 9

Sommaire de la séquence 9 Sommaire de la séquence 9 Tu viens de voir dans les deux séquences précédentes les mécanismes qui permettent à un couple d avoir un enfant. Toutefois, on peut souhaiter avoir des rapports sexuels sans

Plus en détail

Les contraceptifs stéroïdiens

Les contraceptifs stéroïdiens Lundi 10 Janvier 2011 16h 17h Module 9 Cours de Mme Gueiffier Biji et Steph Les contraceptifs stéroïdiens On parle de contraceptifs hormonaux lorsqu ils sont à base d œstrogène et de progestatifs. I- Historique

Plus en détail

MICI sexualité conception contraception

MICI sexualité conception contraception MICI sexualité conception contraception Bernard Bourreau CH Blois gyneco41@gmail.com pas de conflit d intérêt PLAN définition description signes fonctionnels évolution - ttt sexualité conception grossesse

Plus en détail

La mienne est. La mienne est. en comprimés

La mienne est. La mienne est. en comprimés La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est remboursée La mienne est en

Plus en détail

La contraception orale en continu

La contraception orale en continu La contraception orale en continu Christian Jamin Paris jamin.ch@gmail.com VIIèmes congrès de gynécologie obstétrique et reproduction de la côte d azur Nice 16-18 septembre 2010 définitions En continu

Plus en détail

La pilule, pensez-y ne l oubliez pas!

La pilule, pensez-y ne l oubliez pas! La pilule, pensez-y ne l oubliez pas! Laboratoires Pierre Fabre Médicament Médicament S ommaire PAGE PAGE En guise d avant-propos.......................... 4 Quelques données utiles..........................

Plus en détail

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation Chapitre 2 : La maitrise de la procréation 1 INTRODUCTION : La capacité de procréer implique de prendre en charge de façon responsable et conjointe sa vie sexuelle. Il existe des méthodes permettant de

Plus en détail

Contraception! Informations importantes

Contraception! Informations importantes Contraception! Informations importantes destinées aux patientes sous Liderma 2 Cette brochure vous est destinée en tant que femme et contient des informations très importantes sur la contraception. Les

Plus en détail

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place.

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. Premiers émois, rupture, coup de foudre, arrivée de bébé, retrouvailles passionnées Tout au long de sa vie, une femme, un homme connaît

Plus en détail

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Éducation à la sexualité et à la responsabilité La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Définition contraception : Empêcher la conception d un embryon (la rencontre entre les

Plus en détail

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie Collège national des gynécologues et obstétriciens Sous la direction du Pr Jacques Lansac Coordonné par le Dr Nicolas EVRARD En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE de la gynécologie Le corps féminin

Plus en détail

Sécurité de la contraception : Les méthodes contraceptives sont toutes BEAUCOUP PLUS SURES que la grossesse!

Sécurité de la contraception : Les méthodes contraceptives sont toutes BEAUCOUP PLUS SURES que la grossesse! Efficacité de la contraception : Si 100 femmes utilisent chacune une des méthodes pendant une année, combien tombent enceinte? Stérilisation masculine moins de 1 Stérilisation féminine moins de 1 Implanon

Plus en détail

Equipe actuellement en charge de l IVG médicamenteuse

Equipe actuellement en charge de l IVG médicamenteuse Equipe actuellement en charge de l IVG médicamenteuse G. BIANCHI CdC A. LOURENCO Ass C. SCHWARZ Ass P. DALLENBACH Ass R. KULIER Ass recherche F. LUDICKE Ass recherche Protocole Mifégyne et Cytotec Mifepristonum

Plus en détail

TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation

TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation Partie 4 - Chapitre 4 TaleS TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation Objectifs et compétences : - saisir des informations ( I ) - analyser des résultats expérimentaux

Plus en détail

contraception définition pharmacie et contraception la contraception question universelle contraception: nature, culture réalités physiologiques sens

contraception définition pharmacie et contraception la contraception question universelle contraception: nature, culture réalités physiologiques sens contraception définition pharmacie et contraception Ensemble des moyens mis en oeuvre contre la conception. contraception: nature, culture Il n y a pas de contraception naturelle la contraception est culturelle

Plus en détail

Tableau stérilets 2015

Tableau stérilets 2015 Tableau stérilets 215 Nom DIU R Description Durée selon Labo NT 38 standard NT 38 short TT 38 Standard TT 38 Short Gynelle 375 Standard UT 38 Standard UT 38 Short Mona Lisa Cu375/375 SL HRA-Pharma Mona

