Bilan Marché Immobilier d entreprise.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan 2012. Marché Immobilier d entreprise. www.agglo-evry.fr"

Transcription

1 Marché Immobilier d entreprise Bilan 212 Crédits photos : Lionel Antoni, Christian Lauté, Gitka Olivier, APCL, GEMOFIS, DR ECE. Imprimerie : Le réveil de la Marne. Février 213.

2 édito Introduction évry Centre Essonne, acteur des salons d immobilier d entreprise Dans le contexte économique que nous connaissons, les territoires se mobilisent plus que jamais pour construire la reprise et favoriser les objectifs d un développement local porteur d ambition et d innovation. Avec le projet d aménagement du Grand Stade de la Fédération Française de Rugby à Ris-Orangis et Bondoufle, nous faisons dorénavant partie des 14 territoires d intérêt métropolitain en Île-de-France. Nous venons de lancer une consultation internationale d urbanistes pour accompagner l implantation de cet équipement, en dédiant des réserves foncières à un futur pôle de loisirs et à un cluster dédié à l économie du sport. Nous renforçons également notre présence aux salons d immobilier d entreprise ; après une édition du SIMI dynamique, nous abordons le MIPIM pour prolonger nos échanges avec les développeurs et les aménageurs. Dans le sillage de l implantation du stade de rugby, dont nous présentons la maquette au MIPIM 213, nous valorisons l accessibilité de notre territoire, facteur clé d attractivité économique, dont les perspectives de modernisation sont désormais confortées. Dans l agglomération, nous continuons d améliorer les aménagements de nos parcs d activités : desserte renforcée et accès multi-modaux, gestion des déchets, changement de signalétique. Et nous nous réjouissons de signaux encourageants : extension du centre commercial de Villabé, implantation d un centre de relations clients à Lisses, réalisations effectives d un promoteur à Courcouronnes ou encore poursuite du programme de bureaux Carré Hausmann à évry. Avec nos partenaires, nous poursuivrons ces efforts afin de contribuer au dynamisme économique du Centre Essonne et, au-delà, contribuer à l émergence d un fait métropolitain porteur de croissance pour le développement de nos territoires. Les informations analysées concernent les transactions de bureaux, de locaux d activités et d entrepôts réalisées en 212, ainsi que leurs évolutions respectives depuis 24 sur le territoire de la communauté d agglomération évry Centre Essonne. Elles portent sur : ala nature des transactions (location, vente), ale nombre et/ou le volume des surfaces placées par secteur géographique, par taille de biens, en fonction de l état des biens, ales valeurs des transactions. Définitions et principes atransaction : location ou vente à un utilisateur d un bien immobilier formalisée par la signature d un bail ou d un acte de vente. ala catégorie «entrepôt» comprend les bâtiments de grande taille avec une faible proportion de bureaux (< 15-2 %), une hauteur sous plafond d au moins 6 mètres, plusieurs quais de chargement, un accès de plain pied, une charge au sol d au moins 3t/m² ; ces bâtiments sont destinés principalement à un usage de stockage, de distribution ou d expédition de marchandises. ala catégorie «bureau» inclut également des biens disposant de surfaces de laboratoire. aseules sont analysées ici les transactions utilisateurs. évry Centre Essonne en chiffres a116 4 habitants, a6 communes (Bondoufle, Courcouronnes, évry, Lisses, Ris-Orangis et Villabé), a6 6 établissements publics et privés dont 1 5 PME/PMI et des sièges de grands groupes, a69 emplois, a15 étudiants, a3 pôles de compétitivité dont deux mondiaux : Medicen, Paris Région et Cap Digital, a94 ha de parcs d activités, a7 m² de bureaux construits, a4 pépinières d entreprises ou incubateurs. Le marché de l immobilier d entreprise en berne pour 212 Le ralentissement de l économie mondiale s est accentué au cours de l année 212. Dans ce contexte difficile, l activité de l immobilier d entreprise sur les marchés français a reculé, a annoncé Olivier Gérard, président de Cushman et Wakefield France, lors de sa présentation annuelle sur les marchés de l immobilier d entreprise en France le 9 janvier 213. On enregistre d une part une baisse générale du nombre de transactions, d autre part le durcissement des conditions de négociation entre bailleurs et locataires, ce qui a fortement pesé dans le bilan. Le territoire de la communauté d agglomération évry Centre Essonne se caractérise par une offre abondante de locaux d activités. Par rapport à 211, l année 212 a été marquée par une croissance en volume de 1 % de la demande placée des locaux d activités alors que le marché du bureau affiche une baisse de la demande placée de 26 %. Au total, 89 transactions ont été réalisées en 212 sur l ensemble des segments de marché, contre 81 en 211, soit une hausse de 8,5 %, mais avec une baisse de 34 % des surfaces placées qui ont représenté m² en 212 contre m² en 211. L actualité récente ne laisse pas entrevoir d amélioration franche de la conjoncture économique internationale, ce qui ne pousse pas à l optimisme sur le marché de l immobilier d entreprise pour l année 213. Francis CHOUAT Président de la communauté d agglomération évry Centre Essonne 2 3

