Ce regroupement entre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ce regroupement entre"

Transcription

1 MAGALI DELPORTE De g. à dr. : Martine Renault, Francis Playt, Olivier Téchec et Patrick Lattuada. LES MUTUELLES CHEMINOTES SUR LE CHEMIN DE LA FUSION Le 15 janvier, les conseils d administration de la Mutuelle des transports Rhône-Alpes (Mtra), de la Mutuelle des cheminots Champagne-Ardenne (Mcca), de la Mutuelle des cheminots de Normandie (Mcn) et de Mutuelle Entrain se sont réunis pour établir un point d étape sur leur projet de rapprochement. Ce regroupement entre mutuelles cheminotes a été initié au milieu de l année La Mtra, la Mcca et Mutuelle Entrain avaient alors posé les bases d un travail commun. En oct obre 2014, les administrateurs de ces trois mutuelles a vaient officiellement chargé le collectif de travailler à l élaboration d un projet à même de «construire ensemble de nouveaux projets», et de mettre en place une offre commune pour l ensemble des c heminots. Quelq ues mois plus t ard, la Mcn a vait rejoint le g roupe, après un proje t, fi nalement non abouti, de fusion a vec la Mutuelle des cheminots picards. «L objectif de ce proje t de rapprochement é tait alor s, pour c hacune des mutuelles, de renforcer leur visibilité au sein de l entreprise Sncf, en plus d ê tre en mesure de répondre à de futur s contrats g roupes dans un contexte particulier, marqué par la mise en place, en jan vier 2016, de l Ani (accor d national int erprofessionnel), q ui prév oit la g é- néralisation des contrats g roupes obligatoires, par les contraint es de Solvabilité II, e t par la réf orme du système f erroviaire», expliq ue Olivier Téchec, président de Mutuelle Entrain. «Le monde cheminot finira sans dout e par ê tre concer né par les contrats collectif s, e t le but de ce rapprochement était aussi de s y préparer», ajoute-t-il. Fin 2014, au fur e t à mesure de l avancement des tra vaux, notamment sur l offre, qui posait certaines problématiques pour les mutuelles du groupe, l idée d une fusion s est avérée, aux yeux de tous, être la réponse la plus appropriée. LE MAGAZINE DE MA MUTUELLE VIVA I V50_I-VIII.indd I 13/02/15 12:53

2 24 et 25 juin 2015 Ce sont les dates de l assemblée générale de Mutuelle Entrain, qui se tiendra cette année à Toulouse. MAGALI DELPORTE PONT DE VUE «LA NÉCES DEMEURE PR L offre devra prendre en com pte les spécifi cités de c hacune des mutuelles régionales, a vec trois f ormules. C est ainsi q ue les proje ts politiques et techniques ont é té présentés aux délégués, lor s de la réunion du 15 janvier. Un calendrier des fusion a été dressé. Pour P atrick Lattuada, président de la Mcca, «le rapproc hement à quatre mutuelles a é té décidé pour la pérennisation e t le renf orcement du mouvement mutualiste cheminot affilié à la F édération des mutuelles de F rance (F mf). C est la solution, pour une mutuelle comme celle que je préside, de se donner une vraie ambition de développement». Une idée q ue reprend Mar tine Renault, président e de la Mcn : «Nous serons plus f orts ensemble, assure-t-elle. On ne peut plus rester isolés q uand il s agit de s adapter aux nouv elles nor mes jur idiques comme Sol vabilité 2. En t out cas, notre CA a bien compris l enjeu qui est le nôtre aujourd hui.» Ensemble, ces q uatre mutuelles veulent consolider leur s f orces à travers la création d une v éritable mutuelle nationale Fmf. Pour F rancis Pla yt, président de la Mtra, «cette réunion était une étape MAGALI DELPORTE nécessaire de mise à niv eau des conseils d administration pour examiner la proposition c heminote qui sera fait e à c hacun lor s des assemblées générales de juin prochain». A l issue de ces assemblées générales, pendant lesquelles les délégués seront amenés à se prononcer, le processus pourrait être lancé, pour une parution au Journal of ficiel en décembre 2015 afin de permettre une fusion effective, avec une offre commune, le 1 er janvier 2016, et un effet rétroactif au 1 er janvier La mutuelle ainsi constituée approc herait les adhérents. Fabien Soyez Patrice Fort (à gauche) représentait la Fmf à la réunion du 15 janvier. Olivier Téchec, président de Mutuelle Entrain, revient sur le projet de fusion des mutuelles cheminotes régionales. Quel est l objectif de cette fusion? Au départ, nous souhaitions nous regrouper pour v oir ce q ue nous pouvions faire ensemble, sans v o- lonté de fusionner. Nous avions alors fait le t our des solutions possibles, afin de répondre aux enjeux e t aux exigences actuelles (A utorité de contrôle prudentielle et de résolution [Acpr], Sncf, Sécur ité sociale, accord national int erprofessionnel [Ani]) : les U nions mutualistes de groupe (Umg), les Unions de groupe mutualistes (Ugm), les groupements d intérêt économique (Gie), les sociétés anonymes, les associations Finalement, pour arriver à répondre à toutes ces exig ences, tout en gardant notre identité mutualiste, notre identité cheminote et notre Adn de mutuelles de pro ximité au ser vice des cheminots, le proje t de fusion nous est appar u comme é tant la meilleure option. Notre particularité à nous, mutuelles cheminotes, est d avoir une identité très liée à une entreprise, la Sncf. Notre objectif, à nous, Mutuelle Entrain, avec cette fusion, est de renforcer notre position de première mu- II VIVA LE MAGAZINE DE MA MUTUELLE V50_I-VIII.indd II 13/02/15 12:53

