PLAN DE LA PRESENTATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN DE LA PRESENTATION"

Transcription

1 Présenté par: MAILELE Djibril Amadou, Directeur Production & Transport - NIGELEC

2 PLAN DE LA PRESENTATION 1. CONTEXTE 2. AVENNEMENT DE LA PANNE 3. CONSEQUENCES DE LA PANNE 4. SOLUTION DU DEPANNAGE DEFINITIF 5. SOLUTION DU DEPANNAGE PROVISOIRE 6. MISE EN ŒUVRE DU DEPANNAGE PROVISOIRE 7. ENSEIGNEMENTS TECHNIQUES & CONCLUSION

3

4 1. CONTEXTE LA LIGNE KAINJI BIRNIN KEBBI EST LA SEULE LIAISON 330KV ALIMENTANT LA ZONE NORD OUEST DU NIGERIA À PARTIR DU BARRAGE DE KAINJI SUR UNE LONGUEUR DE 310KM JUSQU À BIRNIN KEBBI. LE POSTE DE BIRNIN KEBBI COMPREND 2 TRAVÉES TRANSFORMATEUR 330/132KV - 90MVA QUI ALIMENTENT L ETAT DE SOKOTO, L ETAT DE KEBBI ET LA ZONE DU FLEUVE AU NIGER. LA ZONE DU FLEUVE AU NIGER COMPREND 2 RÉGIONS ET NIAMEY LA CAPITALE. LA POINTE ENREGISTRÉE LE 6 MAI 2013 POUR CETTE ZONE INTERCONNECTÉE A ATTEINT 103MW, AVEC UNE IMPORTATION TOTALE DE 60MW SUR LA LIGNE D INTERCONNEXION 132KV ET UNE PRODUCTION LOCALE COMPLÉMENTAIRE ASSURÉE PAR UN PARC D UNE PUISSANCE DISPONIBLE DE 56MW. LA DEMANDE EN ÉNERGIE ÉLECTRIQUE EST MAXIMALE PENDANT LA PÉRIODE CHAUDE À CAUSE ESSENTIELLEMENT DES BESOINS EN CLIMATISATION.

5

6 2. AVENNEMENT DE LA PANNE La panne ayant entrainé le déclenchement de la ligne Kainji Birnin Kebbi est intervenue dans la nuit du 24 au 25 mai Trois (03) pylônes d alignement 330kV se sont effondrés suite à des précipitations extrêmement violentes (Vent, orage, grêle). Pylônes

7 2.1. PYLÔNE 618 / RUINE

8 2.2. PYLÔNE 619 / DÉCAPITÉ

9 2.3. PYLÔNE 620 / RUINE

10

11 3.1 CONSEQUENCES DE LA PANNE AU NIGERIA INTERRUPTION DU SERVICE PUBLIC D ELECTRICITE ETAT DE SOKOTO (TOTALEMENT) ETAT DE KEBBI (TOTALEMENT) ETAT DE ZANFARA (PARTIELLEMENT)

12 3.2. CONSEQUENCES DE LA PANNE AU NIGER PERTE DE LA LIGNE D INTERCONNEXION (-52MW à Niamey, -5MW à Dosso et -3MW à Gaya) ACCROISSEMENT DE PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE SUR BASE THERMIQUE (Passage de GWH/Semaine à GWh/ Semaine, soit GWH/Semaine) DELESTAGE DE CONSOMMATION (jusqu à GWH/ semaine d énergie non livrée) L INCIDENCE DE L INDISPONIBILITE DE LA LIGNE D INTERCONNEXION POUR NIGELEC A ETE ESTIME A UNE PERTE NETTE DE 452 MILLIONS FCFA PAR SEMAINE

13

14 4. SOLUTION DU DEPANNAGE DEFINITIF REMPLACEMENT DES PYLONES RUINES ET REPARATION DU CONDUCTEUR AVANTAGES: REMISE EN ETAT DE LA LIGNE A 100% INCONVENIENTS: TEMPS DE MISE EN ŒUVRE LONG SI LES FONDATION SONT A REPRENDRE CONTRAINTE DE TROUVER LES PYLONES QUI MONTENT SUR LES FONDATIONS EXISTANTES LE CONTRAT DE REMISE EN ETAT DE LA LIGNE A ÉTÉ SIGNE AVEC UN LE CONTRAT DE REMISE EN ETAT DE LA LIGNE A ÉTÉ SIGNE AVEC UN ENTREPRENEUR DEPUIS LE 29 MAI 2013 POUR UNE DUREE DE 30 JOURS. A DATE SEULES LES FONDATIONS ONT ÉTÉ ACHEVEES, LE PYLONES AYANT FAIT L OBJET D UNE NOUVELLE COMMANDE POUR NON CONFORMITE DES CORNIERES INITIALEMENT PROPOSEES.

15

16 5. SOLUTION DU DEPANNAGE PROVISOIRE CONSTRUCTION D UNE LIGNE DE DEVIATION DE 1970M SUR SUPPORTS EN BETON ARME. PBA DE 12M ET CONDUCTEUR 117MM² ALMELEC MONTÉ SUR ARMEMENTS EN NAPPE HORIZONTALE AVEC DES ISOLATEURS COMPOSITES 330KV EN TRIANGLE. MISE EN ŒUVRE CONJOINTE PAR LES DEUX SOCIÉTÉS EN ASSOCIANT MOYENS HUMAINS, MATÉRIELS ET FINANCIERS SOLUTION CONVENUE CONJOINTEMENT ENTRE PHCN/TCN ET NIGELEC le 02 juin PHCN/TCN: ARRÊT DES DEUX EXTRÉMITÉS DE LA LIGNE 330KV ET FOURNITURE DES HERSES ET ISOLATEURS COMPOSITES NIGELEC: FOURNITURE DES SUPPORTS EN BÉTON ARMÉ, DU CONDUCTEUR ET DES PINCES

17 5. SOLUTION DU DEPANNAGE PROVISOIRE AVANTAGES: MISE EN ŒUVRE RAPIDE PERMETTRE UNE MEILLEURE ORGANISATION DU CHANTIER DE DEPANNAGE DEFINITIF INCONVENIENTS: REMISE EN ETAT DE LA LIGNE A FAIBLE CAPACITE RISQUES D EXPLOITATION LIES A LA SOLUTION IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX / DIFFICULTE DE RETRAIT DE LA LIGNE APRES LE DEPANNAGE DEFINITIF

18

19 6.1. MOBILISTATION ET DEMARRAGE TRAVAUX PHCN / TCN: MOBILISATION DES EQUIPES, VEHICULES ET ENGINS DES LE 8 JUIN 2013 APPROVISIONNEMENT DU CHANTIER EN MATERIEL (HERSES ET POLYMERES) LE 11 JUIN 2013 NIGELEC: MOBILISATION DES EQUIPE, VEHICULES ET ENGINS DU 6 AU 8 JUIN 2013 APPROVISIONNEMENT DU CHANTIER EN MATERIEL AU 10 JUIN 2013 DEMARRAGE DES TRAVAUX AVEC LE PIQUETAGE LE 7 JUIN 2013.

20 6.1. PHOTOS

21 6.1. PHOTOS

22 6.2. REALISATION DES TRAVAUX PHCN / TCN: REALISATION DES ARRETS DES DEUX EXTREMITES DE LIGNE 330kV REALISATION DES BRETELLES DE RACCORDEMENT NIGELEC: IMPLANTATION SUPPORT / ARMEMENT / DEROULAGE ET TIRAGE CONDUCTEURS

23 6.2. PHOTOS

24 6.2. PHOTOS

25 6.2. PHOTOS

26 6.2. PHOTOS

27 6.3. RUINE DU QUATRIEME PYLONE N 621 LE 14 JUIN 2013 VERS 14 HEURES, ALORS QUE L EQUIPE DE TCN REALISAIT LES BRETELLES DE RACCORDEMENT SUR LE PYLONE 621, CE DERNIER S EFFONDRE AVEC DEUX LIGNARDS, BIEN HEUREUSEMENT SANS VICTIME. DISPOSITIONS PRISES: REUNION DE COORDINATION TCN / NIGELEC APPROVISIONNEMENT MATERIEL COMPLEMENTAIRE POUR REALISER UNE DEVIATION ADDITIONNELLE DE 400M (SOIT 2.37KM DE DEVIATION EN TOUT).

28 6.3. PHOTOS

29 6.4. POURSUITE ET FINALISATION DES TRAVAUX POURSUITE ET FINALISATION DES TRAVAUX : PHCN / TCN: REALISATION DES ANCRAGES SUR PYLONE N 622 RENFORCEMENT DES ANCRAGES SUR LE PYLONE N 617 NIGELEC: CONSTRUCTION DE LA DERIVATION ADDITIONNELLE DE 400M MISE SOUS TENSION DE LA LIGNE LE 18 JUIN 2013 AVEC UNE LIMITATION DE PUISSANCE DE 100MW LIEE A LA CAPACITE THERMIQUE DU CONDUCTEUR ALMELEC 117MM²

30 6.4. PHOTO

31

32 7.1. BILAN TECHNIQUE LES TRAVAUX ONT ÉTÉ REALISES DANS UN DELAI APPRECIABLE. ET LA FOURNITURE D ELECTRICITE A ÉTÉ RETABLIE DANS LES ZONES AFFECTEES, CEPENDANT AVEC UNE LIMITATION TECHNIQUE DE PUISSANCE A 100MW. LES TRAVAUX ONT NECESSITE LA MOBILISATION DES MOYENS SUIVANTS: PHCN / TCN: 35 AGENTS 02 GRUES + 04 VEHICULES LAND-ROVER NIGELEC: 22 AGENTS ET 30 MANAOEUVRES ET OUVRIERS CONTRACTUELS 04 GRUES + 5 PICKUP TOYOTA + 1 NACELLE 03 GROUPES ELECTROGENES

33 7.1. BILAN TECHNIQUE LE MATERIEL SUIVANT A ÉTÉ UTILISE SUR LE CHANTIER PHCN / TCN: 234 polymères 330kV AVEC ACCESSOIRES LES CORNIERES DE TOUT TYPE NIGELEC: 129 POTEAUX BETON ARMES DE 12M ET D EFFORTS VARIANT ENTRE 1250daN ET 500daN 7500M DE CONDUCTEUR ALMELEC 117MM² DIVERS ACCESSOIRES DE D ANCRAGE ET D ALIGNEMENT

34 7.2. RETOUR D EXPERIENCE EN EXPLOITATION L EXPLOITATION DE L A DERIVATION PROVISOIRE A REVELE QUELQUES PROBLEMES LIES AUX VIBRATIONS DE LA LIGNE DEPUIS SA MISE SOUS TENSION: - PERTE D ECROUS DE MANILLES ET DE GOUPILLES AYANT OCCASIONNE DEUX COUPURES DE LA LIGNE POUR MAINTENANCE LES 20 JUILLET ET LE 12 SEPTEMBRE LA RUPTURE D UN CABLE D ANCRAGE DES PYLONES EXTREMES. NOTER QUE CES VIBRATIONS SONT TRES IMPORTANTES SURTOUT EN TEMPS DE NOTER QUE CES VIBRATIONS SONT TRES IMPORTANTES SURTOUT EN TEMPS DE PLUIE COMME L INDIQUE LES VIDEO SUIVANTES:

35 7.2. PHOTOS

36 7.2. VIDEO 1

37 7.2. VIDEO 2

38 7.3. CONCLUSION EN CONCLUSION IL FAUDRA NOTER QUE MALGRE SES INSUFISANCES TECHNIQUES, LA SOLUTION DE DEVIATION PROVISOIRE DE LA LIGNE A ÉTÉ D UNE UTILITE CERTAINE ET A PERMIS DE REALISER DES ECONOMIES SUBSTANCIELLES PARTICULIEREMENT POUR NIGELEC. IL FAUDA CEPENDANT NOTER QUE LA MISE EN ŒUVRE DE CETTE IL FAUDA CEPENDANT NOTER QUE LA MISE EN ŒUVRE DE CETTE SOLUTION A PARADOXALEMENT BEAUCOUP RETARDE LA MISE EN ŒUVRE DE LA SOLUTION DEFINITIVE POUR LAQUELLE LES PYLONES NE SONT TOUJOURS PAS APPROVISIONNES SUR LE CHANTIER.

PRESENTATION DEPLOIEMENT Fibre Optique en aérien

PRESENTATION DEPLOIEMENT Fibre Optique en aérien PRESENTATION DEPLOIEMENT Fibre Optique en aérien THD Eure-et-Loir Numérique Le 10 septembre 2015 10 septembre 2015 1 SOMMAIRE 1. La phase ETUDE 2. Matériel Utilisé 3. La phase EXECUTION 4. Les Réalisations

Plus en détail

ACTIVITE INDUSTRIELLE

ACTIVITE INDUSTRIELLE ACTIVITE INDUSTRIELLE 28 ENERGIE ELECTRIQUE APPELEE L énergie électrique nette appelée au cours de l année 2002 a atteint 15 539.6 GWh, en progression de 5 % par rapport à l année 2001. ENERGIE APPELEE

Plus en détail

07/07/2009. 1. Introduction: Considérations économiques sous-tendant l interconnexion électrique internationale en Afrique

07/07/2009. 1. Introduction: Considérations économiques sous-tendant l interconnexion électrique internationale en Afrique 1. Introduction: Considérations économiques sous-tendant l interconnexion électrique internationale en Afrique Présentée par J.O. Ayodele, Ingénieur, Directeur général (Services techniques) La raison principale

Plus en détail

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS Câbles Energie SILEC CABLE 0 ENERGIE BT EDF - SOUTERRAIN CABLES DE BRANCHEMENT H1 XDV-AU Documents de normalisation : NF C 33-210, HD 603. Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent

Plus en détail

ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE

ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE SOMMAIRE Qui est ERDF? 3 ERDF au service des clients 4 Les éléments qui composent votre installation 5 Vous souhaitez être dépanné 6 Vous emménagez dans un nouveau logement

Plus en détail

ELECTRIFICATION RURALE EN TUNISIE : SYSTÈME MALT APPROCHE TECHNIQUE. Choix Technique au moindre coût

ELECTRIFICATION RURALE EN TUNISIE : SYSTÈME MALT APPROCHE TECHNIQUE. Choix Technique au moindre coût ELECTRIFICATION RURALE EN TUNISIE : SYSTÈME MALT APPROCHE TECHNIQUE Choix Technique au moindre coût Juin 2009 CHOIX STRATEGIQUE STEG a entrepris (1974-1975) pour l ER: Un audit technique montra que le

Plus en détail

Utilisation d une ligne provisoire en 400 000Volts

Utilisation d une ligne provisoire en 400 000Volts Camplong d Aude, le mardi 2 novembre 2004 Utilisation d une ligne provisoire en 400 000Volts Sécurisation mécanique de la ligne électrique à très haute tension entre Perpignan et Lézignan : Ligne 400 000

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES VILLE DE SEES Hôtel de Ville Place du Général de GAULLE 61000 SEES Tél: 02.33.81.79.70 ACHAT D UN VEHICULE UTILITAIRE SANS PERMIS A MOTORISATION ELECTRIQUE

Plus en détail

COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE. pour l année 2010

COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE. pour l année 2010 COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE AVIS (BRUGEL-AVIS-2011020-119) relatif au : Rapport de la qualité des services du Gestionnaire du Réseau de Transport Régional de l

Plus en détail

Perspectives des marchés d électricité Maghrébin et Méditerranéen

Perspectives des marchés d électricité Maghrébin et Méditerranéen Les Enjeux énergétiques en méditerranée (2 ème séance Panel 3) Rôle de l interconnexion Tuniso-Italienne dans le développement des échanges de l énergie électrique en Méditerranée Présenté par Ameur Bchir

Plus en détail

Newsletter presse n 14

Newsletter presse n 14 Direction des Relations avec les Médias N 183 /DRM/2011 Newsletter presse n 14 Edition électronique Septembre 2011 Manel AIT-MEKIDECHE Newsletter n 14- Septembre 2011 Page 1 Sommaire Programmes de Distribution

Plus en détail

DOCUMENT CONFIDENTIEL. Comparaison des suntrackers De Simone par rapport aux suntrackers «Low Cost»

DOCUMENT CONFIDENTIEL. Comparaison des suntrackers De Simone par rapport aux suntrackers «Low Cost» DOCUMENT CONFIDENTIEL Comparaison des suntrackers De Simone par rapport aux suntrackers «Low Cost» Comparaison des suntrackers De Simone par rapport aux suntrackers «Low Cost» La robustesse La structure

Plus en détail

Les missions de RTE. Les enjeux de RTE

Les missions de RTE. Les enjeux de RTE Nos missions & enjeux 1 Les missions de RTE Garantir l équilibre offre/demande d électricité Exploiter, Développer et Maintenir le réseau de transport Garantir un accès non discriminatoire au réseau Les

Plus en détail

LA CRISE ENERGETIQUE EN AFRIQUE DE L OUEST LES ESSAIS DE SOLUTION. E. Houngninou Université d Abomey-Calavi (Bénin)

LA CRISE ENERGETIQUE EN AFRIQUE DE L OUEST LES ESSAIS DE SOLUTION. E. Houngninou Université d Abomey-Calavi (Bénin) LA CRISE ENERGETIQUE EN AFRIQUE DE L OUEST LES ESSAIS DE SOLUTION E. Houngninou Université d Abomey-Calavi (Bénin) 1 SOMMAIRE I. ETAT DES LIEUX II. III. IV. CARACTERISATION DE LA CRISE CAUSES DE LA PENURIE

Plus en détail

Aperçu des services système

Aperçu des services système Page 1 sur 6 Aperçu des services système Auteurs: Martin Beck, Marc Scherer Remaniements: Version Date Auteur / service Section 1.0 12.04.2010 Martin Beck / SF-SD Finalisation Tous droits réservés, en

Plus en détail

Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Sénégal

Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Sénégal Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Sénégal Statut: Draft Ibrahima NIANE, Directeur de l Electricité WWW.ECREEE.ORG Présentation Générale et Situation Energétique du Sénégal Présentation

Plus en détail

RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE

RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE PROJET 2 LOIRES RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE Première étape de concertation pour le projet 2 Loires Cette «dorsale» électrique,

Plus en détail

Présentation du système électrique Marocain

Présentation du système électrique Marocain Présentation du système électrique Marocain Activités de l ONEE-BE Production Transport DISTRIBUTION Challenges pour le secteur électrique Evolution de la demande en énergie Forte dépendance au pays étranger

Plus en détail

Mission ECOTER. Déploiement du THD en milieu rural et rurbain Le 11 décembre 2008. La pose de fibres optiques en aérien

Mission ECOTER. Déploiement du THD en milieu rural et rurbain Le 11 décembre 2008. La pose de fibres optiques en aérien Mission ECOTER Déploiement du THD en milieu rural et rurbain Le 11 décembre 2008 La pose de fibres optiques en aérien La pose de fibres optiques en égouts non visitables Claude CHARNAY: Directeur Commercial

Plus en détail

Une énergie d avenir pour votre territoire

Une énergie d avenir pour votre territoire Une énergie d avenir pour votre territoire CARTE d implantation du parc éolien en mer de Fécamp CHERBOURG Parc éolien en mer de Fécamp 83 éoliennes espacées de une puissance de 498 MW entre 1 km entre

Plus en détail

Module de déglaçage sous charge pour phase à conducteurs multiples (ex: lignes 735 kv)

Module de déglaçage sous charge pour phase à conducteurs multiples (ex: lignes 735 kv) Module de déglaçage sous charge pour phase à conducteurs multiples (ex: lignes 735 kv) Pierre Couture Unité Lignes, Institut de recherche d Hydro-Québec Présentation au 67e Congrès de l ACFAS - 12 mai

Plus en détail

COÛTS DE RÉFÉRENCE DES POSTES DE DÉPART

COÛTS DE RÉFÉRENCE DES POSTES DE DÉPART COÛTS DE RÉFÉRENCE DES POSTES DE DÉPART Original : 2006-10-30 Page 1 de 25 TABLE DES MATIÈRES 1 CONTEXTE...5 2 CARACTÉRISTIQUES DES POSTES DE DÉPART...6 3 COÛTS DE RÉFÉRENCE...8 3.1 MODULES...8 3.2 RÈGLES

Plus en détail

REGIE AUTONOME INTERCOMMUNALE DE DISTRIBUTION D'EAU D'ELECTRICITE DE LA PROVINCE D'EL JADIDA R.A.D.E.E.J.

REGIE AUTONOME INTERCOMMUNALE DE DISTRIBUTION D'EAU D'ELECTRICITE DE LA PROVINCE D'EL JADIDA R.A.D.E.E.J. REGIE AUTONOME INTERCOMMUNALE DE DISTRIBUTION D'EAU D'ELECTRICITE DE LA PROVINCE D'EL JADIDA R.A.D.E.E.J. BORDEREAU DES PRIX POUR L'ETABLISSEMENT DES DEVIS DES LOTISSEMENTS,DOUARS,BRANCHEMENT BT ET BRANCHEMENT

Plus en détail

Conditions techniques pour le raccordement des producteurs aux réseaux publics d électricité en France Les prescriptions administratives Résumé

Conditions techniques pour le raccordement des producteurs aux réseaux publics d électricité en France Les prescriptions administratives Résumé Conditions techniques pour le raccordement des producteurs aux réseaux publics d électricité en France Les prescriptions administratives Résumé Philippe Cruchon Secrétariat d État à l industrie, Service

Plus en détail

ERDF PARIS GUIDE RACCORDEMENT CLIENT

ERDF PARIS GUIDE RACCORDEMENT CLIENT PARIS GUIDE PARIS Autorisation d Urbanisme 0 Inférieur à kva Avec/sans intervention sur le domaine public Missions d Contacts Délais des raccordements à Paris Supérieur ou égal à kva et inférieur à 0 kva

Plus en détail

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Numéro d affaire : Etablie entre : Vialis, Gestionnaire de Réseau

Plus en détail

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées Administration Déléguée Régionale Paris VII Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 1 : ELECTRICITE (CCTP) Accord-cadre concernant les

Plus en détail

Une énergie d avenir pour votre territoire

Une énergie d avenir pour votre territoire Une énergie d avenir pour votre territoire CARTE d implantation du parc éolien en mer du Calvados Pourquoi en mer au large du Calvados? Parc éolien en mer 75 éoliennes SITE PIONNIER DE L ÉOLIEN EN MER

Plus en détail

Eléments indicatifs pour un modèle de gestion et de suivi de la vulnérabilité du secteur de l électricité aux risques de catastrophes au Burkina Faso

Eléments indicatifs pour un modèle de gestion et de suivi de la vulnérabilité du secteur de l électricité aux risques de catastrophes au Burkina Faso Cahier Institut d'application et de vulgarisation en sciences de l'eau et 1444444444444 2444444444444 3 Email: iavsmail@gmail.com; Edition,N 1,Octobre2013 Site web: l'energie http://www.iavs-bf.org Eléments

Plus en détail

Projet de construction d une nouvelle ligne à 315 kv Chénier-Outaouais

Projet de construction d une nouvelle ligne à 315 kv Chénier-Outaouais Projet de construction d une nouvelle ligne à 315 kv Chénier-Outaouais R-3646-2007 Séance de travail Régie de l'énergie Le 12 décembre 2007 HQT-14, Document 1 Déroulement Introduction - Mise en contexte

