Pourquoi je ne vois pas mes abdos?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pourquoi je ne vois pas mes abdos?"

Transcription

1 Un e dossier élaboré par Peter Blanken

2 Introduction : La réponse courte est la suivante: parce que les muscles sont cachés par une couche de graisse La réponse détaillée à cette question se trouve dans les pages qui suivent, simplement et clairement. Entrainer ses abdos n est pas compliqué et en tout cas ne nécessite pas l utilisation de ces appareils vendus par les chaines de shopping à la télévision. Par contre il y a certaines notions importantes à garder en tête ainsi qu une méthodologie à suivre et à appliquer en ce qui concerne l entrainement des muscles abdominaux. En lisant ce livret, gardez bien en tête qu il y a 2 choses fondamentalement différentes : L entrainement pour l apparence n est pas la même chose que l entrainement pour la force athlétique. Si vous voulez vous entraîner pour l apparence, pour pouvoir montrer une tablette de chocolat, réduire le taux de graisse dans le corps vous amènera déjà un bon bout du chemin. Note: Nous sommes tous différents et l apparence de nos abdos ne sera pas forcément la même d une personne à une autre, une fois le pourcentage de masse graisseuse suffisamment réduite. Certaines personnes ont tout simplement un nombre différent d intersections musculaires dans le Rectus Abdominis, aussi appelé le Grand Droit. Aussi, le lieu de stockage de la graisse diffère d une personne à une autre. Surtout les hommes stockent la graisse dans la paroi abdominale inférieure et de ce fait ont l impression qu ils n entrainent pas suffisamment leurs abdominaux inférieurs, ce qui peut être loin de la vérité. Le plus important à comprendre, c est que la grande majorité des gens peut largement améliorer l apparence et le fonctionnement de leurs abdominaux en appliquant les bonnes principes et un entrainement régulier. Un mot sur le copyright : Vous êtes libre de diffuser les informations contenues dans ce dossier, si vous pensez qu elles peuvent être utiles pour quelqu un que vous connaissez. Par contre, je vous demande dans ce cas d envoyer le lien vers le dossier sur le site plutôt que le dossier lui même à la personne concernée, ce qui me permettra de l inscrire à nos newsletters et de garder le contact avec les personnes qui auront reçu ce fascicule. Peter Blanken juin 2008 Page 2

3 A. D abord un peu d anatomie : Commençons par un peu d anatomie. Ce que nous appelons communément les «abdos» sont: le Rectus Abdominis ou Grand Droit, les obliques (interne & externe) et le Transversus Abdominis. 1/ Rectus Abdominis ou Grand Droit Le Rectus Abdominis fléchit la colonne vertébrale et comprime l abdomen. Ce muscle commence au niveau de l os pubien et se termine sur les côtes 5,6 et 7 du Sternum. Puisque la fonction principale du Rectus Abdominis est la flexion du tronc de rapprocher le sternum du bassin, il s en suit tout logiquement que la façon la plus directe et efficace de travailler ce muscle est tout exercice de flexion du tronc comme les Crunch. Il est bien sûr aussi possible de faire travailler le Rectus Abdominis par les mouvements de levé de jambes, qui ramènent les jambes vers le tronc. Ces exercices sont extrêmement difficiles à exécuter, même pour des athlètes puissants. Généralement, ces exercices feront principalement travailler les grands psoas, sauf si vous maintenez une flexion de 90 avant de monter le bassin vers le sternum (le grand psoas relie le bas du dos à la cuisse et sa fonction est de rapprocher la cuisse du torse). 2/ Obliques Les obliques internes et externes forment la paroi médiane. Ils sont responsables de la flexion/ rotation du tronc (visuellement on l imagine par un Crunch avec l épaule gauche qui se rapproche du genoux droit). Dans l ensemble, les obliques gauche et droite assistent le Rectus Abdominis dans la flexion pure du tronc. 3/ Transversus Abdominis Les Transversus Abdominis sont le niveau le plus profond des muscles abdominaux et les muscles principalement responsables de la respiration. Il est difficile de les «entraîner» volontairement. Un Peter Blanken juin 2008 Page 3

