All sécurité - Romain59

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "All sécurité - Romain59"

Transcription

1 TOME 1 All sécurité - Romain59

2 SOMMAIRE Normes 3 Abréviations 4 Introduction aux SSI 5 Le Système de Détection Incendie 7 o Les détecteurs (définition, implantation, symboles) 8 Le Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie 11 Catégories et implantation des SSI 16 Niveaux d accès SSI 25 Les Equipements d alarmes 26 Les Zones SSI 29 Modes de fonctionnement 35 Cheminement et câblages 39 Application 42 2

3 Normes relatives aux Systèmes de Détection Incendie S.D.I. EN 54 Organes constitutifs des systèmes de détection automatique d'incendie. N F S Matériel de détection incendie. Détecteurs, tableaux de signalisation et organes intermédiaires. NF S Détecteurs Autonomes Déclencheurs. NF S Tableaux de Signalisation à localisation d'adresse de zone. Normes relatives aux Systèmes de Mise en Sécurité Incendie S.M.S.I. NF S Systèmes concourant à la Sécurité contre les risques d'incendie et de panique. NF S Dispositions générales. NF S Règles d'installation. NF S Règles d'exploitation et de maintenance. NF S Centralisateurs de Mise en Sécurité Incendie. NF S Unités de Signalisation. NF S Équipements d'alarme. NF S Dispositifs Actionnés de Sécurité. NF S Dispositifs de Commande Manuelle. Dispositifs de Commandes Manuelles Regroupées. Dispositifs de Commande avec Signalisation. Dispositifs Adaptateurs de Commande. NF S Alimentations Pneumatiques de Sécurité. NF S Alimentations Électriques de Sécurité. NF S Signal sonore d'évacuation d'urgence. NF S Blocs Autonomes d'alarme Sonore d'évacuation d'urgence. FDS Commentaires et interprétations des normes NF S à NF S LA NF SSI Les règles NF-SSI (NF 508) Les règles générales de la marque NF Note de présentation de la marque NF-SSI Liste des produits évalués dans le cadre NF-SSI Liste des systèmes certifiés NF-SSI documents pdf téléchargeables sur le site 3

4 SIGLE DEFINITION A.E.S AGS A.P.S. B.A.A.S. C.C.F. C.M.S.I. C.T.P. D.A.C. D.A.D D.C.M. D.C.M.R. D.C.S. D.C.T. D.M. DMA D.A.S. D.S. E.A. E.C.S. GES IA IS M.C. M.D. M.D.P. NSA PA P.C.F. PS S.D.I. SES S.M.S.I. S.S.I. U.A.E. U.C.M.C. U.G.A. U.G.C.I.S. U.S. V.C.F. V.T. V.T.P. Z.A. Z.C. Z.D. Z.F. Z.S. ABRÉVIATIONS Alimentation Électrique de Sécurité Alarme générale sélective Alimentation Pneumatique de Sécurité Bloc Autonome d'alarme Sonore Clapet Coupe-Feu Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie Cheminement Technique Protégé Dispositif Adaptateur de Commande Détecteur Autonome Déclencheur Dispositif de Commande Manuelle Dispositif de Commandes Manuelles Regroupées Dispositif de Commande avec Signalisation Dispositif Commandé Terminal Déclencheur Manuel Déclencheur manuel d alarme Dispositif Actionné de Sécurité Diffuseur Sonore Équipement d'alarme Équipement de Contrôle et de Signalisation alimentation électrique de sécurité réalisée par un Groupe Electrogène de Sécurité. Indicateur d action Issue de secours Matériel Central Matériel Déporté Matériel Déporté Protégé Non stop ascenseur Position attente Porte Coupe-Feu Position sécurité Système de Détection Incendie Système éclairage sécurité Système de Mise en Sécurité Incendie Système de Sécurité Incendie Unité d'aide à l'exploitation Unité de Commande Manuelle Centralisée Unité de Gestion d'alarme Unité de Gestion Centralisée des Issues de Secours Unité de Signalisation Volet Coupe-Feu Voie de Transmission Volume Technique Protégé Zone d'alarme Zone de Compartimentage Zone de Détection Zone de Désenfumage Zone de Mise en Sécurité 4

5 Introduction. Selon l article MS 53 du règlement de sécurité contre les risques d incendie et de panique, C est un ensemble des matériels servant à collecter toutes les informations ou ordres liés à la seule sécurité incendie, à les traiter et à effectuer les fonctions nécessaires à la mise en sécurité d un bâtiment ou d un établissement en cas d incendie. Il contient toutes les alarmes restreintes, les commandes de désenfumage, etc.. il est relié par son système d alerte aux sapeurspompiers. Définition d un S.S.I Dans sa configuration la plus complexe, un Système de Sécurité Incendie comprend deux sous systèmes fonctionnels : Le S.S.I. se situe dans le Poste Central de Sécurité. - Le système de détection d incendie (S.D.I.) ; - Le système de mise en sécurité incendie (S.M.S.I.). Les S.S.I. (sytèmes de sécurité incendie) déclenchent suite à une détection, l'ensemble des matériels liés à la sécurité incendie : compartimentage (portes coupe-feu...) Comme pour les moyens d extinction, les prescriptions particulières aux différents types d E.R.P. précisent la catégorie à employer désenfumage (Sky-dôme, trappes...) évacuation des personnes extinction automatique mise à l'arrêt d'installation 5

6 Principe du Système de Sécurité Incendie 6

7 Le tableau de signalisation permet la localisation précise des feux et des défauts. On peut du SDI avoir le contrôle automatique de l installation, la mise en/hors service de points et de zones de détection. Les déclencheurs manuels, Associés au tableau de signalisation sont installés dans les circulations à chaque niveau près de chaque escalier et au rez de chaussée à proximité des sorties. Hauteur de pose des déclencheurs manuels. 1.30ml au dessus du sol fini. Ils se présentent obligatoirement sous la forme d un boîtier en matière thermoplastique de couleur rouge, du type à membrane déformante. La zone d alarme sera le bâtiment. L action sur un déclencheur manuel aura pour effet le déclenchement de l alarme générale sélective sans temporisation avec dé condamnation des issues normales et de secours. La détection incendie permet la détection rapide d un début d incendie : soit par analyse de la composition de l air soit par élévation de température soit par détection optique de fumée ou de chaleur Les détecteurs utilisés seront les suivants : Détecteurs de fumées optiques sensibles aux fumées et gaz de combustion Détecteurs thermovélocimétriques, sensibles à l'élévation de température. Détecteurs multicritères, plusieurs paramètres synthétisés pour la détection des secteurs à présence de fumées occasionnelles comme les parkings ou ateliers. Les indicateurs d action permettent de renseigner du déclenchement d un détecteur de l extérieur du local sinistré La sensibilité de chaque détecteur de fumée sera programmable en fonction de son environnement La détection du feu Les déclencheurs manuels permettent de déclencher l alarme en pressant dessus La détection incendie décèle et alerte en moins de 10 secondes 7

