de grands classiques pour une note parfaite

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "de grands classiques pour une note parfaite"

Transcription

1 F i c h e p é d a g o g i q u e de grands classiques La collection 10/10, qui compte maintenant plus de soixante titres, offre des rééditions en format de poche de classiques d auteurs établis, de romans de jeunes auteurs à la voix singulière, de documents de société et de grandes biographies. Au pied de la Pente douce Roger Lemelin L AUTEUR ET SON ŒUVRE Au pied de la Pente douce est le premier roman de Roger Lemelin. Si l ouvrage s est heurté à des réticences au sein de la société québécoise, il a aussi suscité beaucoup d enthousiasme et a valu à son auteur le prix David et un prix de l Académie française.

2 Quelques pistes de lecture Le roman et son contexte socio-historique (temps de l histoire) L action du roman se situe dans les années 1930, au cœur d une période de changements rapides et profonds au Québec, tant sur les plans socio-idéologique et politique que culturel. La crise économique qui sévit de 1929 à 1939 provoque chômage et pauvreté. Elle a aussi pour conséquence une instabilité politique, car elle est vue par plusieurs comme une crise du système capitaliste. Le libéralisme est pointé du doigt, en même temps qu on assiste à une montée du conservatisme. Puis, à la fin de la crise, en 1939, on assiste à une accélération de l industrialisation et de l urbanisation, et par conséquent à un exode rural. Selon ce que vous connaissez de l époque, le portrait social, culturel et politique du Québec que brosse Roger Lemelin dans Au pied de la Pente douce est-il réaliste? idéalisé? négatif?... littéraire (temps de l écriture) Le roman est paru en La période précédente, soit les années 1930 à 1939, a été marquée par l essor de la littérature du terroir, qui promouvait le régionalisme (allant de pair avec le retour du conservatisme en réaction à la crise). À la fin des années 1930, c est l apogée du roman de la terre (Trente arpents, Le Survenant), qui pourtant annonce la fin de ce modèle socio-économique : «L idéal du retour à la terre, proposé par l Église comme solution au chômage et à la pauvreté, se heurte à la réalité du monde moderne. Les plus célèbres romans de la terre apparaissent alors, mais c est pour évoquer un univers en voie de disparition.» (Biron, Dumont, Nardout-Lafarge, Histoire de la littérature québécoise) La période de la publication du roman est marquée par une effervescence littéraire et culturelle. De nouvelles revues littéraires et de nouvelles maisons d édition voient le jour. Une nouvelle génération souhaite exprimer sa sensibilité. On voit alors apparaître une rupture décisive par rapport au roman de la terre et une réorientation vers deux nouveaux courants : le roman d analyse intérieure et le roman de la ville. Cette seconde catégorie, dans laquelle on peut situer Au pied de la Pente douce, découle naturellement de l exode rural : la ville représente un nouveau territoire à explorer, à décrire, à comprendre. C est donc en réponse aux tensions et aux mouvements qui traversent la société québécoise que naît le roman urbain. Le discours du roman passe de l idéalisation de la campagne à la description de la réalité urbaine. Il dépeint les habitants de la ville et leur milieu de manière essentiellement réaliste, sans contrepoids idyllique. Relevez, dans le premier chapitre d Au pied de la Pente douce et dans le deuxième chapitre de Bonheur d occasion, de Gabrielle Roy (un autre roman de la ville), des thèmes qui vous semblent communs aux deux œuvres.

