Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "http://infolangues.olympe.in"

Transcription

1 Actes du colloque La 6 ème édition du colloque : 2014 L Informatique au service des Langues 24, 25 et 26 avril 2014 Béja, Tunisie

2 La 6 ème édition du colloque : 2014 L Informatique au service des Langues 24, 25 et 26 avril 2014 Béja, Tunisie i

3 Préface La sélection d articles publiés dans le présent recueil constitue les actes de la 6 ème édition du colloque INFOLANGUES 2014 qui s est déroulé à Béja du 24 à 26 avril Le colloque INFOLANGUES ambitionne comme à l accoutumée de regrouper dans un même lieu scientifique, chercheurs, informaticiens et linguistes, pour échanger des idées et des approches dans le domaine du traitement des langues. Donc c est un défi de rassembler une panoplie de chercheurs travaillant sur plusieurs thèmes abordés dans ce colloque, tels que Linguistique computationnelle, Linguistique pour la reconnaissance de l'écriture, Langue et informatique, Dictionnaires numériques, Fouille de données textuelles, Traduction automatique (TA) et automatisée (TAO), Ontologies, Evaluation des modèles de langues par les TICs, Enseignement virtuel, Recherche d information. Le colloque faut il le souligner attire de plus en plus des chercheurs nationaux et internationaux. Dans cette édition, 22 papiers dont 10 rédigés par des informaticiens et 12 par des linguistes ont été acceptés. Nous avons invité plusieurs Professeurs et Docteurs, spécialistes dans le domaine du Traitement des Langues Naturelles (TALN), pour présenter l état d avancement de leurs recherches au cours des journées du colloque. Pour la deuxième fois dans l histoire d infolangues nous avons programmé une séance pratique animée par le docteur Hela Fehri de l Université de Sfax sur la plateforme Nooj de développement d applications TALN. Nous avons également programmé dans la séance inaugurale une présentation animée par l expert Ahmed Kaddour, Expert de Microsoft, sur les solutions proposées par Microsoft pour les chercheurs qui s intéressent aux langues et textes. Remerciement Nos vifs remerciement vont tous d abord aux auteurs pour leurs excellentes contributions mais aussi aux relecteurs, membres du comité scientifique, dont les rapports d évaluation circonstanciés et constructifs ont contribué à améliorer significativement la qualité des articles. Nos remerciements vont également à tous les invités du colloque qui ont donné le plus par leurs implications et présence. Nous citons entre autre le Prof. Abdelmajid Ben Hamadou, le Prof. Mohamed Bouattour, le Prof. Sami Faiz, le Prof. Rim Faiz, le Dr. Hela Fehri et Mr. Ahmed Kaddour. Nous remercions aussi toute l équipe du comité d organisation pour leur travail efficace et leur mobilisation continue. Enfin nous remercions spécialement pour leur soutien financier et aides, l université de Jendouba, l Institut Supérieur des Langues Appliquées et d Informatique de Béja, le Laboratoire de recherche en Technologies de l'information et de la Communication & Génie Electrique à l ESSTT, Tunis, l usine Kromberg & Shubert et l Association Actes Académiques. ii

4 Comités du colloque 2014 est organisé par l Institut supérieur des Langues Appliquées et d informatique de Béja en collaboration avec les deux Laboratoires de recherches LaTICE, Université de Tunis et LLTA, Université de Sfax et l Association Actes Académiques. Comité Scientifique Président : - Prof. Abdelmajid Ben Hamadou, Université de Sfax, Tunisie. Membres : - Prof. Mourad Elloumi, Université d El Manar, Tunisie. - Prof. Rim Faiz, Université de Carthage, Tunisie. - Prof. Sami Faiz, Université de la Manouba, Tunisie - Prof. Mohamed Gamoudi, Université de la Manouba, Tunisie. - Prof. Faiez Gargouri, Université de Sfax, Tunisie - Prof. Mohamed Jabir, Université de Carthage, Tunisie. - Prof. Mohamed Jemni, Université de Tunis, Tunisie. - Prof. Ridha Mami, Université de la Manouba, Tunisie. - Prof. Yahya Slimani, Université de la Manouba, Tunisie. - Prof. Mohamed Bouattour, Université de Sfax, Tunisie. - Prof. Ezzedine Zagrouba, Université d El Manar, Tunisie. - Prof. Eric Wehrli, Université de Genève, Suisse. - M.C. Lamia Hadrich Belguith, Université de Sfax, Tunisie. - M.C. Akila Baklouti, Université de Sfax, Tunisie - M.C. Tahar Labbassi, Université de Tunis, Tunisie. - M.C. Ricco Rakotomalala, Université de Lyon, France. - Dr. Imed Ben Amar, Université de la Manouba, Tunisie. - Dr. Afef Kacem, Université de Tunis, Tunisie, Tunisie. - Dr. Ramzi Farhat, Université de Jendouba, Tunisie. - Dr. Bilel Gargouri, Université de Sfax, Tunisie. - Dr. Salma Jammoussi, Université de Sfax, Tunisie. - Dr. Sahbi Hidri, Université de Tunis, Tunisie. - Dr. Karim Chine, Université de Cambridge, Royaume-Uni. - Dr. Abdessatar Mahfoudhi, Université de Kuwait, Kuwait. - Dr. Slim Mesfar, Université de Jendouba, Tunisie. - Dr. Othman Talbi, Université de la Manouba, Tunisie. - Dr. Ghassan Mourad, Université Libanaise, Liban. - Dr. Aymen Khlifi, ENS Lyon, France. - Dr. Talel Zid, Université de Jendouba, Tunisie. - Dr. Asma Bouhafs, Université de Carthage, Tunisie. - Dr. Imed Mehnan, Université de Jendouba, Tunisie. - Dr. Sofien Haboubi, Université de Tunis, Tunisie. - Dr. Faiza Derbel, Université de la Manouba, Tunisie. Comité d organisation Président : - Dr. Faouzi Mhamdi Membres : - Dr. Romdhan Elouri - Dr. Ines Shabo - Dr. Lamia Mrad - Asma Gaaloul - Rim Ktari - Mounir Argoubi - Nidhal Hamrouni - Imen Ktari - Imed Khmiri - Taoufik Kouki - Fouad El Abdi - Asma Riyahi - Samir Ouechen - Anouar Mekni - Bachar Mekni - Maha Maaroufi - Olfa Bhiri - Iheb Djibi - Abdel Hafidh Mgaydiya - Kais Bouzidi - Akram Melki iii

