DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012"

Transcription

1 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 1 - mars 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE Verisign propose un état des lieux du secteur des noms de domaine à travers de nombreuses recherches statistiques et analytiques en tant qu opérateur de registre mondial pour les noms de domaine.com et.net. Principal fournisseur d infrastructures Internet, Verisign a réalisé ce dossier afin d informer les médias, entreprises et analystes du secteur des tendances importantes relatives à l enregistrement de noms de domaine, y compris des indicateurs de performances clés et des opportunités de croissance. VerisignInc.com

2 SYNTHÈSE Le quatrième trimestre 2011 s est cloturé avec une base de plus de 225 millions d enregistrements de noms de domaine, tous Domaines de premier niveau (TLD) confondus, soit une hausse de 5,9 millions noms de domaine, ou de 2,7 % par rapport au troisième trimestre. Les enregistrements ont augmenté de plus de 20,4 millions, soit 10 % de plus, depuis le quatrième trimestre La base des Domaines de premier niveau code-pays (cctlds) comptait 90,6 millions de noms de domaine, soit une hausse de 4,2 % en glissement trimestriel, et de 13,2 % en glissement annuel. 1 Les domaines de premier niveau (TLD) en.com et.net ont connu une croissance groupée, atteignant un total combiné de 113,8 millions de noms de domaine au quatrième trimestre Cela représente une augmentation d environ 2 % de la base par rapport au troisième trimestre 2011 et de 8 % par rapport au trimestre comparable en On compte un total de 7,9 millions de nouveaux enregistrements de noms.com et.net durant le trimestre. Cela reflète une hausse de 4 % du nombre de nouveaux enregistrements en glissement annuel, et une baisse de 0,3 % du nombre de nouveaux enregistrements par rapport au troisième trimestre. Le classement des plus importants Domaines de premier niveau en termes de taille de zone n a pas changé par rapport au troisième trimestre. Les plus grands Domaines de premier niveau en termes de taille de base étaient, dans l ordre, les noms.com,.de (Allemagne),.net,.uk (Royaume-Uni),.org,.info,.tk (Tokelau),.nl (Pays-Bas),.ru (Fédération de Russie) et.eu (Union européenne). Nombre total d enregistrements de noms de domaine Source Nombre : Zooknic, total janvier d enregistrements 2012 ; Verisign, janvier 2012 de noms de domaine Croissance du nombre de nouveaux enregistrements Source : Zooknic, janvier 2012 ; Verisign, janvier 2012 ; Rapports mensuels de l ICANN La croissance des nouveaux enregistrements com Q4 10 Autres cctdl.cn.de Q1 11 Q2 11 Q3 11 Q4 11.net.uk.org.info.eu.biz Autres TDL.name Q4 10 Q1 11 Q2 11 Q3 11 Q4 11.org/.biz/.info/.name/.mobi.com/.net cctld 1 Les informations sur les gtld et les cctld citées dans le présent rapport sont des estimations valables à la date de ce rapport et sont sujettes à modification en cas de réception d informations plus complètes. 2

3 RÉPARTITION de la taille de zone des cctld Au total, environ 90,6 millions d enregistrements de cctld ont été effectués au cours du quatrième trimestre 2011, avec l addition de 3,7 millions de noms de domaine, soit une hausse de 4,2 % par rapport au troisième trimestre. Cela représente une augmentation d environ 10,6 millions noms de domaine, soit de 13,2 %, par rapport à il y a un an. Figurant parmi les 20 plus importants cctld, la Pologne, la Suède, les Tokelau et la Fédération de Russie ont chacun bénéficié d une croissance supérieure à 4 % en glissement trimestriel. Au cours du trimestre dernier, quatre noms du top 20 ont dépassé le même seuil. Il existe plus de 290 extensions cctld à l échelle mondiale (Noms de domaine internationalisés inclus), les 10 plus importantes représentant 60 % du total des enregistrements. Principaux registres de cctld par base de noms de domaine, quatrième trimestre de 2011 Source : Zooknic, janvier de (Allemagne) 6..eu (Union européenne) 2..uk (Royaume-Uni) 7..cn (Chine) 3..tk (Tokelau) 8..br (Brésil) 4..nl (Pays-Bas) 9..ar (Argentine) 5..ru (Fédération de Russie) 10..it (Italie) Répartition des cctld Source : Zooknic, janvier 2012 Répartition des cctld Taux de renouvellement des enregistrements.com/.net Source : Verisign, janvier 2012 Taux de renouvellement des registres.com/.net 80% 60% 40% 70% 0 Top Q % 70% 71% 71% 72% Total des cctld 73% 73% 73% 74% 73% 73% 73% Dynamique.Com/.Net 20% Le taux de renouvellement.com/.net pour le quatrième trimestre 2011 s est élevé à 73,5 %, soit une légère hausse par rapport aux 73,3 % du troisième trimestre. Les taux de renouvellement varient d un trimestre à l autre en fonction de la composition de la base de noms expirants et de la contribution de registraires spécifiques. 0% Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4 Q Q2 Q3 Q4 Qu un nom de domaine se rapporte à un site Web ou non est un facteur clé pour les taux de renouvellement, car les noms de domaine qui se rapportent à des sites Web ont plus de chances d être renouvelés. Verisign estime que 88 % des noms de domaine.com et.net se rapportent à un site Web, signifiant qu un utilisateur 3

