Entrainements derrière engins motorisés

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entrainements derrière engins motorisés"

Transcription

1 Entrainements derrière engins motorisés L entrainement derrière Derny, scooter ou autre engin motorisé permet au coureur de développer son physique par des entraînements plus engagés. Le coureur est stimulé par l engin et son entraineur ce qui augmente la motivation. L entraineur peut simuler différents évènements rencontrés en compétition. Le coureur peut se mettre en condition de Rythme de course, simulation de sprints, travail spécifique en continu, en intervalles. L engin entraine le coureur en diminuant les difficultés (vent..), il est «attiré» par le derny ce qui diminue la charge mentale. Le contrôle de l intensité se fera par Cardiofréquencemètre ou capteur de puissance, une liaison (télémétrie)entre le coureur et l entraineur est un avantage. Suivant les engins (scooter ou derny) l abri est différent et les accélérations sont plus ou moins nerveuses d où une meilleure régulation de l effort et moins d à coups. Le confort de l entraineur est aussi différent suivant le modèle de l engin motorisé. (pilotage, bruit, régulation) C est un matériel intéressant pour améliorer et varier l entrainement, la relation entraineur et coureur est importante. Qualités développées Par un entrainement bien personnalisé il est presque possible de développer toutes les qualités et filières En I3 la force sous Max I3 I4 Rythme de course I4 le seuil I5 PMA (VO2 max) I6 tolérance aux lactates I7 explosivité

2 Développement de la force sous-max Il est intéressant de développer la force sous Max pour augmenter la force sur la pédale afin de pouvoir tirer de plus gros développements en enroulant régulièrement. On ne roule pas en Force sous max en course, ce type d effort n est pas «économique» mais permet de gagner en force donc en puissance. L entraineur doit bien gérer l intensité de la force sous Max en lien avec son coureur, le travail peut se faire en continu ou par des séries. Exemple1 : 3*(20 mn à I3 ; r active 10 min I2) Exemple2 : 2*( 35 mn à I3 ; r active 15 min I2) Exemple3 : en continu 1h15 à I3 ; récup active I2 Durée de la séance: environ 2h suivant le coureur Intensité : I3 ( puissance selon les coureurs) Profil du terrain : Bosses longues ou long Faux plat montant Cadence de pédalage : entre 60 et 70 rpm Sensations du coureur : Tensions musculaires importantes dans les jambes, pas de montée en lactate (il faut bien rester en I3) Objectif : Travail de la force en enroulant le braquet en fonction du terrain en privilégiant des longues montées ou faux plat montant.

3 Développement du rythme de course Qualité indispensable en course pour pouvoir prétendre peser dans un final de course (bordures dans le vent, travail en tête du peloton, travail dans les échappées ) par des séries d une durée qui sera variable en fonction de son coureur. Exemple : 5 *(10 mn à I4 ; r active 10 min I2) Durée de la séance : 2h30 suivant le coureur Intensité : I3-I4 (en fonction des coureurs). En fonction d un test d effort ou tests de terrain, Important de se référer aux enregistrements en course pour optimiser le travail Profil du terrain : Vallonné Cadence: Cadence optimale (entre 80 et 100 rpm) Sensations du coureur : Sensation d enrouler du braquet et de vitesse, pas de douleur musculaire Objectif : Entretenir un niveau de puissance important sans relâchement musculaire et mental, en s adaptant au terrain

4 Développement du seuil Qualité indispensable en course pour pouvoir faire la différence en course et accompagner les meilleurs dans le final Qualité a travailler également pour les CLM L entraineur doit bien gérer l intensité en lien avec son coureur, le travail peut se faire par quelques répétitions de 10 à 15 minutes au seuil soit à I4 entrecoupées de récup à I2 Durée de la séance : 1h30 suivant le coureur Intensité : I4 (Puissance en fonction des coureurs). Important de se référer aux enregistrements en course pour optimiser le travail Profil du terrain : varié Cadence : Cadence optimale (entre 80 et 100 rpm en fonction du terrain) Sensations du coureur : effort intense et très soutenu, aucun relâchement musculaire et mental, grande concentration dans l effort Objectif : Entretenir un haut niveau de puissance sans aucun relâchement musculaire et mental

5 Développement de la PMA Pour être capable de rouler vite sur des montées courtes et attaques dans les 5 derniers kilomètres d une course (Prologues, montées longues, rythme élevé sur quelques minutes.) par des séries de quelques répétitions en fonction de son coureur. Exemple : 4 * [5*(3 mn à I5 ; r active 3 min I3)] R= 10 à I2 Le coureur peut faire son effort en roulant à coté du scooter Durée de la séance : 1h30 suivant le coureur Intensité : I5 (puissance en fonction des coureurs). Profil du terrain : Montées courtes et raides, vélodrome, lignes droites Cadence : Cadence optimale (entre 80 et 110 rpm en fonction du terrain) Sensations du coureur : effort maximal sur quelques minutes (3-5 min), les douleurs musculaires augmentent progressivement.

