Les bases de l électricité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les bases de l électricité"

Transcription

1 Électricité Les bases de l électricité Livret 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) Lois fondamentales Mise à jour février 2009 *FC * FC 1.0 C entre N ational d E nseignement et de F ormation ADistance

2 Objectifs Connaître et comprendre le comportement des récepteurs soumis au courant alternatif. Connaître et comprendre les lois fondamentales de l électricité en courant alternatif. Connaître les unités et les relations de base liées au régime d un courant alternatif. À la fin de ce livret, vous serez capable : d appréhender la description des diverses grandeurs caractéristiques d un équipement électrique, les nommer, dimensionner les grandeurs complémentaires et connaître les grandeurs à mesurer ; de poser des questions pertinentes, pour compléter la compréhension d un cahier des charges ou de la spécification d un produit ; d appréhender les situations, les caractéristiques et les risques de façon à réagir de façon adaptée devant des équipements électriques en courant alternatif ; de synthétiser les informations nécessaires pour engager un travail adapté. L électricité n est pas une énergie palpable, tant qu elle n est pas transformée par un récepteur. La compréhension des règles issues des systèmes ne peut passer que par la représentation temporelle, vectorielle ou trigonométrique des grandeurs données ou mesurées. Il faut respecter les habilitations électriques et leurs contraintes pour effectuer les mesures et les vérifications. Conception :AFPA-CNEFAD AVERTISSEMENT AU LECTEUR Le présent livret fait l objet d une protection relative à la propriété intellectuelle, conformément aux dispositions du Code du même nom. Son utilisateur s interdit toute reproduction intégrale, partielle ou par voie dérivée et toute diffusion dudit document sans le consentement exprès de l AFPA. Sous réserve de l exercice licite du droit de courte citation, il est rappelé que toute reproduction intégrale, partielle ou par voie dérivée de ce document, sans le consentement exprès de l AFPA, est constitutive du délit de contrefaçon sanctionné par l article L du Code de la Propriété Intellectuelle. AFPA 2008 Dépôt légal, juillet 2008

3 Sommaire Méthode La puissance en alternatif Rappels Schéma équivalent d une installation électrique Les différentes puissances Définitions La puissance apparente La puissance active La puissance réactive Le triangle des puissances Le facteur de puissance La réduction de la puissance réactive Valeur du condensateur de compensation Problème traité Commentaires Corrigé des exercices LIVRET 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) 3

4 Méthode Étudiez le livret dans l ordre proposé par le sommaire. Si des documents techniques sont fournis avec le livret, attendez que l on vous invite à les consulter ou à les utiliser dans le cours du document pour les ouvrir. Lecture, apprentissage du cours : assurez-vous d avoir compris les explications textuelles et leurs figures 1 associées. Faites les exercices d entraînement et d application dans l ordre 2 : Les exercices sont un moteur indispensable de votre apprentissage. Ne vous reportez aux corrigés qu une fois l exercice fait. Pour un travail efficace, ne cédez pas à la tentation de brûler les étapes en allant au corrigé dès que vous butez sur la première difficulté venue. Faites l évaluation après avoir travaillé le cours puis envoyez-la à la correction. Votre correcteur vous la retournera corrigée et commentée. La durée de travail moyenne, nécessaire pour ce livret, e st de douze heures. N hésitez pas à y consacrez le temps nécessaire. 1. Figures : schémas, photos, graphiques, dessins 2. Ne sautez pas un exercice, il fait partie du cheminement à respecter. 4 ÉLECTRICITÉ Les bases de l électricité

5 1. La puissance en alternatif 1.1. Rappels La puissance consommée par un condensateur ou par une bobine parfaite est nulle. Cela tient au fait que dans ces deux cas le décalage entre le courant et la tension est de ± T 4. Ce décalage correspond à un déphasage de ± 90,ce qui veut dire que les vecteurs intensité et tension sont en quadrature. Dans les circuits que nous avions étudiés dans les cours sur les impédances, nous avons constaté un déphasage ϕ inférieur à 90 entre l intensité totale et la tension appliquée. La fréquence du secteur sera toujours de 50 Hz, sauf modification liée à une application ou à une installation spécifique 1.2. Schéma équivalent d une installation électrique Toute installation alimentée en alternatif, ne contenant que des éléments résistifs, des condensateurs et des bobinages, peut toujours être représentée par le schéma équivalent ci-dessous. Celui-ci se compose d une résistance équivalente, notée R, et d une réactance équivalente, notée X,associées en parallèle. U La loi d Ohm nous donne l impédance Z = I Ph I APPRENTISSAGE ET ENTRAÎNEMENT U R X N Le diagramme de Fresnel qui permet de faire la somme des courants partiels est, suivant le cas, l un de ceux représentés ci-dessous : Cir cuit capacitif Cir cuit selfique U / R U ϕ I = U / Z U / X C I = U / Z U / X L ϕ U / R U REMARQUE : Un schéma équivalent du type série aurait pu être choisi. LIVRET 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) 5