3 DÉPART ANTICIPÉ À LA RETRAITE Vous faites le choix d un départ anticipé à la retraite? Selon certaines particularités, vous pouvez perdre temporairement certains aspects de votre statut. Contactez vos conseillers Mutuelle Entrain afin de pallier ces changements. SSITÉ DE NOUS REGROUPER RIMORDIALE» MAGALI DELPORTE tuelle cheminote Fmf, de «moteur», dans le cadre des appels d offres au sein de la Sncf. Tout ce qui peut nous renforcer est bénéfique pour le mouvement mutualist e c heminot, e t tend à faire per durer son espr it. L idée d apparaître comme un opérateur unique, avec une seule gouvernance, est pour nous très im portante. Cer taines mutuelles régionales ont fait le choix de l interprofessionnel. Cette fusion nous permet, au contraire, d éviter la dispersion des f orces mutualist es cheminotes. Pourquoi est-ce si important d éviter une telle dispersion? Nous gardons dans no tre ligne de mire l appel d offres en direction des cheminots contractuels, et ceux qui ne manqueront pas d ar river tôt ou tard. Dans le cas du premier, nous n avions pas été retenus pour des raisons techniques (systèmes d information, outils de g estion) faciles à résoudre, mais aussi pour des raisons plus com plexes : la disper sion du mouvement mutualiste, et la difficulté à y trouv er un int erlocuteur unique. Le plus difficile est de mettre sur pied une structure simple. Si la fusion arrive à son terme, il ne restera, sur le pér imètre cheminot, que la Mutuelle générale des cheminots (Mgc), la Mutuelle familiale des cheminots français (Mf cf) et Mutuelle Entrain ce qui tendra à simplifier énor mément le pa ysage mutualiste cheminot. La nécessité de nous reg rouper demeure donc pr imordiale. L objectif final est d asseoir la légitimit é du mouvement mutualiste dans le périmètre ferroviaire. Quels sont les enjeux à venir, pour Mutuelle Entrain? Plusieurs échéances se présenteront bientôt à nous. Conf ormément à la loi, à com pter du 1 er janvier 2016, l ensemble des salar iés des CE (comités d entrepr ise) e t du Cce (comité central d entrepr ise) de la Sncf devront bénéficier d un contrat collectif obligatoire, et nous voulons être la mutuelle q ui por tera ce contrat collectif. Les associations, qui sont soumises aux mêmes exigences, sont déjà confrontées à cette obligation, et c est dans ce cadre que nous a vons rem porté un appel d offres avec la Sant é de la famille. Nous souhaitons aussi dev enir la mutuelle portant, le plus largement possible, les contrats collectif s des associations cheminotes. Le deuxième enjeu sera d être à nouveau présents lor sque l appel d offres sur les contractuels viendra à être renégocié. Nous devrons aussi faire face à la con vention collective nationale de branche du transport ferroviaire, qui concernera les cheminots à st atut, et qui est en cours de création. Enfin, les solutions q ue nous me t- trons en place pour répondre à ces objectifs devront être à même de répondre, le cas éc héant, à un appel d offres sur les c heminots à st atut. Une réforme de la Sncf vient d ê tre mise en place. Elle prévoit la mise en place de trois établissements publics à caractère industriel et commercial (Epic), sur lesq uels seront répar tis les cheminots. Si, à ce jour, cette réforme ne remet pas en cause les spécificités liées à notre régime particulier en matière de sant é, no tre mutuelle a le devoir de se préparer à toutes les év entualités. Les trois structures qui composent la nouvelle Sncf proposeront-elles des contrats collectifs à leur s salar iés? N ous l ignorons, mais nous devrons ê tre en capacité d y apporter une réponse le cas échéant. Propos recueillis par F. S. LE MAGAZINE DE MA MUTUELLE VIVA III V50_I-VIII.indd III 13/02/15 12:53

4 EN CAS D ACCIDENT En cas d accident corporel, pensez à le déclarer à votre compagnie d assurances en même temps qu à la mutuelle : les dépenses de santé engagées peuvent ainsi être prises en charge par l assurance adverse, et non par la mutuelle. MUTUELLE DES CHEMINOTS DE CHAMPAGNE-ARDENNE Une mutuelle en pleine «révolution culturelle» Patrick Lattuada, président de la Mutuelle des cheminots de Champagen-Ardenne, souligne la qualité du travail des délégués. Le rapprochement de la Mutuelle des c heminots Champagne-Ardenne (Mcca), de la Mutuelle des cheminots de Normandie (Mcn), de la Mutuelle des transports Rhône-Alpes (Mtra) et de Mutuelle Entrain é tait l objet de la réunion des délégués de la Mcca qui s est tenue mi-février. Elle a vait en effet été avancée par rapport aux années précédentes pour répondre aux exigences du calendrier. «L idée est que les délégués et les correspondants locaux soient inf ormés et puissent préparer les assemblées locales avant l AG de juin», résume Patrick Lattuada, président de la Mcca. En l occurrence, le dossier avance. Le conseil d administration de la Mcca a entériné à l unanimité le processus de fusion e t le tra vail sur l organisation technique et politique de la nouv elle str ucture progresse bien. Si le v olet offres s avère plus compliqué à me ttre en œuvre, «le séminaire de mi-janvier a montré que nous sommes tous dans la même dynamique et les g roupes de travail se sont attelés à la tâche avec énergie». Pour la Mcca, cette fusion est une véritable «révolution culturelle», mais une révolution nécessaire pour une question de «survie». «Nous n avons pas les moyens techniques, financiers et la g ouvernance nécessaire pour tenir les enjeux du mutualisme de demain», explique Patrick Lattuada. Et c est pour sauver l esprit mutualiste que les responsables et les adhérents acceptent l idée de cette fusion, sur laquelle Patrick Lattuada a «un bon sentiment». Alexandra Luthereau DR MUTUELLE DES CHEMINOTS DE NORMANDIE «La proximité ne disparaîtra pas» Martine Renault, présidente de la mutuelle des cheminots de Normandie (Mcn) explique l enjeu des réunions de délégués de ce premier semestre. ÉRIC BENARD/ANDIA Quel était l objectif de la réunion des délégués de février? Lors de no tre assemblée g é- nérale d octobre 2014, les délégués nous ont donné pouvoir pour œuvrer a vec les groupes de travail constitués par Mutuelle Entrain, la Mcca e t la Mtra. Cette réunion visait à les t enir informés de l évolution du travail en cours. Et surtout à leur faire bien comprendre l enjeu d un rapproc hement de nos quatre mutuelles. Une autre réunion se tiendra en mai, avant l AG de juin. Sur quoi planchent les trois groupes de travail? Nous participons à la constr uction d un projet consensuel commun, avec l élaboration d une of fre solidaire mutualiste commune destinée aux cheminots, la mise en place de solutions à même de répondre aux exigences liées à l activité portant sur le risque collectif obligatoire. Mais nous souhaitons aussi pouv oir nous positionner sur les proc hains appels d offres du groupe Sncf. La proximité est une valeur importante pour la Mcn? La proximité nous per met de collecter des adhésions, de mieux communiquer et de me ttre en place des actions de prév ention. Nous tenons à cette proximité. Le rapproc hement des quatre mutuelles ne la reme ttra pas en cause. Nous deviendrons alors des sections locales. Propos recueillis par A. L. IV VIVA LE MAGAZINE DE MA MUTUELLE V50_I-VIII.indd IV 13/02/15 12:53

5 L AGENCE DE NICE S AGRANDIT Suite au départ de la Mutuelle de France Plus, avec laquelle elle partageait les locaux, Mutuelle Entrain a agrandi son agence de Nice, qui s est dotée d une salle de réunion et de visioconférence. 30, rue Trachel, Nice. NOUVELLE AGENCE À LYON PART-DIEU TOUJOURS PLUS DE PROXIMITÉ C est avec une légitime fi erté que les responsables de la section de Lyon ont célébré l ouverture de leur nouvelle agence. Elle était émue e t heureuse, Mar - tine Chapelle, présidente de Mutuelle Entrain L yon et région, ce jeudi 29 janvier : cheminots mutualist es e t partenaires se pressaient en effet à l inauguration des nouveaux locaux de la mutuelle, au 161 bis, rue Paul- Bert, dans le q uartier de la Part-Dieu à Lyon. Elle a remercié Nathalie Rolland-Vannini, ad jointe au maire du III e arrondissement de Lyon, qui avait souligné combien la mairie était satisfaite d accueillir cette agence, et avait proposé des salles de réunion si nécessaire. Olivier Téchec, président de Mutuelle Entrain, a rappelé q ue, «au lieu d a voir des plates-formes t éléphoniques lointaines, la mutuelle mise sur un vrai ser vice de proximité». Proximité avec les adhérents, mais aussi avec le secteur social : Chantal Miguel, responsable des assistantes sociales de la Région, s est réjouie des bonnes relations a vec Mutuelle Entrain et de l avancée de certains dossiers. «Il é tait im portant q ue l agence soit à côté de la gare de la Part-Dieu, un gros carrefour, précise Marcel Petit, responsable du développement commercial. Les c heminots peuvent venir nous voir facilement.» Tout comme, précise Antoine Di R uzza, président de la délégation Centre-Est des Mutuelles de F rance, «les cent aines d ag ents dont le lieu de tra vail sera bientôt la nouvelle tour Incity, voisine de ce tte gare, où la Sncf va inst aller de nombreux services». Depuis que l agence a ouvert ces 110 mètres carrés, elle a déjà vu doubler le nombre des visit es d adhérents. Quant aux administrateurs, ils disposent là d un matériel de vidéoconférence ultramoderne qui leur per met d organiser facilement des réunions avec les sections territoriales de t oute la France dont le nombre pourrait d ailleur s croître prochainement. Véronique Vigne-Lepage De g. à dr. : Martine Chapelle, Antoine Di Ruzza, Nathalie Rolland-Vannini, Olivier Téchec. GUILLAUME ATGER/DIVERGENCE Frais de gestion Mutuelle Entrain se conforme à l obligation légale qui lui est faite, depuis avril 2012, comme à tous les organismes de protection sociale complémentaire, de communiquer sur ses frais de gestion. Ces frais recouvrent l ensemble des sommes engagées pour concevoir les contrats, les commercialiser (dont le réseau commercial, le marketing, les commissions des intermédiaires), les souscrire (dont l encaissement des cotisations, la gestion des résiliations, le suivi comptable et juridique) et les gérer (dont les remboursements, la gestion du tiers payant, l information client, l assistance, les services, les prestations complémentaires), c est-à-dire accomplir toutes les tâches lui incombant dans le respect des garanties contractuelles. Pour l année 2013, ces frais se décomposent comme suit : frais de gestion, 12,9 % des cotisations appelées ; frais d acquisition, 2,3 % ; total, 15,2 %. LE MAGAZINE DE MA MUTUELLE VIVA V V50_I-VIII.indd V 13/02/15 12:53