5 Table de matières Colloque invités Devenez Agile avec TFS et Windows Azure, Ahmed Kaddour Génération automatique de textes, Mohamed Bouattour Concepts Fondamentaux et Recherche en Géomatique, Sami Faiz اوت ا ا و اد واد Abdelmajid Ben Hamadou Traitement Automatique du Langage An Overview on Sign Language Recognition Technique, B. Khalil, S. Meddeb et H. Amiri Traitement Automatique de Paraphrases : Etat de l'art, Y. Ben Yahya, S. Mezghani Hammami, L. Hadrich Belguith Traitement Automatique et Actes de Langage Indirects : le cas des Directifs Dérivés, M. Amal Traitement Automatique des Verbes de Perception, le verbe «Toucher» comme Exemple, K. Gouasmia La Traduction Automatique du Verbe «Changer», Monia Sendi Text Mining Nouvelle Approche de Représentation Vectorielle des Textes pour la Catégorisation des Textes, A. Ben Afia, S. Haboubi1, A. Ksiksi et H. Amiri Vérification et Identification hors Ligne des Signatures Manuscrites par Approche Fractale, R. Zouari, R. Mokni et M. Kherallah Une Vue Structurée des Données Textuelles pour l Enrichissement des Systèmes d Informations Géographiques, N. Hassini, K. Mahmoudi et S. Faïz Sémantique et Lexique Une Vue Sémantique des Bases de Données, G. Landoulsi, K. Mahmoudi, S. Faiz Lexique Emotionnel et Oralité des Ecrits Electroniques : Usage des Smileys, Alouni Najeh iv

6 La Représentation Sémantique des Adjectifs Psychologiques, Ajili Nehla.. 15 Les structures verbes causatifs + Nom d'émotion surprise : étude statistique et comparative françaisarabe à travers les corpus EMOLEX et Arabicorpus, S. Zouaidi & M. Bak Sienkiewicz Traitement Automatique de la Langue Arabe ز: و ا ا R. Ayad, O. Khayroun, I. Bounhas, B. Elayeb et Y. Slimani Informatique juridique documentaire: Vers un système de fouille dans les textes Arabes, I. Berrazega, R. Faiz et G. Mourad NTIC et Démocratisation du Savoir, Ezzedine Bouhlel A Statistical Language Model and Text Classification System Based on Schemes for Arabic Language, M. A. Ben Mohamed et M. Zrigui Technologies de l Information et de la Communication pour l Éducation Gestion du Profil d'apprenant en Utilisant la Norme IEEE-PAPI dans un Contexte d Environnement d'apprentissage Personnel, B. Guettat et R. Farhat Le Potentiel Didactique d un Logiciel d auto-apprentissage de l Orthographe en Milieu Universitaire Tunisien, Mohamed Msallmi Le Logiciel Tropes, Y. Ghrissi Dictionnaires électroniques & Applications Les Prédicats Nominaux de cause dans un Dictionnaire Electronique, Y. Frikha La Langue Juridique: une Langue de Spécialité, Jahida Nouri Le mouvement du sens, Monia Sendi...26 v

7 Devenez Agile avec TFS et Windows Azure Ahmed Keddour Microsoft, Tunisie Résumé : comment répondre rapidement au changement des besoins d un projet informatique, ainsi le tour complet des possibilités offertes par Windows Azure. Sites Web, Service Cloud, Machines virtuelles, Service Bus, Media Services, Mobile Services, Windows Azure Active Directory nous vous présenterons dans quel contexte utiliser chacun de ces éléments. A la fin de cette session, vous disposerez d'une vue globale de l'ensemble des fonctionnalités offertes à ce jour par Windows Azure. Biography: Ahmed KADDOUR is a Technical Evangelist working in Microsoft. He is a certified developer, particularly interested in web and mobile development all layers, from database to services to user interfaces. Specifically he is specialist in analysis and design of databases, in user interfaces, in managing requirements and in software development life cycle policies and procedures. 1

8 Génération automatique de textes Mohamed Bouattour Laboratoire de Recherche LLTA, Université de Sfax Résumé : les théories de génération automatique de texte n'ont pas eu l'intérêt qu'elles méritent, parce que les linguistes n'y ont pas contribué d'un commun accord avec les informaticiens. La linguistique a récemment revisité la théorie des topoï et celle des frames, peut-elle donc contribuer à éclairer des théories (GAT) comme l'aft et la TSR? Une application à un texte de Pascal pourrait nous permettre de circonscrire les contours de ces théories et nous mettre au fait des aspects qu'il faudra explorer. Biographie : Mohamed Bouattour est docteur d Etat en sciences du langage. Il est actuellement professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Sfax et est membre de la commission nationale sectorielle de langue, littérature et civilisation françaises. Il est directeur de l unité de recherche en Interaction et Traitement du Langage (ITL). Il a publié de nombreux travaux de recherche actes de colloque internationaux et possède à son actif des publications axées sur la linguistique et les stratégies discursives. 2

9 Concepts fondamentaux et Recherche en Géomatique Sami FAIZ Laboratoire de Télédétection et Systèmes d'information à Références Spatiales, Ecole Nationale d Ingénieurs de Tunis, TUNISIE Résumé : Le but du séminaire est d apporter un ensemble de connaissances dans le domaine de la Géomatique. Après une introduction à l'information géographique, sa représentation et ses techniques d acquisition. Ce séminaire présentera, les Systèmes d Information Géographique, leurs composantes et leurs fonctionnalités. Une partie du temps serait allouée à des sujets avancés en SIG, comme la géolocalisation, le géomarketing ou le GéoWeb. Et pour finir, un aperçu de la recherche en Géomatique serait proposé. Biography : Sami Faïz is a PhD in Computer Science from the «Laboratoire de Recherche en Informatique» of Orsay University (Paris 11). He is actually Professor in Computer Science at the Higher Institute of Multimedia Arts of Manouba and member of the Laboratory of Remote Sensing and Spatial Information Systems. He published more than 100 papers in specialized conferences and journals. He s also the author of three books in the framework of GIS. Dr Faïz is a scientific and organizing member of various international conferences. He s also the founder of many national and international projects in Geomatics. 3

10 ادوت ار ارو ن او ود واود ا : أ.د ا دو % 242 ا$# 3021 ا"ا! وا صب د ادت ادوت را ن ادم ال ل ا و (أو م اب) ا ود ا$#رة وذك +*(ل ا)ت ا'& ا ورھ اوب ن ط- #زن وت وور ظوت و +ء -واد +ت +رة ام و ' وإ ت د طورة ب اوص ا ' أم ھ& mining) (Text 4 #راج وت *و فظهرت المدونات الا لكترونية وتطورت بسرعة من حيث ث ارء المحتوى وكثافة الحجم وكذلك إمكانية إث اري ها بمعلومات ببليوغ ارفية.' ولغوية لتوسيع مجالات استغلالها. فا صبحت التطبيقات اللغوية تعتمد أكثر فا كثر على المدونات الحاسوبية (المكتوبة والمنطوقة) في corpus ) " مر احل التصميم الاختبار. هذه المقاربة الجديدة نسبيا تندرج ضمن ما يسمى "بلغويات المدونة" " لسانيات أو المدونة.(linguistics في هذه الد ارسة سنحاول إلقاء الضوء على الجوانب التي تم ذكرها حيث سنبدأ بتعريف المدونة وذلك بوضع هذا المفهوم في سياقه المنهجي بالتعرف على علم لغويات المدونة ثم نمر إلى فواي د استعمال المدونة في بناء التطبيقات والد ارسات اللغوية. أهم عرض المدونات العربية المتاحة (مفتوحة المصدر أو بمقابل) سيا خذ حي از مهما في هذه الد ارسة. ونختم بتقييم هذه المدونات حسب معايير محددة قصد استبيان إمكانيات الاستفادة منها. Biography: Abdelmajid Ben HAMADOU obtained a doctorate degree in computer science from the University of Orsay (Paris, France) in November 1979 and a Thèse d Etat in Computer Science from the University of Tunis (Tunisia) in March He is presently Professor of Computer Science, Founder and Director the Higher Institute of Computer science and Multimedia, Sfax-university. He is also visiting Professor at Sorbonne University (France) and expert at ALECSO. In July 2002 he was decorated by the President of the Tunisian Republic ( Merit in Education and Science ) and in May 2009, he received from the "Al-Kindi" Award ( the best computer science researcher ). Abdelmajid Ben HAMADOU has published more than 280 articles in journals and conferences and has supervised more than 35 doctoral theses. His research domains are: Natural Languages Processing, Normalization of linguistic resources, information retrieval /filtering and document summarizing. 4