Plus en détail

LIVRET D'INFORMATION

LIVRET D'INFORMATION LIVRET D'INFORMATION Stérilisation à visée contraceptive Stérilisation à visée contraceptive Livret d information Conditions et démarches Stérilisation : méthodes et conséquences Autres méthodes contraceptives

Plus en détail

Les Contraceptions Oestro-progestatives

Les Contraceptions Oestro-progestatives Les Contraceptions Oestro-progestatives Les différents sortes de classements des OP Les pilules oestro progestatives se classent selon -Le progestatif permet de classer selon la génération on parle de

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. NorLevo 1,5 mg, comprimé Lévonorgestrel

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. NorLevo 1,5 mg, comprimé Lévonorgestrel NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NorLevo 1,5 mg, comprimé Lévonorgestrel Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Ce médicament est disponible sans

Plus en détail

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction I] Régulation des naissances Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction 1) Méthodes de contraception et de contragestion Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception, comparer

Plus en détail

CONTRACEPTION IST RELATIONS FILLES-GARÇONS

CONTRACEPTION IST RELATIONS FILLES-GARÇONS CONTRACEPTION IST RELATIONS FILLES-GARÇONS ObjectifS DU JEU Objectif général : le jeu «RELATIONS ET PRÉVENTIONS» permet d aborder sous forme ludique trois thèmes de santé : - La contraception - Les Infections

Plus en détail

L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure

L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure Les lois 1975 Loi autorisant l'ivg pour 5 ans dite loi Veil 1979 Prolongation définitive de l'autorisation 1982 Loi Roudy pour le remboursement 2001

Plus en détail

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 VASECTOMIE CONTRACEPTIVE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du

Plus en détail

Faire l amour sans soucis

Faire l amour sans soucis Faire l amour sans soucis Un livret sur la contraception OB19421ID_Maga_Janssens_F 1 17-05-2004, 10:19:12 COMMENT FONCTIONNE LA CONTRACEPTION HORMONALE? Chaque mois, un ovule mûrit dans un de tes ovaires.

Plus en détail

Chapitre 5 : donner la vie

Chapitre 5 : donner la vie Chapitre 5 : donner la vie Comment un spermatozoïde et un ovule peuvent-ils créer un futur être humain? I/ Les spermatozoïdes et les ovules fusionnent lors de la fécondation créant ainsi la cellule-œuf.

Plus en détail

Interruption Volontaire de Grossesse

Interruption Volontaire de Grossesse Interruption Volontaire de Grossesse Consultation avec : - entretien +++ - examen clinique (aspect du col, dernier frottis) - échographie endovaginale +++ Première consultation obligatoire, remplir la

Plus en détail

Tableau stérilets 2013

Tableau stérilets 2013 Tableau stérilets 213 NT 38 standard NT 38 short CCD TT 38 Standard TT 38 Short CCD Nom DIU R Description Durée selon Labo 3.5 * Fil de cuivre 38mm2 Diamètre inserteur : 4mm 3.5 Fil de cuivre 38mm2 Diamètre

Plus en détail

Le guide de la. contraception. éditions

Le guide de la. contraception. éditions Le guide de la contraception éditions Le guide de la contraception Mieux comprendre pour bien choisir! éditions Dans la même collection ππmaison et Travaux Le guide de la chaudière Le guide de la récupération

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER ET ADMINISTRER LA CONTRACEPTION HORMONALE D URGENCE (COU) Date d entrée en vigueur Date de révision Février 2007 17 mars 2015 Professionnels habilités à exécuter l ordonnance

Plus en détail

En France, l âge médian du premier

En France, l âge médian du premier Choix de la première contraception RÉSUMÉ : Proposer une contraception adéquate chez les adolescentes est primordial afin d éviter toute grossesse non désirée. Il est indispensable de conseiller les jeunes

Plus en détail

LES CARNETS SANTÉ PRATIQUE. Ma pilule et moi. Laboratoires Pierre Fabre Santé Médicament

LES CARNETS SANTÉ PRATIQUE. Ma pilule et moi. Laboratoires Pierre Fabre Santé Médicament Ma pilule et moi Laboratoires Pierre Fabre Santé Médicament S ommaire PAGE PAGE 1. Avant de commencer...........................4 13. Que faire si j ai oublié de prendre ma pilule?......19 2. La pilule,

Plus en détail

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse I. LES PROCESSUS BIOLOGIQUES ABOUTISSANT A UNE GROSSESSE. A. Comportement reproducteur. 1) Chez les mammifères non hominidés. Chez les mammifères non

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale Volume 2006 publié le 29.11.2006 TRENTIÈMES JOURNÉES NATIONALES

Plus en détail

Les modes «classiques» de contraception.

