TOME 1 : DOCUMENT DE SYNTHÈSE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TOME 1 : DOCUMENT DE SYNTHÈSE"

Transcription

1 UFR DES SCIENCES ÉCONOMIQUES, SOCIALES ET DE GESTION HISTOIRES D INNOVATIONS DANS L ESPACE : DE L ÉMERGENCE D INNOVATIONS FONDÉES SUR LA SCIENCE A L APPROPRIATION D UNE INNOVATION DE SERVICE DE TRANSPORT TOME 1 : DOCUMENT DE SYNTHÈSE Habilitation à Diriger les Recherches Marie Delaplace Jury : Christian Barrère, Professeur de Sciences économiques, Université de Reims-Champagne-Ardenne, Directeur de recherche Alain Desreumaux, Professeur de Sciences de gestion, I.A.E., Université de Lille1 Faïz Gallouj, Professeur de Sciences Economiques, Université de Lille 1, rapporteur Guy Joignaux, Directeur de recherche, INRETS Villeneuve d Ascq, rapporteur Claude Lacour, Professeur de Sciences économiques, Université Montesquieu-Bordeaux IV, rapporteur 17 juin 2009

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

67

68

69

70

71

72

73

74

75

76

77

78

79

80

81

82

83 SCHEMA N 1 LA REPRESENTATION DU PRODUIT SELON SAVIOTTI ET METCALFE

84

85 SCHEMA N 2 LA RELATION DE SERVICE DANS LE CADRE D UNE DESSERTE FERROVIAIRE

86 SCHEMA N 3 LE PRODUIT COMME VECTEURS DE CARACTERISTIQUES ET DE COMPETENCES MIS EN CORRESPONDANCE

87

88 SCHEMA N 4 UNE REPRESENTATION LANCASTERIENNE ELARGIE DU SERVICE DE TRANSPORT FERROVIAIRE

89

90

91

92

93

94

95

96

97

98

99

100

101

102

103

104

105

106

107

108

109

110

111

112

113

114

115

116

117

118

119

120

121

122

123

124

125

126

127

128

129

130

131

132

133

134

135

136

137

138 1.1 L EMERGENCE DES ACTIVITES DE HAUTE TECHNOLOGIE : QUEL TYPE DE FIRMES? la conceptualisation de la firme en termes de rationalité limitée Les structures industrielles émergentes LA LOCALISATION DES DIFFERENTS TYPES DE FIRMES LA CONFRONTATION DU CADRE THEORIQUE A L EMERGENCE DE L INDUSTRIE INFORMATIQUE QUELLE OPERATIONNALITE DES CONCEPTS EVOLUTIONNISTES DE PARADIGME ET DE TRAJECTOIRE TECHNOLOGIQUES DANS L ANALYSE EX ANTE D UNE INNOVATION EMERGENTE? QUELLE OPERATIONNALITE DU CONCEPT DE SYSTEME NATIONAL D INNOVATION POUR ANALYSER EX ANTE L INNOVATION DANS L ESPACE? La diversité des analyses en termes de Système national d innovation Le système national d'innovation : à la recherche de l innovation et du système L articulation des différentes échelles spatiales de l innovation A) L articulation entre système local et système national d innovation B) L insertion du système national d innovation dans un cadre supranational DE LA REGLEMENTATION COMME ELEMENT DU CONTEXTE NATIONAL AUX INTERACTIONS ENTRE REGLEMENTATION ET INNOVATION D HIER A AUJOURD HUI, LE MYTHE DE LA REPRODUCTIBILITE DE MECANISMES SPONTANES L INSUFFISANTE ASSISE THEORIQUE DE LA NECESSITE DES INTERACTIONS DE PROXIMITE EN MATIERE DE RECHERCHE ANCRAGE LOCAL VERSUS ENFERMEMENT LOCAL : LE COTE OBSCUR DE LA PROXIMITE LES DIFFICULTES LIEES AU MANAGEMENT D UNE TECHNOLOGIE EMERGENTE DANS LE CADRE D UNE POLITIQUE SCIENTIFIQUE LOCALE... 54