3 Bureau En 212, le a augmenté de manière significative passant de 37 à 44 (+ 19 %). Par ailleurs, l année a également été marquée par une baisse du volume de 26 % des surfaces de bureaux placées par rapport à 211, avec m² vendus ou loués. Une demande placée dans l ancien, essentiellement locative et plutôt endogène Les tendances constatées les années précédentes concernant la location sur le second marché sont encore plus marquées pour 212. Du fait de l absence d une offre neuve immédiatement disponible, la commercialisation a exclusivement porté sur l ancien. Le marché des bureaux a été essentiellement locatif (91 % des transactions en 212 contre 86,5 % en 211) et 68 % des transactions ont répondu à une demande endogène. Le nouveau programme CARRé HAUSSMANN, de 1 5 m², en cours de pré-commercialisation à proximité immédiate du centre urbain, devrait permettre un renouvellement qualitatif de l offre de bureaux tout en répondant au besoin de locaux de petite taille. En effet, une forte proportion des transactions ont porté sur des petites surfaces : 82 % des transactions de bureaux ont concerné des surfaces inférieures à 3 m², soit une hausse de 9 % par rapport à l année précédente pour cette catégorie de surfaces. Les m² cumulés pour ce segment de marché ont pesé pour 43,5 % du total (32 % en 211). Il est à noter que si la demande est forte pour ce type de produit, l offre, notamment en centre urbain, était en 212 trop peu abondante pour la satisfaire. m² placés % Nombre et surface de bureaux loués ou acquis ventilés en neuf et seconde main de 24 à 212 Répartition du en fonction de la taille (m²) 9% % Années 48% bureaux anciens bureaux neufs < 1 de 11 à 3 de 3 à de 51 à 1 Des valeurs de transactions à la location en légère baisse sur le second marché En l absence de transactions dans le neuf, l analyse porte exclusivement sur l ancien. Sur le second marché, le prix moyen du m² à la location s est élevé à 114 HT/HC/m²/an (contre 118 en 211 et 21). Les valeurs locatives ont varié de 1 à 16 HT/HC/m²/an en centre urbain, et de 9 à 151 HT/HC/m²/an en périphérie. Les valeurs annoncées ne tiennent pas compte des négociations éventuelles entre bailleurs et preneurs (franchises de loyers, travaux dans les locaux...). Le prix moyen à la vente du m² de bureau de seconde main a atteint en 212 (+ 14,5 % par rapport à 211). Il s est situé entre 1 32 et 2 2 selon l état du bien et sa localisation. Les principales transactions % Répartition des surfaces (m²) par commune % % % COURCOURONNES ÉVRY LISSES RIS-ORANGIS Les prix des transactions CENTRE PéRIPHéRIE Prix location en /HT/m²/an Vente en /m² Prix location en / HT/ m² /an Vente en /m² NEUF * * * * * * * * SECONDE MAIN * * * Peu ou pas de références en 211 et/ou 212 LE RéPUBLICAIN : 824 m² (Ris-Orangis) - location MICRO CONTROLE : 824 m² (évry) - location SOUPLETUBE : 686 m² (Courcouronnes) - location ITM LOGISTIQUE : 667 m² (Lisses) location AGEFOS PME : 398 m² (Lisses) - location En 212, le volume de m² de bureaux placés en centre urbain a atteint m² (3 685 m ² en 211), avec 15 transactions, soit une baisse de 6,5 % en nombre et de près de 58,7 % en volume. Avec une augmentation de 38 % en nombre (29 transactions en 212) et une baisse en volume de près de 9 %, la périphérie a concentré le volume le plus important de m² de bureaux placés avec un total de m² (7 19 m² en 211). 4 5