3 L intrigue Le roman est construit sur une suite de séquences ou d épisodes. Deux intrigues principales font avancer l histoire : le triangle amoureux Denis-Lise-Jean et les luttes de pouvoir entre les habitants de la paroisse. Celles-ci sont nombreuses : lutte entre les sœurs Latruche et Sophie Pritontin pour faire béatifier leur candidat, lutte entre les Colin et les Boucher pour le succès de leurs restaurants respectifs, etc. Identifiez quelques-unes des formes que prennent les luttes de pouvoir dans la paroisse (personnages, causes). Les thèmes Les divisions sociales Avant la lecture : qu évoquent pour vous les noms «Mulots» et «Soyeux»? À la suite de votre lecture, de quelle façon ces noms sont-ils représentatifs des membres de ces deux groupes? La religion Dans le chapitre 4 de la première partie, la religion est présentée comme un moyen de s élever dans la hiérarchie sociale, et la messe, comme une occasion de bien paraître. Identifiez des extraits qui soutiennent cette affirmation. L amour Expliquez, en vous appuyant sur des extraits, de quelle façon la conception de l amour de Denis évolue au fil du roman. Les lieux Au fil de cette Pente douce que Lemelin met en scène dans le roman, l ascension physique devient symbole d ascension sociale, puisque c est en haut de la pente, dans la haute ville de Québec, que se trouve la richesse, le succès. Avant la lecture : que vous évoque le titre du roman? À la page 100, analysez de quelle façon le champ lexical de la montée, du haut et du bas est utilisé pour parler de l ambition de Denis.

4 Les personnages Denis Boucher À la suite de la lecture de la première séquence, p. 31 à 33, comment décririez-vous le personnage de Denis Boucher? Après votre lecture du roman, est-ce que ces premières impressions se sont confirmées ou nuancées? En vous basant sur des extraits du chapitre 3 de la première partie, montrez que Denis Boucher est ambitieux. En vous appuyant sur l extrait suivant et sur votre lecture, expliquez la conception de l amitié de Denis. «La nature soumise et candide de [Jean], sa bonté naturelle, une certaine faiblesse de sa volonté avaient fait que Denis l adoptait pour son seul ami. Mais il ne savait pas que Jean était pour lui une sorte de soliveau intellectuel qui solidifiait son édifice d orgueil. Les Langevin, eux, étaient les spectateurs. Ils lui étaient indifférents. Il ne voulait pas leur admiration maintenant, il ne voulait pas les étonner maintenant. Denis les savait presque nuls, bons tout au plus à l écouter, et c était pour cela qu il les frôlait d un peu d amitié, se les réservait jusqu à la réussite suprême.» (p. 99) Jean Colin Que représente Denis pour Jean? Attardez-vous particulièrement aux pages 80 à 137. Le style Comment interprétez-vous les titres des deux parties du roman, «Le cri» et «L écho»? La paroisse est souvent décrite à travers les bruits qu on y entend. Trouvez deux extraits qui soutiennent cette affirmation. Quelle image de la paroisse ces bruits donnent-ils? En vous appuyant sur les champs lexicaux, comparez les descriptions des bruits habituels du quartier avec celle de la musique jouée par Lise qu on trouve au chapitre 6 de la première partie.

5 La narration Même si le narrateur du roman est omniscient, il s écarte parfois de sa posture externe. Identifiez des extraits où : - Le narrateur s implique personnellement, en faisant parfois montre d une certaine affection envers ses personnages (ex. : «Nos amis entrèrent», p. 85). - Le narrateur interpelle le lecteur («ex. : N allez pas vous imaginer [...]», p. 126). - Le narrateur change de posture le temps d un commentaire social (ex.: «D où vient cet instinct de déformation? Nos Tit-Pit, nos Johny, ne sont-ils pas le reflet d un inferiority complex, d un sentiment inconsciemment admiratif pour le caractère, le flegme, certaines qualités de l Anglo-Saxon, né de la faiblesse que nous mettons à laisser timidement croupir nos valeurs comme si elles étaient des hontes?», p ). Catalogue complet : Contact Marie-Eve Gélinas, directrice de la collection Tél. :

Compte-rendu de l atelier autour de Verte de Marie Despléchin Anne Roy

Compte-rendu de l atelier autour de Verte de Marie Despléchin Anne Roy Compte-rendu de l atelier autour de Verte de Marie Despléchin Anne Roy 1 Ecrire pour mieux lire : ce qu en comprennent les collègues, rapide tour de table En général : - Prendre une posture d écrivain

Plus en détail

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Fiche pédagogique Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Le public : Adultes Niveaux intermédiaires avancés (B1 et +)

Plus en détail

Chansons engagées Des clips pour apprendre n 18 12. MC JANICK : Qu est-ce qui? Paroles et musique : MC Janick EMI

