Les bases de l électricité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les bases de l électricité"

Transcription

1 Électricité Les bases de l électricité Livret 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) Lois fondamentales Mise à jour février 2009 *FC * FC 1.0 C entre N ational d E nseignement et de F ormation ADistance

2 Objectifs Connaître et comprendre le comportement des récepteurs soumis au courant alternatif. Connaître et comprendre les lois fondamentales de l électricité en courant alternatif. Connaître les unités et les relations de base liées au régime d un courant alternatif. À la fin de ce livret, vous serez capable : d appréhender la description des diverses grandeurs caractéristiques d un équipement électrique, les nommer, dimensionner les grandeurs complémentaires et connaître les grandeurs à mesurer ; de poser des questions pertinentes, pour compléter la compréhension d un cahier des charges ou de la spécification d un produit ; d appréhender les situations, les caractéristiques et les risques de façon à réagir de façon adaptée devant des équipements électriques en courant alternatif ; de synthétiser les informations nécessaires pour engager un travail adapté. L électricité n est pas une énergie palpable, tant qu elle n est pas transformée par un récepteur. La compréhension des règles issues des systèmes ne peut passer que par la représentation temporelle, vectorielle ou trigonométrique des grandeurs données ou mesurées. Il faut respecter les habilitations électriques et leurs contraintes pour effectuer les mesures et les vérifications. Conception :AFPA-CNEFAD AVERTISSEMENT AU LECTEUR Le présent livret fait l objet d une protection relative à la propriété intellectuelle, conformément aux dispositions du Code du même nom. Son utilisateur s interdit toute reproduction intégrale, partielle ou par voie dérivée et toute diffusion dudit document sans le consentement exprès de l AFPA. Sous réserve de l exercice licite du droit de courte citation, il est rappelé que toute reproduction intégrale, partielle ou par voie dérivée de ce document, sans le consentement exprès de l AFPA, est constitutive du délit de contrefaçon sanctionné par l article L du Code de la Propriété Intellectuelle. AFPA 2008 Dépôt légal, juillet 2008

3 Sommaire Méthode La puissance en alternatif Rappels Schéma équivalent d une installation électrique Les différentes puissances Définitions La puissance apparente La puissance active La puissance réactive Le triangle des puissances Le facteur de puissance La réduction de la puissance réactive Valeur du condensateur de compensation Problème traité Commentaires Corrigé des exercices LIVRET 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) 3

4 Méthode Étudiez le livret dans l ordre proposé par le sommaire. Si des documents techniques sont fournis avec le livret, attendez que l on vous invite à les consulter ou à les utiliser dans le cours du document pour les ouvrir. Lecture, apprentissage du cours : assurez-vous d avoir compris les explications textuelles et leurs figures 1 associées. Faites les exercices d entraînement et d application dans l ordre 2 : Les exercices sont un moteur indispensable de votre apprentissage. Ne vous reportez aux corrigés qu une fois l exercice fait. Pour un travail efficace, ne cédez pas à la tentation de brûler les étapes en allant au corrigé dès que vous butez sur la première difficulté venue. Faites l évaluation après avoir travaillé le cours puis envoyez-la à la correction. Votre correcteur vous la retournera corrigée et commentée. La durée de travail moyenne, nécessaire pour ce livret, e st de douze heures. N hésitez pas à y consacrez le temps nécessaire. 1. Figures : schémas, photos, graphiques, dessins 2. Ne sautez pas un exercice, il fait partie du cheminement à respecter. 4 ÉLECTRICITÉ Les bases de l électricité

5 1. La puissance en alternatif 1.1. Rappels La puissance consommée par un condensateur ou par une bobine parfaite est nulle. Cela tient au fait que dans ces deux cas le décalage entre le courant et la tension est de ± T 4. Ce décalage correspond à un déphasage de ± 90,ce qui veut dire que les vecteurs intensité et tension sont en quadrature. Dans les circuits que nous avions étudiés dans les cours sur les impédances, nous avons constaté un déphasage ϕ inférieur à 90 entre l intensité totale et la tension appliquée. La fréquence du secteur sera toujours de 50 Hz, sauf modification liée à une application ou à une installation spécifique 1.2. Schéma équivalent d une installation électrique Toute installation alimentée en alternatif, ne contenant que des éléments résistifs, des condensateurs et des bobinages, peut toujours être représentée par le schéma équivalent ci-dessous. Celui-ci se compose d une résistance équivalente, notée R, et d une réactance équivalente, notée X,associées en parallèle. U La loi d Ohm nous donne l impédance Z = I Ph I APPRENTISSAGE ET ENTRAÎNEMENT U R X N Le diagramme de Fresnel qui permet de faire la somme des courants partiels est, suivant le cas, l un de ceux représentés ci-dessous : Cir cuit capacitif Cir cuit selfique U / R U ϕ I = U / Z U / X C I = U / Z U / X L ϕ U / R U REMARQUE : Un schéma équivalent du type série aurait pu être choisi. LIVRET 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) 5

6 APPRENTISSAGE ET ENTRAÎNEMENT 2. Les différentes puissances 2.1. Définitions Appelons U la tension d alimentation et I l intensité fournie La puissance apparente La puissance apparente se note S et a pour définition : S = U I S s exprime en voltampères (VA). Si Z est l impédance du circuit envisagé, on peut remplacer I par le rapport U Z. La puissance apparente s exprime alors par la relation : S = U 2 Z Rappelons que cette puissance n a pas de réalité physique La puissance active La puissance active correspond à l énergie par unité de temps réellement consommée. Elle se note P et a pour définition : P = U I cosϕ P s exprime en watts (W). P = S cosϕ L énergie active ( W = P t ) englobe le travail des moteurs, l énergie calorifique, etc. Rappelons que seule l énergie active est totalisée par le compteur électrique domestique et donc facturée. Si plusieurs éléments récepteurs composent un circuit, une installation, il faut passer par la somme des puissances actives P, et la somme des puissances 2 2 réactives Q, pour définir la puissance apparente S : S = P t + Q t La puissance réactive La puissance réactive se note Q et a pour définition : Q = U I sin ϕ Q s exprime en voltampères réactifs (VAR). Q = S sin ϕ et Q = P tan ϕ Si X est la réactance équivalente du circuit envisagé (selfique oucapacitif), elle s exprime encore par l expression : Q = U 2 X La puissance réactive correspond à de l énergie alternativement fournie et restituée. Le réseau la délivre mais l utilisateur la lui rend intégralement. Le bilan est nul, le compteur domestique n enregistre rien. 6 ÉLECTRICITÉ Les bases de l électricité

