Synthèse. du 9 e forum de l'otie IMMOBILIER D'ENTREPRISE : Défis et avenir pour. l immobilier d entreprise SOMMAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Synthèse. du 9 e forum de l'otie IMMOBILIER D'ENTREPRISE : Défis et avenir pour. l immobilier d entreprise SOMMAIRE"

Transcription

1 Synthèse du 9 e forum de l'otie IMMOBILIER D'ENTREPRISE : Défis et avenir pour l immobilier d entreprise Observatoire toulousain de l'immobilier d'entreprise 3 Février 2012 SOMMAIRE Le Marché National d'immobilier d'entreprise toujours en croissance 2 Le contexte économique national et européen nous amène à réfléchir sur notre avenir. Il est vrai que le dynamisme de notre métropole ne se dément en 2011 : un développement porté à la fois par une forte attractivité démographique et économique. La métropole compte aujourd hui habitants et accueille près de nouveaux arrivants chaque année. L emploi progresse depuis dix ans en particulier dans les secteurs productifs que sont les industries aéronautiques, spatiales et les activités dites résidentielles c est à dire l ensemble des services à la personne, tous fortement consommateurs de bureaux. Le bilan de l année 2011, montre que le niveau des transactions sur l agglomération toulousaine s est maintenu en matière d immobilier de bureaux (avec m² placés) comme de locaux d activité et d entrepôts ( m² commercialisés), Toulouse reste dans le top trois des grands marchés tertiaires français avec Lyon et Lille, et ce depuis plusieurs années. Cette année, Toulouse se situe même en deuxième position derrière Lyon mais devant Lille. Un bilan encourageant qui montre le développement de tout un territoire, mais pour autant Toulouse est encore loin d avoir l envergure d une grande métropole internationale. Cette 9ème édition du Forum de l Otie a été l occasion d en comprendre les raisons et de réfléchir sur les conditions pour inverser cette tendance. Pascale CIEUTAT, Présidente de l'otie Toulouse, un marché de bureaux performant 3 Un impact plus fort de la crise sur les marchés des locaux d'activités et de stockage 4 Un marché des locaux d'activité et de logistique bien orienté 5 Défis et avenir pour l'immobilier d'entreprise 6 Conclusion du Forum par Claude RAYNAL 8

2 L année immobilière 2012 LE MARCHÉ NATIONAL D IMMOBILIER D ENTREPRISE TOUJOURS EN CROISSANCE Daniel DORCHIES, Président ARTHUR LOYD «2011 sera l année de la stabilisation avec un rééquilibrage entre l offre et la demande» Thierry Laborderie, DTZ Jean Thouard Malgré la crise, la demande de bureaux par les entreprises est restée active en France Malgré un contexte économique difficile, les utilisateurs sont toujours en recherche de locaux mieux adaptés à leur besoin et plus économes. Cette rationalisation globale des espaces de travail permet de maintenir une vraie dynamique des marchés d immobilier d entreprise à Paris comme en régions. Toutefois, le marché français est fortement concentré sur la Capitale. Cette centralisation française freine incontestablement le développement des marchés régionaux. L exemple de Toulouse En 2011, la demande pla cée à Paris concentre m², pour l ensemble des grandes métropoles, elle représente seulement m², grâce au développement de la demande endogène. Seul le marché lyonnais se situe dans le «tropisme» des grandes métropoles européennes sur les rythmes équivalents à ceux de Milan, Dublin ou encore Munich avec m². Toulouse, Lille et Nantes, elles, même si elles se placent dans la cour des plus de m², manquent de lisibilité à une échelle européenne. Toutes les autres métropoles françaises, Bordeaux, Rennes ou encore Aix Marseille sont en deçà de ce seuil Si les niveaux de transactions montrent les dynamiques, ils ne sont pas révélateurs de la «profondeur» du marché La qualité d un marché tertiaire se mesure au travers d une analyse systémique qui tient compte à la fois de la création d emplois, du taux de renouvellement du parc et de la typologie de la demande. Le marché est créateur de valeur plus son taux de renouvellement du parc est élevé. Effectivement, la commercialisation de bureaux neufs montre à la fois une dynamique de marché et permet en même temps une hausse de la valeur locative. La corrélation de ces deux phénomènes montre une maturité de marché et une dynamique positive entraînant l ensemble de la filière. Bilan du marché tertiaire français en 2011 La demande placée est en hausse sur un an m² de bureaux commercialisés en France dont : m² en Ile de France m² en régions Le Stock se stabilise m² de bureaux disponibles dont m² en Ile de France Taux de vacance en % à Lille 6,5 % à Paris 7,5 % à Lyon 7,4% à Toulouse Le marché de bureaux reste soutenu en 2011, avec plus m² commercialisés dont 53 % de bureaux neufs. Une attractivité qui perdure dans le temps puisque la moyenne des dix dernières années se situe au-dessus des m² commercialisés par an. Au-delà des niveaux de transactions, l attractivité est confortée par un taux d absorption de la production qui est élevé depuis Effectivement, plus de m² de bureaux ont été construits sur cette période et aujourd hui seuls m² restent disponibles. Ces différents indicateurs montrent bien la dynamique du marché toulousain et sa maturité. Villes Commercialisations (en m²) Evolution sur un an Paris % Lyon % Toulouse % Lille % Nantes % Rennes stable Source : Arthur Loyd 2 OTIE / forum 2012 / juillet 2012 Intrum Justitia - Lyon