6 Développement de l explosivité Pour les relances, les sprints, arrivée au sprint, accélérations violentes pour boucher un trou par des séries de quelques répétitions en fonction de son coureur. Exemple : 4 * [6*(6s à I7 ; r active 1 I2)] R= 10 à I2 Le coureur peut faire son effort en sprintant à coté du scooter Durée de la séance : 2h suivant le coureur Intensité : I7 (Puissance en fonction des coureurs). Profil du terrain : tout terrain Cadence : Cadence optimale supérieur à 110 rpm Sensations du coureur : aucune douleur musculaire mais fatigue mental et nerveuse importante Objectif : Effort maximal entre 15 et 20 cycles de pédalage lancé derrière scooter ou à coté du scooter.

7 Développement de l endurance surcritique Pour arriver relativement frais dans le final lors d une longue course en ligne avec final difficile. par du travail en continu en fonction de son coureur. Exemple : le coureur s entraine seul pendant 3 heures et termine derrière l engin à I3 I4 Après cette séance, une récupération longue devra être intégrée dans le programme du coureur Durée de la séance : 5h, 3h seul + 2h derrière scooter suivant le coureur Intensité : De i1 à i5 Profil du terrain : Tout terrain Cadence : Adaptée à la zone d intensité Sensations du coureur : Douleur musculaire (jambes lourdes) et fatigue mental importante Objectif Travailler sur la fatigue entrainement seul pré-fatigue puis entrainement derrière engin motorisé.

Entraînement sur home-trainer

Entraînement sur home-trainer Entraînement sur home-trainer Séance n 1 Durée : 30mn Thème/qualité : décontraction Objectif : pédalage sans intensité avec une petite activité cardio-vasculaire et corporelle. CONTENU : Sur un braquet

Plus en détail

Les Exercices Types. L Amélioration de la Coordination / Souplesse : HT1 : Home Traîner 1 HT2 : Home Traîner 2

Les Exercices Types. L Amélioration de la Coordination / Souplesse : HT1 : Home Traîner 1 HT2 : Home Traîner 2 Les Exercices Types Je vous propose de trouver ci-dessous, des informations concrêtes pour exécuter des Exercices Types correspondant à des Zones d entraînement spécifiques. La Préparation Energétique

Plus en détail

Séance 1 (45') Séance 2 (40')

Séance 1 (45') Séance 2 (40') Adaptation au travail sur Home Trainer, reprise, réglage et mise au point t Séance 1 (45') 40 à 120/130pls max en variant les cadences et positions toutes les 5 (5 à 80 rpm; 5 à 90rpm position aéro ; 5

Plus en détail

10km de plus soit 100 km et 4800m de D-/+ à parcourir sur les terres du Haut Languedoc, une nouvelle édition préparée au top par l équipe Wildtrack.

10km de plus soit 100 km et 4800m de D-/+ à parcourir sur les terres du Haut Languedoc, une nouvelle édition préparée au top par l équipe Wildtrack. Une grosse base foncière agrémentée de travail explosif et technique, une bonne préparation physique à base de gainage et de proprioception, voici l objectif de ce premier cycle de préparation au SHIMANO

Plus en détail

Centre de formation BIC2000 De la catégorie cadet à la DN1

Centre de formation BIC2000 De la catégorie cadet à la DN1 Centre de formation BIC2000 De la catégorie cadet à la DN1 Présentation structure -Encadrement -9 BF -2 BE -Laurent MADOUAS et Jean-Marc LORANS pour les juniors -Médecin Club (Gwenaëlle MADOUAS) -Olivier

Plus en détail

S entraîner à VMA en ski de fond

S entraîner à VMA en ski de fond S entraîner à VMA en ski de fond Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale Aérobie correspond à la vitesse associée à la consommation maximale d oxygène, c'est-à-dire à VO2max. On entend parler aussi de

Plus en détail

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement.

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement. LA SURCOMPENSATION La surcompensation est le phénomène de base sans lequel s entraîner serait inefficace : je m entraîne, je suis fatigué, je me repose, je suis capable de reproduire ce que j ai fait avec

Plus en détail

3000m 1500m. 2 Les caractéristiques de l endurance générale et spécifique

3000m 1500m. 2 Les caractéristiques de l endurance générale et spécifique L endurance et le demi- fond 1 Généralités : 3000m 1500m! L endurance générale c est l endurance aérobie, ce qui signifie que le système cardiorespiratoire peut fournir tout l oxygène requis par l exercice.

Plus en détail

Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route. Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015

Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route. Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015 Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015 La fréquence cardiaque exprimée en battements par minute (BPM) permet de faire circuler le sang (qui transporte

Plus en détail

LE CONTRE LA MONTRE INDIVIDUEL

LE CONTRE LA MONTRE INDIVIDUEL LE CONTRE LA MONTRE INDIVIDUEL 1. Définition 2. Analyse de la discipline 3. Facteurs de la performance 4. Les derniers préparatifs 5. L échauffement 6. A long terme Epreuve de vérité Définition Coureur

Plus en détail

La course en durée au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues

La course en durée au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues 1. Introduction- Présentation. 2. une nouvelle démarche BO n 4 du 29 avril 2010 : programme d EPS pour les LEGT. BO spécial n 2 du 19 février

Plus en détail

1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique)

1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique) 1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique) Dans le cadre de la planification de l entraînement, la résistance entre en jeu après un développement minimal de l endurance.