8 Les Différents types de Détecteurs Incendie Détecteurs de type ionique Les détecteurs de fumée de type ionique réagissent vite aux incendies rapides et violents qui consument les matières combustibles et s étendent à une vitesse affolante. Le principe est simple: cet appareil possède deux chambres d ionisation. La première chambre détecte la présence de produits de combustion alors que la seconde sert de référence pour stabiliser la sensibilité du détecteur lors des variations de conditions environnementales de température, d humidité et de pression. Ainsi, lorsque de la fumée pénètre dans le détecteur, cela a pour effet de diminuer la conductivité de l air ionisé et une connexion électronique déclenche l alarme. Le détecteur thermovelocimétrique Détecteurs à cellule photoélectrique («optique») Les détecteurs de fumée à cellule photoélectrique ou «optiques» réagissent en premier aux incendies à progression lente qui peuvent couver pendant de nombreuses heures avant de s enflammer. Voici comment ils fonctionnent: une source lumineuse éclaire une chambre de détection obscure. Cette chambre contient aussi une cellule photoélectrique qui transforme la lumière en un faible courant électrique. Lorsque les particules de fumée pénètre dans la chambre de détection, la lumière est réfléchie sur la surface des particules de fumée et entre en contact avec la cellule, ce qui déclenche l alarme. Le détecteur thermovelocimétrique ponctuel utilise le principe de la mesure de la température par l intermédiaire d un capteur composé essentiellement d une thermistance faible inertie. Il associe à la fois l effet thermovélocimétrique (mesure différentielle) pour les pentes d élévation de température supérieures à 9 C/min et l effet thermostatique (seuil de réponse à 59 C +-5 C) pour les pentes d élévation plus faibles. Les variations de chaleur enregistrées par la chaleur sont analysées par une électronique programmée qui prend la décision d état du détecteur. La conversion analogique / numérique, permet l exploitation d une information de sensibilité. Détecteurs linéaires Idéal pour la surveillance de grands volumes ou de grandes hauteurs tels que les atriums, le détecteur linéaire de fumée permet de détecter la présence de fumées noires ou claires. Ce détecteur peut surveiller, selon les cas, jusqu à 1000 m2. Portée du faisceau infrarouge réglable de 10 à 100 mètres 8

9 IMPLANTATION DES DETECTEURS ( extrait R7) 9

10 Symboles de planification utilisés dans les systèmes de détection incendie (ISO/DIS ) 10

11 Le SMSI- Système de mise en sécurité incendie. Le Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie Partie intégrante du SMSI qui permet d ANALYSER et de gérer la mise en sécurité aussi bien des ordres manuels qu électrique. IMPORTANT : Sauf besoins particuliers l agent n a pas à mettre de zones entières hors service! SIGNIFICATION DES LEDS : Système constitué de l ensemble des équipement, assurent les fonctions de mise e sécurité d un bâtiment en cas de détection incendie. SES COMPOSANTS Le centralisateur de mise en sécurité incendie (CMSI), Intégré à la centrale ou séparé, il déclenche automatiquement les fonctions d évacuation, de compartimentage et de désenfumage. ( DAS) L alimentation électrique de sécurité (AES) Alimente les asservissements en cas de coupure de l alimentation principale L UNITE DE COMMANDE MANUELLE CENTRALISEE (UCMC) Ce sont les boutons sur lesquels il faut appuyer pour forcer le déclenchement des D.A.S. en cas de dysfonctionnement Une L. E. D. orange continue correspond à un dérangement du DAS (court circuit sur une ligne par exemple) (DAS : dispositifs actionnés de sécurité (portes, clapets, trappes). une L. E. D. rouge continue signifie que les DAS concernés sont activés par l'alarme incendie (porte coupe feu déclenchée par exemple) une L. E. D. clignotante orange signifie une mauvaise position d'un DAS (trappe ouverte) en fonctionnement normal une L. E. D. rouge clignotante signale enfin un dysfonctionnement du DAS en désenfumage (un clapet ne s'étant pas déclenché). L UNITE DE SIGNALISATION (US) Permet de visualiser les DAS. déclenchés ou non. 11

12 12

13 13

14 Dispositifs actionnés de sécurité (DAS) Ils concernent les fonctions suivantes : Alarme générale sélective Compartimentage (portes de recoupement) Décondamnation des serrures des issues de secours Arrêt d'installations techniques comme ventilation et climatisation Arrêt de la sonorisation (afin de rendre audible la diffusion de l alarme dans tout l établissement) Désenfumage mécanique Les dispositifs actionnés de sécurité (DAS) seront conformes à la norme NFS Liste des types de DAS : Ventouses ou ferme porte sur l ensemble des portes de recoupement, Ventouses avec contrôle de position pour les DAS communs, Commande des trappes et volets avec verrouillage inter-niveaux, Commande des ouvrants de façade, Commande des moteurs en toiture comprenant : coffret de relayage ( ) à proximité du moteur, coffret de commande pompier ( ) à proximité du moteur, coffret de coupure pompier ( CAP 949 ) à placer au TSI, coffret de réarmement à placer au TSI. REARMEMENT AUTOMATIQUE Les DAS type clapet coupe feu et volet de désenfumage, amenée d air seront réarmés par des commandes manuelles situées dans la zone et non accessibles au public. Il sera prévu un BP ou un commutateur à retour pour la commande de réarmement des clapets coupe feu et un BP ou commutateur à retour pour la commande réarmement des volets d amenée d air et des volets de désenfumage. Ces commandes seront installées dans un local non accessible au public et devront être correctement identifiées. 14

15 EXEMPLE DE MANIPULATION 15

16 IMPLANTATION DES S.S.I. On distingue cinq catégories de S.S.I., catégories A, B, C, D, E, classées par ordre décroissant de complexité de configuration. LE CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L HABITATION Article R Les établissements, répartis en types selon la nature de leur exploitation, sont soumis aux dispositions générales communes et aux dispositions particulières qui sont propres à leur type. Article R Les établissements sont en outre, quel que soit leur type, classés en catégories, d'après l'effectif du public et du personnel. L'effectif du public est déterminé, suivant les cas, d'après le nombre de places assises, la surface réservée au public, la déclaration contrôlée du chef de l'établissement ou d'après l'ensemble de ces indications. Article R Les Etablissements Recevant du Public qui ne correspondent à aucun des types définis par le règlement de sécurité sont néanmoins assujettis aux prescriptions du présent chapitre. Les mesures de sécurité à y appliquer sont précisées, après avis de la commission de sécurité compétente, en tenant compte de celles qui sont imposées aux types d'établissements dont la nature d'exploitation se rapproche le plus de celle qui est envisagée. LE REGLEMENT DE SECURITE Chaque type d établissement défini des règles spécifiques à son activité ou sa catégorie détail ci-après) LES NORMES Les divers éléments entrant dans la composition des S.S.I. sont, eux, décrits dans une série de normes AFNOR spécifiques à selon le type de matériel et accessibles sur le site de l AFNOR (payantes). 16

17 Catégorie A, le plus complexe comprend : un système de détection incendie (S.D.I.) ; un système de mise en sécurité incendie (S.M.S.I), comprenant : un centralisateur de mise en sécurité incendie (C.M.S.I) des dispositifs actionnés de sécurité (D.A.S) un (ou des) dispositifs adaptateurs de commande (D.A.C) si nécessaire un équipement d alarme de type 1 (EA1) une alimentation électrique (AES) 17

18 LOCALISATION O et OA : toutes catégories U : toutes catégories R : toutes catégories si locaux à sommeil L : 1ère catégorie si effectif > 3000 S 1ère catégorie P : 1ère catégorie GA 1 ère et 2ème catégorie Divers : nombre d handicapés > seuil normal Parc de stationnement couvert RESUME DES DISPOSITIFS Fonction détection (S.D.I.) L'équipement d'alarme incendie type 1 intègre un Système de Détection Incendie (S.D.I.) qui gère les informations reçues par des détecteurs automatiques (optiques, thermiques), des déclencheurs manuels. Fonction évacuation (U.G.A.) L'Unité de Gestion d'alarme intégrée (U.G.A.1) pilote des diffuseurs sonores ou des Blocs Autonomes d'alarme Sonore (B.A.A.S). Fonction mise en sécurité (C.M.S.I.) Le Centralisateur de Mise en Sécurité (C.M.S.I.) pilote des lignes de mise en sécurité qui assurent la commande des équipements de compartimentage et de désenfumage. RESUME DES MATERIELS (image Legrand) 18

