Commission européenne. Recueil. Bonnes pratiques. dans le domaine du transport de marchandises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commission européenne. Recueil. Bonnes pratiques. dans le domaine du transport de marchandises"

Transcription

1 Commission européenne Recueil Bonnes pratiques dans le domaine du transport de marchandises

2 Commission européenne Recueil Bonnes pratiques dans le domaine du transport de marchandises Bruxelles Luxembourg, 2000

3 De nombreuses autres informations sur l Union européenne sont disponibles sur Internet via le serveur Europa (http://europa.eu.int). Une fiche bibliographique figure à la fin de l ouvrage. Conception graphique: Concerto, Belgique Luxembourg: Office des publications officielles des Communautés européennes, 2000 ISBN Communautés européennes, 2000 Reproduction autorisée, moyennant mention de la source Printed in Belgium

4 Avant-propos Le transport et l'environnement sont de plus en plus considérés comme un couple mal assorti. Pourtant, les occasions d'améliorer en même temps l'efficacité du transport et l'environnement existent. Le trafic a des coûts environnementaux, tels que la pollution atmosphérique ou la pollution sonore. Il détériore la qualité de la vie dans nos villes et contribue également au réchauffement global. Dans le même temps, nous apprécions la mobilité accrue que le transport permet ainsi que la livraison commerciale des biens et des services jusqu'à nos magasins et foyers. Comme souvent dans la vie, nous devons trouver un équilibre entre les coûts, y compris ceux causés à notre environnement, et les bénéfices que nous en retirons. Margot WALLSTRÖM Commissaire chargée de l Environnement La législation européenne a apporté des progrès substantiels dans la réduction des incidences sur l'environnement des véhicules et des combustibles. Des efforts importants sont également consacrés à l'amélioration de la complémentarité des différents modes de transport, de sorte que pour tout transport nous soyons en mesure de combiner les modes d acheminement, et ce afin de minimiser les effets sur l'environnement tout en maximisant l'efficacité économique. Nous continuerons à nous efforcer de réduire les coûts du transport subis par la société de cette façon. En parallèle, les opérateurs de transport et leurs clients peuvent prendre leurs propres initiatives là où l'action politique atteint ses limites. Ce manuel présente des idées et des exemples mis en œuvre par des entreprises très différentes en Europe, où des solutions innovatrices qui profitent à l'environnement ont été trouvées. De manière significative, ces solutions sont non seulement favorables à l'environnement, mais profitent souvent également aux sociétés impliquées, en réduisant les coûts ou en améliorant leur image d'entreprise de pointe respectueuse de l'environnement: un actif qui est important dans un marché de plus en plus exigeant dans le domaine écologique. Les initiatives volontaires et créatives peuvent s'avérer payantes tant en termes économiques qu en termes environnementaux. J'espère que ce manuel stimulera l'adoption généralisée d'innovations ayant porté leurs fruits de même que le développement de nouvelles idées afin de réduire les incidences sur l'environnement du transport de fret en Europe. 3

5 À qui ce document s adresse-t-il? Aux entreprises transformatrices de toute la gamme des produits et de toute taille, depuis les petites entreprises (de moins de cinquante salariés) jusqu aux grandes compagnies nationales et multinationales. Aux entreprises de logistique et à celles intervenant dans la gestion de la distribution physique des marchandises et dans leur entreposage, sous tous leurs aspects. Aux entreprises de transport routier et aux entreprises de transport de marchandises par chemin de fer. Aux chargeurs, aux compagnies maritimes, aux transitaires, aux entreprises de transport fluvial et aux entreprises de transport multimodal ou combiné. Aux gros détaillants, aux chaînes de supermarchés, aux sociétés de vente par correspondance. Aux sociétés ayant un parc important de véhicules, comme les exploitants de réseaux de gaz, d électricité, d eau et de télécommunication. 4

6 Qui seront les bénéficiaires en cas d adoption des suggestions présentées dans le présent rapport? Les entreprises elles-mêmes, qui réduiront leurs coûts et amélioreront leur compétitivité et leur méthode de gestion. Elles renforceront également leur réputation de sociétés responsables et considérées comme fiables et matures par des institutions financières qui envisagent de nouveaux investissements. Les villes qui sont les plus concernées par les opérations de transport effectuées par ces entreprises. Elles tireront profit d une diminution du nombre de véhicules en circulation, d une baisse de la pollution, d une réduction des risques liés au trafic, d une diminution du nombre des accidents et d une amélioration de la qualité de la vie. La santé des citadins et les relations entre les entreprises et leur voisinage en seront améliorées. L environnement, au sens le plus général du terme, étant donné que les émissions de gaz à effet de serre diminueront et que les conséquences les plus néfastes (et les plus coûteuses) du réchauffement de la planète seront évitées. 5

7 Introduction De bonnes infrastructures de transport sont vitales pour une bonne marche des affaires. Un système de transport efficace offrant des liaisons rapides et sûres à tous les stades du processus de production contribue grandement à la rentabilité et à la compétitivité d une entreprise. La mise au point de services logistiques de grande qualité et de services spécialisés de transport pour compte d autrui a permis aux entreprises d améliorer leur productivité et leur compétitivité. Les demandes des consommateurs pour des livraisons en flux tendus sont désormais courantes, et la nécessité de contrôler les coûts va de soi. Dans le même temps, la gestion des opérations de transport offre, à la fin des années 90, de nombreuses possibilités de gagner encore en efficacité. La définition et l intégration réussies de nouvelles stratégies de transport dans les plans de production et de commercialisation seront des facteurs essentiels de succès. Toutefois, partout en Europe, on se préoccupe de plus en plus des effets secondaires des transports sur l environnement. Le transport est associé aux taux considérables et croissants de pollution de l air, de nuisance sonore, d occupation de l espace et de contribution au réchauffement de la planète. Les poids lourds sont associés aux accidents de la route et à la pollution visuelle, et leur circulation dans les agglomérations figure au premier rang des motifs d inquiétude cités. Les opérateurs de transport routier partagent cette préoccupation. Une opinion publique négative nuit au développement économique du secteur. Il est généralement admis que le caractère professionnel de l activité de transport implique de trouver des solutions aux problèmes environnementaux qu elle génère. Parallèlement, l innovation dans les transports, dont profitent les entreprises, peut aller de pair avec des améliorations dans le domaine environnemental. En Europe, de nombreuses entreprises ont admis qu avoir une longueur d avance en matière de performances environnementales présente des avantages concurrentiels et commerciaux. Ces entreprises ont décidé de recourir à des modes de transport autres que le transport routier parce que cela était rentable. Elles ont mis en place des programmes innovants visant à économiser du carburant parce que cela leur permettait de réduire leurs coûts et elles ont commencé à travailler avec d autres entreprises et à coopérer avec les autorités locales afin de diminuer le nombre de poids lourds circulant en ville, tout en répondant aux demandes de leurs clients et aux exigences d efficacité économique. Les performances environnementales sont maintenant considérées, de plus en plus, comme des atouts commerciaux. Le présent rapport a pour objet de déterminer les possibilités d améliorer les politiques de transport ainsi que de renforcer un processus de changement dans le secteur du transport de marchandises et de mettre en évidence des domaines clés dans lesquels de tels changements sont envisageables. Il permettra aux entreprises de tirer profit d un avantage à la fois environnemental et concurrentiel. Tout le monde gagne à adopter des normes environnementales élevées dans le domaine du transport de marchandises. 6

