Feuille info - employeurs Le Plan Activa (la carte de travail)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Feuille info - employeurs Le Plan Activa (la carte de travail)"

Transcription

1 Office National de l'emploi Pr tte demande d information, adressez-vs à votre organisme de paiement à l ONEM local (bureau du chômage). Vs trverez les adresses dans l annuaire sur le site : Feuille info - employeurs Le Plan Activa (la carte de travail) Cette mesure est un moyen pr augmenter le taux d'emploi en général et celui des travailleurs âgés (de plus) en particulier. Elle vise la réinsertion professionnelle des demandeurs d'emploi dans le circuit du travail normal en octroyant : - une réduction de cotisations patronales à l'onss; - une allocation de chômage activée (dénommée allocation de travail) que l'employeur peut déduire du salaire net à payer. Cette allocation est payée au travailleur. Une carte de travail est délivrée par le bureau du chômage de l'onem compétent pr le lieu de résidence du travailleur lorsque celui-ci remplit les conditions du plan ACTIVA. Quels sont les employeurs qui entrent en ligne de compte? Ts les employeurs du secteur privé entrent en ligne de compte. Dans le service public, les employeurs suivants entrent en ligne de compte lorsqu'ils engagent des travailleurs contractuels : les entreprises publiques autonomes, les institutions publiques de crédit, les sociétés publiques de transport des personnes et les bureaux publics d'intérim. Les avantages de ce plan peuvent également être octroyés pr l'engagement du personnel contractuel des provinces, des communes et des CPAS et du personnel contractuel d'entretien, administratif et de service des établissements d'enseignement. Etes-vs un bureau d'intérim engagez-vs quelqu'un avec un contrat de travail à durée déterminée de moins de 2 mois, calculés de date à date? Lire également la feuille info «Le Plan Activa : travail intérimaire et contrats de travail de crte durée». Etes-vs une commune? La feuille info Le Plan Activa APS (agents de prévention et de sécurité) peut vs intéresser. Etes-vs une commune, un CPAS, une ASBL, une société de logement social une société à finalité sociale? La feuille info Le plan Activa Plus (lutte contre la pauvreté) peut vs intéresser. Faut-il satisfaire à d'autres conditions? L'employeur doit satisfaire aux conditions supplémentaires suivantes : - Pr pvoir bénéficier de la réduction ONSS, le total des prestations pr le compte du même employeur, sur une base trimestrielle, doit s élever à 27,5% d une prestation à temps plein (exception pr les ateliers protégés). L employeur peut également bénéficier de la réduction pr ttes les occupations dont la durée de travail hebdomadaire moyenne s élève à la moitié de celle d un travailleur à temps plein. Pr pvoir bénéficier de l allocation de travail, la fraction d occupation contractuelle prévue pr chaque contrat de travail doit s élever à 1/3 d un horaire à temps plein (sauf lorsqu une dérogation à cette règle du 1/3-temps a été accordée par l Inspection des Lois sociales). - Le travailleur n'a pas été récemment occupé via le plan avantage à l'embauche. L employeur ne peut pas bénéficier de la réduction des cotisations ONSS et le travailleur ne peut pas bénéficier de l'allocation de travail lorsque le même travailleur est réengagé dans les 12 mois qui suivent la fin d'un contrat de travail précédent à durée indéterminée (sauf pr le programme de transition professionnelle), pr lequel l employeur a bénéficié pendant une partie de l'occupation, de l'avantage du plan avantage à l'embauche. - le travailleur n'a pas été récemment occupé via le plan ACTIVA ACTemp+ 1

2 Si un employeur réengage un même travailleur dans les 30 mois qui suivent la fin d'un contrat de travail précédent pr lequel il avait bénéficié, pendant une partie de l'occupation, d avantages dans le cadre du plan ACTIVA (réduction ONSS avec sans allocation de travail), il n aura droit qu au solde des avantages octroyés lors du 1e contrat de travail. Ces occupations sont en effet considérées comme une seule occupation de sorte que les périodes d octroi des avantages fixées initialement continuent à crir même pendant la période d interruption située entre les 2 contrats de travail, comme si le travailleur était resté occupé depuis sa 1e date d entrée en service. Si le droit au solde des avantages est épuisé, l employeur n aura plus droit à aucun avantage. Dans ce cas, tant qu il n y a pas plus de 30 mois entre 2 occupations chez le même employeur, aucun avantage ne peut plus être octroyé pr une nvelle occupation chez ce même employeur. Si l occupation ACTIVA précédente a été entamée avant le , un régime spécifique s applique. Attention : le travailleur doit encore remplir ttes les conditions au moment du réengagement (voir ci-desss). A quelles conditions le travailleur doit-il satisfaire? Pr pvoir bénéficier de la réduction ONSS a. le travailleur a moins de et - est inscrit comme demandeur d'emploi inoccupé auprès du service régional de l'emploi au moment de l'engagement au moment de la demande de la carte de travail - et pendant - 12 mois au crs des 18 derniers mois calendrier - 24 mois au crs des 36 derniers mois calendrier - 36 mois au crs des 54 derniers mois calendrier - 60 mois au crs des 90 derniers mois calendrier précédant l'engagement la demande de la carte il est inscrit comme demandeur d'emploi inoccupé auprès du service régional de l'emploi (y compris périodes assimilées : par exemple des périodes de chômage complet indemnisé cvertes par le revenu d'intégration, une occupation dans un programme régional de remise au travail). Attention : pr un engagement une demande de carte de travail à partir du , une période d occupation d un travailleur peu qualifié dans le cadre d une convention de premier emploi, n est plus assimilée à une période d inscription. b. Le travailleur a plus et : - est inscrit comme demandeur d'emploi inoccupé auprès du service régional de l'emploi au moment de l'engagement au moment de la demande de la carte de travail - et pendant - 6 mois au crs des 9 derniers mois calendrier - 12 mois au crs des 18 derniers mois calendrier - 18 mois au crs des 27 derniers mois calendrier précédant l'engagement la demande de la carte il est inscrit comme demandeur d'emploi inoccupé auprès du service régional de l'emploi (y compris périodes assimilées : par exemple des périodes de chômage complet indemnisé cvertes par le revenu d'intégration, une occupation dans un programme régional de remise au travail). Les prépensionnés n'entrent pas en ligne de compte. ACTemp+ 2