11 An Overview On Sign Language Recognition Techniques B. KHELIL 1, S. MEDDEB 1 and H. Amiri 1 National Engineering school of Tunis, Electrical Engineering department, SITI-LAB, tunis, Tunisia Abstract: Gesture recognition pertains to recognizing meaningful expressions of motion by a human, involving the hands, arms, face, head, and/or body. It is of utmost importance in designing an intelligent and efficient human-computer interface. The applications of gesture recognition are manifold, ranging from sign language through medical rehabilitation to virtual reality. In this paper, we provide an overview on sign language recognition techniques. Keywords: Hand pose; gesture recognition static process; gesture recognition dynamic process 5

12 Traitement automatique de paraphrases : Etat de l'art Y. Ben yahia, S. Mezghani Hammami, L. Hadrich Belguith ANLP Research Group Laboratoire MIRACL/ FSEGS Sfax, Tunisie. Résumé : Les langues en usage aujourd hui renferment un large éventail de phénomènes linguistiques et de caractéristiques faisant l objet d études très diverses. Parmi ces caractéristiques, nous nous intéressons à la variabilité qui se manifeste dans le fait qu une même idée, ou un même événement, peut être exprimée sous plusieurs formes. La variété de formes d expression reflète la richesse du vocabulaire des langues et définit un phénomène linguistique considéré comme un défi majeur dans le domaine du Traitement Automatiques des Langues (TAL) : la paraphrase. C est dans ce cadre que se situe cet article qui consiste à présenter une étude détaillée sur le traitement automatique de la paraphrase. Mots clés : Paraphrase, Corpus, Traitement automatique de la langue arabe. 6

13 Traitement automatique et actes de langage indirects : Le cas des directifs dérivés Mnasri Amel Laboratoire de Recherche LLTA, Université de Sfax Résumé : La possibilité constante de donner une lecture non littérale de plusieurs expressions des langues naturelles rend celle-ci encore plus mystérieuse et leur étude encore plus motivante. Parmi les phénomènes qui nécessitent une interprétation non littérale, il y a celui de l illocutoire dérivé occupant l un des versants les plus importants de la pragmatique illocutoire. L interprétation des actes de langage indirects pose problème étant donné que le sens littéral des énoncés supports de ces actes diverge de leurs buts illocutoires. Par exemple un énoncé tel que «Peux-tu me prêter un foulard? Ce drôle de Charles me laisse sans un seul mouchoir de tête.» (BALZAC, La Femme de trente ans, 1842, p. 110) interroge l interlocuteur sur ses capacités à accomplir l acte requis alors que sa valeur illocutoire dérivée est la requête. Autrement dit «Quand dire c est faire plusieurs choses à la fois» ou bien «Quand dire c est faire une chose sous les apparences d une autre». En effet, Les actes de langage indirects font partie des faits de langue encodés qui ne peuvent pas être décrits indépendamment de l usage qui en est fait dans la communication verbale : comprendre leurs sens c est essentiellement comprendre les situations dans lesquelles ils sont employés. La compréhension globale des actes de langage indirects ne peut pas se limiter aux aspects codiques et conventionnalistes des énoncés supports c'est-à-dire qu elle ne se limite pas à ses dimensions phonologiques, syntaxiques et sémantiques. Les valeurs illocutoires présentées par les actes de langage indirects sont contextuelles. Elles ne peuvent pas être interprétées en dehors d un processus inférentiel qui tiendrait compte à la fois des données linguistiques et extra-linguistique. Le problème que posent les actes de langage indirects est le suivant : «Comment est-il possible que le locuteur dise quelque chose et veuille le dire, mais veuille dire encore quelque chose d autre?! Et puisque le sens consiste en partie dans l intention de produire la compréhension chez l auditeur, une grande partie du problème revient à savoir comment est-il possible que l auditeur comprenne l acte de langage indirect alors que la phrase qu il entend et comprend signifie autre chose?» Les actes de langage indirects posent un problème non seulement au niveau descriptif mais aussi (et surtout) au niveau descriptif. Aucune généralisation ou description un tant soit peu formelle dans le cadre d'une théorie sémantique générale ou d'une théorie de la signification ne semble être viable. Bien évidemment, cet état des choses est très contraignant pour des chercheurs en intelligence artificielle, par exemple, dont les résultats paraissent très maigres pour l'instant à cause, surtout, des difficultés que posent au traitement automatique des phénomènes linguistiques des actes indirects. 7

14 Traitement Automatique des Verbes de Perception, le verbe «Toucher» comme Exemple Kader Gouasmia Laboratoire de Recherche LLTA, Université de Sfax Résumé : Le traitement automatique vise à créer des programmes informatiques capables d étudier automatiquement une langue naturelle. L objectif du TALN est la conception des logicielles ou programmes capables de traiter de façon automatique des données linguistiques d une langue donnée, c'est-à-dire les règles et le comportement d une langue naturelle. En d autres termes, cette discipline s intéresse aux règles linguistiques et plus particulièrement à la recherche des méthodes de désambiguïsation des énoncés polysémiques. Dans cette perspective, étant donné que l objet que nous cherchons à automatiser n est pas un langage, mais un ensemble de textes exprimés dans une langue donnée, nous étudierons le verbe toucher comme exemple des verbes de perception. 8

15 La traduction automatique du verbe «changer» Monia SENDI LLTA, Université de Sfax Résumé : Nous vivons aujourd hui dans une société décrite comme une société de l information. La communication multilingue a augmenté les besoins considérables en traduction. Nous notons que malgré le grand développement technologique, la qualité de la traduction automatique n est pas vraiment satisfaisante. Nous exposons dans cet article une méthode de traduction automatique. Nous allons essayer d utiliser l Atlas sémantique. Ce dictionnaire augmente la performance de la machine lors de la traduction automatique. Nous allons l appliquer dans le domaine de la traduction automatique du français vers l anglais et nous interpréterons les résultats fournis par ce modèle. Mots clés : Traduction automatique, polysémie, l Atlas sémantique, espace sémantique 9