19 Catégorie B (présence humaine), comprend : des déclencheurs manuels (DM) un système de mise en sécurité incendie (SMSI), comprenant : un centralisateur de mise en sécurité incendie (CMSI) des dispositifs actionnés de sécurité (DAS) un (ou des) dispositifs adaptateur de commande (DAC) un équipement d alarme de type 2a (EA2) une alimentation électrique de sécurité (AES) 19

20 LOCALISATION P : 2ème catégorie S : 2ème catégorie M : 1ère catégorie T : 1ère catégorie si > 600 RESUME DES DISPOSITIFS Fonction évacuation Elle est assurée par un équipement d'alarme de type 2a, comprenant : des déclencheurs manuels (D.M.) une Unité de Gestion d'alarme (U.G.A.2). des diffuseurs sonores (D.S.) ou des blocs autonomes d'alarme sonore (B.A.A.S). Fonction compartimentage et désenfumage Elle est assurée par les 2 lignes de mise en sécurité intégrées dans le tableau d'alarme type 2a ou à partir d'un tableau de mise en sécurité associé (capacité 2 à 8 lignes). Cet ensemble pilote des dispositifs actionnés de sécurité (D.A.S), exemples : trappes de désenfumage, porte coupe-feu, ventouses. RESUME DES MATERIELS (image Legrand) 20

21 Catégorie C, comprend des déclencheurs manuels (DM) un dispositif de commande manuelle avec signalisation (DCS) des dispositifs actionnés de sécurité (DAS) un (ou des) dispositifs adaptateur de commande (DAC) un équipement d alarmes de type 2a ou 2b minimum une alimentation électrique de sécurité (AES) 21

22 LOCALISATION RESUME DES DISPOSITIFS Fonction L : 1ère catégorie si < 3000 T : 1ère catégorie si < 600 W : 1 ou 2ème catégorie M : 2ère catégorie Elle est assurée par un dispositif de commande avec signalisation (D.C.S.), pilotant des dispositifs actionnés de sécurité (D.A.S.), exemple : trappes de désenfumage, portes coupe-feu, ventouses. P : 3ème et 4ème catégorie RESUME DES MATERIELS (image Legrand) 22

23 RESUME DES DISPOSITIFS Fonction Elle est assurée par un dispositif de commandes manuelles regroupées (D.C.M.R.), pilotant des dispositifs actionnés de sécurité (D.A.S.), exemple : trappes de désenfumage, portes coupe-feu, ventouses. RESUME DES MATERIELS (image Legrand) 23

24 RESUME DES DISPOSITIFS Fonction Elle est assurée par un ou plusieurs dispositifs de commande manuelle (D.C.M., exemple : poignées, leviers, coup de poing, boutons-poussoirs), pilotant des dispositifs actionnés de sécurité (D.A.S.), exemple : trappes de désenfumage, portes coupe-feu, ventouses. Ces commandes peuvent être électriques ou mécaniques. RESUME DES MATERIELS (image Legrand) 24

25 LES NIVEAUX D ACCES AU S.S.I Les seuls textes qui font référence aux niveaux d'accès d'un S.S.I sont les NF S (avril 2004) et NF EN 54-2 Niveau 0 (à disposition du public) Niveau I (personnel exerçant une responsabilité générale de surveillance) Niveau II (personne ayant une responsabilité particulière de sécurité) Niveau III (personnel habilité à faire de la maintenance ou de la vérification) Niveau IV (personnel autorisé par le constructeur) Les niveaux semblent donc être fonction de l organisation de l établissement : 1. un SSIAP 1 en 2ème catégorie par exemple est seul donc il pourra être amené à accéder au niveau 2 tout comme dans un bâtiment sans service de sécurité, le personnel soignant avoir accès au niveau Dans un établissement de 1ere catégorie, le service est tenu par des agents et chefs d'équipe qualifiés placés sous la responsabilité d'un chef de service. Le niveau 1 est en accès pour le Chef d Equipe et le niveau 2 est réservé au Chef de Service qui délègue généralement cette compétence au Chef d Equipe pour des raisons de fonctionnement. 25

26 LES EQUIPEMENTS D ALARMES DEFINITIONS Les BAAS du type Ma (Manuel) sont prévus pour être installés dans des établissements dans lesquels aucun personnel qualifié n'est disponible pour gérer l'alarme restreinte ; dans ces établissements, l'ouverture d'une boucle de commande entraîne immédiatement la diffusion de l'alarme générale. Les BAAS du type Pr (Principal) sont prévus pour être utilisés comme Équipement de Contrôle et de Signalisation dans des établissements où du personnel qualifié est disponible pour gérer l'alarme restreinte. Ils sont munis de commandes permettant d'adapter aux circonstances l'automatisme du déroulement du processus d'alarme ; ils sont associés à des BAAS de type Sa pour la diffusion de l'alarme générale. Les BAAS du type Sa (Satellite) sont des diffuseurs autonomes d'alarme sonore ; ils sont destinés à être pilotés soit par des U.G.A. conformes aux normes en vigueur dans les établissements équipés de détection automatique d'incendie ou par des blocs de type Pr dans les établissements non équipés de détection automatique d'incendie. Les équipements d alarme sont classés en 4 types par ordre de sévérité décroissante, appelés 1, 2a ou 2b, 3 et 4. Les dispositions particulières précisent le type d alarme pour chaque type d E.R.P. (type-catégorie) Seuls les types 1, 2a et 2b peuvent être temporisés. Un équipement de type 4 peut être constitué de tout dispositif sonore autonome (cloche sifflet ) 26

27 ALARME DE TYPE 1 DI SDI SMSI Equipement d Alarme du type 1 (E.A.1) NFS 62 DM Associé à un SDI, il comprend : SSI Une Unité de gestion des alarmes I Des dispositifs sonores ou des Blocs Autonomes d Alarme sonore (BAAS) du type Sa (NF C ) Eventuellement un tableau répartiteur L UGA 1 peut gérer une ou plusieurs zones de diffusion DS BAAS AES ALARME DE TYPE 2 Equipement d Alarme du type 2a (E.A.2a) SDI SMSI Il comprend : Des déclencheurs manuels Une unité de gestion des alarmes de type 2 Des dispositifs sonores ou des Blocs Autonomes d Alarme sonore (BAAS) du type Sa Eventuellement un tableau répartiteur DM DS TS ou ECS L UGA 2 peut gérer une ou plusieurs zones de diffusion BAAS AES Equipement d Alarme du type 2b (E.A.2b) Il comprend : Des déclencheurs manuels des Blocs Autonomes d Alarme sonore (BAAS) du type Pr un ou plusieurs BAAS du type Sa Eventuellement un tableau répartiteur DM SDI BAAS de type Pr SMSI BAAS de type SA AES 27

28 ALARME DE TYPE 3 Equipement d Alarme du type 3 (E.A.3) Il comprend : Des déclencheurs manuels un ou plusieurs BAAS du type Ma (NF C ) Un dispositif de commande de mise à l arrêt DM BAAS Télécommande AES DCM Contact sec DAS ALARME DE TYPE 4 Article MS 62 Paragraphe 3 : Un équipement d'alarme du type 4 peut être constitué de tout dispositif sonore à condition qu'il soit autonome (cloche, sifflet, trompe, bloc autonome d'alarme sonore du type Sa associé à un interrupteur ) Exemple 28

29 CONCEPTION DES ZONES SSI _ NORMES NFS Le découpage en zones de mise en sécurité est conçu avec pour objectifs, d une part, d assurer l évacuation horizontale de la zone sinistrée le plus rapidement et dans les meilleures conditions possibles et d autre part de réaliser une installation facilement exploitable par les occupants de l établissement. 29

30 ZD Zone de détection Zone définie par un groupe de détecteurs automatiques d incendie et de déclencheurs manuels et correspondant à une signalisation commune sur le SSI 30