4 Sites Web.com/.net Source : Verisign, janvier 2012 Une page Web 17% Sites Web.com/.net Pages Web multiples 71% Aucun site Web 12% visitant ce nom de domaine trouvera un site Web. Ces sites peuvent ensuite être décrits davantage, comme comptant plusieurs pages ou n en comptant qu une seule. Les sites Web d une page incluent les pages garées, les sites en construction et les sites-brochures, en plus des pages garées de génération de recettes publicitaires en ligne. La charge quotidienne moyenne de demandes du Système de noms de domaine (DNS) de Verisign au cours du quatrième trimestre s est élevée à 64 milliards, avec un pic à 117 milliards. Par rapport au trimestre précédent, la moyenne quotidienne a augmenté de 8 % et le pic a augmenté de 51 %. En glissement annuel, la moyenne quotidienne a augmenté de 2 % et le pic a augmenté de 59%. LE DÉTOURNEMENT DES NOMS DE DOMAINE EST UNE MENACE SÉRIEUSE, MAIS GÉRABLE Les entreprises et organisations de toutes tailles ont exprimé des inquiétudes de plus en plus fortes concernant le phénomène de «détournement de noms de domaine», qui consiste à transférer frauduleusement des noms de domaines au moyen du vol de mots de passe ou d ingénierie sociale (sécurité de l information). L impact de ces attaques peut être significatif, car leurs auteurs sont généralement capables d obtenir le contrôle total des noms de domaine de leurs victimes souvent pendant une période de temps considérable. Pendant ce temps, les auteurs de ces détournements peuvent escroquer les clients de leurs victimes, utiliser un nom de domaine détourné comme point de lancement d un logiciel malveillant, ou tout simplement ternir la réputation ou la notoriété durement acquise de ses victimes. Bien que les risques liés au détournement des noms de domaine soient significatifs, il s agit d une menace qui peut être considérablement réduite en utilisant les techniques adéquates de planification et d atténuation. Comme le définissent les experts en sécurité, le détournement d un nom de domaine a lieu lorsqu un agresseur falsifie les données d enregistrement de ce nom de domaine, transférant ce nom en dehors du contrôle de son inscrivant légitime et obtenant un contrôle administratif et opérationnel total sur le domaine. Les auteurs de détournements de noms de domaine utilisent une vaste gamme de techniques pour perpétrer leurs attaques, de logiciels espions à des enregistreurs de frappe, en passant par l «ingénierie sociale» : se faire passer pour des inscrivants, des registraires ou d autres entités de la chaîne de confiance dans le but d accéder à des mots de passe et à des informations personnelles. Quelle que soit la technique employée, le résultat final est souvent grave pour les inscrivants. Lorsque l agresseur acquiert le contrôle total d un nom de domaine, il peut l utiliser à sa guise pour satisfaire toute sorte d intentions malveillantes, de la création de ses propres sites Web d escroquerie à l hébergement de contenu illégal et dangereux, en passant par l extorsion du propriétaire original. Pire encore, en fonction de la sophistication de l agresseur, le détournement d un nom de domaine peut être extrêmement difficile à inverser, car les 4