Chansons engagées Des clips pour apprendre n 18 12. MC JANICK : Qu est-ce qui? Paroles et musique : MC Janick EMI Chansons engagées Des clips pour apprendre n 18 12. MC JANICK : Qu est-ce qui? Paroles et musique : MC Janick EMI Non non non J peux pas dire pour qui Ni même pourquoi Non non non non non Refrain : Mais

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Une nouvelle muséologie pour le musée moderne

Une nouvelle muséologie pour le musée moderne Une nouvelle muséologie pour le musée moderne André Desvallées, dir., Vagues, une anthologie de la nouvelle muséologie André Desvallées, dans cet extrait de Vagues, une anthologie de la nouvelle muséologie

Plus en détail

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter N 24 Strasbourg Janvier 2012 let Tre des ateliers «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Jacqueline-Marie Ganter Chers amis lecteurs Les fêtes de fin d année passées, nous

Plus en détail

Dossier de Presse. Porte-plume éditions. Conception et réalisation de beaux livres sur mesure.

Dossier de Presse. Porte-plume éditions. Conception et réalisation de beaux livres sur mesure. Biographies Livres d entreprises Récits de cuisine Envies de livres Porte-plume éditions Conception et réalisation de beaux livres sur mesure. Porte-plume éditions 33-35 rue de Chazelles 75017 Paris 01

Plus en détail

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/ Guide du chef de choeur THÈME : La bonne chanson «au cœur de notre culture» Le thème des Choralies 2014 vous invite à mettre en valeur un répertoire riche et varié. Plusieurs chants qui nous semblent si

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

Le projet pédagogique de la FNP

Le projet pédagogique de la FNP Une association, un mouvement, n existe que parce qu il poursuit un objectif. Dans son souci d accompagner les jeunes vers son objectif, le Patro s est défini un projet pédagogique. Celuici présentera

Plus en détail

NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES. 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE :

NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES. 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE : EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé DATE : Mardi 3 juin 2014 DURÉE : 2 leçons NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE : A. COMPRÉHENSION

Plus en détail

Réalisation d une bande dessinée en univers social

Réalisation d une bande dessinée en univers social Réalisation d une bande dessinée en univers social 2 e et 3 e cycles du primaire 1.3.7 fr Pour Windows Document pour l enseignant(e) Suzanne Harvey et Mireille Moyen Service locaux du RÉCIT Commission

Plus en détail

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier Bob Mayer Écrire un roman et se faire publier, 2008 pour le texte de la présente édition, 2014 pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-55815-9 Sommaire INTRODUCTION... 1 Outil n 1. Vous-même...

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Etude du monde de l entreprise à partir des «Temps modernes» de Charlie Chaplin, 1936. Classe de 3ème

Etude du monde de l entreprise à partir des «Temps modernes» de Charlie Chaplin, 1936. Classe de 3ème Etude du monde de l entreprise à partir des «Temps modernes» de Charlie Chaplin, 1936 Rappel du programme d histoire et géographie, Troisième : Classe de 3ème I- Un siècle de transformations scientifiques,

Plus en détail

FICHE N 12 Réaliser un roman-photo sur tablettes (2 de )

FICHE N 12 Réaliser un roman-photo sur tablettes (2 de ) FICHE N 12 Réaliser un roman-photo sur tablettes (2 de ) Céline Benoît, académie de Toulouse Niveaux et thèmes de programme Lycée (2 de ), étude du roman réaliste, histoire des arts, écriture d invention.

Plus en détail

AGNÈS BIHL, Elle et lui (2 14)

AGNÈS BIHL, Elle et lui (2 14) (2 14) PAROLES {Refrain :} Elle et lui, c est le jour et la nuit C est le sucre et le sel, lui et elle Il est fromage elle est dessert 1 Il est sauvage elle est solaire Il est poker elle est tarot Il est

Plus en détail

Le Musée de la Banque nationale de Belgique

Le Musée de la Banque nationale de Belgique Chapitre Le Musée de la Banque nationale de Belgique Le Musée se veut ouvert au plus grand nombre. Il s intègre dans la politique de communication de la Banque nationale, tournée vers le grand public et