31 ZS Zone de sécurité Zone susceptible d être mise en sécurité par le système (SMSI) On distingue : o Les Zones de compartimentage o Les zones de désenfumage 31

32 ZA Zone de diffusion d alarme Zone dans laquelle le signal d alarme est audible pour donner l ordre d évacuation. Elle correspond souvent au bâtiment entier! 32

33 AU SENS DU REGLEMENT DE SECURITE ET FD S ZA : Zone d alarme Une pour l ensemble du bâtiment ZS : Zone de mise en sécurité terme générique voir ZC et ZF ZC :Zone de compartimentage 2 ZC par niveau voir tableau de corrélation ZF : Zone de désenfumage voir tableau de corrélation ZDA : Zone de détection automatique différentiation entre chambres, locaux à risques et circulations voir tableau de corrélation ZDM : Zone de détection manuelle une par niveau voir tableau de corrélation Principe de découpage L établissement sera divisé en zones selon le principe normatif suivant : Z.F Z.C Z.A - Z.D.A Z.F et Z.D.M Z.A Une zone d alarme doit englober une ou plusieurs zones de mise en sécurité Une zone de compartimentage doit englober une ou plusieurs zones de désenfumage Une zone de désenfumage doit englober une ou plusieurs zones de détection 33

34 Fonction de mise en sécurité Fonction alarme : Les AGS implantées dans les zones hospitalisation et zone de consultations. Le déverrouillage des portes équipées de dispositifs de verrouillage électromagnétique Fonction compartimentage : Commande des portes à fermeture automatique. Commande des clapets coupe feu de ventilation. Commande du non-arrêt ascenseur. Fonction désenfumage (des circulations): Commande des volets de désenfumage. Commande des volets d amenée d air. Commande du coffret de relayage de l extracteur de désenfumage. Arrêt de la ventilation mécanique. A proximité du CMSI, seront installées les commandes arrêts pompiers et de réarmement des coffrets de relayage. 34

35 MODE DE FONCTIONNEMENT. FONCTION ALARME Alarme L alarme est fonction de la catégorie et du type d établissement Déverrouillage des issues de secours Le dispositif de verrouillage des portes a pour objectif de les condamner en période normale d'utilisation et de les déverrouiller lors d'une alarme incendie. Ces portes seront déverrouillées dès le processus d alarme et en moins d une seconde. Ce dispositif sera commandé par manque tension 24 vcc. Un dispositif de commande manuelle installé à proximité de chaque issue permettra son déverrouillage forcé. Ces dispositifs de commande manuelle seront raccordés directement sur le câble de commande des maintiens de verrouillage, ils seront de couleur vert et repérés «Déverrouillage issue de secours». Les portes DAS ne devront pas être réarmées involontairement par une personne non habilitée Clapets coupe feu de ventilation Les clapets coupe feu des zones protégées et des zones de mise à l abri sur les conduits de ventilation mécanique seront également asservis aux zones détections automatiques de la circulation et des locaux. Les clapets installés entre zones de compartimentage DAS COMMUNS seront équipés de contacts fin de course, afin de reporter, par zone de compartimentage la position de sécurité (clapet fermé) sur l unité de signalisation des fonctions de mise en sécurité. Non-arrêt ascenseur Les ascenseurs ne devront pas desservir la zone sinistrée. La commande du non-arrêt sera associée à la fonction de compartimentage (ZC) de la zone sinistrée. FONCTION DESENFUMAGE Désenfumage des circulations La mise en arrêt du désenfumage entraînera une signalisation de défaut d attente sur l unité de signalisation. FONCTION COMPARTIMENTAGE Portes de recoupement des circulations horizontales Les portes de recoupement des circulations horizontales DAS et DAS COMMUNS seront commandées par zones de compartimentage et asservies aux zones détections automatiques de la circulation et des locaux. Les blocs porte certifiés et estampillés NF selon la norme NF S , seront équipés de maintiens magnétiques fournis avec le bloc porte. Les portes installées entre deux zones de compartimentage PORTE DAS COMMUNS seront équipées de contacts fin de course afin de reporter, par zone de compartimentage la position de sécurité (porte fermée), sur l unité de signalisation. Volets de désenfumage et d amenée d air installés sur conduit collectif Les volets de désenfumage et d amenée d air seront commandés par zone de désenfumage. Les volets de désenfumage et d amenée d air frais seront équipés de contacts début et fin de course, afin de reporter, par zone de désenfumage les positions d attente et de sécurité sur l unité de signalisation des fonctions de mise en sécurité. Extracteur de désenfumage La commande des extracteurs de désenfumage sera réalisée à partir des coffrets de relayage certifiés NF. NOTA Toutes les portes et les clapets d une même zone de compartimentage devront être télécommandés à partir de la même fonction. 35

36 La commande des coffrets de relayage s effectuera sera asservie aux zones de désenfumage desservies par l extracteur associé à la zone. Les portes DAS ne devront pas être réarmées involontairement par une personne non habilitée Les contrôles de position d attente (position de l interrupteur de proximité, contrôleur permanent d isolement) et de sécurité (contrôleur de débit) des extracteurs de désenfumage seront raccordés sur le bornier des coffrets de relayage. Cette signalisation sera spécifique, elle ne devra pas être confondue avec celle des volets de désenfumage. La commande de mise à l'arrêt des extracteurs sera gérée par le CMSI et par zone de désenfumage. A proximité du CMSI, seront installées les commandes arrêts pompiers et de réarmement des coffrets de relayage. La télécommande de réarmement de chaque moteur sera assurée par 1 BP non maintenu, installé à proximité du CMSI. Les ventilateurs sont asservis aux zones de désenfumage desservies. Leurs commandes s effectuent par émission de tension délivrée par le CMSI. Les contrôles de position sont reportés sur l unité de signalisation du CMSI, soit à prévoir : L alimentation de sécurité des moteurs se fait en câble résistant au feu. Position des sectionneurs de proximité des moteurs (coffret de relayage 937 et 949) Contrôle présence tension (coffret de relayage) Contrôleur permanent d isolement (coffret de relayage) Position du dispositif de mise à l arrêt (coffret de relayage ) Position du disjoncteur magnétique (coffret de relayage) Contrôle du débit d air (direct CMSI) La commande de chaque ventilateur de désenfumage est réalisée à partir d un coffret de relayage conforme (NF S ). Ce coffret de relayage équipé d un CPI, et le sectionneur de proximité seront fournis et posés par le lot Ventilation. À partir de sa position d'attente, un ventilateur de désenfumage doit pouvoir être mis successivement: en position de sécurité (ventilateur en fonctionnement «désenfumage») à l'état d'arrêt, même en présence de l'ordre de mise en sécurité, en position d'attente après disparition de l'ordre de mise en sécurité. 36

37 Arrêt ventilation Les installations de ventilation mécanique qui ne concourent pas au désenfumage ou qui desservent des réseaux de ventilation mécaniques de confort (débits d air supérieurs à 200 m3/h et par local) devront être asservies aux zones de détection automatique (ZDA) des niveaux désenfumés. Le matériel central du SSI fournira au lot ventilation, un contact sec NF associé à la fonction de désenfumage (ZF) de la zone sinistrée. Commande non arrêt ascenseur 1 contact sec par niveau et par ascenseur, amené à proximité du coffret «relais non stop» en haut de la cage. Ce coffret permettra un isolement galvanique avec les automatismes du lot ascenseur. Clapets coupe feu. L asservissement des clapets coupe feu se fera en câble CR1. Le report de position en câble CR1 Le réarmement sera motorisé en câble RO2V. Un indicateur d action associé au clapet coupe feu et posé sous le faux plafond signalera l état du clapet 37

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre.