6 SECTION DE LIMOGES ET RÉGION La section de Limoges et région a réalisé une grande campagne de tournée sur les chantiers et de permanence dans divers ateliers des quatre départements qui la composent, durant le mois d octobre. De nombreux adhérents ont été approchés parmi lequels, plusieurs sont devenus des SPORTS Venez encourager les sportifs! Au tournoi de foot interentreprises qui se tiendra au stade du Maine à Angers les 11, 12 et 13 juin. Au concours de boules lyonnaises qui aura lieu le 31 mars (après-midi) et le 1 er avril (matin) au hall Mendès- France à Saintes. Les deux équipes finalistes participeront au tournoi de France de boules lyonnaises. COURSE CYCLISTE A vélo sur les routes du Doubs Pour sa 10 e édition, la rando-cyclotouriste propose deux parcours ouverts à tous les cheminots qui aiment la petite reine. Mutuelle Entrain est partenaire de l événement. Le mar di 26 mai, près de 70 coureurs du grand Est s élanceront de Besançon sur les deux nouveaux parcour s de 120 e t 80 kilomè tres groupes de niveaux : «Les coureurs, de 17 à 65 ans, partent ensemble mais ils sont ensuite classés selon leur groupe», précise P a- trice Maxel, c heville ou- à bouger, à faire du sport.» Vingt bénévoles équipés de douze motos et trois v oitures accompagneront les participants, tandis qu une dizaine de «petites mains» CLAUDE PEKC Concours de pétanque de l Oncf Le 6 juin prochain, à Besançon, venez nombreux participer au concours de pétanque de l Orphelinat national des chemins de fer de France, en partenariat avec Mutuelle Entrain. Cette journée de solidarité envers les pupilles aura lieu devant la salle du Cer, en gare de Besançon. Inscription 5 euros, restauration à partir de 12 heures. Début du concours à la mêlée à 14 heures. Rens. : Régis Ehinger au concoctés par les bénévoles passionnés de la Binet, «rando-cyclo» organisée sous l égide du comit é d établissement de la région Sncf de Dijon. Ouverte aux c heminots et à leurs ayants droit, la Binet qui doit son nom au restaurant q ui ser vait d étape aux premières éditions est accessible à tous les amateurs, hommes e t femmes, grâce à ses quatre vrière de l organisation. Particularité cette année, le passage et le ra vitaillement au sommet du mont Bichoux. Mutuelle Entrain, fr iande de prévention, fournit depuis trois ans un appui fi - nancier à la Binet. Le président de la section de la région de Di jon, R égis Ehinger, fait partie des randonneurs : «Notre optique est d inciter nos adhérents s occuperont des deux ravitaillements et du repas à l arrivée, prévue v ers 14 heures. Sylvie Kermarrec Rendez-vous à 7 h 30 devant la salle du CE, 8, avenue de la Paix, gare Viotte à Besançon. Inscriptions (20 euros, repas compris) auprès du CE ( ), de Patrice Maxel ( ), ou sur Internet : VI VIVA LE MAGAZINE DE MA MUTUELLE V50_I-VIII.indd VI 13/02/15 12:53

7 correspondants. Qu ils soient ici remerciés, leur aide nous sera précieuse. Nous souhaitons la bienvenue à tous nos nouveaux adhérents. La section tiendra une permanence à la bibliothèque Sncf de Châteauroux, le mercredi 15 avril de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 15 h 30. PARRAINAGE HEUREUX GAGNANT! Grand gagnant du tirage au sort de la campagne de parrainage, Fabrice Kimenau a reçu son prix le 6 février à Strasbourg. Divine sur prise pour F abrice Kimenau! Alors q u il ne savait même pas ê tre en piste, ce c heminot a remporté au tirag e au sor t le premier lot de la campagne de parrainage organisée en 2014 par Mutuelle Entrain. Sa récom pense, un bon pour une croisière d une semaine pour deux per - sonnes sur les contours de l arc méditerranéen (Marseille, Barcelone, Naples), lui a été remise le 6 février dernier par Edouar d Bastian, président de la section Strasbourg et Région Edouard Bastian et Fabrice Kimenau, le jour de la remise du prix. de Mutuelle Entrain. Le deuxième lo t, un séjour d une semaine en bor d de mer, est revenu à Jean-Paul Sin, habit ant à R oanne, travaillant à l escale de la gare et adhérent de la section de Lyon. C est la q uatrième opération de parrainage organisée par Mutuelle Entrain. «Mon rôle, c est de ra jeunir le por tefeuille de mutualisés. J essaie de créer de l animation pour inciter nos adhérents actuels à mutualiser de nouv elles personnes», explique Marcel Petit, directeur du développement commercial. Couplée pour la première fois à un tirag e au sor t, la campagne de 2014 a suscité 697 parrainages, contre «500 à 600» les années précédentes. Elle s appuie sur une politique tarifaire incit ative à l égard des jeunes. Mutuelle Entrain, q ui compte adhérents dans 16 sections, a enregistré au t otal nouvelles adhésions en 2014, pour un solde positif de 500 personnes. L opération de parrainage 2015 est relancée dès ce mois-ci. Thomas Calinon FRÉDÉRIC MAIGROT/REA «Je n y ai pas cru du tout!» Fabrice Kimenau, trente-six ans, adhère à la section Nancy-Metz et Région depuis Pourquoi avez-vous rejoint Mutuelle Entrain? J avais une couverture mutuelle par ma banque, mais ce n était pas intéressant du tout. Cheminot depuis 2001, je suis tombé un jour sur une publicité pour Mutuelle Entrain et j ai envoyé une demande de renseignements. Quand j ai vu les tarifs et les prestations, j ai tout de suite adhéré. Comment avez-vous convaincu votre «filleul»? En fait, je lui ai parlé de la mutuelle spontanément. Il a adhéré lui-aussi immédiatement, pour les mêmes raisons que moi. Ce n est qu ensuite qu il m a parlé du parrainage qui lui permettait d avoir un mois de cotisation offert, avec un chèque cadeau de 20 euros pour moi. Du coup, je n y ai pas cru du tout quand on m a appelé pour me dire que j avais, en plus, gagné une croisière! LE MAGAZINE DE MA MUTUELLE VIVA VII V50_I-VIII.indd VII 13/02/15 12:53