6 APPRENTISSAGE ET ENTRAÎNEMENT 2. Les différentes puissances 2.1. Définitions Appelons U la tension d alimentation et I l intensité fournie La puissance apparente La puissance apparente se note S et a pour définition : S = U I S s exprime en voltampères (VA). Si Z est l impédance du circuit envisagé, on peut remplacer I par le rapport U Z. La puissance apparente s exprime alors par la relation : S = U 2 Z Rappelons que cette puissance n a pas de réalité physique La puissance active La puissance active correspond à l énergie par unité de temps réellement consommée. Elle se note P et a pour définition : P = U I cosϕ P s exprime en watts (W). P = S cosϕ L énergie active ( W = P t ) englobe le travail des moteurs, l énergie calorifique, etc. Rappelons que seule l énergie active est totalisée par le compteur électrique domestique et donc facturée. Si plusieurs éléments récepteurs composent un circuit, une installation, il faut passer par la somme des puissances actives P, et la somme des puissances 2 2 réactives Q, pour définir la puissance apparente S : S = P t + Q t La puissance réactive La puissance réactive se note Q et a pour définition : Q = U I sin ϕ Q s exprime en voltampères réactifs (VAR). Q = S sin ϕ et Q = P tan ϕ Si X est la réactance équivalente du circuit envisagé (selfique oucapacitif), elle s exprime encore par l expression : Q = U 2 X La puissance réactive correspond à de l énergie alternativement fournie et restituée. Le réseau la délivre mais l utilisateur la lui rend intégralement. Le bilan est nul, le compteur domestique n enregistre rien. 6 ÉLECTRICITÉ Les bases de l électricité

7 3 Exercice 1 Un circuit magnétique est composé d un circuit de type R - L série. La tension aux bornes du circuit est de 230 V-50 Hz. Q UESTION Sachant que R = 50 Ω et L = 0,84 H, calculez l intensité qui transite dans le circuit et les puissances P, Q et S liées à ce fonctionnement Le triangle des puissances Les installations électriques, qu elles soient domestiques ou industrielles, sont généralement de type inductif (présence de moteurs et transformateurs ). À partir du diagramme de Fresnel simplifié du circuit selfique (paragraphe 4.2. ), multiplions les trois courants par la tension U. ϕ U 2 / Z U 2 / R U 2 / X L Le triangle rectangle obtenu conserve l angle ϕ, déphasage entre le courant et la tension appliquée, et illustre les définitions précédentes. En effet les trois côtés du triangle représentent successivement : APPRENTISSAGE ET ENTRAÎNEMENT U 2 la puissance apparente S = (hypoténuse) ; Z U 2 la puissance active P = ou P = S cos ϕ (côté horizontal) ; R la puissance réactive Q U 2 = ou Q = S sinϕ (côté vertical). X L LIVRET 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) 7

8 APPRENTISSAGE ET ENTRAÎNEMENT 3. Le facteur de puissance Le rapport entre la puissance active et la puissance apparente est appelé facteur de puissance. De la relation P = S cos ϕ, on tire : P = cosϕ. S Les distributeurs d énergie électrique (EDF ou autres) souhaitent que la puissance réactive des installations soit minimale. En effet, celle-ci correspond à de l énergie, transportée inutilement, qui entraîne des pertes en ligne non facturées. Le triangle de puissance permet de conclure que pour minimiser la puissance réactive Q il faut réduire le déphasage ϕ donc augmenter le facteur de puissance cos ϕ. Q Lorsqu une installation industrielle présente un rapport qui dépasse 40 %, le P distributeur pénalise l abonné par une «surfacturation». Le seuil de 40 % correspond à tanϕ = 0,4 soit un facteur de puissance cos ϕ voisin de 0,93. 3 Exercice 2 Un moteur électrique est alimenté sous 230 V-50 Hz et consomme une intensité de 62 A. Sa puissance est de 10 kw, son rendement est de 84 %. Q UESTION Calculez les puissances P(active) et Q(réactive) absorbées, ainsi que le facteur de puissance. 4. La réduction de la puissance réactive Amélioration du facteur de puissance La puissance réactive, indésirable, est d origine essentiellement inductive. Q U U = = U = = U I L X L X L Afin de minimiser celle-ci, on oppose à la réactance selfique X L une réactance capacitive X C par l adjonction de condensateurs, dits de compensation, en parallèle sur l installation. Ph I I C U X C R X L N 8 ÉLECTRICITÉ Les bases de l électricité

9 Construisons le diagramme de Fresnel en remarquant que le courant est déphasé de + 90 par rapport à la tension appliquée U alors que le courant I L est déphasé de 90. Ces deux courants sont directement opposés donc I C se soustrait arithmétiquement de I L. = U R I R Triangles des puissances : I R = U / R U U ou ϕ 1 I 1 ϕ 1 In itial P P ϕ ϕ I 2 Fin al S 1 Q 1 La présence du condensateur de compensation a permis : de réduire l intensité du courant total fourni I ( I 2 < I 1 ) ; etd augmenter le cos ϕ à une valeur telle que :(ϕ < ϕ 1 ). La nouvelle énergie réactive est telle que : Q 2 = Q 1 Q C avec Q U 2 C = = 100 π C U 2 X C Q C = P ( tan ϕ 1 tan ϕ 2 ) ϕ 2 Q 2 S 2 Q C I C APPRENTISSAGE ET ENTRAÎNEMENT LIVRET 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) 9