8 Bonnes pratiques dans le domaine du transport de marchandises Il existe cinq manières fondamentales d intégrer les préoccupations environnementales dans l activité de transport de marchandises. Il s agit dans tous les cas d exemples de méthodes gagnantes sur tous les tableaux, où les avantages pour l environnement égalent ou dépassent les profits récoltés par l entreprise elle-même. Toutes ces méthodes peuvent être mises en œuvre aussi bien par des petites et moyennes entreprises (PME) que par des sociétés nationales ou multinationales. Différentes entreprises tirent déjà un enseignement de ces expériences et comptent les affiner lors de la prochaine vague d innovation. N importe laquelle de ces méthodes est d autant plus susceptible de porter ses fruits qu elle est applicable dans le cadre général d une norme de gestion de l environnement telle que la norme européenne de gestion environnementale et d audit ou norme ISO EN Les cinq approches sont celles énumérées ci-dessous. P. 9 Réduction de l incidence de chaque mode par l utilisation de moteurs moins polluants, de carburants moins polluants, de nouveaux carburants et, dans le cas du transport par route des marchandises, de poids lourds à haut rendement énergétique. P. 11 Formation des conducteurs, notamment quant à leur comportement. P. 13 Transfert vers des modes de transport écologiques, comme le rail, le cabotage maritime, la navigation fluviale et combinaison de l un quelconque de ces modes avec le transport routier. P. 17 Diminution du nombre réel des véhicules en circulation, des véhicules-kilomètres et des tonnes-kilomètres par une augmentation de la charge transportée (en évitant les voyages à vide ou en charge partielle des camions), une meilleure définition des itinéraires, un recours aux nouvelles technologies de l information de façon à optimiser le chargement au retour, à regrouper les livraisons, à partager les chargements et la collecte ou la livraison des marchandises avec d autres entreprises. P. 21 Logistique urbaine. 7

9

10 Diminuer l incidence de chaque mode grâce à des progrès technologiques Un grand nombre de technologies permet de réduire la consommation de carburant des véhicules, les émissions dans l atmosphère, les émissions sonores et les coûts. Ces technologies permettent de modifier les moteurs, de mettre au point des systèmes de contrôle électroniques, des systèmes d échappement des gaz et de nouveaux carburants. L utilisation de carburants ordinaires moins polluants (par exemple à faible teneur en soufre ou en benzène) et de carburants de substitution (par exemple du gaz de pétrole liquéfié ou du gaz naturel sous pression) peut être un moyen particulièrement efficace de diminuer la pollution atmosphérique urbaine. Il est possible de se procurer des informations sur ces technologies auprès des constructeurs automobiles et des organisations professionnelles telles que l association regroupant les transporteurs de marchandises du Royaume-Uni (UK Freight Transport Association). Le recours à de nouvelles technologies peut avoir un effet considérable dans plusieurs domaines connexes. Une baisse de la consommation de carburant ira souvent de pair avec une baisse des frais de réparation, car le fait de surveiller sa consommation de carburant impose de prêter beaucoup plus d attention à la conduite du véhicule, ce qui a aussi pour effet de diminuer les risques d accident, et donc le montant des primes d assurance. L investissement initial nécessaire pour produire ces bénéfices est rapidement amorti. En fait, le délai de retour sur investissement peut même être très court, comme le montre l exemple de TNT cité ci-dessous. Au Royaume-Uni, TNT (Thomas Nationwide Transport) a apporté plusieurs modifications à des moteurs et à des véhicules, pour un coût de GBP par véhicule. Les économies de carburant s élèvent à GBP par véhicule et par an pour une distance parcourue supérieure à km (l année de référence pour le prix du carburant est 1991). TNT exploite 370 véhicules de ce type sur un total de véhicules commerciaux. L expérience menée par TNT montre comment il est possible d améliorer la rentabilité et l efficacité d une entreprise. Les entreprises ayant mis en place une politique environnementale complète utilisent déjà des carburants moins polluants. The Body Shop et les entreprises de logistique spécialisées qu elle sous-traite (The Lane Group) utilisent un carburant diesel à basse teneur en soufre. Sainsbury s fait de même pour ses livraisons dans Londres. British Telecom a testé plusieurs carburants de substitution, dont le gaz de pétrole liquéfié (GPL) et le gaz naturel sous pression. La société de logistique allemande DKS (Deutsche Kleiderspedition) a fait l acquisition de deux camions Mercedes Benz 1117 pouvant fonctionner au diesel ou à l électricité. Ils sont adaptés à la livraison de marchandises dans des zones piétonnes situées en ville, car ils sont peu bruyants et peu polluants. Ces «Un grand nombre de technologies permet de réduire la consommation de carburant des véhicules, les émissions dans l atmosphère, les émissions sonores et les coûts.» véhicules ont une capacité de chargement de 11 tonnes, une vitesse maximale de 30 km/h et une autonomie de 50 km en mode électrique. Le groupe français de vente par correspondance 3 SUISSES expédie les marchandises vers des entrepôts de distribution regroupés en zone urbaine au moyen de véhicules diesels ordinaires. Il a commencé à expérimenter l utilisation de véhicules électriques pour l acheminement des marchandises de ces entrepôts jusqu au destinataire final, en collaboration avec l ADEME (Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie) et EDF (Électricité de France). Le progrès technologique s exerce également dans le domaine de la gestion du carburant. Ce sujet est bien traité dans l ouvrage intitulé Fuel management guide (guide pour la gestion du carburant), publié par l association des transporteurs de marchandises du Royaume-Uni (UK Freight Transport Association). Une gestion efficace de la consommation de carburant des véhicules de transport de marchandises peut permettre de réduire celle-ci jusqu à 20 %. ACTIONS 1 S assurer que les véhicules en circulation sont bien entretenus et, en particulier, surveiller la consommation de carburant. 2 Lors de l achat de nouveaux véhicules, tenter l expérience de nouvelles technologies, comme celles permettant d utiliser des carburants de substitution ou des véhicules dont l aérodynamisme a été modifié de manière à économiser un maximum de carburant ou qui ont été équipés de pneus innovants. 3 Lier l achat de nouveaux véhicules ou l adoption de nouvelles technologies à la formation des conducteurs, notamment en ce qui concerne leur comportement, en vue de récompenser les meilleurs (dont la conduite est la plus économe en carburant) au volant, par exemple, des meilleurs véhicules (les plus novateurs). 9