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre. PAGE : 1 Situation : Les établissements doivent être protégés contre les incendies. Suivant leur catégorie, les systèmes de sécurité incendie (SSI) à mettre en place sont plus ou moins complexes. A l issue

Plus en détail

Travaux en cours. Diaporama réalisé par Thierry MARBEHAN Avec la collaboration de la société SIEMENS CERBERUS

Travaux en cours. Diaporama réalisé par Thierry MARBEHAN Avec la collaboration de la société SIEMENS CERBERUS Travaux en cours Diaporama réalisé par Thierry MARBEHAN Avec la collaboration de la société SIEMENS CERBERUS Triangle du feu Que ce soit un feu controlé ou un incendie, la combustion est une réaction chimique

Plus en détail

SECURITE DES BATIMENTS Alarmes incendie

SECURITE DES BATIMENTS Alarmes incendie SECURITE DES BATIMENTS Alarmes incendie BTS Electrotechnique ALARMES INCENDIE 1. LES NORMES EN VIGUEUR page 2 2. SSI et EA page 2 a. Protection des personnes, Etablissement Recevant du Public page 2 b.

Plus en détail

EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS

EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS La réglementation : C est la loi Les supports réglementairesr Le règlement de sécurité : C est l ensemble des textes relatifs à la sécurité applicables aux Établissements

Plus en détail

OPERATION DE REMPLACEMENT DU SSI FMSH MAISON SUGER

OPERATION DE REMPLACEMENT DU SSI FMSH MAISON SUGER COORDINATION DES SYSTEMES DE SECURITE INCENDIE OPERATION DE REMPLACEMENT DU SSI FMSH MAISON SUGER 75006 PARIS MAITRE D'OUVRAGE Maître d Ouvrage F.M.S.H. CS 71345 190 avenue de France 75648 PARIS CEDEX

Plus en détail

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P Le système d'alarme incendie doit permettre de signaler un sinistre et de le localiser. Il fonctionne sur une source autonome en l'absence de courant. L'action

Plus en détail

DÉTECTION ET PROTECTION CONTRE L'INCENDIE L'INTÉGRALE DE LA SÉCURITÉ Maintenance des SSI

DÉTECTION ET PROTECTION CONTRE L'INCENDIE L'INTÉGRALE DE LA SÉCURITÉ Maintenance des SSI DÉTECTION ET PROTECTION CONTRE L'INCENDIE L'INTÉGRALE DE LA SÉCURITÉ Maintenance des SSI Maintenance des Systèmes de Sécurité Incendie Extraits commentés des textes réglementaires DE L EXCELLENCE NAÎT

Plus en détail

Mise en sécurité. Choisissez votre système de mise en sécurité. Qu'est-ce qu'un système de mise en securité? Catégorie d'un SMSI

Mise en sécurité. Choisissez votre système de mise en sécurité. Qu'est-ce qu'un système de mise en securité? Catégorie d'un SMSI Mise en sécurité Choisissez votre système de mise en sécurité Qu'est-ce qu'un système de mise en securité? Les systèmes de mise en sécurité (SMSI) sont des automates qui ont pour finalité de protéger les

Plus en détail

DETECT PRO SECURITE GUIDE DES SYSTEMES DE SECURITE INCENDIE

DETECT PRO SECURITE GUIDE DES SYSTEMES DE SECURITE INCENDIE SOMMAIRE La réglementation de sécurité A. Généralités B. Le concept SSI C. Les principaux référentiels D. Glossaire La détection incendie A. Les points de détection et le découpage d un bâtiment en zones

Plus en détail

Maître de l ouvrage : Ville d Amiens place de l Hôtel de ville - BP 2720 80027 AMIENS

Maître de l ouvrage : Ville d Amiens place de l Hôtel de ville - BP 2720 80027 AMIENS Maître de l ouvrage : Ville d Amiens place de l Hôtel de ville - BP 2720 80027 AMIENS Opération : Hôtel «Bullot» Travaux de mise en sécurité 6, boulevard Carnot 80000 AMIENS Mission : Coordination des

Plus en détail

Guide Sécurité 2006-2007

Guide Sécurité 2006-2007 Guide Sécurité 2006-2007 SYSTÈMES D ÉCLAIRAGE DE SÉCURITÉ ET D ALARME INCENDIE Sommaire général Le nouveau Guide Sécurité vous amène pas à pas, des règles de la sécurité à la réalisation de vos chantiers.

Plus en détail

Informations sur la NFS 61-933

Informations sur la NFS 61-933 Les évolutions apportées par la nouvelle norme NFS 61-933 relative à l exploitation et la maintenance des systèmes de sécurité incendie. Intervention Olivier BUFFET Ingénieur sécurité CHU ANGERS Sommaire

Plus en détail

Évacuation. Choisissez votre système d évacuation. Qu'est-ce qu'un système d évacuation. L'équipement d'alarme (EA) Le type 1 (E.A.

Évacuation. Choisissez votre système d évacuation. Qu'est-ce qu'un système d évacuation. L'équipement d'alarme (EA) Le type 1 (E.A. Évacuation Choisissez votre système d évacuation Qu'est-ce qu'un système d évacuation Le but d'une mise en sécurité incendie est de concourir à la sécurité des personnes et secondairement des biens. Pour

Plus en détail

Fabricant d alarmes incendie

Fabricant d alarmes incendie Fabricant d alarmes incendie Présentation Implanté en région lyonnaise depuis 2001, AXENDIS est un fabricant français d alarmes et de périphériques de sécurité incendie qui s est engagé depuis plusieurs

Plus en détail

LOT N 12 - ELECTRICITE CFO/CFA-SSI

LOT N 12 - ELECTRICITE CFO/CFA-SSI LOT N 12 - ELECTRICITE CFO/CFA-SSI 1/15 LOT N 12 - ELECTRICITE CFO/CFA-SSI 12.3. CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE A Généralités 1 Installations Electriques de chantier - Disjoncteur

Plus en détail

OPERATION DE REMPLACEMENT DU SSI FMSH MAISON SUGER

OPERATION DE REMPLACEMENT DU SSI FMSH MAISON SUGER CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES OPERATION DE REMPLACEMENT DU SSI FMSH MAISON SUGER 75006 PARIS MAITRE D'OUVRAGE Maître d Ouvrage F.M.S.H. CS 71345 190

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT MEMENTO SECURITE INCENDIE La commission de sécurité vous a prescrit la réalisation d un mémento sécurité Ce document est un modèle pour tout type d établissements en dehors des U et J Il

Plus en détail

MARCHE SUR LA MAINTENANCE DU SYSTEME D INCENDIE, INTRUSION

MARCHE SUR LA MAINTENANCE DU SYSTEME D INCENDIE, INTRUSION CUFR JF CHAMPOLLION Place de Verdun 81000 ALBI CAHIER DES CHARGES MARCHE SUR LA MAINTENANCE DU SYSTEME D INCENDIE, INTRUSION N 103-2011 Place de Verdun, 81000 ALBI 1/12 SOMMAIRE 1-OBJET DU MARCHE.. 2-LIEU

Plus en détail

Tableaux d alarme sonores

Tableaux d alarme sonores Tableaux d alarme sonores Type T4 CT 1 boucle NiMh Réf. : 320 020 Type T4 CT 2 boucles Réf. : 320 019 FEU BOUCLE 1 FEU TEST BOUCLE 2 DEFAUT BATTERIE SOUS TENSION SECTEUR ABSENT Contenu de l emballage -

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation NOTICE D'UTILISATION DU du type Ma - / MaME - pages 1 introduction 2 2 encombrement 3 fixation 3 installation 3 à 5 raccordement 4 fonctionnement 5 à 6 contrôle, essai 5 caractéristiques 7 techniques 6