10 APPRENTISSAGE ET ENTRAÎNEMENT 4.1. Valeur du condensateur de compensation En ayant la valeur Q C on calcule la valeur du condensateur C par la formule suivante : Q C C = U 2 ω C est exprimé en Farads (F) Problème traité Une installation alimentée sous 230 V-50 Hz consomme une puissance active P de 50 kw et présente un facteur de puissance de 0,8. On se propose de calculerla valeur du condensateur C à câbler aux bornes de l installation pour ramener le facteur de puissance à 0,93 afin de supprimer les pénalités. Calcul de ϕ 1 : cosϕ 1 = 0,8 entraîne ϕ Calcul de ϕ 2 : cosϕ 2 = 0,93 entraîne ϕ 2 21,5. Construisons le triangle des puissances à l aide d une règle etd un rapporteur d angle. Échelles :10 kw et 10 kvar par division. ϕ 1 ~ 37 ϕ 2 ~ 21,5 P = 50 kw S ' Q S Q C Q C La mesure de donne 1,75 divisions soit : Q C = 1,75 div. 10 kvar/div. = 17,5 kvar Q C d où C , = = = 1, F. 100Π U (230) 2 Donc C = 1000 µ F. 10 ÉLECTRICITÉ Les bases de l électricité

11 3 Exercice 3 Un moteur de compresseur, fonctionnant sous 230 V a une puissance de 18 kw, un rendement de85%, et un facteur de puissance de 0,8. Q UESTION Calculez : a. l intensité circulant dans le circuit d alimentation de ce moteur ; b. la capacité du condensateur pour ramener le facteur de puissance à 0, Commentaires Le condensateur de compensation doit pouvoir supporter une tension égale à = 325 V, valeur maximale U max de la tension d alimentation. Dans la pratique, on ne sait pas fabriquer de condensateurs de forte valeur et capables de supporter des tensions de plusieurs centaines de volts. On réalise donc celui-ci par une association parallèle de condensateurs de valeur plus petite capables desupporter chacun au moins 400 V(tension de service). - Les pertes en lignes sont dues à l effet Joule dans la résistance R f des conducteurs de transport de l énergie. Elles se manifestent essentiellement entre le poste de transformation et le compteur de l abonné (réseau basse tension). Les condensateurs de compensation, en minimisant la puissance réactive, permettent deréduire le courant total fourni ( I 2 est inférieur à I 1 ). Les pertes passent donc de R f I 1 2 à R f I 2 2. EDF impose un compteur d énergie réactive aux gros consommateurs d électricité. Ceux-ci sont généralement alimentés par le réseau triphasé 400 V- 50 Hz. 3 Exercice 4 APPRENTISSAGE ET ENTRAÎNEMENT Une installation électrique monophasée d une petite entreprise se compose de la façon suivante : 88luminaires fluorescents de 2 36 W non compensés ( cosϕ = 0,45 ) ; 12points d éclairage àincandescence de 75 W; 2moteurs de ventilation de 1kW (230 V; 50 Hz ; η = 0,667 ; cosϕ = 0,8); 6 convecteurs électriques (2 de 2kW, 2 de 4kW et 2 de 2,5 kw). Q UESTION Calculez les différentes puissances P, Q en jeu et réalisez la compensation pour ramener le facteur de puissance total de l installation à la valeur de tangente ϕ 0,4 ; cette valeur étant celle recommandée par EDF ( cosϕ = 0,93 tanϕ = 0,4). LIVRET 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) 11

12 CORRIGÉ DES EXERCICES Exercice 1 Corrigé des exercices Ayant L on cherche la réactance X L : X L = L 2 π f X L = 0,84 2 3,14 50 = 0, = 263,76 Ω D où l impédance Z du circuit : Z R 2 2 = + X L Z = ,76 2 = 268,46 Ω On définit lefacteur de puissance : cos ϕ = R Z cos ϕ = = 268,46 0,18625 Calcul des différentes puissances P, Q et S : P = U I cos ϕ P = 230 0,857 0,18625 = 30,7 W Q = U I sinϕ Q = 230 0,857 0,9825 = 193,66 VAR S = U I S = 230 0,857 = 197,11 VA Exercice 2 Puissance active absorbée par le moteur : P P U a = η P a = = W 0,84 Facteur de puissance de ce moteur : P a P a cos ϕ = = S U I cos ϕ = = = 0, Correspondance trigonométrique : cosϕ = 0,835 sinϕ = 0,5505 tanϕ = 0, ÉLECTRICITÉ Les bases de l électricité

13 Puissance réactive Q : Q = P a tan ϕ = U I sinϕ Q = ,65937 = , VAR Puissance apparente S : S = U I S = = VA Exercice 3 a. Puissance active absorbée : P P U a = η P a = = ,50 W 0,85 Intensité en ligne : P a I = U cos ϕ ,50 I = = 115,09 A 230 0,8 b. Puissance réactive Q : cosϕ = 0,8 sinϕ = 0,6 tanϕ = 0,75 Q = P a tan ϕ = U I sinϕ Puissance réactive de compensation Q C : Q C = P a ( tan ϕ tan ϕ ' ) cosϕ = 0,93 tanϕ = 0,4 Q C = ,50 (0,75 0,4) = 7411,78 VAR Calcul de la valeur de la batterie de condensateurs : CORRIGÉ DES EXERCICES C C Q C U 2 = ω 7411,80 = = 4, µ F Exercice 4 Les 88 luminaires fluorescents doubles de 36 W: P 1 = = 6336 W pour cosϕ = 0,45 tanϕ = 1,9845 Q 1 = P tan ϕ 1 Q 1 = ,9845 = ,80 VAR Les 12 foyers lumineux de 75 W à incandescence ( cosϕ = 1 et sinϕ = 0): P 2 = = 900 W Q 2 = 0VAR LIVRET 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) 13

14 CORRIGÉ DES EXERCICES Les deux moteurs de 1kW: P 3 = P U η P 3 = ,667 = 3000 W pour cosϕ 3 = 0,8 tanϕ 3 = 0,75 Q 1 = P 3 tan ϕ 3 Q 3 = ,75 = 2250 VAR Les six convecteurs ( cosϕ = 1 et sinϕ = 0) : P 4 = (2 2000) + ( ) + ( ) = = W P 4 Q 4 = 0VAR Les puissances en jeu : P t = = W Q t = = VAR 2 2 S = P t + Q t S = = VA cos ϕ tan ϕ P t = = = 0,8784 S Q t P t = = = 0, Compensation liée aux condensateurs : cosϕ = 0,93 tanϕ ' = 0,4 Q C = P a ( tan ϕ tan ϕ ' ) Q C = (0,5443 0,4 ) = 3930,16 VAR C C Q C U 2 = ω 3930,16 = = 2, ,6 µ F ÉLECTRICITÉ Les bases de l électricité

15 Notes personnelles LIVRET 6 Le courant alternatif sinusoïdal (2/2) 15

16 Impression : AFPA SEDEX É LECTRICITÉ Les b a ses d e l électr icité Livr et 1 Livr et 2 Livr et 3 Livr et 4 Livr et 5 Livr et 6 Livr et 7 Livr et 8 Livr et 9 Le cour an t con tin u (1/3) Lois fon dam en tales et application s Le cour an t con tin u (2/3) Lois fon dam en tales et application s Le cour an t con tin u (3/3) Lois fon dam en tales et application s Le cour an t alternatif sin usoïdal (1/2) Lois fon dam en tales Notion d impédance Le courant a lter na tif sinusoïdal (2/2) Lois fondamenta les Le tr iphasé Les bases de l électr om agn étism e Les application s de l électr om agn étism e

Electrotechnique triphasé. Chapitre 11

Electrotechnique triphasé. Chapitre 11 Electrotechnique triphasé Chapitre 11 CADEV n 102 679 Denis Schneider, 2007 Table des matières 11.1 GÉNÉRALITÉS... 2 11.1 1 DÉFINITION TENSIONS TRIPHASÉES... 2 11.1.2 COURANTS TRIPHASÉS... 2 11.1.3 AVANTAGE

Plus en détail

Gestion de l énergie sur le réseau de transport d électricité

Gestion de l énergie sur le réseau de transport d électricité Gestion de l énergie sur le réseau de transport d électricité Cette série d exercices aborde plusieurs aspects des problèmes liés au transport et à la gestion de l énergie électrique. Ces exercices indépendants

Plus en détail

COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA)

COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA) COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA) SOMMAIRE : INTRODUCTION : INTRODUCTION I - LES FAITS point de vue du distributeur d'énergie point de vue du client II - LE COS Phi : UN PEU DE THEORIE

Plus en détail

Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur

Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur 16 2006 Bibliographie L. Quaranta, JM Donnini, Dic. physique tome 4 nouvelle édition, Pierron H. Prépa Electronique

Plus en détail

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES FABRIQUÉ Lyon EN FRANCE eco 6 Solutions de compensation d énergie réactive Ensemble nous pouvons faire la différence eco 6 TECHNOLOGIES Vous cherchez à réduire votre facture d électricité sans changer

Plus en détail

Electricité Etude du facteur de puissance

Electricité Etude du facteur de puissance Etude du facteur de puissance Français p 1 Maquette amélioration du facteur de puissance Version : 0109 1 La maquette 1.1 Descriptif La maquette facteur de puissance permet d aborder, par analogie, la

Plus en détail

Chapitre 9 Circuits parcourus par un courant alternatif sinusoïdal

Chapitre 9 Circuits parcourus par un courant alternatif sinusoïdal Chapitre 9 Circuits parcourus par un courant alternatif sinusoïdal NTRODUCTON 3 1. GÉNÉRALTÉS SUR LES CRCUTS MONOPHASÉS 1.1. Définitions et caractéristiques 4 1.2. Représentation vectorielle de Fresnel

Plus en détail

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5.

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Chapitre 3 : Réseau triphasé Plan du chapitre 1. Présentation 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle i l 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Résumé Plan du chapitre 1. Présentation

Plus en détail

1 Grandeurs sinusoïdales

1 Grandeurs sinusoïdales 1 Grandeurs sinusoïdales Dans un circuit fonctionnant en régime sinusoïdal, tous les courants et toutes les tensions dans le circuit sont sinusoïdaux, de même pulsation que la source d alimentation. 1.1

Plus en détail

Les Mesures Électriques

Les Mesures Électriques Les Mesures Électriques Sommaire 1- La mesure de tension 2- La mesure de courant 3- La mesure de résistance 4- La mesure de puissance en monophasé 5- La mesure de puissance en triphasé 6- La mesure de

Plus en détail

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012 Cours d électricité Dipôles simples en régime alternatif Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année: 2011-2012 Plan du

Plus en détail

Travaux pratiques. Module Électricité 2. Électrocinétique, circuits magnétiques, transformateur monophasé, système triphasé

Travaux pratiques. Module Électricité 2. Électrocinétique, circuits magnétiques, transformateur monophasé, système triphasé 1ère année d IUT de Mesures Physiques Travaux pratiques Module Électricité 2 Électrocinétique, circuits magnétiques, transformateur monophasé, système triphasé Arnaud MARTIN (rédaction) & Olivier BACHELIER

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère )

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère ) ÉLECTRICITÉ / Travail ( W ) en joule En translation : W = F.d Puissance mécanique ( P ) en watt Champ électrique uniforme ( e ) en volt/mètre Travail de la force électrique ( W ) en joule Champ et potentiel