4 Activité La tendance de lente reprise observée sur le marché des locaux d activités en 211 semble se confirmer en 212 sur le territoire de la communauté d agglomération. La demande placée sur le marché des locaux d activités a atteint m², soit une hausse de 1 % en volume par rapport à 212. Cette progression a permis de dépasser le niveau de 28 qui s élevait à m². En 212, le s est élevé à 44 (33 en 211). Il a évolué à la hausse (+ 33 %) et a concerné 7 ventes (6 61 m²) et 37 locations (18 61 m²). 6 Nombre et surface des locaux d activités loués ou acquis ventilés en neuf et seconde main de 24 à Une hausse du prix des transactions En 212, les valeurs de transaction à la location étaient comprises entre 52 et 1 HT/HC/m²/an sur le second marché. Le prix moyen du m² loué, en hausse, a été de 73 pour les locaux anciens (+ 9 % par rapport à 211) et la valeur vénale de 764 /m² contre 555 /m² en 211. Ces valeurs ne tiennent pas compte des négociations éventuelles entre bailleurs et preneurs (franchises de loyers, travaux dans les locaux...). Elles dépendent par ailleurs de l état du bien, de sa taille (prix plus élevé pour des petites surfaces), de sa localisation et de la répartition interne de ses surfaces. Pour le neuf, le faible à la vente (2 cessions) et l absence de références à la location ne permettent pas de réaliser d analyse significative % Répartition des surfaces (m²) par commune % 718 3% % % BONDOUFLE COURCOURONNES ÉVRY LISSES RIS-ORANGIS Le prix des transactions Parcs d Activités Prix location en /HT/HC/m²/an Vente en /m² NEUF * * Prédominance d un marché locatif majoritairement endogène En, la part des surfaces locatives placées a augmenté de 42,5 % par rapport à 211 et celle des ventes a progressé de 19,5 %. Le locatives est resté largement majoritaire (84 % contre 79 % en 211), du fait de la faible quantité de biens disponibles à la vente sur le marché. Le développement endogène demeure une caractéristique forte du marché. Le nombre de demandes placées issues d utilisateurs de l agglomération et de sa proche périphérie a représenté en 212, 61 % des transactions contre 55 % en 211 et 63 % en 21. Une majorité de transactions de moins de 1 m² Seulement 16 % des transactions ont été réalisées sur des surfaces supérieures à 1 m² (24 % en 211). Ainsi, la tendance constatée depuis 24 se confirme en 212. En effet, 84 % des transactions ont concerné des surfaces inférieures à 1 m², 66 % des surfaces inférieures à 5 m² et 18 % des surfaces situées entre 5 et 1 m². m² placés % Répartition du en fonction de la taille (m²) % 5% Années 66% anciens neufs < 5 de 51 à 1 de 11 à 2 de 21 à Des transactions concentrées sur 2 communes Les communes de Lisses et Bondoufle ont concentré 79,5 % des transactions en nombre. Le volume correspondant a représenté m², soit 68 % du volume global des surfaces placées. En termes de volume, la part des transactions dans le neuf n a représenté que 5 % du total des m² placés (1 199 m² sur m²). Cette tendance reste stable par rapport à 21 mais bien inférieure aux chiffres enregistrés en 29, année durant laquelle la part des transactions en neuf représentait plus de 52 % du total des m² placés soit m². SECONDE MAIN * Peu ou pas de références en 211 et/ou 212 Les principales transactions IMPACT LIVRES : 2 25 m² (Courcouronnes) - location AIR TECHNOLOGY : 2 81 m² (Lisses) - achat ANETT & CIE : 2 m² (Courcouronnes) - location EURO ASCENSEURS : m² (Lisses) - location NCBI : m² (Lisses) - location 6 7

5 Entrepôt La Bourse des Locaux Un outil au service des entreprises et des professionnels de l immobilier d entreprise Dans un contexte de non renouvellement de l offre d entrepôts et de vieillissement du stock existant, la demande placée a représenté en 212 un volume de m², soit une baisse de près de 7,5 % par rapport à l exercice précédent. Ce résultat reste cependant à relativiser étant donné qu une seule transaction a été enregistrée sur ce secteur. Afin de répondre aux demandes d implantation ou de développement d entreprises (18 dossiers traités en 212) la communauté d agglomération a mis en place depuis 22 une «Bourse des Locaux» alimentée exclusivement par les offres des commercialisateurs. La base de données ainsi constituée propose en permanence entre 2 et 3 offres de locaux d activités, bureaux, entrepôts et terrains sur l agglomération évry Centre Essonne, à la location et/ou à la vente. Les commercialisateurs partenaires Raison Sociale N de téléphone Site internet Un marché de seconde main La faible quantité de transactions réalisées pour cet exercice ne permet pas une analyse détaillée mais quelques données peuvent cependant être mises en exergue. Les valeurs locatives des entrepôts, sur le marché de l ancien, sont restées stables par rapport à 211, et la majorité du stock disponible était proposé entre 4 et 6 HT/HC/m²/an. La principale transaction ARèNES : m² (Bondoufle) location m² placés Nombre et surface d entrepôts loués ou acquis ventilés en neuf et seconde main de 24 à Années BNP PARIBAS REAL ESTATE CBRE DBX CONSEIL DTZ JEAN THOUARD EOL GEMOFIS GSA IMMOBILIER JONES LANG Lasalle KEOPS SERGIC SOCOMIE CENTURY Pour plus de renseignements, contactez la Mission Entreprises et Territoire au ou sur anciens neufs 8 9

6 Un territoire pour s implanter et se développer Une offre foncière immédiate et diversifiée L agglomération évry Centre Essonne propose près de 47 hectares de foncier à vocation économique immédiatement disponibles sur ses parcs d activités et une constructibilité de 11 8 m² de surface de plancher sur le parc d activités des Aunettes à évry. A moyen, long terme, plus de 19,5 hectares sont en projet dans les parcs d activités et 21 4 m² de surface de plancher en centre urbain (ZAC du Centre Urbain et ZAC des Aunettes). Sur l agglomération, le foncier est essentiellement commercialisé par l Agence Foncière et Technique de la Région Parisienne (AFTRP), le partenaire aménageur de la communauté d agglomération, en lien étroit avec la direction du développement économique de l enseignement supérieur et de la recherche de l agglomération. 32 hectares de foncier disponible se situent sur le parc d activités «Léonard de Vinci» à Lisses. Ce parc est dédié principalement à l implantation de laboratoires, de sièges sociaux, de PME innovantes et de centres de formation. Un caractère paysager unique, une faible densité de construction, une attention soutenue portée aux aspects environnementaux et paysagers des implantations et à la qualité architecturale des bâtiments en font un site dédié à l accueil de projets qualitatifs. Des entreprises comme SEBIA, FANUC ROBOTICS, SOLUTYS, GUTEMBERG NETWORKS, ORELYA, DAM VOGEL S ou TRUFFAUT ont déjà choisi cet environnement d exception pour y ancrer leur développement. Le lotissement d activités «Les Petits Bois», destiné à l accueil d activités artisanales et de PME/PMI, situé en limite sud du parc d activités de la Marinière à Bondoufle, d une surface de 2,9 hectares divisée en 1 lots, est commercialisé par la communauté d agglomération. Les autres disponibilités foncières immédiates à vocation économique sont concentrées essentiellement dans les parcs d activités : aparc d activités du Bois de l épine à Courcouronnes/ Ris-Orangis (1,7 ha), aparc d activités des Meulières à Ris-Orangis (4,6 ha), aparc d activités des Bordes à Bondoufle (,53 ha). Pour tous renseignements complémentaires : Mission Entreprises et Territoire Tél : AFTRP évry Tél : Une offre immobilière renouvelée et de qualité Les investissements réalisés par des acteurs de l immobilier tels que le Groupe LAZARD, SILIC, GEFEC, GICRAM-GEMFI, ALSEI ou K PROMOTION, au cours des dernières années, confirment l attractivité d évry Centre Essonne et confortent sa position de principal carrefour économique du sud francilien. En 212, de nouveaux programmes d immobilier d entreprises ont vu le jour. Il s agit, dans un environnement qualitatif, de réalisations significatives et exemplaires répondant à la demande du marché local. Ainsi, GICRAM-GEMFI a livré la deuxième tranche de son programme sur le parc d activités du Bois Briard à Courcouronnes. Par ailleurs, l installation des entreprises Dam Vogel s et Orelya dans le bâtiment réalisé par GEFEC sur le parc d activités Léonard de Vinci, l inauguration du centre de relations clients IKEA sur le parc d activités du Clos aux Pois à Lisses ainsi que le lancement du retail park baptisé Singula sur le parc d activités Derrière la Ferme à Villabé, illustrent le dynamisme du territoire. De nouvelles opérations de promotion sont à l étude ou en phase de pré-commercialisation et pourraient voir le jour dans les prochains mois. Leur réalisation permettra de renforcer et de renouveler une offre immobilière et foncière de qualité, tant sur les parcs d activités qu en centre urbain. Diversifiée, cette nouvelle offre immobilière de l agglomération répond à la demande des entreprises et correspond au tissu économique d évry Centre Essonne, qui est majoritairement constitué de PME/PMI et d établissements secondaires de groupes. 1 5 m² de surfaces de bureaux et environ 22 8 m² de locaux d activités pourraient voir le jour assez rapidement et venir compléter l offre existante. 1 11

Bilan 2014. Marché Immobilier d entreprise. www.agglo-evry.fr

Bilan 2014. Marché Immobilier d entreprise. www.agglo-evry.fr Bilan 214 Marché Immobilier d entreprise www.agglo-evry.fr B U R E A U A C T I V I T É E N T R E P Ô T Édito Évry Centre Essonne, la Porte Sud du Grand Paris À l heure où les indicateurs de l économie

Plus en détail

L immobilier d entreprise en Essonne. Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014

L immobilier d entreprise en Essonne. Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014 L immobilier d entreprise en Essonne Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014 Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout 27 ans d expérience dans le métier de conseil en immobilier

Plus en détail

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013.

