PLAN DE LA PRESENTATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN DE LA PRESENTATION"

Transcription

1 Présenté par: MAILELE Djibril Amadou, Directeur Production & Transport - NIGELEC

2 PLAN DE LA PRESENTATION 1. CONTEXTE 2. AVENNEMENT DE LA PANNE 3. CONSEQUENCES DE LA PANNE 4. SOLUTION DU DEPANNAGE DEFINITIF 5. SOLUTION DU DEPANNAGE PROVISOIRE 6. MISE EN ŒUVRE DU DEPANNAGE PROVISOIRE 7. ENSEIGNEMENTS TECHNIQUES & CONCLUSION

3

4 1. CONTEXTE LA LIGNE KAINJI BIRNIN KEBBI EST LA SEULE LIAISON 330KV ALIMENTANT LA ZONE NORD OUEST DU NIGERIA À PARTIR DU BARRAGE DE KAINJI SUR UNE LONGUEUR DE 310KM JUSQU À BIRNIN KEBBI. LE POSTE DE BIRNIN KEBBI COMPREND 2 TRAVÉES TRANSFORMATEUR 330/132KV - 90MVA QUI ALIMENTENT L ETAT DE SOKOTO, L ETAT DE KEBBI ET LA ZONE DU FLEUVE AU NIGER. LA ZONE DU FLEUVE AU NIGER COMPREND 2 RÉGIONS ET NIAMEY LA CAPITALE. LA POINTE ENREGISTRÉE LE 6 MAI 2013 POUR CETTE ZONE INTERCONNECTÉE A ATTEINT 103MW, AVEC UNE IMPORTATION TOTALE DE 60MW SUR LA LIGNE D INTERCONNEXION 132KV ET UNE PRODUCTION LOCALE COMPLÉMENTAIRE ASSURÉE PAR UN PARC D UNE PUISSANCE DISPONIBLE DE 56MW. LA DEMANDE EN ÉNERGIE ÉLECTRIQUE EST MAXIMALE PENDANT LA PÉRIODE CHAUDE À CAUSE ESSENTIELLEMENT DES BESOINS EN CLIMATISATION.

5

6 2. AVENNEMENT DE LA PANNE La panne ayant entrainé le déclenchement de la ligne Kainji Birnin Kebbi est intervenue dans la nuit du 24 au 25 mai Trois (03) pylônes d alignement 330kV se sont effondrés suite à des précipitations extrêmement violentes (Vent, orage, grêle). Pylônes

7 2.1. PYLÔNE 618 / RUINE

8 2.2. PYLÔNE 619 / DÉCAPITÉ

9 2.3. PYLÔNE 620 / RUINE

10

11 3.1 CONSEQUENCES DE LA PANNE AU NIGERIA INTERRUPTION DU SERVICE PUBLIC D ELECTRICITE ETAT DE SOKOTO (TOTALEMENT) ETAT DE KEBBI (TOTALEMENT) ETAT DE ZANFARA (PARTIELLEMENT)

12 3.2. CONSEQUENCES DE LA PANNE AU NIGER PERTE DE LA LIGNE D INTERCONNEXION (-52MW à Niamey, -5MW à Dosso et -3MW à Gaya) ACCROISSEMENT DE PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE SUR BASE THERMIQUE (Passage de GWH/Semaine à GWh/ Semaine, soit GWH/Semaine) DELESTAGE DE CONSOMMATION (jusqu à GWH/ semaine d énergie non livrée) L INCIDENCE DE L INDISPONIBILITE DE LA LIGNE D INTERCONNEXION POUR NIGELEC A ETE ESTIME A UNE PERTE NETTE DE 452 MILLIONS FCFA PAR SEMAINE

13

14 4. SOLUTION DU DEPANNAGE DEFINITIF REMPLACEMENT DES PYLONES RUINES ET REPARATION DU CONDUCTEUR AVANTAGES: REMISE EN ETAT DE LA LIGNE A 100% INCONVENIENTS: TEMPS DE MISE EN ŒUVRE LONG SI LES FONDATION SONT A REPRENDRE CONTRAINTE DE TROUVER LES PYLONES QUI MONTENT SUR LES FONDATIONS EXISTANTES LE CONTRAT DE REMISE EN ETAT DE LA LIGNE A ÉTÉ SIGNE AVEC UN LE CONTRAT DE REMISE EN ETAT DE LA LIGNE A ÉTÉ SIGNE AVEC UN ENTREPRENEUR DEPUIS LE 29 MAI 2013 POUR UNE DUREE DE 30 JOURS. A DATE SEULES LES FONDATIONS ONT ÉTÉ ACHEVEES, LE PYLONES AYANT FAIT L OBJET D UNE NOUVELLE COMMANDE POUR NON CONFORMITE DES CORNIERES INITIALEMENT PROPOSEES.