139 1.1.1 La LGV et l attractivité des territoires pour les entreprises L attractivité des centres d affaires pour les entreprises de service Desserte TGV et développement du tourisme urbain Desserte TGV et métropolisation Desserte TGV et réorganisation des rapports au sein du territoire L ECONOMIE DE L INNOVATION AU SERVICE DE L ANALYSE DE LA DESSERTE TGV Du train comme produit ayant des caractéristiques de services a la desserte ferroviaire comme service le TGV et la desserte TGV, des innovations A) La desserte TGV, des innovations d amélioration des caractéristiques techniques et de service B) La desserte TGV, des innovations incrémentielles dans les caractéristiques de service La desserte TGV, une innovation relationnelle l appropriation des innovations : la nécessité d une analyse plurielle L appropriation individuelle de la desserte TGV A) L appropriation de la desserte TGV, comme une innovation de processus et d organisation potentielle pour les entreprises B) L appropriation d une innovation incrémentielle associée a la desserte TGV : l image comme outil de marketing territorial L appropriation du faisceau d innovations associées à la desserte TGV par la production des services complémentaires A) La production de services complémentaires dans le domaine du transport B) La production de services complémentaires dans le domaine du tourisme C) La production de services complémentaires dans le domaine de l immobilier L appropriation collective de la desserte et de l infrastructure et les innovations relationnelles au cœur de la valorisation de l arrivée du TGV

140

L INDUSTRIE PAPETIÈRE FACE AU

L INDUSTRIE PAPETIÈRE FACE AU L INDUSTRIE PAPETIÈRE FACE AU DÉVELOPPEMENT DE LA BIORAFFINERIE LIGNOCELLULOSIQUE Dynamiques institutionnelles et perspectives territoriales Clarisse CAZALS (Irstea) Arnaud SERGENT (Irstea) Tina RAMBONILAZA

Plus en détail

Lille Métropole : Gestion du trafic et des infrastructures au sein des agglomérations

Lille Métropole : Gestion du trafic et des infrastructures au sein des agglomérations Gestion du trafic et des infrastructures au sein des agglomérations Lille Métropole : vers un aménagement plus durable de la ville et des réseaux de transport AIPCR Auditorium Ascom, Belpstrasse 37, BERN

Plus en détail

Maître de conférences en Sciences économiques à l Institut universitaire de Technologie d Angers

Maître de conférences en Sciences économiques à l Institut universitaire de Technologie d Angers Céline MERLIN Nom marital : BROGNIART 16. 09. 1974 Maître de conférences en Sciences économiques à l Institut universitaire de Technologie d Angers Chercheur au GRANEM UMR-MA 49 et chercheur associé au

Plus en détail

Florence Huguenin-Richard

Florence Huguenin-Richard UFR de géographie et d aménagement Université de Paris IV Sorbonne 191, rue Saint Jacques 75 005 Paris Téléphone : 01 44 32 14 36 Télécopie : 01 44 32 14 38 Adresse électronique : florence.huguenin-richard@paris-sorbonne.fr

Plus en détail

Principes d encadrement pour l obtention du doctorat par la voie de Validation des Acquis de l Expérience (VAE)

Principes d encadrement pour l obtention du doctorat par la voie de Validation des Acquis de l Expérience (VAE) CONFEDERATION DES JEUNES CHERCHEURS contact@cjc.jeunes-chercheurs.org http://cjc.jeunes-chercheurs.org Principes d encadrement pour l obtention du doctorat par la voie de Validation des Acquis de l Expérience

Plus en détail

étude et de recherche Eclairer les enjeux des mutations du XXI siècle pour la Champagne-Ardenne, Les apports de l'analyse économique

étude et de recherche Eclairer les enjeux des mutations du XXI siècle pour la Champagne-Ardenne, Les apports de l'analyse économique Châlons-en en-champagne Hôtel de RégionR 30 Mars 2007 Journée e d éd étude et de recherche Eclairer les enjeux des mutations du XXI siècle pour la Champagne-Ardenne, Les apports de l'analyse économique

Plus en détail

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION 01 NOS CHAMPS D INTERVENTION Secteur Sportif (Fédérations, Ligues, Comités, Clubs, OMS, Collectivités, Services de l Etat, Entreprises...) Secteur de la Formation Professionnelle (Formations diplômantes

Plus en détail

Transition énergétique et écologique, 3ème révolution industrielle, immobilier durable

Transition énergétique et écologique, 3ème révolution industrielle, immobilier durable Transition énergétique et écologique, 3ème révolution industrielle, immobilier durable Jean Carassus FRICS Professeur Ecole des Ponts ParisTech Directeur du Mastère Spécialisé Executive Part Time Immobilier,

Plus en détail

Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif

Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif Support de présentation - Animation n 1 Guide «Structurer une offre territoriale d accompagnement des petites et moyennes associations employeuses»

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

Marie Delaplace. Recherches sur la thématique Tourisme au sein d AsTRES. Institutions. Recherches actuelles en lien avec la thématique Tourisme

Marie Delaplace. Recherches sur la thématique Tourisme au sein d AsTRES. Institutions. Recherches actuelles en lien avec la thématique Tourisme Recherches sur la thématique Tourisme au sein d AsTRES Marie Delaplace Institutions - Université de : Paris-Est Marne-la-Vallée o Courriel: marie.delaplace@univ-mlv.fr o Tél: 06 33 17 11 38 - Laboratoire

