Mécanique - Statique des solides GMP1 - voiture garée dans une pente

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mécanique - Statique des solides GMP1 - voiture garée dans une pente"

Transcription

1 Mécanique - Statique des solides GMP1 - voiture garée dans une pente TD statique avec frottement 1. Voiture garée en montée Le problème étudié est plan ; on considère que la voiture admet (G, x 1, y 1 ) comme plan de symétrie. Par conséquent, les actions mécaniques estimées en A et B correspondent dans la réalité aux efforts respectivement sur les deux roues avants et arrières. Le véhicule isolé(s), à l équilibre statique, est soumis à trois actions mécaniques extérieures : action de la pesanteur, appliquéeeng, représentée par le torseur mg.sinβ mg.cosβ (G, x 1, y 1, z) réaction normale du sol sur la roue avant, appliquée en A, représentée par le torseur (associé à une liaison ponctuelle sans frottement, de normale y 1 ) {T sola S } = N A (A, x 1, y 1, z) réaction normale du sol sur la roue arrière, appliquée en B, représentée par le torseur (associé à une liaison ponctuelle avec frottement, de normale y 1 ) T B {T solb S } = N B En effet, la composante tangentielle de frottementt B s oppose à la tendance au glissement, T B >. Pour simplifier les calculs : on choisit de conserver le torseur qui comprend le plus d inconnues : on applique le principe fondamental de la dynamique au pointb, on choisit de réduire le nombre de projections au minimum, le principe fondamental de la dynamique sera écrit en projecttion sur la base B 1 car seules deux projections sont nécessaires (pour le torseur {T pes S }). Si on avait choisit la base B il aurait fallu faire trois projections (pour les composantesn A, T B et N B ). Le Principe Fondamental de la Dynamique s écrit : {T pes S } (B, x1, y 1, z) +{T sola S} (B, x1, y 1, z) +{T solb S} (B, x1, y 1, z) = 1

2 n transporte les torseurs au pointa, soit : Pour l action de pesanteur : M B,pes S = M G,pes S + BG P = + b h mg.sinβ mg.cosβ mg( b.cosβ + h.sinβ) mg.sinβ mg.cosβ = mg( b.cosβ + h.sinβ) Pour l action du sol en A : M B,solA S = M A,solA S + BA RsolA S = N A ()N A + N A = ()N A Le théorème de la résultante en projection sur les axes x 1 et y 1 et l équation de moment au point A suivant z donnent : mg.sinβ +T B = / x 1 (1) mg.cosβ +N B +N A = / y 1 (2) mg( b.cosβ +h.sinβ)+()n A = / z (3) mg(b.cosβ h.sinβ) L équation (3) permet d écrire N A = Puis en substituantn A avec cette expression dans l équation (2) on peut déterminer N B = mg.cosβ N A = mg.cosβ soit N B = mg(a.cosβ +h.sinβ) et enfin l équation (1) donne T B = mg.sinβ mg(b.cosβ h.sinβ) = mg().cosβ mgb.cosβ +mgh.sinβ À noter que l angle β est inconnue. Les composantes des efforts calculées ci-dessus sont valables s il y a équilibre. Pour cela, il est nécessaire d avoir la relationt B fn B : graphiquement cette condition est réalisée si la résultante de l action du sol sur la roue B est contenue dans le cône de frottement. Pour connaître la valeur maximale admissible de l angle β, on se place dans le cas du glissement naissant, soit T B = fn B, Loi de Coulomb. n peut écrire : mg(a.cosβ +h.sinβ) mg.sinβ = f qui donne tous calculs faits : fa tanβ = fh Application numérique : β 23,3 (pente à 43%!!) 2

3 2. Voiture garée en descente Le problème étudié est plan ; on considère que la voiture admet (G, x 1, y 1 ) comme plan de symétrie. Par conséquent, les actions mécaniques estimées en A et B correspondent dans la réalité aux efforts respectivement sur les deux roues avants et arrières. Le véhicule isolé(s), à l équilibre statique, est soumis à trois actions mécaniques extérieures : action de la pesanteur, appliquéeeng, représentée par le torseur +mg.sinβ mg.cosβ (G, x 1, y 1, z) réaction normale du sol sur la roue avant, appliquée en A, représentée par le torseur (associé à une liaison ponctuelle sans frottement, de normale y 1 ) {T sola S } = N A (A, x 1, y 1, z) réaction normale du sol sur la roue arrière, appliquée en B, représentée par le torseur (associé à une liaison ponctuelle avec frottement, de normale y 1 ) T B {T solb S } = N B Attention : la composante tangentielle de frottementt B s oppose à la tendance au glissement, T B <. Pour simplifier les calculs : on choisit de conserver le torseur qui comprend le plus d inconnues : on applique le principe fondamental de la dynamique au pointb, on choisit de réduire le nombre de projections au minimum, le principe fondamental de la dynamique sera écrit en projecttion sur la base B 1 car seules deux projections sont nécessaires (pour le torseur {T pes S }). Si on avait choisit la base B il aurait fallu faire trois projections (pour les composantesn A, T B et N B ). Le Principe Fondamental de la Dynamique s écrit : {T pes S } (B, x1, y 1, z) +{T sola S} (B, x1, y 1, z) +{T solb S} (B, x1, y 1, z) = 3