11

12 Formation des conducteurs en vue d améliorer leur comportement Les conducteurs sont un maillon essentiel entre l entreprise et ses clients et même, plus généralement, le public dans son ensemble. Il est vital que les conducteurs et leur façon de conduire répondent à des normes aussi strictes que celles qui régissent tous les autres aspects de l activité et de la gestion d une entreprise. Les chances de parvenir à un tel résultat sont d autant plus grandes que tous les intéressés connaissent bien et apprécient les avantages que l entreprise et chaque conducteur peuvent en retirer. Il ne fait pas de doute que la formation des conducteurs est liée aux progrès technologiques et à la mise au point de systèmes de gestion de la consommation de carburant, étant donné que les économies les plus substantielles dans ce domaine découleront probablement de l adoption d une approche intégrée combinant tous ces éléments. La formation des conducteurs, cependant, va plus loin que la technologie. Aux Pays-Bas, par exemple, EVO, l organisation patronale du transport et de la logistique, organise des cours et des programmes de formation ayant pour objet d enseigner aux chauffeurs une conduite plus économique. Des constructeurs de poids lourds, tels que Mercedes Benz, proposent également des cours. Ceux qui les ont suivis arrivent à réduire leur consommation de carburant de 5 à 10 %. Le comportement du conducteur est lié également à l utilisation des technologies de l information. Les systèmes de positionnement par satellites, la collecte de données en temps réel et les communications directes avec les conducteurs permettent de s assurer que la consommation de carburant et les horaires de travail des chauffeurs sont conformes à la politique de l entreprise et aux contraintes légales concernant le temps de conduite et les périodes de repos. Ces systèmes de collecte d informations sont aussi un moyen d améliorer l état de santé et de soulager le stress des conducteurs, car ils suppriment la pression du rattrapage des heures de travail et favorisent la culture du travail bien fait dans le respect du droit. L entreprise tire profit de ces améliorations, sous la forme d une compression des budgets consacrés à la formation des conducteurs et d une optimisation de l emploi des chauffeurs les plus qualifiés et les plus fiables. La société britannique Blagden Packaging Ltd a réduit sa consommation de carburant de 18 % grâce à la mise en œuvre de mesures combinées, consistant notamment à octroyer des primes pour conduite économique des véhicules et à inciter les conducteurs à utiliser correctement les vitesses, à éteindre le moteur à l arrêt et à éviter les accélérations brutales. Ces gains d efficacité sont aussi susceptibles d avoir des effets d entraînement aboutissant à une baisse du nombre des accidents, à un ralentissement de l usure des véhicules et à un allégement des frais de réparation et des primes d assurance. La firme hollandaise Ahold Grootverbruik exploite un parc de soixante camions. Elle favorise une conduite économique en tenant un registre de la consommation de carburant de «La société britannique Blagden Packaging Ltd a réduit sa consommation de 18 %.» chacun de ses chauffeurs, consultable par toute personne interne à l entreprise. Cette politique a eu pour résultat une baisse de 5% de la consommation de carburant. Tous les chauffeurs travaillant pour la société Lane Group, installée au Royaume-Uni, suivent un cours de formation aux «meilleures pratiques» en matière de conduite automobile. Cette société avait imposé une limitation de vitesse à 56 miles/h avant même qu une loi ne la rende obligatoire, dans l objectif d économiser 10 % sur les dépenses en carburant. L entreprise espère ainsi montrer comment une conduite responsable évite les accidents et permet donc de gagner sur le temps d immobilisation pour réparation des poids lourds. Une conduite sûre peut entraîner une baisse du nombre des accidents et des demandes d indemnisation des dommages et donc contribuer grandement à réduire les coûts de consommation de carburant et d assurance, entre autres. ACTIONS 1 Surveiller et consigner la consommation de carburant pour chaque voyage et pour chaque conducteur (envisager l achat d un logiciel adéquat) et afficher ces informations sur des panneaux disposés bien en vue dans les entrepôts ou les magasins/ateliers. 2 Récompenser, par des prix ou des louanges approprié(e)s, les conducteurs les plus performants sur le plan de la consommation de carburant. 3 Offrir une formation approfondie sur tous les aspects du comportement au volant, notamment la courtoisie vis-à-vis des autres usagers de la route et des habitants de zones résidentielles. Mettre l accent sur le respect des limitations de vitesse, l anticipation, l utilisation judicieuse des vitesses, les accélérations, etc. 4 Envisager de recourir aux systèmes de communication par satellites pour surveiller le comportement des conducteurs. Exploiter les avantages que ces systèmes apportent tant au chauffeur qu à l entreprise. L application de normes élevées concernant le comportement des conducteurs atténue leur stress et améliore leur santé ainsi que le fonctionnement de l entreprise. Un chauffeur qui respecte toutes les limitations légales de vitesse et toutes les dispositions relatives au temps de conduite et aux périodes de repos est un chauffeur plus sûr et mieux portant. 11

13

14 Redéploiement de l activité vers des modes plus écologiques On dispose depuis plusieurs années d informations montrant que le transport de marchandises par chemin de fer, voie fluviale et cabotage maritime génère moins de bruit et d émissions que le transport routier. Cependant, pour de nombreuses entreprises, le transport routier de marchandises constitue la seule solution pratique qui satisfasse aux normes strictes de contrôle, de ponctualité, de flexibilité, de sécurité et de coût. La situation commence à changer par suite de l apparition d un ensemble d innovations techniques, de la déréglementation d activités de transport auparavant contrôlées par l État et de la privatisation d entreprises de transport. Les opérateurs de transport, notamment à longue distance, n ont jamais disposé d autant de solutions de remplacement, et bon nombre d entreprises découvrent des perspectives de changement après un examen minutieux des pratiques actuelles. Le simple fait de diffuser de nouvelles informations sur l existence de solutions de remplacement suffit à déclencher une réorientation de la politique des transports et à faire apparaître des possibilités de création de partenariats commerciaux rentables avec d autres maillons de la chaîne des prestataires de services de transport. Une étape importante de ce processus consiste à déterminer précisément les performances environnementales des différents modes. Dans la majorité des cas, un abandon du mode routier aura des résultats positifs immédiats. Toutefois, il importe également de reconnaître que le transport de marchandises par route peut être une bonne solution à condition de recourir à des technologies qui augmentent les performances des véhicules et de mettre au point des stratégies visant à limiter le nombre de véhicules-kilomètres. Pour ce faire, il est essentiel d effectuer un audit environnemental approfondi de la fonction de transport dans le cadre du système communautaire de gestion et d audit environnementaux (EMAS), ou ISO EN «Dans la majorité des cas, un abandon du mode routier aura des résultats positifs immédiats.» BASF, société allemande du secteur chimique, utilise la navigation fluviale pour plus de 70 % de ses approvisionnements et pour une part comparable des transports internes à l entreprise. Elle a recours à ce mode dans une proportion moindre (27 %) pour la distribution de ses produits. La politique de la société allemande d appareils électriques Bosch Siemens Hausgeräte vise à augmenter d année en année la part des moyens de production et des produits finis transportés par chemin de fer. Pour ce faire, elle a construit, en collaboration avec Deutsche Bahn AG, un nouveau centre de chargement à Giengen pour atteindre une capacité de chargement de wagons par an. Elle utilise aussi la navigation fluviale et maritime. Les produits fabriqués en Bavière sont expédiés par train à Mannheim, puis sont acheminés sur des barges jusqu à Rotterdam, où ils sont chargés à bord de navires marchands à destination du Royaume-Uni. Les produits fabriqués à Berlin sont transportés par train jusqu à Duisbourg, puis poursuivent leur route sur le Rhin à bord de barges. La société alimentaire allemande Kraft Jacobs Suchard Deutschland utilise le transport ferroviaire pour acheminer des matières premières de Brême jusqu à ses usines installées en Allemagne, et notamment des grains de café jusqu à Berlin. Le transport par train des grains de café équivaut à voyages à longue distance et à livraisons locales effectués auparavant par camion et représente une économie d énergie de 40 %. Le café emballé est transporté lors du voyage retour. On estime à 46 % la part des matières premières utilisées par la société qui sont acheminées par chemin de fer. 13

15 Ikea, fabricant suédois de meubles et d ustensiles, a pour politique d utiliser le mode ferroviaire aussi souvent que possible. Pour les trajets supérieurs à 200 km, la combinaison des transports routier et ferroviaire est considérée comme une solution plus avantageuse que le transport par route uniquement. La politique d Ikea est novatrice en ce que cette société établit des partenariats avec d autres sociétés qui ont également besoin d utiliser le chemin de fer. Elle partage, par exemple, des trains complets avec une autre société suédoise, Electrolux, et obtient ainsi de meilleurs prix et de plus grandes capacités de transport. Lorsqu Ikea a voulu organiser des opérations de transport d Italie jusqu en Espagne, elle a fait paraître des annonces dans la presse italienne pour trouver des partenaires sur ces trajets. «Le transport combiné peut se substituer de manière rentable et efficace au tout-route.» Le transport combiné (ce terme désigne habituellement une certaine combinaison du rail et de la route) ou, plus généralement, le transport intermodal (combinaison de tous modes) offre de fantastiques possibilités d élargir l éventail des méthodes de transport de marchandises et de limiter l encombrement des routes. Le transport combiné rail/route représente déjà une part relativement importante du trafic alpin en direction de la Suisse et de l Autriche, et l on peut s attendre à ce que sa part augmente à l avenir. Le transport combiné peut se substituer de manière rentable et efficace au «tout-route». Les avis diffèrent en ce qui concerne la longueur de trajet sur laquelle le transport par chemin de fer convient le mieux, mais quelle que soit la distance optimale, une méthode souple présente sans conteste des avantages. Aux Pays-Bas, l entreprise ETC BV exploite une plate-forme de transbordement des marchandises entre les modes ferroviaire et routier à Coevorden. De ce point, la société de transport Van der Graaf assure des liaisons ferroviaires hebdomadaires avec l Europe de l Est. Le volume de marchandises traité dépasse tonnes par an. À destination, le client organise la livraison finale par des entreprises locales. Sur de telles distances, le prix et la durée du voyage en chemin de fer en font un mode très compétitif. 14