Plus en détail

KAUFEL. Systèmes de sécurité

KAUFEL. Systèmes de sécurité KAUFEL Systèmes de sécurité Alarmes Incendie & Alarmes Techniques 2008 KAUFEL EN FRANCE Siège social : PIFFONDS (89), 120 km au sud de Paris. 70 personnes Un site industriel, véritable centre de compétences,

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

Détecteur de fumée. ALIMENTATION par pile 9V Communication. Modèle Ei 605C Optique. Description du produit. Fonctionnement

Détecteur de fumée. ALIMENTATION par pile 9V Communication. Modèle Ei 605C Optique. Description du produit. Fonctionnement Détecteur de fumée ALIMENTATION par pile 9V Communication Modèle Ei 605C Optique Haute sensibilité répond à tous les feux standards Esthétique, compact Conception novatrice et robuste de la chambre optique

Plus en détail

Analyse fonctionnelle d une alarme incendie

Analyse fonctionnelle d une alarme incendie Analyse fonctionnelle d une alarme incendie Patrick LAGONOTTE 1, 3, Dominique JACOB 2 I.U.T. de Poitiers, 6 allée Jean MONNET 86010 Poitiers Cedex 1 Département Hygiène, Sécurité, Environnement, site de

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTÈME ÉLECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Page 1/ 30 EXTRAIT

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTÈME ÉLECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Page 1/ 30 EXTRAIT

Plus en détail

ANTARES 4 NOTICE D AIDE A L EXPLOITATION CENTRALISATEUR DE MISE EN SECURITE INCENDIE ANTARES 4

ANTARES 4 NOTICE D AIDE A L EXPLOITATION CENTRALISATEUR DE MISE EN SECURITE INCENDIE ANTARES 4 Page : 1 NOTICE D AIDE A L EXPLOITATION CENTRALISATEUR DE MISE EN SECURITE INCENDIE ANTARES 4 Le présent document comporte 22 pages. SOMMAIRE A. PRESENTATION... 2 B. PRINCIPES GENERAUX D'EXPLOITATION...

Plus en détail

Serrure Motorisée Asservie - Mise en Applique

Serrure Motorisée Asservie - Mise en Applique ZD313357 Ve B MAJ le 21.03.13 Serrure Motorisée Asservie - Mise en Applique Notice d installation Verrouillage motorisé 1 / 2 point (s). Système à sécurité positive (rupture de courant) Conforme à la norme

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1 OBJET ET ETENDUE... 02 1.1.

Plus en détail

TSM EVOLUTION > SYSTÈME DE DÉTECTION INCENDIE ADRESSABLE ET CONVENTIONNEL ADR

TSM EVOLUTION > SYSTÈME DE DÉTECTION INCENDIE ADRESSABLE ET CONVENTIONNEL ADR SYSTÈME DE SÉCURITÉ INCENDIE www.marque-nf.com ADR > SYSTÈME DE DÉTECTION INCENDIE ADRESSABLE ET CONVENTIONNEL TSM EVOLUTION LA SOLUTION ÉVOLU > 3 versions pré-équipées d ECS (Equipement de Contrôle et

Plus en détail

NOTICE D AIDE A L EXPLOITATION et au DIAGNOSTIC de 1er ECHELON (NAE) ECS/CR/CMSI. POLARIS 2/6/10 Tous Types

NOTICE D AIDE A L EXPLOITATION et au DIAGNOSTIC de 1er ECHELON (NAE) ECS/CR/CMSI. POLARIS 2/6/10 Tous Types Page : 1 NOTICE D AIDE A L EXPLOITATION et au DIAGNOSTIC de 1er ECHELON (NAE) ECS/CR/CMSI POLARIS 2/6/10 Tous Types Le présent document comporte 34 pages. Page : 2 SOMMAIRE A. FICHE DE SUIVI DU DOCUMENT...

Plus en détail

Tableau d alarme sonore

Tableau d alarme sonore Tableau d alarme sonore Type T4 CT ISD Réf. 320 000 Généralités Le tableau d alarme sonore T4 CT ISD est conforme à la norme NF S 32-001. Il est conçu pour répondre aux exigences des SSI de catégorie E

Plus en détail

NF- SYSTEME DE SECURITE INCENDIE

NF- SYSTEME DE SECURITE INCENDIE NF- SYSTEME DE SECURITE INCENDIE CNMIS SAS - 8 Place Boulnois - F-75017 PARIS Tél : 01 53 89 00 40 Fax : 01 45 63 40 63 site web : http://www.cnmis.org Ce diaporama a pour but de répondre aux principales

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

Mémento. Protection Incendie. Guide des réglementations et solutions aérauliques. Edition 2007

Mémento. Protection Incendie. Guide des réglementations et solutions aérauliques. Edition 2007 Mémento Guide des réglementations et solutions aérauliques Protection Incendie Edition 2007 Mémento protection incendie préface Préface Préface La toute première édition du mémento, en 1990 commençait

Plus en détail

catalogue produits & systèmes

catalogue produits & systèmes catalogue produits & systèmes Détection et mise en sécurité incendie Extinction automatique - éclairage de sécurité catalogue produits & systèmes Editorial Chers clients, UTC Fire & Security Services*

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1

COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1 COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1 Référence: CJ-04-2014-Q&A-1 Page 1/5 Q 1 Concernant le marché dont question en rubrique

Plus en détail

A - REGLEMENTATION. B - ALARMES INCENDIE S.S.I. ; Systèmes de Sécurité Incendie de catégories A à E C - ALARMES TECHNIQUES D - ALARMES VOL

A - REGLEMENTATION. B - ALARMES INCENDIE S.S.I. ; Systèmes de Sécurité Incendie de catégories A à E C - ALARMES TECHNIQUES D - ALARMES VOL - REGLEMENTTION VISS Réglementation relative à la sécurité incendie ( 2) Définitions relatives aux S.S.I. ( 7) Normes et marques relatives aux S.S.I. ( ) Composition et normes d un S.S.I. ( 2) Les 5 catégories

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 31/01/2012 N : 04.12 Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie ERP et IGH de Type O L arrêté du 25 octobre 2011 portant

Plus en détail

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI)

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) TERMES DE REFERENCE DE LA FOURNITURE ET DE L INSTALLATION D UN SYSTEME DE DETECTION ET EXTINCTION INCENDIE DU NOUVEAU SIEGE DE L OAPI Novembre

Plus en détail

protection incendie Ouvrant de façade : Orcades

protection incendie Ouvrant de façade : Orcades protection incendie Ouvrant de façade : Orcades FTE 502 130 D Mai 2011 Orcades ouvrant de façade d amenée d air Avantages Esthétique soignée (grille Cyclades en façade intérieure en option). Bonne isolation

Plus en détail

Extrait du catalogue LEGRAND : Blocs de sécurité pour ERP et ERT - BAES. Définition du bloc de sécurité pour ERP et ERT

Extrait du catalogue LEGRAND : Blocs de sécurité pour ERP et ERT - BAES. Définition du bloc de sécurité pour ERP et ERT Extrait du catalogue LEGRAND : Blocs de sécurité pour ERP et ERT - BAES Définition du bloc de sécurité pour ERP et ERT Les blocs de sécurité pour ERP et ERT sont des blocs destinés à éclairer et à indiquer

Plus en détail

OCF / KAF 01.06.2011

OCF / KAF 01.06.2011 01.06.2011 Détecteurs Lampe témoin Centrale, tableau de rappel Feu flash Signal acoustique Dispositif manuel de déclanchement Arrêt du signal acoustique et activation de la 2ème temporisation Détection

Plus en détail

CEP-CICAT 5 Février 2015. Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention

CEP-CICAT 5 Février 2015. Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention CEP-CICAT 5 Février 2015 Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention EVACUER EN TOUTE SECURITE ESPACES D ATTENTE SECURISES SOLUTIONS EQUIVALENTES CAS D EXONERATION ERP CODE DU TRAVAIL IGH Introduction

Plus en détail

OPERATION MAITRE D OUVRAGE / MAITRISE D ŒUVRE. Rédacteur CCTP

OPERATION MAITRE D OUVRAGE / MAITRISE D ŒUVRE. Rédacteur CCTP C C T P L O T N 1 C a h i e r d e s c l a u s e s t e c h n i q u e s P a r t i c u l i è r e s S S I OPERATION REMPLACEMENT DU SYSTEME DE SECURITE INCENDIE DE L IUT SAINT MAITRE D OUVRAGE / MAITRISE D

Plus en détail

DESENFUMAGE NATUREL 1 LES FUMÉES :

DESENFUMAGE NATUREL 1 LES FUMÉES : DESENFUMAGE NATUREL 1 LES FUMÉES : La fumée est un nuage de particules solides émis par un feu ou un échauffement mécanique. Ces particules sont principalement de la suie (du carbone imbrûlé), ainsi que

Plus en détail

S.S.I. de catégorie A Alarme incendie type 1

S.S.I. de catégorie A Alarme incendie type 1 EN 54-2 EN 54-4 EN 54-2 EN 54-4 S.S.I. de catégorie A Alarme incendie type 1 SECURITE INCENDIE SECURITE INCENDIE DETECTION DETECTION UNITE DE GESTION D'ALARME UNITE DE GESTION D'ALARME ECS - CMSI ECS -

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Préambule La notice de sécurité est fournie pour permettre à la commission de sécurité de rendre un avis sur les conditions

Plus en détail

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Fiche technique 2011 / 01 Nouvelles dispositions prévues par le règlement de sécurité pour l évacuation des personnes en situation

Plus en détail

IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité (Ministère de l Intérieur) SOMMAIRE

IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité (Ministère de l Intérieur) SOMMAIRE NOTEC N 544 L E S N O T E S T E C H N I Q U E S DE LA F F I E 1 5 J A N V I E R 2 0 1 3 IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité

Plus en détail

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10 L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10.1 ESPACE D ATTENTE SÉCURISÉ FOCUS 1 : L'IMPLANTATION PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L ensemble des usagers doit pouvoir être évacué du bâtiment.

Plus en détail

Réglementation ERP et IGH

Réglementation ERP et IGH PENSE Bête : Réglementation ERP et IGH Réalisé par Alexandre MOREAU 01.69.45.73.06 06.99.44.60.36 Mail : securiteincendie.idf@gmail.com Site : securiteincendie-idf.com A) DEFINITION : (R 123.2) 1 ) Définition

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 2 Document disponible sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant

Plus en détail

SYSTEME DE DESENFUMAGE 12 NIVEAUX

SYSTEME DE DESENFUMAGE 12 NIVEAUX EGEE SYSTEME DE DESENFUMAGE 12 NIVEAUX POUR IMMEUBLES D'HABITATION 3eme FAMILLEB et 4eme FAMILLE NOTICE TECHNIQUE MISE EN SERVICE NOTICE D'UTILISATION (Indice I) Réf : NT008PT Date : 20/10/05 Ind : I Page

Plus en détail

L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Groupement prévention du SDIS 85 PREAMBULE La loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

Mémento. Aéraulique de protection incendie. Protéger

Mémento. Aéraulique de protection incendie. Protéger Mémento Aéraulique de protection incendie. Protéger Préface préface PRÉSENTATION GÉNÉRALE Préface En 1990, Marius Gentaz, Responsable marketing protection incendie, préfaçait ainsi la première édition

Plus en détail

Instruction permanente prévention Doctrine GN8

Instruction permanente prévention Doctrine GN8 PRÉFET DE L'AIN Application des principes fondamentaux de conception et d'exploitation d'un ERP pour tenir compte des difficultés rencontrées lors de l'évacuation Table des matières 1 - Principes...2 2

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l intérieur, de l outre-mer, des collectivités territoriales et de l immigration NOR :IOCE ARRÊTÉ DU

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l intérieur, de l outre-mer, des collectivités territoriales et de l immigration NOR :IOCE ARRÊTÉ DU RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l intérieur, de l outre-mer, des collectivités territoriales et de l immigration NOR :IOCE ARRÊTÉ DU portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant

Plus en détail

Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur)

Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur) Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur) Association canadienne de la sécurité 2015 Plan de

Plus en détail

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie)

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie) Mémento Sécurité incendie dans les petits hôtels (de 5 e catégorie) Les grands principes de la prévention incendie Le cadre réglementaire Les contacts utiles Les grands principes de la prévention incendie

Plus en détail

Des mesures particulières et complémentaires sont mises en œuvre pour les types suivants :

Des mesures particulières et complémentaires sont mises en œuvre pour les types suivants : Alarme Incendie Objectifs : Organisée principalement autour du " CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'HABITATION - articles L.123-2 pour la partie législative et R 123-1 à R 123-55 pour la partie réglementaire

Plus en détail

Conformes aux normes de référence NF S 61-936 et NF S 32-001

Conformes aux normes de référence NF S 61-936 et NF S 32-001 Actipole de la fonderie, Bâtiment Chrome 470 Route du Tilleul, 69270 Cailloux-sur-Fontaines Tel : 04.78.88.23.37 info@axendis.com / www.axendis.com Conformes aux normes de référence NF S 61-936 et NF S

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour les locaux industriels

Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour les locaux industriels Cahier des Clauses Techniques Particulières Solutions pour les locaux industriels 1. Lot n 1 : Electricité 2 1.1 Description des ouvrages... 2 1.2 Tableau général basse tension... 3 1.3 Tableaux divisionnaires

Plus en détail

OUVERTURE D UN COMMERCE

OUVERTURE D UN COMMERCE OUVERTURE D UN COMMERCE Les règles de sécurité d un ERP : Etablissement Recevant du Public Création de la boutique Installation des systèmes de sécurité Ouverture du commerce Photo : La fausse boutique,

Plus en détail

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Références commerciales: TA31300 / TA31301 TA31300 (sans flash) TA31301 (avec flash) Table des matières Présentation... 2 Caractéristiques

Plus en détail

Blocs Autonomes d Alarme Sonore

Blocs Autonomes d Alarme Sonore Blocs Autonomes d Alarme Sonore Type MA ISD Réf. 320 003 Type MA VIGIE ISD Réf. 320 004 Type MAME VIGIE ISD Réf. 320 005 Type MA VIGIE flash Réf. 320 014 Type MAME VIGIE ISD flash Réf. 320 015 LE03049/AA

Plus en détail

Détection incendie. Choisissez votre système de détection incendie. Principes généraux

Détection incendie. Choisissez votre système de détection incendie. Principes généraux Détection incendie Choisissez votre système de détection incendie Qu'est-ce qu'un système de détection incendie? Un système de détection incendie a pour objectif de déceler et de signaler le plus tôt possible

Plus en détail

L article R 123-2 du Code de

L article R 123-2 du Code de ÉTANCHÉITÉ.INFO #40 décembre 2013 TECHNIQUE 29 Réglementation ERP Désenfumage des ERP : des règles générales complétées par des spécificités liées au type d exploitation Selon la taille et la nature de

Plus en détail

ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES

ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES 1 SOMMAIRE SOMMAIRE PAGE 1 INTRODUCTION PAGE 2 I ENTRETIEN CONTROLE ET VERIFICATION TECHNIQUES PAGE 3-4 II CLASSEMENTS ET CATEGORIES DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

OBJET DU MARCHE METZ. GRANGE DES ANTONISTES (classé M.H.) Aménagement du hall d'entrée pour mise en service des Niveaux 2 & 3