3 TOULOUSE, UN MARCHÉ DE BUREAUX PERFORMANT Michèle BELLAN, Directrice Régionale chez CBRE Les grandes transactions confortent le dynamisme du marché Pour 2011, le marché tertiaire se maintient à un niveau soutenu. La demande placée atteint les m² grâce au dynamisme des très grandes transactions et des besoins liés à l aéronautique comme à la bonne tenue des secteurs des services aux secteurs «La demande placée de neuf reste supérieure à celle de l ancien car elle répond mieux aux attentes des utilisateurs en terme de management, de confort et d image. Et son coût plus élevé est compensé par des charges moins importantes» Michèle Bellan CBRE Bilan du marché tertiaire toulousain en 2011 La demande placée se maintient m² de bureaux commercialisés Avec m², les bureaux neufs représentent 53 % de la demande placée 5 transactions > à m² représentent m² La surface moyenne des transactions est 510 m² Un taux de vacance de 7.4% avec m² de stocks de bureaux disponibles dont 43 % sont des bureaux neufs Les grandes caractéristiques du marché toulousain de bureaux : Cette année, la part des grandes transactions (> à m²) continue de se maintenir à un bon niveau en nombre comme en volume avec : 28 opérations pour un volume de m² en 2011 pour 26 transactions en 2010 totalisant m² (dont l extension de Sanofi de m²) La demande de très grandes surfaces est un phénomène récent mais récurent depuis Par contre, les entreprises de taille moyenne, qui s implantaient dans des locaux de 500 à m² sont moins présentes. On observe une baisse de ces transactions. Cette tendance s explique par un plus fort attentisme de ces utilisateurs qui subissent plus la crise et préfèrent alors différer leur projet immobilier. En outre, on constate une hausse significative des demandes de très petites surfaces qui accueillent souvent des créateurs d entreprise avec : 75 transactions inférieures à 100 m² dont 24 de moins de 50 m² en 2011 pour 50 de moins de 100 m² en 2010 dont 18 inférieures à 50 m². La répartition de la commercialisation entre «le neuf» et le «seconde main» s équilibre cette année. L attractivité des bureaux neufs ne se dément pas. Cette demande est pour partie tirée par une demande de clefs en main locatif toujours soutenue. Toutefois, la commercialisation de bureaux neufs est en légère baisse (-10 %) par rapport aux cinq dernières années liée à une diminution de compte propre. L offre de bureaux reste stable avec m² dont m² de bureaux neufs. Le stock s est maintenu car on enregistre une part importante de demande de clefs en main locatif. Cette tendance s explique par l offre existante qui ne répond pas à la demande de certaines entreprises. Cependant, les stocks devraient diminuer à partir de 2012 avec la baisse significative des mises en chantiers. Les distorsions entre l offre disponible et la demande des utilisateurs restent prégnantes sur certains secteurs : Répartition du parc de bureaux Sur le secteur nord-ouest : l offre a fortement diminué notamment sur Andromède. Ce secteur a été le plus dynamique en 2011 et des tensions risquent d être importantes en 2012 si la production n est pas relancée même si l offre potentielle représente près de m². La programmation de ces nouvelles surfaces doit être organisée afin d éviter l alternance des périodes de sous offre et de suroffre A Bordelongue : L image du pôle reste négative (accès, services, ), car il concentre toujours m² bureaux neufs disponibles soit près de la moitié de l offre neuve totale. Le développement de l Oncôpole devrait lui permettre d accueillir dès 2012 de nouveaux utilisateurs. Source : enquête auat-otie OTIE / forum 2012/ juillet

4 L année immobilière 2012 UN IMPACT PLUS FORT DE LA CRISE SUR LES MARCHÉS DES LOCAUX D ACTIVITÉ ET DE STOCKAGE Patrick BARRATEAU, Consultant chez Tourny Meyer «La demande en compte propre recensée est faible ce qui s explique pour partie par un développement en dehors de notre périmètre d étude actuel, qui nous amène à nous interroger sur la pertinence de son élargissement» Patrick Barrateau Tourny Meyer Le marché de l activité et de la logistique en m² loués ou vendus au cours de l année, le niveau de commer- cialisation ne fléchit pas Une seule opération logistique de m² enregistrée sur la Ménude Un stock estimé à près de m² mais dont une majorité de locaux vieillissants voire obsolètes Léger repli de la demande placée et peu de comptes propres recensés Le marché de locaux d activité atteint m² et celui des entrepôts-logistique se maintient à un niveau de m². Les niveaux de transactions ont baissé mais ne se sont pas effondrés puisqu il est en baisse de 10,5% sur un an. Ce léger repli s explique par une conjoncture économique particulièrement incertaine pour les PME/PMI, cible essentielle de ce segment d activité. Effectivement, la demande a été moins dynamique en 2011 et certains utilisateurs en recherche active ont préféré différer leur projet immobilier. Les transactions sont générées principalement par la demande du bassin de vie local voire régional. Et elle est assez peu tirée par les filières industrielles fortes de l économie toulousaine que sont l aéronautique et l agro-alimentaire qui créent leur propre logistique. Une offre quantitative mais peu qualitative La mollesse du marché peut s expliquer également par la qualité de l offre vieillissante et souvent inadaptée aux besoins de nouveaux secteurs d activité comme le e.commerce, la logistique urbaine, ou à l inverse de grandes plateformes logistiques Cette inadéquation récurrente entre l offre et la demande crée des situations de blocages qui se sont renforcées avec les incertitudes économiques. Certains utilisateurs s installent donc aux franges de l aire urbaine sur des secteurs en développement notamment dans le Gers ou dans le Tarn et Garonne. La demande placée est freinée par le manque de disponibilités immédiates, une qualité insuffisante des locaux vacants, un manque de diversité des produits proposés. Il existe plusieurs niches dans ce secteur dont certaines sont mal exploitées. Notamment peu d offre pour des activités de petites transformations : laboratoires, ateliers bénéficiant d un éclairage naturel, de climatisation ou encore d un environnement de qualité. Une réflexion à engager sur le périmètre d observation et l approfondissement des comptes propres Le secteur d observation, qui est l aire urbaine de Toulouse c est à dire 453 communes, pour être plus pertinent devrait être élargi et prendre en compte les pôles d activité des villes moyennes qui sont dans «l aire d influence» de Toulouse. En particulier, le marché pour être fidèle à son périmètre d attractivité pourrait prendre en compte les secteurs situés le long de la route d Auch de Pujaudran à Gimont à l ouest, au nord jusqu à Montauban en prenant en compte la zone de Montbartier dans le Tarn et Garonne Pour affiner le marché, une analyse des comptes propres est nécessaire et un rapprochement avec les collectivités, les Sem, et en particulier Oppidéa, est en cours pour recenser les ventes de foncier et les permis de construire commencés. Localisation des surfaces commercialisées de locaux d activité et entrepôts en 2011 Source : enquête auat-otie 4 OTIE / forum 2012 / juillet 2012