16 En Suède, le détaillant ICA achemine ses produits par transport combiné dans le nord du pays. Les poids lourds sont placés à bord de wagons spécialement conçus. Le chemin de fer est préféré pour les trajets supérieurs à 400 km. Henkel, une entreprise allemande de l industrie chimique, a réorganisé son système de production de façon à profiter des avantages du rail. Elle fait désormais transiter ses chargements de poudres de lavage et de détergents par neuf centres régionaux répartis sur le territoire allemand et situés près des entreprises clientes. Des wagons chargés directement en bout de chaîne de production approvisionnent ces centres. Au total, 12 % de la production est encore livrée directement par camion à partir des ateliers. Cette nouvelle organisation de la distribution a permis de supprimer trajets routiers par an, remplacés par voyages en chemin de fer, et de porter la distance parcourue par chaque véhicule à 300 km en moyenne (non compris les retours à vide). La société de logistique allemande Fiege propose de regrouper les marchandises de plusieurs chargeurs différents pour les acheminer par chemin de fer, de manière à rentabiliser les opérations de transport. ACTIONS 1 Discuter avec les clients, les fournisseurs, les autres sociétés de logistiques, les sociétés de chemin de fer et les entreprises spécialisées dans le transport intermodal, afin de savoir s il existe des offres de transport susceptibles de répondre à vos propres besoins et quels en sont les coûts par rapport à vos coûts actuels de transport. 2 Envisager d expérimenter le transport de marchandises par chemin de fer lorsque cela est possible, sur des trajets supérieurs à 200 km, pour lesquels le mode ferroviaire peut être un moyen d éviter les autoroutes encombrées ou les points noirs à la périphérie des villes. Réfléchir à l établissement de partenariats avec d autres entreprises effectuant des opérations de transport entre des points de départ et d arrivée proches, afin de pouvoir réserver des trains complets. 3 Avant d implanter de nouveaux sites et de mettre en place de nouveaux systèmes d organisation, s assurer que les premiers sont proches d infrastructures ferroviaires et routières et que les seconds intègrent ces modes. Une bonne stratégie commerciale doit permettre une certaine souplesse dans le choix futur du mode de transport. 15

17

18 Réduire le nombre de véhicules en circulation, de vehicules-kilomètres, de tonnes-kilomètres Toute entreprise de transport et de logistique a grandement intérêt, autant que faire se peut, à utiliser le moins de véhicules possible et à restreindre au maximum le nombre total de véhicules-kilomètres. Ainsi, de nombreuses sociétés ont déjà fixé des normes strictes dans ce domaine. Les études de cas exposées ci-après montrent que même dans des entreprises bien gérées subsiste une certaine marge de manœuvre permettant d accroître l efficacité, de faire davantage d économies et de découvrir de nouvelles perspectives professionnelles. Aux Pays-Bas, les ministères des transports, de l environnement et de l économie, l organisation de chargeurs EVO et l organisation de transport routier Transactie ont élaboré en commun un outil de gestion, applicable dans une large mesure aux entreprises de production et de logistique, qui leur permet de réduire de 10 à 15 % la circulation de véhicules, la pollution et les coûts. BASF Nederland et deux entreprises de logistique, Wegtransport et Deni, ont mis en œuvre le programme Transactie. Dans le cas où de nombreuses livraisons se font au départ de points très éloignés et à destination de points très distants également, il est possible de limiter le trafic en établissant des dessertes en étoile («hub and spoke»). Ce système de desserte est quelque peu semblable à celui mis en place par les compagnies aériennes dans les grands aéroports internationaux. Les envois sont regroupés de façon à accroître le taux d utilisation de la capacité. Deux sociétés allemandes ont adopté un tel système: une entreprise de transport, Schenker Eurocargo, à Friedewald, en Allemagne, et une société de vente par correspondance, Otto Versand. Les supermarchés anglais ont pris une part active dans ce processus d innovation en matière de transport. La chaîne ASDA a réduit le nombre de livraisons quotidiennes à ses magasins de soixante à trois, en regroupant de petites quantités de marchandises de façon à former de gros volumes. De même, le détaillant suédois KF et la société BTL regroupent leurs chargements de manière à réduire le nombre de véhicules-kilomètres. Ils ont ouvert un centre de chargement mixte à Malmö, où les marchandises expédiées par vingt-cinq fournisseurs sont rassemblées puis acheminées vers onze entrepôts régionaux. Il est possible, par ce moyen, de réduire de 75 % le nombre de livraisons quotidiennes aux supermarchés. «Même dans des entreprises bien gérées subsiste une certaine marge de manœuvre permettant d accroître l efficacité, de faire davantage d économies et de découvrir de nouvelles perspectives professionnelles.» biens de production en encourageant les fournisseurs à s implanter près des lieux de production importants. À Wakefield (Royaume Uni), Coca Cola et Schweppes Beverages Ltd ont favorisé l installation d une usine d embouteillage et d une usine de fabrication de canettes. Cela a permis de supprimer voyages en poids lourds par an. Pour réduire la circulation des camions, la coopération entre entreprises donne de meilleurs résultats que la rationalisation des opérations de transport d une seule d entre elles à l aide de programmes de regroupement des marchandises. À Düsseldorf, trois grands magasins, Horten, Kaufhof et Karstadt, coopèrent pour la distribution des marchandises à leurs clients. Une seule compagnie de transport se charge de toutes les expéditions, ce qui en diminue le nombre. Karstadt (en association avec Fiege) a complètement réorganisé son système de distribution de manière à utiliser plus fréquemment le chemin de fer: le nombre de trajets effectués par des poids lourds est ainsi passé de à Il est également envisageable d adopter des politiques d approvisionnement visant à réduire le nombre de véhicules-kilomètres nécessaires à l acheminement des 17

19 La société norvégienne Tollpost-Global participe à un projet international appelé «Greentrip» (Global reactive efficient and environmentally friendly transport logistics), qui a pour objet de concevoir un nouveau système informatique de logistique et de communication et d abaisser le nombre total de véhicules-kilomètres et les coûts de 25 et de 10 % respectivement. Ce système déterminera les itinéraires les plus courts et les plus rapides en combinant les données de cartes routières électroniques et des informations sur les clients, la marchandise, le type de camion, le lieu et l horaire de livraison. Royal Mail, au Royaume-Uni, utilise beaucoup le transport routier. Cette société traite plus de 60 millions de lettres et de paquets par jour en s appuyant sur un réseau de 80 centres de tri principaux et de plus de bureaux de poste locaux qui livrent du courrier à plus de 24 millions d adresses. Elle possède véhicules, qui parcourent 713 millions de kilomètres et consomment 120 millions de litres de carburant par an pour un coût de 44 millions de GBP environ. Pour contrôler les coûts et optimiser l acheminement et la distribution, Royal Mail a adopté, en 1989, un système Trandos de détermination d itinéraire et de prévision mis au point par P-E International. Royal Mail a la certitude de pouvoir récupérer complètement les 5 millions de GBP qu a coûté ce système d ici à la fin de la troisième année d utilisation. En 1993, le système Trandos avait permis de réduire de 18 % les distances parcourues ainsi que le nombre de véhicules utilisés et de 24 % la consommation de carburant. Il est important de mentionner qu il avait également permis d améliorer la qualité du service offert aux clients, de diminuer les coûts et de réduire la pollution. De nouvelles manières de concevoir les emballages offrent d importantes possibilités de réduire la circulation des poids lourds. À l époque actuelle, l emballage impose des contraintes considérables aux personnes chargées de sa manutention et de son élimination. Repenser sa conception sous l angle d une meilleure efficacité des opérations de transport peut apporter de multiples avantages à tous les acteurs de la chaîne d approvisionnement. Cela peut aboutir à une compression du volume physique des emballages à manutentionner et des coûts d achat des matériaux d emballage et à une utilisation plus rationnelle des véhicules, qui serviront à transporter les marchandises elles-mêmes plutôt que de gros volumes d emballages. Il est possible de diminuer les coûts en concevant différemment les emballages et de contribuer ainsi à la bonne santé financière globale de l entreprise; il est possible également de rendre un produit plus compact par concentration, d utiliser d autres matières premières pour la fabrication des emballages et de comprimer ainsi leur poids et leur volume tout en préservant l intégrité physique et les fonctions mécaniques du produit. L emballage peut aussi être normalisé et réutilisé. Ces méthodes peuvent également être appliquées tout au long du processus de conception des produits en vue d améliorer celle-ci afin de diminuer la demande de transport. Depuis 1994, BSN Emballage et Saint Gobain ont mis sur le marché de nouvelles bouteilles en verre légères: 300 g au lieu de 380 g pour les bouteilles de vin de 75 cl. Par suite de cette évolution, BSN a constaté une augmentation du nombre de bouteilles que peut contenir un camion et une économie de 2 à 3 FRF par bouteille. 18