Plus en détail

S entraåner Ç VMA en ski de fond

S entraåner Ç VMA en ski de fond S entraåner Ç VMA en ski de fond 1. Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale AÉrobie correspond Ä la vitesse associåe Ä la consommation maximale d oxygéne, c'est-ä-dire Ä VO2max. On entend parler aussi

Plus en détail

Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement

Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement Tiré du livre «Cyclisme et Optimisation de la Performance» Séances d entraînement types : Régénération

Plus en détail

PLAN PREPARATION - 5 MOIS LES SEANCES. RANDO-TRAILS Nombre 7

PLAN PREPARATION - 5 MOIS LES SEANCES. RANDO-TRAILS Nombre 7 GRAND TRAIL DES TEMPLIERS 73 KM PLAN PREPARATION - 5 MOIS integrale des causses 61 KM POSTULAT DE DEPART > Courir déjà 3 à 4 fois par semaine > Avoir la disponibilité pour s entraîner de 6 à 10 heures

Plus en détail

Entraînement en cyclisme

Entraînement en cyclisme INTENSITE 1 DEFINITION : Zone d intensité très faible, utilisée pour récupérer ou préparer des efforts de haute intensité. EFFETS PHYSIOLOGIQUES: L oxygénation cellulaire devient maximale, la production

Plus en détail

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance :

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance : Man Vs Woman Les femmes sont souvent considäräes comme Å le sexe faible Ç et on peut remarquer que dans certains sports, les femmes sont souvent en minoritä par rapport aux hommes. Vient s ajouter la diffärence

Plus en détail

S entraîner efficacement. Fred Grappe

S entraîner efficacement. Fred Grappe S entraîner efficacement Fred Grappe Programme d entraînement Gestion optimale des charges d entraînement Entraînement Compétitions Performance Caractéristiques de la charge d entraînement Elle est constituée

Plus en détail

Frédéric Bantquin Entraineur BF3 Neuves Maisons Cyclisme

Frédéric Bantquin Entraineur BF3 Neuves Maisons Cyclisme Frédéric Bantquin Entraineur BF3 Neuves Maisons Cyclisme Les capteurs de puissance Contenu de la présentation Quantification de l intensité en cyclisme La puissance en cyclisme Les différents capteurs

Plus en détail

Titre 1. Introduction. Titre 2. Physiologie de l effort

Titre 1. Introduction. Titre 2. Physiologie de l effort Titre 1 Introduction Introduction Chapitre 1 : Est-ce que je sais m entraîner? 1. Dix idées reçues sur l entraînement sportif 2. Tester sa manière de s entraîner Titre 2 Physiologie de l effort Chapitre

Plus en détail

La préparation physique. Jean-François COGNEZ Janvier 2015

La préparation physique. Jean-François COGNEZ Janvier 2015 La préparation physique du plongeur Jean-François COGNEZ Janvier 2015 Objectifs Bases physiologiques Principes généraux de la préparation physique du plongeur L entraînement dans les différentes filières

Plus en détail

Caractérisation des différentes aptitudes physiques

Caractérisation des différentes aptitudes physiques Caractérisation des différentes aptitudes physiques Aptitude Physique Voie métabolique Zone d intensité Séances types Rappels des zones d intensités de l échelle d ESIE 7 niveaux perceptifs d intensités

Plus en détail

Possibilité d'entraînement du cycliste via le Wattbike

Possibilité d'entraînement du cycliste via le Wattbike Possibilité d'entraînement du cycliste via le Wattbike Présentation du Wattbike Principes d entraînement L utilité du Wattbike dans la planification d entraînement Séances types et programmes d entraînements

Plus en détail

PLAN D ENTRAINEMENT OBJECTIF PERFORMANCE 8 SEMAINES / 5 SEANCES HEBDOMADAIRES

PLAN D ENTRAINEMENT OBJECTIF PERFORMANCE 8 SEMAINES / 5 SEANCES HEBDOMADAIRES PLAN D ENTRAINEMENT OBJECTIF PERFORMANCE 8 SEMAINES / 5 SEANCES HEBDOMADAIRES Ce plan s adresse au coureur confirmé qui souhaite réaliser un temps compris entre 1H25 et 1H45. Avant d entamer votre programme

Plus en détail

Jean-Marc Divorne 2013 1

Jean-Marc Divorne 2013 1 Jean-Marc Divorne 2013 1 Historique des données d entrainements dans le cyclisme - Le chronomètre, la vitesse (utilisé depuis toujours) - La fréquence cardiaque (utilisée dès les années 70-80) - La cadence

Plus en détail

Section 3 : Physiologie

Section 3 : Physiologie Section 3 : Physiologie Intensité de l entraînement...28 Zones de travail...31 Guide d'entraînement pour Rameur Concept2 27 Section 3 : Physiologie Intensité de l entraînement La physiologie de l exercice

Plus en détail

4 e édition 13 juin 2015

4 e édition 13 juin 2015 Semaine 1 du 4 au 10/05 Séance 1 50mn + abdos + 1h + abdos + 25mn + 8 séries de 1mn en côte + 10mn footing récup + 35mn + 8 séries de 1mn en côte + 10mn footing récup + 1h sur parcours vallonné avec descente

Plus en détail

PRÉSENTE PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014 RÉALISÉ PAR DAVID VEILLEUX ET SON ENTRAÎNEUR PIERRE HUTSEBAUT