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES AUTEUR : CHRISTIAN OSTER Christian Oster est né en 1949. Il publie des romans aux éditions de Minuit (dont Mon grand appartement,

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Nicolas RABEL... 06 09 38 83 21 nr@ideo-libris.com

Nicolas RABEL... 06 09 38 83 21 nr@ideo-libris.com DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE Nicolas RABEL... 06 09 38 83 21 nr@ideo-libris.com SOMMAIRE, éditeur d applications et de livres numériques...2 Les fondateurs d....3 Les applications et livres numériques

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Le développement du langage oral chez l enfant

Le développement du langage oral chez l enfant Le développement du langage oral chez l enfant Par Alessandra Biner, Anne Dauvin, Isabelle Pulfer, Logopédistes Cette conférence a été donnée dans le cadre de soirées de parents du secteur de la petite

Plus en détail

Communication Globale Communications Conjoncturelles

Communication Globale Communications Conjoncturelles Communication Globale Communications Conjoncturelles Envoi par E-mail d une Campagne Conjoncturelle à mes clients et prospects Version 1.0 1 Communications Conjoncturelles Envoi par E-Mail Ce module vous

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

Introduction à l analyse de concept. Cogmaster - Quinzaine de rentrée

Introduction à l analyse de concept. Cogmaster - Quinzaine de rentrée Introduction à l analyse de concept Cogmaster - Quinzaine de rentrée L art de la distinction Une partie de la philosophie consiste à faire des distinctions pour éviter que soient confondues des entités

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS

Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS LES INSTITUTIONS CULTURELLES AU QUÉBEC 502-JAL-03 Pondération : 1-2-3 Compétences : 01D0 (c) Ce cours pose les bases d une connaissance critique

Plus en détail

Communication Globale Epargne Immobilière Envoi par E-mail à mes clients et prospects

Communication Globale Epargne Immobilière Envoi par E-mail à mes clients et prospects Communication Globale Epargne Immobilière Envoi par E-mail à mes clients et prospects Version 1.0 1 Epargne Immobilière Envoi par E- Mail Ce module vous permet d envoyer par E-mail l Epargne Immobilière

Plus en détail

Les visiteurs du soir Rencontre avec Hervé Tullet

Les visiteurs du soir Rencontre avec Hervé Tullet Les visiteurs du soir Rencontre avec Hervé Tullet Le Jeudi 20 mars 2008, La Joie par les livres recevait Hervé Tullet interviewé par Véronique Soulé. Votre premier livre «Comment Papa a rencontré Maman»,

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

Mitraillage publicitaire Séance 1

Mitraillage publicitaire Séance 1 Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM 1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire Séance 1 Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Marketing du livre : conseils pour optimiser votre stratégie cross-média

Marketing du livre : conseils pour optimiser votre stratégie cross-média Marketing du livre : conseils pour optimiser votre stratégie cross-média E-Mail: info@omniscriptum.com Internet: www.omniscriptum.com Page 1 Nos meilleurs conseils pour réussir la commercialisation de

Plus en détail

Le bon Samaritain Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

Le bon Samaritain Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Découvrir le chemin de l intimité grâce au bon Samaritain Catéchèse 1 1 Pourquoi et comment se faire proche des autres et de soi-même comme Jésus? Accueil et chant mimé En paraboles de Mannick et Gaëtan

Plus en détail

La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs

La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs Laurent Muhleisen La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs En 1989, les 6 e Assises de la traduction littéraire en Arles avaient pour thème la traduction théâtrale ; pour la première fois

Plus en détail

LA RÉDACTION AU BREVET

LA RÉDACTION AU BREVET LA RÉDACTION AU BREVET Il y a 2 sujets au choix. Quel que soit votre choix, il est impératif de : 1. bien lire le sujet 2. souligner les mots importants 3. dégager ce qui est important,l'intérêt du sujet

Plus en détail

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»?