Plus en détail

Démarche Système Global d Information

Démarche Système Global d Information Démarche Système Global d Information Alain Mayeur Quelle démarche pour le SI? UNR et UNT Espace Numérique de Travail PRES SYSTEME D INFORMATION Ministère LRU Modernisation Innovation Pédagogique Société

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation. La Validation des Acquis de l Expérience. La mise en dynamique par l approche collective

Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation. La Validation des Acquis de l Expérience. La mise en dynamique par l approche collective Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation La Validation des Acquis de l Expérience La mise en dynamique par l approche collective Mise en dynamique : L approche collective Trois expériences

Plus en détail

ECONOMIE CIRCULAIRE ET TERRITOIRES DURABLES OLLIERES 17 AVRIL 2015

ECONOMIE CIRCULAIRE ET TERRITOIRES DURABLES OLLIERES 17 AVRIL 2015 ECONOMIE CIRCULAIRE ET TERRITOIRES DURABLES OLLIERES 17 AVRIL 2015 La Logistique et le Supply-Chain Management face au Développement Durable et la Logistique Inversée Jacques COLIN, Professeur émérite

Plus en détail

Les poursuites d études après un DUT Carrières sociales option Animation sociale et socio-culturelle dans le Nord - Pas de Calais Avril 2013

Les poursuites d études après un DUT Carrières sociales option Animation sociale et socio-culturelle dans le Nord - Pas de Calais Avril 2013 Les poursuites d études après un DUT Carrières sociales option Animation dans le Nord - Pas de Calais Avril 2013 Cet ABI recense, sans prétention à l exhaustivité, les formations de l académie pouvant

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

Banques coopératives et territoires : quelles capacités d innovations?

Banques coopératives et territoires : quelles capacités d innovations? Banques coopératives et territoires : quelles capacités d innovations? Nadine Richez-Battesti LEST-CNRS et Université de la Méditerranée Paris- 23 Novembre 2007 Données de Cadrage Quelle contribution des

Plus en détail

Votre partenaire pour des solutions intégrales, durables et sûres dans le domaine des transports et de la mobilité.

Votre partenaire pour des solutions intégrales, durables et sûres dans le domaine des transports et de la mobilité. Votre partenaire pour des solutions intégrales, durables et sûres dans le domaine des transports et de la mobilité. PRESENTATION JODAR + PARTNERS SA, mobility & urban planning offre des services intégraux

Plus en détail

Master 2 UA : Urbanisme et Aménagement

Master 2 UA : Urbanisme et Aménagement UFR de Géographie et Aménagement Master 2 UA : Urbanisme et Aménagement Parcours professionnalisant Ville et Projets Le parcours Ville et Projets propose trois options (PU, RESAD et PIF) avec 3 UE mutualisées

Plus en détail

Obsolescence, développement durable et destruction/création de valeur immobilière

Obsolescence, développement durable et destruction/création de valeur immobilière Obsolescence, développement durable et destruction/création de valeur immobilière Jean Carassus FRICS Professeur Ecole des Ponts ParisTech Directeur du Mastère Spécialisé Executive Immobilier, Bâtiment,

Plus en détail

Le Rail à toute(s) vitesse(s).

Le Rail à toute(s) vitesse(s). Le Rail à toute(s) vitesse(s). Deux siècles de vitesse sur rail, trente ans de grandes vitesses La politique des grandes vitesses en France : la trajectoire d un grand projet à l épreuve du territoire

Plus en détail

Desserte ferroviaire à grande vitesse, activation des ressources spécifiques et développement du tourisme: le cas de l agglomération rémoise

Desserte ferroviaire à grande vitesse, activation des ressources spécifiques et développement du tourisme: le cas de l agglomération rémoise Desserte ferroviaire à grande vitesse, activation des ressources spécifiques et développement du tourisme: le cas de l agglomération rémoise Sylvie Bazin Christophe Beckerich Marie Delaplace Université

Plus en détail

Les stratégies métropolitaines Du «hard» au «soft»

Les stratégies métropolitaines Du «hard» au «soft» 11 e rencontres franco-suisses des Urbanistes Divonne les bains, 4 juillet 2014 Les stratégies métropolitaines Du «hard» au «soft» 1 Jean Haëntjens, Urbatopie j.haentjens@wanadoo.fr www.jeanhaentjens.com

Plus en détail

LES FONDEMENTS POLITIQUES DE L URBANISATION ANARCHIQUE A MABANGA (N GAOUNDERE-CAMEROUN)

LES FONDEMENTS POLITIQUES DE L URBANISATION ANARCHIQUE A MABANGA (N GAOUNDERE-CAMEROUN) LES FONDEMENTS POLITIQUES DE L URBANISATION ANARCHIQUE A MABANGA (N GAOUNDERE-CAMEROUN) MAXIMILIEN PIERRE ESSE NDJENG Dans la ville de N Gaoundéré située au Nord-Cameroun, la mauvaise urbanisation de la

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale?