Les modes «classiques» de contraception. Les modes «classiques» de contraception. Chose promise, chose due, voici un récapitulatif des différents moyens dont nous disposons dans notre modernité. Pour chacun je vais tenter de dégager des atouts

Plus en détail

Enquête 2008 VS Recommandations

Enquête 2008 VS Recommandations > Allaitement et Contraception Enquête 2008 VS Recommandations Directeur Docteur Nadia RACHEDI Adjointe au Directeur JRGO Mars 2008 Pôle départemental de la solidarité Enquête 2 Objectifs Relever les moyens

Plus en détail

CONTRACEPTION HORMONALE

CONTRACEPTION HORMONALE CONTRACEPTION HORMONALE 22/02/10 Dr Ausias Pharma I. Généralités II. Les associations oestroprogestatives combinées 1. Pilule normodosée 2. Pilule minidosée : microdosée B. Voie cutanée C. Voie vaginale

Plus en détail

MÉNORRAGIE Prostaglandines. Saignements Ovulatoires. Saignements Anovulatoires. Les Saignements Utérins Anormaux LES SAIGNEMENTS UTÉRINS ANORMAUX

MÉNORRAGIE Prostaglandines. Saignements Ovulatoires. Saignements Anovulatoires. Les Saignements Utérins Anormaux LES SAIGNEMENTS UTÉRINS ANORMAUX LES SAIGNEMENTS UTÉRINS ANORMAUX Dre Nathalie Gamache Gynécologue Centre Santé pour Femmes GAÏA UMF Le 5 décembre 2012 Les Saignements Utérins Anormaux DÉFINITION Ménorrhagie Saignement menstruel abondant

Plus en détail

La stérilisation à visée contraceptive

La stérilisation à visée contraceptive CLINIQUE MUTUALISTE LA SAGESSE La stérilisation à visée contraceptive La loi Les méthodes Les démarches Les conséquences Le temps de le réflexion Madame, Monsieur, Vous envisagez une stérilisation au niveau

Plus en détail

Accompagner la femme dans sa contraception. Novembre 2007

Accompagner la femme dans sa contraception. Novembre 2007 Accompagner la femme dans sa contraception Novembre 2007 Objectifs A l issue de cette formation les participants seront mieux armés pour aider chaque femme à choisir et à observer la méthode contraceptive

Plus en détail

Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Petit Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire > Qu est-ce qu une IST p 5 > La Blennorragie gonococcique p 7 > La Chlamydiose p 8 > Les Condylomes p 9 > L Hépatite B p 10 > L Herpès

Plus en détail

Interruption volontaire de grossesse

Interruption volontaire de grossesse GOUVERNEMENT DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE Interruption volontaire de grossesse Le guide Sommaire La loi - les principales dispositions 4 Avant l IVG : les démarches à entreprendre 8 La première consultation

Plus en détail

* Medical versus surgical methods for first trimester termination of pregnancy, RHL Commentary by Chien P and Thomson M.

* Medical versus surgical methods for first trimester termination of pregnancy, RHL Commentary by Chien P and Thomson M. * Medical versus surgical methods for first trimester termination of pregnancy, RHL Commentary by Chien P and Thomson M. http://apps.who.int/rhl/fertility/abortion/pccom/en/ Réduit la mortalité maternelle

Plus en détail

Nouveautés en contraception. Anne COGAN SOFOMEC 13/12/07

Nouveautés en contraception. Anne COGAN SOFOMEC 13/12/07 Nouveautés en contraception Anne COGAN SOFOMEC 13/12/07 Buts des progrès en contraception Améliorer le confort et la compliance des patientes Optimiser l efficacite Réduire le nombre d IVG PREVALENCE CONTRACEPTIVE

Plus en détail

Sujet 6 : choisir le bon moment pour être parent : quelles solutions?

Sujet 6 : choisir le bon moment pour être parent : quelles solutions? Sujet 6 : choisir le bon moment pour être parent : quelles solutions? Sommaire : I. Ce qu'est la contraception. II. A chacun sa contraception. 1. Le préservatif masculin : public visé / mode d'action.

Plus en détail