5 enregistrements détournés sont souvent «blanchis» via une série de registraires et d inscrivants différents dans le but de compliquer encore davantage la tâche de l inscrivant légitime souhaitant inverser la fraude. Le niveau d efficacité de cette tactique dépend en partie du niveau de vigilance des victimes en matière de surveillance de leurs noms de domaine. Mais en dépit d une surveillance rigoureuse, les agresseurs peuvent être très rusés, en décidant de ne pas s attaquer aux enregistrements de serveurs de noms et d s avant d avoir effectué plusieurs transferts d un domaine détourné. Les détournements de noms de domaine peuvent pour beaucoup être évités. En utilisant les techniques et les outils adéquats, un inscrivant peut réduire la menace de détournement de façon significative. Examiner les offres de sécurité de votre registraire et tirer parti des outils qu il propose peut s avérer très utile pour atténuer le risque de détournement. La grande majorité des registraires sont conscients de cette menace et sont profondément soucieux de protéger leurs clients contre la fraude. Les inscrivants qui entretiennent des relations actives avec ces registraires et veillent à ce que leurs données d enregistrement et leurs coordonnées soient actualisées peuvent éviter de devenir la «cible facile» que les agresseurs visent parfois. En outre, des pratiques exemplaires en matière de mots de passe similaires à celles qui sont appliquées dans d autres domaines de la sécurité sur Internet deviennent encore plus essentielles pour défendre les noms de domaine contre le détournement. Les inscrivants devraient choisir des mots de passe suffisamment complexes, les changer régulièrement et veiller à ce qu ils soient sûrs. D autres techniques sont légèrement moins évidentes, mais sont facilement accessibles pour les organisations souhaitant instaurer un niveau de protection supérieur contre le détournement. En coulisses, certains registraires, comme c est le cas de Verisign, utilisent une authentification bifactorielle pour protéger les inscrivants. L authentification bifactorielle exige l utilisation à la fois de mots de passe mémorisés et de jetons générateurs de mots de passe lors du traitement des transferts d enregistrements. Pour les domaines qu elle exploite, Verisign offre un service de verrouillage de registre (Registry Lock), qui permet aux inscrivants d établir les conditions selon lesquelles leurs informations d enregistrement peuvent et ne peuvent pas être modifiées. Pour les paramètres les plus rigoureux, Registry Lock exige une interaction directe d humain à humain entre Verisign et le registraire agréé pour qu un enregistrement puisse être transféré. En mettant à profit Registry Lock et les autres outils de verrouillage proposés par les registraires, les inscrivants peuvent réduire considérablement la probabilité de voir leurs enregistrements de noms de domaine modifiés sans en avoir été informés ou avoir fourni leur plein consentement. La menace du détournement des noms de domaine est réelle, et les organisations ont raison de s en inquiéter. Mais avec une vigilance adéquate et des outils efficaces, c est une menace contre laquelle toutes les organisations, de toutes tailles, peuvent se défendre. 5

6 EN SAVOIR PLUS Pour vous abonner ou pour accéder aux archives des Dossiers de l industrie relatifs aux noms de domaine, veuillez consulter le site Inc.com/DNIB. Veuillez envoyer vos commentaires ou vos questions par à l adresse À PROPOS DE VERISIGN VeriSign, Inc. (NASDAQ: VRSN) est un fournisseur reconnu de services d infrastructure Internet dans un monde relié en réseau. Plusieurs milliards de fois par jour, VeriSign permet aux entreprises et aux consommateurs du monde entier de se connecter en ligne en toute confiance. Vous pouvez trouver plus d informations et d actualités sur le site Méthodologie de Zooknic Méthodologie de ZooknicPour les données relatives aux gtld citées avec ZookNIC comme source, l analyse s appuie sur une comparaison des changements des fichiers de zone racines complétée par des données WHOIS sur un échantillon statistique de noms de domaine énumérant les registraires responsables d un nom de domaine particulier ainsi que l emplacement des inscrivants. Les données ont une marge d erreur basée sur la taille des échantillons et du marché. Les informations relatives aux cctld se basent sur l analyse des fichiers de zone racines. Pour tout complément d information, veuillez consulter le site VerisignInc.com 2012 VeriSign, Inc. Tous droits réservés. VERISIGN, le logo VERISIGN, et les autres marques commerciales, marques de services et designs sont des marques commerciales déposées ou non déposées appartenant à VeriSign, Inc. et à ses filiales aux États-Unis et à l étranger. Toutes les autres marques sont détenues par leurs propriétaires respectifs. Les énoncés contenus dans le présent communiqué, à l exception des informations et données rétrospectives, constituent des énoncés prospectifs au sens de l article 27A du Securities Act de 1933 et de l article 21E du Securities Exchange Act de Ces énoncés impliquent des risques et des incertitudes susceptibles d entraîner une différence notable entre les résultats réels de VeriSign et les résultats formulés ou sous-entendus dans de tels énoncés prospectifs. Ces risques et incertitudes potentiels comprennent, sans s y limiter, l incertitude liée aux revenus et bénéfices futurs ainsi que les fluctuations éventuelles attachées aux résultats d activité trimestrielle en raison de facteurs tels que la concurrence, la pression des prix résidant dans les offres de services concurrents à des tarifs inférieurs aux nôtres ainsi que les changements de pratiques de marketing incluant celles des registraires tiers ; les conditions difficiles de l économie mondiale ; les difficultés liées à la privatisation actuelle de l administration Internet ; l issue de difficultés légales ou autres résultant de nos activités ou des activités de registraires ou des déposants ; les nouvelles ou les actuelles lois et réglementations gouvernementales ; les changements de comportement des clients, des plateformes Internet et des modèles de navigateurs ; l incertitude quant au fait que Verisign développera et commercialisera avec succès de nouveaux services ; l incertitude sur la question de l acceptation de nos services sur le marché ou celle de la génération de revenus ; les interruptions de système ; les failles de sécurité ; les attaques menées par des pirates, virus ou actes de vandalisme intentionnels ; l incertitude attachée aux dépenses et à la durée des services de transition ainsi qu aux réclamations d indemnisations liées à des cessions achevées ; l incertitude relative à l accomplissement par le Projet Apollo de ses objectifs annoncés ; l impact de l introduction des nouveaux gtld ; l incertitude relative à la question de savoir si l Accord d enregistrement.com sera conclu d ici le 1er décembre 2012 ou non ; ainsi que la date à laquelle un directeur financier sera nommé. Plus d informations relatives aux facteurs de risque potentiel susceptibles d affecter les résultats d activité et financiers de la Société figurent dans les documents déposés par VeriSign auprès de la SEC, en particulier le rapport annuel de la société sur le formulaire 10-K pour l exercice clos le 31 décembre 2011, les rapports trimestriels sur le formulaire 10-Q, et les rapports actuels sur le formulaire 8-K. Verisign décline toute obligation d actualiser ces énoncés prospectifs après la date de cette annonce.