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013. Lettre immobilière du GRAND LYON Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre Marché Tertiaire Dans un contexte économique tendu au niveau national, plus largement, au sein de la zone euro, le marché

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan. Conjoncture & environnement financier 2013/2014 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 30 janvier 2013 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre service 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ Présenté par : Jean-Pascal

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

L immobilier d entreprise en Essonne

L immobilier d entreprise en Essonne L immobilier d entreprise en Essonne Conférence CCI Vendredi 29 Novembre 2013 Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout 26 ans d expérience dans le métier de conseil en

Plus en détail

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe.

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. L économie de la connaissance et l industrie : au cœur de la stratégie de développement économique de MPM

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE. 01 44 54 52 52 - www.cegerem.com

SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE. 01 44 54 52 52 - www.cegerem.com SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE NOTRE MÉTIER CEGEREM est une société de conseil et de gestion qui : met à disposition de l investisseur des locaux d entreprise neufs et polyvalents

Plus en détail

SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE. 01 44 54 52 52 - www.cegerem.com

SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE. 01 44 54 52 52 - www.cegerem.com SOLUTIONS D INVESTISSEMENT EN IMMOBILIER D ENTREPRISE NOTRE MÉTIER CEGEREM est une société de conseil et de gestion qui : met à disposition de l investisseur des locaux d entreprise neufs et polyvalents

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

La Porte Sud du Grand Paris

La Porte Sud du Grand Paris CENTRE ESSONNE accueillir l avenir La Porte Sud du Grand Paris BONDOUFLE COURCOURONNES ÉVRY LISSES RIS-ORANGIS VILLABÉ Développer notre attractivité pour contribuer au rayonnement métropolitain du Grand

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

S implanter et Entreprendre à Dunkerque

S implanter et Entreprendre à Dunkerque > Situé au cœur de l Europe du Nord Ouest, en bordure de la mer du Nord et près de la frontière franco-belge, le territoire est composé de 20 communes pour une population de plus 210.000 habitants. S implanter

Plus en détail

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre Le marché des bureaux 3ème trimestre 28 Octobre 28 1 Nanterre Chiffres clés Le marché de Péri-Défense au 3ème trimestre 28 : Nanterre - Un niveau de demande placée boosté par une transaction clé en main

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Comparaisons régionales et évolution depuis 2000 Édito Cette étude analyse le marché du logement neuf en HauteNormandie en 2012 en revenant

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne. SIMI Décembre 2012 présenté par

L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne. SIMI Décembre 2012 présenté par L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne SIMI Décembre 2012 présenté par Méthodologie Le département a été divisé en 7 grands territoires - le territoire de Marne la Vallée a été élargi et

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan 2013 Conjoncture, environnement et enjeux 2014 2015 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 29 janvier 2014 FNAIM ENTREPRISES : 15 CABINETS À VOTRE SERVICE 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE

AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE Qui sommes nous? La franchise AKERYS : AKERYS Immobilier SOMMAIRE Le Marché de l immobilier en France Devenez «courtier en immobilier» Toute une vie à construire

Plus en détail

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success.

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success. Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 212 Accelerating success. 212 TABLEAU DE BORD STRASBOURG SOMMAIRE CHIFFRES-CLÉS Chiffres-clés et Tendances p. 2 Parc de Bureaux 3 millions de m² Demande

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

4, Cours Sablon BP 351 63009 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 Tél. 04 73 42 40 00 Fax. 04 73 42 40 01 cee@expansion63.com www.expansion63.

4, Cours Sablon BP 351 63009 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 Tél. 04 73 42 40 00 Fax. 04 73 42 40 01 cee@expansion63.com www.expansion63. 4, Cours Sablon BP 351 63009 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 Tél. 04 73 42 40 00 Fax. 04 73 42 40 01 cee@expansion63.com www.expansion63.com Dossier de presse 5 juillet 2011 Signature de la Charte d utilisation

Plus en détail

Des conditions de négociation toujours très avantageuses pour les entreprises

Des conditions de négociation toujours très avantageuses pour les entreprises Perspectives Entreprises Ile-de-France 3 e trimestre 2013 Des conditions de négociation toujours très avantageuses pour les entreprises Alors qu ils «résistaient» jusque-là, les loyers faciaux sont en

Plus en détail

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 Conférence de Presse Immobilier d Entreprise AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 2011, cap sur la reprise? AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 LOCAUX D ACTIVITÉ MARCHÉDES LOCAUX D ACTIVITÉ 2010

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE GRAND LYON. Une métropole confiante en ses forces. Jacques Léone Grand Lyon

IMMOBILIER D ENTREPRISE GRAND LYON. Une métropole confiante en ses forces. Jacques Léone Grand Lyon IMMOBILIER D ENTREPRISE GRAND LYON Une métropole confiante en ses forces Jacques Léone Grand Lyon 21 janvier 2005 AIRES D ENTREPRISES DE JOANNES JONES LANG LASALLE ARTHUR LLOYD BRICE ROBERT DTZ JEAN THOUARD

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bases de données Besoin de suivre en permanence l évolution de votre marché? OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE GROUPE DE RECHERCHE SUR L'ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'AMENAGEMENT L information

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

UNE SOCIÉTÉ DÉDIÉE À LA GESTION IMMOBILIÈRE UNE EXPERTISE AU SERVICE DES INVESTISSEURS

UNE SOCIÉTÉ DÉDIÉE À LA GESTION IMMOBILIÈRE UNE EXPERTISE AU SERVICE DES INVESTISSEURS NAMI-AEW EUROPE Un partenaire solide En choisissant Fructipierre, vous bénéficiez d une véritable expertise. UNE SOCIÉTÉ DÉDIÉE À LA GESTION IMMOBILIÈRE POUR COMPTE DE TIERS NAMI-AEW Europe figure parmi

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ZAC ATHELIA V à la CIOTAT. Lancement de la commercialisation Vendredi 13 février 2015 à la Ciotat

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ZAC ATHELIA V à la CIOTAT. Lancement de la commercialisation Vendredi 13 février 2015 à la Ciotat Dossier de presse DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ZAC ATHELIA V à la CIOTAT Lancement de la commercialisation Vendredi 13 février 2015 à la Ciotat Contact Presse Marseille Provence Métropole Marie RIONDEL Tél.

Plus en détail

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013 n 65 juin 2014 Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013 Observatoire n 4 Contact : Gilles Poupard 02 97 12 06 31 Sommaire Rappel de la démarche 5 Principaux résultats 2013 7 1. Le marché des

Plus en détail

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable Ces interrogations ont servi de base à la formulation d un projet de vie communale exprimé au travers du PADD. Elaboré selon un objectif général

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

des parcs d activités économiques du Val d Orge Atlasdes parcs d activités

des parcs d activités économiques du Val d Orge Atlasdes parcs d activités Atlasdes parcs d activités des parcs d activités économiques du Val d Orge 2011 2012 Sainte-Geneviève-des-Bois l Brétigny-sur-Orge l Saint-Michel-sur-Orge l Morsang-sur-Orge l Fleury-Mérogis Villemoisson-sur-Orge

Plus en détail

Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France

Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France Anne de Richecour Directeur Interrégional Adjoint CDC Ile de France 8 juin 2010 - Nanterre 1 Le développement

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

INSTITUT MONÉGASQUE DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES. Observatoire de l Economie. Immobilier 2013

INSTITUT MONÉGASQUE DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES. Observatoire de l Economie. Immobilier 2013 INSTITUT MONÉGASQUE DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES Observatoire de l Economie Immobilier 213 Données 26-213 Publication 214 IMSEE janvier 214 2 Sommaire Lexique... 4 1. Généralités... 5 1.1.

Plus en détail

BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG

BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG Gecina Logistique Valeur du patrimoine 555 M Surface totale 1 016 785 m 2

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances Direction Départementale de l'equipement Ain Service Politique Ville Habitat Mars 2009 Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain Evolutions et tendances Mars 2009 www.ain.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Observatoire Immobilier des Entreprises (OBIE77)

Observatoire Immobilier des Entreprises (OBIE77) Observatoire Immobilier des Entreprises (OBIE77) 1 er semestre 211 Les tendances du marché immobilier en Seine-et-Marne 1er sem. 211 / 1er sem. 21 244 transactions 216 315 285 m² commercialisés 38 986

Plus en détail

Webhelp poursuit son développement dans l agglomération caennaise

Webhelp poursuit son développement dans l agglomération caennaise Webhelp poursuit son développement dans l agglomération caennaise Lancement de la construction du second site du centre de relation client En présence de Monsieur Laurent WAUQUIEZ, secrétaire d Etat chargé

Plus en détail

ETUDE DE RECONVERSION ECONOMIQUE DE LA ZONE SEINE-SUD. Synthèse du Rapport de Diagnostic Économie & Emploi

ETUDE DE RECONVERSION ECONOMIQUE DE LA ZONE SEINE-SUD. Synthèse du Rapport de Diagnostic Économie & Emploi ETUDE DE RECONVERSION ECONOMIQUE DE LA ZONE SEINE-SUD Synthèse du Rapport de Diagnostic Économie & Emploi Mission auprès de la Communauté d Agglomération de Rouen et de l Établissement Public Foncier de

Plus en détail

DOSSIER DU LOCATAIRE

DOSSIER DU LOCATAIRE Gouézec, Lannédern, Le Cloitre-Pleyben Lennon, Lothey, Pleyben HOTEL D ENTREPRISES ZA Drevers, 41 Rue Kéruzoré Pleyben (29190) DOSSIER DU LOCATAIRE Communauté de communes de la Région de Pleyben 11 place

Plus en détail

648 m² Disponibilité : Immédiate

648 m² Disponibilité : Immédiate Un lieu unique en Europe, où les métiers du cinéma, de l'audiovisuel et du numérique jouent les synergies. CONDITIONS FINANCIERES Loyer annuel Charges annuelles Honoraires SURFACES PROPOSEES Détail surfaces

Plus en détail

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé 48 4 MANAGEMENT IMMOBILIER : COMMENT LES ENTREPRISES GÈRENT LEUR SIÈGE SOCIAl Par Ingrid Nappi-Choulet, professeur à l ESSEC, fondatrice et responsable de l Observatoire du management immobilier. 4.1 /

Plus en détail

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 Loueur en Meublé Non Professionnel Dispositif Censi Bouvard Une Réalisation OCEANIS Groupe Equalliance Ensemble, nous valorisons votre patrimoine Construction Valorisation

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION

NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION Mai 2008 Hélène Fouquet ADIL 75 Etude réalisée par l ADIL 75 pour la DRE. Mieux connaître l investissement locatif

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 DREAL Champagne- Ardenne Juin 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES Le logement en chiffres La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 En 2012, 2 191 permis ont été délivrés en Champagne-Ardenne

Plus en détail

Cas n COMP/M.3370 - BNP PARIBAS / ARI. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS

Cas n COMP/M.3370 - BNP PARIBAS / ARI. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS FR Cas n COMP/M.3370 - BNP PARIBAS / ARI Le texte en langue française est le seul disponible et faisant foi. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS Article 6, paragraphe 1, point b) NON-OPPOSITION

Plus en détail

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances :

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Le marché locatif de bureaux : - La baisse de l activité se

Plus en détail

Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE

Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE Sommaire 3 La Seine-et-Marne en Ile-de-France 8 Nos offres 14 Seine-et-Marne Développement 2 La Seine-et-Marne Au centre d un marché de

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Adequation - Caron Marketing - SNAL / UMF - Novembre 2010 1 Objectifs de l étude et

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER

OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER Immeuble de bureaux : Les 2 Galets - Architecte : François Fontès Immeuble de bureaux : Le Liner - Architecte : A+ Architecture OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER ET DU FONCIER D ENTREPRISE DE MONTPELLIER ET

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

Sommaire. Un marché basé sur des réalités structurelles

Sommaire. Un marché basé sur des réalités structurelles Focus sur les transactions logistiques France de 2011 à 2014 Sommaire Un marché basé sur des réalités structurelles.. P.2 Un secteur dominé par les prestataires logistiques et la distribution.... P.3 Une

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Atelier Bureaux OIB Les chiffres du 1e semestre 2010-1 Objet de l'atelier et sources Depuis plus de 15 ans, l'oie et l'a-urba réalisent une

Plus en détail

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-4 : LA COMPETITIVITE DES PME L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC. Version adoptée au CPR du 12/12/14 2

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-4 : LA COMPETITIVITE DES PME L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC. Version adoptée au CPR du 12/12/14 2 AXE 3 AMELIORER LA COMPETITIVITE DES PME FICHE THEMATIQUE 3-4 : L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC Version adoptée au CPR du 12/12/14 2 PRIORITE D INVESTISSEMENT N 3d : Soutien à la capacité des PME à participer

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

P r oj e t U r b a i n

P r oj e t U r b a i n Projet Urbain Un espace résidentiel et économique privilégié Un aménagement urbain pensé pour les acteurs du développement de demain, au sud-ouest de Paris, aux portes de la Vallée de Chevreuse et du cluster

Plus en détail

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009 Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009 1 Internet au service de l immobilier 1. Le Groupe Acheter-Louer.fr 1. Chiffres clés : une crise immobilière qui impacte les résultats 1. Une structure

Plus en détail

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008 42142 CHAPITRE Alsace I. Immobilier d entreprise... 172 A. Construction... 172 B. Zoom sur la ville de Strasbourg... 173 II. Immobilier résidentiel... 176 A. Construction... 176 B. Zoom sur la ville de

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-80 du 3 juillet 2013 relative à la prise de contrôle conjoint du pôle de compétences urbaines de Bordeaux par la société Midi Foncière 2 et la Caisse des Dépôts et

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

GRAND LYON IMMOBILIER D ENTREPRISE. Le marché 2003 : bilan et perspectives

GRAND LYON IMMOBILIER D ENTREPRISE. Le marché 2003 : bilan et perspectives Immobilier d entreprise, support, reflet et vecteur des succès du Grand-Lyon IMMOBILIER D ENTREPRISE GRAND LYON Le marché 2003 : bilan et perspectives 30 janvier 2004 30 janvier 2004 1 La FNAIM ENTREPRISES

Plus en détail

Rapport d activités. www.laval-developpement.fr

Rapport d activités. www.laval-developpement.fr Rapport d activités 2011 www.laval-developpement.fr 2011 Rapport d activités Laval Développement 4 De nouveaux outils de communication Une refonte moderne et dynamique de notre site internet... p. 4 5Lancement

Plus en détail

La construction de logements neufs. Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes

La construction de logements neufs. Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes La construction de logements neufs Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes La construction neuve dans la Communauté urbaine de Nantes de janvier 2004 à décembre 2006 Plus de 12 000 logements construits

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

LOGISTIQUE BILAN 2013

LOGISTIQUE BILAN 2013 BILAN IMMOBILIER A N N E E 2 0 1 3 SOMMAIRE 1 L E M A R C H E D E S U T I L I S A T E U R S F A I T S M A R Q U A N T S 2 0 1 3 E V O L U T I O N P A R R E G I O N 2 3 L E M A R C H E D E L I N V E S T

Plus en détail

Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 2007

Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 2007 Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 27 9 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de la Première Couronne Sud au 4ème trimestre 27 : - De nombreux engagements, -

Plus en détail

«Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain»

«Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain» «Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain» Intervention de Laurent Escobar, directeur associé, Adequation et de Véronique Coupanec, consultante siège : Espace

Plus en détail

Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon. Période sous revue 2005-2009

Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon. Période sous revue 2005-2009 Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon Période sous revue 25-29 18 Mars 211 PANORAMA DE LA FILIERE La filière «Transport-Logistique» définie par le Conseil Régional = Entreprises relevant

Plus en détail

approuvant le rapport de gestion de la Fondation pour les terrains industriels de Genève (FTI) pour l'année 2013

approuvant le rapport de gestion de la Fondation pour les terrains industriels de Genève (FTI) pour l'année 2013 Secrétariat du Grand Conseil PL 11435 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 30 avril 2014 Projet de loi approuvant le rapport de gestion de la Fondation pour les terrains industriels de

Plus en détail

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES SYNTHESE JUILLET 2004 DATAR - AATEC / ARGUYL - 2-29/07/04 OBJECTIF ET CONTEXTE L immobilier d entreprise est un enjeu

Plus en détail

Constructibilité en zones agricole et naturelle

Constructibilité en zones agricole et naturelle Constructibilité en zones agricole et naturelle La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) a modifié l article L. 123-1- 5 du code de l urbanisme pour y insérer de nouvelles dispositions

Plus en détail

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7.1. Une forte progression des prix de l accession jusqu en 2008 Les prix d achat ont presque doublé dans l individuel comme dans le collectif

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015

Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015 Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015 125 000 m 2 de bureaux commercialisés en 2014 80 000 m 2 d offre neuve ou en chantier 220 HT HC m²/an de loyer moyen Chantier EDF Lab R&D, juillet

Plus en détail

Les marchés immobiliers

Les marchés immobiliers Éditorial de Me ROBIN Laurent Les marchés immobiliers Président de la Chambre interdépartementale des notaires des, des et des Comme chaque année, la Chambre des Notaires de PAU présente une analyse du

Plus en détail

159 m² Disponibilité : Immédiate

159 m² Disponibilité : Immédiate Un lieu unique en Europe, où les métiers du cinéma, de l'audiovisuel et du numérique jouent les synergies CONDITIONS FINANCIERES Loyer annuel Charges annuelles Honoraires : : 18.285 HT soit 115 HT/m² 6.678

Plus en détail

CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS

CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS Investisseur, promoteur, gestionnaire, CODEVEST intègre l ensemble des compétences nécessaires à la réalisation d espaces commerciaux et de loisirs novateurs, de la recherche

Plus en détail

Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions

Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions La logistique contribue, de manière significative, au développement

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

commerciaux : comment s y

commerciaux : comment s y J o u r n é e d e s b a u x c o m m e r c i a u x 1 4 n o v e m b r e 2012 o r g a n i s é e p a r l e b u r e a u d e s d i p l ô m é s d u M a s t e r d e M a n a g e m e n t I m m o b i l i e r d e

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Site CHARTRES DE BRETAGNE

Site CHARTRES DE BRETAGNE DAUPHIN Immobilier La Note de conjoncture Le Marché des entrepôts à Rennes (Bilan 2011 sur 9 mois) Site CHARTRES DE BRETAGNE Entrepôt SAINT JACQUES DE LA LANDE Plateforme Logistique TORCE Site CESSON SEVIGNE

Plus en détail