Plus en détail

3 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime triphasé

3 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime triphasé 3 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime triphasé Exercice Tri01 : régime triphasé Soit un récepteur triphasé équilibré constitué de trois radiateurs R = 100 Ω. Ce récepteur est alimenté par

Plus en détail

La compensation de l énergie réactive

La compensation de l énergie réactive S N 16 - Novembre 2006 p.1 Présentation p.2 L énergie réactive : définitions et rappels essentiels p.4 La compensation de l énergie réactive p.5 L approche fonctionnelle p.6 La problématique de l énergie

Plus en détail

PUISSANCE ELECTRIQUE

PUISSANCE ELECTRIQUE PUISSANCE ELECTRIQUE I COURANT CONTINU 1 absorbée par un récepteur 2 Puissance thermique et effet Joule 3 Bilan des puissances a) Conducteur ohmique Conducteur P abs Ohmique P ut = P j le rendement est

Plus en détail

1 -Alimenta on triphasée

1 -Alimenta on triphasée 1 -Alimenta on triphasée Distribu on : 3 phases 1,,3 ou A,B,C ou R,S,T et un neutre N Tensions simples Tensions composées 1 1-a : Tensions simples Equa ons horaires : ( ) + = = = 3 sin ) ( 3 sin ) ( sin

Plus en détail

Travaux dirigés. Direction Génerale des Etudes Technologiques ÈLECTROTECHNIQUE. Licence génie électrique niveau 2. Amari Mansour

Travaux dirigés. Direction Génerale des Etudes Technologiques ÈLECTROTECHNIQUE. Licence génie électrique niveau 2. Amari Mansour Direction Génerale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul ÈLECTROTECHNIQUE Travaux dirigés Licence génie électrique niveau 2 Amari Mansour Janvier 2014 2 Table

Plus en détail

Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal

Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal 1 Introduction Dans les premiers chapitres d électrocinétique, nous avons travaillé sur les régimes transitoires des circuits comportant conducteur ohmique,

Plus en détail

TENSIONS TRIPHASEES. Un alternateur triphasé est formé de 3 générateurs délivrant trois fem sinusoïdales formant un système triphasé équilibré.

TENSIONS TRIPHASEES. Un alternateur triphasé est formé de 3 générateurs délivrant trois fem sinusoïdales formant un système triphasé équilibré. TESOS TRHASEES - DEFTOS. Système triphasé Trois tensions sinusoïdales de même fréquence et de même valeur efficace, déphasées les unes par rapport aux autres de π/ forment un système triphasé équilibré.

Plus en détail

Le circuit d allumage classique par batterie et rupteur Synthèse

Le circuit d allumage classique par batterie et rupteur Synthèse Composants du circuit Rôle Principe de fonctionnement Pour enflammer les gaz comprimés dans la chambre de combustion, la tension nécessaire à la bougie pour produire un arc électrique et amorcer la combustion

Plus en détail

Machines synchrones. Gérard-André CAPOLINO. Machines synchrones

Machines synchrones. Gérard-André CAPOLINO. Machines synchrones Gérard-ndré CPOLINO 1 Machine à pôles lisses Concept (machine à 2 pôles) Le stator est un circuit magnétique circulaire encoché Un bobinage triphasé est placé dans les encoches Le rotor est également un

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

Electricité Générale

Electricité Générale Electricité Générale Electricité 1 Livret 4 Résistance Loi d Ohm Loi de Joule Mise à jour février 2007 *FC1207041.1* FC 1207 04 1.1 Centre National d Enseignement et de Formation A Distance Réalisation

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

TP oscilloscope et GBF

TP oscilloscope et GBF TP oscilloscope et GBF Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : ce travail a pour buts de manipuler l oscilloscope et le GBF. A l issu de celui-ci, toutes les fonctions essentielles

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

SOMMAIRE A/ PRODUCTION DU COURANT ALTERNATIF

SOMMAIRE A/ PRODUCTION DU COURANT ALTERNATIF 1 Bayala Bapio SOMMAIRE A/ PRODUCTION DU COURANT ALTERNATIF 1) Principe de l alternateur monophasé Parties principales Caractéristiques du courant alternatif monophasé 2) Principe de l alternateur triphasé

Plus en détail

LogiAlpes. Logiciel d aide au calcul des batteries de condensateurs pour la compensation de l énergie réactive

LogiAlpes. Logiciel d aide au calcul des batteries de condensateurs pour la compensation de l énergie réactive LogiAlpes Logiciel d aide au calcul des batteries de condensateurs pour la compensation de l énergie réactive LogiAlpes en un coup d oeil LogiAlpes est un logiciel simple d utilisation qui permet de déterminer

Plus en détail

C.M.E.2.3 Comment évaluer sa consommation d énergie électrique?

C.M.E.2.3 Comment évaluer sa consommation d énergie électrique? C.M.E.2.3 Comment évaluer sa consommation d énergie électrique? I) Énergie et puissance électrique : Analysons le document suivant : Ampoules basse consommation et ampoules classiques. Les ampoules classiques

Plus en détail

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- I - CONSTITUTION ET FONCTIONNEMENT DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- I - CONSTITUTION ET FONCTIONNEMENT DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- Le but de cette étude est de familiariser l'étudiant avec l'utilisation d'un oscilloscope au travers de mesures de diverses grandeurs physiques : tensions,

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

S1.3:Schémas de liaison à la terre BTA

S1.3:Schémas de liaison à la terre BTA Table des matières 1 Les S.L.T 1 1.1 Pourquoi un schéma des liaisons à la terre?................... 1 1.2 Schéma IT..................................... 3 1.3 Le fonctionnement pour un réseau (1km).....................

Plus en détail

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU Les machines à courant continu sont réversibles. Elles peuvent devenir génératrices ou moteur. Energie mécanique GENERATRICE CONVERTIR L ENERGIE Energie électrique

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

Etude de signaux observés sur un oscilloscope

Etude de signaux observés sur un oscilloscope Etude de signaux observés sur un oscilloscope Exercice 1 : Signaux observés sur un oscilloscope Pour ces différents signaux, donner le nom du signal si cela est possible, noter sa période, hachurer au

Plus en détail

CL-I-MES-27 FOURNITURES DE SIGNAUX KYZ ET ANALOGIQUES POUR LA CLIENTÈLE GRANDE ENTREPRISE

CL-I-MES-27 FOURNITURES DE SIGNAUX KYZ ET ANALOGIQUES POUR LA CLIENTÈLE GRANDE ENTREPRISE CL-I-MES-27 FOURNITURES DE SIGNAUX KYZ ET ANALOGIQUES POUR LA CLIENTÈLE GRANDE ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES 1.0 COMPOSANTES D'UN POSTE DE MESURAGE AVEC FOURNITURE DE SIGNAUX... 1 1.1 Transformateurs de

Plus en détail

Charges électriques - Courant électrique

Charges électriques - Courant électrique Courant électrique Charges électriques - Courant électrique Exercice 6 : Dans la chambre à vide d un microscope électronique, un faisceau continu d électrons transporte 3,0 µc de charges négatives pendant

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

Série 7 : circuits en R.S.F.

Série 7 : circuits en R.S.F. Série 7 : circuits en R.S.F. 1 Documents du chapitre Action d un circuit du 1er ordre sur un échelon de tension et sur une entrée sinusoïdale : Déphasage de grandeurs sinusoïdales et représentation de

Plus en détail

TENSION et COURANT ALTERNATIF

TENSION et COURANT ALTERNATIF Chapitre 2 TENSION et COURANT ALTERNATIF I/ Principe de fonctionnement d'un oscilloscope 1- Schéma Plaques de déviation horizontale et verticale Tube à vide Faisceau d'électrons B Cathode Anode + Spot

Plus en détail

Document de révision

Document de révision Document de révision 1. La loi des charges électriques se résume en trois points. Énonce-les. 1-Les charges de signes contraires s attirent 2-Les charges de mêmes signes se repoussent 3-Les objets neutres

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2 Varset Direct Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires Notice d utilisation Coffret C1 Coffret C2 Armoire A2 Réception DB110591 Présentation Varset Direct est une batterie fixe

Plus en détail

CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance.

CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance. XIII. 1 CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance. Dans les chapitres précédents nous avons examiné des circuits qui comportaient différentes

Plus en détail

TP filtres électriques

TP filtres électriques P filtres électriques Objectif : Étudier les caractéristiques de gain et de phase de quelques filtres classiques 1 Introduction oute cette partie est informative : la non compréhension de certains paragraphes

Plus en détail

LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL

LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EN RÉGIME SINUSOÏDAL Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Suivre et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité

Plus en détail

Chalets du Villard DOSSIER SUJET. BEP des métiers de l Electrotechnique - SESSION 2008 - Epreuve EP1 - Communication technique.

Chalets du Villard DOSSIER SUJET. BEP des métiers de l Electrotechnique - SESSION 2008 - Epreuve EP1 - Communication technique. BEP des métiers de l Electrotechnique - SESSION 2008 - Epreuve EP1 - Communication technique 4 heures Chalets du Villard DOSSIER SUJET METROPOLE REUNION - MAYOTTE Session juin 2008 Facultatif : Code BEP

Plus en détail

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU LE COURT ELECTRQUE COTU 1- perçu historique de l'électricité Voir polycop 2- Le courant électrique l existe deux types de courant. EDF. faire tirages feuille exercice et T annexe Montrer effet induction

Plus en détail

ALPES TECHNOLOGIES Notice d installation des batteries de condensateurs ALPISTATIC équipées du régulateur ALPTEC 11ST

ALPES TECHNOLOGIES Notice d installation des batteries de condensateurs ALPISTATIC équipées du régulateur ALPTEC 11ST Notice d installation des batteries de condensateurs ALPISTATIC équipées du régulateur ALPTEC 11ST Protection - raccordements Mise en service Maintenance Réf : 2007-ST-01 Page 1 SOMMAIRE I - PROTECTION

Plus en détail

Procédures de qualification Installatrice-électricienne CFC Installateur-électricien CFC

Procédures de qualification Installatrice-électricienne CFC Installateur-électricien CFC Série 01 Connaissances professionnelles écrites Pos. Bases technologiques Procédures de qualification Installatrice-électricienne CFC Installateur-électricien CFC Nom, prénom N de candidat Date.........