PRÉSENTE PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014 RÉALISÉ PAR DAVID VEILLEUX ET SON ENTRAÎNEUR PIERRE HUTSEBAUT PRÉSENTE PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 0 RÉALISÉ PAR DAVID VEILLEUX ET SON ENTRAÎNEUR PIERRE HUTSEBAUT PRÉSENTATION Le Grand défi Pierre Lavoie est fier d annoncer la participation de David Veilleux et de son

Plus en détail

Trio de conseils pour parcours élite

Trio de conseils pour parcours élite AVIS IMPORTANT Si vous choisissez le parcours Élite, on considère que vous êtes déjà sportif et en forme. On considère que vous ne commencez pas à vous entraîner aujourd hui avec le programme qui suit.

Plus en détail

Marathon 3/04/2016 4:01:32. Séances d entraînement. Phases. 15 semaines Planifier temps de course 47 courses Nombre total de courses

Marathon 3/04/2016 4:01:32. Séances d entraînement. Phases. 15 semaines Planifier temps de course 47 courses Nombre total de courses Marathon 3/04/2016 Date de la course 4:01:32 Temps prévu 15 semaines Planifier temps de course 47 courses Nombre total de courses 496 kilomètres Distance totale Moyen Intensité Phases Préparation Générale

Plus en détail

SEMAINES 1 ET 2 SEMAINES 3 ET 4 PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT SEMI-MARATHON/MARATHON 1 / 5

SEMAINES 1 ET 2 SEMAINES 3 ET 4 PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT SEMI-MARATHON/MARATHON 1 / 5 1 / 5 Sport : Niveau : Objectif : Durée : Activités : Course à Coureur actif Semi-marathon/marathon 12 semaines Course d endurance, séances, entraînement avec GPS Dans tous ces exercices, il est essentiel

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME

FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME 1- POURQUOI S ENTRAINER? Physiologie de l effort Intensités et filières énergétiques Biomécanique La surcompensation Les limites de l effort 2- COMMENT S ENTRAINER?

Plus en détail

Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012

Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012 Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012 1 Quelques idées reçues concernant l entraînement chez les jeunes -Trop s entraîner en cadet va user le jeune coureur - Les bons cadets d aujourd hui ne seront

Plus en détail

De la CP5 à l élaboration d un cycle dans une ASDEP

De la CP5 à l élaboration d un cycle dans une ASDEP De la CP5 à l élaboration d un cycle dans une ASDEP Stages FC EPS - Académie de Corse Bastia 22 novembre 2010 Ajaccio 25 novembre 2010 Formateur M. D. Lucchetti - Lycée G.de Casabianca Bastia 1 2 3 Au

Plus en détail

Programme d entraînement au RAID en partenariat avec le Centre des Sports

Programme d entraînement au RAID en partenariat avec le Centre des Sports Programme d entraînement au RAID en partenariat avec le Centre des Sports Jean-Paul ANCIAN - Caroline BESSAC - Pascal BAHUAUD PROGRAMME D ENTRAINEMENT AU RAID (Par Jean-Paul Ancian) Pour ceux qui ne savent

Plus en détail

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire LA CHIMIE DE L EFFORT Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort Magnésium et effort musculaire A) Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort 1. L énergie de la contraction

Plus en détail

Programme d entraînement

Programme d entraînement Programme d entraînement 1000 km Édition 2012 1. Introduction Vous trouverez ci-dessous, l information nécessaire afin de comprendre et de suivre le programme d entraînement ( voir Annexe 1) préparatoire

Plus en détail

Performer sur un trail de 80 km : 4 séances x 12

Performer sur un trail de 80 km : 4 séances x 12 Performer sur un trail de 80 km : 4 séances x 12 semaines OBJECTIF DE CET ENTRA?NEMENT Je veux performer sur un trail d'environ 80 km. Pré-requis : - Vous avez déjà participé a de nombreux trails de 20

Plus en détail

Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et "le guide de l'enseignant" 1

Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et le guide de l'enseignant 1 Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et "le guide de l'enseignant" 1 Courir pour l enfant c est : Dans le domaine moteur

Plus en détail

STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL

STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL DESCRIPTIF DU PARCOURS : Situé sur la Via Vercors, au départ du parking du pont des Aniers (proche magasin SAMSE), le parcours 1000 Mètres Piste

Plus en détail

26/27 SEPT 2014 PROLOGUE RAID CHRONO 70_50_30_17 KM RELAIS 3_COUREURS RANDO

26/27 SEPT 2014 PROLOGUE RAID CHRONO 70_50_30_17 KM RELAIS 3_COUREURS RANDO 6 SEMAINES POUR PRÉPARER LE GRAND TRAIL DU SAINT JACQUES. SEMAINE 1 du 18 au 24/08 SÉANCE 1 50mn + abdos + 1h + abdos + 25mn + 8 séries de 1mn en côte + 10mn footing récup + 35mn + 8 séries de 1mn en côte

Plus en détail

à l école primaire Roland LATOU Hélène LE PERFF Franck MOULHIAC Page 1 sur 26

à l école primaire Roland LATOU Hélène LE PERFF Franck MOULHIAC Page 1 sur 26 à l école primaire Roland LATOU Hélène LE PERFF Franck MOULHIAC Page 1 sur 26 PREAMBULE La course longue, trop souvent associée à l endurance dont elle prend parfois le nom, occupe une place parfois insuffisante

Plus en détail

LES METHODES EN MUSCULATION.