20 British Sugar, Exel Logistics/Tankfreight et Nestlé ont développé en commun le «JID-95», une citerne révolutionnaire servant à transporter du sucre en vrac aussi bien que des marchandises emballées. Cette citerne sert au transport de sucre du comté d York jusqu en Écosse puis de morceaux de chocolat emballés dans l autre sens, ce qui évite les retours à vide. Ainsi, 45 tonnes de matières sont maintenant transportées à chaque voyage aller-retour, au lieu de 24 lorsque l on utilise une citerne conventionnelle pour le transport du sucre. Vico, fabricant français de purée de pommes de terre, a modifié la taille de ses boîtes d emballage de manière à accroître le taux de chargement des camions qu il loue pour livrer ses produits. L utilisation combinée du nouvel emballage et d un logiciel d optimisation des voyages (VRS, mis au point par Diagma en France) a entraîné une augmentation de 60 % du taux de chargement. Désormais, l entreprise ne loue plus que camions par an, contre avant l introduction du logiciel, pour le même volume de produits livrés. Les distances de livraisons ont diminué de km et la consommation de carburant de litres. Le logiciel a coûté environ écus et cet investissement a été amorti en moins d un mois. Même pour un chargeur qui ne remplirait que quinze camions par jour (contre cinquante à soixante pour Vico), le délai de retour sur investissement serait inférieur à six mois. En 1993, DHL International Ltd (Royaume-Uni) a livré 80 millions de paquets en points de 218 pays. Cette société a mis en place un plan d action visant à augmenter le rendement énergétique de ses véhicules de 15 % pour réaliser une économie de GBP en trois ans. La réalisation de cet objectif passe par la formation des conducteurs et par la mise en œuvre d initiatives telles que «Team Buses», du nom des véhicules que DHL a commencé à substituer aux camionnettes des coursiers sur les trajets d Heathrow au centre de Londres. Les coursiers trient les envois dans le bus, pendant le trajet, et les livrent à pied. La zone couverte par ces «livraisons à pied» est calquée sur la zone normale de livraison des services postaux. Ce système a permis de baisser de 18 à 2 le nombre de camionnettes allant à Londres ou en revenant chaque jour, de raccourcir les délais de livraison et donc de donner plus rapidement satisfaction aux clients, ce qui est un point positif pour le commerce. Les entreprises désireuses d augmenter leur productivité et leur rentabilité disposent d un instrument efficace sous la forme d une combinaison des nouvelles méthodes de conception des emballages, des systèmes de prévision et d optimisation des itinéraires et de la télématique, dont les bienfaits pour l environnement profiteront à tous. Par ailleurs, la société qui adoptera cet instrument verra sa réputation d entreprise responsable et bien gérée renforcée. ACTIONS 1 Contrôler la performance des véhicules que vous utilisez. Le nombre de véhicules ou de véhicules-kilomètres a-t-il augmenté plus rapidement que la quantité de marchandises livrées ou que le bénéfice généré par les ventes? Si tel est le cas, trouver une explication et un moyen de réduire le nombre de véhicules et de véhicules-kilomètres. 2 Envisager d utiliser un logiciel qui propose différentes manières d organiser les livraisons quotidiennes de façon rationnelle. Inviter les chauffeurs et les clients à faire des suggestions. L utilisation d un logiciel donne de meilleurs résultats si elle va de pair avec la consultation des parties intéressées à l activité journalière de l entreprise. 3 Étudier les possibilités d utiliser un véhicule de votre entreprise ou bien d une autre entreprise pour effectuer d autres opérations de transport (par exemple pour vous débarrasser d emballages usagés) sur un segment à vide d un trajet. 4 Penser à tester des emballages innovants, d un volume ou d un poids réduit, pour accroître le nombre d unités qui peuvent être chargées à bord d un véhicule normal. 5 Mettre en place, à titre expérimental dans un premier temps, des liaisons télématiques avec les véhicules de transport, pour transmettre aux conducteurs des informations sur le choix de l itinéraire et sur les chargements qu ils peuvent prendre en chemin. 6 Envisager d adopter un système d organisation des transports reposant sur des dessertes en étoile pour limiter le nombre de voyages effectués par des poids lourds et maximiser leur chargement. 19

METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2

METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2 Cette note présente la méthode utilisée pour le calcul des émissions de CO 2 du comparateur de Viacombi.fr, ainsi que des temps de trajet. METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2 Calcul pour le

Plus en détail

Pour un monde allant vert

Pour un monde allant vert Pour un monde allant vert L augmentation des émissions de CO 2 issues des transports représente désormais quasiment 30 % du total des émissions dans l UE. Avec une croissance explosive des transports routier

Plus en détail

B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES

B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES LE TRANSPORT DES MARCHANDISES PEUT REPRÉSENTER UN POIDS IMPORTANT DANS LE BILAN ÉCOLOGIQUE GLOBAL D UN PRODUIT OU D UNE PRESTATION, SELON LA DISTANCE PARCOURUE ET LE MODE

Plus en détail

2 Le choix. d une solutiontransport

2 Le choix. d une solutiontransport 2 Le choix d une solutiontransport 1. Première étape : définir les solutions possibles 21 1.1. Le parcours 21 1.1.1. Concernant le lieu de départ (l usine ou l entrepôt dans le cas de l export) 21 1.1.2.

Plus en détail

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Novembre 2006 Pour toute information complémentaire, veuillez contacter : Marion Cocherel (marion.cocherel@porternovelli.fr)

Plus en détail

Axe Carburant Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE

Axe Carburant Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE Source Mercedes Source : Renault Trucks Source : Modec Fiches actions Charte Objectif CO 2 Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE Description de l action Le choix du mode de propulsion s effectue

Plus en détail

Le respect de l environnement

Le respect de l environnement Le respect de l environnement 1 L entreprise familiale Galliker en harmonie avec son temps Depuis 1918 à travers quatre générations l entreprise Galliker a appris à endosser ses responsabilités. La rapidité

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

Le transport de marchandises en Suisse

Le transport de marchandises en Suisse Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS 11 Mobilité et transports Neuchâtel, 12.2010 Le transport de marchandises en Suisse Renseignement: Philippe Marti,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ASTRE 2015

DOSSIER DE PRESSE ASTRE 2015 DOSSIER DE PRESSE ASTRE 2015 VERSION 2 JANVIER 2015 Le Groupement ASTRE connecte l Europe Créé en 1992, ASTRE est un réseau de PME solides et indépendantes devenu aujourd hui le premier groupement européen

Plus en détail

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports»

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports» Relevé de la première partie de la table ronde Programmes «mobilité et transports» Les enjeux : Le secteur des transports est responsable d une part significative de la croissance des gaz à effet de serre

Plus en détail

Economie d énergie et éco-conduite. Comité de pilotage PREDIM

Economie d énergie et éco-conduite. Comité de pilotage PREDIM Economie d énergie et éco-conduite 04/09/2015 Comité de pilotage PREDIM 1 Contexte Le transport : un secteur très consommateur en énergie, 32% de la consommation totale en France et 70% de la consommation

Plus en détail

LE TRANSPORT DURABLE CHEZ IVECO

LE TRANSPORT DURABLE CHEZ IVECO Iveco S.p.A. Via Puglia, 35 10156 Torino - Italie www.iveco.com Publication : IST.081404 Novembre 2008 Document et photos non contractuels. Les données sont fournies à titre indicatif et sans engagement