3 Remarque : lorsque, ci-dessus, on parle de (9, 18, 27, 36, 54 90) mois calendrier précédant la date de l'engagement ( de la demande de la carte de travail), cela signifie le mois de cet engagement ( de cette demande) et les (9, 18, 27, 36, 54 90) mois calendrier qui précèdent. Exemple : Un employeur shaite engager quelqu'un à partir du 13 janvier Il veut utiliser le plan ACTIVA. Le travailleur veut démontrer 12 mois d'inscription comme demandeur d'emploi inoccupé ( périodes assimilées) dans une période de. Cette période de prend crs le 1er juillet 2001 pr se terminer le 12 janvier Pr pvoir bénéficier de l'allocation de travail Le travailleur doit satisfaire : - aux conditions requises pr obtenir la réduction ONSS - et en tre être chômeur complet indemnisé (CCI) au moment de l'engagement de la demande de la carte de travail L allocation n est cependant pas octroyée dans ttes les hypothèses d octroi des réductions ONSS où l intéressé(e) est chômeur complet indemnisé (voir tableau page 4) Quels sont les avantages pr l'employeur? En ce qui concerne la réduction ONSS L'employeur bénéficie d'une réduction des cotisations patronales de sécurité sociale. Cette réduction ne peut ttefois pas dépasser le montant des cotisations dues pr les branches suivantes de la sécurité sociale : - la pension de retraite et de survie - l assurance maladie-invalidité - le chômage - les allocations familiales - la maladie professionnelle - les accidents de travail - la cotisation de modération salariale En ce qui concerne l'allocation de travail ( ) L'ONEM assure le paiement mensuel de l'allocation de travail. Celle-ci s'élève à 500 EUR par mois pr un travailleur engagé à temps plein (et à un montant proportionnel à la durée hebdomadaire de travail prévue par le contrat pr une occupation à temps partiel). L employeur ne paie donc que la partie restante du salaire net (après déduction des 500 EUR en cas d occupation à temps plein d un montant proportionnel en cas d occupation à temps partiel). Remarque : une autre méthode de calcul est appliquée en cas de travail intérimaire et également dans le cadre d'un contrat de travail à durée déterminée de moins de 2 mois, calculés de date à date. Lire à ce sujet la feuille info «Le Plan Activa : travail intérimaire et contrats de travail de crte durée». Aperçu schématique Le montant et la durée des avantages ONSS dépendront de l'âge du travailleur et de la durée de son inscription comme demandeur d'emploi inoccupé ( périodes y assimilées). L'octroi d'une allocation de travail dépendra de la qualité de chômeur complet indemnisé du demandeur d'emploi : Avantages à partir du pr un engagement A PARTIR DU Age du travailleur Durée d inscription Réduction ONSS Allocation de travail ACTemp+ 3

4 comme demandeur d'emploi < 12 mois dans les < 24 mois dans les 36 mois calendrier < 36 mois dans les 54 mois calendrier < 60 mois dans les 90 mois calendrier 6 mois dans les 9 mois calendrier 12 mois dans les 18 mois dans les 27 mois calendrier 1000 EUR : trimestres 1 à EUR : trimestres 1 à EUR : trimestres 1à EUR : trimestres 10 à EUR : trimestres 1à EUR : trimestres 10 à EUR : trimestres 1à EUR : trimestres 6 à 21 l'engagement et des 15 l'engagement et des 23 l'engagement et des 29 l'engagement et des 29 Très important : depuis le , dans le cadre de l harmonisation des différents plans d embauche, des modifications ont été apportées concernant le montant et la durée d octroi de la réduction ONSS et la durée d octroi de l allocation de travail. En ce qui concerne l exonération ONSS, des nveaux avantages (forfaitaires) sont applicables immédiatement à partir du , même si le travailleur était déjà engagé avant le Des mesures transitoires sont ttefois d application. Si le travailleur est entré en service avant le , les avantages octroyés dans le cadre de la réglementation applicable avant le sont maintenus en ce qui concerne l allocation de travail. Ceci donne le schéma suivant : Avantages à partir du pr un engagement AVANT LE Age du travailleur Durée d inscription comme demandeur d'emploi < 12 mois dans les < 24 mois dans les 36 mois calendrier Réduction ONSS 1000 EUR : trimestres 1à EUR : trimestres 6 à 9 si temps plein (et un montant 1000 EUR : trimestres 1 à 9 Allocation de travail l'engagement et des 35 ACTemp+ 4

