Bilan de la Saison 2012: Faits Saillants et Stratégies. pour 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan de la Saison 2012: Faits Saillants et Stratégies. pour 2013"

Transcription

1 Bilan de la Saison 2012: Faits Saillants et Stratégies pour 2013 Par Marie-Eve Dion agr., Jacinthe Drouin agr. et Colombe Cliche-Ricard agr.

2 Général: Temps sec: Du 1 er juin à 31 juillet: 192 mm de pluie tombé à St-Georges (moy. 210 mm St- Georges et Saison hâtive: Fraises: vers le 15 juin Framboises: vers le 8 juillet Bleuets: vers le 15 juillet

3 Fraises Pourritures noire des racines Problématique généralisée. Ne touche pas toutes les variétés (fonction de leur provenance). Notre hypothèse est que la qualité des plants à l implantation ainsi qu un stress climatique (débourrement très hâtif) expliqueraient la cause du dépérissement.

4 Photo: Colombe Cliche-Ricard Peu de nouvelles racines-radicelles, étranglement des racines, noircissementrougissement de certaine sections des nouvelles racines

5

6 Fraises Phytophtora Cactorum 2 années de diagnostic dans les implantations. Symptômes semblable avec gel. Est-ce normal de retrouver cette maladie dans les implantation????

7 Cœur de fraisier sain versus soupçon de gel Attention!!! Ces photos ne sont pas des diagnostics! Cœur sain, tissus blancs Soupçon de gel, tissus marbrés-picotés bruns, généralement faisceaux vasculaires blancs

8 Rougissement, noircissement, étranglement des racines Nécrose des tissus du pourtour du cœur Attention!!! Ces photos ne sont pas des diagnostics!

9 De drôles de symptômes gel ou autre chose? Nécrose rouge au centre du cœur, brunissement des faisceaux vasculaires Attention!!! Ces photos ne sont pas des diagnostics!

10 De drôles de symptômes Nécrose au bas du cœur, brunissement des faisceaux vasculaires Attention!!! Ces photos ne sont pas des diagnostics!

11 Attention!!! Ces photos ne sont pas des diagnostics!

12 Fraises Qualité des plants à l implantation Ne pas briser la chaine de froid! Vérifier la qualité avant la plantation. Planter le plus tôt possible, les plants arrachés au printemps dans un maximum de 48 hrs. Irrigation!!!!! Refroidissement des plants Vérifier la qualité de la plantation (profondeur, mise en place des racines, sol soufflé, bon contact du sol avec les racines)

13 Fraises Blanc Nouvel homologation durant les dernières années Quintec, Tivano, Regalia maxx, Flint Méthode culturale joue un rôle dans la sensibilité des plants.

14 Fraises Paille de Panic Germination!!!! Lien avec temps de récolte??? Récolte d automne vs récolte de printemps

15 Framboise Croissance faible, tiges plus courtes: manque d eau!!! Situation généralisé chez tous les producteurs Forte présence de tétranyques chez quelques producteurs

16 Framboise Anneleur Forte présence cette été.

17 Bleuet Anthracnose Forte présence cette année. Projet en cours sur 2 ans Généralisé, avec intensité variable. Traitement efficace????

18 Bleuet Pourriture sclérotique Forte présence cette année. Projet en cours sur 2 ans : Élaboration d'une stratégie de lutte intégrée contre la pourriture sclérotique dans le bleuet en corymbe en régie biologique. Généralisé, avec intensité variable. Problème important cette année la saison de germination du champignon a été plus longue que les autres années. Les chaudes températures du mois de mars ont peut-être créées un stade propice aux infections très tôt au printemps. Infection primaire plus nombreuse.

19 Quand intervenir contre la pourriture sclérotique? Est-ce qu il y a émission de spores par les apothèces? Infections primaires (feuilles) Est-ce que les bourgeons sont susceptibles à une infection primaire? La réponse aux deux questions est OUI Est-ce que les conditions de température et d humidité sont propices à une infection modérée ou élevée? Est-ce qu il y a eut du gel? INTERVENTION La réponse est OUI Protection (Serenade, Actinovate, Captane) Éradication (Jade/topas/Mission (propiconazole), Funginex (triforine)

20 Bleuet Gleosporium minus Champignon anthracnose (feuille seulement) Pour l instant ne semble pas affecter le rendement Nouveau

21 Bleuet BRRV Virus, pas de diagnostic Trouvé chez quelques producteurs Remarqué une présence plus élevée dans la variété Northland À surveiller

22 Maïs sucré Légionnaire uniponctuée Ravageur occasionnel, pas de dégâts importants

23 Légumes Chrysomèle rayée du concombre (intense depuis deux ans!!!) Vecteur du flétrissement bactérien Mange les fruits Savon Safer strounce Entrust Efficace? Surround Filet jusqu à floraison

24 Teigne du poireau 1. Mai 1 ière génération 2. Fleur d ail (fin juin, 2e génération) 3. Oignons, ail, poireaux (2 e génération) 4. Poireaux (en août, 3 e vol = le plus dommageable) RAP pour surveiller les vols et recommandations de dates de traitement, mais on devrait installer des pièges à phéromone pour la suivre ici.

25 Altises Des crucifères:(début de saison), difficile pour les transplants, mesclun avec crucifères! À tête rouge: (juillet/août) plus grosse, dégâts caractéristiques (poivrons, haricots, pommes de terre, basilic) Entrust??? Filets???

26 Punaise terne S attaque à 300 plantes! Poivron-aubergine-laituecéleri Première fois à ma connaissance dans la betterave et la bette à carde!

27 Punaise terne

28 Problèmes liés au climat (chaleur-lumière-eau)

29 Questions? Commentaires?

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

Contacts CONSEILS DE SAISON. Septembre 2013 CAROTTE AIL AUBERGINE

Contacts CONSEILS DE SAISON. Septembre 2013 CAROTTE AIL AUBERGINE Septembre 2013 CONSEILS DE SAISON Après un mois de juillet et d août chaud et sec, septembre a vu le retour de températures fraîches pendant deux semaines, en dessous des normales saisonnières. Cela a

Plus en détail

STADES PHÉNOLOGIQUES ET ÉTAT DES CULTURES

STADES PHÉNOLOGIQUES ET ÉTAT DES CULTURES Carotte, céleri, laitue, oignon, poireau, ail Avertissement No 03 23 mai 2014 Situation générale : vents forts causant quelques dommages dans les laitues. Stades phénologiques et état des cultures. Carotte

Plus en détail

Maladies foliaires du bleuet sauvage

Maladies foliaires du bleuet sauvage Maladies foliaires du bleuet sauvage Feuillet de renseignements sur le bleuet sauvage C.3.3.0 Les bleuets sauvages peuvent être infectés par cinq maladies foliaires d importance causant la décoloration

Plus en détail

Club de Producteurs Sud-Ouest. Dépistage 101. Nadia Surdek agr.

Club de Producteurs Sud-Ouest. Dépistage 101. Nadia Surdek agr. Club de Producteurs Sud-Ouest Dépistage 101 Nadia Surdek agr. Formation sur les ennemis naturels, PELI, 17 mars 2015 Définition Le dépistage consiste à parcourir un champ en s'arrêtantde temps en temps

Plus en détail

Problèmes phytosanitaires dans l ail : identification, prévention et répression. par Mario Leblanc, M.Sc., agr. MAPAQ, Ste-Martine

Problèmes phytosanitaires dans l ail : identification, prévention et répression. par Mario Leblanc, M.Sc., agr. MAPAQ, Ste-Martine Problèmes phytosanitaires dans l ail : identification, prévention et répression par Mario Leblanc, M.Sc., agr. MAPAQ, Ste-Martine Nématode des tiges et des bulbes Petit ver de taille microscopique Ennemi

Plus en détail

La conservation des légumes d hiver

La conservation des légumes d hiver La conservation des légumes d hiver L optimisation de la conservation des légumes d hiver est importante afin de limiter les pertes, étaler la commercialisation et proposer une diversité de légumes jusqu

Plus en détail

Formation Jardinage. 3-Les Ravageurs

Formation Jardinage. 3-Les Ravageurs Formation Jardinage 3-Les Ravageurs Sujets abordés Formation Jardinage 3 Les insectes bénéfiques Les insectes ravageurs Les maladies des plantes Recettes d insecticides, de fongicides et de stimulants

Plus en détail

SITUATION GÉNÉRALE ÉLIMINATION DES BRISE-VENTS DE CÉRÉALES

SITUATION GÉNÉRALE ÉLIMINATION DES BRISE-VENTS DE CÉRÉALES Avertissement CAROTTE, CÉLERI, LAITUE, No 02 20 mai 2004 EN BREF : Situation générale. Élimination des brise-vents de céréales. Vers gris : commencez la surveillance. Carotte : installez vos pièges à charançon;

Plus en détail

Légumes de consommation immédiate Normes de classement pour les pertes de superficie

Légumes de consommation immédiate Normes de classement pour les pertes de superficie Page 1 de 5 Document d Assurance-production Ce document d Assurance-production s applique à la campagne agricole 2014 et doit demeurer en vigueur jusqu à ce qu il soit annulé, modifié ou remplacé par Agricorp.

Plus en détail

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Brigitte Duval, agronome (MAPAQ Nicolet) et Geneviève Labrie, Ph.D. (CÉROM) en collaboration avec Joëlle Cantin, stagiaire, Mathieu

Plus en détail

Journée «Serres modiques et tunnels»

Journée «Serres modiques et tunnels» Journée «Serres modiques et tunnels» Autres problèmes rencontrés dans les serres de tomates Par : ANDRÉ CARRIER, agr., M. Sc. Direction régionale r de la Chaudière re- Appalaches Novembre 2010 Pourriture

Plus en détail

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation.

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. QUAND PLANTER? Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. La plantation des Pivoines en racines

Plus en détail

PANIERS BIO (FONCTIONNEMENT)

PANIERS BIO (FONCTIONNEMENT) PANIERS BIO (FONCTIONNEMENT) 1. QU EST-CE QUE LE RÉSEAU DES FERMIERS DE FAMILLE D ÉQUITERRE? Le réseau des Fermiers de famille, coordonné par Équiterre depuis 1995, permet aux citoyens de s abonner à une

Plus en détail

1. Les maladies des plantes: Introduction à la phytopathologie

1. Les maladies des plantes: Introduction à la phytopathologie 1. Les maladies des plantes: Introduction à la phytopathologie 1a. Objectifs de la phytopathologie La pathologie végétale (phytopathologie) est la science qui étudie les maladies des plantes, surtout les

Plus en détail

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site...

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site... 1 Contenu LES FRAISIERS 2 Types de fraisiers 2 Culture 3 Choix du site 3 Comment planter les jeunes plants? 3 Maladies 4 Oïdium 4 Botrytis 5 Multiplication des fraisiers 6 Entretien 8 (à suivre ) 8 2 LES

Plus en détail

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 30/07. Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web...

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 30/07. Retrouvez le bulletin de santé du végétal sur le web... D U 3 1 J U L L E T 2 0 1 4 rédigé par Cécile SALPIN - CDDL - CA 49 A C T U A L I T E S Bilan météo P. 1 Asperge Criocères P. 2 Carotte-Panais-Céleri Mouche de la carotte P. 2 Concombre-Melon Acariens,

Plus en détail

Le jardinage. biologiques.

Le jardinage. biologiques. P Le jardinage biologique lus de 13 millions de personnes pratiquent le jardinage amateur sur près de 2 % du territoire français. Cette pratique a une influence non négligeable sur la nature puisque les

Plus en détail

Le Réseau français pour la santé végétale RFSV Les nématodes nuisibles aux cultures : bilan de la situation actuelle

Le Réseau français pour la santé végétale RFSV Les nématodes nuisibles aux cultures : bilan de la situation actuelle Le Réseau français pour la santé végétale RFSV Les nématodes nuisibles aux cultures : bilan de la situation actuelle Contexte en évolution Spécialisation d exploitations de grandes cultures et légumières

Plus en détail

Les ravageurs et maladies du sol dans le potager

Les ravageurs et maladies du sol dans le potager Les ravageurs et maladies du sol dans le potager 13 Juillet 2006 De nombreux ravageurs et maladies agissent, dans nos potagers, à l abri de nos regards. Ils se développent dans le sol et pénètrent les

Plus en détail

LES ACARIENS LE BOMBYX

LES ACARIENS LE BOMBYX LES ACARIENS De nombreuses espèces d acariens attaquent les arbres et arbustes d ornement. Larves, nymphes et adultes vident les cellules notamment dans les jeunes organes. Les symptômes observés dépendent

Plus en détail

1. Mimer le mot santé et un mot propre dont vous confierez le nom au contrôleur. (difficile)

1. Mimer le mot santé et un mot propre dont vous confierez le nom au contrôleur. (difficile) 1. Mimer le mot santé et un contrôleur. (difficile) 1. Mimer le mot cuire et un contrôleur. (moins difficile) 1. Mimer le mot végétarien et un mot propre dont vous contrôleur. (difficle) 1. Mimer le mot

Plus en détail

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol LES ENGRAIS VERTS Un outil pour le bon fonctionnement du sol Un engrais vert est un couvert végétal constitué d une ou plusieurs espèces, de croissance généralement rapide, cultivé pour être incorporé

Plus en détail

uirrigation en cas de sécheresse: apport à la floraison; formation du grain;

uirrigation en cas de sécheresse: apport à la floraison; formation du grain; MAI Grandes Cultures Céréales d hiver Blé dur, blé tendre uirrigation en cas de sécheresse: apport à la floraison; formation du grain; upoursuite des traitements phytosanitaires: se référer au calendrier

Plus en détail

Des arbres et des arbustes en santé

Des arbres et des arbustes en santé Les solutions vertes L entretien des pelouses Les ennemis des pelouses Les fleurs et les rosiers Des arbres et des arbustes en santé Les animaux et les insectes indésirables Des arbres et des arbustes

Plus en détail

Ne cherchez plus, la performance est chez Deleplanque.

Ne cherchez plus, la performance est chez Deleplanque. Ne cherchez plus, la performance est chez Deleplanque. Le point agronomique sur l ergot des graminées Biologie du parasite L ergot (Claviceps purpurea) est un champignon qui attaque les inflorescences

Plus en détail

POTAGERS POUR ESPACES RESTREINTS

POTAGERS POUR ESPACES RESTREINTS POTAGERS POUR ESPACES RESTREINTS POTAGER EN CARRÉS POTAGER EN CARRÉS VS POTAGER TRADITIONNEL. AVANTAGES D UN POTAGER EN CARRÉS Demande peu d espace; Sol existant n est pas important; Utilise jusqu à 80%

Plus en détail

Les parcs et jardins et le développement durable

Les parcs et jardins et le développement durable MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION CONSEIL NATIONAL DES PARCS ET JARDINS GUIDE DES BONNES PRATIQUES Les parcs et jardins et le développement durable Introduction Engager une démarche de développement

Plus en détail

Itinéraire technique de la fraise en rangs nattés

Itinéraire technique de la fraise en rangs nattés Itinéraire technique de la fraise en rangs nattés Pour les producteurs horticoles et les conseillers agronomiques Rédaction: Catherine Thireau, agronome et Marianne Lefebvre, biologiste Consortium PRISME

Plus en détail

Quelques idées de menus...

Quelques idées de menus... Les enfants de Beaudinard et du Charrel primaire présentent Dans le cadre de notre adhésion à la charte «Ville active PNNS», les menus font référence aux codes couleurs nationaux des différentes familles

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2 1. INTRODUCTION...1 1.1 DÉFINITION DE LA LUTTE INTÉGRÉE...1 1.2 POURQUOI UTILISER LA LUTTE INTÉGRÉE...2 2. LES PRINCIPALES ETAPES DE LA LUTTE INTEGREE...3 2.1 ÉTAPE 1 : INFORMATION ET FORMATION...3 2.2

Plus en détail

MARAICHAGE PROTOCOLE DE PRÉLÈVEMENT DE VEGETAUX

MARAICHAGE PROTOCOLE DE PRÉLÈVEMENT DE VEGETAUX MARAICHAG 1 Le prélèvement varie selon les espèces. Le tableau, ci-dessous, résume les modalités : SPC STAD ORGAN AIL ARTICHAUT Capitules 20 ASPRGS AUBRGIN BTTRAV Nouaison des premiers fruits Feuillage

Plus en détail

Lutte contre les maladies

Lutte contre les maladies Chapitre 28 Lutte contre les maladies Dans ce chapitre Mots-clés Maladies Contraintes de l environnement Après avoir étudié la matière de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Nommer les causes des

Plus en détail

Produire en grand tunnel multichapelle ou en serre froide individuelle Quelle structure choisir?

Produire en grand tunnel multichapelle ou en serre froide individuelle Quelle structure choisir? Produire en grand tunnel multichapelle ou en serre froide individuelle Quelle structure choisir? Christine Villeneuve, agr. MAPAQ, Ste-Martine 25 janvier 2012 Impact des changements climatiques sur l'agroclimat

Plus en détail

Les rendez-vous 2015 du jardinage écologique janvier 2015. La rotation et la planification des cultures au jardin

Les rendez-vous 2015 du jardinage écologique janvier 2015. La rotation et la planification des cultures au jardin Les rendez-vous 2015 du jardinage écologique janvier 2015 La rotation et la planification des cultures au jardin La rotation et la planification des cultures au jardin Succession secondaire (reprise de

Plus en détail

Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager

Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager Avant de passer au plan de jardin, voici quelques éléments importants à prendre en compte Le choix du sol Le sol a un rôle important pour les plantes.

Plus en détail

NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 UN GUIDE DE SOLUTIONS NUFARM BLEUETS

NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 UN GUIDE DE SOLUTIONS NUFARM BLEUETS NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 UN GUIDE DE SOLUTIONS NUFARM BLEUETS UN GUIDE DE SOLUTIONS NUFARM POUR LES BLEUETS 2 Le Canada est le deuxième producteur mondial de bleuets, après les États-Unis.

Plus en détail

Les ravageurs du poireau

Les ravageurs du poireau Les ravageurs du poireau Mars 2008 17 Le poireau connait depuis quelques années une augmentation des attaques de ravageurs. Dans ce dossier sont présentés les 3 principaux ravageurs du poireau : la teigne

Plus en détail

Désormais, il est aussi possible de consulter sur fytoweb les limites maximales de résidus (LMRs) par culture.

Désormais, il est aussi possible de consulter sur fytoweb les limites maximales de résidus (LMRs) par culture. Désormais, il est aussi possible de consulter sur fytoweb les limites maximales de résidus (LMRs) par culture. Les cultures sur lesquelles les LMRs sont d application, ont été classées en différents groupes.

Plus en détail

FERME MARAICHERE CHERCHE AMAP

FERME MARAICHERE CHERCHE AMAP FERME MARAICHERE CHERCHE AMAP Annick BRIAND & Thibault CHAMPIN Nous sommes un couple reconvertis à l agriculture et fraîchement formés au BPREA Maraîchage Bio. Nous sommes en cours d installation sur la

Plus en détail

Blanchiment et congélation

Blanchiment et congélation Blanchiment et congélation Pour Blanchir Utilisez une grande marmite munie d un couvercle Utilisez 4 L d eau pour environ 500g de légumes, 8 L pour les légumes plus feuillus Placez les légumes dans un

Plus en détail

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 Le potassium, régulateur et anti-stress des plantes Le potassium circule dans la plante sous la forme du cation + tel qu

Plus en détail

Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005

Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005 Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005 Gérard Gilbert agr. phytopathologiste Laboratoire de diagnostic en phytoprotection MAPAQ -Direction

Plus en détail

Comment stocker correctement les fruits et les légumes

Comment stocker correctement les fruits et les légumes Comment stocker correctement les fruits et les légumes Fruits Abricots: température idéale de stockage: 2-4 degrés. Vous pouvez alors les conserver environ 3-4 jours. Sortir les fruits du réfrigérateur

Plus en détail

Les Produits du Potager. Horaire de la journée. 23 septembre 2012

Les Produits du Potager. Horaire de la journée. 23 septembre 2012 1 ière EUROMAYENNE EXPOSITION Les Produits du Potager Horaire de la journée 23 septembre 2012 10.00 12.00 Les participants sont accueillis, reçoivent leur numéro d exposant et disposent leur produits.

Plus en détail

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Danielle Bernier Agronome-malherbologiste Direction de la phytoprotection 30 octobre 2012 Comment identifier un problème de résistance? Sommes-nous

Plus en détail

Les techniques culturales sans labour (TCSL) en pomme de terre

Les techniques culturales sans labour (TCSL) en pomme de terre es techniques culturales sans labour () en pomme de terre De par son mode de culture en buttes, la culture de pomme de terre est particulièrement sensible aux problèmes de ruissellement et d érosion sur

Plus en détail

Déroulement des travaux :

Déroulement des travaux : Rapport final Contrôle mécanique de la punaise terne dans la culture de fraises sur rangs nattés en régie biologique à l'aide d'une faucheuse rotative 10-INNO3-16 Demandeur : Coopérative Nord-Bio Date

Plus en détail

à...) Repiquage Entretien Salades En rangs espacés de 40 cm. Eclaircir à 25-30 cm

à...) Repiquage Entretien Salades En rangs espacés de 40 cm. Eclaircir à 25-30 cm (... Salas Chicorée pain sucre 6+0,5 15-juin 1-juil. En rangs espacés 40 cm. Eclaircir à 25-30 cm 01-nov Laitue romaine 1 1-avr. 1-juil. Semis en got est possible, mais le direct en pleine terre, en ligne

Plus en détail

Vigne Avertissement No 07 12 juin 2013

Vigne Avertissement No 07 12 juin 2013 Vigne Avertissement No 07 12 juin 2013 Annonce : mise à jour du Guide des traitements phytosanitaires de la vigne. Degrés-jours et développement. Qu est-ce qu on observe. Maladies observées et actions

Plus en détail

Rapport final. Essais de différentes techniques pour le contrôle des maladies fongiques dans la culture de l'ail sous régie biologique (année 2)

Rapport final. Essais de différentes techniques pour le contrôle des maladies fongiques dans la culture de l'ail sous régie biologique (année 2) Rapport final 12-INNO3-05 Demandeur : Coopérative de solidarité Nord-Bio Agronomes responsables du projet : Audrey Bouchard et Françoise Rodrigue Répondante régionale au MAPAQ : Sara Villeneuve, agronome.

Plus en détail

SOMMAIRE. Conseils pour le prélèvement et l envoi d échantillons

SOMMAIRE. Conseils pour le prélèvement et l envoi d échantillons Laboratoire de la Santé des Végétaux Unité de mycologie Procédure Code: PQM2-PR-004 Ind. Rév. C du 7 octobre 2014 Page (s): 5 Conseils pour le prélèvement et l envoi d échantillons SOMMAIRE 1) OBJET 2)

Plus en détail

Cette entreprise se mérite le droit d utiliser la mention : «Certifié par Québec Vrai»

Cette entreprise se mérite le droit d utiliser la mention : «Certifié par Québec Vrai» OCQV est accrédité par le CARTV : AC-07-03 et l ACIA : COR00906028 selon la norme internationale du Guide ISO/CEI 17065:2012 et du document IROCB LES JARDINS DE MARIE Dossier : PV 13 009 49, RUE PRINCIPALE

Plus en détail

Oidium neolycopersici Podosphaera xanthii

Oidium neolycopersici Podosphaera xanthii Oidium neolycopersici Podosphaera xanthii Botrytis cinerea Saprophyte (vit sur des tissus vivants, sénescents ou morts). Moisissure grise Portes d entrées du champignon Polyphage(i.emange de tout!) S attaque

Plus en détail

Coup de soleil sur poivron et infection secondaire par le champignon Alternaria alternata

Coup de soleil sur poivron et infection secondaire par le champignon Alternaria alternata Avertissement CUCURBITACÉES-SOLANACÉES No 15 10 août 2006 EN BREF : Poivron : la pyrale du maïs est toujours active. Consultez le calendrier de traitements pour votre région. Tomate et poivron : les traitements

Plus en détail

Avant de se quitter, le Service des sports, des loisirs et du développement social de la Ville. Août septembre 1999

Avant de se quitter, le Service des sports, des loisirs et du développement social de la Ville. Août septembre 1999 Août septembre 1999 près des semaines de soins et de patience, nous voici enfin arrivés au moment excitant de la récolte, où l'on cueille à pleines mains les fruits de nos efforts. Pour ce dernier numéro

Plus en détail

Liste des défauts habituels pouvant toucher les fruits et légumes frais. Meurtrissures Ratatinement Dommages d entreposage Moisissure

Liste des défauts habituels pouvant toucher les fruits et légumes frais. Meurtrissures Ratatinement Dommages d entreposage Moisissure ANNEXE II : Liste des défauts habituels pouvant toucher les fruits et légumes frais Abricots Asperges Produits Baies (bleuets, canneberges, fraises, etc.) Défauts d état Dommages d entreposage Pointes

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION. Appui technique aux activités de prospection sur les sites de culture de poivron dans la région de Diffa 2 au 9 mars 2011

RAPPORT DE MISSION. Appui technique aux activités de prospection sur les sites de culture de poivron dans la région de Diffa 2 au 9 mars 2011 REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION DES VEGETAUX DIRECTION DES INTERVENTIONS PHYTOSANITAIRESET DES ETUDES BIOLOGIQUES RAPPORT DE MISSION Appui

Plus en détail

NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 UN GUIDE DE SOLUTIONS NUFARM POMMES DE TERRE

NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 UN GUIDE DE SOLUTIONS NUFARM POMMES DE TERRE NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 UN GUIDE DE SOLUTIONS NUFARM POMMES DE TERRE UN GUIDE DE SOLUTIONS NUFARM POUR LES POMMES DE TERRE 2 Les pommes de terre possèdent une longue histoire au Canada et

Plus en détail

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION QU EST-CE QU UNE PLANTE COMPAGNE? C est un couvert végétal semé en association avec une culture principale afin d améliorer son comportement agronomique et sa rentabilité. Initialement travaillés sur la

Plus en détail

Lettre d informations 1 27 avril 2015

Lettre d informations 1 27 avril 2015 Lettre d informations 1 27 avril 2015 Au programme de cette lettre d informations : Point Agrométéo La gelée blanche de début avril Démarrage de la végétation point nutrition Point phytosanitaire Point

Plus en détail

Bilan de la saison 2014 sur la région de Deux-Montagnes (Agropomme)

Bilan de la saison 2014 sur la région de Deux-Montagnes (Agropomme) Bilan de la saison 2014 sur la région de Deux-Montagnes (Agropomme) Stades phénologiques 2014 Débourrement = 5mai Bouton rose = 19 mai Floraison = 24 mai Chute des pétales = 28 mai Calice = 31 mai Nouaison

Plus en détail

La culture piège de luzerne dans la lutte à la punaise terne. Jean Duval, agr., M.Sc.

La culture piège de luzerne dans la lutte à la punaise terne. Jean Duval, agr., M.Sc. La culture piège de luzerne dans la lutte à la punaise terne Jean Duval, agr., M.Sc. Introduction Plan Survol des recherches sur le sujet Détails du projet (objectifs, sites, protocole) Résultats Conclusion

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR EN RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE VITIVINICOLE AU QUÉBEC 2014-2017. Comité vigne et vin du CRAAQ

PLAN DIRECTEUR EN RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE VITIVINICOLE AU QUÉBEC 2014-2017. Comité vigne et vin du CRAAQ PLAN DIRECTEUR EN RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE VITIVINICOLE AU QUÉBEC 2014-2017 Comité vigne et vin du CRAAQ Mai 2014 TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... 3 LES ENJEUX DU SECTEUR... 4 PLAN DIRECTEUR

Plus en détail

Récoltes. Quand récolter?

Récoltes. Quand récolter? Récoltes Quand récolter? Les légumes se récoltent à pleine maturité, lorsque leurs taux de vitamines et de sels minéraux sont les plus élevés. Pour élever la production, il faut diversifier les espèces

Plus en détail

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger»

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» Conférence sur le jardin naturel «Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» AMIS DU COMPOST ET DU JARDIN DE CENTRE ALSACE Ces plantes qui nous veulent du bien Elles peuvent être : Stimulantes

Plus en détail

Les pattes de kangourou (Anigozanthos)

Les pattes de kangourou (Anigozanthos) Date : 14 mars 2016 Infolettre : 20160314 Les pattes de kangourou (Anigozanthos) L anigozanthe ou pattes de kangourou appartient à la famille des Haemodoracées. C est l emblème de l Australie-Occidentale.

Plus en détail

Le séchage des aliments, un procédé de santé

Le séchage des aliments, un procédé de santé Le séchage des aliments, un procédé de santé Yolande Buyse, N.D. Le séchage est l'une des plus anciennes méthodes de conservation des aliments. Ils permet de conserver de bons aliments naturels, d'avoir

Plus en détail

La Protection Biologique Intégrée Mars 2007. Un savoir-faire... alliant Nature...et cultures. SOMMAIRE

La Protection Biologique Intégrée Mars 2007. Un savoir-faire... alliant Nature...et cultures. SOMMAIRE La Protection Biologique Intégrée Un savoir-faire... alliant Nature......et cultures. SOMMAIRE 1) Présentation de la Protection Biologique Intégrée à la Réunion 1.1) Définition de la PBI 1.2) Historique

Plus en détail

Guide de conservation des fruits et légumes. «Les fruits et légumes sont vivants et continuent à évoluer, il faut donc en prendre soin!

Guide de conservation des fruits et légumes. «Les fruits et légumes sont vivants et continuent à évoluer, il faut donc en prendre soin! Guide de conservation des fruits et légumes «Les fruits et légumes sont vivants et continuent à évoluer, il faut donc en prendre soin!» Lieux de conservation FRAGILES, ils nécessitent d'être manipulés

Plus en détail

Historique. 2006 Camélia Potager/laboratoire 2006-2009. 2008 Achat de la ferme 2010 Démarrage Léo. 5 à10 paniers

Historique. 2006 Camélia Potager/laboratoire 2006-2009. 2008 Achat de la ferme 2010 Démarrage Léo. 5 à10 paniers Historique 2006 Camélia Potager/laboratoire 2006-2009 5 à10 paniers 2008 Achat de la ferme 2010 Démarrage Léo Définition du modèle Visites et stages Les Jardins de la Grelinette, L Abri Végétal et Val-aux-Vents

Plus en détail

STADES DES CULTURES. Stades les plus avancés de différentes régions du Québec en fonction de l information reçue. Framboise d été

STADES DES CULTURES. Stades les plus avancés de différentes régions du Québec en fonction de l information reçue. Framboise d été Petits fruits Avertissement No 04 22 mai 2014 Stades des cultures. Enfin de la chaleur. Fraise : enlèvement des bâches, gel printanier, pollinisation du fraisier, maladies à surveiller (blanc du fraisier,

Plus en détail

NORME CEE-ONU FFV-52 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des

NORME CEE-ONU FFV-52 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des COMMISSION ÉCONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L EUROPE NORME CEE-ONU FFV-52 concernant la commercialisation et le contrôle de la qualité commerciale des POMMES DE TERRE DE PRIMEUR ET POMMES DE TERRE DE

Plus en détail

FRANÇOIS ET LISE MÉTHOT INC. JUIN - OCTOBRE SAINT-NICOLAS, LÉVIS

FRANÇOIS ET LISE MÉTHOT INC. JUIN - OCTOBRE SAINT-NICOLAS, LÉVIS FRANÇOIS ET LISE MÉTHOT INC. JUIN - OCTOBRE SAINT-NICOLAS, LÉVIS 418-831-0008 Grands tunnels P O U R Q U O I p a s? Vincent Méthot François-Guillaume Méthot 1 François et Lise Méthot inc. 4 actionnaires

Plus en détail

Bulletin n 62 10 janvier 2014

Bulletin n 62 10 janvier 2014 4 Bulletin n 62 10 janvier 2014 Avertissement général sur l évaluation des risques Les informations sur les bio-agresseurs qui sont données dans ce bulletin correspondent à des observations réalisées dans

Plus en détail

Petits fruits Bulletin d information No 15 17 mai 2013 PUNAISE TERNE. Description. Identification

Petits fruits Bulletin d information No 15 17 mai 2013 PUNAISE TERNE. Description. Identification Petits fruits Bulletin d information No 15 17 mai 2013 PUNAISE TERNE Identification Nom français : Punaise terne Nom latin : Lygus lineolaris Nom anglais : Tarnished plant bug Ordre : Hemiptera Famille

Plus en détail

PCAA Programme canadien d adaptation agricole

PCAA Programme canadien d adaptation agricole PCAA Programme canadien d adaptation agricole Rapport final Évaluation de l efficacité des filets contre les insectes comme méthode de lutte dans les grands tunnels Projet # 6676 Centre de Recherche Agroalimentaire

Plus en détail

LES PURINS, INFUSIONS ET DECOCTION DE PLANTES

LES PURINS, INFUSIONS ET DECOCTION DE PLANTES LES PURINS, INFUSIONS ET DECOCTION DE PLANTES Recettes indispensables pour le jardinage biologique Le purin s'obtient par macération plus ou moins prolongée de plantes dans un récipient (éviter le métal),

Plus en détail

En cas de déversement, d empoisonnement ou d incendie, composer le numéro 1-800-334-7577 (24 heures par jour).

En cas de déversement, d empoisonnement ou d incendie, composer le numéro 1-800-334-7577 (24 heures par jour). PMRA Approved May 5, 2010 2010-0806 GROUPE U FONGICIDE ALIETTE WDG FONGICIDE SYSTÉMIQUE GRANULÉS MOUILLABLES FONGICIDE SYSTÉMIQUE POUR UTILISATION SUR POMMES, GINSENG, FRAMBOISES ROUGES/NOIRES, MÛRES,

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information PETITS FRUITS No 02 14 avril 2010 CE QUE VOUS OFFRE LE RÉSEAU PETITS FRUITS EN 2010 Un groupe d experts à votre service Le réseau petits fruits du Réseau d avertissements phytosanitaires

Plus en détail

Bientôt la fin de la saison

Bientôt la fin de la saison septembre octobre 2001 Bientôt la fin de la saison e temps est venu pour tous les jardiniers de penser à la fin de la saison. Dans ce numéro, nous vous rappelons les travaux à effectuer avant la fermeture

Plus en détail

IDÉES POUR RAMASSER LES BLEUETS AU SOL DANS LES BLEUETS EN CORYMBE

IDÉES POUR RAMASSER LES BLEUETS AU SOL DANS LES BLEUETS EN CORYMBE Petits fruits Bulletin d information No 30 6 novembre 2013 IDÉES POUR RAMASSER LES BLEUETS AU SOL DANS LES BLEUETS EN CORYMBE Certaines maladies (ex. : pourriture sclérotique) se propagent d une année

Plus en détail

Pommes de terre TOP. Le bon conseil pour la culture de pommes de terre

Pommes de terre TOP. Le bon conseil pour la culture de pommes de terre Pommes de terre TOP Le bon conseil pour la culture de pommes de terre La lutte contre les mauvaises herbes All in one Centium 36 CS + Dancor 70 WG La nouvelle solution en prélevée Très large spectre d

Plus en détail

Diabrotica virgifera : procédure pour la lutte officielle

Diabrotica virgifera : procédure pour la lutte officielle PM 9/4 (1) European and Mediterranean Plant Protection Organization Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes Systèmes de lutte nationaux réglementaires Diabrotica virgifera

Plus en détail

Fiche technique POMME DE TERRE. Généralités. Version 1.0

Fiche technique POMME DE TERRE. Généralités. Version 1.0 En bref Période de culture : octobre à février/mars Coût de production : 2.5 millions FCFA/ha environ, soit 100 FCFA/kg Rendement moyen : 20-25 T/ha Besoins de financement : intrants, petits équipements

Plus en détail

LES ARBRES Plantation, soins et entretien

LES ARBRES Plantation, soins et entretien LES ARBRES Plantation, soins et entretien Dans le cadre de son plan de communication 2014, la Ville de Prévost publie, à chaque mois, une rubrique d information sur les arbres. Éléments importants de notre

Plus en détail

Les végétaux ont des besoins

Les végétaux ont des besoins 7 Les végétaux Les végétaux ont des besoins LES DIFFÉRENTES PARTIES D UNE PLANTE À FLEURS. la fleur le fruit la feuille la tige Voici un exemple de plante à fleurs avec le nom des différentes parties.

Plus en détail

Coûts des différents systèmes d irrigation

Coûts des différents systèmes d irrigation L EAU, SOURCE DE QUALITÉ ET DE RENDEMENT Le vendredi 10 février 2006, Hôtel Mortagne, Boucherville Coûts des différents systèmes d irrigation Roland HARNOIS Président fondateur Les Industries Harnois Saint-Thomas

Plus en détail

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 08/04

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 08/04 D U 1 0 A V R I L 2 0 1 4 rédigé par Maëlle KRZYZANOWSKI - CDDL - CA 49 A C T U A L I T E S Bilan météo P. 1 Concombre, punaise P. 2 Peu de maladies sont observées sur les cultures cette semaine, notamment

Plus en détail

PORTRAIT DES BESOINS EN ALIMENTS FRAIS DES TROIS BANQUES ALIMENTAIRES DU CENTRE-DU-QUÉBEC

PORTRAIT DES BESOINS EN ALIMENTS FRAIS DES TROIS BANQUES ALIMENTAIRES DU CENTRE-DU-QUÉBEC PORTRAIT DES BESOINS EN ALIMENTS FRAIS DES TROIS BANQUES ALIMENTAIRES DU CENTRE-DU-QUÉBEC COMPTOIR ALIMENTAIRE DRUMMOND INC. Informations recueillies : Selon la directrice de l organisme, la viande est

Plus en détail

LES FRUITS ET LÉGUMES AU QUÉBEC. À volonté!

LES FRUITS ET LÉGUMES AU QUÉBEC. À volonté! LES FRUITS ET LÉGUMES AU QUÉBEC À volonté! AU QUÉBEC, LA PRODUCTION DE FRUITS ET DE LÉGUMES EST ÉTENDUE ET DIVERSIFIÉE. QUOI DE PLUS AGRÉABLE QUE DE CIRCULER PARMI LES ÉTALAGES DE FRUITS ET LÉGUMES AUX

Plus en détail

ATTENTION À LA MOISISSURE GRISE DANS LES LÉGUMES DE SERRE!

ATTENTION À LA MOISISSURE GRISE DANS LES LÉGUMES DE SERRE! Cultures en serres Avertissement No 07 13 juin 2013 Attention à la moisissure grise dans les légumes de serre! État de la situation. Condensation et dégouttage. Qui est Botrytis? Avant tout, la prévention!

Plus en détail

Agnès Gedda Le potager bio

Agnès Gedda Le potager bio Agnès Gedda Le potager bio Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3544-9 Table des matières Introduction...................................................... 7 Chapitre 1 : Ce qu il faut avoir, ce qu il faut

Plus en détail

PRINCIPALES MALADIES FONGIQUES RESPONSABLES DE CHANCRES SUR LA TIGE ET AU COLLET DU CONCOMBRE DE SERRE

PRINCIPALES MALADIES FONGIQUES RESPONSABLES DE CHANCRES SUR LA TIGE ET AU COLLET DU CONCOMBRE DE SERRE PRINCIPALES MALADIES FONGIQUES RESPONSABLES DE CHANCRES SUR LA TIGE ET AU COLLET DU CONCOMBRE DE SERRE Michel Lacroix, agronome-phytopathologiste Laboratoire de diagnostic en phytoprotection Direction

Plus en détail

Situations illustrées au champ et outils de diagnostic

Situations illustrées au champ et outils de diagnostic Situations illustrées au champ et outils de diagnostic Pierre MORTREUX Chambre d Agriculture du Nord Pas de Calais PROSENSOLS.EU Chantiers d arrachage de Objectifs? Contexte Sol de limon argileux sur craie

Plus en détail

PLAN TYPE D'UN POTAGER

PLAN TYPE D'UN POTAGER PLAN TYPE D'UN POTAGER Mise en garde Vous êtes parfaitement libre de distribuer, d'offrir ce petit livret autour de vous sans aucune modération. Par contre, il est interdit de le vendre ; je vous remercie

Plus en détail

ROTATION DES CULTURES & ASSOCIATIONS DES PLANTES

ROTATION DES CULTURES & ASSOCIATIONS DES PLANTES JARDINONS NATURE FICHE N 12 ROTATION DES CULTURES & ASSOCIATIONS DES PLANTES .01 La rotation des cultures et l utilisation de la complémentarité des plantes sont des moyens naturels qui permettent de réduire

Plus en détail

Quelles solutions pour améliorer la reprise des plantations? Résultats 2006-2007-2008

Quelles solutions pour améliorer la reprise des plantations? Résultats 2006-2007-2008 Quelles solutions pour améliorer la reprise des plantations? Résultats 26-27-28 rnaud Dufils mélioration de la reprise des plantations Les facteurs d étude pluriannuels Date de plantation : fin décembre,

Plus en détail

Paillis, couvertures flottantes, mini-tunnels et grands tunnels

Paillis, couvertures flottantes, mini-tunnels et grands tunnels MODULE 8 CHAPITRE 16 Paillis, couvertures flottantes, mini-tunnels et grands tunnels SOMMAIRE 1. Les paillis 1 1.1 Paillis plastiques 1 1.1.1 Couleur de paillis 2 1.1.2 Paillis de cellulose biodégradable

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal

Bulletin de Santé du Végétal Bulletin de Santé du Végétal Arboriculture - LORRAINE BULLETIN N 1 EDITION DU 18 MARS 2015 Tous fruitiers Phénologie : En moyenne au 16 mars 2015 : - Mirabelle : A (bourgeon d hiver) à B (début gonflement)

Plus en détail

E 7034 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 20 janvier 2012 Le 20 janvier 2012

E 7034 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 20 janvier 2012 Le 20 janvier 2012 E 7034 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 20 janvier 2012 Le 20 janvier

Plus en détail