5 Table Ronde DÉFIS ET AVENIR POUR L IMMOBILIER D ENTREPRISE La dynamique de la métropole se confirme en 2011 et même, elle a su mieux résister à la crise que d autres grandes villes françaises ou européennes. Plusieurs facteurs expliquent ce tropisme toulousain mais quelles sont les perspectives pour l avenir? Comment maintenir la croissance de Toulouse, et avec quels outils? Toulouse, une économie en croissance mais quelles sont les activités porteuses? Les ressorts du développement toulousain sont essentiellement liés à trois facteurs : les emplois stratégiques métropolitains occupent une part croissante de l emploi sur Toulouse représentant 14.1 % des emplois, des effectifs en hausse de 72 % depuis 1999 ils représentent emplois pour 1 million à Paris et à Lyon. Les secteurs pourvoyeurs sont «le conseil et l assistance» «la construction aéronautique et spatiale» mais aussi «la recherche et le développement». Toutes ces activités sont fortement consommatrices de bureaux et engendrent d autres emplois induits. les services productifs restent très dynamiques. Toulouse reste une des rares métropoles a conservé et même a développé des emplois industriels à forte valeur ajouté. La Métropole a vu les emplois de la construction aéronautique progresser de 67 % en dix ans. Cette dynamique industrielle génère également des emplois induits notamment dans les services d ingénierie et la sous-traitance qui ont augmenté de +150 % sur la même période. Les activités résidentielles progressent : les services à la personne qui profitent du moteur démographique comme la santé, le commerce, mais également les services de proximité ou encore la construction même si le contexte est plus difficile depuis 2008 avec la crise. Le développement endogène reste le moteur essentiel de l économie locale qui génère une vraie dynamique du marché tertiaire. Et l impact de la diversification de l économie avec le développement des secteurs de la santé, ou encore des biotech se mesure également sur le marché tertiaire. Pour ce faire, au-delà du secteur l aéronautique et de l industrie spatiale, notre territoire doit continuer d investir pour développer les filières d excellence que sont l agroalimentaire, les TIC, l innovation et la recherche, les nouvelles énergies ou encore la santé. Tous ces domaines participent à la création d emploi et à l attractivité de notre territoire ; sans oublier tous les secteurs d activité l économie de la connaissance. «Une industrie forte et dynamique, ainsi que l économie de la connaissance font partie de l ADN de notre territoire et de son attractivité.» Alain DI Creszenso, CCI de Toulouse Quelques repères Plus de habitants dans l aire urbaine : la 3 ème de France hors Paris Un accueil résidentiel fort : 20% en 10 ans soit près de habitants supplémentaires par an emplois salariés (publics--privés) sur l aire urbaine : en augmentation continue depuis 10 ans L aire urbaine concentre : - 25 % de l emploi spatial européen - 20 % des emplois industriel agroalimentaire OTIE / forum 2012/ juillet

6 Table Ronde DÉFIS ET AVENIR POUR L IMMOBILIER D ENTREPRISE Comment mieux accompagner cette dynamique, quelles sont les demandes des utilisateurs en matières d immobilier d entreprise, des services et de cadre de vie? L immobilier d entreprise est un vecteur essentiel dans l implantation ou le développement des entreprises sur une métropole. Développer un immobilier répondant à toutes les demandes est un des nombreux défis pour demain. Les nouvelles générations de bureaux doivent être plus flexibles, compétitifs avec la mise à disposition des dernières technologies de l information et de la communication sans oublier l exigence de la performance énergétique imposée dans la nouvelle réglementation. L autre défi et non le moindre est de «réconcilier l homme et l immeuble au service de l entreprise. «L immobilier d entreprise est devenu un aménagement au service du management de l entreprise.» Magali Marton, DTZ research Le développement de grandes infrastructures telles que les transports, de grands équipements participe à la dynamique entrepreneuriale. Le parc des Expositions est un des leviers stratégique pour positionner la Région Toulousaine sur l échiquier européen aux côtés de Milan, Lyon Avec un dimensionnement de m² de surfaces utiles à terme, le Parc des Expositions permettra de doter la région Toulousaine d un équipement à la hauteur de son dynamisme et de ses ambitions pour devenir une métrpole de rayonnement européen. Ce nouveau Parc des Expositions sera capable d accueillir des salons professionnels, des expositions, de grands congrès et des événements culturels, sportifs Il concentre un ensemble de nouveautés : une Grande Halle polyvalente de m² ouverte sur l extérieur, de nombreux halls d exposition La force de cet équipement relève de sa compacité qui se traduit par une économie de l espace, une desserte immédiate depuis le cheminement central et une modularité exceptionnelle. «le Parc des Expositions : un espace d évènements qui positionne Toulouse au niveau européen» Joseph Carles, SPLA Perspective du parc des Expositions Parc des Expositions - vue d'ensemble (source OMA) (source OMA) 6 OTIE / forum 2012 / juillet 2012