5 6 mois dans les 9 mois calendrier 12 mois dans les 24 mois dans les 36 mois calendrier 1000 EUR : trimestres 1à EUR : trimestres 6 à 21 l'engagement et des 11 l'engagement et des 11 l'engagement et des 35 Pr plus d informations concernant les réductions ONSS, vs pvez vs adresser à l ONSS, place Victor Horta, 11 à 1060 BRUXELLES (tél. 02/ ) à l ONSS-APL, rue Joseph II, 47 à 1000 BRUXELLES (tél. 02/ ). Remarque : d'autres avantages sont d'application lorsqu'une commune engage un travailleur comme agent de prévention et de sécurité. Lire à ce sujet la feuille info Le Plan Activa APS (agents de prévention et de sécurité). Remarque : d autres avantages sont d application lorsqu une commune, un CPAS, une ASBL, une société de logement social une société à finalité sociale engage un travailleur dans le cadre de la lutte contre la pauvreté. Lire à ce sujet la feuille info Le plan Activa Plus (lutte contre la pauvreté). Remarque : d autres avantages sont applicables lorsque le travailleur engagé a été victime de la fermeture de l entreprise où il était occupé. Lire à ce sujet la feuille info «Le plan activa fermeture». Quelles sont les formalités à remplir? 1. Pr pvoir bénéficier des avantages de la réduction ONSS de l'activation des allocations de chômage (= allocations de travail), le travailleur doit être en possession d'une carte de travail ACTIVA : - soit le travailleur possède déjà une telle carte de travail ACTIVA, attestant qu'il remplit les conditions qui lui donnent droit à une réduction des cotisations patronales et, le cas échéant, à une allocation de travail. - soit le travailleur ne possède pas de carte ACTIVA. Dans ce cas, il peut demander une carte au plus tard dans les 30 jrs qui suivent le jr de l'engagement auprès du bureau du chômage compétent pr le lieu de résidence du travailleur. A cet effet, l employeur utilise le formulaire C63 carte de travail (les rubriques I et II de ce formulaire doivent être complétées). Il peut obtenir le formulaire C63 carte de travail auprès du bureau du chômage de l ONEM le télécharger du site internet de l ONEM ( Attention : en cas de demande hors délai, les avantages (réduction des cotisations patronales ONSS - allocation de travail) peuvent être octroyés, mais pr une période réduite : la période pendant laquelle les avantages sont octroyés, est réduite d'une période qui prend crs le jr de l'engagement et qui se termine le dernier jr du trimestre au crs duquel se situe la demande tardive de la carte! Exemple : Un travailleur est engagé le Une demande de carte de travail arrive à l'onem le , en d'autres termes en dehors du délai de trente jrs Normalement, l'avantage suivant serait accordé : - allocation de travail pr le mois de l'engagement + quinze mois calendrier suivants, c'est-à-dire à partir du jusqu au inclus - réduction des cotisations ONSS : 1000 EUR pendant le trimestre de l engagement et les 8 suivants, donc du au inclus. Les avantages ne peuvent ttefois être octroyés au plus tôt qu'à partir du premier jr du trimestre qui suit celui au crs duquel se situe la date de la demande tardive, donc à partir du La date de fin de la période pendant laquelle les avantages peuvent être octroyés, reste la même Les avantages effectivement octroyés : ACTemp+ 5

6 - allocation de travail du au inclus (à condition ttefois que cette allocation de travail ait été demandée dans les délais! -(voir point 3) - réduction des cotisations ONSS : 1000 EUR pendant le trimestre de l engagement et les 8 suivants, donc du au inclus. La carte de travail ACTIVA est normalement valable 3 mois et peut être invoquée pr chaque occupation qui prend crs pendant cette période de validité. Lorsque différentes occupations pr le compte du même employeur se succèdent sans interruption, la carte de travail peut être invoquée pr chacune de ces occupations, à condition que la première de ces occupations successives soit entamée au crs de la période de validité de la carte de travail. 2. La carte de travail ACTIVA donne droit à une réduction de certaines cotisations patronales pr la période mentionnée sur la carte de travail (voir le volet 2 et 4 de la carte). L employeur peut garder cette carte, elle ne doit pas être renvoyée à l'onem à l'onss/onss-apl. Il doit ttefois mentionner lui-même réduction des cotisations sur la déclaration trimestrielle à l'onss à l ONSS-APL. 3. La carte de travail ACTIVA donne éventuellement droit à l'allocation de travail (= allocation de chômage activée) pr la période mentionnée sur la carte de travail (voir volet 2 et 4 de la carte). Si celui-ci désire recevoir une allocation de travail, le contrat de travail doit contenir un certain nombre de mentions, notamment: - qu'une carte de travail a été délivrée par l'onem attestant que le travailleur entre en ligne de compte pr l'allocation de travail et pr quelle période; - que le salaire mensuel à payer par l'employeur est obtenu en déduisant l'allocation de travail du salaire net du mois considéré. En pratique, le formulaire annexe contrat de travail ACTIVA peut être utilisé à cette fin. On peut obtenir ce formulaire auprès du bureau du chômage de l ONEM le télécharger du site internet de l ONEM ( Pr information : c'est le travailleur qui devra demander l'allocation de travail en introduisant ce contrat de travail ainsi que l annexe du contrat de travail Activa, via son organisme de paiement, auprès du bureau du chômage de l'onem local. Sa demande doit parvenir au bureau du chômage au plus tard le dernier jr du quatrième mois qui suit le mois de l'engagement. Le bureau du chômage préviendra l employeur si le travailleur peut bénéficier non de l'allocation de travail et donc s il peut par conséquent déduire non cette allocation du salaire net à payer. Si le travailleur a droit a une allocation de travail, l employeur lui remet chaque mois un formulaire C 78 ACTIVA pr permettre au travailleur de percevoir l allocation de travail (ce formulaire peut être obtenu auprès du bureau du chômage de l ONEM peut être téléchargé sur le site internet de l ONEM ( Le travailleur introduit ce formulaire auprès de son organisme de paiement. L employeur peut effectuer, au plus tôt le premier jr qui suit le mois pendant lequel le travailleur a été occupé dans le cadre du Plan Activa, une déclaration électronique, au lieu de compléter un formulaire C 78 ACTIVA papier. Il remet dans ce cas une copie imprimée de cette déclaration au travailleur. L employeur déduit l'allocation de travail du salaire net à payer et ne paie que le solde. 4. Si le travailleur demande une allocation de garantie de revenu pendant son emploi à temps partiel, l employeur remplit pr lui, au début de son occupation, un formulaire C 131 A EMPLOYEUR et lui transmet chaque mois un formulaire C 131 B. Le travailleur introduit ces formulaires auprès de son organisme de paiement accompagnés du formulaire C 3 - Temps Partiel. L employeur peut faire une déclaration électronique au lieu de transmettre des formulaires papier C 131 A et C 131 B. 5. En cas de chômage temporaire, l employeur donne au travailleur un formulaire C 3.2, qu'il devra avoir en sa possession jusqu'à la fin du mois. A la fin du mois, il doit introduire ce formulaire auprès de son organisme de paiement. Le formulaire C 3.2 doit être délivré en dble exemplaire lors du premier chômage temporaire après le 30 septembre. 6. A la fin de l'occupation, l'employeur remet un formulaire C 4 au travailleur. 7. Si le même employeur et travailleur concluent un contrat de travail qui ne succède pas à l'occupation originale, le travailleur doit tjrs le transmettre à l'onem via son organisme de paiement. Ce nveau contrat doit contenir les mentions obligatoires (voir point 3). Par contre, si le même employeur et le même travailleur concluent un contrat de travail qui succède au premier, il : - n'est pas nécessaire que le travailleur l'introduise via son organisme de paiement lorsque : - soit les deux sont des contrats de travail à durée déterminée de 2 mois (sans modification de l'horaire); ACTemp+ 6