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? Carlos Guevara «Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? La phrase du titre de mon exposé est de Lacan, le signe d interrogation est de moi. Cette phrase, vous pouvez la trouver dans

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Julien BENEYTON. Livret jeu pour les enfants. A la régulière. 15 janvier 27 mars 2011

Julien BENEYTON. Livret jeu pour les enfants. A la régulière. 15 janvier 27 mars 2011 Julien BENEYTON A la régulière 15 janvier 27 mars 2011 Livret jeu pour les enfants Qui est Julien Beneyton? Julien Beneyton est un jeune peintre de 33 ans. Il est né dans la région de Grenoble, pas très

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur Rétrospective Le Secret Vincere, de Marco Bellochio Italie 2009 1h59 - Couleur Fiche pédagogique réalisée par Sébastien Farouelle Scénario : Marco Bellocchio, Daniela Ceselli Image : Daniele Ciprì Montage

Plus en détail

La com, tout le monde en parle. Sans communication, pas de

La com, tout le monde en parle. Sans communication, pas de Êtes-vous fait pour la communication? La com, tout le monde en parle. Sans communication, pas de nouveau produit, pas d élus politiques, pas de spectateurs dans les salles de cinéma,pas de lecteurs pour

Plus en détail

Guy Reibel. Un team Building qui vous enchante! La voix : une source de plaisir, de créativité et d épanouissement

Guy Reibel. Un team Building qui vous enchante! La voix : une source de plaisir, de créativité et d épanouissement Le Jeu Vocal Guy Reibel Un team Building qui vous enchante! La voix : une source de plaisir, de créativité et d épanouissement Une pratique inédite pour développer l esprit d équipe Contact : Mr Michel

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT Dire «ce document est un texte» ou «c est un tableau de statistiques», cela ne suffit pas à donner avec précision la nature d un document. Plus cette nature est

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Sorin Lucas Ricou Sander. Rapport de projet SI28

Sorin Lucas Ricou Sander. Rapport de projet SI28 Sorin Lucas Ricou Sander A14 Rapport de projet SI28 1 I. Concept Application web permettant la création d une vidéo virale type «NyanCat». L utilisateur aura à sa disposition des musiques, des fonds, des

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE joue la diversité Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

TRANSCRIPTION Conseils sur la présentation d une demande de bourse du CRSNG

TRANSCRIPTION Conseils sur la présentation d une demande de bourse du CRSNG TRANSCRIPTION Conseils sur la présentation d une demande de bourse du CRSNG Narration : Lorsque vous présentez une demande de bourse au CRSNG, votre demande doit vous permettre de vous démarquer parmi

Plus en détail

Objectifs communicatifs : résumer des informations, présenter la biographie d'un(e) invité(e).

Objectifs communicatifs : résumer des informations, présenter la biographie d'un(e) invité(e). Thé ou café Thèmes Art, cinéma, littérature, musique Concept Catherine Ceylac reçoit des personnalités de tous les horizons, du chef d entreprise au navigateur solitaire, dans le cadre convivial et intimiste

Plus en détail

Résumé du document de réflexion et guide discussion pour consultation en ligne

Résumé du document de réflexion et guide discussion pour consultation en ligne Résumé du document de réflexion et guide discussion pour consultation en ligne PRONONCEZ-VOUS SUR LA QUESTION! Faites-nous parvenir vos commentaires et vos réflexions. Pour les membres de l AMQ : commentez

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contacts. Et sur les réseaux sociaux Département de la Nièvre - facebook.com/lanievre - Twitter@LaNievre #Nievre 1

DOSSIER DE PRESSE. Contacts. Et sur les réseaux sociaux Département de la Nièvre - facebook.com/lanievre - Twitter@LaNievre #Nievre 1 DOSSIER DE PRESSE Contacts Sylvain HEYRAUD Aline DEVILLERS Directeur de Cabinet Chargée de communication 03 86 60 67 14 03 86 60 58 50 sylvain.heyraud@nievre.fr aline.devillers@nievre.fr Et sur les réseaux

Plus en détail

La Business Intelligence, un projet stratégique

La Business Intelligence, un projet stratégique La Business Intelligence, un projet stratégique Le projet décisionnel est étroitement lié au déploiement de la stratégie Lors de la réalisation du projet d informatique décisionnelle, les préoccupations

