Conférence de presse sur la plate-forme de réalité virtuelle PerfRV

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence de presse sur la plate-forme de réalité virtuelle PerfRV"

Transcription

1 Conférence de presse sur la plate-forme de réalité virtuelle PerfRV 14 octobre 2004

2 La réalité virtuelle : pourquoi? Objectifs et enjeux La RV Placer un utilisateur en interaction sensori-motrice avec un environnement virtuel Objectifs industriels Concevoir, contrôler, apprendre, maintenir, comprendre, décider, Enjeux industriels Améliorer la productivité et la compétitivité industrielle Positionner la RV dans le cycle de vie d un produit 1

3 La réalité virtuelle dans l industrie Spécification Formation Design Fabrication 2

4 La plate-forme française de réalité virtuelle PERF-RV : une innovation Plate-forme RNTL 20 partenaires Recherche/Industrie De février 2001 à aujourd hui Réunion finale du projet Une structure adaptée : des experts techniques travaillant en collaboratif dans plusieurs groupes de travail Une réussite nationale : les principaux instituts de recherche et les industriels échangeant leurs connaissances. Une ambition internationale : donner à la France une légitimité au meilleur niveau mondial. 3

5 Les succès de PERFRV Des recherches abouties 17 thèses dont 10 soutenues, 65 publications Des applications industrielles innovantes : en cours d industrialisation, des solutions Open Source, des prototypes avancés, des démonstrateurs (faisabilité). 4

6 L espace démonstrations Concentration sur le site du CEA : de démonstrations innovantes, des résultats scientifiques, des applications industrielles, des acteurs de la RV française. 5

7 PERF-RV : des avancées visibles Interfaces haptiques et visualisation immersive Immersion visuelle et haptique par retour d effort Interface multimodale et coopérative Travail collaboratif sur la maquette numérique et interactions multiples et simultanées Simulation d assemblage et de montage Vérifications de la faisabilité d un montage industriel sur la maquette numérique Formation au geste technique L apprentissage et la formation par l exploitation de la réalité virtuelle 6

8 L après PERF-RV ou les perspectives de la réalité virtuelle Poursuivre l animation du réseau PERF-RV Créer une association française Conserver la dynamique de PERF-RV Promouvoir une dynamique thématique nationale Positionner la RV comme priorité de recherche nationale Poursuivre les avancées dans le réseau d excellence INTUITION du 6ème PCRD Lien avec d autres réseaux nationaux (UK, I, D, ) 70 partenaires européens (laboratoires et industriels) 7

9 Plate-forme française de réalité virtuelle PerfRV Le projet

10 Objectifs Répondre aux besoins de R&D, basé sur des dispositifs de réalité virtuelle interactifs et immersifs pour répondre aux besoins industriels de réduction : Des temps de développement, Du coût de l industrialisation des produits, Des coûts de formation et de maintenance associés. Consolider au niveau national De l accès à des plate-formes matérielles haut de gamme Des développement logiciels innovants Des méthodologies de déploiement de la réalité virtuelle Innovation & Points forts Mettre en commun les ressources humaines et expérimentales des laboratoires et partenaires industriels Offrir différentes plates-formes matérielles (Reality Center, Workbench, CAVE ) et dispositifs d interaction haptique Mettre à disposition des sites d évaluation technologique d applications interactives et de réalité virtuelle Offrir les moyen humains permettant de tester les solutions innovantes issues du réseau Factoriser et partager sur les différents sites l expérience acquise à travers le réseau Partager les ressources de réalité virtuelle temporellement et géographiquement Initier des transferts de technologies avec pour objectif la réalisation de «produits PERF-RV» Principe de base PERF-RV est organisé en quatre sous-projets contenant des actions de recherche et de développement : Sous-projet : Interfaces haptiques et visualisation immersive Action : Groupe de Travail Action : Démonstrateur interface haptique et visualisation immersive Action : couplage haptique-visuel Action : Conception et revue de projet immersives dans un CAVE Action : Retour d effort pour les études d ergonomie Action : Intégration des techniques de RV dans le processus de conception et de développement de produits Sous-projet : Interface multimodale et coopérative Action : Groupe de Travail Action : Serveur distribué d'événements pour dispositifs de RV Action : Interactions coopératives locales et distantes Sous-projet : Simulation d assemblage et de montage Action : Groupe de Travail Action : simulation d assemblage et montage Action : Extraction d éléments issus de simulation d assemblage et de montage Action : Simulation réalité virtuelle d un assemblage aéronautique Action : Revue d'application montage virtuel dans le domaine automobile Sous-projet : Formation au geste technique Action : Groupe de Travail Action : Forum des métiers Retombées Les principales retombées de PERF-RV sont : création d une communauté scientifique et technique française sur le thème de la réalité virtuelle Établissement d un parc de configurations matérielles Proposition de solutions logicielles et/ou matérielles exploitables en industrie Diffuser largement les résultats y compris auprès de PME Se positionner vers l Europe (6ème PCRD) Quelques images Partenariat Laboratoires Partenaires : INRIA Rennes et Rocquencourt, CEA-LIST, Ecole des Mines de Paris, ENSAM Chalon sur Saône, Labri, Laboratoire de Robotique de Paris, LIMSI, Industriels partenaires : ADEPA, EADS CCR, IFP, Centre Lavallois de Ressources Technologiques, Dassault Aviation, Giat-Industrie, PSA, Renault, EDF Contact projet : ARNALDI Bruno, INSA de Rennes,

11 Plate-forme française de réalité virtuelle PerfRV Les démonstrations

12 SP1A2 : Simulations physiques avec retour d effort sous OpenMASK SP2A3 : Interactions coopératives distribuées avec OpenMASK Présentateurs Thierry Duval (Siames) Tangi Meyer (Siames) Tangui Morvan (I3D) Organismes INRIA/Siames INRIA/I3D INRIA/Siame s INRIA/I3D Cette démonstration illustre l avancée de nos travaux en termes d interactions et de gestion des retours d efforts, sur les objets d une scène de réalité virtuelle, contraints cinématiquement ou physiquement. Elle démontre aussi l intégration, au sein d une même plateforme de développement et d exécution de simulations (OpenMASK), de notre participation à deux actions de PerfRV : simulations physiques avec retour d effort et interactions coopératives distribuées. Deux opérateurs vont simuler dans une scène de réalité virtuelle, le chargement d une bicyclette, d une malle et de boites dans le coffre d une Mégane Scenic. Dans la première partie de la démonstration, axée «cinématique», nous montrons l intérêt de nos outils et protocoles d interaction pour manipuler des parties du véhicule : montage ou démontage de liaisons mécaniques entre les diverses parties du véhicule, ouverture et fermeture des portes et haillon. La deuxième partie, axée «physique», présente à la fois les résultats sur le retour d effort et sur la coopération distribuée. Les deux utilisateurs doivent coopérer pour ouvrir le coffre du véhicule puis pour y placer la bicyclette. Dans cette simulation, deux simulateurs physiques (Ode et CONTACT) et deux périphériques haptiques (Virtuose6D et SPIDAR) sont exploités. Le champ d application de ce type de simulation sera, notamment, l évaluation d opérations de montage/démontage sur maquettes numériques, ou l apprentissage de gestes techniques, par des utilisateurs éventuellement géographiquement séparés.

13 Retour haptique sur Plan de Travail Virtuel et détection de collisions continue Présentateur Sabine Coquillart Tangui Morvan Organisme I3D INRIA Une bande vidéo du Plan de Travail Virtuel avec retour haptique sera présentée (voir photo). Ainsi qu une démonstration présentant l algorithme de détection de collisions Contact. Contact offre la spécificité de détecter les collisions en continu à l inverse de la majorité des algorithmes qui recherchent les collisions à des intervalles de temps discrets et donc détectent les collisions après pénétration. Contact sera démontré sur un cas de montage/démontage industriel. Présenté sur station de travail lors des journées PERF-RV, Contact est opérationnel sur le Plan de Travail Virtuel (voir photo) et employé dans plusieurs démonstrations avec, ou sans, retour haptique.

14 Giat Virtual Training Présentateur Charles Saint-Romas Organisme GVT, outil de formation utilisant les technologies de la réalité virtuelle est développé à l'initiative de Giat industries en partenariat avec l ENIB et l IRISA. Le système présenté ici est un outil générique, à la fois outil de formation utilisant la réalité virtuelle visant à acquérir des compétences et savoirs-faire, et outil de génération interactif de formation en RV. Il ne se limite pas à une formation spécifique, ni même à un matériel. Doté d'une pédagogie différenciée, GVT exploite un environnement virtuel permettant à l'apprenant d'évoluer dans un environnement de synthèse réactif, immersif (casque + souris 3D) ou non immersif (écran+souris). Le stagiaire peut alors acquérir et/ou améliorer les compétences nécessaires à l'exploitation, l'utilisation, la maintenance d'un matériel... Produit évolutif et adaptable à tout domaine, basé sur un modèle d'objets innovants, GVT permet au formateur d'adapter la formation au stagiaire, de mieux suivre ses acquisitions, de détecter ses intentions avant la réalisation d'une action, mais également d'adapter l'aide fournie au stagiaire (faire l'action, montrer une vidéo, afficher du texte, etc.). Le formateur peut diffuser une session : - en mode immersif ou non immersif, - à un ou plusieurs stagiaires en intégrant une pédagogie différenciée, - en multi-sites. GVT offre enfin la faculté de construire soi-même une formation, sans intervention d'un informaticien, et sans apprentissage lourd d'outils multiples. La formation évolue donc au gré de l'utilisateur, en fonction de la progression de l'apprenant.

15 VRAD (Virtual Reality Aided Design) CAO immersive et multimodale sur des objets «réactifs» Présentateur Thomas CONVARD Patrick BOURDOT Organisme LIMSI-CNRS, Orsay. Les outils actuels de CAO offrent de nombreuses possibilités en termes d édition d objets 3d. Cependant, les interfaces standards des stations de travail (cf. paradigme WIMP) rendent difficile l interaction avec ces objets (multiplication des boîtes de dialogue, boutons ). L application VRAD (Virtual Reality Aided Design) fait tout d abord la preuve que la combinaison multimodale de commandes vocales et gestuelles rend plus «naturelle» l interaction immersive. Afin de bénéficier de telles interactions, il faut pouvoir agir directement sur les objets. Or les objets CAO ont une représentation qui décrit les étapes de leur conception (CSG, form feature). Pour éviter l'édition de ces historiques notre approche consiste à rendre plus «réactifs» les objets CAO. Une méthode consiste à modifier «implicitement» ces arbres à partir de l interaction immersive de l'utilisateur sur les éléments topologiques des objets (B-Rep). Action transversale de RV&A «VENISE» Virtualité et ENvironnement Immersif pour la Simulation et l'expérimentation

16 SAMSOM : démonstrateur de feedbacks «visuel/audio/ tactile» en milieu immersif Présentateur Jean-Marc VEZIEN Organisme LIMSI-CNRS, Orsay. Ce démonstrateur vise à présenter la richesse des retours sensori-moteurs disponibles en environnement immersif, afin de permettre une interaction naturelle avec les objets virtuels, notamment dans une tâche dynamique de conception. Il met en exergue les feedbacks audio 3d et vibro-tactile. Pour les feedbacks audio 3d les objets sont pourvus d'une spatialisation sonore en plus de la visualisation stéréoscopique, et peuvent par exemple être repérés à l'écoute, lorsqu'ils sont situés "derrière" l'utilisateur. Ce son spatialisé est restitué en temps réel à l'usager via un système binaural (casque sans fil). L'information de contact entre la main de l'utilisateur et les objets est restituée par le biais d'un gant vibro-tactile. Cette information est modulée en fonction des actions de l'utilisateur: contact simple, préhension des objets, déplacement... Ce démonstrateur servira de base aux expérimentations futures de l'équipe sur la multimodalité en sortie (combinaisons des feedbacks sensori-moteurs). Action transversale de RV&A «VENISE» Virtualité et ENvironnement Immersif pour la Simulation et l'expérimentation

17 Présentateurs Organismes La Réalité Virtuelle dans le Groupe PSA PEUGEOT CITROEN Apport de PERF-RV Jean LORISSON Thierry VOILLEQUIN PSA PEUGEOT CITROEN Institut Image Institut Image Stéphane IMBERT L industrie automobile est sous la pression concurrentielle : accélération de l apparition de nouvelles silhouettes, de nouvelles innovations; demandes croissantes de la clientèle (qualité, sécurité, confort, protection de l environnement, prix d achat et d entretien). Il faut innover dans le processus même de conception! La RV ouvre de nouvelles pistes : analyser un nombre plus élevé d hypothèses tout en réduisant les délais; limiter le recours aux prototypes physiques malgré la diversité produit; améliorer la qualité par le tri anticipé de plus de solutions et la simulation des processus de fabrication. Au travers de PERF-RV, PSA a évalué en vraie grandeur la technologie des salles immersives de type CAVE et a décidé de l intégrer dans son tout nouveau Centre de Design. Les domaines d utilisation en sont la conception des véhicules, l évaluation de concepts innovants, l évaluation des prestations de l habitacle, l interprétation de phénomènes complexes (aérodynamique), le jugement de qualité perçue, l étude des postes de travail et de leur ergonomie, la faisabilité des opérations, l apprentissage du geste technique. L industrie automobile est sous la pression concurrentielle : accélération de l apparition de nouvelles silhouettes, de nouvelles innovations; demandes croissantes de la clientèle (qualité, sécurité, confort, protection de l environnement, prix d achat et d entretien). Il faut innover dans le processus même de conception! La RV ouvre de nouvelles pistes : analyser un nombre plus élevé d hypothèses tout en réduisant les délais; limiter le recours aux prototypes physiques malgré la diversité produit; améliorer la qualité par le tri anticipé de plus de solutions et la simulation des processus de fabrication. Au travers de PERF-RV, PSA a évalué en vraie grandeur la technologie des salles immersives de type CAVE et a décidé de l intégrer dans son tout nouveau Centre de Design. Les domaines d utilisation en sont la conception des véhicules, l évaluation de concepts innovants, l évaluation des prestations de l habitacle, l interprétation de phénomènes complexes (aérodynamique), le jugement de qualité perçue, l étude des postes de travail et de leur ergonomie, la faisabilité des opérations, l apprentissage du geste technique.

18 Retour d effort pour les études d ergonomie Présentateur P. Fuchs Organismes L objectif est de pouvoir valider l ergonomie d un poste de conduite à l aide de la seule maquette numérique. Cette action vise à développer un cadre d'expérimentation concernant le couplage des interfaces haptiques et de la visualisation immersive, avec visiocasque ou avec rétroprojection, dans un contexte d'applications ergonomiques des postes de conduite du domaine automobile et des autres moyens de transport (train par exemple). Interface à retour d effort sur deux doigts L'enjeu de cette action concerne donc l'évaluation opérationnelle du couplage de l'interface haptique et du système de visualisation pour répondre à une immersion et une interaction fonctionnelle en ergonomie : la solutions retenue est composée d un gant à retour d effort sur deux doigts, conçu à l Ecole des mines de Paris.

19 VTT : Virtual Technical Trainer Présentateurs Franck CRISON Jean-Louis DAUTIN Organismes Daniel MELLET Concept Dans le domaine de l usinage, l évolution des outils a fait disparaître les tours et fraiseuses manuels au profit des machines à commandes numériques. Or ces dernières éloignent l apprenant de la matière au point qu il perd toute notion des contraintes mécaniques dans les tâches réalisées par les machines d usinage. Pour procéder à des réglages adaptés de la machine, il convient de comprendre les forces qui sont mises en jeu. Un environnement virtuel permet de mettre en relation directe la sensibilité d un apprenant avec les forces engendrées par les systèmes. Grâce à un bras à retour d effort, il ressent les effets physiques et les contraintes mécaniques de l usinage. Caractéristiques du VTT Deux parties distinctes : L atelier virtuel ainsi que le tablier de la fraiseuse, la pièce à fraiser et le mandrin de la fraiseuse qui apparaissent en tant qu objets indépendants. Le pilotage du périphérique de retour d effort. Le principe consiste à associer le mandrin de la fraiseuse virtuelle à la poignée. Dés que la tête de fraiseuse entre en contact avec la pièce, une résistance est ressentie au niveau de la poignée, résistance dont l intensité est directement liée au travail effectué au matériau utilisé. Spécificités scientifiques et techniques Compte tenu du cadre applicatif (milieu industriel) il a été décidé de réaliser un périphérique à retour d effort dédié incluant du véritable retour d effort sur 2 axes et une approche pseudo-haptique sur un axe.

20 Montage virtuel avec retour d effort d un moteur de lèvevitre à l intérieur d une portière Présentateur Claude Andriot Organismes Dans cette démonstration nous présentons le montage virtuel avec retour d effort d un moteur de lèvre vitre à l intérieur d une portière Renault. Cette démonstration aura lieu dans la salle immersive PHARE du CEA/LIST. PHARE comprend les éléments suivants : Deux organes haptiques à 6 degrés de liberté, des Virtuose 6D développés par la société Haption, permettent à l'opérateur de manipuler, avec retour d'effort, les objets virtuels présentés à l'opérateur. Leur volume de travail est un cube de 40 cm de côté et peuvent développer jusqu'à 40N en effort. Un système de capture de mouvement, composé de 4 têtes stéréo développées par la société ActiCM et installées au 4 coins de la plate-forme, permet de saisir les mouvements de tout l'opérateur au moyen de petites billes réfléchissantes fixées sur son corps. La précision de la capture est de l'ordre du mm dans un cube de 2,5m de côté. Deux écrans de 2mx2,5m l'un vertical, l'autre horizontal, assurent l'immersion visuelle. Deux projecteurs Barco affichent une image en 3D grâce à un système de stéréo active. Un système de restitution sonore spatialisé permettant de simuler le son accompagnant les collisions dans le monde virtuel. Un moteur physique temps réel permettant de détecter les collisions entre objets du monde virtuel et de calculer les forces échangées lors de ces collisions. Avec le soutien du Conseil Régional d Ile-de-France

21 SAMIRA II Présentateur François GUILLAUME Organismes SAMIRA II est une plate-forme 3D interactive de simulation de tâches de maintenance avec retour d efforts. Ce projet a été réalisé par le Centre Commun de Recherche de EADS. il fait suite à une première version, SAMIRA I, déployée dans les entités du groupe EADS et complétée grâce aux expérimentations technologiques menées dans le cadre du projet Perf-RV. Cette nouvelle plate-forme est basée sur une architecture modulaire et évolutive s appuyant sur une grappe de PC. Chaque nœud de calcul est dédié à une tâche spécifique : *Rendu visuel sur Virtools *Rendu haptique avec le bras Virtuose 6D *Simulation physique avec Vortex ou OpenDE Les tests réalisés par EADS CCR sur des cas complexes ont permis de mettre en évidence les performances de la plate-forme, la rapidité d analyse et de résolution des cas difficiles et la simplicité de prise en main. Au delà des études de maintenabilité, SAMIRA II a pour vocation d être utilisée dans le cadre de démonstrations aux clients de EADS.

22 Couplage visuel haptique Présentateur Samir Garbaya (LRV) Organisme Objectif : Etude de la coopération entre sens et détermination de la dominance sensorielle entre la vision et le retour haptique. Approche expérimentale : Découplage visuel haptique : 1. perception haptique de formes géométriques 2. localisation mono sensorielle d objets virtuels 3. étude de la performance humaine Résultats : L analyse de données expérimentales montre que le retour haptique est un sens dominant chez l homme. Le retour visuel est un sens anticipatoire indispensable au début de l interaction qui reste actif lorsque le retour haptique entre en action. Perception haptique de formes géométriques Une fois l opérateur s est fixé des références, ses facultés perceptives utilisent en priorité le sens haptique.