LES METHODES EN MUSCULATION. LES METHODES EN MUSCULATION. la méthodes concentriques la méthodes isométriques Les méthodes combinées Pour une musculation complète et performante : * Alterner les régimes de contractions musculaires.

Plus en détail

Départ à intervalles réguliers (toutes les minutes voire 2 minutes) Objectif : meilleur temps sur la distance donnée

Départ à intervalles réguliers (toutes les minutes voire 2 minutes) Objectif : meilleur temps sur la distance donnée Colloque Entraînement - Samedi 03 Mars 2012 Définition : Epreuve de vérité Cycliste seul face au chronomètre Départ à intervalles réguliers (toutes les minutes voire 2 minutes) Objectif : meilleur temps

Plus en détail

Guide d utilisation du document «Course de durée en élémentaire»

Guide d utilisation du document «Course de durée en élémentaire» Guide d utilisation du document «Course de durée en élémentaire» Programme 2008 en élémentaire : Education Physique et Sportive Compétence CP-CE1: réaliser une performance. Compétence CE2-CM1-CM2: réaliser

Plus en détail

TABLEAU 1, compétences et connaissances

TABLEAU 1, compétences et connaissances Noms des experts : TABLEAU 1, compétences et connaissances Anne LEVARD Bertrand SAVARY Niveau 1 (collège). COMPETENCE(s) (texte de référence) CONNAISSANCES que l élève doit s approprier PROBLEMES principaux

Plus en détail

UN MILE SO FAST PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT EN 8 SEMAINES

UN MILE SO FAST PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT EN 8 SEMAINES UN MILE SO FAST PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT EN 8 SEMAINES DÉPASSEZ VOS LIMITES PEU IMPORTE VOTRE DYNAMISME, VOTRE FORCE, VOTRE RAPIDITÉ, VOTRE LENTEUR OU VOTRE ESPRIT DE COMPÉTITION, COURIR UN MILE PLUS RAPIDEMENT

Plus en détail

Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96

Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96 Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96 Les trois systèmes énergétiques 97 Énergie immédiate : le système du phosphate à haute énergie 99 Énergie à court terme : le système

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015 2015 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 km et 2 km pendant plus de 30 heures consécutives, en reliant

Plus en détail

Épreuves d exercice musculaire et aptitude aérobie

Épreuves d exercice musculaire et aptitude aérobie Master 1ère année EOPS UES EOPS 1. Évaluation de la performance ECUF EOPS 1.3. Fonctions cardio-respiratoires et musculaires P. Mucci Épreuves d exercice musculaire et aptitude aérobie I Définition Epreuve

Plus en détail

ENTRAINEMENT HOME-TRAINER

ENTRAINEMENT HOME-TRAINER ENTRAINEMENT HOME-TRAINER Préambule : Vous trouverez des dizaines de plans d entraînements, des plus théoriques aux plus farfelus. Ce qui suit résulte uniquement de mon expérience personnelle. C est simple

Plus en détail

Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Conférence

Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Conférence Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé Conférence Aspects physiologiques et biomécaniques de la course à pied Jean-Luc Ziltener Médecin

Plus en détail

Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement

Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement 2-ème séminaire fédéral des entraîneurs FFC Chatenay-Malabry, jeudi 16 novembre 2006 Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement par Philippe

Plus en détail

DEVELOPPER ET OPTIMISER LA VITESSE

DEVELOPPER ET OPTIMISER LA VITESSE DEVELOPPER ET OPTIMISER LA VITESSE Colloque d Olivier VALLAEYS : souplesse et vitesse Houlgate, le 9 Novembre 2014 Olivier tire son expérience des grandes réunions internationales : jeux olympiques, championnats

Plus en détail

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible entre 10 et 2. Ils sont en course de résistance

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible entre 10 et 2. Ils sont en course de résistance Les incontournables QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible pendant une durée maximale de 10? Ils sont en course de vitesse ( 30 m 40 m) - l énergie est fournie par les réserves

Plus en détail

Les conseils et connaissances physio utiles pour le step

Les conseils et connaissances physio utiles pour le step Les conseils et connaissances physio utiles pour le step I. S entraîner pour quoi faire? II. Le carburant du muscle et sa production III. IV. La fréquence cardiaque comme repère en Step Les différentes

Plus en détail

Cheops Limoges Dimanche 24 janvier 2010 L UTILISATION DU HOME TRAINER A L ENTRAÎNEMENT

Cheops Limoges Dimanche 24 janvier 2010 L UTILISATION DU HOME TRAINER A L ENTRAÎNEMENT Cheops Limoges Dimanche 24 janvier 2010 L UTILISATION DU HOME TRAINER A L ENTRAÎNEMENT Quand l utiliser? A l entraînement Durant la période hivernale Durant la période précompétitive Durant la période

Plus en détail

Le Baby Basket. - La construction de la séance s

Le Baby Basket. - La construction de la séance s - La construction de la séance s - A l inverse de toutes les autres catégories celle des Babys doit éveiller toute notre attention. Dans la construction de votre séance il est impératif d avoir à l esprit

Plus en détail

LE P TIT MEMO DE DE LA NAGE AVEC PALMES

LE P TIT MEMO DE DE LA NAGE AVEC PALMES LE P TIT MEMO DE DE LA NAGE AVEC PALMES Manu Duchesne Table des matières 1.BUT DU DOCUMENT...4 2.RAPPEL DES ÉPREUVES DU 1ER GROUPE DU N4 AVEC QUELQUES CONSEILS... 4 MANNEQUIN... 4 PRINCIPE... 4 NOTATION...