Plus en détail

Communication on progress 2007 2008

Communication on progress 2007 2008 Communication on progress 2007 2008 NOVEA est leader de la course urgente en France. Le groupe a adhéré à Global Compact l an dernier pour promouvoir son implication dans la société actuelle en acceptant

Plus en détail

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA :

1 445 M 20 M 5 085 M. l efficacité énergétique. la durabilité. l innovation QUI SOMMES-NOUS? CHIFFRES 2013 PAYS : CLIENTS : RÉSULTAT NET : EBITDA : QUI SOMMES-NOUS? Gas Natural Fenosa est une entreprise du secteur de l énergie, créée il y a plus de 170 ans et dont la renommée a dépassé les frontières. GAS NATURAL FENOSA Pionnière dans l approvisionnement

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

dossier de presse AsTre 2012>2013 Version 1 octobre 2012

dossier de presse AsTre 2012>2013 Version 1 octobre 2012 dossier de presse ASTRE 2012>2013 Version 1 octobre 2012 Le Groupement ASTRE connecte l Europe Créé en 1992, ASTRE est un réseau de PME solides et indépendantes devenu aujourd hui le premier groupement

Plus en détail

LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES

LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES a) L Europe au cœur du développement durable Le Transport Routier de Marchandises (TRM) est au cœur de notre économie et achemine à

Plus en détail

NOTRE OFFRE : FRET CHAÎNE LOGISTIQUE DES OFFRES DÉDIÉES

NOTRE OFFRE : FRET CHAÎNE LOGISTIQUE DES OFFRES DÉDIÉES CMA CGM LOG EN CHIFFRES : Fret Maritime Fret Aérien Tour de Contrôle Entreposage et Distribution Transport Multimodal Hub Avance Gestion des Opérations Douanières Logistique Marine Gestion des Commandes

Plus en détail

Frais en baisse, protection climatique en hausse

Frais en baisse, protection climatique en hausse Frais en baisse, protection climatique en hausse Réduire les frais, économiser du carburant et protéger l environnement le logisticien de produits alimentaires Frévial implanté dans le département de l

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ESPACE DE LOGISTIQUE URBAIN DES CORDELIERS 26 AVRIL 2012

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ESPACE DE LOGISTIQUE URBAIN DES CORDELIERS 26 AVRIL 2012 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ESPACE DE LOGISTIQUE URBAIN DES CORDELIERS 26 AVRIL 2012 SOMMAIRE CONTEXTE ET ENJEUX DE LA LOGISTIQUE URBAINE POUR LE GRAND LYON... PAGE 3 L ESPACE LOGISTIQUE URBAIN

Plus en détail

La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique

La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique Agir, une nécessité et une responsabilité Le Grenelle de l Environnement a conduit à un constat partagé par tous :

Plus en détail

Programme de surveillance des émissions des locomotives 2011-2015 Plan d action pour la réduction des émissions de GES

Programme de surveillance des émissions des locomotives 2011-2015 Plan d action pour la réduction des émissions de GES Programme de surveillance des émissions des locomotives 2011-2015 Plan d action pour la réduction des émissions de GES Le plan d action peut comprendre les éléments suivants : Éducation et sensibilisation

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE. Mesure flamande visant à soutenir le transport intermodal par voies navigables

COMMISSION EUROPÉENNE. Mesure flamande visant à soutenir le transport intermodal par voies navigables COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 10.V.2007 C(2007)1939 final Objet: Aide d État N 682/2006 Belgique Mesure flamande visant à soutenir le transport intermodal par voies navigables Monsieur le Ministre,

Plus en détail

BIEN FREINER. MIEUX CONDUIRE. INTARDER!

BIEN FREINER. MIEUX CONDUIRE. INTARDER! BIEN FREINER. MIEUX CONDUIRE. INTARDER! 1 2 Dans le transport des marchandises, la RENTABILITÉ ET LA SÉCURITÉ ont la plus haute priorité. Une topographie difficile et variable, un trafic dense, ainsi que

Plus en détail

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable François PROCHASSON, Chef du pôle mobilité durable, Agence de la mobilité, ville de Paris Le contexte Paris, une forte densité

Plus en détail

Transition énergétique : quel avenir pour le transport ferroviaire en France? Le point de vue de la FNAUT

Transition énergétique : quel avenir pour le transport ferroviaire en France? Le point de vue de la FNAUT Transition énergétique : quel avenir pour le transport ferroviaire en France? Le point de vue de la FNAUT La Fédération Nationale des Associations d Usagers des Transports Créée en 1978 150 associations

Plus en détail

Chapitre 6 : Transport

Chapitre 6 : Transport Chapitre 6 : Transport Avec environ 16 millions d habitants et près de 1 000 nouveaux véhicules immatriculés chaque jour, la ville de Beijing doit étudier très attentivement les problèmes de transport

Plus en détail

Perspectives d utilisation des carburants propres en Tunisie

Perspectives d utilisation des carburants propres en Tunisie Perspectives d utilisation des carburants propres en Tunisie Marzouki Abderrazak Direction Générale de l environnement et de la Qualité Vie Ministère de l Agriculture et de l Environnement Tunisie Atelier

Plus en détail

Antoine LEPAGE, Institut Supérieur de l Environnement

Antoine LEPAGE, Institut Supérieur de l Environnement Par quels moyens une entreprise de transport routier de marchandises peut-elle prendre en compte au quotidien de ses activités la problématique des Gaz à Effet de Serre? Mémoire soutenu le : 16 novembre

Plus en détail

L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE

L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 2 L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE... 3 RESPONSABILITÉ

Plus en détail

Colruyt (DATS 24) goes for CNG Natural Power

Colruyt (DATS 24) goes for CNG Natural Power Colruyt (DATS 24) goes for CNG Natural Power Le Groupe Colruyt est bien connu pour ses grandes surfaces commerciales du même nom que l on voit en Belgique, en France et au Luxembourg. Mais il ne faut pas

Plus en détail

Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village )

Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village ) Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village ) Bruno VERGOBBI Délégué général de l UPACCIM (Union des Ports Autonomes et des Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Logistique urbaine à Montpellier

Logistique urbaine à Montpellier Logistique urbaine à Montpellier Montpellier en quelques chiffres 265 000habitants en 2012 (8ème ville française) Une agglomération de 423 000 habitants (15ème agglomération française) Une croissance de

Plus en détail

PRELEVEMENT KILOMETRIQUE APPLIQUE AUX VOITURES. Une analyse critique

PRELEVEMENT KILOMETRIQUE APPLIQUE AUX VOITURES. Une analyse critique PRELEVEMENT KILOMETRIQUE APPLIQUE AUX VOITURES Une analyse critique Pierre Courbe Fédération Inter-Environnement Wallonie Namur, 22 janvier 2016 Plan de l exposé Introduction Présentation théorique Analyse

Plus en détail

LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS

LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS LES SOLUTIONS LOGISTIQUES PTV GROUP LES OUTILS LOGISTIQUES PTV FOURNISSENT DES SOLUTIONS OPTIMISÉES À TOUS LES NIVEAUX PTV Group fournit des logiciels

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES 15 juin 2007 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES David Desforges, Avocat Associé, Gide Loyrette Nouel LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE CARBURANT GAZ NATUREL AGRION -

Plus en détail

LE CAR VA PARTOUT. www.qui-dautre.ch

LE CAR VA PARTOUT. www.qui-dautre.ch LE CAR VA PARTOUT. www.qui-dautre.ch que les cars sont essentiels à la mobilité durable? 3 que les cars sont indispensables aux déplacements des personnes? 4 que les cars sont des fournisseurs d emploi

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.5/2003/7/Add.4 8 juillet 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

La logistique urbaine

La logistique urbaine Direction générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer La logistique urbaine Mars 2010 Définition La logistique urbaine est la façon d acheminer dans les meilleures conditions les flux de

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

développer le transport fluvial de marchandises et de passagers en Île-de-France afin de proposer une alternative au transport routier.

développer le transport fluvial de marchandises et de passagers en Île-de-France afin de proposer une alternative au transport routier. Établissement public d État 200 salariés développer le transport fluvial de marchandises et de passagers en Île-de-France afin de proposer une alternative au transport routier. 70 ports 1 er port intérieur

Plus en détail

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE COP21 VERS UNE MOBILITÉ DURABLE Engagé dans la lutte contre le changement climatique, le Groupe SNCF développe autour du train des offres globales de mobilité durable, pour les voyageurs et les marchandises.