4 n transporte les torseurs au pointa, soit : Pour l action de pesanteur : M B,pes S = M G,pes S + BG P = + b h mg.sinβ mg.cosβ mg(b.cosβ + h.sinβ) +mg.sinβ mg.cosβ = mg(b.cosβ + h.sinβ) Pour l action du sol en A : M B,solA S = M A,solA S + BA RsolA S = N A ()N A + N A = ()N A Le théorème de la résultante en projection sur les axes x 1 et y 1 et l équation de moment au point A suivant z donnent : mg.sinβ +T B = / x 1 (4) mg.cosβ +N B +N A = / y 1 (5) mg(b.cosβ +h.sinβ)+()n A = / z (6) mg(b.cosβ +h.sinβ) L équation (3) permet d écrire N A = Puis en substituantn A avec cette expression dans l équation (2) on peut déterminer N B = mg.cosβ N A = mg.cosβ soit N B = mg(a.cosβ h.sinβ) et enfin l équation (1) donne mg(b.cosβ +h.sinβ) = mg().cosβ mgb.cosβ mgh.sinβ T B = mg.sinβ (compostante négative, cohérent avec l hypothèse) À noter que l angle β est inconnue. Les composantes des efforts calculées ci-dessus sont valables s il y a équilibre. Pour cela, il est nécessaire d avoir la relation < T B fn B : graphiquement cette condition est réalisée si la résultante de l action du sol sur la roue B est contenue dans le cône de frottement. Pour connaître la valeur maximale admissible de l angleβ, on se place dans le cas du glissement naissant, soit T B = fn B, Loi de Coulomb. n peut écrire : mg(a.cosβ h.sinβ) mg.sinβ = f qui donne tous calculs faits : fa tanβ = +fh Application numérique : β 14,3 (pente à 25%!!) 4

5 5

Modéliser les actions mécaniques Prévoir et vérifier les performances de systèmes soumis à des actions mécaniques statiques.

Modéliser les actions mécaniques Prévoir et vérifier les performances de systèmes soumis à des actions mécaniques statiques. Modéliser les actions mécaniques Prévoir et vérifier les performances de systèmes soumis à des actions mécaniques statiques. CI-6 LYCÉE CARNOT (DIJON), 2014-2015 Germain Gondor Sciences de l Ingénieur

Plus en détail

Exercice 2 : CONSOLE DE DÉCORATION.

Exercice 2 : CONSOLE DE DÉCORATION. TD 29 - Arc-boutement Page 1/7 Exercice 1 : EXTRACTEUR DE ROULEMENTS. On considère un extracteur de roulements dont le but est d extraire les roulements détériorés qui sont montés serrés sur les arbres.

Plus en détail

CHAPITRE II : STATIQUE

CHAPITRE II : STATIQUE CHPITRE II : STTIQUE - Généralités : I. NTIN DE RCE : En mécanique, les forces sont utilisées pour modéliser des actions mécaniques diverses (actions de contact, poids, attraction magnétique, effort ).

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN.

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. TD 6 corrigé - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/1 Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. Question : Réaliser le graphe de structure, puis compléter

Plus en détail

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Mécanique «Chapitre» 4 Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Parties du programme de PCSI à revoir Notions et contenus Lois de Coulomb du frottement de glissement dans le seul cas d un solide

Plus en détail

Travaux Pratiques TRIEUSE DE PELLICULES Etude mécanique du convoyage

Travaux Pratiques TRIEUSE DE PELLICULES Etude mécanique du convoyage PI* Lycée P.Corneille Etude Dynamique du convoyage.doc Page : 1/1 Travaux Pratiques TRIEUE DE PELLICULE Etude mécanique du convoyage Temps alloué 2 heures En annexe : conditions d équilibre d un solide

Plus en détail

point d application F r intensité: 4 unités

point d application F r intensité: 4 unités A. MÉCANIQUE A1. Forces I) appels 1) Effets d une force: définition Une force est une grandeur physique qui se manifeste par ses effets a) effet dynamique : Une force est une cause capable de produire

Plus en détail

Suites numériques, cours, classe de terminale STG. 1 Suites arithmétiques. 1.1 Propriétés des suites arithmétiques

Suites numériques, cours, classe de terminale STG. 1 Suites arithmétiques. 1.1 Propriétés des suites arithmétiques Suites numériques, cours, classe de terminale STG 1 Suites arithmétiques 1.1 Propriétés des suites arithmétiques Dénition : Soit r un nombre réel. On appelle suite arithmétique de raison r toute suite

Plus en détail

Service de Mécanique analytique et cfao LES PHÉNOMÈNES DE FROTTEMENT

Service de Mécanique analytique et cfao LES PHÉNOMÈNES DE FROTTEMENT LES PHÉNOMÈNES DE FROTTEMENT Valérie Duchâteau Pierre Lambert Benoît Lagrange Elisabeth Persenaire Année académique 2001 2002 Table des matières 1 PARTIE THÉORIQUE... 4 1.1 INTRODUCTION... 4 1.2 LES FROTTEMENTS

Plus en détail

Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies

Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies 1 Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies I. Les forces travaillent. 1. Effets d une force. Les forces appliquées à un système peut : - Déformer

Plus en détail

E c (t 0 ) = ½ m v 0. E pp (t 0 ) = mgh. Séance n 12 Conservation de l énergie. E c (t 0 ) = 30,1 J. E pp (t 0 ) = 1,4 J.