Plus en détail

L ARTICULATION DES CONTENUS D ENTRAINEMENT PPH/PPS SELON LES CATEGORIES ET LES OBJECTIFS IDENTIFIES

L ARTICULATION DES CONTENUS D ENTRAINEMENT PPH/PPS SELON LES CATEGORIES ET LES OBJECTIFS IDENTIFIES L ARTICULATION DES CONTENUS D ENTRAINEMENT PPH/PPS SELON LES CATEGORIES ET LES OBJECTIFS IDENTIFIES CONTENUS D ENTRAINEMENT ACTIVITE PRATIQUEE CHARGE DE TRAVAIL ACTIVITE PRATIQUEE Activité Annexe Activité

Plus en détail

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières L1 Estimer VMA. Consignes de sécurité échauf/ /hydr/ étirements. Echauffement ou non en fonction

Plus en détail

Formation des entraîneurs, bénévoles, dirigeants des clubs du CRCCK. Intervenant : Yann GUDEFIN

Formation des entraîneurs, bénévoles, dirigeants des clubs du CRCCK. Intervenant : Yann GUDEFIN Formation des entraîneurs, bénévoles, dirigeants des clubs du CRCCK Intervenant : Yann GUDEFIN Programme de la formation Un peu de théorie Nous aborderons les thèmes généraux sans rentrer volontairement

Plus en détail

PROTOCOLE D ÉVALUATION POUR PRODUIRE UNE SÉQUENCE EFFECTIVE : IL S AGIT DE MAÎTRISER LES CONNAISSANCES SUIVANTES.

PROTOCOLE D ÉVALUATION POUR PRODUIRE UNE SÉQUENCE EFFECTIVE : IL S AGIT DE MAÎTRISER LES CONNAISSANCES SUIVANTES. PROTOCOLE D ÉVALUATION Produire une séquence Concevoir un entraînement Analyser sa prestation 10 points 7points 3 points POUR PRODUIRE UNE SÉQUENCE EFFECTIVE : IL S AGIT DE MAÎTRISER LES CONNAISSANCES

Plus en détail

ENTRAÎNEMENT, COURSE ET V.M.A. Connaissances pour la classe de. Première

ENTRAÎNEMENT, COURSE ET V.M.A. Connaissances pour la classe de. Première ENTRAÎNEMENT, COURSE ET V.M.A. Connaissances pour la classe de Première «S entraîner c est se fatiguer pour se reconstruire en plus fort» PLATONOV Un entraînement efficace : - Est réfléchi, calibré, ciblé

Plus en détail

DEMI-FOND. Education à la prise de responsabilités : travail sur les rôles sociaux pour la réussite individuelle et du groupe

DEMI-FOND. Education à la prise de responsabilités : travail sur les rôles sociaux pour la réussite individuelle et du groupe DEMI-FOND ANALYSE ET LOGIQUE DE L ACTIVITE Activité de production et de conservation d énergie pouvant se définir comme un effort mi-long et continu d'intensité modérée à intense (80 à 95% de VMA) Il s

Plus en détail

Coaching/Entraînement Juniors 1 er Partie. Pascal LELANDAIS BF3 Spécialisation Route

Coaching/Entraînement Juniors 1 er Partie. Pascal LELANDAIS BF3 Spécialisation Route Coaching/Entraînement Juniors 1 er Partie Pascal LELANDAIS BF3 Spécialisation Route Quelle est la qualité principale du coureur cycliste? Quelle est la qualité principale LE MENTAL ziegelmeyer du coureur

Plus en détail

Méthodes d éd. évaluation. Evaluation de la capacité aérobie. Les tests de terrain

Méthodes d éd. évaluation. Evaluation de la capacité aérobie. Les tests de terrain Méthodes d éd évaluation de l aptitude l physique Evaluation de la capacité aérobie Les tests de terrain 1 Introduction Aptitude physique d un sujet dépend de nombreux facteurs Exploration fonctionnelle

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014 2014 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 à 2 km pendant environ 30 heures, sur une distance totalisant

Plus en détail

ENERGIE ET PERFORMANCE

ENERGIE ET PERFORMANCE ENERGIE ET PERFORMANCE A. Introduction Les paramètres influençant la performance sont la Génétique, l entraînement, le mental, puis une série de paramètres tels la nutrition, le sommeil, l environnement,

Plus en détail

La durée de votre entrainement :

La durée de votre entrainement : 1 Ex-international et champion de France du marathon. Entraîneur de nombreux athlètes internationaux et depuis près 20 ans, consultant commentateur télévision pour les grands rendez-vous mondiaux dʼathlétisme