8 PENSEZ AUX FRUITS ET LÉGUMES Bien manger, c est préserver sa santé! N oubliez pas vos «5 fruits et légumes par jour» qui apportent des éléments nutritifs (vitamines, minéraux, antioxydants, sucre) indispensables au fonctionnement de votre corps. CONVENTION DENTAIRE Des soins de qualité au meilleur prix DR Bonne nouvelle pour v otre dentition e t v otre por temonnaie. Mutuelle Entrain a signé une con vention dentaire avec l Union réseau national des centres de santé mutualistes. Cette convention va faciliter l accès de tous les adhérents aux soins dentaires, orthodontiques et à leur prévention. «Cette convention garantit aux adhérents qui choisiront de se rendre dans l un des 452 centres de soins dentaires par tenaires, des t arifs maîtrisés et des pr ix plafonds sur un panier d act es courants, explique Laurence Lor vin, responsable du dépar tement Réseau de proximité de la mutuelle. Et précisons qu il ne s agit pas d une médecine au rabais, bien au contraire!» Autres avantages, la généralisation du tiers payant sur la partie obligatoire comme sur la par tie complémentaire, la sim plification des échanges avec la mutuelle en matière de devis ou de facturation ou encore l assurance d obtenir une information totalement transparente sur les soins proposés : fiches d information, traitement alternatif possible, traçabilit é des mat é- riaux «Une seule condition pour bénéficier de ces ser vices, ajoute Laurence Lorvin, se rendre dans les centres de soins muni de sa car te Vitale et de sa carte d adhérent.» Trouvez le centre le plus proche de chez vous sur ou en cont actant votre agence. Olivier Van Caemerbèke LES RENCONTRES ADHÉRENTS Section Aquitaine-Nord 17 mars : gare de Marmande, réfectoire, de 14 h 15 à 16 heures. 1 er avril : Coutras, salle polyvalente, 127, rue Brossolette, à 14 heures. 2 avril : gare d Agen, salle de conférences de l Infra pôle, 111, rue de Pompeyrie, de 14 h 15 à 16 heures. 11 avril : Périgueux, salle des fêtes du Cer, 27, rue Brossolette, de 9 heures à 11 h avril : gare de Bergerac, salle de l équipement, à 17 heures. 27 avril : Biganos, club-house de la cité des Sports, rue de la Verrerie, à 17 heures. 6 mai : Bordeaux, salle de réunion de la mutuelle, 1, place de Casablanca, à 16 h 30. Section Bretagne-Mayenne 21 mai : Auray, centre de loisirs du CE Sncf. 27 mai : Rennes, agence Mutuelle Entrain, à 14 heures. Section Nancy-Metz et région 16 mars : Commercy, salle Jean-Lannois, Maison des syndicats, rue Foch, de 14 h 30 à 16 h mars : gare de Toul, salle des conférences, de 17 heures à 19 heures. 18 mars : Blainville, salle de réunion, ancienne mairie, Damelevières, de 14 h 30 à 16 h marsv: gare de Bar-le-Duc, salle des conférences, de 16 h 30 à 18 h mars : Nancy, agence Mutuelle Entrain, 14, rue Lepois, de 14 h 30 à 16 h mars : gare de Lunéville, salle des conférences, de 16 h 30 à 18 h mars : Metz, les Opticiens mutualistes, 3, rue de Vercly, de 15 heures à 17 heures. 30 mars : Chalindrey, mairie, de 16 h 30 à 18 h 30. Section Auvergne-Nivernais 21 avril : Varennes-Vauzelles, hôtel du Nivernais, à 9 heures. 30 avril : Montluçon, Maison des cheminots, 2, rue Chantoiseau, à 14 h mai : Clermont-Ferrand, à centre Michel-Ricou, rue Guynemer, à 14 heures. VIII VIVA LE MAGAZINE DE MA MUTUELLE V50_I-VIII.indd VIII 13/02/15 12:53

Dossier de Presse mars 2013

Dossier de Presse mars 2013 Dossier de Presse mars 2013 Mutuelle Entrain Lors du Congrès de l Union des Mutuelles de Cheminots et des Personnels du Groupe (UMCPG) en 2006 à Montpellier, les délégués ont décidé la constitution d une

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR 2015

REGLEMENT INTERIEUR 2015 REGLEMENT INTERIEUR 2015 A compter du 1 er janvier 2015 REGLEMENT INTERIEUR 2015 Mutuelle et Sections Dénomination et siège social de la mutuelle Une Mutuelle dénommée ENTRAIN est située : 5, boulevard

Plus en détail

Rapport moral. Auteur : Olivier TECHEC Date : 22/05/2014 Réf : OT/CF. Assemblée Générale 24 et 25 juin 2014 à Rennes

Rapport moral. Auteur : Olivier TECHEC Date : 22/05/2014 Réf : OT/CF. Assemblée Générale 24 et 25 juin 2014 à Rennes Rapport moral Auteur : Olivier TECHEC Date : 22/05/2014 Réf : OT/CF Assemblée Générale Pour rompre avec les habitudes, plus qu un rapport moral, nous allons tâcher de vous soumettre un rapport qui donne

Plus en détail

NOTRE ACTION SOCIALE PREND SOIN DE VOUS

NOTRE ACTION SOCIALE PREND SOIN DE VOUS NOTRE ACTION SOCIALE PREND SOIN DE VOUS NOTRE ACTION SOCIALE EN QUELQUES CHIFFRES * 35 délégations régionales 218 collaborateurs dédiés, dont 154 sur le terrain 12 500 membres d associations bénévoles

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : LE COMPTE À REBOURS EST LANCÉ

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : LE COMPTE À REBOURS EST LANCÉ COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : LE COMPTE À REBOURS EST LANCÉ Employeurs, salariés et assureurs sont tous concernés par la généralisation de la complémentaire santé à partir du 1 er janvier. Il reste peu de temps

Plus en détail

Groupe MGC, la santé pour tous

Groupe MGC, la santé pour tous Groupe MGC, la santé pour tous www.mutuellemgc.fr Un système de santé en pleine mutation Le marché des complémentaires santé est aujourd hui en pleine mutation. L ultra concurrence, la nouvelle réglementation

Plus en détail

Groupe MGC. Ensemble, partageons l énergie mutualiste. www.groupemgc.fr

Groupe MGC. Ensemble, partageons l énergie mutualiste. www.groupemgc.fr Groupe MGC Ensemble, partageons l énergie mutualiste www.groupemgc.fr G R O U P E Un système de santé en pleine mutation Le marché des complémentaires santé est aujourd hui en pleine mutation. L ultra

Plus en détail

Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER LA Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise

Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER LA Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise Si vous avez déjà un contrat santé dans votre entreprise vérifiez bien votre conformité avec nos conseils du chapitre 6 Pour éviter un eventuel redressement urssaf votre PASS ANI Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER

Plus en détail

VOTRE. PARTENAIRE SANTé. privilégié

VOTRE. PARTENAIRE SANTé. privilégié VOTRE PARTENAIRE SANTé privilégié QUI SOMMES-NOUS? JUST EN FAMILLE, née en 2010, réunit sous la même entité les valeurs communes de deux mutuelles, Just ensemble et En Famille, et apporte à tous ses adhérents