7 Table Ronde DÉFIS ET AVENIR POUR L IMMOBILIER D ENTREPRISE L arrivée de la LGV sera également déterminante dans l attractivité de notre métropole Au-delà, de la question de l accessibilité, le projet urbain associé positionnera Toulouse au rang des grandes villes européennes et permettra d accueillir de nouvelles entreprises (bureaux et commerces) mais également de l habitat et un grand équipement. Il deviendra le vaisseau amiral de la Métropole. Le projet se veut plus ambitieux qu un simple quartier d affaires, il aura pour vocation la fabrication d un nouveau cœur d agglomération pour éviter les échecs ou les écueils de certaines réalisations. Mais il est prévu que l immobilier d entreprise sera un des ingrédients majeur de ce grand projet urbain puisque à m² de bureaux devraient être réalisés. Urbanisme tertiaire, un nouvel enjeu Un des sujet majeur pour les années à venir est la question du renouvellement urbain et notamment le problème de l obsolescence des parcs anciens qu ils soient de locaux d activité comme de bureaux. Il devient un des défis pour l avenir avec de manière sous-jacente une réflexion sur la revalorisation des pôles d activités. Pour les rendre plus attractifs, il faut créer de la valeur en renforçant l accessibilité, en améliorant les espaces publics Cette démarche sera vertueuse si elle créatrice de valeur et profitera à tous les acteurs. Pour rivaliser avec les autres métropoles et attirer de nouveaux utilisateurs exogènes, il est nécessaire de développer et promouvoir une image dynamique: participer aux salons professionnels, développer un réseau de communication comme des «ambassadeurs», organiser des campagnes d information ciblées. Le Simi et le MIPIM sont des vecteurs essentiels pour conforter le positionnement de la métropole.. La sem tourisme et sa marque So Toulouse favorisera également le rayonnement de la destination toulousaine pour de nouveaux acteurs qu ils soient utilisateurs, investisseurs... «Le renouvellement urbain durable correspond à cette volonté de prise en compte de la qualité environnementale et devient donc créateur de valeur» Jean-Marc Mesquida, AUAT «Nous souhaitons renforcer la promotion de notre territoire en France comme à l étranger» Bernard Keller, Grand Toulouse Toulouse - Eurosudouest - SPLA du Grand Toulouse OTIE / forum 2012/ juillet

8 CONCLUSION Claude RAYNAL, Président du Grand Toulouse L internationalisation nous oblige à nous comparer aux autres métropoles. Cette posture ne doit pas être vécue simplement comme une compétition. Elle participe également à la valorisation de notre territoire et de ses savoirfaire. Notre premier investissement a été la mise en œuvre du projet urbain qui décline cette ambition au niveau territorial. Le développement de grands projets ou équipements comme le Parc des expositions, Montaudran Aérospace, l Oncopole ou encore la Cartoucherie sans oublier le nouveau centre névralgique de la Métropole autour de la future gare LGV sont les atouts incontestables de la Métropole. Ce grand projet urbain constitue un nouveau socle pour attirer de nouveaux utilisateurs et investisseurs. Et pour accompagner notre politique de développement économique nous nous dotons d outils d accompagnement performants permettant de valoriser nos territoires d'excellence comme nos savoir-faire et notre dynamique. La sem tourisme comme la nouvelle agence de développement économique sont des outils indispensables pour le rayonnement de notre Métropole à l international. Nous remercions les intervenants pour la richesse des débats de ce 9 e forum qui s'est déroulé le 03 février 2012: Claude Raynal, Président Délégué du Grand Toulouse, Président de l'auat Jean-Marc Mesquida, Directeur de l'auat Michèle Bellan, Directrice régionale CBRE Patrick Barrateau, Consultant, Colliers Tourny Meyer Daniel Dorchies, Président Arthur Loyd Magali Marton, Head of Research France & CEMEA, DTZ Alain Di Crescenzo, Président de la CCI de Toulouse Joseph Carles, Vice-Président de la SPLA Toulouse Avec la collaboration de l auat pour l organisation et la restitution des actes du Forum. auat Le Belvédère, 11 bd des Récollets Toulouse cedex 4 Tél Fax

Point marché de l immobilier d entreprise

Point marché de l immobilier d entreprise Point marché de l immobilier d entreprise 9 octobre 2014 Espace la Cartoucherie Le Moniteur Bilan du 3 ème trimestre 2014 Le marché de bureaux au 3 ème trimestre 2014 3 385 m² loués par Cegedim sur Green

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013 n 65 juin 2014 Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013 Observatoire n 4 Contact : Gilles Poupard 02 97 12 06 31 Sommaire Rappel de la démarche 5 Principaux résultats 2013 7 1. Le marché des