E c (t 0 ) = ½ m v 0. E pp (t 0 ) = mgh. Séance n 12 Conservation de l énergie. E c (t 0 ) = 30,1 J. E pp (t 0 ) = 1,4 J. Séance n 12 Conservation de l énergie Exercice n 1 Au service Au service, un joueur de tennis frappe, à l instant de date t 0 = 0 s, une balle de masse m = 58,0 g à une hauteur h = 2,4 m au dessus du sol

Plus en détail

1 Définition. 2 Modélisation des actions mécaniques. On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos

1 Définition. 2 Modélisation des actions mécaniques. On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos 1 Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos - créer ou modifier un mouvement - déformer un corps odélisation des actions mécaniques.1. Notion de

Plus en détail

Modélisation des actions mécaniques

Modélisation des actions mécaniques Cours 07 - Modélisation des actions mécaniques Page 1/14 Modélisation des actions mécaniques 1) BJECTIFS....3 ) CTINS MECNIQUES : GENERLITES... 3 1) MISE EN EVIENCE....3 ) EFINITIN UNE M....3 3) CLSSIFICTIN

Plus en détail

EXAMEN GMP 110-120 2 ème session 2012-2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrice autorisée ETUDE D UN LEVE-VITRE ELECTRIQUE

EXAMEN GMP 110-120 2 ème session 2012-2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrice autorisée ETUDE D UN LEVE-VITRE ELECTRIQUE Eamen GMP 110 GMP120 2 ème session 2012-2013 EXAMEN GMP 110-120 2 ème session 2012-2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrice autorisée Documents fournis : Tableau des liaisons normalisées

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

Statique des solides

Statique des solides Cours 08 - Statique des solides Page 1/10 Statique des solides 1) OBJECIFS....3 2) SCHEM D RCHIECURE E GRPHE DE SRUCURE.... 3 21) DIFFERENCE ENRE SCHEM CINEMIQUE E SCHEM D RCHIECURE....3 22) EXEMPLE DE

Plus en détail

MASTER de Génie Civil, Lyon Année scolaire 2006-2007 DYNAMIQUE DES SOLS ET DES STRUCTURES. Sujet No 1, durée : 2 heures

MASTER de Génie Civil, Lyon Année scolaire 2006-2007 DYNAMIQUE DES SOLS ET DES STRUCTURES. Sujet No 1, durée : 2 heures MASTER de Génie Civil, Lyon Année scolaire 6-7 Epreuve du 6 mars 7 DYNAMIQUE DES SOLS ET DES STRUCTURES GENIE PARASISMIQUE Sujet No, durée : heures Les copies doivent être rédigées en français et écrites

Plus en détail

Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Exercice 2 : TABLE ÉLÉVATRICE. Présentation. Voir vidéos sur site du professeur. Piston (6) Corps (7)

Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Exercice 2 : TABLE ÉLÉVATRICE. Présentation. Voir vidéos sur site du professeur. Piston (6) Corps (7) TD 26 - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/6 Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Reprendre l exercice du TD25, et déterminer p f ( F) le plus rapidement possible. Exercice 2 : TABLE

Plus en détail

Epreuve de Sciences Industrielles C

Epreuve de Sciences Industrielles C 065 Epreuve de Sciences Industrielles C Durée 6 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation SYSEMES VIS-ECOU Plan de la présentation 0. Assemblage par vissage 1. ransformation de mouvement 2. Modélisation 3. Expression des vitesses 4. endement - éversibilité 5. Contact par glissement 6. Contact

Plus en détail

1 Cinématique du solide

1 Cinématique du solide TBLE DES MTIÈRES 1 Cinématique du solide 1 1.1 Coordonnées d un point dans l espace......................... 1 1.1.1 Repère et référentiel................................ 1 1.1.2 Sens trigonométrique...............................

Plus en détail

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées :

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées : Compétences travaillées : Déterminer tout ou partie du torseur cinétique d un solide par rapport à un autre. Déterminer tout ou partie du torseur dynamique d un solide par rapport à un autre. Déterminer

Plus en détail

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES L1 Page 41 Institut Supérieur des Etudes Technologique de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE MECANIQUE GENERALE Année universitaire

Plus en détail

Chariot de golf. TP 2 heures

Chariot de golf. TP 2 heures Chariot de golf S si TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Problématique Pour le confort du golfeur, le chariot doit pouvoir se déplacer à une vitesse allant jusqu à 8km/h. Comment le

Plus en détail

Frottement. Dessin Pièce 1 isolée Dynamique (1mm = 0.5 N) 1- La pièce est posée. Remarque :

Frottement. Dessin Pièce 1 isolée Dynamique (1mm = 0.5 N) 1- La pièce est posée. Remarque : 1- Mise en évidence : Soit une pièce en acier d un poids P de 10 N qui repose sur une table en bois. Dessin Pièce 1 isolée Dynamique (1mm = 0.5 N) 1- La pièce est posée. 2- On tire horizontalement en B:

Plus en détail

Mécanique P06-1MECA0

Mécanique P06-1MECA0 PRIS Formation d Ingénieurs en Partenariat Section GE Polycopié de cours V Mécanique P06-1MEC0 Cours Magistraux TD ED 1ère nnée Enseignant : Mr DETREZ 2011-2012 i Table des matières II Cinématique 1 I.1

Plus en détail

Domaine : Liaison au sol. ENERGIE CINETIQUE E. Fonctions Sous-systèmes Cahier des charges imposé au constructeur

Domaine : Liaison au sol. ENERGIE CINETIQUE E. Fonctions Sous-systèmes Cahier des charges imposé au constructeur Institut Supérieur des Formations Automobiles. Bordeaux Formation : BTS AVA Nature du document : RESSOURCES 1 Technologie Professionnelle Version : Formateur Domaine : Liaison au sol. Le freinage. 1. Rappel

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

Étude statique du tire bouchon

Étude statique du tire bouchon Méthodologie MP1 Étude statique Tire-bouchon Étude statique du tire bouchon On s intéresse à l aspect statique du mécanisme représenté en projection orthogonale sur la figure 1. Le tire bouchon réel est

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

Modèle d une automobile.

Modèle d une automobile. Modèle d une automobile. On modélise une automobile par deux disques homogènes identiques de masse m de rayon a, de moment d inertie J = (1/) m a par rapport à leurs axes respectifs, de centre C, en contact

Plus en détail

Volume et température d un gaz

Volume et température d un gaz Volume et température d un gaz Par Pascal Rebetez Janvier 7 Introduction Après avoir étudié expérimentalement la relation entre le volume et la température d un gaz (de l air), nous comparons les données

Plus en détail

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée.

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Mise en situation. Nous proposons l étude des performances d un moteur thermique de scooter et de sa chaîne

Plus en détail

: Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP)

: Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP) : scientifique : Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP) : Sciences industrielles de l ingénieur Première et seconde s PROGRAMME DE SCIENCES INDUSTRIELLES

Plus en détail

I- Transfert d énergie par travail mécanique Doc 1. Un homme pousse sa voiture en panne Doc 2. Un parachutiste saute en chute libre

I- Transfert d énergie par travail mécanique Doc 1. Un homme pousse sa voiture en panne Doc 2. Un parachutiste saute en chute libre Chapitre P 9 : Travail d une force constante et énergie Correction Dans le chapitre précédent, nous avons étudié l évolution temporelle de différents systèmes mécaniques en exploitant la seconde loi de

Plus en détail

2. CONCEPTION MÉCANIQUE DES SYSTÈMES. 2.2 Comportement d un mécanisme et/ou d une pièce CINÉMATIQUE : MOUVEMENTS DE TRANSLATION

2. CONCEPTION MÉCANIQUE DES SYSTÈMES. 2.2 Comportement d un mécanisme et/ou d une pièce CINÉMATIQUE : MOUVEMENTS DE TRANSLATION Page:1/8 CINÉMATIQUE : MOUVEMENTS DE TRANSLATION QCM ET EXERCICES D APPLICATION QCM Pour chaque QCM, quelles sont les bonnes affirmations ou conclusions parmi celles proposées? Les points d un solide en

Plus en détail

L élève doit avoir une connaissance pratique de la force normale, du poids, des schémas d équilibre et de l analyse graphique.

L élève doit avoir une connaissance pratique de la force normale, du poids, des schémas d équilibre et de l analyse graphique. Leçon Frottement L applet Frottement simule le mouvement d une pile de livres tirée sur une surface rugueuse par un dynamomètre de traction. Préalables L élève doit avoir une connaissance pratique de la

Plus en détail

10 leçon 2. Leçon n 2 : Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU)

10 leçon 2. Leçon n 2 : Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU) 0 leçon 2 Leçon n 2 : Contact entre deu solides Frottement de glissement Eemples (PC ou er CU) Introduction Contact entre deu solides Liaisons de contact 2 Contact ponctuel 2 Frottement de glissement 2

Plus en détail

RESOLUTION D UNE INEQUATION. Les symboles utilisés ( symbole d inégalité ) : Appellation 1 Appellation 2 Appellation 3 Vocabulaire à utiliser

RESOLUTION D UNE INEQUATION. Les symboles utilisés ( symbole d inégalité ) : Appellation 1 Appellation 2 Appellation 3 Vocabulaire à utiliser THEME : Les symboles utilisés ( symbole d inégalité ) : Appellation 1 Appellation Appellation Vocabulaire à utiliser < plus petit inférieur strictement inférieur strictement inférieur plus petit ou égal

Plus en détail

STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux

STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux 1) Notion de moment d une force : Les effets d une force sur un solide dépendent de la position de la force par rapport au corps. Pour traduire avec précision les effets d une force, il est nécessaire

Plus en détail

Couple en fonction de la vitesse

Couple en fonction de la vitesse Le comportement roue rail : comment déplacer la limite de traction: 10,00 9,00 8,00 7,00 6,00 5,00 4,00 3,00 2,00 1,00 0,00 0 Couple en fonction de la vitesse atinage 125 BB BB BB CC TGV ETUDE DU COMOTEMENT

Plus en détail

CH I Les actions mécaniques.

CH I Les actions mécaniques. I) Les actions mécaniques et les forces : CH I Les actions mécaniques. Pour déplacer un bloc de bois posé sur une table, nous devons fournir un effort physique en tirant ou en poussant. Nous réalisons

Plus en détail

EEIGM 1 ère Année. Discipline Mécanique. Résistance des Matériaux. TD 1 : Exercices d application sur la notion de torseur.

EEIGM 1 ère Année. Discipline Mécanique. Résistance des Matériaux. TD 1 : Exercices d application sur la notion de torseur. EEIGM 1 ère nnée Discipline Mécanique Résistance des Matériaux TD 1 : Exercices d application sur la notion de torseur Zoubir YDI 1 Exercice 1 Soit O;i, j,k un repère orthonormé direct. On note x,, z les

Plus en détail

PARTIE A ETUDE COMPARATIVE DES CHAINES CINEMATIQUES DE L AGV ET DU TGV

PARTIE A ETUDE COMPARATIVE DES CHAINES CINEMATIQUES DE L AGV ET DU TGV PARTIE A ETUDE COMPARATIVE DES CHAINES CINEMATIQUES DE L AGV ET DU TGV Le transport passager, en dehors des critères de confort de voyage ou d agréments, doit se plier à des contraintes techniques, commerciales,

Plus en détail

Exercice 1 : 3 points

Exercice 1 : 3 points BACCALAUREAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE de VEHICULES AUTOMOBILES MATHEMATIQUES (15 points) Exercice 1 : 3 points PARTIE 1 : Détermination du diamètre de la roue La géométrie des trains roulants, désigne

Plus en détail

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES NOM :. PRENOM : NUMERO DE CANDIDAT :... EPREUVE DE PHYSIQUE DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES Lire attentivement les consignes afin de vous placer dans les meilleures conditions de réussite

Plus en détail

Licence SPI Cinématique et Mécanismes. Introduction à la théorie des mécanismes

Licence SPI Cinématique et Mécanismes. Introduction à la théorie des mécanismes Licence SPI Cinématique et Mécanismes Introduction à la théorie des mécanismes Mobilité, hyperstatisme, singularité Plan Problèmes/Objectifs Quelques exemples Graphe mécanisme Nombre de cyclomatique Analyse

Plus en détail

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006)

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) 1.MISE EN SITUATION ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) Les pièces injectées représentent aujourd'hui une grande part de la production industrielle. Le déchargement des presses d'injection

Plus en détail

MOBILITE ET HYPERSTATISME

MOBILITE ET HYPERSTATISME MOBILITE ET HPERSTATISME 1- Objectifs : Le cours sur les chaînes de solides nous a permis de déterminer le degré de mobilité et le degré d hyperstatisme pour un mécanisme donné : m = Nc - rc et h = Ns

Plus en détail

Rôle des inclusions rigides

Rôle des inclusions rigides GUIDE AFPS/CFMS «Procédés d amélioration et de renforcement de sols sous actions sismiques» Rôle des inclusions rigides Michel Glandy (Soletanche-Bachy-Pieux 1 1 grand principe Il y a toujours un matelas

Plus en détail

Systèmes mécatroniques asservis Projet : Modélisation du freinage d une automobile Amélioration à l aide d un ABS

Systèmes mécatroniques asservis Projet : Modélisation du freinage d une automobile Amélioration à l aide d un ABS Systèmes mécatroniques asservis Projet : Modélisation du freinage d une automobile Amélioration à l aide d un ABS 1 Présentation L évaluation a lieu sous forme d un projet. L étude est à faire individuellement

Plus en détail

Cours de mécanique M14-travail-énergies

Cours de mécanique M14-travail-énergies Cours de mécanique M14-travail-énergies 1 Introduction L objectif de ce chapitre est de présenter les outils énergétiques utilisés en mécanique pour résoudre des problèmes. En effet, parfois le principe

Plus en détail

Energie Mécanique. On dit qu'un système possède de l'énergie lorsqu'il peut fournir du travail. Ressort tendu de flipper pouvant lancer une bille.

Energie Mécanique. On dit qu'un système possède de l'énergie lorsqu'il peut fournir du travail. Ressort tendu de flipper pouvant lancer une bille. Energie Mécanique 1 - Energie Exemples : On dit qu'un système possède de l'énergie lorsqu'il peut fournir du travail. Eau d'un barrage pouvant faire tourner une turbine. Ressort tendu de flipper pouvant

Plus en détail

Chapitre 7 : Cinématique et dynamique newtonienne

Chapitre 7 : Cinématique et dynamique newtonienne Chapitre 7 : Cinématique et dynamique newtonienne De l atome aux galaxies, la matière est en mouvement. La mécanique se donne pour but de décrire le mouvement d objets appelés systèmes ; l étude est dans

Plus en détail

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Questions pour réfléchir Q4. p.262. Jupiter a une masse 318 fois plus grande que celle de la Terre. Pourtant, l accélération de la pesanteur