Plus en détail

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ SOMMAIRE LE RAPPROCHEMENT 5 L union fait la force 6 Les grandes étapes 7 UN NOUVEL ENSEMBLE COMPLET 9 Un Groupe équilibré en retraite complémentaire

Plus en détail

(r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES. Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE»

(r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES. Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE» (r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE» 2 INTRODUCTION SOMMAIRE SOMMAIRE INTRO Transformez une

Plus en détail

Libérer l énergie de l expert-comptable et trouver de nouvelles opportunités de conseil

Libérer l énergie de l expert-comptable et trouver de nouvelles opportunités de conseil Libérer l énergie de l expert-comptable et trouver de nouvelles opportunités de conseil AG Ordre Pays de Loire Abbaye de Fontevraud Jeudi 9 Juillet 2015 Ce document original est la propriété du Groupe

Plus en détail

JORF n 0138 du 16 juin 2013. Texte n 1. LOI LOI n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécur isation de l emploi

JORF n 0138 du 16 juin 2013. Texte n 1. LOI LOI n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécur isation de l emploi JORF n 0138 du 16 juin 2013 Texte n 1 LOI LOI n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécur isation de l emploi L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Vu la décision du Conseil constitutionnel

Plus en détail

MUTUELLE DU MINISTERE DE LA JUSTICE. Agents TERRITORIAUX. Etre bien. protégé, c est. essentiel

MUTUELLE DU MINISTERE DE LA JUSTICE. Agents TERRITORIAUX. Etre bien. protégé, c est. essentiel MUTUELLE DU MINISTERE DE LA JUSTICE Agents TERRITORIAUX Etre bien protégé, c est essentiel OFFRE L ABELLISÉE LES ENGAGEMENTS DE LA MMJ Fondée en 1944 et animée par et pour les agents du ministère de la

Plus en détail

FRAIS DE GESTION des mutuelles

FRAIS DE GESTION des mutuelles FRAIS DE GESTION des mutuelles Juillet 2014 PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE Pour fonctionner, toute entreprise doit consacrer des ressources à sa gestion. Les «frais de gestion» des mutuelles représentent

Plus en détail

LE PASS ANI Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER la Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise

LE PASS ANI Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER la Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise LE PASS ANI Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER la Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise 1-PRESENTATION L Accord National Interprofessionnel (ANI) 2013 a prévu de généraliser la complémentaire

Plus en détail

en toute simplicité!

en toute simplicité! BIEN COMPRENDRE LES NOUVELLES RÉFORMES DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. en toute simplicité! 1 LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ D ici le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront mettre

Plus en détail

CHAPITRE I ER. Créer de nouveaux droits pour les salariés. Section 1. De nouveaux droits individuels pour la sécurisation des parcours.

CHAPITRE I ER. Créer de nouveaux droits pour les salariés. Section 1. De nouveaux droits individuels pour la sécurisation des parcours. Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 4 avril 2013

Plus en détail

Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI:

Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI: Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI: METTRE EN EVIDENCE LES CONDITIONS DE REUSSITE DE LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE A L ENSEMBLE DES SALARIES,

Plus en détail

ÉDITO. Regards croisés. s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e

ÉDITO. Regards croisés. s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e Regards croisés s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e N 49-25 juillet 2014 Serge Lavagna Secrétaire national de la CFE-CGC Protection sociale ÉDITO Contact : Mireille Dispot Expert protection sociale

Plus en détail

Le sport est un jeu...

Le sport est un jeu... Le sport est un jeu... Gagner le sourire des enfants malades, le plus grand des enjeux Association Loi 1901 RENCONTRE AMICALE Sam Essediri Fondateur - Président Directeur d 1 Maillot pour la Vie Un Maillot

Plus en détail

La protection sociale dans l entreprise

La protection sociale dans l entreprise (r) assurez-vous sur La protection sociale dans l entreprise livre blanc «assuré d entreprendre» - n 2 2 INTRODUCTION SOMMAIRE SOMMAIRE Intro La protection sociale connaît en France une vraie mutation.

Plus en détail

REGLEMENT OPERATION PARRAINAGE

REGLEMENT OPERATION PARRAINAGE REGLEMENT OPERATION PARRAINAGE Période du 1 er mars 2015 au 1 er janvier 2016 Article 1 : Date de déroulement La Mutuelle Entrain sise 5, boulevard Camille Flammarion, 13001 MARSEILLE, dont le numéro Siren

Plus en détail

des mutuelles FRAIS DE GESTION PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE

des mutuelles FRAIS DE GESTION PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE FRAIS DE GESTION des mutuelles PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE Les Pour fonctionner, toute entreprise doit consacrer des ressources à sa gestion. Les «frais de gestion» des mutuelles représentent 3 milliards

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

VITALI SANTÉ Au service des salariés PSA

VITALI SANTÉ Au service des salariés PSA VITALI SANTÉ Au service des salariés PSA 1 INTERVENTIONS INDIVIDUELLES Aides personnalisées ponctuelles En cas de difficultés importantes dues à une situation de rupture (chômage, surendettement, divorce,

Plus en détail

retraite prévoyance santé épargne assurances action sociale vacances www.probtp.com

retraite prévoyance santé épargne assurances action sociale vacances www.probtp.com retraite prévoyance santé épargne assurances action sociale vacances www.probtp.com UNE PROTECTION SOLIDE... PRO BTP est le groupe de protection sociale géré par les représentants des entreprises et des

Plus en détail

Protection sociale complémentaire des contractuels Premier Bilan... Premier Avenant...

Protection sociale complémentaire des contractuels Premier Bilan... Premier Avenant... COMMISSIONS DE SUIVI DES ACCORDS PRÉVOYANCE ET FRAIS DE SANTÉ L info syndicale Protection sociale complémentaire des contractuels Premier Bilan... Premier Avenant... L accord de protection sociale des

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

La généralisation de la complémentaire santé

La généralisation de la complémentaire santé La généralisation de la complémentaire santé istya collectives 7 square Max Hymans - 75015 Paris Numéro ORIAS : 14007239 - www.orias.fr www.istyacollectives.fr Le cadre réglementaire Au plus tard le 1er

Plus en détail

LE REGLEMENT MUTUALISTE OBLIGATIONS DE LA MUTUELLE ET DE SES ADHERENTS

LE REGLEMENT MUTUALISTE OBLIGATIONS DE LA MUTUELLE ET DE SES ADHERENTS LE REGLEMENT MUTUALISTE OBLIGATIONS DE LA MUTUELLE ET DE SES ADHERENTS Le règlement mutualiste établi en conformité avec l article 4 des statuts de la M.F.C., fixe les rapports entre la mutuelle et ses

Plus en détail

Livret d accueil. Sommaire. Présentation Pages 1 à 3. Nos services Pages 4 à 9. Vos intérêts Page 10

Livret d accueil. Sommaire. Présentation Pages 1 à 3. Nos services Pages 4 à 9. Vos intérêts Page 10 Fédération Indépendante du Rail et des Syndicats des Transports Livret d accueil Sommaire Présentation Pages 1 à 3 Nos services Pages 4 à 9 Vos intérêts Page 10 FiRST, notre histoire La Fédération Indépendante

Plus en détail

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord :

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord : Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Date de création : 31/03/2014 Date de mise à jour : 25/09/2014 SOMMAIRE : Questions sur la négociation de l accord : LEGENDE : rouge : question

Plus en détail

LES SOLUTIONS D AG2R LA MONDIALE

LES SOLUTIONS D AG2R LA MONDIALE DOSSIER DE PRESSE Paris, 20 mai 2015 NOUVELLE DONNE EN COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : LES SOLUTIONS D AG2R LA MONDIALE - Un marché de la santé bousculé, plus particulièrement par l ANI Santé 2 - AG2R LA MONDIALE

Plus en détail

ma référence solidaire

ma référence solidaire Bien plus qu une mutuelle p ma référence solidaire mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite Le groupe MGEN p La référence solidaire pour tous Chiffres clés 2013 2 3,7 3 209 millions de personnes

Plus en détail

PLF et PLFSS 2014 : impacts sur les mutuelles Point au 19 décembre 2013

PLF et PLFSS 2014 : impacts sur les mutuelles Point au 19 décembre 2013 PLF et 2014 : impacts sur les mutuelles Point au 19 décembre 2013 1. Principales mesures impactant les mutuelles Thématiques Articles Impact sur les mutuelles Participation des OC au forfait médecin traitant

Plus en détail

Mutualia devient un Groupe

Mutualia devient un Groupe Mutualia devient un Groupe Dossier de presse 2013 Contact Presse Maider GAICOTCHEA Tél. 01 41 63 77 82 gaicotchea.maider@mutualia.fr Dossier de presse Naissance Dossier de du presse Groupe sponsoring Mutualia

Plus en détail

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle المملكة المغربية وزارة التشغيل والتكوين المهني A L L O C U T I O N de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation

Plus en détail

Nouveaux contrats responsables : enjeux et obligations

Nouveaux contrats responsables : enjeux et obligations Regards d experts Nouveaux contrats responsables : enjeux et obligations CERTIFIÉ 100 % Expertise Humanis CONFORME Décryptons ensemble ces nouveautés réglementaires : obligations du nouveau cahier des

Plus en détail

Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts.

Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts. Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts. La chambre a négocié pour vous des tarifs préférentiels avec le cabinet Jadis pour vous proposer 4 niveaux de garantie. -

Plus en détail

L ENGAGEMENT SOLIDAIRE

L ENGAGEMENT SOLIDAIRE 2016, la loi change, pas nos valeurs (Accord National Interprofessionnel) LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE POUR TOUS LES SALARIÉS EN QUESTIONS LE GUIDE Complémentaire santé obligatoire pour tous les

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé. contraintes ou opportunités?

Généralisation de la complémentaire santé. contraintes ou opportunités? Généralisation de la complémentaire santé contraintes ou opportunités? SOMMAIRE I - Rappel du contexte 1- Qu est que la généralisation de la complémentaire santé? 2- Quelles sont les entreprises concernées?

Plus en détail

I - ADHESION A LA CONVENTION DE PARTICIPATION POUR LE RISQUE «PREVOYANCE» SOUSCRITE PAR LE CENTRE DE GESTION 76 AVEC AVIS DU CTP

I - ADHESION A LA CONVENTION DE PARTICIPATION POUR LE RISQUE «PREVOYANCE» SOUSCRITE PAR LE CENTRE DE GESTION 76 AVEC AVIS DU CTP PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 novembre 2013 à 19h00 LE QUORUM CONSTATE Le compte-rendu de la séance du 21 octobre 2013 ne donne lieu à aucune remarque de la part des membres du

Plus en détail

Bulletin d Adhésion-R

Bulletin d Adhésion-R Bulletin d adhésion NOTRE PRIORITE : VOTRE SATISACTION Bulletin d Adhésion-R Code courtier conseil : E04C2003 TIN Bulletin d Adhésion X Vente à distance Bulletin de odification N d adhérent : Changement

Plus en détail

chef d entreprise VOTRE GUIDE PRATIQUE www.reunica.com

chef d entreprise VOTRE GUIDE PRATIQUE www.reunica.com chef d entreprise VOTRE GUIDE PRATIQUE www.reunica.com bienvenue chez RÉUNICA www.reunica.com En tant que nouveau client Réunica, nous tenons à vous remercier pour votre confiance. Nous souhaitons vous

Plus en détail

Audistya et Optistya. Qualité, proximité et juste prix. DOSSIER DE PRESSE 10 janvier 2013. Sommaire

Audistya et Optistya. Qualité, proximité et juste prix. DOSSIER DE PRESSE 10 janvier 2013. Sommaire Audistya et Optistya Qualité, proximité et juste prix Depuis le 1 er janvier 2013, les adhérents de plusieurs mutuelles du groupe Istya ont la possibilité de bénéficier des avantages proposés par le nouveau

Plus en détail

J ai beau être son superpapa, je ne suis pas immortel.

J ai beau être son superpapa, je ne suis pas immortel. RASSURCAP SOLUTIONS J ai beau être son superpapa, je ne suis pas immortel. Assurance décès Capital à partir de 7500 mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite RASSURCAP SOLUTIONS Le pouvoir de

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

Coiffeurs. Travailleurs non salariés

Coiffeurs. Travailleurs non salariés Coiffeurs Travailleurs non salariés Coiffeurs, travailleurs non salariés une protection sociale optimale Depuis plus de dix ans, vous nous faites confiance pour assurer le régime frais de santé des salariés

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JANVIER 2010

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JANVIER 2010 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JANVIER 2010 Etaient présents : M. ARBEY, M. BERNARD, M. BOUDONIS, M. CHATONNAY, M. COMMENGE, Mme COURTEIX, M. EYNARD, M. FABIOLE, M. FEDERICI, Mme

Plus en détail

- 73 - TABLEAU COMPARATIF

- 73 - TABLEAU COMPARATIF - 73 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de visant à permettre aux mutuelles de mettre en place des réseaux de soins Proposition de relative au fonctionnement des réseaux de soins créés par les mutuelles

Plus en détail

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie»

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie» Dossier de presse «Choisissez l offre qui va avec votre vie» SOMMAIRE Renouveler l offre, un enjeu stratégique pour le groupe p.03, mutuelle professionnelle p.03 Un environnement économique, réglementaire

Plus en détail

LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE : QUESTIONS/REPONSES

LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE : QUESTIONS/REPONSES LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE : QUESTIONS/REPONSES UFT 68, rue CARDINET 75017 PARIS Tel : 01.47.66.49.68. SOMMAIRE I. Les obligations à l égard des entreprises... 2 À partir de quand les entreprises

Plus en détail

Guide. du Correspondant Mutualiste MNT 2O15

Guide. du Correspondant Mutualiste MNT 2O15 Guide du Correspondant Mutualiste MNT 2O15 Merci pour votre démarche et bienvenue Comme 9 000 agents territoriaux, vous êtes désormais Correspondant Mutualiste à la Mutuelle Nationale Territoriale. Afin

Plus en détail

Mon contrat santé «L OFFRE SANTÉ PRO» Mes infos santé. 36 20 dites Mutuelle Mcd. Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements

Mon contrat santé «L OFFRE SANTÉ PRO» Mes infos santé. 36 20 dites Mutuelle Mcd. Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements Mes infos santé Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements 36 20 dites Mutuelle Mcd Appel Gratuit hors surcoûts éventuels des opérateurs www.mutuelle-mcd.fr Mon agence répond à

Plus en détail

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.)

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.) GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.) FICHE INFO NUM 1 Au 1 er Janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé devront obligatoirement avoir mis en place une couverture santé collective

Plus en détail

ARGUMENTAIRE JURIDIQUE EN FAVEUR DU STATUT DE LA MUTUELLE EUROPEENNE

ARGUMENTAIRE JURIDIQUE EN FAVEUR DU STATUT DE LA MUTUELLE EUROPEENNE ARGUMENTAIRE JURIDIQUE EN FAVEUR DU STATUT DE LA MUTUELLE EUROPEENNE Sommaire du document 1. OBSERVATIONS GENERALES 1.1. Le SME est indispensable, les instruments juridiques actuels étant insuffisants.

Plus en détail

Chantier restructurations

Chantier restructurations Chantier restructurations Le présent document réalisé par le groupe de travail en charge du chantier restructurations, se fixe pour objectif de décrire de manière synthétique les enjeux présents et à venir

Plus en détail

GSC, pour entreprendre aujourd hui sans vous soucier de demain

GSC, pour entreprendre aujourd hui sans vous soucier de demain GSC, pour entreprendre aujourd hui sans vous soucier de demain 2015 L assurance chômage des chefs et dirigeants d entreprise Les organisations patronales Adhérer à une organisation patronale vous permet

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 22/12/97 Origine : ACCG MMES et MM les Directeurs MMES et MM les Agents Comptables des Caisses

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

Modalités de rapprochement. Conférence Argus du 9 novembre 2010

Modalités de rapprochement. Conférence Argus du 9 novembre 2010 Modalités de rapprochement Conférence Argus du 9 novembre 2010 ENJEUX Les SAM, Mutuelles et IP sont des entités sans capital et sans actionnaires ce qui ne leur permet pas d utiliser les techniques classiques

Plus en détail

la lettre Défendre vos droits et votre mutuelle en cas d hospitalisation les 25 et 26 juin, à Rennes Des attentes fortes à réaffirmer

la lettre Défendre vos droits et votre mutuelle en cas d hospitalisation les 25 et 26 juin, à Rennes Des attentes fortes à réaffirmer la lettre Assemblée Générale, les 25 et 26 juin, à Rennes Des attentes fortes à réaffirmer Les chiffres ne mentent pas, mais il faut les faire parler... En ce qui concerne la santé, nous avons eu une première

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 dddd 2 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation de réaliser une journée de travail non rémunérée, dites «journée de solidarité». En contrepartie,

Plus en détail

NORD - PAS-DE-CALAIS - RHÔNE-ALPES - BOURGOGNE - AUVERGNE

NORD - PAS-DE-CALAIS - RHÔNE-ALPES - BOURGOGNE - AUVERGNE MEDP 0231-V12.qxd:MEDP 0231.qxt 28/12/10 15:09 Page 1 Enfin une complémentaire santé pour les moins de 26 ans du BTP! BTP SANTÉ CONTRAT SANTÉ JEUNE NORD - PAS-DE-CALAIS - RHÔNE-ALPES - BOURGOGNE - AUVERGNE

Plus en détail

N de vol Flight n. Départ Departure

N de vol Flight n. Départ Departure BERGERAC >> PARIS ORLY Ouest 05 : 55 08 : 20 Lu Ma Me Je Ve T7 5111 17 : 10 19 : 45 Lu Ma Me Je Ve T7 5115 PARIS ORLY Ouest >> BERGERAC 08 : 45 11 : 00 Lu Ma Me Je Ve T7 5112 20 : 30 22 : 45 Lu Ma Me Je

Plus en détail

Rencontre presse. Lundi 21 octobre de 14 h 30 à 16 h 00. La Boate 35 Rue de la Paix 13001 Marseille

Rencontre presse. Lundi 21 octobre de 14 h 30 à 16 h 00. La Boate 35 Rue de la Paix 13001 Marseille Rencontre presse Lundi 21 octobre de 14 h 30 à 16 h 00 La Boate 35 Rue de la Paix 13001 Marseille Echanges avec Jean-Paul Benoit, Président de la Mutualité Française PACA, autour de : Projet de loi de

Plus en détail

ACTIVANCE ANI : SOLUTIONS MUTUELLE SANTÉ FESP SANTÉ. Une approche mutualiste responsable

ACTIVANCE ANI : SOLUTIONS MUTUELLE SANTÉ FESP SANTÉ. Une approche mutualiste responsable ACTIVANCE ANI : SOLUTIONS MUTUELLE SANTÉ FESP SANTÉ Une approche mutualiste responsable LE MOT DU PRÉSIDENT Chères Adhérentes, Chers Adhérents, Vous, chefs et dirigeants d entreprise, et vos salariés constituez

Plus en détail

Vous êtes bien. à la Mutuelle de Poitiers. Un fonctionnement unique qui vous convient. Je regroupe mes contrats et j y gagne!

Vous êtes bien. à la Mutuelle de Poitiers. Un fonctionnement unique qui vous convient. Je regroupe mes contrats et j y gagne! Numéro 24 - Décembre 2013 Vous êtes bien à la Mutuelle de Poitiers Un fonctionnement unique qui vous convient «Chez nous, pas de plateau téléphonique.» 2 Je regroupe mes contrats et j y gagne! Avantages

Plus en détail

Impacts de la réforme des contrats responsables sur nos offres collectives

Impacts de la réforme des contrats responsables sur nos offres collectives Impacts de la réforme des contrats responsables sur nos offres collectives Unité de Distribution Unité de Distribution Direction Formation-Département Conception 150218 Direction Formation-Département

Plus en détail

MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016

MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016 MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016 Le Conseil Social du Mouvement Sportif qui représente les employeurs du sport a lancé un appel d offre s agissant de la couverture complémentaire santé

Plus en détail

SANTE DES SALARIES : Vos obligations en tant qu employeur

SANTE DES SALARIES : Vos obligations en tant qu employeur OM SPORT DIJON Jeudi 22 octobre 2015 SANTE DES SALARIES : Vos obligations en tant qu employeur Olivier BARON Crédit Mutuel Marché des Professionnels AU PROGRAMME L ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL (ANI)

Plus en détail

Union régionale. Limousin. La formation des élus. 39 avenue Garibaldi 87000 Limoges www.limousin.mutualite.fr

Union régionale. Limousin. La formation des élus. 39 avenue Garibaldi 87000 Limoges www.limousin.mutualite.fr Union Pour régionale toute information, contactez Florence Wolff 05 19 99 24 33 fwolff@mutualitefrancaiselimousin.fr Limousin 39 avenue Garibaldi 87000 Limoges www.limousin.mutualite.fr 2016 La formation

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET ASSURANCE DES RISQUES STATUTAIRES DU PERSONNEL CONTRAT GROUPE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ARTICLE 1 / OBJET DE LA CONSULTATION Le CENTRE

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé Une mesure qui profite à tous!