7 - soit les deux sont des contrats de travail à durée indéterminée (sans modification de l'horaire); - soit le premier est un contrat de travail à durée déterminée d' 2 mois et le deuxième un contrat de travail à durée indéterminée (sans modification de l'horaire). Ce nveau contrat doit ttefois contenir les mentions obligatoires (voir point 3). - est ttefois nécessaire que le travailleur l'introduise via son organisme de paiement lorsque : - soit les deux sont des contrats de travail à durée déterminée de 2 mois (avec modification de l'horaire); - soit les deux sont des contrats de travail à durée indéterminée (avec modification de l'horaire); - soit le premier est un contrat de travail à durée déterminée d' 2 mois et le deuxième un contrat de travail à durée indéterminée (avec modification de l'horaire) ; - soit le premier contrat est un contrat de travail à durée déterminée de moins de 2 mois et l'autre est soit un contrat de travail à durée déterminée de 2 mois, soit un contrat de travail à durée indéterminée (indépendamment du fait que l'horaire soit modifié non); - soit les deux sont des contrats de travail à durée déterminée de moins de 2 mois (indépendamment du fait que l'horaire soit modifié non). Ce nveau contrat doit contenir les mentions obligatoires (voir point 3). Ceci est lié au fait qu'une méthode de calcul spécifique est d'application dans le cadre d'un contrat de travail à durée déterminée de moins de 2 mois (voir à ce sujet la feuille info Le Plan Activa: travail intérimaire et contrats de travail de crte durée ). Si on passe d'un contrat conclu dans le cadre d'un programme de transition professionnelle d'un emploi service vers un contrat dans le cadre du plan ACTIVA, on adapte le contrat de travail en reprenant les mentions obligatoires (voir point 3) et le travailleur le transmet à l'onem via son organisme de paiement. Une nvelle demande d'allocations doit tjrs être introduite dans le délai réglementaire (voir point 3). Remarque : une procédure spécifique en ce qui concerne la demande de l'allocation de travail est d'application dans le cas du travail intérimaire. Lire à ce sujet la feuille info «Le Plan Activa : travail intérimaire et contrats de travail de crte durée». ACTemp+ 7

7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps

7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps 7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps 7.0 Note méthodologique Les principales conditions pour bénéficier d'allocations de chômage sont les suivantes: ne

Plus en détail

Attestation programme de transition professionnelle (PTP)

Attestation programme de transition professionnelle (PTP) Suite à la sixième réforme de l'etat, la compétence pour la délivrance des attestations relatives au droit aux allocations d'activation est, à partir du 1er juillet 2014, transférée à la Région wallonne,

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

II. Le régime des travailleurs salariés C. Statistiques 7. Chômage (ONEm)

II. Le régime des travailleurs salariés C. Statistiques 7. Chômage (ONEm) 7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps 7.0 Note méthodologique Les principales conditions pour bénéficier d'allocations de chômage sont les suivantes :

Plus en détail

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSSAPL

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSSAPL OFFICE NATIONAL DE SÉCURITÉ SOCIALE DES ADMINISTRATIONS PROVINCIALES ET LOCALES INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSSAPL O N S S A P L Trimestre : 2014-02 6. Mesures pour l emploi et réduction

Plus en détail

Le Contrat premier emploi

Le Contrat premier emploi www.far.be Le Contrat premier emploi Marie Greffe Septembre 06 Historique En 1999, afin de stimuler le travail des jeunes, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de l Emploi, lance l idée d un «Plan Rosetta»,

Plus en détail

La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi

La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi Introduction La prépension est un régime créé en 1974 qui permet, sous certaines conditions, à un travailleur licencié de compléter les allocations

Plus en détail

Newsletter. Actualité sociale du mois d Août. Solutions for Human Resources. Actualité sociale du mois d Août

Newsletter. Actualité sociale du mois d Août. Solutions for Human Resources. Actualité sociale du mois d Août 2011 Newsletter PERSOLIS Résidence de la Lyre, 19 1300 Wavre Tel : +32 (0)10 43 98 83 www.persolis.be «La Newsletter Persolis est diffusée avec la collaboration du Groupe S Secrétariat Social» 1 Vous connaissez

Plus en détail

: INTERRUPTION DE LA CARRIERE PROFESSIONNELLE

: INTERRUPTION DE LA CARRIERE PROFESSIONNELLE CIRCULAIRE N 00582 DU 07 août 2003 Objet : INTERRUPTION DE LA CARRIERE PROFESSIONNELLE Réseaux : Ts Niveaux et Services : Ts Entrée en vigueur : 1 er juin 2003 - A ts les chefs d établissement d enseignement

Plus en détail

FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET DISPENSE DE L INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI»

FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET DISPENSE DE L INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI» FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET DISPENSE DE L INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI» (avec une carte de contrôle C3C) Cette feuille info vous offre un aperçu de vos droits

Plus en détail

OUTPLACEMENT. L avenir a son syndicat

OUTPLACEMENT. L avenir a son syndicat OUTPLACEMENT 1 Qu'entend-on par reclassement professionnel? L'aide au reclassement professionnel recouvre l'ensemble des services et de conseils de guidance qui sont fournis individuellement ou en groupe

Plus en détail

FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET D AU MOINS 50» ANS QUI BENEFICIE DE LA «DISPENSE MINIMALE»

FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET D AU MOINS 50» ANS QUI BENEFICIE DE LA «DISPENSE MINIMALE» FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET D AU MOINS 50» ANS QUI BENEFICIE DE LA «DISPENSE MINIMALE» (avec une carte de contrôle C3D-mini) Cette feuille info vous offre un aperçu

Plus en détail

09 Migration - Politique d asile

09 Migration - Politique d asile 01 Fiscalité 02 Prévention - Sécurité 03 Lutte contre la pauvreté 04 Environnement - Energie - Climat 05 Mobilité 06 Emploi 07 Santé 08 Logement 09 Migration - Politique d asile 10 Beliris INITIATEUR

Plus en détail

Quels sont les bénéficiaires de ce contrat?

Quels sont les bénéficiaires de ce contrat? Quels sont les bénéficiaires de ce contrat? Quelles employeurs peuvent bénéficier de ce dispositif? Forme et contenu du contrat Rémunération minimale du salarié Formation Avantages pour l'employeur Comment

Plus en détail

Chômage économique pour les employés à partir du 1er janvier 2012

Chômage économique pour les employés à partir du 1er janvier 2012 Chômage économique pour les employés à partir du 1er janvier 2012 Contexte et entrée en vigueur A la suite de la crise économique mondiale, un certain nombre d'actions de crise temporaires ont été entreprises.

Plus en détail

AIDES FINANCIÈRES CEFA. Parcours de formation qualifiante possibles. La CCW à votre service. Les fonds sectoriels

AIDES FINANCIÈRES CEFA. Parcours de formation qualifiante possibles. La CCW à votre service. Les fonds sectoriels Parcours de formation qualifiante possibles La CCW à votre service Les fonds sectoriels La cellule emploi-formation de la CCW AIDES Automne 2012 Jeunes de 15 à 18 ans Des questions sur l emploi et la formation?

Plus en détail

LOI DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION D'UN SALAIRE MENSUEL GARANTI A CERTAINS EMPLOYES EN CAS

LOI DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION D'UN SALAIRE MENSUEL GARANTI A CERTAINS EMPLOYES EN CAS CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 13 BIS DU 26 FEVRIER 1979 ADAPTANT A LA LOI DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 13 DU 28 JUIN 1973 CONCERNANT L'OCTROI

Plus en détail

REDUCTION ONSS TRAVAILLEURS LICENCIES DANS LE CADRE DE RESTRUCTURATION

REDUCTION ONSS TRAVAILLEURS LICENCIES DANS LE CADRE DE RESTRUCTURATION REDUCTION ONSS TRAVAILLEURS LICENCIES DANS LE CADRE DE RESTRUCTURATION SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES ARLON Espace Didier, Rue de Diekirch, 38-6700 ARLON Tel. 063/67 03 56 - Fax 063/67

Plus en détail

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Depuis la parution de la circulaire du 23 juillet 2007, le paysage des incitations financières a fortement

Plus en détail

Version 14-01-2015 PARTIE X Titre II La retenue pour le fonds des pensions de survie

Version 14-01-2015 PARTIE X Titre II La retenue pour le fonds des pensions de survie Version 14-01-2015 PARTIE X Titre II La retenue pour le fonds des pensions de survie 1. Bases légales et réglementaires 2. Les cotisations pour la pension 2.1 La cotisation de l employeur 2.2 La cotisation

Plus en détail

Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2014

Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2014 Inventaire des principales mesures d aide à l emploi 2014 Editeur responsable : Grégor Chapelle, Boulevard Anspach 65-1000 Bruxelles - 02/2014 Cet inventaire des principales mesures en faveur de l emploi

Plus en détail

Les vacances annuelles

Les vacances annuelles Les vacances annuelles Avril 2015 Editeur responsable : Secrétariat social UCM, Jean-Benoît Le Boulengé, Chaussée de Marche 637, 5100 Wierde Date de dernière mise à jour : 09/04/2015 La reproduction, même

Plus en détail

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 FLASH N 46-01/10/2012 SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 ADAPTATION DES SALAIRES ET INDEMNITES à dater du 1 er octobre 2012 Pour les employés (CP 226), conformément à l accord sectoriel 2011-2012 et

Plus en détail

Frédéric Clerbaux Conseiller juridique à l'unipso

Frédéric Clerbaux Conseiller juridique à l'unipso Les nouveautés APE en 2013 Frédéric Clerbaux Conseiller juridique à l'unipso Préambule De nouvelles modifications vont entrer prochainement en vigueur. Sans changer fondamentalement le dispositif APE,

Plus en détail

demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de

demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de l INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI (avec une carte de contrôle C3C) document d information Version 3.1 01.04.2015 C3C Cette feuille info

Plus en détail

INDEMNITES. Mme. Thimmesch. 1ère partie. Sessions d'informations 12/2005 1

INDEMNITES. Mme. Thimmesch. 1ère partie. Sessions d'informations 12/2005 1 INDEMNITES Mme. Thimmesch 1ère partie Sessions d'informations 12/2005 1 De quoi s'agit-il? il? Quels scénarios? Quand? Exemple concret: scénario 1 - incapacité de travail Quel est le concept de la déclaration?

Plus en détail

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise (Nouvelle réglementation régimes généraux) document d information Version 3.1 01.10.2014 C3 RCC EXTRAITS DE VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Plus en détail

1. La présente circulaire concerne les primes d'ancienneté qui sont octroyées aux travailleurs durant leur carrière auprès d'un employeur.

1. La présente circulaire concerne les primes d'ancienneté qui sont octroyées aux travailleurs durant leur carrière auprès d'un employeur. Administration générale de la FISCALITE Services centraux Direction I/5B Circulaire n Ci.RH.241/608.543 (AGFisc N 27/2011) dd. 23.05.2011 Impôt des personnes physiques Revenu professionnel Prime d'ancienneté

Plus en détail

Guide de l'insertion socioprofessionnelle

Guide de l'insertion socioprofessionnelle Guide de l'insertion socioprofessionnelle Avec le soutien du Fonds Social Européen D/2012/7362/3/11 Introduction En réalisant ce document, nous avons voulu composer un recueil d éléments susceptibles de

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL D'ASSURANCES SOCIALES POUR TRAVAILLEURS INDEPENDANTS place Jean Jacobs 6-1000 BRUXELLES COTISATIONS POUR L ANNEE 2015

INSTITUT NATIONAL D'ASSURANCES SOCIALES POUR TRAVAILLEURS INDEPENDANTS place Jean Jacobs 6-1000 BRUXELLES COTISATIONS POUR L ANNEE 2015 INSTITUT NATIONAL D'ASSURANCES SOCIALES POUR TRAVAILLEURS INDEPENDANTS place Jean Jacobs 6-1 BRUXELLES COTISATIONS POUR L ANNEE 215 PRINCIPALES CATEGORIES D ASSUJETTIS Année de référence 212 - Coefficient

Plus en détail

Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Monténégro

Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Monténégro 1 Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et le Monténégro (Entré en vigueur le 01-06-2014, publié dans le MB du 23-06-2014)

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) C3A36 QUE DEVEZ-VOUS FAIRE?

DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) C3A36 QUE DEVEZ-VOUS FAIRE? DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) document d information Version 1 01.04.2015 C3A36 Cette feuille info vous offre un aperçu

Plus en détail

Le régime de chômage avec complément d'entreprise (RCC)

Le régime de chômage avec complément d'entreprise (RCC) Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Le régime de chômage avec complément

Plus en détail

DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- MENSUEL GARANTI AUX OUVRIERS EN CAS D'INCAPACITE DE TRAVAIL

DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- MENSUEL GARANTI AUX OUVRIERS EN CAS D'INCAPACITE DE TRAVAIL CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 12 BIS DU 26 FEVRIER 1979 ADAPTANT A LA LOI DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- TIVE DE TRAVAIL N 12 DU 28 JUIN 1973 CONCERNANT

Plus en détail

Instruction PE n 2011-90 du 19 mai 2011 Rémunération de fin de formation (RFF)

Instruction PE n 2011-90 du 19 mai 2011 Rémunération de fin de formation (RFF) Instruction PE n 2011-90 du 19 mai 2011 Rémunération de fin de formation (RFF) L Etat et les partenaires sociaux, via le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), ont décidé

Plus en détail

Généralités Le contrat Financement du contrat

Généralités Le contrat Financement du contrat Le Contrat d Avenir Sommaire 2 7 10 Généralités Le contrat Financement du contrat Généralités A qui s adresse le contrat d avenir? Le contrat d avenir s adresse aux personnes sans emploi qui bénéficient

Plus en détail

2g - L emploi d une tierce personne

2g - L emploi d une tierce personne 2g - L emploi d une tierce personne Si vous êtes en situation de handicap et souhaitez employer un salarié à votre domicile, vous devez, en tant que particulier-employeur, respecter certaines formalités.

Plus en détail

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB Coordination intérim Ensemble, on est plus fort contenu au travail p. 5 le contrat de travail p. 6 salaire et avantages p. 7 primes p. 8 durée du travail p. 10 santé

Plus en détail

Comment mettre en place l assurance de groupe. OnssApl Belfius Ethias. en faveur de vos agents contractuels?

Comment mettre en place l assurance de groupe. OnssApl Belfius Ethias. en faveur de vos agents contractuels? Comment mettre en place l assurance de groupe OnssApl Belfius Ethias en faveur de vos agents contractuels? 1 Plan de l exposé Enjeux pour les agents contractuels ; Objectif, contexte et initiative de l

Plus en détail

L interruption de carrière / le crédit-temps

L interruption de carrière / le crédit-temps L interruption de carrière / le crédit-temps interruption de carrière crédit-temps Vous pouvez interrompre vos prestations de manière complète ou partielle pendant une période déterminée. Il existe plusieurs

Plus en détail

Dans ce document, vous trouverez toutes les informations utiles pour remplir le formulaire : QUE dois-je faire pour recevoir un

Dans ce document, vous trouverez toutes les informations utiles pour remplir le formulaire : QUE dois-je faire pour recevoir un Madame, Monsieur, Ce formulaire vous permet, si vous habitez avec votre famille en Belgique, de demander un PROVISOIRE aux allocations familiales en tant que : - Chômeur de longue durée (minimum 6 mois)

Plus en détail

Le travail à temps partiel Les pièges à éviter

Le travail à temps partiel Les pièges à éviter Le travail à temps partiel Les pièges à éviter 1 HOMMES - FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. FR-NL Deze brochure is

Plus en détail

Occupation de jeunes peu qualifiés

Occupation de jeunes peu qualifiés Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Occupation de jeunes peu qualifiés

Plus en détail

Montant de l aide APE pour les employeurs du secteur non-marchand et les pouvoirs locaux

Montant de l aide APE pour les employeurs du secteur non-marchand et les pouvoirs locaux Les Aides à la Promotion de l'emploi (APE) consistent à octroyer sous la forme de points, une aide annuelle visant à subsidier partiellement la rémunération de travailleurs, une réduction importante des

Plus en détail

Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia.

Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia. Renvoyer à : BP 10020 1070 ANDERLECHT Notre référence : Gestionnaire de clients: Téléphone: 02 643 18 11 E-mail: infokbaf@attentia.be Demander un supplément PROVISOIRE aux allocations familiales Ce formulaire

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSSS/15/069 DÉLIBÉRATION N 09/054 DU 1 ER SEPTEMBRE 2009, MODIFIÉE LE 3 NOVEMBRE 2009, LE 7 SEPTEMBRE 2010, LE 4 SEPTEMBRE

Plus en détail

ES NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL DU SECTEUR NON MARCHAND

ES NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL DU SECTEUR NON MARCHAND L ES NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL DU SECTEUR NON MARCHAND LE CONTRAT D AVENIR Créé par la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion sociale, le contrat d avenir (CA) vise à faciliter

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR * * * 3 IMMATRICULATION DES ARTISTES ET TECHNICIENS 5 DECLARATION ET VERSEMENT DES COTISATIONS

GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR * * * 3 IMMATRICULATION DES ARTISTES ET TECHNICIENS 5 DECLARATION ET VERSEMENT DES COTISATIONS GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR *** PREAMBULE et CONTACTS 1 CHAMP D APPLICATION 2 AFFILIATION 3 IMMATRICULATION DES ARTISTES ET TECHNICIENS 4 CERTIFICAT D EMPLOI 5 DECLARATION ET VERSEMENT DES COTISATIONS

Plus en détail

L incapacité de travail. Guide pratique

L incapacité de travail. Guide pratique L incapacité de travail Guide pratique 2014 EN INCAPACITÉ DE TRAVAIL? Conseils, formalités administratives, indemnités... Vos réponses au 0800 10 9 8 7 Numéro gratuit Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00

Plus en détail

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES 1 è édition MAI 2013 B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES EURES (EURopean Employment Services) est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne. Il a pour vocation d offrir des informations,