23 Interface haptique à tendons Présentateurs Jérôme PERRET François LOUVEAU Organismes Concept Le terme «interface haptique à tendons» désigne un système à retour d effort dans lequel les couples exercés par les moteurs sont transmis à l utilisateur par des câbles tendus de part et d autre de l espace de travail. Le principe des câbles tendus constitue une alternative intéressante aux structures mécaniques poly-articulées traditionnelles. En particulier, il offre une flexibilité sans équivalent, et permet de réaliser des interfaces haptiques à grand champ et à moindre coût. Cependant, cette solution comporte des inconvénients majeurs, comme la présence de moteurs en surnombre, et l encombrement important de l espace de travail dès que le nombre de degrés de liberté dépasse 3 translations. Prototype présenté Le système présenté est un prototype d interface haptique à tendons, réalisé à partir des briques technologiques mises en œuvre dans tous les produits Virtuose TM : motorisation, électronique, logiciel embarqué. Il se caractérise par une très bonne raideur et des efforts importants, aux dépens de la transparence, qui pourrait être améliorée. Bilan Le prototype présente un intérêt indéniable pour compléter un système de visualisation immersif, dans toutes les tâches de navigation et de manipulation en 3D (pointage, exploration, etc.). Travaux futurs Ce système ainsi constitué servira de base à l expérimentation de nouveaux concepts d interfaces haptiques à tendons, visant à proposer plus de 3 degrés de liberté à retour d effort, sans surcharger l espace de travail.

24 Utilisation de mécanismes virtuels Présentateurs Jérôme PERRET Pascal LOUVEAU Organismes Concept Le terme de «mécanisme virtuel» désigne un ensemble de fonctionnalités qui permettent de modifier le comportement d un système à retour d effort. Il s agit de définir des contraintes cinématiques qui doivent s appliquer aux mouvements de l interface haptique, et qui modifient l interaction avec l utilisateur. Ainsi, les mécanismes virtuels les plus simples sont de type géométrique : blocage le long d un axe, dans un plan, etc. Mais le concept ne se limite pas à ces exemples simples, et se prête très bien à l intégration de contraintes complexes, telles que manivelles, rotules, ou encore trocart. Enfin, il est possible de définir une trajectoire arbitraire en 6 dimensions, et de la considérer comme un «guide virtuel», que l utilisateur est obligé de suivre. Applications Les applications des mécanismes virtuels sont nombreuses, et largement à découvrir. A commencer par l implémentation d un «mode souris», permettant de piloter le curseur habituel sans lâcher l interface haptique, dans un plan vertical face à l écran. Les guides virtuels, quant à eux, sont particulièrement intéressants pour l apprentissage de gestes techniques en réalité virtuelle. Enfin, leur utilisation dans le domaine médical a fait l objet d une démonstration récente, en orthopédie du genou.

Journées PERF-RV 14-15 Octobre 2004. B. Arnaldi http://www.perfrv.org

Journées PERF-RV 14-15 Octobre 2004. B. Arnaldi http://www.perfrv.org 1 Journées PERF-RV 14-15 Octobre 2004 B. Arnaldi http://www.perfrv.org Objectifs de PERF-RV Plate-forme exploratoire Début des travaux : février 2001 Fin des travaux : août 2004 La réalité virtuelle, contexte

Plus en détail

Environnement logiciel open source pour la création d œuvres artistiques interactives

Environnement logiciel open source pour la création d œuvres artistiques interactives Environnement logiciel open source pour la création d œuvres artistiques interactives Stéphane Donikian IRISA/CNRS Campus de Beaulieu 35042, Rennes Cedex, France donikian@irisa.fr La création artistique

Plus en détail

Réalité Virtuelle Immersive pour la conception de postes de travail. Alexandre BOUCHET Responsable R&D

Réalité Virtuelle Immersive pour la conception de postes de travail. Alexandre BOUCHET Responsable R&D Réalité Virtuelle Immersive pour la conception de postes de travail Alexandre BOUCHET Responsable R&D Installé à Laval (Mayenne 53) depuis 1999, CLARTE est : un centre d ingénierie et d expertise en réalité

Plus en détail

Immersion - Vision 3D dans la RV.

Immersion - Vision 3D dans la RV. Cours RVS Master II IVA Immersion - Vision 3D dans la RV. Cours de Réalité Virtuelle et Simulation Master II - IVA A. Mebarki - Maître de Conférences Département d'informatique Faculté des Mathématiques

Plus en détail

Modélisation et conception d'un. environnement de suivi pédagogique synchrone. d'activités d'apprentissage à distance

Modélisation et conception d'un. environnement de suivi pédagogique synchrone. d'activités d'apprentissage à distance Modélisation et conception d'un environnement de suivi pédagogique synchrone d'activités d'apprentissage à distance Christophe DESPRÉS Laboratoire d Informatique de l'université du Maine Plan de la présentation

Plus en détail

Dispositifs de substitution sensorielle destinés aux personnes déficientes visuelles ou aveugles. Accès au graphique et à l image

Dispositifs de substitution sensorielle destinés aux personnes déficientes visuelles ou aveugles. Accès au graphique et à l image Dispositifs de substitution sensorielle destinés aux personnes déficientes visuelles ou aveugles Accès au graphique et à l image Journée du 14 Octobre 2004 Importance des informations graphique et image

Plus en détail

Interaction Homme-Machine

Interaction Homme-Machine Interaction Homme-Machine Anastasia.Bezerianos@lri.fr (partie de la présentation basée sur des transparents de M. Beaudouin-Lafon) et N.Rousel Cours 2a : Styles d interaction Anastasia.Bezerianos@lri.fr

Plus en détail

Outil de formation à la conduite économique et écologique.

Outil de formation à la conduite économique et écologique. L EC MOBIL Outil de formation à la conduite économique et écologique. H.D.M S O L U T IONS T E C H N O L O G IQUES Tel 04 78 32 07 20 Fax 04 78 32 07 30 Mail contact.hdm@wanadoo.fr Site www.reactiometre.com

Plus en détail

Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive. Version 1.0

Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive. Version 1.0 Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive Sommaire - Le Robot M.I.M.I. (Multipode Intelligent à Mobilité Interactive) - Présentation du Système à Enseigner. - Composition

Plus en détail

MODE OPÉRATOIRE. VI) Le projet mené dans le cadre de la technologie. Le projet porte sur la réalisation d une horloge CD.

MODE OPÉRATOIRE. VI) Le projet mené dans le cadre de la technologie. Le projet porte sur la réalisation d une horloge CD. VI) Le projet mené dans le cadre de la technologie. Le projet porte sur la réalisation d une horloge CD. 1 La réalisation se déroule en plusieurs phases : - analyse préalable du besoin : étude de l appel

Plus en détail

L Avenue Digital Media. Visualisation de processus industriels par l image 3D. créateur de mondes virtuels

L Avenue Digital Media. Visualisation de processus industriels par l image 3D. créateur de mondes virtuels L Avenue Digital Media Visualisation de processus industriels par l image 3D créateur de mondes virtuels L Avenue Digital Media En quelques mots L Avenue Digital Media est spécialisée dans les créations

Plus en détail

CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D

CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D INGÉNIEUR EN CONCEPTION NUMÉRIQUE 3D - PAR LA VOIE DE L APPRENTISSAGE - INFORMATIQUE & RÉALITÉ VIRTUELLE MAQUETTE NUMÉRIQUE INGÉNIERIE CONCOURANTE SIMULATION Édition du 20/01/10 Le profil du candidat en

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

Notre chaîne YouTube

Notre chaîne YouTube Notre chaîne YouTube Fondé en 1996 à Laval, CLARTE est : Une Plateforme régionale d innovation (PRI), cellule de diffusion technologique (CDT) auprès des TPE/PME Un centre de recherche, d ingénierie et

Plus en détail

silog erp L'ERP le plus complet

silog erp L'ERP le plus complet silog erp L'ERP le plus complet SILOG 8.5 version SILOG ERP répond aux besoins de la PME moderne confrontée à la mondialisation et aux contraintes multiples (sécurité, multi-sites, EDI, qualité ISO, législation

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

Mode d emploi. www.itycom.com/itystudio

Mode d emploi. www.itycom.com/itystudio Mode d emploi www.itycom.com/itystudio Sommaire Glossaire Introduction 6 Qu est ce qu ITyStudio? 6 A qui est-il destiné? 6 Le concept 7 Fonctionnement Global 8 Interface générale 9 Header 9 Création d

Plus en détail

Modèles de conception pour la collaboration distante en environnements virtuels distribués : de l architecture aux métaphores

Modèles de conception pour la collaboration distante en environnements virtuels distribués : de l architecture aux métaphores THÈSE INSA Rennes présentée par sous le sceau de l Université Européenne de Bretagne pour obtenir le titre de DOCTEUR DE L INSA DE RENNES Spécialité : Informatique Modèles de conception pour la collaboration

Plus en détail

Interaction Personne-Machine

Interaction Personne-Machine Interaction Personne-Machine Techniques d Interaction 1 Techniques d Interaction La mise en place d interactions peut se faire dans une démarche organisée, dans laquelle on s appuie sur trois niveaux bien

Plus en détail

Séquence de découverte de SparkAngels Logiciel d entraide numérique

Séquence de découverte de SparkAngels Logiciel d entraide numérique Contributeurs : GUILLEZ Frédéric BANDINI Gérard DENIGOT Michaël FOLCH Janine PERILLAUD Stéphanie PLATEL Carl REANT Franck I. Matériel et préparation Pré requis matériel et logiciel : Ordinateur avec connexion

Plus en détail

Créateur d innovation 3D

Créateur d innovation 3D Créateur d innovation 3D www.virdys.com Sommaire sommaire Qui sommes nous? Constats Marché Solutions Virdys Présentation de Virtual Inside 3D Questions/réponses Qui sommes-nous? Qui sommes-nous? Editeur

Plus en détail

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE KEYWORDS : SYSTEMX, WEBSERVICE, COLLABORATIVE FILTERING, MACHINE LEARNING, LANGAGE PROGRAMMATION, HPC, BASE OBJETS COMPLEXES CONTEXTE de

Plus en détail

Programme scientifique Majeure INTELLIGENCE NUMERIQUE. Mentions Image et Réalité Virtuelle Intelligence Artificielle et Robotique

Programme scientifique Majeure INTELLIGENCE NUMERIQUE. Mentions Image et Réalité Virtuelle Intelligence Artificielle et Robotique É C O L E D I N G É N I E U R D E S T E C H N O L O G I E S D E L I N F O R M A T I O N E T D E L A C O M M U N I C A T I O N Programme scientifique Majeure INTELLIGENCE NUMERIQUE Langage Java Mentions

Plus en détail

Manuel d utilisation pour les formateurs

Manuel d utilisation pour les formateurs Manuel d utilisation pour les formateurs Bienvenue! Vous êtes formateur/trice d enseignants ou de formateurs, ce manuel est fait pour vous! Il a pour objectif de vous guider dans l utilisation des deux

Plus en détail

Interaction et Vis ualis ation en Géosicence

Interaction et Vis ualis ation en Géosicence Présentation au LIPSI Groupe Guillaume de Travail Rivière LIPSI-ESTIA 04/10/200 7 Novembre 2005 5 Interaction et Vis ualis ation en Géosicence Guillaume Rivière LaBRI LIPSI Université Bordeaux 1 1/16 S

Plus en détail

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage intègre la gestion commerciale de Sage (ligne 30 et 100) et s appuie sur les données commerciales (ventes et achats) pour organiser la gestion de production.

Plus en détail

Simulation 3D en image de synthèse (SIM)

Simulation 3D en image de synthèse (SIM) ASIMCO école www.asimco.ch 2014-2015 page 39 Simulation 3D en image de synthèse (SIM) Cours : 3D Studio MAX & Photoshop Modélisation, rendu et photomontage - NIVEAU 1 PUBLIC CIBLE Architectes en bâtiment

Plus en détail

Offrir l'évolutivité est la meilleure solution. Nouveau Système de Télévigilance 7 Professionnel.

Offrir l'évolutivité est la meilleure solution. Nouveau Système de Télévigilance 7 Professionnel. Offrir l'évolutivité est la meilleure solution. Nouveau Système de Télévigilance 7 Professionnel. 2 Efficacité rime avec personnalisation : Des solutions idéales pour un succès assuré Pour garantir des

Plus en détail

Manuel de Nero MediaStreaming pour MCE

Manuel de Nero MediaStreaming pour MCE Manuel de Nero MediaStreaming pour MCE Nero AG Copyright et marques Le présent manuel et son contenu sont protégés par copyright et sont la propriété de Nero AG. Tous droits réservés. Ce manuel contient

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences)

FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences) FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences) Présentation des applications de réalité virtuelle et augmentée présentées par le Laboratoire LISA les samedi 15 et dimanche 16 octobre 2005 à l Ecole Supérieure

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

LO12. Chap 1 1. 1. Introduction UTC A2006. 1.1 Présentation de l'uv. Bases de l infographie et Images de synthèse. Objectifs

LO12. Chap 1 1. 1. Introduction UTC A2006. 1.1 Présentation de l'uv. Bases de l infographie et Images de synthèse. Objectifs UTC A2006 1. Introduction 1.1 Présentation de l'uv Objectifs Bases de l infographie et Images de synthèse savoir se repérer dans l espace, comprendre les principaux algorithmes d infographie (leur puissance

Plus en détail

Vidéosurveillance sur IP

Vidéosurveillance sur IP Vidéosurveillance sur IP Solutions de sécurité basées sur le protocole TCP/IP Pour des applications domestiques, Small Office, Professionnelles et à grande échelle. 1/12 Concept Les solutions de sécurité

Plus en détail

1 OpenMASK : une plate-forme logicielle Open Source pour la réalité virtuelle. 1.2.1 Noyau-unemachinevirtuelle... 4

1 OpenMASK : une plate-forme logicielle Open Source pour la réalité virtuelle. 1.2.1 Noyau-unemachinevirtuelle... 4 i 1 OpenMASK : une plate-forme logicielle Open Source pour la réalité virtuelle 1 1.1 Introduction... 2 1.2 Conceptsd OpenMASK... 3 1.2.1 Noyau-unemachinevirtuelle... 4 1.2.2 Objetdesimulationfréquentielet/ouréactif...

Plus en détail

SOMMAIRE. Choisissez l efficacité pour faire du rapid learning! version 3

SOMMAIRE. Choisissez l efficacité pour faire du rapid learning! version 3 version 3 SOMMAIRE Sommaire... 1 Présentation d elearning animgallery 3... 2 TvLearn... 4 La conversion «Powerpoint to flash»... 7 La création d un didacticiel... 7 L animation de contenus... 9 La création

Plus en détail

Intégration de la plateforme de simulation SOFA dans un simulateur de chirurgie laparoscopique

Intégration de la plateforme de simulation SOFA dans un simulateur de chirurgie laparoscopique Intégration de la plateforme de simulation SOFA dans un simulateur de chirurgie laparoscopique Darina Dimitrova Laboratoire Recherche et Développement de l IRCAD (Institut National de Recherche contre

Plus en détail

Visio Kit. Mode d'emploi

Visio Kit. Mode d'emploi Visio Kit Mode d'emploi Mode d'emploi 2 Table des matières Chapitre 1 - Que peut-on faire avec le visio-kit?... 4 1. Contexte d'utilisation 4 2. Les deux types de conférences 4 3. L'équipement des correspondants

Plus en détail

Partie 4 Créer des parcours pédagogiques

Partie 4 Créer des parcours pédagogiques Partie 4 Créer des parcours pédagogiques Un parcours pédagogique est une séquence d'apprentissage découpée en sections contenant ellesmêmes des activités ou objets d apprentissage. Il peut être organisé

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

La visio-conférence holographique : Pourquoi? Comment?

La visio-conférence holographique : Pourquoi? Comment? La visio-conférence holographique : Pourquoi? Comment? Francis Felix Labo LSIS / Arts & Métiers Paritech (ENSAM) 2 Cours des Arts et Métiers 13100 Aix-en-Provence Thierry Henocque AIP-Primeca Dauphiné

Plus en détail

LES SCANNEURS 3D MÉTROLOGIQUES VÉRITABLEMENT PORTABLES

LES SCANNEURS 3D MÉTROLOGIQUES VÉRITABLEMENT PORTABLES SOLUTIONS DE MÉTROLOGIE LES SCANNEURS 3D MÉTROLOGIQUES VÉRITABLEMENT PORTABLES Notre nouvelle génération de scanneurs à main HandySCAN 3D MC a été optimisée expressément à l intention des professionnels

Plus en détail

(1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:26:46. CATIA PLM Express La voie rapide vers le PLM

(1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:26:46. CATIA PLM Express La voie rapide vers le PLM (1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:26:46 CATIA PLM Express La voie rapide vers le PLM (1,1) -1- CPLMEx_8pE_vF.indd 28/02/07, 23:27:06 25 ans d excellence en conception produit au service de toutes

Plus en détail

Catalogue de formations du personnel en pédagogie numérique et

Catalogue de formations du personnel en pédagogie numérique et Direction du Numérique - Pôle ARTICE - 2015 Direction du Numérique - Pôle ARTICE (Accompagnement et Ressources aux TICE) Catalogue de formations du personnel en pédagogie numérique et usages des TICE UPPA/ARTICE

Plus en détail

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation Perspectives pour l entreprise Desktop Cloud JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com Principe technique Disposer d un poste de travail virtuel accessible par la plupart des terminaux disponibles Ce

Plus en détail

La conduite du changement Présentation du service

La conduite du changement Présentation du service La conduite du changement Présentation du service Expert en innovation Stratégie & Expertise numérique AGENDA 01 02 03 04 05 Notre vision de la conduite du changement Des compétences et un savoir-faire

Plus en détail

DESCRIPTIF DES PROJETS 3EME ANNEE QUI SERONT PRESENTES LORS DE LA JOURNEE DE PROJET DE FIN D ETUDE LE 26/01/2012

DESCRIPTIF DES PROJETS 3EME ANNEE QUI SERONT PRESENTES LORS DE LA JOURNEE DE PROJET DE FIN D ETUDE LE 26/01/2012 DA Télémédecine et SI de Santé DESCRIPTIF DES PROJETS 3EME ANNEE QUI SERONT PRESENTES LORS DE LA JOURNEE DE PROJET DE FIN D ETUDE LE 26/01/2012 PROJET N 1 : IMPLEMENTATION D'UNE INTERFACE SWEETHOME DEDIEE

Plus en détail

LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS

LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS Fonctionnement Qu est-ce qu une tablette tactile? Une tablette tactile est un appareil doté d'un écran qui permet d'interagir simplement en touchant l'écran ou à l'aide d'un

Plus en détail

Projet d'accessibilité au multimédia.

Projet d'accessibilité au multimédia. L Adapei - les papillons blancs d Ille-et-Vilaine, une association familiale créée en 1961 autour de valeurs communes : Soutenir, rencontrer et accompagner les personnes et leur famille Promouvoir des

Plus en détail

Inspection Pédagogique Régionale de Technologie Académie de Reims juin 2008 1/8

Inspection Pédagogique Régionale de Technologie Académie de Reims juin 2008 1/8 Inspection Pédagogique Régionale de Technologie Académie de Reims juin 2008 1/8 La rénovation des programmes de technologie nécessite des activités pédagogiques centrées sur l objet technique ce qui nécessite

Plus en détail

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Présentation de la solution SAP SAP Education SAP Workforce Performance Builder Objectifs Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Développement des compétences

Plus en détail

Interface Homme-Machine 1

Interface Homme-Machine 1 Interface Homme-Machine 1 Interface utilisateur graphique (GUI) 01 Introduction IHM Jacques Bapst jacques.bapst@hefr.ch Interface Homme-Machine L'étude de l'interface Homme-Machine (IHM) appelée également

Plus en détail

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Quels sont les éléments principaux dont il faut tenir compte pour la rédaction d'un cahier des charges dans le cadre d'un projet lié aux TIC (technologies de

Plus en détail

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION KEOPS Automation Espace Performance 2B, rue du Professeur Jean Rouxel BP 30747 44481 CARQUEFOU Cedex Tel. +33 (0)2 28 232 555 -

Plus en détail

Gamme de Communication Sans fil Phonak

Gamme de Communication Sans fil Phonak Gamme de Communication Sans fil Phonak Information produit Pour aides auditives Phonak Venture Les accessoires de la Gamme de Communication Sans fil Phonak offrent des avantages indéniables dans les situations

Plus en détail

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Claude MARIN-LAMELLET Marie-Christine CHEVALIER PFI Innovations dans les transports guidés urbains et régionaux Séminaire du 17/10/2006 Ergonomie, Confort et

Plus en détail

VISUALISATION EN TEMPS RÉEL PERSPECTIVES À POINT DE VUE MOBILE

VISUALISATION EN TEMPS RÉEL PERSPECTIVES À POINT DE VUE MOBILE 167 VISUALISATION EN TEMPS RÉEL DE J. SAPALY On sait que l'exploration visuelle consiste en une succession de fixations du regard, séparées par des mouvements oculaires saccadés, chaque fixation amenant

Plus en détail

Formats 3D Critères d utilisation dans les échanges Frédéric CHAMBOLLE PSA Peugeot Citroën Direction des Systèmes d Information

Formats 3D Critères d utilisation dans les échanges Frédéric CHAMBOLLE PSA Peugeot Citroën Direction des Systèmes d Information Formats 3D Critères d utilisation dans les échanges Frédéric CHAMBOLLE PSA Peugeot Citroën Direction des Systèmes d Information Atelier Ingénierie GALIA 30 novembre 2010 Introduction Les travaux de ce

Plus en détail

Quels outils pour prévoir?

Quels outils pour prévoir? modeledition SA Quels outils pour prévoir? Les modèles de prévisions sont des outils irremplaçables pour la prise de décision. Pour cela les entreprises ont le choix entre Excel et les outils classiques

Plus en détail

Formation CATIA V5. Exine3D - 2011. Contact : Adrien MAILLOT. Action soutenue par l Incubateur d Entreprises Innovantes de Franche-Comté (IEI.

Formation CATIA V5. Exine3D - 2011. Contact : Adrien MAILLOT. Action soutenue par l Incubateur d Entreprises Innovantes de Franche-Comté (IEI. Formation CATIA V5 Exine3D - 2011 Action soutenue par l Incubateur d Entreprises Innovantes de Franche-Comté (IEI.FC) : Contact : Adrien MAILLOT Président Exine3D Avec l appui de : IEI.FC - Immeuble Numérica

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - meilleures pratiques

DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - meilleures pratiques livre blanc DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE MEILLEURES PRATIQUES ET APPLICATIONS DE SOUTIEN DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - MEILLEURES PRATIQUES 1 Les solutions infonuagiques sont de plus en plus présentes sur

Plus en détail

En bref INTRODUCTION AUX INTERFACES HOMME-MACHINE. Perception. Définition : interface. Perception. sens principal = vue. système visuel imparfait

En bref INTRODUCTION AUX INTERFACES HOMME-MACHINE. Perception. Définition : interface. Perception. sens principal = vue. système visuel imparfait En bref INTRODUCTION AUX INTERFACES HOMME-MACHINE 1.Introduction 2.Eléments de psychologie appliqués aux systèmes interactifs 3.Historique de l'interaction Homme-Machine 4. Styles de systèmes interactifs

Plus en détail

NOS INNOVATIONS À DÉCOUVRIR

NOS INNOVATIONS À DÉCOUVRIR NOS INNOVATIONS À DÉCOUVRIR Systèmes de sécurité sans fil protéger connecter automatiser Chers Clients, Depuis plus de 35 ans, Daitem est l un des acteurs majeurs du marché de la sécurité des biens et

Plus en détail

M7480 Contact Center. Des centres d appels aux centres de contacts multimédias

M7480 Contact Center. Des centres d appels aux centres de contacts multimédias M7480 Contact Center Des centres d appels aux centres de contacts multimédias M7480 Contact Center Une solution modulaire intégrée L éventail des modules applicatifs permet une adaptation permanente aux

Plus en détail

Du Système de Gestion des Données de Conception au "PLM apprenant"

Du Système de Gestion des Données de Conception au PLM apprenant Du Système de Gestion des Données de Conception au "PLM apprenant" Bilan de 10 ans d expérience à l UTBM Samuel GOMES UTBM, Départ. GMC Laboratoire SeT-ERCOS samuel.gomes@utbm.fr Thierry BEAUJON Directeur

Plus en détail

Verrouillages électroniques et gestion de la sécurité. Configurateur de sécurité

Verrouillages électroniques et gestion de la sécurité. Configurateur de sécurité Verrouillages électroniques et gestion de la sécurité NOTRE SYSTEME Le monde du verrouillage devient de plus en plus coloré Uhlmann & Zacher est établi dans le monde des verrouillages électroniques depuis

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

agility made possible

agility made possible DOSSIER SOLUTION Flexibilité et choix dans la gestion d infrastructure Le SI peut-il répondre aux attentes métier face à la complexité croissante des infrastructures et aux importantes contraintes en termes

Plus en détail

Microsoft Dynamics AX. Solutions flexibles avec la technologie Microsoft Dynamics AX Application Object Server

Microsoft Dynamics AX. Solutions flexibles avec la technologie Microsoft Dynamics AX Application Object Server FLEXIBILITÉ Microsoft Dynamics AX Solutions flexibles avec la technologie Microsoft Dynamics AX Application Object Server Livre blanc Comment les entreprises peuvent-elles utiliser la technologie Microsoft

Plus en détail

Réussir le choix de son SIRH

Réussir le choix de son SIRH Réussir le choix de son SIRH Pascale Perez - 17/09/2013 1 L évolution du SI RH 1960 à 1970 : le progiciel de paie. Le système d information RH apparaît dans les années soixante avec la construction des

Plus en détail

Utilisation du logiciel GALAAD

Utilisation du logiciel GALAAD 1 Sommaire: Présentation du logiciel GALAAD 1. Démarrer le programme........ 2. Présentation de l écran du logiciel....... Les barres d'outils, sauvegarder... 3. Créer un nouveau fichier........ 4. Préparer

Plus en détail

Centre de tournage. et de fraisage CNC TNX65/42

Centre de tournage. et de fraisage CNC TNX65/42 Centre de tournage et de fraisage CNC TNX65/42 Le tour TRAUB TNX65/42 pose de nouveaux jalons dans l'usinage à haute performance. Le concept de machine futuriste avec l'incomparable nouvelle unité de fraisage

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

IODAA. de l 1nf0rmation à la Décision par l Analyse et l Apprentissage / 21

IODAA. de l 1nf0rmation à la Décision par l Analyse et l Apprentissage / 21 IODAA de l 1nf0rmation à la Décision par l Analyse et l Apprentissage IODAA Informations générales 2 Un monde nouveau Des données numériques partout en croissance prodigieuse Comment en extraire des connaissances

Plus en détail

Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01)

Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01) Ingénieur conception mécanique R&D : allègement siège cabine Référence AKKA/DEC/CKO/ATR/QUALIV/81 (ref akka research : AERO_01) Dans le cadre des activités aéronautiques d Akka Research, vous interviendrez

Plus en détail

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EN PARTENARIAT AVEC LE PREMIER CURSUS CERTIFIANT CLOUD COMPUTING : ARCHITECTURE ET GOUVERNANCE L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Cognit Ive Cas d utilisation

Cognit Ive Cas d utilisation Cognit Ive Cas d utilisation 96-98, rue de Montreuil - 75011 Paris _ opicot@ _ + 33 (0)1 40 09 71 55 Sommaire Présentation de la plateforme Cognit Ive SemanticMail : Traitement sémantique des mails Projets

Plus en détail

Fiche de Connaissances EFICN Innovation Technologique et Eco Conception

Fiche de Connaissances EFICN Innovation Technologique et Eco Conception Fiche de Connaissances EFICN Innovation Technologique et Eco Conception Page 1 I. La chaine numérique La chaine numérique est composée de données informatisées qui représente la géométrie de la pièce.

Plus en détail

FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL

FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL MECA 3D Travailler avec Méca 3D Effectuer un calcul mécanique Simuler le mouvement d un mécanisme Afficher une courbe de résultats Ajouter un effort (force

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

Solutions 3D innovantes pour la communication, la vente et la formation.

Solutions 3D innovantes pour la communication, la vente et la formation. Solutions 3D innovantes pour la communication, la vente et la formation. Société Virdys / Cap Omega - Rond-point Benjamin Franklin CS39521 / 34960 MONTPELLIER Cedex 2 Tel: +33 (0)9 80 691 691 / Mail: contact@virdys.com

Plus en détail

Manuel utilisateur Netviewer one2one

Manuel utilisateur Netviewer one2one Manuel utilisateur Netviewer one2one INDEX 1. Etablissement de la connexion...2 1.1. Client... 2 2. Travailler avec Netviewer en mode Show...3 2.1. Vue écran... 3 2.2. Le panneau Netviewer... 3 2.3. Caractéristiques...

Plus en détail

KX-NCP500 / KX-NCP1000

KX-NCP500 / KX-NCP1000 KX-NCP500 / KX-NCP1000 Plateforme de communication réseau Communications unifiées en tout temps et en tout lieu Les communications : un facteur de succès Exploitez au mieux les possibilités de votre entreprise

Plus en détail

domovea Portier tebis

domovea Portier tebis domovea Portier tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. INTRODUCTION... 2 1.1 OBJET DU DOCUMENT... 2 2. VIDEO UNIQUEMENT (SANS SON), BASE SUR CAMERA IP... 3 2.1 ARCHITECTURE... 3 2.2 CONFIGURATION... 4 2.2.1 Creation

Plus en détail

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Reconnaissance automatique de plaques d immatriculation Vidéosurveillance Contrôle d accès Solutions innovatrices Tout simplement puissant. Le Security Center

Plus en détail

MANUEL TBI - INTERWRITE

MANUEL TBI - INTERWRITE MANUEL TBI - INTERWRITE TBIIW TITRE Manuel InterWrite WorkSpace INTITULE Manuel d'utilisation du logiciel InterWrite accompagnant le tableau blanc interactif CALCOMP OBJECTIF Aide mémoire sur les fonctionnalités

Plus en détail

Périphériques haptiques et simulation d objets, de robots et de mannequins dans un environnement de CAO-Robotique : em-virtual Desktop

Périphériques haptiques et simulation d objets, de robots et de mannequins dans un environnement de CAO-Robotique : em-virtual Desktop Périphériques haptiques et simulation d objets, de robots et de mannequins dans un environnement de CAO-Robotique : em-virtual Desktop D. Chablat 1, F. Bennis 1, B. Hoessler 2, M. Guibert 2 (1) : Institut

Plus en détail

Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants

Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants Atelier DGCIS du 26 décembre 2010 Eléments de méthodologie générale de montage des projets structurants Contacts CMI : Philippe BASSOT Roberto BOLELLI Ce document constitue le support d une présentation

Plus en détail

www.mpihome.com Logiciel d'acquisition de données et de surveillance de process n Une solution clef en main n Fonctionne avec des frontaux VXI et LXI pour des mesures de température, pression, force, accélération,

Plus en détail

TÉLÉPHONE ALCATEL-LUCENT IP TOUCH 8 SERIES. Bien plus qu'un simple téléphone!

TÉLÉPHONE ALCATEL-LUCENT IP TOUCH 8 SERIES. Bien plus qu'un simple téléphone! TÉLÉPHONE ALCATELLUCENT IP TOUCH 8 SERIES Bien plus qu'un simple téléphone! JE NE SUIS PAS UN TÉLÉPHONE... JE SUIS VOTRE AGENT DE SÉCURITÉ. JE SUIS VOTRE AGENT DE CENTRE D'APPEL. JE SUIS UN ASSISTANT DE

Plus en détail

NS1000 PANASONIC SERVEUR SIP TOUJOURS AU-DELÀ DE VOS ATTENTES DE COMMUNICATIONS UNIFIÉES

NS1000 PANASONIC SERVEUR SIP TOUJOURS AU-DELÀ DE VOS ATTENTES DE COMMUNICATIONS UNIFIÉES TOUJOURS AU-DELÀ DE VOS ATTENTES NS1000 PANASONIC SERVEUR SIP DE COMMUNICATIONS UNIFIÉES QUALITÉ HD MISE EN RÉSEAU EN TOUTE TRANSPARENCE ÉVOLUTIF AU GRÉ DES BESOINS NS1000 EN QUELQUES MOTS Serveur de communications

Plus en détail

Périphériques haptiques et simulation d objets, de. robots et de mannequins dans un environnement de. CAO-Robotique : em-virtual Desktop

Périphériques haptiques et simulation d objets, de. robots et de mannequins dans un environnement de. CAO-Robotique : em-virtual Desktop Périphériques haptiques et simulation d objets, de robots et de mannequins dans un environnement de CAO-Robotique : em-virtual Desktop Haptic devices and objects, robots and mannequin simulation in a CAD-CAM

Plus en détail

pcon.planner 6 Préparer et présenter une implantation en toute simplicité

pcon.planner 6 Préparer et présenter une implantation en toute simplicité pcon.planner 6 Préparer et présenter une implantation en toute simplicité Sommaire 1. Installation :... 3 2. Démarrer le logiciel :... 3 3. Interface :... 3 4. Naviguer :... 4 5. Réaliser une implantation

Plus en détail

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING Définir et valider un projet de formation en e-learning ou mix-learning : Objectifs : Savoir évaluer l opportunité et la faisabilité de nouveaux dispositifs de formation

Plus en détail

Dispositif e-learning déployé sur les postes de travail

Dispositif e-learning déployé sur les postes de travail Résumé : Ce document fait l inventaire du matériel et des moyens nécessaires à la production de sessions de formation à distance à partir des postes de travail des salariés bénéficiant d une connexion

Plus en détail