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan. Conjoncture & environnement financier 2013/2014 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 30 janvier 2013 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre service 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ Présenté par : Jean-Pascal

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

un potentiel à réinvestir

un potentiel à réinvestir les ateliers conférence partenariale de l immobilier d entreprise Atelier n 13 du 19 septembre 2013 septembre 2014 immobilier tertiaire ancien un potentiel à réinvestir Sommaire 2 Comment réinvestir le

Plus en détail

LE PARC TERTIAIRE ANCIEN : UN POTENTIEL À RÉINVESTIR. Jeudi 19 septembre 2013

LE PARC TERTIAIRE ANCIEN : UN POTENTIEL À RÉINVESTIR. Jeudi 19 septembre 2013 LE PARC TERTIAIRE ANCIEN : UN POTENTIEL À RÉINVESTIR Jeudi 19 septembre 2013 Le parc de bureau : un enjeu urbain Des défis à relever pour répondre au développement de l aire urbaine de Toulouse Évolution

Plus en détail

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe.

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. L économie de la connaissance et l industrie : au cœur de la stratégie de développement économique de MPM

Plus en détail

Observatoire Local des Loyers. de l agglomération toulousaine

Observatoire Local des Loyers. de l agglomération toulousaine Observatoire Local des Loyers de l agglomération toulousaine Un loyer médian de 10,40 /m² sur l agglomération toulousaine en 2014 En dehors de la localisation, trois paramètres ont une forte influence

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Agence d Urbanisme et d Aménagement du Territoire Toulouse Aire Urbaine OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Décembre 2003

Plus en détail

Lyon, une métropole attractive. Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011

Lyon, une métropole attractive. Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011 Lyon, une métropole attractive Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011 Lyon, une Métropole européenne LYON, UNE METROPOLE EUROPEENNE Rhône-Alpes > 6.1 millions habitants LE

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Bassin de vie De Nailloux Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Diagnostic et enjeux septembre 2011 Sommaire Evolutions démographiques et économiques Dynamiques démographiques et économiques Mobilités domicile-travail

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

Grand Lyon, L Esprit d Entreprise

Grand Lyon, L Esprit d Entreprise 3 e Etats Généraux de l économie lyonnaise Grand Lyon, L Esprit d Entreprise Introduction par Olivier TORRES Chercheur associé EM LYON Spécialité: Management des PME et Territoires 2 3 e Etats Généraux

Plus en détail

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?»

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» Etude du marché immobilier du Grand Avignon Intervention : Yohan BREUIL, directeur d agence, Adequation L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» www.adequation.fr Le 07 octobre 2014 Objectifs

Plus en détail

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040»

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» 1 Programme de l après-midi 1. Pourquoi cette démarche? 2. Approche systémique de la Savoie 3. Les travaux en

Plus en détail

4, Cours Sablon BP 351 63009 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 Tél. 04 73 42 40 00 Fax. 04 73 42 40 01 cee@expansion63.com www.expansion63.

4, Cours Sablon BP 351 63009 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 Tél. 04 73 42 40 00 Fax. 04 73 42 40 01 cee@expansion63.com www.expansion63. 4, Cours Sablon BP 351 63009 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 Tél. 04 73 42 40 00 Fax. 04 73 42 40 01 cee@expansion63.com www.expansion63.com Dossier de presse 5 juillet 2011 Signature de la Charte d utilisation

Plus en détail

L aire urbaine de Toulouse, un pôle d emplois stratégiques de premier plan

L aire urbaine de Toulouse, un pôle d emplois stratégiques de premier plan Numéro 131 : janvier 2011 L aire urbaine de Toulouse, un pôle d emplois stratégiques de premier plan Par sa forte concentration en emplois de cadres des fonctions métropolitaines, l aire urbaine de Toulouse

Plus en détail

«Toulouse : une ville, des ambitions et des projets» Mipim 2013

«Toulouse : une ville, des ambitions et des projets» Mipim 2013 «Toulouse : une ville, des ambitions et des projets» Mipim 2013 REVUE DE PRESSE MARS 2013 S O M M A I R E : La Voix du Midi Direct Gestion Trouver un logement neuf.com Info de l Immo Joan Busquets, l urbaniste

Plus en détail

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 www.certu.fr Séminaire de l'observation Urbaine. 15 novembre 2011. Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 Nicolas GILLIO et Geneviève ROCHE Ministère de l'écologie, de

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR COMMUNIQUE DE PRESSE - Mercredi 1 er octobre 2014 OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR Présidée depuis mars 2014 par Jean- Michel LAVEDRINE,

Plus en détail

Site CHARTRES DE BRETAGNE

Site CHARTRES DE BRETAGNE DAUPHIN Immobilier La Note de conjoncture Le Marché des entrepôts à Rennes (Bilan 2011 sur 9 mois) Site CHARTRES DE BRETAGNE Entrepôt SAINT JACQUES DE LA LANDE Plateforme Logistique TORCE Site CESSON SEVIGNE

Plus en détail

Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services

Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services Tél +33 (0)4 13 94 04 39 / Fax +33 (0)4 13 94 04 10 2 Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services Jacques Pfister, Président de la CCI

Plus en détail

CONFÉRENCE DES ÉLUS DU JEUDI 9 OCTOBRE 2014

CONFÉRENCE DES ÉLUS DU JEUDI 9 OCTOBRE 2014 CONFÉRENCE DES ÉLUS DU JEUDI 9 OCTOBRE 2014 PROGRAMME Soirée animée par Sébastien Hembert 17h30 INTRODUCTION «Du projet de territoire jusqu à la plus petite parcelle de vie : associer les élus et les habitants»

Plus en détail

L'immobilier d'entreprise

L'immobilier d'entreprise DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE OMIQUE EN PARTENARIAT A R A T AVEC LA CCI C DE BÉTHUNE OCTOBRE 2008 NUMÉRO 2 L'immobilier d'entreprise La CCI et l AULAB ont réalisé une étude chiffrée du marché de l immobilier

Plus en détail

Le bilan économique 2013 en Midi-Pyrénées

Le bilan économique 2013 en Midi-Pyrénées Le bilan économique 2013 en Midi- Construction La construction de logements ne redémarre pas Sokorn Marigot (Dreal) Résumé En 2013, le nombre de logements autorisés à la construction en Midi- progresse

Plus en détail

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient de l'économie à l'aménagement du territoire Environnement Habitat Économie Sites d'activités Emploi Formation Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2011 Déplacements Tourisme Population Social

Plus en détail

LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR

LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR 18 novembre 2015 Méthodologie Préambule L objectif de cette étude est d analyser les 50 premières communes les plus peuplées de France métropolitaine et de les classer

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique Point d étape Une feuille de route initiale Un enjeu économique : - créer un centre d affaires européen (tertiaire supérieur) - faire un effet levier

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

Synthèse. du forum de l'otie. Attractivité de la métropole et immobilier d'entreprise. 4 forum de l'otie - 7 février 2007 SOMMAIRE

Synthèse. du forum de l'otie. Attractivité de la métropole et immobilier d'entreprise. 4 forum de l'otie - 7 février 2007 SOMMAIRE Synthèse du forum de l'otie Observatoire toulousain de l'immobilier d'entreprise Attractivité de la métropole et immobilier d'entreprise 4 forum de l'otie - 7 février 2007 juin 2007 Pour cette quatrième

Plus en détail

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013.

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013. Lettre immobilière du GRAND LYON Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre Marché Tertiaire Dans un contexte économique tendu au niveau national, plus largement, au sein de la zone euro, le marché

Plus en détail

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la 1 2 3 Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la Tour. Un espace naturel et récréatif: La Bourbre,

Plus en détail

1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley

1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley 1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley En tant que partenaires et conseils des utilisateurs de l'immobilier tertiaire, Foncière des Régions et AOS Studley s'associent pour réaliser une grande

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T Diagnostic 11 DIAGNOSTIC 2500 2000 1500 1000 500 0 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 Production neuve : nombre de logements par an entre 1999 et 2005 (point mort de production à 1 100 logements)

Plus en détail

Bilan de l année 2014 - Bulletin N 42 FONCIER. Surface disponible 139.7-65.3. Surface en projet à 5 ans 149 0. Surface aménagée 2 432 0

Bilan de l année 2014 - Bulletin N 42 FONCIER. Surface disponible 139.7-65.3. Surface en projet à 5 ans 149 0. Surface aménagée 2 432 0 L essentiel de la conjoncture économique locale Sommaire > Point de vue P. 1 > Les chiffres clés P. 1 > L offre de bureaux P. 2 > La commercialisation de bureaux P. 3 Le Havre > Les prix des bureaux P.

Plus en détail

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research #Club Pierre Marché des bureaux en Ile-de-France 9 Juillet 2015 DTZ Research Un 2 ème trimestre meilleur que le 1 er.. Demande placée de bureaux en Ile-de-France, en milliers de m² 3 000 2 500 2 000 1

Plus en détail

Nantes Patrick ROBERT

Nantes Patrick ROBERT SIMI 2008 Cycle Régions Les grands projets de bureaux 2009-2012 Nantes Patrick ROBERT Philippe JOSSE Directeur Général Nantes Métropole Développement Directeur Atisreal Nantes 300 000 250 000 200 000 150

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LES CHIFFRES 2014 DE L IMMOBILIER DANS LE VAR

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LES CHIFFRES 2014 DE L IMMOBILIER DANS LE VAR COMMUNIQUE DE PRESSE - Mercredi 1 er avril 2015 OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LES CHIFFRES 2014 DE L IMMOBILIER DANS LE VAR Présidée depuis mars 2014 par Jean- Michel Lavedrine, président de la SAS

Plus en détail

Locaux d'activités et entrepôts. Stock. Locaux d'activités Entrepôts Ensemble. L'offre par secteur géographique. Ventilation des biens

Locaux d'activités et entrepôts. Stock. Locaux d'activités Entrepôts Ensemble. L'offre par secteur géographique. Ventilation des biens Observatoire Seine Aval Economie Bonnières-sur-Seine Mantes-la-Jolie Les Mureaux Conflans-Sainte-Honorine L'immobilier d'entreprise en Seine Aval Poissy n 2 Après une année en demi-teinte, le contexte

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs.

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. Nous concevons l immobilier dans le sens de la durée, car la réussite

Plus en détail

Sommaire. Un marché basé sur des réalités structurelles

Sommaire. Un marché basé sur des réalités structurelles Focus sur les transactions logistiques France de 2011 à 2014 Sommaire Un marché basé sur des réalités structurelles.. P.2 Un secteur dominé par les prestataires logistiques et la distribution.... P.3 Une

Plus en détail

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 Conférence de Presse Immobilier d Entreprise AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 2011, cap sur la reprise? AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 LOCAUX D ACTIVITÉ MARCHÉDES LOCAUX D ACTIVITÉ 2010

Plus en détail

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy Bilan 2014 Perspectives 2015 et 2016 TABLE RONDE 1 Funmi AMINU, Directeur d études à l Aduan Gilles BOCHU, Vice-président de la FNAIM

Plus en détail

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005 Les parcs de logements et leur occupation dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence Situation 2005 et évolution 1999-2005 Décembre 2008 Le territoire d étude 2 Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER

OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER Immeuble de bureaux : Les 2 Galets - Architecte : François Fontès Immeuble de bureaux : Le Liner - Architecte : A+ Architecture OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER ET DU FONCIER D ENTREPRISE DE MONTPELLIER ET

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Faire Construire sa Maison Vendredi 14 septembre 2012

DOSSIER DE PRESSE Salon Faire Construire sa Maison Vendredi 14 septembre 2012 DOSSIER DE PRESSE Salon Faire Construire sa Maison Vendredi 14 septembre 2012 Contact presse Isabelle Muller 06 73 79 49 34 1 Sommaire Les tendances du marché de la maison individuelle - La crise s aggrave,

Plus en détail

Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives

Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives DOSSIER de presse - décembre 2014 Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives Rappel du contexte En dépit d atouts indéniables, le territoire n a pas atteint une visibilité suffisante

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

Les entrepôts de stockage

Les entrepôts de stockage Direction Régionale de l Equipement Déplacements Transports Les entrepôts de stockage en Midi-Pyrénées depuis 25 ans septembre 2007 Introduction : De plus en plus d acteurs économiques ou politiques mesurent

Plus en détail

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic SauveterredeGuyenne Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire PLU Phase 1 diagnostic Agglomération bordelaise Libourne CastillonlaBataille SteFoylaGrande Bergerac SauveterredeGuyenne

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

DTZ Research. Property Times Genève Bureaux T2 2013. Regain d activité et ajustement des prix. Eté 2013. Sommaire. Auteur, contact 100'000 80'000

DTZ Research. Property Times Genève Bureaux T2 2013. Regain d activité et ajustement des prix. Eté 2013. Sommaire. Auteur, contact 100'000 80'000 Property Times Genève Bureaux T2 2013 Regain d activité et ajustement des prix Eté 2013 Sommaire Contexte économique Demande placée Loyer prime Taux de vacance Production neuve Projets en développement

Plus en détail

Avis du Conseil de Développement. «Projet de Ligne Grande Vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon»

Avis du Conseil de Développement. «Projet de Ligne Grande Vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon» Avis du Conseil de Développement «Projet de Ligne Grande Vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon» Rapporteurs : Jean-Pierre Berger et Bernard Laroche Rapport arrêté en Assemblée Générale du 9 février

Plus en détail

Communauté urbaine de Bordeaux «50 000 logements nouveaux autour des axes de transports publics»

Communauté urbaine de Bordeaux «50 000 logements nouveaux autour des axes de transports publics» Communauté urbaine de Bordeaux «50 000 logements nouveaux autour des axes de transports publics» Au travers de l objectif d agglomération millionnaire c est l organisation du territoire métropolitain qui

Plus en détail

Les besoins en logements des ménages

Les besoins en logements des ménages Conflans-Sainte-Honorine Mantes-la-Jolie Les Mureaux Observatoire Seine Aval Les besoins en logements des ménages de Seine Aval Poissy La Note n 3 Des ménages plus nombreux, des besoins en logements accrus

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

Le marché de l immobilier de bureaux sur la Carene et Cap Atlantique. Club immobilier de bureaux Guérande 21 novembre 2014

Le marché de l immobilier de bureaux sur la Carene et Cap Atlantique. Club immobilier de bureaux Guérande 21 novembre 2014 Le marché de l immobilier de bureaux sur la Carene et Cap Atlantique Club immobilier de bureaux Guérande 21 novembre 2014 L observatoire de l immobilier de bureaux > Un observatoire créé en 2008 à la demande

Plus en détail

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Comparaisons régionales et évolution depuis 2000 Édito Cette étude analyse le marché du logement neuf en HauteNormandie en 2012 en revenant

Plus en détail

La pression foncière en hausse sur le territoire rural

La pression foncière en hausse sur le territoire rural La pression foncière en hausse sur le territoire rural Depuis dix ans, le marché foncier rural dans l aire urbaine de Toulouse se caractérise par une forte baisse des surfaces et une augmentation des volumes

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

PLH. Synthèse Diagnostic - Enjeux. Programme Local de l Habitat. le PLH de Saint-Etienne Métropole. juin 2010. Programme Local de l Habitat

PLH. Synthèse Diagnostic - Enjeux. Programme Local de l Habitat. le PLH de Saint-Etienne Métropole. juin 2010. Programme Local de l Habitat PLH le PLH de Saint-Etienne Métropole Programme Local de l Habitat Programme Local de l Habitat juin 2010 Synthèse Diagnostic - Enjeux Précisions méthodologiques Une typologie des communes de l agglomération

Plus en détail

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Paris Centre Ouest Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de Paris Centre Ouest au 1er semestre 2008 : Paris Centre Ouest dont QCA

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Mercredi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpifrance.fr www.fpifrance.fr Sommaire Observatoire de la FPI

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA RESUME DE L EDITION 2013 DONNEES 2012 Le Tableau de bord des investissements touristiques en France a été mis en place en 2006 par Atout France.