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Atelier n 2 du 01 Juillet 2011 Les entreprises au cœur de la GPEC T Expérimentation MODEL 74 (bassin d Annecy) Extraits du bilan en cours Chantal

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des entreprises et des organisations du monde agricole de l Université Lille 3 Sciences humaines et

Plus en détail

LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE

LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE LGV POITIERS-LIMOGES OBSERVATIONS APPORTEES PAR RESEAU FERRE DE FRANCE SUITE AU PROCES VERBAL DE SYNTHESE ETABLIE PAR LA COMMISSION D ENQUETE A L ISSUE DE L ENQUETE PUBLIQUE DU PROJET REMIS LE 25 JUILLET

Plus en détail

FORMATION pour les entreprises et collectivités

FORMATION pour les entreprises et collectivités FORMATION pour les entreprises et collectivités Dynamisez votre capital différence DIFFESSENS organisme de formation œuvre pour le développement des compétences et l acception des différences. Dans le

Plus en détail

Le programme commun francoukrainien de Master en tourisme

Le programme commun francoukrainien de Master en tourisme l Université Nationale l Université Lumière d Economie de Kharkov Lyon 2 présentent Le programme commun francoukrainien de Master en tourisme La Chaire de Tourisme de l UNEKh Le Département de Tourisme

Plus en détail

Adaptation du système de transport collectif à l organisation polycentrique des territoires régionaux

Adaptation du système de transport collectif à l organisation polycentrique des territoires régionaux Adaptation du système de transport collectif à l organisation polycentrique des territoires régionaux 28 Juin 2011-16 éme Journée doctorale en transport, Journée Eric Tabourin. AFITL_Université Lumière

Plus en détail

APRÈS LA LOI ET DANS LA CRISE, LA GPEC A-T-ELLE UN AVENIR?

APRÈS LA LOI ET DANS LA CRISE, LA GPEC A-T-ELLE UN AVENIR? APRÈS LA LOI ET DANS LA CRISE, LA GPEC A-T-ELLE UN AVENIR? CHAIRE MUTATIONS, ANTICIPATIONS, INNOVATIONS 1 IAE DE PARIS, 19 MARS 2013 ANNE DIETRICH IAE de LILLE LA GPEC QUAND MÊME! ANNE DIETRICH, MCF IAE

Plus en détail

Se former afin de s adapter à un contexte de forte mutation des métiers administratifs

Se former afin de s adapter à un contexte de forte mutation des métiers administratifs De la Comptabilité vers la Gestion du Secrétariat vers l Administration Se former afin de s adapter à un contexte de forte mutation des métiers administratifs POUR JOUER UN RÔLE ESSENTIEL au service d

Plus en détail

COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE

COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE Direction des Ressources humaines COORDONNATEUR TECHNIQUE H COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : DGA Développement - Direction de l Enseignement Poste

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015

Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015 Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015 Sous -domaine : Le management stratégique Sous-domaine : Le management Management : concept, définitions et outils -Connaitre les principes, les

Plus en détail

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2014-2015

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2014-2015 FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2014-2015 Organisme gestionnaire : UNIVERSITE LILLE 1 59655 Villeneuve d'ascq Cedex Siret : 19593559800019 Tél 03 20

Plus en détail

Master HES-SO en ingénierie de la mobilité

Master HES-SO en ingénierie de la mobilité Philippe Bovy Formation continue Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) Master HES-SO en ingénierie de la mobilité www.hes-so.ch/mas/mobilite MAS Master of Advanced Studies HES-SO Ingénierie de la mobilité

Plus en détail

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Prévention et gestion des risques et des territoires: application opérationnelle au niveau local et à grande échelle dans une

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

FIRMES MULTINATIONALES et INSERTION TERRITORIALE

FIRMES MULTINATIONALES et INSERTION TERRITORIALE FIRMES MULTINATIONALES et INSERTION TERRITORIALE 1 Christian Milelli (CNRS EconomiX) Workshop «Localisation des entreprises et performances des territoires» Nanterre 18 novembre 2009 Problématique Modalités

Plus en détail

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2011-2012

FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2011-2012 FORMATIONS OUVRANT DROIT AU VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE Année Universitaire 2011-2012 Organisme gestionnaire : UNIVERSITE LILLE 1 59655 Villeneuve d'ascq Cedex Siret : 19593559800019 Les DUT,