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 8 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2011 LE RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE En tant qu opérateur de registre mondial pour les noms de domaine.com

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 - NUMÉRO 4 - DÉCEMBRE 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE EN TANT QU OPÉRATEUR DE REGISTRE MONDIAL POUR LES NOMS DE DOMAINE.COM

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 9 NUMÉRO 2 - JUILLET 2012 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE En tant qu opérateur de registre mondial pour les noms de domaine.com et.net,

Plus en détail

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013

DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013 DOSSIER DE L INDUSTRIE RELATIF AUX NOMS DE DOMAINE VOLUME 10 - NUMÉRO 1 - AVRIL 2013 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE EN TANT QU OPÉRATEUR DE REGISTRE MONDIAL POUR LES NOMS DE DOMAINE.COM ET.NET,

Plus en détail

LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011

LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011 LE DOMAIN NAME INDUSTRY BRIEF VOLUME 8 - NUMERO 2 - MAI 2011 LE RAPPORT DE VERISIGN SUR LE NOM DE DOMAINE EN TANT QU OPERATEUR DE REGISTRE.COM ET.NET, VERISIGN FAIT UN ETAT DES LIEUX DU SECTEUR DES NOMS

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 2 - AOÛT 2014

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 2 - AOÛT 2014 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO - AOÛT 1 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN ÉTUDIE

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 12 - NUMÉRO 2 - JUIN 2015 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 3 - DÉCEMBRE 2014 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN

Plus en détail

CONDITIONS D'UTILISATION et VENTE

CONDITIONS D'UTILISATION et VENTE CONDITIONS D'UTILISATION et VENTE Ces Conditions d'utilisation (ci-après «Conditions») régissent la relation entre GENEDYS SAS («Genedys» ou «nous») et vous, ou, si vous représentez un employeur ou un

Plus en détail

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 Communiqué premier TRIMESTRE 2011 Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers consolidés

Plus en détail

VIE PRIVEE CIRCUS BELGIUM

VIE PRIVEE CIRCUS BELGIUM VIE PRIVEE CIRCUS BELGIUM CIRCUS BELGIUM reconnaît l'importance de la protection des informations et données à caractère personnel. C'est pourquoi nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet

Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet Nouvelles bases gtld Nouvelles extensions d'internet Agenda Aperçu des noms de domaines, du calendrier gtld et du programme des nouveaux gtld Pourquoi l'icann fait cela; impact potentiel de cette initiative

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS)

SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS) SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS) L INITIATIVE EN CYBERSÉCURITÉ La cybercriminalité devient un facteur important pour les chefs de l information, les professionnels en TI, mais aussi pour les chefs des

Plus en détail

Laissez Creative Source héberger vos contenus.

Laissez Creative Source héberger vos contenus. CREATIVESOURCE.EU Laissez Creative Source héberger vos contenus. creative source 2 CREATIVESOURCE.EU NOS SERVICES Creative Source vous propose une multitude de services de qualité pour rendre disponibles

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

"Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir" www.misoc.ma

Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir www.misoc.ma "Nouveaux GTLD: défis et opportunités à venir" www.misoc.ma 1,966,514,816 Internautes (Juin 2010), (internetworldstats) 205 Millions de sites Internet, 1500 Milliards de dollars de profits économiques

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

Entente sur la qualité des services en ligne Microsoft

Entente sur la qualité des services en ligne Microsoft Entente sur la qualité des services en ligne Microsoft Date d entrée en vigueur : Le 1 er septembre 2011 1. Introduction. La présente entente sur la qualité de service (l «EQS») s applique au contrat (le

Plus en détail

Vous ne pouvez pas accéder à ce site si n importe laquelle des conditions suivantes s applique à vous :

Vous ne pouvez pas accéder à ce site si n importe laquelle des conditions suivantes s applique à vous : Termes et Conditions 1 UTILISATION DE CE SITE 1.1 L accès et l utilisation de ce site sont sujets à toutes les lois et tous les règlements applicables à ce site, à l Internet et/ou au World Wide Web, ainsi

Plus en détail

Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs

Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs Présentation aux investisseurs Mars 008 Bernard Dorval Chef de groupe, Services bancaires aux entreprises et assurance, et coprésident, TD Canada Trust Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs De

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2000 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science -Vertex engage actuellement 150 personnes afin d appuyer sa croissance mondiale; l entreprise prévoit créer

Plus en détail

Conditions générales (CG) Domaine

Conditions générales (CG) Domaine Conditions générales (CG) Domaine Avril 2015, Copyright Webland AG 2015 Index I. Domaine d application et de validité II. Prix et conditions de paiement III. IV. Début et durée du contrat Renouvellement

Plus en détail

Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques

Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques Votre accès au site web www.drogistenverband.ch et à ses pages signifie que vous avez compris et accepté les conditions d utilisation

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

Services Serveur Virtuel Dédié Conditions Particulières

Services Serveur Virtuel Dédié Conditions Particulières Services Serveur Virtuel Dédié Conditions Particulières Les présentes Conditions Particulières et les Conditions Générales de DCLUX doivent être interprétées et appliquées comme un seul et même instrument

Plus en détail

Noms de domaine la révolution est en marche! Gregg Vandenberghe

Noms de domaine la révolution est en marche! Gregg Vandenberghe 27 Novembre 2014 à 15h Noms de domaine la révolution est en marche! Gregg Vandenberghe Gregg Vandenberghe Fondateur gregg@domaine-pack.fr Noms de domaine & hébergement Création et positionnement Web SOMMAIRE

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2015 BANQUE SCOTIA Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON

Plus en détail

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée L environnement commercial actuel présente à la fois d innombrables opportunités et de multiples risques. Cette dichotomie se révèle dans le monde de l informatique (et dans les conseils d administration

Plus en détail

Politique de gestion intégrée des risques

Politique de gestion intégrée des risques 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Téléc. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca Politique de gestion intégrée des risques Émise par la Direction, Gestion

Plus en détail

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine Etude sur le second marché des noms de domaine Les chiffres présentent certaines différences par rapport à l année précédente : bien que le nombre de domaines vendus et le volume des ventes aient diminué,

Plus en détail

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue La Marque de sécurité UL-EU La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue Services d essais et de certification mondlaux La Marque UL confirme que des échantillons représentatifs

Plus en détail

Radialpoint tire parti de la technologie de sécurité Websense de type cloud pour protéger des millions d utilisateurs contre les dernières menaces Web

Radialpoint tire parti de la technologie de sécurité Websense de type cloud pour protéger des millions d utilisateurs contre les dernières menaces Web COMMUNIQUE DE PRESSE Radialpoint tire parti de la technologie de sécurité Websense de type cloud pour protéger des millions d utilisateurs contre les dernières menaces Web Websense ThreatSeeker Cloud fournit

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 21 - Contact : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion & Stratégie d Entreprise flore-aline.colmet.daage@ifop.com

Plus en détail

SHOPPING EN LIGNE. POURQUOI?

