Activité 25 : Découvrir les facteurs susceptibles d agir sur la teneur en dioxygène de l eau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Activité 25 : Découvrir les facteurs susceptibles d agir sur la teneur en dioxygène de l eau"

Transcription

1 Activité 25 : Découvrir les facteurs susceptibles d agir sur la teneur en dioxygène de l eau 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Respiration et occupation des milieux de vie Notions contenus Compétences Exemples d activités Les caractéristiques du milieu déterminent les conditions de la respiration et influent ainsi sur la répartition des êtres vivants. Les caractéristiques d un milieu (température, agitation) conditionnent sa teneur en dioxygène et influent ainsi sur la répartition des êtres vivants. A la lumière, les végétaux chlorophylliens contribuent à oxygéner le milieu. En modifiant les conditions de respiration dans les milieux, l Homme influe sur leur qualité et leur équilibre. Expliquer la modification de l occupation d un milieu par la variation d un facteur (température, pollution, agitation, peuplement végétal) influant sur la respiration. Relier la répartition des êtres vivants à une teneur en dioxygène Mettre en évidence le rejet de dioxygène par les végétaux chlorophylliens à la lumière Relier l'oxygénation d'un milieu et la présence de végétaux chlorophylliens Relier action de l'homme sur l'environnement et effet sur la répartition des êtres vivants Présenter par écrit et/ou oralement les résultats d'une recherche I/Ra recherche d'une explication à la répartition d'animaux vivants dans un cours d'eau Re mise en évidence par ExAO du rejet de dioxygène par les végétaux chlorophylliens durant 24 heures Re/Ra mise en évidence et comparaison du rejet de dioxygène par les végétaux chlorophylliens à la lumière et à l'obscurité I recherche documentaire sur la responsabilité de l'homme dans la modification des conditions de la respiration [B2i] C présentation écrite et/ou orale, assistée ou non par ordinateur, de résultats de travaux de groupes [B2i] I/Ra exploitation de données sur la répartition d'êtres vivants d'un même milieu, à deux endroits ou moments différents en liaison avec une action de l'homme PIERRON 2006 Page 1/11

2 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I : Comment la respiration est-elle repérable chez les êtres vivants? 1. Recherche d une activité respiratoire chez les animaux de milieux différents. 2. Recherche d une activité respiratoire chez les plantes Chapitre II : Comment les animaux respirent-ils dans leur milieu de vie? 1. Le fonctionnement respiratoire chez un mammifère dans le milieu aérien 2. Le fonctionnement respiratoire chez un poisson dans le milieu aquatique 3. Le fonctionnement respiratoire chez un insecte dans le milieu aérien Chapitre III : En quoi l occupation des milieux de vie est-elle influencée par la respiration? 1. Comment expliquer la répartition différente des poissons étudiés? 2. Comment expliquer une teneur en O 2 différente entre 2 milieux aquatiques proches? 3. PRESENTATION DE L ACTIVITE - Objectifs de connaissances Relation entre oxygénation et température de l eau Relation entre oxygénation et agitation de l eau Relation entre oxygénation et présence de plantes vertes aquatiques - Objectifs méthodologiques et/ou technologiques Concevoir une démarche expérimentale Réaliser un protocole expérimental avec des mesures oxymétriques Exploiter les résultats obtenus - Liste du matériel - Oxymètre Réf Bécher Réf Agitateur magnétique Réf Thermomètre électronique Réf Glaçons - DVD Milieu, respiration et répartition des êtres vivants Réf Plantes aquatiques - Intégration pédagogique La leçon précédente a montré que la répartition dans le milieu aquatique de poissons tels que les carpes ou les truites pouvait entre autre être reliée à la quantité de dioxygène disponible dans l eau. La comparaison de la teneur en O 2 de l eau de l étang et de celle du ruisseau montre des valeurs significativement différentes, respectivement 8,4% et 14,9% d O 2. Il faut maintenant se poser la question suivante : Comment expliquer la différence de quantité de dioxygène dissout dans l eau entre ces deux milieux? L analyse comparée des caractéristiques des deux milieux (à résumer dans un tableau récapitulatif) va permettre de proposer plusieurs hypothèses. Dans le cas de l étang, l eau est calme, le milieu ouvert et exposé au soleil. Dans le cas du ruisseau, l eau est agitée, brassée et le milieu est ombragé sous un couvert végétal. Deux hypothèses peuvent être proposées : PIERRON 2006 Page 2/11