16 Nouvelle approche de représentation vectorielle des textes pour la catégorisation des textes A. Ben Afia1, S. Haboubi1, A. Ksiksi et H. Amiri1 1Université de Tunis El Manar, LR-SITI-ENIT, Résumé : Nous exposons dans cet article, une nouvelle approche pour la vectorisation des documents textuels. Après une brève présentation du processus global de la catégorisation de textes, la méthode TFIDF la plus réputée est détaillée. Nous détaillons par la suite notre nouvelle approche. Les expériences réalisées sur un corpus de textes arabe et leurs résultats sont enfin proposées. Mots clés : représentation vectorielles des textes, vectorisation, TFIDF, catégorisation des textes, validation croisée. 10

17 Vérification et identification hors ligne des signatures manuscrites par approche fractale R. Zouari, R. Mokni, M. Kherallah National School of Engineers BP 1173, Sfax, 3038, University of Sfax, Tunisia Résumé : La biométrie est science qui vise à l identification des individus à travers l étude des caractéristiques physiques et comportementaux de chaque personne. Dans ce contexte la signature manuscrite, est parmi les techniques biométriques qui sont largement utilisée pour la validation des documents officiels. Une signature peut être récupérée en mode hors ligne, dans ce cas elle sera considérée comme étant une image bidimensionnelle (2D) obtenue en utilisant un outil de numérisation comme le scanner, soit en mode en ligne à travers l utilisation d une tablette à interface tactile. Dans ce cas, plusieurs informations dynamiques seront disponibles comme la vitesse, l ordre temporel et la pression du stylo optique. Dans ce travail, nous nous sommes intéressés seulement au cas hors ligne. Le système développé permet de réaliser les deux taches d identification et de vérification des signatures manuscrites. L identification permet de reconnaitre le propriétaire d une telle signature, alors que la vérification permet de vérifier si une signature donnée est authentique ou elle a subi une falsification. Dans les systèmes de traitement de l information, la phase la plus pertinente est appelée «extraction des caractéristiques». Elle consiste à extraire, à partir de la forme de l objet analysé des informations permettant de le distinguer. Dans notre système, nous avons appliqué une approche appelée «Fractale». Ce choix est justifié du fait que cette approche est adaptée aux objets de formes irréguliers ce qui est bien vérifié par les signatures manuscrites. Ce degré d irrégularité est mesuré par un terme appelé «Dimension fractale» qui peut être obtenu en appliquant plusieurs méthodes comme la Box Counting, Box-Counting-Density, Mas Radius, Dilatation, Pour l identification, et suite à la phase d extraction des caractéristiques, nous avons appliqué un classificateur appelé KPPV (K-Plus-Proches-Voisins) que nous l avons testés pour différentes valeurs de K. Pour la vérification, nous avons appliqué un module qui permet de retourner, pour chaque scripteur, un intervalle de valeurs de dimensions fractales dans lequel la signature est considérée comme authentique, sinon elle sera considérée comme falsifiée. Le test de cette approche a été effectué sur une base de données de signatures connue dans la littérature «FUM-PHSDB», qui contient un total de 600 signatures appartenant à 20 scripteurs. Les résultats de test ont donnée un taux de reconnaissance égale à 92% et un taux de vérification égale à 81,5%. Comme perspective de ce travail, nous allons essayer d appliquer l approche fractale pour la reconnaissance de l écriture manuscrite arabe, sachant qu elle a été utilisée pour la modélisation de l écriture arabe pour l identification de scripteurs Mots clés : Fractale, hors ligne, en ligne, KPPV, scripteur 11

18 Une vue structurée des données textuelles pour l enrichissement des systèmes d informations géographiques N. Hassini, K. Mahmoudi, S. Faïz Laboratoire de Télédétection et Systèmes d'information à Références Spatiales, Ecole Nationale d Ingénieurs de Tunis BP 37 le Belvédère 1002 Tunis, TUNISIE Résumé. Le développement des technologies géo-référencées a fait émerger un nouveau type de données, qualifiées de géographiques. De ce fait, une prolifération des systèmes d informations géographiques (SIG) a vu le jour pour assurer une meilleur exploitation de ces informations. Dans ce contexte, l approche que nous préconisons génère automatiquement une base de données géographiques (BDG) à partir des documents textuels. Notre but est de mettre en place un système facilitant l'accès aux informations présentes dans les textes afin de faciliter leur intégration dans un SIG. Notre approche s articule autour de deux grandes phases : la génération de la structure de la BDG à partir du texte et le remplissage de cette dernière à partir des mêmes textes. L implémentation de notre approche a donné naissance à un outil que nous avons baptisé GDB Generator et que nous avons intégré dans le SIG open source : OpenJUMP. Mots-clés: Système d informations géographiques, base de données géographiques, traitement automatique du langage naturel. 12

19 Une vue sémantique des bases de données G. Landoulsi, K. Mahmoudi, S. Faiz Laboratoire de Télédétection et Système d Information à Référence Spatiale (LTSIRS), École National d Ingénieurs de Tunis, Tunisie. Résumé : Dans cet article, nous présentons une approche dédiée à la génération d un extrait textuel à partir de bases de données. L idée sous-jacente à notre approche est d apporter plus de sémantique aux données des bases. Cette proposition peut s opérer moyennant l utilisation des ontologies comme ressources sémantiques. Ce choix est justifié par le fait qu une ontologie permet de déterminer les relations sémantiques entre différentes entités assurant un meilleur passage de la base de données au texte. Notre approche prend comme données d entrée un ensemble de bases de données et associe à chacune une ontologie qu on qualifiera de locale. Une ontologie globale est générée par la suite à partir de ces ontologies locales. Des règles d association sont proposées pour mieux expliciter la sémantique de l ontologie globale. Enfin, la génération d un extrait textuel prend lieu. Mots-clés: Bases de données, extrait textuel, ontologie, règles d association. 13

20 Lexique émotionnel dans le contexte des nouvelles formes de communication (réseaux sociaux) Elouni Najeh Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sfax, Laboratoire Langage et Traitement Automatique (LLTA) (Université de Sfax). Université de Bourgogne, centre de recherche Interlangues «Texte Image Langage» Résumé : Depuis qu internet est devenu le médium de communication par excellence, le discours normatif sur la langue n a jamais été aussi présent dans l échange virtuel. Nous remarquons ainsi que les travaux sur la langue et le discours dans les réseaux sociaux se sont développés pendant les dernières années. Dans le cadre de cet article, nous allons nous intéresser à l emploi du lexique émotionnel dans une nouvelle forme de discours différent de ceux déjà étudiés, en l occurrence le discours «virtuel» dans un espace de communication à distance, en recourant aux textes très émotionnels que sont les textes modernes des nouveaux médias tels que les blogs, les forums, les commentaires sur internet, les réseaux sociaux, le chat etc. Ce travail déplace le curseur des études sur l expression linguistique des sentiments et des émotions du système vers l emploi. Il vise à interroger un corpus jusque là inédit dans ce type d études, en l occurrence les formes de communication instantanée rendues possibles par les nouvelles technologies et qui semblent prédisposées à accueillir de nombreux marqueurs expressifs. Dans notre travail, nous allons mettre l accent sur la polémique de la frontière écrit / oral et la problématique de l emploi contextuel de ce lexique affectif dans ce type de discours qui vise une autoreprésentation et une identité en ligne. Notre cadre méthodologique sera la linguistique appliquée aux nouvelles technologies en l occurrence l analyse de discours. Nous allons étudier comment ce lexique est verbalisé? Quels sont les moyens utilisés pour cela et qui inscrivent la subjectivité des internautes dans le discours? (smileys, signes typographiques, émoticônes, etc.) Et comment se construit le sens à partir de tout çà? Mots clefs : nom d affect, sentiments, émotion, lexique, contexte, réseaux sociaux, subjectivité, discours, écrit, oral. 14