Plus en détail

Rheinkraftwerk Iffezheim Zubau Maschine 5

Rheinkraftwerk Iffezheim Zubau Maschine 5 Centrale Électrique Rhénane d Iffezheim Construction du Groupe 5 Présentation technique GC 16/10/2010 Plan 1. Présentation générale du projet 2. Plans principaux de l ouvrage 3. Point d avancement Photographies

Plus en détail

Conditions d'intervention près du réseau électrique. Date 2010-03-10

Conditions d'intervention près du réseau électrique. Date 2010-03-10 Exigences minimales régissant l'installation de cabinet de source d'alimentation, d'antenne de communication et de leurs équipements par une entreprise de télécommunication Conditions d'intervention près

Plus en détail

LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL

LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL Mme Maïmouna SECK NDOYE Expert Economiste Commission de Régulation du Secteur de l Electricité 1 Plan de la présentation Aperçu sur le Sénégal Situation

Plus en détail

1.0 RÉSUMÉ. Suite. Suite

1.0 RÉSUMÉ. Suite. Suite 1 HARMONISATION DES NORMES AU SEIN DES SOUS-RÉGIONS, CONDITION SINE QUA NON POUR LA FOURNITURE ÉLECTRICITÉ FIABLE ET DE QUALITÉ AUX PEUPLES AFRICAINS Préparé par : Dr Inugonum Tom Haut Responsable de planification

Plus en détail

PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A DJENNE ------ TERMES DE REFERENCE

PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A DJENNE ------ TERMES DE REFERENCE MINISTERE DE L ENERGIE ET REPUBLIQUE DU MALI DE L HYDRAULIQUE Un Peuple Un But Une Foi ***** ***** DIRECTION NATIONALE DE L ENERGIE ***** PROJET D ELECTRIFICATION PAR CENTRALE HYBRIDE SOLAIRE-DIESEL A

Plus en détail

Distribution d électricité et réseaux souterrains

Distribution d électricité et réseaux souterrains Distribution d électricité et réseaux souterrains Cabos 09-2 - 3 octobre 2009 Maceió, Alagoas, Brésil Les réseaux de distribution : un enjeu essentiel Les réseaux de distribution constituent une infrastructure

Plus en détail

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante L Ouvrier Qualifié en Réparation des Equipements Electroménagers est chargé d intervenir sur les appareils tels que : lave-linge, lave-vaisselle,

Plus en détail

Réalisation de postes HTA/BT de distribution publique

Réalisation de postes HTA/BT de distribution publique Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans les guides SéQuélec, faite sans l'autorisation du comité est illicite et constitue

Plus en détail

I1603 - Maintenance d'engins de chantier, levage, manutention et de machines agricoles

I1603 - Maintenance d'engins de chantier, levage, manutention et de machines agricoles Appellations (Métiers courants) Mécanicien / Mécanicienne d'entretien et de maintenance d'engins de chantier et de travaux publics Définition Mécanicien / Mécanicienne de machines agricoles Effectue les

Plus en détail

Conférence. 1. Titre section. Centre de compétence Forem Polygone de l eau

Conférence. 1. Titre section. Centre de compétence Forem Polygone de l eau ores.net Conférence 1. Titre section Centre de compétence Forem Polygone de l eau Centre de Compétence Forem Polygone de l'eau-conférences 2014 2 Sommaire 1. Présentation d ORES 2. Raccordement individuel

Plus en détail

MEMOIRE DESCRIPTIF I - FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE. Première partie LE FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE

MEMOIRE DESCRIPTIF I - FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE. Première partie LE FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE MEMOIRE DESCRIPTIF I - FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE Première partie LE FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE 9 PROJET DE ZONE D ACCUEIL DE PRODUCTION D ELECTRICITE DE LAVERA-FOS 10 MEMOIRE DESCRIPTIF

Plus en détail

TRANSPORT RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION

TRANSPORT RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION CONDUCTION ÉLECTRIQUE DÉFI DU RENOUVELABLE RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION Les centrales qui produisent l électricité sont implantées selon des contraintes géographiques

Plus en détail

La pose des liaisons souterraines pour le transport de l électricité à haute tension. ELIA Liaisons souterraines 01

La pose des liaisons souterraines pour le transport de l électricité à haute tension. ELIA Liaisons souterraines 01 La pose des liaisons souterraines pour le transport de l électricité à haute tension ELIA Liaisons souterraines 01 02 ELIA Liaisons souterraines Une solution technique : son intérêt et ses contraintes

Plus en détail

LES CHEMINS DE L ÉLECTRICITÉ

LES CHEMINS DE L ÉLECTRICITÉ LES CHEMINS DE L ÉLECTRICITÉ Les chemins de l électricité L électricité ne se stocke pas. Pourtant, elle est toujours disponible en temps réel, en toute saison et à tout moment de la journée. Une fois

Plus en détail

Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun

Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun Mission Madagascar 2012 Compte-rendu d un projet hors du commun Jeudi 21 avril : Arrivée à l aéroport de Tamatave vers 16h 28 Accueil et prise de contact avec : Jean Pierre, CCS Tamatave Alain Lefèvre,

Plus en détail

ALIMENTATION ELECTRIQUE DU POINT 5 DU LHC

ALIMENTATION ELECTRIQUE DU POINT 5 DU LHC EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH ORGANISATION EUROPÉENE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN - ST Division CERN-ST-2000-024 February, 2000 ALIMENTATION ELECTRIQUE DU POINT 5 DU LHC R. Lassausaie

Plus en détail

Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE

Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE Les deux technologies utilisées Pour installer des câbles à fibres

Plus en détail

I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I

I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I 1) Base de vie Cantonnement type Algeco La base de vie est déterminée en fonction du nombre d intervenants sur le chantier. Le nombre d ouvriers maximum est estimé

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION CAHIER DES CLAUSES SPECIALES ETABLI PAR LE GROUPE DE COORDINATION DES TEXTES TECHNIQUES Ce document

Plus en détail

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée 1. description technique du Service (voir schémas explicatifs en fin de document) 1.1 pré-requis : débit minimal par prestation

Plus en détail

La gestion déléguée. l expérience de la LYDEC

La gestion déléguée. l expérience de la LYDEC NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD Partenariat Public-Privé Privé pour le développement du secteur énergétique en Afrique Vendredi 30 avril 2004 - Marrakech La gestion déléguée de la distribution de l'électricité

Plus en détail

Etudes complémentaires suite au débat public Rapports. Etude sur la faisabilité de l alimentation électrique de la ligne

Etudes complémentaires suite au débat public Rapports. Etude sur la faisabilité de l alimentation électrique de la ligne Etudes complémentaires suite au débat public Rapports Etude sur la faisabilité de l alimentation électrique de la ligne Juin 2008 LGV PACA Etude de faisabilité sommaire pour le raccordement et l alimentation

Plus en détail

Présentation du guide des réparations des Ouvrages d Art

Présentation du guide des réparations des Ouvrages d Art Présentation du guide des réparations des Ouvrages d Art Suite du classeur «méthodologie du contrôle des réparations d ouvrages d art», Différences: _ le classeur était destiné uniquement aux agents du

Plus en détail

Tourniquets Kentaur Portes battantes Kentaur

Tourniquets Kentaur Portes battantes Kentaur Tourniquets Kentaur Portes battantes Kentaur Compétence assurée pour la protection périphérique «Sur le site de notre usine, la protection périphérique est d une importance capitale. Avec un système de

Plus en détail

Banque africaine de Développement

Banque africaine de Développement Banque africaine de Développement Sommaire Stratégies de la Banque au Cameroun pour la période 2010-2014 2014 Engagements de la Banque au Cameroun Portefeuille actif du secteur énergie et programme de

Plus en détail

Association Solidarité et Entraide Mutuelle au Sahel BP : 8468 OUAGADOUGOU TEL:40 54 01 78 - FAX:40 54 02 83

Association Solidarité et Entraide Mutuelle au Sahel BP : 8468 OUAGADOUGOU TEL:40 54 01 78 - FAX:40 54 02 83 Association Solidarité et Entraide Mutuelle au Sahel BP : 8468 OUAGADOUGOU TEL:40 54 01 78 - FAX:40 54 02 83 Burkina Faso Unité-Progrès-Justice *********************** RAPPORT D AVANCEMENT DES TRAVAUX

Plus en détail

BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse.

BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse. 6 ème Rencontres France Hydro Electricité Grenoble 9 et 10 avril 2013 Présentation BERNARD & BONNEFOND est spécialisé dans la conception et la fabrication d alternateurs basse vitesse. Nous regroupons

Plus en détail

Portable Power Solutions (PPS) Postes électriques haute tension pré-assemblés sur remorque, sur skid ou en bâtiment préfabriqué jusqu à 420 kv

Portable Power Solutions (PPS) Postes électriques haute tension pré-assemblés sur remorque, sur skid ou en bâtiment préfabriqué jusqu à 420 kv http://siemens.com/energy/portable-power-solutions Portable Power Solutions (PPS) Postes électriques haute tension pré-assemblés sur remorque, sur skid ou en bâtiment préfabriqué jusqu à 420 kv Solutions

Plus en détail

Le spécialiste du convoyeur modulaire intelligent

Le spécialiste du convoyeur modulaire intelligent Le spécialiste du convoyeur modulaire intelligent Le mot des dirigeants Spécialistes de la préparation de commandes de détail La structure Boa Concept : SAS au capital de 838 200, 10 Place Jean Jaurès,

Plus en détail

LES FICHES DE POSTES PERSONNEL PERMANENT

LES FICHES DE POSTES PERSONNEL PERMANENT LES FICHES DE POSTES PERSONNEL PERMANENT CONDUCTEUR DE TRAVAUX - Organisation de la production - Développement commercial de l entreprise - Etude et analyse de marchés - Supervision des chantiers - Encadrement

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TP LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TET Durée : 3 heures Fichier: SLT_TN_10-11 S.T.I. Salle des systèmes Pré-requis : Notion de contact direct et indirect Tension de contact et tension

Plus en détail

L Office National de l Electricité et de l Eau Potable au cœur de la Stratégie Nationale et Régionale du développement des Energies Renouvelables

L Office National de l Electricité et de l Eau Potable au cœur de la Stratégie Nationale et Régionale du développement des Energies Renouvelables L Office National de l Electricité et de l Eau Potable au cœur de la Stratégie Nationale et Régionale du développement des Energies Renouvelables AFRICAGUA, le 08 novembre 2013 0 Sommaire: Présentation

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Cahier des Clauses Techniques Particulières Les travaux de ce marché public concernent la réfection d une voirie communale. Le présent CCTP définit les conditions de réalisation et les spécifications,

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

Fridolin NKUMBU ILUNGA, Directeur Provincial, Société Nationale d Electricité (S.N.EL sarl), République Démocratique du Congo(RDC).

Fridolin NKUMBU ILUNGA, Directeur Provincial, Société Nationale d Electricité (S.N.EL sarl), République Démocratique du Congo(RDC). Fridolin NKUMBU ILUNGA, Directeur Provincial, Société Nationale d Electricité (S.N.EL sarl), République Démocratique du Congo(RDC). PARTENARIATS AVEC LES EXPLOITANTS MINIERS, POUR REDUIRE LE DEFICIT ENERGETIQUE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 16 juillet 2013

DOSSIER DE PRESSE. 16 juillet 2013 16 juillet 2013 DOSSIER DE PRESSE A l horizon 2018, la sécurité énergétique du sud de la France sera renforcée. Une nouvelle liaison à très haute tension sera construite sous la Méditerranée : C est le

Plus en détail

FORMATION RESPONSABLE DE CHANTIER - GROS OEUVRE

FORMATION RESPONSABLE DE CHANTIER - GROS OEUVRE FORMATION RESPONSABLE DE CHANTIER - GROS OEUVRE OBJECTIF Améliorer l efficacité des Responsables de Chantier en développant des compétences techniques, gestionnaires et relationnelles nécessaires à la

Plus en détail

ORGANISATION DE CHANTIER

ORGANISATION DE CHANTIER MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ORGANISATION

Plus en détail

Fiche Préconisation Création d ascenseur

Fiche Préconisation Création d ascenseur Page : 1 1- Constat Impossibilité d accéder à un ou plusieurs niveaux du bâtiment par un moyen de transport vertical Rappel réglementaire : Un ascenseur est obligatoire 1- Si l effectif admis aux étages

Plus en détail

Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations. Xavier Kuborn, C.S.T.C.

Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations. Xavier Kuborn, C.S.T.C. Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations Xavier Kuborn, C.S.T.C. La production d énergie est un rôle supplémentaire Les capteurs

Plus en détail

SCHEMAS DE RACCORDEMENT DES UTILISATEURS SUR LES RESEAUX HTA

SCHEMAS DE RACCORDEMENT DES UTILISATEURS SUR LES RESEAUX HTA Référentiel technique SCHEMAS DE RACCORDEMENT DES UTILISATEURS SUR LES RESEAUX HTA HISTORIQUE DU DOCUMENT Indice Nature de la modification Date publication V1.1 Création 28 février 2006 V1.1 Page 1 sur

Plus en détail

Etude des chutes de tension

Etude des chutes de tension SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTRIQUE (Classes de terminales STI) ÉLECTROTECHNIQUE Etude des chutes de tension STADE DE FRANCE PARIS 2012 DUREE : 3 HEURES Page N 1 Présentation générale

Plus en détail

Documentation technique de référence Chapitre 3 Performances du RPT Article 3.3 Capacité d accueil

Documentation technique de référence Chapitre 3 Performances du RPT Article 3.3 Capacité d accueil Chapitre 3 Performances du RPT Version 2 applicable à compter du 24 avril 2009 6 pages Page:2/6 1. RAPPEL DU CADRE REGLEMENTAIRE Cahier des charges annexé à l avenant, en date du 30 octobre 2008, à la

Plus en détail

Motorisation hybride Toyota Prius

Motorisation hybride Toyota Prius Motorisation hybride Toyota Prius Modélisation phénomènes physiques : Coefficient d adhérence : f : coefficient d adhérence φ = arctan f φ = φ s limite adhérence φ < φ s adhérence φ > φ s glissement Plus

Plus en détail

RAPPORT DE L ARCHITECTE

RAPPORT DE L ARCHITECTE REPUBLIQUE TUNISIENNE GOUVERNORAT DE NABEUL COMMUNE DE HAMMAMET ETAT DES LIEUX DU LOTISSEMENT «DIAR HAMMAMET» PROMOTEUR : SYNDIC CITE «DIAR HAMMAMET» RAPPORT DE L ARCHITECTE MARS 2012 1/14 SOMMAIRE PRESENTATION

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINÉE «ELECTRICITE DE GUINEE»

REPUBLIQUE DE GUINÉE «ELECTRICITE DE GUINEE» «ELECTRICITE DE GUINEE» «Coordinateur GénéralG» 6th German-African Energy Forum 2012 Thème : Stratégies énergétiques et opportunités dans les secteurs de l Energie en Guinée L intervention portera sur

Plus en détail

SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME. Par Marie-Ève Dorion, ing.

SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME. Par Marie-Ève Dorion, ing. SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME Par Marie-Ève Dorion, ing. Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES LE SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 STADE

Plus en détail

DE PETITE FORET DETAIL ESTIMATIF

DE PETITE FORET DETAIL ESTIMATIF Maîtres d'ouvrage : Ville de PETITE FORET 80 r Jean Jaurès 59494 PETITE-FORET COMMUNE DE PETITE FORET Aménagement du centre ville LOT N 2 - RESEAUX DIVERS DETAIL ESTIMATIF date : MAI 2013 Maîtrise d'œuvre

Plus en détail

Newsletter presse n 26

Newsletter presse n 26 Direction des Relations avec les Médias N 107/DRM/2013 Newsletter presse n 26 Point sur les réalisations Passage été 2013, projets en cours pour satisfaire la demande à l horizon 2017 et stratégie de réalisation

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

Point de coupure. Nomenclature des points de coupure Chantier A titre indicatif seulement. A être déterminés par l'exploitant lors de la création.

Point de coupure. Nomenclature des points de coupure Chantier A titre indicatif seulement. A être déterminés par l'exploitant lors de la création. La Tuque (QUTET) Étape 1 RM des parafoudres du T1. Du Au Du Au Du Au Du Au Du Au 2016-05-02 2016-05-05 2016-05-02 2016-05-05 2016-05-05 2016-05-05 2016-05-19 2016-05-19 Points de coupure - RM des parafoudres

Plus en détail

Sommaire. www.elektor.fr/nrjsol. Introduction...1. 1. Production électrique photovoltaïque

Sommaire. www.elektor.fr/nrjsol. Introduction...1. 1. Production électrique photovoltaïque Sommaire Introduction...............................................1 1. Production électrique photovoltaïque 1.1 Structures de base de puissance inférieure à 5 kw...............4 Structure retenue pour

Plus en détail

Conditions Particulières

Conditions Particulières Le 18 février 2015 Modèle de Convention d exploitation pour un Site de consommation raccordé au Réseau Public de Distribution HTA ou HTB Conditions Particulières Résumé La Convention de Conduite et d Exploitation

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

Swisscom centre de calcul Wankdorf

Swisscom centre de calcul Wankdorf Swisscom SA Centre de calcul Wankdorf Stauffacherstrasse 59 3015 Berne www.swisscom.ch Swisscom centre de calcul Wankdorf L avenir sous le signe de la réussite Le centre de calcul de Swisscom au Wankdorf

Plus en détail

Hébergement TNT RP ANNEXE H6 - PROCEDURES. Version 2015_1 du 01 juin 2015. * Imaginer des solutions pour un monde numérique

Hébergement TNT RP ANNEXE H6 - PROCEDURES. Version 2015_1 du 01 juin 2015. * Imaginer des solutions pour un monde numérique O F F R E D E R E F E R E N C E 2 0 1 5 Hébergement TNT RP Version 2015_1 du 01 juin 2015 * Imaginer des solutions pour un monde numérique TDF SAS au capital de 166 956 512 EUR. SIREN 342 404 399 RCS Nanterre

Plus en détail

Recommandation TST HTA N 2 aux employeurs de personnel travaillant sous tension dans le domaine HTA

Recommandation TST HTA N 2 aux employeurs de personnel travaillant sous tension dans le domaine HTA Recommandation TST HTA N 2 aux employeurs de personnel travaillant sous tension dans le domaine HTA Préambule Les travaux sous tension HTA contribuent à améliorer la qualité de fourniture des entreprises

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROJET OCTOBRE 2006 SOCIETE DU CANAL DE PROVENCE ET D AMENAGEMENT DE LA REGION PROVENÇALE LES COMMUNES CONCERNÉES PAR LE TRACÉ

PRÉSENTATION DU PROJET OCTOBRE 2006 SOCIETE DU CANAL DE PROVENCE ET D AMENAGEMENT DE LA REGION PROVENÇALE LES COMMUNES CONCERNÉES PAR LE TRACÉ INTERCONNEXION DES RESSOURCES VERDON/SAINT-CASSIEN POUR LA SÉCURISATION DE L ALIMENTATION EN EAU DE L EST VAROIS ET DE L OUEST DES ALPES-MARITIMES LES COMMUNES CONCERNÉES PAR LE TRACÉ TOURVES BRIGNOLES

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ. «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE»

ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ. «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE» ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE» STEP d Abdelmoumen Synthèse non technique Demande de services n MA/2007/02

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

SALON ENEO 15/02/2011 Retour d expd du quartier de la Caserne de Bonne E. HUARD, S. ORAIN, T. HEIMO

SALON ENEO 15/02/2011 Retour d expd du quartier de la Caserne de Bonne E. HUARD, S. ORAIN, T. HEIMO SALON ENEO 15/02/2011 Retour d expd expérience sur les cogénérations du quartier de la Caserne de Bonne E. HUARD, S. ORAIN, T. HEIMO GEG Profil d entreprise Une société anonyme d économie mixte locale

Plus en détail

Rapport d étude. Date 17/06/2008 Référence affaire A408023/01 Version 2

Rapport d étude. Date 17/06/2008 Référence affaire A408023/01 Version 2 Estimation des coûts de raccordement au réseau EDF des équipements en micro-centrales dans le cadre du projet de reconstruction des barrages de l Aisne Rapport d étude Date 17/06/2008 Référence affaire

Plus en détail

1-Techniques. L Enfouissement des Réseaux THT. Comment les lignes THT sont elles enfouies? On recense principalement quatre types de pose :

1-Techniques. L Enfouissement des Réseaux THT. Comment les lignes THT sont elles enfouies? On recense principalement quatre types de pose : L Enfouissement des Réseaux THT 1-Techniques Comment les lignes THT sont elles enfouies? On recense principalement quatre types de pose : Câbles directement enterrés : pose des câbles en tranchée ouverte

Plus en détail

CAS DE LA CÔTE D IVOIRE

CAS DE LA CÔTE D IVOIRE Compagnie Ivoirienne d Electricité ENJEUX, DEFIS ET PERSPECTIVES DE L EXPLOITATION DU SYSTÈME ELECTRIQUE CAS DE LA CÔTE D IVOIRE KM-DGA-D / FORUM AFRICA SMART GRIDS/ Jeudi 15 mai 2014 INTRODUCTION SOMMAIRE

Plus en détail

L USAGE DES DRONES POUR LE CONTROLE NON DESTRUCTIF

L USAGE DES DRONES POUR LE CONTROLE NON DESTRUCTIF L USAGE DES DRONES POUR LE CONTROLE NON DESTRUCTIF Yoann JOBARD Société AIR MARINE, 1 allée Jean Rostand, 33 650 MARTILLAC, France yoann.jobard@air-mairne.fr Les Journées COFREND 20 22 mai 2014, Palais

Plus en détail

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe «Quelles perspectives pour l investissement de production» Assaad SAAB - EDF RESEAU Buenos-Aires MONDER 23-26 novembre

Plus en détail

Réforme DT DICT Décret n 2011-1241 du 5 octobre 2011

Réforme DT DICT Décret n 2011-1241 du 5 octobre 2011 Réforme DT DICT Décret n 2011-1241 du 5 octobre 2011 BEAUNE Le Jeudi 03 Octobre 2013 Espace public, écologie & services urbains Contenu de la présentation 1. Réforme DT DICT Pourquoi? 2. Les démarches

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS Avertissement : Dans ce manuel d installation, le mot rampe est utilisé pour les modules inclinés et le mot plateforme pour les modules horizontaux. Généralités Commencer l installation par le point culminant

Plus en détail

Plan d investissements pour l électricité, proposé par le gestionnaire du réseau de transport régional bruxellois pour la période 2012-2022

Plan d investissements pour l électricité, proposé par le gestionnaire du réseau de transport régional bruxellois pour la période 2012-2022 COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE AVIS (BRUGEL-AVIS-20111202-128) Relatif au : Plan d investissements pour l électricité, proposé par le gestionnaire du réseau de transport

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIÈRES DU SERVICE ELECTRIQUE DE BUSSIGNY-PRÈS-LAUSANNE RELATIVES AU RACCORDEMENT EN BASSE TENSION (CP - BT)

CONDITIONS PARTICULIÈRES DU SERVICE ELECTRIQUE DE BUSSIGNY-PRÈS-LAUSANNE RELATIVES AU RACCORDEMENT EN BASSE TENSION (CP - BT) CONDITIONS PARTICULIÈRES DU SERVICE ELECTRIQUE DE BUSSIGNY-PRÈS-LAUSANNE RELATIVES AU RACCORDEMENT EN BASSE TENSION (CP - BT) Version 1.0 du 01.01.2009 Service Electrique de Bussigny Rue Saint-Germain

Plus en détail