Plus en détail

Daniel BEJANNIN. Réduire la facture énergétique

Daniel BEJANNIN. Réduire la facture énergétique Daniel BEJANNIN Réduire la facture énergétique Consommations comparées en kwh/kg PIECE TECHNIQUE (Automobile Electro-ménager) PACKAGING Où agir sur une presse hydraulique Où agir sur une presse hydraulique

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

TP1. Pistes pour des TP «MESURES COMMUNICANTES» : Le PEL 103 «en action» au Lycée Professionnel L Odyssée

TP1. Pistes pour des TP «MESURES COMMUNICANTES» : Le PEL 103 «en action» au Lycée Professionnel L Odyssée Pistes pour des TP «MESURES COMMUNICANTES» : Le PEL 103 «en action» au Lycée Professionnel L Odyssée Philippe GUICHARDON et José PRINCIPAL Professeurs d électrotechnique au lycée professionnel L Odyssée

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

Compteurs d énergie monophasé

Compteurs d énergie monophasé Fiche technique www.sbc-support.com Compteurs d énergie monophasé avec interface S-us serielle Les compteurs d énergie avec une interface S-us permettent le relevé de toutes les données importantes telles

Plus en détail

pendule pesant pendule élastique liquide dans un tube en U

pendule pesant pendule élastique liquide dans un tube en U Chapitre 2 Oscillateurs 2.1 Systèmes oscillants 2.1.1 Exemples d oscillateurs Les systèmes oscillants sont d une variété impressionnante et rares sont les domaines de la physique dans lesquels ils ne jouent

Plus en détail

Partie C. Ce dossier. - 10 pages. à DT C10

Partie C. Ce dossier. - 10 pages. à DT C10 Partie C ÉCLAIRAGE DE L AUDITORIUM Étude d un projecteur de scène Association Projecteur / gradateur Pilotage d un gradateur par signal numérique DMX 512 Ce dossier est constitué de : - 9 pages numérotées

Plus en détail

Visualiser une tension variant dans le temps (correction)

Visualiser une tension variant dans le temps (correction) Visualiser une tension variant dans le temps (correction) La maîtrise de la visualisation temporelle de tensions est capitale en sciences expérimentale : la plupart des capteurs utilisés génèrent un signal

Plus en détail

AC Anywhere. Manuel de l utilisateur. F5C400u140W, F5C400u300W F5C400eb140W et F5C400eb300W

AC Anywhere. Manuel de l utilisateur. F5C400u140W, F5C400u300W F5C400eb140W et F5C400eb300W AC Anywhere Convertisseur de courant (Produit de classe II) Manuel de l utilisateur F5C400u140W, F5C400u300W F5C400eb140W et F5C400eb300W Veuillez lire les instructions d installation et d utilisation

Plus en détail

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m.

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m. EXERCICES SUR LA PUISSANCE DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 En zone tempérée pour une habitation moyennement isolée il faut compter 40 W/m 3. Sur un catalogue, 4 modèles de radiateurs électriques sont

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Sommaire de la séquence 12

Sommaire de la séquence 12 Sommaire de la séquence 12 t Séance 1 Le coupe-circuit À quoi sert un coupe-circuit dans une installation électrique? t Séance 2 L énergie électrique À quoi sert un compteur électrique? Que nous apprend

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Dossier technique DISTRIBUTION. Doc. élèves !!"

Dossier technique DISTRIBUTION. Doc. élèves !! !" #$%&' Dossier technique DISTRIBUTION Doc. élèves #$&' !"# $%" $%%" & (#)"*+*,#-#. /*#+01, 2#*3!"*+"+#+34, "!"#+*#+0*"5 6#"+7$*"5+*7(#* ",#+0"*#$+#!,# 89 35:#*; 35:

Plus en détail

La puissance électrique L'énergie électrique

La puissance électrique L'énergie électrique La puissance électrique L'énergie électrique Je me souviens En classe de 4, on a appris à lire la tension nominale sur une lampe. C est la tension nécessaire aux bornes de la lampe pour qu elle fonctionne

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE. Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements

GUIDE TECHNIQUE. Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements GUIDE TECHNIQUE Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique GUIDE DESCRIPTIF DU MATERIEL POUR LA MISE EN PLACE DES RACCORDEMENTS

Plus en détail

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE (Voir article 270-271-272-275) Un dossier est l'ensemble des documents se rapportant à une même installation. Le dossier doit être établi en double exemplaire au

Plus en détail

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez TPE Alternateur Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez 1 Thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Problématique : Comment peut-on transformer de l énergie mécanique

Plus en détail

Secteur 3 : Métiers de l'électricité - Électronique - Audiovisuel - Industries graphiques

Secteur 3 : Métiers de l'électricité - Électronique - Audiovisuel - Industries graphiques Examen : CAP Épreuve : Mathématiques-Sciences durée : 2 heures Secteur 3 : Métiers de l'électricité - Électronique - Audiovisuel - Industries graphiques Sont concernées les spécialités suivantes : Accessoiriste

Plus en détail

CH 11: PUIssance et Énergie électrique

CH 11: PUIssance et Énergie électrique Objectifs: CH 11: PUssance et Énergie électrique Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les schémas

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2012 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2012 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 0 ÉPREUVE EP COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER CORRIGÉ Tous les documents sont à rendre en fin d épreuve. Le dossier sujet est le dossier-réponse.

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

RENDEMENT DES ALTERNATEURS Comment neutraliser le couple antagoniste de la réactance d induit et quelle en est la conséquence.

RENDEMENT DES ALTERNATEURS Comment neutraliser le couple antagoniste de la réactance d induit et quelle en est la conséquence. RENDEMENT DES ALTERNATEURS Comment neutraliser le couple antagoniste de la réactance d induit et quelle en est la conséquence. Explications détaillées pages 2-12 Annexe pages 13-14 L Effet de la réactance

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : 1) Observer les plaquettes d appareils électriques suivantes et relever les indications utiles pour un utilisateur quelconque : Four électrique

Plus en détail

Les générateurs. 1 Expérience NOM: Date: Prénom: électro

Les générateurs. 1 Expérience NOM: Date: Prénom: électro NOM: Prénom: 1 xpérience Les générateurs Date: électro Prenons une batterie de voiture ou de moto 12. Nous mesurerons la tension aux bornes et le courant qui la traverse en allumant un à un des phares

Plus en détail

Livret 10. Mise à jour février 2008. Département Tertiaire

Livret 10. Mise à jour février 2008. Département Tertiaire Élaborer mon étude financière Livret 10 Calculer mon seuil de rentabilité Mise à jour février 2008 Département Tertiaire Avertissement au lecteur Le présent fascicule fait l'objet d'une protection relative

Plus en détail

ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF. Enoncé des Travaux Pratiques

ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF. Enoncé des Travaux Pratiques Lycée Edouard Belin 70 000 VESOUL BTS Electrotechnique Essai de système Première partie: ANALYSE HARMONIQUE SUR RESEAU EDF SOMMAIRE Electrotechnique. Enoncé du T.P effectué en BTS Deuxième partie: harmoniques.

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE

LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE QU EST-CE QU UN OSCILLOSCOPE... Un oscilloscope est un appareil permettant d analyser avec une grande précision le comportement

Plus en détail

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail

Installation électrique du logement

Installation électrique du logement FICHE TECHNIQUE Installation électrique du logement 2 CONNAÎTRE > Courant électrique > Fourniture du courant, abonnement > Eléments constitutifs d une installation électrique d habitation > Compteur de

Plus en détail

Les grandeurs physiques et leurs unités

Les grandeurs physiques et leurs unités Les grandeurs physiques et leurs unités Introduction Les lettres grecques L'alphabet grec comporte les lettres suivantes: α (alpha), β (bêta), γ (gamma), δ (delta), ε (epsilon), ζ (dzêta), η (êta), θ (thêta),

Plus en détail

Évaluation : Évaluation sur la puissance et l énergie électrique

Évaluation : Évaluation sur la puissance et l énergie électrique Évaluation : Évaluation sur la puissance et l énergie électrique Durée : 1h ++ + Unité internationale de la puissance. Relation permettant de calculer la puissance. Unité internationale de la fréquence.

Plus en détail

1 Savoirs fondamentaux

1 Savoirs fondamentaux Révisions sur l oscillogramme, la puissance et l énergie électrique 1 Savoirs fondamentaux Exercice 1 : choix multiples 1. Quelle est l unité de la puissance dans le système international? Volt Watt Ampère

Plus en détail

Varset Tarif Jaune. Batteries automatiques de condensateurs basse tension Coffrets. Notice d utilisation. Coffret C1 : Varset Tarif Jaune TJ50 à TJ150

Varset Tarif Jaune. Batteries automatiques de condensateurs basse tension Coffrets. Notice d utilisation. Coffret C1 : Varset Tarif Jaune TJ50 à TJ150 Varset Tarif Jaune Batteries automatiques de condensateurs basse tension Coffrets Notice d utilisation Coffret C1 : Varset Tarif Jaune TJ50 à TJ150 Coffret C2 : Varset Tarif Jaune TJ175 à TJ250 Réception

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE (Coefficient : 1 Durée : 4 h) Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010. Spécialité : «Mécanique, électromécanique»

CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010. Spécialité : «Mécanique, électromécanique» Centres de Gestion de la Mercredi 13 janvier 2010 Fonction Publique Territoriale de la région Bretagne Centre organisateur : CDG 56 CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010 Spécialité

Plus en détail

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES RAPPELS DE MATHEMATIQUES ORTHOPHONIE Première année 27 28 Dr MF DAURES 1 RAPPELS DE MATHEMATIQUES I - LES FONCTIONS A - Caractéristiques générales des fonctions B - La fonction dérivée C - La fonction

Plus en détail

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Objectifs : - Savoir que : o Le watt (W) est l unité de puissance o Le joule (J) est l unité de l énergie o L intensité du courant électrique

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

ANALYSES TEMPORELLE ET SPECTRALE APPAREILS USUELS

ANALYSES TEMPORELLE ET SPECTRALE APPAREILS USUELS Charges non linéaires BUT : - Observer le courant i ( t ) absorbé par différentes charges non linéaires alimentées par une tension monophasée 230 V / 50 Hz - Relever le Taux de distorsion harmonique du

Plus en détail

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TP d électricité Rédigé par JF Déjean page 1/6 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Programme : B.O n 10 du 15-10-1998 Chapitre : Électricité et vie quotidienne. Contenu : Paragraphe B 2-3 : Installations électriques

Plus en détail

OPTIM. Batterie de condensateurs automatiques. Correction du facteur de puissance et filtrage des harmoniques

OPTIM. Batterie de condensateurs automatiques. Correction du facteur de puissance et filtrage des harmoniques Correction du facteur de puissance et filtrage des harmoniques OPTIM Batterie de condensateurs automatiques Technologie pour l efficacité énergétique CIRCUTOR Profil Depuis 1973, CIRCUTOR est spécialisée

Plus en détail

MEMOIRE DESCRIPTIF I - FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE. Première partie LE FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE

MEMOIRE DESCRIPTIF I - FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE. Première partie LE FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE MEMOIRE DESCRIPTIF I - FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE Première partie LE FONCTIONNEMENT DU RESEAU ELECTRIQUE 9 PROJET DE ZONE D ACCUEIL DE PRODUCTION D ELECTRICITE DE LAVERA-FOS 10 MEMOIRE DESCRIPTIF

Plus en détail