3 Il existerait une relation entre oxygénation et température de l eau Il existerait une relation entre oxygénation et agitation de l eau D autres facteurs peuvent intervenir sur l oxygénation de l eau. Des observations nouvelles (voir séquence filmée) montrent dans l étang la présence de plantes aquatiques associées à des bulles de gaz. L utilisation d une sonde oxymétrique atteste d une teneur localement élevée en dioxygène dissout. Les élèves peuvent ainsi proposer que les bulles de gaz libérées par les plantes vertes sont du dioxygène et construire ainsi une démarche expérimentale permettant d éprouver une troisième hypothèse sur le rôle des plantes vertes dans l oxygénation de l eau. Les différentes hypothèses sont testées en classe avec 3 ateliers et rotation des élèves autour des 3 postes de travail. - Fiche technique : 1 er travail : on cherche l influence éventuelle de la température sur l oxygénation de l eau (hypothèse N 1). La grandeur mesurée par une sonde oxymétrique Réf est la teneur en dioxygène dissout. Les résultats sont exprimés en ml/l ou %. Le paramètre variable est la température de l eau dans une fourchette compatible avec les conditions du milieu étudié : ici de 0 C à 30 C. On disposera d eau avec des glaçons, d eau à la température ambiante et d eau tiède. Les mesures de température se feront avec un thermomètre électronique Réf Les trois résultats seront reportés dans un tableau. 2 ème travail : on cherche l influence éventuelle de l agitation sur l oxygénation de l eau (hypothèse N 2). Le paramètre variable est l agitation obtenue grâce à un agitateur magnétique Réf Le paramètre constant est la température de l eau. Deux mesures seront réalisées : l une en eau non agitée, l autre avec un niveau d agitation fort. Les deux résultats seront consignés dans le tableau. 3 ème travail : on cherche l influence éventuelle des plantes aquatiques sur l oxygénation de l eau (hypothèse N 3). Le paramètre variable est la présence ou l absence des plantes aquatiques. Les paramètres constants sont la température de l eau et l absence d agitation de l eau. Les deux résultats sont à consigner dans le tableau. PIERRON 2006 Page 3/11

4 Fiche élève - 5 e Nom : Prénom : Classe : Date : Evaluation expérimentale S.V.T. Activité 25: QUELS FACTEURS DU MILIEU INFLUENCENT LA REPARTITION DE DEUX ESPECES DE POISSONS? 1. A partir de la séquence filmée, complétez le tableau ci-dessous afin de préciser les caractéristiques de l étang et du ruisseau Poissons observés Teneur en O2 de l eau (en %) Eclairement (en Lux) Température de l eau (en C) Mouvements de l eau Présence de plantes aquatiques ETANG RUISSEAU 2. Quels facteurs physiques du milieu seraient susceptibles d influencer la teneur en dioxygène de l eau? 3. Des observations nouvelles (voir séquence filmée) montrent dans l étang la présence de plantes aquatiques au soleil et associées à des bulles de gaz. L utilisation d une sonde oxymétrique atteste d une teneur localement élevée en dioxygène dissout. Quel facteur biologique du milieu pourrait également influencer la teneur en dioxygène de l eau? Comment tester cette nouvelle hypothèse? PIERRON 2006 Page 4/11

5 Fiche élève - 5 e Les différentes hypothèses sont testées en classe autour de 3 postes de travail. 1 er travail : On cherche à savoir si la concentration en O2 de l eau est influencée par la température de l eau. 4. Pour réaliser cette expérience, quel est le facteur expérimental que l on va faire varier? 5. Que va-t-on mesurer? 6. La concentration en O2 de l eau est-elle influencée par la température de l eau? 7. Ecrivez la relation qui existe entre la concentration en O 2 de l eau et la température de l eau. 2 ème travail : On cherche à savoir si la concentration en O 2 de l eau est influencée par l agitation de l eau. 8. Pour réaliser cette expérience, quel est le facteur expérimental que l on fait varier? 9. Quel est le facteur expérimental qui ne doit pas varier? 10. Que va-t-on mesurer? Eau... Eau. 11. Comment évolue la concentration en O 2 de l eau lorsque celle-ci est agitée? PIERRON 2006 Page 5/11

6 Fiche élève - 5 e 3 ème travail : On cherche à savoir si la concentration en O 2 de l eau est influencée par la présence de plantes aquatiques. 12. Décrivez l expérience que vous allez réaliser : Ce que l on fait varier : Ce que l on ne fait pas varier : Ce que l on mesure : Eau avec.. Eau. 13. Comment évolue la concentration en O 2 de l eau en présence de plantes vertes aquatiques? Bilan 14. Résumez les facteurs de l environnement qui peuvent avoir de l influence sur la concentration en O 2 d un milieu aquatique. 15. Résumez toutes les informations permettant de mettre en relation les caractéristiques du milieu, les besoins respiratoires et la répartition des poissons. PIERRON 2006 Page 6/11

7 FICHE ELEVE CORRIGÉE Activité 25: QUELS FACTEURS DU MILIEU INFLUENCENT LA REPARTITION DE DEUX ESPECES DE POISSONS? 1. A partir de la séquence filmée, complétez le tableau ci-dessous afin de préciser les caractéristiques de l étang et du ruisseau ETANG RUISSEAU Poissons observés Carpes Truites Teneur en O2 de l eau (en %) 8,4 % 14,9 % Eclairement (en Lux) Température de l eau (en C) 27,5 14,1 Mouvements de l eau Eau calme Eau agitée Présence de plantes aquatiques En grand nombre Rares 2. Quels facteurs physiques du milieu seraient susceptibles d influencer la teneur en dioxygène de l eau? Les facteurs physiques du milieu susceptibles d influencer la teneur en dioxygène pourraient être l éclairement, la température et les mouvements de l eau. 3. Des observations nouvelles (voir séquence filmée) montrent dans l étang la présence de plantes aquatiques au soleil et associées à des bulles de gaz. L utilisation d une sonde oxymétrique atteste d une teneur localement élevée en dioxygène dissout. Quel facteur biologique du milieu pourrait également influencer la teneur en dioxygène de l eau? Comment tester cette nouvelle hypothèse? La présence de plantes vertes aquatiques pourrait avoir une influence sur la teneur en dioxygène de l eau. On pourrait mesurer la teneur en dioxygène de l eau en présence et en l absence de plantes aquatiques. PIERRON 2006 Page 7/11

8 Les différentes hypothèses sont testées en classe autour de 3 postes de travail. 1 er travail : On cherche à savoir si la concentration en O2 de l eau est influencée par la température de l eau. 4. Pour réaliser cette expérience, quel est le facteur expérimental que l on va faire varier? Le facteur expérimental que l on va faire varier est la température de l eau. 5. Que va-t-on mesurer? On va mesurer la concentration en O 2 de l eau en fonction de la température. Température de l eau T = 3,8 C T = 23,5 C T = 41 C Concentration en O 2 de l eau [O 2 ]= 5,8 mg/l [O 2 ]= 4,2 mg/l [O 2 ]= 2,7 mg/l 6. La concentration en O 2 de l eau est-elle influencée par la température de l eau? Oui, la température de l eau a une influence sur la concentration en O 2 de l eau. 7. Ecrivez la relation qui existe entre la concentration en O 2 de l eau et la température de l eau. La concentration en O 2 de l eau augmente lorsque la température de l eau diminue (et inversement). 2 ème travail : On cherche à savoir si la concentration en O 2 de l eau est influencée par l agitation de l eau. 8. Pour réaliser cette expérience, quel est le facteur expérimental que l on fait varier? Le facteur expérimental que l on fait varier est le niveau d agitation de l eau. 9. Quel est le facteur expérimental qui ne doit pas varier? Le facteur expérimental qui ne doit pas varier est la température de l eau. 10. Que va-t-on mesurer? On va mesurer la concentration en O 2 de l eau en fonction du niveau d agitation. Eau calme (T = 23,5 C) Eau agitée (T = 23,5 C) Concentration en O 2 de l eau 4,2 mg/l 5,8 mg/l 11. Comment évolue la concentration en O 2 de l eau lorsque celle-ci est agitée? La concentration en O 2 de l eau augmente lorsque celle-ci est agitée. PIERRON 2006 Page 8/11

9 3 ème travail : On cherche à savoir si la concentration en O 2 de l eau est influencée par la présence de plantes aquatiques. 12. Décrivez l expérience que vous allez réaliser : Ce que l on fait varier : la présence ou l absence de plantes aquatiques dans l eau Ce que l on ne fait pas varier : La température de l eau, le niveau d agitation de l eau Ce que l on mesure : La concentration en dioxygène de l eau Eau avec plantes aquatiques (T = 23,5 C) Eau sans plantes aquatiques (T = 23,5 C) Concentration en O 2 de l eau 6,2 mg/l 4,2 mg/l 13. Comment évolue la concentration en O 2 de l eau en présence de plantes vertes aquatiques? En présence de plantes vertes aquatiques, il y a une augmentation de la concentration en O 2 de l eau. Bilan 14. Résumez les facteurs de l environnement qui peuvent avoir de l influence sur la concentration en O 2 d un milieu aquatique. Les facteurs de l environnement qui peuvent avoir de l influence sur la concentration en O 2 d un milieu aquatique sont la température de l eau, le niveau d agitation de l eau et la présence ou non de plantes aquatiques. 15. Résumez toutes les informations permettant de mettre en relation les caractéristiques du milieu, les besoins respiratoires et la répartition des poissons. MILIEU Agitation de l eau Eclairement Température de l eau Plantes vertes (photosynthèse) O 2 dissout dans l eau en quantité variable Répartition variable des poissons selon leurs besoins en 0 2 PIERRON 2006 Page 9/11

10 RESULTAT DES MESURES 1 er TRAVAIL : RELATIONS ENTRE TEMPERATURE ET QUANTITE D O 2 DISSOUT DANS L EAU T = 3,8 C [0 2 ] = 5,8 mg/l T = 23,5 C [0 2 ] = 4,2 mg/l T = 41 C [0 2 ] = 2,7 mg/l 2 e TRAVAIL : RELATIONS ENTRE AGITATION DE L EAU ET QUANTITE D O 2 DISSOUT DANS L EAU T = 23,5 C [0 2 ] = 4,2 mg/l T = 23,5 C [0 2 ] = 5,8 mg/l agitateur 3 e TRAVAIL : RELATIONS ENTRE PRESENCE DE PLANTES AQUATIQUES ET QUANTITE D O 2 DISSOUT DANS L EAU T = 23,5 C [0 2 ] = 4,2 mg/l T = 23,5 C [0 2 ] = 6,2 mg/l PIERRON 2006 Page 10/11

11 PISTES D EVALUATION QUESTIONS OBJECTIFS RESULTATS BAREME 1 Saisir des informations 1 2 Savoir formuler des hypothèses 2 3 Saisir des informations, les mettre en relation 1 et raisonner 4 Savoir raisonner 1 5 Savoir raisonner 1 6 Savoir saisir des informations 1 7 Savoir compléter de façon logique un tableau 2 chiffré et en faire l interprétation 8 Savoir raisonner 1 9 Savoir raisonner 1 10 Savoir raisonner 1 11 Savoir saisir des informations 2 12 Savoir raisonner 1 13 Savoir saisir des informations 2 14 Savoir faire un bilan écrit des informations 1 15 Rédiger sous forme synthétique la réponse au 2 problème scientifique TOTAL 20 PIERRON 2006 Page 11/11

Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration

Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Respiration et occupation des milieux Durée conseillée : 8 heures. Un des

Plus en détail

Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux

Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Respiration et occupation des milieux de vie Notions contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

Activité 24 : Découvrir une relation entre caractéristiques du milieu, respiration et répartition des êtres vivants

Activité 24 : Découvrir une relation entre caractéristiques du milieu, respiration et répartition des êtres vivants 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Respiration et occupation des milieux de vie Notions contenus Compétences Exemples d activités Les caractéristiques du milieu déterminent les conditions

Plus en détail

Activité 4 : Le réseau alimentaire du sol

Activité 4 : Le réseau alimentaire du sol Activité 4 : Le réseau alimentaire du sol 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Origine de la matière des êtres vivants Durée conseillée : 11 heures Notions. contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

- Objectifs méthodologiques et/ou technologiques

- Objectifs méthodologiques et/ou technologiques Activité 42 : Découvrir des facteurs d érosion de la roche 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Géologie externe ; évolution des paysages Notions. contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique

Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I. Les séismes

Plus en détail

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Des pratiques au service de l alimentation humaine : La production

Plus en détail

Activité 33 : Recherche de facteurs influençant le taux d ozone atmosphérique (B2i)

Activité 33 : Recherche de facteurs influençant le taux d ozone atmosphérique (B2i) Activité 33 : Recherche de facteurs influençant le taux d ozone atmosphérique (B2i) 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Notions - contenus Compétences

Plus en détail

EXERCICES. Je teste mes connaissances. J utilise mes connaissances. 28 Partie 1. Respiration et occupation des milieux de vie EXERCICE 1

EXERCICES. Je teste mes connaissances. J utilise mes connaissances. 28 Partie 1. Respiration et occupation des milieux de vie EXERCICE 1 Je teste mes connaissances A. Vrai ou faux? a. Le milieu de respiration est toujours le milieu de vie. b. Les poumons permettent la respiration dans l air. c. Les branchies sont des organes qui permettent

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

Saisir des informations Observer à la loupe binoculaire et au microscope Communiquer par une forme écrite et graphique

Saisir des informations Observer à la loupe binoculaire et au microscope Communiquer par une forme écrite et graphique Activité 8 : De la fleur à la graine 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Les végétaux colonisent le milieu Durée conseillée : 5 h Notions, contenus Compétence Exemples d activités Les végétaux colonisent

Plus en détail

Le soleil, source d énergie pour la biosphère

Le soleil, source d énergie pour la biosphère 3. ENTREE DE L ENERGIE DANS LE MONDE VIVANT. Le soleil, source d énergie pour la biosphère Activités pratiques Ex.A.O. De la lumière solaire à la matière organique Connaissances La lumière solaire permet,

Plus en détail

UTILISER LES TÂCHES COMPLEXES POUR EXERCER LES ELEVES AUX ETAPES 1 ET 3 DE L ECE

UTILISER LES TÂCHES COMPLEXES POUR EXERCER LES ELEVES AUX ETAPES 1 ET 3 DE L ECE UTILISER LES TÂCHES COMPLEXES POUR EXERCER LES ELEVES AUX ETAPES 1 ET 3 DE L ECE PREMIER EXEMPLE : Vers l étape 1 DEUXIEME EXEMPLE : Vers l étape 3 Nathalie Bontempelli Olivier Hanecart Karine Voyer TÂCHES

Plus en détail

Créer un jeu de données locales pour mettre en évidence les facteurs de répartition des poissons dans l eau en 5 ème

Créer un jeu de données locales pour mettre en évidence les facteurs de répartition des poissons dans l eau en 5 ème Créer un jeu de données locales pour mettre en évidence les facteurs de répartition des poissons dans l eau en 5 ème Les données utilisées pour les cours d eau ou plans d eau de l environnement proche

Plus en détail

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e Descriptif de l action : Semaine nationale des mathématiques 2015 Action académique liaison CM2-6 e Il s agit de proposer aux élèves d une classe de CM2 et d une classe de sixième associées de résoudre

Plus en détail

Activité 57 : Appréciation du risque sismique dans un département français à partir d une banque de données en ligne (B2i)

Activité 57 : Appréciation du risque sismique dans un département français à partir d une banque de données en ligne (B2i) Fiche professeur - 4 e Activité 57 : Appréciation du risque sismique dans un département français à partir d une banque de données en ligne (B2i) (Cette activité est facilement tranférable à tout département

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

Quatre principaux facteurs qui peuvent faire varier l oxygène dissous :

Quatre principaux facteurs qui peuvent faire varier l oxygène dissous : L oxygène dissous Pourquoi l'oxygène dissous est-il important? L air que nous respirons contient de l oxygène (O 2 ), c est bien connu. Il y en a aussi dans les cours d eau, suite au contact entre l air

Plus en détail

CE1 et CM : 8 à 11 ans

CE1 et CM : 8 à 11 ans Documents préparatoires à destination des enseignants PRÉPARER, RÉALISER ET EXPLOITER UNE VISITE À L AQUARIUM DE VANNES Ce dossier, destiné aux enseignants, a été réalisé en concertation entre Julie Naudeau,

Plus en détail

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie

Plus en détail

Activité 14 : Réaliser un bouturage

Activité 14 : Réaliser un bouturage Activité 14 : Réaliser un bouturage 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Le peuplement d un milieu durée conseillée 14 heures Notions. contenus Compétences Exemples d activités Repérer les éléments

Plus en détail

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro»

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I :

Plus en détail

Chapitre 1 : habiter notre environnement

Chapitre 1 : habiter notre environnement Chapitre 1 : habiter notre environnement Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 1

Plus en détail

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation Deuxième partie : un travail personnel écrit noté sur 7 points Ce travail permet d évaluer la maîtrise de quelques compétences du programme à travers la rédaction d un document de 2 pages maximum par le

Plus en détail

L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons

L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons CHAPITRE 3 L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons Classe de sixième Programmes officiels Notions et contenus L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours

Plus en détail

L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie.

L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. EEDD L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général

Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général Le thème de l habitat peut être pris dans un sens strict : celui du domicile, ou de façon plus générale des

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012 UN TRAIN A PRENDRE. (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012 UN TRAIN A PRENDRE. (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc) UN TRAIN A PRENDRE (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 Narration de séance et productions d élèves... 6 1 Fiche professeur UN TRAIN

Plus en détail

LABEL FORMATION. Règlement de participation à destination des organismes de formation

LABEL FORMATION. Règlement de participation à destination des organismes de formation P. 1/5 LABEL FORMATION Règlement de participation à destination des organismes de formation 1. Introduction Vous allez soumettre à labellisation une action de formation professionnelle continue organisée

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE PHYSIQUE CHIMIE EN PREMIÈRE ANNÉE DE CPGE 1 CONTEXTE La réforme des voies générale et technologique. La notion de compétence : en amont dans le lycée et en aval dans les écoles.

Plus en détail

Énergies fossiles, énergies renouvelables:

Énergies fossiles, énergies renouvelables: Énergies fossiles, énergies renouvelables: Quelles énergies pour demain? Démarche: Module de 5 séances Animateur OLAP Cycle 3 Séances n 2-3-5 d'une ½ journée Enseignant Séances N 1 et 4 Depuis 2007, le

Plus en détail

ÉCHANGES GAZEUX CHEZ LES VÉGÉTAUX CHLOROPHYLLIENS

ÉCHANGES GAZEUX CHEZ LES VÉGÉTAUX CHLOROPHYLLIENS «Observer un phénomène dans sa continuité». ÉCHANGES GAZEUX CHEZ LES VÉGÉTAUX CHLOROPHYLLIENS - PROTOCOLE, RÉSULTATS ET INTERPRÉTATION - 1 - Introduction À la lumière, en plus de respirer, les organismes

Plus en détail

Activité 28 : Découvrir la respiration des organes

Activité 28 : Découvrir la respiration des organes Activité 28 : Découvrir la respiration des organes 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Notions. contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

TITRE : La mare pédagogique

TITRE : La mare pédagogique TITRE : La mare pédagogique Académie de Poitiers Coordonnées de l établissement Nom et adresse de l établissement : collège du Marchioux, 35 rue du Marchioux, BP 181 79205 Parthenay cedex RAR : non Téléphone

Plus en détail

Valise environnement UW600 avec ph mètre

Valise environnement UW600 avec ph mètre Valise environnement UW600 avec ph mètre Ce kit peu coûteux de mesure de l environnement facilite l analyse rapide de l eau sur place. L ensemble des tests que contient cette valise sont caractérisés par

Plus en détail

Plate-forme de formation Moodle Manuel de l'enseignant

Plate-forme de formation Moodle Manuel de l'enseignant Premiers pas SIME Plate-forme de formation Moodle Manuel de l'enseignant Présentation 3 Vous souhaitez créer un cours sur Moodle. 4 Première inscription sur la plate-forme Moodle 4 Modifier votre profil.

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation. Situation. sciences. Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Nom : Prénom : Diplôme préparé :

Contrôle en Cours de Formation. Situation. sciences. Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Nom : Prénom : Diplôme préparé : Contrôle en Cours de Formation Établissement : Situation sciences Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Année scolaire :.. / Nom : Prénom : Diplôme préparé : HYGIÈNE ET SANTÉ À lire attentivement

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

TOTAL DE L ÉPREUVE EP2 : / 65 points

TOTAL DE L ÉPREUVE EP2 : / 65 points Nom : Prénom : LYCEE PROFESSIONNEL CHARLES BAUDELAIRE 91000 EVRY Session : 2011 NOM PRENOM CLASSE.. DATE : CAP COIFFURE CCF EP2 Renseignez le haut de page, de chaque matière LE SUJET EST À RENDRE DANS

Plus en détail

LA REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE

LA REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Niveau de classe: 2 nde Partie de programme : Corps humain et santé : l exercice physique LA REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Durée : 1h30 pour la démarche expérimentale et la communication des résultats

Plus en détail

! 2nde E 2h 24/03/ 2014

! 2nde E 2h 24/03/ 2014 2nde E 2h 24/03/ 2014 DST # 4 EXERCICE 1 : Exploitation de documents : Les mécanismes de l évolution { 10 points, 45 min } Parmi ces 2 exemples, un illustre particulièrement la dérive génétique et l autre