SHOPPING EN LIGNE. POURQUOI? LE SAVIEZ-VOUS? 84,3% des utilisateurs Web français ont acheté en ligne. Un chiffre qui ressort à 89,3% au Royaume-Uni et 81,7% selon une étude (octobre 2011). Ce phénomène est d ailleurs mondial: Javelin

Plus en détail

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces résumé en 2014, nous avons mené une étude auprès de 0 investisseurs dans huit pays à travers le monde (australie, france, allemagne,

Plus en détail

Enquête sur l industrie des ser. vices de taxi et de limousine. Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707

Enquête sur l industrie des ser. vices de taxi et de limousine. Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707 Enquête sur l industrie des ser vices de taxi et de services limousine Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707 Concepts Énoncé de la qualité des données Enquête unifiée

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

Une protection complète pour votre entreprise PROTECTION SERVICE FOR BUSINESS

Une protection complète pour votre entreprise PROTECTION SERVICE FOR BUSINESS Une protection complète pour votre entreprise PROTECTION SERVICE FOR BUSINESS La sécurité informatique est une priorité La sécurité informatique est un élément fondamental au bon fonctionnement de l entreprise.

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse Toronto, le 6 mai 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Le résultat opérationnel net par action de 1,37 $ au premier trimestre de 2015 a augmenté

Plus en détail

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal.

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal. David Williamson Premier vice-président à la direction et chef des services financiers Assemblée générale annuelle Montréal (Québec), le 25 février 2010 Priorité au discours prononcé Bonjour à toutes et

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 25 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Mai 2015 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A B C - L impact du contexte économique

Plus en détail

Les facettes de la fraude. Une approche multidimensionnelle en matière de prévention de la fraude

Les facettes de la fraude. Une approche multidimensionnelle en matière de prévention de la fraude Les facettes de la fraude Une approche multidimensionnelle en matière de prévention de la fraude Prendre conscience de la fraude Les diverses formes que prend la fraude font souvent en sorte que les entreprises

Plus en détail

Association de la Performance et du Lead sur Internet

Association de la Performance et du Lead sur Internet TECHNOLOGIES, MEDIAS & TELECOMMUNICATIONS Association de la Performance et du Lead sur Internet Baromètre 2015 de la génération de Leads sur Internet 5 novembre 2015 I. Présentation du Baromètre Il s agit

Plus en détail

Téléphonie fixe Europe : en 2012, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus

Téléphonie fixe Europe : en 2012, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus Vision La newsletter de l Omsyc Téléphonie fixe Europe : en 212, le trafic sur les réseaux haut débit prendra le dessus Les données utilisées pour la rédaction de cette lettre sont issues de la Database

Plus en détail

Rapport sur les prix des services d architecture, e, de génie, d arpentage et de cartographie

Rapport sur les prix des services d architecture, e, de génie, d arpentage et de cartographie Rapport sur les prix des services d architecture, e, de génie, d arpentage et de cartographie Guide de déclaration et définitions Le présent guide a été conçu pour vous aider à remplir le Rapport sur les

Plus en détail

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI)

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) de La Gestion des Talents L impact de la Gestion des Talents sur l entreprise 23 % 4,6 % d augmentation d augmentation du chiffre d affaires par employé de la capitalisation

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION SERVICE DARI

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION SERVICE DARI CONDITIONS GENERALES D UTILISATION SERVICE DARI Les présentes conditions d utilisation s appliquent à votre visite et à votre utilisation de notre application, ainsi qu à toutes les informations, recommandations

Plus en détail

PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE. Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international

PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE. Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international Nous sommes fiers de vous présenter la nouvelle gamme de solutions

Plus en détail

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr de l application La-Vie-Scolaire.fr Référence :.. Date : Définitions «Contrat d accès au Service» : désigne le bon de commande, les conditions générales de vente et les éventuels annexes ou avenants conclus

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

ICANN. coordonner au niveau global les systèmes d identifiant unique d Internet et

ICANN. coordonner au niveau global les systèmes d identifiant unique d Internet et PLAN STRATÉGIQUE ICANN JUILLET 2011 JUIN 2014 ICANN Un Monde. Un Internet. L ICANN est une organisation mondiale qui coordonne les systèmes d identifiant unique d Internet dans le monde entier pour le

Plus en détail

Le Site «Greenbet», accessible via l adresse www.greenbet.fr est confié en conception, réalisation et développement à HALLOWEEN SAS.

Le Site «Greenbet», accessible via l adresse www.greenbet.fr est confié en conception, réalisation et développement à HALLOWEEN SAS. MENTIONS LEGALES Le Site «Greenbet», accessible via l adresse www.greenbet.fr est confié en conception, réalisation et développement à HALLOWEEN SAS. HALLOWEEN SAS, («La Société»), au capital de 95.000,

Plus en détail

Chapitre 11: Créer les Structures commerciales des Chemins de Fer

Chapitre 11: Créer les Structures commerciales des Chemins de Fer 11 1 La Réforme : Manuel pour l Amélioration de la Performance du Secteur Ferroviaire Chapitre 11: Créer les Structures commerciales La Réforme : Manuel pour l Amélioration 11 Créer les Structures commerciales

Plus en détail

007537/EU XXIII.GP Eingelangt am 14/02/07

007537/EU XXIII.GP Eingelangt am 14/02/07 007537/EU XXIII.GP Eingelangt am 14/02/07 COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 14.2.2007 SEC(2007) 113 DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION Document accompagnant la proposition

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Bureau du vérificateur général du Canada Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Janvier 2011 Revue des pratiques et vérification interne

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences Recueil d exigences Version 1.1 Page 1/13 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.01 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de l

Plus en détail

Le Code Génétique de la Marque

Le Code Génétique de la Marque Le Code Génétique de la Marque Le clé pour identifier et renforcer durablement le modèle de reussite de la marque Société de conseil international en gestion stratégique et opérationnelle des marques 39,

Plus en détail

Communiqué de presse LUNETTERIE NEW LOOK INC. ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL

Communiqué de presse LUNETTERIE NEW LOOK INC. ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL Communiqué de presse ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL Montréal, Québec, 6 mai 2015 : Lunetterie New Look Inc. (TSX: BCI) («New Look»)

Plus en détail

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada.

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. La TD devient l une des principales banques émettrices de cartes de crédit au Canada. Il s agit d une

Plus en détail

Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire

Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire Les Industries Dorel Inc. Assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires

Plus en détail

SENSIBILISATION À LA CYBERSÉCURITÉ : LE COMPORTEMENT À RISQUE DES INTERNAUTES

SENSIBILISATION À LA CYBERSÉCURITÉ : LE COMPORTEMENT À RISQUE DES INTERNAUTES SENSIBILISATION À LA CYBERSÉCURITÉ : LE COMPORTEMENT À RISQUE DES INTERNAUTES Octobre 2013 Aux États-Unis, le mois d octobre est placé sous le signe de la sensibilisation à la cybersécurité. Durant cette

Plus en détail

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires Guide du programme Arcserve Global Partner destiné aux VAR - EMEA Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services qui leur sont associés à travers un réseau de partenaires.

Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services qui leur sont associés à travers un réseau de partenaires. Sécuriser / Optimiser / Analyser l utilisation d internet Alliance opérateur Olfeo Business Transparence Compétence Dynamisme Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services

Plus en détail

Rapport de Russell sur la gestion active

Rapport de Russell sur la gestion active FÉVRIER 2015 La chute des prix du pétrole entraîne la plus importante variation des rendements des gestionnaires depuis 2008 : au Canada 65 % des gestionnaires canadiens à grande capitalisation ont devancé

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France L assurance et le risque Data Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France 1 En quoi consiste une violation de données pour un assureur? «Une violation des données est un incident de sécurité

Plus en détail

Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds de WCI, inc.

Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds de WCI, inc. NOTE Dest. : Conseil d administration de WCI, inc. Exp. : Mary Nichols, trésorière Date : 18 novembre 2015 Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds

Plus en détail

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques Le commerce électronique et ses répercussions sur les boutiques Table des matières 2 Introduction 3 4 5 6 Le commerce en ligne gruge une partie des ventes au détail Le furetage en magasin est maintenant

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires : 286,6 millions d euros, croissance organique de +4,0% Flux de trésorerie disponible : 31,9 millions d euros, en progression de +10,4% Croissance

Plus en détail

Accord d Hébergement Web Mutualisé

Accord d Hébergement Web Mutualisé Les Conditions qui suivent s appliquent aux services d hébergement Web mutualisé et aux services associés de Radiant achetés sur le site Web de Radiant ou sur les sites d autres partenaires. D autres services

Plus en détail

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN 2 Introduction Internet a connu un développement et une évolution spectaculaires grâce à l innovation et à la créativité incontestable

Plus en détail

Énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services Canada, Inc.

Énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services Canada, Inc. Énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services Canada, Inc. Merci de vous procurer et de lire l énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services

Plus en détail

ACT! E-marketing. * Informations en Anglais

ACT! E-marketing. * Informations en Anglais ACT! E-marketing ACT! E-Marketing vous offre bien plus qu une plateforme d envois et de suivi de campagnes emailings. Ce service apporte une véritable connaissance de vos clients. Ainsi, vous récupérez

Plus en détail

Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011. Rapport de vérification interne

Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011. Rapport de vérification interne Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011 Rapport de vérification interne Octobre 2011 TABLE DES MATIÈRES 1.0 INTRODUCTION... 3 1.1 CONTEXTE... 3 1.2 ÉVALUATION

Plus en détail

SAC AU SOL POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

SAC AU SOL POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SAC AU SOL POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS L entreprise Sac au sol inc. («Sac au sol») reconnaît l importance de la protection et de la sensibilité des renseignements personnels.

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 4 novembre 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,47 $, en hausse de 7 % par rapport

Plus en détail

Norme ISA 701, Communication des questions clés de l audit dans le rapport de l auditeur indépendant

Norme ISA 701, Communication des questions clés de l audit dans le rapport de l auditeur indépendant Prise de position définitive 2015 Norme internationale d audit (ISA) Norme ISA 701, Communication des questions clés de l audit dans le rapport de l auditeur indépendant Élaborée par : Élaborée par : Traduite

Plus en détail

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise.

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. Protégez-vous en ligne. Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. CONSEILS PENSEZ CYBERSÉCURITÉ POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES Si vous êtes comme la plupart des petites

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 4 mars 2015 PREAMBULE Le conseil d administration d ARKEMA (la «Société») a arrêté le présent règlement intérieur contenant le recueil des

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Terre-Neuve et Labrador www.canada.travel/entreprise Octobre 2011 Volume 7, numéro 10 Points saillants En octobre 2011, le nombre de

Plus en détail

TIM HORTONS INC. POLITIQUE SUR LES CONTRÔLES ET PROCÉDURES DE COMMUNICATION DE L INFORMATION

TIM HORTONS INC. POLITIQUE SUR LES CONTRÔLES ET PROCÉDURES DE COMMUNICATION DE L INFORMATION A. Objet général TIM HORTONS INC. POLITIQUE SUR LES CONTRÔLES ET PROCÉDURES DE COMMUNICATION DE L INFORMATION Adoptée le 27 octobre 2009 (dernière mise à jour le 6 novembre 2013) L adoption de la présente

Plus en détail

Audit indépendant du comité consultatif du système de serveurs racine du DNS

Audit indépendant du comité consultatif du système de serveurs racine du DNS Audit indépendant du comité consultatif du système de serveurs racine du DNS Rapport à l intention de l ICANN (Société pour l attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet) Résumé et Recommandations

Plus en détail

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique L étude d Accenture menée en 2014 sur la

Plus en détail

Yourcegid Fiscalité On Demand

Yourcegid Fiscalité On Demand Yourcegid Fiscalité On Demand LS -YC Fiscalité - OD - 06/2012 LIVRET SERVICE YOURCEGID FISCALITE ON DEMAND ARTICLE 1 : OBJET Le présent Livret Service fait partie intégrante du Contrat et ce conformément

Plus en détail

Produits Cash. Euronext

Produits Cash. Euronext CONTACT Media : +31.20.550.4488 (Amsterdam), +32.2.509.1392 (Bruxelles) +351.217.900.029 (Lisbonne), +44.20.7379.2789 (Londres) +1.212.656.2411 (New York), +33.1.49.27.11.33 (Paris) CONTACT Relations Investisseurs

Plus en détail

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Bruxelles, le 25 juin 2013 Le SPF Economie publie annuellement un baromètre global de la société de l information. Les résultats

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES Synthèse du rapport relatif au contrôle de la gestion de L Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) Janvier 2016 SYNTHESE Présentation L Office

Plus en détail

Contribution des industries créatives

Contribution des industries créatives RÉSUMÉ - Septembre 2014 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes de PIB et d emploi Évolution 2008-2011 2 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes

Plus en détail

IBM SPSS Direct Marketing

IBM SPSS Direct Marketing IBM SPSS Direct Marketing Analysez le comportement de vos clients et améliorez vos campagnes marketing Points clés Avec SPSS Direct Marketing, vous pouvez : Mieux comprendre vos clients Améliorer vos campagnes

Plus en détail