Plus en détail

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2009-2010 Sa Majesté la Reine du chef du Canada représentée par le président du Conseil du Trésor, 2010 N o de catalogue

Plus en détail

Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs. Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport

Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs. Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport U1S1- Les intervenants de la chaine logistique U1S2- Les modes

Plus en détail

Projet pilote de camion au gaz naturel liquifié. Les technologies émergentes en transport

Projet pilote de camion au gaz naturel liquifié. Les technologies émergentes en transport Projet pilote de camion au gaz naturel liquifié Les technologies émergentes en transport La gestion de notre efficacité énergétique Une préoccupation constante depuis la fin des années 90 C est une question

Plus en détail

Réduction des gaz à effet de serre liés aux transports: viser juste. Atteindre le facteur 4 en 2050 est un objectif ambitieux

Réduction des gaz à effet de serre liés aux transports: viser juste. Atteindre le facteur 4 en 2050 est un objectif ambitieux Certu M o b i l i t é s e t t r a n s p o r t s Le point sur 17 Réduction des gaz à effet de serre liés aux transports: viser juste La prise en compte des émissions de gaz à effet de serre dans les politiques

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.6/2005/2 25 novembre 2004 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de

Plus en détail

L offre Gaz Naturel de Fiat

L offre Gaz Naturel de Fiat L offre Gaz Naturel de Fiat Les avantages du carburant Gaz Naturel 2 Le G.N.V. : des avantages déterminants Sur le plan environnemental et de la santé Réduction de près de 25% des émissions de CO 2 responsables

Plus en détail

1ère session : TGV-Avion : Où en sommes-nous?

1ère session : TGV-Avion : Où en sommes-nous? 1ère session : TGV-Avion : Où en sommes-nous? La situation européenne, le cas de Francfort : les enseignements d'une expérience Peter Pfragner (Commissaire à l'intermodalité - aéroport de Francfort) «1

Plus en détail

améliorer la logistique et la distribution des marchandises

améliorer la logistique et la distribution des marchandises PRIORITÉ 8 améliorer la loistique et la distribution des marchandises La Région de Bruxelles est un grand centre d activités économiques et une plaque tournante importante pour le transport des marchandises

Plus en détail

>52 000 collaborateurs. 850 sites 27pays

>52 000 collaborateurs. 850 sites 27pays XPO Logistics, dans le TOP 10 des prestataires mondiaux au service de la Supply Chain Logistics solution Global Forwarding Transport Une entreprise intégrée et orientée client 9,2 milliards de dollars

Plus en détail

Appel à Projet Mobilité électrique durable

Appel à Projet Mobilité électrique durable Appel à Projet Mobilité électrique durable 1 1 Objet de l appel à projet La problématique des modes de déplacements basés sur la prépondérance du véhicule individuel couplée à un mix électrique très carboné,

Plus en détail

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! POUR DE MEILLEURS PNEUS SUR LES ROUTES SUISSES S exprimer lors du choix des pneus? Donner son

Plus en détail

Special Services. la réponse à toute question exceptionnelle

Special Services. la réponse à toute question exceptionnelle Flexibility for your business Special Services Time Critical Services Freight Services Special Handling Services Storapart & Distribution Services Outsourced Services la réponse à toute question exceptionnelle

Plus en détail

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville, plate-forme incontournable de l Ouest parisien Situé à l Ouest de Paris sur l axe Paris-Rouen-Le Havre, le

Plus en détail

NATIONS UNIES. Conseil EConomique et Social. Distr. GENERALE. TRANS/WP.24/2000/1 1 février 2000. FRANCAIS Original: FRANCAIS et ANGLAIS

NATIONS UNIES. Conseil EConomique et Social. Distr. GENERALE. TRANS/WP.24/2000/1 1 février 2000. FRANCAIS Original: FRANCAIS et ANGLAIS NATIONS UNIES E Conseil EConomique et Social Distr. GENERALE TRANS/WP.24/2000/1 1 février 2000 COMMISSION ECONOMIQUE POUR L EUROPE FRANCAIS Original: FRANCAIS et ANGLAIS COMITE DES TRANSPORTS INTERIEURS

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.24/2002/7 6 février 2002 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) -------------------

TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) ------------------- TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) ------------------- I. CONTEXTE GENERAL : Le Mali est un vaste pays enclavé se situant

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4.

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4. SOMMAIRE 1. Présentation des Transports Serge DERVAL 2. Pourquoi adhérer à la charte 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010 4. La démarche 5. Les Moyens 6. Bilan après deux ans d engagement 7. L affichage

Plus en détail

FOCUS SUR LEAN and GREEN

FOCUS SUR LEAN and GREEN FOCUS SUR LEAN and GREEN Union wallonne des entreprises 9 décembre 2015 LiW : origine & rôle La problématique à résoudre L outil proposé Quelques points d attention Relevé de mesures Résultats... 1 Plan

Plus en détail

Éléments importants de la promotion et de la politique de l économie d énergie et de la réduction des émissions des transports portuaires de Shanghai

Éléments importants de la promotion et de la politique de l économie d énergie et de la réduction des émissions des transports portuaires de Shanghai Éléments importants de la promotion et de la politique de l économie d énergie et de la réduction des émissions des transports portuaires de Shanghai SHI Yong, directeur du Centre de Recherche du Transport

Plus en détail

CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE.

CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE. CONSÉQUENCES LOGISTIQUES DU MARKETING ÉLECTRONIQUE. Jacques Picard School of Business Administration, Netanya Academic College École des Sciences de la Gestion, Université du Québec à Montréal I Introduction.

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

LES NOUVEAUX MARCHÉS DE L AUTOCAR

LES NOUVEAUX MARCHÉS DE L AUTOCAR LES NOUVEAUX MARCHÉS DE L AUTOCAR Lignes longues et moyennes distances Fédération nationale des transports de voygeurs Michel Seyt Colloque du 15 mai 2014 Sommaire 1 > Les nouveaux marchés du transport

Plus en détail

Les certificats d économie d énergie. Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 POURQUOI?

Les certificats d économie d énergie. Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 POURQUOI? Les certificats d économie d énergie Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 1 POURQUOI? Contexte général de renforcement de la politique de maîtrise

Plus en détail

Efficience et performance unies pour le meilleur. MAN TGX avec moteurs D38.

Efficience et performance unies pour le meilleur. MAN TGX avec moteurs D38. Efficience et performance unies pour le meilleur. MAN TGX avec moteurs D38. La performance dans une toute autre dimension. Vous trouverez dans cette brochure certains équipements qui ne font pas partie

Plus en détail

Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures

Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures Avec des PTR jusqu à 26 tonnes, le Volvo FE hybride réunit tous les atouts pour la collecte des ordures et la distribution. Le moteur électrique

Plus en détail

Situation et perspectives du transport routier de marchandises et de la logistique en Allemagne

Situation et perspectives du transport routier de marchandises et de la logistique en Allemagne Transport routier international dans la région euro-méditerranéenne Situation et perspectives du transport routier de marchandises et de la logistique en Allemagne Bonn, 28 mars 2006 Deutscher Speditions-

Plus en détail

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL - Les émissions - Le bruit - Les énergies alternatives - Mobilité Urbaine Marchandises Laurent JACQUES Renault Trucks Global Brand Des progrès considérables

Plus en détail

MONDIAL DE L AUTOMOBILE 2008 :

MONDIAL DE L AUTOMOBILE 2008 : MONDIAL DE L AUTOMOBILE 2008 : TOTALGAZ ET LE GPL CARBURANT DOSSIER DE PRESSE Contacts Presse Agence Profile Presse Muriel Droin - Marion Chanson Tél : 01 56 26 72 00 mdroin@profilepr.fr mchanson@profilepr.fr

Plus en détail

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement Renaud MICHEL ADEME Bretagne Adopter un mode de conduite écologique, c est aussi moins consommer, moins polluer et conduire plus sûrement.