Plus en détail

COURSE D ORIENTATION CHLOROPHYLLE. Réalisation : Pierre Falchero C Chlorophylle Productions Durée : 05 min 29 s

COURSE D ORIENTATION CHLOROPHYLLE. Réalisation : Pierre Falchero C Chlorophylle Productions Durée : 05 min 29 s CHLOROPHYLLE COURSE D ORIENTATION Réalisation : Pierre Falchero C Chlorophylle Productions Durée : 05 min 29 s Ce film s inscrit dans la série Chlorophylle. La course d orientation, en milieu naturel,

Plus en détail

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT. Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT. Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource L1 Principes de sécurité échauffement /étirements Repères

Plus en détail

L élastique de renforcement Thera-Band

L élastique de renforcement Thera-Band Attention Dänk a Glänk les Die articulations richtige Prävention. L élastique de renforcement Thera-Band Vos loisirs en sécurité Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Sécurité durant

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE SAISON 2015-2016

PROJET PEDAGOGIQUE SAISON 2015-2016 PROJET PEDAGOGIQUE SAISON 2015-2016 PRESENTATION DES TROIS GROUPES DE L ECOLE DE TRIATHLON Groupe DÉCOUVERTE Répartition du groupe et horaires d entrainements hebdomadaires Objectifs du groupe Organisation

Plus en détail

Comment ferons nous du sport demain?

Comment ferons nous du sport demain? Futurapolis - Marathon des créatifs, 16 mai 2014 1 Comment ferons nous du sport demain? Amandine Aftalion Directeur de recherche CNRS, Laboratoire de Mathématiques de Versailles, Professeur à l école Polytechnique

Plus en détail

LA PERIODE DE PREPARATION SPECIFIQUE IRONMAN

LA PERIODE DE PREPARATION SPECIFIQUE IRONMAN Voici la prépation (de Guy Hemmerlin) que j effectue pour préparer les ironmans et qui m a réussit à l Ironman de Zurich avec un temps de 9h41. J essayais d avoir une sortie longue en vélo entre 100 et

Plus en détail

FORME E-BOOK FITNESS BOOTCAMP

FORME E-BOOK FITNESS BOOTCAMP FORME E-BOOK FITNESS BOOTCAMP Sportivement, dépassez-vous! L entraînement des militaires est connu pour sa dureté et son efficacité. Et si vous en profitiez aussi? Si les soldats obtiennent des résultats

Plus en détail

Plan Cadre d Entraînement

Plan Cadre d Entraînement 1 Plan Cadre d Entraînement Mode d emploi Définition du Plan Cadre d Entraînement Le Plan Cadre d Entraînement (PCE), aide à garantir une préparation optimale pour atteindre les objectifs des différents

Plus en détail

L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009

L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009 L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009 INTRODUCTION Savoir tirer au Basket-Ball se traduit par la notion d adresse et la mise en place

Plus en détail

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT Sommaire Introduction A. La molécule d ATP 1. L ATP comme source d énergie 2. Les besoins en ATP lors de l effort B. Les filières de resynthèse de l ATP 1. La filière anaérobie

Plus en détail

INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME

INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME Séminaire des entraineurs et cadres techniques du cyclisme, Bourges, 09 Novembre 2013 INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME Anthony BOUILLOD1,2, Julien

Plus en détail

Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé

Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé Niveau primaire 3e cycle Niveau secondaire 1er à 5e sec. Durée : 4 cours Compétence disciplinaire : -Agir -Adopter un mode de vie sain Auteure

Plus en détail

Caractérisation des différentes aptitudes physiques Fred Grappe

Caractérisation des différentes aptitudes physiques Fred Grappe Caractérisation des différentes aptitudes physiques Fred Grappe www.fredericgrappe.com Aptitude Physique Voies métaboliques Zone d intensité Séances types Rappels des zones d intensités de l échelle d

Plus en détail

PREPARATION PHYSIQUE DU PLONGEUR Notions de base. Stage Initial MF1. Décembre 2008

PREPARATION PHYSIQUE DU PLONGEUR Notions de base. Stage Initial MF1. Décembre 2008 PREPARATION PHYSIQUE DU PLONGEUR Notions de base Stage Initial MF1 Décembre 2008 POURQUOI SE PREPARER? Pour être capable de répondre r à un effort nécessitn cessité par le plein exercice de ses prérogatives,

Plus en détail

Semaine 19 Semaine 20

Semaine 19 Semaine 20 Semaine 19 Semaine 20 Séance 1 Endurance Sortie route ou VTT 1h45 (ou Home-trainer 45'') Séance 1 Endurance Sortie route ou VTT 1h (ou Home-trainer 45'') Séance 2 RM 30 à 45' Dans une bosse : à 12' en

Plus en détail

Les cinq zones cibles

Les cinq zones cibles Les cinq zones cibles Si nous considérons l'aspect mécanique des choses, notre cœur est une sorte de moteur. Il faut regarder sous le capot de temps en temps, vérifier le niveau d'eau, mettre le bon carburant

Plus en détail

"L intermittent NAVETTE" Pour un travail pragmatique de la PMA. Gilles TARNIER

L intermittent NAVETTE Pour un travail pragmatique de la PMA. Gilles TARNIER "L intermittent NAVETTE" Pour un travail pragmatique de la PMA Gilles TARNIER 1 L intermittent ou l entraînement par intervalle L intermittent se défini par des phases de travail courte, moyenne, longue

Plus en détail

Cours de base J+S Handball. Les fondamentaux d attaque

Cours de base J+S Handball. Les fondamentaux d attaque Cours de base J+S Handball Les fondamentaux d attaque Janvier 2014 Michaël Delric Introduction 2 3 Définition Pédagogie: Lier avec la fin MtB et repli. Déf des thèmes d attaque des séances à préparer?