OBJET DU MARCHE METZ. GRANGE DES ANTONISTES (classé M.H.) Aménagement du hall d'entrée pour mise en service des Niveaux 2 & 3 DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE LORRAINE BORDEREAU DESCRIPTIF QUANTITATIF formant D.P.G.F. LOT N 3 : ELECTRICITE - ECLAIRAGE MAITRE DE L'OUVRAGE CONTROLEUR TECHNIQUE ET COORDONNATEUR SPS

Plus en détail

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2 1. CLASSEMENT ET GENERALITES : 1.1. Classement Sont classées dans la 3ème famille les habitations collectives dont le plancher bas du logement le plus haut est situé à 28 mètres au plus au-dessus du sol

Plus en détail

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7 Les Formalités concernant les Etablissements Recevant du Public Cahier Technique n 7 Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles,

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION SYSTEME D ALARME INCENDIE 16721

STANDARD DE CONSTRUCTION SYSTEME D ALARME INCENDIE 16721 PARTIE 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 DESCRIPTION DU SYSTEME 1.1.1 Le système sera du type adressable. 1.2 DESSINS D'ATELIER 1.2.1 Les dessins d'ateliers doivent comprendre :.1 La disposition des modules dans le panneau

Plus en détail

PETITS HOTELS EXISTANTS

PETITS HOTELS EXISTANTS ECOLE DEPARTEMENTALE DES SAPEURS-POMPIERS DES BOUCHES DU RHONE Document réalisé par : Cdt Roland RAOUX PETITS HOTELS EXISTANTS 1 EDSP 13 JUIN 2012 RAPPELS PETITS HOTELS EXISTANTS L article 2 du code civil

Plus en détail

SOLUTIONS COMMANDES À DISTANCE

SOLUTIONS COMMANDES À DISTANCE www.sih.fr DOCUMENT N 54304-06-15 SOLUTIONS COMMANDES À DISTANCE ORGANES DE COMMANDE La mise en place d un dispositif de commandes à distance est un impératif pour le bon fonctionnement d un Système de

Plus en détail

BIGSUR VERROUILLAGES ÉLECTROMÉCANIQUES EN APPLIQUE SYSTÈMES DE VERROUILLAGE. Fonctionnalités

BIGSUR VERROUILLAGES ÉLECTROMÉCANIQUES EN APPLIQUE SYSTÈMES DE VERROUILLAGE. Fonctionnalités BIGSUR SERRURE MOTORISÉE MULTIPOINTS EN APPLIQUE Très haute protection et endurance aux usages les plus intensifs. Fonctionnalités Très haut niveau de sécurité Grâce à son pêne demi-tour, la serrure BIGSUR

Plus en détail

Directive Aération des cages d ascenseur

Directive Aération des cages d ascenseur Directive Aération des cages d ascenseur 1 OBJET DE CETTE DIRECTIVE Les installations d ascenseurs dans des immeubles chauffés provoquent souvent des pertes thermiques supplémentaires du fait de lacunes

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 Incendie Code du Travail R4216-1 à R4216-7 ; R4216-11 à R4216-34 Code du Travail R4225-8 Code du Travail R4227-34 à R4227-36 Code du Travail R4227-1

Plus en détail

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES index ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATIONS DL 2101ALA DL 2101ALF MODULES INTERRUPTEURS ET COMMUTATEURS DL 2101T02RM INTERRUPTEUR INTERMEDIAIRE DL 2101T04 COMMUTATEUR INTERMEDIAIRE

Plus en détail

Notice d'exploitation

Notice d'exploitation Notice d'exploitation Equipement de Contrôle et de Signalisation incendie ECS 80-4 ECS 80-4 C ECS 80-8 ECS 80-8 C Sommaire Introduction...3 Maintenance...4 Commandes et signalisations utilisateur...6 Commandes...7

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONTROLE D ACCES SECURITAIRE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONTROLE D ACCES SECURITAIRE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1.1 Soumettre les dessins de chaque installation. 1.1.2 Les plans détaillés avec localisation de l équipement, des boîtes de jonctions, etc. devront être fournis après installation

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 29/10/11 N : 37.11 Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Un arrêté du 26 octobre

Plus en détail

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL Table des matières Rappel - étapes à suivre Mise à jour et liste de distribution Mesures à prendre en cas d incendie À tous

Plus en détail

GEMINI Détecteur de Fumée Haute Sensibilité CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

GEMINI Détecteur de Fumée Haute Sensibilité CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES GEMINI Détecteur de Fumée Haute Sensibilité CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Notice : TM0093 Détecteur de Fumée Multiponctuel GEMINI Description et Détecteur de Fumée Multiponctuel GEMINI TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

HAM841K CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION

HAM841K CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION MANUEL D'UTILISATION MANUEL D'UTILISATION CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION INTRODUCTION Le

Plus en détail

ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX

ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX prevolivier www.ssiap.com Notice descriptive de sécurité ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX Remarques Cette notice descriptive de sécurité, élaborée à l attention des maîtres d ouvrage et maîtres

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

Fabricant Alarmes Incendie

Fabricant Alarmes Incendie 2014 2013 Fabricant Alarmes Incendie Sommaire Page 3 Titre page Présentation...............................................3 Réglementation............................................ 6 Abréviations et

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES. Etablissements de vente Centres Commerciaux

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES. Etablissements de vente Centres Commerciaux GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de

Plus en détail

Essais de résistance au feu

Essais de résistance au feu Essais de résistance au feu Cloisons 98-48 avec plaques de plâtre EI60 (coupe feu 1heure) DTU 25-41 Livret technique 4 - Octobre 2009 Le Service Recherche & Développement SOMMAIRE Préambule page 3 Construire

Plus en détail

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3.

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Pour tous les ERP du 1er groupe et les ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) Avec locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente

Plus en détail

CELTIC-BAAS-Sa BAAT3003

CELTIC-BAAS-Sa BAAT3003 Notice technique 01_BASSA_NT001 rév A3 Bloc autonome d alarme sonore type Satellite avec ou sans flash BAAT3003 -F BAAT3017. 52, rue Paul Lescop 92000 NANTERRE t. +33 (0)1 41 37 91 91 f. +33 (0)1 41 37

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements. Largeur totale cumulée. Effectif

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements. Largeur totale cumulée. Effectif CODE DU TRAVAIL Art. R. 232-12.- Les dispositions de la présente section s'appliquent à tous les établissements mentionnés à l'article L. 231-1 à l'exception de ceux qui constituent des immeubles de grande

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements de Soins Etablissements pour Personnes Agées

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements de Soins Etablissements pour Personnes Agées GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service d Incendie et d Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions

Plus en détail

OBLIGATIONS DES EXPLOITANTS D UN ERP EN MATIERE D ENTRETIEN ET DE VERIFICATIONS TECHNIQUES DES INSTALLATIONS Etablissements du 1 er groupe

OBLIGATIONS DES EXPLOITANTS D UN ERP EN MATIERE D ENTRETIEN ET DE VERIFICATIONS TECHNIQUES DES INSTALLATIONS Etablissements du 1 er groupe Page 1 / 11 1 PUBLIC VISE Exploitant(e) d un établissement recevant du public (ERP) du 1 er groupe (1 ère à 4 ème catégorie) et membres des commissions de sécurité 2 OBJECTIFS L exploitant(e) est responsable

Plus en détail

VMT Mod : Ventilation modulée pour le tertiaire

VMT Mod : Ventilation modulée pour le tertiaire Notice de Montage VMT Mod : Ventilation modulée pour le tertiaire VC 100876 - D920_a - RCS 956 506 828 - Imprimé en France/Printed in France VMT Mod est un système de ventilation intelligent à destination

Plus en détail