Plus en détail

Philippe Bourdeau / CV Version du 20 octobre 2008

Philippe Bourdeau / CV Version du 20 octobre 2008 Philippe Bourdeau / CV Version du 20 octobre 2008 Philippe Bourdeau Professeur de géographie culturelle, Institut de Géographie Alpine / université J. Fourier, Grenoble UMR PACTE Adresse personnelle 19

Plus en détail

Parcours de formation

Parcours de formation TRELLU Hélène 33 Hent Tingoff 29700 Plomelin 06-61-71-40-18 Helene.Trellu@univ-brest.fr Situation familiale : vie maritale, 3 enfants Docteure en Sociologie, qualifiée aux fonctions de maitre de conférence

Plus en détail

1 er étage de la Maison de l Etudiant 02 38 41 71 72 suio@univ-orleans.fr

1 er étage de la Maison de l Etudiant 02 38 41 71 72 suio@univ-orleans.fr 1 er étage de la Maison de l Etudiant 02 38 41 71 72 suio@univ-orleans.fr Bac +2 bac +3 Bac +5 bac + 8 Les études après une L3 LEA Doctorat 3 Doctorat 2 Doctorat 1 Diplôme IEP Diplôme d Ecole de commerce

Plus en détail

AVIS DE VACANCE CDD DE UN AN CHARGÉ DE MISSION PROMOTION/PROSPECTION

AVIS DE VACANCE CDD DE UN AN CHARGÉ DE MISSION PROMOTION/PROSPECTION Direction des Ressources humaines Service : Service aux entreprises Localisation : Rhovalparc Gare TGV - Alixan AVIS DE VACANCE CDD DE UN AN CHARGÉ DE MISSION PROMOTION/PROSPECTION POSITIONNEMENT DU POSTE

Plus en détail

NOUVELLES SUR LA LN LANGUEDOC

NOUVELLES SUR LA LN LANGUEDOC Débat public sur la ligne nouvelle Languedoc Roussillon LA PROBLEMATIQUE DES GARES NOUVELLES SUR LA LN LANGUEDOC Gabriel JOURDAN Maître de conférences en urbanisme / urbaniste qualifié OPQU gabriel.jourdan@upmf-grenoble.fr

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

Catalogue des formations 2011 / 2012

Catalogue des formations 2011 / 2012 Catalogue des formations 2011 / 20 À Lille 1, faites de votre passion un métier! Plus de 200 diplômes en : Sciences et Technologies Économie, Gestion, Management Sciences Humaines et Sociales Université

Plus en détail

MASTER COORDINATION DES TRAJECTOIRES DE SANTE

MASTER COORDINATION DES TRAJECTOIRES DE SANTE COORDINATION DES TRAJECTOIRES DE SANTE Pr François PUISIEUX Faculté de Médecine H. Warembourg Université Lille 2 Hôpital gériatrique les Bateliers CHRU de Lille CENTRE HOSPITALIER REGIONAL UNIVERSITAIRE

Plus en détail

FORMATIONS 2012-2013

FORMATIONS 2012-2013 http://www.univ-artois.fr FORMATIONS 2012-2013 Domaine Arts, Lettres, Langues Parcours Anglais Langues Littératures et Civilisations Étrangères (LLCE) Langues Étrangères Appliquées (LEA) Allemand Espagnol

Plus en détail

Direction de la Prospective, du Plan et de l Evaluation

Direction de la Prospective, du Plan et de l Evaluation 1 Quelques raisons Les caractéristiques de la Région + de 10 ans avant la LOADDT, la Région inaugurait la formule : «un territoire = un projet = un contrat» La réforme de la décentralisation L avenir des

Plus en détail

FONCTIONS ACTUELLES. FORMATION et CONCOURS. DOCTORAT en Sciences de Gestion (Marketing) (Thèse soutenue le 01 décembre 2006)

FONCTIONS ACTUELLES. FORMATION et CONCOURS. DOCTORAT en Sciences de Gestion (Marketing) (Thèse soutenue le 01 décembre 2006) Caroline LANCELOT MILTGEN ISSBA, UFR de Pharmacie 16, Bd Daviers 49045 ANGERS Cedex Email : caroline.miltgen@wanadoo.fr FONCTIONS ACTUELLES Maître de Conférences en Sciences de Gestion Gestion et Management

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Premiers résultats du sondage du Labo ESS 30 mars 2010

Premiers résultats du sondage du Labo ESS 30 mars 2010 Premiers résultats du sondage du Labo ESS 30 mars 2010 Mise en ligne début novembre au moment du lancement du site Internet du Labo ESS, le sondage sur l identité et l avenir de l ESS a connu un vif succès.

Plus en détail

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER MANAGEMENT DE L INNOVATION. Stratégies d Innovation et Dynamiques Entrepreneuriales. www.univ-littoral.

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER MANAGEMENT DE L INNOVATION. Stratégies d Innovation et Dynamiques Entrepreneuriales. www.univ-littoral. DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER MANAGEMENT DE L INNOVATION Stratégies d Innovation et Dynamiques Entrepreneuriales www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Former des spécialistes dans les domaines

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis :

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis : Avis n 2011/06-01 relatif à l habilitation de l'institut national des sciences appliquées de Rennes (INSA Rennes) à délivrer des titres d ingénieur diplômé Objet : B : renouvellement prévu hors calendrier

Plus en détail

Modèles ouverts de production de l innovation

Modèles ouverts de production de l innovation Modèles ouverts de production de l innovation Fabienne Picard Régis Boulat, Katy Cabaret, André Lorentz, Sana Mrizak, Nathalie Rodet-Kroichvili, Nicolas Simoncini L innovation collaborative : un changement

Plus en détail

Comment définir et caractériser le système d innovation du transport de marchandises?

Comment définir et caractériser le système d innovation du transport de marchandises? Comment définir et caractériser le système d innovation du transport de marchandises? Antje BURMEISTER SPLOTT-IFSTTAR, Université Paris-Est (Villeneuve d Ascq) Plan 1. Les enjeux de l innovation dans le

Plus en détail

Evolution des structures de formation, un enjeu pour l avenir

Evolution des structures de formation, un enjeu pour l avenir Evolution des structures de formation, un enjeu pour l avenir 1 Le groupe de travail Ce travail a été réalisé par les personnes suivantes: Martine BORREL, présidente région Midi-Pyrénées Gilles BREST,

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Ile-de- France avec le Fonds européen de développement régional. Synthèse de l Etude «Innovation dans les entreprises de services

Plus en détail

«Usages et aménagements numériques 2014» Préconisations d entreprises costarmoricaines

«Usages et aménagements numériques 2014» Préconisations d entreprises costarmoricaines Dossier de presse «Usages et aménagements numériques 2014» Préconisations d entreprises costarmoricaines En l espace de 60 ans, le numérique a bouleversé en profondeur les sociétés, multipliant les échanges

Plus en détail

Scénarios Ouest, Médian et Est variante Roanne Option «barreau Clermont-Ferrand Lyon»

Scénarios Ouest, Médian et Est variante Roanne Option «barreau Clermont-Ferrand Lyon» Ligne à Grande Vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon Scénarios Ouest, Médian et Est variante Roanne Option «barreau Clermont-Ferrand Lyon» Janvier 2012 1. OBJET DU DOCUMENT Au cours de la réunion

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE Hôtellerie-Tourisme Spécialité

LICENCE PROFESSIONNELLE Hôtellerie-Tourisme Spécialité Université des Antilles et de la Guyane Campus de Fouillole U.F.R. DES SCIENCES JURIDIQUES ET ECONOMIQUES DE LA GUADELOUPE Demande d informations : LICENCE PROFESSIONNELLE Hôtellerie-Tourisme Spécialité

Plus en détail

GARES ROUTIERES. Des infrastructures au cœur du débat. Fédération nationale des transports de voyageurs

GARES ROUTIERES. Des infrastructures au cœur du débat. Fédération nationale des transports de voyageurs GARES ROUTIERES Des infrastructures au cœur du débat Fédération nationale des transports de voyageurs Décembre 2014 Sommaire 1 > Etat des lieux des gares routières en France 2 > Enquête nationale sur les

Plus en détail

PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS

PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER enfi.fr PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS Donnez un nouvel élan à votre projet professionnel avec les formations de l ENFI ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT

Plus en détail

numéro 221 février 2012

numéro 221 février 2012 numéro 221 février 2012 S O M M A I R E 9 Ont contribué à ce numéro 13 Flexibilité appliquée aux ressources humaines. Compatibilités et contradictions Christophe Everaere 33 La force des entreprises légales-mafieuses.

Plus en détail

Le système de financement de la formation professionnelle en Tunisie

Le système de financement de la formation professionnelle en Tunisie Education pour le développement d et la Compétitivit titivité : interconnecter l él éducation et la formation au marché du travail dans la région r MENA Le système de financement de la formation professionnelle

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

Montréal, 1-5 juin 2011

Montréal, 1-5 juin 2011 Ministère de l écologie, du développement durable des transports et du logement (MEDDTL) Commissariat général au développement durable Direction de la recherche et de l innovation (DRI) / Service de la

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information, communication, culture de l Université Lille 3 - Sciences humaines et sociales - Charles de Gaulle Vague E 2015-2019

Plus en détail

Le "däbat professionnel" : un opärateur des transformations en cours en agriculture

Le däbat professionnel : un opärateur des transformations en cours en agriculture Le "däbat professionnel" : un opärateur des transformations en cours en agriculture Bruno LÄmery AgroSupDijon / INRA SAD LISTO Transformations des exploitations agricoles Annecy, le 22 septembre 2009 Un

Plus en détail

Soukaina EL GHOUJDAMI EI4 Option Qualité et Sûreté de Fonctionnement. Maître de stage : Mr. Joël CHAMBARAUD Enseignant encadrant : Mr.

Soukaina EL GHOUJDAMI EI4 Option Qualité et Sûreté de Fonctionnement. Maître de stage : Mr. Joël CHAMBARAUD Enseignant encadrant : Mr. Soukaina EL GHOUJDAMI EI4 Option Qualité et Sûreté de Fonctionnement Maître de stage : Mr. Joël CHAMBARAUD Enseignant encadrant : Mr. Alain Barreau Année universitaire: 2012-2013 Sommaire Introduction

Plus en détail

Évolution de l école et de la formation

Évolution de l école et de la formation Décision n 2015/10-01 relatif à l accréditation de l Ecole supérieure d ingénieurs en électronique et électrotechnique d Amiens (ESIEE Amiens) à délivrer un titre d ingénieur diplômé Objet Dossier A :

Plus en détail

Thème : L aménagement du territoire et la poli6que de ges6on urbaine au Bénin Par : Séverin K. NSIA Délégué à l Aménagement du Territoire

Thème : L aménagement du territoire et la poli6que de ges6on urbaine au Bénin Par : Séverin K. NSIA Délégué à l Aménagement du Territoire Thème : L aménagement du territoire et la poli6que de ges6on urbaine au Bénin Par : Séverin K. NSIA Délégué à l Aménagement du Territoire 1 Thursday, April 08, 2010 PLAN La probléma6que urbaine au Bénin

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle E-commerce e-marketing de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

EQUIPEX 2010. Appel à projets «Equipements d Excellence» FICHE D EXPERTISE

EQUIPEX 2010. Appel à projets «Equipements d Excellence» FICHE D EXPERTISE EQUIPEX 2010 Appel à projets «Equipements d Excellence» FICHE D EXPERTISE Informations importantes relatives à l expertise (à lire attentivement) Les fiches d expertise sont remplies par les experts désignés

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

RESEAU UNIVERSITAIRE Super DES MASTERS PROFESSIONNELS INNOVANTS EN STAPS RUMPRIS

RESEAU UNIVERSITAIRE Super DES MASTERS PROFESSIONNELS INNOVANTS EN STAPS RUMPRIS RESEAU UNIVERSITAIRE Super DES MASTERS PROFESSIONNELS INNOVANTS EN STAPS RUMPRIS 1 ère Convention nationale du RUMPRIS Grenoble AlpeExpo 24 janvier 2006 LA NOUVELLE ECONOMIE DU SPORT : DES VOIES INEDITES

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines AVIS DE VACANCE CHEF DE SERVICE Tourisme et économie montagnarde POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction du Développement Économique Poste de rattachement

Plus en détail

Réingénierie de la formation des cadres de santé. Perspective 2014/2015

Réingénierie de la formation des cadres de santé. Perspective 2014/2015 Réingénierie de la formation des cadres de santé Perspective 2014/2015 L AsCISM dans ce groupe L association est représentée sur le groupe de réflexion depuis mai 2012. Cette réflexion au ministère de

Plus en détail

Licence Professionnelle Hôtellerie Tourisme Santé, bien-être et plaisir par l alimentation et la cuisine

Licence Professionnelle Hôtellerie Tourisme Santé, bien-être et plaisir par l alimentation et la cuisine Hôtellerie Tourisme Contexte et objectifs Une évolution Des dysfonctionnements dans les comportements alimentaires; Un nouveau modèle de production et de consommation alimentaire; Une attente très forte

Plus en détail

Événement sportif, marketing territorial et développement local Approche théorique et application au cas du Conseil Général de Vendée

Événement sportif, marketing territorial et développement local Approche théorique et application au cas du Conseil Général de Vendée Journée d étude La métalogistique de l événement sportif Événement sportif, marketing territorial et développement local Approche théorique et application au cas du Conseil Général de Vendée José CHABOCHE,

Plus en détail

Introduction Regards sur la communication entre scientifiques, public et décideurs La réinvention du territoire

Introduction Regards sur la communication entre scientifiques, public et décideurs La réinvention du territoire Table des matières Introduction Ghislain GERON et Christian VANDERMOTTEN... 7 Aménagement du territoire et gestion de l environnement : une perspective intégrée et endogène, une option de durabilité...

Plus en détail

Lyon, le 1er juillet 2010. Nos réf. : bb/6124/22062010. Madame, Monsieur,

Lyon, le 1er juillet 2010. Nos réf. : bb/6124/22062010. Madame, Monsieur, Lyon, le 1er juillet 2010 Nos réf. : bb/6124/22062010 Madame, Monsieur, Suite au succès du Programme Leonardo Mobilité organisé en Belgique, Espagne et Danemark entre 2007 et 2009 et auquel ont participé

Plus en détail

TOURISME VOS CONTACTS : Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr

TOURISME VOS CONTACTS : Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr TOURISME VOS CONTACTS : Patrick MAGNIER Conseiller Formation Domaines formation professionnelle et tourisme patrick.magnier@cnfpt.fr Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr 03 28 51

Plus en détail

TERRITOIRES, CULTURE, TOURISME ET DYNAMIQUES TRANSFRONTALIERES

TERRITOIRES, CULTURE, TOURISME ET DYNAMIQUES TRANSFRONTALIERES MASTER SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES TERRITOIRES, CULTURE, TOURISME ET DYNAMIQUES TRANSFRONTALIERES Spécialité Tourisme Littoral www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Le but de cette spécialité

Plus en détail

Le développement territorial par le marketing des produits : état de l art

Le développement territorial par le marketing des produits : état de l art Le développement territorial par le marketing des produits : état de l art IXèmes assises européennes de la montagne 22-24 octobre 2014, Bilbao. Camille CHAMARD Maître de conférences IAE Pau-Bayonne, Laboratoire

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Dynamique des stratégies concurrentielles dans un contexte de libéralisation Le cas de l industrie électrique en France Olivier CATEURA Thèse de doctorat en Sciences de Gestion sous la direction du Professeur

Plus en détail

GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE

GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE Ce document, réalisé dans le cadre du GT5 «suivi / évaluation», est un guide pour les experts du Comité Scientifique. Les critères et indicateurs choisis dans ce document

Plus en détail

LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG. laboratoires. LM2CE et LAMSAD (FSJES) (ESTB)

LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG. laboratoires. LM2CE et LAMSAD (FSJES) (ESTB) Laboratoire LABORATOIRE DES ETUDES EN FINANCE, COMPTABILTE ET GESTION «LEFCG» ENCG laboratoires LM2CE et LAMSAD () (ESTB) Axes de Recherche 1. Quelles innovations financières au service de l innovation

Plus en détail

LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER

LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER Responsables : Université de Nice Sophia Antipolis - Monsieur Ricardo Gonzalez, Professeur d'histoire et Archéologie antiques. Lycée Technique de l Hôtellerie

Plus en détail

CONSTRUIRE L OFFRE DU PROJET HENRI-FABRE VERS UN NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL : L ENTREPRISE ETENDUE

CONSTRUIRE L OFFRE DU PROJET HENRI-FABRE VERS UN NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL : L ENTREPRISE ETENDUE CONSTRUIRE L OFFRE DU PROJET HENRI-FABRE VERS UN NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL : L ENTREPRISE ETENDUE PROJET HENRI-FABRE : L ENTREPRISE ETENDUE L objectif du projet Henri-Fabre est de construire

Plus en détail

2. L enseignement de l entrepreneuriat dans les écoles : généralités

2. L enseignement de l entrepreneuriat dans les écoles : généralités N 55 Mars 2015 Chiffre du mois 1. L enquête L enseignement de l entrepreneuriat en écoles d ingénieurs Afin d avoir un aperçu de l enseignement de l entrepreneuriat dans les écoles d ingénieurs, la Conférence

Plus en détail

LA PRODUCTION CAPITALISTE DES LOGEMENTS A BRUXELLES Promotion immobilière et division sociale de l espace

LA PRODUCTION CAPITALISTE DES LOGEMENTS A BRUXELLES Promotion immobilière et division sociale de l espace LA PRODUCTION CAPITALISTE DES LOGEMENTS A BRUXELLES Promotion immobilière et division sociale de l espace ALICE ROMAINVILLE Dans le système de production de l habitat qui existe à Bruxelles, en ce début

Plus en détail

PÉPINIÈRE D ENTREPRISES

PÉPINIÈRE D ENTREPRISES RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l'investissement. PÉPINIÈRE D ENTREPRISES «INCUBATEUR D ORAN» Siège : 08 rue Frih El Hadj Boulanger

Plus en détail