Plus en détail

ÉPREUVE DE PRODUCTION ORALE : DELF scolaire A2

ÉPREUVE DE PRODUCTION ORALE : DELF scolaire A2 ÉPREUVE DE PRODUCTION ORALE : DELF scolaire A2 25 points Consignes pour les examinateurs Déroulement de l épreuve : en accueillant le candidat, et après avoir vérifié son identité, vous indiquez très clairement

Plus en détail

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona Guide de lecture Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona 1 1. Introduction et contextualisation. 2. Pourquoi lire ce livre? 3. Questions et activités

Plus en détail

Un self-made-man béninois

Un self-made-man béninois Un self-made-man béninois Thèmes Économie, consommation, publicité Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays d Afrique

Plus en détail

ETUDE D UN CONTE Les fées

ETUDE D UN CONTE Les fées ETUDE D UN CONTE Les fées Objectifs de la leçon : A la fin de cette unité tu seras capable de : - reconnaître la structure d un récit à partir d un conte. -reconnaître les éléments qui constituent un texte

Plus en détail

REsolutions to Fund Cities

REsolutions to Fund Cities Supporting local authorities to access funding REsolutions to Fund Cities Rethinking Economic Solutions to Sustainably Fund Local Development REsolutions soutient la Campagne Urbaine Mondiale Résumé REsolutions,

Plus en détail

Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité. Reproduction autorisée

Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité. Reproduction autorisée Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité Reproduction autorisée Ces jeux se font en classe. C est la partie parfaite du recueil si vous

Plus en détail

Steve Jobs, l homme derrière Apple

Steve Jobs, l homme derrière Apple Intention de lecture : La biographie suivante porte sur une personnalité renommée : Steve Jobs. 1 Dans tout le texte, surligne le vocabulaire en lien avec le domaine de l informatique. 2 Dans tout le texte,

Plus en détail

Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public

Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public Théâtre, danse, conte et jonglage seront aux rendez vous de cette semaine. Tous les ans, le Dix (Maison de quartier de la Butte Sainte Anne) accueille

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2010 Datum: Montag, 22. März 2010 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : 1 Lisez ce texte: Logicielle

Plus en détail

Tu dois. Tu viens de faire une inférence

Tu dois. Tu viens de faire une inférence La réponse n est pas écrite Ce que tu cherches est invisible Découvrir les idées qui se cachent derrière la phrase en utilisant les indices du texte Tu dois et Utiliser les connaissances que tu as dans

Plus en détail

Maps Tableau de bord avec MindManager et Power Markers

Maps Tableau de bord avec MindManager et Power Markers Maps Tableau de bord avec MindManager et Power Markers Nick Duffill, Harport Consulting traduction Martine Jésus Qu est-ce exactement qu une map tableau de bord? Qu est-ce qu une map tableau de bord? N

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Zazie : Être et avoir

Zazie : Être et avoir Zazie : Être et avoir Paroles et musique : Zazie / Philippe Paradis Mercury / Universal Music Thèmes La consommation, le bonheur. Objectifs Objectifs communicatifs : Décrire une pièce. Donner une définition

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Carnet de bord. La littérature de jeunesse aux cycles 1, 2 et 3

Carnet de bord. La littérature de jeunesse aux cycles 1, 2 et 3 Carnet de bord La littérature de jeunesse aux cycles 1, 2 et 3 Des dispositifs de présentation Texte in extenso Dévoilement progressif Lecture-puzzle Désordre concerté Avec/ sans titre Avec /sans illustrations

Plus en détail

Service de création de site Internet

Service de création de site Internet Service de création de site Internet 1 Service de création de site Internet Présence et Action culturelles Introduction Quand l Internet fut créé dans les années 80, personne n imaginait que ce réseau

Plus en détail

2est-il un chiffre bleu? Le Collectif blop (Interjection) présente

2est-il un chiffre bleu? Le Collectif blop (Interjection) présente Le Collectif blop (Interjection) présente 2est-il un chiffre bleu? J avale une gorgée d eau et j entends ma voix commencer : «trois virgule un quatre un cinq neuf deux six cinq trois cinq huit neuf sept