Plus en détail

ISAT/CM/2A/Glissières

ISAT/CM/2A/Glissières Analyse et conception des liaisons glissières I - Liaison glissière parfaite : définition II - Exemples : Classification des solutions technologiques III- Liaison glissière lisse III.1 Solutions sans préoccupation

Plus en détail

CHAPITRE 1 CINÉTIQUE. 1.1 Masse et inertie. 1.1.1 Notions d inertie

CHAPITRE 1 CINÉTIQUE. 1.1 Masse et inertie. 1.1.1 Notions d inertie TABLE DE MATIÈRE 1 Cinétique 1 1.1 Masse et inertie................................ 1 1.1.1 Notions d inertie........................... 1 1.1.2 Masse.................................. 2 1.1.3 Centre d

Plus en détail

DYNAMIQUE Corrigé de l'exercice L ensemble {Homme + Moto} page suivante a une masse totale m = 340 kg. Pour tout le problème, on prendra

DYNAMIQUE Corrigé de l'exercice L ensemble {Homme + Moto} page suivante a une masse totale m = 340 kg. Pour tout le problème, on prendra L ensemble {Homme + Moto} page suivante a une masse totale m = 340 kg. Pour tout le problème, on prendra 2 g = 10 m. s. RÉPARTITION DES CHARGES A L ARRÊT I.1) Isolez l ensemble {Homme + Moto} à l arrêt

Plus en détail

Savoir son cours. COMP.9 Energie mécanique exercices. Quel frimeur! Comparer voiture et camion : Julie sur sa balançoire : Le bon choix :

Savoir son cours. COMP.9 Energie mécanique exercices. Quel frimeur! Comparer voiture et camion : Julie sur sa balançoire : Le bon choix : COMP.9 Energie mécanique exercices Savoir son cours Quel frimeur! Quelle est leur masse? E c = ½ m v m = E c/v Attention! La vitesse doit être en m/s! v = 45 km/h = 45/ 3,6 m/s = 1,5 m/s. Ainsi, m = 18

Plus en détail

Chapitre 4: Les 3 principes de Newton

Chapitre 4: Les 3 principes de Newton e B et C 4 Les 3 principes de Newton 38 Chapitre 4: Les 3 principes de Newton 1. Rappels sur les forces Rappel 1 : On appelle force toute cause capable de: modifier le mouvement d un corps; de déformer

Plus en détail

Variateur de Scooter Questionnaire

Variateur de Scooter Questionnaire A 2 Variateur de Scooter Questionnaire Page 1/14 Variateur de Scooter I. ETUDE DES PERFORMANCES DU VARIATEUR... 3 I.1. FT OPTIMISER L ACCELERATION DU SCOOTER... 3 I.1.1 Objectifs... 3 I.1.2 Paramètres

Plus en détail

MAP-SIM2 : Planification de trajectoire

MAP-SIM2 : Planification de trajectoire MP-SIM : Planification de trajectoire sujet proposé par Nicolas Kielbasiewicz : nicolas.kielbasiewicz@ensta-paristech.fr 0 janvier 06 La planification de trajectoire consiste à déterminer une trajectoire,

Plus en détail

Partiel PHY121 Mécanique du point

Partiel PHY121 Mécanique du point Université Joseph Fourier Grenoble Licence Partiel PHY2 Mécanique du point Vendredi 23 mars 202 Durée h30 Calculatrices et documents non-autorisés Pour chaque question, 4 réponses sont proposées dont ou

Plus en détail

VIII FLEXION PLANE. 1. Flexion plane simple

VIII FLEXION PLANE. 1. Flexion plane simple VIII FLEXION PLANE Parmi les différentes sollicitations simples étudiées en RD, la flexion plane tient un rôle prépondérant car elle est fréquente dans les mécanismes et les problèmes de poutres. 1. Flexion

Plus en détail

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S Concours EPIT 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette MW K1200S Durée : 2h. Calculatrices autorisées. Présentation du problème Le problème

Plus en détail

E13 : Principe de l isolement et étude de

E13 : Principe de l isolement et étude de Titre du T.P.: Effort d ouverture de la «porte» de la pompe Centre(s) d intérêt(s) : CI6 : Comportement statique et élastique des solides Thème(s) abordé(s) : E13 : Principe de l isolement et étude de

Plus en détail

Second degré. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2008/2009

Second degré. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2008/2009 Second degré Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 008/009 Table des matières 1 Polynômes du second degré 1.1 Définition................................................. 1. Forme canonique.............................................

Plus en détail

TD 5 Cinématique. 1 Étude du déploiement d une échelle de pompiers 1

TD 5 Cinématique. 1 Étude du déploiement d une échelle de pompiers 1 Compétences travaillées : Réaliser un graphe de structure du mécanisme, Réaliser un schéma cinématique lorsque la modélisation des liaisons est connue, Écrire la fermeture géométrique pour obtenir la loi

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II EXAMEN GMP 120 Session de Mai 2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Documents fournis : Présentation du support d étude (p.1&2) Travail à réaliser (p.3&4) Tableau des liaisons

Plus en détail

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble.. 1 Définition GÉNÉRALITÉS Statique 1 2 Systèmes matériels et solides Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..une pièce mais aussi un liquide ou un gaz Le solide : Il est supposé

Plus en détail

La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6

La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6 La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6 1. GENERALITE AU SUJET DU GUIDAGE EN ROTATION La solution constructive qui réalise une liaison pivot est appelée guidage en rotation. Le guidage en rotation

Plus en détail

CHAPITRE 2. MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES :

CHAPITRE 2. MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES : CHPITRE 2. ODELISTION DES CTIONS ECNIQUES : I- SOIRE DU CHPITRE 2: II- NOTIONS GENERLES : III- NOTION DE FORCE : IV- NOTION DE OENT : V- ODELISER UNE CTION ECNIQUE PR UN TORSEUR : VI- FIGURES DECOUPER

Plus en détail

CHAPITRE IV: ONDES DE CHOCS DROITES

CHAPITRE IV: ONDES DE CHOCS DROITES CHAPITRE IV: ONDES DE CHOCS DROITES Nous avons souligné au chapitre II, ainsi qu au chapitre III, que pour les écoulements à grande vitesse le modèle continu ne permettait pas de décrire la totalité des

Plus en détail

Terminale STG Chapitre 1 : Droites Régionnement du plan - Optimisation à deux variables

Terminale STG Chapitre 1 : Droites Régionnement du plan - Optimisation à deux variables 1. EQUATIONS DE DROITES Toute droite du plan a une équation, non unique, de la forme ax + by = c, où a et b sont deux réels non nuls en même temps. Si b = 0, l équation est x = c c'est-à-dire de la forme

Plus en détail

FORCES MACROSCOPIQUES. ETUDE DES EQUILIBRES

FORCES MACROSCOPIQUES. ETUDE DES EQUILIBRES FORCES MACROSCOPIQUES. ETUDE DES EQUILIBRES I. Notion de force. Une force est une action exercée par un système sur un autre système. Une telle action se manifestera de diverses manières. Le système sur

Plus en détail

Fonctions. Fonctions linéaires, affines et constantes

Fonctions. Fonctions linéaires, affines et constantes linéaires, affines et constantes 1. linéaires Comme il existe une infinité de fonctions différentes, on les classe par catégories. La première catégorie est constituée par les fonctions linéaires. Une

Plus en détail

DEVOIR DE CONCEPTION COMPRESSEUR SANDEN

DEVOIR DE CONCEPTION COMPRESSEUR SANDEN Mercredi 10 mai 2006 DEVOIR DE CONCEPTION COMPRESSEUR SANDEN Les documents de cours et de TD sont autorisés. Certaines données sont à rechercher dans le cours. Pour toutes les questions vous préciserez

Plus en détail

LES ACTIONNEURS DIMENSIONNEMENTS DES VERINS

LES ACTIONNEURS DIMENSIONNEMENTS DES VERINS LES ACTIONNEURS DIMENSIONNEMENTS DES VERINS Calcul d un vérin Poussée La poussée exercée par un vérin est fonction de la pression d alimentation, du diamètre du vérin et de la résistance de frottement

Plus en détail

Analyse fonctionnelle. 2-Etude cinématique Pied (1) = {1,3} Bras (2) = {2, }

Analyse fonctionnelle. 2-Etude cinématique Pied (1) = {1,3} Bras (2) = {2, } GMP 0 Janvier 202 EXMEN GMP 0 Session de Janvier 202- Durée 2 heures ucun document autorisé Calculatrice autorisée Documents fournis : Dessin d ensemble et nomenclature format 4 à l échelle :2 Documents

Plus en détail

RDM Flexion Manuel d utilisation

RDM Flexion Manuel d utilisation RDM Flexion Manuel d utilisation Yves Debard Institut Universitaire de Technologie du Mans Département Génie Mécanique et Productique http://iut.univ-lemans.fr/ydlogi/index.html 10 avril 2006 29 mars 2011

Plus en détail

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone I.Principe Le stator est formé de 3 bobines dont les axes font entre eux un angle de. Il est alimenté par un réseau triphasé équilibré, qui crée dans l entrefer un ( radial

Plus en détail

et pour une hélice à gauche Représentation plane et spatiale de la liaison hélicoïdale

et pour une hélice à gauche Représentation plane et spatiale de la liaison hélicoïdale olutions technologiques associées à la liaison hélicoïdale 2 Année PT.I.I. CI 2 : Analyse et conception des mécanismes Page 1 sur 1 I. Introduction Un système vis-écrou correspond à la solution technologique

Plus en détail

DROITES, TABLEAUX, FORMULES. Voitures de location

DROITES, TABLEAUX, FORMULES. Voitures de location 1/15 Des essais de location de voitures ont été effectués dans trois sociétés de location différentes. Pour chaque essai, la voiture n'a été louée qu'une journée. Société Animatour J'ai payé un jour 22,5

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3 TRVUX DIRIGÉS DE O 3 Exercice : Constructions graphiques Pour chacune des figures, déterminer la position de l objet ou de son image par la lentille mince. Les points situés sur l axe optique sont les

Plus en détail

CH12 : Solide en mouvement de translation

CH12 : Solide en mouvement de translation BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH12 : Solide en mouvement de translation Motorisation des systèmes Enjeu : Problématique : En tant que technicien supérieur, il vous revient

Plus en détail

!!!!!!!!!!/!!!!!!!!!!!!!

!!!!!!!!!!/!!!!!!!!!!!!! Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable 1ère STI2D Modélisation des ctions Mécaniques Notion de TORSEUR CI5 : Comportement des mécanismes Cours ES- ITEC 1. Notion de torseur

Plus en détail

La fonction logarithme népérien

La fonction logarithme népérien La fonction logarithme népérien Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières La fonction logarithme népérien 2. Définition Courbe représentative................................... 2.2

Plus en détail

C(x) = 5 9. et h = 160

C(x) = 5 9. et h = 160 Chapitre Fonctions affines. Définition Définition. La fonction définie par f : R R = m+h où m et h sont des nombres réels, est appelée fonction affine. Eemple La fonction C() qui permet de convertir des

Plus en détail

NOTE DE CALCUL. Silo ECOCEM à FOS SUR MER (13) Fondations profondes par pieux forés à la tarière creuse. Note de Calcul - Pieux

NOTE DE CALCUL. Silo ECOCEM à FOS SUR MER (13) Fondations profondes par pieux forés à la tarière creuse. Note de Calcul - Pieux Keller Fondations Spéciales Siège Social 2 rue Denis Papin 67120 Duttlenheim Tél. : 03 88 59 92 00 Fax : 03 88 59 95 90 www.keller-france.com Silo ECOCEM à FOS SUR MER (13) NOTE DE CALCUL Fondations profondes

Plus en détail

Prof. français Moisescu Carmen Elena Lycée Technologique Mozăceni, Argeș Ecoles Babaroaga et Mișei LE GRAND CARNAVAL

Prof. français Moisescu Carmen Elena Lycée Technologique Mozăceni, Argeș Ecoles Babaroaga et Mișei LE GRAND CARNAVAL Prof. français Moisescu Carmen Elena Lycée Technologique Mozăceni, Argeș Ecoles Babaroaga et Mișei LE GRAND CARNAVAL COMPETENCE CECR : Compréhension de l écrit (CE)/ Production écrite (PE) Titre/Sujet

Plus en détail

Thermochimie - TD 2 Corrigé

Thermochimie - TD 2 Corrigé Thermochimie - TD Corrigé Licence 1 «Groupes Concours & Polytech» - 007 / 008 Exercice 1 : combustion La combustion dans une bombe calorimétrique (volume constant) d une pastille de 3,76 g d acide benzoïque

Plus en détail

Exercice 5. Calculer la somme des dix premiers termes de chacune des suites de l exercice 3

Exercice 5. Calculer la somme des dix premiers termes de chacune des suites de l exercice 3 Exercice. On considère les suites u, v et w définies sur N par : u n = n + ; v n = n n + ; w n = n + n Calculer les cinq premiers termes de chaque suite. Exercice. On considère les suites u, v et w définies

Plus en détail

Animation. Principes et modélisation

Animation. Principes et modélisation Animation Principes et modélisation Les animations Une animation est obtenue par une succession rapide d'images (25 images par seconde en vidéo, 24 pour le cinéma). Pour une séquence donnée, chaque image

Plus en détail

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition Chapitre 4 Travail et puissance 4.1 Travail d une force 4.1.1 Définition En physique, le travail est une notion liée aux forces et aux déplacements de leurs points d application. Considérons une force

Plus en détail

ÉLÉMENTS D OPTIMISATION. Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I

ÉLÉMENTS D OPTIMISATION. Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I ÉLÉMENTS D OPTIMISATION Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I CHARLES AUDET DÉPARTEMENT DE MATHÉMATIQUES ET DE GÉNIE INDUSTRIEL ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL Hiver 2011 1 Introduction

Plus en détail

Connaître les variations des fonctions polynômes de degré 2 (monotonie, extremum) et la propriété de symétrie de leurs courbes.

Connaître les variations des fonctions polynômes de degré 2 (monotonie, extremum) et la propriété de symétrie de leurs courbes. www.mathsenligne.com 2N3 - FONCTION CARRE ET SECOND DEGRE COURS (1/6) CONTENUS CAPACITES ATTENDUES COMMENTAIRES Expressions algébriques Transformations d expressions algébriques en vue d une résolution

Plus en détail

EME 31 : Mécatronique : énergie et motricité TD n 3 : Modélisation du freinage d une automobile Amélioration à l aide d un ABS

EME 31 : Mécatronique : énergie et motricité TD n 3 : Modélisation du freinage d une automobile Amélioration à l aide d un ABS TD n 3 : Modélisation du freinage d une automobile Amélioration à l aide d un ABS 1 Objectif Letravail àeffectuer consisteàmodéliser le système defreinage ABSd unevoiture. Nousdébuterons par une modélisation

Plus en détail

MECA0003-2 - MÉCANIQUE RATIONNELLE

MECA0003-2 - MÉCANIQUE RATIONNELLE L G L G Octobre 015 MEA0003- - MÉANIQUE RATIONNELLE Prof. Éric J.M.DELHEZ Un constructeur de jouets souhaitant mettre au point un nouveau système de propulsion de petites voitures pour son circuit miniature

Plus en détail