7 3 Exercice 1 Un circuit magnétique est composé d un circuit de type R - L série. La tension aux bornes du circuit est de 230 V-50 Hz. Q UESTION Sachant que R = 50 Ω et L = 0,84 H, calculez l intensité qui transite dans le circuit et les puissances P, Q et S liées à ce fonctionnement Le triangle des puissances Les installations électriques, qu elles soient domestiques ou industrielles, sont généralement de type inductif (présence de moteurs et transformateurs ). À partir du diagramme de Fresnel simplifié du circuit selfique (paragraphe 4.2. ), multiplions les trois courants par la tension U. ϕ U 2 / Z U 2 / R U 2 / X L Le triangle rectangle obtenu conserve l angle ϕ, déphasage entre le courant et la tension appliquée, et illustre les définitions précédentes. En effet les trois côtés du triangle représentent successivement : APPRENTISSAGE ET ENTRAÎNEMENT U 2 la puissance apparente S = (hypoténuse) ; Z U 2 la puissance active P = ou P = S cos ϕ (côté horizontal) ; R la puissance réactive Q U 2 = ou Q = S sinϕ (côté vertical). X L LIVRET 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) 7

8 APPRENTISSAGE ET ENTRAÎNEMENT 3. Le facteur de puissance Le rapport entre la puissance active et la puissance apparente est appelé facteur de puissance. De la relation P = S cos ϕ, on tire : P = cosϕ. S Les distributeurs d énergie électrique (EDF ou autres) souhaitent que la puissance réactive des installations soit minimale. En effet, celle-ci correspond à de l énergie, transportée inutilement, qui entraîne des pertes en ligne non facturées. Le triangle de puissance permet de conclure que pour minimiser la puissance réactive Q il faut réduire le déphasage ϕ donc augmenter le facteur de puissance cos ϕ. Q Lorsqu une installation industrielle présente un rapport qui dépasse 40 %, le P distributeur pénalise l abonné par une «surfacturation». Le seuil de 40 % correspond à tanϕ = 0,4 soit un facteur de puissance cos ϕ voisin de 0,93. 3 Exercice 2 Un moteur électrique est alimenté sous 230 V-50 Hz et consomme une intensité de 62 A. Sa puissance est de 10 kw, son rendement est de 84 %. Q UESTION Calculez les puissances P(active) et Q(réactive) absorbées, ainsi que le facteur de puissance. 4. La réduction de la puissance réactive Amélioration du facteur de puissance La puissance réactive, indésirable, est d origine essentiellement inductive. Q U U = = U = = U I L X L X L Afin de minimiser celle-ci, on oppose à la réactance selfique X L une réactance capacitive X C par l adjonction de condensateurs, dits de compensation, en parallèle sur l installation. Ph I I C U X C R X L N 8 ÉLECTRICITÉ Les bases de l électricité

9 Construisons le diagramme de Fresnel en remarquant que le courant est déphasé de + 90 par rapport à la tension appliquée U alors que le courant I L est déphasé de 90. Ces deux courants sont directement opposés donc I C se soustrait arithmétiquement de I L. = U R I R Triangles des puissances : I R = U / R U U ou ϕ 1 I 1 ϕ 1 In itial P P ϕ ϕ I 2 Fin al S 1 Q 1 La présence du condensateur de compensation a permis : de réduire l intensité du courant total fourni I ( I 2 < I 1 ) ; etd augmenter le cos ϕ à une valeur telle que :(ϕ < ϕ 1 ). La nouvelle énergie réactive est telle que : Q 2 = Q 1 Q C avec Q U 2 C = = 100 π C U 2 X C Q C = P ( tan ϕ 1 tan ϕ 2 ) ϕ 2 Q 2 S 2 Q C I C APPRENTISSAGE ET ENTRAÎNEMENT LIVRET 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) 9

10 APPRENTISSAGE ET ENTRAÎNEMENT 4.1. Valeur du condensateur de compensation En ayant la valeur Q C on calcule la valeur du condensateur C par la formule suivante : Q C C = U 2 ω C est exprimé en Farads (F) Problème traité Une installation alimentée sous 230 V-50 Hz consomme une puissance active P de 50 kw et présente un facteur de puissance de 0,8. On se propose de calculerla valeur du condensateur C à câbler aux bornes de l installation pour ramener le facteur de puissance à 0,93 afin de supprimer les pénalités. Calcul de ϕ 1 : cosϕ 1 = 0,8 entraîne ϕ Calcul de ϕ 2 : cosϕ 2 = 0,93 entraîne ϕ 2 21,5. Construisons le triangle des puissances à l aide d une règle etd un rapporteur d angle. Échelles :10 kw et 10 kvar par division. ϕ 1 ~ 37 ϕ 2 ~ 21,5 P = 50 kw S ' Q S Q C Q C La mesure de donne 1,75 divisions soit : Q C = 1,75 div. 10 kvar/div. = 17,5 kvar Q C d où C , = = = 1, F. 100Π U (230) 2 Donc C = 1000 µ F. 10 ÉLECTRICITÉ Les bases de l électricité

11 3 Exercice 3 Un moteur de compresseur, fonctionnant sous 230 V a une puissance de 18 kw, un rendement de85%, et un facteur de puissance de 0,8. Q UESTION Calculez : a. l intensité circulant dans le circuit d alimentation de ce moteur ; b. la capacité du condensateur pour ramener le facteur de puissance à 0, Commentaires Le condensateur de compensation doit pouvoir supporter une tension égale à = 325 V, valeur maximale U max de la tension d alimentation. Dans la pratique, on ne sait pas fabriquer de condensateurs de forte valeur et capables de supporter des tensions de plusieurs centaines de volts. On réalise donc celui-ci par une association parallèle de condensateurs de valeur plus petite capables desupporter chacun au moins 400 V(tension de service). - Les pertes en lignes sont dues à l effet Joule dans la résistance R f des conducteurs de transport de l énergie. Elles se manifestent essentiellement entre le poste de transformation et le compteur de l abonné (réseau basse tension). Les condensateurs de compensation, en minimisant la puissance réactive, permettent deréduire le courant total fourni ( I 2 est inférieur à I 1 ). Les pertes passent donc de R f I 1 2 à R f I 2 2. EDF impose un compteur d énergie réactive aux gros consommateurs d électricité. Ceux-ci sont généralement alimentés par le réseau triphasé 400 V- 50 Hz. 3 Exercice 4 APPRENTISSAGE ET ENTRAÎNEMENT Une installation électrique monophasée d une petite entreprise se compose de la façon suivante : 88luminaires fluorescents de 2 36 W non compensés ( cosϕ = 0,45 ) ; 12points d éclairage àincandescence de 75 W; 2moteurs de ventilation de 1kW (230 V; 50 Hz ; η = 0,667 ; cosϕ = 0,8); 6 convecteurs électriques (2 de 2kW, 2 de 4kW et 2 de 2,5 kw). Q UESTION Calculez les différentes puissances P, Q en jeu et réalisez la compensation pour ramener le facteur de puissance total de l installation à la valeur de tangente ϕ 0,4 ; cette valeur étant celle recommandée par EDF ( cosϕ = 0,93 tanϕ = 0,4). LIVRET 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) 11

12 CORRIGÉ DES EXERCICES Exercice 1 Corrigé des exercices Ayant L on cherche la réactance X L : X L = L 2 π f X L = 0,84 2 3,14 50 = 0, = 263,76 Ω D où l impédance Z du circuit : Z R 2 2 = + X L Z = ,76 2 = 268,46 Ω On définit lefacteur de puissance : cos ϕ = R Z cos ϕ = = 268,46 0,18625 Calcul des différentes puissances P, Q et S : P = U I cos ϕ P = 230 0,857 0,18625 = 30,7 W Q = U I sinϕ Q = 230 0,857 0,9825 = 193,66 VAR S = U I S = 230 0,857 = 197,11 VA Exercice 2 Puissance active absorbée par le moteur : P P U a = η P a = = W 0,84 Facteur de puissance de ce moteur : P a P a cos ϕ = = S U I cos ϕ = = = 0, Correspondance trigonométrique : cosϕ = 0,835 sinϕ = 0,5505 tanϕ = 0, ÉLECTRICITÉ Les bases de l électricité

13 Puissance réactive Q : Q = P a tan ϕ = U I sinϕ Q = ,65937 = , VAR Puissance apparente S : S = U I S = = VA Exercice 3 a. Puissance active absorbée : P P U a = η P a = = ,50 W 0,85 Intensité en ligne : P a I = U cos ϕ ,50 I = = 115,09 A 230 0,8 b. Puissance réactive Q : cosϕ = 0,8 sinϕ = 0,6 tanϕ = 0,75 Q = P a tan ϕ = U I sinϕ Puissance réactive de compensation Q C : Q C = P a ( tan ϕ tan ϕ ' ) cosϕ = 0,93 tanϕ = 0,4 Q C = ,50 (0,75 0,4) = 7411,78 VAR Calcul de la valeur de la batterie de condensateurs : CORRIGÉ DES EXERCICES C C Q C U 2 = ω 7411,80 = = 4, µ F Exercice 4 Les 88 luminaires fluorescents doubles de 36 W: P 1 = = 6336 W pour cosϕ = 0,45 tanϕ = 1,9845 Q 1 = P tan ϕ 1 Q 1 = ,9845 = ,80 VAR Les 12 foyers lumineux de 75 W à incandescence ( cosϕ = 1 et sinϕ = 0): P 2 = = 900 W Q 2 = 0VAR LIVRET 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) 13

14 CORRIGÉ DES EXERCICES Les deux moteurs de 1kW: P 3 = P U η P 3 = ,667 = 3000 W pour cosϕ 3 = 0,8 tanϕ 3 = 0,75 Q 1 = P 3 tan ϕ 3 Q 3 = ,75 = 2250 VAR Les six convecteurs ( cosϕ = 1 et sinϕ = 0) : P 4 = (2 2000) + ( ) + ( ) = = W P 4 Q 4 = 0VAR Les puissances en jeu : P t = = W Q t = = VAR 2 2 S = P t + Q t S = = VA cos ϕ tan ϕ P t = = = 0,8784 S Q t P t = = = 0, Compensation liée aux condensateurs : cosϕ = 0,93 tanϕ ' = 0,4 Q C = P a ( tan ϕ tan ϕ ' ) Q C = (0,5443 0,4 ) = 3930,16 VAR C C Q C U 2 = ω 3930,16 = = 2, ,6 µ F ÉLECTRICITÉ Les bases de l électricité

15 Notes personnelles LIVRET 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) 15

16 Impression : AFPA SEDEX É LECTRICITÉ Les b a ses d e l électr icité Livr et 1 Livr et 2 Livr et 3 Livr et 4 Livr et 5 Livr et 6 Livr et 7 Livr et 8 Livr et 9 Le cour an t con tin u (1/3) Lois fon dam en tales et application s Le cour an t con tin u (2/3) Lois fon dam en tales et application s Le cour an t con tin u (3/3) Lois fon dam en tales et application s Le cour an t alternatif sin usoïdal (1/2) Lois fon dam en tales Notion d impédance Le courant a lter na tif sinusoïdal (2/2) Lois fondamenta les Le tr iphasé Les bases de l électr om agn étism e Les application s de l électr om agn étism e

Les bases de l électricité

Les bases de l électricité Électricité Les bases de l électricité Livret 7 Le triphasé Mise à jour février 2009 *FC1257071.0* 125707 FC 1.0 C entre N ational d E nseignement et de F ormation ADistance Objectifs L objectif principal

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 12 La puissance en triphasé et sa mesure. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 12 La puissance en triphasé et sa mesure. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECTRICITE Analyse des signaux et des circuits électriques Michel Piou Chapitre La puissance en triphasé et sa mesure Edition /03/04 Table des matières POURQUOI ET COMMENT? PUISSANCE DANS UNE LIGNE TRIPHASEE....

Plus en détail

Puissances : P, Q, S

Puissances : P, Q, S Lycées Paul Mathou Puissances : P, Q, S S0.2 circuits parcourus par un courant alternatif Sommaire 1) Introduction :... 2 2) Les récepteurs de type «résistif» :... 2 3) Les récepteurs «résistif inductif»

Plus en détail

LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES

LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES Roger Cadiergues MémoCad nd01.a LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES SOMMAIRE nd01.1. Les éléments de base nd01.2. Les deux classements fondamentaux nd01.3. Les obligations concernant les matériels nd01.4. Alimentations

Plus en détail

5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé

5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé 5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé Exercice Mono0 : régime monophasé i u L Donner l'expression : - de la puissance active consommée par la résistance - de la puissance réactive

Plus en détail

Puissance active, puissance apparente...

Puissance active, puissance apparente... Posons le problème : En continu, la puissance (en Watt) se calcule facilement : P = U x I En sinusoïdal, lorsque le récepteur est résistif, la même règle s'applique car le courant est bien en phase et

Plus en détail

Electricité Générale. Electricité 1. Courant alternatif. Livret 10 *FC1207101.1* Mise à jour octobre 2006 FC 1207 10 1.1

Electricité Générale. Electricité 1. Courant alternatif. Livret 10 *FC1207101.1* Mise à jour octobre 2006 FC 1207 10 1.1 Electricité Générale Electricité 1 Livret 10 Courant alternatif Mise à jour octobre 2006 *FC1207101.1* FC 1207 10 1.1 Centre National d Enseignement et de Formation A Distance Réalisation : AFPA - Le Pont

Plus en détail

TD électricité Génie civil PCE5

TD électricité Génie civil PCE5 1 L Séance I- I-1- Exercice I : Vecteurs de Fresnel Composer (additionner) les vibrations suivantes : 1) S 1 (t) = 3 cos(ω t) et S 2 (t) = - 4 cos(ω t + 4 ) 2) S 1 (t) = cos (ω t), S 2 (t) = 2 sin(ω t

Plus en détail

Le grand livre de l électricité

Le grand livre de l électricité Le grand livre de l électricité Thierry GALLAUZIAUX David FEDULLO Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11535-0 Les bases Figure 4 : Les groupements dʼéléments 17 Le grand livre de l'électricité Exemple :

Plus en détail

Electricien - automaticien SIIC 1

Electricien - automaticien SIIC 1 Electricien - automaticien SIIC 1 Rôle de la situation: Apprentissage Intégration Rôle de l'évaluation: Formative Certificative Étudiant:...... Professeur:...... Constitution d'un dossier électrotechnique

Plus en détail

Module d Electricité. 1 ère partie : Electrocinétique. Fabrice Sincère (version 4.0.3) http://perso.orange.fr/fabrice.sincere

Module d Electricité. 1 ère partie : Electrocinétique. Fabrice Sincère (version 4.0.3) http://perso.orange.fr/fabrice.sincere Module d Electricité 1 ère partie : Electrocinétique Fabrice Sincère (version 4.0.3) http://perso.orange.fr/fabrice.sincere 1 Sommaire 1- Introduction : les grandeurs périodiques 2- Représentation des

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES TP EII ExAO Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2 - une fiche

Plus en détail

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W MOTEUR ASYNCHRONE 1) Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor

Plus en détail

Travaux Dirigés Machines Electriques

Travaux Dirigés Machines Electriques TRAVAUX DIRIGES N 3 : MACHINE ASYNCHRONE Exercice 1 Un moteur asynchrone tétrapolaire, stator monté en triangle, fonctionne dans les conditions suivantes : tension entre phases U = 380 V ; fréquence f

Plus en détail

Unités spécifiques : ELECTRICITE

Unités spécifiques : ELECTRICITE Référentiel BAC PRO Sciences Physiques : ELECRICITE Page /6 BACCALAUREATS PROFESSIONNELS Unités spécifiques : ELECTRICITE E REGIME SINUSOÏDAL Durée indicative: 0 heures Régime sinusoïdal monophasé - Valeur

Plus en détail

Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés

Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés Etoile équilibré 1. Un moteur triphasé porte les indications suivantes : U 400V / 230V ; cos φ= 0,95 ; η= 0,83. En charge le courant de ligne est de 25 A. Quelle est

Plus en détail

problèmes corri gés d électronique de puissance

problèmes corri gés d électronique de puissance problèmes corri gés d électronique de puissance u Niveaux de difficulté progressifs u Corrigés détaillés Pierre Mayé Professeur de physique appliquée à Arras Illustration de couverture : digitalvision

Plus en détail

Electricité : bases et application aux datacentres. www.ecoinfo.cnrs.fr

Electricité : bases et application aux datacentres. www.ecoinfo.cnrs.fr Electricité : bases et application aux datacentres www.ecoinfo.cnrs.fr Octobre 2011 SOMMAIRE - Un peu de théorie - c est quoi un courant électrique? - intensité, tension et résistance - quelques lois fondamentales

Plus en détail

Compensation d énergie réactive

Compensation d énergie réactive Compensation d énergie réactive Condensateurs et armoires de rephasage Panoramique de gamme Infos & conseils Aide au choix Compensation tarif jaune Gamme ENERCAPTJ Compensation tarif vert Gamme ENERPACK

Plus en détail

Étude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA

Étude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA Direction Technique Étude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA Identification : ERDF-PRO-RES_1E Version : V3 Nombre de pages : 11 Version Date d'application

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ANALYSE DE CIRCUITS A COURANT ALTERNATIF MODULE N : 8 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR :

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ANALYSE DE CIRCUITS A COURANT ALTERNATIF MODULE N : 8 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR : OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N : 8 ANALYSE

Plus en détail

Chapitre L Compensation de l énergie réactive et filtrage des harmoniques Sommaire

Chapitre L Compensation de l énergie réactive et filtrage des harmoniques Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Nota : Les spécificités des normes et règlementations françaises sont présentées sur un fond gris. Chapitre L Compensation de l énergie réactive et filtrage des harmoniques Sommaire

Plus en détail

Mathématiques appliquées : Utilisation pratique des nombres complexes en Electricité et Electronique

Mathématiques appliquées : Utilisation pratique des nombres complexes en Electricité et Electronique Mathématiques appliquées : Utilisation pratique des nombres complexes en Electricité et Electronique Version.0.8 Sommaire - Forme algébrique (ou forme cartésienne) - Partie réelle et partie imaginaire

Plus en détail

AUTOMATIQUE (7 points) ELECTROTECHNIQUE (13 points) METIERS DE L EAU (1ère année)

AUTOMATIQUE (7 points) ELECTROTECHNIQUE (13 points) METIERS DE L EAU (1ère année) AUTOMATIQUE (7 points) ET ELECTROTECHNIQUE (13 points) METIERS DE L EAU (1ère année) DUREE : 1 h 50 min Exercice n 1 (2 points): On a visualisé sur oscilloscope trois tensions V1, V2 et V3 par l intermédiaire

Plus en détail

Courant alternatif. Université de Genève 21.1 M. Pohl

Courant alternatif. Université de Genève 21.1 M. Pohl Courant alternatif Au lieu d avoir toujours la même polarité, chaque borne d un générateur de tension alternative est positive puis négative en alternance. Les électrons du courant se déplacent dans un

Plus en détail

Microphone et haut-parleur

Microphone et haut-parleur Thème 1 : Son et musique Sous-thème : 1. Émetteurs et récepteurs sonores Séance 1.1.1. Microphone et haut-parleur Analyse et synthèse de documents scientifiques : environ 45 min Document 1 : Le professeur

Plus en détail

Chapitre 5 La puissance en régime sinusoïdal

Chapitre 5 La puissance en régime sinusoïdal Chapitre 5 La puissance en régime sinusoïdal forcé 61 5.1. Les grandeurs instantanée, moyenne et e cace Les signaux étudiés dans ce chapitre sont des courants ou des tensions sinusoïdaux i(t) et u(t).

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES

ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES Notice d installation des batteries de condensateurs ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES équipées des régulateurs ALPTEC 3-5-7-12 Protection - raccordements Mise en service Maintenance Réf : 2011-M-BXAUTO-01-FRA

Plus en détail

Circuits triphasés équilibrés

Circuits triphasés équilibrés Chapitre 3 Circuits triphasés équilibrés Les circuits triphasés forment la base du réseau de distribution de l électricité. On se sert de circuits triphasés entre les génératrices et les réseaux industriels

Plus en détail

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS En classe de 5 ème : Comprendre, réaliser et représenter un circuit électrique simple Comprendre ce qu est un courant électrique et déterminer le sens du courant dans un circuit électrique Distinguer conducteur

Plus en détail

Séquence 12 : production d énergie électrique Cours niveau troisième

Séquence 12 : production d énergie électrique Cours niveau troisième Séquence 12 : production d énergie électrique Cours niveau troisième Objectifs : - Comprendre le principe de fonctionnement d une centrale électrique - Comprendre le rôle et le fonctionnement de l alternateur

Plus en détail

Cours d électrotechnique

Cours d électrotechnique Cours d électrotechnique LES MACHINES A COURANT ALTERNATIF MACHINE STATIQUE A COURANT ALTERNATIF Les machines électriques statiques à courant alternatif - Table des matières générales TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Interrupteur apparent sans fil, 1 canal FS20 AS1

Interrupteur apparent sans fil, 1 canal FS20 AS1 Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 02/12 Interrupteur apparent sans fil, 1 canal FS20 AS1 Code : 620337 Cette notice fait partie du produit. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

BEP ET Leçon 25 Le transformateur monophasé Page 1/8 I 2 N 2 U 2

BEP ET Leçon 25 Le transformateur monophasé Page 1/8 I 2 N 2 U 2 BEP ET Leçon 25 Le transformateur monophasé Page 1/8 1. DESCRIPTION I 1 I 2 N 1 N 2 U 1 U 2 Schéma électrique I 1 I 2 U 1 U 2 Un transformateur est constitué : D une armature métallique servant de circuit

Plus en détail

Documentation technique de référence Chapitre 3 Performances du RPT Article 3.3 Capacité d accueil

Documentation technique de référence Chapitre 3 Performances du RPT Article 3.3 Capacité d accueil Chapitre 3 Performances du RPT Version 2 applicable à compter du 24 avril 2009 6 pages Page:2/6 1. RAPPEL DU CADRE REGLEMENTAIRE Cahier des charges annexé à l avenant, en date du 30 octobre 2008, à la

Plus en détail

De la cellule au champ PV

De la cellule au champ PV De la cellule au champ PV 1- De la cellule au module Tous les modules PV, quelque soit leur technologie fonctionnent grâce au même principe : l effet photoélectrique. Je ne vais pas entrer dans les détails

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : THEORIE

PREMIERE PARTIE : THEORIE Examen de Physique, juin 2014 BA1 EN INFORMATIQUE EXAMEN DE PHYSIQUE juin 2014 Nom : Prénom : PREMIERE PARTIE : THEORIE Question 1 (10 points) : a. [3] Quelles sont les propriétés qui doivent être fournies

Plus en détail

Activité Dipôles électriques

Activité Dipôles électriques 1. Résistance Activité Dipôles électriques Une résistance est un composant électronique ou électrique dont la principale caractéristique est d'opposer une plus ou moins grande résistance à la circulation

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

Essais électriques d un transformateur monophasé

Essais électriques d un transformateur monophasé Essais électriques d un transformateur de tension La machine utilisée est un Transformateur de sécurité monophasé protégé de marque «Legrand» référencé 42722. Des bornes double puits permettent un raccordement

Plus en détail

Cours de Machines Electriques

Cours de Machines Electriques Cours de Machines Electriques. Transformateurs monophasés Chapitre : Transformateurs.. Principe de fonctionnement des transformateurs monophasés Il existe plusieurs sortes de transformateurs (voir cours

Plus en détail

Circuit fixe dans un champ magnétique variable

Circuit fixe dans un champ magnétique variable Circuit fixe dans un champ magnétique variable Calcul d un flux On peut montrer, dans le cadre de la mécanique des fluides, que le champ de vitesse pour un fluide visqueux incompressible, de coefficient

Plus en détail

Chapitre 1-2 : Rappels de mathématiques

Chapitre 1-2 : Rappels de mathématiques Chapitre -2 : Rappels de mathématiques par François Bernot Document n DS3000 Les documents contenus dans cette encyclopédie se regroupent dans les catégories suivantes : cours avec leurs supports PPT lorsque

Plus en détail

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction Chapitre 8 Transformateur 8.1 Introduction Le transformateur permet de transférer de l énergie (sous forme alternative) d une source à une charge, tout en modifiant la valeur de la tension. La tension

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION P LAR BOX MANUEL D UTILISATION La nouvelle gamme de coffret de voyage THERMOSTEEL Polar Box offre le meilleur de la technologie électronique. Danfoss alimentateur fourni pour alimenter le réfrigérateur

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE

TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE IUT de Saint-Nazaire Département Mesures-Physiques TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE TP.1 : Sécurité électrique TP.2 : Mesures sécurisée sur une installation monophasée TP.3 : Electromagnétisme TP.4

Plus en détail

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Étude des régimes alternatifs Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Plan du chapitre s sur les

Plus en détail

Doc 3 transferts thermiques

Doc 3 transferts thermiques Activité Documentaire Transferts d énergie entre systèmes macroscopiques Doc 1 Du microscopique au macroscopique La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique.

Plus en détail

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES FABRIQUÉ Lyon EN FRANCE eco 6 Solutions de compensation d énergie réactive Ensemble nous pouvons faire la différence eco 6 TECHNOLOGIES Vous cherchez à réduire votre facture d électricité sans changer

Plus en détail

Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie

Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie Séminaire sur les entraînements électriques Yverdon-les-Bains, le 12 novembre 2015 Christophe BESSON 1 Les

Plus en détail

DE SAINT MARTIN DE LONDRES RESUME/AVERTISSEMENT. Ce document précise les différentes fiches techniques à remplir par un demandeur pour :

DE SAINT MARTIN DE LONDRES RESUME/AVERTISSEMENT. Ce document précise les différentes fiches techniques à remplir par un demandeur pour : FICHE DE COLLECTE DE RENSEIGNEMENTS POUR UNE PRE- ETUDE OU POUR UNE ETUDE DETAILLEE DE RACCORDEMENT D'UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE DE PUISSANCE SUPERIEURE A 250 KVA AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION

Plus en détail

RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Polarisation

RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Polarisation RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Polarisation Benjamin Frere & Pierre-Xavier Marique ème candidature en sciences physiques, Université de Liège Année académique 003-004 1 1 Objectifs Le but de cette

Plus en détail

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier G. Pinson - Physique Appliquée Machine asynchrone - C34 / 1 C34 - Machine Asynchrone (MAS) Moteur asynchrone Transmissions mécaniques asynchrones (transmissions de couple) : P m s bain d huile ailettes

Plus en détail

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24 COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PRO ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE IN DU COURS {? heures} Page 1 sur 24 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs

Plus en détail

Electricité appliqué à l automobile

Electricité appliqué à l automobile Page 1 sur 6 carrosse-bac-pro.eklablog.com Electricité appliqué à l automobile DÉFINITION : Un circuit électrique comporte un générateur et un ou plusieurs consommateurs, les liaisons entre ces éléments

Plus en détail

ECOLOGIE ECONOMIE D ENERGIE SAS 25 chemin pren te garde 07800 La voulte sur rhône RCS : 788 513 059 / APE 4669A

ECOLOGIE ECONOMIE D ENERGIE SAS 25 chemin pren te garde 07800 La voulte sur rhône RCS : 788 513 059 / APE 4669A ECOLOGIE ECONOMIE D ENERGIE SAS 25 chemin pren te garde 07800 La voulte sur rhône RCS : 788 513 059 / APE 4669A Tél : 0 805 692 726 Port. : +33 6 15 42 04 51 Email : contact@ineowatt.com www.ineowatt.com

Plus en détail

La Titre sécurité du document des installations électriques existantes. ARS des Pays de la Loire Nantes 25 septembre 2014 Albert LE CALVEZ Partie II

La Titre sécurité du document des installations électriques existantes. ARS des Pays de la Loire Nantes 25 septembre 2014 Albert LE CALVEZ Partie II La Titre sécurité du document des installations électriques existantes ARS des Pays de la Loire Nantes 25 septembre 2014 Albert LE CALVEZ Partie II Sommaire 1. Evaluation du risque 2. Préconisation de

Plus en détail

Accompagner. Guide. sur la définition d une «PME»

Accompagner. Guide. sur la définition d une «PME» Accompagner Guide sur la définition d une «PME» Introduction Ce guide vous permet de connaître les détails et explications sur la définition des «PME» qui a pris effet depuis le 1 er janvier 2005. Pour

Plus en détail

Le délesteur permet d'éviter des déclenchements du disjoncteur malgré un calibre inférieur à celui qui serait normalement