15

16 5. SOLUTION DU DEPANNAGE PROVISOIRE CONSTRUCTION D UNE LIGNE DE DEVIATION DE 1970M SUR SUPPORTS EN BETON ARME. PBA DE 12M ET CONDUCTEUR 117MM² ALMELEC MONTÉ SUR ARMEMENTS EN NAPPE HORIZONTALE AVEC DES ISOLATEURS COMPOSITES 330KV EN TRIANGLE. MISE EN ŒUVRE CONJOINTE PAR LES DEUX SOCIÉTÉS EN ASSOCIANT MOYENS HUMAINS, MATÉRIELS ET FINANCIERS SOLUTION CONVENUE CONJOINTEMENT ENTRE PHCN/TCN ET NIGELEC le 02 juin PHCN/TCN: ARRÊT DES DEUX EXTRÉMITÉS DE LA LIGNE 330KV ET FOURNITURE DES HERSES ET ISOLATEURS COMPOSITES NIGELEC: FOURNITURE DES SUPPORTS EN BÉTON ARMÉ, DU CONDUCTEUR ET DES PINCES

17 5. SOLUTION DU DEPANNAGE PROVISOIRE AVANTAGES: MISE EN ŒUVRE RAPIDE PERMETTRE UNE MEILLEURE ORGANISATION DU CHANTIER DE DEPANNAGE DEFINITIF INCONVENIENTS: REMISE EN ETAT DE LA LIGNE A FAIBLE CAPACITE RISQUES D EXPLOITATION LIES A LA SOLUTION IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX / DIFFICULTE DE RETRAIT DE LA LIGNE APRES LE DEPANNAGE DEFINITIF

18

19 6.1. MOBILISTATION ET DEMARRAGE TRAVAUX PHCN / TCN: MOBILISATION DES EQUIPES, VEHICULES ET ENGINS DES LE 8 JUIN 2013 APPROVISIONNEMENT DU CHANTIER EN MATERIEL (HERSES ET POLYMERES) LE 11 JUIN 2013 NIGELEC: MOBILISATION DES EQUIPE, VEHICULES ET ENGINS DU 6 AU 8 JUIN 2013 APPROVISIONNEMENT DU CHANTIER EN MATERIEL AU 10 JUIN 2013 DEMARRAGE DES TRAVAUX AVEC LE PIQUETAGE LE 7 JUIN 2013.

20 6.1. PHOTOS

21 6.1. PHOTOS

22 6.2. REALISATION DES TRAVAUX PHCN / TCN: REALISATION DES ARRETS DES DEUX EXTREMITES DE LIGNE 330kV REALISATION DES BRETELLES DE RACCORDEMENT NIGELEC: IMPLANTATION SUPPORT / ARMEMENT / DEROULAGE ET TIRAGE CONDUCTEURS

23 6.2. PHOTOS

24 6.2. PHOTOS

25 6.2. PHOTOS

26 6.2. PHOTOS

27 6.3. RUINE DU QUATRIEME PYLONE N 621 LE 14 JUIN 2013 VERS 14 HEURES, ALORS QUE L EQUIPE DE TCN REALISAIT LES BRETELLES DE RACCORDEMENT SUR LE PYLONE 621, CE DERNIER S EFFONDRE AVEC DEUX LIGNARDS, BIEN HEUREUSEMENT SANS VICTIME. DISPOSITIONS PRISES: REUNION DE COORDINATION TCN / NIGELEC APPROVISIONNEMENT MATERIEL COMPLEMENTAIRE POUR REALISER UNE DEVIATION ADDITIONNELLE DE 400M (SOIT 2.37KM DE DEVIATION EN TOUT).

28 6.3. PHOTOS

29 6.4. POURSUITE ET FINALISATION DES TRAVAUX POURSUITE ET FINALISATION DES TRAVAUX : PHCN / TCN: REALISATION DES ANCRAGES SUR PYLONE N 622 RENFORCEMENT DES ANCRAGES SUR LE PYLONE N 617 NIGELEC: CONSTRUCTION DE LA DERIVATION ADDITIONNELLE DE 400M MISE SOUS TENSION DE LA LIGNE LE 18 JUIN 2013 AVEC UNE LIMITATION DE PUISSANCE DE 100MW LIEE A LA CAPACITE THERMIQUE DU CONDUCTEUR ALMELEC 117MM²

30 6.4. PHOTO

31

32 7.1. BILAN TECHNIQUE LES TRAVAUX ONT ÉTÉ REALISES DANS UN DELAI APPRECIABLE. ET LA FOURNITURE D ELECTRICITE A ÉTÉ RETABLIE DANS LES ZONES AFFECTEES, CEPENDANT AVEC UNE LIMITATION TECHNIQUE DE PUISSANCE A 100MW. LES TRAVAUX ONT NECESSITE LA MOBILISATION DES MOYENS SUIVANTS: PHCN / TCN: 35 AGENTS 02 GRUES + 04 VEHICULES LAND-ROVER NIGELEC: 22 AGENTS ET 30 MANAOEUVRES ET OUVRIERS CONTRACTUELS 04 GRUES + 5 PICKUP TOYOTA + 1 NACELLE 03 GROUPES ELECTROGENES

33 7.1. BILAN TECHNIQUE LE MATERIEL SUIVANT A ÉTÉ UTILISE SUR LE CHANTIER PHCN / TCN: 234 polymères 330kV AVEC ACCESSOIRES LES CORNIERES DE TOUT TYPE NIGELEC: 129 POTEAUX BETON ARMES DE 12M ET D EFFORTS VARIANT ENTRE 1250daN ET 500daN 7500M DE CONDUCTEUR ALMELEC 117MM² DIVERS ACCESSOIRES DE D ANCRAGE ET D ALIGNEMENT

34 7.2. RETOUR D EXPERIENCE EN EXPLOITATION L EXPLOITATION DE L A DERIVATION PROVISOIRE A REVELE QUELQUES PROBLEMES LIES AUX VIBRATIONS DE LA LIGNE DEPUIS SA MISE SOUS TENSION: - PERTE D ECROUS DE MANILLES ET DE GOUPILLES AYANT OCCASIONNE DEUX COUPURES DE LA LIGNE POUR MAINTENANCE LES 20 JUILLET ET LE 12 SEPTEMBRE LA RUPTURE D UN CABLE D ANCRAGE DES PYLONES EXTREMES. NOTER QUE CES VIBRATIONS SONT TRES IMPORTANTES SURTOUT EN TEMPS DE NOTER QUE CES VIBRATIONS SONT TRES IMPORTANTES SURTOUT EN TEMPS DE PLUIE COMME L INDIQUE LES VIDEO SUIVANTES:

35 7.2. PHOTOS

36 7.2. VIDEO 1

37 7.2. VIDEO 2

38 7.3. CONCLUSION EN CONCLUSION IL FAUDRA NOTER QUE MALGRE SES INSUFISANCES TECHNIQUES, LA SOLUTION DE DEVIATION PROVISOIRE DE LA LIGNE A ÉTÉ D UNE UTILITE CERTAINE ET A PERMIS DE REALISER DES ECONOMIES SUBSTANCIELLES PARTICULIEREMENT POUR NIGELEC. IL FAUDA CEPENDANT NOTER QUE LA MISE EN ŒUVRE DE CETTE IL FAUDA CEPENDANT NOTER QUE LA MISE EN ŒUVRE DE CETTE SOLUTION A PARADOXALEMENT BEAUCOUP RETARDE LA MISE EN ŒUVRE DE LA SOLUTION DEFINITIVE POUR LAQUELLE LES PYLONES NE SONT TOUJOURS PAS APPROVISIONNES SUR LE CHANTIER.

Utilisation d une ligne provisoire en 400 000Volts

Utilisation d une ligne provisoire en 400 000Volts Camplong d Aude, le mardi 2 novembre 2004 Utilisation d une ligne provisoire en 400 000Volts Sécurisation mécanique de la ligne électrique à très haute tension entre Perpignan et Lézignan : Ligne 400 000

Plus en détail

ACTIVITE INDUSTRIELLE

ACTIVITE INDUSTRIELLE ACTIVITE INDUSTRIELLE 28 ENERGIE ELECTRIQUE APPELEE L énergie électrique nette appelée au cours de l année 2002 a atteint 15 539.6 GWh, en progression de 5 % par rapport à l année 2001. ENERGIE APPELEE

Plus en détail

PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A DJENNE ------ TERMES DE REFERENCE

PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A DJENNE ------ TERMES DE REFERENCE MINISTERE DE L ENERGIE ET REPUBLIQUE DU MALI DE L HYDRAULIQUE Un Peuple Un But Une Foi ***** ***** DIRECTION NATIONALE DE L ENERGIE ***** PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A

Plus en détail

Perspectives des marchés d électricité Maghrébin et Méditerranéen

Perspectives des marchés d électricité Maghrébin et Méditerranéen Les Enjeux énergétiques en méditerranée (2 ème séance Panel 3) Rôle de l interconnexion Tuniso-Italienne dans le développement des échanges de l énergie électrique en Méditerranée Présenté par Ameur Bchir

Plus en détail

ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE

ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE SOMMAIRE Qui est ERDF? 3 ERDF au service des clients 4 Les éléments qui composent votre installation 5 Vous souhaitez être dépanné 6 Vous emménagez dans un nouveau logement

Plus en détail

REGIE AUTONOME INTERCOMMUNALE DE DISTRIBUTION D'EAU D'ELECTRICITE DE LA PROVINCE D'EL JADIDA R.A.D.E.E.J.

REGIE AUTONOME INTERCOMMUNALE DE DISTRIBUTION D'EAU D'ELECTRICITE DE LA PROVINCE D'EL JADIDA R.A.D.E.E.J. REGIE AUTONOME INTERCOMMUNALE DE DISTRIBUTION D'EAU D'ELECTRICITE DE LA PROVINCE D'EL JADIDA R.A.D.E.E.J. BORDEREAU DES PRIX POUR L'ETABLISSEMENT DES DEVIS DES LOTISSEMENTS,DOUARS,BRANCHEMENT BT ET BRANCHEMENT

Plus en détail

ELECTRIFICATION RURALE EN TUNISIE : SYSTÈME MALT APPROCHE TECHNIQUE. Choix Technique au moindre coût

ELECTRIFICATION RURALE EN TUNISIE : SYSTÈME MALT APPROCHE TECHNIQUE. Choix Technique au moindre coût ELECTRIFICATION RURALE EN TUNISIE : SYSTÈME MALT APPROCHE TECHNIQUE Choix Technique au moindre coût Juin 2009 CHOIX STRATEGIQUE STEG a entrepris (1974-1975) pour l ER: Un audit technique montra que le

Plus en détail

Aperçu des services système

Aperçu des services système Page 1 sur 6 Aperçu des services système Auteurs: Martin Beck, Marc Scherer Remaniements: Version Date Auteur / service Section 1.0 12.04.2010 Martin Beck / SF-SD Finalisation Tous droits réservés, en

Plus en détail

La gestion déléguée. l expérience de la LYDEC

La gestion déléguée. l expérience de la LYDEC NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD Partenariat Public-Privé Privé pour le développement du secteur énergétique en Afrique Vendredi 30 avril 2004 - Marrakech La gestion déléguée de la distribution de l'électricité

Plus en détail

Projet de parc éolien en mer au large de Courseulles-sur-Mer

Projet de parc éolien en mer au large de Courseulles-sur-Mer ÉOLIENNES OFFSHORE DU CALVADOS avril 2013 Projet de parc éolien en mer au large de Courseulles-sur-Mer Synthèse d étude relative à la protection des câbles Sommaire 1. CONTEXTE ET OBJECTIF DE L ETUDE...

Plus en détail

ERDF PARIS GUIDE RACCORDEMENT CLIENT

ERDF PARIS GUIDE RACCORDEMENT CLIENT PARIS GUIDE PARIS Autorisation d Urbanisme 0 Inférieur à kva Avec/sans intervention sur le domaine public Missions d Contacts Délais des raccordements à Paris Supérieur ou égal à kva et inférieur à 0 kva

Plus en détail

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Numéro d affaire : Etablie entre : Vialis, Gestionnaire de Réseau

Plus en détail

SOMMAIRE PLUSIEURS TYPES DE MODULES ET DE SYSTÈMES DE MONTAGE DES CHANTIERS DE TAILLES TRÈS DIFFÉRENTES

SOMMAIRE PLUSIEURS TYPES DE MODULES ET DE SYSTÈMES DE MONTAGE DES CHANTIERS DE TAILLES TRÈS DIFFÉRENTES Ce document s adresse à l exploitant ou futur exploitant d une installation de production d électricité photovoltaïque pour lui permettre de prendre en compte les risques inhérents à cette activité, notamment

Plus en détail

Conditions Particulières

Conditions Particulières Le 18 février 2015 Modèle de Convention d exploitation pour un Site de consommation raccordé au Réseau Public de Distribution HTA ou HTB Conditions Particulières Résumé La Convention de Conduite et d Exploitation

Plus en détail

Eléments factuels sur les coupures d électricité en Europe le 4 novembre 2006

Eléments factuels sur les coupures d électricité en Europe le 4 novembre 2006 RTE Communiqué 11/11/2006 Eléments factuels sur les coupures d électricité en Europe le 4 novembre 2006 Situation avant l incident La consommation d électricité tant en France qu en Europe est relativement

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TP LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TET Durée : 3 heures Fichier: SLT_TN_10-11 S.T.I. Salle des systèmes Pré-requis : Notion de contact direct et indirect Tension de contact et tension

Plus en détail

Distribution d électricité et réseaux souterrains

Distribution d électricité et réseaux souterrains Distribution d électricité et réseaux souterrains Cabos 09-2 - 3 octobre 2009 Maceió, Alagoas, Brésil Les réseaux de distribution : un enjeu essentiel Les réseaux de distribution constituent une infrastructure

Plus en détail

ALEGrO : une interconnexion électrique entre la Belgique et l Allemagne au bénéfice de la collectivité

ALEGrO : une interconnexion électrique entre la Belgique et l Allemagne au bénéfice de la collectivité ALEGrO : une interconnexion électrique entre la Belgique et l Allemagne au bénéfice de la collectivité 02 ELIA GROUP Projet ALEGrO L Europe a fixé des objectifs ambitieux à l horizon 2020, connus sous

Plus en détail

préventive est le facteur essentiel pour optimiser la disponibilité d un parc d onduleurs

préventive est le facteur essentiel pour optimiser la disponibilité d un parc d onduleurs La maintenance préventive est le facteur essentiel pour optimiser la disponibilité d un parc d maintenance Descriptifs des prestations : Fabricant reconnu pour sa technicité, la société assure des prestations

Plus en détail

Documentation Technique de Référence

Documentation Technique de Référence Documentation Technique de Référence Documentation technique de référence Chapitre 8 Trames-type Article 8.7 : client consommateur Version 1 applicable à compter du 24 avril 2009 PROPOSITION TECHNIQUE

Plus en détail

Bilan 2009 des activités d EDF en Corse

Bilan 2009 des activités d EDF en Corse DOSSIER DE PRESSE 19 AVRIL 2010 Bilan 2009 des activités d EDF en Corse Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous en avez l'utilité. EDF 2 avenue Impératrice Eugénie 20174

Plus en détail

L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER

L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER Une protection optimale pour vos chantiers 30.34.001/00 08/14 L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER Une protection optimale pour votre chantier La construction d un bâtiment,

Plus en détail

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers :

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers : Commune de Barjouville (Département d Eure-et-Loir) MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX Marché à procédure adaptée passé en application de l article 28 du Code des marchés publics. Nature des travaux : Travaux d

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS Avertissement : Dans ce manuel d installation, le mot rampe est utilisé pour les modules inclinés et le mot plateforme pour les modules horizontaux. Généralités Commencer l installation par le point culminant

Plus en détail

NOTE SUR LA SITUATION ENERGETIQUE DU BENIN

NOTE SUR LA SITUATION ENERGETIQUE DU BENIN NOTE SUR LA SITUATION ENERGETIQUE DU BENIN présentée par M. KOULETIO C. E. Herbert Coordonnateur Volet GERBES/ Projet de Développement de l'accès à l'énergie Moderne (DAEM) dans le cadre du Projet Energie,

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

Sûreté des grands réseaux électriques

Sûreté des grands réseaux électriques Sûreté des grands réseaux électriques Michel Aguet Chef du service de l électricité de la Ville de Lausanne Chargé de cours EPFL Forum E Cité Genève SIG 1 er juillet 2005 Plan de l exposé Quelques grandes

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

50 ANS D EXPERTISE DES TRAVAUX SOUS TENSION

50 ANS D EXPERTISE DES TRAVAUX SOUS TENSION 50 ANS D EXPERTISE DES TRAVAUX SOUS TENSION UNE TECHNOLOGIE DE POINTE AU SERVICE DES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES UN SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS RECONNU DANS LE MONDE ENTIER MERCREDI 5 JUIN 2013 DOSSIER DE PRESSE RTE

Plus en détail

SALON ENEO 15/02/2011 Retour d expd du quartier de la Caserne de Bonne E. HUARD, S. ORAIN, T. HEIMO

SALON ENEO 15/02/2011 Retour d expd du quartier de la Caserne de Bonne E. HUARD, S. ORAIN, T. HEIMO SALON ENEO 15/02/2011 Retour d expd expérience sur les cogénérations du quartier de la Caserne de Bonne E. HUARD, S. ORAIN, T. HEIMO GEG Profil d entreprise Une société anonyme d économie mixte locale

Plus en détail

rendement réel de formation et effectivite, examens et contrôles, l enseignement spécifique dans les domaines

rendement réel de formation et effectivite, examens et contrôles, l enseignement spécifique dans les domaines Centre de formation de Heftsiba 90 ans d expérience prouvée Introduction Dans un monde en constante évolution, rien ne saurait remplacer l étude. En effet, l importance des ressources humaines au sein

Plus en détail

des solutions pour chaque risque

des solutions pour chaque risque ASSURANCEs pour travaux de RENOVATION des solutions pour chaque risque 30.03.003/00 09/08 Les travaux de rénovation et de transformation donnent lieu à des risques divers. Ils concernent le bâtiment à

Plus en détail

Fiche technique Ligne de vie SECURIFIL industrie

Fiche technique Ligne de vie SECURIFIL industrie ZI de Monterrat B.P.13 42501 Le Chambon Feugerolles Cedex France Tel : 04 77 40 54 38 Fax : 04 77 40 54 41 Mail : securite@somain.fr Fiche technique Ligne de vie SECURIFIL industrie ZI de Monterrat B.P.13

Plus en détail

Description physique du Réseau Public de Distribution (RPD) d électricité

Description physique du Réseau Public de Distribution (RPD) d électricité Description physique du Réseau Public de Distribution (RPD) d électricité Résumé Ce document décrit le Réseau Public de Distribution d électricité. Version Date de la version Nature de la modification

Plus en détail

SIGNATURE DE L ACCORD DE DON EN FAVEUR DU MALI

SIGNATURE DE L ACCORD DE DON EN FAVEUR DU MALI UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ SIGNATURE DE L ACCORD DE DON EN FAVEUR DU MALI POUR LE FINANCEMENT DE LA BONIFICATION PARTIELLE DES INTERETS

Plus en détail

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation.

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. L énergie de créer EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. Votre projet grandit avec notre énergie EDF Entreprises vous accompagne

Plus en détail

Accidents dus à l électricité

Accidents dus à l électricité Accidents dus à l électricité Inspection fédérale des installations électriques à courant fort - ESTI Gérard Scheuble 1 Quand faisons-nous une enquête? Selon l ordonnance RS 734.2 art. 16, Pour la SUVA,seulement

Plus en détail

Composition avaloirs de toiture plate DN 100 à DN 150

Composition avaloirs de toiture plate DN 100 à DN 150 Corps de crépine pour toiture plate d ouvertures de drainage; sortie verticale DN100 Ø 110 mm à raccorder sur une tuyauterie SML selon DIN 19522 / EN 877 débit d évacuation max. 15,2 l/s; poids env. 13,1

Plus en détail

A tout moment et par tous les temps,

A tout moment et par tous les temps, Février 2015 Dossier de presse A tout moment et par tous les temps, ERDF est mobilisée pour vous apporter l électricité Sommaire ERDF face aux aléas climatiques 3 Mobilisation.erdf.fr, un site à votre

Plus en détail

CCAS DE PLEURTUIT LOT N 3

CCAS DE PLEURTUIT LOT N 3 CCAS DE PLEURTUIT LOT N 3 ASSURANCE "FLOTTE AUTOMOBILE et RISQUES ANNEXES" CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Le présent cahier des clauses particulières comporte, par ordre de prévalence décroissant : Pour

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE -

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - Définition des enjeux - Disposer à la fin des grosses opérations de construction en cours (Tranche 1 et 2 du Plan Directeur MCO-Plateau Technique/Pôle

Plus en détail

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Assistant son» Assistant son APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur du son Version 1 «Assistant son» APPELLATION(S) DU METIER Assistant son DEFINITION DU METIER L assistant son aide l ingénieur du son ou le chef opérateur du son, responsable des enregistrements

Plus en détail

«L initiative 1000 MW» un projet qui vise la réalisation de 14 sites de production de l électricité à partir des énergies éoliennes.

«L initiative 1000 MW» un projet qui vise la réalisation de 14 sites de production de l électricité à partir des énergies éoliennes. Totalement propre et indéfiniment renouvelable, l'énergie éolienne constitue aujourd hui une importante source de production d'électricité permettant de concilier croissance économique et respect de l

Plus en détail

protection incendie Ouvrant de façade : Orcades

protection incendie Ouvrant de façade : Orcades protection incendie Ouvrant de façade : Orcades FTE 502 130 D Mai 2011 Orcades ouvrant de façade d amenée d air Avantages Esthétique soignée (grille Cyclades en façade intérieure en option). Bonne isolation

Plus en détail

Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation

Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation GmbH & Co. KG Régulation SAS Fiche technique 907020 Page 1/7 Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation Pour la mesure de l humidité relative de l air

Plus en détail

DOGONDOUTCHI CADRE EXPERIMENTAL RUISSELEMENT

DOGONDOUTCHI CADRE EXPERIMENTAL RUISSELEMENT DOGONDOUTCHI CADRE EXPERIMENTAL POUR LA GESTION DES EAUX DE RUISSELEMENT DOGONDOUTCHI, «La haute colline» Commune urbaine de 40 000 habitants FRANCE NIGER Niamey 300 km Dogondoutchi Nigeria 1000 km 40

Plus en détail

VSLU VEREIN SCHWEIZERISCHER LEITSCHRANKENUNTERNEHMUNGEN ASSOCIATION SUISSE DES ENTREPRISES DE GLISSIERES DE SECURITE PRIX INDICATIFS DE REGIE 2014

VSLU VEREIN SCHWEIZERISCHER LEITSCHRANKENUNTERNEHMUNGEN ASSOCIATION SUISSE DES ENTREPRISES DE GLISSIERES DE SECURITE PRIX INDICATIFS DE REGIE 2014 VSLU VEREIN SCHWEIZERISCHER LEITSCHRANKENUNTERNEHMUNGEN ASSOCIATION SUISSE DES ENTREPRISES DE GLISSIERES DE SECURITE BUREAU: Freddy Buchs Case postale 91 1630 Bulle Tel 026 913 10 37 Fax 026 913 10 38

Plus en détail

PERSPECTIVES DE ILE-DE-FRANCE DEVELOPPEMENT EN

PERSPECTIVES DE ILE-DE-FRANCE DEVELOPPEMENT EN PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT EN ILE-DE-FRANCE RTE Réseau de transport d électricité. Société anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital de 2 132 285 690 RCS Nanterre 444 619 258 - Conception

Plus en détail

Les résistances de point neutre

Les résistances de point neutre Les résistances de point neutre Lorsque l on souhaite limiter fortement le courant dans le neutre du réseau, on utilise une résistance de point neutre. Les risques de résonance parallèle ou série sont

Plus en détail

LIBÉREZ-VOUS DES CÂBLES! SOLUTIONS. solutions sécurisées de radiopilotage d équipements de bâtiments, travaux publics, carrières et mines

LIBÉREZ-VOUS DES CÂBLES! SOLUTIONS. solutions sécurisées de radiopilotage d équipements de bâtiments, travaux publics, carrières et mines LIBÉREZ-VOUS DES CÂBLES! SOLUTIONS solutions sécurisées de radiopilotage d équipements de bâtiments, travaux publics, carrières et mines ERGONOMIE Un soin tout particulier a été apporté au design et à

Plus en détail

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories.

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories. 2 Les postes HTA/BT Dès que la puissance demandée atteint 50 kva, les entreprises industrielles ou tertiaires sont alimentées en haute tension 20 kv (HTA). L étendue de leur site fait qu elles sont généralement

Plus en détail

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE SOUMISSION - MARCHE POUR TRAVAUX PUBLICS ENTRE D'UNE PART : La COMMUNE DE MONTAMISE 11, Place de la Mairie 86360 MONTAMISE,

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

Réalisation d une adduction d eau potable à pompage solaire

Réalisation d une adduction d eau potable à pompage solaire Réalisation d une adduction d eau potable à pompage solaire Village de Lakoulé, Commune rurale de Koréra-Koré, Cercle de Nioro-du-Sahel, Mali Rapport d avancement n 4 au 20/08/2013 Ce rapport conclut la

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

Les engagements d'electricité de France, en tant que producteur et distributeur

Les engagements d'electricité de France, en tant que producteur et distributeur MINISTÈRE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT MINISTERE DELEGUE A L INDUSTRIE, AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, AU COMMERCE, A L ARTISANAT ET A LA CONSOMMATION CONTRAT DE SERVICE PUBLIC

Plus en détail

Ordonnance pour la rétribution de l'utilisation du réseau électrique

Ordonnance pour la rétribution de l'utilisation du réseau électrique Ordonnance pour la rétribution de l'utilisation du réseau électrique du 31 décembre 2012 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil municipal, sur la base du droit supérieur (Ordonnance sur l approvisionnement

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Hébergement TNT RP ANNEXE H6 - PROCEDURES. Version 2015_1 du 01 juin 2015. * Imaginer des solutions pour un monde numérique

Hébergement TNT RP ANNEXE H6 - PROCEDURES. Version 2015_1 du 01 juin 2015. * Imaginer des solutions pour un monde numérique O F F R E D E R E F E R E N C E 2 0 1 5 Hébergement TNT RP Version 2015_1 du 01 juin 2015 * Imaginer des solutions pour un monde numérique TDF SAS au capital de 166 956 512 EUR. SIREN 342 404 399 RCS Nanterre

Plus en détail

ALWAYS ON GLOBALSWITCH.COM

ALWAYS ON GLOBALSWITCH.COM Global switch Dans un monde en évolution constante et rapide, Global Switch s impose comme le partenaire de choix pour les services de datacentres aux entreprises qui veulent minimiser leurs risques tout

Plus en détail

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS RECO DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Pose, maintenance et dépose des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en sécurité Guillaume J.Plisson - pour l'inrs Des préconisations

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE POUR L ENTREPRENEUR TRAVAUX À PROXIMITÉ DES LIGNES ÉLECTRIQUES

AIDE-MÉMOIRE POUR L ENTREPRENEUR TRAVAUX À PROXIMITÉ DES LIGNES ÉLECTRIQUES AIDE-MÉMOIRE POUR L ENTREPRENEUR TRAVAUX À PROXIMITÉ DES LIGNES ÉLECTRIQUES Édition 2013 2 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 4 CHANTIERS À PROXIMITÉ DE LIGNES AÉRIENNES 7 Risques potentiels à surveiller

Plus en détail

Solassur Auto du Pro est un contrat d assurance automobile modulable qui prend soin de vous et de votre véhicule en toutes circonstances.

Solassur Auto du Pro est un contrat d assurance automobile modulable qui prend soin de vous et de votre véhicule en toutes circonstances. Solassur Auto du Pro Assurez votre véhicule au plus près de vos besoins et de votre budget. EN BREF Solassur Auto du Pro est un contrat d assurance automobile modulable qui prend soin de vous et de votre

Plus en détail

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes RECOMMANDATION R 446 Recommandation adoptée par le comité technique national du bâtiment et des travaux publics lors de sa réunion du 14 mai 2009. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

Apprendre un métier et

Apprendre un métier et Technicien en Installation des Equipements Electriques et Electroniques Ref : 0701309 Mon métier : je réalise des installations électriques, je mets en service et assure la maintenance de ces installations.

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE

CONTRAT TYPE DE CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE GROUPE GHO & PARTENAIRES DES BATISSEURS DE MAISONS CLE EN MAIN AU TOGO 6, rue de l'armoise - 95.490 VAUREAL - FRANCE Tel. : 06.08.93.11.87 / 01.34.32.76.52 / 09.61.34.032.37 Fax: 01.34.32.76.60 E-Mail

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

Mini réseau hybride en Afrique Central. Joseph KENFACK ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE UNIVERSITE DE YAOUNDE I

Mini réseau hybride en Afrique Central. Joseph KENFACK ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE UNIVERSITE DE YAOUNDE I Mini réseau hybride en Afrique Central Joseph KENFACK ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE UNIVERSITE DE YAOUNDE I SOMMAIRE DONNEES SUR L AFRIQUE CENTRALE ENERGIE RENOUVELABLE EN AFRIQUE CENTRALE ETUDE

Plus en détail

VILLE DE NIEUL-SUR-MER LOT N 1

VILLE DE NIEUL-SUR-MER LOT N 1 VILLE DE NIEUL-SUR-MER LOT N 1 ASSURANCE "FLOTTE AUTOMOBILE et RISQUES ANNEXES" CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Le présent cahier des clauses particulières comporte, par ordre de prévalence décroissant

Plus en détail

TRUCK COFFEE MAKER. User s manual. Check our website www.quintezz.com for more languages

TRUCK COFFEE MAKER. User s manual. Check our website www.quintezz.com for more languages TRUCK COFFEE MAKER User s manual GB NL D E Check our website www.quintezz.com for more languages INTRODUCTION Cher client, Vous avez acheté le QUINTEZZ Truck Coffee Maker. Nous vous remercions pour cet

Plus en détail

Charte des fournisseurs de gaz naturel

Charte des fournisseurs de gaz naturel Charte des fournisseurs de gaz naturel dans le cadre de leur relation avec une clientèle professionnelle Depuis le 1er juillet 2004, tous les clients professionnels peuvent choisir librement leur fournisseur

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2012 : une année de construction très chargée a commencé pour C-Power Ostende le 16 mars 2012 2012 est l année la plus importante pour la construction du parc éolien offshore C-Power

Plus en détail

Le transport d électricité en Poitou-Charentes

Le transport d électricité en Poitou-Charentes Dossier de Presse Le transport d électricité en Poitou-Charentes Bilan 2006 et perspectives 2007 Vendredi 16 mars 2007 à Niort www.rte-france.com CONTACTS PRESSE : Images numériques et vidéos sur demande

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER.

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Objet du marché TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG 4 - B O R D E R E A U D E S P R I X U N I T A I R E S ( B P U ) Maître de l'ouvrage Commune de Mouzeil

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef d antenne «Chef de chaîne» APPELLATION(S) DU METIER Chef de chaîne DEFINITION DU METIER Chef de chaîne est en charge de la diffusion technique des programmes. Il est garant de la continuité de la

Plus en détail

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS 2012 AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS VOUS VENDEZ VOTRE BIEN IMMOBILIER? INFO CONSEIL Diagnostic vous donne les Informations nécessaires et indispensables

Plus en détail

Ancrage TVR 220. Fixation et Fondation. sans béton. pour Bâtiments

Ancrage TVR 220. Fixation et Fondation. sans béton. pour Bâtiments Ancrage TVR 220 Fixation et Fondation sans béton pour Bâtiments FIXATION TECNIVALOR TVR 220 La solution rapide et garantie sans béton, pour les bâtiments légers (fondation et fixation) qui remplace le

Plus en détail

mep schneider materlignes RVT couv autre placement 13/02/07 9:02 Page 3 le prêt à livrer

mep schneider materlignes RVT couv autre placement 13/02/07 9:02 Page 3 le prêt à livrer le prêt à livrer Des modules béton pour l Energie, les Télécoms, les Infrastructures Materlignes, l offre complète de shelters intégrants tous types d équipements dédiés aux : Module béton avec habillage

Plus en détail

RESUME NON-TECHNIQUE MARS

RESUME NON-TECHNIQUE MARS ESUME NON-TECHNIQUE MARS 2015 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. DESCRIPTION DU PROJET... 3 3. BENEFICES ATTENDUS... 5 3.1. Efficacité énergétique... 5 3.2. Développement durable... 6 3.3. Un catalyseur

Plus en détail

SYSTEME DE PROTECTION TG 666/2

SYSTEME DE PROTECTION TG 666/2 V81199A SYSTEME DE PROTECTION TG 666/2 UNE ALARME HAUT DE GAMME POUR MOTOS & SCOOTERS Classe SRA < 50 cm 3 uniquement 1 - Introduction Vous venez d acquérir l alarme TG 666/2 et nous vous en remercions.

Plus en détail

RAPPORT DE L ARCHITECTE

RAPPORT DE L ARCHITECTE REPUBLIQUE TUNISIENNE GOUVERNORAT DE NABEUL COMMUNE DE HAMMAMET ETAT DES LIEUX DU LOTISSEMENT «DIAR HAMMAMET» PROMOTEUR : SYNDIC CITE «DIAR HAMMAMET» RAPPORT DE L ARCHITECTE MARS 2012 1/14 SOMMAIRE PRESENTATION

Plus en détail

GARDE CORPS TEMPORAIRE

GARDE CORPS TEMPORAIRE INSTRUCTIONS DE MONTAGE GARDE CORPS TEMPORAIRE INSTRUCTIONS CONFORMES A LA NORME EN 13374 info@safetyrespect.se Téléphone +46 (0)63-130400 SOMMAIRE 3. Précautions de sécurité 4. Fixations 5. Embase 6.

Plus en détail

Newsletter presse n 19

Newsletter presse n 19 Direction des Relations avec les Médias N 113 /DRM/2012 Newsletter presse n 19 Forum de Liberté 6 août 2012 Edition électronique août 2012 Manel AIT-MEKIDECHE Newsletter n 19- Août 2012 Page 1 Sommaire

Plus en détail

DYNTEST AML (Alarme/Moniteur/Logger) Surveillance du filtre à particules

DYNTEST AML (Alarme/Moniteur/Logger) Surveillance du filtre à particules DYNTEST AML (Alarme/Moniteur/Logger) Surveillance du filtre à particules COMMANDE (Control Box) avec faisceau de câbles raccordé CONDUITE DE PRESSION y incl. Instructions d installation et matériel de

Plus en détail

Etude du raccordement d une centrale de cogénération

Etude du raccordement d une centrale de cogénération Etude du raccordement d une centrale de cogénération On étudie le plan de protection du départ 20 kv «Centrale» issu du poste «Source» 22/10/2009 Michel LAMBERT 1 Le réseau 20 kv Scc Scc maxi mini =160

Plus en détail

BAREME DE RACCORDEMENT AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION D ELECTRICITE DE LOOS

BAREME DE RACCORDEMENT AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION D ELECTRICITE DE LOOS BAREME DE RACCORDEMENT AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION D ELECTRICITE DE LOOS Version Date d application Nature modification Remplace Interlocuteur 1 04 juin 2008 initial V1. Justif. coûts CRE 20/03/08

Plus en détail

RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE

RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE PROJET 2 LOIRES RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE Première étape de concertation pour le projet 2 Loires Cette «dorsale» électrique,

Plus en détail

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN ATELIER REGIONAL AFRIQUE SUR LE FONDS POUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES: POUR UNE MEILLEURE INTEGRATION DES COMMUNAUTES VULNERABLES BÉNIN ATLANTIQUE BEACH HÔTEL, COTONOU, 29 ET 30 AVRIL 2012

Plus en détail

PLAN & DEVIS D INSTALLATION TOILE AMOVIBLE ROLL-UP TS400 SYSTÈME DE LEVAGE À POULIES

PLAN & DEVIS D INSTALLATION TOILE AMOVIBLE ROLL-UP TS400 SYSTÈME DE LEVAGE À POULIES PLAN & DEVIS D INSTALLATION TOILE AMOVIBLE ROLL-UP TS400 SYSTÈME DE LEVAGE À POULIES Ventilation Secco division de Secco International inc. 4040 boul. Casavant Ouest St-Hyacinthe, Qc J2S 8E3 T: 450-771-0777

Plus en détail

Plan de développement 2015-2025 Draft préliminaire

Plan de développement 2015-2025 Draft préliminaire Plan de développement 2015-2025 Draft préliminaire Users Group 25 Septembre 2014 Grid Development Department Contexte légal & processus Plan de développement du réseau 1. Cadre formel i. Loi du 29 avril

Plus en détail

Réalisation d un cintre métallique sur le pont de la Traversière.

Réalisation d un cintre métallique sur le pont de la Traversière. Page 1 / 11 Rapport technique / Domaine du génie-civil Contenu Lieu : Réalisation d un cintre métallique : Sion / A9 Rédaction : Alexandre Crettaz / étudiant ETC 3 / 3961 St-Jean Jérémie Zufferey / étudiant

Plus en détail

Datacenter nouvelle génération : SDMO sécurise l alimentation électrique du site

Datacenter nouvelle génération : SDMO sécurise l alimentation électrique du site Datacenter nouvelle génération : SDMO sécurise l alimentation électrique du site Le nouveau datacenter d Interxion, à Saint-Denis, en région parisienne Le leader européen en matière de colocation, de data

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

Swisscom centre de calcul Wankdorf

Swisscom centre de calcul Wankdorf Swisscom SA Centre de calcul Wankdorf Stauffacherstrasse 59 3015 Berne www.swisscom.ch Swisscom centre de calcul Wankdorf L avenir sous le signe de la réussite Le centre de calcul de Swisscom au Wankdorf

Plus en détail

Le secteur de l électricité au Cameroun. Forum Minier 27 Mai 2009 Yaoundé

Le secteur de l électricité au Cameroun. Forum Minier 27 Mai 2009 Yaoundé Le secteur de l électricité au Cameroun Forum Minier 27 Mai 2009 Yaoundé 1 Introduction Insuffisance en approvisionnement de l énergie est estimée de réduire la croissance du PIB par 2% L électricité est

Plus en détail