Plus en détail

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 CollègeLouiseWeiss STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Du 15 au 20 décembre 2014. ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 20, rue du Bois clair 91620 Nozay 01.69.80.84.42. 01.69.80.76.92. 1 Ce document vous est fourni pour

Plus en détail

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année ER Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante La Création Tâche d évaluation sommative Enseignement religieux 1 re année Introduction Tâche d évaluation sommative en enseignement religieux

Plus en détail

SchoolCO2web. En classe : comment travailler avec des mesures de CO2 atmosphérique. 1. Introduction. 2. Les cycles de CO2 simplifiés

SchoolCO2web. En classe : comment travailler avec des mesures de CO2 atmosphérique. 1. Introduction. 2. Les cycles de CO2 simplifiés En classe : comment travailler avec des mesures de CO2 atmosphérique 1. Introduction SchoolCO2web est un projet qui vise à permettre aux élèves de mieux appréhender le cycle du carbone et les fluctuations

Plus en détail

LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES

LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES THÈME : Planète Terre et son environnement Niveau : seconde LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES EXTRAIT DU BO: La Terre est une planète du système solaire L'énergie solaire reçue par les planètes varie

Plus en détail

Le changement climatique

Le changement climatique 1 Fiche enseignant Type de fiche Le changement climatique Aida HARKA, Albanie Ilia ILIEV, Bulgarie 1. Présentation Thème Effet de serre Activités langagières Réception écrite Réception orale Production

Plus en détail

Transcrire un schéma en texte : écrire un texte explicatif, sans en assumer la composition.

Transcrire un schéma en texte : écrire un texte explicatif, sans en assumer la composition. NIVEAU : COLLÈGE - Cycle d'adaptation - 6 e DISCIPLINE(S) : Français CHAMP(S) : Production de texte COMPÉTENCE : Compétences en production MOTS CLÉS : Mettre en page - lisibilité - contraintes matérielles

Plus en détail

Ingénieur/e environnement

Ingénieur/e environnement Ingénieur/e environnement Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Cette fiche

Plus en détail

Charges fertilisantes des effluents d élevage Période transitoire

Charges fertilisantes des effluents d élevage Période transitoire Charges fertilisantes des effluents d élevage Modalités de reconnaissance des valeurs références pour la période transitoire Denis Côté, IRDA Mars 2003 MAPAQ Photos tirées de «Guide des Pratiques de conservation

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère STL Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : Thème 1, Les systèmes vivants présentent une organisation particulière de la matière Sous-thème

Plus en détail

Procurez-vous des bouteilles d eau de source et d eau minérale de différentes marques. Goûtez-les. Elles n ont pas toutes le même goût!

Procurez-vous des bouteilles d eau de source et d eau minérale de différentes marques. Goûtez-les. Elles n ont pas toutes le même goût! Ivry sur Seine 2002 / 2003 CYCLE 3 LE GOUT DE L EAU Procurez-vous des bouteilles d eau de source et d eau minérale de différentes marques. Goûtez-les. Elles n ont pas toutes le même goût! Je vous mets

Plus en détail

Titre de la séance : la régulation nerveuse de la pression artérielle

Titre de la séance : la régulation nerveuse de la pression artérielle Partie du programme : Corps humain et santé : l exercice physique. Niveau : seconde Titre de la séance : la régulation nerveuse de la EXTRAIT DU PROGRAMME La est une grandeur contrôlée par plusieurs paramètres.

Plus en détail

S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h

S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h Domaine exploré : l eau Problématique générale : Des millions d hommes, dans les pays défavorisés, meurent encore, chaque

Plus en détail

TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif»

TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif» Niveau 3 ème Physique Chimie Document du professeur 1/7 TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif» Connaissances Capacités

Plus en détail

Construction du projet professionnel

Construction du projet professionnel Construction du projet professionnel Groupe Altedia, conseil en management, Ressources humaines et communication Consultant : Tel :. E-mail : NOM Prénom :. Mission :. Date :. INTRODUCTION Ce document d

Plus en détail

Projet PS. Janick de Robillard/Régine Bouic. Ecole du Nord.Maurice

Projet PS. Janick de Robillard/Régine Bouic. Ecole du Nord.Maurice S approprier le langage Echanger, s exprimer : prendre l initiative de poser des questions ou d exprimer son point de vue s exprimer, dire des comptines simples Comprendre : une consigne simple écouter

Plus en détail

TITRE : Le sol : un patrimoine durable?

TITRE : Le sol : un patrimoine durable? 1 Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation TITRE : Le sol : un patrimoine durable? classe : 2 nde durée : 60 minutes Capacités Connaissances Attitudes

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SEN Session 2014. Situation d évaluation de Sciences Physiques et Chimiques SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SEN Session 2014. Situation d évaluation de Sciences Physiques et Chimiques SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT LOGO Académie BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SEN Session 2014 Contrôle en cours de formation Situation d évaluation de Sciences Physiques et Chimiques Séquence Durée :./. 45 min SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT Établissement

Plus en détail

Projet EDD: création de mur et de toit végétalisé

Projet EDD: création de mur et de toit végétalisé Projet EDD: création de mur et de toit végétalisé Collège Adrien Cerneau, Sainte-Marie. Réalisé par les professeurs de SVT: Mme MALBOS, Mme TURPIN-ALIBHAYE, Mme MAK-SO-FAT I Profil de l action Public ciblé:

Plus en détail

D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses

D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses LES ABEILLES D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses 1. Présentation de la trame : Recherche et synthèse d infos Notion d optimisation Intérêt et

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO

LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO Carnet de suivi Carnet de suivi de votre prise en charge Ce carnet de suivi vous est proposé pour vous accompagner au cours de votre prise en charge. Il vous permettra de

Plus en détail

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT La réforme du lycée fait évoluer les modes d évaluation en Sciences de la Vie et de la Terre ; les nouvelles épreuves du baccalauréat permettent de mobiliser

Plus en détail

LES FRACTIONS Séance 1/9

LES FRACTIONS Séance 1/9 LES FRACTIONS Séance 1/9 DOMAINE : Mathématiques (Nombres et calcul) NIVEAU : CM1 DURÉE : 45 minutes COMPÉTENCES : Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : demi, tiers, quart,

Plus en détail

L inspecteur Techno mène l enquête!

L inspecteur Techno mène l enquête! L inspecteur Techno mène l enquête! Le carnet d enquête une visite proactive de l exposition MicroZoo Guide des enseignants du 3 e cycle du primaire 531, boul. des Prairies Téléphone : (450) 686-5641 Laval

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

Programme éducatif à l environnement

Programme éducatif à l environnement Ti Forestié 1 Programme éducatif à l environnement Ti Forestié! Ti Forestié 2 AUX QUESTIONS TOUTES NATURELLES Comment grâce à la découverte de la forêt sensibiliser les enfants à l importance des espaces

Plus en détail

Comment s enregistrer au site

Comment s enregistrer au site Comment s enregistrer au site Etape 1 : trouver l espace adhérent dans la colonne de droite Pour commencer l enregistrement cliquez sur «s enregistrer au site». Etape 2 : formulaire d inscription Remplir

Plus en détail

ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR

ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR Nom : Prénom : Classe : Date : Fiche élève 1/ 6 Physique Chimie ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR Objectifs : - Établir la loi d Ohm à l aide d un tableur-grapheur

Plus en détail

Les différentes inventions à travers l histoire pour mettre un objet en mouvement

Les différentes inventions à travers l histoire pour mettre un objet en mouvement Les différentes inventions à travers l histoire pour mettre un objet en mouvement Problématique Qu est-ce qui fait avancer un véhicule? Est-ce que cela a évolué au fil du temps? Comment? Programmes 2008

Plus en détail

Document d accompagnement des sujets "zéro"

Document d accompagnement des sujets zéro EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES I. Présentation d un sujet type Document d accompagnement des sujets "zéro" Ce texte présente la façon dont sont construits les quatre sujets "zéro" pour l évaluation

Plus en détail

Devis de cours. Sciences de la nature. 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) 1-2-3 ou 0-3-3

Devis de cours. Sciences de la nature. 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) 1-2-3 ou 0-3-3 Devis de cours Sciences de la nature Nom du programme Nº du cours Session Titre du cours 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) Pondération Heures Unités Préalables Forme d enseignement

Plus en détail

Activité 22 : Des organes pour respirer en milieu aquatique

Activité 22 : Des organes pour respirer en milieu aquatique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Respiration et occupation des milieux de vie Durée conseillée : 8 heures. Notions. contenus Compétences Exemples d activités Etablir le lien entre le type d organe

Plus en détail

Guide de l enseignante ou enseignant 1

Guide de l enseignante ou enseignant 1 Guide de l enseignante ou enseignant 1 SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION Éducation physique et à la santé 3 ième Année du 2 ième cycle du secondaire Compétence : Adopter un mode de vie sain Titre

Plus en détail

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google!

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! En seulement 2 étapes faciles! Imprimez ce document 1 Mention Légale Tous les efforts ont été déployés afin de représenter avec

Plus en détail

Plan de cours. Titre du cours : Programmation en C# complémentaire. Session visée par le cours : Hiver 2009. Aucun Aucun. Préalables : Préparatoire à

Plan de cours. Titre du cours : Programmation en C# complémentaire. Session visée par le cours : Hiver 2009. Aucun Aucun. Préalables : Préparatoire à Titre du cours : Programmation en C# Code officiel : 420-BBT-BB Plan de cours Programme d études : Session visée par le cours : Hiver 2009 Discipline : Préalables : Préparatoire à Aucun Aucun Cours de

Plus en détail

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences eduscol Physique-chimie Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Grilles de compétences Mai 2010 mise à jour le 29 juin 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/pc FORMER

Plus en détail

CLASSE DE SECONDE. Enseignement d Exploration PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE

CLASSE DE SECONDE. Enseignement d Exploration PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE CLASSE DE SECONDE Enseignement d Exploration Création et Innovation Technologique Dossier de Travail PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE En vous basant sur des recherches Internet et les

Plus en détail

Formation Enseigner et apprendre avec le document audiovisuel

Formation Enseigner et apprendre avec le document audiovisuel «Enseigner et apprendre avec un document audiovisuel afin de perfectionner les compétences communicatives.» I. Présentation générale Descriptif de formation 18 au 22 août 2014 CREFECO - Pour les enseignants

Plus en détail

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:...

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:... Durée : 1 h 30 Série 2 TP 5 CENTRE D'INTERET CI 2 : Chaîne d'énergie Objectifs visés par rapport au programme : 2-1-1 Alimenter en énergie 2-1-2 Distribuer l'énergie 2-1-3 Convertir l'énergie et entraîner

Plus en détail

COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR

COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR réponse au défi scientifique lancé à Gentilly (94) en 2009/2010 aux classes de CM1 des écoles élémentaires et à la classe de 4ème «option sciences» du

Plus en détail

Cahier des charges CCF pour la PSE Année 2013-2014 ANNEXES. Académie de LIMOGES

Cahier des charges CCF pour la PSE Année 2013-2014 ANNEXES. Académie de LIMOGES Cahier des charges CCF pour la PSE Année 2013-2014 ANNEXES Académie de LIMOGES L évaluation de la PSE en CAP L évaluation de la PSE en Baccalauréat professionnel L évaluation de la PSE pour le diplôme

Plus en détail

Activité 47 : Recueil de données (images numériques) à partir de la réalisation d une dissection d un lapin

Activité 47 : Recueil de données (images numériques) à partir de la réalisation d une dissection d un lapin Activité 47 : Recueil de données (images numériques) à partir de la réalisation d une dissection d un lapin 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Parties concernées : Respiration et occupation des milieux de

Plus en détail

Fiche descriptive de l activité

Fiche descriptive de l activité Fiche descriptive de l activité Titre : Caractéristiques électriques du panneau solaire Classe : Terminale STI 2D Durée : 1h30 Type d activité (expérimentale, documentaire, ) : activité expérimentale Contexte

Plus en détail

Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014

Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014 Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014 Article 1 Le jeu-concours Odyssée Sauvage est une opération nationale du ministère de l Éducation nationale, pilotée par le CNDP, opérateur du ministère,

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS DIDEROT - CONCOURS PACES 2014 EPREUVE d EPISTEMOLOGIE CORRIGE 1

UNIVERSITE PARIS DIDEROT - CONCOURS PACES 2014 EPREUVE d EPISTEMOLOGIE CORRIGE 1 UNIVERSITE PARIS DIDEROT - CONCOURS PACES 2014 EPREUVE d EPISTEMOLOGIE CORRIGE 1 «Plan Prouver d abord le décroissement singulier qu on observe dans la composition de l organisation des animaux [ ], en

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général

Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général Session 2001 Naghmeh ROBIN Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale et de la Recherche Direction de la programmation et du développement

Plus en détail

PROJET FÉDÉRATEUR PLURIDISCIPLINAIRE 3ème prépa-professionnelle

PROJET FÉDÉRATEUR PLURIDISCIPLINAIRE 3ème prépa-professionnelle PROJET FÉDÉRATEUR PLURIDISCIPLINAIRE 3ème prépa-professionnelle Année scolaire 2015 / 2016 Intitulé du projet : comment trie-t-on les déchets? Durée : toute l année scolaire Professeurs concernés (Noms,

Plus en détail

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF 1 OUTILS D ACCOMPAGNEMENT DU NOUVEAU PROGRAMME. «MODE D EMPLOI». Education Par la Technologie.

Plus en détail

En fin d épreuve, vous êtes priés de ranger le matériel et de laisser la paillasse bien organisée.

En fin d épreuve, vous êtes priés de ranger le matériel et de laisser la paillasse bien organisée. Fiche sujet élève On recherche deux conditions nécessaires à la photo-autotrophie du carbone pour les cellules chlorophylliennes. Matériel - une chaîne de mesure ExAO avec sonde à O 2, un capteur luxmètre

Plus en détail

II- L'environnement matériel des séances d histoire

II- L'environnement matériel des séances d histoire Magali Chapelet-Guirriec - Pierrick Friquet Circonscription de Brest - Nord - Novembre 2012 Enseigner l'histoire en cycle 3 «Si nous voulons être les acteurs responsables de notre propre avenir, nous avons

Plus en détail

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010 Chapitre 1. Tableau à double entrée Exercices : solutions Texte provisoire. Merci pour les remarques, commentaires, suggestions Exercice 1 1.a. Population de Bruxelles selon le sexe et la nationalité Hommes

Plus en détail

B.O n 40 du 31octobre 2002

B.O n 40 du 31octobre 2002 APER Cycle 3 B.O n 40 du 31octobre 2002 En 2001,120 000 accidents corporels ont tué près de 8000 personnes sur les routes de France. Le nombre des enfants tués chaque année fait apparaître un pic sensible

Plus en détail

Enseignement : Chimie Biochimie Sciences du vivant

Enseignement : Chimie Biochimie Sciences du vivant Classe : T ale STL Enseignement : Chimie Biochimie Sciences du vivant THEMES du programme : Des systèmes vivants existent à grande échelle : écosystèmes et biosphère Sous-thèmes : Les organismes vivants

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES TPE

CARACTERISTIQUES DES TPE Une démarche inscrite dans la durée... CARACTERISTIQUES DES TPE Les TPE fournissent aux élèves le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée.

Plus en détail

Chapitre 10. Introduction à l algorithmique

Chapitre 10. Introduction à l algorithmique Date début :.. Date fin : Problématique : Le logiciel informatique contraint l ordinateur exécuter une suite de tâches élémentaires (calculs, impression ). L écriture d algorithmes permet de décrire avec

Plus en détail

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme programme PÉDAGOGIQUE année scolaire 2015 / 2016 Rouletaboule Ça composte chez nous Produits dangereux SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier.fr

Plus en détail