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

OFFICE NATIONAL DE L EMPLOI

OFFICE NATIONAL DE L EMPLOI OFFICE NATIONAL DE L EMPLOI FORMULAIRE C1-ARTISTE OP et cachet dateur DECLARATION D ACTIVITES ARTISTIQUES COMMERCIALES ET/OU DE REVENUS PROVENANT D ACTIVITES ARTISTIQUES A COMPLETER PAR LE CHOMEUR Les

Plus en détail

CIRCULAIRE. Notion de rémunération ONSS : appareils IT S. 2015/013. Résumé. 30 avril 2015

CIRCULAIRE. Notion de rémunération ONSS : appareils IT S. 2015/013. Résumé. 30 avril 2015 Anneleen Bettens Conseiller Centre de compétence Emploi & sécurité sociale T +32 2 515 09 27 F +32 2 515 09 13 ab@vbo-feb.be CIRCULAIRE S. 2015/013 Notion de rémunération ONSS : appareils IT 30 avril 2015

Plus en détail

Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider. Le Syndicat libéral est là pour vous aider. fermeture de votre entreprise

Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider. Le Syndicat libéral est là pour vous aider. fermeture de votre entreprise Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider Le Syndicat libéral est là pour vous aider Introduction L entreprise qui vous occupe a été déclarée en faillite. Certes, il s agit d un coup

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/12/200 DÉLIBÉRATION N 12/053 DU 3 JUILLET 2012 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À LA DIRECTION

Plus en détail

ASSURANCE PERTE D EMPLOI

ASSURANCE PERTE D EMPLOI smise aux dispositions du Livre II du Code de la mutualité immatriculée au Registre National des Mutuelles ss le n 9 90 6, rue Jeanne d Arc 760 Paris cedex TSA 676-776 PARIS CEDEX au capital de 9 9 entièrement

Plus en détail

A P P R E N T I S Bases de cotisations sociales. au 1er janvier 2015

A P P R E N T I S Bases de cotisations sociales. au 1er janvier 2015 QUESTIONS SOCIALES Note d'information n 15-06 du 9 janvier 2015 A P P R E N T I S Bases de cotisations sociales au 1er janvier 2015 Références - Arrêté Ministériel du 05/06/1979 modifié relatif aux cotisations

Plus en détail

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSSAPL

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSSAPL OFFICE NATIONAL DE SÉCURITÉ SOCIALE DES ADMINISTRATIONS PROVINCIALES ET LOCALES INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSSAPL O N S S A P L Trimestre : 2013-03 3. Champs d application personnel de

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

date naissance et sexe Registres BCSS

date naissance et sexe Registres BCSS 000M date naissance et sexe Registres BCSS 000N date naissance et sexe Registres BCSS 000R date naissance et sexe Registre National 001H lieu résidence historiques Registre National 001R lieu de résidence

Plus en détail

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Adresse postale: L-2975 Luxembourg Fax: 404481 www.mde.lu MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Chapitre I : Champ d application Art. 1 er Sont affiliés obligatoirement à la Mutualité tous les employeurs occupant

Plus en détail

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France Protection sociale La multiplicité des régimes de protection sociale conduit les pluriactifs à des situations administratives complexes : chacune de leurs activités les rattache à une caisse spécifique.

Plus en détail

Transfert d entreprise poursuite des réductions groupe-cible déclaration

Transfert d entreprise poursuite des réductions groupe-cible déclaration Transfert d entreprise poursuite des réductions groupe-cible déclaration COMMENTAIRE PREALABLE Lorsque l entité juridique à laquelle un travailleur est lié, cesse d exister ou ne peut plus être considérée

Plus en détail

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région?

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région? www.frontalierslorraine.eu www.espaceculturelgr.eu Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, Novembre 2011 2 Introduction Le CRD EURES Lorraine est une association

Plus en détail

Le régime gabonais de sécurité

Le régime gabonais de sécurité Page 1 of 11 Le régime gabonais de sécurité sociale 2011 A. B. C. D. Généralités Maladie, maternité Prestations familiales Accidents du travail, maladies professionnelles Voir aussi Organismes de sécurité

Plus en détail

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014.

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Les changements sur la feuille de paie en 2014 2014-01-03 00:00:00 Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Barèmes

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale CSSS/12/346 DÉLIBÉRATION N 12/117 DU 4 DÉCEMBRE 2012 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES CODÉES À CARACTÈRE PERSONNEL

Plus en détail

Les charges de personnel

Les charges de personnel constituent généralement un élément important et significatif des charges de l'entreprise. Elles sont constituées : - de l'ensemble des rémunérations, - et des charges sociales et fiscales liées à ces

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Formulaire d'introduction (édition 2008)

Formulaire d'introduction (édition 2008) Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale DIRECTION DU LOGEMENT CCN -Gare du Nord - rue du Progrès 80 bte1 A.L 1035 Bruxelles Formulaire d'introduction (édition 2008) Pour que la demande soit valablement

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

Les heures supplémenta ires. Février 2014. Consultez notre site ucm.be

Les heures supplémenta ires. Février 2014. Consultez notre site ucm.be Les heures supplémenta ires Février 2014 Editeur responsable : Secrétariat social des Classes Moyennes de la Province de Liège, Joëlle Pirlet, administrateur délégué, boulevard d Avroy 44, 4000 Liège Date

Plus en détail

Agenda annuel des informations / consultations du CE

Agenda annuel des informations / consultations du CE La question du DRH Agenda annuel des informations / consultations du CE Un certain nombre d informations et/ou consultations annuelles ou trimestrielles obligatoires doivent être mises en œuvre par l employeur,

Plus en détail

Demande d'allocations de crédit-temps

Demande d'allocations de crédit-temps Demande d'allocations de crédit-temps Vous voulez interrompre partiellement ou complètement votre carrière et bénéficier de l intervention financière de l ONEM. Ce formulaire vous permet de demander les

Plus en détail

FONDS DE PENSION TRANSPORT ET LOGISTIQUE OFP PLAN DE FINANCEMENT PLAN SECTORIEL DE PENSION

FONDS DE PENSION TRANSPORT ET LOGISTIQUE OFP PLAN DE FINANCEMENT PLAN SECTORIEL DE PENSION FONDS DE PENSION TRANSPORT ET LOGISTIQUE OFP PLAN DE FINANCEMENT PLAN SECTORIEL DE PENSION (version 30/03/2012) 1. CARACTERISTIQUES DU PLAN DE PENSION 1.1. Engagement de Pension type Contributions Définies:

Plus en détail

La demande de dispense de cotisations sociales

La demande de dispense de cotisations sociales La demande de dispense de cotisations sociales 012 Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs conseillers. Les termes abordés ont été volontairement

Plus en détail

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES ORPSS

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES ORPSS OFFICE DES RÉGIMES PARTICULIERS DE SÉCURITÉ SOCIALE INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES ORPSS O R P S S Trimestre : 2015-01 3. Champs d application personnel de la Sécurité Sociale Table des matières 3.1. Les

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel

FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel L FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel Site Internet : www.propaye.net Une paie particulière : celle des salariés à temps partiel Quel employeur ne compte pas de salariés à temps partiel? Presque

Plus en détail

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC QUEBEC ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC Il existe deux statuts au regard de la sécurité sociale française, le détachement et l expatriation. Le détaché est rattaché

Plus en détail

Analyse de la réforme du crédit-temps

Analyse de la réforme du crédit-temps Les Analyses du Centre Jean Gol Analyse de la réforme du crédit-temps Septembre 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle Les

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

TRAVAILLER COMME ARTISTE

TRAVAILLER COMME ARTISTE ARTISTE Qui est artiste?... 1 Travailler comme artiste... 2 Travailler par l'intermédiaire de Tentoo... 2 Le régime des petites indemnités... 2 Prestation artistique versus statut d'artiste... 3 Le statut

Plus en détail

DU TRAVAILLEUR DANS L ENTREPRISE

DU TRAVAILLEUR DANS L ENTREPRISE CONVENTION DE COLLABORATION ARTICLE 61 PARTENARIAT VISANT L INSERTION PROFESSIONNELLE DU TRAVAILLEUR DANS L ENTREPRISE ENTRE Le Centre Public d Action Sociale de.. dont le siège est situé.. ici dûment

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENT EN VUE DE LA CONCLUSION D UN CONTRAT DE VACATION 2012-2013 (dans le cadre du décret 87-889 du 29/10/87 modifié)

FICHE DE RENSEIGNEMENT EN VUE DE LA CONCLUSION D UN CONTRAT DE VACATION 2012-2013 (dans le cadre du décret 87-889 du 29/10/87 modifié) UFR 12 AES TRAVAIL ET ETUDES SOCIALES DROIT SOCIAL 1, rue d Ulm 75005 PARIS FICHE DE RENSEIGNEMENT EN VUE DE LA CONCLUSION D UN CONTRAT DE VACATION 2012-2013 (dans le cadre du décret 87-889 du 29/10/87

Plus en détail

Manuel d utilisation de Quick Dimona New

Manuel d utilisation de Quick Dimona New Manuel d utilisation de Quick Dimona New Manuel d utilisation de Quick Dimona New Ce manuel explique comment envoyer une déclaration Dimona New via SMS selon une structure fixe. La composition d un message

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes Paramètres 2015 Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés Audiens Retraite Arrco Audiens Retraite Agirc Audiens prévoyance Congés Spectacles Sommaire... Les plafonds des

Plus en détail

Guide de l utilisateur Ecaro

Guide de l utilisateur Ecaro Guide de l utilisateur Ecaro Page1 Contenu 1. Introduction...3 2. Comment accéder au service en ligne?...4 3. Ecran de sélection...5 Ecran de sélection employeur...5 Ecran de sélection mandataire...5 Options,

Plus en détail

Les obligations sociales des employeurs

Les obligations sociales des employeurs Animateur : Benoît BOUMARD Réunion information 28 Mars 2013 Les obligations sociales des employeurs Les formalités incontournables de l embauche Le formalisme des contrats particuliers Les obligations

Plus en détail

Convention sur les effets du divorce 1

Convention sur les effets du divorce 1 Convention sur les effets du divorce 1 entre (prénom, nom, date de naissance, rue, NPA, lieu) représenté(e) par (prénom, nom, rue, NPA, lieu) et (prénom, nom, date de naissance, rue, NPA, lieu) représenté(e)

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 PARIS, le 05/09/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 OBJET : Dispositif de report partiel des cotisations patronales pour les PME

Plus en détail

Article 4.- Sont également exclus du champ d'application du présent décret législatif, les salariés

Article 4.- Sont également exclus du champ d'application du présent décret législatif, les salariés DÉCRET LÉGISLATIF N 94-11 DU 26 MAI 1994 (J.0, n 34/1994) INSTITUANT L'ASSURANCE CHÔMAGE EN FAVEUR DES SALARIES SUSCEPTIBLES DE PERDRE DE FAÇON INVOLONTAIRE ET POUR RAISON ÉCONOMIQUE LEUR EMPLOI. CHAPITRE

Plus en détail

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Parentalité responsable Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Édition de mars 2013 Parentalité responsable 2 Le congé de maternité Le congé de maternité est de 15 semaines. Il se compose

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

www.financeimmo.com Vos crédits au meilleur taux

www.financeimmo.com Vos crédits au meilleur taux Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vs aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vs en avez besoin. Ns vs accompagnons de l'étude

Plus en détail

Que coûte un salaire?

Que coûte un salaire? Que coûte un salaire? Que coûte un salaire artistique? Depuis la réforme du statut social entré en vigueur au 1 er juillet 2003, on se perd en conjecture sur l application des nouvelles règles de calcul

Plus en détail

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés les infos DAS - n 081 16 juillet 2015 Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés Conformément au décret n 2015-773 du 29 juin 2015, est créée une aide en faveur des

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

Flash News. Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015

Flash News. Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015 www.pwc.lu/hrs Flash News Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015 24 mars 2015 Le 19 décembre dernier a été voté le premier volet des mesures retenues dans le

Plus en détail

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 Après avoir lu la circulaire, nous vous invitons à suivre le présent guide pour vous aider à remplir les différentes rubriques de votre (vos) formulaire(s) de

Plus en détail