Plus en détail

Le SIVU amène la fibre optique chez vous. p02

Le SIVU amène la fibre optique chez vous. p02 Le SIVU amène la fibre optique chez vous Interview Tout savoir sur l Internet gratuit pour tous Avec le SIVU, pour la TNT, rien ne change Les nouveaux boîtiers : comment ça marche? p02 p06 p08 p09 2 3

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

Cristina Marocco : Le parfum

Cristina Marocco : Le parfum Cristina Marocco : Le parfum Paroles et musique : M. Estève-C. Marocco /Art Mengo Plan 2 Music /PIAS Thèmes Le parfum. Objectifs Objectifs communicatifs : Évoquer des souvenirs liés à des sensations. Faire

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTE DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 BIENVENUE Chez mon libraire, La librairie est un lieu essentiel de partage, qui valorise la richesse de notre

Plus en détail

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse.

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. L'école buissonnière Hors les murs Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. Nous avons passé la semaine à découvrir

Plus en détail

Le Petit Prince et le renard

Le Petit Prince et le renard LISEZ CE TEXTE ET FAITES LES ACTIVITÉS SUIVANTES. Le Petit Prince et le renard [ ] C est alors qu apparut le renard. - Bonjour, dit le renard. - Bonjour, répondit poliment le Petit Prince, qui se retourna

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins Observatoire National de la santé des jeunes Accès aux droits et aux soins Données septembre 2012 «Observatoire santé UNHAJ - accès aux droits et aux soins» La santé des jeunes sous observationerreur!

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

27. Projet d exposé. Français 20-2. Discours analytique : Des vampires aux Bermudes. Cahier de l élève. Nom :

27. Projet d exposé. Français 20-2. Discours analytique : Des vampires aux Bermudes. Cahier de l élève. Nom : 27. Projet d exposé Discours analytique : Des vampires aux Bermudes Français 20-2 Cahier de l élève Nom : Des vampires aux Bermudes DESCRIPTION DU PROJET Tu auras l occasion de faire un exposé où tu analyseras

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1 Pourquoi? Pour enrichir l'imaginaire et la créativité C'est le moyen privilégié pour que l'enfant ne reste pas au niveau d'images mentales stéréotypées mais aille vers d'autres modes originaux de représentation.

Plus en détail

Recherche d emploi et gestion de carrière : Les clés du succès.

Recherche d emploi et gestion de carrière : Les clés du succès. Recherche d emploi et gestion de carrière : Les clés du succès. Qu il s agisse de trouver ou de garder un emploi ou encore d optimiser votre évolution professionnelle, il apparaît que le succès est lié

Plus en détail

Guide méthodologique 3

Guide méthodologique 3 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment évaluer un site Web Guide méthodologique 3 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 Comment analyser un site

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Correspondance entre L1 32 Production de l écrit (PER) pour le degré secondaire et les manuels de français Atelier du langage et Livre unique Français

Correspondance entre L1 32 Production de l écrit (PER) pour le degré secondaire et les manuels de français Atelier du langage et Livre unique Français 3 Direction de l'instruction publique du canton de Berne Août 2013 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance entre (PER) pour le degré secondaire

Plus en détail

Taux de recommandation net ou le ressenti des clients

Taux de recommandation net ou le ressenti des clients Cet article provient de la banque des meilleures pratiques de la Fondation européenne de la qualité. Taux de recommandation net ou le ressenti des clients Introduction Le taux de recommandation net est-il

Plus en détail

Nombreuses sont les occasions où l on réunit. Connaître les techniques de présentation collective. Méthodes pédagogiques. Animation.

Nombreuses sont les occasions où l on réunit. Connaître les techniques de présentation collective. Méthodes pédagogiques. Animation. Connaître les techniques de présentation collective Grâce à une journée de formation interne, les ingénieurs de ont fait le point sur l animation de séquences de présentation. Moments opportuns pour utiliser

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle

Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants

Plus en détail

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE Par Jean-Paul LANDAIS Mars 2014 1/5 LE BUT DE L ENSEIGNEMENT Le but de l enseignement de la Langue des Signes Française (L.S.F).

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail