Guide du Volontariat de Solidarité Internationale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide du Volontariat de Solidarité Internationale"

Transcription

1 La Guilde Guide du VSI, 2 ème version Guide du Volontariat de Solidarité Internationale Sommaire Pourquoi devenir VSI...p.2 L intermédiation...p.3 La Guilde en Chiffre...p.3 Le statut de VSI...p.4 Le contrat de VSI...p.5 Les assurances...p.7 Mondial Assistance...p.9 Les congés maladie...p.10 Le congé paternité...p.10 Le congé maternité...p.11 La préparation au départ..p.12 La fin de mission...p.13 Contacts...p.14 Qu est-ce que la Guilde? La Guilde, dont le nom officiel est la Guilde Européenne du Raid, est une ONG (Organisation Non Gouvernementale) reconnue d utilité publique existant depuis Aconfessionnelle et apolitique, elle soutient des projets dans deux domaines différents: la Solidarité Internationale et l Aventure La Guilde encourage notamment les individus à s investir dans la Solidarité Internationale par plusieurs dispositifs dont le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI). Pourquoi ce guide? Ce guide a pour finalité de faire le tour du statut du volontariat de Solidarité Internationale. De la préparation au départ à l accompagnement au retour, en passant par le contrat et les détails administratifs, ce guide vous permettra d avoir les réponses à toutes vos questions sur votre statut, votre mission et les procédures à suivre.

2 POURQUOI DEVENIR VOLONTAIRE DE SOLIDARITE INTERNATIONALE? C est une question que chacun se pose lorsque la décision est prise de partir vivre une expérience de solidarité à l étranger. Et il est important de se poser cette question afin de préparer au mieux son départ, sa mission mais aussi et surtout, son engagement. Les générations précédentes ont connu des formes obligatoires de service national, qui aujourd hui ont disparu. De nouvelles modalités d engagement se développent aujourd hui notamment autour de la notion de volontariat. En effet, le volontariat se définit aujourd hui comme un engagement ponctuel dans une activité d intérêt général. Il est accompagné de moyens de subsistance (indemnités, prise en charge du trajet AR ) qui doivent rester élémentaires afin d une part, de ne pas concurrencer l emploi salarié mais également de garantir un caractère de générosité publique reconnue et encouragée par l Etat (exonérations d impôt sur le revenu, exonération de cotisations sociales, acquisition de points retraite ) L engagement volontaire peut être porté par une ou plusieurs sources de motivations. L adhésion à une mission ou à des valeurs, le désir d aider les autres ou bien encore, la volonté d acquérir une qualification ou une expérience professionnelle sont des éléments de motivation qui reviennent régulièrement mais cette liste n est pas exhaustive et chacun voit sa (ou ses) motivation(s) évoluer au fil du temps. L engagement apporte une dimension essentielle au projet associatif. C est par l engagement des personnes que des projets à dimension sociale, culturelle, éducative ou solidaire peuvent se développer. Le développement des compétences sociales inhérentes à l engagement permet alors à chacun de développer sa capacité à se situer et à agir dans la société. Le statut de volontaire est un statut à part : vous n êtes ni salarié, ni stagiaire, ni bénévole. Aujourd hui, l engagement des volontaires au service de la solidarité repose sur un esprit commun qui exprime le désir de rencontres, d échanges et de compréhension. Ainsi, motivé par la découverte et le dialogue, le volontariat se détache désormais de la traditionnelle action de la philanthropie - qui persiste dans les perceptions pour se rapprocher d une démarche de plus en plus professionnelle. C est pour cela que la formation reste une étape essentielle avant de partir pour une mission de solidarité internationale assurant une démarche de qualité pour le volontaire mais également pour les projets. 2

3 L INTERMEDIATION Le principe de l intermédiation La Guilde fait partie des 27 organisations françaises disposant de l agrément VSI, délivré par le Ministère des Affaires Etrangères. L intermédiation est un accord de partenariat entre l organisation agréée et l organisation dite d envoi permettant à cette dernière d accéder au statut de VSI et à toutes les garanties qui en découlent pour ses propres volontaires. La Guilde met à profit cet agrément en «portant» plus de 90 organisations d envoi. Une convention d intermédiation signée entre la Guilde et l organisme permet le partage des responsabilités. Pour l envoi de VSI sur des projets de collectivités ou les fondations, la Guilde met en place des conventions de partenariats. Nous consulter. Plus d informations sur le Site internet de la Guilde Les responsabilités de la Guilde ü Garante du respect du statut de VSI ü Suivi administratif ü Relations avec les autorités publiques (MAE, FONJEP) et les organismes de protections sociales (CFE, Labalette) ü Préparation au départ ü Accompagnement au retour Les responsabilités de l organisation d accueil ü Recrutement ü Briefing/débriefing au siège ü Tuilage sur le terrain ü Frais de mission (billets d avion, indemnités...) ü Suivi opérationnel LE VSI AVEC LA GUILDE La Guilde, pour le VSI c est : 3

4 LE STATUT DE VSI Le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) est un statut spécifique, régi par la Loi du 23 février 2005 et le décret d application du 27 mai Il concerne une «Mission d intérêt général à l étranger dans les domaines de la coopération au développement et de l action humanitaire» (loi de 2005). Seule une organisation agréée par le Ministère des Affaires Etrangères (MAE) permet d envoyer des volontaires sous le statut officiel de VSI. Les conditions du VSI : ü Avoir plus de 18 ans ü Etre engagé, ce qui se manifeste par l adhésion à l Esprit de la Guilde et à la Charte des VSI ü S engager sur une mission de 12 mois minimum, renouvelables jusqu à 6 ans ü agir de manière désintéressée, en mettant ses compétences au service des besoins locaux, ü pas de conditions de nationalité sauf si le VSI a la nationalité du pays dans lequel il va effectuer sa mission ü adhésion à la Guilde : 20 /an Les conditions d une mission VSI : ü Mission de solidarité internationale hors de l UE, ü Le projet du VSI s inscrit dans une action d'aide humanitaire ou de coopération au développement. ü Il répond à des besoins spécifiques identifiés conjointement par l organisation d envoi et les populations bénéficiaires. ü La mission du VSI prime sur ses considérations personnelles. ü Il se soucie de la pérennité de l action après son départ. LES REGLES DE SECURITE Le VSI respecte les règles de sécurité existant dans le pays. Il s'interdit le port, le transport et l'usage d'une arme. Il se fait enregistrer dès son arrivée dans le pays auprès de l'ambassade ou de la représentation officielle française et autorise la Guilde à communiquer ses coordonnées à France Volontaires et au MAE. En voiture ou en moto : Pour rester en veille sur les question de sécurité, - Le véhicule doit être assuré (la Guilde ne vous pouvez consulter : propose pas d assurance pour les véhicules) ü Le Guide de sécurité de France- Volontaires (à télécharger guilde.org) - Le VSI respecte le code de la route en vigueur ü La rubrique Conseils aux voyageurs sur le site dans le pays toujours à jour sur les - En moto, le casque est OBLIGATOIRE conseils et recommandations 4