Généralisation de la complémentaire santé Une mesure qui profite à tous! Généralisation de la complémentaire santé Une mesure qui profite à tous! Une complémentaire santé plus avantageuse pour les salariés Une image sociale positive de l entreprise Septembre 2015 Plan de la

Plus en détail

Le rapport d'introduction de Patrice Fort, président de la Mutuelle de France Lorraine Franche-Comté, à l'assemblée générale du 11 juin 2007 à Vittel

Le rapport d'introduction de Patrice Fort, président de la Mutuelle de France Lorraine Franche-Comté, à l'assemblée générale du 11 juin 2007 à Vittel Le rapport d'introduction de Patrice Fort, président de la Mutuelle de France Lorraine Franche-Comté, à l'assemblée générale du 11 juin 2007 à Vittel «Au moment d aborder le projet de regroupement avec

Plus en détail

R ENTREPRISES TPE PME : votre protection santé LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ POUR TOUS LES SALARIÉS

R ENTREPRISES TPE PME : votre protection santé LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ POUR TOUS LES SALARIÉS R ENTREPRISES LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ POUR TOUS LES SALARIÉS TPE PME : votre protection santé Dès votre 1 er salarié Renforcez la santé de votre entreprise en protégeant celle de vos

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES ADMINISTRATION. Direction des finances, des achats et des services

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES ADMINISTRATION. Direction des finances, des achats et des services MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES ADMINISTRATION Administration générale MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Direction des finances, des achats et des

Plus en détail

PROPOSITION UFNAFAAM

PROPOSITION UFNAFAAM PROPOSITION 1 COMPLEMENTAIRE SANTE INDIVIDUELLE UFNAFAAM Présentation dossier Assurances de Clarens / UFNAFAAM 1 PRESENTATION CCMO 2 Depuis plus de 65 ans, la CCMO exerce son métier de mutuelle santé et

Plus en détail

VISIOFORMATION de 3h30

VISIOFORMATION de 3h30 Notre devise : «Offrir une qualité optimale de formation basée en premier lieu sur la confiance des Hommes et des Femmes qui font et feront l entreprise de demain en Outre-Mer» VISIOFORMATION de 3h30 Généralisation

Plus en détail

PROTOCOLE n 155 du 4 juillet 2014 relatif au régime collectif de complémentaire santé

PROTOCOLE n 155 du 4 juillet 2014 relatif au régime collectif de complémentaire santé «ACCORDS COLLECTIFS DE TRAVAIL APPLICABLES DANS LES CENTRES D HÉBERGEMENT ET DE RÉADAPTATION SOCIALE ET DANS LES SERVICES D ACCUEIL, D ORIENTATION ET D INSERTION POUR ADULTES» PROTOCOLE n 155 du 4 juillet

Plus en détail

Débat sur la loi de Santé

Débat sur la loi de Santé Débat sur la loi de Santé TPG Le principe de ce TPG est que le patient n aura plus à avancer les frais pour la consultation. Actuellement, pour une consultation chez le généraliste de 23 : 15,10 e remboursés

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE

SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE > LES CAS DE DISPENSES > LE PANIER DE SOIN > L ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

REGIME COMPLEMENTAIRE D'ASSURANCE MALADIE

REGIME COMPLEMENTAIRE D'ASSURANCE MALADIE UNE VRAIE MUTUELLE UN CONTRAT CLAIR UN HAUT NIVEAU de PROTECTION JUIN 2013 REGLEMENT INTERIEUR REGIME COMPLEMENTAIRE D'ASSURANCE MALADIE N 75M035933 SIRET 784 394 413 00040 SIREN 784 394 413 - APE 6512Z

Plus en détail

Spécial santé. Optez pour une couverture santé adaptée à vos salariés SwissLife Prévoyance Entreprises + Contrat collectif d assurance santé

Spécial santé. Optez pour une couverture santé adaptée à vos salariés SwissLife Prévoyance Entreprises + Contrat collectif d assurance santé Spécial santé Optez pour une couverture santé adaptée à vos salariés SwissLife Prévoyance Entreprises + Contrat collectif d assurance santé 2 SwissLife Prévoyance Entreprises +, une complémentaire santé

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA

Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA Bonjour à toutes et à tous, Merci d être présents nombreux pour cette 20 ème assemblée générale. Créée en 1994, par des militants

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1276

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1276 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1276 4 - Constitution de la Société Publique Locale Territoire 25 - Prise de participation et désignation de représentants M. FOUSSERET, Maire, Rapporteur

Plus en détail

La participation financière des collectivités territoriales à la protection sociale complémentaire de leurs agents

La participation financière des collectivités territoriales à la protection sociale complémentaire de leurs agents La participation financière des collectivités territoriales à la protection sociale complémentaire de leurs agents La protection sociale complémentaire des agents de la fonction publique territoriale est

Plus en détail

Protection Sociale Complémentaire du personnel territorial des collectivités et établissements publics du ressort géographique du CDG 59

Protection Sociale Complémentaire du personnel territorial des collectivités et établissements publics du ressort géographique du CDG 59 CDG59 Protection Sociale Complémentaire du personnel territorial des collectivités et établissements publics du ressort géographique du CDG 59 Lille 20 juin 2013 Nathalie BOUBEKER Chargée d études boubeker@france-prevoyance.fr

Plus en détail

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.»

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» 39 e Congrès de la Mutualité Française Résolution générale «La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» La crise financière, économique, sociale et écologique frappe durement notre pays,

Plus en détail

Titre 1 : Les Règles générales de l assurance

Titre 1 : Les Règles générales de l assurance Introduction L assurance est une technique qui repose sur un contrat, le contrat d assurance, en vertu duquel un assureur s engage, en contrepartie du versement régulier d une prime, d indemniser les sinistres

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER. Exercice du 1 er juillet 2013 au 30 juin 2014

RAPPORT FINANCIER. Exercice du 1 er juillet 2013 au 30 juin 2014 RAPPORT FINANCIER Exercice du 1 er juillet 2013 au 30 juin 2014 Le rapport financier 2013-2014 est articulé en deux parties : la première présente les données chiffrées de l exercice 2013-2014, la seconde

Plus en détail

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche ÉDITORIAL Pour la Corse et pour la France, une démocratie politique et sociale vraiment neuve Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche de réalisations possibles, la

Plus en détail

obsèques La garantie La sérénité assurée... Le Guide des obsèques Pour toute demande d étude personnalisée, la Mutuelle Epargne Retraite vous offre

obsèques La garantie La sérénité assurée... Le Guide des obsèques Pour toute demande d étude personnalisée, la Mutuelle Epargne Retraite vous offre Pour toute demande d étude personnalisée, la Mutuelle Epargne Retraite vous offre Le Guide des obsèques afin de vous épauler au mieux dans les démarches administratives, l organisation et la prévoyance

Plus en détail

Version approuvée par l Assemblée Générale du 26/06/2009

Version approuvée par l Assemblée Générale du 26/06/2009 Règlement Mutualiste Version approuvée par l Assemblée Générale du 26/06/2009 Le présent règlement mutualiste présente le contenu et la durée des engagements existants entre l adhérent et la Mutuelle dans

Plus en détail

Trouvez les bonnes réponses avec le Fonds de professionnalisation et de solidarité des artistes et techniciens du spectacle

Trouvez les bonnes réponses avec le Fonds de professionnalisation et de solidarité des artistes et techniciens du spectacle Conception Graphique : Gilles Le Nozahic Nos équipes se déplacent régulièrement à des réunions d informations organisées avec nos partenaires ( Afdas, Pôle emploi spectacle ) et sont présentes lors des

Plus en détail

Les assurances collectives Santé et Prévoyance

Les assurances collectives Santé et Prévoyance CAA P A C I F I C A P R E D I C A Les assurances collectives Santé et Prévoyance Dernières évolutions réglementaires et réponses du Crédit.Agricole Réunion Experts-Comptables du 10 juillet 2014 Page 1

Plus en détail

«Exigence, créativité, audace et solidarité»

«Exigence, créativité, audace et solidarité» «Exigence, créativité, audace et solidarité» Telles sont les valeurs que porte l ensemble des collaborateurs de l UNMI. Depuis sa création en 1929, l UNMI est résolument ancrée dans les valeurs fondatrices

Plus en détail