4 athlète s approche le plus d un entrainement en exécutant des Squats ou des Dead Lifts à forte charge ou même par un éternuement fort. Les abdominaux sont antagoniste par rapport au extenseurs spinaux Les abdominaux forment une chaine cinétique avec les muscles du cou et des hanches. Il est intéressant d observer que la plupart des appareils à abdos vendus à travers les émissions de shopping à la télévision ignorent ce fait important. Le résultat est une flexion du tronc sans tension dans les muscles du cou. Bien qu une utilisation occasionnelle de ce genre d appareil ne puisse pas faire de mal, une utilisation intensive et exclusive peut modifier la relation fonctionnelle des liens dans cette chaine cinétique. Encore quelques détails sur les muscles : Le corps humain comprend plus de 639 muscles dont la taille varie selon leur fonction. Ces muscles constituent en moyenne 40% du poids sec du corps. D abord, on distingue les muscles striés et les muscles lisses : Les muscles striés (nommés ainsi d'après leur aspect microscopique) sont sous contrôle du système nerveux central (système volontaire). Ils unissent en général des os entre eux (muscles du squelette) : ils permettent la motricité. Les muscles lisses ne sont pas sous contrôle direct du système nerveux central, mais sous le contrôle du système nerveux autonome (système involontaire); par exemple l'estomac comporte deux couches de tissu musculaire lisse Le myocarde (le cœur) est un cas particulier, car bien que ce muscle soit strié (microscopiquement parlant), il est muni d'un système propre de contractions, sensible aux stimulations hormonales, et il est difficile de le contrôler consciemment. Les muscles striés du squelette sont dotés de fibres de deux types (la proportion étant variable suivant les muscles, et sous contrôle génétique) : les fibres "lentes" (type I ou «rouge»), plus efficaces en métabolisme aérobie. Ce sont les fibres de l'endurance. Elles sont fines et développés lors de la pratique de sports d endurance comme la course de fond ou le cyclisme. les fibres "rapides" (type IIa), plus efficaces en métabolisme anaérobie. Produisant plus de puissance pendant de courtes impulsions, elles sont plus sensibles à la fatigue. Celles ci sont les plus volumineuses. C'est pourquoi les bodybuilders entraînent principalement les fibres rapides et réciproquement un sprinter possède un grand volume musculaire. Il existe entre les deux un intermédiaire qui sont les IIb; selon la génétique de la personne et le type de préparation ou encadrement physique de la personne au cours de son développement, ces fibres deviendront des types I ou types IIa Peter Blanken juin 2008 Page 4

5 B. Perdre du poids n est pas compliqué Le principe est simple : il faut créer un déficit calorique, donc avoir une dépense calorique plus importante que la consommation. Ce qui est difficile, est de parvenir (mentalement et physiquement) à adopter une hygiène de vie constante et de maintenir un bon équilibre alimentaire et physique. Il y a globalement 3 façons de créer un déficit calorique : 1. Consommer moins de calories 2. Maintenir votre régime alimentaire actuel et augmenter la dépense calorique 3. Consommer moins de calories et augmenter la dépense calorique L approche n 3 apparaît la plus sensée et un exemple le démontre assez facilement: On peut dire que 3500 calories sont globalement équivalentes à 500g de graisse. Donc si au cours d une semaine vous réduisez votre régime alimentaire de 500 calories par jour, vous pouvez théoriquement vous attendre à perdre 500g de graisse par semaine. Cependant, une réduction de 500 calories dans son alimentation quotidienne est un changement important, aussi bien sur le plan physiologique que psychologique, que pratique d ailleurs. Par contre, éliminer 200 à 300 calories de son alimentation quotidienne n est pas si difficile. Commencez par réduire les portions de nourriture, de consommer moins de sucres et de graisses, boire de l eau et non pas des sodas et mangez des fruits et légumes. Ensuite, dépenser 200 à 300 calories de plus, en prenant les escaliers et non pas l ascenseur, par une activité sportive régulière, n est pas non plus hors de portée. De cette façon, le déficit calorique devient plus facile à atteindre et à maintenir! Et puis, si vous vous entrainez et que vous développez votre masse musculaire, votre métabolisme augmentera automatiquement. Il faudra globalement plus d énergie pour faire fonctionner la machine, donc même au repos, vous allez consommer plus de calories si vous avez plus de masse musculaire. C est pas beau ça? Peter Blanken juin 2008 Page 5

6 C. Et pour l entraînement alors? Voici quelques notions tout d abord à garder en tête si vous souhaitez sérieusement vous entraîner pour augmenter votre dépense calorique. Intensité : On peut souvent observer des personnes en salle de gym qui passent du temps sur les tapis de course, les elliptiques et autres rameurs, sans grande conviction et surtout sans y mettre réellement d effort! Il est clair qu il y a une relation inverse entre l intensité de l effort et le temps. Plus le travail est intensif, moins il a besoin d être long pour obtenir un même résultat. De se fait, la dépense calorique de 5 minutes de course à pied à régime élevé peut être supérieure à 1 heure de marche lente. On pourra donc choisir son activité et la façon de la pratiquer en fonction du temps que l on veut y consacrer Il est important de comprendre un autre principe qui définit l efficacité de tout exercice cardiovasculaire: le degré de consommation d oxygène pendant l entrainement. Qu est ce que c est? Il s agit de la quantité d oxygène consommé par le corps et exprimé en millilitres par kilo de poids corporel par minute (mlo2/kg/min). L intensité de l exercice est inversement liée au temps nécessaire pour obtenir un même résultat. A titre d exemple, pour avoir un résultat équivalent, on pourrait : marcher à 5km/h, ce qui donne 7mlO2/kg/min, soit un temps d exercice de 85 minutes jogging léger à 7km/h, ce qui donne 14mlO2/kg/min, soit un temps d exercice de 35 minutes courir à 9km/h, ce qui donne 21mlO2/kg/min, soit un temps d exercice de 18 minutes courir à 13km/h, ce qui donne 35mlO2/kg/min, soit un temps d exercice de 8 minutes courir à 24km/h, ce qui donne 60mlO2/kg/min, soit un temps d exercice de 3 minutes Amplitude de mouvement Plus un mouvement est ample, plus les muscles associés seront sollicités : La marche à pied utilise environ 25% des muscles du corps, qui fonctionnent dans une amplitude d environ 15%. Donc seulement 25% x 15% = 3,75% des muscles du corps sont sollicités pour la consommation d oxygène. Comparez ça à une activité comme le rameur, où vous utilisez environ 45% des muscles du corps dans une amplitude de 70 à 80%, ce qui donne un résultat de 31 à 36%, soit un résultat presque 10 fois supérieur à l activité de marche lente! Peter Blanken juin 2008 Page 6

7 Au niveau du métabolisme musculaire, le résultat est significatif, car vous aurez une consommation de calories plus importante Anaérobie et Aérobie Une activité en Aérobie est une activité en apport d oxygène, c'est à dire l oxygène de votre respiration est apporté à vos muscles afin de soutenir leur effort. Quand un athlète dépasse la vitesse de consommation maximale d oxygène (appelé le VO²Max), la consommation d oxygène par les muscles reste constante et la continuité de la puissance est apporté par la respiration anaérobie. Dans un effort maximale en anaérobie, les muscles se saturent en acide lactique ce qui diminue leur capacité de contraction et produit l épuisement. On ne peut donc pas fournir un effort en anaérobie pendent plus de quelques minutes. Quand après un sprint vous vous arrêtez et continuez de respirez, vous ré oxygénez vos muscles et éliminez l acide lactique. C est pour cela que, même l effort fini, on continue à chercher à reprendre sa respiration! Il est important de savoir que pour une activité en aérobie, la consommation de calories se fait principalement pendant l effort. Pour une activité en anaérobie, cette consommation se fait en grande partie APRES l effort et ce jusqu à 24 heures après! Donc faire des exercices en haute intensité qui sollicitent la filière anaérobique vous permettra de consommer plus de calories en moins de temps! L entrainement n augmente pas la quantité de fibres musculaires Le fait de faire du sport ne va pas faire construire un plus grand nombre de fibres musculaires. On garde toujours le même nombre, mais on améliore leur efficacité (en fonction du type d entrainement suivi). L exercice provoque des microlésions musculaires. C est la réparation du muscle qui le renforce et le prépare à fournir une plus grande puissance la prochaine fois. Donc, et c est important: le muscle se construit pendant le repos et non pas pendant l effort. Il faut se reposer pour voir des résultats et progrès. J ai des courbatures donc j ai bien travaillé non, c est surtout qu il fallait mieux s étirer après l effort! Peter Blanken juin 2008 Page 7

8 Tout le monde le sait, mais tout le monde ne prend pas le temps de l appliquer: il est impératif de bien s échauffer avant un effort et de prendre une bonne dizaine de minutes au moins pour terminer par des étirements. Les courbatures sont produites par l accumulation des toxines dans les muscles, que vous n avez pas évacuées par un retour progressif au repos et par des étirements. Il faut se faire mal pour se faire du bien Oui, tout comme il faut se salir pour être propre et s abrutir pour devenir intelligent! Le corps humain à mis 4 millions d années pour devenir ce qu il est devenue et quand il nous indique par une douleur qu il ya un problème, eh ben, ça veut dire qu il faut changer quelque chose et surtout ne pas continuer sur la même pente descendante Par contre (et on rejoint le sujet de l intensité) il faut tout de même se pousser dans l effort et aller chercher toutes ses ressources possibles dans l entrainement pour avoir le meilleur résultat possible. Nombre de répétitions versus charge totale Un mot sur les répétitions :3 x 8, 4 x 10, 4 x 12, X x Y? La quantité de répétitions n a, au fond, pas grande importance. Ce qui compte, c est le travail effectué. En d autres termes, pour n importe quel groupe musculaire, si vous soulevez 60kg pour 3 fois 20 répétitions en 10 minutes, la quantité totale soulevée se monte à 3600kg pendant ces 10 minutes. Si vous faites 6 fois 10 répétitions, vous arrivez au même résultat. Puis, si vous faites 80kg en 4 fois 10 répétitions, vous arrivez à 3200kg. Il y a donc plusieurs façons de faire. Le plus important, c est de le FAIRE! Pour rejoindre le point évoqué précédemment sur la réparation des muscles, Il faut chercher dans l effort à créer de microlésions musculaires, que le corps va réparer pendant le repos. Si vous ne travaillez pas assez fortement (en répétitions, en charge ou en durée), vous créerez moins de ces microlésions et vous verrez donc moins de résultats au final. Travailler les muscles à un endroit fait fondre la graisse à cet endroit. NON c est précisément la promesse des appareils miracles pour abdos, vendus à la télé. Créer un déficit calorique fait fondre la graisse. Point. En salle de musculation, on peut souvent observer des femmes utiliser les appareils qui musclent l intérieur et l extérieur des cuisses, sans doute dans l espoir d affiner les jambes et de faire disparaître la fameuse culotte de cheval. Peter Blanken juin 2008 Page 8

9 De la même façon, faire des exercices d abdos vous musclera cette partie du corps, mais ne fera pas disparaître la graisse à cet endroit. Inversement, quand un sportif arrête de s entrainer et reprend de la graisse, ce n est pas une transformation de muscles en graisse, mais la conséquence d une transformation en graisse d un surplus de calories. Il faut travailler les abdos inférieurs et supérieurs séparément. Pour revenir sur les explications anatomiques du départ: Physiologiquement, le Grand Droit (Rectus Abdominis) descend du sternum jusqu au bassin. Il n y a pas de partie supérieure et inférieure (bien qu il y aient 2 4 intersections tendineuses d où l expression tablette de chocolat. Ce qui est intéressant, c est que la partie inférieure de ce groupe musculaire possède des nerfs spécifiques, d où l idée de certaines personnes que cette partie peut être entrainée de façon spécifique. Tout le monde n est pas de cet avis, d ailleurs prenez une position de Crunch abdominal : couché sur le dos, montez les épaules en gardant une main sur la parti supérieure et une main sur la partie inférieure. En montant, vous sentez bien l ensemble de votre abdomen qui travaille simultanément. Même si vous pouviez travailler spécifiquement cette partie de l abdomen, quelle importance, si une couche de graisse la cache de la vue de tout le monde? On revient dons toujours au même point : il faut créer un déficit calorique et en même temps augmenter votre activité. La plupart des exercices pour les abdomens font consommer relativement peu de calories, comparé aux exercices des grands muscles comme les Squat, développé couché, tirages (pull ups) ou Deadlifts. Vaut il mieux faire des Crunch que des Sit ups (relevés de buste)? La fonction première des muscles abdominaux est de réduire la distance entre le sternum et le bassin en se penchant en avant. Par conséquent, tout exercice qui permet de rapprocher le sternum et le bassin est bon. Par contre, il faut exécuter les mouvements en prenant quelques précautions afin d éviter de mettre une pression sur les lombaires ou les cervicales. En réalité, les Crunch sont une flexion du tronc, qui enroule, la colonne vertébrale vers le haut pour élever le tronc du sol vertèbre par vertèbre. Les Sit ups vont solliciter les muscles du bassin et quand vous continuez à monter au delà du Crunch. Donc en résumé, le Crunch fait travailler le Rectus Abdominis. Le Sit up y ajoute le travail au niveau des grand psoas. Peter Blanken juin 2008 Page 9

10 Le grand psoas relie le bas du dos à la cuisse et sa fonction est de rapprocher la cuisse du torse. Dans un Sit up, c est essentiellement de ce mouvement qu il s agit. Donc ce n est pas ce qu il y a de mieux pour travailler les abdominaux. Dans un Crunch, avec vos genoux fléchis à 90, le psoas ne travaille pas, donc vous relevez votre buste et mettez toute la tension à l endroit que vous cherchez à travailler : votre abdomen. Il faut entraîner ses abdos tous les jours La fréquence optimale d entrainement est fonction de 2 choses : 1. le besoin de récupération de vos muscles, d une précédente séance d entraînement et 2. l intensité de la séance prévue Donc si vos séances d abdos sont super intensifs, il ne faut probablement pas dépasser 2 3 séances par semaine. Si au contraire, vous faites du maintien, un entrainement quotidien est possible. Attention : Des exercices avec de fortes charges comme des Squats, Deadlifts et Overhead lifts doivent être faits avec des abdos fraiches. La raison est simple, car les abdominaux jouent un rôle crucial pour augmenter la pression inter abdominale pendant ces exercices, ce qui réduit la pression sur les disques intervertébraux dans les lombaires. Si vous faites des squats à charge lourde, avec des abdos fatigués de la veille, vous risquez sérieusement de vous faire mal aux lombaires. Pour cette raison aussi, on fait souvent les exercices pour les abdominaux après le travail des jambes. Peter Blanken juin 2008 Page 10

11 D/ Conclusions Il faut réduire le pourcentage de masse graisseuse de votre corps par une hygiène de vie et un programme intelligent qui combine de l exercice et une nutrition équilibrée. A partir de là, les choix de nombre de répétitions, de type d exercices ou nombre d appareils à acheter ne compteront que pour 2 % du résultat final Gardez en tête les quatre éléments clés pour dépenser des calories: Travailler les gros muscles Anaérobie Dépense maximale de calories Intensité maximale Grande amplitude de mouvement Peter Blanken juin 2008 Page 11

12 En ce qui concerne la nutrition : 1. Réduisez la consommation de protéines raffinées comme le pain blanc, pâtes, riz blanc, pommes de terre, gâteaux, cookies, etcétéra au stricte minimum, surtout vers la fin de la journée. 2. Il faudrait que chaque repas contienne une source de fibres, excepté les repas après entrainement, qui serait idéalement un shake de protéines. 3. Mangez tous les 3 heures pour un total de 5 6 repas par jour SANS EXCEPTION. Prévoyez les repas comme un rendez vous avec vous même. 4. Calculez ou estimez votre masse musculaire (poids total poids de la masse graisseuse) et mangez 2 grammes de protéines animales par kilo de masse musculaire, répartie sur 5 6 repas de la journée. Par exemple, pour une personne qui pèse 80kg, avec un pourcentage de masse graisseuse de 15%, sa consommations de protéines de source animale sera de 80 x (1 0,15) x 2 = 136gr, soit entre 22 30gr par repas. 5. Hydratez vous! Buvez suffisamment pour garder des urines claires la plupart du temps. 6. Méfiez vous des sources cachées de lipides et de sodium: certaines condiments et sauces, plats cuisinés, repas asiatiques, etc. 7. Apprenez à connaître la valeur calorique de ce que vous mangez. Si vous ne perdez pas de poids (graisse), il faut manger moins de calories et/ou dépenser plus de calories (par des activités physiques). Au départ, il faut peut être avancer par tâtons pour comprendre comment créer un déficit calorique, mais si vous négligez cette règle simple, vos efforts sont réduits à néant 8. Développez une stratégie pour les situations difficiles: repas de famille, sorties au restaurant. Du Fast Food? Sans problème, ça s'appelle une salade et non pas un hamburger frites 9. Evitez pratiquement tous les céréales au petit déjeuner, ils contiennent du sucre, des calories et peu de fibres et protéines. Quasiment l inverse de ce qu il faudrait 10. Mangez MOINS. La sensation de faim peut être interprétée comme un signe positif! 11. Comment faire si vous ratez le coche? a. Vous n avez pas suivi votre programme sur un repas, SURTOUT NE COMPENSEZ PAS AVEC LE REPAS SUIVANT! Si vous avez trop mangé à un repas, ne mangez pas moins au repas suivant pour «compenser». La seule chose que vous faites dans ce cas est de rater 2 repas au lieu d un seul. b. Ne perdez pas de temps à vous lamenter, mais remettez vous de suite dans le droit chemin, sans vous culpabiliser plus que ça! 12. Une sensation de faim est le signe de votre corps qu il manque d énergie. Il va donc puiser l énergie dans les réserves de graisse ce qui est une bonne chose. Toutes les calories ne sont pas égales, c est certain, mais quand même le résultat sûr et certain d un déficit calorique est et sera toujours la perte de poids. Peter Blanken juin 2008 Page 12

13 Conclusion dans un diagramme : Waou! Je continue comme ça! OUI Je vois mes abdo s? NON JE DOIS CREER UN DEFICIT CALORIQUE Alimentation équilibrée Intensité maximale Manger moins CONSOMMER MOINS DE CALORIES Réduire protéines animales DEPENSER PLUS DE CALORIES Anaérobie Réduire protéines raffinées 5 6 repas par jour Boire, boire, boire (de l eau) Grande amplitude de mouvement Travail des grands groupes musculaires Peter Blanken juin 2008 Page 13

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Etirements des chaînes musculaires postérieure et antérieure.

Etirements des chaînes musculaires postérieure et antérieure. Interprétation des tests sécuritaires Document réalisé par Jean Marc Blanc responsable de la préparation physique sur le pôle France d Antibes Mars 2002 Ratio abdominaux / psoas : Trois cas se présentent

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket :

L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket : L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket : Gilles Cometti maître de conférences UFR STAPS Dijon BP 27877, 21078 Dijon Cedex, France. Cet article est un passage de l ouvrage

Plus en détail

VENDREDI. Matin. Natation SAMEDI. Matin. Mer LUNDI. Dynamique MARDI. - 10 mn vélo. Série 1. Série 2. Série 3

VENDREDI. Matin. Natation SAMEDI. Matin. Mer LUNDI. Dynamique MARDI. - 10 mn vélo. Série 1. Série 2. Série 3 62 LUNDI Brasse 1 4 x {10 x (25 m apnée +25m aéro)} Repos 3 2 x 100 m aéro 2 x 100 m jambes ou Brasse 2 Échauffement 200 m libre 2 x {10 x (25 m apnée +25m aéro)} Repos 3 6 x 50 m apnée 200 m souple ou

Plus en détail

Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux)

Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux) Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux) Saisissez le ballon fermement pour éviter qu il ne vous échappe, votre corps est gainé, les mains placées de part et d autre du ballon à largeur

Plus en détail

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements Les étirements se font en fin de journée, lentement, sans à coup, c est une période de retour au calme. Le principe général est de partir d une position de

Plus en détail

DÉBUTER EN MUSCULATION

DÉBUTER EN MUSCULATION DÉBUTER EN MUSCULATION Débuter en musculation peut être frustrant et légèrement décourageant. Internet est inondé d'informations en tout genre et s'y retrouver parmi toutes les techniques proposées relève

Plus en détail

Exercices avec SWISS - BALL

Exercices avec SWISS - BALL 2010 Exercices avec SWISS - BALL CAYUELA Christophe 23/10/2010 Quelques explications : Qu est ce que le swiss ball : Conçue dans les années 60 par un Suisse, le Swissball se repend dans les salles de gym.

Plus en détail

le décor change mais les principes restent les mêmes.

le décor change mais les principes restent les mêmes. PRESENTATION Ce guide vous est proposé par la commission formation de la Fédération Européenne de Krav Maga. Il vous aidera à planifier vos cours ainsi que vos entraînements physiques simplement et en

Plus en détail

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine )

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine ) Comment mieux se tenir sans peine ( ou presque sans peine ) Notre structure rigide est le squelette, composé de nombreux segments mobiles les uns par rapport aux autres. Et maintenu dans l espace par le

Plus en détail

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN Le tennis pour les «Seniors +» Analyse des caractéristiques du public +45 ans +55 ans +65 ans Propositions de Préparation Physique spécifique Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM FICHE PATIENT : LE POST PARTUM Le post partum est la période qui suit immédiatement un accouchement ; il s agit de la période comprise entre l expulsion du bébé et le retour des organes à un stade pré-gravidique.

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

l avant, puis vers l arrière.

l avant, puis vers l arrière. Faire 10 répétitions de chaque mouvement Demi-cercle avec la tête Ne pas aller vers l arrière. Rotation des épaules Faites des rotations vers l avant, puis vers l arrière. Rotation du bassin Placez vos

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

Cerceau d exercice lesté

Cerceau d exercice lesté Cerceau d exercice lesté Inclut 8 exercices: p.2 Flexion latérale debout p.2 La Brasse debout p.3 Torsion de la colonne p.3 La Brasse à genoux p.3 Étirement des fléchisseurs des hanches p.4 Circuit équilibre

Plus en détail

Préparation Physique CPLM Gabriel Currat 1/7

Préparation Physique CPLM Gabriel Currat 1/7 1/7 Avant la compétition Détends-toi, le soir avant la compétition, avec de la relaxation (voir fiche en annexe) Le matin mange un petit déjeuner équilibré: Fruits, Laitage, Pain ou céréales (ex: crème

Plus en détail

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Pendant la grossesse, les muscles du ventre, appelés abdominaux, s étirent beaucoup et perdent souvent de la force. Il est important

Plus en détail

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test et programme préparatoire

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test et programme préparatoire TAP-PAR Test d aptitudes physiques pour paramédics Description du test et programme préparatoire INTRODUCTION 3 DIRECTIVES PRÉLIMINAIRES 3 TESTS PRÉLIMINAIRES 3 PROTOCOLE DU TEST TAP-PAR 4 STATION 1 4

Plus en détail

La musculation en période hivernaleeeee

La musculation en période hivernaleeeee Centre de formation CR4C Roanne Flash performance n 2 (entraînement, biomécanique, nutrition, récupération ) Réalisé par Raphaël LECA & Jean-Charles ROMAGNY www.culturestaps.com La musculation en période

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2 Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2 Objectif Les apprenants soulèvent et portent des charges correctement. Public-cible - Des apprenants

Plus en détail

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4)

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4) Cycle 1 Séance 1 : Lundi 26 Septembre OBJECTIF : Renforcement musculaire dynamique + PPG Footing 20 (stade) Bondissements : Bondissements de face sur tribunes (grandes marches dans le virage) 5 séries

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

PLAN ENTRAINEMENT TRAIL LONG (>60 KM) FORTE DÉNIVÉLATION (>2 KM D+)

PLAN ENTRAINEMENT TRAIL LONG (>60 KM) FORTE DÉNIVÉLATION (>2 KM D+) PLAN ENTRAINEMENT TRAIL LONG (>60 KM) FORTE DÉNIVÉLATION (>2 KM D+) 6 semaines de préparation générale + 5 semaines de préparation spécifique 4 séances par semaine Préambule: Toutes les données que vous

Plus en détail

Le renforcement. musculaire

Le renforcement. musculaire Le renforcement musculaire Le renforcement Pourquoi le renforcement musculaire Comment renforcer L échauffement Le renforcement : À la maison Avec du matériel En salle Le renforcement spécifique Les étirements

Plus en détail

LES ETIREMENTS DANS LA PRATIQUE DU TIR A L'ARC

LES ETIREMENTS DANS LA PRATIQUE DU TIR A L'ARC SBV / ASTA Schweizer Bogenschützen-Verband / Association Suisse de Tir à l'arc / Associazione svizzera di Tiro con l'arco Trainerrat / Conseil des entraîneurs / Concilio degli allenatori LES ETIREMENTS

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire LES ETIREMENTS Notions de base Sommaire Mise en garde Un minimum de connaissances anatomiques et physiologiques Choix des étirements : tableau synthétique Quelques exemples d'étirements fréquemment utiles:

Plus en détail

Les étirements??? Oui? Quand? Comment?

Les étirements??? Oui? Quand? Comment? Les étirements??? Oui? Quand? Comment? Sommaire : Idées reçues... Page 2 Contradictions... Page 3 Les techniques d étirement... Page 5 Les positions d étirement... Page 7 Recommandations... Page 11 1 Idées

Plus en détail

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout Pauses réparatrices Votre santé avant tout Accordez davantage de place à l activité physique et à la détente dans votre journée de travail, vous augmenterez ainsi votre bienêtre et votre performance. Vous

Plus en détail

Directives canadiennes en matière d activité physique. Glossaire GLOSSAIRE. Terminologie Définition Exemples

Directives canadiennes en matière d activité physique. Glossaire GLOSSAIRE. Terminologie Définition Exemples GLOSSAIRE Glossaire Activité Ensemble de mouvements corporels qui augmentent le rythme cardiaque et la respiration Directives en Tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques utilisant

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

Quelques règles de description des mouvements

Quelques règles de description des mouvements Introduction 1 9 Quelques règles de description des mouvements Dans ce livre, tout autant que de voix, il sera souvent question de mouvement. Nommer et décrire les mouvements est une tâche complexe, car

Plus en détail

Trio de conseils pour parcours élite

Trio de conseils pour parcours élite AVIS IMPORTANT Si vous choisissez le parcours Élite, on considère que vous êtes déjà sportif et en forme. On considère que vous ne commencez pas à vous entraîner aujourd hui avec le programme qui suit.

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

Trucs & Astuces de Coach Altius (Préparation avant un entraînement en natation)

Trucs & Astuces de Coach Altius (Préparation avant un entraînement en natation) Trucs & Astuces de Coach Altius (Préparation avant un entraînement en natation) L échauffement et l activation sont primordiaux avant d entreprendre un entraînement quelconque, dans ce cas-ci la natation.

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions LES ABDOMINAUX schémas Le grand droit: partie haute et basse Le grand droit A. Crunch Origine du muscle : 5, 6, 7e côtes et apophyse xiphoïde jusqu à l épine pubis. Action: abaisseur des côtes, fléchisseurs

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

GUEST Vcl - intersaisons 2015 (muscu) adri

GUEST Vcl - intersaisons 2015 (muscu) adri VOTRE SEANCE Athlète : Titre : Suivi par : GUEST Vcl - intersaisons 2015 (muscu) adri Objectif : entretien Durée : 2 mois Le 17/05/2015 Observations : EXPLICATIONS Voici votre programme! Ce travail influencera

Plus en détail

La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002)

La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002) La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002) 1 Les conditions : 1) Respecter la santé de l athlète. 2) Mettre la condition physique à sa place. 1) LES PRINCIPES DE LA PREPARATION PHYSIQUE

Plus en détail

Analyse biomécanique du mouvement

Analyse biomécanique du mouvement Analyse biomécanique du mouvement Introduction Les 4 mouvements qui seront étudiés dans cette section 1. Squat 2. Développé couché 3. Rameur tronc penché 4. Planche abdominale Squat arrière Squat Technique

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

BÊME Sébastien L entraînement débutant dont vous êtes le héros

BÊME Sébastien L entraînement débutant dont vous êtes le héros BÊME Sébastien L entraînement débutant dont vous êtes le héros Copyright 2012 Sébastien Bême - Lulu ISBN : 978-2-36414-036-3 Le code de la propriété intellectuelle n'autorisant, aux termes de l'article

Plus en détail

Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique

Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique (comparaison entre athlètes et non-athlètes; nouvelles tendances comme le jus de betteraves) Comme vous le savez, l'alimentation de l'athlète

Plus en détail

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans.

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans. Le Test d effort L'épreuve du test d'effort est un examen effectué en général par un cardiologue ou un médecin du sport. Le test d'effort permet de mesurer le rythme cardiaque, la pression artérielle,

Plus en détail

LE PHYSIQUE : PPG, MUSCULATION et FILERES ENERGETIQUES) DEVELOPPER SA TONICITE : LES GAINAGES --> Minimum 30 secondes.

LE PHYSIQUE : PPG, MUSCULATION et FILERES ENERGETIQUES) DEVELOPPER SA TONICITE : LES GAINAGES --> Minimum 30 secondes. LE PHYSIQUE : PPG, MUSCULATION et FILERES ENERGETIQUES) DEVELOPPER SA TONICITE : LES GAINAGES --> Minimum 30 secondes. PRINCIPE : Varier les exercices, augmenter progressivement la difficulté (durée, position).

Plus en détail

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien CRF Bretegnier Centre de Réadaptation Fonctionnelle - Héricourt Apprendre à vivre avec son dos au quotidien Ce livret est destiné aux personnes souhaitant prendre soin de leur dos. CRF Bretegnier 14 rue

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11 «Top 10» de l hiver Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 51 11 Commandes www.suva.ch/waswo-f Fax 041 419 59 17 Tél. 041 419 58 51 Auteurs Dr Hans Spring,

Plus en détail

exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse

exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse INFORMATION DESTINÉE AUX PATIENTS Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour

Plus en détail

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos 1 2 3 4 Des causes diverses, souvent liées au travail Plaintes et lésions Prévention: mieux vaut

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS

BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS Contrôle adapté BAC EPS Séries générales et technologiques PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE D ÉTIREMENTS PRINCIPE D ÉLABORATION DE L ÉPREUVE : Le candidat dispose de 10 à 15

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Objectif de votre rééducation

Plus en détail

L ENTRAINEMENT PHYSIQUE DU BOULISTE

L ENTRAINEMENT PHYSIQUE DU BOULISTE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE DU BOULISTE 1. Développez votre VMA = vitesse maximale aérobie La puissance aérobie (VMA) : Il est très important chez un jeune joueur de boules de développer son VO2 max, c'est-à-dire

Plus en détail

www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55

www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 Centre de tests www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 Un centre de tests compétent En étroite collaboration, le centre de fitness CTS et la Physio Balance vous propose

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Remerciements...v Préface... vii Avant-propos... xi Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Nomenclature française traditionnelle et terminologie anatomique officielle...xvii Table des matières...

Plus en détail

L entraîneur de poche

L entraîneur de poche L entraîneur de poche 04 06 20 30 34 38 44 47 INTRODUCTION MOBILITe FORCE COORDINATION ENDURANCE ENVIE DE NOUVEAUTe? PROGRAMME D ENTRAiNEMENT BIBLIOGRAPHIE DR. HANS SPRING DIReCTeUR MeDICAL DU CeNTRe De

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau.

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. Introduction Que l'on travaille assis ou debout, le manque de mouvement lié à une posture statique prolongée peut, à la longue,

Plus en détail

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Étirement Fessiers 1/2 p.02 Fessiers 2/2 p.03 Ischio-jambiers 1/3 p.04 Ischio-jambiers 2/3 p.05 Ischio-jambiers 3/3 p.06 Quadriceps 1/2 p.07 Quadriceps

Plus en détail

Le Bowflex Xceed Home Gym Manuel du Propriétaire et Guide de Fitness

Le Bowflex Xceed Home Gym Manuel du Propriétaire et Guide de Fitness Le Bowflex Xceed Home Gym Manuel du Propriétaire et Guide de Fitness PN 001-6969 Rév. B (08/06) FELICITATIONS pour votre engagement à améliorer votre santé et forme physique! Avec le Bowflex Exceed Home

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

Ménagez. votre dos! Mutualités

Ménagez. votre dos! Mutualités Ménagez votre dos! votre Mutualités L i b r e s I nterrogez un groupe et constatez combien de personnes ont déjà éprouvé des maux de dos Chacun devra, un jour ou l autre, faire face à des problèmes lombaires

Plus en détail

Préservons notre santé au travail. Programme. Quelles sont les plaintes au bureau?

Préservons notre santé au travail. Programme. Quelles sont les plaintes au bureau? Préservons notre santé au travail Travail de bureau et prévention des risques liés au travail statique F.GAVRAY Ergonome Kinésithérapeute Licencié en éducation pour la santé Programme Quels sont les problèmes/plaintes

Plus en détail

MUSCULATION (ASDEP) ENSEIGNEMENT ET EVALUATION

MUSCULATION (ASDEP) ENSEIGNEMENT ET EVALUATION MUSCULATION (ASDEP) ENSEIGNEMENT ET EVALUATION EN PREAMBULE Ce document de travail n'a pas la prétention de donner toutes les «ficelles» nécessaires à l'enseignement de la musculation. Il doit plutôt être

Plus en détail

1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER?

1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER? 1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER? Les muscles et les tendons sont, en période de repos, à la température de 37. Or, on sait maintenant que : 1) Les muscles et les tendons ont un rendement maximum à la température

Plus en détail

Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé. Acti March

Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé. Acti March Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé Acti March Une Fédération pour votre forme Moyen de déplacement à la portée de tous, quel que soit son âge, la marche est une forme d activité physique

Plus en détail

Ergonomie à la place de travail et au quotidien. Votre santé avant tout

Ergonomie à la place de travail et au quotidien. Votre santé avant tout Ergonomie à la place de travail et au quotidien Votre santé avant tout Combien d heures par jour êtes-vous assis(e)? Combien de pauses faites-vous pour bouger ou vous détendre? Votre place de travail est-elle

Plus en détail

La prévention c est pour la vie! LES MAUX DE DOS. La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé

La prévention c est pour la vie! LES MAUX DE DOS. La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé D O S S I E R S P É C I A L LES MAUX DE DOS La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé La source du mal Éviter les maux de dos Écouter son corps Quand la douleur demeure : les maux de dos chroniques

Plus en détail