5 LE CONTRAT DE VSI Le volontariat est un statut spécifique, régi par la loi du 23 février 2005, il n est en aucun cas régi par le droit du travail. Le contrat de volontariat n est pas un contrat de travail. Le contrat de VSI est un contrat d expatriation exclusif. Le volontaire ne peut en aucun cas travailler en France durant sa mission. Il ne peut pas non plus cumuler le VSI avec un contrat local. Le contrat est établi en trois exemplaires, signés par le volontaire, la Guilde et l organisation d envoi. Il permet de fixer les conditions de la mission. Toute modification de la mission donne lieu à un avenant. Les conditions financières du VSI Indemnité Logement Déplacement Assurances Impôts Chômage Congé Visa Retraite minimum de 152 /mois pour assurer une forme de vie simple et décente, peu éloignée des conditions de vie locales. Elle ne peut être ni comparée ni assimilée à un salaire. Le logement, la nourriture et les frais de vie (hors frais personnels) couvert sous forme d une indemnité supplémentaire ou d une prise en charge en nature. Au moins un aller- retour assuré entre le lieu de résidence et le lieu de mission et tout déplacement sur le terrain lié à la mission. Couverture pour ses frais de santé, arrêts maladies et rapatriement (cf. section assurances) Indemnités non imposables. Prendre contact avec le Trésor Public avant le départ en mission pour les informer de votre situation. L indemnité de réinstallation, pour les volontaires ayant effectué 24 mois de mission est imposable. Les droits au chômage sont suspendus pendant la durée de la mission. Le VSI ne cotise pas pour le chômage durant sa mission. Le départ en mission est un motif valable de démission Le VSI a droit à deux jours minimums de congés par mois de missions effectués plus les jours chômés locaux (tout jour de congés cumulé et non pris ne peut être payé et sera donc perdu) Le volontaire doit s occuper de son visa avant son départ en mission. Il peut demander l appui de son association et de la Guilde, notamment pour demander des papiers officiels facilitant l obtention du visa. Le VSI cotise pour sa retraite pendant sa mission 5

6 LE CONTRAT DE VSI (SUITE) L avenant au contrat Toute modification touchant au poste ou à la mission entraine automatiquement un avenant au contrat. Il est indispensable d établir un avenant au contrat afin que le contrat reflète bien la mission ou le poste du volontaire. Tout comme le contrat, l avenant est co- signé par le volontaire, l organisation d envoi et la Exemples d avenant : évolution du Guilde. poste, montant de l indemnité, ajout ou Procédure pour établir un avenant : radiation d un ayant-droit, changement du lieu de mission ü Dès que la modification est connue, prévenir la Guilde (le volontaire ou l organisation d envoi peut s en charger) ü La Guilde édite l avenant et le signe, ü La Guilde envoie l avenant par mail à l association pour signature ü L association signe l avenant et l envoie au volontaire pour signature, ü Le volontaire signe l avenant et le renvoie à l association et à la Guilde, tout en gardant une copie. La procédure peut être longue. C est pourquoi il est nécessaire de bien anticiper les choses, notamment pour les prolongations, afin de prévenir la Guilde suffisamment tôt. La rupture de contrat Le contrat peut être rompu à tout moment, à la demande du volontaire, de l organisation, de la Guilde ou de plusieurs parties conjointement. Un préavis d un mois doit être respecté. Procédure pour la rupture de contrat : ü Prévenir la Guilde, ü Envoyer un courrier de rupture, expliquant les causes de la rupture de contrat, par lettre recommandée avec AR, par mail en pièce jointe ou en main propre à toutes les parties du contrat. Si la rupture se fait d un commun accord, le courrier doit être co- signé. La Guilde peut proposer des courriers types. ATTENTION : Pour une rupture avant 12 mois de mission, sauf en cas de force majeure, la partie qui résilie le contrat s engage à rembourser les aides de l Etat pour les frais de couverture sociales (272 /mois) et les frais administratifs (75 /mois). 6

7 Adresses et contacts utiles JP Labalette SA Centre de gestion 4 rue de Marignan PARIS Pour votre espace personnel, les codes vous sont envoyés par mail CFE BP RUBELLES Pour votre espace personnel, les codes vous sont envoyés par courrier à votre adresse en France Les assurances couvrent partout dans le monde : ü Les frais de santé (consultation, médicaments) ü Le rapatriement sanitaire ü Les vaccins ü La responsabilité civile ü Les indemnités journalières durant les congés maladies/maternité/paternité sous certaines conditions LES ASSURANCES Les assurances se découpent en deux parties : la Caisse des Français à l Etranger (CFE, la sécurité sociale) et la mutuelle Labalette. Les frais d assurances sont à la charge de l organisation d envoi pendant toute la durée de la mission. Les assurances ne couvrent pas : ü Les soins de conforts et de prévention ü Les biens matériels (vérifier avec votre banque ou autre pour les assurances habitation et véhicules). Période de prise en charge 3 mois avant le 1 er jour de mission Durant la mission Jusqu à 3 mois après le dernier jour de mission CFE prend en charge les vaccins et traitements antipaludéens Prise en charge à 100%, sur frais réels et jusqu à 180% du tarif conventionnel de la sécurité sociale en France Soins UE : couverture CFE gratuite et mutuelle Labalette à vos frais (feuilles de soins à envoyer à la CFE) Soins hors UE : assurances maladie et rapatriement par Labalette possible à vos frais La procédure de remboursement A l étranger : ü télécharger les feuilles de soin CFE violettes sur le site de la CFE ou de Labalette ü la faire remplir lors de la consultation ü envoyer à Labalette les feuilles de soins et les copies des factures (conserver l original), par courrier ou via son espace personnel sur le site de Labalette ü ü ü En France : faire remplir les feuilles de soins marron (à demander au médecin) NE PAS UTILISER SA CARTE VITALE renvoyer à Labalette les feuilles de soins et les copies des factures par courrier ou via son espace personnel. 7