Plus en détail

DHL OCEAN CONNECT (LCL) TENEZ VOS ENGAGEMENTS ET VOS DÉLAIS

DHL OCEAN CONNECT (LCL) TENEZ VOS ENGAGEMENTS ET VOS DÉLAIS DHL OCEAN CONNECT (LCL) TENEZ VOS ENGAGEMENTS ET VOS DÉLAIS POURQUOI OPTER POUR DHL OCEAN CONNECT EXPERTISE ET SÉCURITÉ Bénéficiez à tout moment d une expertise reconnue et d une sécurité optimale en choisissant

Plus en détail

Maîtriser. les émissions liées aux transports touristiques

Maîtriser. les émissions liées aux transports touristiques Maîtriser les émissions liées aux transports touristiques Les enjeux liés aux déplacements touristiques Déplacements et tourisme : la place de la voiture Les déplacements en matière de tourisme représentent

Plus en détail

Le Citaro G. Un nouveau visage pour votre ville.

Le Citaro G. Un nouveau visage pour votre ville. Le Citaro G Un nouveau visage pour votre ville. Qu attendre d un autobus Mercedes-Benz? Le maximum! Il y a les autobus/autocars classiques et puis, il y a les véhicules Mercedes-Benz. Dans un environnement

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

Un avenir prospère en perspective

Un avenir prospère en perspective Un avenir prospère en perspective Les entreprises en général, et en particulier celles de transport et de logistique sont actuellement confrontées à de grands défis: les frais opérationnels explosent,

Plus en détail

Une technologie d avenir. Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR

Une technologie d avenir. Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR Une technologie d avenir Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR Faibles émissions. Faible consommation. Haute fiabilité. Au cours des années à venir, l Union européenne prévoit d introduire

Plus en détail

Livraisons de nuit : l'expérience réussie d'un distributeur anglais

Livraisons de nuit : l'expérience réussie d'un distributeur anglais Livraisons de nuit : l'expérience réussie d'un distributeur anglais Arnaud Lagrange Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer Chaire FRELON MinesParisTech 17 juin 2010 Ministère

Plus en détail

Écoconception d une PLV Fiche pratique

Écoconception d une PLV Fiche pratique Lorsqu une Mise en place PLV d un outil est de veille conçue, basé sur des les mots différents clés à sélectionner acteurs Eco-conception du : circuit doivent prendre en compte Rédaction plusieurs de recommandations

Plus en détail

Industry Fact Sheet February 2013. Pourquoi les solutions de convoyage efficaces sont de plus en plus nécessaires

Industry Fact Sheet February 2013. Pourquoi les solutions de convoyage efficaces sont de plus en plus nécessaires Industry Fact Sheet February 2013 Pourquoi les solutions de convoyage efficaces sont de plus en plus nécessaires 963,0 820,5 Le e-commerce a le vent en poupe 572,5 630,5 Le commerce électronique poursuit

Plus en détail

FleetBoard : Qui sommes nous?

FleetBoard : Qui sommes nous? Une entreprise de Daimler AG FleetBoard : Qui sommes nous? La société Daimler FleetBoard GmbH, se situe à Stuttgart. Elle offre des services d informatique embarquée sur internet pour la gestion moderne

Plus en détail

Dossier de presse. Inauguration de l Espace Logistique Urbain (ELU) de Lille (59)

Dossier de presse. Inauguration de l Espace Logistique Urbain (ELU) de Lille (59) Dossier de presse Inauguration de l Espace Logistique Urbain (ELU) de Lille (59) Vendredi 10 avril 2015 EDITORIAL Le Mot du Port de Lille Comme le précise Philippe Hourdain, Président de la CCI Grand Lille

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE Continuer Contents Sommaire Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Après avoir progressé en moyenne de 25% par an au cours de la dernière

Plus en détail

Véhicules à moteur à combustion, y compris hybrides

Véhicules à moteur à combustion, y compris hybrides Guide d achat Topten Pro Automobiles et VUL Exigez le meilleur du marché pour vos commandes Photo : autogastechnik.eu Profitez des produits les plus performants pour agir à grande échelle sur les dépenses

Plus en détail

Le transport de marchandises dans la Ville de Paris

Le transport de marchandises dans la Ville de Paris Le transport de marchandises dans la Ville de Paris RUNGIS septembre 2009 Direction de la Voirie & des Déplacements Agence de la Mobilité - Usagers & Marchandises La Ville de Paris 2.125 millions d habitants

Plus en détail

Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine

Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine Julien GALINEAU Air Lorraine 30/04/2012 1 Contexte et objectif du présent rapport... 2 2 Méthode de détermination des consommations de

Plus en détail

REXEL France Etude d empreinte carbone

REXEL France Etude d empreinte carbone REXEL France Etude d empreinte carbone Sommaire Contexte et périmètre de l étude Approche méthodologique Collecte des données & hypothèses de calcul Résultats 2 Contexte et périmètre de l étude Contexte

Plus en détail

Formulation des enjeux du SRIT

Formulation des enjeux du SRIT Formulation des enjeux du SRIT Pour le transport de voyageurs Le SRIT : une contribution au SRADT dans le domaine des transports Le schéma doit répondre à des enjeux de désenclavement intra et inter régional.

Plus en détail

MOBILITÉ. n 4. ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par :

MOBILITÉ. n 4. ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par : dequestions Janvier 2010 MOBILITÉ n 4 Comment et pourquoi se déplacent les habitants? Des différences selon les communes? ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS DE L AGGLOMÉRATION TOURANGELLE Réalisée par : Comment

Plus en détail

Compétitivité des entreprises et maîtrise des consommations d énergie sont-elles conciliables?

Compétitivité des entreprises et maîtrise des consommations d énergie sont-elles conciliables? Fiches extraites du dossier du participant remis à l'occasion du Débat national sur les énergies lors de la rencontre de Nice, le 15 avril 2003. Le thème de cette rencontre était " Énergie, entreprises

Plus en détail

réduire mon empreinte sur la planète?

réduire mon empreinte sur la planète? COMMENT être un éco-conducteur, faire de réelles économies, réduire mon empreinte sur la planète? Bien sûr la meilleure solution consiste à privilégier au maximum les alternatives à la voiture : Bus :

Plus en détail

LA CHAINE LOGISTIQUE AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT DURABLE

LA CHAINE LOGISTIQUE AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT DURABLE LA CHAINE LOGISTIQUE AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le Port de Bruxelles organisait le 21 novembre dernier, dans les locaux de la capitainerie du Port de Bruxelles, son deuxième séminaire sur le thème

Plus en détail

La mobilité urbaine: Historique

La mobilité urbaine: Historique MOBILITE La mobilité urbaine: Historique En France, l évolution de la mobilité est due notamment à l essor r de la maison individuelle et au développement de la consommation: La vague de l exode rural

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion

Plus en détail

NOVEMBRE 2015 CHOISIR UN VÉHICULE VERT. lesclesdelabanque.com N 6 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT

NOVEMBRE 2015 CHOISIR UN VÉHICULE VERT. lesclesdelabanque.com N 6 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT NOVEMBRE 2015 lesclesdelabanque.com CHOISIR UN VÉHICULE VERT N 6 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT SOMMAIRE CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Introduction 2 Quel budget pour mon véhicule? 4 Pourquoi choisir

Plus en détail

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE SENSIBILISATION A l ECO-CONDUITE Plan I. Qu est-ce que l éco-conduite?...p. 6 II. Quel est l intérêt de l éco-conduite?...p. 7 III. Les cinq règles de l éco-conduite...p. 9 IV. Les principes fondamentaux

Plus en détail