Plus en détail

BREST LILLE LYON NICE ROUEN

BREST LILLE LYON NICE ROUEN BORDE BREST AUX IS D PAR GRAN BLE GRENO LILLE LYON EILLE MARS ER PELLI T N O M ES NANT NICE ES RENN ROUEN BOURG STRAS USE TOULO COMMUNIQUÉ DE PRESSE SIMI 2014 L immobilier de bureaux et l attractivité

Plus en détail

Les Ateliers de la Fabrique. Mercredi 20 novembre 2013

Les Ateliers de la Fabrique. Mercredi 20 novembre 2013 Les Ateliers de la Fabrique Mercredi 20 novembre 2013 Les projets urbains comparés LILLE TURIN MARSEILLE LILLE EURALILLE Population Ville 226 000 habitants (Toulouse : 440 000) Agglomération 1 016 000

Plus en détail

BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG

BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG Gecina Logistique Valeur du patrimoine 555 M Surface totale 1 016 785 m 2

Plus en détail

Bilan et perspectives des marchés immobiliers : le Crédit Foncier présente son étude annuelle

Bilan et perspectives des marchés immobiliers : le Crédit Foncier présente son étude annuelle COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 février 2013 Bilan et perspectives des marchés immobiliers : le Crédit Foncier présente son étude annuelle Un marché immobilier résidentiel en retrait en 2013 Une baisse

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE La transformation de bureaux en logements : un premier bilan PAR BRIGITTE JOUSSELLIN 1 Entre 1994 et 1998, plus de 500 000 m 2 de surfaces d activités ont été transformées en logements, permettant de résorber

Plus en détail

GRAND LYON IMMOBILIER D ENTREPRISE. Le marché 2003 : bilan et perspectives

GRAND LYON IMMOBILIER D ENTREPRISE. Le marché 2003 : bilan et perspectives Immobilier d entreprise, support, reflet et vecteur des succès du Grand-Lyon IMMOBILIER D ENTREPRISE GRAND LYON Le marché 2003 : bilan et perspectives 30 janvier 2004 30 janvier 2004 1 La FNAIM ENTREPRISES

Plus en détail

LILLE MÉTROPOLE ÉTUDE ÉCONOMIQUE, ARCHITECTURALE ET PAYSAGÈRE DE LA ZONE INDUSTRIELLE DE TOURCOING NORD

LILLE MÉTROPOLE ÉTUDE ÉCONOMIQUE, ARCHITECTURALE ET PAYSAGÈRE DE LA ZONE INDUSTRIELLE DE TOURCOING NORD LILLE MÉTROPOLE ÉTUDE ÉCONOMIQUE, ARCHITECTURALE ET PAYSAGÈRE DE LA ZONE INDUSTRIELLE DE TOURCOING NORD Document-support de la réunion de lancement du jeudi 6 octobre 2011 4 octobre 2011 Marieke HAMON,

Plus en détail

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise DOSSIER DE PRESSE Lundi 22 janvier 2007 Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise Premiers résultats et évolutions entre 1995 et 2006 sur le territoire du Grand Lyon L EMD en

Plus en détail

les évolutions récentes

les évolutions récentes DE L ADEUS les évolutions récentes dans le BAS-RHIN : des territoires plus spécialisés et plus interdépendants 92 DéCEMBRE 2012 TRANSVERSAL Illustration : ADEUS, 2012 Depuis le milieu des années 1970,

Plus en détail

Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015

Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015 Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015 125 000 m 2 de bureaux commercialisés en 2014 80 000 m 2 d offre neuve ou en chantier 220 HT HC m²/an de loyer moyen Chantier EDF Lab R&D, juillet

Plus en détail

Fiche communale BOURG LES VALENCE

Fiche communale BOURG LES VALENCE Fiche communale BOURG LES VALENCE Synthèse de l entretien en commune du 30 juin 2011 CARACTERISTIQUES GENERALES DE LA COMMUNE La ville de Bourg les Valence est traversée par différents axes de communication

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE STRASBOURG

IMMOBILIER D ENTREPRISE STRASBOURG IMMOBILIER D ENTREPRISE STRASBOURG BILAN 2010 ET PERSPECTIVES 2011 Colliers : Bordeaux- Brest- Lorient- Lyon- Marseille- Montpellier- Nantes- Paris- Pau- Rennes- Strasbourg- Toulouse Marché des Bureaux

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS . - SITUATION DU LOGEMENT COMARAISON AVEC LA CROISSANCE DÉMOGRAHIQUE EVOLUTION DU ARC DE LOGEMENTS L analyse du parc de logements et de son évolution permet de connaître la manière dont celui-ci répond

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2015. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2015. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 215 Accelerating success. perspectives Un marché immobilier qui attend la reprise de l économie >L e marché des bureaux francilien a progressé

Plus en détail

- mardi 23 octobre 2007 -

- mardi 23 octobre 2007 - DOSSIER DE PRESSE Premiers résultats et évolutions entre 1999 et 2007 sur l aire urbaine rennaise - mardi 23 octobre 2007 - Contacts Presse Rennes Métropole : Vincent Le Berre - Attaché de Presse Tél.

Plus en détail

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives 2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives Après un semestre d activité, Empruntis dresse le portrait d un marché de l acquisition en nette reprise. 1 Contexte

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel

ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel SOMMAIRE Rappel du diagnostic Les scenarii de développement Scénario 1 Scénario 2 Scénario 3 Scénario 4 Les impacts en termes démographiques Les prérequis

Plus en détail

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS en comptes propres au sein de l'agglomération de Tours Crédits : Sitcat, CitéTram. Editorial L immobilier tertiaire

Plus en détail

ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE

ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE Observatoire régional information économique des CCI des Pays de la Loire ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE perspectives & compétences Édition 2006 Les CCI, première source d information

Plus en détail