8 LES ASSURANCES (SUITE) Les ayant droits Un ayant- droit est une personne, adulte ou enfant à la charge du VSI. Elle bénéficie de la même couverture sociale que le VSI. Conditions pour ajouter un ayant droit adulte : ü Etre à la charge totale, effective et permanente du volontaire ü Ne bénéficier d aucun revenu ou ressource à titre personnel (salaires, retraites, pensions, rentes...) ü Ne bénéficier d aucun régime obligatoire de Sécurité Sociale français et étranger. Les enfants à charge sont couverts jusqu à la veille du 20 ème anniversaire, sous réserve qu ils soient scolarisés. L ayant- droit peut être mis directement sur le contrat au début du VSI ou rajouté durant de la mission. Ajout d un ayant droit adulte ü Vérifier avec la Guilde que toutes les conditions soient remplies ü Télécharger et remplir le formulaire d attestation de qualité d ayant- droit sur le site de la CFE ü Envoyer le formulaire à la Guilde avec les documents nécessaires (mentionnés sur le formulaire) ü Demander à la Guilde d éditer un avenant au contrat, le signer et le renvoyer à la Guilde À noter : Pour un ayant droit homme, il faut renouveler la demande de rattachement chaque année auprès de la CFE Ajout d un ayant droit enfant ü Envoyer l acte de naissance de l enfant à la Guilde ü Demander à la Guilde d éditer un avenant au contrat, le signer et le renvoyer à la Guilde À noter : Si vous n avez pas de lien de parenté avec l enfant (ex : enfant du conjoint), il faut joindre en plus une attestation sur l honneur signé du VSI précisant le lien de parenté avec l enfant et qu il soit à sa charge. Le RSA Durant la mission, le VSI ne peut pas percevoir le RSA. En effet, pour percevoir le RSA, il faut être résident en France et ne pas quitter le territoire fançais pendant plus de trois mois En revanche, à son retour, le volontaire peut demander le RSA, les indemnités perçues durant la mission entrant en compte dans le calcul du montant du RSA. 8

9 MONDIAL ASSISTANCE Mondial Assistance vous couvre dans le monde entier, que vous soyez sur votre lieu de mission ou en voyage dans un autre pays. Elle assure le rapatriement et la prise en charge des frais hospitaliers pour plusieurs cas de figures : ü Hospitalisation non prévue ü Frais de transport suite au décès d un proche (conjoint/concubin, ascendant et descendant, au 1 er et 2 nd degré, frère/sœur, gendre/belle- fille, beau- frère/belle- sœur) ü Frais de transports et hébergement en cas d accident ou de maladie grave et imprévisible affectant le conjoint/concubin, les ascendants ou descendants au 1 er degré, frères et sœurs et lorsque votre présence est jugée urgente et impérative Pour une hospitalisation (pour vous ou votre ayant droit) : ü Appeler Mondial Assistance le plus rapidement possible (un proche peut le faire pour vous) ü Mondial Assistance évalue votre état de santé en fonction de : o vos explications et décide de vous mettre en contact avec un médecin agréé, tous les frais étant pris en charge o Des analyses et bilans transmis par le médecin référent si vous êtes déjà à l hôpital En cas d urgence, exemple : décès d un proche ü Ne pas réserver de billet d avion ü Seul un médecin mandaté par Mondial assistance peut attester de la nécessité d une prise en charge pour le compte de l assistance ü Appeler Mondial assistance ü Expliquer votre situation ü Mondial Assistance réserve et prend en rapatriement charge un billet d avion de votre lieu ü Si le médecin agréé décide d un rapatriement, d appel jusqu au lieu de votre choix Mondial Assistance organise et prend en ü Prévenir la Guilde de la situation charge les soins et billets d avion Contact pour Mondial Assistance : Numéro de protocole (toujours le préciser) : Toujours appeler Mondial Assistance depuis votre lieu de mission Toute initiative personnelle sans accord préalable ne fera pas l objet de remboursement 9

10 CONGES MALADIE ET PATERNITE Arrêt Maladie : procédure et indemnités journalières En cas d arrêt maladie prescrit et justifié : ü prévenir le partenaire et la Guilde. ü envoyer un ou plusieurs justificatifs médicaux consécutifs à la Guilde. Il est possible d avoir 48h d interruption entre deux arrêts maladie (pas d incidence sur le délai de carence) Si l arrêt dure plus de 30 jours, il faut demander les indemnités journalières à la CFE. Ces indemnités remplacent celles versées par l association au VSI. La mutuelle JP LABALETTE SA complète les IJ si besoin pour que le volontaire reçoive toujours une somme identique au montant des indemnités inscrit dans son contrat. Pour recevoir les indemnités journalières : ü télécharger l attestation patronale arrêt maladie sur le site de la cfe (www.cfe.fr) ü remplir la partie «renseignements concernant le salarié» et ne rien cocher dans la partie subrogation ü envoyer l attestation + les justificatifs à la Guilde, qui transmettra à la CFE et à Labalette. Attention : Cette attestation ouvre le versement des IJ entre le 31eme jour d arrêt et la fin de l arrêt de travail. Elle est à rééditer chaque fin de mois pour autoriser le versement des IJ par la CFE pour la période entre le dernier versement et la date de signature de la nouvelle attestation. Pour toute prolongation, fournir nouvelle attestation et certificat médical correspondant avec nouvelle date de fin. À noter : Pour tout arrêt pendant la période de couverture CFE (période de cotisation + 3 mois post radiation), la CFE verse les IJ pour la durée totale de l arrêt, même au delà des trois mois (seulement les IJ, pas les remboursement de frais de santé.) JP Labalette SA verse les IJ dès le 1 er jour sans délai de carence en cas d hospitalisation de plus de 48h, dès le début de l arrêt maladie À noter : Dans le cadre du contrat VSI, il n existe pas les 3 jours de naissance prévus par le code du travail. Néanmoins, le volontaire peut demander à son association de s absenter pendant trois jours Le volontaire doit avoir cotisé pendant au minimum 10 mois consécutifs précédents la prise du congé paternité, que ce soit à la CFE ou en tant que salarié (fournir les bulletins de paie) Congé paternité Le congé paternité est de 11 jours maximum non fractionnables (incluant les week- ends). Il est à poser dans les 4 mois suivant l accouchement. Durant ce congé, la CFE verse des indemnités journalières de 31,29 par jour (dont les jours de week end) en remplacement des indemnités mensuelles versées par l association (selon le tarif de 2014). Pour recevoir les indemnités journalières : ü Télécharger l attestation patronale de congé paternité sur le site de la CFE ü Remplir la partie «renseignement concernant le salarié» et ne rien cocher dans la partie subrogation ü Envoyer l attestation à la Guilde, avec l extrait d acte de naissance. 10

11 CONGES MATERNITE Déclaration de grossesse: Envoyer un certificat de grossesse émis par le médecin, avant le 3 ième mois et indiquant la date présumée de la conception, aux contacts suivants : - La Guilde : guilde.org / guilde.org - La CFE à l attention de Mme MARTIN: - La mutuelle JP Labalette à l attention d Elodie Lenormand : Cette date de conception doit en principe être postérieure au début du contrat VSI pour que la prise en charge soit effective par la CFE (toutefois, il existe une possibilité de coordination avec le régime de Sécurité sociale précédent). Le congé maternité Le congé de maternité est de 6 semaines avant terme et 10 semaines après terme. Il peut être rallongé de 4 semaines dans le cas de suite de couches pathologiques. Pour être éligible aux indemnités journalières, il faut justifier de 10 mois de d adhésion à la date présumée de l accouchement. Pendant la durée du congé maternité, vos indemnités mensuelles sont remplacées par des indemnités journalières versées par la CFE par virement sur votre compte bancaire. Le montant de l'indemnité dépend de la base de cotisation annuelle à l'assurance maladie- maternité- invalidité, en fonction de vos revenus annuels déclarés. Procédure : - Après l avoir complétée comme pour un arrêt maladie, envoyer l attestation patronale arrêt maladie/maternité à la Guilde pour signature. Bien préciser la date de dernier jour travaillé. La Guilde la transmettra alors à la CFE. - Envoyer à la CFE chaque mois pendant la durée du congé maternité le formulaire de demande d indemnités attestant sur l honneur qu il n y a pas de maintien des indemnités mensuelles/salaire. Le congé pathologique peut être prescrit en une fois ou en plusieurs fois pendant la grossesse, mais dans la limite de 2 semaines maximum. Attention : considéré comme un arrêt maladie, il est indemnisé par la CFE comme tel : soit à partir du 31eme jour d arrêt consécutif. À noter : - Pas de complément de la mutuelle pendant le congé maternité. - Possibilité de reporter une partie du congé prénatal en congé postnatal (jusqu à 3 semaines) Procédure : envoyer a la CFE un certificat médical en date du 1 er jour de congé maternité officiel (ou quelques jours avant) précisant que la volontaire est en capacité de travailler jusqu à une date X et que le congé maternité sera donc décalé et pris à partir de cette date. - Pour tout congé maternité débutant pendant la période de couverture CFE (= période de cotisation + 3 mois post radiation), la CFE verse les IJ pour la durée totale du congé maternité, même au delà des 3 mois post radiation. Cela ne concerne que IJ, la couverture des frais de santé s arrêtent après 3 mois et les volontaires revenus en France. 11

12 LA PREPARATION AU DEPART En complément d un briefing au siège et d un tuilage sur le terrain lors du début de la mission, une préparation au départ est organisée par la Guilde. Cette formation est obligatoire, selon la loi du VSI de février Inscriptions : C est l organisation recrutant le volontaire qui inscrit directement le volontaire à une session au départ, après la procédure de recrutement. La Guilde organise 5 à 6 sessions de préparation au départ, étalées sur toute l année. Les différentes dates des sessions de formations sont à retrouver sur notre site internet rubrique «la préparation au départ des VSI». La préparation au départ rassemble environ une quinzaine de volontaires, parfois plus, pendant 4 jours sur Paris. Cette formation permet d aborder les différentes situations auxquelles le volontaire pourra être confrontées durant sa mission. Elle permet également de faire la rencontre d autres personnes sur le départ, et de déjà tisser des liens avec des personnes partant dans le même pays ou avec la même association. Les différents intervenants sont des professionnels de la Solidarité internationale, disponibles et compétents. Le dernier jour de la formation, les volontaires assisteront à une présentation détaillée sur les modalités administratives liées au VSI. Ils pourront poser toutes les questions relatives à leur contrat et aux garanties dont ils bénéficient. Ils signeront enfin leur contrat, en remettant à la Guilde l ensemble des documents obligatoires demandés. Documents à apporter à la session : - copie du passeport, - RIB, - Chèque d adhésion à la Guilde de 20 - Pour les étrangers uniquement, une copie de l extrait de l acte de naissance Thèmes abordées durant les quatre jours de la formation : ü la Guilde ü Les acteurs de la solidarité internationale ü Les questions de santé ü Les questions de sécurité sur le lieu de mission ü La gestion de la communication à distance ü Les phases émotionnelles (cycle de l expatriation) ü Le travail en groupe ü La gestion de conflit ü L interculturalité ü La gestion de projet À noter : La Guilde prend en charge la formation et les repas du midi. La Guilde ne prend pas en charge les frais de transports jusqu à Paris et l hébergement le soir. 12

13 LE RETOUR DE MISSION Le retour de mission se prépare en amont, bien avant de reprendre l avion. Il est très important de se préparer à ce retour, pour bien vivre sa fin de mission et faire une bonne transition vers d autres projets. La Guilde est présente pour accompagner tous les VSI à leur retour. Le rapport de fin de mission Un mois avant la fin de la mission, la Guilde vous envoie un mail récapitulant toutes les informations sur la fin de mission (fin des assurances notamment) ainsi que la trame du rapport de fin de mission. Le rapport de fin de mission est obligatoire. Il permet de revenir sur sa mission et de rendre compte à la Guilde de la situation sur place, des éventuelles difficultés rencontrées, des succès réalisés et d apporter une réflexion et des analyses sur les missions et les postes de volontariat. La session d accompagnement au retour La Guilde organise 6 sessions d accompagnements au retour, gratuites et obligatoires pour tous les volontaires. Celles- ci durent deux jours, de 10h à 18h, à Paris. La session d accompagnement au retour a pour objectif de débriefer les missions des volontaires et répondre aux besoins de réinsertion sociale et professionnelles des volontaires. La première journée, centrée sur le débriefing des missions est animée par une psychologue, spécialiste des questions sur le retour des expatriés. La deuxième journée, centrée sur le projet professionnel, est animée par une responsable RH. La journée se conclut par l établissement d un plan d action individuel. L Indemnité de Réinstallation Les volontaires ayant effectué plus de 24 mois de VSI peuvent prétendre à l indemnité de réinstallation de Cette indemnité est versée à condition que : - le volontaire se réinstalle dans son pays de résidence, - le volontaire ne soit pas fonctionnaire. La Guilde remet cette indemnité par chèque en main propre lors de la session retour, après réception du rapport de fin de mission À noter : La Guilde prend en charge la formation et les repas du midi. Pour s inscrire : Remplir le formulaire sur le site de la Guilde, section Volontariat de Solidarité Internationale, rubrique «Session de retour des volontaires» La Guilde ne prend pas en charge les frais de transports et l hébergement. Les avantages de la session d accompagnement au retour : ü Pouvoir discuter des volontaires ayant vécu une expérience similaire ü Rencontrer d anciens volontaires ü Echanger avec des professionnels sur des évènements vécus lors de sa mission ü Parler à des professionnels du recrutement pour savoir comment valoriser sa mission et les compétences acquises et discuter des opportunités professionnelles possibles et des opportunités d engagement dans le secteur de la solidarité 13

14 Contacts La Guilde Européenne du Raid 7 rue Pasquier PARIS +33 (0) guilde.org guilde.org guilde.org Les Espaces Volontariat de France Volontaires France Volontaire, plate- forme du volontariat en France co- fondée par la Guilde, propose dans 26 pays des Espaces Volontariat. Ce sont des centres de ressources physiques et virtuels, dédiés à tous les acteurs de la solidarité internationale. Pellentesque venenatis. Ils conseillent et orientent les volontaires sur les démarches administratives mais peuvent également proposer un suivi personnalisé en cas de difficulté. Ils permettent également de rencontrer d autres volontaires et organisent différents évènements comme des cours de langue, des cours de cuisine ou des visites culturelles. Retrouvez tous les espaces Volontariat sur espaces- volontariats.org Bonne mission!

MODE D EMPLOI VOLONTARIAT DE SOLIDARITE INTERNATIONALE

MODE D EMPLOI VOLONTARIAT DE SOLIDARITE INTERNATIONALE Organisation Non Gouvernementale (ONG) créée en 1967, reconnue d utilité publique depuis 1981. MODE D EMPLOI VOLONTARIAT DE SOLIDARITE INTERNATIONALE 1 SOMMAIRE LA GUILDE...3 QU EST-CE QUE LE VOLONTARIAT

Plus en détail

INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION

INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION Organisation Non Gouvernementale (ONG) créée en 1967, reconnue d utilité publique depuis 1981. Volontariat de Solidarité Internationale : INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION 1 SOMMAIRE LA GUILDE... 3 QU

Plus en détail

LE SERVICE CIVIQUE CHEZ LES EEDF

LE SERVICE CIVIQUE CHEZ LES EEDF LE SERVICE CIVIQUE CHEZ LES EEDF A partir de quel âge peut-on recruter un volontaire chez les EEDF? Un volontaire peut être recruté de 18 à 26 ans moins un jour. La loi autorise l engagement d un volontaire

Plus en détail

Volontaire en service civique. Un engagement au service des associations

Volontaire en service civique. Un engagement au service des associations Volontaire en service civique Un engagement au service des associations 2 Service civique : c est quoi? Un engagement volontaire au service de l intérêt général. Les missions de service civique doivent

Plus en détail

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Parentalité responsable Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Édition de mars 2013 Parentalité responsable 2 Le congé de maternité Le congé de maternité est de 15 semaines. Il se compose

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires qui doivent compléter un formulaire «Travailleur indépendant») Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom...

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) / COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE CMF SANTE

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) / COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE CMF SANTE FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) / COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE CMF SANTE Quel est le CADRE RÉGLEMENTAIRE de la complémentaire santé obligatoire? Qu en est-il pour les structures soumises à la Convention

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER. (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010)

PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER. (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010) PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010) SOMMAIRE PREAMBULE... 3 PRESENTATION DES ACTEURS LA CFE... 4 WELCARE...

Plus en détail

Retraité d un régime français d assurance vieillesse

Retraité d un régime français d assurance vieillesse Retraité d un régime français d assurance vieillesse Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom... Nom de jeune fille... Prénoms... Date de naissance... Lieu... Nationalité... Je suis

Plus en détail

PROPOSITION pour la protection sociale des volontaires du service civique en mission à l étranger. (loi n 2010-241 du 10 mars 2010)

PROPOSITION pour la protection sociale des volontaires du service civique en mission à l étranger. (loi n 2010-241 du 10 mars 2010) PROPOSITION pour la protection sociale des volontaires du service civique en mission à l étranger (loi n 2010-241 du 10 mars 2010) Sommaire PRÉAMBULE... 3 PRÉSENTATION DES ACTEURS La CFE... 4 WELCARE...

Plus en détail

L assurance maternité

L assurance maternité CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES L assurance maternité Mise à jour : Février 2015 L assurance maternité Lorsque vous êtes enceinte, vous pouvez bénéficier de l assurance maternité en tant

Plus en détail

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15 I- Vos prestations à court terme 5 SOMMAIRE I-1- A quelles prestations avez-vous droit 5 I-2- Qui bénéficie de ces prestations et quand 5 I-3- Comment bénéficier de ces droits 5 II- Vos prestations à long

Plus en détail

Devenir Assistant maternel

Devenir Assistant maternel Pôle Interdirectionnel Solidarité et Famille Direction Enfance Famille et Insertion Service Protection Maternelle et Infantile Devenir Assistant maternel En choisissant d être assistant maternel, vous

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 COMPLEMENTAIRE SANTE (MUTUELLE) Le Texte : Avenant n 2/2011 du 12 juillet 2011 agréé le 18 novembre 2011 par arrêté paru au JO le 29 novembre 2011 - étendu le par arrêté paru

Plus en détail

PRINCIPES D INDEMNISATION DES CONGES MALADIE A L INRAP

PRINCIPES D INDEMNISATION DES CONGES MALADIE A L INRAP PRINCIPES D INDEMNISATION DES CONGES MALADIE A L INRAP L indemnisation des congés pour raisons de santé des agents de l Inrap est régie par les dispositions de la législation sécurité sociale et par les

Plus en détail

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant Accueil et modes de garde Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J adopte un enfant 1 2 J adopte ou j accueille un enfant en vue d adoption La prime à l adoption 4 J élève mon enfant L

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MATERNELLE EMPLOYEE PAR UN PARTICULIER

CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MATERNELLE EMPLOYEE PAR UN PARTICULIER CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MATERNELLE EMPLOYEE PAR UN PARTICULIER Ce contrat de travail, établi conformément à la Convention Collective Nationale «des Assistants Maternels du Particulier Employeur»,

Plus en détail

vivre l esprit plus léger avec unéo

vivre l esprit plus léger avec unéo SANTÉ PRÉVENTION ACCOMPAGNEMENT SOCIAL Face à un arrêt de travail, Édition 2015 vivre l esprit plus léger avec unéo RÉSERVÉE AUX ADHÉRENTS ET À LEUR CONJOINT, CONCUBIN OU PARTENAIRE LIÉ PAR UN PACS Mutuelle

Plus en détail

Votre protection sociale

Votre protection sociale Votre protection sociale Chaque trimestre ou chaque mois, votre employeur vous déclare. La Caisse d Allocations Familiales verse pour lui des cotisations à 3 organismes qui gèrent votre protection sociale.

Plus en détail

DROITS A L ASSURANCE MATERNITE

DROITS A L ASSURANCE MATERNITE I. Ouverture des droits DROITS A L ASSURANCE MATERNITE Les conditions d ouverture des droits tant aux prestations en nature qu aux prestations en espèce de l assurance maternité s apprécient soit au début

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

Protection sociale et responsabilité civile en France

Protection sociale et responsabilité civile en France Protection sociale et responsabilité civile en France Comment est assuré l étudiant stagiaire? Tous les stagiaires, sous couvert d une convention de stage, bénéficient d une protection contre le risque

Plus en détail

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE I 07.03 S O M M A I R E A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE D ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES E

Plus en détail

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE GARDE D ENFANTS Tout savoir sur la PAJE Sommaire Qu est-ce que la PAJE? Page 2 La prime à la naissance ou à l adoption Page 3 L allocation de base Page 4 Le complément de libre choix du mode de garde Page

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Assistant d éducation

Assistant d éducation Assistant d éducation Vos questions... des réponses La sécurité sociale La durée du contrat supérieure à trois mois permet l ouverture de droit sécurité sociale géré par la MGEN. Dès le recrutement, vous

Plus en détail

Ce guide a été élaboré conjointement par les Relais Assistantes Maternelles de Seine-et-Marne et par le Conseil général de Seine-et-Marne.

Ce guide a été élaboré conjointement par les Relais Assistantes Maternelles de Seine-et-Marne et par le Conseil général de Seine-et-Marne. Préambule Depuis le 1 er janvier 2005, la Convention Collective Nationale des assistants maternels du particulier employeur 1 est applicable. Cette convention détermine les conditions d emploi de l assistant(e)

Plus en détail

DEMANDE D AIDE À LA MOBILITÉ HORS UNION EUROPÉENNE 2016-2017

DEMANDE D AIDE À LA MOBILITÉ HORS UNION EUROPÉENNE 2016-2017 DEMANDE D AIDE À LA MOBILITÉ HORS UNION EUROPÉENNE 2016-2017 Si vous partez en séjour d étude ou en stage dans un des pays de l Espace Économique Européen, ce dossier ne vous concerne pas. Vous devez faire

Plus en détail

Contrat régional d exercice sanitaire Appui aux étudiants. Entre les soussignés :

Contrat régional d exercice sanitaire Appui aux étudiants. Entre les soussignés : Contrat régional d exercice sanitaire Appui aux étudiants Entre les soussignés : 92768502 La Région Ile-de-France, représentée par le Président du Conseil Acte Régional Certifié exécutoire agissant en

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social La portabilité de la couverture prévoyance Evolution au 1 er juin 2015 1. Qui sont les bénéficiaires de la portabilité?... 3 2. Quelle est la durée du maintien des garanties?... 3 3. A quel moment cesse

Plus en détail

Le contrat d accueil et de travail

Le contrat d accueil et de travail Le contrat d accueil et de travail Vous avez choisi l assistant maternel qui va accueillir votre enfant. Pour l embaucher, il est obligatoire d établir un contrat d accueil et de travail. Vous trouverez

Plus en détail

Démission légitime Autres. Préciser...

Démission légitime Autres. Préciser... BULLETIN DE DEMANDE DE MAINTIEN DES GARANTIES FRAIS DE SANTE, PREVOYANCE & DEPENDANCE REGIME DE LA POISSONNERIE Bulletin à compléter et à remettre à votre ancien employeur qui l adressera à l APGIS : Service

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

BOURSES D'ÉTUDES TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D'ÉTUDES TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

Les indemnités journalières des artisans et des commerçants

Les indemnités journalières des artisans et des commerçants Les indemnités journalières des artisans et des commerçants Édition 2012 Les indemnités journalières En cas de maladie, d accident ou d hospitalisation, si votre état de santé nécessite un arrêt de travail,

Plus en détail

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Tutelle Loi de financement de la sécurité sociale Organigramme général Organisation de

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

[ Association ] L association. loi 1901

[ Association ] L association. loi 1901 [ Association ] L association loi 1901 L association est «la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun d une façon permanente leurs connaissances ou leur activité, dans un but

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié Identification de l adhérent Bulletin d adhésion individuelle Salarié à remplir et à retourner à Groupe NOVALIS TAITBOUT - Délégation internationale 4 rue du Colonel Driant - 75040 Paris Cedex 01 M me

Plus en détail

Les congés payés Droit et obligation du salarié et de l entreprise. Ce que dit la loi

Les congés payés Droit et obligation du salarié et de l entreprise. Ce que dit la loi Les congés payés Droit et obligation du salarié et de l entreprise Mise à jour janvier 2012 Tout salarié, quel que soit son emploi, sa catégorie ou sa qualification, la nature de sa rémunération et son

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE DEMANDES DE PRESTATIONS

CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE DEMANDES DE PRESTATIONS CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE DEMANDES DE PRESTATIONS 1. L ouverture de droits : le départ de demi traitement... 1 2. Le complément de dossier : la prolongation de l arrêt... 4 3. La

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE & EXPATRIATION INFORMATIONS PRATIQUES

PROTECTION SOCIALE & EXPATRIATION INFORMATIONS PRATIQUES Les trois temps de la mobilité internationale COTTIN Sandy LEFEVRE Emilie LESURE Eliane OMICI Eve-Marie ZERGUINE Sonia par le groupe COLOMBIE Partir travailler à l étranger - Informations pratiques pour

Plus en détail

coordonne vos démarches en cas d arrêt de travail...

coordonne vos démarches en cas d arrêt de travail... Intérimaires FÉVRIER 2015 coordonne vos démarches en cas d arrêt de travail Intérimaires, vos démarches en cas d arrêt de travail avec QUELLES DÉMARCHES? Un arrêt de travail vous a été prescrit par votre

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

le guide pratique santé

le guide pratique santé le guide pratique santé introduction En quelques points AG2R-MACIF Prévoyance est une institution de prévoyance issue du partenariat en assurances collectives santé et prévoyance entre le groupe MACIF