Plus en détail

TAP-APF. Test d aptitudes physiques pour agent(e) de protection de la faune. Description du test et programme préparatoire

TAP-APF. Test d aptitudes physiques pour agent(e) de protection de la faune. Description du test et programme préparatoire TAP-APF Test d aptitudes physiques pour agent(e) de protection de la faune Description du test et programme préparatoire INTRODUCTION 3 DIRECTIVES PRÉLIMINAIRES 3 TESTS PRÉLIMINAIRES 3 PROTOCOLE DU TEST

Plus en détail

Apprendre às entraîner en ½fond

Apprendre às entraîner en ½fond Préparer le futur cadet -junior Apprendre às entraîner en ½fond Bernard Mossant CTS Aquitaine Equipe Technique Nationale ½ fond Constats sur la catégorie Minime pas d apprentissage à l entraînement contenus

Plus en détail

COMPETENCE 5 ET STEP

COMPETENCE 5 ET STEP COMPETENCE 5 ET STEP REALISER ET ORIENTER SON ACTIVITE PHYSIQUE EN VUE DU DEVELOPPEMENT ET DE L ENTRETIEN DE SOI PROGRAMMES : «Mieux accompagner chaque lycéen» et favoriser «leur responsabilisation» «Susciter

Plus en détail

LES TESTS D EFFORT. Consommation maximale d oxygène et seuil d inadaptation respiratoire

LES TESTS D EFFORT. Consommation maximale d oxygène et seuil d inadaptation respiratoire LES TESTS D EFFORT Consommation maximale d oxygène et seuil d inadaptation respiratoire Qu est-ce que la consommation maximale d oxygène? La consommation maximale d oxygène (VO 2 max) est la quantité maximale

Plus en détail

Biomécanique - Le pédalage -

Biomécanique - Le pédalage - Biomécanique - Le pédalage - Sources : Pratique du cyclisme. Peter Konopka, Paris, Vigot, 1987. Cyclisme et optimisation de la performance. F.Grappe, De Boeck, Paris, 2005. Cyclisme et performance, G.Haushalter,

Plus en détail

STAGE FPC : course de demi-fond

STAGE FPC : course de demi-fond STAGE FPC : course de demi-fond Les nouveaux programmes ne parlent plus de course de durée mais de course de demi-fond DECOUPAGE RAPIDE DU CURSUS SCOLAIRE ETAPE 1: Objectif: L élève doit comprendre la

Plus en détail

COMPETENCES EPS et ATHLETISME Un VCD illustrant 4 ateliers accompagne ce document

COMPETENCES EPS et ATHLETISME Un VCD illustrant 4 ateliers accompagne ce document COMPETENCES EPS et ATHLETISME Un VCD illustrant 4 ateliers accompagne ce document Ecole Meynis - R.Reynaud CPC-Lyon Part-Dieu mars 2005 en référence au document départemental «Oui, il sert de courir» PROGRAMMES

Plus en détail

L entraînement J 1 (avril 2011) Claude Ryf Association Suisse de Football EN U19

L entraînement J 1 (avril 2011) Claude Ryf Association Suisse de Football EN U19 L entraînement J 1 (avril 2011) Claude Ryf Association Suisse de Football EN U19 Coeur Tête Accent individuel sur son jeu DEF ou OFF (exercices analytiques + forme jouée) Le rôle de chacun dans le Bloc-équipe.

Plus en détail

Intérêt du Cardiofréquencemètre. l optimisation de l entrainement. pour. Thierry Laporte. Bordeaux

Intérêt du Cardiofréquencemètre. l optimisation de l entrainement. pour. Thierry Laporte. Bordeaux Intérêt du Cardiofréquencemètre pour l optimisation de l entrainement Thierry Laporte Bordeaux 250 KMS / SEMAINE 180 kms / semaine.. L évolution des connaissances et des techniques 1927:notion de vo2max

Plus en détail

Les Qualités Physiques

Les Qualités Physiques Les Qualités Physiques Introduction : Tantôt qualifiées de capacités motrices ou physiques, d aptitudes ou de potentialités, les qualités physiques, de par leurs interrelations internes mais aussi de par

Plus en détail

D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer.

D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer. en 18 diapos! 1 D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer. C'est assez désagréable de commencer à bouger après 1 heure d'immobilité en salle de classe. C est une activité où on se sent

Plus en détail

66 heures de marche!!!!

66 heures de marche!!!! 1 kg de MASSE GRASSE» 7000 kcal ou 30000 kj 1 HEURE de MARCHE à 4 km/h» 180 kcal (750 kj) Les GRAISSES fournissent environ 60 % de l'énergie nécessairen Pour "perdre" 1 kg de GRAISSE, nécessité de. 66

Plus en détail