21 La représentation sémantique des adjectifs psychologiques Ajili Nehla, Laboratoire de Recherche LLTA, Université de Sfax Résumé : Le traitement automatique écrit en langues naturelles exige une représentation explicite et cohérente des informations de tous les niveaux. Dans ce travail, nous nous sommes concentrés sur une classe des adjectifs de qualité à savoir les adjectifs psychologiques. Cette étude est consacrée donc à la description sémantique des adjectifs psychologiques effectuée en vue de les traiter dans un système informatique. Nous utilisons à cette fin la notion des classes d objets [Gross G. 1995a, 1995b et 1996, Le Pesant & Mathieu- Colas 1998] qui a été conçue au Laboratoire de Linguistique Informatique pour décrire exhaustivement et systématiquement le lexique dans la perspective du traitement automatique des langues. En effet, la contigüité sémantique des prédicats <psychologiques> a donné lieu, entre autres, aux sous classes suivantes : <émotion>, <humeur>, <sentiments>, etc. Nous essayons donc de construire un dictionnaire électronique qui associe à chaque adjectif les traits sémantiques correspondants. Compte tenu des avantages qu elle présente, nous adoptons la plateforme NooJ afin de créer un dictionnaire électronique dans lequel nous allons inclure seulement les adjectifs psychologiques qui ont un sujet humain. NooJ est un environnement de développement linguistique permettant de construire, de tester, de gérer des descriptions formalisées à large couverture des langues naturelles, sous forme de dictionnaires et de grammaires électroniques, et d appliquer des grammaires représentées sous forme de graphes ou d expressions rationnelles augmentées à un corpus. Ces grammaires sont utilisées au sein de notre plateforme NooJ pour la tâche en cours : elles sont nommées grammaires locales. Elles servent à localiser des phénomènes locaux de manière très précise dans les textes. Ces grammaires sont des graphes lexicalisés [Gross, 1997 ; Silberztein, 1993] qui font appel à des dictionnaires de mots simples et composés. Elles sont équivalentes à des réseaux récursifs de transitions (RTNs) voir même des réseaux de transitions augmentés (ATNs). Notre travail se base principalement sur : - La construction d un dictionnaire bilingue français-arabe qui décrit les traits sémantiques des adjectifs psychologiques : toutes les informations qui y sont contenues doivent être cohérentes, aussi bien du point de vue de la forme des entrées que du point de vue des informations associées - La création d une grammaire formelle - Reconnaissance automatique des adjectifs psychologiques 15

Structuration des décisions de jurisprudence basée sur une ontologie juridique en langue arabe

Structuration des décisions de jurisprudence basée sur une ontologie juridique en langue arabe Structuration des décisions de jurisprudence basée sur une ontologie juridique en langue arabe Karima Dhouib, Sylvie Després Faiez Gargouri ISET - Sfax Tunisie, BP : 88A Elbustan ; Sfax karima.dhouib@isets.rnu.tn,

Plus en détail

Un dictionnaire électronique pour apprenant de l'arabe (langue seconde) basé sur corpus

Un dictionnaire électronique pour apprenant de l'arabe (langue seconde) basé sur corpus JEP-TALN 2004, Traitement Automatique de l Arabe, Fès, 20 avril 2004 Un dictionnaire électronique pour apprenant de l'arabe (langue seconde) basé sur corpus ZAAFRANI Riadh Faculté des Sciences Juridiques,

Plus en détail

Comportements et sentiments. De l ambiguïté dans les émotions? Pierre Molette LERASS PsyCom Toulouse mai 2014

Comportements et sentiments. De l ambiguïté dans les émotions? Pierre Molette LERASS PsyCom Toulouse mai 2014 Comportements et sentiments. De l ambiguïté dans les émotions? Pierre Molette LERASS PsyCom Toulouse mai 2014 www.tropes.fr www.owledge.org www.lerass.com 2 Différentes approches pour l analyse de textes

Plus en détail

Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence

Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence Gwenole Fortin To cite this version: Gwenole Fortin. Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence. 2006.

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. 1. Informations générales. Nom et prénom: Akram KAMOUN. Date et lieu de naissance: 08 janvier 1988 à Tunis

CURRICULUM VITAE. 1. Informations générales. Nom et prénom: Akram KAMOUN. Date et lieu de naissance: 08 janvier 1988 à Tunis CURRICULUM VITAE 1. Informations générales Nom et prénom: Akram KAMOUN Date et lieu de naissance: 08 janvier 1988 à Tunis Adresse de correspondance: Route de Soukra, km 4, Cité El Amal 3, Maison N 4, Rue

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français

Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français Badreddine Hamma To cite this version: Badreddine Hamma. Compte-rendu de Hamma B., La préposition en français. Revue française de linguistique appliquée,

Plus en détail

N 334 - SIMON Anne-Catherine

N 334 - SIMON Anne-Catherine N 334 - SIMON Anne-Catherine RÉALISATION D UN CDROM/DVD CONTENANT DES DONNÉES DU LANGAGE ORAL ORGANISÉES EN PARCOURS DIDACTIQUES D INITIATION LINGUISTIQUE A PARTIR DES BASES DE DONNÉES VALIBEL Introduction

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS

M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS UE 1 : Tronc commun Carthagéo-Géoprisme Un certain nombre d enseignements de la formation professionnelle Carthagéo est mutualisée avec

Plus en détail

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Plan La première partie : L intelligence artificielle (IA) Définition de l intelligence artificielle (IA) Domaines

Plus en détail

Apprentissage Automatique

Apprentissage Automatique Apprentissage Automatique Introduction-I jean-francois.bonastre@univ-avignon.fr www.lia.univ-avignon.fr Définition? (Wikipedia) L'apprentissage automatique (machine-learning en anglais) est un des champs

Plus en détail

Chambre 222, Bâtiment A, village universitaire 3 33600 PESSAC - FRANCE rim.boussaada@u-bordeaux4.fr

Chambre 222, Bâtiment A, village universitaire 3 33600 PESSAC - FRANCE rim.boussaada@u-bordeaux4.fr Curriculum Vitae PRENOM : RIM Date et lieu de naissance : Nationalité : Adresse : Adresse électronique : NOM : BOUSSAADA Téléphone : 0033 (0) 6 98 25 15 72 14/12/1980 à Tunis, Tunisie Tunisienne Chambre

Plus en détail

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Soufiene Lajmi * Chirine Ghedira ** Khaled Ghedira * * Laboratoire SOIE (ENSI) University of Manouba, Manouba 2010, Tunisia Soufiene.lajmi@ensi.rnu.tn,

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE V : Concepts et Langages EA 4509 Sens Textes Informatique Histoire T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline : Linguistique

Plus en détail

MARQUEUR, UN LOGICIEL DE MARQUAGE SEMI-AUTOMATIQUE DE TEXTES

MARQUEUR, UN LOGICIEL DE MARQUAGE SEMI-AUTOMATIQUE DE TEXTES MARQUEUR, UN LOGICIEL DE MARQUAGE SEMI-AUTOMATIQUE DE TEXTES 1 Abdelkrim Mokhtari Département de Langue et de Littérature Françaises Université Ibn Tofail Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Kénitra,

Plus en détail

Classification Automatique de messages : une approche hybride

Classification Automatique de messages : une approche hybride RECIAL 2002, Nancy, 24-27 juin 2002 Classification Automatique de messages : une approche hybride O. Nouali (1) Laboratoire des Logiciels de base, CE.R.I.S., Rue des 3 frères Aïssiou, Ben Aknoun, Alger,

Plus en détail

MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P)

MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P) MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Arts, Lettres, Langues Mention : LITTERATURE, PHILOLOGIE, LINGUISTIQUE Spécialité : LANGUE ET INFORMATIQUE

Plus en détail

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140 UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : 0202 Corps : Professeur des universités Article : 51 Chaire : Non Section 1 : 01-Droit privé et sciences

Plus en détail

Séance d'accueil. Année académique 2011-2012

Séance d'accueil. Année académique 2011-2012 Séance d'accueil Année académique 2011-2012 Spécificités Pluridisciplinaire dans les cours chez les enseignants chez les étudiants Formation universitaire professionalisante public adulte horaire aménagé

Plus en détail

Etudier l informatique

Etudier l informatique Etudier l informatique à l Université de Genève 2015-2016 Les bonnes raisons d étudier l informatique à l UNIGE La participation à des dizaines de projets de recherche européens Dans la présente brochure,

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE MONOLOGUE SUIVI

Plus en détail

Bilan de thèse à mi-parcours

Bilan de thèse à mi-parcours Bilan de thèse à mi-parcours Benjamin Lévy 26 mars 2012 Introduction La thèse de doctorat d informatique (école doctorale 130, EDITE) dont le titre officiel est le suivant : Avatars capables d écoute,

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

UNE EXPERIENCE, EN COURS PREPARATOIRE, POUR FAIRE ORGANISER DE L INFORMATION EN TABLEAU

UNE EXPERIENCE, EN COURS PREPARATOIRE, POUR FAIRE ORGANISER DE L INFORMATION EN TABLEAU Odile VERBAERE UNE EXPERIENCE, EN COURS PREPARATOIRE, POUR FAIRE ORGANISER DE L INFORMATION EN TABLEAU Résumé : Cet article présente une réflexion sur une activité de construction de tableau, y compris

Plus en détail

SMU MEDITERRANEAN. SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002)

SMU MEDITERRANEAN. SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) SMU SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) MEDITERRANEAN institute OF TECHNOLOGY The Unique English-Speaking Engineering School in Tunisia 'Masters in Systems

Plus en détail

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree French Programme of Studies (for courses commencing October 2009 and later) YEAR ONE (2009/10) Year (These units start in and continue in.) FRE1001 Linguistique théorique 1 4 credits Non Compensatable

Plus en détail

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL CATALOGUE FORMATION EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL NOS FORMATIONS 1. COMMUNICATION ECRITE-PRISE DE NOTE COMPTE RENDU DE REUNION 2. SECRETARIAT ADMINISTRATIF 3. SECRETARIAT COMMERCIAL 4. CREER

Plus en détail

Anglais intensif Préparation au TOEIC

Anglais intensif Préparation au TOEIC ASSOCIATION DE DEVELOPPEMENT DE PROJETS ECOLOGIQUES - ADPE Centre de Formation Professionnelle Association loi 1901 contact@association-adpe.com Programme Pédagogique Anglais intensif Préparation au TOEIC

Plus en détail

Chokri BEN AMAR, maître de conférences, directeur des études de l'enis & Anis FOURATI, expert en Sécurité Informatique (Société SDS à Sfax)

Chokri BEN AMAR, maître de conférences, directeur des études de l'enis & Anis FOURATI, expert en Sécurité Informatique (Société SDS à Sfax) Responsables Pédagogiques du mastère professionnel SSI Chokri BEN AMAR, maître de conférences, directeur des études de l' & Anis FOURATI, expert en Sécurité Informatique (Société SDS à Sfax) MOTIVATION

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

ATTENTION, les codes de cours pour Erasmus ne sont pas encore disponibles. Cette liste peut encore changer! Bloc Cours ECTS Période Bloc 1 1) UE

ATTENTION, les codes de cours pour Erasmus ne sont pas encore disponibles. Cette liste peut encore changer! Bloc Cours ECTS Période Bloc 1 1) UE ATTENTION, les codes de cours pour Erasmus ne sont pas encore disponibles. Cette liste peut encore changer! Bloc Cours ECTS Période Bloc 1 1) UE Droit & Economie (5 ECTS) 2ème quadri Bloc 1 Fondements

Plus en détail

Les principaux domaines de l informatique

Les principaux domaines de l informatique Les principaux domaines de l informatique... abordés dans le cadre de ce cours: La Programmation Les Systèmes d Exploitation Les Systèmes d Information La Conception d Interfaces Le Calcul Scientifique

Plus en détail

Séminaire: Méthodes et outils d'analyse de données textuelles, un nouveau souffle?

Séminaire: Méthodes et outils d'analyse de données textuelles, un nouveau souffle? Séminaire: Méthodes et outils d'analyse de données textuelles, un nouveau souffle? Daniel K. Schneider TECFA FPSE - Université de Genève daniel.schneider@unige.ch Unité de technologie de l'éducation Université

Plus en détail

ISO/CEI 19770-1. Technologies de l information Gestion des actifs logiciels. Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité

ISO/CEI 19770-1. Technologies de l information Gestion des actifs logiciels. Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 19770-1 Deuxième édition 2012-06-15 Technologies de l information Gestion des actifs logiciels Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité Information technology

Plus en détail

WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues

WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues SEMAFORAD-2, Seconde édition : 12,13 et 14 Novembre 2005 - Université de Bejaia WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues Petitgirard Jean-Yves. Enseignant-chercheur

Plus en détail

Ressources lexicales au service de recherche et d indexation des images

Ressources lexicales au service de recherche et d indexation des images RECITAL 2011, Montpellier, 27 juin - 1er juillet 2011 Ressources lexicales au service de recherche et d indexation des images Inga Gheorghita 1,2 (1) ATILF-CNRS, Nancy-Université (UMR 7118), France (2)

Plus en détail

De la modélisation linguistique aux applications logicielles: le rôle des Entités Nommées en Traitement Automatique des Langues

De la modélisation linguistique aux applications logicielles: le rôle des Entités Nommées en Traitement Automatique des Langues De la modélisation linguistique aux applications logicielles: le rôle des Entités Nommées en Traitement Automatique des Langues Maud Ehrmann Joint Research Centre Ispra, Italie. Guillaume Jacquet Xerox

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

Morphosyntaxe de l'interrogation en conversation spontanée : modélisation et évaluations

Morphosyntaxe de l'interrogation en conversation spontanée : modélisation et évaluations U Université dumaine Faculté des Lettres, Langues et Sciences humaines Morphosyntaxe de l'interrogation en conversation spontanée : modélisation et évaluations Carole Lailler 1 L interrogation : une modalité

Plus en détail

Proposition d une grille d évaluation de la performance des structures d accompagnement (Cas de la Tunisie)

Proposition d une grille d évaluation de la performance des structures d accompagnement (Cas de la Tunisie) nd international onference on Business, Economics, Marketing & Management Research (BEMM) vol. Proposition d une grille d évaluation de la performance des structures d accompagnement (Cas de la Tunisie)

Plus en détail

La vérité sur la tonalité & l analyse automatique du langage

La vérité sur la tonalité & l analyse automatique du langage La vérité sur la tonalité & l analyse automatique du langage Réalisé par Synthesio Sommaire Introduction.2 Pas d intelligence artificielle pour l analyse des sentiments.3 L analyse humaine, un passage

Plus en détail

OUVERTURE DE VACANCE

OUVERTURE DE VACANCE U N I V E R S I T É L I B R E D E B R U X E L L E S, U N I V E R S I T É D ' E U R O P E Réf. : CA 19.04.10/IV.27 PHILO Bruxelles, le 20 avril 2010. OUVERTURE DE VACANCE L Université Libre de Bruxelles

Plus en détail

Extraction de termes centrée autour de l expert

Extraction de termes centrée autour de l expert Thomas Heitz, Mathieu Roche, Yves Kodratoff Université Paris-Sud, Bât 490, 91405 Orsay Cedex France, {heitz, roche, yk}@lri.fr, http://www.lri.fr/ {heitz, roche, yk}/ Résumé. Nous développons un logiciel,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES ACTION : ATELIER DE FORMATION SUR LES TICs DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

TERMES DE REFERENCES ACTION : ATELIER DE FORMATION SUR LES TICs DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique L Université de Gafsa Et L Université de la Manouba TERMES DE REFERENCES ACTION : ATELIER DE FORMATION SUR LES

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE CONCEPTS ET LANGAGE T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline : LINGUISTIQUE Présentée et soutenue par : Zeina EL HELOU

Plus en détail

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance Synthèse rédigée par Raymond Bérard, directeur de l ABES, à partir du dossier de candidature d ISTEX aux Initiatives d excellence et des réunions

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Projet CNRS-Mastodons ANalyse d IMages fondée sur des Informations TEXtuelles

Projet CNRS-Mastodons ANalyse d IMages fondée sur des Informations TEXtuelles Projet CNRS-Mastodons ANalyse d IMages fondée sur des Informations TEXtuelles Bruno Crémilleux, Pierre Gançarski, Mathieu Roche, Christian Sallaberry, Maguelonne Teisseire et al. Strasbourg novembre 2014

Plus en détail

Une charte éthique pour le Big Data

Une charte éthique pour le Big Data Une charte éthique pour le Big Data Primavera De Filippi To cite this version: Primavera De Filippi. Une charte éthique pour le Big Data. Documentaliste - Sciences de l Information, ADBS, 2013, pp.8-9.

Plus en détail

Utilisation du SIG dans une entreprise industrielle pour l analyse et la prise de décision

Utilisation du SIG dans une entreprise industrielle pour l analyse et la prise de décision 309 Schedae, 2007 Prépublication n 47 Fascicule n 2 Utilisation du SIG dans une entreprise industrielle pour l analyse et la prise de décision Mohamed Najeh Lakhoua UR : Système, Énergétique, Productique

Plus en détail

Master Informatique Aix-Marseille Université

Master Informatique Aix-Marseille Université Aix-Marseille Université http://masterinfo.univ-mrs.fr/ Département Informatique et Interactions UFR Sciences Laboratoire d Informatique Fondamentale Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes

Plus en détail

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 Panorama des outils de veille Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 1 La veille s est affirmée en tant que discipline : Elle s inscrit dans un démarche d optimisation du management de l information au sein

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES STRUCTURES DE RECHERCHE EN STIC

CARTOGRAPHIE DES STRUCTURES DE RECHERCHE EN STIC Vendredi 1 er & Samedi 2 Octobre 2010 Hôtel Ramada Plaza Gammarth, Tunisie CARTOGRAPHIE DES STRUCTES DE RECHERCHE EN STIC Farouk Kamoun Professeur Emérite, membre du Laboratoire CRISTAL, ENSI Directeur

Plus en détail

IODAA. de l 1nf0rmation à la Décision par l Analyse et l Apprentissage / 21

IODAA. de l 1nf0rmation à la Décision par l Analyse et l Apprentissage / 21 IODAA de l 1nf0rmation à la Décision par l Analyse et l Apprentissage IODAA Informations générales 2 Un monde nouveau Des données numériques partout en croissance prodigieuse Comment en extraire des connaissances

Plus en détail

1993 Baccalauréat (S). Mention Assez Bien. FORMATION

1993 Baccalauréat (S). Mention Assez Bien. FORMATION Sana GUETAT Avenue Olivier Messiaen, 72085 Le Mans cedex 9 (33) 02 43 83 35 34- Fax : (33) 02 43 83 31 35 Sana.Guetat@univ-lemans.fr http://www.univ-lemans.fr FORMATION 2008 Doctorat en Sciences de Gestion,

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

FEDERATION DE BOTANISTES, SYNTHESE DE CONTRIBUTIONS CITOYENNES ET TRANSFERT DE LA CONNAISSANCE NATURALISTE : L EXEMPLE DE L ASSOCIATION TELA BOTANICA

FEDERATION DE BOTANISTES, SYNTHESE DE CONTRIBUTIONS CITOYENNES ET TRANSFERT DE LA CONNAISSANCE NATURALISTE : L EXEMPLE DE L ASSOCIATION TELA BOTANICA Networks and Communication Studies, NETCOM, vol. 27 (2013), n 1-2 pp. 190-194 FEDERATION DE BOTANISTES, SYNTHESE DE CONTRIBUTIONS CITOYENNES ET TRANSFERT DE LA CONNAISSANCE NATURALISTE : L EXEMPLE DE L

Plus en détail

L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter?

L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter? L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter? François GEORGES (LabSET ULg) Séminaire Be-ODL 18 novembre 2013 1 Plan La qualité

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services 69 Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services M. Bakhouya, J. Gaber et A. Koukam Laboratoire Systèmes et Transports SeT Université de Technologie de Belfort-Montbéliard

Plus en détail

Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien

Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien Considérations générales L enseignement des langues vivantes au gymnase donne accès aux cultures et littératures des régions ou pays des langues étudiées.

Plus en détail

IDEOGRAPHIX, BUREAU De lecture

IDEOGRAPHIX, BUREAU De lecture 074 _ Les Actes de Lecture n 106 _ juin 2009 _ [dossier] _ Idéographix bureau d'écriture _ Carole Cane & Alain déchamps IDEOGRAPHIX, BUREAU De lecture Carole Cane & Alain DÉCHAMPS Idéographix n est pas

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Evolution et architecture des systèmes d'information, de l'internet. Impact sur les IDS. IDS2014, Nailloux 26-28/05/2014 pascal.dayre@enseeiht.

Evolution et architecture des systèmes d'information, de l'internet. Impact sur les IDS. IDS2014, Nailloux 26-28/05/2014 pascal.dayre@enseeiht. Evolution et architecture des systèmes d'information, de l'internet. Impact sur les IDS IDS2014, Nailloux 26-28/05/2014 pascal.dayre@enseeiht.fr 1 MVC et le web 27/05/14 2 L'évolution des systèmes informatiques

Plus en détail

Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes

Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes 303 Schedae, 2007 Prépublication n 46 Fascicule n 2 Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes Samya Sagar, Mohamed Ben Ahmed Laboratoire

Plus en détail

Face Recognition Performance: Man vs. Machine

Face Recognition Performance: Man vs. Machine 1 Face Recognition Performance: Man vs. Machine Andy Adler Systems and Computer Engineering Carleton University, Ottawa, Canada Are these the same person? 2 3 Same person? Yes I have just demonstrated

Plus en détail

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe.

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions POURQUOI MOI? 1. Pourquoi entreprendre des

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

@promt Expert 8.0. Description abrégée. Avantages. PROMT Translation Software

@promt Expert 8.0. Description abrégée. Avantages. PROMT Translation Software @promt Expert 8.0 Description abrégée Conçu pour les utilisateurs experts et les agences de traduction, @promt Expert 8.0 offre toutes les caractéristiques de @promt Professional avec en plus : Intégration

Plus en détail

Réutilisation de traducteurs gratuits pour développer des systèmes multilingues

Réutilisation de traducteurs gratuits pour développer des systèmes multilingues RECITAL 2004, Fès, 21 avril 2004 Réutilisation de traducteurs gratuits pour développer des systèmes multilingues VO TRUNG Hung Institut National Polytechnique de Grenoble GETA, CLIPS, IMAG - campus 385,

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Learning Object Metadata

Learning Object Metadata Page 1 of 7 Learning Object Metadata Le LOM (Learning Object Metadata), est un schéma de description de ressources d enseignement et d apprentissage. Le LOM peut être utilisé pour décrire des ressources

Plus en détail

Étude de faisabilité d un site internet sur les Conférences de Santé et les Programmes Régionaux de Santé

Étude de faisabilité d un site internet sur les Conférences de Santé et les Programmes Régionaux de Santé POLITIQUES Santé publique 1999, volume 11, n o 1, pp. 57-62 Étude de faisabilité d un site internet sur les Conférences de Santé et les Programmes Régionaux de Santé Feasibility study of web-pages on Health

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Développer des compétences par le biais de tâches

Développer des compétences par le biais de tâches Stage de Michelle Soumier et Marylène Lebel des 02 et 03 mars 2006 Développer des compétences par le biais de tâches Le Plan de rénovation des Langues prévoit une mise en place du cadre Européen Commun

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est GISAfrica First phase closure meeting East African Pole SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est Ethiopia MAURITANIE MALI Kenya SENEGAL GUINEE Ouagadougou BURKINA FASO NIGER

Plus en détail

1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand

1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand 1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand DESCRIPTIF ET PROGRAMMES La Licence se compose de 18 Unités d Enseignement UE) réparties en 6 semestres de 3 UE chacun : 1 ère année : semestres 1 et 2-2 e

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

LE PROJET DEVELOPPEMENT DE PARTENARIAT UNIVERSITES-ENTREPRISES DU DOMAINE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU VIVANT EN TN JPHES-530312-2012

LE PROJET DEVELOPPEMENT DE PARTENARIAT UNIVERSITES-ENTREPRISES DU DOMAINE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU VIVANT EN TN JPHES-530312-2012 DEVELOPPEMENT DE PARTENARIAT UNIVERSITES-ENTREPRISES DU DOMAINE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU VIVANT EN TN LE PROJET JPHES-530312-2012 PARTENARIAT - Etablissements supérieurs UE : - FR Agrocampus Ouest

Plus en détail

AGROBASE : un système de gestion de données expérimentales

AGROBASE : un système de gestion de données expérimentales AGROBASE : un système de gestion de données expérimentales Daniel Wallach, Jean-Pierre RELLIER To cite this version: Daniel Wallach, Jean-Pierre RELLIER. AGROBASE : un système de gestion de données expérimentales.

Plus en détail

Analyses croisées de sites Web pour détecter les sites de contrefaçon. Prof. Dr. Olivier Biberstein

Analyses croisées de sites Web pour détecter les sites de contrefaçon. Prof. Dr. Olivier Biberstein Analyses croisées de sites Web pour détecter les sites de contrefaçon Prof. Dr. Olivier Biberstein Division of Computer Science 14 Novembre 2013 Plan 1. Présentation générale 2. Projet 3. Travaux futurs

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Outil de transcription phonétique à partir du texte Arabe

Outil de transcription phonétique à partir du texte Arabe Outil de transcription phonétique à partir du texte Arabe Fayçal Imedjdouben 1 Amrane Houacine 2 1 Faculté d'electronique et d'informatique Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene

Plus en détail

Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart

Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart Geographic Information Technology Training Alliance (GITTA) presents: Les études de cas Responsable: Monika Niederhuber, Pauline Bart Table des matières 1. Les études de cas...2 1.1. Définitions et commentaires...

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL DIDACTIQUE FLES

MASTER PROFESSIONNEL DIDACTIQUE FLES MASTER PROFESSIONNEL DIDACTIQUE FLES Mention : Sciences du langage Spécialité : Didactique du français langue étrangère et seconde Contacts Composante : UFR Langues et Civilisations Contact(s) administratif(s)

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Master Droit Economie Gestion, mention Management des Systèmes d Information, spécialité Management et Technologies

Plus en détail

Proposition de méthode d implémentation d ITIL

Proposition de méthode d implémentation d ITIL Proposition de méthode d implémentation d ITIL Said Sebaaoui (*) - Mohamed Lamrini (*) - Laila El Abbadi (**) (*) : Laboratoire Informatique et Modélisation (LIM), Faculté des Sciences Dhar el Mahraz,

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail