IV Le train d atterrissage

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IV Le train d atterrissage"

Transcription

1 Il peut être tricycle, comme sur le DR-400. Roulette de nez Train principal Le train principal est certifié pour résister à un atterrissage à masse maximal, avec une vitesse verticale de 600 ft/min. Les éléments qui constituent le train avant (roulette de nez) sont dimensionnés moins généreusement : Sa résistance mécanique est moindre.

2 Il peut être tricycle, comme sur le DR-400. Roulette de nez Train principal Le train principal est équipé de freins, pas la roulette de nez. Les deux freins sont en général indépendants.

3 Il peut être tricycle, comme sur le DR-400. La roulette de nez peut être : - Conjuguée aux palonniers (ex : DR-400) - «Folle», c est-à-dire totalement libre (Ex : Rallye) Dans ce dernier cas, le guidage au sol se fait par freinage différentiel des roues du train principal.

4 Il peut être tricycle, comme sur le DR-400. Avantages du train tricycle : Facilité de contrôle au sol. Bonne visibilité vers l avant au sol. Inconvénients du train tricycle : Plus lourd. Traînée en vol plus importante.

5 Une particularité du train d atterrissage du DR-400 La roulette de nez se verrouille dans l axe quand l amortisseur est détendu.

6 Une particularité du train d atterrissage du DR-400 Principe approximatif :

7 Une particularité du train d atterrissage du DR-400 Principe approximatif : Avion posé au sol : Amortisseur comprimé.

8 Une particularité du train d atterrissage du DR-400 Principe approximatif : L avion quitte le sol : L amortisseur se détend.

9 Une particularité du train d atterrissage du DR-400 Principe approximatif : Vue de face : Avion au sol. Amortisseur comprimé. Came solidaire de l avion La jambe train peut tourner librement pour orienter la roue.

10 Une particularité du train d atterrissage du DR-400 Principe approximatif : Vue de face : Avion au sol. Amortisseur comprimé. La jambe train peut tourner librement pour orienter la roue.

11 Une particularité du train d atterrissage du DR-400 Principe approximatif : Vue de face : L avion quitte le sol. Amortisseur se détend. La tige se loge dans la came. La roulette se place dans l axe. Elle est verrouillée.

12 Une particularité du train d atterrissage du DR-400 Conclusion : Au décollage ou à l atterrissage, ne pas trop soulager la roulette de nez sur un DR-400. Risque de perdre le contrôle de l axe. Risque de sortie de piste. Spécialement par vent de travers.

13 Le train peut aussi être «classique», comme sur un Cap-10. Train principal Roulette de queue La roulette de queue est en général «folle», avec un verrouillage mécanique dans l axe. Le guidage au sol se fait par freinage différentiel des roues du train principal.

14 Le train peut aussi être «classique», comme sur un Cap-10. Avantages du train classique : Plus léger. Moins de traînée en vol. Inconvénients du train tricycle : Contrôle au sol plus difficile. Moins bonne visibilité vers l avant au sol.

15 Pour finir, le train d atterrissage peut-être fixe, Auquel cas il génère une traînée importante en vol, Les roues sont donc parfois garnies de carénages destinées à la limiter.

16 Mais pour réduire encore plus la traînée, il peut être rentrant :

L APPROCHE FINALE ET L ATTERRISSAGE Support de notes

L APPROCHE FINALE ET L ATTERRISSAGE Support de notes L APPROCHE FINALE ET L ATTERRISSAGE Support de notes 1- APPROCHE FINALE 1-1 Identification et contrôle 1-2 Approches particulières 2- ATTERRISSAGE 2-1 Définitions 2-2 Phases de l atterrissage 2-3 Paramètres

Plus en détail

Check-list Du. Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A

Check-list Du. Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A Check-list Du Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A Mise à jour du 06/10/2015 2 PRE-VOL Contrôle visuel général de l apparence devant l appareil. Contacts magnétos sur «OFF» ou vers le

Plus en détail

REGLEMENT DES EPREUVES PRESENTATION ET COTATION

REGLEMENT DES EPREUVES PRESENTATION ET COTATION REGLEMENT DES EPREUVES PRESENTATION ET COTATION Une série d épreuves constitutive d une compétition amicale est proposée aux équipages du Rallye. La participation aux épreuves doit se faire dans le strict

Plus en détail

CHECK-LIST F150 M F-GAQC. Aéroclub Saint Dizier - Robinson VISITE EXTERIEURE VISITE PRE-VOL EXTERIEURE. Dans le hangar

CHECK-LIST F150 M F-GAQC. Aéroclub Saint Dizier - Robinson VISITE EXTERIEURE VISITE PRE-VOL EXTERIEURE. Dans le hangar Dans le hangar VISITE EXTERIEURE CHECK-LIST F150 M F-GAQC 2 purges essence... Niveau huile... Verrière, fenêtres... Sur le parking Essence... Barre de manœuvre... Effectuées Entre FULL et 2 cm en dessous

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE SAISON 2012 ANNEXE PENDULAIRES MULTIAXES AUTOGIRES

CHAMPIONNAT DE FRANCE SAISON 2012 ANNEXE PENDULAIRES MULTIAXES AUTOGIRES CHAMPIONNAT DE FRANCE SAISON 2012 ANNEXE PENDULAIRES MULTIAXES AUTOGIRES Porte-avions Les terrains officiels de départ et d'arrivée sont des rectangles de 100 m x 20 m, des "porte-avions" délimités par

Plus en détail

COURS DE DIFFERENCE A LA VARIANTE TW

COURS DE DIFFERENCE A LA VARIANTE TW COURS DE DIFFERENCE A LA VARIANTE TW! AVIONS EQUIPES D UN TRAIN CLASSIQUE Etienne GUIGNARD 1 I Train classique et train tricycle Centre de gravité Centre de gravité Force centrifuge Force centrifuge embardée

Plus en détail

1/8 DR 400-120 CHECK.LIST DR 400

1/8 DR 400-120 CHECK.LIST DR 400 1/8 CHECK.LIST DR 400 VISITE PRE-VOL EXTERIEURE Effectuer un rapide tour de l avion Batterie------------------------------------------ON Essence-------------------------------------Vérifiée Pompe Carburant------------------------------ON

Plus en détail

RAPPORT ACCIDENT. Rupture de la barre de tractage lors du refoulement, collision de l avion avec le véhicule de repoussage.

RAPPORT ACCIDENT. Rupture de la barre de tractage lors du refoulement, collision de l avion avec le véhicule de repoussage. www.bea.aero RAPPORT ACCIDENT Rupture de la barre de tractage lors du refoulement, collision de l avion avec le véhicule de repoussage (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport

Plus en détail

Dossier Technique U.L.M. de construction amateur ou en kit pour expérimentation initiale A remplir par le postulant

Dossier Technique U.L.M. de construction amateur ou en kit pour expérimentation initiale A remplir par le postulant Dossier Technique U.L.M. de construction amateur ou en kit pour expérimentation initiale A remplir par le postulant Aéronef ULM : Catégorie : multiaxes, pendulaire, autogire, dirigeable (1) Nature de la

Plus en détail

Les engrenages. 1. Qu est-ce qu un engrenage?

Les engrenages. 1. Qu est-ce qu un engrenage? Les engrenages 1. Qu est-ce qu un engrenage? «Système de roues dentées qui s engrènent de manière à transmettre le mouvement d un arbre de rotation à un autre arbre» (Petit Robert) Il faut donc plus d

Plus en détail

d) proportionnelle à T a) 3426 Kg/h d) distance d accélération - arrêt d) La TOM diminue Elle ne serra pas affectée

d) proportionnelle à T a) 3426 Kg/h d) distance d accélération - arrêt d) La TOM diminue Elle ne serra pas affectée 1) Toutes autres choses égales par ailleurs, avec T la température statique exprimée en degré K, la consommation horaire d un avion à réaction en croisière à nombre de mach constant et vent nul, est :

Plus en détail

Chariot sur pneus Diesel et Gaz. Pneumatiques ou pneus pleins souples 2000 / 2500 / 3000 kg @ 500mm L/C 4000 / 5000 / 6000 lbs.

Chariot sur pneus Diesel et Gaz. Pneumatiques ou pneus pleins souples 2000 / 2500 / 3000 kg @ 500mm L/C 4000 / 5000 / 6000 lbs. CQ20 30 - Chariot sur pneus Diesel et Gaz Pneumatiques ou pneus pleins souples 2000 / 2500 / 3000 kg @ 500mm L/C 4000 / 5000 / 6000 lbs. @ 24 L/C Avec quatre tours de volant de butée à butée, la servodirection

Plus en détail

C H A P I T R E 2. Comment ça marche? 1. Les principes de fonctionnement dans les moyens de transports (pp. 20-21)

C H A P I T R E 2. Comment ça marche? 1. Les principes de fonctionnement dans les moyens de transports (pp. 20-21) C H A P I T R E 2 Comment ça marche? 1. Les principes de fonctionnement dans les moyens de transports (pp. 20-21) doc 1 Mettre en mouvement : l exemple du kart électrique (p. 20) 1. L énergie électrique

Plus en détail

GSB (U) GXB (U) Structure interne

GSB (U) GXB (U) Structure interne GSB (U) GXB (U) Structure interne Données Alésage Données techniques 10 16 20 25 32 40 50 63 Fonctionnement Double effet Fluide Air Pression d utilisation bar 1,5 ~ 7 Pression maximale bar 9,5 Température

Plus en détail

Navigation ST CYR BERNAY

Navigation ST CYR BERNAY Navigation ST CYR BERNAY (vers. 3) But : - Navigation : à vue, cap et montre (estime) contrôlée par repères sol - Intégration : sur terrain non contrôlé Matériel nécessaire : - Carte OACI IGN 1/500 000

Plus en détail

À vous de rouler à vélo BIXI!

À vous de rouler à vélo BIXI! À vous de rouler à vélo BIXI! 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Phare avant* Panier (capacité de 8 kg) Bande élastique Levier de frein* Poignée tournante de changement de vitesse* Clochette*

Plus en détail

Pilatus PC-6 Porter/Turbo-Porter

Pilatus PC-6 Porter/Turbo-Porter Pilatus PC-6 Porter/Turbo-Porter Le Pilatus grandeur Le Pilatus PC-6 est un avion utilitaire ADAC (avion à décollage et atterrissage court) à ailes hautes construit par la société suisse Pilatus Aircraft.

Plus en détail

Sommaire de ce dossier

Sommaire de ce dossier Dossier ressource de la RAT (Ram Air Turbine) Turbine à air dynamique Sommaire de ce dossier 1. Besoins énergétiques d un avion 2. Localisation de la RAT sur avion 3. Présentation du système Cas de pannes

Plus en détail

RAPPORT D=ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A04C0174 AFFAISSEMENT DU TRAIN D=ATTERRISSAGE ET SORTIE DE PISTE

RAPPORT D=ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A04C0174 AFFAISSEMENT DU TRAIN D=ATTERRISSAGE ET SORTIE DE PISTE RAPPORT D=ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A04C0174 AFFAISSEMENT DU TRAIN D=ATTERRISSAGE ET SORTIE DE PISTE FAIRCHILD SA-227-AC METRO III C-FIPW EXPLOITÉ PAR NORTHERN DENE AIRWAYS LTD. (NORCANAIR) À LA RONGE (SASKATCHEWAN)

Plus en détail

Physique Cinématique. Description du circuit

Physique Cinématique. Description du circuit Circuit de Silverstone Protocole d'essais d'une voiture de Formule 1 Description du circuit Segment Début segment Fin segment Longueur du segment Ligne - 1 0 353 m 1 353 516 m 1-2 516 1232 m 2 1232 1406

Plus en détail

DOMAINE TECHNIQUE DE L INVENTION : La présente invention est une évolution notable du concept de l éolienne type mobile ROBIPLAN, le concept de base

DOMAINE TECHNIQUE DE L INVENTION : La présente invention est une évolution notable du concept de l éolienne type mobile ROBIPLAN, le concept de base 1 1 2 3 DOMAINE TECHNIQUE DE L INVENTION : La présente invention est une évolution notable du concept de l éolienne type mobile ROBIPLAN, le concept de base a été déposé le 26/11/07 à L INPI Paris (dépôt

Plus en détail

SUSPENSION - TRAIN ARRIÈRE

SUSPENSION - TRAIN ARRIÈRE CRCTÉRISTIQUES - Suspension arrière à roues indépendantes par bras tirés avec barres de torsion transversales et amortisseurs hydrauliques. Suspension Diamètre de la barre antidévers (mm) et 5 portes,

Plus en détail

TECHNOLOGIE AUTOMOBILE TENUE DE ROUTE GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANTS

TECHNOLOGIE AUTOMOBILE TENUE DE ROUTE GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANTS LA A GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANT ANTS FONCTION La géométrie particulière des trains roulants permet : une bonne STABILITÉ en ligne droite comme en virage. une bonne DIRIGEABILITÉ quelque soit le profil

Plus en détail

LA GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANTS

LA GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANTS LA GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANTS Nom Doc. Professeur Prénom Sources : Hachette Technique, Europa Lehrmittel, L Expert Automobile Classe 1/ Généralité 1.1/ Constatation Pour assurer la stabilité d un véhicule

Plus en détail

Freins à disques et à tambours

Freins à disques et à tambours Page 1 sur 6 Freins à disques et à tambours I. Fonction principale du mécanisme Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique, fonction de la masse et de la vitesse, soit E = 1/2 m v 2. Le rôle

Plus en détail

Mais avant de parcourir l ensemble de ce guide, rappelons ces trois notions importantes à toujours garder en mémoire :

Mais avant de parcourir l ensemble de ce guide, rappelons ces trois notions importantes à toujours garder en mémoire : Le réglage d une voiture RC pou r les nuls! Régler une voiture RC n est pas chose facile, c est pourquoi le site www.gaz-on.net a réalisé pour vous ce guide (également disponible en ligne sur http://www.gaz-on.net/le-reglage-d-une-voiture-rcpour)

Plus en détail

Les tours de chute libre : DISCOVERY et COLUMBIA Traduit par Anne-Claire Guesdon

Les tours de chute libre : DISCOVERY et COLUMBIA Traduit par Anne-Claire Guesdon Les tours de chute libre : DISCOVERY et COLUMBIA Traduit par Anne-Claire Guesdon Observations et mesures à bord Sensations et mesures de l accéléromètre à ressort 1) Pour les deux positions indiquées par

Plus en détail

ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS

ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS I - ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS PRÉSENTATION I.1 ) SITUATION On désire réduire, réguler ou annuler la vitesse d un solide. I.2 ) MOYENS Un solide en mouvement possède une énergie

Plus en détail

EXPLOITATION & PROCEDURES Consignes de Tour de piste

EXPLOITATION & PROCEDURES Consignes de Tour de piste TOUR DE PISTE La Sortie du hangar ou manœuvres sol sous l'entière responsabilité du pilote à la manœuvre. ( pour la simple raison qu'il est a la portée de chacun de sortir l'avion par petites avancées

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A08Q0055 ATTERRISSAGE TRAIN AVANT RENTRÉ

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A08Q0055 ATTERRISSAGE TRAIN AVANT RENTRÉ RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A08Q0055 ATTERRISSAGE TRAIN AVANT RENTRÉ DU CHALLENGER CL-600-2A12 C-FURG EXPLOITÉ PAR LE SERVICE AÉRIEN GOUVERNEMENTAL DU QUÉBEC, À L AÉROPORT INTERNATIONAL DE QUÉBEC /

Plus en détail

N : 029 Date : 27/02/08 Révisée le : TRAINS D'ATTERRISSAGE NOTICE TECHNIQUE

N : 029 Date : 27/02/08 Révisée le : TRAINS D'ATTERRISSAGE NOTICE TECHNIQUE . NOTICE TECHNIQUE N : 029 Date : 27/02/08 Révisée le : TRAINS D'ATTERRISSAGE 1 ) Introduction : Le train d'atterrissage d'un avion, comme son nom l'indique sert à assurer dans de bonnes conditions le

Plus en détail

TRAIN ROULANT 1.4. Suspension. Véhicule 2. Véhicule 3

TRAIN ROULANT 1.4. Suspension. Véhicule 2. Véhicule 3 Systèmes automobiles 45 Véhicule 2 Marque Modèle Année 1.4 Canalisation du système de chauffage : Canalisation du système de climatisation : Compresseur de climatisation : Condenseur : Accumulateur ou

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Approche au-dessus du plan de descente, interception d un signal ILS secondaire, augmentation de l assiette commandée par le pilote automatique (1) Sauf précision contraire,

Plus en détail

DOSSIER DE DESCRIPTION

DOSSIER DE DESCRIPTION 0 DOSSIER DE DESCRIPTION «LE FREINAGE D URGENCE BOSCH» type E.V.A. (Emergency Valve Assistant) pages ROLE D'UN AMPLIFICATEUR CLASSIQUE...1 CARACTERISTIQUE D'UN AMPLIFICATEUR DE FREINAGE CLASSIQUE 1 - COURBE

Plus en détail

STRUCTURE D UN AVION

STRUCTURE D UN AVION STRUCTURE D UN AVION Cette partie concerne plus la technique de l avion. Elle va vous permettre de connaître le vocabulaire propre à l avion. Celui ci vous permettra de situer plus facilement telle ou

Plus en détail

Perfectionnement/Remise en mémoire PA28-180 version Août 2008

Perfectionnement/Remise en mémoire PA28-180 version Août 2008 Perfectionnement/Remise en mémoire PA28-180 version Août 2008 Caractéristiques générales. 181 HP à 2700 RPM LYCOMING O-360-A4A (ou A4M) Moteur à carburation classique Essence 100 LL Huile : SAE 40/50 Aviation

Plus en détail

Electronic Stability Program : ESP ESP 1/10

Electronic Stability Program : ESP ESP 1/10 Electronic Stability Program : ESP ESP 1/10 I ) L équilibre dynamique d un véhicule II ) Les trajectoires d un véhicule dans un virage Les roues avant perdent leur capacité directionnelle et le véhicule

Plus en détail

ANALYSE DE L ACCIDENTOLOGIE 2015 EN OBL ET LOISIRS (arrêtée au 23 novembre)

ANALYSE DE L ACCIDENTOLOGIE 2015 EN OBL ET LOISIRS (arrêtée au 23 novembre) ANALYSE DE L ACCIDENTOLOGIE 2015 EN OBL ET LOISIRS (arrêtée au 23 novembre) En 2014 la commission sécurité avait procédé à l analyse de l accidentologie en OBL. Cette année, nous avons décidé d analyser

Plus en détail

http://www.easy-grip.eu/ http://www.michelin.fr/

http://www.easy-grip.eu/ http://www.michelin.fr/ http://www.easy-grip.eu/ http://www.michelin.fr/ Guide d utilisation pour les chaînes à neige composite. Merci de lire attentivement ce guide avant utilisation, le garder précieusement pour de futures

Plus en détail

Programme. Énergie liée au mouvement Distance de freinage Choc et deformation. Objectifs disciplinaires

Programme. Énergie liée au mouvement Distance de freinage Choc et deformation. Objectifs disciplinaires Energie et chocs Ce que l élève doit retenir L énergie d un objet en mouvement de translation est proportionnelle à sa masse et au carré de sa vitesse. La distance de freinage est proportionnelle au carré

Plus en détail

Patentant JEuropaisches. » European Patent Office Numéro de publication: 0047 7 0 6 Office européen des brevets. m DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

Patentant JEuropaisches. » European Patent Office Numéro de publication: 0047 7 0 6 Office européen des brevets. m DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Patentant JEuropaisches» European Patent Office Numéro de publication: 0047 7 0 6 Office européen des brevets A2 ^2 m DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 81420129.9 Int. Cl.3: B 62 K 7/04, B 62

Plus en détail

Thème : Batteur - Mélangeur

Thème : Batteur - Mélangeur Département Génie Industriel et Maintenance Thème : Batteur - Mélangeur Le sujet comporte : Dossier technique : Mise en situation, documents techniques, extraits de normes ou de catalogues,... Dossier

Plus en détail

Mini guide des scooters et tricycles à assistance électrique. «Retrouvez votre liberté de mouvements.»

Mini guide des scooters et tricycles à assistance électrique. «Retrouvez votre liberté de mouvements.» Mini guide des scooters et tricycles à assistance électrique 2012 «Retrouvez votre liberté de mouvements.» Tous nos scooters en un coup d œil Autonomie Recommandation Recommandation Franchissement Poids

Plus en détail

Les Freins des Automobiles. Presente par: Georges Allam Romeo hobeika

Les Freins des Automobiles. Presente par: Georges Allam Romeo hobeika Les Freins des Automobiles Presente par: Georges Allam Romeo hobeika Presentation des freins Mode d action Types des freins Types de fonctionnement ABS Frein moteur et Frien electromaghetique Le resultat

Plus en détail

Conseils de base pour améliorer

Conseils de base pour améliorer Conseils de base pour améliorer votre AGAMA : Bonjour à tous, Comme vous avez pu le voir, l AGAMA A8 EVO a fait ses premiers tours sur la piste de Montpellier ce week- end! Pour faire suite aux nombreuses

Plus en détail

SOMMAIRE. Feuille de réglage de la moto

SOMMAIRE. Feuille de réglage de la moto Réglage de suspensions Utilisation : Réglage pour Suzuki SV 650 modèle 2006-2008 muni d un amortisseur arrière EMC avec réglage de précharge, de compression, de détente haute et basse vitesse. Intérieur

Plus en détail

ACIPA 1 LE BRUIT. 1.1 La trajectoire. (Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le Projet d Aéroport)

ACIPA 1 LE BRUIT. 1.1 La trajectoire. (Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le Projet d Aéroport) ACIPA (Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le Projet d Aéroport) Entretien avec un représentant du SNPL (Syndicat National des Pilotes de Ligne) le 19/03/01. Participants

Plus en détail

ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE

ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE I- Energie cinétique d'un objet. 1- Rappel: Calcul de la vitesse d'un objet. La vitesse d'un objet en chute libre augmente avec la hauteur de la chute. (Existence

Plus en détail

4 Déplacements et grandeurs vectorielles.

4 Déplacements et grandeurs vectorielles. 4 Déplacements et grandeurs vectorielles. Tu dois devenir capable de : Savoir citer les caractéristiques des grandeurs vectorielles ; citer des grandeurs vectorielles en physique et expliquer pourquoi

Plus en détail

RÈGLES TECHNIQUES DE LA BICYCLETTE GUIDE PRATIQUE D APPLICATION RÈGLES TECHNIQUES DE LA BICYCLETTE GUIDE PRATIQUE D APPLICATION

RÈGLES TECHNIQUES DE LA BICYCLETTE GUIDE PRATIQUE D APPLICATION RÈGLES TECHNIQUES DE LA BICYCLETTE GUIDE PRATIQUE D APPLICATION RÈGLES TECHNIQUES DE LA BICYCLETTE 1 En sa qualité d organe faîtier du sport cycliste mondial, l Union Cycliste Internationale (UCI) est garante de la bonne application des règles éthiques et sportives.

Plus en détail

LE SYSTEME DE TRANSMISSION (3) Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2013-2014

LE SYSTEME DE TRANSMISSION (3) Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2013-2014 LE SYSTEME DE TRANSMISSION (3) Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2013-2014 1 Références bibliographiques T. Gillespie. «Fundamentals of vehicle Dynamics», 1992, Society of Automotive

Plus en détail

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES - UNITES DE TRANSLATION

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES - UNITES DE TRANSLATION CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES - UNITES DE TRANSLATION TYPES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES - UNITES DE TRANSLATION La gae des unités de guidage et de translation proposée est très large.

Plus en détail

Aéroclub de Camargue AIDE MEMOIRE 09/07/2014 DR 500 F-GTBR. FICHE.TECHNIQUE Version 1.0

Aéroclub de Camargue AIDE MEMOIRE 09/07/2014 DR 500 F-GTBR. FICHE.TECHNIQUE Version 1.0 Aéroclub de Camargue AIDE MEMOIRE 09/07/2014 FICHE.TECHNIQUE Version 1.0 MASSES A vide : 716 kg * 08/10/2009 Maxi décollage : 1150 kg Maxi atterrissage : 1150 kg Maxi bagages : 60 kg CARBURANT Type : 100

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Atterrissage sur une piste désaffectée (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en heure locale. Aéronef Avion Cessna 510 Citation

Plus en détail

KIT PIONEER 200. Pour les amoureux du "fait soi-même", Alpi Aviation a créé 2 niveaux différents de kits d'assemblage.

KIT PIONEER 200. Pour les amoureux du fait soi-même, Alpi Aviation a créé 2 niveaux différents de kits d'assemblage. -1- KIT PIONEER 200 Pour les amoureux du "fait soi-même", Alpi Aviation a créé 2 niveaux différents de kits d'assemblage. - Le kit "RIVESTITO" : Partie principale (fuselage-aile) pré-assemblée et recouverte

Plus en détail

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge Force centrifuge I- Introduction Dans ce TP, nous étudions la force centrifuge exerçant sur un corps, résultant de la rotation autour d un axe défini. Dans un premier temps, l étude de la force en fonction

Plus en détail

Le bloc de montage (4012.10) se fixe entre la platine (1) et la boule (2) en utilisant les vis HM16X60 fournies (couple de serrage : 13m.kg).

Le bloc de montage (4012.10) se fixe entre la platine (1) et la boule (2) en utilisant les vis HM16X60 fournies (couple de serrage : 13m.kg). Montage côté voiture (2 cas peuvent se présenter) Fig I : Stab avec le bloc de montage 4012.10 convient pour les attelages à platine verticale avec 2 boulons entre axe 90mm Le bloc de montage (4012.10)

Plus en détail

CESSNA 150 J F.GMUP 1) P REVOL INTERIEUR

CESSNA 150 J F.GMUP 1) P REVOL INTERIEUR CESSNA 150 J F.GMUP 1) PREVOL INTERIEUR : - Documentation avion A BORD V - Blocage volant ENLEVE - Contact magnétos OFF ENLEVE - VHF VOR Eclairage OFF - Contact batterie ON - Jaugeurs carburant V - Volets

Plus en détail

Rôle des instruments de bord : Les familles d instruments :

Rôle des instruments de bord : Les familles d instruments : Rôle des instruments de bord : Renseigner l équipage sur les valeurs des paramètres indispensables au pilotage et à la sécurité des vols. Principaux paramètres : Cap. Vitesse. Altitude. Les familles d

Plus en détail

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Page 1 sur 6 Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Introduction Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique, fonction de la masse et de la vitesse, soit E = 1/2 m v 2. Le

Plus en détail

LE DECOLLAGE Support de notes.

LE DECOLLAGE Support de notes. LE DECOLLAGE Support de notes. 1- ROULAGE 1-1 Phase de roulage 1-2 Contrôle du roulage 1-3 Au point d arrêt 2- DECOLLAGE 2-1 Définitions 2-2 Phases de décollage 2-3 Paramètres influents 2-4 Exemples DR400/120

Plus en détail

Haute école spécialisée bernoise Technique et informatique Technique automobile. Laboratoire de mécatronique

Haute école spécialisée bernoise Technique et informatique Technique automobile. Laboratoire de mécatronique Laboratoire de mécatronique Utilisation du véhicule avec la vision du développement durable Les quatre points suivants sont parmi les plus importants à prendre en compte : Consommation d énergie : - Consommation

Plus en détail

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes GÉNIE MÉCANIQUE Machine de production de sondes Présentation La machine étudiée est destinée à la production automatique de sondes médicales présentées figure 1. La figure 2 montre une vue en perspective

Plus en détail

LE FONCTIONNEMENT DE L OBJET TECHNIQUE Le principe de la transmission de mouvement La transmission par chaîne

LE FONCTIONNEMENT DE L OBJET TECHNIQUE Le principe de la transmission de mouvement La transmission par chaîne 1. Observe et décris 1 Repère les éléments Recherche les éléments qui constituent le système de transmission par chaîne de la bicyclette. Aide toi des mots de la liste ci-dessous et de l exemple déjà traité

Plus en détail

L' éco-conduite: La conduite écologique : Ou une conduite sûre et écologique rime avec économie.

L' éco-conduite: La conduite écologique : Ou une conduite sûre et écologique rime avec économie. L' éco-conduite: La conduite écologique : Ou une conduite sûre et écologique rime avec économie. Le code de la route et l examen du permis prennent aujourd hui en compte une conduite sûre, économique et

Plus en détail

épandeur universel La passion du transport

épandeur universel La passion du transport épandeur universel La passion du transport Épandeur universel avec différents châssis Les épandeurs universels à grand volume de HAWE sont conçus pour un fonctionnement continu professionnel. L'utilisation

Plus en détail

Fiche N 7 Hydraulique

Fiche N 7 Hydraulique Les vérins hydrauliques 1/Les vérins : Fiche N 7 Hydraulique Caractéristiques : Ce sont sans aucun doute les appareils hydrauliques les plus connus. Ils reçoivent un débit d huile qui provoque le déplacement

Plus en détail

Une approche novatrice du : Saut en hauteur

Une approche novatrice du : Saut en hauteur Une approche novatrice du : Saut en hauteur 1)- L impulsion : Des sensations, des intentions, des «images» : «par-dessus», «renvoi-tendu», «en percussion», «monter sur l appui», «résistance» à l écrasement,

Plus en détail

PROCEDURES GENERALES VM

PROCEDURES GENERALES VM PROCEDURES GENERALES VM AU SEIN DE L AIR CLUB D YVERDON-LES-BAINS TABLE DES MATIERES 1 Avant le roulage 2 Roulage 3 Point fixe (run-up) 4 Briefing de départ 5 Alignement 6 Décollage 7 Montée initiale 8

Plus en détail

Pièces et process de l industrie automobile

Pièces et process de l industrie automobile Parfait pour vous. Technologie Pièces et process de l industrie automobile Nouvelles solutions d usinage pour l optimisation de la productivité et de la rentabilité Technologie MAPAL : Découvrez les potentiels

Plus en détail

Un support réglable pour webcam

Un support réglable pour webcam Un support réglable pour webcam Le support réalisé Le matériel à récupérer Les transformations Le montage Janvier 2008 Par Jean-Paul MERCIER Professeur de Mathématiques Collège France Bloch Sérazin POITIERS

Plus en détail

LE V.A.E Vélo à Assistance Electrique

LE V.A.E Vélo à Assistance Electrique LE V.A.E Vélo à Assistance Electrique Un Projet potentiel pour l initiation aux sciences de l Ingénieur? Présentation par Luc THOMAS 6 juin 2007 Définitions VAE :ce sont les initiales de vélo à assistance

Plus en détail

PROFIL D AILE, PORTANCE ET TRAINEE

PROFIL D AILE, PORTANCE ET TRAINEE PROFIL D AILE, PORTANCE ET TRAINEE 9 Une aile se désigne par son profil. De ce profil découle la portance (Rz) et la traînée (Rx), mais aussi la finesse de l aile et quelques autres paramètres dont nous

Plus en détail

AEROCLUB DE SAINT-REMY-LES-ALPILLES

AEROCLUB DE SAINT-REMY-LES-ALPILLES AEROCLUB DE SAINT-REMY-LES-ALPILLES CONSIGNES REMORQUAGE Le Président Le chef pilote Révision : Février 2013 http://www.aeroclub-alpilles.fr/ 1 1. La mise en route et le roulage 1.1. La visite pré-vol

Plus en détail

S établir en avant en tournant en arrière à l appui

S établir en avant en tournant en arrière à l appui S établir en avant en tournant en arrière à l appui Le gymnaste part de la station, face à la barre. L entraîneur en profite pour poser directement sa première main sur l épaule du gymnaste (1). Une fois

Plus en détail

Ce manuel de montage contient les éléments suivants :

Ce manuel de montage contient les éléments suivants : NOTICE DE MONTAGE V-1000 Machine de table Avec option Pied utilitaire Ce manuel de montage contient les éléments suivants : 1/ Contenu des emballages 2/ Instructions de sécurité 3/ Informations pour le

Plus en détail

C H A P I T R E 4. Comment c est fait? 1 Les différentes représentations d un produit technique

C H A P I T R E 4. Comment c est fait? 1 Les différentes représentations d un produit technique C H A P I T R E 4 Comment c est fait? 1 Les différentes représentations d un produit technique (pp. 56-57) doc 1 Les techniques de dessin (p. 56) 1. L intérêt d un dessin réalisé à main levée est de pouvoir

Plus en détail

Manuel d entretien Transpalette à main hydraulique Régulier (MJ484-MJ489) et Pour usage intense (MJ490-MJ495)

Manuel d entretien Transpalette à main hydraulique Régulier (MJ484-MJ489) et Pour usage intense (MJ490-MJ495) Manuel d entretien Transpalette à main hydraulique Régulier (MJ484-MJ489) et Pour usage intense (MJ490-MJ495) 9008-08/10/07 Avertissement! Lisez et comprenez tout ce manuel d entretien avant d utiliser

Plus en détail

LEADER MONDIAL EN MATIÈRE D ABSORPTION D ÉNERGIE PROTECTION CONTRE LES IMPACTS POUR LES ASCENSEURS ASCENSEURS

LEADER MONDIAL EN MATIÈRE D ABSORPTION D ÉNERGIE PROTECTION CONTRE LES IMPACTS POUR LES ASCENSEURS ASCENSEURS LEADER MONDIAL EN MATIÈRE D ABSORPTION D ÉNERGIE PROTECTION CONTRE LES IMPACTS POUR LES ASCENSEURS ASCENSEURS OLEO INTERNATIONAL Oléo est un grand spécialiste en matière de technologie d absorption d énergie,

Plus en détail

Notice de montage DORMA HSW R. Système de façade coulissante. 01-03.2008 Notice de montage HSW R 1/16

Notice de montage DORMA HSW R. Système de façade coulissante. 01-03.2008 Notice de montage HSW R 1/16 Notice de montage DORMA HSW R Système de façade coulissante 01-03.2008 Notice de montage HSW R 1/16 Notice de montage HSW R Montage avec le rail de roulement 75 x 72 mm 1) Montage du rail : Le profilé

Plus en détail

B) Le lit X Prim 08. larges soudées

B) Le lit X Prim 08. larges soudées p.46 La literie 1) Les lits médicaux A) Le lit X Prim Mad Sommier 2000 x 900 mm divisible à lattes métalliques larges soudées Hauteur variable électrique (de 33 à 86 cm) Relève dossier électrique (70 )

Plus en détail

Adaptabilité sur mesure : HASE BIKES et sa gamme d'accessoires pour le handicap

Adaptabilité sur mesure : HASE BIKES et sa gamme d'accessoires pour le handicap Date Octobre 2015 Publication immédiate Contact rédaction Gina Wilbertz, Tél.: +49 2242-90166-13, hasebikes@amedes.de HASE BIKES au salon Rehacare Düsseldorf (14-17/10/2015) : Hall 4, stand 4G57. Mobile

Plus en détail

INITIATION A L'AERO-MODELISME

INITIATION A L'AERO-MODELISME Fédération Française d'aéro-modélisme Agrée par le ministère des transports, la DGAC, le SFACT et par le Ministère de la Jeunesse et des Sports INITIATION A L'AERO-MODELISME (Radio-commandé) GENERALITES

Plus en détail

L évolution des objets techniques

L évolution des objets techniques Page n 1 L évolution des objets techniques L histoire de l avion et du vélo Page n 2 Présentation de la partie L évolution d un objet technique (6h) I. Présentation II. Idées directrices III. Extrait du

Plus en détail

* Vitesse sur circuit ** Puissance limitée disponible dans les versions pour des marchés spécifiques. BLANC ROUGE/ARGENT

* Vitesse sur circuit ** Puissance limitée disponible dans les versions pour des marchés spécifiques. BLANC ROUGE/ARGENT Motorcycle Art 4, sublime beauty. Intemporelle. Sans limites. La F4 est encore plus puissante, plus rapide. Exclusive. Des sensations uniques et le meilleur de la technologie, pour offrir toute l'émotion

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE DU GENESIS Réf. PH102

NOTICE DE MONTAGE DU GENESIS Réf. PH102 NOTICE DE MONTAGE DU GENESIS Réf. PH102 Perceuse à main (ou électrique) Jeu de forets Couteau de modélisme Règle plate Pinces plate et à bec Cutter Scotch de masquage Frein-filet Essuie-tout Alcool à brûler

Plus en détail

CAP MVA. Technologie. Maintenance des Véhicules Automobiles. Feuillets détachables. Jean-Luc BASCOL

CAP MVA. Technologie. Maintenance des Véhicules Automobiles. Feuillets détachables. Jean-Luc BASCOL CAP MVA Maintenance des Véhicules Automobiles Technologie Feuillets détachables JeanLuc BASCOL TECHNOLOGIE cap MAINTENANCE AUTOMOBILE Généralités 00 La découverte de l automobile 3 Savoir S 2.1 Motorisation

Plus en détail

DIS MOI COMMENT CA MARCHE UNE SONNERIE DE COMTOISE

DIS MOI COMMENT CA MARCHE UNE SONNERIE DE COMTOISE DIS MOI COMMENT CA MARCHE UNE SONNERIE DE COMTOISE Par Michel Dumain www.horlogerie-comtoise.fr Pour comprendre le fonctionnement d une sonnerie de comtoise il faut décomposer l explication en quatre questions.

Plus en détail

Français. Instructions de montage : Tiger 800 et Tiger 800XC A9508142 ou A9508143. 1 de 9. Pièces fournies :

Français. Instructions de montage : Tiger 800 et Tiger 800XC A9508142 ou A9508143. 1 de 9. Pièces fournies : Français Instructions de montage : Tiger 800 et Tiger 800XC A9508 ou A9508 Merci d'avoir choisi ce kit accessoire d'origine Triumph. Ce kit accessoire est le produit de l'utilisation par Triumph de techniques

Plus en détail

1STE Sciences Math B 2014/2015. Liaisons des pièces mécaniques. SCIENCES DE L INGENIEUR Manuel de cours. Liaisons et Assemblages

1STE Sciences Math B 2014/2015. Liaisons des pièces mécaniques. SCIENCES DE L INGENIEUR Manuel de cours. Liaisons et Assemblages SCIENCES DE L INGENIEUR Manuel de cours Liaisons des pièces mécaniques 1STE Sciences Math B 2014/2015 glioula.mohamed@gmail.com 1 Représentation des filetages 4.I Vocabulaire 4.II Filetage 4.III Taraudage

Plus en détail

Les calculatrices sont interdites

Les calculatrices sont interdites Les calculatrices sont interdites Ce sujet coporte deux problèes indépendants qui portent sur des thèes différents. Chaque problèe coporte plusieurs parties qui sont le plus souvent indépendantes les unes

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU CARNET

MODE D EMPLOI DU CARNET MODE D EMPLOI DU CARNET METROLOGIQUE VL 1 Document référence : moempcmvl.rev01 Sommaire : 1. Identification du banc page 3 2. Intervenant page 3 3. Dispositif de contrôle page 3 4. Diamètre des rouleaux

Plus en détail

Table des matières PLATEAU ELEVATEUR

Table des matières PLATEAU ELEVATEUR RESUME Le plateau élévateur est une partie d'un atelier flexible (chaine de convoyage) qui permet de mettre à hauteur des piles de pièces en asservissant la hauteur de la partie supérieure de la pile.

Plus en détail

BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7

BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7 BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7 I CONDITIONS A REMPLIR L obtention de trois, quatre rapports ( et plus ) en marche avant. Le contrôle des paramètres principaux : Une marche arrière, la mise au point

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Sortie du train d atterrissage en secours, rétraction du train avant lors du roulement à l atterrissage (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport

Plus en détail

Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur (IS-005) (en ce compris: Travailler avec un élévateur à ciseaux (AV-003)) Version CT-Q 2011-06-09

Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur (IS-005) (en ce compris: Travailler avec un élévateur à ciseaux (AV-003)) Version CT-Q 2011-06-09 Version CT-Q 0-06-09 Groupe cible Les travailleurs qui se déplacent sur un terrain d exploitation, dans des installations, entrepôts, magasins, et effectuent des travaux en hauteur à l aide d un élévateur

Plus en détail

LE TOUR DE PISTE. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LE TOUR DE PISTE. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LE TOUR DE PISTE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. DEFINITION: Le tour de piste ou appelé également circuit

Plus en détail

DM 165 DALOTEL NOMENCLATURE. renfort extrémité aile droite renfort ventral aile droite. longeron aileron droit

DM 165 DALOTEL NOMENCLATURE. renfort extrémité aile droite renfort ventral aile droite. longeron aileron droit DM 165 DALOTEL NOMENCLATURE A1d A2d A3d A4g A5d A6d A7 A10d A11d A12d A13d A14d A15d A16g A17g A18g A19d A20g A21g A22g A23g A24g A25g A26g A27g A28g A29g A30g A31d A32d A33d A34d A35d A36d A37d A38d A39d

Plus en détail

Domaine : Liaison au sol. ENERGIE CINETIQUE E. Fonctions Sous-systèmes Cahier des charges imposé au constructeur

Domaine : Liaison au sol. ENERGIE CINETIQUE E. Fonctions Sous-systèmes Cahier des charges imposé au constructeur Institut Supérieur des Formations Automobiles. Bordeaux Formation : BTS AVA Nature du document : RESSOURCES 1 Technologie Professionnelle Version : Formateur Domaine : Liaison au sol. Le freinage. 1. Rappel

Plus en détail