Plus en détail

Complémentaire Santé. UCANSS Union des Caisses Nationales de sécurité sociale. Octobre 2009. Aide au remplissage des bulletins

Complémentaire Santé. UCANSS Union des Caisses Nationales de sécurité sociale. Octobre 2009. Aide au remplissage des bulletins Complémentaire Santé UCANSS Union des Caisses Nationales de sécurité sociale Octobre 2009 Aide au remplissage des bulletins Objectifs des supports d aide au remplissage Permettre aux gestionnaires RH et

Plus en détail

Manuel de Gestion Agents non affiliés à la CNRACL ou non titulaires

Manuel de Gestion Agents non affiliés à la CNRACL ou non titulaires GRAS SAVOYE PÔLE COLLECTIVITES LOCALES & ETABLISSEMENTS PUBLICS Filière Statutaire Manuel de Gestion Gestion de votre contrat d assurance statutaire GUIDE PRATIQUE 2015 Sommaire Maladie ordinaire Grave

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES N 50920#04 CACHET DE LA CAISSE NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES MALADIE, MATERNITé, PATERNITÉ / accueil de l enfant et allocation journalière

Plus en détail

I. Les grands principes

I. Les grands principes LE CONGE DE RECLASSEMENT Le Congé de reclassement est un dispositif légal qui permet aux salariés licenciés pour motif économique de se consacrer à leur reclassement dès le préavis (à réception de la lettre

Plus en détail

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Édition 2015 2 LES INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Sommaire Quelles sont les conditions de versement? 4 Quelle

Plus en détail

MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce

MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce VOTRE ASSISTANCE SANTÉ À DOMICILE MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce Avec Malakoff Médéric Prévoyance et Malakoff Médéric Mutuelle, bénéficiez de nouveaux services gratuits 24h/24 et 7j/7 grâce à votre n d identification

Plus en détail

NOTE D INFORMATION RELATIVE A LA GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES A.V.S.I.

NOTE D INFORMATION RELATIVE A LA GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES A.V.S.I. NOTE D INFORMATION RELATIVE A LA GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES A.V.S.I. A - Interlocuteurs B- Droits statutaires B1- Droits à congés B2- Remboursement des indemnités journalières de Sécurité

Plus en détail

Descriptif des Garanties

Descriptif des Garanties EPHC Titre 8 de la Convention collective nationale DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT Régime de prévoyance obligatoire Descriptif des Garanties Personnel concerné Ensemble des salariés, non cadres et

Plus en détail

Le guide de la travailleuse enceinte secteur des centres de la petite enfance (CPE)

Le guide de la travailleuse enceinte secteur des centres de la petite enfance (CPE) Le guide de la travailleuse enceinte secteur des centres de la petite enfance (CPE) Le retrait préventif Pour appuyer vos démarches visant à obtenir un retrait préventif, un congé de maternité ou les prestations

Plus en détail

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Introduction La couverture santé et prévoyance des expatriés Les tendances actuelles chez les

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

DEPART EN RETRAITE DU LCL : QUE FAUT-IL SAVOIR?

DEPART EN RETRAITE DU LCL : QUE FAUT-IL SAVOIR? DEPART EN RETRAITE DU LCL : QUE FAUT-IL SAVOIR? Le départ de l entreprise est obligatoirement le dernier jour d un mois. La date de retraite se situe obligatoirement le 1 er jour du mois, en général, le

Plus en détail

Le congé de présence parentale

Le congé de présence parentale Le congé de présence parentale 1. Définition Ce congé non rémunéré est prévu par l article 60 sexies de la loi du 26 janvier 1984 qui dispose que le congé de présence parentale est accordé au fonctionnaire

Plus en détail

ASSURANCE VOYAGES CHARTIS Informations

ASSURANCE VOYAGES CHARTIS Informations ASSURANCE VOYAGES CHARTIS Informations Objet : Information concernant l assurance «voyages officiels» des agents, experts et autres personnes voyageant à la charge des budgets de l Organisation PREAMBULE

Plus en détail

MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE

MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE Votre assistance santé à domicile MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE Avec Malakoff Médéric Prévoyance et MUT2M, bénéficiez de nouveaux services gratuits 24h/24 et 7j/7 grâce à votre n d identification 753734

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. Avec : l Etablissement (organisme d accueil).. Siège social et adresse.. représenté par M. en qualité de. Et avec : M..

CONVENTION DE STAGE. Avec : l Etablissement (organisme d accueil).. Siège social et adresse.. représenté par M. en qualité de. Et avec : M.. 1 Convention de stage CONVENTION DE STAGE Références : Circulaire Urssaf n 2015-42 du 2 juillet 2015 : le statut des stagiaires Code de la sécurité sociale : article D242-2-1 : montant minimal de la gratification

Plus en détail

REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SANTE

REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SANTE 1 REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SANTE Sommaire 1 - AFFILIATION...2 2 - COTISATIONS...3 3 - GARANTIES...4 31 - Contenu des garanties...4 32 - Bénéficiaires des garanties...4 33 - Prise d effet des garanties...5

Plus en détail

RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS

RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS 77 RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS PROPOSITIONS THEMATIQUES LOGEMENT 1. Mieux faire connaître aux personnes propriétaires de leur logement en France et s établissant temporairement à l étranger : 1 les

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION SECURITE SOCIALE

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION SECURITE SOCIALE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION SECURITE SOCIALE Le point sur votre protection sociale et sur les démarches à effectuer. -Procédure : En tant que salarié / stagiaire de la formation continue, vous êtes

Plus en détail

Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau

Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau Marseille, le 05 juillet 2013 - Aux Syndicats Bonjour, L AFETE lance un stage sur le thème : Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau en direction des membres nouvellement élus

Plus en détail

II.1 - LES AIDES A DOMICILE (Fiche 1)

II.1 - LES AIDES A DOMICILE (Fiche 1) II.1 - LES AIDES A DOMICILE () EVALUATION DES BESOINS Selon le degré de dépendance et les besoins de la personne handicapée, différents services peuvent être mis en place : - Les aides ménagères vont assurer

Plus en détail

Stagiaire-Titulaire : Ma protection sociale

Stagiaire-Titulaire : Ma protection sociale Date de dernière mise à jour : le 21/06/2011 Stagiaire-Titulaire : Ma protection sociale VOTRE PROTECTION DIFFERE SELON VOTRE STATUT Vous êtes titulaire ou stagiaire d un poste d au moins 28h / semaine

Plus en détail

La Prestation sociale Chèque-Vacances

La Prestation sociale Chèque-Vacances La Prestation sociale Chèque-Vacances Les agents bénéficient sous certaines conditions du Chèque-Vacances, prestation sociale destinée à permettre de financer des loisirs et des activités culturelles durant

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 10. Salariés expatriés et retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 10. Salariés expatriés et retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS Guide salariés n o 10 JUIN 2015 Salariés expatriés et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Statuts du conjoint(e) du chef d entreprise artisanale Fiche relative au statut de conjoint collaborateur

Statuts du conjoint(e) du chef d entreprise artisanale Fiche relative au statut de conjoint collaborateur Statuts du conjoint(e) du chef d entreprise artisanale Fiche relative au statut de conjoint collaborateur (Loi 2005-882 du 2 Août 2005 et décret 2006-966 du 1 er août 2006) Entrée en vigueur le 4 AOUT

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

CCAM (ou CMIP) Convention Collective d Assurance Maladie du Personnel de l UIT depuis le 01 mai 2014 (Collective Medical Insurance Plan)

CCAM (ou CMIP) Convention Collective d Assurance Maladie du Personnel de l UIT depuis le 01 mai 2014 (Collective Medical Insurance Plan) ASSURANCES COMPLÉMENTAIRES SANTÉ ET PRÉVOYANCE Modification des contrats MSPINT suite au changement de la caisse de base CAPS pour la CCAM (ou CMIP) VANDBREDA INTERNATIONAL-CIGNA Lexique MSPINT M comme

Plus en détail

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE Fonds européen pour les réfugiés Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE La Convention de Genève reconnaît aux réfugiés les mêmes droits qu'aux nationaux en matière d'assistance publique et de sécurité

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE : LE GUIDE

CONTRAT D APPRENTISSAGE : LE GUIDE CONTRAT D APPRENTISSAGE : LE GUIDE Toutes les infos essentielles pour préparer son alternance à l Université de Bourgogne Les aspects juridiques Les aspects pédagogiques Les aspects financiers Les aspects

Plus en détail

ATTESTATIONS DE SALAIRE

ATTESTATIONS DE SALAIRE AM@llier Votre lettre d information n 15 Février 2013 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier QUELQUES CONSEILS DE REMPLISSAGE! ATTESTATIONS DE SALAIRE Dossier Pour éviter toute rupture de revenus

Plus en détail

-la durée de la période d essai, -le nombre de jours et d heures d accueil par mois,

-la durée de la période d essai, -le nombre de jours et d heures d accueil par mois, 1. Généralités. Parents employeurs d une assistante maternelle Vos obligations: Employer une assistante maternelle agréée par le Conseil Général, bénéficiant d un suivi par le service de PMI et recevant

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Picardie et Aisne) (17

Plus en détail

Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013

Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013 Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013 Bienvenue à votre réunion d information sur la maternité La prise en charge du suivi de grossesse La prise encharge de l accouchement La prise en charge

Plus en détail

JE ME SEPARE DE MON ASSISTANT(E) MATERNEL(LE)

JE ME SEPARE DE MON ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) JE ME SEPARE DE MON ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) 1- LES DIFFERENTS CAS DE RUPTURE 2- LE PREAVIS 3- LES INDEMNITES DE FIN DE CONTRAT 4- LES DOCUMENTS DE FIN DE CONTRAT 5- LA DERNIERE DECLARATION PAJEMPLOI

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE INTRODUCTION Ce règlement, adopté en séance plénière du 22 juin 2009, fixe, à

Plus en détail

RECRUTEMENT ACCUEIL, GESTION DES INSCRIPTIONS ET GESTION FINANCIERE

RECRUTEMENT ACCUEIL, GESTION DES INSCRIPTIONS ET GESTION FINANCIERE RECRUTEMENT ACCUEIL, GESTION DES INSCRIPTIONS ET GESTION FINANCIERE Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement. Rémunération principale : Votre

Plus en détail

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Indemnités négociées ou facultatives Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance Prévoyance CONNAISSEZ VOS DROITS... Caisse de prévoyance des Agents de la Sécurité Sociale et assimilés Institution de Prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale 2 ter, boulevard Saint-Martin

Plus en détail

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6 GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO MATERNITÉ, MALADIE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 6 JUIN 2015 Maternité, maladie et points de retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger Mise à jour : mai 2014 Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger Vous êtes agent RATP,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE ASSURANCE MALADIE, MATERNITÉ, DÉCÈS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT MINISTÈRE

Plus en détail

DEMANDE DE PRISE EN CHARGE D UNE PARTIE DE LA COTISATION À L ASSURANCE MALADIE DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER

DEMANDE DE PRISE EN CHARGE D UNE PARTIE DE LA COTISATION À L ASSURANCE MALADIE DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER DEMANDE DE PRISE EN CHARGE D UNE PARTIE DE LA COTISATION À L ASSURANCE MALADIE DE LA CAISSE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER (article L.766-2-3 du Code de la sécurité sociale) IMPORTANT : ce document doit être

Plus en détail

2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel

2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel 2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel 2.1 Les aides de la Nouvelle-Calédonie allouées aux stagiaires 2.2 Le dispositif ANT 2.3 La Bourse Territoriale de Formation (B.T.F.)

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) INDEMNISATION L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans Pour qui? Pour vous si : vous avez travaillé

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS)

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) ENTRE : Monsieur HERIAUD, Directeur Général du CENTRE

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l'indemnité journalière Amexa, la MSA engagée pour les droits des agriculteurs

Dossier de presse. Création de l'indemnité journalière Amexa, la MSA engagée pour les droits des agriculteurs Dossier de presse Création de l'indemnité journalière Amexa, la MSA engagée pour les droits des agriculteurs Contact presse : Géraldine Vieuille vieuille.geraldine@ccmsa.msa.fr 01.41.63.72.41 SOMMAIRE

Plus en détail

DEMANDE DE REVENU MINIMUM D INSERTION

DEMANDE DE REVENU MINIMUM D INSERTION MINISTÈRE DES AAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DE LA VILLE N 60-3931 DEMANDE DE REVENU MINIMUM D INSERTION Quel est votre état civil? * Cette information ne sera enregistrée dans nos fichiers que sous la

Plus en détail

COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU?

COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU? COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU? Que vous soyez imposable ou non, vous êtes dans l obligation de faire une déclaration de ressources aux Impôts. Cette profession vous donne la possibilité de

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Rhône-Alpes) (6 juillet

Plus en détail