Le délesteur permet d'éviter des déclenchements du disjoncteur malgré un calibre inférieur à celui qui serait normalement Délesteur triphasé 038 13 Le délesteur permet d'éviter des déclenchements du disjoncteur malgré un calibre inférieur à celui qui serait normalement utilisé Le délesteur surveille la consommation totale

Plus en détail

Règlement tarifaire relatif à la fourniture de gaz naturel par les Services industriels de Lausanne & tarifs particuliers Version du 20 juin 2013

Règlement tarifaire relatif à la fourniture de gaz naturel par les Services industriels de Lausanne & tarifs particuliers Version du 20 juin 2013 Règlement tarifaire relatif à la fourniture de gaz naturel par les Services industriels de Lausanne & tarifs particuliers Version du 0 juin 0 (état au er juillet 04) Objet et champ d application Art. Objet

Plus en détail

Améliorer l électricité spécifique

Améliorer l électricité spécifique Roger Cadiergues Améliorer l électricité spécifique L24. SOMMAIRE 1. Avant-propos p. 3 1.01. L organisation du sujet 1.02. Les principes de base 1.03A. Exemple : les couvertures de nuit 1.03B. Exemple

Plus en détail

COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA)

COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA) COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA) SOMMAIRE : INTRODUCTION : INTRODUCTION I - LES FAITS point de vue du distributeur d'énergie point de vue du client II - LE COS Phi : UN PEU DE THEORIE

Plus en détail

PUISSANCES FORFAITAIRES

PUISSANCES FORFAITAIRES PUISSANCES FORFAITAIRES Règles de prélèvement d'énergie électrique sans comptage de systèmes LED éclairage public raccordés sur le réseau du GRD et méthode de mesure de la puissance forfaitaire C4/15-05/2014

Plus en détail

Extraits de récents DS

Extraits de récents DS 1 Extraits de récents DS Chap. 3 : Magnétostatique 2 UT MARSELLE GE 1 Année D.S. d'électricité n 3 avec Corrigé 29 Mars 1997 2 ème exercice. Circuit avec mutuelle. M i 1 (t) Le primaire du circuit ci-contre

Plus en détail

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5.

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Chapitre 3 : Réseau triphasé Plan du chapitre 1. Présentation 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle i l 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Résumé Plan du chapitre 1. Présentation

Plus en détail

La production et le transport de l électricité

La production et le transport de l électricité Comment produire simplement une tension alternative? Connecter les deux bornes d une bobine à un oscilloscope À l aide d un moteur, faire tourner un aimant devant la bobine (doc ) Observer sur l oscillogramme

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09-09-2015

Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09-09-2015 1 DM1 Sciences Physiques MP 20152016 Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09092015 Problème n o 1 Capteurs de proximité E3A PSI 2013 Les capteurs de proximité sont caractérisés par l absence de liaison

Plus en détail

PHYS-F-205. Physique 2. Examen du 6 juin 2012. I. Théorie (20 points 1 heure 15')

PHYS-F-205. Physique 2. Examen du 6 juin 2012. I. Théorie (20 points 1 heure 15') NOM, PRENOM (en majuscules)..... SECTION (barrer la mention inutile) Biologie Géographie Géologie PHYS-F-205 Physique 2 Examen du 6 juin 2012 I. Théorie (20 points 1 heure 15') Justifiez toujours vos réponses.

Plus en détail

1.1) Stator ( inducteur )

1.1) Stator ( inducteur ) 1 ) Constitution Ces moteurs sont robustes, faciles à construire et peu coûteux. Ils sont intéressants, lorsque la vitesse du dispositif à entraîner n'a pas à être rigoureusement constante. 1.1) Stator

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

Chapitre 6. Électricité. 6.1 Champ électrique. 6.1.1 Interaction électrique

Chapitre 6. Électricité. 6.1 Champ électrique. 6.1.1 Interaction électrique Chapitre 6 Électricité 6.1 Champ électrique 6.1.1 Interaction électrique L étude de l électricité peut se ramener à l étude des charges électriques et de leurs interactions. Rappelons que l interaction

Plus en détail

Chapitre 7 : Les circuits à courant continu

Chapitre 7 : Les circuits à courant continu Chapitre 7 : Les circuits à courant continu Exercices E. On donne R 4Ω et V 9,5 V, la différence de potentiel aux bornes de cette résistance, et R 6Ω et V 0V. Le courant qui parcourt chacune des résistances

Plus en détail

Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique

Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique OBJECTIFS Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique POINTS DU PROGRAMME ABORDES - 2.2.5 Comportement énergétique des systèmes. - 3.2.2 Stockage d énergie SUPPORTS

Plus en détail

LA THEORIE SUR L ELECTRICITE

LA THEORIE SUR L ELECTRICITE ours d électricité L THEORE SR L ELETRTE LES NOTONS DE BSE Le courant alternatif PRTE N : LES OMPOSNTS PSSFS La théorie sur l électricité - les notions de base - Le courant alternatif RL TBLE DES MTERES

Plus en détail

MATÉRIEL D APPRENTISSAGE SERVANT D APPUI AU NOUVEAU TABLEAU DE CORRESPONDANCE DU CURRICULUM À : MATHÉMATIQUES 11 NO P-0-257

MATÉRIEL D APPRENTISSAGE SERVANT D APPUI AU NOUVEAU TABLEAU DE CORRESPONDANCE DU CURRICULUM À : MATHÉMATIQUES 11 NO P-0-257 MATÉRIEL D APPRENTISSAGE SERVANT D APPUI AU NOUVEAU CURRICULUM DE L ONTARIO : MATHÉMATIQUES, FONCTIONS, 11 e année, COURS PRÉUNIVERSITAIRE/PRÉCOLLÉGIAL (MCF3M) TABLEAU DE CORRESPONDANCE DU CURRICULUM À

Plus en détail

TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur

TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur 3.1- Caractérisations temporelles 3.1.1- Introduction : réponse d une sonde de température Pt100 Un four est a une température θ F =100 C supérieure à la température

Plus en détail

À RENDRE Pour les L2 > le 12 JUIN 2015 12h (cachet poste)

À RENDRE Pour les L2 > le 12 JUIN 2015 12h (cachet poste) Le rapport est un outil efficace pour la compréhension par le correcteur des travaux que vous aurez réalisés. Il doit être synthétique, mais précis et contenir tous les documents et supports présentant

Plus en détail

BTS AVA 2009 : sciences physiques

BTS AVA 2009 : sciences physiques BTS AVA 2009 : sciences physiques On souhaite montrer que dans l état actuel des technologies, il n est pas réaliste de concevoir un véhicule électrique ayant la même autonomie qu un véhicule à essence.

Plus en détail

Exercices (Energie solaire photovoltaïque)

Exercices (Energie solaire photovoltaïque) Exercices (Energie solaire photovoltaïque) 1- Qu'est-ce que une diode Schottky? 2- Qu'est-ce qu'un contact ohmique? 3- Est-ce que la caractéristique I-V d'une diode est ohmique? 4- Qu'est-ce que la barrière

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE HABILITATIONS ÉLECTRIQUES

ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE HABILITATIONS ÉLECTRIQUES Connaissance et Maîtrise des Phénomènes Physiques et Chimiques ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE Ingénieurs en Sécurité Industrielle HABILITATIONS ÉLECTRIQUES I - RÉGLEMENTATION... 1 1 - Différents types de travaux...1

Plus en détail

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6 Contexte légal : Sécurité électrique BO N 10 de mars 1998. «La mise en œuvre, dans les établissements scolaires, des

Plus en détail

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Mots-clés : conducteurs, semi-conducteurs, photovoltaïques Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Contexte du sujet : L énergie solaire pourrait produire 20 fois les besoins énergétiques

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT :

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT : ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D TITRE : Stabilité directionnelle des véhicules : direction assistée à assistance variable Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le

Plus en détail

TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE OBJECTIF Se familiariser avec l oscilloscope, et pratiquer ses multiples utilisations. CRITERES D'EVALUATION Câblage correct. Méthode de travail de l'étudiant. Exactitude

Plus en détail

1 Cinématique du solide

1 Cinématique du solide TBLE DES MTIÈRES 1 Cinématique du solide 1 1.1 Coordonnées d un point dans l espace......................... 1 1.1.1 Repère et référentiel................................ 1 1.1.2 Sens trigonométrique...............................

Plus en détail

DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE?

DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE? STS Génie Optique Technologie ETUDE DES CONSTRUCTIONS Cours Dessin technique DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE? Une pièce réelle a une existence matérielle. Elle occupe un espace à 3 dimensions.

Plus en détail

SESSION 2007. ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage

SESSION 2007. ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage Baccalauréat professionnel Électrotechnique, énergie, équipements communicants SESSION 2007 ÉPREUVE E2 Étude d un ouvrage Cette épreuve est composée de 2 parties : 1 ère partie : un sujet «tronc commun»,

Plus en détail

Ventilation naturelle de confort thermique

Ventilation naturelle de confort thermique d habitation Fiche d application : Ventilation naturelle de confort thermique Date Modification Version 04/02/2010 Document de travail pour la réunion de consultation des professionnels du 05/02/10 à St

Plus en détail

La course du piston est donc 10 4 soit 6 cm. 3 ) lorsque la position du point M est telle que α = 60. : a) calculer OH ; Session

La course du piston est donc 10 4 soit 6 cm. 3 ) lorsque la position du point M est telle que α = 60. : a) calculer OH ; Session MATHEMATIQUES (10 points) Exercice 1. Trigonométrie : (BEP : 4 points / CAP : 6 points) Dans cet exercice nous étudierons le déplacement d un piston actionné par une roue. La roue a un mouvement circulaire

Plus en détail

Guide d utilisation. Partie IX - Module GAZ

Guide d utilisation. Partie IX - Module GAZ Guide d utilisation Partie IX - Module GAZ Sommaire 1 OBJET DU DIAGNOSTIC... 4 1.1 Préambule... 4 1.2 Définitions... 4 1.3 Les fiches de contrôles... 4 1.4 Les éléments des fiches de contrôles... 4 1.5

Plus en détail

Ce document a été fabriqué par PDFmail (Copyright RTE Multimedia) http://www.pdfmail.com

Ce document a été fabriqué par PDFmail (Copyright RTE Multimedia) http://www.pdfmail.com I- LE COURNT ÉLECTRIQUE : 1) Nature du courant : Le courant électrique est un déplacement de charges électriques dans la matière. Dans les métaux, les porteurs de charges sont les ÉLECTRONS. Circulation

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

LA SPECIALITE ENERGIE ET ENVIRONNEMENT

LA SPECIALITE ENERGIE ET ENVIRONNEMENT Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable LA SPECIALITE ENERGIE ET ENVIRONNEMENT 1 ère STI2D CI5 : Efficacité énergétique active Cours - TD EE LA SPECIALITE ENERGIE ET ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Electricité et magnétisme

Electricité et magnétisme Le champ magnétique Activité 1 a) O α S N s G n b) Bobine O s G n α I Document 1 Une petite aiguille aimantée suspendue par son centre de gravité G à un fil sans torsion est placée au voisinage d un aimant

Plus en détail

LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS DE SERVICE ET DE MAINTENANCE DU PRESENT MANUEL.

LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS DE SERVICE ET DE MAINTENANCE DU PRESENT MANUEL. Avertissements et sommaire Nous vous félicitons pour l achat de ce gradateur multifonctions. Lisez attentivement le mode d emploi de façon à utiliser l appareil de manière adéquate. LIRE ATTENTIVEMENT

Plus en détail

Produis ton énergie. Activité. But de l activité. Description. 10 à 12 ans. Référence aux «Socles de compétences»

Produis ton énergie. Activité. But de l activité. Description. 10 à 12 ans. Référence aux «Socles de compétences» Produis ton énergie Activité 6 10 à 12 ans But de l activité Réaliser un circuit électrique à partir du matériel fourni Sur base du circuit identifier les différents composants nécessaires à la création

Plus en détail